Génie Logiciel Industriel - Travaux pratiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Génie Logiciel Industriel - Travaux pratiques"

Transcription

1 - Travaux pratiques TP1 : Recherche par dichotomie I. Introduction. L objectif de ce TP est de mettre en pratique des notions de base du langage C (entrées/sorties, structure de contrôle, fonctions, ). I.1. Principe de dichotomie. L application choisie met en œuvre le principe de dichotomie, qui permet de retrouver rapidement un dans un ensemble fini ordonné (défini par un intervalle, par exemple, ou encore par un tableau trié). L n est pas recherché séquentiellement, mais comparé à l médian (présent en milieu d intervalle). S ils sont identiques, la recherche est terminée. Si l cherché est inférieur à l médian, on recommence la recherche sur la première moitié de l intervalle. Sinon, on recommence sur la seconde moitié de l intervalle. Dans le premier exercice, c est l utilisateur qui procède (mentalement) par dichotomie pour deviner un nombre inconnu généré par l ordinateur. Dans le second exercice, les rôles sont inversés : c est l ordinateur qui doit deviner le nombre secret auquel pense l utilisateur. Le troisième exercice est un autre exemple d application de la dichotomie. I.2. Exemple. Imaginons que A fasse deviner à B le nombre secret 11 dans l intervalle [0,16]. La première proposition de B est l médian de [0,16], soit 8 : A indique à B que cette proposition est trop petite. B réduit donc son espace de recherche à la moitié supérieure de l intervalle ([9,16]), puis propose le nouvel médian, soit 12 (ou 13) : A indique à B que cette proposition est trop grande. B réduit donc son espace de recherche à la moitié inférieure de l intervalle précédent ([9,11]), puis propose le nouvel médian, soit 10 : A indique à B que cette proposition est trop petite. B réduit donc son espace de recherche à la moitié supérieure de l intervalle précédent, qui se réduit à {11}. B propose cet et trouve la solution : 11 II. Recherche d un nombre secret par l utilisateur. Le programme reproduit le jeu où l utilisateur doit deviner, en un nombre maximal d essais, un nombre secret généré aléatoirement par l ordinateur. II.1. Génération aléatoire du nombre secret. Dans un premier temps, le programme génère un nombre aléatoire compris dans un intervalle donné. 1

2 Un menu doit permettre de définir les bornes de cet intervalle selon 2 modes : 1. Par défaut : l intervalle est [0, 0x7FFF] 2. Personnalisé : l intervalle est donné par l utilisateur sous la forme de ses 2 bornes entières [min, max] Pour générer le nombre secret, on utilise les 2 fonctions suivantes de stdlib.h (cf. aide en ligne avec F1) : srand() : initialise le générateur de nombres aléatoires grâce à un «germe» (en anglais, seed). rand() : génère un nombre (pseudo-)aléatoire dans l intervalle [0, RAND_MAX]. II.2. Recherche du nombre secret Dans un second temps, l utilisateur recherche le nombre secret. Il saisit d abord le nombre maximal d essais qu il s autorise, puis : il propose un nombre à l ordinateur, le programme lui indique alors si ce nombre est inférieur, supérieur ou égal au nombre secret, le nombre d essais restants, et ce, jusqu à ce que le nombre secret soit trouvé ou que le nombre maximal d essais soit atteint. III. Recherche d un nombre secret par l ordinateur Écrire un programme permettant à l ordinateur de trouver, par dichotomie, un nombre secret compris entre 0 et 1000 : le programme demande à l utilisateur de penser à un nombre entier entre 0 et le programme propose un nombre et demande à l utilisateur si ce nombre est égal au nombre secret, plus grand, ou plus petit que celui-ci. si la proposition n est pas le nombre secret, le programme propose un nouveau nombre en fonction de la réponse de l utilisateur. si la proposition est correcte, le programme affiche le nombre de propositions qui a été nécessaire pour trouver cette solution. IV. Recherche de la racine cubique d un nombre entier Écrire un programme permettant à l ordinateur de trouver, par dichotomie, la racine cubique d un nombre entier N donné par l utilisateur et compris entre 0 et Le programme doit d abord rechercher une racine cubique entière, c est-à-dire une solution entière dans l intervalle [0,100]. Si cette racine entière existe, le programme l affiche. Si elle n existe pas, il affiche que la racine est réelle et donne les deux entiers N 1 et N 2 qui la bornent. 2

3 TP2 : Problèmes de saisie I. Introduction. Le problème concerne l acquisition de données auprès d un utilisateur. Il s agit d associer à une question un domaine de réponses. Plusieurs aspects sont à considérer : comment effectuer une demande, comment obtenir une réponse de l utilisateur à cette demande, et comment valider cette réponse. II. Description du fonctionnement. II.1. Menu du questionnaire. Il s agit de réaliser un questionnaire qui se compose des rubriques accessibles par le menu suivant : 1. Saisie du nom 2. Saisie du code postal 3. Saisie de la ville 4. Saisie de la date de naissance 5. Affichage des caractéristiques de la personne 6. Fin Dès le lancement du programme, on affiche ce menu. Pour accéder à l une des rubriques, l utilisateur saisit le numéro correspondant. II.2. Réponses au questionnaire. Lorsque l utilisateur a saisi une réponse au questionnaire, le programme doit vérifier que cette réponse est valide. Si ce n est pas le cas, le programme émet un message d erreur et redemander une saisie. Réponses du type alphabétique. Les rubriques concernées sont le nom et la ville. Dans ces rubriques, le programme doit vérifier que chaque caractère de la réponse est bien une lettre. Le nom contiendra au maximum 40 caractères et la ville 60 caractères. Réponses du type numérique. Les rubriques concernées sont le code postal et la date de naissance. Pour le code postal, le programme doit vérifier que chaque caractère est bien un chiffre et que le nombre correspondant est compris entre 1000 et La date de naissance sera saisie sous la forme JJ, MM, AAAA. Chaque partie devra être numérique, et le jour devra être compris dans l intervalle [1,31], le mois dans [1,12] et l année dans [1800,2012]. II.3. Affichage des caractéristiques de la personne. Quand l utilisateur accède à cette rubrique, le programme doit afficher les caractéristiques saisies. Si l une des caractéristiques n a pas été saisie, le programme doit afficher le message «NON SAISI». 3

4 III. Élaboration du programme. III.1. Fonctions. Écrire un programme en langage C gérant les fonctions suivantes : menu : affiche le menu, demande un choix de rubrique et appelle la fonction appropriée. saisie_nom : saisit un nom valide (i.e. alphabétique), en vérifiant son format par appel à la fonction format_alphabetique. format_alphabetique : teste si la chaîne de caractères passée en paramètre est de taille correcte et ne contient que des lettres. Retourne un résultat booléen. saisie_codepostal : saisit un code postal valide, en vérifiant son format par appel à la fonction format_numerique et sa validité par appel à la fonction codepostal_valide. format_numerique : teste si la chaîne de caractères passée en paramètre ne contient que des chiffres. Retourne un résultat booléen. codepostal_valide : teste si la chaîne de caractères passée en paramètre représente un code postal valide. Retourne un résultat booléen. saisie_datenaiss : saisit une date de naissance valide, en vérifiant le format de chaque partie (jour, mois, année) par appel à la fonction format_numerique et la validité globale par appel à la fonction date_valide. date_valide : teste si les chaînes de caractères passées en paramètre (jour, mois, année) représentent une date valide. Retourne un code d erreur (0 : date valide, 1 : jour non valide, 2 : mois non valide, 3 : année non valide). affiche_caracteristiques : affiche à l écran les caractéristiques saisies. III.2. Conseils et contraintes de programmation. Pour les saisies, utiliser la fonction gets(), sauf pour celle de la date de naissance où scanf() est plus appropriée. Toutes les variables doivent être locales aux fonctions. Les variables stockant les caractéristiques de la personne doivent être transmises aux fonctions citées en III.1. Réalisez ce TP étape par étape, en écrivant et validant une rubrique à fois. Commencez par l initialisation des chaînes de caractères et par l affichage des caractéristiques de la personne. 4

5 TP3 : Jeu de la vie I. Introduction. Le jeu de la vie a été inventé par J.H. Conway et présenté dans le journal Scientific American en octobre Il s agit du plus connu des automates cellulaires, un modèle où chaque état conduit mécaniquement à l état suivant à partir de règles d évolution. II. Description du fonctionnement. II.1. Représentation. L univers du jeu est représenté par un damier, dont chaque case ne peut être occupée que par une seule cellule. Le jeu simule la vie des cellules du damier (naissance, survie et mort). II.2. Règles d évolution (cf. figure 1). La simulation repose sur quatre règles simples d évolution entre deux générations : une cellule continue à vivre si elle a deux ou trois cellules voisines vivantes ; une cellule meurt d isolement si elle a moins de deux voisines vivantes ; une cellule meurt d étouffement si elle a plus de trois voisines vivantes ; une cellule naît dans une case vide si trois cases voisines exactement sont occupées. Toutes les cellules du damier évoluent simultanément à chaque saut de génération. II.3. Objectif du TP. L objectif du TP est de manipuler des tableaux en langage C, en traduisant les règles ci-dessus pour suivre la vie des cellules. III. Élaboration du programme. III.1. Fonctions. Votre programme devra comporter plusieurs fonctions : une fonction d initialisation d un damier ; une fonction d affichage d un damier. L affichage est une représentation alphanumérique du damier constituée d espaces pour les cases mortes et d astérisques (*) pour les cases vivantes ; une fonction retournant le nombre de voisines vivantes d une cellule ; une fonction de calcul de la génération suivante. III.2. Contraintes de programmation. Le damier sera représenté sous la forme d un tableau à UNE dimension. Le programme principal devra consister à saisir le nombre d états à simuler, à initialiser le damier, puis à générer et visualiser un état du damier toutes les secondes. 5

6 Génération * 2 3 * 4 * * 5 * 6 * * 7 * 8 * 9 0 Génération * * 6 * * * 7 * * Génération * * 6 7 * * Génération 4 (damier mort) Génération * * 3 * * * 4 * * 5 * * * * * * * 6 * * * * 7 * * * * * 8 9 * 0 * * Génération * * 3 * * * 4 * * 5 * * * * * * * * 6 * * * * 7 * * * * * 8 9 * 0 * * Génération * * 3 * * * 4 * * * 5 * * * * * * * * 6 * * * * 7 * * * * * 8 9 * 0 * * Génération * * 3 * * * 4 * * * 5 * * * * * * * * * 6 * * * * 7 * * * * * 8 9 * 0 * * Génération 5 : identique à génération 1 Figure 1 : Évolution de l état d un automate cellulaire dans le «Jeu de la vie». L exemple de la colonne gauche meurt en 4 générations, celui de droite est un oscillateur de période 4. 6

7 TP4 : Gestion d une file de taille fixe I. Introduction. Une file (en anglais, queue) est une structure de donnée dont les s sortent dans l ordre dans lequel ils arrivent (principe du «premier entré, premier sorti», en anglais First In, First Out ou FIFO). Le comportement est analogue à une file d attente : les personnes arrivées les premières sont les premières à sortir de la file pour être servies. II. Description du fonctionnement. II.1. Représentation. Il existe plusieurs implémentations de files. Nous ne considérons ici que le cas de files de taille fixe, qui peuvent être représentées par des tableaux. Plus précisément, nous implémentons une file grâce à un tableau circulaire d entiers. Cette représentation nécessite deux indices de tableau notés t et q, qui mémorisent respectivement la tête et la queue de la file. Une case de la file est vide quand sa valeur est égale à 0. II.2. Règles d évolution. Le fonctionnement d une telle file est décrit ainsi (cf. figure 2) : l ajout d un se fait en tête de file ; la suppression d un se fait en queue de file ; lorsque la file est pleine, il est interdit d ajouter un ; lorsque la file est vide, il est interdit de supprimer un. III. Élaboration du programme. III.1. Fonctions. L utilisateur accède à un menu affichant les différentes fonctions suivantes qui lui sont disponibles : adjonction : ajoute un en tête de file, tout en assurant la mise à jour des indices de tête et de queue. Cette fonction vérifie que la file n est pas pleine avant d ajouter un ; suppression : supprime un en queue de file, tout en assurant la mise à jour des indices de tête et de queue. Cette fonction vérifie que la file n est pas vide avant de supprimer un ; lister : affiche le contenu de la file, en mettant en évidence la tête t et la queue q. III.2. Contraintes de programmation. Toutes les variables doivent être locales. Le programme doit notamment être testé dans les cas limites suivants : adjonction d un quand la file est pleine ; suppression d un quand la file est vide ; adjonction de la valeur réservée 0. 7

8 File initialement vide 2 ème 3 ème q, t 0 q 1 q 1 q 1 0 t t t Suppression d un Suppression d un t 0 q 2 q q 3 q 3 t t 0 t t 0 7 Impossible q 3 q, t 3 (file pleine) : 4 4 la file est 5 5 inchangée. Figure 2 : Adjonction et suppression d s dans une file de taille fixe. 8

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende

Que faire en algorithmique en classe de seconde? ElHassan FADILI Lycée Salvador Allende Que faire en algorithmique en classe de seconde? BEGIN Que dit le programme? Algorithmique (objectifs pour le lycée) La démarche algorithmique est, depuis les origines, une composante essentielle de l

Plus en détail

Les automates. Fabrice EUDES, Pascal EVRARD, Philippe MARQUET, François RECHER & Yann SECQ

Les automates. Fabrice EUDES, Pascal EVRARD, Philippe MARQUET, François RECHER & Yann SECQ Les automates Fabrice EUDES, Pascal EVRARD, Philippe MARQUET, François RECHER & Yann SECQ Avril 2015 Retour sur l île et le barman Deux problèmes similaires: Des îles, des bateaux et un trésor à trouver

Plus en détail

Algorithmes et programmation en Pascal

Algorithmes et programmation en Pascal Algorithmes et programmation en Pascal Faculté des Sciences de Luminy Edouard Thiel TP Deug 1 Mass MA Module de 75 heures 1997 à 2004 2 Algorithmes et programmation en Pascal Edouard Thiel Table des matières

Plus en détail

Arbres binaires de recherche

Arbres binaires de recherche Chapitre 6 Arbres binaires de recherche 6.1 Introduction On a étudié le problème de la recherche dans une collection d éléments ordonnés entre eux : on a montré que Pour une liste contiguë, la recherche

Plus en détail

Microsoft Outlook. Version 2003. Microsoft Outlook 2003. Gestion des contacts. page 1/10

Microsoft Outlook. Version 2003. Microsoft Outlook 2003. Gestion des contacts. page 1/10 Microsoft Outlook Version 2003 page 1/10 Table des matières Importer des adresses... 3 Nommer un tableau Excel... 3 Exporter dans Outlook... 3 Exporter des adresses... 5 Catégoriser à un contact.. 6 Créer

Plus en détail

Traitement des données avec EXCEL 2007

Traitement des données avec EXCEL 2007 Traitement des données avec EXCEL 2007 Vincent Jalby Octobre 2010 1 Saisie des données Les données collectées sont saisies dans une feuille Excel. Chaque ligne correspond à une observation (questionnaire),

Plus en détail

Traitement des données avec Microsoft EXCEL 2010

Traitement des données avec Microsoft EXCEL 2010 Traitement des données avec Microsoft EXCEL 2010 Vincent Jalby Septembre 2012 1 Saisie des données Les données collectées sont saisies dans une feuille Excel. Chaque ligne correspond à une observation

Plus en détail

GUIDE EBP COMPTABILITE CLASSIC OPEN LINE 2012

GUIDE EBP COMPTABILITE CLASSIC OPEN LINE 2012 11, route du Petit Rhin 67000 STRASBOURG Tél : 03.90.41.49.92 Fax : 03.88.60.19.43 Mail : info@sylaxe.com Site Internet : www.sylaxe.com GUIDE EBP COMPTABILITE CLASSIC OPEN LINE 2012 UEPAL SYLAXE - Sarl

Plus en détail

Saisie d une commande express. Médiaposte sans adresse Solution générique

Saisie d une commande express. Médiaposte sans adresse Solution générique Saisie d une commande express Médiaposte sans adresse Solution générique Table des matières 1.0 Introduction...3 Au sujet de la solution générique Saisie d une commande express Médiaposte sans adresse....3

Plus en détail

Avertissement : Nos logiciels évoluent rendant parfois les nouvelles versions incompatibles avec les anciennes.

Avertissement : Nos logiciels évoluent rendant parfois les nouvelles versions incompatibles avec les anciennes. ENVOI EN NOMBRE DE SMS La version SMS de Ditel vous permet d'envoyer vos SMS de façon automatique. L'importation de vos données se fait directement au format Excel Avertissement : Nos logiciels évoluent

Plus en détail

ACCÈS AUX COMPTES EN LIGNE : VOTRE GUIDE D UTILISATION. pour un accès à votre portefeuille partout et en tout temps

ACCÈS AUX COMPTES EN LIGNE : VOTRE GUIDE D UTILISATION. pour un accès à votre portefeuille partout et en tout temps ACCÈS AUX COMPTES EN LIGNE : VOTRE GUIDE D UTILISATION pour un accès à votre portefeuille partout et en tout temps ACCÈS AUX COMPTES EN LIGNE : INTRODUCTION Richardson GMP Limitée est consciente de l importance

Plus en détail

TP 2. Circuits réactifs

TP 2. Circuits réactifs TP 2. ircuits réactifs Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ASI à l UPM Octobre-décembre 2005 Lors de ce TP nous étudierons en pratique les phénomènes transitoires dans les circuits

Plus en détail

TP4 : Fiche de données, publipostage, création d étiquettes

TP4 : Fiche de données, publipostage, création d étiquettes TP4 : Fiche de données, publipostage, création d étiquettes Durant ce TP, nous allons utiliser un outil très pratique lorsque vous avez un grand nombre de courriers «relativement» identiques à envoyer

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. Gestion de compte. à destination des CFA

GUIDE D UTILISATION. Gestion de compte. à destination des CFA GUIDE D UTILISATION Gestion de compte à destination des CFA - 1 - Table des matières JE CRÉE MON COMPTE... 3 JE GÈRE MON COMPTE... 4 JE CONTRIBUE A UN CFA/UAI... 4 JE GÈRE DES DEMANDES... 5 LES ÉTATS D

Plus en détail

Projets individuels Informatique II

Projets individuels Informatique II Projets individuels Informatique II 1. Faites un programme en C qui effectue la lecture à partir du clavier d un nombre entier N qui détermine la taille d une matrice N x N et qui recherche la valeur minimale

Plus en détail

CRÉER UN FORMULAIRE EN LIGNE SUR GOOGLE

CRÉER UN FORMULAIRE EN LIGNE SUR GOOGLE CRÉER UN FORMULAIRE EN LIGNE SUR GOOGLE Google vous permet de réaliser différents travaux en ligne, notamment des formulaires. Afficher la page Google Cliquer sur Plus Cliquer sur Documents Il faut avoir

Plus en détail

La base de données très simplifiée reproduite page suivante regroupe le personnel d une entreprise.

La base de données très simplifiée reproduite page suivante regroupe le personnel d une entreprise. Exploitez vos tableaux de données 235 66. Exploitez vos tableaux de données Vocabulaire De quoi se compose une base de données? Rubriques et fiches : les données sont organisées comme les fiches de bristol

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU MODULE D E-COMMERCE

MODE D EMPLOI DU MODULE D E-COMMERCE MODE D EMPLOI DU MODULE D E-COMMERCE Cher client, Merci d entrer avec l équipe de Dakota dans l ère novatrice du commerce par internet. Ce document va vous guider dans les diverses opérations relatives

Plus en détail

Activité 1 : échantillonnage

Activité 1 : échantillonnage Activité échantillonnage, intervalle de fluctuation, prise de décision (à partir d un même thème) Les trois activités qui suivent s inspirent du document «ressources pour la classe de première générale

Plus en détail

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles

ACCESS 2013. Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles Access est un logiciel permettant de gérer des données en masse : une liste de clients ou de fournisseurs, un stock de produits, des commandes, des salariés, un club de tennis, une cave à vin, une bibliothèque,

Plus en détail

Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite.

Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite. Access et Org.Base : mêmes objectifs? Description du thème : Création de grilles d écran pour une école de conduite. Mots-clés : Niveau : Bases de données relationnelles, Open Office, champs, relations,

Plus en détail

IUT Nice-Côte d Azur Outils de l analyse mercatique 2005 2006. TP N o 1. Tableur : généralités et prise en main

IUT Nice-Côte d Azur Outils de l analyse mercatique 2005 2006. TP N o 1. Tableur : généralités et prise en main 1 IUT Nice-Côte d Azur TC-Nice 1 re année Outils de l analyse mercatique 2005 2006 TP N o 1 Tableur : généralités et prise en main Avant de commencer Ex. 1. Vous utiliserez votre compte sur yiago (lecteur

Plus en détail

Traduction des arbres programmatiques en C

Traduction des arbres programmatiques en C Traduction des arbres programmatiques en C Table des matières 1 Premier exemple : helloworld.c 1 2 Méthode de programmation 2 3 Déclaration de variables 2 4 Structures de contrôle 3 5 Opérateurs C 5 6

Plus en détail

Fiche pratique Création de questionnaires

Fiche pratique Création de questionnaires Fiche pratique Création de questionnaires Mise à jour en Juin 2014 INTRODUCTION Sharing-Data permet la création simple de questionnaires avancés o De multiples options sont disponibles et influent sur

Plus en détail

IMPLANTATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS MS-ACCESS 97

IMPLANTATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS MS-ACCESS 97 Stage STT050 - Novembre 2000 Page 1 IMPLANTATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS MS-ACCESS 97 GENERALITES SUR MS-ACCESS Fonctionnalités de MS-ACCESS Access 97 est un produit Microsoft de type SGBDR (Système

Plus en détail

CAPTURE DES PROFESSIONNELS

CAPTURE DES PROFESSIONNELS CAPTURE DES PROFESSIONNELS 2 Téléchargement 3 Installation 8 Prise en main rapide 10 Lancement Recherche 14 Gestion des fichiers 23 Compare et Sépare 24 Fichiers annexes 2/ Le menu Utilitaires 32 Internet

Plus en détail

II. CREATION D UN QUESTIONNAIRE AVEC LE MODULE CREER QUESTIONNAIRE. Questionnaires et masques de saisie dans Epi Info v3.5

II. CREATION D UN QUESTIONNAIRE AVEC LE MODULE CREER QUESTIONNAIRE. Questionnaires et masques de saisie dans Epi Info v3.5 II. CREATION D UN QUESTIONNAIRE AVEC LE MODULE CREER QUESTIONNAIRE Questionnaires et masques de saisie dans Epi Info v3.5 Les questionnaires et les masques de saisie sont appelés des tables dans Epi Info

Plus en détail

I Open Resto. Sommaire :

I Open Resto. Sommaire : I Open Resto Sommaire : I Open Resto...1 Identification...2 Le menu...2 Onglet «Saisie des Produits»...3 Etablissement :...3 Tranches horaires :... 15 Modèles de stock :... 16 Tables :... 17 Onglet «Conditions

Plus en détail

Cours WebDev Numéro 2

Cours WebDev Numéro 2 Cours WebDev Numéro 2 Objectifs : Créer un lecteur de pensée Pré-requis : Aucun Gestion de tableau à 1 dimension. Création de procédure. Gestion de table mémoire. Gestion des nombres aléatoires. Nous allons

Plus en détail

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1

Mise en œuvre d un Site Sharepoint-V1 Mise en œuvre d un Site Sharepoint- MAJ 20/01/2015 Ce document décrit le paramétrage pour la mise en œuvre des fonctionnalités standard de Microsoft SharePoint 2013 NADAP et SharePoint NADAP ( Nouvelle

Plus en détail

DOCUMENTATION DES ECHANGES EDI SOUS. Pixi

DOCUMENTATION DES ECHANGES EDI SOUS. Pixi DOCUMENTATION DES ECHANGES EDI SOUS Pixi SOMMAIRE Intégration... 4 Accès au module... 4 Présentation du module... 5 Colonne No INSEE... 5 Colonne Raison sociale / Nom... 5 Colonne Siren... 5 Colonne Nic...

Plus en détail

Peut être utilisée à l intérieur du site où se trouve la liste de référence.

Peut être utilisée à l intérieur du site où se trouve la liste de référence. Peut être utilisée dans tous les sites d une collection, si la colonne est créée au niveau du site parent. Peut être utilisée à l intérieur du site où se trouve la liste de référence. Peut être utilisée

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5 1. Introduction... 2 2. Création d'une macro autonome... 2 3. Exécuter la macro pas à pas... 5 4. Modifier une macro... 5 5. Création d'une macro associée à un formulaire... 6 6. Exécuter des actions en

Plus en détail

Algorithmique et Analyse d Algorithmes

Algorithmique et Analyse d Algorithmes Algorithmique et Analyse d Algorithmes L3 Info Cours 5 : Structures de données linéaires Benjamin Wack 2015-2016 1 / 37 La dernière fois Logique de Hoare Dichotomie Aujourd hui Type Abstrait de Données

Plus en détail

Cours 01 - Les structures de données

Cours 01 - Les structures de données Cours 01 - Les structures de données MPSI - Prytanée National Militaire Pascal Delahaye 1 er mars 2015 Les programmes informatiques, traitent des données, créent des données et renvoient des données. Pour

Plus en détail

Structures de données non linéaires

Structures de données non linéaires Structures de données non linéaires I. Graphes Définition Un graphe (simple) orienté G est un couple (S, A), où : S est un ensemble dont les éléments sont appelés les sommets. A est un ensemble de couples

Plus en détail

L2 - Algorithmique et structures de données (Année 2010/2011) Examen (2 heures)

L2 - Algorithmique et structures de données (Année 2010/2011) Examen (2 heures) L2 - lgorithmique et structures de données (nnée 2010/2011) Delacourt, Phan Luong, Poupet xamen (2 heures) Les documents (cours, TD, TP) sont autorisés. Les quatre exercices sont indépendants. À la fin

Plus en détail

SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION

SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION SEANCE 2 : REQUETES DE SELECTION & FORMULAIRES DE CONSULTATION Année universitaire 20015-2016 Masters Économie Société - Finances Informatique appliquée SGBD Pierre-Henri GOUTTE La requête de sélection

Plus en détail

Arbres ordonnés, binaires, tassés, FAP, tri par FAP, tas, tri par tas

Arbres ordonnés, binaires, tassés, FAP, tri par FAP, tas, tri par tas Arbres ordonnés, binaires, tassés, FAP, tri par FAP, tas, tri par tas 1. Arbres ordonnés 1.1. Arbres ordonnés (Arbres O) On considère des arbres dont les nœuds sont étiquetés sur un ensemble muni d'un

Plus en détail

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL

Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Module Com231A - Web et Bases de Données Notion 3 : SQL Qu est ce qu une base de données? Introduction Une base de données est un ensemble d au moins un tableau contenant des données. Exemple : une base

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail

NOTICE TELESERVICES : Payer un impôt et gérer les contrat de paiement des impôts professionnels

NOTICE TELESERVICES : Payer un impôt et gérer les contrat de paiement des impôts professionnels NOTICE TELESERVICES : Payer un impôt et gérer les contrat de paiement des impôts professionnels Sommaire Sommaire... 1 Objet de la notice... 2 A qui s adresse cette notice?... 2 Pré-requis... 2 Notion

Plus en détail

INF601 : Algorithme et Structure de données

INF601 : Algorithme et Structure de données Cours 2 : TDA Liste B. Jacob IC2/LIUM 15 février 2010 Plan 1 Définition du TDA Liste 2 Réalisation du TDA Liste 3 Type de stockage des éléments 4 Recherche d un élément Dans une liste non triée Dans une

Plus en détail

26 Centre de Sécurité et de

26 Centre de Sécurité et de 26 Centre de Sécurité et de Maintenance La fenêtre du Centre de sécurité et de maintenance (CSM) rassemble tous les outils nécessaires au contrôle, à l analyse, à la maintenance, à la sauvegarde et au

Plus en détail

Chapitre 3 Structures de données linéaires : listes, piles et files

Chapitre 3 Structures de données linéaires : listes, piles et files Chapitre 3 Structures de données linéaires : listes, piles et files 1. Introduction Le but de ce chapitre est de décrire des représentations des structures de données de base telles les listes en général

Plus en détail

Site Professionnel Opticiens : http://espaceprofessionnel.apgis.com

Site Professionnel Opticiens : http://espaceprofessionnel.apgis.com apgis Institution de prév oyance 12 rue Massue 94684 Vincennes cedex Site Professionnel Opticiens : http://espaceprofessionnel.apgis.com QUELQUES EXPLICATIONS Institution de Prévoyance agréée par le Ministère

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES... 2 Préface... 3 Section 1 - Les menus de l interface du module de création... 4 1 - Le menu «Fichier»...

TABLE DES MATIÈRES... 2 Préface... 3 Section 1 - Les menus de l interface du module de création... 4 1 - Le menu «Fichier»... QCM Direct 5 MODULE DE CREATION 5 Module de CRÉATION QCM Direct QCM Direct 5 Manuel Page 2 sur 32 NEOPTEC TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 2 Préface... 3 Section 1 - Les menus de l interface du

Plus en détail

NOTICE TELESERVICES : Gérer les contrats de paiement de l impôt sur le revenu

NOTICE TELESERVICES : Gérer les contrats de paiement de l impôt sur le revenu NOTICE TELESERVICES : Gérer les contrats de paiement de l impôt sur le revenu Sommaire Sommaire... 1 Objet de la notice... 2 A qui s adresse cette notice?... 2 Pré-requis... 2 Gestion des contrats de paiement

Plus en détail

TP B43 Bio-Informatique 1. TP 1 : Les commandes LINUX et les instructions exécutables sous OCTAVE

TP B43 Bio-Informatique 1. TP 1 : Les commandes LINUX et les instructions exécutables sous OCTAVE TP B43 Bio-Informatique 1 TP 1 : Les commandes LINUX et les instructions exécutables sous OCTAVE 1) Quelques commandes LINUX - Ouvrir un terminal (menu Applications Accessoires Terminal) - Afficher la

Plus en détail

COMPTABILITE SAGE LIGNE 30

COMPTABILITE SAGE LIGNE 30 COMPTABILITE SAGE LIGNE 30 Date : 25/09/2006 Auteur : Pascal VIGUIER Réf. : SAGE092006 SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 1. MENU FICHIER... 3 1.1 1.2 AUTORISATION D ACCES... 3 A PROPOS DE VOTRE SOCIETE... 4 1.2.1

Plus en détail

SOFI GESTION+ V5.4 SP5 MARKETING DIRECT

SOFI GESTION+ V5.4 SP5 MARKETING DIRECT SOFI Gestion+ SOFI Informatique SOFI GESTION+ V5.4 SP5 MARKETING DIRECT Support de formation concernant la gestion du marketing directe sous Sofi gestion+. Afin d avoir une information exhaustive sur le

Plus en détail

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation

Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation 1 de 33 Cours d Analyse, Algorithmique Elements de programmation Florent Hivert Mél : Florent.Hivert@lri.fr Adresse universelle : http://www.lri.fr/ hivert 2 de 33 Données et instructions Un programme

Plus en détail

Guide d utilisation de votre Espace Professionnels de Santé

Guide d utilisation de votre Espace Professionnels de Santé Guide d utilisation de votre Espace Professionnels de Santé BIENVENUE DANS L ESPACE DEDIÉ AUX PROFESSIONNELS DE SANTÉ 1. Vous n avez pas de compte : En cliquant sur «Créer votre compte» la fenêtre ci-dessous

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION CHRONOTRACE Pour suivre vos envois dans le monde entier

GUIDE D UTILISATION CHRONOTRACE Pour suivre vos envois dans le monde entier GUIDE D UTILISATION CHRONOTRACE Pour suivre vos envois dans le monde entier Suivez d un simple clic tous vos envois en France et à l international Ce guide pratique a été conçu pour vous permettre d utiliser

Plus en détail

EXERCICE N 4. Base Centrale de pilotage. Notions abordées : 0Grouper des valeurs. 1Transformer une formule en variable. 2Transformer en tableau croisé

EXERCICE N 4. Base Centrale de pilotage. Notions abordées : 0Grouper des valeurs. 1Transformer une formule en variable. 2Transformer en tableau croisé Base Centrale de pilotage EXERCICE N 4 Notions abordées : 0Grouper des valeurs 1Transformer une formule en variable 2Transformer en tableau croisé 3Format de nombre 4Poser un tri personnalisé sur une variable

Plus en détail

Saisissez le login et le mot de passe (attention aux minuscules et majuscules) qui vous ont

Saisissez le login et le mot de passe (attention aux minuscules et majuscules) qui vous ont I Open Boutique Sommaire : I Open Boutique... 1 Onglet «Saisie des Produits»... 3 Création d'une nouvelle fiche boutique :... 3 Création d'une nouvelle fiche lieux de retraits :... 10 Création d'une nouvelle

Plus en détail

MANUEL POUR L UTILISATION DE L APPLICATION EN LIGNE DU SYSTÈME DE NOTIFICATION DES ACCIDENTS INDUSTRIELS

MANUEL POUR L UTILISATION DE L APPLICATION EN LIGNE DU SYSTÈME DE NOTIFICATION DES ACCIDENTS INDUSTRIELS MANUEL POUR L UTILISATION DE L APPLICATION EN LIGNE DU SYSTÈME DE NOTIFICATION DES ACCIDENTS INDUSTRIELS Début Commencez par lancer votre navigateur et saisir dans la barre d adresse l URL suivant:. https://www2.unece.org/ian/login.jsf

Plus en détail

Le langage C. Séance n 4

Le langage C. Séance n 4 Université Paris-Sud 11 Institut de Formation des Ingénieurs Remise à niveau INFORMATIQUE Année 2007-2008 Travaux pratiques d informatique Le langage C Séance n 4 But : Vous devez maîtriser à la fin de

Plus en détail

Les circuits de validation

Les circuits de validation Les circuits de validation 1.1 Qu est-ce qu un workflow? 1.1.2 Définition Un workflow est la suite d actions consécutives qui constitue un circuit de validation. Cette suite d action est déclenchée par

Plus en détail

ENVOI EN NOMBRE DE SMS

ENVOI EN NOMBRE DE SMS SMS ENVOI EN NOMBRE DE SMS 2 Téléchargement 3 Installation 6 Ecran d accueil 15 Création du document a envoyer À Présentation : La version SMS de Ditel vous permet d'envoyer vos SMS de façon automatique.

Plus en détail

Introduction 5. Gestion des intervenants 6. Gestion des chantiers 10

Introduction 5. Gestion des intervenants 6. Gestion des chantiers 10 Introduction 5 Gestion des intervenants 6 Description 6 Importer un intervenant depuis de le carnet d adresse 7 Ajouter un intervenant 8 Modifier un intervenant 8 Supprimer un intervenant 8 Identifiant

Plus en détail

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information TP Numéro 2 CRÉER ET MANIPULER DES TABLEAUX (Mise en forme, insertion, suppression, tri...) 1 CRÉER UN TABLEAU 1.1 Présentation Pour organiser et présenter des données sous forme d un tableau, Word propose

Plus en détail

Guide informatique Surveillance MATER avec étude embarquée IMC

Guide informatique Surveillance MATER avec étude embarquée IMC Réseau de Surveillance des Infections Nosocomiales en Maternité Guide informatique Surveillance MATER avec étude embarquée IMC CClin Sud-Est Hôpital Henry Gabrielle - Villa Alice 20 Route de Vourles 69

Plus en détail

Si vous décidez d utiliser un autre chemin, c est ce nouveau chemin qu il faudra prendre en compte pour la sauvegarde. Cf. : Chapitre 9 Sauvegarde

Si vous décidez d utiliser un autre chemin, c est ce nouveau chemin qu il faudra prendre en compte pour la sauvegarde. Cf. : Chapitre 9 Sauvegarde Sommaire Installation du logiciel...2 Enregistrement du logiciel...2 Présentation du logiciel...3 Initialisation du logiciel... 1. Initialisation des constantes...4 2. Initialisation des codes grades...5

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION SUPPORT DE COURS - EXCEL 2013 - PERFECTIONNEMENT SUPPORT DE COURS EXCEL 2013 - PERFECTIONNEMENT RÉVÉLATEUR DE COMPÉTENCES

CENTRE DE FORMATION SUPPORT DE COURS - EXCEL 2013 - PERFECTIONNEMENT SUPPORT DE COURS EXCEL 2013 - PERFECTIONNEMENT RÉVÉLATEUR DE COMPÉTENCES RÉVÉLATEUR DE COMPÉTENCES SUPPORT DE COURS EXCEL 2013 - PERFECTIONNEMENT CENTRE DE FORMATION BUREAUTIQUE - INFOGRAPHIE PAO - 3D - WEB - WEBMARKETING MANAGEMENT - TECHNIQUES DE VENTE - COMMUNICATION - EFFICACITÉ

Plus en détail

UTILISER SA CALCULATRICE GRAPHIQUE TI NSPIRE CX CAS

UTILISER SA CALCULATRICE GRAPHIQUE TI NSPIRE CX CAS UTILISER SA CALCULATRICE GRAPHIQUE TI NSPIRE CX CAS Table des matières I ) Bon à savoir 2 I.1. L écran d Accueil (Home), le Bloc-Note (Scratchpad) et les classeurs............................ 2 I.2. Le

Plus en détail

fichiers Exemple introductif : stockage de photos numériques

fichiers Exemple introductif : stockage de photos numériques b- La Gestion des données Parmi les matériels dont il a la charge, le système d exploitation s occupe des périphériques de stockage. Il s assure, entre autres, de leur bon fonctionnement mais il doit être

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU BROWSER DE BEYOND 20/20

GUIDE D UTILISATION DU BROWSER DE BEYOND 20/20 GUIDE D UTILISATION DU BROWSER DE BEYOND 20/20 Le browser Beyond 20/20 permet de visualiser, manipuler, présenter sous forme graphique, imprimer et sauvegarder des tableaux de données. Il s agit d un logiciel

Plus en détail

Recueil des Fiches Concepteurs : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015

Recueil des Fiches Concepteurs : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015 Recueil des s s : Mise en œuvre d un site SharePoint 2013 Juin 2015 Ce document décrit le paramétrage pour la mise en œuvre des fonctionnalités standard de Microsoft SharePoint 2013. NADAP et SharePoint

Plus en détail

Des contenus pédagogiques standardisés SCORM sur la plate-forme Cognifer

Des contenus pédagogiques standardisés SCORM sur la plate-forme Cognifer Normes et standards FOAD «L interopérabilité pédagogique» Des contenus pédagogiques standardisés SCORM sur la plate-forme Cognifer Manuel du concepteur élaboré par Mokhtar BEN HENDA 2005 Le contenu de

Plus en détail

Sommaire : I. Introduction

Sommaire : I. Introduction Sommaire : I. Introduction... 1 II. Lancement de PcGalileo :... 2 III. Envoie demande de localisation :... 3 A. Geolocalisation ponctuelle :... 4 B. Géolocalisation séquentielle :... 4 C. Géolocalisation

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Access XP Aide-mémoire Septembre 2003 Définitions de termes Base de données : Se compare à un énorme classeur ayant plusieurs tiroirs où chacun d eux contient des informations

Plus en détail

les Formulaires / Sous-Formulaires Présentation...2 1. Créer un formulaire à partir d une table...3

les Formulaires / Sous-Formulaires Présentation...2 1. Créer un formulaire à partir d une table...3 Présentation...2 1. Créer un formulaire à partir d une table...3 2. Les contrôles :...10 2.1 Le contrôle "Intitulé"...11 2.2 Le contrôle "Zone de Texte"...12 2.3 Le contrôle «Groupe d options»...14 2.4

Plus en détail

Manuel du rédacteur. Dernière mise à jour : le 14/04/2010

Manuel du rédacteur. Dernière mise à jour : le 14/04/2010 Manuel du rédacteur Dernière mise à jour : le 14/04/2010 Table des matières 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE... 3 2 L INTERFACE DE GESTION... 3 2.1 ACCÈS À L INTERFACE DE GESTION... 3 2.2 PRÉSENTATION GÉNÉRALE...

Plus en détail

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3

SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG. DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION STMG DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 3 Calculatrice autorisée, conformément

Plus en détail

Mini-Projet : Tournoi de Dames

Mini-Projet : Tournoi de Dames Mini-Projet : Tournoi de Dames L objectif du projet est de programmer un jeu de dames de façon à ce que votre programme puisse jouer une partie de dames avec les programmes des autres étudiants. 1 Organisation

Plus en détail

Algorithmique et Programmation Projets 2012/2013

Algorithmique et Programmation Projets 2012/2013 3 Dames 3. Objectif Il s agit d écrire un programme jouant aux Dames selon les règles. Le programme doit être le meilleur possible. Vous utiliserez pour cela l algorithme α β de recherche du meilleur coup

Plus en détail

Cours Algorithmique, 2ème partie AS IUT

Cours Algorithmique, 2ème partie AS IUT Cours Algorithmique, 2ème partie AS IUT Cours 2 : Arbres Binaires Anne Vilnat http://www.limsi.fr/individu/anne/coursalgo Plan 1 Représentations arborescentes 2 Définition d un arbre binaire récursive

Plus en détail

Projet de Machines Virtuelles

Projet de Machines Virtuelles Projet de Machines Virtuelles Gabriel Kerneis Vendredi 11 mars 2011 1 Introduction Le but de ce sujet est d implémenter la MARS (Memory Array Redcode Simulator), une machine virtuelle utilisée dans le

Plus en détail

Sommaire. Promo 39 B - 2013 WINDOWS 2003 SERVER PART 1

Sommaire. Promo 39 B - 2013 WINDOWS 2003 SERVER PART 1 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Installation sans CD-ROM... 2 3. Paramétrages... 5 4. Configuration d une sauvegarde... 9 5. Sauvegarde automatique planifiée.... 14 Claire Bougnoux SESSION MAI-DECEMBRE

Plus en détail

Guide Utilisateur simplifié Proofpoint

Guide Utilisateur simplifié Proofpoint Guide Utilisateur simplifié Proofpoint Ce guide utilisateur simplifié Proofpoint vous permet de mieux comprendre comment utiliser l interface de gestion de votre quarantaine de courriers indésirables.

Plus en détail

Guide informatique AUDIT EVALUATION DE LA PRATIQUE DE L ANTIBIOPROPHYLAXIE EN MATERNITE

Guide informatique AUDIT EVALUATION DE LA PRATIQUE DE L ANTIBIOPROPHYLAXIE EN MATERNITE Guide informatique AUDIT EVALUATION DE LA PRATIQUE DE L ANTIBIOPROPHYLAXIE EN MATERNITE CCLIN Sud-Est Hôpital Henry Gabrielle - Villa Alice 20 Route de Vourles 69 230 Saint-Genis Laval Secrétariat réseau

Plus en détail

Création d'un questionnaire (sondage)

Création d'un questionnaire (sondage) Création d'un questionnaire (sondage) Le but de ce petit tuto est d'avoir les séquences pas à pas pour la création d'un questionnaire de façon à ne pas devoir rechercher la manière de procéder si l'outil

Plus en détail

Publier dans la Base Documentaire

Publier dans la Base Documentaire Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier dans la Base Documentaire Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008

Plus en détail

Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~

Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~ Modes Opératoires WinTrans Mai 13 ~ 1 ~ Table des matières Facturation... 2 Tri Filtre... 2 Procédures facturation... 3 Transfert Compta... 8 Création d un profil utilisateur... Erreur! Signet non défini.

Plus en détail

La gestion des boîtes aux lettres partagées

La gestion des boîtes aux lettres partagées La gestion des boîtes aux lettres partagées La gestion des boîtes aux lettres partagées - page Présentation du module Partage de mail. Qu'est ce qu'une boîte aux lettres partagée? Il s'agit d'une boîte

Plus en détail

Année 2009 Guide utilisateur de WEB BMR

Année 2009 Guide utilisateur de WEB BMR Année 2009 Guide utilisateur de WEB BMR 1 Table des matières 1 Connexion... 4 2 Edition de rapports de résultats... 7 3 Saisie en ligne... 12 3.1 Les fiches BMR... 12 3.1.1 Saisie de nouvelles fiches...

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATEUR. sur plateforme Kob Eye

GUIDE ADMINISTRATEUR. sur plateforme Kob Eye GUIDE ADMINISTRATEUR Manuel d'utilisation de l'administration d'un site sur plateforme Kob Eye Abtel Agence Web Groupe Delta Km 4 - Route d Arles - 30230 BOUILLARGUES - Tél : 04 66 04 06 13 SARL au capital

Plus en détail

Projet L1, S2, 2015: Simulation de fourmis, Soutenance la semaine du 4 mai.

Projet L1, S2, 2015: Simulation de fourmis, Soutenance la semaine du 4 mai. Projet L1, S2, 2015: Simulation de fourmis, Soutenance la semaine du 4 mai. 1 Introduction On considère une grille de 20 lignes 20 colonnes. Une case de la grille peut être vide, ou contenir une et une

Plus en détail

Modélisation de systèmes complexes et éléments de finance computationnelle

Modélisation de systèmes complexes et éléments de finance computationnelle Professeur Olivier BRANDOUY Modélisation de systèmes complexes et éléments de finance computationnelle Master Recherche \(Séance 2\) 2009-2010 Olivier Brandouy - 2009/10-1 «More is different!» Olivier

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. Gestion de compte. à destination des entreprises (Employeurs et Organismes de Formation)

GUIDE D UTILISATION. Gestion de compte. à destination des entreprises (Employeurs et Organismes de Formation) GUIDE D UTILISATION Gestion de compte à destination des entreprises (Employeurs et Organismes de Formation) - 1 - Table des matières JE CRÉE MON COMPTE... 3 EN TANT QU ÉTABLISSEMENT EMPLOYEUR... 3 EN TANT

Plus en détail

Guide de l utilisateur. du site. www.eleveursduhautdoubs.com

Guide de l utilisateur. du site. www.eleveursduhautdoubs.com Guide de l utilisateur du site www.eleveursduhautdoubs.com Préambule. Cette documentation, vous permet de suivre pas les étapes nécessaires à la saisie des inscriptions sur le site web www.eleveursduhautdoubs.com.

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE DU CHU DE QUEBEC

CENTRE DE RECHERCHE DU CHU DE QUEBEC Critères à respecter pour la création de banques de données Excel 1. Versions a. Il est préférable d utiliser la dernière version disponible de MS Excel. b. Il est préférable d utiliser la suite Office

Plus en détail

OBLIGATIONS D ÉPARGNE DU CANADA GUIDE DE TRANSMISSION WEB 2014. oec.gc.ca PROGRAMME D ÉPARGNE-SALAIRE 20$ 40$ 80$ 50 $ 30$ WEBGUIDE-14

OBLIGATIONS D ÉPARGNE DU CANADA GUIDE DE TRANSMISSION WEB 2014. oec.gc.ca PROGRAMME D ÉPARGNE-SALAIRE 20$ 40$ 80$ 50 $ 30$ WEBGUIDE-14 7 GUIDE DE TRANSMISSION WEB 204 OBLIGATIONS D ÉPARGNE DU CANADA oec.gc.ca PROGRAMME D ÉPARGNE-SALAIRE 40$ 5$ 30$ 0$ 20$ 80$ 70$ 0$ Pourquoi épargnez-vous? 50 $ 40$ 20 0$ 80$ 4 20$ 7 7 $ $ $ $ $ $ $ $ $

Plus en détail

LE TRAITEMENT DE TEXTE

LE TRAITEMENT DE TEXTE LE TRAITEMENT DE TEXTE A partir de la version 5 de spaiectacle, le traitement de texte est totalement intégré à l application. Au-delà de la simplification quant à la manipulation de ce module, c est également

Plus en détail

Applications XIR2/26

Applications XIR2/26 Desktop Intelligence XI Niveau Support d applications Desktop Intelligence XI Niveau Applications XIR/6 v Ce document ne peut en aucun cas, en partie ou en totalité, être copié, photocopié, reproduit,

Plus en détail

Outils. A. LineFolio et le portefeuille fictif

Outils. A. LineFolio et le portefeuille fictif Outils A. LineFolio et le portefeuille fictif Cette rubrique regroupe les portefeuilles réels (Aa) et les portefeuilles fictifs (Ab) à des fins de comparaison. Aa Ab A 1 1-Le portefeuille réel Aa-2 Aa-4

Plus en détail

ENVOI EN NOMBRE DE SMS

ENVOI EN NOMBRE DE SMS SMS ENVOI EN NOMBRE DE SMS 2 Téléchargement 3 Installation 6 Ecran d accueil 16 Le bouton envoi de SMS 19 Création du document à envoyer 21 L historique des envois 21 La gestion des numéros Présentation:

Plus en détail

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours Formation Module WEB 4.1 Support de cours Rédacteur Date de rédaction F.CHEA 08/02/2012 Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications sans préavis Sauf mention contraire,

Plus en détail

SCONET09.2.0. Modifications apportées dans la version SCONET 09.2.0

SCONET09.2.0. Modifications apportées dans la version SCONET 09.2.0 Diffusion SERIA-SI SCONET Modifications apportées dans la version SCONET 09.2.0 Versions des modules après l installation de cette version Modules Version de référence Commun 09.2.0.1 Nomenclatures 09.2.0.4

Plus en détail