CNW Telbec code 1 Sous embargo jusqu à 10 h 45 le 21 novembre Une industrie à surveiller de très près!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CNW Telbec code 1 Sous embargo jusqu à 10 h 45 le 21 novembre 2006. Une industrie à surveiller de très près!"

Transcription

1 Secrétariat général Communiqué de presse CNW Telbec code 1 Sous embargo jusqu à 10 h 45 le 21 novembre 2006 Commerce itinérant d appareils de chauffage et de climatisation Une industrie à surveiller de très près! Québec, le 21 novembre 2006 L Office de la protection du consommateur vient de déposer un total de 328 chefs d accusation pour des amendes pouvant totaliser $ contre les entreprises Flamidor inc. et Pro du chauffage (1983) inc., des administrateurs et certains représentants. Globalement, avec 199 chefs d accusation, Flamidor inc., son administrateur et ses représentants s exposent à des amendes totalisant $. Avec 129 chefs d accusation, Pro du chauffage (1983) inc., ses administrateurs et ses représentants s exposent à des amendes totales de $. Une industrie problématique Le dépôt de ces 328 chefs d accusation constitue l aboutissement du plus important dossier de l histoire de l Office. Ces poursuites sont le résultat des enquêtes menées dans le cadre de son programme de surveillance des commerçants itinérants d appareils de chauffage et de climatisation. Plus de demandes de renseignements ou de plaintes ont été acheminées à l Office au cours de l année , soit une hausse de 42 % en cinq ans. Outre les deux entreprises déjà identifiées, quelques 21 autres entreprises ont généré la quasi-totalité de ces demandes. Fait à signaler, depuis juin 2003, 34 entreprises œuvrant dans ce domaine ont cessé leurs activités, rendant encore plus complexes les recours pouvant être exercés à leur endroit par les consommateurs lésés. Flamidor inc. L Office annonce le dépôt de 199 chefs d accusation contre Flamidor inc., son administrateur et certains représentants. L entreprise est mise en accusation pour avoir fait des représentations fausses ou trompeuses aux consommateurs sur l économie potentielle des coûts de chauffage et le rendement calorifique de l appareil. Elle est accusée de ne pas avoir respecté le délai de restitution du bien accordé aux consommateurs par la loi. En outre, l Office lui reproche de ne pas avoir utilisé un contrat conforme à la loi ou de ne pas avoir remis aux consommateurs «L Énoncé des droits de résolution du consommateur» et un formulaire de résolution (c est-à-dire d annulation) conforme à la loi. Enfin, son président, M. Jean-Noël Lacroix, et douze représentants sont aussi poursuivis pour l une ou l autre des infractions reprochées à l entreprise. Pro du chauffage (1983) inc. Pro du chauffage (1983) inc., ses administrateurs et certains représentants se voient reprocher d avoir commis les mêmes infractions à la Loi sur la protection du consommateur. L Office annonce donc le dépôt de 129 chefs d accusation contre eux. M. Charles-François Pineault et M. Carl Dussault font l objet de poursuites pénales pour des infractions commises alors qu ils étaient présidents de cette entreprise. Par ailleurs, six représentants sont aussi poursuivis pour l une ou l autre des infractions reprochées à l entreprise. Un tableau détaillant les chefs d accusation déposés contre les deux entreprises, les administrateurs et les représentants est annexé au communiqué. Québec 400, boul. Jean-Lesage, bureau 450 Québec (Québec) G1K 8W4 Montréal 5199, rue Sherbrooke Est, bureau 3671, Aile A Montréal (Québec) H1T 3X2

2 Dans le cadre de son programme de surveillance, l Office poursuivra, au cours des prochains mois, l analyse de tous les dossiers des commerçants itinérants d appareils de chauffage et de climatisation qui présentent une demande de permis. Au terme de cette révision complète, l Office pourra décider de ne pas délivrer ou de ne pas renouveler le permis des commerçants aux pratiques douteuses ou illégales. Des enquêtes seront menées sur les commerçants problématiques et d autres chefs d accusation pourront être déposés. L Office sera donc très vigilant à l égard des commerçants itinérants d appareils de chauffage et de climatisation afin de s assurer de la légalité de leurs pratiques et des sanctions seront prises à l endroit des commerçants qui ne se conforment pas à la loi. Les consommateurs qui auraient été lésés par l une ou l autre des entreprises visées sont invités à s informer auprès de l Association des consommateurs pour la qualité dans la construction au sujet des recours collectifs qu elle pilote contre ces entreprises. Des conseils Consultez deux ou trois entreprises spécialisées dans les appareils de chauffage avant d arrêter votre choix. L Office vous suggère aussi de faire inscrire sur votre contrat toutes les promesses de rendement ou d économie que le vendeur vous aura faites. Conservez vos factures relatives aux sources d énergie qui pourraient étayer vos réclamations si les économies promises ou le rendement potentiel n étaient pas atteints. Vérifiez auprès de la Régie du bâtiment et de l Office si l entreprise que vous aurez retenue est détentrice des licences et permis requis. Le Profil du commerçant, c est accessible! Vous voulez savoir si un commerçant a déjà fait l objet de plaintes? Et si c est le cas, vous souhaitez en connaître le nombre ou la nature? Vous désirez vérifier s il est titulaire du permis requis par l Office de la protection du consommateur dans certains secteurs d activité? Pour ce faire, consultez le site Web de l Office au 30 Salle de presse Les représentants des médias sont invités à visiter notre Salle de presse (www.opc.gouv.qc.ca/medias/ind_medias.asp) en y utilisant le mot de passe suivant : opc- 30-salledepresse pour y accéder. L Office vous remercie de citer la source lors de l utilisation d une chronique. Source : Service des communications et de l éducation Pour renseignements : Jean Jacques Préaux (418) poste 2254

