ASSEMBLEE GENERALE DU 19/05/2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSEMBLEE GENERALE DU 19/05/2014"

Transcription

1 RAPPORT D ACTIVITES 2013 PERSPECTIVES 2014 ASSEMBLEE GENERALE DU 19/05/ PROGRAMME COTE D IVOIRE : PARTENARIAT AVEC LE SERVICE DE PÉDIATRIE, CHU YOPOUGON ABIDJAN. CONTACTS : Mme Chimène N Guessan, coordinatrice nationale depuis octobre Pr. Timité Konan, Chef du service de pédiatrie du CHU Yopougon. Dr François Eboua, Responsable du CTAP 1.1. Contexte et justification La situation de l infection à VIH en CI est préoccupante: - La prévalence du VIH en CI est de 3,7% soit la plus élevée de la région Ouest africaine. La féminisation de la pandémie est marquée avec une prévalence de 4,6% chez les femmes 1 - La prise en charge du VIH pédiatrique est très insuffisante : pour enfants VIH+ éligibles au traitement, le taux de couverture n est que de 16%. L objectif national est d atteindre un taux de 90% fin La TME du VIH au niveau national est estimée à environ 8%, loin de l objectif de l UNICEF, d ETME fin Afin d améliorer la qualité de la prise en charge médicale des enfants VIH+, l OPALS a construit le premier Centre de Traitement Ambulatoire Pédiatrique (CTAP) du pays, au sein du Service pédiatrique du CHU de Yopougon, dirigé par le Pr TimitéKonan. Le démarrage des activités a été effectif en Bilan des Activités du CTAP en 2013 : Volet médical: - File active de 458 enfants VIH+ dont 53% ont plus de 11 ans consultations bilans de suivi d enfants VIH+, 82 nouveaux patients dont 68 ont débuté un traitement ARV en Traitement : 21% en deuxième ligne. 31% avec CV détectable (échec thérapeutique) - Trois axes d étude actuellement : o L échec immunologique o Le suivi biologique des enfants sous 2 ème ligne de traitement 1 (données nationales 2012) 1

2 Volet psychosocial: o Transfert de la PEC pédiatrique à la PEC adulte consultations : 157 parents et 182 adolescents dont seulement 82 connaissent leur statut. - La recherche des perdus de vue : le taux de perdus de vue est passé de 40% en avril 2012 à 0% depuis mai 2013 grâce à la mise en place des relances téléphoniques, des VAD, de l aide aux indigents (20% de la file active) et des groupes de paroles. - Animation de 2 groupes de paroles, 1 pour les parents, 1 pour les adolescents chaque mois. Environ 350 bénéficiaires Appui nutritionnel :! La malnutrition touche 25% des enfants venant consulter. Le pic se situe chez les enfants entre 6 mois et 2 ans. Cette activité est importante et intéresse la population générale (VIH+ ou ) : 760 enfants ont bénéficié de ce programme, avec hospitalisation de jour ou référence en hospitalisation conventionnelle en cas de formes graves (50% des cas) Mise en place de protocoles d évaluation qualitative des activités du centre Activités prévues en Le soutien de l OPALS se concentre sur les 4 volets d activités suivants : - Le renforcement de capacités de l équipe psychosociale pour les visites à domicile et l organisation des groupes de parole - Le soutien nutritionnel - Le soutien financier pour les infections intercurrentes et les coûts des déplacements pour les enfants de familles vivant dans l indigence (20% de la file active). - La consolidation du système de recueil et d analyse des données et du système d évaluation des activités du CTA pédiatrique à travers : o Le recueil des données mensuelles o L organisation de réunions trimestrielles pour compiler, analyser les données et repérer les points faibles à renforcer o L organisation d une journée annuelle de séminaire avec tous les partenaires ivoiriens du CTAP et l OPALS Un projet d extension du CTAP dédié à la santé des adolescents a été élaboré courant La recherche de financements est en cours (AIMF et Ambassade de France). 1.4 Partenaires et bailleurs Partenaires : CHU Yopougon, Service de pédiatrie, Aconda, PEPFAR, EGPAF, PNN (Programme National Nutrition), PNPEC (Programme National de Prise en Charge) Subvention 2014 Le budget accordé pour la CI par la Mairie de Paris dans le cadre de la subvention 2014 (soit juillet 2014 juin 2015) est de euros. 2

3 2. PROGRAMME GABON : PREVENTION PRIMAIRE DU VIH ET DECENTRALISATION DE LA PTME. Contact : Rose Reilhac, coordinatrice, Dr Alain MBongo, référent médical depuis mai Contexte et justification La prévalence nationale de l infection à VIH est la plus élevée de la sous région (Afrique Centrale), de l ordre de 4,1% en L OPALS a créé en 2001, en partenariat avec la Croix Rouge Française, le premier centre de prise en charge médicale du VIH dans le pays, le Centre de Traitement Ambulatoire (CTA) de Libreville. Aujourd hui, plus de patients sont suivis, dont 60 % sont sous ARV. Sur ce modèle initial, la politique nationale de lutte contre le VIH/Sida a créé un CTA dans chacune des neuf provinces du pays. Depuis 2008, l OPALS développe des programmes de prévention, de dépistage et d information via: - Le centre d Hygiène scolaire, avec le Service National de Médecine Scolaire et Universitaire, la Direction Générale de la Prévention Sida, le Centre d Information, d Ecoute et Conseil (CIEC). - Une antenne mobile, qui se déplace depuis 2010 dans Libreville (écoles, marchés, places publiques) et en province. - Trois maternités de la périphérie de Libreville (NzengAyong, London et l hôpital Egypto gabonais) pour décentraliser à leur niveau la PTME du VIH Bilan des activités Soutien au CIEC, qui dispose d une cellule de dépistage volontaire, anonyme et gratuit pour le VIH. Le CIEC accueille le bureau de l OPALS. Les animateurs du CIEC sont régulièrement amenés à travailler avec l OPALS dans le cadre des campagnes de sensibilisation et bénéficient de formations régulières pour la mise à jour de leurs connaissances et pratiques Activités de sensibilisation sur le VIH, les IST et la sexualité - dans les établissements scolaires, sur les marchés, plages et autres places publiques. - au cours du 1 er marathon de Libreville : avec le soutien de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO), l OPALS a relayé une campagne de sensibilisation sur le thème «femmes contre le sida», ou plus de participants et plus de spectateurs étaient attendus. - dans trois maternités, personnes ont été conseillées sur la PTME du VIH Campagnes de dépistage mobile du VIH dans les CS et en milieu scolaire, en partenariat avec le PLIST et le MGBEF 3 : personnes ont été dépistées dans les centres de SMI, dont 30 personnes VIH+ soit une prévalence de 3,3% élèves ont été sensibilisés et 349 personnes ont été dépistées dans 2 établissements scolaires, dont 8 VIH+ soit une prévalence de 2,3% Programme PTME: Appui à 4 centres de santé de Libreville 4 : femmes enceintes ont été vues en CPN1, dont 17% (735) avant trois mois de grossesse et 62% (2706) entre trois et six mois. (une augmentation de 12% par rapport à 2012). - Le taux de dépistage VIH a été de 94%. Le nombre de femmes VIH+ en CPN1 est de 219. Soit une prévalence de 5%. 60 enfants nés de mères VIH+ ont été recensés par les médiatrices de l OPALS. Aucun cas d enfant VIH+ n est à déplorer chez ces enfants dans les quatre centres Enquête Démographique de Santé du Gabon (EDSG2) réalisée en PLIST: Programme de lutte contre les IST. MGBEF: Mouvement gabonais pour le Bien Etre familial NzengAyong, London étendu au centre de santé de la Peyrie en 2012 puis à l hôpital Egyptogabonais en

