CNW Telbec code 1 Sous embargo jusqu à 10 h 45 le 21 novembre Une industrie à surveiller de très près!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CNW Telbec code 1 Sous embargo jusqu à 10 h 45 le 21 novembre 2006. Une industrie à surveiller de très près!"

Transcription

1 Secrétariat général Communiqué de presse CNW Telbec code 1 Sous embargo jusqu à 10 h 45 le 21 novembre 2006 Commerce itinérant d appareils de chauffage et de climatisation Une industrie à surveiller de très près! Québec, le 21 novembre 2006 L Office de la protection du consommateur vient de déposer un total de 328 chefs d accusation pour des amendes pouvant totaliser $ contre les entreprises Flamidor inc. et Pro du chauffage (1983) inc., des administrateurs et certains représentants. Globalement, avec 199 chefs d accusation, Flamidor inc., son administrateur et ses représentants s exposent à des amendes totalisant $. Avec 129 chefs d accusation, Pro du chauffage (1983) inc., ses administrateurs et ses représentants s exposent à des amendes totales de $. Une industrie problématique Le dépôt de ces 328 chefs d accusation constitue l aboutissement du plus important dossier de l histoire de l Office. Ces poursuites sont le résultat des enquêtes menées dans le cadre de son programme de surveillance des commerçants itinérants d appareils de chauffage et de climatisation. Plus de demandes de renseignements ou de plaintes ont été acheminées à l Office au cours de l année , soit une hausse de 42 % en cinq ans. Outre les deux entreprises déjà identifiées, quelques 21 autres entreprises ont généré la quasi-totalité de ces demandes. Fait à signaler, depuis juin 2003, 34 entreprises œuvrant dans ce domaine ont cessé leurs activités, rendant encore plus complexes les recours pouvant être exercés à leur endroit par les consommateurs lésés. Flamidor inc. L Office annonce le dépôt de 199 chefs d accusation contre Flamidor inc., son administrateur et certains représentants. L entreprise est mise en accusation pour avoir fait des représentations fausses ou trompeuses aux consommateurs sur l économie potentielle des coûts de chauffage et le rendement calorifique de l appareil. Elle est accusée de ne pas avoir respecté le délai de restitution du bien accordé aux consommateurs par la loi. En outre, l Office lui reproche de ne pas avoir utilisé un contrat conforme à la loi ou de ne pas avoir remis aux consommateurs «L Énoncé des droits de résolution du consommateur» et un formulaire de résolution (c est-à-dire d annulation) conforme à la loi. Enfin, son président, M. Jean-Noël Lacroix, et douze représentants sont aussi poursuivis pour l une ou l autre des infractions reprochées à l entreprise. Pro du chauffage (1983) inc. Pro du chauffage (1983) inc., ses administrateurs et certains représentants se voient reprocher d avoir commis les mêmes infractions à la Loi sur la protection du consommateur. L Office annonce donc le dépôt de 129 chefs d accusation contre eux. M. Charles-François Pineault et M. Carl Dussault font l objet de poursuites pénales pour des infractions commises alors qu ils étaient présidents de cette entreprise. Par ailleurs, six représentants sont aussi poursuivis pour l une ou l autre des infractions reprochées à l entreprise. Un tableau détaillant les chefs d accusation déposés contre les deux entreprises, les administrateurs et les représentants est annexé au communiqué. Québec 400, boul. Jean-Lesage, bureau 450 Québec (Québec) G1K 8W4 Montréal 5199, rue Sherbrooke Est, bureau 3671, Aile A Montréal (Québec) H1T 3X2

2 Dans le cadre de son programme de surveillance, l Office poursuivra, au cours des prochains mois, l analyse de tous les dossiers des commerçants itinérants d appareils de chauffage et de climatisation qui présentent une demande de permis. Au terme de cette révision complète, l Office pourra décider de ne pas délivrer ou de ne pas renouveler le permis des commerçants aux pratiques douteuses ou illégales. Des enquêtes seront menées sur les commerçants problématiques et d autres chefs d accusation pourront être déposés. L Office sera donc très vigilant à l égard des commerçants itinérants d appareils de chauffage et de climatisation afin de s assurer de la légalité de leurs pratiques et des sanctions seront prises à l endroit des commerçants qui ne se conforment pas à la loi. Les consommateurs qui auraient été lésés par l une ou l autre des entreprises visées sont invités à s informer auprès de l Association des consommateurs pour la qualité dans la construction au sujet des recours collectifs qu elle pilote contre ces entreprises. Des conseils Consultez deux ou trois entreprises spécialisées dans les appareils de chauffage avant d arrêter votre choix. L Office vous suggère aussi de faire inscrire sur votre contrat toutes les promesses de rendement ou d économie que le vendeur vous aura faites. Conservez vos factures relatives aux sources d énergie qui pourraient étayer vos réclamations si les économies promises ou le rendement potentiel n étaient pas atteints. Vérifiez auprès de la Régie du bâtiment et de l Office si l entreprise que vous aurez retenue est détentrice des licences et permis requis. Le Profil du commerçant, c est accessible! Vous voulez savoir si un commerçant a déjà fait l objet de plaintes? Et si c est le cas, vous souhaitez en connaître le nombre ou la nature? Vous désirez vérifier s il est titulaire du permis requis par l Office de la protection du consommateur dans certains secteurs d activité? Pour ce faire, consultez le site Web de l Office au 30 Salle de presse Les représentants des médias sont invités à visiter notre Salle de presse (www.opc.gouv.qc.ca/medias/ind_medias.asp) en y utilisant le mot de passe suivant : opc- 30-salledepresse pour y accéder. L Office vous remercie de citer la source lors de l utilisation d une chronique. Source : Service des communications et de l éducation Pour renseignements : Jean Jacques Préaux (418) poste 2254

