MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE"

Transcription

1 Le 20 mars 2015 MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE Le texte définitif des modifications apportées aux règlements (les règlements) de la Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension (LNPP) sera publié dans la Gazette du Canada le 25 mars Les règlements révisés donnent suite à plusieurs mesures prévues dans les projets de loi C-9 et C-47 déposés en 2010 et renferment certaines nouvelles mesures. Les modifications, telles qu elles ont été publiées dans leur version préliminaire, sont décrites dans notre Communiqué du 30 septembre Le présent Communiqué décrit les modifications en fonction des règlements définitifs. Les modifications définitives entreront en vigueur le 1 er avril 2015, à l exception des modifications apportées aux règles sur les placements, de la plupart des nouvelles exigences en matière de renseignements à fournir et de l obligation d obtenir le consentement du conjoint à l égard des transferts, lesquelles entreront en vigueur le 1 er juillet Placements autorisés Les modifications suivantes apportées aux règles sur les placements s appliquent aux régimes de retraite enregistrés en Alberta, en Colombie-Britannique, au Manitoba, en Ontario et en Saskatchewan où la législation provinciale sur les régimes de retraite intègre automatiquement les règles fédérales. Les dispositions relatives au plafond de concentration de 10 % de la valeur totale de l actif d un régime qui peut être investi dans une seule entité ainsi que les restrictions applicables aux placements dans les titres d une entité apparentée feront l objet de modifications importantes à compter du 1 er juillet Par ailleurs, le terme «bourse» est remplacé par «marché» afin de tenir compte des différents systèmes de négociation, et les termes «fonds mutuel» et «fonds commun» sont remplacés par le terme «fonds de placement».

2 La règle des 10 % relative aux placements dans une seule entité La limite de concentration actuelle de 10 % est fondée sur la «valeur comptable». Après l entrée en vigueur des modifications, elle sera fondée sur la «valeur marchande» des actifs. Le plafond de 10 % s applique à la valeur globale des titres de créance et des capitaux propres d une entité. La règle des 10 % s applique au niveau du participant dans le cas d un régime qui l autorise à faire des choix en matière de placement (un «compte accompagné de choix»). Le test de la valeur marchande s appliquera uniquement au moment de l achat. Règles relatives aux entités apparentées Selon les règles actuelles, les placements dans une entité apparentée, comme un employeur qui participe au régime, sont interdits, sous réserve de dérogations particulières. L une de ces dérogations permet à l administrateur de régime (sous réserve de toute autre restriction) d investir dans des titres d une entité apparentée si ceux-ci sont achetés sur le marché boursier. Cette dérogation est éliminée. En vertu des règlements modifiés, un administrateur de régime ne pourra investir dans les titres d une entité apparentée que si le placement : est un fonds de placement ou une caisse séparée qui est offert à d autres investisseurs qui est conforme aux règles de placement générales et aux règles applicables aux «comptes accompagnés de choix», selon le cas; est un fonds général non réparti d une personne autorisée à effectuer des opérations d assurance vie au Canada; est un titre émis ou entièrement garanti par le gouvernement du Canada, d une province ou par l un de leurs organismes; est un fonds comprenant des titres hypothécaires entièrement garantis par le gouvernement du Canada, d une province ou par l un de leurs organismes; est effectué dans le cadre de l achat d un contrat ou d un accord à l égard duquel le rendement est fondé sur un indice généralement reconnu comptant une vaste gamme de titres négociés sur un marché; est un fonds dont la composition reproduit celle d un indice généralement reconnu comptant une vaste gamme de titres négociés sur un marché; ou est peu important pour le régime de retraite (prenant en considération que deux ou plusieurs transactions avec la même entité apparentée sont considérées comme une seule transaction). En vertu des règlements modifiés, l administrateur d un régime pourra recourir aux services d une entité apparentée pour la gestion ou le fonctionnement du régime (à l exception des activités de prêt et de placement) à condition de conclure avec cette entité une transaction dont les modalités seront aussi favorables au régime de retraite que celles du marché ou si la valeur de la transaction est peu importante pour le régime de retraite. Les administrateurs disposeront d un délai de cinq ans à compter du 1 er juillet 2016 pour se conformer aux nouvelles règles visant les entités apparentées. De plus, si l administrateur d un régime se trouve en contravention des règles à la suite d une transaction autre qu une transaction à laquelle lui ou une entité dont il a le contrôle prend part, il disposera d un délai de cinq ans à compter de la date de la contravention pour se conformer aux règles. Page 2 de 7

3 Mesures relatives aux dispositions à cotisations déterminées Prestation variable d un régime CD À compter du 1 er avril 2015, la LNPP permettra de verser aux participants, dont l emploi a pris fin et qui ont atteint l âge de la retraite, des prestations variables directement d un régime CD, sous réserve du consentement de l époux ou du conjoint de fait. Un participant ou le conjoint survivant qui touche des prestations variables peut, une fois par année ou à une fréquence plus élevée si le régime le prévoit, choisir de transférer le solde du compte à un autre régime conformément aux options de transfert standards. Le calcul de la prestation variable est prescrit par les règlements modifiés. Le montant annuel de la prestation variable est assujetti à des limites de retrait minimal et maximal, selon une formule concordant avec celle utilisée pour les fonds de revenu viager. Si le participant n établit pas le montant de sa prestation, c est le montant minimal qui s appliquera par défaut. Aucun plafond de prestation ne s applique aux participants âgés de 90 ans ou plus. Renseignements à fournir dans le cas des comptes accompagnés de choix La LNPP stipulera expressément qu un régime de retraite peut offrir des choix de placement aux participants ayant des comptes CD. Aux termes des règlements modifiés, ces comptes CD sont appelés «comptes accompagnés de choix». À compter du 1 er juillet 2016, les renseignements fournis, au moins annuellement, aux participants qui détiennent un compte accompagné de choix doivent inclure une explication de chaque option de placement offerte qui indique : l objectif de placement; le type de placement et le niveau de risque afférent; les dix actifs les plus importants selon la valeur marchande de chacun, exprimée en pourcentage des actifs totaux; le rendement antérieur de l option; une déclaration selon laquelle le rendement antérieur d une option n est pas nécessairement une indication de son rendement futur; l indice de référence qui reflète le mieux la composition de l option de placement; les frais, les prélèvements et les autres dépenses qui réduisent le rendement des placements, exprimés en pourcentage ou sous la forme d un montant forfaitaire; et la cible de répartition des actifs de l option. Le relevé du participant doit aussi comprendre une explication de la manière dont les fonds sont investis actuellement et préciser les délais dans lesquels les choix doivent être effectués. Il ne sera pas nécessaire de traiter des comptes accompagnés de choix dans l énoncé des politiques et des procédures de placements du régime. Communications électroniques À compter du 1 er avril 2015, la LNPP établira un ensemble de règles afin de permettre aux administrateurs d utiliser des moyens électroniques pour fournir l information requise aux participants au régime et à d autres personnes. Les relevés annuels et les formulaires de choix relatifs au paiement des prestations pourront notamment être distribués par voie électronique. En vertu de la LNPP, l utilisation de moyens électroniques pour la transmission de l information Page 3 de 7

