Orienté EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEM VEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Orienté EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEM VEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRI"

Transcription

1 ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEI ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE REC FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXP SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVER VEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRI CHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEM TURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVAL OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN MENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SU ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE REC FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXP SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVER VEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRI CHERCHE Orienté PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEM TURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION IDÉE RECHERCHE PLAN vers FINANCEMENT l avenir OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVAL OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN MENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SU Rapport annuel ÉVALUATION Centre d entreprise OBJECTIFS des EXPANSION femmes SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE REC FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXP SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVER VEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRI

2 Message des coprésidentes Selon Isaac Asimov, «le changement est la seule constante». Le Centre d entreprise des femmes du Manitoba s est montré digne de cette devise; en effet, l organisme a évolué de manière à répondre sans cesse aux besoins changeants des femmes entrepreneures, de l économie et de l environnement. Notre équipe reconnaît que chaque entreprise est différente et que les solutions «universelles» portent rarement fruit. Cette année, nous avons travaillé d arrache-pied afin de veiller à ce que nos services de base continuent d être axés sur l aide aux femmes entrepreneures. À cet effet, nous avons : fourni des conseils individuels en affaires pour permettre à des femmes de lancer ou de développer leurs entreprises; consenti des prêts aux entreprises allant jusqu à $; et offert des possibilités de formation et de perfectionnement des compétences. Par ailleurs, ces services peuvent être adaptés et façonnés en fonction du stade d évolution de l entreprise et des exigences de chaque cliente. Notre message aux femmes dans l ensemble du Manitoba : nous sommes là pour vous aider au moment où vos idées prennent forme, au stade précoce de l évolution de votre entreprise ou encore lorsqu il s agit d une entreprise en voie d expansion. Bref, nous sommes là pour aider les femmes entrepreneures à gérer ces changements. Le changement est un facteur qui n a pas touché seulement nos clientes, mais également la composition de notre organisme. En effet, nous avons accueilli cette année une nouvelle membre du conseil d administration. Cela a eu pour effet d aiguiser la capacité d analyse et la perspicacité des dix femmes d affaires et professionnelles chargées d orienter l organisme en faisant appel à leurs vastes connaissances et expérience. Nous leur sommes reconnaissantes pour leur engagement. Le changement s est poursuivi lorsque nous avons souhaité la bienvenue à Sandra Altner, notre nouvelle directrice générale. Sa prédécesseure, Mary Jane Loustel qui agissait à ce titre depuis a dirigé l organisme à travers une période caractérisée par l élargissement du plan stratégique, une réorganisation interne et la mise en œuvre d un système de base de données axé sur la gestion des clientes. Nous remercions sincèrement Mary Jane d avoir fait preuve d un leadership exceptionnel et, par la même occasion, nous accueillons Sandra à un organisme qui est bien placé pour assurer des services élargis à nos clientes chevronnées. On a assisté à deux constantes depuis la création du Centre d entreprise des femmes du Manitoba, en Mentionnons tout d abord le soutien continu de notre bailleur de fonds, Diversification de l économie de l Ouest Canada. N eut été de son engagement pris pour venir en aide aux femmes entrepreneures situées un peu partout dans la province, nous n aurions pas été en mesure de fournir des programmes et des services qui sont devenus des symboles distinctifs du Centre. Deuxièmement, il faut souligner le personnel qui travaille en étroite collaboration avec nos clientes et dont le dynamisme nous permet de nous tenir au courant des tendances et de conserver notre pertinence auprès des femmes à tous les stades du cycle de vie de leurs entreprises. Le changement est à la fois stimulant et exigeant. Lorsque nous jetons un coup d œil rétrospectif sur l année passée, nous nous réjouissons de tout ce qui a été réalisé. Au fur et à mesure que nous nous adaptons au monde toujours changeant qui nous entoure, nous envisageons avec beaucoup d optimisme les initiatives qui nous attendent. Priti Mehta-Shah et Mira Thow, Coprésidentes ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SUCCESSION nous sommes là pour vous aider au ENTREPR TURE moment où vos idées prennent forme, SURVEILLANC ENTREPRISE au stade précoce de l évolution de IDÉE RECH LANCE votre entreprise ou encore lorsqu il s agit ÉVALU PRISE IDÉE d une entreprise en voie d expansion. RECHERC ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE ID SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION Mira Thow et Priti Mehta-Shah Coprésidentes