3 FLAMIDOR INC. -DÉTAIL DES INFRACTIONS Qualité Articles de loi voir annexe Nombre de chefs Amendes et frais réclamés Chicoutimi g Flamidor inc. compagnie ,040 $ Jean-Noël Lacroix président ,350 $ Alain Côté représentant ,280 $ Jocelyn Savard représentant ,580 $ René Gagnon représentant ,680 $ Joseph Moisan représentant ,560 $ Clément Veilleux représentant ,280 $ SOUS-TOTAL ,770 $ Roberval Flamidor inc. compagnie ,690 $ Jean-Noël Lacroix président ,790 $ Alain Côté représentant ,280 $ Joseph Moisan représentant ,970 $ Raymond Fortin représentant ,560 $ SOUS-TOTAL ,290 $ Rouyn-Noranda Flamidor inc. compagnie ,110 $ Jean-Noël Lacroix président ,830 $ Clément Veilleux représentant ,560 $ Richard Boucher représentant ,710 $ SOUS-TOTAL ,210 $ Québec Flamidor inc. compagnie ,380 $ Jean-Noël Lacroix président ,950 $ Yves Côté représentant ,280 $ Stéphane Rondeau représentant ,280 $ Jacques Nadaud représentant ,280 $ André Rousseau représentant ,280 $ Pierre St-Cyr représentant $ SOUS-TOTAL ,880 $ TOTAL ,150 $ Résumé : Total de 72 chefs contre la compagnie pour un total de 138,220 $ (amendes et frais) Total de 72 chefs contre le président Jean-Noël Lacroix pour un total de 46,920 $ (amendes et frais) Total de 55 chefs contre 12 représentants pour un total de 35,010 $ (amendes et frais) : Joseph Moisan 13 chefs René Gagnon 12 chefs Clément Veilleux 6 chefs Jocelyn Savard 4 chefs Raymond Fortin 4 chefs Alain Côté 4 chefs Richard Boucher 3 chefs Yves Côté 2 chefs Stéphane Rondeau 2 chefs Jacques Nadaud 2 chefs André Rousseau 2 chefs Pierre St-Cyr 1 chef

4 PRO DU CHAUFFAGE (1983) INC. -DÉTAIL DES INFRACTIONS Qualité Articles de loi voir annexe Nombre de chefs Amendes et frais réclamés Sherbrooke g Pro du Chauffage (1983) inc. compagnie ,430 $ Charles-François Pineault administrateur ,580 $ Carl Dussault administrateur ,730 $ André Rousseau représentant ,120 $ Daniel Gosselin représentant ,420 $ Claude Aussant représentant ,280 $ SOUS-TOTAL ,560 $ Longueuil Pro du Chauffage (1983) inc. compagnie ,360 $ Charles-François Pineault administrateur ,250 $ Claude Deslauriers représentant ,280 $ Joseph Moisan représentant ,280 $ Raymond Fortin représentant $ SOUS-TOTAL ,600 $ Résumé : TOTAL ,160 $ Total de 54 chefs contre la compagnie pour un total de 101,790 $ (amendes et frais) Total de 43 chefs contre Charles-François Pineault pour un total de 29,830 $ (amendes et frais) Total de 11 chefs contre Carl Dussault pour un total de 4,730 $ (amendes et frais) Total de 21 chefs contre 6 représentants pour un total de 12,810 $ (amendes et frais) : André Rousseau 8 chefs Daniel Gosselin 6 chefs Claude Aussant 2 chefs Joseph Moisan 2 chefs Claude Deslauriers 2 chefs Raymond Fortin 1 chef

5 Annexe Articles de la Loi sur la protection du consommateur Contenu de l'écrit. 58. Le contrat doit être constaté par écrit et indiquer: a) le numéro de permis du commerçant itinérant; b) le nom, l'adresse, le numéro de téléphone ainsi que, le cas échéant, l'adresse électronique et le numéro de télécopieur de chaque établissement du commerçant itinérant au Québec et de chaque représentant du commerçant itinérant qui a signé le contrat; b.1) le nom, l'adresse et le numéro de téléphone du consommateur ainsi que, le cas échéant, son adresse électronique et son numéro de télécopieur; c) la date de la formation du contrat et l'adresse où il est signé; d) la description de chaque bien faisant l'objet du contrat, y compris, le cas échéant, sa quantité et l'année du modèle ou une autre marque distinctive, de même que la durée de chaque service prévu par le contrat; e) le prix comptant de chaque bien ou service; f) le montant de chacun des droits exigibles en vertu d'une loi fédérale ou provinciale; g) le total des sommes que le consommateur doit débourser en vertu du contrat; g.1) le cas échéant, les modalités de paiement; dans le cas d'un contrat de crédit, ces modalités sont indiquées de la façon prévue à l'annexe 3, 5 ou 7; g.2) la fréquence et la date de chaque livraison et de chaque prestation d'un service, de même que la date prévue pour la dernière livraison ou prestation; g.3) le cas échéant, la description de chaque bien reçu en échange ou en acompte et de sa quantité ainsi que le prix convenu pour chaque bien; h) la faculté accordée au consommateur de résoudre le contrat à sa seule discrétion dans les dix jours qui suivent celui où chacune des parties est en possession d'un double du contrat; i) toute autre mention prescrite par règlement. Formule annexée. Le commerçant doit annexer au double du contrat qu'il remet au consommateur un Énoncé des droits de résolution du consommateur et un formulaire de résolution conformes au modèle de l'annexe , c. 9, a. 58; 1998, c. 6, a. 2.