4 requiert le consentement révocable du destinataire. Ce dernier doit choisir le «système d information» par l entremise duquel les documents électroniques devront lui être fournis et doit être en mesure de conserver l information reçue. Les règlements modifiés énoncent les exigences relatives à la transmission adéquate de documents électroniques. Le consentement du destinataire peut être donné par écrit (sur support papier ou électronique) ou verbalement. Lorsque l administrateur demande au destinataire de donner son consentement, il doit l informer de son droit de révoquer ce consentement en tout temps, de sa responsabilité de signaler à l administrateur tout changement qu il apporte au système d information désigné et de la date de la prise d effet du consentement. Lorsqu un document est disponible sur un système d information accessible au public, l administrateur doit donner au destinataire, sur support papier ou électronique, un avis écrit l informant de la disponibilité du document électronique et de son emplacement. Le document électronique est considéré comme étant fourni au destinataire au moment où il est saisi par le système d information désigné par le destinataire ou au moment où il est rendu disponible sur ce système. Toutefois, si l administrateur a des raisons de croire que le destinataire n a pas reçu le document ou l avis, il doit lui transmettre une version papier par courrier (mais le document est toujours considéré comme étant fourni au destinataire au moment où il est saisi par le système ou rendu disponible sur celui-ci). Processus, formulaires et contenu du relevé annuel Relevés annuels des participants inactifs Conformément à la LNPP, les administrateurs de régime seront tenus de fournir un relevé annuel aux anciens participants et à leur époux ou conjoint de fait, à compter du 1 er juillet Aux termes des règlements modifiés, le relevé annuel destiné aux participants inactifs doit indiquer le nom de l ancien participant, la période à laquelle le relevé s applique, le nom de l époux ou du conjoint de fait de l ancien participant figurant aux registres de l administrateur et le nom de toute personne désignée, selon les registres de l administrateur, comme bénéficiaire. Aucune autre information concernant le participant n est exigée. Dans le cas d un régime à prestations déterminées (PD) dont le ratio de solvabilité est inférieur à «1», le relevé doit aussi fournir la valeur et une explication du ratio, comme cela est déjà exigé dans les relevés des participants actifs. Nouvelles exigences relatives au relevé annuel Les relevés annuels fournis aux participants actifs et inactifs ainsi qu à leur époux ou conjoint de fait doivent contenir de nouveaux renseignements. Les relevés annuels de tous les régimes PD doivent inclure le ratio de solvabilité du régime (qu il soit supérieur ou inférieur à «1») et : la date de l évaluation (date à laquelle le ratio de solvabilité a été établi) ainsi que la date de la prochaine évaluation; le total des montants que l employeur a versés au régime au cours de l exercice; et la valeur totale de l actif et du passif du régime, selon l approche de solvabilité, à la date de l évaluation. Dans le cas d actifs PD ou CD qui ne sont pas détenus dans des comptes CD accompagnés de choix, les relevés annuels doivent inclure : Page 4 de 7

5 les dix actifs les plus importants selon la valeur marchande de chacun, exprimée en pourcentage des actifs totaux; et la répartition cible de ses actifs, exprimée en pourcentage des actifs totaux. Les détenteurs de comptes accompagnés de choix reçoivent ces renseignements en plus de ceux qui leur sont propres. Si un participant touche des prestations variables d un régime CD, les renseignements à fournir comprennent, notamment la date de naissance utilisée pour calculer le montant minimal de la prestation, la prestation minimale et la prestation maximale qui peuvent être versées, la prestation versée au participant, la fréquence des versements, la manière dont il peut modifier ses choix ainsi que les options de transfert offertes. Consentement de l époux ou du conjoint de fait à l égard des transferts et des prestations CD variables Lorsqu un participant choisit de se prévaloir de l option de transférabilité, la LNPP exige le consentement de son époux ou de son conjoint de fait. (L organisme de réglementation a indiqué que cette exigence n entrera en vigueur que lorsque le formulaire prescrit sera disponible.) La LNPP exigera également le consentement de l époux ou du conjoint de fait du participant si ce dernier choisit de toucher des prestations CD variables. Dans le cadre des règlements modifiés, de nouveaux formulaires de consentement ont été créés : celui que l époux ou le conjoint du participant qui choisit de toucher des prestations CD doit signer pourra être utilisé à compter du 1 er avril 2015 et celui qu il doit signer pour les autres transferts, à compter du 1 er juillet Ces formulaires expliquent à l époux ou au conjoint de fait que le participant pourra retirer des fonds de son régime et qu il n est pas tenu de les affecter à la souscription d une rente viagère. L époux ou le conjoint de fait qui donne son consentement accepte que les prestations auxquelles il aura droit ultérieurement pourraient être considérablement réduites si le montant maximal est retiré tous les ans ou si la caisse affiche un faible rendement au titre de ses placements. Le formulaire de consentement doit être attesté par un témoin. Ajout à la liste des options de transfert standard Le régime de pension agréé collectif (RPAC) est ajouté à la liste des instruments d épargneretraite prescrits auxquels les participants admissibles peuvent transférer leurs droits à pension. Nouveaux formulaires prescrits L option de transfert à un RPAC est ajoutée au formulaire de demande de transfert. Le ratio de solvabilité, que ce ratio soit inférieur à «1» ou non, sera indiqué sur les formulaires à utiliser en cas de cessation d emploi, de départ à la retraite, de décès et de cessation de régime (en vertu des règles actuelles, le ratio n est indiqué que s il est inférieur à «1»). Diverses modifications de nature administrative ont été apportées à certains formulaires prescrits. Deux nouveaux formulaires ont été créés relativement à la cessation d un régime de retraite, soit un avis à fournir aux participants dans les 30 jours suivant la cessation du régime et un relevé de prestations (très semblable à un relevé de cessation d emploi/de retraite) à fournir aux participants dans les 120 jours suivant la cessation du régime. La LNPP prévoit que le surintendant peut modifier ces délais. Page 5 de 7