3 FLAMIDOR INC. -DÉTAIL DES INFRACTIONS Qualité Articles de loi voir annexe Nombre de chefs Amendes et frais réclamés Chicoutimi g Flamidor inc. compagnie ,040 $ Jean-Noël Lacroix président ,350 $ Alain Côté représentant ,280 $ Jocelyn Savard représentant ,580 $ René Gagnon représentant ,680 $ Joseph Moisan représentant ,560 $ Clément Veilleux représentant ,280 $ SOUS-TOTAL ,770 $ Roberval Flamidor inc. compagnie ,690 $ Jean-Noël Lacroix président ,790 $ Alain Côté représentant ,280 $ Joseph Moisan représentant ,970 $ Raymond Fortin représentant ,560 $ SOUS-TOTAL ,290 $ Rouyn-Noranda Flamidor inc. compagnie ,110 $ Jean-Noël Lacroix président ,830 $ Clément Veilleux représentant ,560 $ Richard Boucher représentant ,710 $ SOUS-TOTAL ,210 $ Québec Flamidor inc. compagnie ,380 $ Jean-Noël Lacroix président ,950 $ Yves Côté représentant ,280 $ Stéphane Rondeau représentant ,280 $ Jacques Nadaud représentant ,280 $ André Rousseau représentant ,280 $ Pierre St-Cyr représentant $ SOUS-TOTAL ,880 $ TOTAL ,150 $ Résumé : Total de 72 chefs contre la compagnie pour un total de 138,220 $ (amendes et frais) Total de 72 chefs contre le président Jean-Noël Lacroix pour un total de 46,920 $ (amendes et frais) Total de 55 chefs contre 12 représentants pour un total de 35,010 $ (amendes et frais) : Joseph Moisan 13 chefs René Gagnon 12 chefs Clément Veilleux 6 chefs Jocelyn Savard 4 chefs Raymond Fortin 4 chefs Alain Côté 4 chefs Richard Boucher 3 chefs Yves Côté 2 chefs Stéphane Rondeau 2 chefs Jacques Nadaud 2 chefs André Rousseau 2 chefs Pierre St-Cyr 1 chef

4 PRO DU CHAUFFAGE (1983) INC. -DÉTAIL DES INFRACTIONS Qualité Articles de loi voir annexe Nombre de chefs Amendes et frais réclamés Sherbrooke g Pro du Chauffage (1983) inc. compagnie ,430 $ Charles-François Pineault administrateur ,580 $ Carl Dussault administrateur ,730 $ André Rousseau représentant ,120 $ Daniel Gosselin représentant ,420 $ Claude Aussant représentant ,280 $ SOUS-TOTAL ,560 $ Longueuil Pro du Chauffage (1983) inc. compagnie ,360 $ Charles-François Pineault administrateur ,250 $ Claude Deslauriers représentant ,280 $ Joseph Moisan représentant ,280 $ Raymond Fortin représentant $ SOUS-TOTAL ,600 $ Résumé : TOTAL ,160 $ Total de 54 chefs contre la compagnie pour un total de 101,790 $ (amendes et frais) Total de 43 chefs contre Charles-François Pineault pour un total de 29,830 $ (amendes et frais) Total de 11 chefs contre Carl Dussault pour un total de 4,730 $ (amendes et frais) Total de 21 chefs contre 6 représentants pour un total de 12,810 $ (amendes et frais) : André Rousseau 8 chefs Daniel Gosselin 6 chefs Claude Aussant 2 chefs Joseph Moisan 2 chefs Claude Deslauriers 2 chefs Raymond Fortin 1 chef

5 Annexe Articles de la Loi sur la protection du consommateur Contenu de l'écrit. 58. Le contrat doit être constaté par écrit et indiquer: a) le numéro de permis du commerçant itinérant; b) le nom, l'adresse, le numéro de téléphone ainsi que, le cas échéant, l'adresse électronique et le numéro de télécopieur de chaque établissement du commerçant itinérant au Québec et de chaque représentant du commerçant itinérant qui a signé le contrat; b.1) le nom, l'adresse et le numéro de téléphone du consommateur ainsi que, le cas échéant, son adresse électronique et son numéro de télécopieur; c) la date de la formation du contrat et l'adresse où il est signé; d) la description de chaque bien faisant l'objet du contrat, y compris, le cas échéant, sa quantité et l'année du modèle ou une autre marque distinctive, de même que la durée de chaque service prévu par le contrat; e) le prix comptant de chaque bien ou service; f) le montant de chacun des droits exigibles en vertu d'une loi fédérale ou provinciale; g) le total des sommes que le consommateur doit débourser en vertu du contrat; g.1) le cas échéant, les modalités de paiement; dans le cas d'un contrat de crédit, ces modalités sont indiquées de la façon prévue à l'annexe 3, 5 ou 7; g.2) la fréquence et la date de chaque livraison et de chaque prestation d'un service, de même que la date prévue pour la dernière livraison ou prestation; g.3) le cas échéant, la description de chaque bien reçu en échange ou en acompte et de sa quantité ainsi que le prix convenu pour chaque bien; h) la faculté accordée au consommateur de résoudre le contrat à sa seule discrétion dans les dix jours qui suivent celui où chacune des parties est en possession d'un double du contrat; i) toute autre mention prescrite par règlement. Formule annexée. Le commerçant doit annexer au double du contrat qu'il remet au consommateur un Énoncé des droits de résolution du consommateur et un formulaire de résolution conformes au modèle de l'annexe , c. 9, a. 58; 1998, c. 6, a. 2.