4 La prise en charge de ces enfants étant centralisée au CHL, leur suivi par les médiatrices est difficile. La décentralisation de cette prise en charge dans le centre de santé où a été suivi la mère, permettra un meilleur contrôle. Par ailleurs, un soutien social et communautaire a été mis en place pour les familles les plus démunies: - financement des bilans préthérapeutiques ( FCFA chacun) - des kits pour les NN sont fournis - des groupes de parole (environ 1 tous les deux mois dans chaque centre, avec à chaque fois environ une trentaine de participantes) sont régulièrement organisés Activités prévues en Sensibilisation en milieu scolaire en partenariat avec la FSBO Dans le cadre de la PTME: - La décentralisation dans les maternités de NzengAyong, London et de l Hôpital Egyptogabonais et dans le centre de SMNI de Okala à partir de juin 2014, afin que la prise en charge globale des femmes enceintes VIH+ ait lieu au niveau des maternités de ces centres périphériques. - Le renforcement du Planning Familial pour prévenir les grossesses non désirées: - Au niveau des Centres de Santé: actions individuelles au moment des consultations Prénatales (CPN) et actions collectives par l'organisation de groupes de paroles - En dehors des Centres de Santé: sensibilisation sur les places publiques et distribution de dépliants. - Le renforcement de la prise en charge médicale et de l accompagnement psycho social du dépistage jusqu'à la fin de l allaitement: o Formation du personnel soignant et communautaire. o Amélioration des centres de santé (équipement, consommables...). o Soutien de la place des acteurs communautaires et conseillers au sein du CS. o Incitation des femmes enceintes à venir en CPN. o Evolution des pratiques du dépistage: passage de la prise de sang au prélèvement capillaire, et rendu des résultats au cours de la même matinée de CPN. o Soutien au processus de suivi/évaluation Partenaires et bailleurs Partenaires: - Le Ministère de la Santé, de la Famille, des Affaires Sociales et de la Solidarité, la DGPS, le Comité de Lutte contre le Sida du Ministère de l Education Nationale (COLUSIMEN). - La Mairie de Libreville, les autorités locales pour les interventions sur les places publiques ; - 7 associations gabonaises de lutte contre le sida mettant leurs animateurs à disposition. - Le FNUAP et l ONUSIDA et Fondation Sylvia Bongo Ondimba. - La Croix Rouge Gabonaise en tant que partenaire opérationnel. Convention signée en Le bureau de l OPALS sera au sein de la CRG à partir du mois de juin Subvention 2014 Le budget accordé pour le Gabon par la Mairie de Paris dans le cadre de la subvention 2014 (soit juillet 2014 juin 2015) est de euros. Un appel à projet a été dépose au FEI Initiative 5 % en mai 2014 portant sur un projet de 3 ans pour une subvention de euros. 4

5 3. PROGRAMME GUINEE CONAKRY : RENFORCEMENT DES SERVICES DE SANTE MATERNELLE ET INFANTILE ET DECENTRALISATION DE LA PTME AU NIVEAU DES 14 CENTRES DE SANTE DE LA PREFECTURE DE KINDIA. CONTACTS : Mme Christelle SEGUIN, coordinatrice expatriée depuis juin Contexte et justification L OPALS est présente en Guinée depuis Le premier programme a permis de construire un centre de référence en matière de PTME au sein de la maternité du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Donka de Conakry. Ce centre est opérationnel depuis septembre Son fonctionnement et sa gestion sont aujourd hui sous la responsabilité du service de GynécoObstétrique du CHU. Depuis 2010, l OPALS soutient la Direction Préfectorale de la Santé (DPS) de Kindia, dans une logique de décentralisation de l offre de soins et conformément au plan stratégique de la Guinée. Dans cette zone, les soins de santé maternelle et infantile sont faibles et les programmes de PTME à peu près inexistants. L objectif est de renforcer les services de santé maternoinfantile et d y intégrer la PTME du VIH Bilan des activités 2013 Renforcement de l équipe opérationnelle aujourd hui composée de : o Trois personnels guinéens: les référents communautaire, administratif et logistique. o Trois personnels expatriés : la Coordinatrice, le responsable médical et le responsable administratif et financier. Les travaux de réhabilitation des 6 premiers CS et les études pour l équipement et la réhabilitation des 6 suivants. La commande du matériel nécessaire pour équiper les laboratoires et les salles d accouchement de 12 CS et la salle d opération de la maternité de l Hôpital de Kindia. La mise en place du volet communautaire avec formation du premier groupe de 30 agents communautaires, l élaboration des outils de sensibilisation (messages radio, théâtre de rue). La mise en place du volet médical avec des formations en suivi de grossesse, accouchements et pédiatrie (40 personnels soignants bénéficiaires). La mise en place du processus de suivi et évaluation: la liste des indicateurs qui doivent être renseignés a été construite ; un système de recueil de données a été organisé. La mission technique par ESF pour le suivi des travaux réalisés sur les 6 premiers CS et élaboration du programme d électrification conventionnel et solaire des 6 nouveaux CS. Quelques chiffres : premières consultations Prénatales (CPN1) et CPN ont été réalisées soit une moyenne de 3 consultations par femme enceinte. Mais seulement femmes ont accouché dans les structures soutenues par l OPALS. Il y a ici une «déperdition» qu il faudra pouvoir expliquer cette année Au niveau pédiatrique, il y a eu consultations en 2013 et enfants vaccinés, pour une population cible théorique de (87%), et un programme complet 5 pour 80%. 5 BCG polio oral à la naissance, Pentavalent (diphtérie, coqueluche, tétanos, hémophilus influenzae, hépatite B) à 6, 10 et 14 semaines d âge, rougeole et fièvre jaune à 9 mois. 5