6 Délai de restitution. 63. Dans les 15 jours qui suivent la résolution, les parties doivent se restituer ce qu'elles ont reçu l'une de l'autre. Restitution du bien. Si le commerçant itinérant ne peut restituer au consommateur le bien reçu en paiement, en échange ou en acompte, il doit lui remettre le plus élevé de la valeur du bien ou de son prix indiqué au contrat. Frais. Le commerçant itinérant assume les frais de restitution. 1978, c. 9, a. 63; 1998, c. 6, a Fausse représentation Aucun commerçant, fabricant ou publicitaire ne peut, par quelque moyen que ce soit, faire une représentation fausse ou trompeuse à un consommateur. 1978, c. 9, a. 219; 1999, c. 40, a Pratique interdite sur la qualité d'un bien Aucun commerçant, fabricant ou publicitaire ne peut faussement, par quelque moyen que ce soit: a) prétendre qu'un bien ou un service comporte une pièce, une composante ou un ingrédient particulier; b) attribuer à un bien une dimension, un poids, une mesure ou un volume; c) prétendre qu'un bien ou un service répond à une norme déterminée; d) indiquer la catégorie, le type, le modèle ou l'année de fabrication d'un bien; e) prétendre qu'un bien est neuf, remis à neuf ou utilisé à un degré déterminé; f) prétendre qu'un bien ou un service a des antécédents particuliers ou a eu une utilisation particulière; g) attribuer à un bien ou à un service une certaine caractéristique de rendement. 1978, c. 9, a. 221; 1999, c. 40, a

MENTIONS OBLIGATOIRES EN VERTU DE LA LOI DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR

MENTIONS OBLIGATOIRES EN VERTU DE LA LOI DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR MENTIONS OBLIGATOIRES EN VERTU DE LA LOI DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR COMPLÉMENT AU CHAPITRE 25 PAGE 199 Ce document contient le texte des mentions obligatoires exigées par la Loi de la protection

Plus en détail

Comment passer un contrat avec les agents de commercialisation du gaz naturel et les détaillants d électricité

Comment passer un contrat avec les agents de commercialisation du gaz naturel et les détaillants d électricité Ontario Energy Commission de l énergie Board de l Ontario P.O. Box 2319 C.P. 2319 2300 Yonge Street 2300, rue Yonge 26th. Floor 26 e étage Toronto ON M4P 1E4 Toronto ON M4P 1E4 Telephone: (416) 481-1967

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS Note importante : Ce guide sera mis à jour régulièrement. Veuillez consulter notre site web pour obtenir la version la plus récente. GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS 1. FORMULAIRES A. CONTRATS

Plus en détail

un investissement dans les compétences de votre personnel

un investissement dans les compétences de votre personnel EMPLOI-QUÉBEC La qualification obligatoire un investissement dans les compétences de votre personnel LA QUALIFICATION OBLIGATOIRE avant-propos La compétence de la main-d œuvre constitue un des facteurs

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE COMPLÉMENT D INFORMATION

AIDE-MÉMOIRE COMPLÉMENT D INFORMATION AIDE-MÉMOIRE COMPLÉMENT D INFORMATION Identifiez vos besoins et votre capacité financière En tant qu acheteur, vous devez vous assurer que le véhicule correspond vraiment à vos besoins et à votre capacité

Plus en détail

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Secrétariat Corporate Service corporatif August 7, 2014 V1.0 7 août 2014 V9.0 Pour usage interne Table des matières

Plus en détail

(Ordonnance n 109/08) Efficace le 1 septembre, 2008 CODE DE DÉONTOLOGIE VISANT LES TRANSACTIONS D ACHAT DIRECT

(Ordonnance n 109/08) Efficace le 1 septembre, 2008 CODE DE DÉONTOLOGIE VISANT LES TRANSACTIONS D ACHAT DIRECT OBJECTIF CODE DE DÉONTOLOGIE VISANT LES TRANSACTIONS D ACHAT DIRECT Le Code de déontologie («Code») établit les normes minimales que les intermédiaires en gaz naturel doivent respecter lorsqu ils achètent,

Plus en détail

L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR AU DOMAINE IMMOBILIER

L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR AU DOMAINE IMMOBILIER COLLOQUE DE LA FONDATION CLAUDE MASSE, 7 NOVEMBRE 2013 L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR AU DOMAINE IMMOBILIER M e Luc Thibaudeau INTRODUCTION : LE BESOIN DE PROTECTION DU CONSOMMATEUR

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DES AGENTS DE COMMERCIALISATION DE GAZ

CODE DE CONDUITE DES AGENTS DE COMMERCIALISATION DE GAZ CODE DE CONDUITE DES AGENTS DE COMMERCIALISATION DE GAZ Règles prescrites conformément à la partie III de la Loi de 1998 sur la Commission de l énergie de l Ontario Commission de l énergie de l Ontario

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et la Loi sur le recouvrement de certaines créances

Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et la Loi sur le recouvrement de certaines créances DEUXIÈME SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 48 Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et la Loi sur le recouvrement de certaines créances Présentation Présenté par M.

Plus en détail

Document de consultation sur une nouvelle réglementation en application de la Loi sur les arrangements préalables de services de pompes funèbres

Document de consultation sur une nouvelle réglementation en application de la Loi sur les arrangements préalables de services de pompes funèbres Document de consultation sur une nouvelle réglementation en application de la Loi sur les arrangements préalables de services de pompes funèbres Décembre 2011 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Contexte...3

Plus en détail

Service des ressources humaines

Service des ressources humaines Service des ressrces humaines Annexe 1-D DÉCLARATION RELATIVE AUX ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES Ce document doit être télécopié à monsieur Guy Rsseau au 450 776-8345 Veuillez identifier la situation appropriée

Plus en détail

Déclaration relative à un déboursement de casino

Déclaration relative à un déboursement de casino Si vous avez les moyens techniques de produire votre déclaration par voie électronique, vous NE devez PAS utiliser ce formulaire papier. Consultez plutôt la rubrique portant sur la déclaration sur le site

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d'enseignement professionnel. Questions et réponses supplémentaires sur la formation au pilotage

Loi de 2005 sur les collèges privés d'enseignement professionnel. Questions et réponses supplémentaires sur la formation au pilotage Juin 2007 Loi de 2005 sur les collèges privés d'enseignement professionnel Questions et réponses supplémentaires sur la formation au pilotage 1. Quelles sont les exigences de la Loi de 2005 sur les collèges

Plus en détail

Directives concernant l utilisation des marques de commerce de la Groupe CSA pour les produits certifiés et le matériel publicitaire connexe

Directives concernant l utilisation des marques de commerce de la Groupe CSA pour les produits certifiés et le matériel publicitaire connexe Directives concernant l utilisation des marques de commerce de la Groupe CSA pour les produits certifiés et le matériel publicitaire connexe April 28 2011 1 Introduction La marque Groupe CSA est synonyme

Plus en détail

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Section A : Renseignements personnels et commerciaux Numéro de référence : AVIS SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE La

Plus en détail

Instructions pour le dépôt d une plainte en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière

Instructions pour le dépôt d une plainte en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière Tribunaux de l environnement et de l'amenegment du territoire Ontario Commission de révision de l'évaluation foncière 655 rue Bay, suite 1500 Toronto ON M5G 1E5 Téléphone: (416) 212-6349 Sans Frais: 1-866-448-2248

Plus en détail

Instructions pour le dépôt d une demande en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière

Instructions pour le dépôt d une demande en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière Tribunaux de l environnement et de l'amenegment du territoire Ontario Commission de révision de l'évaluation foncière 655 rue Bay, suite 1500 Toronto ON M5G 1E5 Téléphone: (416) 212-6349 Sans Frais: 1-866-448-2248

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques)

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société biopharmaceutique admissible...

