1. La surveillance de la formation professionnelle initiale 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. La surveillance de la formation professionnelle initiale 1"

Transcription

1 Office de l'enseignement secondaire du 2e degré et de la formation professionnelle initiale Table des matières 1. La surveillance initiale Introduction Principes et objectifs de la surveillance initiale Assurance qualité dans la formation pratique en entreprise Annexe 3 2. Les tâches et l'organisation de la surveillance initiale Généralités Introduction Mandat légal Prestations Collaboration Les acteurs de la surveillance initiale Collaboration entre le centre d'orientation professionnelle et personnelle (COPP) et la surveillance initiale Collaboration entre les écoles professionnelles et les conseillères/conseillers en formation professionnelle Remarques importantes à l intention des personnes intéressées à collaborer comme spécialistes de la pratique professionnelle Bases légales initiale Dispositions générales relatives à la formation professionnelle initiale Organigrammes Contrat d apprentissage Généralités Bourse des places d'apprentissages Sélection des apprenants Contrat d apprentissage Début, durée et contenu initiale Temps d essai 15

2 Office de l'enseignement secondaire du 2e degré et de la formation professionnelle initiale 3.7. Résiliation du contrat d apprentissage Demande d'autorisation de former Généralités Déroulement d une visite pour l octroi de l autorisation de former Autorisation de former Documents et informations nécessaires pour la visite pour l autorisation de former Utilisation du formulaire «Demande d'autorisation de former» Autres informations L année scolaire de préparation professionnelle APP Préapprentissage Procédure de qualification pour adultes (art. 32 LFPr) Information sur le Système éducatif bernois (partie francophone) 26 Les écoles professionnelles 7. Adresses et autres informations 28

3 Office de l'enseignement secondaire du 2e degré et de la formation professionnelle initiale 1. La surveillance initiale 1.1. Introduction Les cantons veillent à assurer la surveillance initiale. Les conseillers/conseillères de la section de la formation en entreprise (pour la partie alémanique du canton) et de la section francophone (pour la partie francophone) se chargent des tâches concrètes. Les conseillers/conseillères peuvent mandater des spécialistes de la pratique professionnelle, pour des mandats particuliers touchant la formation pratique dans les entreprises. La surveillance de la formation scolaire incombe à la section des écoles professionnelles de l office de l enseignement secondaire du 2 e degré et Principes et objectifs de la surveillance initiale Le savoir-faire des entreprises d apprentissage et des formateurs et formatrices est la base de toute bonne formation en entreprise et constitue le fondement de notre travail. Nous conseillons les parties contractantes dans le domaine du développement de la qualité. Nous soutenons les parties contractantes lors de difficultés et cherchons ensemble des solutions. Nous menons notre fonction de surveillance en toute transparence et de manière compréhensible et réalisable pour les personnes concernées. Nous soutenons les parties contractantes en leur communiquant des informations importantes. Nos compétences d action et notre savoir déterminent le cadre de notre travail. Si nécessaire, nous faisons appel à des spécialistes de la pratique professionnelle. Nous informons sur les services de consultation complémentaires. Nous informons sur les conséquences et mesures possibles. Les parties contractantes sont nos partenaires. Notre collaboration avec ces partenaires repose sur 3 points principaux : 1. Information à nos partenaires : nous basons notre travail sur les besoins et les souhaits de nos partenaires. 2. Recherche commune de solutions : par le dialogue avec les parties contractantes, nous tentons de développer des possibilités de solutions. 3. Efficience : nous exécutons les mandats le plus rapidement possible et en évitant les complications et lourdeurs administratives. 1

4 Office de l'enseignement secondaire du 2e degré et de la formation professionnelle initiale 1.3. Assurance qualité dans la formation pratique en entreprise L entreprise dispose en principe du savoir faire indispensable pour garantir une formation de qualité. Nous devons, selon nos possibilités, la soutenir dans ce domaine. Différents instruments sont à disposition : Visite avant l octroi de l autorisation de former Ordonnance sur la formation professionnelle initiale, resp. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Rapport de formation (à retirer auprès du conseiller / de la conseillère en formation) Plan de formation Guide-méthodique (à se procurer auprès des Organisations du monde du travail, resp. des associations professionnelles concernées) Journal de travail (à se procurer auprès des Organisations du monde du travail, resp. des associations professionnelles concernées) Consultation / conseils Recherche de solutions ou conventions, les appliquer et les contrôler Coaching (à l aide de la carte qualité) Si le conseil et l accompagnement ne suffisent pas, appliquer les mesures qui s imposent 2

5 Office de l'enseignement secondaire du 2e degré et initiale de la formation professionnelle 1.4. Annexe Charte de l Office de l enseignement secondaire du 2 e degré et de la formation professionnelle de la Direction de l instruction publique du canton de Berne S engager pour une vision d avenir Nous donnons à tous les jeunes et à tous les adultes accès à une formation reconnue et sanctionnée par un diplôme du cycle secondaire II leur permettant d entrer dans le monde du travail ou de poursuivre une formation continue. Nous suivons attentivement l évolution de la société, de la culture et du monde du travail et veillons à offrir des formations de haute qualité. Nous contribuons au développement durable de l économie en investissant de manière efficace les ressources consacrées à la formation. Nous menons une politique de communication active visant à sensibiliser le public aux questions éducatives et sociales. Miser sur la coopération Nous sommes un centre de prestations au service des institutions proposant des formations, des personnes en formation, des entreprises d apprentissage et des organisations professionnelles. Nous misons sur la confiance, la tolérance, la responsabilisation et la tolérance. Nous fixons des objectifs tout en garantissant une marge de manœuvre nécessaire pour les atteindre. Nous associons nos partenaires aux prises de position et aux prises de décision. Unir nos forces pour réussir Nous participons activement aux processus de travail de l office et mettons tout en œuvre pour atteindre nos objectifs. Nous nous assistons et nous motivons mutuellement et faisons preuve de reconnaissance et d estime envers les autres. En tant que membres d une organisation apprenante, nous veillons à développer régulièrement nos capacités et nos compétences. Nous mobilisons nos forces à bon escient et veillons à assurer un climat de travail favorable. 3

6 2. Les tâches et l organisation de la surveillance initiale 2.1. Généralités Introduction Les tâches de la surveillance initiale sont définies dans la loi fédérale sur la formation professionnelle (LFPr) et la loi cantonale sur la formation et l orientation professionnelles (LFOP) ainsi que dans leurs dispositions d exécution. De plus, les dispositions du droit administratif exigent de l autorité de surveillance des procédures fondées sur une base légale, motivées par écrit et faisant l objet d un dossier que les parties au contrat pourront consulter. C est seulement à ces conditions qu il sera possible de trouver, en cas de conflit, des solutions acceptables pour les parties contractantes et de prendre les mesures nécessaires Mandat légal La fonction de surveillance telle qu elle est définie dans le mandat légal implique notamment les tâches suivantes: - Visiter les entreprises en vue de l octroi de l autorisation de former. - Evaluer la qualité de la formation dispensée dans l entreprise. - Intervenir dans des cas particuliers et appliquer les mesures qui s imposent. - Etablir des conventions et en vérifier l application. - Révoquer un contrat d apprentissage. - Révoquer l autorisation de former. - Décider, en cas de désaccord entre les parties contractantes, si la personne en formation peut suivre un cours d appui ou un cours facultatif. - Décider, en cas de désaccord entre les parties contractantes, si la personne en formation peut être exclue d un cours facultatif. - Décider, en cas de désaccord entre les parties contractantes, si un changement de profil ou de profession s impose. - En cas de nécessité, organiser l accompagnement individuel prévu pour les formations initiales de deux ans avec attestation fédérale Prestations L offre de prestations comprend l information, les activités de conseil et le coaching qui ont pour but d améliorer la qualité de la formation en entreprise. 4

7 - Nous soutenons les parties contractantes en cas d incertitudes, de questions, problèmes et autres conflits (entreprise, personne en formation, représentant légal). - Nous informons sur les dispositions relatives à l apprentissage, les dispositions légales générales, les diverses offres, etc. - Nous aidons à identifier en temps utile les difficultés pouvant surgir au cours de l apprentissage. - Nous assistons en tant que personne neutre aux entretiens entre les parties contractantes sur des questions délicates - Nous préparons des conventions visant la résolution de problèmes et participons à la conclusion d accords sur les objectifs visés et au contrôle de la réalisation de ces objectifs. - Nous encourageons la prise de responsabilités des parties contractantes. - Nous contribuons à l amélioration du marché de la formation en lançant différentes actions sur le marché des places d apprentissage Collaboration Les partenaires de la surveillance intiale L Office de l enseignement secondaire du 2e degré et coordonne les travaux de la surveillance par l intermédiaire de la section de la formation en entreprise et de la section francophone. Le conseiller ou la conseillère en formation représente la plaque tournante et est l interlocuteur des parties contractantes et des spécialistes de la pratique professionnelle. Il/elle mandate les spécialistes de la pratique professionnelle en leur fournissant les informations et documentations nécessaires pour l exécution du mandat. Le conseiller/la conseillère est également compétente pour toute question et documentation liée au contrat d apprentissage. Les détails à ce sujet sont précisés dans la description des tâches du conseiller ou de la conseillère en formation. Les spécialistes de la pratique professionnelle reçoivent du conseiller ou de la conseillère en formation le mandat pour les visites d entreprises qui demandent une autorisation de former. Afin d assurer une bonne qualité du travail, les spécialistes informent le conseiller/la conseillère sur les résultats de la visite. Les détails à ce sujet sont précisés dans la description des tâches des spécialistes de la pratique professionnelle. 5

8 Collaboration entre le centre d orientation professionnelle et personnelle (COPP) et la surveillance initiale Les conseillères/conseillers de l Orientation professionnelle et personnelle collaborent avec les conseillères/conseillers en formation professionnelle dans les domaines suivants: Questions sur le choix professionnel, questions sur un changement de profession (p.ex. apprentissage avec attestation fédérale) Questions sur la technique d apprentissage Problèmes relationnels Indices de sérieux problèmes personnels chez la personne en formation Les conseillères/conseillers en orientation envoient les apprenti-e-s ou leurs représentants légaux auprès de la conseillère ou du conseillère en formation lorsque, lors de l entretien d orientation, des informations donnent à penser que la formation dans l entreprise laisse à désirer. 6

9 Collaboration entre les écoles professionnelles et les conseillères/conseillers en formation professionnelle Les écoles professionnelles sont des centres de compétence de la formation professionnelle dans leur région. La collaboration entre la surveillance et les écoles professionnelles favorise la qualité de la formation en entreprise. Elle se base sur 3 domaines : 1. Intervention lors de conflits En cas de situation conflictuelle entre les parties contractantes, les écoles professionnelles collaborent directement avec le conseiller ou la conseillère en formation compétente. 2. Echanges réguliers entre les conseillères/conseillers en formation et les écoles professionnelles En fonction des thèmes et des besoins, un échange régulier a lieu entre les conseillères/conseillers et l école. La conseillère ou le conseiller peut également participer aux rencontres d information organisées par les écoles à l attention des parents ou des entreprises. 3. Personnel enseignant comme spécialiste de la pratique professionnelle Comme par le passé, le personnel enseignant peut être engagé comme spécialiste de la pratique professionnelle pour des mandats spécifiques.. 7

10 Remarques importantes à l intention des personnes intéressées à collaborer comme spécialistes de la pratique professionnelle Remarques générales Mandats Indemnisation Les mandats des spécialistes de la pratique professionnelle sont considérés comme mandats d utilité publique au sens de la législation sur le personnel. Les mandats sont coordonnés par les conseillères/conseillers en formation professionnelle. Des absences de longue durée doivent être communiquées. Les spécialistes ont droit, selon l ODFOP art. 91, aux indemnités suivantes: - Les séances et les interventions auprès des parties au contrat d apprentissage sont rémunérées à l heure, déplacement compris, au tarif de 30 francs l heure - Frais de déplacement: Billet CFF 2 e classe, Kilomètres voiture : Fr / km Paiement Le paiement a lieu une fois par année sur la base d un décompte établi sur le formulaire de décompte ad hoc. Les séminaires d introduction et les échanges d expérience sont obligatoires. Les frais y relatifs sont à mettre sur le décompte de frais. En ce qui concerne les modules de perfectionnement facultatifs, les frais de cours sont à la charge des spécialistes. En revanche, le temps effectivement passé en cours est indemnisé (déplacement incl.) conformément à l article 91 ODFOP. 8

11 Domaine d activité des spécialistes de la pratique professionnelle Assurance qualité Les spécialistes de la pratique professionnelle travaillent sur mandat de l Office de l enseignement secondaire du 2e degré et de la formation professionnelle et collaborent avec le conseiller ou la conseillère en formation. Ils - contrôlent, dans les entreprises qui font la demande d autorisation de former, que les exigences posées aux entreprises soient respectées, - établissent des conventions avec les parties contractantes, - contrôlent la mise en pratique des conventions fixées, - rendent compte au conseiller ou à la conseillère en formation des tractations en cours, - proposent la mise en route de mesures, - font la visite de contrôle final de formations élémentaires, - participent aux cours de perfectionnement organisés par l Office de l enseignement secondaire du 2e degré et, - prennent part aux séances des spécialistes de la pratique professionnelle. Enquêtes auprès de nouvelles entreprises Les spécialistes: - vérifient que les exigences soient remplies, au niveau du personnel et de la structure de l entreprise, aussi bien que des installations, et donnent leur préavis, - conseillent les entreprises dans les domaines de la méthodologie et de la planification de la formation. Appui Les spécialistes offrent leur soutien en cas de: - questions concernant la méthodologie de l instruction, - manque de motivation de l apprenti-e, - difficultés scolaires ou professionnelles de l apprenti-e, - mésentente d ordre relationnel, organisationnel ou juridique entre les parties contractantes, - problèmes de communication, - déficience dans la formation dispensée par l entreprise formatrice. Situations conflictuelles Les spécialistes: - aident les parties contractantes à résoudre les problèmes par leurs propres moyens, - donnent des pistes pour d autres aides et conseils spécialisés, - se mettent à disposition en tant que médiateurs, - prennent part à des séances de conciliation. 9

12 Domaine d activité du conseiller / de la conseillère en formation Assurance qualité Le conseiller / la conseillère en formation conseille et surveille. Il ou elle : - appuie et promeut l assurance de la qualité dans la formation en entreprise, - collabore avec les parties contractantes, les spécialistes de la pratique professionnelle et les institutions, - s engage pour le maintien et l augmentation de places d apprentissage de bonne qualité, - connaît les aspects juridiques et les applique, - est l interlocuteur des parties contractantes et des spécialistes de la pratique professionnelle et assume une fonction de triage, - assume d importantes fonctions dans le système de controlling de la surveillance de la formation à la pratique professionnelle, - participe à des groupes de travail sur des thèmes spécifiques, - s investit dans l optimisation des processus d information et d organisation, - participe à la formation interne d apprenti-e-s. Conseil des parties contractantes Il ou elle - est une plaque tournante de l information pour les parties contractantes ; - met en place des instruments d assurance de la qualité face aux entreprises; - concilie en cas de situation conflictuelle; - organise des séances de conciliation. Surveillance Il ou elle - vérifie si les conditions préalables à la formation sont remplies par l entreprise et propose l octroi, le refus ou le retrait de l autorisation de former; - approuve ou refuse l approbation des contrats d apprentissage ou de formation élémentaire ; - accorde des dérogations pour des apprentissages supplémentaires, des réductions ou prolongations de la durée de l apprentissage ou pour des dispenses de branches d examen; - ordonne des mesures, - approuve les prolongations du temps d essai; - confirme les résiliations de contrats d apprentissage ; - vérifie le niveau de formation et propose, en cas de besoin, le transfert en formation élémentaire, resp. formation avec attestation fédérale. Personne de contact pour les spécialistes de la pratique professionnelle Il ou elle - instruit les spécialistes de la pratique professionnelle; - définit le besoin en formation des spécialistes; - organise les engagements des spécialistes; - assume le soutien des spécialistes; - assume la fonction d intermédiaire dans la collaboration avec l orientation professionnelle et les écoles professionnelles; - veille au flux des informations; - organise des séances d information pour les spécialistes. Tâches particulières Il ou elle - assume des mandats d animateur/animatrice dans les cours de base pour formatrices/formateurs ; - organise ou prend part à des groupes de travail traitant de thèmes particuliers; - s engage pour la promotion de la formation professionnelle initiale. 10

13 2.3. Bases légales initiale: Dispositions générales relatives à la formation professionnelle initiale Loi fédérale du 13 décembre 2002 sur la formation professionnelle (LFPr, RS ) cf. Ordonnance du 19 novembre 2003 sur la formation professionnelle (OFPr; RS ) cf. Loi (cantonale) du 14 juin 2005 sur la formation professionnelle, la formation continue et l orientation professionnelle (LFOP); RSB ) Ordonnance (cantonale) du 9 novembre 2005 sur la formation professionnelle, la formation continue et l orientation professionnelle (OFOP; RSB ) Ordonnance (cantonale) de Direction du 6 avril 2006 sur la formation professionnelle, la formation continue et l orientation professionnelle (ODFOP; RSB ) Autres textes législatifs importants pour la surveillance initiale: Loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail, l industrie, l artisanat et le commerce (Loi sur le travail; RS ) Ordonnance 1 du 10 mai 2000 concernant la loi sur le travail (OLT 1, SR ) Loi fédérale du 30 mars 1911 complétant le code civil suisse (5 e partie: Code des obligations) CO; RS Dispositions relatives à la formation professionnelle initiale : Les Ordonnances sur la formation professionnelle initiale contiennent les dispositions relatives au contenu de la formation d apprentissage. Elles définissent les éléments essentiels de la formation, les exigences posées aux prestataires de la formation, le nombre maximal de personnes en formation, la procédure de qualification, etc. 11

14 Le plan de formation fait partie intégrante de l ordonnance sur la formation professionnelle initiale. Il en est le concept pédagogique et contient les domaines suivants : A : Objectifs de formation pour les trois lieux de formation B : Plan d enseignement C : Procédure de qualification D : Organisation, répartition et durée des cours interentreprises Les Règlements d apprentissage et d examen de fin d apprentissage actuels seront tous, à moyen terme, remplacés par des Ordonnances. Les Ordonnances sont le fruit d une collaboration entre la Confédération, les cantons et les Organisations du monde du travail. Les Organisations du monde du travail compétentes sont responsables du contenu de ces ordonnances. Suivant les professions, d autres moyens auxiliaires sont disponibles : Les adresses de référence (p.ex. pour le plan de formation ou le guide méthodique type) La liste des branches (employé-e de commerce) Les listes d assortiments (assistant-e et gestionnaire du commerce de détail) Les listes des équipements et outillages Pour les tâches effectuées dans le cadre de la surveillance de la formation professionnelle initiale, il convient de se référer aux ouvrages suivants : Manuel pour la formation en entreprise (CSFP) Lexique, édition 2005 (disponible auprès du conseiller ou de la conseillère en formation) Guide de l apprentissage (disponible auprès du conseiller ou de la conseillère en formation) 2.4. Organigramme L organigramme de l Office de l enseignement secondaire du 2e degré et de la formation professionnelle (OSP) offre une vue d ensemble des autorités responsables de la formation professionnelle dans le canton de Berne. 12

15 Organigramme OSP Office de l enseignement secondaire - du 2e degré et (OSP) Chef d office: : Theo Ninck Suppléants : Mario : Battaglia Section des ressources et des affaires juridiques (SRAJ) Marcus Riedii Antoinette Hofmann Ganz Section de la formation en entreprise (SFE) Sibylle Beyeler- Brenner Section de l enseignement secondaire du 2 e degré (SEns2) Mario Battaglia Section des écoles professionnelles (SEP) Christian Bürki Section francophone (SF) Jean -Pascal Lüthi Section de la formation continue (SFC) Margrit Dünz 13

16 3. Contrat d apprentissage 3.1. Généralités Les jeunes qui souhaitent faire une formation professionnelle initiale ont les choix suivants : a) formation professionnelle initiale de trois ou quatre ans avec certificat fédéral de capacité (CFC) b) formation professionnelle initiale de deux ans avec attestation fédérale c) maturité professionnelle (complète la formation professionnelle initiale avec CFC par des connaissances approfondies de culture générale ; ces connaissances peuvent être acquises en parallèle à l apprentissage modèle intégré ou après l apprentissage modèle post-cfc) Les personnes détentrices d une attestation fédérale peuvent compléter la formation pour obtenir un CFC dans un délai minimal de deux ans (mais également plus tard). La formation élémentaire actuelle reste offerte jusqu en 2012 dans les professions qui n offrent pas de formation professionnelle initiale avec attestation au niveau cantonal, la possibilité de terminer une formation élémentaire en passant simultanément l examen pratique subsiste jusqu à nouvel avis 3.2. Bourse des places d apprentissages Les entreprises annoncent leurs places libres au service d information sur les places d apprentissages concerné (SIPA). Les places d apprentissages peuvent également être publiées sur Internet à l adresse et dans les centres d orientation professionnelle et personnelle COPP. Les jeunes peuvent également y recevoir les adresses des entreprises cherchant des apprentis dans la profession qu ils ont choisie Sélection des apprenti-e-s Une sélection minutieuse des apprenti-e-s est à la base de toute bonne formation. La surveillance initiale estime qu il est de la plus haute importance d apporter son soutien aux entreprises dans ce domaine. Informations supplémentaires: Check-List Sélection (se trouve dans le Manuel pour la formation en entreprise) Aide-mémoire 08 DBK : Le stage d observation Dossier de sélection DBK Manuel pour la formation en entreprise DBK-Journal de travail guide de formation Rapport de formation 14

17 Carte-qualité pour évaluation et auto-évaluation 3.4. Contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage découle du droit privé et doit par conséquent être établi par écrit. L approbation de l Office de l enseignement secondaire du 2e degré et de la formation professionnelle a un caractère préventif. Le contrat d apprentissage doit être établi en trois exemplaires, dûment remplis et signés. Les contrats peuvent être complétés par internet sous Début, durée et contenu initiale La formation professionnelle initiale commence au plus tôt le 1 er juillet et au plus tard lors du début des cours à l école professionnelle. Les exceptions peuvent être réglées par le conseiller ou la conseillère en formation. Il est conseillé de commencer le plus tôt possible afin d éviter des collisions avec la période de l école de recrue, au terme de l apprentissage. La durée initiale est définie dans l ordonnance sur la formation professionnelle initiale. Des modifications telles que réduction, prolongation (p.ex. lors de prestations scolaires insuffisantes ou lors d un échec aux examens de fin d apprentissage) ou dispense d enseignement et d examen de fin d apprentissage dans certaines branches sont réglées par le conseiller ou la conseillère en formation sur demande des parties contractantes Temps d essai Après une sélection minutieuse, le temps d essai est une période d observation importante. La planification d objectifs clairs favorise l établissement périodique du niveau de formation. Un programme d introduction facilite l entrée dans le quotidien de l entreprise. Les prestations à l école professionnelle et le comportement dans l entreprise doivent être considérés régulièrement. Le temps d essai commence au début de la formation professionnelle initiale. Le temps d essai peut être de minimum un mois et de maximum 3 mois. Si après 3 mois, des incertitudes subsistent entre les parties contractantes, il est conseillé de prolonger le temps d essai de 3 mois. Si le contrat d apprentissage n est conclu que pour une partie de la formation, les contrats pour toutes les autres parties doivent être conclus au début de la formation. Les temps d essai sont généralement alors d un mois Résiliation du contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage ne peut être conclu que pour une durée déterminée. Par conséquent, il arrive généralement à échéance à la date fixée dans le contrat. Les parties contractantes ont toutefois le droit, à titre exceptionnel, de résilier le contrat avant la date indiquée dans le contrat dans les cas suivants : a) Résiliation par l entreprise d apprentissage ou par l apprenti-e durant le temps d essai (moyennant observation d un délai de préavis de sept jours). 15

18 b) Résiliation par consentement mutuel après le temps d essai. c) Résiliation sans délai et unilatérale du contrat par l une des parties contractantes (entreprise ou apprenti-e) pour des raisons graves (qui doivent être examinées de façon approfondie), par exemple lorsque le formateur/la formatrice n est professionnellement ou personnellement pas capable d assurer la formation, lorsque l apprenti-e n est pas à même physiquement ou intellectuellement d accomplir son apprentissage ou lorsque sa santé ou sa moralité sont mises en péril, ou enfin lorsque sa formation ne pourra être menée à bonne fin que dans des conditions nettement différentes. Celui qui rompt le contrat sans délai doit le justifier par écrit si l autre partie le demande. De plus, le conseiller ou la conseillère en formation peut également résilier le contrat d apprentissage : en cas de doute sur la réussite de la formation ou si les prescriptions légales ne sont pas respectées, le contrat et/ou l autorisation de former peuvent être révoqués. En cas de rupture du contrat d apprentissage, il est impératif d en informer immédiatement le conseiller ou la conseillère en formation. En cas de besoin, il est possible de mandater un spécialiste de la pratique professionnelle pour se joindre à des entretiens ou pour clarifier la situation. 4. Demande d autorisation de former 4.1. Généralités Pour pouvoir former des apprenti-e-s, une entreprise doit obtenir une autorisation de former de l Office de l enseignement secondaire du 2 e degré et de la formation professionnelle. Une visite d enquête minutieuse auprès des nouvelles entreprises permet de poser la première pierre pour assurer la qualité de la formation au sein de l entreprise. Les points suivants sont importants dans cette démarche: - Les exigences posées par l Ordonnance sur la formation professionnelle initiale doivent être remplies. - La motivation du personnel de l entreprise pour s engager dans la formation doit être présente. - La déclaration concernant la formation de l Office du 2e degré et de la formation professionnelle doit être acceptée. Des visites peuvent également se révéler nécessaires lorsque des modifications importantes interviennent au sein d une entreprise. Selon la situation, le conseiller ou la conseillère en formation confie le mandat approprié au spécialiste de la pratique professionnelle Déroulement d une visite pour l octroi de l autorisation de former Demande de l entreprise au conseiller ou à la conseillère en formation. L entreprise reçoit le formulaire de demande à compléter et retourner au conseiller ou à la conseillère en formation. 16

19 La conseillère ou le conseiller donne mandat à un spécialiste de la pratique professionnelle pour une visite d enquête. Information de cette visite à l entreprise par le conseiller ou la conseillère en formation. Visite de l entreprise par un spécialiste de la pratique professionnelle. Proposition de décision du spécialiste de la pratique professionnelle à la conseillère ou au conseiller. Octroi ou refus de l autorisation de former par la conseillère ou le conseiller en formation Possibilité de coaching par le spécialiste de la pratique professionnelle Autorisation de former Dans des cas particuliers, il est possible d assortir l autorisation de former de conditions ou de conventions (par exemple formation en réseau) Documents et informations nécessaires pour la visite pour l autorisation de former Les documents suivants sont nécessaires pour effectuer la visite : Annonce de visite par le conseiller ou la conseillère en formation. Formulaire «Demande d autorisation de former» Guide de l apprentissage Ordonnance sur la formation professionnelle initiale, resp, Règlement d apprentissage en vigueur Jeu de contrats d apprentissage Documentation sur les cours de base pour formateurs et formatrices actifs dans les entreprises formatrices Autre documentation en fonction de la profession : documentation concernant la branche, documentation de l hôtellerie etc Utilisation du formulaire «Demande d autorisation de former» Demande d autorisation de former (formulaire 10) - est envoyée à l entreprise intéressée par la formation - est retournée dûment complétée et signée par l entreprise au conseiller ou à la conseillère en formation. Le conseiller ou la conseillère en formation donne le mandat au spécialiste de la pratique professionnelle. 17

20 Enquête dans l entreprise (formulaire 20.1 / 20.2) - enquête au sein de l entreprise par le spécialiste de la pratique professionnelle. Appréciation globale / décision (formulaire 40): - proposition du spécialiste de la pratique professionnelle au conseiller ou à la conseillère en formation de refuser, d accorder ou d accorder à certaines conditions - décision du conseiller ou de la conseillère en formation. Déclaration concernant la formation (formulaire 30) - est destinée à assurer ou améliorer la qualité de la formation - la déclaration, signée par l entreprise, est garante de la qualité de la formation. 18

La formation professionnelle initiale

La formation professionnelle initiale La formation professionnelle initiale En route vers la qualification professionnelle Direction de l instruction publique du canton de Berne Office de l enseignement secondaire du 2 e degré et de la formation

Plus en détail

L année scolaire de préparation professionnelle

L année scolaire de préparation professionnelle Direction de l'instruction publique du canton de Berne Sulgeneckstrasse 70 3005 Berne Téléphone 031 633 85 11 Télécopie 031 633 83 55 www.erz.be.ch Ecoles professionnelles Formation professionnelle Maturité

Plus en détail

Maturité professionnelle

Maturité professionnelle Maturité professionnelle Un passeport pour la haute école spécialisée Direction de l instruction publique du canton de Berne Office de l enseignement secondaire du 2 e degré et de la formation professionnelle

Plus en détail

Ecole de commerce EC. La voie scolaire vers une formation commerciale. Direction de l instruction publique du canton de Berne

Ecole de commerce EC. La voie scolaire vers une formation commerciale. Direction de l instruction publique du canton de Berne Ecole de commerce EC La voie scolaire vers une formation commerciale Direction de l instruction publique du canton de Berne Office de l enseignement secondaire du 2 e degré et de la formation professionnelle

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste en restauration

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste en restauration 78704 Spécialiste en restauration Restaurationsfachfrau / Restaurationsfachmann Impiegata di ristorazione / Impiegato di ristorazione Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de spécialiste

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE commerciale (MPC) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Technique, architecture et sciences de la vie (MP TASV) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Economie et services, type Economie (MP ES-TE) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE commerciale (MPC) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE technique (MPT) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISAGE CFC DE GESTIONNAIRE EN INTENDANCE L APPRENTISAGE AFP D EMPLOYÉ-E EN INTENDANCE

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISAGE CFC DE GESTIONNAIRE EN INTENDANCE L APPRENTISAGE AFP D EMPLOYÉ-E EN INTENDANCE Département de l'éducation de la culture et du sport Service de la formation professionnelle Departement für Erziehung, Kultur und Sport Dienststelle für Berufsbildung FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 12 décembre 2007 47604 Installatrice en chauffage CFC/Installateur en chauffage CFC Heizungsinstallateurin

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE DOSSIER D INFORMATION ADMISSIONS POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2016 2017 RENSEIGNEMENTS UTILES Filières : Ouverture des cours : Lundi 15 août 2016 A. Etudes

Plus en détail

Formation professionnelle initiale de deux ans avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) Guide

Formation professionnelle initiale de deux ans avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) Guide Formation professionnelle initiale de deux ans avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) Guide 1 Table des matières Avant-propos concernant la deuxième édition du guide 3 Introduction

Plus en détail

Formation professionnelle supérieure

Formation professionnelle supérieure Formation professionnelle supérieure Voies menant aux diplômes professionnels supérieurs Direction de l instruction publique du canton de Berne Office de l enseignement secondaire du 2 e degré et de la

Plus en détail

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISSAGE CFC DANS LE DOMAINE SOCIAL (ASSISTANT SOCIO EDUCATIF / ASE)

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISSAGE CFC DANS LE DOMAINE SOCIAL (ASSISTANT SOCIO EDUCATIF / ASE) Département de l'éducation de la culture et du sport Service de la formation Departement für Erziehung, Kultur und Sport Dienststelle für Berufsbildung FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISSAGE CFC

Plus en détail

1. Glossaire Attestation fédérale professionnelle (AFP) BDEFA 2 Branche de formation et d examen Branche et entreprise

1. Glossaire Attestation fédérale professionnelle (AFP) BDEFA 2 Branche de formation et d examen Branche et entreprise 1. Glossaire Attestation fédérale professionnelle (AFP) La personne qui a réussi la procédure de qualification au terme de sa formation d assistant de bureau reçoit l attestation fédérale de formation

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 14 décembre 2006 70610 Assistante en pharmacie CFC/Assistant en pharmacie CFC Pharma-Assistentin EFZ/Pharma-Assistent

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Economie et services, type Services (MP ES-TS) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale de gestionnaire en intendance avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 20 décembre 2004 (Etat le 15 juillet 2011) 79613 Gestionnaire en

Plus en détail

Solutions transitoires

Solutions transitoires Solutions transitoires Une transition entre l école et la formation professionnelle Direction de l instruction publique du canton de Berne Office de l enseignement secondaire du 2 e degré et de la formation

Plus en détail

Lignes directrices pour la Formation Pratique (FPra) selon INSOS

Lignes directrices pour la Formation Pratique (FPra) selon INSOS Lignes directrices pour la Formation Pratique (FPra) selon INSOS du 23.4.2015 (remplacent les lignes directrices du 19.9.2012) INSOS Suisse, vu l art. 16, al. 2, let. a, LAI ; vu les n os 3013 et 3010

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale du 8 décembre 2004 71100 Assistante du commerce de détail/ Assistant du commerce de détail Detailhandelsassistentin/Detailhandelsassistent Assistente

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 6 décembre 2006 95004 Agente/Agent d exploitation CFC Fachfrau/Fachmann Betriebsunterhalt EFZ

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d assistante socio-éducative/assistant socio-éducatif 1 du 16 juin 2005 94303 Assistante socio-éducative/assistant socio-éducatif Fachfrau Betreuung/Fachmann

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle

Ordonnance sur la maturité professionnelle Ordonnance sur la maturité du 8 février 2000 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu les articles 27 et 29 de la loi fédérale du 19 avril 1978 sur la formation 1), vu les articles 25 et

Plus en détail

DIRECTIVES. relatives au règlement de l'examen professionnel fédéral. Spécialiste en formation professionnelle avec brevet fédéral

DIRECTIVES. relatives au règlement de l'examen professionnel fédéral. Spécialiste en formation professionnelle avec brevet fédéral DIRECTIVES relatives au règlement de l'examen professionnel fédéral Spécialiste en professionnelle avec brevet fédéral modulaire, avec examen final - 2 - TABLE DES MATIERES I INTRODUCTION. 3 II DISPOSITIONS

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Santé et social (MPS 2 ) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle initiale (apprentissage),

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale (OMPr) 412.103.1 du 24 juin 2009 (Etat le 1 er octobre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 25, al. 5, de la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur

Plus en détail

Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle

Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle du Le Conseil d Etat du canton du Valais vu les articles 17, 25, 39, 41 et 71 de la loi fédérale sur la formation professionnelle du 13 décembre

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 25 octobre 2006 43905 Mécanicienne/Mécanicien en machines agricoles CFC Landmaschinenmechanikerin

Plus en détail

Employé-e de commerce

Employé-e de commerce Employé-e de commerce RÉPUBLIQUE ET CANTON DE NEUCHÂTEL DÉPARTEMENT DE L ÉDUCATION DE LA CULTURE ET DES SPORTS notre passion : votre formation REGLEMENTS ET ORGANISATION Bases légales L'organisation scolaire,

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 26 septembre 2011 Employée de commerce CFC/Employé de commerce CFC Kauffrau EFZ/Kaufmann EFZ

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 20 décembre 2006 (Etat le 12 juin 2008) Constructrice métallique CFC/Constructeur métallique CFC Metallbauerin

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de dessinatrice-constructrice sur métal/dessinateur-constructeur sur métal 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 20 décembre 2006 64404 Dessinatrice-constructrice

Plus en détail

Objet, domaines spécifiques et durée. du 22 juillet 2014 (Etat le 1 er janvier 2015)

Objet, domaines spécifiques et durée. du 22 juillet 2014 (Etat le 1 er janvier 2015) Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale plâtrière constructrice à sec/plâtrier constructeur à sec avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 22 juillet 2014 (Etat le 1 er janvier

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) (Interactive Media Designer CFC) du 22 octobre 2013 47117 Interactive Media Designer CFC Interactive

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d opticienne/opticien 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 10 mai 2010 85504 Opticienne CFC/Opticien CFC Augenoptikerin EFZ/Augenoptiker EFZ

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de laborantine/laborantin avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 25 juillet 2007 (Etat le 19 août 2013) 65324 Biologie 65325 Chimie

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 20 août 2009 86912 Assistante dentaire CFC/Assistant dentaire CFC Dentalassistentin EFZ/Dentalassistent

Plus en détail

Règlement de l'école de commerce à plein temps du 24 juin 2011

Règlement de l'école de commerce à plein temps du 24 juin 2011 - 1 - Règlement de l'école de commerce à plein temps du 24 juin 2011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu la loi sur l'instruction publique du 4 juillet 1962; vu la loi fédérale sur la formation professionnelle

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 11 septembre 2007 80606 Nettoyeuse de textiles CFC/Nettoyeur de textiles CFC Textilpflegerin EFZ/Textilpfleger

Plus en détail

Objet et champ d application

Objet et champ d application Ordonnance du DEFR concernant les conditions minimales de reconnaissance des filières de formation et des études postdiplômes des écoles supérieures (OCM ES 1 ) du 11 mars 2005 (Etat le 1 er janvier 2015)

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de gardienne d animaux/gardien d animaux 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 8 juillet 2009 18110 Gardienne d animaux CFC/Gardien d animaux

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale d esthéticienne/esthéticien 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 12 décembre 2006 82112 Esthéticienne CFC/Esthéticien CFC Kosmetikerin

Plus en détail

Diplômes professionnels pour adultes

Diplômes professionnels pour adultes Diplômes professionnels pour adultes Quatre manières d obtenir le certificat fédéral de capacité ou l attestation fédérale de formation professionnelle Direction de l instruction publique du canton de

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de planificatrice-électricienne/planificateur-électricien avec certificat fédéral de capacité (CFC) 1 du 27 avril 2015 64505 Planificatrice-électricienne

Plus en détail

Ecole de culture générale / Maturité spécialisée

Ecole de culture générale / Maturité spécialisée Ecole de culture générale / Maturité spécialisée Filière de formation préparant aux études supérieures et aux hautes écoles dans le domaine de la santé, du travail social et de la pédagogie Direction de

Plus en détail

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices

Aide-mémoire 19. Réseaux d entreprises formatrices Aide-mémoire 19 Réseaux d entreprises formatrices Qu est-ce qu un réseau d entreprises formatrices? Un réseau d entreprise formatrices est un groupement d entreprises qui, seules, ne pourraient pas assurer

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 1 er décembre 2008 90901 Danseuse interprète CFC/Danseur interprète CFC Bühnentänzerin EFZ/Bühnentänzer

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale dans le

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale dans le Ordonnance sur la formation professionnelle initiale dans le 1 du 18 décembre 2007 51407 Constructrice de voies ferrées CFC/ Constructeur de voies ferrées CFC Gleisbauerin EFZ/Gleisbauer EFZ Costruttrice

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE santé-social (MPS 2 ) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale d employée en hôtellerie/employé en hôtellerie 1 du 7 décembre 2004 78420 Employée en hôtellerie/employé en hôtellerie Hotellerieangestellte/Hotellerieangestellter

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) du 20 décembre 2010 (Etat le 1 er janvier 2012) 86913 Aide en soins et accompagnement

Plus en détail

Former en commun une chance importante pour la poêlerie-fumisterie

Former en commun une chance importante pour la poêlerie-fumisterie Réseau d entreprises formatrices Former en commun une chance importante pour la poêlerie-fumisterie Pour de nombreux membres VHP il est difficile de former un apprenant, la capacité de l entreprise étant

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE cours de préparation à l'admission Le cours de préparation à l'admission en maturité professionnelle permet l'accès - pour autant que les résultats obtenus soient suffisants aux

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale d informaticienne/informaticien 1 du 13 décembre 2004 47110 Informaticienne/Informaticien Informatikerin/Informatiker Informatica/Informatico

Plus en détail

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie

Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie Ordonnance du DFE concernant les conditions minimales de reconnaissance des écoles supérieures d économie du 15 mars 2001 Le Département fédéral de l économie, vu l art. 61, al. 2, de la loi fédérale du

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) Décision de la CSFP du 16 septembre 2010, mis à jour le 23 mai 2013

RÈGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) Décision de la CSFP du 16 septembre 2010, mis à jour le 23 mai 2013 Aux offices cantonaux de la formation professionnelle Aux prestataires des cours interentreprises Au SQUF (pour information) RÈGLEMENT SUR LE SUBVENTIONNEMENT DES COURS INTERENTREPRISES (CIE) Décision

Plus en détail

Le contrat d apprentissage Tour d horizon

Le contrat d apprentissage Tour d horizon Le contrat d apprentissage Tour d horizon AIDE- MEMOIRE Situation : août 2008 www.sse-sbv-ssic.ch Le contrat d apprentissage est un contrat de travail d une durée limitée dont la particularité est qu il

Plus en détail

C 1 10.78. Dispositions générales Principe et but, filières de formation et titres délivrés

C 1 10.78. Dispositions générales Principe et but, filières de formation et titres délivrés rsge C 0.78: Règlement des formations professionnelles commerciales à l'école d... file://\\ecu\app\sil\program\books\rsg\htm\rsg_c_0p78.htm Page sur 7 0.0.008 Règlement des formations professionnelles

Plus en détail

Instructions pour formateurs sur la formation professionnelle initiale des assistants en pharmacie

Instructions pour formateurs sur la formation professionnelle initiale des assistants en pharmacie Assistante en pharmacie CFC Assistant en pharmacie CFC / Instructions pour formateurs sur la formation professionnelle initiale des assistants en pharmacie Version juillet 2007 Schweizerischer Apothekerverband

Plus en détail

Avenir des écoles de commerce: mise en œuvre des nouvelles filières de formation Séance de lancement du mercredi 23 septembre 2009 à Berne

Avenir des écoles de commerce: mise en œuvre des nouvelles filières de formation Séance de lancement du mercredi 23 septembre 2009 à Berne Avenir des écoles de commerce: mise en œuvre des nouvelles filières de formation Séance de lancement du mercredi 23 septembre 2009 à Berne Commission suisse des examens de la formation commerciale de base

Plus en détail

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce La partie informative du présent concept comprend une vue d ensemble des exigences de qualité

Plus en détail

Guide. Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale

Guide. Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale Guide Encadrement individuel des jeunes dans la formation professionnelle initiale 2 Utilisation du présent guide Le présent guide décrit des mesures et des possibilités d action déjà expérimentées. Les

Plus en détail

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale Ordonnance de l OFFT sur la formation professionnelle initiale d électronicienne en multimédia/électronicien en multimédia 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) Projet du 10 février 2012 47006 Electronicienne

Plus en détail

Mécanicienne en motocycles CFC Mécanicien en motocycles CFC

Mécanicienne en motocycles CFC Mécanicien en motocycles CFC Formation de base: Mécanicienne en motocycles CFC Mécanicien en motocycles CFC Editeur : 2roues Suisse Commission développement professionnel et qualité Ordonnance de formation du 05.09.2011 2roues Suisse

Plus en détail

Le case management «formation professionnelle»

Le case management «formation professionnelle» Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Le case management «formation professionnelle» Principes et mise

Plus en détail

Cours de langues. Cours d informatique. Cours spécifiques

Cours de langues. Cours d informatique. Cours spécifiques Cours de langues Cours d informatique Cours spécifiques 1. Bases légales Les art. 22 LFPr et 20 OFPr prévoient: Les personnes qui remplissent les conditions requises dans l entreprise formatrice et à l

Plus en détail

TOUS LES TERMES UTILISES DOIVENT ETRE COMPRIS DANS LEUR SENS EPICENE. La Direction du ceff Centre de formation professionnelle Berne francophone,

TOUS LES TERMES UTILISES DOIVENT ETRE COMPRIS DANS LEUR SENS EPICENE. La Direction du ceff Centre de formation professionnelle Berne francophone, CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE Règlement spécifique à la filière de formation CFC plein temps et maturité professionnelle (MP) dans le domaine Santé-social relatif aux conditions

Plus en détail

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO

Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO 15 mars 2007 Règlement intercantonal des compléments de formation requis en vue de l'admission dans les filières des domaines de la santé et du social HES-SO vu la loi fédérale sur les hautes écoles spécialisées

Plus en détail

Dispositions pour les apprentis

Dispositions pour les apprentis Édition 2011 Dispositions pour les apprentis Apprentis qui suivent les cours professionnels intercantonaux dans les Hôtels-écoles d hotelleriesuisse (HE) Spécialiste en hôtellerie CFC Employé-e en hôtellerie

Plus en détail

Apprentissage Informaticien-ne CFC, orientation informatique d entreprise. MP1 - Maturité Professionnelle orientation technique sous forme intégrée

Apprentissage Informaticien-ne CFC, orientation informatique d entreprise. MP1 - Maturité Professionnelle orientation technique sous forme intégrée Apprentissage Informaticien-ne CFC, orientation informatique d entreprise MP1 - Maturité Professionnelle orientation technique sous forme intégrée Admission 2016 Informations aux candidat-e-s Inscriptions

Plus en détail

Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'ordonnance fédérale du 30 novembre 1998 sur la maturité professionnelle 1),

Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'ordonnance fédérale du 30 novembre 1998 sur la maturité professionnelle 1), Ordonnance concernant les de maturité et de maturité professionnelle dans les écoles supérieures de commerce de la République et Canton du Jura (Version en vigueur jusqu'au 31 juillet 2011) du 8 mars 2005

Plus en détail

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif Commentaires explicatifs concernant les documents de base Examen professionnel d Assistant/e spécialisé/e en soins de longue durée et accompagnement (Projet du 27.9.2012) 1 Objectif des commentaires explicatifs

Plus en détail

Formation continue de secrétaire médicale H+ pour employées de commerce

Formation continue de secrétaire médicale H+ pour employées de commerce Formation continue de secrétaire médicale H+ pour employées de commerce Formation continue de secrétaire médicale H+ *Cette formation continue s adresse également aux candidats masculins. Groupe cible

Plus en détail

Assistant-e en gestion du personnel avec certificat SEC Suisse / HR Swiss. Formation janvier - août 2015. version 1.0

Assistant-e en gestion du personnel avec certificat SEC Suisse / HR Swiss. Formation janvier - août 2015. version 1.0 Assistant-e en gestion du personnel avec certificat SEC Suisse / HR Swiss Formation janvier - août 2015 version 1.0 Table des matières Table des matières... 2 Le profil professionnel d assistant en gestion

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle, la formation continue et l orientation professionnelle (OFOP) (Modification)

Ordonnance sur la formation professionnelle, la formation continue et l orientation professionnelle (OFOP) (Modification) Ordonnance sur la formation professionnelle, la formation continue et l orientation professionnelle (OFOP) (Modification) Direction de l instruction publique 1 Rapport présenté par la Direction de l instruction

Plus en détail

Formation selon système modulaire avec examen final REGLEMENT D EXAMEN (RE) Relatif à l obtention du diplôme de. Ranger CEFOR 1

Formation selon système modulaire avec examen final REGLEMENT D EXAMEN (RE) Relatif à l obtention du diplôme de. Ranger CEFOR 1 Formation selon système modulaire avec examen final REGLEMENT D EXAMEN (RE) Relatif à l obtention du diplôme de Ranger CEFOR 1 du 1.12.2007 (Version 1.4) 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Art. 1.1 Profil du Ranger

Plus en détail

ASSISTANTE SOCIO-EDUCATIVE / ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF

ASSISTANTE SOCIO-EDUCATIVE / ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF ASSISTANTE SOCIO-EDUCATIVE / ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF REGLEMENT CONCERNANT LES COURS INTERENTREPRISES SAVOIRSOCIAL, l'organisation faîtière suisse du monde du travail du domaine social, se fondant sur

Plus en détail

VALIDATION DES ACQUIS : LIGNES DIRECTRICES POUR LES CANTONS

VALIDATION DES ACQUIS : LIGNES DIRECTRICES POUR LES CANTONS VALIDATION DES ACQUIS : LIGNES DIRECTRICES POUR LES CANTONS La confédération a donné mandat à la CSFP de mener une réflexion sur les aspects de la validation des acquis qui concernent les cantons: les

Plus en détail

Edition octobre 2000 Directive nº 6510 Formation de grutier: cours de base et examen

Edition octobre 2000 Directive nº 6510 Formation de grutier: cours de base et examen Edition octobre 2000 Directive nº 6510 Formation de grutier: cours de base et examen CFST 6510.f 11.00 Sommaire Page 1 Introduction 5 1.1 But 5 1.2 Champ d application 5 1.3 Bases légales 5 1.4 Définitions

Plus en détail

RÈGLEMENT 413.01.1 d'application de la loi du 9 juin 2009 sur la formation professionnelle (RLVLFPr)

RÈGLEMENT 413.01.1 d'application de la loi du 9 juin 2009 sur la formation professionnelle (RLVLFPr) Adopté le 30.06.2010, entrée en vigueur le 01.08.2010 - Etat au 01.03.2011 (en vigueur) RÈGLEMENT 413.01.1 d'application de la loi du 9 juin 2009 sur la formation professionnelle (RLVLFPr) du 30 juin 2010

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale de gestionnaire en intendance 1 CFC avec certificat fédéral de capacité (CFC) du Projet 2014_02_19 79615 Gestionnaire en intendance CFC Fachfrau/Fachmann

Plus en détail

Brevet fédéral de responsable d équipe dans des institutions sociales et médico-sociales

Brevet fédéral de responsable d équipe dans des institutions sociales et médico-sociales MANAGEMENT et ADMINISTRATION Brevet fédéral de responsable d équipe dans des institutions sociales et médico-sociales Equité dans le texte : Par souci de lisibilité, nous avons fait le choix de formuler

Plus en détail

Maturité professionnelle Orientation Santé-Social Modèle intégré au CFC d ASSC et d ASE Modèle post CFC Informations générales

Maturité professionnelle Orientation Santé-Social Modèle intégré au CFC d ASSC et d ASE Modèle post CFC Informations générales Route de Sonvilier 3 2610 Saint-Imier Tél. 032 942 62 62 Fax 032 942 62 63 info@cefops.ch www.cefops.ch Certificat fédéral de capacités (CFC) Assistant-e en Soins et Santé Communautaire (ASSC) Maturité

Plus en détail

Loi sur l enseignement privé (version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2014)

Loi sur l enseignement privé (version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2014) Loi sur l enseignement privé (version en vigueur jusqu'au 31 décembre 2014) du 10 mai 1984 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 8, lettres d et h, 38 et 39 de la Constitution

Plus en détail

INSTRUCTIONS ET REMARQUES POUR UNE INSCRIPTION A UNE FORMATION PLEIN TEMPS AU CEFF INDUSTRIE, SITE DE SAINT-IMIER

INSTRUCTIONS ET REMARQUES POUR UNE INSCRIPTION A UNE FORMATION PLEIN TEMPS AU CEFF INDUSTRIE, SITE DE SAINT-IMIER CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE INSTRUCTIONS ET REMARQUES POUR UNE INSCRIPTION A UNE FORMATION PLEIN TEMPS AU CEFF INDUSTRIE, SITE DE SAINT-IMIER TOUS LES TERMES UTILISES DOIVENT

Plus en détail

Donner une valeur à l expérience professionnelle

Donner une valeur à l expérience professionnelle Validation des acquis VAE Donner une valeur à l expérience professionnelle Franco RIVA selon le guide national de l'office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Introduction

Plus en détail

SUISSE 1) LE SYSTÈME ÉDUCATIF

SUISSE 1) LE SYSTÈME ÉDUCATIF SUISSE 1) LE SYSTÈME ÉDUCATIF Le système d'enseignement suisse étant structuré au niveau cantonal, les disparités sont assez marquées. La répartition des groupes linguistiques exige, à elle seule, une

Plus en détail

CONDITIONS D'ADMISSION A L'ÉCOLE DE MATURITÉ PROFESSIONNELLE

CONDITIONS D'ADMISSION A L'ÉCOLE DE MATURITÉ PROFESSIONNELLE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE CONDITIONS D'ADMISSION A L'ÉCOLE DE MATURITÉ PROFESSIONNELLE 1. BRANCHES D'EXAMEN L'examen d'admission porte sur les branches suivantes: le français

Plus en détail

Maturité bilingue. Gymnases de Bienne. Informations. Mai 2014

Maturité bilingue. Gymnases de Bienne. Informations. Mai 2014 Maturité bilingue Gymnases de Bienne Informations Gymnase français Gymnasium Biel-Seeland www.gfbienne.ch www.gymbiel -seela nd.ch 032 327 06 06 032 327 07 07 Mai 2014 Sommaire Préambule 2 Principes 3

Plus en détail

Dispositions pour les apprentis Indications pour remplir le contrat d apprentissage et renseignements généraux

Dispositions pour les apprentis Indications pour remplir le contrat d apprentissage et renseignements généraux Édition 2015 Dispositions pour les apprentis Indications pour remplir le contrat d apprentissage et renseignements généraux Apprentis qui suivent les cours professionnels intercantonaux dans les hôtels-écoles

Plus en détail

Règlement d examen et directives concernant l examen fédéral «Spécialiste en administration publique»

Règlement d examen et directives concernant l examen fédéral «Spécialiste en administration publique» Rapport explicatif Projet Brevet Fédéral FPS ap N 13-1524 soutenu par des fonds fédéraux SBFI/SEFRI Association FPS ap Règlement d examen et directives concernant l examen fédéral «Spécialiste en administration

Plus en détail