6 Au niveau PTME : femmes enceintes ont été testées pour le VIH, 273 VIH+ ont reçu des ARV (prévalence de 6,5%) 3.3. Activités prévues en 2014 : Réhabilitation et l équipement de 6 CS avec réfection des circuits électriques et mise en place d électricité solaire en collaboration avec Electriciens Sans Frontières. De plus, en partenariat avec l hôpital Régional de Kindia et l ONG Coopération Atlantique, l achat et la mise en service d un incinérateur, qui sera utilisé à l échelle régionale est en cours d étude Le volet médical : - Formations des personnels de santé des CS 6 au suivi de grossesse, accouchement et prise en charge des infections de l enfant - Supervisions formatives sur chaque site 7, en collaboration avec les DPS et DRS de Kindia. - Introduction d un module sur la coinfection TB/VIH dans la formation générale, avec participation du centre anti tuberculeux de Damakhania - PTME : Renforcement de 2 sites partiellement opérationnels et démarrage de 6 nouveaux sites Le volet communautaire - Formation des agents communautaires, intégration des accoucheuses villageoises, collaboration des membres des Associations des PvVIH. Sensibilisation via l IEC, le conseil de groupe, à la promotion de la SMNI, de la PTME intégrée le plus tôt possible dans les CPN, de la planification familiale, de l éducation nutritionnelle, de la prévention des maladies de la mère et de l enfant. Le soutien communautaire sera renforcé par le partenariat de l OPALS avec le Centre d Ecoute des Jeunes CECOJE et les radios de Kindia (événements, campagnes, journées ) Le processus de suivi et évaluation: Chaque année un rapport d activités est rédigé et une analyse qualitative réalisée Partenaires et bailleurs Partenaires : Le Fonds de dotation Kindia + de Canal + : Une contractualisation avec Canal+ pour réaliser une série de documentaires sur le programme de SMNI a été signée : il s agit de suivre, par 4 documentaires (1 par an pendant 4 ans), l avancée des activités, d en mesurer l impact sur les populations, et d impliquer les abonnés de Canal+. Ces documentaires apporteront une forte visibilité à ce programme. Un soutien financier de Canal+ au programme est assuré pour la période Subvention 2014 Le budget accordé pour la Guinée par la Mairie de Paris dans le cadre de la subvention 2014 (soit juillet 2014 juin 2015) est de euros. Le budget accordé par la Fondation Kindia + est de euros 6 médecins et paramédicaux (IDE, SF, AS), les techniciens de laboratoire des CS, les agents techniques de santé 7 Il s agit de déplacements, sur chaque site, d une équipe composée de membres de l OPALS et de la DPS afin d évaluer, au niveau de chaque CS, la manière dont l enseignement a été retenu, la manière dont il est appliqué, l organisation des soins, l aide au recueil de données etc. Ces déplacements devront se faire régulièrement, selon un calendrier préétabli. 6

7 4. PROGRAMME TOGO : RENFORCEMENT DE LA SANTE MATERNELLE ET INFANTILE, AVEC PTME INTEGREE ET PRISE EN CHARGE MEDICALE DES ENFANTS VIH+, SOUTIEN AU DEPISTAGE ET A LA PRISE EN CHARGE DU VIH CHEZ LES PATIENTS TUBERCULEUX. CONTACTS : - Dr Léocadie Ayoko Foli, pédiatre, Mr Giscar Samboe responsable administratif et financier. - Pr. Christian Courpotin et Denis Da Conceiçao, chargé du volet communautaire, référents techniques pour le programme. 4.1 Contexte et justification: Avec le Programme National de Lutte contre le Sida, l'opals soutient, depuis septembre 2007, les volets PTME et de prise en charge des enfants VIH+. En maternités et 1 hôpital pédiatrique, répartis dans l ensemble du pays sont en partenariat avec l OPALS Bilan des activités 2013 Un nouveau cycle d activités est programmé sur deux ans, , en partenariat avec l UNICEF. Il s agit d intégrer les activités PTME et de prise en charge du VIH pédiatrique aux soins de SMNI, contribuant ainsi à décloisonner ces différents secteurs d activités Activités PTME dans les 17 maternités soutenues: premières consultations Prénatales (CPN1) et CPN ont été réalisées soit une moyenne de 3,3 consultations par femme enceinte 9. Au total femmes ont accouché dans les structures soutenues par l OPALS. Au cours des CPN1, tests VIH ont été réalisés soit 94% des patientes venues consulter en CPN1 10. Toutes en ont pris connaissance, (les résultats étant donnés immédiatement). Parmi elles, 906 femmes enceintes ont été diagnostiquées VIH+, soit une prévalence globale de 4,1%. Au cours des autres CPN, femmes ont été testées dont 98 VIH+ (prévalence 5,8%). Au cours du travail, femmes ont été dépistées, dont 113 VIH+ (prévalence de 3,4 %) Les mères VIH+ : Sur un nombre total de 883 femmes enceintes VIH+ : Toutes ont été évaluées cliniquement et leur stade clinique OMS déterminé. seulement 30 % des femmes enceintes testées VIH+ et en besoin de traitement ARV pour elles mêmes en ont effectivement bénéficié. Ceci est essentiellement le fait de la non disponibilité des carnets de mise sous traitement. Le partenaire : partenaires de toutes les femmes testées au cours de toutes les CPN et en salle d accouchement ont accepté de se faire tester. Parmi eux il y a 116 hommes VIH+ (9%). Parmi les partenaires testés, 310 le sont de femmes VIH+. Dans ce groupe le taux de prévalence est de 90%. Parmi les 975 partenaires de femmes VIH, 11 hommes sont VIH+. 8 Hôpital de Bé, Centre de santé de Lomé, Centre médicosocial d Agoé, Centre médicosocial d Adidogomé, Polyclinique de Tsévié, Hôpital régional de Tsévié, Centre hospitalier Préfectoral de Cinkassé, Polyclinique de Dapaong, Association Vivre dans l Espérance et pédiatrie à Dapaong, Centre Hospitalier Préfectoral de Mango, Centre Hospitalier Régional de Dapaong, USP d Afagnan, Centre de Santé de Loyola, CHP de Vogan, CHP d'aného, Polyclinique d'atakpamé, CHR de Sokodé Polyclinique de Kara 9 Mais les femmes enceintes viennent tard en CPN : 14% avant 3 mois, 68 % entre 3 et 6 mois, 17 % après 6 mois. 10 La «déperdition» de 6% de femmes étant essentiellement due à dès ruptures de stock en réactifs. 7

8 Les enfants nés de mères VIH+ : 749 enfants ont été vus à la consultation de 6 semaines. 644 (86 %) ont été mis sous CTM. 813 PCR ont été prélevées avant 3 mois dont 569 (70%) entre 4 et 6 semaines. 29 sont VIH+ (taux de transmission de 5,5 %). Ces résultats, si ils sont meilleurs que le taux au niveau national (9,6% en 2012) doivent être améliorés, pour être en dessous de 2% Activités dans l hôpital pédiatrique «Vivre dans l espérance et pédiatrie» de Dapaong La file active est de adultes et de 160 enfants VIH consultations VIH ont été réalisées. 568 adultes et 97 enfants sont sous TARV. Dans le service de renutrition pour les enfants malnutris. Pour 2013, 116 malnutris ont été reçus, hospitalisés et traités Activités de vaccination : enfants ont été vaccinés : - BCG polio oral à la naissance, - Pentavalent (diphtérie, coqueluche, tétanos, hémophilus influenzae, hépatite B) à 6, 10 et 14 semaines d âge - Rougeole et fièvre jaune à 9 mois Co infection VIH/Tuberculose: Au total, cas de tuberculose ont été rapportés dans les 18 centres. Le dépistage VIH a été fait à plus de 95% d entre eux. Le taux de coinfection est de l ordre de 23 % Activités communautaires 75 groupes de parole ayant réuni en tout 996 femmes enceintes et allaitantes. 530 sorties de VAD (visites à domicile). Elles ont permis d accompagner 765 personnes. Sur 76 perdus de vue recherchés (femmes et enfants), 50 ont été retrouvés. L ensemble de ces activités a permis d augmenter significativement le taux d acceptation du test de dépistage VIH en CPN1 ; il a atteint 94 % en moyenne sur les sites, alors que, au niveau national, il est seulement de 49%. 4.3 Activités prévues en 2014 Elles seront en continuité avec celles mises en place en 2013 sur les 18 maternités en partenariat avec le PNLS et l'unicef. 3 missions de suivievaluation seront menées par les référents techniques au cours de l'année. L'OPALS financera l'achat d'un compteur CD4 pour le centre de Loyola Partenaires et Bailleurs Partenaires - Le Ministère de la Santé, le PNLS et le PNLT (plan national de lutte contre la tuberculose) - Associations partenaires des centres de santé. - UNICEF, OMS, AFD, ONUSIDA - L Ambassade de France - Le laboratoire BIOLIM : suivi des activités PCR Subvention 2014 Le budget accordé pour le Togo par la Mairie de Paris dans le cadre de la subvention 2014 (soit juillet 2014 juin 2015) est de euros. Un accord de partenariat pour l'année 2014 est en cours de signature avec l'unicef portant sur un budget de euros 8