Plus en détail

Attestation de Revenu Québec et contrats publics : changements importants L obligation est étendue aux sous-traitants

Attestation de Revenu Québec et contrats publics : changements importants L obligation est étendue aux sous-traitants Attestation de Revenu Québec et contrats publics : changements importants L obligation est étendue aux sous-traitants Depuis maintenant plus d'un an, tout entrepreneur qui désire conclure avec un organisme

Plus en détail

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS

Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Santé Manitoba GUIDE DU PROGRAMME DE PAIEMENT PAR MENSUALITÉS DE LA FRANCHISE DU RÉGIME D ASSURANCE-MÉDICAMENTS Juin 2010 Remarque : Les renseignements fournis dans ce guide étaient à jour au moment de

Plus en détail

ÉTAPES SUIVANTES POUR L EXPÉDITEUR/DEMANDEUR

ÉTAPES SUIVANTES POUR L EXPÉDITEUR/DEMANDEUR ÉTAPES SUIVANTES POUR L EXPÉDITEUR/DEMANDEUR Si votre réclamation est rejetée, en totalité ou en partie, vous pouvez choisir d abandonner votre réclamation, ou de la maintenir en passant aux étapes suivantes.

Plus en détail

(Recours collectif) No: 500-06-000177-028 REQUÊTE INTRODUCTIVE D'INSTANCE AU SOUTIEN DE SA DEMANDE, LE DEMANDEUR EXPOSE CE QUI SUIT:

(Recours collectif) No: 500-06-000177-028 REQUÊTE INTRODUCTIVE D'INSTANCE AU SOUTIEN DE SA DEMANDE, LE DEMANDEUR EXPOSE CE QUI SUIT: CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL No: 500-06-000177-028 (Recours collectif) COUR SUPÉRIEURE FRANÇOIS RIENDEAU Demandeur c. BRAULT & MARTINEAU INC. Défenderesse REQUÊTE INTRODUCTIVE D'INSTANCE

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 371 RÈGLEMENT AFIN DE PERMETTRE LA RÉALISATION D ENTENTE AVEC UN PROMOTEUR

RÈGLEMENT NUMÉRO 371 RÈGLEMENT AFIN DE PERMETTRE LA RÉALISATION D ENTENTE AVEC UN PROMOTEUR PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE VAL-MORIN MRC DES LAURENTIDES RÈGLEMENT NUMÉRO 371 RÈGLEMENT AFIN DE PERMETTRE LA RÉALISATION D ENTENTE AVEC UN PROMOTEUR ATTENDU QUE la municipalité désire se prévaloir

Plus en détail

DESTINATAIRES : Entrepreneurs accrédités à la GCR Département de l enregistrement ET Département de l inspection et de la gestion des réclamations

DESTINATAIRES : Entrepreneurs accrédités à la GCR Département de l enregistrement ET Département de l inspection et de la gestion des réclamations INFOS IMPORTANTES DESTINATAIRES : Entrepreneurs accrédités à la GCR EXPÉDITEURS : Département de l enregistrement ET Département de l inspection et de la gestion des réclamations DATE : Le 23 février 2015

Plus en détail

Demande de subvention Exploitants de bars et restos-bars

Demande de subvention Exploitants de bars et restos-bars Demande de subvention Exploitants de bars et restos-bars 1 de 5 Ce formulaire s adresse à vous si vous êtes l exploitant d un bar ou d un resto-bar, ou une personne qui effectue habituellement des fournitures

Plus en détail

Règlement numéro 13-2000 concernant les systèmes d alarme

Règlement numéro 13-2000 concernant les systèmes d alarme Règlement numéro 13-2000 concernant les systèmes d alarme Adopté lors de la séance ordinaire tenue le 5 février 2001 Entré en vigueur le 11 février 2001. Modifié par : Règlement numéro 07-2001 - Modification

Plus en détail

Entente de reconnaissance mutuelle. entre. l Institute of Actuaries of Australia. l Institut canadien des actuaires

Entente de reconnaissance mutuelle. entre. l Institute of Actuaries of Australia. l Institut canadien des actuaires Entente de reconnaissance mutuelle entre l Institute of Actuaries of Australia et l Institut canadien des actuaires Entente de reconnaissance mutuelle TABLE DES MATIÈRES 1. CONTEXTE 1 2. CONDITIONS CONVENUES

Plus en détail

Vu la loi n 94/01 du 20 janvier 1994 portant régime des forêts, de la faune et de la Pêche ;

Vu la loi n 94/01 du 20 janvier 1994 portant régime des forêts, de la faune et de la Pêche ; MODELE DE CONVENTION DEFINITIVE DE GESTION D UNE FORET COMMUNAUTAIRE (Extrait du manuel des procédures d attribution et de gestion des forêts communautaires 2009) REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX - TRAVAIL

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Votre employeur a fait faillite?

