Infertilité et sexualité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Infertilité et sexualité"

Transcription

1 Infertilité et sexualité Les questions que vous vous posez (et n osez pas aborder avec votre médecin) pourdemain.fr Le site de la fertilité.

2 Édito Vous êtes confrontés à l infertilité dans votre couple. Cette brochure, qui vous a été remise par votre gynécologue, peut vous donner des réponses aux questions que vous vous posez sur : - le vécu de l infertilité, - l influence de l infertilité sur votre vie sexuelle. Dans toutes les cultures, la femme stérile est vécue comme si elle était frappée de malédiction. Dans les histoires ou les légendes, quand l issue est favorable, c est-à-dire quand il y a une grossesse, il s agit d un acte quasi magique. Encore aujourd hui, de nombreux patients n hésitent pas à consulter le médecin presque comme un sorcier, voire un guérisseur La haute technologie de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) redonne à la médecine, au moins momentanément, une aura de magie. Tous les médecins savent qu il n est pas rare de voir une femme, stérile depuis des années, être enceinte dès la première consultation. C est dire que la part psycho-émotionnelle de ces prises en charge est capitale. Parmi les nombreux problèmes médicaux et psychologiques, l impact sur la sexualité est une des parties les plus consciemment visibles de «l iceberg» des causes inconscientes. Il faut quand même rappeler que l un des plus grands bouleversements de la 2 ème moitié du XX ième siècle dans l histoire de l humanité a été la séparation qui s est produite entre fécondité et sexualité. Entre 1980 et 1990, la contraception s est fortement banalisée et de nombreux problèmes de fertilité ont été résolus. Dans ce fascicule, nous avons voulu nous focaliser sur un certain nombre d interactions qui peuvent exister entre l infertilité et la sexualité. Ne perdons pas de vue cependant que chaque cas est particulier, c est ce qui fait la richesse de la relation médecin-patient et qui donne du sel à la vie humaine. Dr. Sylvain Mimoun Gynécologue et psychiatre

3 Infertilité et sexualité : la crise d identité «Pourquoi moi?» (Eva, 28 ans) Comment le couple vit-il l épreuve de l infertilité? L annonce de l infertilité ne laisse généralement pas indifférent. Elle est fréquemment vécue comme une malédiction ou une malchance et elle modifie souvent l aménagement initial du couple. L infertilité est une des situations les plus stressantes qu un couple puisse rencontrer dans sa vie de couple. Une étude portant sur 70 couples a montré que les couples infertiles sont plus stressés que les couples fertiles. En outre, on observe une élévation du niveau d anxiété chez les couples confrontés à l infertilité : ce stress peut engendrer lui-même une stérilité ou aggraver une infertilité. Quelles sont les conséquences de l infertilité sur la sexualité du couple? Quand un couple apprend la nouvelle de sa stérilité, il y a toujours un moment de crise d identité. L annonce de cette nouvelle tombe souvent comme un couperet. Chacun réagit en fonction de sa personnalité et de ses mécanismes de défense. On assiste parfois à un désespoir dépressif ou à un activisme professionnel, sportif, associatif Souvent, le couple stérile se retrouve seul face à cette crise d identité, particulièrement dans les grandes villes. Dans ce cas, il peut avoir tendance à se replier sur lui-même et à se couper un peu plus des autres pour fuir les allusions sur cet enfant qui ne vient pas ou éviter la souffrance réveillée par les naissances dans l entourage. Pour survivre en tant que couple, le couple stérile devra passer cette épreuve d identité conjugale et trouver un nouveau but à sa vie.

4 Infertilité et sexualité : la crise d identité «Je ne suis plus un homme, ce n est pas étonnant avec le sperme que j ai!» (Gérard, 32 ans) Comment la personne infertile ressent-elle la situation? Sentiment d infériorité, de ne pas se sentir vraiment «femme» ou vraiment «homme», et sentiment de culpabilité sont très souvent mêlés. L homme touché par l infertilité peut rapidement percevoir un sentiment de castration, et ce d autant plus si sa femme, blessée elle-même par l absence de maternité, l agresse plus ou moins ouvertement. Par ailleurs, il aura d autant plus de mal à vivre sa propre stérilité s il vit dans un milieu où la puissance et la virilité se mesurent au nombre d enfants. La femme touchée par l infertilité ne vivra pas sa stérilité de la même façon suivant le milieu culturel auquel elle appartient (par exemple si on y privilégie fondamentalement la maternité ou si on y apprécie les autres aspects de la féminité). Et le conjoint, comment réagit-il face à l infertilité de son partenaire? Le conjoint a parfois tendance à surprotéger la personne infertile, considérée comme malade. Mais, d autres fois, il y a conflit. La personne fertile se sent coincée entre son désir d enfant et la culpabilité de ce projet devant l impossibilité de le réaliser avec son conjoint. L infertilité peut-elle mener à des tensions au sein du couple? Des tensions conjugales existent avant tout diagnostic. Après, il n est pas rare que l un des deux partenaires blâme l autre ou l accuse de ne pas avoir le même engagement dans la prise en charge médicale, les traitements ou les examens. On observe également combien le non dit peut s installer entre les deux partenaires, l un croyant protéger, épargner l autre en ne parlant pas.