6 Régimes à cotisations négociées La LNPP définit les régimes à cotisations négociées comme suit : régimes PD dans le cadre desquels la cotisation de l employeur est limitée au montant déterminé par la convention collective, la loi ou le règlement. Un régime à cotisations négociées peut réduire les prestations de retraite, sous réserve du consentement du surintendant, sans égard aux dispositions du régime à l effet contraire. À compter du 1 er juillet 2016, conformément aux exigences des règlements modifiés, la brochure explicative d un régime à cotisations négociées doit décrire les modalités en matière de financement et indiquer que les prestations pourraient être réduites si les cotisations négociées sont insuffisantes pour satisfaire aux normes de solvabilité. Les relevés annuels doivent également inclure ces renseignements. Régime de pension agréé collectif Les règlements de la Loi sur les régimes de pension agréés collectifs (LRPAC) seront modifiés de manière à ce qu ils soient cohérents avec ceux de la LNPP. Le maximum des prestations payables prévu par la LNPP au titre des prestations CD variables et des fonds de revenu viager sera également appliqué dans le cadre de la LRPAC. Dans le but d assurer une cohérence avec les règlements de la LNPP, l option de transférer les actifs d un RPAC à un régime d épargne immobilisé restreint ne sera plus offerte aux participants. Ainsi le participant aura toujours la possibilité de débloquer jusqu à 50 % de ses avoirs qui se trouvent dans un fonds de revenu viager restreint. Mesures qui ne sont pas incluses Seules quelques mesures proposées dans les projets de loi déposés en 2010 demeurent en instance, notamment les suivantes : désignation d une entité qui serait chargée de détenir les actifs liés aux droits à pension de personnes introuvables; règles relatives aux placements des régimes CD visant à protéger les administrateurs de régime (règles d exonération pour les choix de placement prescrits dans les régimes à cotisations déterminées); cadre pour l authentification électronique des participants. Commentaires Les répondants et les administrateurs de régimes agréés auprès du gouvernement fédéral ainsi que les régimes enregistrés en Alberta, en Colombie-Britannique, au Manitoba, en Ontario et en Saskatchewan peuvent désormais faire le nécessaire pour se conformer aux règles de placement modifiées qui entreront en vigueur le 1 er juillet 2016 (tout en bénéficiant d un délai additionnel de cinq ans pour les placements dans une entité apparentée). La suppression de la dérogation permettant aux employeurs d investir dans une entité apparentée à condition que les titres soient achetés sur le marché boursier sera mal accueillie par les employeurs qui font grand usage de cette dérogation, nonobstant la période de cinq ans accordée pour la conformité. En ce qui concerne la date d entrée en vigueur du 1 er juillet 2016 des nouvelles exigences relatives aux relevés annuels à envoyer aux participants, on ne précise pas si celles-ci s appliquent aux relevés à compter de la première fin d exercice qui se termine le ou après le Page 6 de 7

7 1 er juillet 2016 ou aux relevés qui doivent être produits après cette date. L organisme de réglementation devra fournir des lignes directrices à ce sujet. Même si rien ne les oblige à établir un énoncé des politiques et procédures de placements du régime dans le cas de comptes CD accompagnés de choix, les administrateurs devraient quand même instaurer des politiques et des procédures de sélection et de suivi des fonds de placement pour les comptes accompagnés de choix, qui sont conformes aux Lignes directrices de l ACOR sur la gouvernance des régimes d accumulation de capital. Nous sommes heureux de constater que certains des commentaires soumis par Mercer ont été pris en compte dans le texte final des règlements, notamment celui suggérant de clarifier que le nouveau test sur la limite de concentration de 10 % qui peut être investi dans une seule entité s applique uniquement au moment de l achat et celui recommandant de retirer des règles relatives aux entités apparentées, l exigence proposée qui prévoyait que d autres investisseurs devaient avoir des placements dans un fonds de placement ou une caisse séparée (afin d éviter d entraver l implantation de nouveaux fonds). Le recours à un processus de consultation efficace est un élément essentiel de la refonte des régimes de retraite au Canada Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec un conseiller de Mercer ou l une des personnes suivantes : Marie-Hélène Gagné Leigh Ann Bastien Hrvoje Lakota Diana Woodhead Le Communiqué, publié par Mercer, résume et commente des questions d actualité. Il n exprime en aucun cas des conseils et ne devrait pas servir à prendre des décisions d affaires. Pour connaître les répercussions des renseignements contenus dans le Communiqué sur votre entreprise, veuillez vous adresser à un conseiller Mercer. La reproduction du Communiqué est permise si la source est mentionnée. Bureaux de Mercer : Calgary Edmonton Halifax London Montréal Ottawa Québec Regina Saskatoon Toronto Vancouver Winnipeg Site Web de Mercer : Page 7 de 7

AvenAnts Au contrat De rente Pour les régimes Avec immobilisation Des sommes Fonds

AvenAnts Au contrat De rente Pour les régimes Avec immobilisation Des sommes Fonds Avenants au contrat DE RENTE Pour les régimes avec immobilisation des sommes Ce document complète le Contrat de rente figurant dans la brochure BRA1620 (produit régulier) et la brochure BRA1564 (produit

Plus en détail

PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE

PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le 21 mai 2013 PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le gouvernement du Québec a déposé le projet de loi n 39 Loi sur les régimes volontaires d épargne-retraite (le «projet

Plus en détail

Le gouvernement fédéral publie la version finale de son règlement sur les pensions

Le gouvernement fédéral publie la version finale de son règlement sur les pensions 2 avril 2015 Le gouvernement fédéral publie la version finale de son règlement sur les pensions L e 25 mars 2015, le gouvernement fédéral a publié son Règlement modifiant certains règlements sur les pensions

Plus en détail

LA NOUVELLE-ÉCOSSE ADOPTE UNE NOUVELLE LOI SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE

LA NOUVELLE-ÉCOSSE ADOPTE UNE NOUVELLE LOI SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE Le 10 janvier 2012 LA NOUVELLE-ÉCOSSE ADOPTE UNE NOUVELLE LOI SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE Le 15 décembre 2011, le projet de loi 96, la Pension Benefits Act de la Nouvelle-Écosse, a reçu la sanction royale.