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL. Votre employeur a fait faillite? COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL Votre employeur a fait faillite? Quand une entreprise pour laquelle vous travaillez fait faillite, vous devez entreprendre trois démarches en même temps afin de tenter

Plus en détail

Charte des fournisseurs de gaz naturel

Charte des fournisseurs de gaz naturel Charte des fournisseurs de gaz naturel dans le cadre de leur relation avec une clientèle professionnelle Depuis le 1er juillet 2004, tous les clients professionnels peuvent choisir librement leur fournisseur

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À LA DIVERSIFICATION DES MARCHÉS DES ENTREPRISES MANUFACTURIÈRES QUÉBÉCOISES INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À LA DIVERSIFICATION DES MARCHÉS DES ENTREPRISES MANUFACTURIÈRES QUÉBÉCOISES INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À LA DIVERSIFICATION DES MARCHÉS DES ENTREPRISES MANUFACTURIÈRES QUÉBÉCOISES INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3

Plus en détail

Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives

Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives Présenté le 16 juin 2009

Plus en détail

FICHE RECAPITULATIVE COMPAREE Démarchage à domicile d un artisan allemand. Quelle est la différence entre un contrat et un devis?

FICHE RECAPITULATIVE COMPAREE Démarchage à domicile d un artisan allemand. Quelle est la différence entre un contrat et un devis? FICHE RECAPITULATIVE COMPAREE Démarchage à domicile d un artisan allemand Avec le retour des beaux jours, nombreux sont les consommateurs qui souhaitent faire effectuer des travaux de toiture, peinture

Plus en détail

AVIS AUX MEMBRES (Texte intégral)

AVIS AUX MEMBRES (Texte intégral) C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL No : 500-06-000513-107 (RECOURS COLLECTIF) C O U R S U P É R I E U R E UNION DES CONSOMMATEURS -et- Demanderesse/Représentante MICHAEL SILAS c. Personne

Plus en détail

Demandeur RONA. Entreprise DÉCISION

Demandeur RONA. Entreprise DÉCISION Dossier : 01 15 48 Date : 20030929 Commissaire : M e Michel Laporte X Demandeur c. RONA Entreprise DÉCISION L'OBJET DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE [1] Le 20 août 2001, le demandeur s adresse à Rona pour

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/66 NOTE COMMUNE N 44/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/66 NOTE COMMUNE N 44/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/08/35 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/66 NOTE COMMUNE N 44/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

CONTRAT DE LICENCE. Ci-après dénommée : LE PRENEUR DE LICENCE ARTICLE 1 PRÉAMBULE

CONTRAT DE LICENCE. Ci-après dénommée : LE PRENEUR DE LICENCE ARTICLE 1 PRÉAMBULE CONTRAT DE LICENCE Entre : L European Pallet Association e. V., Association enregistrée au Registre des Associations du Tribunal d Instance de Munster (R.F.A.) sous le matricule VR 4439, Hermelinweg 14,

Plus en détail

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions ASSURANCE COLLECTIVE Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions Pour une vue détaillée de l outil, consultez l aide-mémoire qui est accessible à partir de la section «Liens utiles» du simulateur.

Plus en détail

6. PAIEMENT - ÉTAT DE COMPTE

6. PAIEMENT - ÉTAT DE COMPTE Pour être rémunéré par la Régie de l assurance maladie (Régie), le dispensateur doit soumettre sa demande de paiement dans les 90 jours suivant la date à laquelle la personne assurée a reçu les services

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110)

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) MUNICIPALITÉ DE ST-BRUNO-DE-KAMOURASKA MRC DE KAMOURASKA RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) CONSIDÉRANT que le conseil municipal de la Municipalité de St-Bruno désire

Plus en détail

Ville de Stanstead SHE-00022549 (STTV-083)

Ville de Stanstead SHE-00022549 (STTV-083) RÈGLEMENT DE DÉROGATIONS MINEURES AUX RÈGLEMENTS D URBANISME Projet n : SHE-00022549 (STTV-083) Préparé par : Les Services exp inc. 150, rue de Vimy Sherbrooke (Québec) J1J 3M7 www.teknika-hba.com Tél.

Plus en détail

Pour obtenir les services de DÉMÉNAGEMENT PERFORMANCE vous pouvez communiquer avec eux de deux façons : En communiquant avec Monsieur Pierre Panneton

Pour obtenir les services de DÉMÉNAGEMENT PERFORMANCE vous pouvez communiquer avec eux de deux façons : En communiquant avec Monsieur Pierre Panneton Pour obtenir les services de DÉMÉNAGEMENT PERFORMANCE vous pouvez communiquer avec eux de deux façons : En communiquant avec Monsieur Pierre Panneton o Téléphone au bureau : 514-351-8700 o Pour toute urgence

Plus en détail

Cartes de crédit avec garantie

Cartes de crédit avec garantie Cartes de crédit avec garantie Une carte de crédit avec garantie pourrait vous être utile si : Vous devez établir des antécédents en matière de crédit ou vous désirez remédier à une mauvaise cote de solvabilité

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Plaignant BELL MOBILITÉ. Intimée. l intimée, lui a refusé le service SCP numérique parce qu il ne lui a pas fourni son

Plaignant BELL MOBILITÉ. Intimée. l intimée, lui a refusé le service SCP numérique parce qu il ne lui a pas fourni son PV 99 03 48 RENÉ COMEAU Plaignant c. BELL MOBILITÉ Intimée LA PLAINTE Le plaignant allègue que la Boutique du téléphone, agente autorisée de l intimée, lui a refusé le service SCP numérique parce qu il

Plus en détail

DÉCLARATION RELATIVE AUX ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES -BÉNÉVOLES- (art. 258.1 et suivants Loi sur l instruction publique)

DÉCLARATION RELATIVE AUX ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES -BÉNÉVOLES- (art. 258.1 et suivants Loi sur l instruction publique) DÉCLARATION RELATIVE AUX ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES -BÉNÉVOLES- (art. 258.1 et suivants Loi sur l instruction publique) Afin de protéger davantage l intégrité et la sécurité des élèves, la Loi modifiant la

Plus en détail

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance Le 2 décembre 2009, l Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi 60, intitulé Loi modifiant la

Plus en détail

RÉCLAMATION DE BAGAGES PERDUS / ENDOMMAGÉS

RÉCLAMATION DE BAGAGES PERDUS / ENDOMMAGÉS RÉCLAMATION DE BAGAGES PERDUS / ENDOMMAGÉS VOUS DEVEZ SOUMETTRE VOTRE RÉCLAMATION DANS LES 90 JOURS SUIVANT L INCIDENT. Étape 1 : Étape 2 : Remplir et signer le formulaire joint. Veuillez fournir les documents

Plus en détail

Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014

Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014 1 Consultation 2014 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ET CONSULTATION ANNUELLE 3 DÉCEMBRE 2014 QUI EST RECYCLEMÉDIAS? 2 RecycleMédias est un organisme privé à but non lucratif. Formé en décembre 2000 et agréé par le

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS AU CANADA PAR LES IMPORTATEURS

CONSERVATION DES DOCUMENTS AU CANADA PAR LES IMPORTATEURS Ottawa, le 4 septembre 2008 MÉMORANDUM D17-1-21 En résumé CONSERVATION DES DOCUMENTS AU CANADA PAR LES IMPORTATEURS 1. Ce mémorandum était antérieurement intitulé, mémorandum D17-1-21, Tenue des livres

Plus en détail

MÉCANIQUE DE PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES

MÉCANIQUE DE PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES EMPLOI-QUÉBEC LA Q U A L I F I C A T I O N O B L I G A T O I R E MÉCANIQUE DE PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES CONNAÎTRE LA QUALIFICATION LES FONCTIONS DU TRAVAIL Le certificat de qualification en mécanique de

Plus en détail

ATTESTATION DE REVENU QUÉBEC AGENCES DE PLACEMENT DE PERSONNEL

ATTESTATION DE REVENU QUÉBEC AGENCES DE PLACEMENT DE PERSONNEL ATTESTATION DE AGENCES DE PLACEMENT DE PERSONNEL Février 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION 2 Mise en contexte; Attestation de Revenu Québec; Annonces budgétaires; Comment obtenir et vérifier une attestation

Plus en détail

Cahier des charges relatif à la réalisation de travaux d impression au profit de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales

Cahier des charges relatif à la réalisation de travaux d impression au profit de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales République algérienne démocratique et populaire Ministère de l enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique Université Mouloud MAMMERI de Tizi-Ouzou Faculté des Sciences Humaines et Sociales

Plus en détail

RÈGLEMENTS DU CONCOURS «Célébrer la diversité corporelle partout!»

RÈGLEMENTS DU CONCOURS «Célébrer la diversité corporelle partout!» RÈGLEMENTS DU CONCOURS «Célébrer la diversité corporelle partout!» COMMENT PARTICIPER: Pour participer au Concours «Célébrer la diversité corporelle partout!», vous devez commander gratuitement des affiches

Plus en détail

Charte des fournisseurs d électricité

Charte des fournisseurs d électricité Charte des fournisseurs d électricité dans le cadre de leur relation avec une clientèle professionnelle Depuis le 1er juillet 2004, tous les clients professionnels peuvent choisir librement leur fournisseur

Plus en détail

Location Talkie walkie PMR ou PMR446

Location Talkie walkie PMR ou PMR446 Location Talkie walkie PMR ou PMR446 Vous avez besoin ponctuellement de matériel radio? Avez vous pensé à la location de talkies walkies? Pour tester un nouveau moyen de communication, étendre votre parc

Plus en détail

Entente de services de garde d'enfant en milieu familial

Entente de services de garde d'enfant en milieu familial PCR PEC PEC-LD nouvelle entente PCRS POUPON EH renouvellement Objet du contrat de louage de services à exécution successive Entente de services de garde d'enfant en milieu familial INTERVENANT ENTRE LE

Plus en détail

LISTE DE CONTRÔLE POUR PROGRAMME DE SOUTIEN POUR LA MISE EN MARCHÉ D ENREGISTREMENTS SONORES

LISTE DE CONTRÔLE POUR PROGRAMME DE SOUTIEN POUR LA MISE EN MARCHÉ D ENREGISTREMENTS SONORES LISTE DE CONTRÔLE POUR PROGRAMME DE SOUTIEN POUR LA MISE EN MARCHÉ D ENREGISTREMENTS SONORES Veuillez joindre à votre demande les documents suivants. L omission de joindre tous les documents requis peut

Plus en détail

Le Crédit documentaire

Le Crédit documentaire FinancEmEnt En devises Et trade FinancE Le Crédit documentaire que vous exportiez ou importiez des marchandises et/ou des services, vous avez besoin de garanties : garantie du paiement de vos ventes si

Plus en détail

SECTION 1 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LE DEMANDEUR USAGE INTERNE SEULEMENT

SECTION 1 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LE DEMANDEUR USAGE INTERNE SEULEMENT Ce formulaire doit être utilisé pour faire une demande de financement au Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor) au titre du Programme d investissements ciblés, du Fonds pour l innovation

Plus en détail

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ autionnement Guide explicatif Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ Ce guide est conçu pour vous aider à remplir adéquatement le formulaire de demande d adhésion

Plus en détail

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Le Code criminel et la conduite d un véhicule routier Certains comportements ou certaines actions

Plus en détail

Règlement complet du Jeu Grand jeu Sites & Paysages

Règlement complet du Jeu Grand jeu Sites & Paysages Règlement complet du Jeu Grand jeu Sites & Paysages 1 Article 1 : Objet. L association «Camping Sites & Paysages» (ci-après «l organisateur») dont le siège social est situé : 89 Rue du Petit Bois / 07120

Plus en détail

CONSTATATIONS DÉTAILLÉES GOSSELIN

CONSTATATIONS DÉTAILLÉES GOSSELIN 9 Partie neuf CONSTATATIONS DÉTAILLÉES GOSSELIN 9.1 Description de l'entreprise Gosselin Communications Stratégiques Inc. («Gosselin Communications») a été constituée en société par Gilles-André Gosselin

Plus en détail

VENTE PAR VOIE DE SOUMISSION PUBLIQUE

VENTE PAR VOIE DE SOUMISSION PUBLIQUE Société de développement industriel de Saint-Anselme inc. 134, rue Principale Saint-Anselme (Québec) G0R 2N0 Tél. : 418.885.4977 Télécopieur : 418.885.9834 municipalite@st-anselme.ca www.st-anselme.ca

Plus en détail

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3 Paris, le 21 juillet 2009 Le ministre de la culture et de la communication à Mesdames et Messieurs les préfets de régions Mesdames et Messieurs les préfets de départements Mesdames et Messieurs les présidents

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DC4 DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration

Plus en détail

ARQ RBQ. Comment s y retrouver? Attestation de revenu Québec. La licence restreinte. Le Registre des entreprises non-admissibles RENA

ARQ RBQ. Comment s y retrouver? Attestation de revenu Québec. La licence restreinte. Le Registre des entreprises non-admissibles RENA ARQ Attestation de revenu Québec La licence restreinte RBQ Le Registre des entreprises non-admissibles RENA Comment s y retrouver? Version juillet 2012 1 Les attestations fiscales de revenu Québec(ARQ)

Plus en détail

licenciement collectif cessation d emploi

licenciement collectif cessation d emploi Commission des normes du travail L avis de licenciement collectif L avis de cessation d emploi L avis de licenciement collectif L avis de cessation d emploi Vous devez mettre fin à l emploi de 10 salariés

Plus en détail

Politique MEMBRES Relative à la cotisation, à l inscription au tableau des membres et aux frais exigibles

Politique MEMBRES Relative à la cotisation, à l inscription au tableau des membres et aux frais exigibles Politique MEMBRES Relative à la cotisation, à l inscription au tableau des membres et aux frais exigibles 1.00 AVIS ET PAIEMENT 1.01 Conformément aux dispositions du Code des professions (art. 46), tout

Plus en détail

ENTENTE DE RECONNAISSANCE MUTUELLE

ENTENTE DE RECONNAISSANCE MUTUELLE ENTENTE DE RECONNAISSANCE MUTUELLE entre L INSTITUTE AND FACULTY OF ACTUARIES et L INSTITUT CANADIEN DES ACTUAIRES DOCUMENT 213103 TABLE DES MATIÈRES 1. CONTEXTE 3 2. CONDITIONS CONVENUES 4 3. FONDEMENTS

Plus en détail

FICHE PRATIQUE RELATIVE A LA PROTECTION DES CONSOMMATEURS Les contrats conclus à distance

FICHE PRATIQUE RELATIVE A LA PROTECTION DES CONSOMMATEURS Les contrats conclus à distance FICHE PRATIQUE RELATIVE A LA PROTECTION DES CONSOMMATEURS Les contrats conclus à distance Edition 2014 Cette fiche pratique est élaborée sur la base des dispositions de la loi 31-08 édictant des mesures

Plus en détail

Si les demandes de service sont expédiées par la poste ou par télécopieur, un seul mode de paiement par demande de service est accepté.

Si les demandes de service sont expédiées par la poste ou par télécopieur, un seul mode de paiement par demande de service est accepté. 5. PAIEMENT DES SERVICES 5.1 GÉNÉRALITÉ Pour qu'un service soit rendu par la Direction des registres et de la certification, le requérant doit acquitter le montant total des frais exigibles pour sa demande

Plus en détail

Guide de présentation d une demande d un assureur à charte québécoise pour l obtention d un permis en vertu de la Loi sur l assurance-dépôts

Guide de présentation d une demande d un assureur à charte québécoise pour l obtention d un permis en vertu de la Loi sur l assurance-dépôts Guide de présentation d une demande Table des matières Page 1. Introduction 1 2. Conditions d admissibilité 1 3. Documents et renseignements exigés 2 4. Dépôt de la demande 3 5. Traitement de la demande

Plus en détail

DEMANDE AU TITRE DU PROCESSUS D ENTENTE À TERME FIXE (Écrire en lettres moulées si vous remplissez le formulaire sur papier)

DEMANDE AU TITRE DU PROCESSUS D ENTENTE À TERME FIXE (Écrire en lettres moulées si vous remplissez le formulaire sur papier) DEMANDE AU TITRE DU PROCESSUS D ENTENTE À TERME FIXE (Écrire en lettres moulées si vous remplissez le formulaire sur papier) PARTIE I DEMANDE EN RÉPONSE À L AVIS DE POSSIBILITÉ D ENTENTE À TERME FIXE SUIVANT

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

Tableau récapitulatif des textes portant sur le devis août 2015

Tableau récapitulatif des textes portant sur le devis août 2015 I - liés à une activité commerciale II - liés aux professions de santé I - liés à une activité commerciale Déménagement Arrêté du 27 avril 2010 Déménagement organisé ou spécial ment Mentions s - référence

Plus en détail

Ville de Trois-Rivières

Ville de Trois-Rivières Ville de Trois-Rivières Compilation administrative en vigueur depuis le 10 juin 2015 Règlement accordant aux résidants de certaines voies publiques un droit particulier d'y stationner leur véhicule de

Plus en détail

Que faire quand on embauche un entrepreneur?

Que faire quand on embauche un entrepreneur? Que faire quand on embauche un entrepreneur? De nombreux entrepreneurs expérimentés et fiables travaillent dans votre région, des professionnels hautement qualifiés, qui font des affaires selon les règles.

Plus en détail

Conditions générales de ventes

Conditions générales de ventes Conditions générales de ventes Article 1. Présentation - Terminologie 1.1. La société à responsabilité limitée AVRIL WEB a une activité de prestations informatiques. 1.2. Dans la totalité des présentes

Plus en détail

I - LA CERTIFICATION DE COMPETENCE

I - LA CERTIFICATION DE COMPETENCE I - LA CERTIFICATION DE COMPETENCE OBJET Les présentes conditions générales de vente précisent les conditions de délivrance et de maintien de la certification de compétence et de la recertification d une

Plus en détail

RÈGLEMENTS. Concours «Un voyage au pays du vrai Père Noël»

RÈGLEMENTS. Concours «Un voyage au pays du vrai Père Noël» RÈGLEMENTS Concours «Un voyage au pays du vrai Père Noël» Règlements 1. Les boutiques Souris Mini inc. est l Organisateur du concours «Un voyage au pays du vrai Père Noël». Admissibilité et inscription

