Revolade. eltrombopag. Qu est-ce que Revolade? Dans quel cas Revolade est-il utilisé? Résumé EPAR à l'intention du public

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Revolade. eltrombopag. Qu est-ce que Revolade? Dans quel cas Revolade est-il utilisé? Résumé EPAR à l'intention du public"

Transcription

1 EMA/33466/2016 EMEA/H/C/ Résumé EPAR à l'intention du public eltrombopag Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière l évaluation du médicament à laquelle le comité des médicaments à usage humain (CHMP) a procédé l a conduit à rendre un avis favorable à l octroi d une autorisation de mise sur le marché et à établir ses recommandations relatives aux conditions d utilisation de. Qu est-ce que? est un médicament qui contient le principe actif eltrombopag. Il est disponible sous la forme de comprimés (12,5, 25, 50 et 75 mg). Il est également disponible sous la forme d'une poudre (25 mg) destinée à préparer une suspension à absorber par voie orale. Dans quel cas est-il utilisé? est indiqué dans le traitement des pathologies suivantes: le purpura thrombopénique auto-immun (idiopathique) (PTI) chronique, une maladie dans laquelle le système immunitaire du patient détruit les plaquettes (composants du sang qui contribuent à sa coagulation). Les patients atteints de PTI possèdent un faible nombre de plaquettes dans le sang (thrombocytopénie) et présentent un risque de saignements. est utilisé chez les patients âgés d'un an et plus qui ne répondent pas au traitement par des médicaments tels que les corticostéroïdes ou les immunoglobulines; la thrombocytopénie chez les patients adultes atteints d'hépatite C chronique (à long terme), une maladie du foie due à une infection par le virus de l hépatite C, lorsque la gravité de la thrombocytopénie empêche tout traitement antiviral; l'aplasie médullaire sévère acquise (maladie au cours de laquelle la moelle osseuse ne produit pas suffisamment de cellules sanguines) chez les patients adultes. est utilisé chez les patients qui n'ont pas répondu à ou ont bénéficié à plusieurs reprises d'un traitement immunosuppresseur 30 Churchill Place Canary Wharf London E14 5EU United Kingdom Telephone +44 (0) Facsimile +44 (0) Send a question via our website An agency of the European Union European Medicines Agency, Reproduction is authorised provided the source is acknowledged.

2 (administration de médicaments affaiblissant les défenses immunitaires du corps) et qui ne peuvent pas recevoir de transplantation de cellules souches hématopoïétiques (cellules sanguines). Ce médicament n'est délivré que sur ordonnance. Comment est-il utilisé? Le traitement par doit être instauré et surveillé par un médecin spécialisé dans le traitement des maladies hématologiques ou de l hépatite C chronique et de ses complications. Chez les adultes présentant un PTI chronique ou une aplasie médullaire sévère, la dose initiale recommandée est de 50 mg une fois par jour, sauf chez les patients originaires de l'asie de l'est (Japonais, Chinois, Taïwanais ou Coréens), chez lesquels la dose doit être de 25 mg une fois par jour. Après la période d'initiation du traitement, la dose doit être ajustée chez chaque patient afin de maintenir un taux de plaquettes suffisamment élevé pour éviter les saignements (supérieur à plaquettes par microlitre). La dose journalière ne doit pas dépasser 75 mg chez les patients présentant un PTI et 150 mg chez les patients présentant une aplasie médullaire sévère. Il convient de surveiller régulièrement les taux de plaquettes et d'ajuster, si nécessaire, la dose de. Les médecins doivent également évaluer périodiquement les patients atteints de PTI chronique qui ont toujours leur rate afin de vérifier qu'ils n'ont pas besoin de se faire opérer. Chez les enfants présentant un PTI, la dose journalière recommandée est de 25 mg pour les enfants âgés de 1 à 5 ans, et de 50 mag pour les enfants âgés de 6 à 17 ans, sauf chez les patients originaires de l'asie de l'est (Japonais, Chinois, Taïwanais ou Coréens), chez lesquels la dose doit être de 25 mg une fois par jour. Chez les adultes souffrant d'une thrombocytopénie associée à une hépatite C, la dose initiale recommandé est de 25 mg une fois par jour chez les patients de toutes les origines ethniques. Après la période d initiation du traitement par, le taux de plaquettes doit être surveillé et la dose de ajustée, le cas échéant, toutes les deux semaines afin d'obtenir des taux de plaquettes permettant la mise en place d'un traitement antiviral contre l'hépatite C. La surveillance doit être poursuivie dans le cadre du traitement de l'hépatite C et la dose de doit être ajustée afin de maintenir un taux de plaquettes suffisamment élevé (environ à par microlitre) pour éviter les saignements ou pour ne pas devoir réduire la dose du médicament antiviral. La dose journalière de ne doit pas dépasser 100 mg. Les patients ne doivent prendre aucun antacide, produit laitier ou complément minéral pendant les quatre heures précédant et les deux heures suivant la prise de. Pour plus d'informations, voir le résumé des caractéristiques du produit (également compris dans l'epar). Comment agit-il? Dans le corps, une hormone appelée «thrombopoïétine» stimule la production de plaquettes en se liant à certains récepteurs dans la moelle osseuse. Le principe actif contenu dans, l eltrombopag, se lie aux mêmes récepteurs que la thrombopoïétine et les stimule, ce qui induit un accroissement de la production de plaquettes. Quelles études ont été menées sur? Pour le traitement du PTI chronique chez l'adulte, a été comparé avec un placebo (un traitement fictif) dans deux études principales incluant au total 311 adultes présentant un PTI chronique. Les patients avaient été traités antérieurement, mais les traitements n avaient pas agi ou la EMA/33466/2016 Page 2/5

3 maladie était réapparue. Tous les patients présentaient un nombre de plaquettes inférieur à par microlitre au début des études. Dans la première étude, le principal critère d évaluation de l efficacité était le nombre de patients dont le nombre de plaquettes avait augmenté pour atteindre au moins cellules par microlitre après six semaines. Dans la seconde étude, le principal critère d évaluation de l efficacité était le nombre de patients présentant un taux de plaquettes entre et par microlitre pendant les six mois de la durée du traitement. Chez les enfants présentant un PTI chronique, a été comparé avec un placebo dans le cadre d'une étude principale incluant au total 92 enfants âgés de un à 17 ans qui avaient précédemment reçu un traitement contre le PTI. Cette étude a duré 13 semaines et visait à examiner la proportion de patients dont le taux de plaquettes avait augmenté pour atteindre au moins cellules par microlitre pendant au moins six semaines sur huit, entre les semaines 5 à 12 de l'étude en l'absence de traitement de secours. L'étude comprenait également une phase d'extension, au cours de laquelle tous les patients ont reçu. Cette phase visait à examiner les effets à long terme des taux de plaquettes. Pour le traitement de la thrombocytopénie associée à une hépatite C, deux études principales ont été menées sur adultes au total. Elles ont comparé à un placebo pour permettre l instauration et le maintien d'un traitement antiviral chez les patients atteints d'hépatite C, dont le nombre de plaquettes était initialement trop faible pour permettre la mise en place d'un tel traitement (moins de par microlitre). Dans les deux études, le principal critère d évaluation de l efficacité était le nombre de patients dont les tests sanguins ne montraient plus aucun signe de présence du virus de l hépatite C six mois après la fin du traitement. En ce qui concerne le traitement de l'aplasie médullaire sévère, a été étudié chez 43 patients et n'a été comparé à aucun autre médicament. Le principal critère d évaluation de l efficacité était le nombre de patients ayant répondu à (patients dont le nombre de plaquettes, de globules rouges ou de globules blancs restait supérieur à des niveaux prédéterminés) après 12 ou 16 semaines de traitement. Quel est le bénéfice démontré par au cours des études? Dans le traitement du PTI chronique chez l'adulte, s est avéré plus efficace que le placebo. Dans la première étude sur le PTI, 59 % des patients ayant pris (43 sur 73) présentaient un nombre de plaquettes d au moins par microlitre après six semaines, contre 16 % de ceux ayant pris le placebo (6 sur 37). Dans la seconde étude sur le PTI, les patients traités par avaient une probabilité environ huit fois supérieure à celle des patients sous placebo d atteindre un nombre de plaquettes situé entre et par microlitre pendant les six mois de la durée du traitement. était également plus efficace que le placebo chez les enfants atteints de PTI, 40 % environ des patients ayant pris (25 sur 63) présentant un taux de plaquettes d'au moins cellules par microlitre pendant au moins six semaines sur huit entre les semaines 5 à 12 de la période d'étude, contre environ 3 % chez les patients sous placebo (1 sur 29). s est également avéré efficace pour maintenir des taux de plaquettes adéquats au cours de la phase d'extension de l'étude. Dans le traitement de la thrombocytopénie associée à une hépatite C, une proportion plus importante de patients ayant pris présentaient des tests négatifs pour l hépatite C, par comparaison avec ceux qui avaient pris le placebo (23 % contre 14 % dans la première étude, et 19 % contre 13 % dans la seconde). EMA/33466/2016 Page 3/5