Plus en détail

LE QUÉBEC ADOPTE LA LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE

LE QUÉBEC ADOPTE LA LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le 17 janvier 2014 LE QUÉBEC ADOPTE LA LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE La Loi sur les régimes volontaires d'épargne-retraite (la «Loi») a été adoptée par l'assemblée nationale du Québec

Plus en détail

BSIF. Guide des participants des régimes de retraite 2016

BSIF. Guide des participants des régimes de retraite 2016 BSIF Guide des participants des régimes de retraite 2016 Bureau du surintendant des institutions financières Canada 255, rue Albert, 16 e étage, Ottawa (Ontario) K1A 0H2 Téléphone : 613-990-7788 Télécopieur

Plus en détail

ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF

ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF PLACEMENTS AGF INC. ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF FRV DU NOUVEAU-BRUNSWICK CRI DU NOUVEAU-BRUNSWICK Addenda relatif à l immobilisation des fonds Vous trouverez ci-joint l addenda relatif

Plus en détail

CONDITIONS DE PARTICIPATION

CONDITIONS DE PARTICIPATION CONDITIONS DE PARTICIPATION Introduction Depuis le 1 er janvier 2011, le Régime de retraite principal d OMERS (le «régime principal») contient une disposition prévoyant des cotisations facultatives supplémentaires

Plus en détail

Résumé de la législation en matière de régimes de retraite 1 er janvier 2015

Résumé de la législation en matière de régimes de retraite 1 er janvier 2015 Résumé de la législation en matière de régimes de retraite 1 er janvier 2015 La Standard Life au Canada fait maintenant partie de Manuvie. Nous sommes donc fiers de vous offrir ce Résumé de la législation

Plus en détail

Texte du Régime volontaire d épargne-retraite de la London Life (RVER)

Texte du Régime volontaire d épargne-retraite de la London Life (RVER) Texte du Régime volontaire d épargne-retraite de la London Life (RVER) Administrateur du régime : London Life, Compagnie d Assurance-Vie Numéro d autorisation accordée par l Autorité des marchés financiers

Plus en détail

Livret du participant au régime volontaire d épargneretraite

Livret du participant au régime volontaire d épargneretraite Livret du participant au régime volontaire d épargneretraite (RVER) de Manuvie EMPLOYÉS PARTICIPANT AU RVER DE MANUVIE PAR L ENTREMISE DE LEUR EMPLOYEUR Numéro d enregistrement provincial (Québec) : 39700

Plus en détail

ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF

ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF PLACEMENTS AGF INC. ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS AGF FRV DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE RERI DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE Addenda relatif à l immobilisation des fonds Vous trouverez ci-joint

Plus en détail

Nouvelle année, nouvelles règles de capitalisation des régimes de retraite au Québec : adoption du projet de loi 57

Nouvelle année, nouvelles règles de capitalisation des régimes de retraite au Québec : adoption du projet de loi 57 Le 21 décembre 2015 Nouvelle année, nouvelles règles de capitalisation des régimes de retraite au Québec : adoption du projet de loi 57 L e projet de loi 57, Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires

Plus en détail

Solutions de revenu de retraite

Solutions de revenu de retraite Solutions de revenu de retraite Des options de revenu pour une retraite en bonne santé financière Lorsque vous prenez votre retraite, c est le temps de faire fructifier votre épargne. Une bonne compréhension

Plus en détail

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi;

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi; L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE AVENANT POUR UN FONDS DE REVENU VIAGER LOI SUR LES RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DE RETRAITE DU QUÉBEC ET RÈGLEMENTS Y AFFÉRENT Police numéro : Titulaire/Rentier : La police

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Aon Hewitt Solutions de retraite Bulletin d information Le 31 mars 2015 Dans cette édition La réforme des régimes de retraite canadiens se poursuit 2 Placements 2 Dispositions concernant les régimes à

Plus en détail

CONSULTATION DU FÉDÉRAL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS CIBLES

CONSULTATION DU FÉDÉRAL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS CIBLES Le 25 avril 2014 CONSULTATION DU FÉDÉRAL SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS CIBLES Le 24 avril 2014, le ministère des Finances du Canada a publié un document de consultation intitulé Innover en

Plus en détail

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale

Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Communiqué Juin 2011 Le Québec et l Ontario adoptent l entente de l ACOR sur les régimes de retraite relevant de plus d une autorité gouvernementale Les provinces du Québec et de l Ontario ont adopté l

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009)

RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DE LA SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC. (en vigueur le 31 décembre 2009) Copie certifiée conforme du règlement du Régime de retraite des employés de la Société des casinos

Plus en détail

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI)

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE IMMOBILISÉS DANS UN COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ (CRI) Pour les transferts faits conformément à la Loi sur les prestations de pension (Nouveau-Brunswick)

Plus en détail

Instructions pour remplir le Certificat de cotisation au Fonds de garantie des prestations de retraite

Instructions pour remplir le Certificat de cotisation au Fonds de garantie des prestations de retraite Commission des services financiers de l'ontario Instructions pour remplir le Certificat de cotisation au Fonds de garantie des prestations de retraite REMARQUE : Dans les présentes instructions : «actuaire»

Plus en détail

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503

SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 SUPPLÉMENT À L ÉGARD DES TRANSFERTS DE FONDS DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHICQUES S.E.C. (FRV)-1503 IMMOBILISÉ AU FONDS DE REVENU VIAGER SUIVANT LE RÈGLEMENT EN APPLICATION DE LA LOI SUR LES

Plus en détail

Mise à jour #14 Révisé Novembre 2000 Dispositions Réglementaires sur les Placements Méthode de la Gestion Prudente

Mise à jour #14 Révisé Novembre 2000 Dispositions Réglementaires sur les Placements Méthode de la Gestion Prudente Commission des pensions Mise à jour #14 Révisé Novembre 2000 Dispositions Réglementaires sur les Placements Méthode de la Gestion Prudente Source: Loi sur les prestations de pension, al. 26(1)b), Règlement,

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations

États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations États financiers de la Caisse de retraite Régime de rentes de la sécurité publique des Premières Nations Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État de l actif net disponible pour le service des prestations

Plus en détail

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ

INTRODUCTION PARTIE 1 RÉSUMÉ CADRE DE LA RÉFORME DU RÉGIME DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA PRÉSENTÉ AU CONSEIL DES GOUVERNEURS PAR LE COMITÉ D ADMINISTRATION ET LE COMITÉ DU RÉGIME DE RETRAITE Juillet 2000 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Régimes de retraite individuels

Régimes de retraite individuels Ces dernières années, les propriétaires d entreprise ont commencé à reconnaître les avantages offerts par les régimes de retraite individuels (RRI). Un RRI permet aux propriétaires d entreprise et à certains

Plus en détail

(Version à l étude) BSIF 48PD Demande d agrément d un régime de retraite à prestations déterminées

(Version à l étude) BSIF 48PD Demande d agrément d un régime de retraite à prestations déterminées NON CLASSIFIÉ (Version à l étude) BSIF 48PD Demande d agrément d un régime de retraite à prestations déterminées (Lire le Guide d'instructions - Demande d agrément d un régime de retraite à prestations

Plus en détail

Le 5 févier 2004. Monsieur Nicholas LePan Surintendant des institutions financières 255, rue Albert Ottawa (Ont.) K1A 0H2.