3 Message de la directrice générale Quelle année! L année est passée si vite. En effet, voilà 12 mois à peine que ma précédesseure, Mary Jane Loustel, a cédé les rênes d un organisme (Centre d entreprise des femmes du Manitoba) en plein envol, et nous avons depuis poursuivi sur cet élan. J ai eu le bonheur d hériter d un véhicule efficient et efficace qui était doté d un personnel exceptionnel et d un conseil d administration dévoué et qui s est taillé une grande réputation. Ces atouts nous ont permis de relever de nombreux défis intéressants et d explorer de nouveaux domaines pour enfin atteindre tous les objectifs que nous nous sommes fixés. Nous avons passé cette année à réaliser des objectifs qui se rapportent aux activités tant internes qu externes. Fort d un examen minutieux de certains de nos processus et procédures, nous y avons incorporé des changements qui favorisent une prestation plus efficace et ponctuelle de services consultatifs, d une formation sur l entrepreneuriat et de prêts. Par ailleurs, nous avons porté une attention particulière à des initiatives futures en mettant à la disposition du personnel une vaste gamme de possibilités de perfectionnement professionnel, notamment sous forme d éducation, de discussions avec leurs pairs, de voyages et de cours autodidactiques. Nous avons comme objectif de renforcer à la fois nos compétences internes et notre capacité de nous attaquer aux complexités que vivent nos clientes au moment où leurs entreprises franchissent les stades de développement et de transition. La réflexion novatrice, des techniques éprouvées, de nouvelles perspectives, l inspiration et la collégialité constituent les éléments fondateurs de l avenir. Nous sommes fiers des occasions éducatives propres à la réflexion que nous avons créées; il nous tarde aussi de lancer une nouvelle initiative prévue pour juin Nous avons déjà consacré temps et énergie à l élaboration d un forum destiné aux femmes entrepreneures qui s intitule Lessons in Growth: A Forum for Women Entrepreneurs, qui rassemble des conférenciers et consultants experts en affaires venant des quatre coins de l Amérique du Nord. Nous sommes par ailleurs reconnaissantes envers nos partenaires communautaires et du secteur privé qui ne cessent de nous aider à offrir des possibilités aux femmes dans l ensemble du Manitoba. Nous tenons particulièrement à remercier Diversification de l économie de l Ouest, qui nous a appuyés depuis notre création et qui continue de nous encourager alors que nous améliorons nos services au profit des femmes entrepreneures d une manière à la fois abordable et accessible. Cela a été une aventure «folle» et époustouflante jusqu à maintenant. J envisage, avec beaucoup d intérêt, l année prochaine, qui sera caractérisée par le perfectionnement et le renforcement de nos compétences pour que nous puissions continuer d assurer à nos clientes des services de la plus haute qualité. Nous avons comme mandat d aider les femmes à influer favorablement sur l économie. Quoi de mieux pour réaliser ce mandat que de doter nos clientes de tous les outils dont elles ont besoin pour créer et développer des entreprises fructueuses et viables qui préconisent une saine gestion et une direction stratégique et qui possèdent des actifs de très grande qualité. Sandra Altner, Directrice générale TREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEIL- NCE ÉVALUATION La réflexion novatrice, OBJECTIFS EXPANSION CCESSION des techniques éprouvées, ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE AN FINANCEMENT de nouvelles perspectives, OUVERTURE SUR- ILLANCE ÉVALUATION l inspiration et la collégialité OBJECTIFS PANSION SUCCESSION constituent les éléments ENTREPRISE IDÉE CHERCHE PLAN fondateurs de l avenir. FINANCEMENT OUVERTURE RVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTRE- ISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE Sandra Altner Directrice générale