9 5. RENFORCEMENT DES OUTILS DE GESTION ET DE SUIVI FINANCIER Les programmes sur le terrain sont désormais «cofinancés» par plusieurs bailleurs (Marie de Paris, Agences des Nations Unies et Fondations privées), ayant leurs propres procédures et exigences en termes de suivi financier. Cette tendance nous permet d assurer une meilleure pérennité de nos actions mais complique le traitement des données comptables et financières. Les outils de gestion financière (tableur excel) utilisés les années passées ne répondent pas à l ensemble des besoins propres à la gestion multibailleurs et ne sécurisent pas suffisamment les différentes comptabilités. Grace à la subvention du fond FRIO (créé par le collectif Coordination Sud) un consultant extérieur a pu accompagner l OPALS dans sa démarche pendant 1 an et les deux personnes de l OPALS, en charge de la gestion comptable, ont été formées au nouveau logiciel de gestion financière. Au 1 er janvier 2013, l OPALS s est doté du logiciel SAGA. Au cours de l année 2013, la mise en place a été progressive, permettant une amélioration notable des conditions de suivi financier des programmes. La clôture du bilan financier 2013 a été grandement facilitée, ainsi que le travail de contrôle et de suivi réalisé avec l'expert comptable. En 2014, deux administrateurs terrains (En Guinée et au Togo) seront formés à l'utilisation du logiciel afin d'uniformiser progressivement l'ensemble du travail comptable de l'opals sur le terrain. 6. REFONTE DS OUTILS DE COMMUNICATION DE L OPALS Conformément à la décision de l AG 2012, ce dossier a été lancé fin 2012 et achevé fin Une agence de communication a accompagné en 2013 l OPALS dans la refonte de son site internet, avec la mise en place du don en ligne, du lien avec les réseaux sociaux et communautés internet. Cette agence a également travaillé sur la conception graphique de nouvelles plaquettes de communication. Concernant le don en ligne, il n'y a pas eu d'augmentation significative du nombre de donateurs. Un travail de réflexion devrait être mené pour cibler plus amplement l aspect donation régulière. En avril 2014, l'opals a accueilli une stagiaire américaine, de l'école EUSA, pendant 6 semaines qui a contribué à dynamiser la communication de l'opals sur internet. En avril 2014, l'opals a ouvert un partenariat avec «Fresh collab» (site de vente en ligne de collection capsule «teeshirt bio fabriqué à Nantes par un désigner unique). La première opération lancée par FreshCollabs a soutenu le programme de l'opals au Gabon, 500 euros ont été récoltés et plus de personnes ont suivi cette action sur les réseaux sociaux. Une deuxième opération devrait être menée en novembre 2014 en soutien au programme Guinée. 7. STRUCTURATION DES RESSOURCES HUMAINES Au niveau du siège, il n y a pas eu de changement. Au niveau des terrains d intervention, il y a eu une évolution dans le type de contrat avec les volontaires : passage de contrats de consultants à 1 contrat de VSI en 2012, puis 2 en 2013, puis 4 en Cette évolution est positive dans la mesure où les intéressés bénéficient de tous les droits d un emploi de salarié (hors chômage), d assurance rapatriement si besoin, sans augmentation de coût pour l OPALS (totalité des charges et 60% des assurances pris en charge par le MAE). La capacité de l OPALS d honorer ce type de contrat rend plus attractif les postes proposés. 9

10 8. PARTENARIATS 8.1. LA CROIX ROUGE FRANÇAISE : La CRF et l OPALS, en partenariat avec le laboratoire de virologie de l Hôpital Saint Louis à Paris (Pr François Simon) vont répondre à un appel d offre d UNITAID, prévu à l automne LA FONDATION PIERRE FABRE soutient financièrement l OPALS en 2014, à hauteur de LA FONDATION BETTENCOURT SCHUELLER s est engagée en 2013 à l achat de 150 exemplaires de la sixième édition de l ouvrage «Médecine Tropicale» du Pr Marc Gentilini, parue en 2012, pour un montant de L OPALS s est chargée de leur distribution dans les structures de santé de pays d Afrique subsaharienne en lien avec les activités menées par l association. Une deuxième convention pour l achat supplémentaire de 50 ouvrages est en discussion. 9. LES PRINCIPAUX SOUTIENS FINANCIERS : - La Mairie de Paris - Le Fonds de dotation Kindia + - La Fondation Pierre Fabre - La Société Sucres et Denrées 10

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Esther, la solidarité en mouvement histoire d une dynamique partagée Des partenaires au développement de référence D une Initiative française...

Plus en détail

Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014

Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014 Elimination de la Transmission DU VIH de la mère à l enfant au Bénin Point 31 décembre 2014 DNSP(PNLS)-DSME Cotonou, 26 mars 2015 Plan Introduction Rappel du processus PTME Quelques indicateurs Grandes

Plus en détail

Aides Médicales et Charité (AMC)

Aides Médicales et Charité (AMC) Aides Médicales et Charité (AMC) Tél : +228 22 51 26 47 amc_lome@yahoo.fr PROJET NYE KEKELI : PTME Contexte d intervention En matière de prévention de la transmission du VIH de la mère à l enfant au Togo,

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA)

Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA) Appel à Manifestation d Intérêt A l intention des (ONG) intéressées à la mise en œuvre des activités du Projet Fond Global-PNUD HAITI (VIH SIDA) Le PNUD en tant que Récipiendaire Principal (RP) du Fond

Plus en détail

L ETME au cœur de la politique nationale de santé maternelle, néonatale et infantile : l exemple du Rwanda

L ETME au cœur de la politique nationale de santé maternelle, néonatale et infantile : l exemple du Rwanda Conférence internationale pour l Afrique de l Ouest et du Centre «Eliminons la transmission du VIH de la mère à l enfant» Paris, 16-17 Novembre 2011 L ETME au cœur de la politique nationale de santé maternelle,

Plus en détail

Prévention de la transmission du VIH en Afrique Subsaharienne, expérience eu Burundi.