Le 5 févier 2004. Monsieur Nicholas LePan Surintendant des institutions financières 255, rue Albert Ottawa (Ont.) K1A 0H2. Le 5 févier 2004 Monsieur Nicholas LePan Surintendant des institutions financières 255, rue Albert Ottawa (Ont.) K1A 0H2 Monsieur, Au nom de l Association canadienne des organismes de contrôle des régimes

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Mallette SENCRL Comptables agréés

Plus en détail

MESURES LÉGISLATIVES SUR LES AVANTAGES SOCIAUX AU CANADA 2015

MESURES LÉGISLATIVES SUR LES AVANTAGES SOCIAUX AU CANADA 2015 MESURES LÉGISLATIVES SUR LES AVANTAGES SOCIAUX AU CANADA 2015 Ce document résume les principales dispositions des lois touchant les avantages sociaux au Canada (à l exception du Nunavut et des Territoires

Plus en détail

Régime de retraite des employés et employées de soutien Actualisation du régime Étape 1 Discussions préliminaires avec sous-comité

Régime de retraite des employés et employées de soutien Actualisation du régime Étape 1 Discussions préliminaires avec sous-comité PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT Régime de retraite des employés et employées de soutien Actualisation du régime 1 Discussions préliminaires avec sous-comité Préparé par Conrad Ferguson 12 mai 2011

Plus en détail

Final. Normes définitives sur la valeur actualisée des prestations de retraite en cas de rupture du mariage (section 4300)

Final. Normes définitives sur la valeur actualisée des prestations de retraite en cas de rupture du mariage (section 4300) Final Normes définitives sur la valeur actualisée des prestations de retraite en cas de rupture du mariage (section 4300) Conseil des normes actuarielles Janvier 2011 Révisé en octobre 2011 Document 211001

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

Surveillance des régimes de retraite Note d orientation CER 4 du Cadre d évaluation des risques

Surveillance des régimes de retraite Note d orientation CER 4 du Cadre d évaluation des risques Surveillance des régimes de retraite Note d orientation CER 4 du Cadre d évaluation des risques Activité d envergure : Le 31 juillet 2014 Table des matières 1. Introduction... 3 2. Mesures propres aux

Plus en détail

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX

PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 16 décembre 2013 PROJET DE LOI 27 DU NOUVEAU BRUNSWICK LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 10 décembre 2013, le projet de loi 27, la Loi sur l assurance médicaments

Plus en détail

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) donne aux Canadiens un nouveau moyen d épargner en franchise d impôt. Lorsque vous cotisez à un CELI, votre placement fructifie à l abri de l impôt et vous n aurez

Plus en détail

QUÉBEC PUBLIE UN NOUVEAU PROJET DE RÈGLEMENT SUR DES MESURES D ALLÉGEMENT DE LA CAPITALISATION DES RÉGIMES DE RETRAITE

QUÉBEC PUBLIE UN NOUVEAU PROJET DE RÈGLEMENT SUR DES MESURES D ALLÉGEMENT DE LA CAPITALISATION DES RÉGIMES DE RETRAITE Le 22 juillet 2013 QUÉBEC PUBLIE UN NOUVEAU PROJET DE RÈGLEMENT SUR DES MESURES D ALLÉGEMENT DE LA CAPITALISATION DES RÉGIMES DE RETRAITE Québec a publié un projet de règlement prévoyant des mesures d

Plus en détail

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite Université d Ottawa Université d Ottawa 1 Régime de Université d Ottawa 3 Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information donne un aperçu des aspects fondamentaux du de l Université

Plus en détail

Juillet 2008 1. Compte d épargne libre d impôt (CELI), le nouveau régime en ville!

Juillet 2008 1. Compte d épargne libre d impôt (CELI), le nouveau régime en ville! Régimes d épargne et de retraite collectifs Propos législatifs Bulletin de la Standard Life sur la législation et la gouvernance Juillet 2008 1 Compte d épargne libre d impôt (CELI), le nouveau régime

Plus en détail

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu, à la Loi sur la taxe d accise et à des lois et règlements connexes

Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu, à la Loi sur la taxe d accise et à des lois et règlements connexes Notes explicatives relatives à la Loi de l impôt sur le revenu, à la Loi sur la taxe d accise et à des lois et règlements connexes Publiées par le ministre des Finances l honorable James M. Flaherty, c.p.,

Plus en détail

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager Loi sur les prestations de pension du Nouveau-Brunswick

Services Investisseurs CIBC Convention de modification Fonds de revenu viager Loi sur les prestations de pension du Nouveau-Brunswick Page 1 de 5 inc. a droit à des sommes de retraite régis par la Loi sur (nom du Rentier en caractères d'imprimerie) les prestations de pension du et désire transférer ces sommes dans un fonds de revenu

Plus en détail

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM. RÈGLES 2.4.4 (HONORAIRES ET FRAIS D OPÉRATIONS) ET 5.1 b) iv) (REGISTRES OBLIGATOIRES) DE L ACFM

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM. RÈGLES 2.4.4 (HONORAIRES ET FRAIS D OPÉRATIONS) ET 5.1 b) iv) (REGISTRES OBLIGATOIRES) DE L ACFM Personne-ressource: Aamir Mirza Conseiller juridique principal, Politiques et affaires juridiques Téléphone: 416 945-5128 Courriel: amirza@mfda.ca APA-0078 Le 22 février 2011 (Mis à jour le 18 février

Plus en détail

FONDS DE REVENU DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHIQUES S.E.C., FRR-1503

FONDS DE REVENU DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHIQUES S.E.C., FRR-1503 FONDS DE REVENU DE RETRAITE DE PLACEMENTS NORDOUEST & ETHIQUES S.E.C., FRR-1503 Entente en vertu de la Loi sur les prestations de pension du Nouveau-Brunswick concernant les transferts d un compte de pension

Plus en détail

CAPSA. P. Gail Armitage Présidente de l ACOR a/s Alberta Finance 401, 9515-107 Street Edmonton AB T5K 2C3. Le 15 février 2002.