4 : un exercice caractérisé par le changement Depuis 1994, le Centre d entreprises des femmes du Manitoba a aidé des femmes à réaliser leurs rêves, soit de devenir propriétaires d entreprises. Au fil des ans, le Centre a évolué au rythme des besoins changeants de ses clientes en ajoutant, adaptant et modifiant ses programmes et services. Lors de notre dernière séance de planification stratégique, nous avons cerné des débouchés qui existent au sein du milieu grandissant que sont les femmes propriétaires d entreprises chevronnées. Cette année, nous voulions faire en sorte que l équipe du Centre dispose des capacités et des compétences nécessaires pour appuyer les femmes entrepreneures aux stades de croissance et de transition de leurs entreprises, sans pour autant compromettre l excellent service fourni aux femmes dont les entreprises en étaient au stade de démarrage. Nous avons également travaillé d arrache-pied afin de forger de nouveaux partenariats et de renforcer les relations existantes avec nos partenaires du réseau ainsi qu avec des associations d entreprises et institutions financières et gouvernementales. Ces initiatives nous permettent effectivement d améliorer les mécanismes d appui dont bénéficient des femmes réparties un peu partout dans la province, et ce pour la durée du cycle de vie de leurs entreprises. Croissance Cette année, l équipe de service à la clientèle s est vue doter de deux analystes commerciales. Celles-ci ont entrepris le processus de certification pour Conseillers en Affaires APEC et se joignent ainsi à quatre autres membres du personnel qui sont en cours de certification. Pour une période de six semaines entre le début de décembre 2007 et la fin de janvier 2008, le Centre a engagé les services d une consultante pour diriger une initiative de marketing individuelle auprès de femmes en affaires. Les efforts de la consultante se sont traduits par une hausse des niveaux de participation aux colloques et aux ateliers et par la tenue de plusieurs consultations avec l équipe de services aux entreprises. En janvier et au début de février, nous nous sommes inspirées de l élan créé par la consultante du programme de sensibilisation pour poster cartes du Nouvel An à des femmes propriétaires d entreprises dans l ensemble du Manitoba, et ce, en guise d introduction ou de rappel au sujet des services offerts par le Centre.

5 Évolution La refonte du site Web a été achevée en janvier. Ainsi, les clientes pourront dorénavant axer leur recherche d information sur le stade d évolution de leurs entreprises : démarrage, croissance, transition et succession. Les trois services de base (conseils en affaires, formation et financement) sont chacun adaptés au stade d évolution de l entreprise et revêtent donc plus de pertinence auprès de chaque cliente. L édition printanière du Sondage Omnibus de Probe Research se veut un recueil d information auprès des Manitobaines, lequel nous permet d évaluer le niveau de sensibilisation à propos du Centre ainsi que la probabilité que les personnes interrogées se prévalent des ressources du Centre au cas où elles lanceraient une entreprise. Le résultat du sondage constitue une donnée statistique de référence importante qui sera utile pour prévoir le niveau de sensibilisation au sujet des travaux du Centre et l impact connexe à l avenir. Le Centre a collaboré avec un vérificateur du cabinet de comptables KPMG à l évaluation de nos processus internes, comme l a exigé Diversification de l économie de l Ouest (notre bailleur de fonds). Il en a résulté un excellent rapport. On a passé plusieurs mois à mettre en application le nouveau logiciel TEA, qui nous permettra de mieux gérer note base de données sur les clientes. À l affiche Une conférence d un jour destinée aux femmes d affaires de Brandon, qui s est déroulée au Centre Keystone, a attiré 30 participantes. L événement avait pour objet de présenter aux propriétaires d entreprises existantes des stratégies à adopter pour accroître l efficacité des entreprises qu elles exploitent. L événement a été favorablement accueilli par les participantes, qui ont exprimé le désir de voir davantage de colloques et d ateliers du Centre dans leur collectivité. Le 11 septembre, le Centre a été l hôte d une célébration Fiesta, qui était divisé en trois volets. Ainsi, le Centre a profité de l occasion pour : souhaiter la bienvenue à Sandra Altner à titre de directrice générale du Centre; souligner le succès des clientes du Centre; et mettre en lumière les efforts et les réalisations du Centre au cours de l année précédente. Plus de 70 partenaires communautaires et clientes du Centre étaient de la partie. Le Centre a été le fer de lance, l hôte et l organisme parrain d un petit déjeuner d affaires intitulé The Rise of the Canadian Dollar: Two Sides of the Coin. Au nombre des conférenciers, mentionnons des entrepreneurs et des universitaires qui ont discuté des défis attribuables à la hausse du dollar ainsi que des mesures pouvant être prises par les entrepreneurs pour tirer profit de la conjoncture actuelle. Animé par Martin Cash, chroniqueur économique pour le quotidien Winnipeg Free Press, cet événement a attiré 50 participants parmi lesquels on retrouvait des entrepreneurs et des partenaires communautaires.