Prévention de la transmission du VIH en Afrique Subsaharienne, expérience eu Burundi. Prévention de la transmission du VIH en Afrique Subsaharienne, expérience eu Burundi. W E B I N A R D U 2 4 AV R I L 2 0 1 4 U N I C E F, E S T H E R, S F L S, C H U D E R E N N E S D R C É D R I C A R

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DU 18/05/2015

ASSEMBLEE GENERALE DU 18/05/2015 RAPPORT D ACTIVITES 2014 PERSPECTIVES 2015 ASSEMBLEE GENERALE DU 18/05/2015 1. PROGRAMME COTE D IVOIRE : PARTENARIAT AVEC LE SERVICE DE PÉDIATRIE, CHU YOPOUGON ABIDJAN. CONTACTS : Dr François Eboua, Responsable

Plus en détail

Restitution de l 'atelier 1 Protocoles thérapeutiques et aspects médicaux de la PTME

Restitution de l 'atelier 1 Protocoles thérapeutiques et aspects médicaux de la PTME Restitution de l 'atelier 1 Protocoles thérapeutiques et aspects médicaux de la PTME Modérateur : Dr Didier Koumavi Ekouevi INSERM U-897, Université Bordeaux Segalen, PACCI, Abidjan et Université de Lomé

Plus en détail

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC I. Contexte Le Tchad a bénéficié de quatre subventions sous la Série 8 du Fonds

Plus en détail

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr VIH-SIDA Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de la paix

Plus en détail

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

Prévention combinée de l infection à VIH Expérience du Maroc. Dr L. Ouarsas Association de Lutte Contre le Sida (ALCS)

Prévention combinée de l infection à VIH Expérience du Maroc. Dr L. Ouarsas Association de Lutte Contre le Sida (ALCS) Prévention combinée de l infection à VIH Expérience du Maroc Dr L. Ouarsas Association de Lutte Contre le Sida (ALCS) Au Maroc, avant 2011 Offre de prévention évolutive et intégrée de l ALCS : prévention

Plus en détail

PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG

PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG PROJET CARAVANE MOBILE DE LUTTE CONTRE LE VIH DANS LA COMMUNE DE DSCHANG I. CONTEXTE Le VIH reste un problème de santé mondiale ; mais l Afrique subsaharienne reste la région la plus touchée par ce virus.

Plus en détail

Diplôme en préparation :

Diplôme en préparation : CURRICULUM VITÆ I. ÉTAT CIVIL NOM PRENOMS DATE ET LIEU DE NAISSANCE NATIONALITE SITUATION FAMILIALE CONTACT : TOUSSO : ANAMA : le 30 septembre 1976 à Mango : TOGOLAISE : MARIE (PERE D UN ENFANT) : E-MAIL

Plus en détail

Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER

Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER L association ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif

Plus en détail

Expérience du Lesotho

Expérience du Lesotho Nouvelles recommandations 2010 de la PTME et protocole thérapeutique effective en Afrique Subsaharienne Expérience du Lesotho Dr. Appolinaire TIAM, MBChB, DipHIVMan, M(fam)Med Directeur Technique: Elizabeth

Plus en détail

«Continuum des soins et Politique d accès aux traitements des IST/ VIH/SIDA dans les cinq pays du Corridor Abidjan-Lagos»

«Continuum des soins et Politique d accès aux traitements des IST/ VIH/SIDA dans les cinq pays du Corridor Abidjan-Lagos» «Continuum des soins et Politique d accès aux traitements des IST/ VIH/SIDA dans les cinq pays du Corridor Abidjan-Lagos» Don # MAW-607-G01-H Présentée par J. KOFFI MD MPH Secrétaire Exécutif OCAL 06 Décembre,

Plus en détail

PÉDIATRIE. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

PÉDIATRIE. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de la paix 1999 pédiatrie

Plus en détail

NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F

NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F L association ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif de

Plus en détail

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire

Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Projet de prise en charge globale du VIH et de la tuberculose dans les prisons en Côte d Ivoire Nathalie Cartier, Program manager 27/10/2015 1 Présentation d Expertise France Opérateur publiquede référence

Plus en détail

Termes de références Mission TCHAD Demandeur I. Contexte HCNC FOSAP UNAD AMASOT La composante VIH/Sida vise les objectifs suivants

Termes de références Mission TCHAD Demandeur I. Contexte HCNC FOSAP UNAD AMASOT La composante VIH/Sida vise les objectifs suivants Termes de références Mission n 12INI145 TCHAD / Mission d expertise technique auprès de l Unité de Gestion du FOSAP, en matière de gestion financière et d appui comptable. Demandeur : FOSAP-HCNC I. Contexte

Plus en détail

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Durée totale des jours prévus Appui au renforcement des capacités du CCM

Plus en détail

Lutte contre le VIH/SIDA en RDC : L urgence ignorée

Lutte contre le VIH/SIDA en RDC : L urgence ignorée Campagne de communication MSF 2012 Lutte contre le VIH/SIDA en RDC : L urgence ignorée Note explicative janvier 2012 UNE SITUATION ALARMANTE Le VIH touche un nombre impressionnant de personnes en République

Plus en détail

PLAN D ACTION TRIMESTRIEL DU CENTRE DE SANTE POUR LA PERIODE ALLANT DE

PLAN D ACTION TRIMESTRIEL DU CENTRE DE SANTE POUR LA PERIODE ALLANT DE 120 Annexe 12 : Plan d action Trimestriel d un Centre de Santé REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE PROVINCE DE DISTRICT DE.. NOM DU CDS PLAN D ACTION TRIMESTRIEL DU CENTRE DE SANTE POUR

Plus en détail

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé Republique de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Le C2D, un partenariat au service du développement Côte d Ivoire Projets C2D Santé Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité

Plus en détail

Gabon. Projet de descriptif de programme de pays 2012-2016

Gabon. Projet de descriptif de programme de pays 2012-2016 Gabon Projet de descriptif de programme de pays 2012-2016 Le projet de descriptif de programme de pays relatif au Gabon (E/ICEF/2011/P/L.23) a été présenté au Conseil d administration pour examen et commentaires

Plus en détail

TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena

TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena TCHAD - Coordinateur Logistique H/F N Djamena L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale fondée en 2009. ALIMA a pour objectif

Plus en détail

MISSIONS ET APPROVISIONNEMENT EN PRODUITS DE LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA

MISSIONS ET APPROVISIONNEMENT EN PRODUITS DE LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA MISSIONS ET APPROVISIONNEMENT EN PRODUITS DE LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA ATELIER CAMEBU/PARTENAIRES 26-27 Janvier 2011 Albert NTIRINGANIZA Expert Pharmacien SEP/CNLS Projet VIH/GF PLAN Missions du SEP/CNLS

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012

MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012 MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION (MSPP) Unité d Etudes et de Programmation (UEP) ANNUAIRE STATISTIQUE 2012 Septembre 2013 REMERCIEMENTS Le Ministère de la Santé Publique et de la Population

Plus en détail

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU)

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Termes de références du consultant Objet : Appui à l élaboration de la suite

Plus en détail

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF

La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La Coopération belge au Développement dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs UNICEF La situation dans le monde Chaque année 1 on évalue à quelque 290.000 le nombre de femmes

Plus en détail

CALENDRIER DES EVENEMENTS PREVUS

CALENDRIER DES EVENEMENTS PREVUS CALENDRIER DES EVENEMENTS PREVUS PROGRAMME DE COOPERATION ENTRE LA TUNISIE ET LE FONDS MONDIAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA, LA TUBERCULOSE ET LE PALUDISME Avril 2011 Unité de gestion du programme fonds mondial

Plus en détail

Assistant Technique International pour la Communication MAROC

Assistant Technique International pour la Communication MAROC Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011

APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 APPEL A PROJETS 2011 Date limite d'envoi des dossiers : 31 mars 2011 Dans le cadre de cet appel à projets 2011, la Fondation GlaxoSmithKline soutiendra des programmes en direction d équipes soignantes

Plus en détail

Présentation de trois rapports sur l état de santé au Luxembourg. la santé périnatale la couverture vaccinale la mortalité