6 Délai de restitution. 63. Dans les 15 jours qui suivent la résolution, les parties doivent se restituer ce qu'elles ont reçu l'une de l'autre. Restitution du bien. Si le commerçant itinérant ne peut restituer au consommateur le bien reçu en paiement, en échange ou en acompte, il doit lui remettre le plus élevé de la valeur du bien ou de son prix indiqué au contrat. Frais. Le commerçant itinérant assume les frais de restitution. 1978, c. 9, a. 63; 1998, c. 6, a Fausse représentation Aucun commerçant, fabricant ou publicitaire ne peut, par quelque moyen que ce soit, faire une représentation fausse ou trompeuse à un consommateur. 1978, c. 9, a. 219; 1999, c. 40, a Pratique interdite sur la qualité d'un bien Aucun commerçant, fabricant ou publicitaire ne peut faussement, par quelque moyen que ce soit: a) prétendre qu'un bien ou un service comporte une pièce, une composante ou un ingrédient particulier; b) attribuer à un bien une dimension, un poids, une mesure ou un volume; c) prétendre qu'un bien ou un service répond à une norme déterminée; d) indiquer la catégorie, le type, le modèle ou l'année de fabrication d'un bien; e) prétendre qu'un bien est neuf, remis à neuf ou utilisé à un degré déterminé; f) prétendre qu'un bien ou un service a des antécédents particuliers ou a eu une utilisation particulière; g) attribuer à un bien ou à un service une certaine caractéristique de rendement. 1978, c. 9, a. 221; 1999, c. 40, a

MENTIONS OBLIGATOIRES EN VERTU DE LA LOI DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR

MENTIONS OBLIGATOIRES EN VERTU DE LA LOI DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR MENTIONS OBLIGATOIRES EN VERTU DE LA LOI DE LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR COMPLÉMENT AU CHAPITRE 25 PAGE 199 Ce document contient le texte des mentions obligatoires exigées par la Loi de la protection

Plus en détail

L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR AU DOMAINE IMMOBILIER

L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR AU DOMAINE IMMOBILIER COLLOQUE DE LA FONDATION CLAUDE MASSE, 7 NOVEMBRE 2013 L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR AU DOMAINE IMMOBILIER M e Luc Thibaudeau INTRODUCTION : LE BESOIN DE PROTECTION DU CONSOMMATEUR

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE COMPLÉMENT D INFORMATION

AIDE-MÉMOIRE COMPLÉMENT D INFORMATION AIDE-MÉMOIRE COMPLÉMENT D INFORMATION Identifiez vos besoins et votre capacité financière En tant qu acheteur, vous devez vous assurer que le véhicule correspond vraiment à vos besoins et à votre capacité

Plus en détail

LE RôLE ET LEs services du syndic

LE RôLE ET LEs services du syndic Le Rôle et les services du syndic La présente brochure a pour seul objectif de donner de l information sur le rôle et les services du syndic de l Ordre des comptables agréés du Québec. Elle ne vise pas

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et la Loi sur le recouvrement de certaines créances

Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et la Loi sur le recouvrement de certaines créances DEUXIÈME SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 48 Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et la Loi sur le recouvrement de certaines créances Présentation Présenté par M.

Plus en détail

Liste des documents à joindre à l avis. Liste des documents à conserver en tout temps. Renseignements généraux

Liste des documents à joindre à l avis. Liste des documents à conserver en tout temps. Renseignements généraux Avis de tenue d un concours publicitaire Avis important Liste des documents à joindre à l avis Liste des documents à conserver en tout temps Renseignements généraux Formulaire Avis de tenue d un concours

Plus en détail

GUIDE Demande de permis d agent de voyages

GUIDE Demande de permis d agent de voyages Avis à tous les requérants de permis Veuillez prendre note qu aucun permis de l ne vous sera délivré tant que l immatriculation de votre entreprise ne sera pas officiellement inscrite dans les registres

Plus en détail

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Secrétariat Corporate Service corporatif August 7, 2014 V1.0 7 août 2014 V9.0 Pour usage interne Table des matières

Plus en détail

Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives

Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 60 (2009, chapitre 51) Loi modifiant la Loi sur la protection du consommateur et d autres dispositions législatives Présenté le 16 juin 2009

Plus en détail

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ

Guide explicatif. Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ autionnement Guide explicatif Demande d adhésion à la police d assurance cautionnement collective de la CMMTQ Ce guide est conçu pour vous aider à remplir adéquatement le formulaire de demande d adhésion

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d'enseignement professionnel. Questions et réponses supplémentaires sur la formation au pilotage

Loi de 2005 sur les collèges privés d'enseignement professionnel. Questions et réponses supplémentaires sur la formation au pilotage Juin 2007 Loi de 2005 sur les collèges privés d'enseignement professionnel Questions et réponses supplémentaires sur la formation au pilotage 1. Quelles sont les exigences de la Loi de 2005 sur les collèges

Plus en détail

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet

Mise en contexte PAR CONSÉQUENT, IL EST CONVENU CE QUI SUIT : 1. Objet TERMES ET CONDITIONS OUVERTURE DE COMPTE-CLIENT PRÉVOYANT L UTILISATION D UN TRANSPONDEUR, DESTINÉ AU PÉAGE DU PONT SERGE-MARCIL, VÉHICULES DE CATÉGORIE 1 ET 2 Mise en contexte Ces modalités contractuelles

Plus en détail

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage TABLE DES MATIÈRES Démarrer votre entreprise.................................................................................... 3 Choisir

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION POUR PRÉSENTER DES DOCUMENTS AUX FINS D ENREGISTREMENT DANS LE SYSTÈME D ENREGISTREMENT IMMOBILIER ÉLECTRONIQUE

DEMANDE D AUTORISATION POUR PRÉSENTER DES DOCUMENTS AUX FINS D ENREGISTREMENT DANS LE SYSTÈME D ENREGISTREMENT IMMOBILIER ÉLECTRONIQUE Formulaire 1 Pour les auteurs de demande AUTRES que des organismes gouvernementaux DEMANDE D AUTORISATION POUR PRÉSENTER DES DOCUMENTS AUX FINS D ENREGISTREMENT DANS LE SYSTÈME D ENREGISTREMENT IMMOBILIER

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DES AGENTS DE COMMERCIALISATION DE GAZ

CODE DE CONDUITE DES AGENTS DE COMMERCIALISATION DE GAZ CODE DE CONDUITE DES AGENTS DE COMMERCIALISATION DE GAZ Règles prescrites conformément à la partie III de la Loi de 1998 sur la Commission de l énergie de l Ontario Commission de l énergie de l Ontario

Plus en détail

Si les demandes de service sont expédiées par la poste ou par télécopieur, un seul mode de paiement par demande de service est accepté.