6 Source d appui En février, on a mis sur pied Experience Speaks, nouvelle série de colloques visant à doter les propriétaires d entreprises chevronnées des connaissances et des renseignements qui n étaient pas mentionnés dans les séances de formation taillées à la mesure des entreprises qui démarrent. Animées par les Conseillers en administration agréés du Manitoba, ces séances touchent à une vaste gamme de sujets destinés à aider les femmes à amener leurs entreprises à l échelon supérieur qu il s agisse de l expansion, de la transition ou de la succession de l entreprise ou encore d exportations. Le Centre a maintenu une forte présence en milieu rural, comme en témoignent ses visites régulières à Brandon en plus de visites quoique moins fréquentes à Wabowden, Gillam, Russell, Roblin, Dauphin, Pilot Mound et dans la région Interlake. Par ailleurs, l analyste commerciale affectée à Thompson est venue renforcer la présence du Centre dans le Nord du Manitoba. Réalisations Ce fut une année exceptionnelle au chapitre de la formation : 898 personnes ont pris part à 123 séances. Ce résultat dépasse nettement notre objectif initial de 500 participantes à 50 séances. Le Centre a reçu 169 plans d entreprise, soit une hausse de 9 p. cent par rapport à l exercice précédent. Internet continue d être une grande source d information pour nos clientes. Cette année, il y a eu visites, dépassant ainsi de 75 % notre objectif. Le Centre a consenti 24 prêts évalués à $, ce qui s est traduit par la création de 241 emplois. On a assisté au lancement de 15 entreprises. Le Centre collabore avec une chercheuse de l Université de Winnipeg à une étude intitulée Rural and Urban Women Entrepreneurs: A comparison of service needs and delivery method priorities. Encore une fois cette année, le Centre a organisé et accueilli un volet entrepreneuriat dans le cadre de la Conférence des femmes entrepreneures, qui s est tenue les 26 et 27 octobre au Collège Red River. Le Centre y a présenté trois séances qui ont été favorablement reçues par les quelque 100 femmes qui étaient de la partie. REPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPAN N SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION JECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLA LUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTU VEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCE NT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHER N FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRIS E RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCE N ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS E SION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUA JECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLA LUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTU VEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PLAN FINANCE VERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE RECHERCHE PL ANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION ENTREPRISE IDÉE ERCHE PLAN FINANCEMENT OUVERTURE SURVEILLANCE ÉVALUATION OBJECTIFS EXPANSION SUCCESSION E

7 Conseil d administration Coprésidente Coprésidente Trésorière Priti Mehti-Shah Mira Thow Barb Gamey Janeen Balenovic Sheryl Feller (Sanford) Carol Hiscock Karen Keppler (St. Andrews) Lisa Tinley Directrice générale Deanna Traa Mabel Wieler Sandra Altner

8 Manitoba Women s Enterprise Centre Inc. État des recettes et dépenses et de l actif net Pour l exercice terminé le 31 Mars 2008 Fonds Fonds de Fonds d emprunt et revenu du Total Total d exploitation d investissement MWEC Recettes Contributions de Diversification de l économie de l Ouest (DEO) $ $ $ $ $ Financement par DEO du projet intitulé : Energize Your Enterprise Financement par DEO du projet intitulé : Heightened Awareness Honoraires pour services autre recette Intérêts des prêts Intérêts bancaires Rentrées sur créances radiées Commandites Financement par DEO du projet intitulé : Technology Project Contribution au déficit à même le fonds affecté Dépenses Exploitation Gouvernance Installations générales Administration générale Services à la clientèle Services liés à l attribution des prêts Projets spéciaux Heightened Awareness Energize Your Enterprise Prêts Créances irrécouvrables Frais de surveillance et de recouvrement Fonds de revenu du MWEC Contribution au déficit à même le fonds affecté Excédent/Déficit ( ) Actif net, début de l exercice ( ) Actif net, fin de l exercice $ $ $ $ $ États financiers complets offerts sur demande.

9 Centre d entreprise des femmes du Manitoba Inc. États de la situation financière 31 Mars 2008 Fonds Fonds de Fonds d emprunt et revenu du Total Total d exploitation d investissement MWEC Actif à court terme Encaisse $ $ $ $ $ Sommes à recevoir TPS récupérable Charges payées d avance Intérêts à recevoir sur les prêts Prêts à recevoir Immobilisations $ $ $ $ $ Passif à court terme Sommes à payer et charges réparties au prorata $ $ $ $ $ Contributions de DEO reportées À des fins d immobilisations À des fins d exploitation Produit constaté d avance - commandites Actif net, non affecté ( ) Actif net, affecté $ $ $ $ $ États financiers complets offerts sur demande.