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex Tél : 02.37.52.15.28 Télécopie : 02.37.52.85.50 Courriel : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr

Plus en détail

Paiement préautorisé ou chèque en blanc? S O M M A I R E E X É C U T I F. par

Paiement préautorisé ou chèque en blanc? S O M M A I R E E X É C U T I F. par ? S O M M A I R E E X É C U T I F par avril 2005 LES PAIEMENTS PAR DÉBIT PRÉAUTORISÉS Le nombre de paiements par débit préautorisé (DPA) effectués dans les comptes des consommateurs a connu depuis plusieurs

Plus en détail

Leçon 2. La formation du contrat

Leçon 2. La formation du contrat Objectifs : Connaître les différentes étapes de la formation du contrat de crédit à la consommation. Leçon 2 La formation du contrat Afin de responsabiliser l emprunteur la loi a voulu apporter à ce dernier

Plus en détail

CONSIDÉRANT qu un avis de présentation de ce règlement a été donné lors de la séance ordinaire du Conseil de Ville, tenue le 17 mai 1999;

CONSIDÉRANT qu un avis de présentation de ce règlement a été donné lors de la séance ordinaire du Conseil de Ville, tenue le 17 mai 1999; VILLE DE CANDIAC RÈGLEMENT NUMÉRO 1007-99 CONCERNANT LES SYSTÈMES D'ALARME CONSIDÉRANT la création de la Régie intermunicipale de police Roussillon, regroupant les corps policiers des villes de Candiac,

Plus en détail

Examen d habileté à effectuer des tâches de chef d équipe pour le personnel de bureau. Exemples de questions

Examen d habileté à effectuer des tâches de chef d équipe pour le personnel de bureau. Exemples de questions Examen d habileté à effectuer des tâches de chef d équipe pour le personnel de bureau (G C E B) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca.

Plus en détail

RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS CONCOURS COULEURS, SAVEURS ET PLAISIR DANS LE SUROÎT!

RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS CONCOURS COULEURS, SAVEURS ET PLAISIR DANS LE SUROÎT! RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS CONCOURS COULEURS, SAVEURS ET PLAISIR DANS LE SUROÎT! 1. DURÉE DU CONCOURS Le concours Couleurs, saveurs et plaisir dans le Suroît! débute le 31 août 2015 et se termine

Plus en détail

9119-5982 Québec inc. «Mikes-Lasalle»

9119-5982 Québec inc. «Mikes-Lasalle» 9119-5982 Québec inc. «Mikes-Lasalle» MODALITÉS ET CONDITIONS DE VENTE À : NATHALIE BRAULT SYNDIC INC.., es-qualités de syndic à la faillite de 9119-5982 Québec inc. (ci-après désigné par le «Syndic»).

Plus en détail

ANNEXE I (a. 3) FORMULAIRE DE FIXATION DES

ANNEXE I (a. 3) FORMULAIRE DE FIXATION DES CANADA Province de Québec District de N 0 du dossier ANNEXE I (a. 3) FORMULAIRE DE FIXATION DES PENSIONS ALIMENTAIRES POUR ENFANTS FORMULAIRE : du père de la mère produit conjointement établi par le juge

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉNONCIATION

POLITIQUE DE DÉNONCIATION ÉNONCÉ DE POLITIQUE POLITIQUE DE DÉNONCIATION Canadian Bank Note Company, Limited (la «Société») s est donné pour mission de mener ses affaires en conformité avec les normes les plus rigoureuses en matière

Plus en détail

Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé»

Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé» Règlement du label «Logiciel Maison et Centre de santé» 1 Candidats éligibles Version n 3.0 du 15/10/2014 La procédure de labellisation est ouverte à toute personne morale propriétaire d une solution logicielle

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale»

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale» Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale» CSSS/11/009 DÉLIBÉRATION N 11/006 DU 11 JANVIER 2011 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL NON CODÉES

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE DEVIS ET FACTURE

Formation Repreneurs MODULE DEVIS ET FACTURE Formation Repreneurs MODULE DEVIS ET FACTURE SOMMAIRE I. DEVIS 1. Définition 2. Forme II. FACTURE 1. Facturation entre professionnels 2. Facturation de professionnel à particulier 3. Forme III. CONDITIONS

Plus en détail

1. PÉRIODE DE L OFFRE ET POINTS RÉCOMPENSES

1. PÉRIODE DE L OFFRE ET POINTS RÉCOMPENSES OFFRE DE COMPTE-CHÈQUES CIBC À CERTAINS TITULAIRES DE LA CARTE VISA* RÉCOMPENSES TELUS MC CIBC MODALITÉS CETTE OFFRE EST DESTINÉE AUX RÉSIDENTS CANADIENS ET EST RÉGIE PAR LES LOIS CANADIENNES. 1. PÉRIODE

Plus en détail

Présentation de la Régie du bâtiment du Québec. Licence

Présentation de la Régie du bâtiment du Québec. Licence Présentation de la Régie du bâtiment du Québec Licence Date: Janvier 2012 Notre mission Assurer la qualité des travaux de construction et la sécurité des personnes qui accèdent à un bâtiment, à un équipement

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Identification de l'organisme qui passe le marché : Commune d'orsay Pouvoir adjudicateur : M. le Maire d'orsay Adresse : 2 place du général Leclerc - 91 400 ORSAY Objet

Plus en détail

DEMANDE DE PREMIER PERMIS SOUS LA LOI SUR LES COMPAGNIES DE PRÊT ET DE FIDUCIE

DEMANDE DE PREMIER PERMIS SOUS LA LOI SUR LES COMPAGNIES DE PRÊT ET DE FIDUCIE Financial and Consumer Services Commission Financial Institutions Division 200-225 King Street Fredericton, NB E3B 1E1 Telephone: (506) 453-2315 Commission des services financiers et des services aux consommateurs

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION Financement et contrôle des dépenses électorales Rôle de l agent officiel d un parti politique autorisé Élections générales municipales du 3 novembre 2013 OBJECTIFS DE LA FORMATION Sensibilisation à vos

Plus en détail