CAPSA. P. Gail Armitage Présidente de l ACOR a/s Alberta Finance 401, 9515-107 Street Edmonton AB T5K 2C3. Le 15 février 2002. CAPSA Canadian Association of Pension Supervisory Authorities Objet: Madame, Monsieur, P. Gail Armitage Présidente de l ACOR a/s Alberta Finance 401, 9515-107 Street Edmonton AB T5K 2C3 Le 15 février 2002

Plus en détail

ADOPTION DE LA LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX

ADOPTION DE LA LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 24 avril 2014 ADOPTION DE LA LOI SUR L ASSURANCE MÉDICAMENTS SUR ORDONNANCE ET MÉDICAMENTS ONÉREUX Le 26 mars 2014, le projet de loi 27, la Loi sur l assurance médicaments sur ordonnance et médicaments

Plus en détail

Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance et au renouvellement du certificat de représentant

Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance et au renouvellement du certificat de représentant Projet de règlement Loi sur la distribution de produits et services financiers (chapitre D-9.2, a. 200 par. 1 à 5, 6, 7 et 9 et a. 203 par.1, 3 à 6 ) Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRE D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIF POUR LES EMPLOYÉS DU RÉSEAU DE LE GROUPE JEAN COUTU (PJC) INC. Numéro du groupe G001886

RÉGIME ENREGISTRE D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIF POUR LES EMPLOYÉS DU RÉSEAU DE LE GROUPE JEAN COUTU (PJC) INC. Numéro du groupe G001886 La présente brochure donne un aperçu des caractéristiques de votre régime enregistré d'épargne-retraite collectif. Nous vous suggérons de la lire attentivement et de la conserver pour vous y reporter au

Plus en détail

Votre livret d information Cotisations déterminées

Votre livret d information Cotisations déterminées Rémunération totale Régime de retraite Avantages sociaux Rémunération et primes Santé et mieux-être Votre livret d information Cotisations déterminées octobre 2015 14887 Bienvenue au Régime de retraite

Plus en détail

En cas de litige, le texte et les documents officiels prévaudront.

En cas de litige, le texte et les documents officiels prévaudront. RÉGIME DE RETRAITE DES EMPLOYÉS SYNDIQUÉS DE VIA RAIL CANADA INC. TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 4 GLOSSAIRE... 5 PLANIFICATION DE LA RETRAITE... 6 1 re étape Déterminer l âge souhaité de la retraite...

Plus en détail

Stratégies pour les programmes de retraite anticipée

Stratégies pour les programmes de retraite anticipée Solutions-conseils Si vous-même ou un membre de votre famille faites face à une mise à pied permanente, à une retraite anticipée volontaire ou à une retraite anticipée «forcée», vous devrez prendre des

Plus en détail

Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé

Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 61 (2004, chapitre 32) Loi sur l Agence des partenariats publicprivé du Québec Présenté le 17 juin 2004 Principe adopté le 1 er décembre 2004

Plus en détail

Fonds de revenu de retraite Fonds de revenu viager (FRV) Nouvelle-Écosse

Fonds de revenu de retraite Fonds de revenu viager (FRV) Nouvelle-Écosse Fonds de revenu de retraite Fonds de revenu viager (FRV) Nouvelle-Écosse SUPPLÉMENT À LA DÉCLARATION DE FIDUCIE DU FONDS DE REVENU DE RETRAITE DE PLACEMENTS MANUVIE INCORPORÉE/PLACEMENTS MANUVIE SERVICES

Plus en détail

GUIDE DE PRODUCTION DU SOMMAIRE DES RENSEIGNEMENTS ACTUARIELS

GUIDE DE PRODUCTION DU SOMMAIRE DES RENSEIGNEMENTS ACTUARIELS GUIDE DE PRODUCTION DU SOMMAIRE DES RENSEIGNEMENTS ACTUARIELS Généralités Le présent guide s adresse aux administrateurs de régimes de retraite assujettis à la Loi de 1985 sur les normes de prestation

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PRODUITS DE RETRAITE RÉGLEMENTÉS À L INTENTION DES PARTICIPANTS À DES RÉGIMES DE RETRAITE À COTISATIONS DÉTERMINÉES

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PRODUITS DE RETRAITE RÉGLEMENTÉS À L INTENTION DES PARTICIPANTS À DES RÉGIMES DE RETRAITE À COTISATIONS DÉTERMINÉES DOCUMENT DE RÉFÉRENCE PRODUITS DE RETRAITE RÉGLEMENTÉS À L INTENTION DES PARTICIPANTS À DES RÉGIMES DE RETRAITE À COTISATIONS DÉTERMINÉES Le 28 mars 2014 PRODUITS DE RETRAITE RÉGLEMENTÉS À L INTENTION

Plus en détail

Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités

Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités Régime autogéré d épargne-études (individuel) de Valeurs mobilières Dundee Modalités Les présentes modalités, ainsi que la demande constituent un contrat conclu entre Valeurs mobilières Dundee (le «promoteur»),

Plus en détail

AVENANT DE FONDS DE REVENU VIAGER Nouveau-Brunswick (FRV)

AVENANT DE FONDS DE REVENU VIAGER Nouveau-Brunswick (FRV) AVENANT DE FONDS DE REVENU VIAGER Nouveau-Brunswick (FRV) 1. Définitions : Veuillez prendre note que, dans le présent avenant, le pronom «vous» et les adjectifs «votre» et «vos» se rapportent à la personne

Plus en détail

Addenda à la Déclaration de Fiducie du Fonds de Revenu de Retraite Établissant un Fonds de Revenu de Retraite Immobilisé Manitoba (FRRI)

Addenda à la Déclaration de Fiducie du Fonds de Revenu de Retraite Établissant un Fonds de Revenu de Retraite Immobilisé Manitoba (FRRI) Addenda à la Déclaration de Fiducie du Fonds de Revenu de Retraite Établissant un Fonds de Revenu de Retraite Immobilisé Manitoba (FRRI) Manitoba (FRRI) 1. Définitions : Veuillez prendre note que, dans

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur l assurance médicaments et d autres dispositions législatives

Loi modifiant la Loi sur l assurance médicaments et d autres dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 130 Loi modifiant la Loi sur l assurance médicaments et d autres dispositions législatives Présentation Présenté par M. Philippe Couillard

Plus en détail

SécurOption MD. Revenu de retraite pour la vie. Questions et réponses

SécurOption MD. Revenu de retraite pour la vie. Questions et réponses SécurOption MD Revenu de retraite pour la vie Questions et réponses Table des matières Admissibilité...3 Cotisations...4 Choisir SécurOption...4 Projection revenu de rentes...5 Rachat possible de la rente