10 De gauche à droite : Tara Potter, Sherri Cairns, Cindy Ruth, Michele McClymont, Heather Stephens, Sandra Altner, Alison Kirkland, Rosalie Harms, Cynthia Turgeon, Pat Sargeant Rez-de-chaussée 207, rue Donald Winnipeg (Manitoba) R3C 1M5 Tél : (204) Sans Frais : Téléc : (204) Adresse électronique :

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel au Parlement 2005-2006 L application de la Loi sur l accès à l information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415(F) Avant-propos Le présent rapport annuel au

Plus en détail

Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec)

Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec) Gerry McCaughey Président et chef de la direction Assemblée générale annuelle des actionnaires Le 25 février 2010 Montréal (Québec) Priorité au discours prononcé Bonjour Mesdames et Messieurs. Je suis

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

Rapport financier trimestriel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada pour le trimestre se terminant le 30 juin 2015

Rapport financier trimestriel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada pour le trimestre se terminant le 30 juin 2015 Rapport financier trimestriel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada pour le trimestre se terminant le 30 juin 2015 Compte rendu soulignant les résultats, les risques et

Plus en détail

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 Table des matières Grandes lignes... 1 Revue des activités... 2 Énergie... 4 Transport... 4 Mobilité de la main-d œuvre... 4 Collaboration intergouvernementale... 4 La voie à

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Kevin G. Lynch Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet Pour l année finissant le 31 mars 2006 Catalogage avant

Plus en détail

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES DE PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME INTRODUCTION À l échelle du pays, les pipelines acheminent tous les jours, de façon sûre et fiable,

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007 Corporation Financière Canada-Vie 2007 RAPPORT ANNUEL APERÇU DE LA COMPAGNIE La Corporation Financière Canada-Vie (la CFCV) est établie depuis 1999. Sa principale filiale, La Compagnie d Assurance du

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

Secrets de la réussite des PME

Secrets de la réussite des PME Secrets de la réussite des PME Avril 2015 Si vous êtes l un des nombreux propriétaires de PME qui cherchent des façons d accroître leur profit, le moment est peut-être idéal pour croître. Un récent sondage

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

Ministère des Services communautaires. Plan de services en français 2008-2009

Ministère des Services communautaires. Plan de services en français 2008-2009 Ministère des Services communautaires Plan de services en français 2008-2009 Message du sous-ministre C'est avec plaisir que je présente, au nom du ministère des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse,

Plus en détail

Rapport sur la Table ronde du sud du Manitoba sur les questions touchant les personnes handicapées

Rapport sur la Table ronde du sud du Manitoba sur les questions touchant les personnes handicapées Rapport sur la Table ronde du sud du Manitoba sur les questions touchant les personnes handicapées Mars 2007 Le gouvernement du Manitoba estime qu il est important d entendre ce que les Manitobains et

Plus en détail

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière

MANUEL DU COMITÉ LOCAL. Module 5. Gestion financière MANUEL DU COMITÉ LOCAL Module 5 Gestion financière TABLE DE CONTENU Introduction p. 2 Questions financières p. 2 Comptes bancaires p. 3 Rôle de la trésorière ou du trésorier p. 3 Budget annuel p. 4 Tenue

Plus en détail

UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES

UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES PRINCIPE : L utilisation des cartes de crédit professionnelles devrait renforcer l efficacité en simplifiant l acquisition, la réception et le paiement

Plus en détail

Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied

Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied : : A P P L I E D S U P P O R T : : Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied Maximisez votre investissement technologique LE SUCCÈS DE VOTRE ENTREPRISE DÉPEND DE LA PERFORMANCE DE VOS CAPACITÉS

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

RÉSEAU MICROAGE POSSIBILITÉ DE FRANCHISE

RÉSEAU MICROAGE POSSIBILITÉ DE FRANCHISE RÉSEAU MICROAGE POSSIBILITÉ DE FRANCHISE À titre d entrepreneur, cherchez-vous à faire croître votre entreprise et votre part de marché local? À titre de fournisseur de solutions TI, cherchez-vous une