5 Traitement de l infertilité et sexualité : la grossesse comme but ultime Chez la femme, difficile d avoir du désir en fonction de la courbe de température Le plus souvent, il y a une inhibition du désir sexuel chez la femme, inhibition qu elle dépasse pour atteindre son objectif d avoir un enfant. La détérioration de la vie sexuelle chez les femmes infertiles est liée au fait qu elles se sentent responsables de l absence d enfant. Ces dernières rattachent fertilité et féminité, d une part, et sexualité et estime de soi, d autre part. Chez l homme, une sexualité en panne Souvent, l homme ressent chez sa partenaire la «nécessité» d avoir un enfant à tout prix, alors qu il perçoit bien qu elle «n a pas envie» de lui et cela l inhibe plus ou moins nettement. En outre, que ce soit dans le cadre d une insémination artificielle ou d une FIV, l homme est confronté à la masturbation. Cette expérience peut être plus ou moins bien vécue vis-à-vis de lui-même, de sa femme ou du personnel soignant. «Nous étions obsédés par le jour de l ovulation» (Marion, 29 ans) Pourquoi le désir d enfant remplace-t-il le désir sexuel chez les couples infertiles? Quand un couple est suivi pour stérilité, il effectue un véritable parcours du combattant. Le plus souvent, la recherche obsédante de l enfant à venir amoindrit le désir. Cependant, cette inhibition est outrepassée pour atteindre l objectif : avoir un enfant. Les rapports sexuels deviennent un «moyen» et uniquement un «moyen» utilisé «volontairement» pour avoir un enfant. Ceci aboutit à une perte de qualité, de plaisir puis même de désir. Quelle est l influence des traitements et des examens sur la sexualité du couple? La satisfaction sexuelle est souvent altérée dès l étape des examens du bilan d infertilité des deux conjoints. La diminution de la fréquence des rapports sexuels a été démontrée chez 93 % des couples infertiles en cours de traitement dans des études récentes : - selon une moitié des couples, l infertilité serait responsable de cette diminution, - selon l autre moitié, cette diminution résulterait de l obligation d avoir des rapports à dates fixes.

6 PMA et sexualité : le désir retrouvé? «La PMA est une épreuve de la vie qui nous a rapprochés» (Gérard, 32 ans) Au final, en dissociant procréation et sexualité, la PMA permet-elle de retrouver une intimité? La PMA peut permettre de maintenir voire même de retrouver le désir sexuel. En effet, la programmation de PMA n a lieu que 2 ou 3 fois par an. Les autres mois sont «libres». Le couple peut s aimer comme il l entend, à son rythme, sans être obsédé par l attente d une grossesse à chaque rapport. En dehors des cycles programmés, le couple se sait stérile. Il est donc libre de toute attente. Mais, il sait aussi que la PMA va l aider à avoir un enfant, ce qui le rassure et le rend confiant. Ainsi, peu à peu, les deux partenaires se retrouvent et redécouvrent la spontanéité. Ils sortent de leurs réflexes obsédants : «Est-ce le jour de l ovulation? Les règles vont-elles survenir? etc...». Il n est pas rare qu une grossesse «naturelle» survienne. Les idées préconçues sur la place de la sexualité dans un parcours de PMA ont-elles toujours cours? Certains psychanalystes ont pu penser qu avec les techniques de procréation une étape supplémentaire dans la détérioration de la vie sexuelle du couple pouvait être franchie. Le couple avait déjà peu ou pas de rapports sexuels satisfaisants du fait de son obstination à lutter contre l infertilité. À tort, on a cru qu avec la PMA, le besoin de sexualité pouvait s annuler complètement quand le désir d enfant venait encore plus sur le devant de la scène. Dans la réalité, un couple averti peut dissocier la PMA, qui s occupe de sa fertilité, de sa vie sexuelle, qui ne dépend que de lui. Ainsi, la PMA permet de mettre de côté le désir effréné d enfant entre les tentatives et cette pause peut être le moment où surgit une grossesse.

7 Pour en savoir plus sur l infertilité, rendez-vous sur le site - GYN /10 Pour en savoir plus : Mimoun S. Des maux pour le dire. J ai lu

«La manufacture d enfants»

«La manufacture d enfants» «La manufacture d enfants» de David Le Breton? Le Breton D., L adieu au corps, Métailié, 1999. «Aujourd hui la naissance d un enfant n est plus seulement le fait d un désir, avec les aléas d une rencontre

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Cycles de vie et développement de la personne

Cycles de vie et développement de la personne Cycles de vie et développement de la personne 2 ème cours. A. Courtois Service du développement et de la famille Le couple et la conjugalité Une femme - ses appartenances (familiale, amicale, ) - une histoire,

Plus en détail

142 COMMENT ORGANISER LE RETOUR À DOMICILE D UN PATIENT EN SOINS PALLIATIFS DANS LE CADRE D UNE MALADIE CANCÉREUSE?

142 COMMENT ORGANISER LE RETOUR À DOMICILE D UN PATIENT EN SOINS PALLIATIFS DANS LE CADRE D UNE MALADIE CANCÉREUSE? Item 142 COMMENT ORGANISER LE RETOUR À DOMICILE D UN PATIENT EN SOINS PALLIATIFS DANS LE CADRE D UNE MALADIE CANCÉREUSE? I/ Introduction 1 On rappelle la définition des soins palliatifs, par la S.F.A.P.

Plus en détail

PACES - Année 2015-2016

PACES - Année 2015-2016 PACES - Année 2015-2016 Nom : Prénom : Numéro d anonymat : UE 7 : Santé Société Humanité Epreuve de SHS 22 mars 2016 Durée de l épreuve : 1 heure. Vérifiez que votre fascicule comporte 6 pages et 9 QROC.

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

Comment intervenir avec les couples et les familles

Comment intervenir avec les couples et les familles Comment intervenir avec les couples et les familles Objectifs: Présenter les principes généraux et règles de base àconsidérer dans le travail avec les proches d un patient Définition du couple Institution

Plus en détail

Ne vous découragez pas, le temps allège la tristesse.

Ne vous découragez pas, le temps allège la tristesse. La fin d'une relation amoureuse entraîne toute une gamme d'émotions chez les deux personnes concernées, et ce, indépendamment de qui a pris la décision d'y mettre fin. Cependant, le types d'émotions ressenties

Plus en détail

Animations pour adolescent-e-s et adultes

Animations pour adolescent-e-s et adultes Modalités pratiques A qui s adressent les animations? A tous-tes. Quel Prix? Gratuit. Combien de temps prévoir pour les animations? Plus ou moins 2h. Le nombre de personnes est-il limité? Non mais il est

Plus en détail

Enquête prise de poste

Enquête prise de poste Enquête prise de poste Contacts : ANDRH - 01 56 88 18 27 - Nathalie Tran Atomos Conseil - 01 44 20 40 30 - Olivier Pleplé Septembre 2010 Sommaire I Données quantitatives générales... 3 II Qualité des prises

Plus en détail

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme

La communication. Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme La communication Conférence de Bénédicte Lucereau sur la communication homme-femme Bénédicte Lucereau est conseillère conjugale, elle-même mariée depuis 33 ans avec sept enfants et sept petits-enfants.

Plus en détail

DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF. Amandine Potier Psychologue 3C Besançon

DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF. Amandine Potier Psychologue 3C Besançon DISPOSITIF D ANNONCE : LE CONTEXTE LEGISLATIF Amandine Potier Psychologue 3C Besançon I Un dispositif d annonce : pourquoi? Le 28 novembre 1998 à Paris ont lieu les premiers états généraux de patients

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Sexualité chez les adolescents et fibrose kystique

Sexualité chez les adolescents et fibrose kystique Fibrose kystique Canada Sexualité chez les adolescents et fibrose kystique En tant qu adolescent ou adolescente, vous vous posez sans doute de nombreuses questions sur votre sexualité et sur la façon dont

Plus en détail

L impact psychologique du cancer du sein. RENY Justine, psychologue clinicienne

L impact psychologique du cancer du sein. RENY Justine, psychologue clinicienne L impact psychologique du cancer du sein RENY Justine, psychologue clinicienne Groupe de parole : hôpital de Dreux Groupe ouvert à tous les patients en cours de traitement et/ou en rémission Un mardi par

Plus en détail

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne Dossier n 2 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CUISINIÈRE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Je l ai su tout

Plus en détail

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance ENDOMETRIOSE ET INFERTILITE Dr. Michel CANIS On admet classiquement que 20 à 50 % des patientes qui consultent pour une infertilité ont une endométriose et que 30 à 40 % des patientes qui ont une endométriose

Plus en détail

Comment mieux gérer son temps? Il n existe aucune règle valable pour TOUS!