Plus en détail

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ DIRECTIVE ADMINISTRATIVE 455 RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ PRÉAMBULE Le Conseil scolaire Centre-Est reconnaît que parfois son personnel peut vouloir, pour diverses raisons, accéder à

Plus en détail

Cotisations Volontaires

Cotisations Volontaires Cotisations Volontaires Document d information à l intention des participants Direction du Régime de retraite des chargés de cours printemps 2011 Introduction Le Régime de retraite des chargés de cours

Plus en détail

255, rue Albert Ottawa, Canada K1A 0H2

255, rue Albert Ottawa, Canada K1A 0H2 Bureau du surintendant des institutions financières Canada 255, rue Albert Ottawa, Canada K1A 0H2 Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255 Albert Street Ottawa, Canada K1A 0H2

Plus en détail

VIP+ Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés. Vol. 13, N o 09

VIP+ Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés. Vol. 13, N o 09 VIP+ Bulletin sur les ventes, l impôt, la planification successorale, la tarification et les produits Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés Les parents et les familles de personnes handicapées

Plus en détail

AVENANT DE COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ Nouveau-Brunswick (CRI)

AVENANT DE COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ Nouveau-Brunswick (CRI) AVENANT DE COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ Nouveau-Brunswick (CRI) 1. Définitions : Veuillez prendre note que, dans le présent avenant, le pronom «vous» et les adjectifs «votre» et «vos» se rapportent à

Plus en détail

Veuillez noter que les dispositions législatives mentionnées dans le présent bulletin entrent en vigueur le 31 mai 2010.

Veuillez noter que les dispositions législatives mentionnées dans le présent bulletin entrent en vigueur le 31 mai 2010. Bulletin de politique n 1 Date de publication : le 21 avril 2010 Dernière mise à jour : le 25 mai 2010 Compte de retraite immobilisé (CRI) Veuillez noter que les dispositions législatives mentionnées dans

Plus en détail

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT POUR Champ d application de la politique Les porteurs de moins qu un lot régulier (les «porteurs de lots irréguliers») qui désirent vendre leurs actions ou

Plus en détail

Allocation pour adjoints de circonscription et rémunération du personnel au titre de l allocation de circonscription

Allocation pour adjoints de circonscription et rémunération du personnel au titre de l allocation de circonscription Allocation pour adjoints de circonscription et rémunération du personnel au titre de l allocation de circonscription Admissibilité Un député à l Assemblée législative peut embaucher un ou des adjoints

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information Gouvernement du Québec Ministère des Finances 98-8 Le 22 décembre 1998 Sujet : Modalités d application de la réforme de la fiscalité des entreprises et autres mesures fiscales Le

Plus en détail

Nouvelles règles sur le partage des avoirs de retraite à la rupture du mariage en Ontario

Nouvelles règles sur le partage des avoirs de retraite à la rupture du mariage en Ontario Recherche et conformité Promoteurs de régimes de retraite : Nouvelles règles sur le partage des avoirs de retraite à la rupture du mariage en Ontario Les règles qui régissent le partage des avoirs de retraite

Plus en détail

SECTION 10 INDEXATION

SECTION 10 INDEXATION SECTION 10 INDEXATION 10.1 Rente additionnelle pour les participants retraités et conjoints survivants Tout participant retraité, ou conjoint survivant, qui a commencé à recevoir une rente viagère en vertu

Plus en détail

Fonds de revenu de retraite immobilisé (FRRI) Règlement 909, annexe 2

Fonds de revenu de retraite immobilisé (FRRI) Règlement 909, annexe 2 Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario SECTION : Comptes immobilisés INDEX N o : L200-501 TITRE : APPROUVÉ PAR : Fonds de revenu de retraite immobilisé

Plus en détail

Imposition des rentes prescrites non enregistrées dont le titulaire est un particulier

Imposition des rentes prescrites non enregistrées dont le titulaire est un particulier Imposition des rentes prescrites non enregistrées dont le titulaire est un particulier Le présent document décrit les caractéristiques exclusives des rentes prescrites non enregistrées. Pour plus de renseignements

Plus en détail

Régie des rentes du Québec. Régimes complémentaires de retraite. Les documents. Bien administrer un régime de retraite Fascicule n o 6

Régie des rentes du Québec. Régimes complémentaires de retraite. Les documents. Bien administrer un régime de retraite Fascicule n o 6 Les documents Bien administrer un régime de retraite Fascicule n o 6 Ce document d information n a pas force de loi. En cas de conflit d interprétation, il faut s en remettre aux dispositions de la Loi

Plus en détail

G-1 : POLITIQUE DE PLACEMENT DE L ASSOCIATION DES PHARMACIENS DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DU QUÉBEC (A.P.E.S.)

G-1 : POLITIQUE DE PLACEMENT DE L ASSOCIATION DES PHARMACIENS DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DU QUÉBEC (A.P.E.S.) G-1 : POLITIQUE DE PLACEMENT DE L ASSOCIATION DES PHARMACIENS DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DU QUÉBEC (A.P.E.S.) Adoptée par le conseil d'administration de l A.P.E.S. le 11 février 2011 Révisée par le conseil

Plus en détail

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA.

COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA. COMPTE DE DÉPENSES POUR SOINS DE SANTÉ À LA RETRAITE À L INTENTION DES EMPLOYÉS RETRAITÉS DE VIA RAIL MEMBRES DES TCA Groupe n o 93545 SOMMAIRE DES GARANTIES INTRODUCTION...1 ADMISSIBILITÉ...2 DESCRIPTION

Plus en détail

LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE. Politique d investissement

LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE. Politique d investissement LE MUSÉE CANADIEN DES DROITS DE LA PERSONNE Politique d investissement Cette politique est en vigueur depuis le 18 juin 2009 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. GÉNÉRALITÉS P R É A M B U L E Le Musée canadien

Plus en détail

Norme définitive. Conseil des normes actuarielles. Août 2012. Document 212067

Norme définitive. Conseil des normes actuarielles. Août 2012. Document 212067 Norme définitive Version définitive des Normes de pratique Révision des Normes de pratique applicables aux régimes de retraite Déclaration des renseignements concernant le coût supplémentaire et la sensibilité

Plus en détail

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer SOYEZ MAÎTRE DE VOTRE RETRAITE FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer Nous comprenons que la retraite n est pas qu une question d argent. Il est important de réfléchir aux aspects tant financiers

Plus en détail

Une Loi qui se renouvelle

Une Loi qui se renouvelle IMPLANTATION DE LA LOI FAVORISANT LE DÉVELOPPEMENT ET LA RECONNAISSANCE DES COMPÉTENCES DE LA MAIN-D ŒUVRE ET DE SES RÈGLEMENTS Une Loi qui se renouvelle Un virage vers la qualité L adoption par l Assemblée

Plus en détail

Lignes directrices en matière de placement. Conformément à l approbation du conseil de gouvernance

Lignes directrices en matière de placement. Conformément à l approbation du conseil de gouvernance Conformément à l approbation du conseil de gouvernance En vigueur : 18 septembre 2015 Table des matières N o de page 1 Objectif... 3 2 Aperçu... 3 3 Responsabilités... 3 4 Conflit d intérêts... 4 5 Passifs...