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. DEVENIR CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de son projet de se lancer en affaires. Ça vous stimule. Après tout,

Plus en détail

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015

Université d Ottawa. Cadre de référence Budget 2014-2015 Université d Ottawa Cadre de référence Budget 2014-2015 L Université d Ottawa souhaite communiquer à la communauté universitaire les priorités, les enjeux et les défis auxquels elle fera face pour la préparation

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat Bureau du surintendant des institutions financières Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat Juin 2014 Table des matières 1. Contexte... 3 2. À propos de l

Plus en détail

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie

Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Services de placement et de gestion de patrimoine pour chaque étape de la vie Pourquoi choisir la TD pour vos besoins en gestion de patrimoine? Vos occasions se multiplient avec la croissance de votre

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

CHRONOLOGIE DU CHANGEMENT DE LA GOUVERNANCE À L AIIC

CHRONOLOGIE DU CHANGEMENT DE LA GOUVERNANCE À L AIIC CHRONOLOGIE DU CHANGEMENT DE LA GOUVERNANCE À L AIIC Le texte qui suit présente un compte rendu factuel des événements liés aux changements de la gouvernance de l AIIC imposés par la nouvelle Loi canadienne

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Stratégie de gestion financière Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Communication des résultats / 1 La Stratégie de gestion financière annuelle de la Province du Manitoba

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

Plus qu une entreprise... Un réseau

Plus qu une entreprise... Un réseau Société GRICS Plus qu une entreprise... Un réseau De par sa nature, la Société GRICS n est pas une entreprise comme les autres : elle est un regroupement, au centre d un réseau qui réunit l ensemble des

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

Services d affaires mondiaux IBM. Centre national des sondages IBM

Services d affaires mondiaux IBM. Centre national des sondages IBM Services d affaires mondiaux IBM Centre national des sondages IBM Saviez-vous que dans votre organisation se cachent des trésors de connaissances que vous pourriez découvrir et mettre à profit? Un système

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

Calendrier du Programme de formation automne 2015

Calendrier du Programme de formation automne 2015 Calendrier du Programme de formation automne 2015 Atelier Série sur le leadership (présidents) Le rôle du président dans la planification stratégique un atelier interactif La responsabilité des administrateurs

Plus en détail

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH Résumé 18 avril 2012 PRÉFACE ET REMERCIEMENTS BOURSES SPÉCIALES ET PRIX DU CRSH Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) est l organisme

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

Stratégie nationale pour le logement des Premières Nations

Stratégie nationale pour le logement des Premières Nations Stratégie nationale pour le logement des Premières Nations Vision Qu ils vivent dans leur collectivité ou à l extérieur de celle-ci, tous les membres des Premières Nations ont le droit d avoir un abri

Plus en détail

Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs. Bureau du directeur général des Services de transformation des activités

Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs. Bureau du directeur général des Services de transformation des activités Examens du Budget de fonctionnement des services administratifs Bureau du directeur général des Services de transformation des activités Le 22 février 2008 Services de transformation des activités (STA)

Plus en détail

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2016-2018 UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 À ses débuts, le Centre d excellence de l Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (le Centre) était une petite

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez davantage que des services d un conseiller financier d expérience. Son but : répondre à vos besoins. Vous bénéficiez aussi

Plus en détail

RAPPORT D ÉTAPE. Rapport du personnel de l ISAC au Comité de recherche du CPSSP/CDPISP 27 septembre 2004

RAPPORT D ÉTAPE. Rapport du personnel de l ISAC au Comité de recherche du CPSSP/CDPISP 27 septembre 2004 RAPPORT D ÉTAPE au Comité de recherche du CPSSP/CDPISP 27 septembre 2004 Planification stratégique Le personnel de l ISAC a appuyé le comité conjoint du CPSSP/CDPISP chargé de faire des recommandations

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

/NOUS CARBURONS à la CRÉATION/

/NOUS CARBURONS à la CRÉATION/ /NOUS CARBURONS à la CRÉATION/ Bienvenue dans notre univers de création et de stratégie! En cette ère où image doit rimer avec succès, petits et grands entrepreneurs cherchent à se démarquer pour mieux

Plus en détail

Notes d allocution. Paul Cantor Président du Conseil d administration

Notes d allocution. Paul Cantor Président du Conseil d administration Notes d allocution Paul Cantor Président du Conseil d administration Assemblée publique annuelle Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Le 10 décembre 2009 Salle Sussex Centre