Si les demandes de service sont expédiées par la poste ou par télécopieur, un seul mode de paiement par demande de service est accepté. 5. PAIEMENT DES SERVICES 5.1 GÉNÉRALITÉ Pour qu'un service soit rendu par la Direction des registres et de la certification, le requérant doit acquitter le montant total des frais exigibles pour sa demande

Plus en détail

(Ordonnance n 109/08) Efficace le 1 septembre, 2008 CODE DE DÉONTOLOGIE VISANT LES TRANSACTIONS D ACHAT DIRECT

(Ordonnance n 109/08) Efficace le 1 septembre, 2008 CODE DE DÉONTOLOGIE VISANT LES TRANSACTIONS D ACHAT DIRECT OBJECTIF CODE DE DÉONTOLOGIE VISANT LES TRANSACTIONS D ACHAT DIRECT Le Code de déontologie («Code») établit les normes minimales que les intermédiaires en gaz naturel doivent respecter lorsqu ils achètent,

Plus en détail

Si les demandes de service sont expédiées par la poste ou par télécopieur, un seul mode de paiement par demande de service est accepté.

Si les demandes de service sont expédiées par la poste ou par télécopieur, un seul mode de paiement par demande de service est accepté. 5. PAIEMENT DES SERVICES 5.1 GÉNÉRALITÉ Pour qu'un service soit rendu par la Direction des registres et de la certification, le requérant doit acquitter le montant total des frais exigibles pour sa demande

Plus en détail

Concours Un jeu d enfant!

Concours Un jeu d enfant! Règlements officiels de participation au concours 1. Durée du concours Le concours «Un jeu d enfant!» (ci après nommé «le concours» se déroule au Québec, à compter du samedi 29 mars 2014 09h00:01 HE, jusqu

Plus en détail

Ville de Trois-Rivières

Ville de Trois-Rivières Ville de Trois-Rivières Compilation administrative en vigueur depuis le 10 juin 2015 Règlement accordant aux résidants de certaines voies publiques un droit particulier d'y stationner leur véhicule de

Plus en détail

COMITÉ DE DISCIPLINE CHAMBRE DE L ASSURANCE DE DOMMAGES

COMITÉ DE DISCIPLINE CHAMBRE DE L ASSURANCE DE DOMMAGES CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COMITÉ DE DISCIPLINE CHAMBRE DE L ASSURANCE DE DOMMAGES N : 2013-06-01(C) DATE : 14 janvier 2014 LE COMITÉ : M e Daniel M. Fabien, avocat M. Luc Bellefeuille, C.d A.A., courtier

Plus en détail

VENTE PAR VOIE DE SOUMISSION PUBLIQUE

VENTE PAR VOIE DE SOUMISSION PUBLIQUE Société de développement industriel de Saint-Anselme inc. 134, rue Principale Saint-Anselme (Québec) G0R 2N0 Tél. : 418.885.4977 Télécopieur : 418.885.9834 municipalite@st-anselme.ca www.st-anselme.ca

Plus en détail

Attestation de Revenu Québec et contrats publics : changements importants L obligation est étendue aux sous-traitants

Attestation de Revenu Québec et contrats publics : changements importants L obligation est étendue aux sous-traitants Attestation de Revenu Québec et contrats publics : changements importants L obligation est étendue aux sous-traitants Depuis maintenant plus d'un an, tout entrepreneur qui désire conclure avec un organisme

Plus en détail

Service des ressources humaines

Service des ressources humaines Service des ressrces humaines Annexe 1-D DÉCLARATION RELATIVE AUX ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES Ce document doit être télécopié à monsieur Guy Rsseau au 450 776-8345 Veuillez identifier la situation appropriée

Plus en détail

Mémoire Projet de loi n o 88. Loi sur la sécurité privée

Mémoire Projet de loi n o 88. Loi sur la sécurité privée Mémoire Projet de loi n o 88 Loi sur la sécurité privée Présenté à la Commission des institutions par l Association des courtiers et agents immobiliers du Québec Janvier 2005 Introduction L Association

Plus en détail

un investissement dans les compétences de votre personnel

un investissement dans les compétences de votre personnel EMPLOI-QUÉBEC La qualification obligatoire un investissement dans les compétences de votre personnel LA QUALIFICATION OBLIGATOIRE avant-propos La compétence de la main-d œuvre constitue un des facteurs

Plus en détail

Mise à jour Licence de gestionnaire de salle

Mise à jour Licence de gestionnaire de salle Mise à jour Licence de gestionnaire de salle Veuillez indiquer votre numéro de dossier attribué par la Régie 13- Veuillez remplir le tableau suivant et le retourner avec le formulaire dûment rempli et

Plus en détail

Règlement numéro 13-2000 concernant les systèmes d alarme

Règlement numéro 13-2000 concernant les systèmes d alarme Règlement numéro 13-2000 concernant les systèmes d alarme Adopté lors de la séance ordinaire tenue le 5 février 2001 Entré en vigueur le 11 février 2001. Modifié par : Règlement numéro 07-2001 - Modification

Plus en détail

CONCOURS. Cordon Bleu «Un chalet. Tes chums. Un chef.» Règlement officiel de participation

CONCOURS. Cordon Bleu «Un chalet. Tes chums. Un chef.» Règlement officiel de participation CONCOURS Cordon Bleu «Un chalet. Tes chums. Un chef.» Règlement officiel de participation 1. Le concours «Un chalet. Tes chums. Un chef.» (ci- après le «Concours») est tenu par Aliments Ouimet- Cordon

Plus en détail

UN AVOCAT PEUT-IL AGIR À TITRE DE COURTIER IMMOBILIER?