Présentation de trois rapports sur l état de santé au Luxembourg. la santé périnatale la couverture vaccinale la mortalité Présentation de trois rapports sur l état de santé au Luxembourg la santé périnatale la couverture vaccinale la mortalité Conférence de presse du 9 septembre 2010 Pourquoi évaluer l état de santé? Collecte

Plus en détail

Focus sur la nutrition et l annonce du diagnostic à l enfant

Focus sur la nutrition et l annonce du diagnostic à l enfant Focus sur la nutrition et l annonce du diagnostic à l enfant Dr. David Masson Journée scientifique SOLTHIS 28 juin 2012 Avec le soutien de Le programme Grandir Constat en 2006: retard à la PEC pédiatrique

Plus en détail

L éducation thérapeutique dans les réseaux. L exemple du réseau Santé Nutrition diabète 41

L éducation thérapeutique dans les réseaux. L exemple du réseau Santé Nutrition diabète 41 L éducation thérapeutique dans les réseaux L exemple du réseau Santé Nutrition diabète 41 Louisette MONIER Coordonnatrice Vincent LESIRE Directeur Qualité santenutritiondiabete41@wanadoo.fr Contexte local

Plus en détail

République de Guinée. Projet de descriptif de programme de pays 2013-2017

République de Guinée. Projet de descriptif de programme de pays 2013-2017 République de Guinée Projet de descriptif de programme de pays 2013-2017 Le projet de descriptif de programme de pays relatif à la République de Guinée (E/ICEF/2012/P/L.17) a été présenté au Conseil d

Plus en détail

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017

Termes de références Consultant National. Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 Termes de références Consultant National Elaboration du plan opérationnel budgétisé du plan stratégique National 2014-2017 I. Cadre et justification : Le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS),

Plus en détail

44, Cité Lobatt FALL, Pikine, BP: K50 49 Dakar/Sénégal, Tel : 002218346598 Email : acdev@orange.sn; Site : acdev-int.org

44, Cité Lobatt FALL, Pikine, BP: K50 49 Dakar/Sénégal, Tel : 002218346598 Email : acdev@orange.sn; Site : acdev-int.org 44, Cité Lobatt FALL, Pikine, BP: K50 49 Dakar/Sénégal, Tel : 002218346598 Email : acdev@orange.sn; Site : acdev-int.org Présentation de l ONG AcDev est une ONG sénégalaise créée en 1991 qui s'inscrit

Plus en détail

KASABATI. Programme Ethique

KASABATI. Programme Ethique + 226 50 35 25 27 / 50 35 29 79 Partenaire de Programme Ethique Contexte d intervention L association Kasabati a commencé à travailler en 2007 sur les questions éthiques posées par la recherche ou par

Plus en détail

1. 2. 3. NOUVELLES RECOMMANDATIONS DE L OMS : Traitement antirétroviral de l adulte et de l adolescent MESSAGES IMPORTANTS. Département du VIH/SIDA

1. 2. 3. NOUVELLES RECOMMANDATIONS DE L OMS : Traitement antirétroviral de l adulte et de l adolescent MESSAGES IMPORTANTS. Département du VIH/SIDA MESSAGES IMPORTANTS NOUVELLES RECOMMANDATIONS DE L OMS : Traitement antirétroviral de l adulte et de l adolescent L (OMS) révise ses lignes directrices relatives au traitement antirétroviral (TAR) destiné

Plus en détail

4.2 Cadre institutionnel d élaboration de la SNDS

4.2 Cadre institutionnel d élaboration de la SNDS REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi Ministère de l Economie et des Finances Direction de la Prévision et de la Statistique (DPS) FEUILLE DE ROUTE DE L ANSD Présentation de la situation du Sénégal

Plus en détail

Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire

Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire Bilan des activités Esther et perspectives dans le cadre APPS Partenariat ESTHER- CHU de BORDEAUX- OMS Colloque Geres/ESTHER/ISSA Lomé, Togo

Plus en détail

République du Bénin. Ministère de la Santé. Direction Départementale de la Sante du Borgou/Alibori. Centre d Information de Prospective et de Conseils

République du Bénin. Ministère de la Santé. Direction Départementale de la Sante du Borgou/Alibori. Centre d Information de Prospective et de Conseils République du Bénin Ministère de la Santé Direction Départementale de la Sante du Borgou/Alibori Centre d Information de Prospective et de Conseils RAPPORT DE LA FORMATION DES PRESTATAIRES DES CENTRES

Plus en détail

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations Termes de Référence Recrutement d un volontaire de l OMT pour le projet «Augmenter l impact du développement touristique sur l économie locale dans la région de Jacmel, Haïti» dans le cadre du Programme

Plus en détail

Présentation Entreprises 2011

Présentation Entreprises 2011 Présentation Entreprises 2011 Sommaire L Unicef en quelques mots L initiative «Entreprise Amie de l Unicef» Participez au financement de la campagne «Des écoles pour l Afrique» Devenez «Entreprise Amie

Plus en détail

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale

Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale Le secteur spécialisé «assuétudes» wallon et la Réforme des soins en santé mentale 1 L offre de soins en santé mentale dans l accord gouvernemental L accord gouvernemental du 9 octobre 2014 prévoit en

Plus en détail

Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES

Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES Cadre des projets L'action du Service de la coopération fonde sa légitimité dans la Constitution jurassienne à travers ses articles

Plus en détail

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie 1 Point presse 28 janvier 2015 Contact : Carsat Nord-Picardie Emel CAGLAR Chargée de relations presse emel.caglar@carsat-nordpicardie.fr

Plus en détail

Petit déjeuner de presse : Jeudi 21 avril à 9h00 au Jardin du Luxembourg. Contact presse: Michel Aublanc Tel 06.08.719.795 michel.aublanc@orange.

Petit déjeuner de presse : Jeudi 21 avril à 9h00 au Jardin du Luxembourg. Contact presse: Michel Aublanc Tel 06.08.719.795 michel.aublanc@orange. Petit déjeuner de presse : Jeudi 21 avril à 9h00 au Jardin du Luxembourg Contact presse: Michel Aublanc Tel 06.08.719.795 michel.aublanc@orange.fr Un événement pour interpeller et informer Une installation

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES SECRETARIAT EXECUTIF DE L ORGANISATION DU CORRIDOR ABIDJAN LAGOS PROJET DE FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT SUR LE CORRIDOR ABIDJAN LAGOS (PFCTAL) DON IDA H549-TG TERMES DE REFERENCES Activité

Plus en détail

GUINEE CONAKRY Responsable Logistique Site H/F - Projet PREVAC

GUINEE CONAKRY Responsable Logistique Site H/F - Projet PREVAC GUINEE CONAKRY Responsable Logistique Site H/F - Projet PREVAC L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA

Plus en détail

--------------- Unité Progrès Justice. Situation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Burkina Faso

--------------- Unité Progrès Justice. Situation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Burkina Faso MINISTERE DE LA SANTE BURKINA FASO --------------- Unité Progrès Justice Situation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola au Burkina Faso La situation épidémiologique

Plus en détail

Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III

Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III Termes de référence Nom du projet: Pays destinataire: Durée du projet: Objectif général du projet: Objectifs spécifiques : Promotion de la

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 I. Informations générales Intitulé de la mission Renforcement des capacités de la Pharmacie Nationale d Approvisionnement dans le suivi des appels d offres internationaux