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle. Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Bureau du vérificateur général du Canada Rapport de la revue des pratiques de vérification annuelle Revues des pratiques effectuées en 2010-2011 Janvier 2011 Revue des pratiques et vérification interne

Plus en détail

Rapport du conseil d administration de l AIIC par Karima Velji, inf. aut., Ph.D., CHE

Rapport du conseil d administration de l AIIC par Karima Velji, inf. aut., Ph.D., CHE Rapport du conseil d administration de l AIIC par Karima Velji, inf. aut., Ph.D., CHE Le 9 juin 2015 Ottawa, Ontario Je suis heureuse de vous présenter le rapport du conseil d administration 2014 de l

Plus en détail

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Les décideurs financiers des entreprises de taille moyenne du Canada ont un point de vue éclairé quant à la conjoncture

Plus en détail

Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg

Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg Communauté. Découverte. Collaboration. Plan stratégique de la Bibliothèque publique de Winnipeg 2015-2020 Message du directeur Nous sommes heureux de présenter le Plan stratégique de 2015-2020 de la Bibliothèque

Plus en détail

Réservé exclusivement aux membres de la FCEI. La force du nombre

Réservé exclusivement aux membres de la FCEI. La force du nombre Réservé exclusivement aux membres de la FCEI La force du nombre Contenu Conseils 4 Solutions de trésorerie Planification efficace Bases pour un bon départ Information 6 Perfectionnement Scotia Certificat

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS FIN1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : INFORMATION FINANCIÈRE PERSONNELLE Débutant Aucun L élève explore les concepts qui touchent aux finances des particuliers, y compris le code

Plus en détail

C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE.

C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE. C EST TOUTE UNE ÉQUIPE D EXPERTS QUI APPUIE VOTRE ENTREPRISE. NOTRE MISSION La mission du Centre financier aux entreprises Desjardins Est de l Ontario est de contribuer à la croissance des entreprises

Plus en détail

Portefeuilles choix sélect RBC La simplicité d un fonds, la puissance de plusieurs.

Portefeuilles choix sélect RBC La simplicité d un fonds, la puissance de plusieurs. Portefeuilles choix sélect RBC La simplicité d un fonds, la puissance de plusieurs. Les portefeuilles choix sélect RBC se conforment en tout temps à la tolérance au risque et aux objectifs de placement

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

Les résultats du sondage de satisfaction de la clientèle 2010 de FacilicorpNB sont positifs

Les résultats du sondage de satisfaction de la clientèle 2010 de FacilicorpNB sont positifs Volume 3 Numéro 3 Hiver 2010 De bons mots pour nos Services d ingénierie clinique (p. 3) FacilicorpNB réalise des économies (p. 4) Mise à jour sur le projet de portail intranet commun en santé (p. 5) Le

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

Fournir un service de jumelage équitable et transparent pour l enseignement médical postdoctoral

Fournir un service de jumelage équitable et transparent pour l enseignement médical postdoctoral Fournir un service de jumelage équitable et transparent pour l enseignement médical postdoctoral RAPPORT ANNUEL DE 2013 Investir dans l avenir de l enseignement médical au Canada Message de Sandra Banner,

Plus en détail

APPEL À DÉCLARATIONS D INTÉRÊT : Organismes de promotion de la santé mentale et du logement et de prévention de l itinérance

APPEL À DÉCLARATIONS D INTÉRÊT : Organismes de promotion de la santé mentale et du logement et de prévention de l itinérance APPEL À DÉCLARATIONS D INTÉRÊT : Organismes de promotion de la santé mentale et du logement et de prévention de l itinérance La Commission de la santé mentale du Canada (la Commission) a mis en place un

Plus en détail

Programme des Sociétés de capital de démarrage

Programme des Sociétés de capital de démarrage Programme des Sociétés de capital de démarrage Bourse de croissance TSX Programme des Sociétés de capital de démarrage Êtes-vous prêt pour l inscription en Bourse? L entrepreneuriat est en pleine effervescence

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Centre Sainte-Anne Planification stratégique 2013-2018

Centre Sainte-Anne Planification stratégique 2013-2018 Travailler ensemble vers l excellence en santé et en bien-être Centre Sainte-Anne Planification stratégique 2013-2018 Sommaire exécutif Le 23 avril 2014 Table des matières Message de la présidente et de