Comment mieux gérer son temps? Il n existe aucune règle valable pour TOUS! Comment mieux gérer son temps? Il n existe aucune règle valable pour TOUS! Le temps relatif Ma personnalité Mes compétences Mes valeurs Mes enjeux pro et perso Ma résistance au stress Ma capacité à négocier

Plus en détail

1 Les centres: centres d intelligence pour nous relier au monde extérieur:

1 Les centres: centres d intelligence pour nous relier au monde extérieur: Généralités Le mot "Ennéagramme" vient de deux mots grecs signifiant neuf (ennea) et points (grammos). En effet, l'ennéagramme est à l'origine un symbole, constitué de neuf points également répartis sur

Plus en détail

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009»

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» Au départ, les participants du programme devaient remplir un questionnaire d entrée afin de nous faire part de leurs habitudes de vie

Plus en détail

Je dépasse mes peurs et mes angoisses

Je dépasse mes peurs et mes angoisses Christophe André & Muzo Je dépasse mes peurs et mes angoisses Seuil Une précédente édition de cet ouvrage est parue sous le titre Petites Angoisses et Grosses Phobies en 2002 aux éditions du Seuil. isbn

Plus en détail

L annonce d une déficience : quels impacts sur les parents?

L annonce d une déficience : quels impacts sur les parents? 1 L annonce d une déficience : quels impacts sur les parents? À l instar de ce qu on peut retrouver dans le livret Accompagner l annonce d un diagnostic 1, nous ne parlerons pas de l annonce du handicap

Plus en détail

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprendre vos pouvoirs, c est en fait reconnaître les capacités que votre divin Créateur vous a données à votre naissance. Tout être humain est

Plus en détail

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille»

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» La famille évolue et les rapports dans le couple et parents enfants changent aussi. Pour penser et mieux vivre ensemble ces changements,

Plus en détail

NAÎTRE AUJOURD HUI DE LA PROCRÉATION À LA GÉNÉTIQUE

NAÎTRE AUJOURD HUI DE LA PROCRÉATION À LA GÉNÉTIQUE NAÎTRE AUJOURD HUI DE LA PROCRÉATION À LA GÉNÉTIQUE 650 000 enfants naissent chaque année en France, tandis que le pays déplore 530 000 décès. Le différentiel entre émergence et effacement est étroit.

Plus en détail

Médiation multilingue et interculturelle dans le contexte médical français. Pour une ethnosocioterminologie. Elisabeth Navarro

Médiation multilingue et interculturelle dans le contexte médical français. Pour une ethnosocioterminologie. Elisabeth Navarro Médiation multilingue et interculturelle dans le contexte médical français Pour une ethnosocioterminologie Elisabeth Navarro CLILLAC-ARP 1 Tournant social majeur Hausse de la demande Problématiques communicationnelles

Plus en détail

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE

LA GESTION DE L INQUIÉTUDE LA GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION Révision : 2008-09, NN GESTION DE L INQUIÉTUDE RESSENTIE FACE À UNE ÉVALUATION 1. EXPLICATION DE CETTE INQUIÉTUDE C est décidé, l officiel en

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

L amour est-il à un clic?

L amour est-il à un clic? L amour est-il à un clic? Guide sur l amour et la sexualité pour les jeunes atteints d une maladie neuromusculaire 2 e édition Idée originale d Amélie Kogovsek Revu et corrigé par Stéphanie Lebrun Stagiaire

Plus en détail

Du bon usage du viagra dans la crise du couple au milieu de la vie

Du bon usage du viagra dans la crise du couple au milieu de la vie Le Bulletin Freudien nº 37-38 Août 2001 Du bon usage du viagra dans la crise du couple au milieu de la vie Marie Christine Laznik Crise du milieu de la vie On entend souvent dire qu au moment de la crise

Plus en détail

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Comment faire appel à un psychologue? Demande du patient Orientation par un professionnel A quel moment de la prise en charge peut-on le solliciter? A tout moment de la maladie

Plus en détail

L ENTRETIEN D EMBAUCHE

L ENTRETIEN D EMBAUCHE L ENTRETIEN D EMBAUCHE Dans le processus de recherche de l emploi, votre CV vous permet de traverser la première barrière de sélection des candidats. Les tests psychotechniques ont été favorables et le

Plus en détail

brochure comitedesfamilles.net réédition 2015 Comment faire un bébé? Des parents concernés par le VIH vous expliquent

brochure comitedesfamilles.net réédition 2015 Comment faire un bébé? Des parents concernés par le VIH vous expliquent brochure comitedesfamilles.net réédition 2015 1 Comment faire un bébé? Des parents concernés par le VIH vous expliquent OUI c est possible de faire un bébé quand on a le VIH! Alors, comment faire? Vous

Plus en détail

Grandir et guérir grâce au couple

Grandir et guérir grâce au couple Carla Nessi Trippi et Carlo Trippi en collaboration avec Alain Maillard Grandir et guérir grâce au couple La thérapie Imago Dans la même collection : Inventer des histoires pour les enfants, Laure de Cazenove

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

QU APPELLE-T-ON ROMPRE L ISOLEMENT?

QU APPELLE-T-ON ROMPRE L ISOLEMENT? QU APPELLE-T-ON ROMPRE L ISOLEMENT? Le travail que j ai tenté de faire autour du thème qui m était proposé est à entendre comme un essai. C est-à-dire une tentative non achevée de rapprocher des idées

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

Lycée du Dolmen à Poitiers le 26 janvier 2009

Lycée du Dolmen à Poitiers le 26 janvier 2009 Le handicap au quotidien. J émettrai d abord une question : qu est-ce que le handicap? Pour moi, c est seulement une façon différente de penser, d être, d exister et de fonctionner. Je revendique mon statut

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale

Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie Médicale Volume 2006 publié le 29.11.2006 TRENTIÈMES JOURNÉES NATIONALES

Plus en détail

Comment travaille le thérapeute systémicien avec un seul patient? Nicolas Duruz nicolas.duruz@unil.ch

Comment travaille le thérapeute systémicien avec un seul patient? Nicolas Duruz nicolas.duruz@unil.ch Comment travaille le thérapeute systémicien avec un seul patient? Nicolas Duruz nicolas.duruz@unil.ch CFTF, Liège 27 janvier 2012 I. ENJEU IDÉOLOGIQUE Y a-t-il une place pour la psychothérapie individuelle

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

Chapitre 8 Opinion pharmaceutique : expérience de mise en place au sein d une équipe officinale

Chapitre 8 Opinion pharmaceutique : expérience de mise en place au sein d une équipe officinale Chapitre 8 Opinion pharmaceutique : expérience de mise en place au sein d une équipe officinale 1- Pourquoi? Qu est-ce que l opinion pharmaceutique? «L Opinion Pharmaceutique est un avis motivé (*) Dressé

Plus en détail

Le recueil de sperme impossible le jour de la FIV

Le recueil de sperme impossible le jour de la FIV Le recueil de sperme impossible le jour de la FIV Gilles Régnier-Vigouroux,, AMP St Roch, Montpellier Journée e FIVATE, 3 février f 2006 Recueil par masturbation: - selon les civilisations = interdit explicite

Plus en détail

Pédophilie: l Allemagne expérimente la prévention du passage à l acte

Pédophilie: l Allemagne expérimente la prévention du passage à l acte 1 04.02.2014 16:49 Psychiatrie Mercredi 03 juillet 2013 Pédophilie: l Allemagne expérimente la prévention du passage à l acte Par Frédéric Lemaître, Le Monde En Allemagne, dans plusieurs grandes villes,

Plus en détail

PORTRAIT D UN CONSOMMATEUR RESPONSABLE DE CANNABIS. Vers une utilisation appropriée du cannabis. Équipe de Prévention des Addictions ORAIN

PORTRAIT D UN CONSOMMATEUR RESPONSABLE DE CANNABIS. Vers une utilisation appropriée du cannabis. Équipe de Prévention des Addictions ORAIN Équipe de Prévention des Addictions ORAIN Vers une utilisation appropriée du cannabis PORTRAIT D UN CONSOMMATEUR RESPONSABLE DE CANNABIS DEPLIANT POUR ADULTES CONSOMMATEURS RÉGULIERS DE CANNABIS Dans le

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles

6.3 - Séq.2 / Jeu de rôle («ABCD») / Étude de cas / paramédicaux et équipes professionnelles 01 Cas n o 1 Thème : Annonce d une mauvaise nouvelle : Madame S. FICHE À REMETTRE AU «PROFESSIONNEL» Vous êtes aide-soignante dans un établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes. Mme S.

Plus en détail

Indications pédagogiques B2 / 12

Indications pédagogiques B2 / 12 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques B2 / 12 B : S informer / Se documenter Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 1 : Rechercher une documentation Objectif opérationnel 2

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie.

Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Les titres en couleurs servent à guider la lecture et ne doivent en aucun cas figurer sur la copie. Introduction «Je n ai pas fait exprès», «je n avais pas toute ma tête», «ce n était pas moi» : autant

Plus en détail

MOBILITÉ ET ACCESSIBILITÉ AUX SOINS DE SANTÉ MENTALE DES ETRANGERS A DAKAR. Oumar Barry Université Cheikh Anta DIOP de Dakar - UCAD, SENEGAL

MOBILITÉ ET ACCESSIBILITÉ AUX SOINS DE SANTÉ MENTALE DES ETRANGERS A DAKAR. Oumar Barry Université Cheikh Anta DIOP de Dakar - UCAD, SENEGAL MOBILITÉ ET ACCESSIBILITÉ AUX SOINS DE SANTÉ MENTALE DES ETRANGERS A DAKAR Oumar Barry Université Cheikh Anta DIOP de Dakar - UCAD, SENEGAL CONTEXTE La migration est une épreuve qui peut provoquer chez

Plus en détail

FUGUE A L INTERNAT. UN problème collectif relatif à l organisation de la sécurité des biens et des personnes à l internat.

FUGUE A L INTERNAT. UN problème collectif relatif à l organisation de la sécurité des biens et des personnes à l internat. FUGUE A L INTERNAT Les faits se déroulent dans un lycée professionnel rural. Le recrutement des élèves est régional, l établissement est connu pour sa spécificité dans les filières du bâtiment, et de ce

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences prévenir. Troubles de la concentration, du sommeil, dépression Un nombre grandissant de salariés déclarent souffrir de symptômes

Plus en détail

ÈME JOURNÉE D ALIS 25 MARS 2016 ESPACE LANDOWSKI DE BOULOGNE BILLANCOURT

ÈME JOURNÉE D ALIS 25 MARS 2016 ESPACE LANDOWSKI DE BOULOGNE BILLANCOURT 8 ans après : la fureur de vivre Accompagnement psychologique et systémique d une personne LIS vivant au domicile Benoît BOUGUIN Psychologue SAMSAH APF Nîmes XIX ÈME JOURNÉE D ALIS 25 MARS 2016 ESPACE

Plus en détail

Techniques de questionnement axées sur les solutions

Techniques de questionnement axées sur les solutions Techniques de questionnement axées sur les solutions 1 Questions circulaires 1.1 Brève description de la méthode Les questions circulaires ont été développées dans les domaines du coaching et de la consultation

Plus en détail

Devenir parents, l aventure d une vie. Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA)

Devenir parents, l aventure d une vie. Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA) Devenir parents, l aventure d une vie Grâce à la procréation médicalement assistée (PMA) La vie contrarie parfois vos plus beaux projets La décision de fonder une famille est un projet primordial pour

Plus en détail

L'expérience du cancer vécue par un enfant, ses parents, ses soignants. Daniel OPPENHEIM Département de Pédiatrie et Unité de Psycho-Oncologie

L'expérience du cancer vécue par un enfant, ses parents, ses soignants. Daniel OPPENHEIM Département de Pédiatrie et Unité de Psycho-Oncologie L'expérience du cancer vécue par un enfant, ses parents, ses soignants Daniel OPPENHEIM Département de Pédiatrie et Unité de Psycho-Oncologie 1. L expérience du cancer est toujours bouleversante. Malgré

Plus en détail

L audition de l enfant. C est de toi qu il s agit ton opinion compte. Pour les jeunes dès 13 ans

L audition de l enfant. C est de toi qu il s agit ton opinion compte. Pour les jeunes dès 13 ans L audition de l enfant C est de toi qu il s agit ton opinion compte Pour les jeunes dès 13 ans Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour l enfant, MMI UNICEF Suisse Texte Sabine Brunner, licenciée

Plus en détail

Observatoire de la famille

Observatoire de la famille Observatoire de la famille La vulnérabilité dans la famille ou les événements qui peuvent affecter la vie d une famille Soucieuse de représenter l ensemble des familles et de défendre leurs intérêts auprès

Plus en détail

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES Réseau de bénévoles auprès des personnes âgées à domicile ou en établissements, à Rumilly L être humain a des besoins physiques (manger, boire, respirer,

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

Homosexualité féminine

Homosexualité féminine Homosexualité féminine Notre thèse n a pas pour but d aborder la question de la ménopause chez les femmes qui se déclarent homosexuelles ou qui ont pour partenaire sexuel d autres femmes. Non pas que la

Plus en détail

Don d ovocytes. Qu est-ce que c est?