Plus en détail

CONVENTION DE SOUSCRIPTION DE PARTS DES FONDS COMMUNS GLOBEVEST CAPITAL

CONVENTION DE SOUSCRIPTION DE PARTS DES FONDS COMMUNS GLOBEVEST CAPITAL GLOBEVEST CAPITAL CONVENTION DE SOUSCRIPTION DE PARTS DES FONDS COMMUNS GLOBEVEST CAPITAL DESTINATAIRE : Globevest Capital ltée (le «gestionnaire») Les termes clés qui ne sont pas définis dans la présente

Plus en détail

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE RENTE IMMOBILISÉE DANS UN FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) FONDS DE REVENU DE RETRAITE BMO LIGNE D ACTION

ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE RENTE IMMOBILISÉE DANS UN FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) FONDS DE REVENU DE RETRAITE BMO LIGNE D ACTION ADDENDA POUR LES TRANSFERTS DE RENTE IMMOBILISÉE DANS UN FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) ADDENDA FRV Pour les transferts faits conformément à la Loi sur les régimes complémentaires de retraite (Québec) FONDS

Plus en détail

Avis de consultation de télécom CRTC 2015-554

Avis de consultation de télécom CRTC 2015-554 Avis de consultation de télécom CRTC 2015-554 Version PDF Ottawa, le 16 décembre 2015 Numéro de dossier : 8620-C12-201513656 Appel aux observations Examen en vue de déterminer si le Conseil devrait exercer

Plus en détail

Fonds enregistrés de revenu de retraite

Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistrés de revenu de retraite En vertu de la Loi de l impôt sur le revenu, un régime enregistré d épargne-retraite (REER) arrive à échéance au plus tard le 31 décembre de l année du 69 e anniversaire

Plus en détail

Guide d instruction - Version provisoire

Guide d instruction - Version provisoire Guide d instruction - Version provisoire Objet : Ligne directrice sur la divulgation des renseignements des régimes de retraite à cotisations déterminées Date : Septembre 2009 Introduction La présente

Plus en détail

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES ADMINISTRATION Numéro : 10.1.1 Page 1 de 5 1. INTRODUCTION L objectif du programme est de compenser l effet de l application des limites fiscales aux prestations prévues au Régime de retraite de l Université

Plus en détail

PRÉPARATION À LA RETRAITE

PRÉPARATION À LA RETRAITE PRÉPARATION À LA RETRAITE Présenté par Claudine Morin-Massicotte Bureau de la retraite 17 novembre 2015 Préparation à la retraite RÉGIME DE RETRAITE DE LA CORPORATION DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE OBJECTIFS

Plus en détail

AVENANT DE FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) ANNEXÉ AU CONTRAT DE FERR

AVENANT DE FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) ANNEXÉ AU CONTRAT DE FERR AVENANT DE FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) ANNEXÉ AU CONTRAT DE FERR LE PRÉSENT DOCUMENT EST UN AVENANT AU CONTRAT DE FERR CONCLU ENTRE : ET (le «titulaire») SOCIÉTÉ DE FIDUCIE NATCAN (l'«émetteur») NOTES

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE N X LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES RÉGIMES DE RETRAITE

LIGNE DIRECTRICE N X LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES RÉGIMES DE RETRAITE LIGNE DIRECTRICE N X LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES RÉGIMES DE RETRAITE 1 mars 2011 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DE LA LIGNE DIRECTRICE... 3 Pratiques prudentes de placement...

Plus en détail

Administration de votre régime d assurances 01 GF10811C GL 12-2012. 2012 Standard Life

Administration de votre régime d assurances 01 GF10811C GL 12-2012. 2012 Standard Life Table des matières 03 Introduction 04 Rôle et responsabilités de l administrateur du régime 05 Rôle et responsabilités de la Standard Life 06 Protection des renseignements personnels 07 Comment se procurer

Plus en détail

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI)

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 2 Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Depuis de nombreuses années, les personnes handicapées et leur famille cherchent

Plus en détail

assurer la croissance de vos affaires

assurer la croissance de vos affaires Régimes d épargne et de retraite collectifs Votre guide pour assurer la croissance de vos affaires Si vous êtes intéressé à accroître la valeur de votre entreprise, voici certaines choses que vous devriez

Plus en détail

PORTEFEUILLES POLYVALENTS LE NAVIGATEUR MC POINTS IMPORTANTS

PORTEFEUILLES POLYVALENTS LE NAVIGATEUR MC POINTS IMPORTANTS Notice explicative La notice explicative n est pas un contrat d assurance. Les contrats individuels à capital variable Portefeuilles polyvalents le Navigateur MC sont établis par Co-operators Compagnie

Plus en détail

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Modifié et reormulé le février 2013 table des matières introduction/résumé............................................2 coordonnées.................................................6

Plus en détail

- 1 - FONDS DE REVENU DE RETRAITE BMO LIGNE D ACTION

- 1 - FONDS DE REVENU DE RETRAITE BMO LIGNE D ACTION - 1 - RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES FONDS DE REVENU VIAGER (FRV) RESTREINT IMMOBILISÉ Conformément à la Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension (Canada) FONDS DE REVENU DE RETRAITE BMO LIGNE

Plus en détail

AGRI-INVESTISSEMENT Manuel 2013

AGRI-INVESTISSEMENT Manuel 2013 AGRI-INVESTISSEMENT Manuel 2013 Ce document est proposé à titre de référence seulement et il peut être modifié en tout temps, sans préavis. Son contenu, en partie ou en totalité, ne peut en aucun cas prévaloir

Plus en détail

RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit

RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit RÈGLE 2400 RELATIONS ENTRE LES COURTIERS MEMBRES ET DES ENTITÉS DE SERVICES FINANCIERS : PARTAGE DE BUREAUX INTRODUCTION La présente Règle établit des lignes directrices à l intention des courtiers membres

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-121

BULLETIN FISCAL 2011-121 BULLETIN FISCAL 2011-121 Novembre 2011 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail