SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI"

Transcription

1 SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI Elise CHIRON 1, Yves ROQUELAURE 1, Catherine HA 2, Annie TOURANCHET 3, Annette LECLERC 4, Marcel GOLDBERG 2, Ellen IMBERNON 2 1 Laboratoire d Ergonomie et d Epidémiologie en Santé au Travail Unité associée InVS, Médecine E, CHU 4 rue Larrey Angers Cedex ; France 2 Département Santé Travail, Institut de Veille Sanitaire, Saint-Maurice, France; 3 Inspection Médicale du Travail des Pays de la Loire, Nantes ; France 4 Inserm Unité 687, Saint-Maurice, France RESUME Entre 2002 et 2004, salariés âgés de 20 à 59 ans ont été inclus dans la phase transersale du réseau de surveillance épidémiologique des troubles musculo-squelettiques (TMS) des Pays de la Loire. En 2006, il leur a été proposé un suivi prospectif au sein d une cohorte baptisée COSALI. L objectif de ce suivi est de décrire leur devenir médical et professionnel, une attention plus particulière étant portée aux salariés souffrant d un TMS de l épaule lors de la phase transversale. Les données seront recueillies entre 2007 et 2009 à l aide d un autoquestionnaire postal et d un examen clinique standardisé réalisé par le médecin du travail dans le cadre de la visite périodique du salarié. Les résultats préliminaires présentés ici portent uniquement sur les données des autoquestionnaires des salariés chez qui un TMS de l épaule avait été diagnostiqué et seront complétés par l analyse des examens cliniques réalisés par le médecin du travail. Ils montrent déjà l importance des répercussions des problèmes d épaule dans la population salariée et la nécessité de les prendre en compte dans les politiques de prévention en entreprises. CONTEXTE En France, tous les salariés bénéficient d une surveillance médicale périodique dans le cadre de la médecine du travail. Les médecins du travail sont salariés d un service de santé au travail et ont en charge plusieurs entreprises couvrant des secteurs d activités variés. Entre 2002 et 2004, l Institut de Veille Sanitaire (InVS) a mis en place un réseau de surveillance épidémiologique des troubles musculo-squelettiques (TMS) dans la région des Pays de la Loire. Ce réseau est basé sur la participation volontaire de 83 médecins du travail de la région et un échantillon de salariés a été constitué par tirage au sort (2 162 hommes et femmes). Les données de cette phase transversale ont été recueillies d une part à l aide d un autoquestionnaire portant sur les symptômes musculo-squelettiques et les

2 conditions de travail du salarié, et d autre part lors d un examen clinique standardisé réalisé par le médecin du travail le jour de la visite médicale périodique, conformément aux critères du consensus européen Saltsa pour le diagnostic des TMS [4]. Cette phase transversale a permis de produire des connaissances inédites sur la prévalence des TMS, la fréquence et le niveau de l exposition à leurs facteurs de risque dans la population salariée. Au total, près de 13 % des salariés présentaient au moins un des six principaux TMS du membre supérieur (syndrome de la coiffe des rotateurs, épicondylite latérale, tendinites des fléchisseurs/extenseurs du poignet et des doigts, ténosynovite de De Quervain, syndrome du canal carpien et syndrome du tunnel cubital) le jour de l examen clinique. Le syndrome de la coiffe des rotateurs (SCR) était l affection la plus fréquente, avec 315 cas dont 41 bilatéraux diagnostiqués chez 274 salariés, soit une prévalence de 7,4 % de formes avérées unilatérales ou bilatérales (6,6 % chez les hommes, 8,5 % chez les femmes) [2]. Une plaquette présentant les principaux résultats de la phase transversale et les objectifs de suivi dans le cadre d une cohorte a été adressée aux salariés et médecins participants en juin 2006 [3]. OBJECTIFS Les objectifs du suivi prospectif des salariés ayant participé à la phase transversale du réseau sont de : - décrire le devenir médical et professionnel des salariés, qu ils aient ou non présenté un TMS lors de la phase transversale, et étudier plus particulièrement celui des salariés chez lesquels un TMS de l épaule avait été diagnostiqué - décrire l'évolution de la fréquence des principaux facteurs d'exposition professionnelle au risque de TMS selon le secteur d'activité et la profession - identifier les nouveaux cas de TMS METHODES Les salariés inclus entre 2002 et 2004 dans la phase transversale du réseau et acceptant de participer au suivi ont été regroupés au sein d'une cohorte baptisée COSALI pour COhorte des SAlariés LIgériens (les ligériens sont les habitants de la région des Pays de la Loire). Deux volets de suivi ont été distingués : - le volet épaule, qui vise les 274 salariés ayant présenté un TMS de l épaule lors de la phase transversale (syndrome de la coiffe des rotateurs avéré ou SCR), et auxquels un suivi plus complet a été proposé en le volet général, qui concerne les autres salariés 2

3 Le recueil des données a été effectué, comme lors de la phase transversale, à l aide d un autoquestionnaire et d un examen clinique effectué par le médecin du travail lors de la visite périodique du salarié. Autoquestionnaire En 2007, un autoquestionnaire a été envoyé au domicile de l ensemble des salariés de la cohorte. La première partie de l autoquestionnaire était commune aux salariés des deux volets et portait sur : - l évaluation des symptômes musculo-squelettiques (questionnaire de type Nordique) - la qualité de vie (échelle SF 36) - l évolution professionnelle depuis la phase transversale (arrêt d activité, aménagement des conditions de travail ) - les conditions de travail actuelles - les facteurs psychosociaux (questionnaire de Karasek) Une seconde partie de questionnaire destinée uniquement aux salariés du volet «épaule» portait sur : - la prise en charge médico-chirurgicale des problèmes d épaule - l évaluation de l incapacité fonctionnelle des membres supérieurs, sur une échelle de 0, aucune gêne fonctionnelle, à 100, gêne maximale (questionnaire DASH) [1] Examen clinique Entre 2007 et 2009, tous les salariés de la cohorte, à l exception de ceux n exerçant plus d activité professionnelle, seront revus par leur médecin du travail dans le cadre d un nouvel examen clinique standardisé. En 2007, seuls les salariés du volet épaule se sont vus proposer cet examen. La réalisation de ces examens sera étendue à l ensemble des salariés de la cohorte en 2008/2009. L examen clinique est identique à celui de la phase transversale du réseau et porte sur les six principaux TMS des membres supérieurs. RESULTATS Taux de retour En février 2007, un autoquestionnaire a été envoyé à salariés (l envoi n a pas été possible pour 7 % des salariés en raison d une adresse erronée ou non recueillie à l inclusion). Au 17 décembre 2007, après deux relances postales, le taux de réponse atteignait 65 % (n=2 256). Il était significativement plus élevé chez les salariés du volet épaule (74 %) que chez les salariés du volet général (65 %). Au 12 décembre 2007, 90 examens cliniques avaient été réalisés auprès des salariés du volet épaule (33 %). 3

4 Caractéristiques des groupes lors de la phase transversale La proportion de femmes était significativement plus importante dans le volet épaule (48 %) que dans le volet général (41 %) (p<0,05). Les salariés du volet épaule étaient également plus âgés en moyenne à l inclusion que ceux du volet général [40 ans (ET=9) vs 34 ans (ET=10)] (p<0,0001). La répartition par profession était différente selon les deux groupes, la proportion d ouvriers étant plus importante dans le volet épaule (53 % vs 42 % ; p<0,05). Premiers résultats du suivi prospectif chez les salariés du volet épaule Au 17 décembre 2007, 196 salariés du volet épaule avaient retourné leur questionnaire. L âge moyen était de 45,5 ans (ET=7,5) et 58 % des salariés avaient 50 ans ou plus en Ils étaient 78 % à déclarer avoir ressenti des douleurs musculo-squelettiques à l épaule au cours des 12 derniers mois. La durée des symptômes était de plus de 30 jours pour 23 % des salariés concernés, et permanente pour 34 %. Les principales autres localisations des douleurs au cours des 12 derniers mois concernaient le bas du dos (63 %), la nuque (59 %) et la région main/poignet (48 %). Les douleurs à l épaule au cours des 7 derniers jours concernaient 53 % des salariés. Pour 83 % des salariés, l ancienneté des problèmes d épaule était inférieure ou égale à 5 ans. Les symptômes sont apparus progressivement pour les 3/4 des salariés. Plus d un tiers d entre eux avaient une atteinte bilatérale. Depuis la phase transversale, 65 % des salariés n ont pas connu une évolution favorable de leurs symptômes (symptômes restés identiques ou aggravés). Au cours des 12 derniers mois, ils étaient 46 % à avoir consulté un médecin généraliste ou spécialiste pour leur problème d épaule, 30 % à avoir eu recours à un kinésithérapeute, et 69 % à avoir bénéficié d au moins un traitement : antalgiques, anti-inflammatoires, kinésithérapie, infiltrations, chirurgie ou autres traitements (ostéopathie, homéopathie ). En 2007, 20 % des salariés inclus n étaient plus en activité professionnelle : retraite (58 %), chômage (18 %), arrêt maladie (10 %), invalidité (7 %), autres raisons (7 %). Parmi les salariés toujours en activité en 2007, 11 % ont eu au moins un arrêt de travail en lien avec leurs douleurs de l épaule au cours des 12 derniers mois, d une durée moyenne de 34 jours (ET=25). Ils étaient 10 % à avoir bénéficié d un aménagement de leurs conditions de travail en raison de leur problème d épaule, avec une proportion plus importante chez les femmes que chez les hommes (15 % vs 5 %). 4

5 Depuis leur inclusion dans la phase transversale, 6 % des salariés ont effectué une déclaration de maladie professionnelle pour l épaule et 7 % ont été reconnus travailleur handicapé. Le score moyen d incapacité fonctionnelle était plus élevé chez les femmes (24,9 ; ET=16,9) que chez les hommes (18,1 ; ET=16,7). Il augmentait avec l âge, et était significativement plus élevé chez les inactifs (retraités exclus) (36,3 ; ET=22,6) que chez les actifs (19,7 ; ET=16,2). % 50,0 40,0 30,0 Hommes Femmes 20,0 10,0 0, Score DASH Figure. Répartition du score DASH chez les salariés ayant présenté un SCR lors de l inclusion DISCUSSION ET PERSPECTIVES Ces résultats préliminaires suggèrent déjà une importante répercussion des problèmes d épaule dans la population salariée et la nécessité de les prendre en compte dans les politiques de prévention en entreprises. Ils seront enrichis prochainement par les données des examens cliniques réalisés en 2007 par le médecin du travail. L analyse des autoquestionnaires de l ensemble de la cohorte va se poursuivre en 2008 et permettra de disposer rapidement de résultats détaillés sur le devenir des salariés en 2007 en fonction des variables recueillies lors de la phase transversale (sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, expositions biomécaniques, psychosociales, et organisationnelles au travail). D autre part, les caractéristiques des nonrépondants et des perdus de vue lors de la phase transversale seront comparées à celles des répondants. Le recueil des données par examen clinique auprès de l ensemble de la cohorte commencera au début de l année Pour des raisons de faisabilité, il ne sera pas possible de réexaminer les retraités. Nous serons

6 ainsi en mesure de fournir des données sur l incidence des TMS au sein de cette cohorte en Cette étude montre aussi la difficulté de suivi d une cohorte de salariés en entreprises, liée à la fréquence des changements à la fois des médecins du travail et des salariés. La sollicitation des médecins du travail et des services de santé au travail se poursuit afin de minimiser le nombre de perdus de vue. La cohorte COSALI permettra ainsi de disposer de données longitudinales inédites sur les TMS. REFERENCES [1] Dubert T, Voche P, Dumontier C, Dinh A. Le questionnaire DASH: Adaptation française d un outil d évaluation international. Chir Main 2001 ; 20(4) : [2] Roquelaure Y, Ha C, Leclerc A, Touranchet A, Sauteron M, Imbernon E, Goldberg M et 80 médecins du travail de la région des Pays de la Loire. Surveillance des principaux troubles musculo-squelettiques et de l exposition au risque dans les entreprises en 2002 et BEH ; [3] Roquelaure Y, Ha C, Touranchet A, Imbernon E, Goldberg M, Leclerc A, Sauteron M, Mariot C, Chiron E, Humeau C et 83 médecins du travail des Pays de la Loire. Réseau pilote de surveillance épidémiologique des troubles musculo-squelettiques dans les entreprises des Pays de la Loire. Angers ; plaquette juin Disponible à l adresse suivante : [4] Sluiter JK, Rest KM, Frings-Dresen MHW. Criteria document for evaluation of the work-relatedness of upper extremity musculoskeletal disorders. Scand J Work Environ Health 2001; 27 suppl 1:

Les enjeux de la surveillance des TMS en Algérie

Les enjeux de la surveillance des TMS en Algérie Les enjeux de la surveillance des TMS en Algérie O.Ghomari, B.Beghdadli et A.B Kandouci Laboratoire de recherche en environnement et santé Université Djilali Liabes - Sidi Bel Abbès Algérie 22000 o.ghomari@gmail.com

Plus en détail

INTRODUCTION MÉTHODES

INTRODUCTION MÉTHODES ESTIMATION DE LA PREVALENCE ET DE L'INCIDENCE DU SYNDROME DU CANAL CARPIEN ET DU POIDS DE L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE DANS SA SURVENUE - RÉSULTATS DU RESEAU PILOTE DE SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS

Plus en détail

Etude prospective des TMS : déterminants professionnels et facteurs pronostiques des TMS des membres supérieurs

Etude prospective des TMS : déterminants professionnels et facteurs pronostiques des TMS des membres supérieurs Etude prospective des TMS : déterminants professionnels et facteurs pronostiques des TMS des membres supérieurs Roquelaure Yves, PU-PH, Laboratoire d ergonomie et d épidémiologie en santé au travail, Université

Plus en détail

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien 27 Mars 2015 Dr Emilie Chazelle, coordonnateur du programme TMS Institut de veille sanitaire Journées d étude de la Société de Réadaptation du

Plus en détail

Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône

Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône Santé travail Maladies chroniques et traumatismes Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône Étude du syndrome du canal carpien opéré 2008-2009 Septembre 2011 F. Sillam 1,

Plus en détail

Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement

Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement TITRE DU CONSORTIUM : Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement RESPONSABLES : Alexis Descatha, UMS 011, Villejuif ; Yves Roquelaure, LEEST, Angers ; Bradley Evanoff,

Plus en détail

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Ce document a pour objet de présenter de manière synthétique la démarche de prévention des TMS du membre supérieur avec des outils opérationnels permettant

Plus en détail

Des indicateurs en santé travail Les troubles musculo-squelettiques du membre supérieur en France

Des indicateurs en santé travail Les troubles musculo-squelettiques du membre supérieur en France Santé travail Des indicateurs en santé travail Les troubles musculo-squelettiques du membre supérieur en France Sommaire Abréviations 2 Présentation 4 1. Introduction 5 1.1 Les troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Réseau expérimental de surveillance épidémiologique des troubles musculo-squelettiques dans les Pays de la Loire

Réseau expérimental de surveillance épidémiologique des troubles musculo-squelettiques dans les Pays de la Loire Santé Travail Réseau expérimental de surveillance épidémiologique des troubles musculo-squelettiques dans les Pays de la Loire Protocole de la surveillance dans les entreprises (2002-2004) irection régionale

Plus en détail

des troubles musculo-squelettiques

des troubles musculo-squelettiques Mai 2005 Yves Roquelaure, Catherine Ha, Marine Sauteron Réseau expérimental de surveillance épidémiologique des troubles musculo-squelettiques dans les Pays de la Loire Surveillance en entreprises en 2002

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

dmt «TMS du membre supérieur, le geste a la parole»

dmt «TMS du membre supérieur, le geste a la parole» dmt TD n o t e s d e c o n g r è s 165 «TMS du membre supérieur, le geste a la parole» 16 e Journée de l Institut interuniversitaire de médecine du travail Paris Ile-de-France Paris, 18 mars 2009 L Institut

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier

Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier Résultats d une enquête menée à l hôpital Pasteur de Colmar au Centre pour Personnes Agées en Novembre

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail

Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail Dr Michel APTEL Laboratoire de Biomécanique et d'ergonomie Centre de recherche de l'inrs Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) liés au

Plus en détail

CONTRAINTES PSYCHOLOGIQUES ET ORGANISATIONNELLES AU TRAVAIL ET SANTE CHEZ LE PERSONNEL SOIGNANT DES CENTRES HOSPITALIERS:

CONTRAINTES PSYCHOLOGIQUES ET ORGANISATIONNELLES AU TRAVAIL ET SANTE CHEZ LE PERSONNEL SOIGNANT DES CENTRES HOSPITALIERS: CONTRAINTES PSYCHOLOGIQUES ET ORGANISATIONNELLES AU TRAVAIL ET SANTE CHEZ LE PERSONNEL SOIGNANT DES CENTRES HOSPITALIERS: Infirmier(e)s et aides soignant(e)s ETUDE ORSOSA État de santé, conditions de travail

Plus en détail

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU SOMMAIRE 1/ Pourquoi cette démarche? 2/ Les TMS 3/ Les caractéristiques de la démarche 4/ Méthodologie :. Principes pris en compte.

Plus en détail

Surveillance post professionnelle des retraités - artisans du Régime Social des Indépendants en France

Surveillance post professionnelle des retraités - artisans du Régime Social des Indépendants en France Surveillance post professionnelle des retraités - artisans du Régime Social des Indépendants en France Hélène Goulard ( 1,3 ), Julie Homère ( 1,3 ), Sabyne Audignon ( 2,3 ), Patrick Brochard ( 2,3 ), Marcel

Plus en détail

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle révention Comment évaluer les troubles musculosquelettiques (TMS) reliés au travail? L histoire professionnelle est le meilleur outil pour dépister les TMS et les prévenir Ce questionnaire de dépistage

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

28 avril 2009 au 28 avril 2010

28 avril 2009 au 28 avril 2010 Journée e Mondiale pour la Santé et la SécuritS curité au Travail 28 avril 2009 au 28 avril 2010 RECHERCE ACTION en Pays de Charleroi Evaluation des troubles musculo-squelettiques squelettiques Des travailleurs

Plus en détail

Les troubles musculosquelettiques du membre supérieur

Les troubles musculosquelettiques du membre supérieur LE POINT DES CONNAISSANCES SUR LE POINT DES CONNAISSANCES SUR Que ce soit dans l industrie ou dans le tertiaire, le risque de TMS des membres supérieurs est omniprésent. Raphaël Dautigny Gaël Kerbaol ED

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

Santé mentale et travail : un exemple de réseau r de surveillance épidémiologique en France. Programme SAMOTRACE

Santé mentale et travail : un exemple de réseau r de surveillance épidémiologique en France. Programme SAMOTRACE Santé mentale et travail : un exemple de réseau r de surveillance épidémiologique en France Dr Christine Cohidon Département Santé-Travail Institut de veille sanitaire UMRESTTE (Lyon) 1 Programme SAMOTRACE

Plus en détail

Mise en place d un essai thérapeutique

Mise en place d un essai thérapeutique C Mémoire Mise en place d un essai thérapeutique Analyse et mise en place d un protocole Montpellier le 17 Mars 2010 Renaud DAVID Mathilde LAYE Sommaire Présentation du protocole Mise en place Déroulement

Plus en détail

Surveillance epidemiologique des pathologies d hypersollicitation du membre superieur d origine professionnelle

Surveillance epidemiologique des pathologies d hypersollicitation du membre superieur d origine professionnelle Surveillance epidemiologique des pathologies d hypersollicitation du membre superieur d origine professionnelle Alexis Descatha, Yves Roquelaure, Catherine Ha, Annie Touranchet, Jean-François Chastang,

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Risques professionnels : les femmes sont-elles à l abri?

Risques professionnels : les femmes sont-elles à l abri? Risques professionnels : les femmes sont-elles à l abri? Nicole Guignon* Si l on ne considère que les pénibilités physiques du travail ouvrier, les femmes semblent moins exposées aux risques professionnels

Plus en détail

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS Troubles musculo squelettiques Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS 2003 Les TMS sont des pathologies multifactorielles à composante professionnelle

Plus en détail

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Le budget santé d une entreprise Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Notre mission Faire de l assurance collective un outil de gestion de la santé Objectif: Outiller

Plus en détail

Avec 40 537 reconnaissances. dmt. Salariés opérés du canal carpien : suivi professionnel pendant 3 ans. Matériel et méthode

Avec 40 537 reconnaissances. dmt. Salariés opérés du canal carpien : suivi professionnel pendant 3 ans. Matériel et méthode dmt é t u d e s e t e n q u ê t e s TF 185 Salariés opérés du canal carpien : suivi professionnel pendant 3 ans Le syndrome du canal carpien est une affection très fréquente qui atteint des salariés de

Plus en détail

[Sondage France Lyme] Votre vécu de la maladie de Lyme

[Sondage France Lyme] Votre vécu de la maladie de Lyme [Sondage ] Votre vécu de la maladie de Lyme Bonjour, Ce sondage a été créé par l'association. Nous souhaitons analyser la situation des malades en France à large échelle. Votre réponse nous sera très utile.

Plus en détail

squelettique Importance pressentie des troubles de santé psychologique Sollicitation par les centres d urgence d

squelettique Importance pressentie des troubles de santé psychologique Sollicitation par les centres d urgence d Étude chez les prépos posés s des centres d appels d d urgence : la première phase d une d démarche de prévention des troubles de santé psychologique et musculo-squelettique squelettique Présenté par Louise

Plus en détail

AIDE A DOMICILE Etude sur les troubles musculosquelettiques

AIDE A DOMICILE Etude sur les troubles musculosquelettiques AIDE A DOMICILE Etude sur les troubles musculosquelettiques Etude suivie et réalisée en 2008 par un groupe de travail pluridisciplinaire : Docteur Hélène CARLIER, médecin du travail Docteur Catherine GERLIER,

Plus en détail

Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.)

Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.) DOSSIER Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.) De par leur fréquence et leur impact, tant médical que socioprofessionnel, les TMS constituent un problème majeur de santé au travail. Bien que de nombreuses

Plus en détail

Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques

Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques France MARCHAND Nagi MIMASSI Psychologue clinicienne stagiaire doctorante Praticien hospitalier Consultation des douleurs chroniques

Plus en détail

DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES ET APPORTS DE L ENQUETE NATIONALE 2012-2013

DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES ET APPORTS DE L ENQUETE NATIONALE 2012-2013 DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES ET APPORTS DE L ENQUETE NATIONALE 2012-2013 P. FRIMAT PU/PH CHRU Université Lille 2, GERDA Laure-Hélène CHAMBON-AMIOT (CHRU Lille) INTRODUCTION : UN PROBLÈME HISTORIQUE Lille,

Plus en détail

2. Présentation d une intervention dans l une des entreprises

2. Présentation d une intervention dans l une des entreprises Approche ergonomique des troubles musculosquelettiques (TMS) au sein de trois entreprises basées en Suisse Juin 2007 Andréa Neiva, Aurélia Pellaux, Daniel Ramaciotti ERGOrama sa Genève & Université de

Plus en détail

Expériences pratiques: 2 exemples d actions de la CRAMIF sur les aéroports

Expériences pratiques: 2 exemples d actions de la CRAMIF sur les aéroports Expériences pratiques: 2 exemples d actions de la CRAMIF sur les aéroports Les travaux de renforcement des ailes du Concorde Action d évaluation et de prévention des TMS menée en partenariat avec les différents

Plus en détail

METHODOLOGIE GENERALE DE LA RECHERCHE EPIDEMIOLOGIQUE : LES ENQUETES EPIDEMIOLOGIQUES

METHODOLOGIE GENERALE DE LA RECHERCHE EPIDEMIOLOGIQUE : LES ENQUETES EPIDEMIOLOGIQUES Enseignement du Deuxième Cycle des Etudes Médicales Faculté de Médecine de Toulouse Purpan et Toulouse Rangueil Module I «Apprentissage de l exercice médical» Coordonnateurs Pr Alain Grand Pr Daniel Rougé

Plus en détail

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective Les forces du changement en assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective La pénurie de main-d œuvre ralentira la croissance D ici 2030, il manquera 363 000 travailleurs

Plus en détail

Développement de systèmes de surveillance en entreprise à l Institut de Veille Sanitaire

Développement de systèmes de surveillance en entreprise à l Institut de Veille Sanitaire Développement de systèmes de surveillance en entreprise à l Institut de Veille Sanitaire JL Marchand E Imbernon M Goldberg (Département Santé Travail) Présentation / rappels Département Santé Travail de

Plus en détail

TUTORAT UE 4 2014-2015 Biostatistiques Séance n 6 Semaine du 03/11/2014

TUTORAT UE 4 2014-2015 Biostatistiques Séance n 6 Semaine du 03/11/2014 TUTORAT UE 4 2014-2015 Biostatistiques Séance n 6 Semaine du 03/11/2014 Epidémiologie Mme Fabbro-Peray Séance préparée par les tuteurs du TSN QCM n 1 : Choisir la ou les proposition(s) exacte(s). A. Parmi

Plus en détail

Compression Nerf ulnaire coude

Compression Nerf ulnaire coude Compression Nerf ulnaire coude site de compression Arcade du cubital antérieur Défile epitrochléoolécranien Atteinte Nerf ulnaire Parésthésie D4-D5 Perte de force : interosseux 1 Compression Nerf ulnaire

Plus en détail

Pistes pour une évaluation économique des politiques de prévention en santé au travail

Pistes pour une évaluation économique des politiques de prévention en santé au travail Pistes pour une évaluation économique des politiques de prévention en santé au travail Hélène Sultan-Taïeb Laboratoire d Economie et Gestion (UMR CNRS 5118) Université de Bourgogne Travaux menés en collaboration

Plus en détail

Objectifs et Modalités. Présentation : Dr M. Hours, INRETS

Objectifs et Modalités. Présentation : Dr M. Hours, INRETS Objectifs et Modalités Présentation : Dr M. Hours, INRETS Objectifs du projet Identifier les facteurs pronostiques de handicap et/ou de mauvaise réinsertion des victimes d accidents de la circulation Sous-

Plus en détail

APPORT DE LA MICROKINESITHERAPIE DANS LES TMS

APPORT DE LA MICROKINESITHERAPIE DANS LES TMS APPORT DE LA MICROKINESITHERAPIE DANS LES TMS 10è Congrès International en Microkinésithérapie, Arcachon 2 juin 2012 André Bonté Daniel Grosjean Introduction: Cette étude a été lancée dans le cadre d'une

Plus en détail

C. Berthelot, I. Proust, L. Le Yoncourt, M. Cambrelin, F. Lavernhe, C. Chabrol Bordes, S. Yvernault, M. Druet-Cabanac et les membres du GNMST-BTP

C. Berthelot, I. Proust, L. Le Yoncourt, M. Cambrelin, F. Lavernhe, C. Chabrol Bordes, S. Yvernault, M. Druet-Cabanac et les membres du GNMST-BTP Etude de la prévalence des troubles musculo-squelettiques et de la gestion des approvisionnements et des évacuations de déchets de chantier dans les entreprises du bâtiment de moins de 10 salariés C. Berthelot,

Plus en détail

JUIN 2002 INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SECURITE SIEGE SOCIAL : 30, RUE OLIVIER-NOYER, 75680 PARIS CEDEX 14

JUIN 2002 INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SECURITE SIEGE SOCIAL : 30, RUE OLIVIER-NOYER, 75680 PARIS CEDEX 14 JUIN 2002 ISSN 0397-4529 223 D i a g n o s t i c e r g o n o m i q u e d e r i s q u e d e T M S C a s d ' u n e e n t r e p r i s e d e p e t i t E q u i p e m e n t d o m e s t i q u e A n n e G E R

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

La Santé et les Conditions de travail dans la Grande Distribution aujourd hui. 2 e volet

La Santé et les Conditions de travail dans la Grande Distribution aujourd hui. 2 e volet La Santé et les Conditions de travail dans la Grande Distribution aujourd hui 2 e volet Patricia BECHU Responsable adjointe Service Social FCD 2 e volet Statistiques Accidents du Travail 2008-2009 ENTREPOTS

Plus en détail

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE PROTEAU ROSE-ANGE Association pour la santé et la sécurité au travail, secteur affaires sociales (ASSTSAS),

Plus en détail

Burn out des professionnels de santé. Quels facteurs? Comment le mesurer? Quelles conséquences?

Burn out des professionnels de santé. Quels facteurs? Comment le mesurer? Quelles conséquences? Burn out des professionnels de santé Quels facteurs? Comment le mesurer? Quelles conséquences? Docteur Jean-Claude PERREAND Centre Hospitalier de Valence De quoi parle t-on? Burn out, ou syndrome d épuisement

Plus en détail

ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011. Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques

ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011. Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011 Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques Carrefour Santé Social - 30 janvier 2012 INTRODUCTION Rose SAILLARD,

Plus en détail

La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés

La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés Secteur tertiaire et parties communes d immeubles Octobre 2009 Les regroupent un grand nombre de maladies

Plus en détail

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO SOMMAIRE

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO SOMMAIRE Novembre 2010 ANALYSE & Santé au travail - Étude élaborée en partenariat entre le Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de la Charente-Maritime et Dexia Sofcap ÉDITO À l échelon national,

Plus en détail

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE Les Syndromes canalaires d effort Francis CHAISE Circonstances de survenue excès d'efforts prolongés ou répétitifs manque de préparation matériel défectueux ou mal adapté Les 3 mécanismes de la souffrance

Plus en détail

Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique

Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique Point d'avancement sur l'étude de faisabilité : Etat des lieux sanitaire et sociodémographique Contexte Présentation de l étude Protocole Réalisation de l étude pilote Le contexte Contexte Contexte réglementaire

Plus en détail

L ostéopathie au service des professionnels

L ostéopathie au service des professionnels L ostéopathie au service des professionnels Parce que la performance de votre entreprise passe avant tout par la santé de vos collaborateurs info@proosteo.fr Les Troubles Musculo-Squelettiques Les TMS

Plus en détail

Le médecin du travail et l usage du chiffre

Le médecin du travail et l usage du chiffre Le médecin du travail et l usage du chiffre Age et TMS De la clinique aux indicateurs La santé perçue Santé Psychique Santé Physique 70% 65% 65% 64% Géricots 2000 60% 54% 57% Répondants 50% 43% 46% Le

Plus en détail

PREVENTION OF MSL FOR VDT USERS IN A LARGE SERVICE ORIENTED BUSINESS

PREVENTION OF MSL FOR VDT USERS IN A LARGE SERVICE ORIENTED BUSINESS INTERVENTION POUR PRÉVENIR LES TMS CHEZ LES UTILISATEURS DE TEV DANS UNE GRANDE ENTREPRISE DE SERVICE ROBERT ALIE Régie régionale de la santé et des services sociaux de la Montérégie 12, rue Beauregard,

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL Les accidents strictement de nature «ergonomique» coûtent une fortune aux entreprises canadiennes. En effet, Statistique Canada évaluait en 1996 à 1,5 milliards de dollars les coûts annuels associés aux

Plus en détail

LE SYNDROME DU CANAL CARPIEN : UN SIGNAL D ALERTE. Dr Denis LECLERC Médecin du travail

LE SYNDROME DU CANAL CARPIEN : UN SIGNAL D ALERTE. Dr Denis LECLERC Médecin du travail LE SYNDROME DU CANAL CARPIEN : UN SIGNAL Dr Denis LECLERC Médecin du travail 10 LE SYNDROME DU CANAL CARPIEN : UN SIGNAL 11 Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont une question préoccupante en santé

Plus en détail

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION Septembre 2013 ÉDITO Accident du travail : les indicateurs d absence s aggravent dans les conseils généraux et régionaux Depuis 2006, près de 130 00 agents (1) TOS* et personnels DDE** ont intégré les

Plus en détail

TMS les données belges relatives à la lombalgie

TMS les données belges relatives à la lombalgie TMS les données belges relatives à la lombalgie Pr Philippe Mairiaux Université de Liège «Comment prévenir les TMS?», Bruxelles, 22 octobre 2007 Epidémiologie de la lombalgie en population générale (Inserm

Plus en détail

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES CODE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE : «Toute personne salariée ou travaillant à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

Extraits et adaptations

Extraits et adaptations Extraits et adaptations Guide de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en clinique dentaire - 2007 MOYENS DE RÉCUPÉRATION MUSCULAIRE Il est difficile de donner des soins dentaires en évitant

Plus en détail

Prévalence des céphalées à travers l enquête décennale Santé 2002-2003

Prévalence des céphalées à travers l enquête décennale Santé 2002-2003 Ministère de l Emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de la Santé et des Solidarités Près d une personne sur deux âgée de 15 ans et plus déclare être sujette à des maux de tête. Ceux-ci

Plus en détail

Les outils d analyse des risques liés aux activités physiques

Les outils d analyse des risques liés aux activités physiques Les outils d analyse des risques liés aux activités physiques Pour ce travail de classification, nous allons un réaliser une première sélection qui va réduire notre champ d analyse de ces méthodologies.

Plus en détail

Dossier N 17. Le corps au travail Préserver le dos et les articulations. Bulletin mars 2015

Dossier N 17. Le corps au travail Préserver le dos et les articulations. Bulletin mars 2015 Dossier N 17 Le corps au travail Préserver le dos et les articulations Bulletin mars 2015 Sommaire 4 Enjeux des troubles musculo-squelettiques 7 De multiples facteurs à prendre en compte Élargissement

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Argumentaire sur la prise en charge de la prévention des troubles musculosquelettiques par les milieux de travail

Argumentaire sur la prise en charge de la prévention des troubles musculosquelettiques par les milieux de travail Argumentaire sur la prise en charge de la prévention des troubles musculosquelettiques par les milieux de travail Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale Janvier 2014 Ce document

Plus en détail

TMS des agents de l Etat en abattoir de boucherie. Amandine Gautier 13 juin 2012

TMS des agents de l Etat en abattoir de boucherie. Amandine Gautier 13 juin 2012 TMS des agents de l Etat en abattoir de boucherie Amandine Gautier 13 juin 2012 1. Commande Les TMS première cause de MP dans le secteur abattage CHSM enquête par questionnaire sur les TMS des agents de

Plus en détail

Fit For Work? Les troubles musculosquelettiques et le marché du travail belge

Fit For Work? Les troubles musculosquelettiques et le marché du travail belge Fit For Work? Les troubles musculosquelettiques et le marché du travail belge Stephen Bevan Robin McGee Tatiana Quadrello Contenu 1. Résumé 4 2. Introduction 10 2.1 Pourquoi la santé des travailleurs est-elle

Plus en détail

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

médicale canadienne, l Institut canadien d information sur la santé, Santé Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES, la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) interroge ses membres sur plusieurs aspects touchant leur pratique professionnelle à l aide de sondages, de groupes de

Plus en détail

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA

BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA BAROMÈTRE ACTINEO/CSA 2013 SUR LA QUALITÉ DE VIE AU BUREAU - Synthèse de l Institut CSA Contacts Pôle Opinion Corporate Laurence Bedeau Directrice du Pôle (laurence.bedeau@csa.eu) Baptiste Foulquier Chargé

Plus en détail

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps...

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... Gestes et Postures À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... INTRODUCTION La compétence que vous avez développé pendant ce stage et qui s affinera avec le temps s inscrit dans le cadre

Plus en détail

L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes

L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Les enjeux et éléments historiques. Principaux concepts et théories sous-jacentes 9/25/14 L3 Psychologie «Ergonomie : travail, innovations et formation» Présentation du thème 1 Catherine Delgoulet LATI Thème 1 (C. Delgoulet) Comprendre/transformer le travail Les enjeux et éléments historiques

Plus en détail

CENTRE DE RÉÉDUCATION PROFESSIONNELLE. Programmes et services

CENTRE DE RÉÉDUCATION PROFESSIONNELLE. Programmes et services CENTRE DE RÉÉDUCATION PROFESSIONNELLE Programmes et services 1 2 Bienvenue Le Centre de rééducation professionnelle appartient à Travail sécuritaire NB, lequel en assure la gestion. Il offre des services