UN AVOCAT PEUT-IL AGIR À TITRE DE COURTIER IMMOBILIER? UN AVOCAT PEUT-IL AGIR À TITRE DE COURTIER IMMOBILIER? Par : Paul Mayer, du cabinet d avocats Fasken Martineau Les décisions récentes des tribunaux ont clairement démontré qu un avocat ne peut légalement

Plus en détail

COMPTE RENDU DE RÉUNION Service du contrôle des armes à feu

COMPTE RENDU DE RÉUNION Service du contrôle des armes à feu COMPTE RENDU DE RÉUNION Service du contrôle des armes à feu Référenc e 045-00-08 Date (a-m-j) 22, 23, 29 et 30 novembre 2011 Objet Rencontre du contrôleur des armes à feu avec les entreprises québécoises

Plus en détail

Loi modifiant la Loi concernant l impôt sur le tabac et d autres dispositions législatives principalement afin delutter contre la contrebande de tabac

Loi modifiant la Loi concernant l impôt sur le tabac et d autres dispositions législatives principalement afin delutter contre la contrebande de tabac PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 59 (2009, chapitre 47) Loi modifiant la Loi concernant l impôt sur le tabac et d autres dispositions législatives principalement afin delutter

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES DROITS DE TOUTE AUTRE NATURE EXIGIBLES AU COLLÉGIAL (RÈGLEMENT NUMÉRO 11)

RÈGLEMENT SUR LES DROITS DE TOUTE AUTRE NATURE EXIGIBLES AU COLLÉGIAL (RÈGLEMENT NUMÉRO 11) RÈGLEMENT SUR LES DROITS DE TOUTE AUTRE NATURE EXIGIBLES AU COLLÉGIAL (RÈGLEMENT NUMÉRO 11) Le 25 mars 2015 RÈGLEMENT SUR LES DROITS DE TOUTE AUTRE NATURE EXIGIBLES AU COLLÉGIAL 1. FONDEMENT Le présent

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3 Table des matières Avant-propos... 1 Partie introductive... 3 Le partage des compétences législatives... 3 Les pouvoirs de juridiction fédérale... 6 Les pouvoirs de juridiction provinciale... 7 Les compagnies

Plus en détail

Montréal, le 1 er août 2014. M e François Giroux McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L 1000, rue de la Gauchetière Ouest Bureau 2500 Montréal (Québec) H3B 0A2

Montréal, le 1 er août 2014. M e François Giroux McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L 1000, rue de la Gauchetière Ouest Bureau 2500 Montréal (Québec) H3B 0A2 Montréal, le 1 er août 2014 M. M e François Giroux McCarthy Tétrault S.E.N.C.R.L 1000, rue de la Gauchetière Ouest Bureau 2500 Montréal (Québec) H3B 0A2 Objet : Plainte de M. à l endroit de la CIBC N/Réf.

Plus en détail

9119-5982 Québec inc. «Mikes-Lasalle»

9119-5982 Québec inc. «Mikes-Lasalle» 9119-5982 Québec inc. «Mikes-Lasalle» MODALITÉS ET CONDITIONS DE VENTE À : NATHALIE BRAULT SYNDIC INC.., es-qualités de syndic à la faillite de 9119-5982 Québec inc. (ci-après désigné par le «Syndic»).

Plus en détail

PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE

PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE En matière de publicité, la tromperie peut coûter très cher! Comment présenter ses opérations immobilières de la manière la plus favorable possible, sans pour autant encourir

Plus en détail

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6

Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 ADMINISTRATION Approuvées et en vigueur le 14 septembre 1998 Révisées le 29 septembre 2012 Prochaine révision en 2014-2015 Page 1 de 6 1. PRÉAMBULE Les membres du personnel autorisés peuvent effectuer

Plus en détail

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Section A : Renseignements personnels et commerciaux Numéro de référence : AVIS SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE La

Plus en détail

Document de consultation sur une nouvelle réglementation en application de la Loi sur les arrangements préalables de services de pompes funèbres

Document de consultation sur une nouvelle réglementation en application de la Loi sur les arrangements préalables de services de pompes funèbres Document de consultation sur une nouvelle réglementation en application de la Loi sur les arrangements préalables de services de pompes funèbres Décembre 2011 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Contexte...3

Plus en détail

Présentation de la Régie du bâtiment du Québec. Licence

Présentation de la Régie du bâtiment du Québec. Licence Présentation de la Régie du bâtiment du Québec Licence Date: Janvier 2012 Notre mission Assurer la qualité des travaux de construction et la sécurité des personnes qui accèdent à un bâtiment, à un équipement

Plus en détail

FICHE RECAPITULATIVE COMPAREE Démarchage à domicile d un artisan allemand. Quelle est la différence entre un contrat et un devis?

FICHE RECAPITULATIVE COMPAREE Démarchage à domicile d un artisan allemand. Quelle est la différence entre un contrat et un devis? FICHE RECAPITULATIVE COMPAREE Démarchage à domicile d un artisan allemand Avec le retour des beaux jours, nombreux sont les consommateurs qui souhaitent faire effectuer des travaux de toiture, peinture

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 194-2015 Relatif aux chiens et chats sur le territoire de la municipalité

RÈGLEMENT NUMÉRO 194-2015 Relatif aux chiens et chats sur le territoire de la municipalité PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-PIE RÈGLEMENT NUMÉRO 194-2015 Relatif aux chiens et chats sur le territoire de la municipalité ATTENDU qu en vertu de l article 63 de la Loi sur les Compétences municipales,

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DC4 DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION AU BARREAU DU QUÉBEC

DEMANDE D ADMISSION AU BARREAU DU QUÉBEC DEMANDE D ADMISSION AU BARREAU DU QUÉBEC À titre de (veuillez cocher une case) : Conseiller juridique canadien Conseiller juridique étranger Conseiller juridique d entreprise Détenteur d un permis restrictif

Plus en détail

CONSIDÉRANT qu un avis de présentation de ce règlement a été donné lors de la séance ordinaire du Conseil de Ville, tenue le 17 mai 1999;

CONSIDÉRANT qu un avis de présentation de ce règlement a été donné lors de la séance ordinaire du Conseil de Ville, tenue le 17 mai 1999; VILLE DE CANDIAC RÈGLEMENT NUMÉRO 1007-99 CONCERNANT LES SYSTÈMES D'ALARME CONSIDÉRANT la création de la Régie intermunicipale de police Roussillon, regroupant les corps policiers des villes de Candiac,

Plus en détail

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Demande de licence de bingo en salle seul Guide Formulaire de demande de licence Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Annexe A.1 Déclaration annuelle des personnes liées à l organisme Annexe B