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009)

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) Mission de la Société

Plus en détail

L endettement des ménages

L endettement des ménages Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Ottawa, le jeudi 23 juin 2011 L endettement des ménages Présentation par : L Association des comptables généraux accrédités du Canada Rock Lefebvre,

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2011-2012

RAPPORT ANNUEL 2011-2012 MOUVEMENT ONTARIEN DES FEMMES IMMIGRANTES FRANCOPHONES RAPPORT ANNUEL 2011-2012 PAR: SIHAM CHAKROUNI MESSAGE DE BIENVENUE DE LA PRÉSIDENTE Chères membres, Il nous fait plaisir de vous accueillir à l Assemblée

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS Pour en savoir davantage, consultez le site www.manitoba.ca C o m m u n i c a t i o n d e s r é s u l t a t s / 1 COMMUNICATION DES

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance À propos de nous Le Conseil sectoriel des ressources humaines des services

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

www.ekos.com Préparé par :

www.ekos.com Préparé par : SOMMAIRE Préparé par : EKOS RESEARCH ASSOCIATES Ottawa 359, rue Kent, bureau 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Tél. : 613-235-7215 Téléc. : 613-235-8498 Courriel : pobox@ekos.com Toronto 181, avenue Harbord

Plus en détail

Stratégie de participation Jeunesse

Stratégie de participation Jeunesse Stratégie de participation Jeunesse Contexte La Stratégie de participation Jeunesse repose sur le Colloque jeunesse de la Croix-Rouge canadienne, qui a eu lieu à St. John s, à Terre-Neuve, du 14 au 17

Plus en détail

Services offerts aux franchisés

Services offerts aux franchisés Services offerts aux franchisés Devenir franchisé au sein du réseau St-Hubert Un des maillons essentiels de la chaîne St-Hubert est sans contredit son réseau de franchisés. Chacun d eux contribue à la

Plus en détail

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario

Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Au service des consommateurs d électricité de l Ontario Message du président et chef de la direction Le début d une nouvelle année offre l occasion d envisager la voie à suivre dans une nouvelle perspective.

Plus en détail

Article. Système de saisie et de codage en ligne de relevés de notes et de catalogues de cours d études secondaires

Article. Système de saisie et de codage en ligne de relevés de notes et de catalogues de cours d études secondaires Composante du produit n o 11-522-X au catalogue de Statistique Canada La série des symposiums internationaux de Statistique Canada : recueil Article Symposium 2008 : Collecte des données : défis, réalisations

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale LE CRÉS DU CENTRE-DU-QUÉBEC SE VEUT UN LIEU DE CONCERTATION ET D HARMONISATION, UN LIEU DE PLANIFICATION DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, UN LIEU D INTERFACE ET D ARRIMAGE

Plus en détail

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ Sommaire Objectif... 2 Critères d admissibilité... 2 Dépôt d un dossier... 2 Principaux

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de formation de la profession enseignante

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de formation de la profession enseignante Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de formation de la profession enseignante Table des matières Cadre de formation de la profession enseignante... 1 Normes d exercice, normes

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 2 1.1 Mission du fond... 2 1.2 Principe... 2 1.3 Support

Plus en détail

Vérification de la fonction de trésorerie

Vérification de la fonction de trésorerie Vérification de la fonction de trésorerie La fonction de trésorerie est conforme à l ensemble des dispositions législatives et des politiques Ottawa, le 28 novembre 2013 Le vérificateur général Alain Lalonde

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

17 décembre 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

17 décembre 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) 17 décembre 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Table des matières 1. MISSION DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)... 3 2. OBJECTIFS DU FONDS... 3 3. ENTREPRISES ADMISSIBLES...

Plus en détail

Réponse de la direction et plan d action

Réponse de la direction et plan d action Réponse de la direction et plan d action Titre du projet : Évaluation de l Initiative de soutien des familles vivant une séparation ou un divorce Centre de responsabilité : Section de la famille, des enfants

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Une mission commune au service de la protection sociale universelle

Une mission commune au service de la protection sociale universelle Une mission commune au service de la protection sociale universelle Note conceptuelle En ce début de XXI e siècle, c est avec fierté que nous faisons nôtre le consensus qui s est dégagé: la protection

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba Enseignement postsecondaire et Alphabétisation Éducation Entreprenariat, Formation professionnelle et Commerce Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail