QUOI DE NEUF? Super ACTIONS ACCRÉDITIVES. Crédit d impôt pour l exploration minière [CIEM]

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUOI DE NEUF? Super ACTIONS ACCRÉDITIVES. Crédit d impôt pour l exploration minière [CIEM]"

Transcription

1 QUOI DE NEUF? INVESTISSEURS : Vous pouvez maintenant investir dans des super actions accréditives admissibles prolongation jusqu au 31 mars ÉMETTEURS : Les fonds accumulés grâce au crédit peuvent servir à soutenir des activités d exploration admissibles jusqu à la fin de Super ACTIONS ACCRÉDITIVES Crédit d impôt pour l exploration minière [CIEM] Ce qu elles sont Ce qu elles signifient pour les investisseurs Le Crédit d impôt pour l exploration minière est avantageux pour l économie canadienne. Depuis sa mise en œuvre, en octobre 2000, ce programme de crédit d impôt fédéral a contribué à conserver les investissements au Canada et a encouragé les investisseurs canadiens à soutenir l une des industries primaires les plus importantes au pays. Le CIEM a aidé le Canada à atteindre et à conserver sa position de chef de file mondial pour les dépenses en exploration minière. Janvier 2013

2 Les actions accréditives sont : un type d actions ordinaires qui permet à l acheteur initial d appliquer une déduction jusqu à concurrence du montant du prix de souscription à un revenu procuré par des dépenses relatives à des ressources auxquelles a renoncé une société émettrice cotée en bourse. Il existe deux types d investissement dans des actions accréditives : ORDINAIRE Déduction de 100 % pour l exploration (après déduction des crédits fédéraux et provinciaux) ; SUPER Comme ci-dessus, plus des crédits d impôt fédéraux additionnels de 15 % pour l exploration primaire ; plus des déductions et des crédits d impôt provinciaux et territoriaux. Le crédit pour super actions accréditives se poursuit Le gouvernement fédéral a encore prolongé le crédit d impôt pour les super actions accréditives, crédit d impôt non remboursable de 15 % applicable à des activités d exploration primaire admissibles au Canada. Le crédit est déductible de l impôt fédéral sur le revenu exigible et s ajoute à la déduction existante de 100 % des dépenses d exploration admissibles dans le programme des actions accréditives ordinaires. En vertu de la législation actuelle, pour avoir droit au crédit d impôt pour super actions accréditives, l investisseur doit souscrire des actions accréditives avant le 1 er avril De plus, s il est admissible à la règle de rétrospection, l émetteur des actions doit investir le produit dans des activités d exploration admissibles avant le 1 er janvier 2015.

3 Pour les contribuables au taux marginal d imposition le plus élevé : Le crédit d impôt fédéral non remboursable de 15 %, une fois ajouté à la déduction ordinaire et permanente de 100 %, équivaut à une déduction pour dépenses d exploration de 137 % aux fins de l impôt fédéral. Autres incitatifs fiscaux provinciaux La Colombie-Britannique, la Saskatchewan, le Manitoba et l Ontario offrent des crédits d impôt additionnels qui s appliquent à la portion provinciale de l impôt sur le revenu concernant les dépenses admissibles. L effet de ces incitatifs varie selon la province, comme l illustre le tableau ci-inclus. La Colombie-Britannique (20 %), la Saskatchewan (10 %), le Manitoba (30 %) et l Ontario (5 %) offrent des crédits d impôt harmonisés. Ces crédits sont remboursables en Ontario, mais ne le sont pas dans les autres provinces. Les crédits de la Colombie Britannique et du Manitoba s appliquent même après la date limite fédérale. Le Québec alloue aux investisseurs une déduction pouvant atteindre 150 % du coût de dépenses d exploration admissibles effectuées à certains endroits déterminés aux fins de l imposition provinciale.

4 Faits à l intention des Pour les investisseurs, les économies d impôt varient selon leur lieu de résidence et le taux d imposition marginal aux fins de l impôt sur le revenu. À l heure actuelle, le Québec offre l économie d impôt potentielle la plus importante pour les investissements dans les actions accréditives, suivi du Manitoba. Les déductions et les crédits d impôt ne s appliquent qu aux dépenses admissibles dans la province ou le territoire applicables et ne sont offerts qu aux contribuables résidant, ou par ailleurs imposables, dans la région où a lieu l exploration. Déductions fiscales et crédits d impôt Depuis plus de trois décennies, en vertu de la législation fiscale régissant les actions accréditives, les dépenses d exploration admissibles sont déductibles à 100 % du revenu de toute source. Ces déductions réduisent ou protègent efficacement le revenu avant impôt. Les crédits d impôt sont applicables directement à la réduction de l impôt exigible. Un crédit d impôt non remboursable réduit l impôt allant jusqu à l impôt exigible. Un crédit d impôt remboursable réduit l impôt exigible et, en cas d excédent, donne lieu à un remboursement en espèces. Le crédit d impôt fédéral est non remboursable (le contribuable doit payer de l impôt pour demander le crédit). Toutefois, le crédit peut être reporté en arrière et imputé sur l impôt payé au cours des trois années précédentes. Les crédits d impôt inutilisés peuvent aussi être reportés prospectivement sur une période de vingt ans. La plupart des contribuables peuvent déduire le plein montant des dépenses ayant fait l objet d une renonciation durant l année où elles ont été encourues, mais les crédits d impôt réclamés sont imposés à titre de revenu au cours de l année suivante. Par exemple, un investisseur résidant en C.-B. ajouterait 320 $, soit 200 $ (provincial) et 120 $ (fédéral), en 2013 pour chaque tranche de $ admissible investie en 2012.

5 investisseurs : Les incitatifs fiscaux fondés sur les actions accréditives sont efficaces D après le Metals Economics Group (MEG), le Canada s est classé premier au monde pour l exploration minière depuis En 2011, 18 % des dépenses mondiales dans ce secteur ont été affectées à des projets au Canada. Le programme d actions accréditives et le Crédit d impôt pour l exploration minière sont uniques au Canada et encouragent les investisseurs et les entreprises à se concentrer sur les projets canadiens. Caractéristiques du crédit d impôt fédéral de 15 % pour l exploration minière Super actions accréditives : Pour les investisseurs : Les crédits d impôt inutilisés peuvent être reportés sur les trois années antérieures ou les vingt années ultérieures. Le crédit est disponible dès l année où l investissement est effectué. Le crédit est non remboursable (réduction de l impôt exigible, mais pas de remboursement en espèces). Le crédit est imposable dans l année suivant la demande. Pour les compagnies émettrices d actions accréditives : Les dépenses admissibles au crédit d impôt sont plus restreintes que les dépenses admissibles pour les émissions d actions accréditives ordinaires. Peut s appliquer sous le régime du programme actuel aux dépenses admissibles encourues d ici au 31 décembre 2014.

6 Coût après impôt d un investissement de $ par u Taux d imposition fédéral/provincial combiné Taux d imposition fédéral Taux d imposition provincial Crédit d impôt fédéral Crédit d impôt provincial Montant investi Moins : avantage fiscal de la déduction relative à l investissement dans des actions accréditives fédéral Moins : avantage fiscal de la déduction relative à l investissement dans des actions accréditives provincial Total partiel Moins : crédit d impôt fédéral à l investissement de 15 % non remboursable Moins : crédit d impôt provincial Plus : impôt sur le revenu pour l inclusion du crédit d impôt fédéral Plus : impôt sur le revenu pour l inclusion du crédit d impôt prov Coût net d un investissement de $ dans des actions accréd Notes (1) La déduction de la province de Québec est de 150 %. (2) Le gouvernement fédéral accorde un crédit de 15 % des dépenses admissibles encourues (ou considérées comme telles en vertu de la règle de rétrospection) avant le 1 er janvier Cependant, les accords de souscription d actions accréditives doivent être signés avant le 1 er avril (3) Les crédits d impôt provinciaux réduisent le montant des dépenses admissibles au crédit d impôt fédéral. (4) Dans le cas du Québec, la formule est «GxB», étant donné que le crédit d impôt fédéral à l investissement n est pas imposé dans cette province.

7 Super actions accréditives n particulier par province en 2012 Notes Québec Manitoba C.-B. A 48,22 % 46,40 % 43,70 % B 24,22 % 29,00 % 29,00 % C 24,00 % 17,40 % 14,70 % D 15 % 15 % 15 % E - 30 % 20 % F $ FxB (242) (290) (290) (1) FxC (360) (174) (147) (602) (464) (437) (2) G=F(1-E)xD (150) (105) (120) (3) H=ExF - (300) (200) (4) GxA incial HxA (716) (680) (618) itives (5),(6) 284 $ (5) Les gains en capital applicables au moment de la vente des actions ne sont pas pris en compte dans l analyse. (6) L impôt minimum de remplacement n est pas pris en compte dans l analyse.

8 Nouvelle- Ontario Écosse Sask. Î.-P.-É. Nouveau- Brunswick 47,97 % 50,00 % 44,00 % 47,37 % 43,30 % 29,00 % 29,00 % 29,00 % 29,00 % 29,00 % 18,97 % 21,00 % 15,00 % 18,37 % 14,30 % 15 % 15 % 15 % 15 % 15 % 5 % - 10 % (290) (290) (290) (290) (290) (190) (210) (150) (184) (143) (480) (500) (440) (474) (433) (143) (150) (135) (150) (150) (50) - (100) (580) (575) (572) (553) (518) Hypothèses Les contribuables sont assujettis au taux d imposition marginal le plus élevé sur le revenu. Les frais d exploration au Canada sont admissibles à 100 % aux crédits d impôt fédéraux et provinciaux. Les déductions fiscales admissibles sont prélevées intégralement. Les dépenses d exploration sont effectuées dans la province concernée et le contribuable est résident de cette province aux fins de l impôt.

9 Territoires du T.-N.-et- Nord-Ouest Yukon Labrador Nunavut Alberta 43,05 % 42,40 % 42,30 % 40,50 % 39,00 % 29,00 % 29,00 % 29,00 % 29,00 % 29,00 % 14,05 % 13,40 % 13,30 % 11,50 % 10,00 % 15 % 15 % 15 % 15 % 15 % (290) (290) (290) (290) (290) (141) (134) (133) (115) (100) (431) (424) (423) (405) (390) (150) (150) (150) (150) (150) (516) (510) (510) (494) (481)

10 Découvertes réalisées avec l aide du financement par actions accréditives : DIAMANTS au Lac de Gras, T.N.-O. Mines de diamants Ekati et Diavik OR à Hemlo (Ont.), Golden Giant Mine NICKEL-CUIVRE à Voisey s Bay, Terre-Neuve-et-Labrador Diamond Fields Resources TERRES RARES LOURDES à Thor Lake, T.N.-O. Avalon Rare Metals OR à Malarctic (Qc), Osisko Mining OR à Timmins (Ont.), Lake Shore Gold URANIUM dans le bassin de l Athabaska (Sask.), Hathor Exploration Complément d information : Nadim Kara, Directeur principal du programme, Affaires réglementaires Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs 135, rue King Est Toronto (Ontario) M5C 1G6 Tél. : , poste 230 Téléc. : Courriel : Visitez notre site Web à pour obtenir plus de détails. Imprimé sur du papier recyclé

PROGRAMMES DE GESTION DES RISQUES DE L ENTREPRISE

PROGRAMMES DE GESTION DES RISQUES DE L ENTREPRISE Cultivons l avenir 2 est un cadre stratégique quinquennal pour le secteur canadien de l agriculture et de l agroalimentaire sur lequel s appuie la prestation des programmes fédéraux-provinciauxterritoriaux.

Plus en détail

Ce document résume les principales dispositions des lois touchant les avantages sociaux au Canada. La législation canadienne englobe de nombreuses

Ce document résume les principales dispositions des lois touchant les avantages sociaux au Canada. La législation canadienne englobe de nombreuses Ce document résume les principales dispositions des lois touchant les avantages sociaux au Canada. La législation canadienne englobe de nombreuses mesures sociales et fiscales qui touchent directement

Plus en détail

Impôt des particuliers Québec 2015

Impôt des particuliers Québec 2015 des particuliers Québec 2015 Tableau P1 Québec (2015) Taux Taux marginal imposable Québec Total effectif Québec Total $ $ $ $ 10 000 - - - 0,0 0,0 0,0 0,0 11 000 - - - 0,0 8,4 0,0 8,4 12 000 84-84 0,7

Plus en détail

Programme de protection du patrimoine. Un guide pour le conseiller

Programme de protection du patrimoine. Un guide pour le conseiller Programme de protection du patrimoine Un guide pour le conseiller Table des matières Introduction au Programme de protection du patrimoine 2 L opportunité 3 La solution 4 Considérations fiscales 5 Frais

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 Dépôt légal Novembre 2014

Plus en détail

Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F. Remboursements de capital. semestriels

Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F. Remboursements de capital. semestriels Le 24 janvier 2014 TITRES D EMPRUNT LIÉS À DES TITRES D EMPRUNT Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F Durée de trois ans de capital semestriels Rendement

Plus en détail

Cyberbulletin. Que sont devenus les taux effectifs marginaux d imposition des Québécois? Alexandre Laurin et Finn Poschmann.

Cyberbulletin. Que sont devenus les taux effectifs marginaux d imposition des Québécois? Alexandre Laurin et Finn Poschmann. Cyberbulletin 18 Mai 2011 CONSEIL DE COMPÉTITIVITÉ FISCALE I N D É P E N D A N T E R A I S O N N É E P E R T I N E N T E Que sont devenus les taux effectifs marginaux d imposition des Québécois? par Alexandre

Plus en détail

BUDGET PROVINCIAL 2016

BUDGET PROVINCIAL 2016 BUDGET PROVINCIAL 2016 MESURES IMPACTANT L INDUSTRIE DE LA FABRICATION DE MEUBLES Le gouvernement du Québec a déposé le 17 mars dernier son budget 2016-2017. La lecture du Plan économique du Québec a permis

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb. Sask. Man. 2 Taux d imposition

Plus en détail

Tableau: 1 Salaires et traitements et revenu supplémentaire du travail Canada Données désaisonnalisées Ancienne Nouveau Milliers de dollars Matrice

Tableau: 1 Salaires et traitements et revenu supplémentaire du travail Canada Données désaisonnalisées Ancienne Nouveau Milliers de dollars Matrice Tableau: 1 Canada Milliers de dollars Matrice 6597 Matrice 10570 1 Ensemble des industries de biens 17000 139140 2 Agriculture, foresterie, pêche et chasse 17001+17002 139141 3 Extraction minière et extraction

Plus en détail

Renseignements fiscaux 2013 en date du 20 juin 2013

Renseignements fiscaux 2013 en date du 20 juin 2013 www.bdo.ca FISCALITÉ Renseignements fiscaux 2013 en date du 20 juin 2013 Renseignements fiscaux 2013 contient un résumé des taux d impôt sur le revenu des particuliers et des montants en vigueur pour 2013

Plus en détail

FONDS SPROTT HAUSSIER/BAISSIER REER

FONDS SPROTT HAUSSIER/BAISSIER REER NOTICE D OFFRE CONFIDENTIELLE N o Les titres décrits dans la présente notice d offre confidentielle (la «présente notice d offre») ne sont offerts que là où l autorité compétente a accordé son visa; ils

Plus en détail

LE BUDGET DE 1999. Aide financière fédérale aux provinces et aux territoires. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur.

LE BUDGET DE 1999. Aide financière fédérale aux provinces et aux territoires. Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur. LE BUDGET DE 1999 Bâtir aujourd hui pour un avenir meilleur Aide financière fédérale aux provinces et aux territoires février 1999 Ministère des Finances Canada Department of Finance Canada Dans la présente

Plus en détail

Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012

Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012 Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012 Dépenses et main-d œuvre de la santé Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure santé Notre

Plus en détail

Mesures législatives sur les avantages sociaux au Canada 2005

Mesures législatives sur les avantages sociaux au Canada 2005 Mesures législatives sur les avantages sociaux au Canada 2005 Ce document résume les principales dispositions des lois touchant les avantages sociaux au Canada. La législation canadienne englobe de nombreuses

Plus en détail

Herbalife du Canada Information sur les taxes de vente simplifiées

Herbalife du Canada Information sur les taxes de vente simplifiées Herbalife du Canada Information sur les taxes de vente simplifiées Herbalife du Canada ltée («Herbalife») a conclu des ententes de préperception des taxes avec les gouvernements du Canada et des provinces

Plus en détail

Avis importants sur la portée des données

Avis importants sur la portée des données Avis importants sur la portée des données L ICIS saisit les données administratives, cliniques et démographiques sur les avortements provoqués effectués dans les unités de soins de courte durée et de chirurgie

Plus en détail

Indicateurs sommaires des écoles publiques pour les provinces et les territoires, 1997-1998 à 2003-2004

Indicateurs sommaires des écoles publiques pour les provinces et les territoires, 1997-1998 à 2003-2004 N o 81-9-MIF au catalogue N o 44 ISSN : 1711-8328 ISBN : -662-7214-3 Documents de recherche Culture, tourisme et Centre de la statistique de l éducation Indicateurs sommaires des écoles publiques pour

Plus en détail

Redevances minières : trouver l équilibre

Redevances minières : trouver l équilibre Redevances minières : trouver l équilibre Nochane Rousseau Associé Leader, secteur minier, Québec 38 e congrès de l Association des économistes du Québec Le 23 mai 2013 Ordre du jour Introduction La fiscalité

Plus en détail

Les normes légales du travail au Canada (Québec, autres provinces, territoires et fédéral)

Les normes légales du travail au Canada (Québec, autres provinces, territoires et fédéral) Les normes légales du travail au Canada (Québec, autres provinces, territoires et fédéral) CONGÉS ANNUELS PAYÉS 1. : montant versé par l employeur au salarié à titre de rémunération pour le congé annuel

Plus en détail

Statistiques & Info du CCDS : Le marché du travail Les salaires

Statistiques & Info du CCDS : Le marché du travail Les salaires Le marché du travail au Canada : Les salaires Cette fiche de données sur le marché du travail présente une analyse des données actuelles pour le Canada et les provinces sur : - Les salaires hebdomadaires;

Plus en détail

AvenAnts Au contrat De rente Pour les régimes Avec immobilisation Des sommes Fonds

AvenAnts Au contrat De rente Pour les régimes Avec immobilisation Des sommes Fonds Avenants au contrat DE RENTE Pour les régimes avec immobilisation des sommes Ce document complète le Contrat de rente figurant dans la brochure BRA1620 (produit régulier) et la brochure BRA1564 (produit

Plus en détail

Services de comptabilité

Services de comptabilité N o 63-256-X au catalogue. Bulletin de service Services de comptabilité 2012. Faits saillants Les revenus d exploitation de l industrie des services de comptabilité ont atteint 15,0 milliards de dollars,

Plus en détail

Le gouvernement annonce de nouvelles règles de TPS/TVH sur le lieu de fourniture

Le gouvernement annonce de nouvelles règles de TPS/TVH sur le lieu de fourniture avril 2010 TABLE DES MATIÈRES Règles sur le lieu de fourniture Conclusion Le gouvernement annonce de nouvelles règles de TPS/TVH sur le lieu de fourniture Le 25 février 2010, le ministère des Finances

Plus en détail

Impôt des particuliers 2014 1

Impôt des particuliers 2014 1 Impôt des particuliers 0 Impôt des particuliers 0 TABLEAU P QUÉBEC (0) TABLE D IMPÔT Revenu Impôt Taux Taux marginal imposable Fédéral Québec Total effectif Fédéral Québec Total $ $ $ $ 0 000 - - - 0,0

Plus en détail

MESURES LÉGISLATIVES SUR LES AVANTAGES SOCIAUX AU CANADA 2015

MESURES LÉGISLATIVES SUR LES AVANTAGES SOCIAUX AU CANADA 2015 MESURES LÉGISLATIVES SUR LES AVANTAGES SOCIAUX AU CANADA 2015 Ce document résume les principales dispositions des lois touchant les avantages sociaux au Canada (à l exception du Nunavut et des Territoires

Plus en détail

Québec. Luc Godbout. Suzie St-Cerny

Québec. Luc Godbout. Suzie St-Cerny Concept, résultats pancanad diens et positionnement du Québec Document de travail 2013/03 Luc Godbout Michaël Robert-Angers Suzie St-Cerny Juin 2013 REMERCIEMENTS La Chaire de recherche en fiscalité et

Plus en détail

Canada-Pérou. Michaël Lambert-Racine Daniel Benatuil. Publication n o 2014-50-F Le 13 juin 2014

Canada-Pérou. Michaël Lambert-Racine Daniel Benatuil. Publication n o 2014-50-F Le 13 juin 2014 Canada-Pérou Publication n o 2014-50-F Le 13 juin 2014 Michaël Lambert-Racine Daniel Benatuil Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche

Plus en détail

Alberta. Ministère de la Santé et du Bien-être de l Alberta Régime d assurance maladie de l Alberta C. P. 1360, Station Main Edmonton, AB T5J 2N3

Alberta. Ministère de la Santé et du Bien-être de l Alberta Régime d assurance maladie de l Alberta C. P. 1360, Station Main Edmonton, AB T5J 2N3 Alberta Afin de bénéficier de la couverture en matière de soins de santé de l Alberta, le résident doit demeurer physiquement en Alberta pendant au moins 183 jours au cours d une période de douze mois

Plus en détail

PLACEMENTS ET QUALITÉ EXCEPTIONNELS

PLACEMENTS ET QUALITÉ EXCEPTIONNELS PLACEMENTS ET QUALITÉ EXCEPTIONNELS Portefeuilles pratiques conçus en fonction de vos objectifs Les Solutions de portefeuille Marquis permettent d investir en toute quiétude, car elles donnent accès à

Plus en détail

Positions de l ACRAFE pour 2010/2011

Positions de l ACRAFE pour 2010/2011 Positions de l ACRAFE pour 2010/2011 L ACRAFE a cerné trois grands problèmes qui affectent directement l accès de tous les Canadiens, et particulièrement de ceux qui sont moins favorisés financièrement,

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS BULLETIN FISCAL 2014-133 Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS Voici les taux marginaux combinés d imposition des particuliers, fédéral et provincial, en vigueur depuis

Plus en détail

Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses Mesures pour stimuler la construction domiciliaire

Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses Mesures pour stimuler la construction domiciliaire Mesures pour aider les Canadiens et stimuler les dépenses... 103 Faits saillants... 104 Stratégie canadienne de transition et d acquisition de compétences... 107 Poursuivre le développement d une main-d

Plus en détail

Faits saillants. Particuliers. Particuliers et fiducies. Entreprises. Autres mesures

Faits saillants. Particuliers. Particuliers et fiducies. Entreprises. Autres mesures Faits saillants Particuliers 1. Ventes de billets liés 2. Imposition des actions de fonds de substitution 3. Rétablir les âges d admissibilité au programme de la sécurité de la vieillesse 4. Crédit de

Plus en détail

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises Faits saillants Budget Québec Mesures concernant les particuliers Élimination graduelle de la contribution santé à compter du 1er janvier 2017 Mise en place en place d un bouclier fiscal Croissance de

Plus en détail

(Version à l étude) BSIF 48PD Demande d agrément d un régime de retraite à prestations déterminées

(Version à l étude) BSIF 48PD Demande d agrément d un régime de retraite à prestations déterminées NON CLASSIFIÉ (Version à l étude) BSIF 48PD Demande d agrément d un régime de retraite à prestations déterminées (Lire le Guide d'instructions - Demande d agrément d un régime de retraite à prestations

Plus en détail

Distribution de films cinématographiques et de vidéos

Distribution de films cinématographiques et de vidéos N o 87F0010X au catalogue. Bulletin de service Distribution de films cinématographiques et de vidéos 2010. Faits saillants Les revenus d exploitation totaux de l industrie de distribution de productions

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS FISCAUX 2015 en date du 18 juin 2015

RENSEIGNEMENTS FISCAUX 2015 en date du 18 juin 2015 WWW.BDO.CA FISCALITÉ RENSEIGNEMENTS FISCAUX 2015 en date du 18 juin 2015 Renseignements fiscaux 2015 contient un résumé des taux d impôt sur le revenu des particuliers et des montants en vigueur pour 2015

Plus en détail

2013 LES REPORTS DE PERTES SUR D'AUTRES ANNÉES

2013 LES REPORTS DE PERTES SUR D'AUTRES ANNÉES Novembre 2013 LES REPORTS DE PERTES SUR D'AUTRES ANNÉES Différents types de pertes fiscales peuvent être utilisés dans l année au cours de laquelle elles sont subies, sous réserve des limites décrites

Plus en détail

CHAPITRE SIX INVESTISSEMENT RAPPORT ANNUEL PÉRIODE SE TERMINANT LE 31 MARS 2000

CHAPITRE SIX INVESTISSEMENT RAPPORT ANNUEL PÉRIODE SE TERMINANT LE 31 MARS 2000 CHAPITRE SIX INVESTISSEMENT RAPPORT ANNUEL PÉRIODE SE TERMINANT LE 31 MARS 2000 Introduction et renseignements généraux L objectif du Chapitre sur l investissement de l Accord sur le commerce intérieur

Plus en détail

VU LA LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES, L.N.-B. 2004, ch. S-5.5 (la Loi)

VU LA LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES, L.N.-B. 2004, ch. S-5.5 (la Loi) Je soussignée, Manon Losier, dûment nommée chef du contentieux et secrétaire de la Commission des services financiers et des services aux consommateurs, atteste par les présentes que cette ordonnance générale,

Plus en détail

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 L Institut canadien des évaluateurs (ICE) soumet les recommandations

Plus en détail

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI)

Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 2 Régimes enregistrés d épargne-invalidité (REEI) Depuis de nombreuses années, les personnes handicapées et leur famille cherchent

Plus en détail

Les taxes fédérales sur l essence et les énergies de chauffage

Les taxes fédérales sur l essence et les énergies de chauffage PRB 05-25F Service d information et de recherche parlementaires Bibliothèque du Parlement Les taxes fédérales sur l essence et les énergies de chauffage Marc-André Pigeon Le 16 septembre 2005 INTRODUCTION

Plus en détail

Les CELI pour propriétaires d entreprise Un choix intelligent

Les CELI pour propriétaires d entreprise Un choix intelligent Les CELI pour propriétaires d entreprise Un choix intelligent Octobre 2015 Jamie Golombek Directeur gestionnaire, Planification fiscale et successorale Services consultatifs de gestion de patrimoine CIBC

Plus en détail

Mesures législatives sur les avantages sociaux au Canada 2011

Mesures législatives sur les avantages sociaux au Canada 2011 Mesures législatives sur les avantages sociaux au Canada 2011 Ce document résume les principales dispositions des lois touchant les avantages sociaux au Canada. La législation canadienne englobe de nombreuses

Plus en détail

Stratégies fiscales en direct

Stratégies fiscales en direct L entreprise manufacturière au Québec : où en sommes-nous? Septembre 2014 Stratégies fiscales en direct L entreprise manufacturière représente un pilier de l économie québécoise. Chaque année, de nouvelles

Plus en détail

Bourse de développement professionnel. Directives et formulaire de demande DIRECTIVES

Bourse de développement professionnel. Directives et formulaire de demande DIRECTIVES Mise à jour mars 2015 Bourse de développement professionnel Directives et formulaire de demande DIRECTIVES Les bourses de développement professionnel sont des activités d auto-apprentissage qu'un Associé

Plus en détail

MÉMORANDUM D17-1-22. En résumé. Ottawa, le 6 juillet 2007

MÉMORANDUM D17-1-22. En résumé. Ottawa, le 6 juillet 2007 Ottawa, le 6 juillet 2007 MÉMORANDUM D17-1-22 En résumé DÉCLARATION EN DÉTAIL DE LA TAXE DE VENTE HARMONISÉE, DE LA TAXE DE VENTE PROVINCIALE, DE LA TAXE PROVINCIALE SUR LE TABAC ET DE LA MAJORATION OU

Plus en détail

MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE

MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE Le 20 mars 2015 MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE Le texte définitif des modifications apportées aux règlements (les règlements) de la Loi de 1985 sur les

Plus en détail

Aidemémoire. fiscal. kpmg.ca. De l information fiscale à portée de la main. Aide-mémoire fiscal 2010 2011

Aidemémoire. fiscal. kpmg.ca. De l information fiscale à portée de la main. Aide-mémoire fiscal 2010 2011 TaxFcts_Cvr_10_FR_v4.qxd:cover.qxd 8/16/10 2:52 PM Page 1 kpmg.ca Grâce au présent guide fiscal, vous trouverez rapidement des réponses aux nombreuses questions pratiques soulevées dans le cadre d une

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROCHE ORIGINALE. MAXIMISEZ V O S RENDEMENTS GRÂCE À UNE A P P R O C H E ORIGINALE À

Plus en détail

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Octobre 2014 En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Les revenus de placement gagnés au sein de votre société sont imposés en fonction du type de revenu

Plus en détail

VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015

VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015 VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015 Parts de série A, de série B, de série F et de série O (à moins d indication contraire)

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-127

BULLETIN FISCAL 2013-127 BULLETIN FISCAL 2013-127 Janvier 2013 RÈGLES FISCALES RELATIVES AUX AUTOMOBILES Pour 2013, les plafonds des déductions relatives aux frais d automobile et les taux servant au calcul de l avantage imposable

Plus en détail

Rapport semestriel 2015 de la direction sur le rendement du Fonds

Rapport semestriel 2015 de la direction sur le rendement du Fonds (le «Fonds») Période de six mois close 2015 (la «période») Gestionnaire : BMO Investissements Inc. (le «gestionnaire» ou «BMOII») Gestionnaire de portefeuille : BMO Gestion d actifs inc., Toronto (Ontario)

Plus en détail

Aperçu du budget fédéral de 2016

Aperçu du budget fédéral de 2016 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars 2016. Il s agit du premier budget

Plus en détail

UNE FAÇON FISCALEMENT AVANTAGEUSE D INVESTIR Fonds de la Catégorie de société Sprott

UNE FAÇON FISCALEMENT AVANTAGEUSE D INVESTIR Fonds de la Catégorie de société Sprott UNE FAÇON FISCALEMENT AVANTAGEUSE D INVESTIR Fonds de la Catégorie de société Sprott FONDS DE LA DE SOCIÉTÉ SPROTT UNE FAÇON FISCALEMENT AVANTAGEUSE D INVESTIR La création de richesse fiscalement avantageuse

Plus en détail

dans l affaire de la dispense d inscription pour les opérations relatives à certains placements dispensés de prospectus

dans l affaire de la dispense d inscription pour les opérations relatives à certains placements dispensés de prospectus VU LA LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES, L.T.N.-O. 2008, ch. 10, DANS SA VERSION À JOUR - et - dans l affaire de la dispense d inscription pour les opérations relatives à certains placements dispensés de

Plus en détail

RBC Marchés des Capitaux

RBC Marchés des Capitaux Le 8 décembre 205 RBC Marchés des Capitaux TITRES LIÉS À DES TITRES DE PARTICIPATION ET À DES TITRES D EMPRUNT SOLUTIONS DE PLACEMENT GLOBALES RBC ET RECHERCHE RBCMC Titres RBC liés à une répartition stratégique

Plus en détail

Formulaire d adhésion pour Société

Formulaire d adhésion pour Société Formulaire d adhésion pour Société 1. Renseignements sur la société Nom de la société Adresse Site web Le réseau des chambres de commerce est un réseau à trois niveaux comprenant des chambres représentants

Plus en détail

Le point en recherche

Le point en recherche Le point en recherche Juin 2002 Série socio-économique 106 Introduction Le présent projet de recherche porte sur l'analyse et l'évaluation des mesures fiscales applicables à l habitation qui, selon les

Plus en détail

Programme volontaire de certification des troupeaux à l égard de la Tremblante Exigences pour la demande d avancement

Programme volontaire de certification des troupeaux à l égard de la Tremblante Exigences pour la demande d avancement Programme volontaire de certification des troupeaux à l égard de la Tremblante Exigences pour la demande d avancement Frais administratifs : Des frais d inscription annuels de 50 $/heure, plus la TVH ou

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS ET DONNÉES POUR LA PLANIFICATION FISCALE

RENSEIGNEMENTS ET DONNÉES POUR LA PLANIFICATION FISCALE RENSEIGNEMENTS ET DONNÉES POUR LA PLANIFICATION FISCALE Fiscalité Audit Comptabilité Consultation Renseignements et données pour la planification fiscale Juillet 2013 Table des matières Page CHAPITRE 1

Plus en détail

Assurez un avenir prometteur à vos enfants. Régime enregistré d épargne-études Dynamique

Assurez un avenir prometteur à vos enfants. Régime enregistré d épargne-études Dynamique Assurez un avenir prometteur à vos enfants Régime enregistré d épargne-études Dynamique 2 Selon Statistique Canada, les frais de scolarité des étudiants de premier cycle se sont établis en moyenne à 5

Plus en détail

Remarque : L emploi du masculin dans le présent texte s applique aux deux genres, à moins que le contexte n indique clairement le contraire.

Remarque : L emploi du masculin dans le présent texte s applique aux deux genres, à moins que le contexte n indique clairement le contraire. Avant-propos Nous sommes heureux de vous présenter la 39 e édition de notre Guide canadien sur les avantages sociaux. En tant que chef de file des services-conseils en capital humain et en impartition

Plus en détail

Population du Canada, 2001 à 2004

Population du Canada, 2001 à 2004 Profil démographique du Canada Population En 2004, la population du Canada est passée à 31,9 millions d habitants. Depuis 2001, la population totale du Canada a augmenté de 3%, soit 925 000 personnes.

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis RÉGLEMENTATION DES MEMBRES INVESTMENT DEALERS ASSOCIATION OF CANADA avis ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS EN VALEURS MOBILIÈRES Personne-ressource : M. Alexander : (416) 943-5885 malexander@ida.ca

Plus en détail

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis 20 novembre 2015 Au cours d une conférence de presse aujourd hui, le ministre des Finances,

Plus en détail

La gestion des ressources humaines au sein des fonctions publiques canadiennes

La gestion des ressources humaines au sein des fonctions publiques canadiennes au sein des fonctions publiques canadiennes Par : Mathieu Carrier, Benoît Rigaud et André Bazinet L Observatoire de l administration publique, hiver 2013 Introduction Dans toutes les organisations, une

Plus en détail

L évaluation ça compte!

L évaluation ça compte! L évaluation ça compte! 9 Immigrantes et immigrants au Canada : le milieu socioéconomique a-t-il de l importance? En éducation, la «réussite» peut être définie comme l atteinte d un haut niveau de rendement

Plus en détail

Fonds enregistrés de revenu de retraite

Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistrés de revenu de retraite En vertu de la Loi de l impôt sur le revenu, un régime enregistré d épargne-retraite (REER) arrive à échéance au plus tard le 31 décembre de l année du 69 e anniversaire

Plus en détail

NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE

NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE NOUVELLES MESURES FISCALES POUR ENCOURAGER LA PHILANTHROPIE CULTURELLE Le présent bulletin d information expose en détail les mesures fiscales qui seront mises en place pour tenir compte des recommandations

Plus en détail

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada

Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Principes généraux de l'imposition des contrats d'assurancevie établis au Canada Renseignements L'assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison de la croissance

Plus en détail

Instructions Processus d'équivalence du BNED

Instructions Processus d'équivalence du BNED Processus d'équivalence du BNED Table des matières Soumettre une inscription en ligne... 3 Site Web... 3 Portail de demande en ligne du BNED... 5 Soumettre les documents requis... 10 Instructions Processus

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds équilibrés Fonds de revenu mensuel TD Fonds de revenu équilibré TD Fonds de revenu mensuel diversifié TD Fonds de croissance équilibré TD Fonds de revenu de dividendes

Plus en détail

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent Tournant vert Le Parti libéral du Canada a publié récemment de l information plus détaillée sur son plan pour un Tournant vert. La Fédération canadienne de l agriculture (FCA) constate avec plaisir que

Plus en détail

VU LA LOI SUR LES VALEURS MOBILIERES, L.T.N.-O. 2008, ch. 10, DANS SA VERSION À JOUR. - et -

VU LA LOI SUR LES VALEURS MOBILIERES, L.T.N.-O. 2008, ch. 10, DANS SA VERSION À JOUR. - et - VU LA LOI SUR LES VALEURS MOBILIERES, L.T.N.-O. 2008, ch. 10, DANS SA VERSION À JOUR - et - Dans l affaire de la dispense de certaines obligations relatives aux états financiers de l annexe 45-106A2, Notice

Plus en détail

L impôt des sociétés. Les différentes sortes de sociétés. Types de revenus. Calcul de l impôt fédéral

L impôt des sociétés. Les différentes sortes de sociétés. Types de revenus. Calcul de l impôt fédéral L impôt des sociétés Calcul de l impôt fédéral Les différentes sortes de sociétés La société publique; La société privée; La société privée sous contrôle canadien (SPCC) Préparé par Guy Grégoire Hiver

Plus en détail

MNS/ MNS.U www.reserve.monnaie.ca

MNS/ MNS.U www.reserve.monnaie.ca En date du 31 décembre 2012 MNS/ MNS.U www.reserve.monnaie.ca RTB Aperçu Date du PAPE Le 5 novembre, 2012 Bourse TSX Symboles MNS/ MNS.U Numéro CUSIP 779921113 Frais de service 45 points de base (0,45

Plus en détail

Le contribuable est d origine française.

Le contribuable est d origine française. Direction générale de la législation et du registraire des entreprises Direction principale des lois sur les impôts Note DESTINATAIRE : ***** EXPÉDITEUR : DIRECTION DE L INTERPRÉTATION RELATIVE AUX ENTREPRISES

Plus en détail

À la hauteur de vos projets

À la hauteur de vos projets INVESTIR Banque Nationale À la hauteur de vos projets INVESTIR Banque Nationale 01 Que sont les Portefeuilles de revenu mensuel? Une façon simple de percevoir une distribution régulière. Six portefeuilles

Plus en détail

Fonds d obligations de base Plus (Portico) (Auparavant Fonds de revenu fixe (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN

Fonds d obligations de base Plus (Portico) (Auparavant Fonds de revenu fixe (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme des

Plus en détail

Dix astuces sur les REER

Dix astuces sur les REER PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE Dix astuces sur les REER Janvier 2016 Un REER vous permet d épargner une partie de vos revenus en prévision de votre retraite. Les montants cotisés à un REER et les

Plus en détail

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ Loi sur les valeurs mobilières (chapitre V.1-1, a. 331.1 par. 1, 3, 6, 8, 11 et 34 ) 1. L article 1.1

Plus en détail

Solutions de revenu de retraite

Solutions de revenu de retraite Solutions de revenu de retraite Des options de revenu pour une retraite en bonne santé financière Lorsque vous prenez votre retraite, c est le temps de faire fructifier votre épargne. Une bonne compréhension

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

Corporation Minière Golden Share (une société d'exploration minière)

Corporation Minière Golden Share (une société d'exploration minière) (une société d'exploration minière) États financiers intermédiaires des périodes de trois mois terminées les 31 mars 2010 et 2009 États financiers Bilans 2 Frais d'exploration reportés 3 Résultats et résultat

Plus en détail

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global»)

SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») SOMMAIRE DU PLAN RÉGIME D ÉPARGNE ÉTUDES GÉNÉRATION (auparavant, le «Régime fiduciaire d épargne études Global») Plan de bourses d études individuel Les actifs de croissance Global Inc. Le 27 janvier 2016

Plus en détail

La réglementation et le nombre d infirmières praticiennes et d infirmiers praticiens au Canada : Annexe technique

La réglementation et le nombre d infirmières praticiennes et d infirmiers praticiens au Canada : Annexe technique La réglementation et le nombre d infirmières praticiennes et d infirmiers praticiens au Canada : Annexe technique La réglementation et le nombre d infirmières praticiennes et La réglementation et le nombre

Plus en détail

Formulaire de modification d enregistrement du contrat

Formulaire de modification d enregistrement du contrat Formulaire de modification d enregistrement du contrat Utilisez le présent formulaire pour demander que l enregistrement du contrat en vigueur soit modifié comme suit : d un contrat non enregistré à un

Plus en détail

Rémunération des propriétaires dirigeants Deuxième partie

Rémunération des propriétaires dirigeants Deuxième partie Introduction En quoi consistent les dividendes? Les avantages fiscaux de la rémunération sous forme de dividendes Rémunération des propriétaires dirigeants Deuxième partie Par DON GOODISON, CFP, FCGA Introduction

Plus en détail

Services d emploi. Bulletin de service. Faits saillants. N o 63-252-X au catalogue

Services d emploi. Bulletin de service. Faits saillants. N o 63-252-X au catalogue N o 63-252-X au catalogue. Bulletin de service Services d emploi 2011. Faits saillants En 2011, les revenus d exploitation de l industrie des services d emploi ont atteint 10,6 milliards de dollars au

Plus en détail

Impôt des sociétés et impôt fédéral américain 2014

Impôt des sociétés et impôt fédéral américain 2014 Raymond Chabot Grant Thornton Planiguide fiscal 0-05 TABLEAU S REVENU D ENTREPRISE ADMISSIBLE À LA DPE 0 % % combiné Fédéral,0 Alberta,0,0 Colombie-Britannique,5,5 Île-du-Prince-Édouard,5 5,5 Manitoba

Plus en détail

Les produits dispensés Un survol des particularités

Les produits dispensés Un survol des particularités Les produits dispensés Un survol des particularités Commission des valeurs mobilières du Québec, avril 1999 Tous droits réservés The English version of this brochure is available upon request PARTICULARITÉS

Plus en détail

MULTIPLES INCITATIONS ACCORDEES AUX INVESTISSEURS EN RDC

MULTIPLES INCITATIONS ACCORDEES AUX INVESTISSEURS EN RDC République Démocratique du Congo Ministère du Plan et Révolution de la Modernité Agence Nationale pour la Promotion des Investissements MULTIPLES INCITATIONS ACCORDEES AUX INVESTISSEURS EN RDC Kinshasa,

Plus en détail

17. 18. Processus d approbation réglementaire des projets énergétiques. Office national de l énergie

17. 18. Processus d approbation réglementaire des projets énergétiques. Office national de l énergie 3. Processus d approbation réglementaire des projets énergétiques Selon leur étendue et leur emplacement, les projets de ressources naturelles au Canada peuvent nécessiter diverses approbations réglementaires

Plus en détail

Tendances et enjeux. Les institutions sans but lucratif au service des

Tendances et enjeux. Les institutions sans but lucratif au service des Tendances et enjeux Tendances de l emploi dans les institutions sans but lucratif au service des ménages : Les organisations du domaine de la santé et des services sociaux Les institutions sans but lucratif

Plus en détail