Plus en détail

Forme de Sollicitation de Projet

Forme de Sollicitation de Projet Forme de Sollicitation de Projet 1. PAGE DE COUVERTURE 1.1 TITRE DU PROJET PROJET SANITAIRE INTEGRÉ ET CENTRE DE DEPISTAGE VOLONTAIRE 1.2 RAISON D ETRE DU PROJET (RÉSUMÉ DE L OBJECTIF GÉNÉRAL) AMÉLIORER

Plus en détail

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018**

Cadre de résultats et d allocation de ressources de l UNICEF pour le Bhoutan, 2014-2018** Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés Le champ de la Maternité 11 1 Pourquoi mettre en place un programme d accompagnement? La CNAMTS fait de l accompagnement

Plus en détail

Médecin Référent - NGOURI - TCHAD

Médecin Référent - NGOURI - TCHAD Médecin Référent - NGOURI - TCHAD L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif de produire

Plus en détail

UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE

UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE 1. CONTEXTE Le Sénégal, vu sa position géographique de pays sahélien, est chroniquement exposé à l insécurité

Plus en détail

Rapport Mission santé

Rapport Mission santé Rapport Mission santé Du 02 au 31 Août 2014 Introduction J ai réalisé cette mission en tant qu étudiante sage-femme 2 ème année dans le cadre d un stage conventionné avec la faculté libre de médecine et

Plus en détail

Projet de Gestion des déchets solides ménagers au Bénin - GDSM

Projet de Gestion des déchets solides ménagers au Bénin - GDSM Projet de Gestion des déchets solides ménagers au Bénin - GDSM Rapport d avancement des activités des femmes récupératrices Volet : Valorisation des matières non organiques par les femmes récupératrices

Plus en détail

SOMMAIRE. lgros plan sur le projet ESTHERAID. pages 2 et 3. pages 4 et 5. pages 6 et 7. pages 8 et 9. pages 10 et 11.

SOMMAIRE. lgros plan sur le projet ESTHERAID. pages 2 et 3. pages 4 et 5. pages 6 et 7. pages 8 et 9. pages 10 et 11. LA LETTRE N 44 62, Boulevard Garibaldi 75015 Paris 01 53 17 52 02/09 www.esther.fr ESTHERAID, une exigence de qualité au service de tous, ESTHERAID = ESTHER + UNITAID C est l idée qu il faut faire plus,

Plus en détail

ENQUETE DANS LES MENAGES SUR LES ORPHELINS ET LES AUTRES ENFANTS VULNERABLES (OEV) de 0 à 17 ans (SOUTIEN ET SCOLARISATION) OEV - TOGO - 2007

ENQUETE DANS LES MENAGES SUR LES ORPHELINS ET LES AUTRES ENFANTS VULNERABLES (OEV) de 0 à 17 ans (SOUTIEN ET SCOLARISATION) OEV - TOGO - 2007 1 URD Université de Lomé Unité de Recherche Démographique B.P. 12971 Tél. (228) 221-17-21 Fax : (228) 222-08-89 E-ma il : urd@tg-refer.org ; urdlome@yahoo.fr http\\ : www.urd-lome.org Lomé TOGO ENQUETE

Plus en détail

GUIDE D ORIENTATION STRATEGIQUE DISTRIBUTION CONTINUE DES MILDA A TRAVERS LES ECOLES

GUIDE D ORIENTATION STRATEGIQUE DISTRIBUTION CONTINUE DES MILDA A TRAVERS LES ECOLES GUIDE D ORIENTATION STRATEGIQUE DISTRIBUTION CONTINUE DES MILDA A TRAVERS LES ECOLES Version Janvier 2013 1 Sommaire I. CONTEXTE... 5 II. OBJECTIFS DU PROGRAMME... 5 III. OBJECTIF DU GUIDE... 5 IV. PRINCIPES

Plus en détail

Nombre de supervision/formatio n pratique en PF/CS Approvisionner les CS en produits contraceptifs District Stock out 0

Nombre de supervision/formatio n pratique en PF/CS Approvisionner les CS en produits contraceptifs District Stock out 0 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L'EST DISTRICT DE NYAGATARE HOPITAL DE NYAGATARE Pop: 346726 PLAN OPERATIONNEL DE L'HOPITAL DE NYAGATARE DE JUILLET 2010 A JUIN 2011 Objectifs Résultats atendus Activités

Plus en détail

Actualités concernant la réponse de l UNESCO au VIH et SIDA Sixième édition : janvier 2010

Actualités concernant la réponse de l UNESCO au VIH et SIDA Sixième édition : janvier 2010 ED/PSD/HIV/NEWS/6 Actualités concernant la réponse de l UNESCO au VIH et SIDA Sixième édition : janvier 2010 Soyez les bienvenus sur notre site pour la sixième édition de notre lettre d information électronique

Plus en détail

Grenelle Environnement

Grenelle Environnement Grenelle Environnement Convention d engagements pour l accélération de la construction de «Bâtiments Basse Consommation» (BBC) Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre d Etat, ministre

Plus en détail

Le programme de médecine mobile

Le programme de médecine mobile Le programme de médecine mobile UN ENGAGEMENT DU CLUB SANTE AFRIQUE AUPRES DU LEGENDAIRE PROGRAMME DES FLYING DOCTORS OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT N 4-5-6 et 8 1 CFAO : membre actif du

Plus en détail

DOSSIER D APPEL A CANDIDATURES N : COI/AC/2013/011

DOSSIER D APPEL A CANDIDATURES N : COI/AC/2013/011 DOSSIER D APPEL A CANDIDATURES N : COI/AC/2013/011 Intitulé du poste : Niveau : Supervision : Lieu d affectation : Poste financé par : Assistant Administratif et Financier - AAF Catégorie 3 cadre intermédiaire

Plus en détail

50 e CONSEIL DIRECTEUR 62 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL

50 e CONSEIL DIRECTEUR 62 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL ORGANISATION PANAMÉRICAINE DE LA SANTÉ ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ 5 e CONSEIL DIRECTEUR 62 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL Washington, D.C., É-U, du 27 septembre au 1 er octobre 21 Point 5.3 de l ordre

Plus en détail

AGRICULTURE GUINéE. Une personne sur six dans le monde souffre de la faim. 75 % des personnes qui ont faim

AGRICULTURE GUINéE. Une personne sur six dans le monde souffre de la faim. 75 % des personnes qui ont faim AGRICULTURE GUINéE La Guinée est l un des plus importants consommateurs de riz d Afrique de l Ouest avec une moyenne de 100 kg par personne et par an. Le pays est obligé d importer chaque année 300 000

Plus en détail

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de l égalité femmes-hommes est une priorité de l action

Plus en détail

Favoriser un lien durable entre soignant et soigné: L exemple des programmes pour et avec les populations à risque (HSH, UDVI, TS) en Asie

Favoriser un lien durable entre soignant et soigné: L exemple des programmes pour et avec les populations à risque (HSH, UDVI, TS) en Asie Favoriser un lien durable entre soignant et soigné: L exemple des programmes pour et avec les populations à risque (HSH, UDVI, TS) en Asie Dr Niklas Luhmann MD, MPH HIV/AIDS and HR Advisor Médecins du

Plus en détail

Représentant national 1

Représentant national 1 Représentant national 1 Lieu de travail : Supérieur immédiat : Statut : REMARQUE : Échelle salariale : Exigences linguistiques : Yaounde, Cameroun Chef des programmes pour l Afrique centrale et occidentale

Plus en détail

Guinée Sous Cluster Protection de l Enfant Réunion Réunion des acteurs de protection de l enfant a Forécariah.

Guinée Sous Cluster Protection de l Enfant Réunion Réunion des acteurs de protection de l enfant a Forécariah. Date Chair/Présidence Organisations participantes Agenda Guinée Sous Cluster Protection de l Enfant des acteurs de protection de l enfant a Forécariah. 23 juillet 2015 Mr le Chargé de l enfance, avec appui

Plus en détail

EDS-MICS 2011 Note de présentation des résultats préliminaires

EDS-MICS 2011 Note de présentation des résultats préliminaires REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix- Travail- Patrie -------------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE -------------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace- Work- Fatherland -------------- NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI142

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI142 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI142 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Subventions FM concernées Montant de la subvention Durée totale des

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

Statut juridique Association régie par la loi de 1901. 16, passage de la Main d Or 75011 Paris. afrane.paris@gmail.com

Statut juridique Association régie par la loi de 1901. 16, passage de la Main d Or 75011 Paris. afrane.paris@gmail.com TERMES DE REFERENCE EVALUATION EXTERNE Programme Financé par l Agence Française de Développement (AFD) Demandeur : AFRANE, Amitié Franco-Afghane Programme de soutien au système scolaire afghan dans la

Plus en détail

Termes de référence Appel à candidature

Termes de référence Appel à candidature Termes de référence Appel à candidature Expert pour analyser & valoriser des données quantitatives 1- Fiche signalétique de la mission Titre étude/recherche : Etude d évaluation de l efficacité de la kinésithérapie

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die LES RENCONTRES DU MANAGEMENT Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die Dr Florence TARPIN-LYONNET Chef de Pôle des activités de soins et d Hospitalisation à Domicile CH Crest Présidente CME Retour

Plus en détail

Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement

Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement Projet de Femmes et Familles de l Afrique pour la Préparation au Traitement et l Education en matière de Traitement GUIDE DE DEMANDE DE SUBVENTION RESERVE AUX RESEAUX NATIONAUX DES FEMMES VIVANT AVEC LE

Plus en détail

La stratégie «5910»: une approche communautaire d éducation et de Promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents & Jeunes

La stratégie «5910»: une approche communautaire d éducation et de Promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents & Jeunes Programme Santé USAID/Santé Communautaire Phase II- 2011-2016 La stratégie «5910»: une approche communautaire d éducation et de Promotion de la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents & Jeunes Par

Plus en détail

LISTE DES TABLEAUX ET DES GRAPHIQUES

LISTE DES TABLEAUX ET DES GRAPHIQUES LISTE DES TABLEAUX ET DES GRAPHIQUES Page CHAPITRE 1 PRÉSENTATION DU PAYS, OBJECTIFS ET MÉTHODOLOGIE DE L ENQUÊTE Tableau 1.1 Résultats de l enquête ménage et de l enquête individuelle...11 CHAPITRE 2

Plus en détail

Expert international en Education

Expert international en Education Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels Texte de la communication présentée par la secrétaire générale du SIDIIEF à l occasion de la VII e conférence des ONG et OSC, 24 juin 2010, Genève, Suisse Atelier Promotion et diffusion des droits économiques,

Plus en détail

Démontrer l impact de la communication : étude de cas «Madagascar»

Démontrer l impact de la communication : étude de cas «Madagascar» Annexe Démontrer l impact de la communication : étude de cas «Madagascar» Vue générale et contexte Le Service de Vaccination Madagascar (PEV) a travaillé avec ses partenaires du Comité de coordination

Plus en détail

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer

INTERNE ET EXTERNE Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Document de communication sur le financement de contrepartie et la volonté de payer Juillet 2014 Sommaire 1 2 3 4 5 Présentation du financement de contrepartie et de la volonté de payer Critères d admissibilité

Plus en détail

52 e CONSEIL DIRECTEUR 65 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL

52 e CONSEIL DIRECTEUR 65 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL ORGANISATION PANAMÉRICAINE DE LA SANTÉ ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ 52 e CONSEIL DIRECTEUR 65 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL Washington, D.C., ÉUA, du 30 septembre au 4 octobre 2013 Point 5.4 de l ordre

Plus en détail

Coordinateur des Ressources Humaines H/F - Bangui RCA

Coordinateur des Ressources Humaines H/F - Bangui RCA Coordinateur des Ressources Humaines H/F - Bangui RCA L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour

Plus en détail

II SEMINARIO HISPANO-MARROQUÍ DE SALUD MATERNO-INFANTIL. Modérateur : Maintenant je passe la parole au docteur Benabla,

II SEMINARIO HISPANO-MARROQUÍ DE SALUD MATERNO-INFANTIL. Modérateur : Maintenant je passe la parole au docteur Benabla, II SEMINARIO HISPANO-MARROQUÍ DE SALUD MATERNO-INFANTIL Granada, Hotel Carmen, 16 octobre 2003. I. Inauguration Clip : 4-Benabla-compr Modérateur : Maintenant je passe la parole au docteur Benabla, 4.

Plus en détail

LES AUDITS EN OBSTETRIQUE PRESENTATION DES OUTILS D AUDIT DES DECES MATERNELS

LES AUDITS EN OBSTETRIQUE PRESENTATION DES OUTILS D AUDIT DES DECES MATERNELS Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU LES AUDITS EN OBSTETRIQUE PRESENTATION DES OUTILS D AUDIT DES DECES MATERNELS Pr. R. X. PERRIN COTONOU Objectifs d Apprentissage

Plus en détail

Mise à jour sur les questions relatives aux ressources humaines. Chapitre Paragraphes Page

Mise à jour sur les questions relatives aux ressources humaines. Chapitre Paragraphes Page Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Comité permanent 49 e réunion Distr. restreinte 7 septembre 2010 Français Original: anglais Mise à jour sur les questions relatives aux ressources humaines

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

Termes de référence Activité 1

Termes de référence Activité 1 1 Termes de référence Activité 1 Atelier de formation thématique au journalisme d investigation Projet Médias d Afrique centrale contre le VIH PROJET MA-VIH VOLET 1 N D ACTION / ACTIVITE CODE 1 /1 MAUEA4111F30

Plus en détail

FICHE PROJET «ATELIERS CUISINE»

FICHE PROJET «ATELIERS CUISINE» FICHE PROJET «ATELIERS CUISINE» Mise en place d ateliers cuisine de sensibilisation sur la nutrition pour femmes enceintes en situation de précarité Présentation du Réseau périnatal Le Réseau périnatal

Plus en détail

L HÔPITAL NORD, PÔLE D EXCELLENCE DANS LE DIAGNOSTIC PRÉNATAL

L HÔPITAL NORD, PÔLE D EXCELLENCE DANS LE DIAGNOSTIC PRÉNATAL L HÔPITAL NORD, PÔLE D EXCELLENCE DANS LE DIAGNOSTIC PRÉNATAL DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DU CENTRE DE MÉDECINE FŒTALE ET DU LABORATOIRE DE BIOLOGIE MOLÉCULAIRE FOETO-MATERNELLE HÔPITAL NORD VENDREDI

Plus en détail