Plus en détail

Le retour d expérience du logiciel CAPTMS

Le retour d expérience du logiciel CAPTMS Journée annuelle des adhèrents du pôle de ressources ConcepTMS 24 juin 2010 Le retour d expérience du logiciel CAPTMS Jean-Jacques ATAIN-KOUADIO, David MUTH (stagiaire) Département Homme au Travail Laboratoire

Plus en détail

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Service d Orthopédie, d de Traumatologie, de Chirurgie Plastique et Reconstructrice et assistance Main Pr OBERT, Pr GARBUIO, Pr TROPET - C.H.U. Jean

Plus en détail

APPARITION ET PREVENTION DES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES CHEZ LES INTERPRETES EN LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE/FRANÇAIS

APPARITION ET PREVENTION DES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES CHEZ LES INTERPRETES EN LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE/FRANÇAIS Master professionnel interprétariat langue des signes française/ français Université Charles de Gaulle Lille 3 2008/09 APPARITION ET PREVENTION DES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES CHEZ LES INTERPRETES EN

Plus en détail

Revue de la littérature en épidémiologie sur les facteurs psychosociaux au travail. Anne DUBURCQ Laurène COUROUVE Francis FAGNANI

Revue de la littérature en épidémiologie sur les facteurs psychosociaux au travail. Anne DUBURCQ Laurène COUROUVE Francis FAGNANI Revue de la littérature en épidémiologie sur les facteurs psychosociaux au travail Anne DUBURCQ Laurène COUROUVE Francis FAGNANI Contexte Nombreux modèles sur les facteurs psychosociaux au travail Liens

Plus en détail

Le risque TMS chez les intervenants à domicile

Le risque TMS chez les intervenants à domicile Le risque TMS chez les intervenants à domicile Quelques chiffres accident est dû aux manutentions manuelles Quelques chiffres + de 85% des maladies professionnelles sont des T.M.S. 5 tableaux de maladies

Plus en détail

Etude de la place de la prise en charge des troubles musculo-squelettiques (TMS)chroniques par acupuncture en milieu hospitalier à l AP-HP

Etude de la place de la prise en charge des troubles musculo-squelettiques (TMS)chroniques par acupuncture en milieu hospitalier à l AP-HP Etude de la place de la prise en charge des troubles musculo-squelettiques (TMS)chroniques par acupuncture en milieu hospitalier à l AP-HP Dr Annie Felten, Dr Olivier Duhamel, Dr Marie Koechlinet Dr Thierry

Plus en détail

La couverture complémentaire santé des jeunes

La couverture complémentaire santé des jeunes La couverture complémentaire santé des jeunes en France et dans les Pays de la Loire 2013 Décembre www.santepaysdelaloire.com Auteur Sandrine David, Dr Anne Tallec, Observatoire régional de la santé (ORS)

Plus en détail

Arthralgies persistantes après une infection à chikungunya: évolution après plus d un an chez 88 patients adultes

Arthralgies persistantes après une infection à chikungunya: évolution après plus d un an chez 88 patients adultes Arthralgies persistantes après une infection à chikungunya: évolution après plus d un an chez 88 patients adultes G Borgherini 1, A Gouix 1, F Paganin 1, A Jossaume 1, L Cotte 2, C Arvin-Berod 1, A Michault

Plus en détail

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires La Lombalgie Douleur rachidienne

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

Ce qu attendent les employeurs et les salariés de la complémentaire santé d entreprise

Ce qu attendent les employeurs et les salariés de la complémentaire santé d entreprise Centre de Recherche pour l Étude et l Observation des Conditions de vie CENTRE TECHNIQUE DES INSTITUTIONS DE PRÉVOYANCE Jeudi 12 février 2009 Ce qu attendent les employeurs et les de la complémentaire

Plus en détail

«La gestion des douleurs», l après TMS

«La gestion des douleurs», l après TMS Journée territoriale de la prévention des risques professionnels CDG82 MONTAUBAN (82) «La gestion des douleurs», l après TMS Christiane.Daban Octobre 2012 Kinésithérapie & Prévention -> Ce qui fait la

Plus en détail

Troubles Musculo-Squelettiques de l'utilisation prolongée de l'ordinateur. Comment le Masseur-Kinésithérapeute peut-il intervenir face à ces TMS?

Troubles Musculo-Squelettiques de l'utilisation prolongée de l'ordinateur. Comment le Masseur-Kinésithérapeute peut-il intervenir face à ces TMS? Troubles Musculo-Squelettiques de l'utilisation prolongée de l'ordinateur Comment le Masseur-Kinésithérapeute peut-il intervenir face à ces TMS? Soutenance MKDE Juin 2014 Les Troubles Musculo- Squelettiques

Plus en détail

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM Résumé de la soirée et conclusions du Dr Brigitte CHAPOT par rapport aux pathologies traitées

Plus en détail

Le handicap est plus fréquent en prison qu à l extérieur

Le handicap est plus fréquent en prison qu à l extérieur N 854 - JUIN 2002 Prix : 2,20 Le handicap est plus fréquent en prison qu à l extérieur Aline Désesquelles, Institut National d Études Démographiques et le groupe de projet HID-prisons Plus de trois personnes

Plus en détail

Un outil pour la prévention

Un outil pour la prévention Un outil pour la prévention des Troubles Musculo-Squelettiques Les lombalgies et les affections articulaires liées au travail (des épaules, du coude, du poignet, des membres inférieurs), représentent plus

Plus en détail