Plus en détail

Projet de loi n o 24. Présentation. Présenté par M. Jean-Marc Fournier Ministre de la Justice

Projet de loi n o 24. Présentation. Présenté par M. Jean-Marc Fournier Ministre de la Justice DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 24 Loi visant principalement à lutter contre le surendettement des consommateurs et à moderniser les règles relatives au crédit à la consommation

Plus en détail

Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation

Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation Ébauche datée du 22 mai 2002 Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation Rapport annuel au Secrétariat de l ACI Bureau de la consommation, Industrie Canada,

Plus en détail

1. Durée du concours. 2. Groupe lié au concours

1. Durée du concours. 2. Groupe lié au concours Le consommateur est invité à participer au concours Weekends Vol 920, par une publicité télé sur TVA, sur internet, et sur le site de l Auberge du lac Taureau et par infolettres et médias sociaux. 1. Durée

Plus en détail

Concours «Gagnez-y avec le financement Prêt-à-conduire Desjardins»

Concours «Gagnez-y avec le financement Prêt-à-conduire Desjardins» Concours «Gagnez-y avec le financement Prêt-à-conduire Desjardins» Règlement de participation DESCRIPTION ET DURÉE DU CONCOURS Le concours «Gagnez-y avec le financement Prêt-à-conduire Desjardins» est

Plus en détail

Titre Type de ressource Niveau Matière Public Description Thème 4. A quelles règles sont soumises les activités de l entreprise sur le marché?

Titre Type de ressource Niveau Matière Public Description Thème 4. A quelles règles sont soumises les activités de l entreprise sur le marché? Description Titre Type de ressource Niveau Matière Public Description Thème Objectifs Pré-requis Le droit de la consommation, facteur de protection du consommateur SITUATION D ENSEIGNEMENT Terminale DROIT

Plus en détail

LE CONTENU DES MODALITÉS DE SERVICE

LE CONTENU DES MODALITÉS DE SERVICE LE CONTENU DES MODALITÉS DE SERVICE Suite à l examen des modalités de service élaborées par différentes entreprises offrant des services de téléphonie cellulaire, l Union des consommateurs a constaté que

Plus en détail

RÈGLEMENTS. Concours «Un voyage au pays du vrai Père Noël»

RÈGLEMENTS. Concours «Un voyage au pays du vrai Père Noël» RÈGLEMENTS Concours «Un voyage au pays du vrai Père Noël» Règlements 1. Les boutiques Souris Mini inc. est l Organisateur du concours «Un voyage au pays du vrai Père Noël». Admissibilité et inscription

Plus en détail

DURÉE DU CONCOURS : ADMISSIBILITÉ :

DURÉE DU CONCOURS : ADMISSIBILITÉ : MasterCard MD Services financiers le Choix du Président MD 2014 Règlement officiel du concours Devenez millionnaire de points PC («Règlement officiel») AUCUN ACHAT REQUIS. LE CONCOURS EST RÉSERVÉ AUX RÉSIDENTS

Plus en détail

«PLIEZ BAGAGES AVEC HEINEKEN!»

«PLIEZ BAGAGES AVEC HEINEKEN!» Règlements officiels du concours «PLIEZ BAGAGES AVEC HEINEKEN!» (collectivement le «Concours») Bâton Rouge Steakhouse & Bar (le «Commanditaire du Concours») et «Client» (la «Personne» ou Personnes»). LES

Plus en détail

Contrat d exposition dans un lieu public pour fins de vente

Contrat d exposition dans un lieu public pour fins de vente Contrat d exposition dans un lieu public pour fins de vente Ce contrat type définit la relation d engagement entre l artiste et le diffuseur dans le cadre d une exposition dans des lieux publics autres

Plus en détail

CONCOURS «Voyage à Vegas» Hypertherm Powermax RÈGLEMENT OFFICIEL Air Liquide Canada inc. 2009

CONCOURS «Voyage à Vegas» Hypertherm Powermax RÈGLEMENT OFFICIEL Air Liquide Canada inc. 2009 CONCOURS «Voyage à Vegas» Hypertherm Powermax RÈGLEMENT OFFICIEL Air Liquide Canada inc. 2009 1. Le concours est tenu par Air Liquide Canada inc. (ci-après les «organisateurs du concours»). Il se déroule

Plus en détail

Responsabilité de l Autorité des marchés financiers

Responsabilité de l Autorité des marchés financiers Nom du produit d assurance Assurance prêt vie et invalidité Type de produits d assurance Assurances vie et invalidité Coordonnées de l assureur Sherbrooke Vie, compagnie d assurance 716, rue Short, Sherbrooke

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 DC4 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration de sous-traitance

Plus en détail

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant :

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant : Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur Identification du requérant Nom, prénom ou raison sociale du requérant : (ci-après appelé le «requérant») Nom du commerce ou de

Plus en détail

Championnat provincial Junior et Senior 2010 Club de plongeon Camo

Championnat provincial Junior et Senior 2010 Club de plongeon Camo Championnat provincial Junior et Senior 19 au 21 février 2010 (Qualification nationale groupe 1) www.camoplongeon.ca camoplongeon@qc.aira.com Endroit : Installations et équipement : Directeur de la compétition

Plus en détail

La présente chronique ne constitue pas une opinion juridique. Pour plus d informations, veuillez consulter un juriste.

La présente chronique ne constitue pas une opinion juridique. Pour plus d informations, veuillez consulter un juriste. Date de parution : 26/08/2009 Auteurs : Me Madeleine Cadieux mcadieux@clavocats.com Me Danny Larivière dlariviere@clavocats.com Mise en garde : La présente chronique ne constitue pas une opinion juridique.

Plus en détail

ANNEXE 1 RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 AVIS

ANNEXE 1 RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 AVIS ANNEXE 1 Programme Déficience physique RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 À l embauche, le candidat (désigné ci-après «le déclarant») doit déclarer s il a des antécédents judiciaires au Canada ou

Plus en détail

Nom du représentant autonome : Code(s) : AGA/AGD actuel : Le demandeur demande son transfert à :

Nom du représentant autonome : Code(s) : AGA/AGD actuel : Le demandeur demande son transfert à : Demande de transfert Nom du représentant autonome : Code(s) : AGA/AGD actuel : Le demandeur demande son transfert à : Le demandeur a-t-il une dette envers son AGA/AGD actuel? Dans l'affirmative, veuillez

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 301. Établissant un Service de sécurité incendie

RÈGLEMENT NUMÉRO 301. Établissant un Service de sécurité incendie 1 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE L ISLET MUNICIPALITÉ DE VILLE DE ST-PAMPHILE RÈGLEMENT NUMÉRO 301 Établissant un Service de sécurité incendie ATTENDU ATTENDU ATTENDU ATTENDU l entrée en vigueur de la Loi sur

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX (CHIENS ET CHATS)

RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX (CHIENS ET CHATS) PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE BEAUCE VILLE DE BEAUCEVILLE RÈGLEMENT NO 98-09 MODIFIÉ PAR LE RÈGLEMENT 1999-44 RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX (CHIENS ET CHATS) À une séance des Membres du Conseil de

Plus en détail

Concours «Cliquez pour une chance de gagner de l essence»

Concours «Cliquez pour une chance de gagner de l essence» Concours «Cliquez pour une chance de gagner de l essence» RÈGLEMENTS DU CONCOURS Voici les règles complètes, la règlementation et les conditions (les «Règlements») du concours «Cliquez pour une chance

Plus en détail

Lot 1 Lot de mobilier de salon de coiffure comprenant: 6 fauteuils de coiffure; 3 fauteuils pour évier de coiffure et 3 éviers de coiffure.

Lot 1 Lot de mobilier de salon de coiffure comprenant: 6 fauteuils de coiffure; 3 fauteuils pour évier de coiffure et 3 éviers de coiffure. DEMANDE DE SOUMISSIONS BELHUMEUR PRONOVOST INC., syndic de l actif de, requiert, à l égard des biens ci-après décrits, des offres d achat ou des offres de les vendre pour le compte de l actif (les «soumissions»).

Plus en détail

RÈGLEMENTS DU CONCOURS LA VENTE DU MILLION Du 3 janvier au 24 février 2013 1. COMMENT PARTICIPER

RÈGLEMENTS DU CONCOURS LA VENTE DU MILLION Du 3 janvier au 24 février 2013 1. COMMENT PARTICIPER RÈGLEMENTS DU CONCOURS LA VENTE DU MILLION Du 3 janvier au 24 février 2013 1. COMMENT PARTICIPER 1.1. Le concours «La vente du Million» débute le 3 janvier 2013 et se termine le dimanche 24 février 2013

Plus en détail

Guide sur les mutuelles de formation. Règlement sur les mutuelles de formation

Guide sur les mutuelles de formation. Règlement sur les mutuelles de formation Guide sur les mutuelles de formation Règlement sur les mutuelles de formation ÉDITION AVRIL 2008 Dans le cadre d une entente de délégation prévue par la Loi sur le ministère de l Emploi et de la Solidarité

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110)

RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) MUNICIPALITÉ DE ST-BRUNO-DE-KAMOURASKA MRC DE KAMOURASKA RÈGLEMENT NUMÉRO 106-2002 CONCERNANT LES SYSTÈMES D ALARMES (RM-110) CONSIDÉRANT que le conseil municipal de la Municipalité de St-Bruno désire

Plus en détail

COMMISSION DES INSTITUTIONS

COMMISSION DES INSTITUTIONS COMMISSION DES INSTITUTIONS MANDAT : ÉTUDE DU RAPPORT «PROPOSITIONS DE MODIFICATIONS À LA LOI SUR LA TRANSPARENCE ET L ÉTHIQUE EN MATIÈRE DE LOBBYISME ALLOCUTION DU COMMISSAIRE AU LOBBYISME DU QUÉBEC 17

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE PICTOGRAMMES ET DE PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE PICTOGRAMMES ET DE PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE PICTOGRAMMES ET DE PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES Article 1 Champ d application des conditions générales de vente de produits : Les présentes conditions générales

Plus en détail

Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $

Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $ Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $ SEULS LES RÉSIDENTS CANADIENS SONT ADMISSIBLES À CE CONCOURS RÉGI PAR LES LOIS CANADIENNES. 1. PÉRIODE DU CONCOURS

Plus en détail

PROGRAMME D ADAPTATION DE DOMICILE (PAD) INFO-PAD

PROGRAMME D ADAPTATION DE DOMICILE (PAD) INFO-PAD PROGRAMME D ADAPTATION DE DOMICILE (PAD) INFO-PAD BULLETIN D INFORMATION À L INTENTION DES PARTENAIRES MUNICIPAUX ET DES INTERVENANTS DU RÉSEAU DE LA SANTÉ 6 OCTOBRE 2009 NOUVELLES NORMES D'APPLICATION

Plus en détail

Enquête de la Régie de l assurance maladie du Québec sur la Clinique chirurgicale de Laval. Faits saillants et analyse

Enquête de la Régie de l assurance maladie du Québec sur la Clinique chirurgicale de Laval. Faits saillants et analyse Enquête de la Régie de l assurance maladie du Québec sur la Clinique chirurgicale de Laval Faits saillants et analyse 22 mars 2012 1. Objet et déroulement de l enquête À la suite d un article publié le

Plus en détail

Frais de déplacement. de la construction

Frais de déplacement. de la construction Frais de déplacement pour les employés de l industrie de la construction Par : Jean-François Thuot, CGA, MFi M.Fisc. Associé en fiscalité 28 septembre 2011 AVERTISSEMENT 2 La présente conférence traite

Plus en détail

GAGNEZ l ACHAT DE VOTRE VÉHICULE Du 1 er août 2013 au 31 juillet 2014

GAGNEZ l ACHAT DE VOTRE VÉHICULE Du 1 er août 2013 au 31 juillet 2014 Montréal 1751, rue Richardson bur. 4.311, QC H3K 1G6 514.798.1752 Québec 2600, boul. Laurier bur. 925, QC G1V 4W2 418.692.7777 Trois-Rivières 1609, boul. des Forges QC G8Z 1T7 819.841.0158 Sherbrooke 4645,

Plus en détail

Les lignes directrices pour les anciens avocats dont les permis ont été révoqués ou qui ont eu la permission de démissionner

Les lignes directrices pour les anciens avocats dont les permis ont été révoqués ou qui ont eu la permission de démissionner Les lignes directrices pour les anciens avocats dont les permis ont été révoqués ou qui ont eu la permission de démissionner GÉNÉRALITÉ 1. (1) Dans cette ligne directrice, a) «ancien avocat» S'entend d'un

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS ÉTUDIANTS

CONCOURS PHOTOS ÉTUDIANTS RÈGLEMENT OFFICIEL CONCOURS PHOTOS ÉTUDIANTS Le Concours de photos des étudiants (le «concours») débute à minuit une HE le 23 avril 2015 («date de début du concours») et se termine à 23 h 59 HE le 26 juin

Plus en détail

(Recours collectif) No: 500-06-000177-028 REQUÊTE INTRODUCTIVE D'INSTANCE AU SOUTIEN DE SA DEMANDE, LE DEMANDEUR EXPOSE CE QUI SUIT:

(Recours collectif) No: 500-06-000177-028 REQUÊTE INTRODUCTIVE D'INSTANCE AU SOUTIEN DE SA DEMANDE, LE DEMANDEUR EXPOSE CE QUI SUIT: CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL No: 500-06-000177-028 (Recours collectif) COUR SUPÉRIEURE FRANÇOIS RIENDEAU Demandeur c. BRAULT & MARTINEAU INC. Défenderesse REQUÊTE INTRODUCTIVE D'INSTANCE

Plus en détail

Lieu de la formation Cours : Coût participant : Débutant le : Se terminant le : Langue:

Lieu de la formation Cours : Coût participant : Débutant le : Se terminant le : Langue: 9999, Boul. Cavendish, Bureau 350 Saint-Laurent (Québec) H4M 2X5 Canada Tél. : (514) 748-8050 Fax : (514) 748-8521 Formulaire d inscription Formation AUTOMATION STUDIO Veuillez, SVP nous faire parvenir

Plus en détail

ROUGE FM - RÉSEAU CONCOURS SOURIRE DE BÉBÉ _ BABYS R US RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION

ROUGE FM - RÉSEAU CONCOURS SOURIRE DE BÉBÉ _ BABYS R US RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION ROUGE FM - RÉSEAU CONCOURS SOURIRE DE BÉBÉ _ BABYS R US RÈGLEMENTS DE PARTICIPATION 1. Le concours «SOURIRE DE BÉBÉ BABYS R US» (ci-après le «concours») est organisé par Astral Media Radio inc. (ci-après

Plus en détail

TITRE : Règlement sur l'informatique et la téléinformatique

TITRE : Règlement sur l'informatique et la téléinformatique TITRE : Règlement sur l'informatique et la téléinformatique NO : 8 Adoption par le conseil d administration : Résolution : CARL-030825-06 Date : 25 août 2003 Révision : Résolution : Date : TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS Note importante : Ce guide sera mis à jour régulièrement. Veuillez consulter notre site web pour obtenir la version la plus récente. GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS 1. FORMULAIRES A. CONTRATS

Plus en détail

DEMANDE DE SOUMISSIONS

DEMANDE DE SOUMISSIONS DEMANDE DE SOUMISSIONS PIERRE ROY & ASSOCIÉS INC., syndic de l actif d (41-1910681), requiert, à l égard des biens énumérés ci-dessous, des offres d achat ou des offres de les vendre pour le compte de

Plus en détail

ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET

ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET CONTRAT DE SERVICE CHARGÉ DE PROJET Entente entre le centre de la petite enfance [nom du CPE] [adresse] et [Nom de la personne assumant les responsabilités

Plus en détail

APPEL D OFFRES DANS L'AFFAIRE DE LA FAILLITE DE 7691041 CANADA INC. (FAISANT AFFAIRE SOUS LE NOM DE LA CAPSULE SPORTIVE)

APPEL D OFFRES DANS L'AFFAIRE DE LA FAILLITE DE 7691041 CANADA INC. (FAISANT AFFAIRE SOUS LE NOM DE LA CAPSULE SPORTIVE) APPEL D OFFRES DANS L'AFFAIRE DE LA FAILLITE DE 7691041 CANADA INC. (FAISANT AFFAIRE SOUS LE NOM DE LA CAPSULE SPORTIVE) PRICEWATERHOUSECOOPERS INC., en sa qualité de Syndic, offre de vendre par soumission

Plus en détail

Guide de distribution

Guide de distribution protéger Guide de distribution Assurance paiement carte de crédit 65 ans et plus APCC 65 2 03 Copie du contrat d assurance Le Service à la clientèle d Assurance-vie Banque Nationale peut expédier une copie

Plus en détail

«Concours Le Cadeau de l année» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

«Concours Le Cadeau de l année» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION «Concours Le Cadeau de l année» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours «Le cadeau de l année» (ci-après le «Concours») est organisé par Vidéotron s.e.n.c. (ciaprès l «Organisateur»). Le Concours débute

Plus en détail

Politique en matière de harcèlement psychologique au travail

Politique en matière de harcèlement psychologique au travail Politique en matière de harcèlement psychologique au travail Projet déposé au conseil d administration Lors de sa séance du 3 juillet 2014 Gatineau (Québec) 1. OBJECTIFS La présente politique vise à instaurer

Plus en détail

SURVEILLANCE DU MIDI VOLET FINANCIER Informations aux parents 2015-2016

SURVEILLANCE DU MIDI VOLET FINANCIER Informations aux parents 2015-2016 SURVEILLANCE DU MIDI VOLET FINANCIER Informations aux parents 2015-2016 VOLET FINANCIER-SDM 2015-2016 Version 2015.03.24 Page 1 sur 6 SURVEILLANCE DU MIDI AU PRIMAIRE 2015-2016 Journée de classe Lors d

Plus en détail

ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT. options de paiements

ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT. options de paiements ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT options de paiements À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de ses outils interactifs,

Plus en détail