Don d ovocytes. Qu est-ce que c est? Don d ovocytes Qu est-ce que c est? Depuis la loi de bioéthique du 29 juillet 1994, le don d'ovocytes et le transfert d'embryons ont donné aux femmes un moyen d être enceintes et donner naissance à un

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat www.apreslenvol.fr 3 rue d Arcole 49300 CHOLET Tél. 02.41.63.47.03 contact@apreslenvol.fr Association à but non lucratif loi 1901 Reconnue d intérêt général Siret 752 348 433 00018

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

Comment discuter de la mort

Comment discuter de la mort Chapitre 3 Comment discuter de la mort 1. Le questionnement de l enfant 2. Jusqu où aller dans la discussion? 3. La transmission par les parents de leur savoir et de leur expérience 4. Les questions majeures

Plus en détail

sommaire Introduction...11 La conception des jumeaux

sommaire Introduction...11 La conception des jumeaux Titre partie sommaire Introduction..............................11 La conception des jumeaux «Avoir des jumeaux saute une génération.»...........17 «Les vrais jumeaux sont toujours dans la même poche.»..23

Plus en détail

Une application du monomythe de Joseph Campbell en accompagnement spirituel. Présentation par Martin Paquette 13 juin 2014

Une application du monomythe de Joseph Campbell en accompagnement spirituel. Présentation par Martin Paquette 13 juin 2014 Une application du monomythe de Joseph Campbell en accompagnement spirituel Présentation par Martin Paquette 13 juin 2014 page 4 Axes à considérer lors d une intervention en soins spirituels Axe horizontal:

Plus en détail

LE JUSTE TEMPS DU PLACEMENT

LE JUSTE TEMPS DU PLACEMENT Les limites du maintien à domicile M me Corine Ammar Scemama, médecin psychiatre. M lle Faustine Viailly, psychologue spécialisée en gérontologie. M Benoît Michel, étudiant en psychologie. Le maintien

Plus en détail

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE Dossier Médical Personnel BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE MARS 2012 L AVANCÉE DU DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL EN QUELQUES CHIFFRES - MARS 2012 26 LE NOMBRE DE RÉGIONS DANS LESQUELLES DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

Choix et consentement éclairé : réflexions éthiques dans le domaine de la maternité, de la conception à l accouchement

Choix et consentement éclairé : réflexions éthiques dans le domaine de la maternité, de la conception à l accouchement Choix et consentement éclairé : réflexions éthiques dans le domaine de la maternité, de la conception à l accouchement Alberto Bondolfi Université de Lausanne Théologien et éthicien Comité national d éthique

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière A N A L Y S E S 2 0 0 8-1 Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière Contexte Lorsque l on évoque les personnes handicapées et le vote, l on pense presque systématiquement à l accessibilité

Plus en détail

La prévention des risques psychosociaux

La prévention des risques psychosociaux La prévention des risques psychosociaux MIEUX CONNAITRE LES RISQUES : DÉFINITIONS Les risques psychosociaux La notion de risques psychosociaux correspond, selon le Ministère du travail, aux risques professionnels,

Plus en détail

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015 Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes Résultats d enquête Mediaprism Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Décembre

Plus en détail

C est quoi les T.C.A??

C est quoi les T.C.A?? C est quoi les T.C.A?? Par T.C.A : Trouble du Comportement Alimentaire ou Trouble de la Conduite Alimentaire, on désigne l Anorexie, la Boulimie et l Hyperphagie. Ils parlent d une histoire difficile avec

Plus en détail

1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs :

1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs : 1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs : Les sports collectifs : exemple de situations problèmes «Sport co en milieu scolaire, 1984,Amicale des enseignants d EPS» Du fait de l interaction

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager DOSSIER DE PRESSE www.esthetic-consult.com Septembre 2015 / La beauté à portée de quelques clics. C est ce que propose le site de téléconseil médical www.esthetic-consult.com. Sans vous déplacer, en toute

Plus en détail

Intime : L intime se définit comme ce qui est contenu au plus profond d un être ou comme ce qui lie étroitement par ce qu il y a de plus profond.

Intime : L intime se définit comme ce qui est contenu au plus profond d un être ou comme ce qui lie étroitement par ce qu il y a de plus profond. Présentation du travail fait par le comité éthique de l Association La Compassion sur «protection de l intimité et respect de l expression de la sexualité des Résidants» Mme Mérieau D., directrice adjointe

Plus en détail

Coaching professionnel et life-coaching

Coaching professionnel et life-coaching Coaching professionnel et life-coaching Quelle est l origine de ces termes? Le terme anglais «coach» dérive en fait du mot français «cocher», qui désignait la personne qui conduisait une voiture tirée

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels

Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Premiers secours en équipe Les souffrances psychiques et les comportements inhabituels Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de cette partie vous serez capable : de prendre

Plus en détail

Mieux vivre les changements au sein de la famille : Transitions, départs, deuils. Présenté par: Jerryne Mahele-Nyota PLAN DE LA PRÉSENTATION

Mieux vivre les changements au sein de la famille : Transitions, départs, deuils. Présenté par: Jerryne Mahele-Nyota PLAN DE LA PRÉSENTATION Mieux vivre les changements au sein de la famille : Transitions, départs, deuils Présenté par: Jerryne Mahele-Nyota PLAN DE LA PRÉSENTATION 1 PLAN DE LA PRESENTATION Qui sommes-nous? Kazana Consultation

Plus en détail

Bilan de la campagne INPES / MILDT «Contre les drogues chacun peut agir» Décembre 2010 Appels reçus, appels traités, profil des appelants

Bilan de la campagne INPES / MILDT «Contre les drogues chacun peut agir» Décembre 2010 Appels reçus, appels traités, profil des appelants Bilan de la campagne INPES / MILDT «Contre les drogues chacun peut agir» Décembre 2010 Appels reçus, appels traités, profil des appelants DESCRIPTIF DE LA CAMPAGNE renvoient tous vers le site drogues-info-service.fr

Plus en détail

La triangulation, ou l art de dépasser les conflits du couple en y introduisant un tiers

La triangulation, ou l art de dépasser les conflits du couple en y introduisant un tiers La triangulation, ou l art de dépasser les conflits du couple en y introduisant un tiers Contexte : Vers la fin des années quarante, le travaux du MIT (Massachusetts Institute of Technology) ont débouché

Plus en détail

Document réalisé par le Dr Dominique Servant, Consultation stress et anxiété CHRU de Lille et MmeVanessa Delattre Psychologue clinicienne (Service de

Document réalisé par le Dr Dominique Servant, Consultation stress et anxiété CHRU de Lille et MmeVanessa Delattre Psychologue clinicienne (Service de B Document réalisé par le Dr Dominique Servant, Consultation stress et anxiété CHRU de Lille et MmeVanessa Delattre Psychologue clinicienne (Service de Santé au travail CHRU Lille) Le stress, c est : ce

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

Les éléments graphiques

Les éléments graphiques F iches d animation des films Ce DVD VIH Pocket Films permet de comprendre, parler et appréhender les questions liées au VIH/sida. Il a été réalisé à partir des 11 vidéos lauréates de l édition 2013 du

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale?

Quelles sont les questions associées aux problèmes de santé mentale? Santé mentale Termes clés Maladie mentale : affection médicale qui perturbe les pensées d une personne, ses sensations, son humeur, sa capacité à établir des relations avec les autres et sa vie quotidienne.

Plus en détail

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DANS LA SEP Pr Michèle Montreuil Professeur de psychologie Université Paris 8 La dépression, l anxiété et la labilité émotionnelle ne sont pas rares Dans la sclérose en plaques,

Plus en détail

LE ROLE DU PSYCHOLOGUE

LE ROLE DU PSYCHOLOGUE LE ROLE DU PSYCHOLOGUE I INTRODUCTION Aux états généraux des malades du cancer de novembre 2000 organisés par la Ligue Nationale contre le Cancer, la demande de psychologue était comme un cri adressé par

Plus en détail

Se préparer à devenir un Parent entraîneur

Se préparer à devenir un Parent entraîneur Se préparer à devenir un Parent entraîneur Le désir de mettre au monde des enfants est présent chez la majorité des adultes. C est un accomplissement personnel et social majeur qui apporte généralement

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

Comment accompagner les couples et les personnes vivant dans des situations difficiles?

Comment accompagner les couples et les personnes vivant dans des situations difficiles? Comment accompagner les couples et les personnes vivant dans des situations difficiles? N 7 La question des couples stériles est importante. Il semble qu il y en ait de plus en plus. Il s agit d une menace

Plus en détail

Anim h@nd. Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Les 10ème Rendez Vous Georges Petit

Anim h@nd. Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Les 10ème Rendez Vous Georges Petit Connaissances... La gestion du stress et la relation entraîneur - entraîné(e) Liévin, avril 2001. 50 stagiaires participaient aux Rendez-Vous Georges Petit pour écouter des intervenants, assister à un

Plus en détail

Enquête réalisée auprès de 25 futurs-papas sur les thèmes suivants:

Enquête réalisée auprès de 25 futurs-papas sur les thèmes suivants: Résultats et réflexions autour de l enquête «Le devenir-père» Enquête menée auprès des futurs-papas de la région nantaise de novembre 2012 à mars 2013. Projet mené par les sages-femmes de PMI du CG44 Mémoire

Plus en détail

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS

ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS ÊTRE PROCHE AIDANT DU DOMICILE AU CENTRE D HÉBERGEMENT: DES BESOINS ÉVOLUTIFS TOUT AU LONG DU PARCOURS Francine Ducharme, Ph. D. Véronique Dubé, Ph. D. Université de Montréal 16 avril 2015 L APPUI Estrie

Plus en détail