4 Dans le cas d'une aplasie médullaire sévère, 40 % des patients (17 sur 43) ont répondu au traitement après 12 semaines, et 65 % des répondants (11 sur 17) présentaient un accroissement du nombre de plaquettes d'au moins cellules par microlitre ou présentaient un nombre de plaquettes qui restait stable sans qu'il soit nécessaire de procéder à des transfusions sanguines. Les données préliminaires issues d'une étude support sont conformes au résultat de l'étude principale, 46 % des patients ayant répondu au traitement après 12 semaines. Quel est le risque associé à l utilisation de? Les effets indésirables les plus couramment observés sous (chez plus d un patient sur 10) chez les adultes atteints de PTI chronique et d'hépatite C sont les suivants: maux de tête, anémie (faible numération de globules rouges), perte d'appétit, insomnie (difficulté à dormir), toux, nausée (sensation de malaise), diarrhée, prurit (démangeaisons), alopécie (chute de cheveux), myalgie (douleurs musculaires), pyrexie (fièvre), fatigue, symptômes pseudo-grippaux, asthénie (faiblesse), frissons et œdème périphérique (gonflement, surtout des chevilles et des pieds). En outre, chez les enfants présentant un TPI, les effets indésirables les plus couramment observés comprenaient également les effets suivants: rhumes, rhinopharyngite (inflammation du nez et de la gorge), rhinite (inflammation de la muqueuse du nez), douleurs dans le ventre ou dans la bouche et la gorge, douleurs dentaires, éruptions cutanées, écoulement nasal et niveaux sanguins anormaux de certaines enzymes hépatiques (AST). Chez les adultes atteints d'aplasie médullaire sévère, les effets indésirables les plus couramment observés étaient les suivants: maux de tête, vertiges, insomnie, toux, dyspnée (difficulté à respirer), douleurs dans le ventre ou dans la bouche et la gorge, nausée, diarrhée, douleurs articulaires, spasmes musculaires, douleurs dans les membres, fatigue, fièvre, ecchymoses (décoloration de la peau due à des saignements sous la peau), niveaux sanguins anormaux de certaines enzymes hépatiques et écoulement nasal. Il existe également un risque accru de problèmes hépatiques et de complications thromboemboliques (problèmes de caillots dans les vaisseaux sanguins) chez les patients atteints de thrombocytopénie et d'hépatite C chronique avancée qui sont traités avec un médicament appelé interféron et avec. Chez ces patients, ne doit être utilisé que si cela est cliniquement indiqué et les patients doivent ensuite être étroitement surveillés. Des saignements peuvent également réapparaître après l arrêt du médicament. Pour une liste complète des restrictions et des effets indésirables associés à, voir la notice. Pourquoi a-t-il été approuvé? Le CHMP a estimé que les bénéfices de sont supérieurs à ses risques et a recommandé l octroi d une autorisation de mise sur le marché pour ce médicament. Quelles sont les mesures prises pour assurer la sécurité de? Un plan de gestion des risques a été élaboré pour s assurer que est utilisé d une manière aussi sûre que possible. Sur la base de ce plan, des informations de sécurité ont été incluses dans le résumé des caractéristiques du produit et dans la notice de, y compris les précautions à observer par les professionnels des soins de santé et les patients. En outre, la société qui fabrique s assurera que les médecins de tous les États membres qui prescriront le médicament reçoivent du matériel de formation rappelant la manière dont doit EMA/33466/2016 Page 4/5

5 être utilisé et les effets indésirables possibles du médicament, tels que problèmes de foie, complications thrombo-emboliques et récurrence de saignements. Autres informations relatives à : La Commission européenne a délivré une autorisation de mise sur le marché valide dans toute l'union européenne pour, le 11 mars L EPAR complet relatif à est disponible sur le site web de l Agence, sous: ema.europa.eu/find medicine/human medicines/european Public Assessment Reports. Pour plus d informations sur le traitement par, veuillez consulter la notice (également comprise dans l EPAR) ou contacter votre médecin ou votre pharmacien. Dernière mise à jour du présent résumé: EMA/33466/2016 Page 5/5

vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé)

vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé) EMA/90006/2015 EMEA/H/C/001104 Résumé EPAR à l intention du public vaccin pneumococcique polyosidique conjugué (13-valent, adsorbé) Le présent document est un résumé du rapport européen public d évaluation

Plus en détail

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins.

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins. EMA/92475/2015 EMEA/H/C/002392 Résumé EPAR à l intention du public aflibercept Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

Comprendre la formule sanguine complète (FSC)

Comprendre la formule sanguine complète (FSC) Comprendre la formule sanguine complète (FSC) Notre mission Ce que vous devez savoir Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir

Plus en détail

Guide de l utilisateur des rapports électroniques

Guide de l utilisateur des rapports électroniques Protection de la santé des patients Le présent guide de l utilisateur des rapports électroniques fournit des informations sur les éléments de données, la structure, l interprétation et les fonctionnalités

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir French VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir La grippe. Protégez-vous et protégez les autres. 1 Sommaire Qu est-ce que la grippe porcine, dite grippe A? 3 Le vaccin contre la grippe

Plus en détail

Livret pour les familles des enfants atteints de cancer.

Livret pour les familles des enfants atteints de cancer. Livret pour les familles des enfants atteints de cancer. L Hôpital des Enfants à Westmead & Le Groupe d Oncologie Infantile. Bienvenue Bienvenue dans le livret pour les familles des enfants atteints de

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

Parents Note H1N1 : n o 3

Parents Note H1N1 : n o 3 École primaire Laurentia Parents Note H1N1 : n o 3 Destinataires : Tous les parents de L ÉCOLE PRIMAIRE LAURENTIA Date : Le 16 novembre 2009 Objet : Expéditrice : Transport des élèves vers les centres

Plus en détail

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions TRANSFUSION SANGUINE Des réponses à vos questions Des réponses à vos questions La présente brochure s adresse aux personnes qui pourraient avoir besoin d une transfusion de sang ou de produits sanguins

Plus en détail

Comprimé pelliculé Voie orale Adulte et adolescent (12 ans et plus)

Comprimé pelliculé Voie orale Adulte et adolescent (12 ans et plus) NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Desloratadine Zentiva 5 mg Comprimé pelliculé Voie orale Adulte et adolescent (12 ans et plus) Votre pharmacien vous a délivré un médicament générique. Ce médicament

Plus en détail

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS On vient de vous diagnostiquer une leucémie myéloïde chronique (LMC). Il se peut que vous ayez eu une analyse sanguine de routine demandée par votre médecin traitant ou

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE Pravastatine Zentiva ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ?

1. QU EST-CE QUE Pravastatine Zentiva ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISÉ? NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Pravastatine Zentiva Comprimé sécable Pravastatine Zentiva Comprimé Voie orale Voie orale 10 mg 20 mg 40 mg Votre pharmacien vous a délivré un médicament générique.

Plus en détail

PIL Décembre 2009. Autres composants: acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol.

PIL Décembre 2009. Autres composants: acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol. Notice publique MOTILIUM Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Si vous avez d autres questions,

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Leuproreline Sandoz 3,6 mg implant. Leuproréline

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Leuproreline Sandoz 3,6 mg implant. Leuproréline NOTICE 1 NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Leuproreline Sandoz 3,6 mg implant Leuproréline Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. - Gardez cette notice,

Plus en détail

Transfusions sanguines, greffes et transplantations

Transfusions sanguines, greffes et transplantations Transfusions sanguines, greffes et transplantations Chiffres clés en 2008 La greffe d organes est pratiquée depuis plus de 50 ans. 4 620 malades ont été greffés. 1 563 personnes ont été prélevées. 222

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Immukine 100 microgrammes/0,5 ml solution injectable (Interféron gamma-1b recombinant humain)

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Immukine 100 microgrammes/0,5 ml solution injectable (Interféron gamma-1b recombinant humain) NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Immukine 100 microgrammes/0,5 ml solution injectable (Interféron gamma-1b recombinant humain) Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Levocetirizine-ratio 5 mg comprimés pelliculés Lévocétirizine

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Levocetirizine-ratio 5 mg comprimés pelliculés Lévocétirizine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Levocetirizine-ratio 5 mg comprimés pelliculés Lévocétirizine Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. Focetria, suspension injectable Vaccin grippal pandémique (H1N1) (antigène de surface, inactivé, avec adjuvant)

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. Focetria, suspension injectable Vaccin grippal pandémique (H1N1) (antigène de surface, inactivé, avec adjuvant) NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR Focetria, suspension injectable Vaccin grippal pandémique (H1N1) (antigène de surface, inactivé, avec adjuvant) Veuillez lire attentivement l intégralité de cette

Plus en détail

Notice : information de l utilisateur. VPRIV 400 unités, poudre pour solution pour perfusion vélaglucérase alfa

Notice : information de l utilisateur. VPRIV 400 unités, poudre pour solution pour perfusion vélaglucérase alfa B. NOTICE 1 Notice : information de l utilisateur VPRIV 400 unités, poudre pour solution pour perfusion vélaglucérase alfa Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle

Plus en détail

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal!

Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! Le Don de Moelle Ça fait pas d mal! J ai de 18 à 50 ans Le Don de Moelle Osseuse Ça m intéresse -1 je demande des infos, je réfléchis. -2 je contacte le centre EFS le plus proche de chez moi. 3- je suis

Plus en détail

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques Professeur Ibrahim Yakoub-Agha CHRU de LILLE (Illustration de J. Cloup, extraite du CD-Rom «greffe de Moelle» réalisé par la société K Noë) La moelle osseuse

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR LYSOPAÏNE MAUX DE GORGE AMBROXOL CITRON 20 mg SANS SUCRE, pastille édulcorée au sorbitol et au sucralose. Chlorhydrate d ambroxol

Plus en détail

Cefadroxil Sandoz 500mg/5ml poudre pour suspension orale

Cefadroxil Sandoz 500mg/5ml poudre pour suspension orale Notice 1/5 Lisez attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Conservez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Consultez votre médecin ou votre pharmacien

Plus en détail

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux offerts cette année L influenza, qu on appelle communément la grippe, est une infection respiratoire

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR GEMZAR 200 mg, poudre pour solution pour perfusion GEMZAR 1000 mg, poudre pour solution pour perfusion Gemcitabine Veuillez lire attentivement l'intégralité

Plus en détail

Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de vous faire vacciner ou faire vacciner votre enfant.

Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de vous faire vacciner ou faire vacciner votre enfant. NOTICE ANSM - Mis à jour le : 09/08/2012 Dénomination du médicament VAXIGRIP, suspension injectable en seringue préremplie Vaccin grippal inactivé à virion fragmenté Encadré Veuillez lire attentivement

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Comment fonctionne notre respiration? Toutes les cellules de notre corps ont besoin d oxygène. En inspirant, de l air rentre dans les voies

Plus en détail

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus.

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus. AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne Les dons de cellules & de tissus. Introduction : Une greffe (don) de cellules consiste à administrer à un patient dont un organe vital ne fonctionne plus correctement, une

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE ALLEGRATAB ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISÉ

1. QU EST-CE QUE ALLEGRATAB ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISÉ NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ALLEGRATAB 120 mg comprimés pelliculés Chlorhydrate de fexofénadine Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations

Plus en détail

Guide de Mobilisation. de cellules souches pour mon. Autogreffe AVEC LE SOUTIEN DE. Carnet d informations et de suivi pour le patient et sa famille

Guide de Mobilisation. de cellules souches pour mon. Autogreffe AVEC LE SOUTIEN DE. Carnet d informations et de suivi pour le patient et sa famille Guide de Mobilisation de cellules souches pour mon Autogreffe Carnet d informations et de suivi Carnets pour d informations le patient et sa et famille de suivi pour le patient et sa famille AVEC LE SOUTIEN

Plus en détail

Fiche d information sur la vaccination destinée aux parents des enfants scolarisés en collège ou en lycée

Fiche d information sur la vaccination destinée aux parents des enfants scolarisés en collège ou en lycée Fiche d information sur la vaccination destinée aux parents des enfants scolarisés en collège ou en lycée La France est confrontée à une pandémie grippale due à un virus de la famille A/H1N1 mais qui est

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT. VELCADE ne doit pas être administré par voie intrathécale.

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT. VELCADE ne doit pas être administré par voie intrathécale. IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr VELCADE bortézomib pour injection Le présent dépliant constitue la Partie III d une «monographie de produit»

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

DOSSIER DE LIAISON. Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez

DOSSIER DE LIAISON. Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez DOSSIER DE LIAISON Service de Pneumologie Centre Hospitalier de Rodez SOMMAIRE I Coordonnées Utiles II Comprendre la Chimiothérapie III Précautions à prendre IV Déroulement Pratique I Coordonnées Utiles

Plus en détail

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE L ABC DE L HÉPATITE B LES GESTES À FAIRE S informer, se protéger et protéger ses proches Direction de santé publique de Laval www.santepubliquelaval.qc.ca Je m informe QU EST-CE QUE L HÉPATITE B? 1 C est

Plus en détail

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques D Angine à Vaccin, de Bactéries à Viral : 28 mots pour se préparer à l hiver. Ce guide vous aidera à mieux comprendre les maladies de la vie courante comme le rhume ou la bronchite. Parce que face à ces

Plus en détail

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit.

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit. Pour plus d information, je contacte : Dr 1 Mon médecin : 2 Le service Info-Santé : 811 3 La Fondation canadienne du foie : www.liver.ca ou 514 876-4170 www.lavalensante.com MA LISTE D ACTIONS Je visite

Plus en détail

DON DE SANG. Label Don de Soi

DON DE SANG. Label Don de Soi DON DE SANG Label Don de Soi 2015 SOMMAIRE Les différents types de dons p.3 Le don de sang total Le don de plasma Le don de plaquettes Le don de moelle osseuse Que soigne-t-on avec un don de sang? p.7

Plus en détail

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com HUILE ESSENTIELLE DE BASILIC TROPICAL Revigorante et vitalisante, tonique puissante du système nerveux. Digestive, antispasmodique. Stress, fatigue, dépression, insomnie Flatulence, indigestion, nausée,

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Valsartan Teva 80 mg comprimés pelliculés Valsartan Teva 160 mg comprimés pelliculés Valsartan Teva 320 mg comprimés pelliculés alsartan Veuillez lire attentivement

Plus en détail

CARDIOLOGIE LA MÉDICATION POUR L'INSUFFISANCE CARDIAQUE

CARDIOLOGIE LA MÉDICATION POUR L'INSUFFISANCE CARDIAQUE CARDIOLOGIE LA MÉDICATION POUR L'INSUFFISANCE CARDIAQUE La médication est importante, elle aidera à améliorer le travail du cœur et à éliminer le surplus d'eau. Il est important de prendre la médication

Plus en détail

1. QU EST-CE QUE ALLEGRATAB ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISÉ

1. QU EST-CE QUE ALLEGRATAB ET DANS QUEL CAS EST-IL UTILISÉ NOTICE : INFORMATION DU PATIENT ALLEGRATAB 120 mg comprimés pelliculés Chlorhydrate de fexofénadine Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations

Plus en détail

Photos des différents ingrédients

Photos des différents ingrédients 14 globules blancs (2 cuillères à soupe farine) participent à la défense contre les bactéries. plaquettes (2 cuillères à café pigment jaune) participent à la coagulation = bouchent les trous Photos des

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT Rhinathiol Pelargonium comprimés pelliculés 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque comprimé pelliculé contient 20 mg d extrait

Plus en détail

Non. Peu. Jamais. Parfois. Souffrez-vous de : 0 ± + ++ +++ 1. Régime végétalien ou végétarien 0 1 2 3 4. 2. Sécheresse des yeux 0 1 2 3 4

Non. Peu. Jamais. Parfois. Souffrez-vous de : 0 ± + ++ +++ 1. Régime végétalien ou végétarien 0 1 2 3 4. 2. Sécheresse des yeux 0 1 2 3 4 Carence en vitamine A? Suivez-vous un : 1. Régime végétalien ou végétarien 2. Sécheresse des yeux 3. Cheveux secs 4. Peau sèche et rêche sur la partie supérieure du bras et du dos 5. Eczéma, dermatite

Plus en détail

NOTICE. POLARAMINE 2 mg, comprimé sécable

NOTICE. POLARAMINE 2 mg, comprimé sécable NOTICE Mis à jour : 13/10/2011 Dénomination du médicament Maléate de dexchlorphéniramine POLARAMINE 2 mg, comprimé sécable Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament.

Plus en détail

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre :

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre : LA VACCINATION, UNE BONNE PROTECTION En faisant vacciner votre enfant, vous lui offrez la meilleure protection contre certaines maladies graves. Comment agissent les vaccins? Les vaccins amènent nos cellules

Plus en détail

Amoxiclav Sandoz 500 mg comprimés pelliculés

Amoxiclav Sandoz 500 mg comprimés pelliculés Notice 1/5 Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Si vous avez d autres questions, si vous

Plus en détail

HUMEX ALLERGIE LORATADINE 10 mg, comprimé Loratadine

HUMEX ALLERGIE LORATADINE 10 mg, comprimé Loratadine HUMEX ALLERGIE LORATADINE 10 mg, comprimé Loratadine Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. Ce médicament

Plus en détail

L EMEA accepte d évaluer la demande d autorisation de mise sur le marché de la LENALIDOMIDE

L EMEA accepte d évaluer la demande d autorisation de mise sur le marché de la LENALIDOMIDE L EMEA accepte d évaluer la demande d autorisation de mise sur le marché de la LENALIDOMIDE NEUCHATEL, Suisse, 7 avril/prnewswire/ -- - LA LENALIDOMIDE est évaluée par l EMEA comme thérapie orale pour

Plus en détail

PROGRAMME TROISIEME ANNEE

PROGRAMME TROISIEME ANNEE PROGRAMME TROISIEME ANNEE 117 heures (minimum) Plus une pratique personnelle d au moins 140 heures est souhaitable - COURS 1-3 ème Objectifs de la troisième Rédaction d une fiche patient Réflexions à propos

Plus en détail

Anémie, carence en vitamines B12 et B9

Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Introduction Le sang contient trois types de cellules différents. Les globules blancs défendent le corps contre les infections, les globules rouges transportent l'oxygène

Plus en détail

Les défenses de notre organisme

Les défenses de notre organisme Les défenses de notre organisme Intro : Si nos barrières naturelles ou nos moyens de prévention n'ont pas pu empêcher une contamination, notre corps dispose d'un «système» assurant la défense de notre

Plus en détail

Les manifestations la grippe

Les manifestations la grippe Les manifestations la grippe Les manifestations de la grippe sont assez caractéristiques: Un début souvent brutal Le début de la grippe est le plus souvent brutal, apparaissent ainsi: Courbatures, Douleurs

Plus en détail

Information à un nouveau donneur de cellules souches du sang

Information à un nouveau donneur de cellules souches du sang Information à un nouveau donneur de cellules souches du sang Pour des raisons de simplification, les dénominations masculines s appliquent également aux femmes. La transplantation de cellules souches du

Plus en détail

Notice : information de l utilisateur. ESMYA 5 mg, comprimés Ulipristal acétate

Notice : information de l utilisateur. ESMYA 5 mg, comprimés Ulipristal acétate B. NOTICE 22 Notice : information de l utilisateur ESMYA 5 mg, comprimés Ulipristal acétate Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

Une information vous est fournie sur le déroulement de l intervention et de ses suites.

Une information vous est fournie sur le déroulement de l intervention et de ses suites. Formulaire d information Biopsie osseuse Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé une intervention radiologique. Elle sera pratiquée avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté de l accepter

Plus en détail

L aplasie médullaire idiopathique

L aplasie médullaire idiopathique L aplasie médullaire idiopathique La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. VOLTAREN EMULGEL 1% gel diclofénac sodique

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. VOLTAREN EMULGEL 1% gel diclofénac sodique NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR VOLTAREN EMULGEL 1% gel diclofénac sodique Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

Vous et votre bébé. Hépatite B

Vous et votre bébé. Hépatite B Vous et votre bébé Hépatite B Si vous avez l'hépatite B et êtes enceinte, si vous souhaitez avoir un bébé, si vous venez d'avoir un bébé ou si vous avez des enfants plus âgés, ce prospectus est fait pour

Plus en détail

Moi ou mon enfant sous cortisone

Moi ou mon enfant sous cortisone Moi ou mon enfant sous cortisone Quelles conséquences? Isabelle Koné-Paut Pédiatrie Générale, Rhumatologie CHU de Bicêtre 94270 Le Kremlin-Bicêtre La cortisone, une hormone H H Organe 1 Organe 2 H Sang

Plus en détail

Notice publique NIZORAL

Notice publique NIZORAL Notice publique NIZORAL Lisez attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. Lisez-la même si vous avez déjà utilisé Nizoral, car elle peut contenir des nouvelles informations importantes.

Plus en détail

Contenu de cette notice:

Contenu de cette notice: Lisez attentivement toute la notice avant de prendre ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez peut-être en avoir encore besoin. Demandez l avis de votre médicin ou de votre pharmacien si vous

Plus en détail

Fiche médicale individuelle Questionnaire préalable à la vaccination A (H1N1) 2009 > Mineur (moins de 18 ans)

Fiche médicale individuelle Questionnaire préalable à la vaccination A (H1N1) 2009 > Mineur (moins de 18 ans) Fiche médicale individuelle Questionnaire préalable à la vaccination A (H1N1) 2009 > Mineur (moins de 18 ans) Mineur NOM : Prénom : Date naissance : Titulaire de l autorité parentale Nom, Prénom(s) et

Plus en détail

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1)

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) Ce que vous devez savoir Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la grippe A(H1N1)? La grippe est une infection virale très contagieuse des voies respiratoires. Il

Plus en détail

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder

Le don de cellules souches. M.Lambermont Pascale Van Muylder Le don de cellules souches M.Lambermont Pascale Van Muylder 1 Pourquoi avons-nous recours à la greffe de CSH? Certaines maladies causent la destruction ou un fonctionnement anormal de la moelle osseuse.

Plus en détail

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable.

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable. SAISON 2011/2012 Quels virus en 2011/2012 Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) Virus A (H3N2) Virus B Virus A (H1N1) est stable. Les 3 types de virus de la grippe Virus grippal Type A Type B Type C Espèces

Plus en détail

Comprimé pelliculé Voie orale Adulte

Comprimé pelliculé Voie orale Adulte NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Risédronate Zentiva 35 mg Comprimé pelliculé Voie orale Adulte Votre pharmacien vous a délivré un médicament générique. Ce médicament correspond au traitement que

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2005 1 flacon(s) en verre de 0,5 ml : 557 767-8 3 flacon(s) en verre de 0,5 ml : 557 768-4 12 flacon(s) en verre de 0,5 ml : 557 769-0 6 flacon(s) en verre

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. MINOCIN 100 mg gélules Minocycline

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. MINOCIN 100 mg gélules Minocycline NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR MINOCIN 100 mg gélules Minocycline Veuillez lire attentivement notice avant de prendre ce médicament. - Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

Plus en détail

Comprendre VELCADE (bortézomib) pour injection

Comprendre VELCADE (bortézomib) pour injection Comprendre VELCADE (bortézomib) pour injection International Myeloma Foundation 12650 Riverside Drive, Suite 206 North Hollywood, CA 91607 USA Téléphone : 1 800 452-CURE (2873) États-Unis et Canada 1 818

Plus en détail

NOTICE. ALGOTROPYL, suppositoire Paracétamol, chlorhydrate de prométhazine

NOTICE. ALGOTROPYL, suppositoire Paracétamol, chlorhydrate de prométhazine Page 1 sur 6 NOTICE ANSM - Mis à jour le : 28/06/2010 Dénomination du médicament Encadré ALGOTROPYL, suppositoire Paracétamol, chlorhydrate de prométhazine Veuillez lire attentivement cette notice avant

Plus en détail

Epidémie de rougeole Présentation de la campagne de communication

Epidémie de rougeole Présentation de la campagne de communication Conférence de presse Epidémie de rougeole Présentation de la campagne de communication Dossier d information Jeudi 13 octobre 2011 www.info-rougeole.fr Contacts Presse Inpes, Lamiel Denisse : 01 49 33

Plus en détail

Etude MMVAR (Version 19.05.05) - EBMT Version française amendée 02/10/06 FICHE D'INFORMATION POUR LE PATIENT

Etude MMVAR (Version 19.05.05) - EBMT Version française amendée 02/10/06 FICHE D'INFORMATION POUR LE PATIENT FICHE D'INFORMATION POUR LE PATIENT Une étude randomisée comparant le Velcade (Bortezomib) + Thalidomide et Dexamethasone à la Thalidomide + Dexamethasone chez des patients porteurs d'un myélome multiple

Plus en détail

Pandémie de grippe : mesures spécifiques. Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux

Pandémie de grippe : mesures spécifiques. Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux Pandémie de grippe : mesures spécifiques Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux La grippe (ou influenza) Infection des voies respiratoires déclenchée par les

Plus en détail

Pandémie de grippe: tout ce que vous devez savoir

Pandémie de grippe: tout ce que vous devez savoir Impressum Office fédéral de la santé publique (OFSP) Editeur: Office fédéral de la santé publique Date de publication: septembre 2009 La brochure est également disponible dans les langues suivantes: Allemand

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament NEURONTIN 800 mg, comprimé pelliculé Gabapentine Encadré Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Page 1/4 BE106802 Belgique NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR CORSODYL 2mg/ml, solution pour bain de bouche digluconate de chlorhexidine Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce

Plus en détail

Si vous avez de la difficulté à lire ce document, demandez l aide de quelqu un.

Si vous avez de la difficulté à lire ce document, demandez l aide de quelqu un. RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr LUCENTIS MD ranibizumab injectable Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie d une «monographie de produit» publiée lorsque la vente de LUCENTIS

Plus en détail

Sang, plasma, plaquettes...

Sang, plasma, plaquettes... Guide des dons Sang, plasma, plaquettes... et vous, que donnerez-vous? Le don de sang, un geste incontournable En donnant votre sang, vous aidez par exemple une femme qui a perdu beaucoup de sang lors

Plus en détail

Guide sur les traitements Programme-clientèle d oncologie Pour vous, pour la vie

Guide sur les traitements Programme-clientèle d oncologie Pour vous, pour la vie UNITÉ D APHÉRÈSE Guide sur les traitements Programme-clientèle d oncologie Pour vous, pour la vie L aphérèse est une technique servant à extraire et séparer les éléments figurés du sang, soit pour la préparation

Plus en détail

SYNDROME D HYPER-IgM

SYNDROME D HYPER-IgM SYNDROME D HYPER-IgM Le présent livret a été rédigé à l attention des patients et de leurs familles. Il ne doit pas remplacer les conseils d un spécialiste en immunologie. 1 Egalement Disponible : AGAMMAGLOBULINÉMIE

Plus en détail

VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto

VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto VOUS et VOTRE NOUVEAU TRAITEMENT anticoagulant Eliquis, Pradaxa, Xarelto Carnet-conseils appartenant à :.... Adresse :......................... Tel :............................ Médecin Généraliste : Adresse

Plus en détail

MONOGRAPHIE. tenecteplase. Poudre pour solution - 50 mg/fiole Stérile, lyophilisée. Agent fibrinolytique

MONOGRAPHIE. tenecteplase. Poudre pour solution - 50 mg/fiole Stérile, lyophilisée. Agent fibrinolytique MONOGRAPHIE Pr TNKase tenecteplase Poudre pour solution - 50 mg/fiole Stérile, lyophilisée Agent fibrinolytique Distribué par : Hoffmann-La Roche Limitée 2455, boulevard Meadowpine Mississauga (Ontario)

Plus en détail

UROPYRINE 100mg. Contenu de cette notice

UROPYRINE 100mg. Contenu de cette notice UROPYRINE 100mg Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre Gardez cette notice, vous pourriez avoir

Plus en détail

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS Le traitement de votre maladie nécessite une Chimiothérapie intensive. Cette chimiothérapie qui utilise de fortes doses de médicaments antimitotiques est plus efficace

Plus en détail

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches

ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches ROTARY INTERNATIONAL District 1780 Rhône-Alpes Mont-Blanc Don volontaire de cellules souches Le don de cellules souches Jean VIVIN 04/2013 1-Nature du problème : 2- Technique Les leucémies représentent

Plus en détail

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Madame, Mademoiselle, Monsieur, Madame, Mademoiselle, Monsieur, Vous allez recevoir une chimiothérapie en hôpital de jour au Centre Hospitalier de l Arrondissement de Montreuil-sur-Mer (C.H.A.M.). Ce livret d information est destiné

Plus en détail

Programme pour les patients traités par les nouveaux anti-coagulants oraux.

Programme pour les patients traités par les nouveaux anti-coagulants oraux. Programme P H A R M A C O pour les patients traités par les nouveaux anti-coagulants oraux. AG Caffin 1, Y Chabi 1, C Sévin 2, B Leclere 3, C Debelmas 4, G Camus 1, X Bohand 1 1 Hôpital d Instruction des

Plus en détail

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe 1 Qu est-ce que la grippe? La grippe est causée par le virus «influenza». C est pourquoi la grippe

Plus en détail

Hémoglobinurie paroxystique nocturne

Hémoglobinurie paroxystique nocturne Hémoglobinurie paroxystique nocturne La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Nystatine Labaz 100 000 UI/ml, suspension buvable (Nystatine)

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Nystatine Labaz 100 000 UI/ml, suspension buvable (Nystatine) NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Nystatine Labaz 100 000 UI/ml, suspension buvable (Nystatine) Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. - Gardez cette notice. Vous

Plus en détail

Stelara (ustekinumab)

Stelara (ustekinumab) Les autorités de santé de l Union européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament Stelara de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

Maladie de Willebrand. Informations et conseils

Maladie de Willebrand. Informations et conseils Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Maladie de Willebrand Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de soins.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Arrêté du 25 juin 2010 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux NOR : SASS1016264A

Plus en détail

Sémiologie ORL Introduction, anatomie, clinique, pathologies, imagerie. Plan. Anatomie (info)

Sémiologie ORL Introduction, anatomie, clinique, pathologies, imagerie. Plan. Anatomie (info) Sémiologie ORL Introduction, anatomie, clinique, pathologies, imagerie Pharmacie 2 année Dr Sophie Figon, Département de Médecine générale de Lyon Abréviations Info = pour info : ne sera pas demandé à

Plus en détail

La vaccination pour les adultes Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? i m m u n i z e. c a

La vaccination pour les adultes Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? i m m u n i z e. c a La vaccination pour les adultes Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? i m m u n i z e. c a Comment savoir de quels vaccins j ai besoin? La vaccination n est pas seulement pour les enfants. Les adultes

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse

Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse Tout ce qu il faut savoir sur le don de moelle osseuse 1. La moelle osseuse : un rôle vital pour le corps humain Page 2/23 1.1. Qu est ce que la moelle osseuse? La moelle osseuse est indispensable à la

Plus en détail

ANNEXE III B NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE III B NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré ANNEXE III B NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR TELEBRIX 12 SODIUM (120 mg I/mL), solution pour administration intra-vésicale Ioxitalamate de sodium Veuillez lire

Plus en détail