COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE"

Transcription

1 COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre 5 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX ISOLEMENTS AUX BRUITS AERIENS Chapitre 6 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX ISOLEMENTS AUX BRUITS D IMPACTS ET D EQUIPEMENTS

2 Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE 1. REFLEXION ET ABSORPTION DES MATERIAUX 1.1 Définitions 1.2 Différents types de matériaux absorbants 1.3 Valeurs de coefficients d'absorption α et d'aires d'absorption équivalentes A 2. TEMPS DE REVERBERATION D'UNE SALLE 2.1 Définition 2.2 Formule de Sabine 2.3 Mesure du coefficient d'absorption d'un matériau 3. PERCEPTION DU SON DANS UNE SALLE 4. LES PRINCIPES DE LA CORRECTION ACOUSTIQUE 4.1 Temps de réverbération optimum d'une salle 4.2 Etude du traitement acoustique 4.3 Diminution du niveau sonore par correction acoustique

3 Chapitre 4. ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE La correction acoustique traite de l'ambiance sonore d'un local où se trouvent en même temps la source du bruit et les occupants. Selon l'usage du local l'objectif est : - soit d'améliorer les qualités d'écoute (salles de spectacle, de conférence ou d'enseignement ), - soit de diminuer le niveau sonore (locaux industriels, ateliers, bureaux, circulations communes ), - soit les deux, en diminuant le bruit et en favorisant l écoute (salles de sport, restaurants ). La correction acoustique dépend : - du volume et de la forme du local (généralement donnés), - des matériaux constituant les parois.

4 1.1 Définitions 1. Réflexion et absorption des matériaux Coefficient d absorption α Domaine de l'isolation acoustique Domaine de la correction acoustique Coefficient de transmission τ = énergie transmise (2) énergie incidente (1) Coefficient d'absorption α = énergie absorbée (4) énergie incidente (1) 0 < α < 1 α = 0 : matériaux parfaitement réfléchissants (lisses et durs), α = 1 : matériaux totalement absorbants (souples et poreux), α est fonction de la fréquence.

5 Aire d absorption équivalente A L aire d'absorption équivalente (A) est l'aire qu'aurait un matériau (de surface S) s'il était parfaitement absorbant (α = 1). A = α S A = α i S Dans le cas d'une salle : i i 1.2 Différents types de matériaux absorbants Matériaux fibreux et à porosité ouverte Cas de la laine de verre ou de roche Absorbent les fréquences aiguës

6 Panneaux fléchissants ou membranes Cas de plaques en bois ou en plâtre placées à une certaine distance de la paroi Absorbent les fréquences graves Les résonateurs Plaques (en bois, plâtre ou métal) perforées Absorbent les fréquences moyennes

7 Plafonds acoustiques Murs acoustiques Pas de plaques de plâtre devant le matériau absorbant Murs décoratifs

8 1.3 Exemples de valeurs de α et de A Murs et plafonds Plâtre peint Vitrages Porte bois traditionnelle Rideaux lourds Plafond acoustique Sols Parquet collé Carrelage Moquette sur béton Coefficient d'absorption α 250 Hz 500 Hz 1000 Hz 2000 Hz 0,01 0,25 0,11 0,31 0,28 0,04 0,08 0,08 0,02 0,18 0,1 0,49 0,78 0,06 0,02 0,21 0,03 0,12 0,19 0,5 0,75 0,06 0,03 0,26 0,04 0,07 0,08 0,56 0,79 0,06 0,04 0,27 Personne assise Personne assise sur siège capitonné Aire d'absorption équivalente A (m 2 ) 0,36 0,36 0,45 0,4 0,5 0,46 0,5 0,48

9 Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE 1. REFLEXION ET ABSORPTION DES MATERIAUX 1.1 Définitions 1.2 Différents types de matériaux absorbants 1.3 Valeurs de coefficients d'absorption α et d'aires d'absorption équivalentes A 2. TEMPS DE REVERBERATION D'UNE SALLE 2.1 Définition 2.2 Formule de Sabine 2.3 Mesure du coefficient d'absorption d'un matériau 3. PERCEPTION DU SON DANS UNE SALLE 4. LES PRINCIPES DE LA CORRECTION ACOUSTIQUE 4.1 Temps de réverbération optimum d'une salle 4.2 Etude du traitement acoustique 4.3 Diminution du niveau sonore par correction acoustique

10 2.1 Définition 2. Temps de réverbération d'une salle Réverbération = persistance d'un bruit dans un local après arrêt de la source. Conséquence : écho Réception (R) Source sonore (S) P Si la différence de temps entre les trajets acoustiques SPR et SR est supérieure à 0,05 s, l'oreille perçoit deux sons distincts (phénomène d'écho). superposition de syllabes et difficulté d'intelligibilité.

11 Temps de réverbération = temps que met le niveau sonore pour décroître de 60 db. db L'énergie est devenue le millionième de sa valeur initiale. Arrêt de la source I décroît exponentiellement L décroît linéairement 60 db T Exemples (à 1000 Hz) Cathédrale : T 6 s Bruit de fond temps Détermination expérimentale Emission : Energie puissante et arrêt instantané (pistolet d'alarme ou générateur de bruit). Réception : Enregistreur graphique ou logiciel d'acquisition. Logement normalement meublé : T 0,5 s. T varie avec la fréquence.

12 2.2 Formule de Sabine T = fonction de l'aire absorption équivalente (A) et du volume du local (V). Nombreuses relations reliant ces trois facteurs : formules de Millington, Eyring, Pujolle,.. mais celle qui fait référence est la formule de Sabine. T = (s) 0,16 A V (m (m 2 ) 3 ) Cette formule est la plus utilisée. Résultats acceptables dans le cas de locaux courants et de matériaux ayant des coefficients d'absorption relativement faibles. Les coefficients d'absorption des matériaux sont déterminés en laboratoire au moyen de cette même formule. C'est la raison pour laquelle les coefficients α sont appelés également "α Sabine".

13 2.3 Mesure du coefficient d'absorption α d'un matériau La mesure s'effectue dans une salle réverbérante dont le temps de réverbération est relativement grand : T > 4s pour graves et médiums, T > 3s pour les aigus. Les parois de cette salle sont réalisées en matériaux très réfléchissants (béton lisse par exemple) et ne doivent pas être parallèles. La détermination du coefficient d'absorption α d'un matériau consiste à mesurer le temps de réverbération de la salle nue, puis celui de la salle contenant une certaine surface du matériau étudié.

14 Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE 1. REFLEXION ET ABSORPTION DES MATERIAUX 1.1 Définitions 1.2 Différents types de matériaux absorbants 1.3 Valeurs de coefficients d'absorption α et d'aires d'absorption équivalentes A 2. TEMPS DE REVERBERATION D'UNE SALLE 2.1 Définition 2.2 Formule de Sabine 2.3 Mesure du coefficient d'absorption d'un matériau 3. PERCEPTION DU SON DANS UNE SALLE 4. LES PRINCIPES DE LA CORRECTION ACOUSTIQUE 4.1 Temps de réverbération optimum d'une salle 4.2 Etude du traitement acoustique 4.3 Diminution du niveau sonore par correction acoustique

15 3. Perception du son dans une salle Perception du son dans une salle = champ direct + champ réverbéré. Nous avons établi (chapitre 2 : "Sources de bruits") la relation donnant le niveau sonore L perçu en un point d'une salle en fonction du niveau de puissance acoustique de la source L w, de la distance à la source r, du facteur de directivité Q et des caractéristiques R l du local. L = L w Q + 10 log ( 4π r R l ) avec : AS Rl = : caractéristique d'un local (m 2 ) S A S = S i i A α i S : somme des surfaces intérieures du local = i : aire d'absorption équivalente du local i Des abaques permettent de calculer L en fonction des autres paramètres de la formule et des caractéristiques des locaux.

16 Local très réfléchissant : église, atelier, salle de sport, piscine Local réfléchissant : musée Local moyen : bureau, bibliothèque, habitations Local sourd : salle de réunions, restaurant Local très sourd : studio de radio, TV, enregistrement

17 Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE 1. REFLEXION ET ABSORPTION DES MATERIAUX 1.1 Définitions 1.2 Différents types de matériaux absorbants 1.3 Valeurs de coefficients d'absorption α et d'aires d'absorption équivalentes A 2. TEMPS DE REVERBERATION D'UNE SALLE 2.1 Définition 2.2 Formule de Sabine 2.3 Mesure du coefficient d'absorption d'un matériau 3. PERCEPTION DU SON DANS UNE SALLE 4. LES PRINCIPES DE LA CORRECTION ACOUSTIQUE 4.1 Temps de réverbération optimum d'une salle 4.2 Etude du traitement acoustique 4.3 Diminution du niveau sonore par correction acoustique

18 4. Les principes de la correction acoustique 4.1 Déterminations préalables Temps de réverbération optimum d une salle Des abaques donnent le temps de réverbération optimum d une salle T opt en fonction de son volume et de son utilisation (parole, musique, etc ). T opt à 1000 Hz (s) 2,2 2 1,8 1,6 1,4 1,2 1 0,8 0,6 0,4 0,2 musique religieuse musique symphonique musique légère parole T opt multiplié par 1,2 à 125 Hz et 1,1 à 250 Hz. A = opt 0,16V T opt Volume de la salle (m 3 )

19 Surface et nature des parois avant traitement Détermination théorique ou expérimentale de l'aire d'absorption équivalente initiale A 0 du local vide avant traitement. Mobilier et occupants La salle sera meublée et occupée lors de son utilisation. Soit A mob+occ l'aire d'absorption équivalente apportée par le mobilier et les occupants. Remarques Une pièce d'habitation normalement meublée, de dimensions courantes, ne nécessite pas de traitement acoustique. Dans le cas de salles de spectacle, le temps de réverbération ne doit pas dépendre du nombre d'occupants (chaque fauteuil doit être aussi absorbant qu'un spectateur).

20 4.2 Traitement acoustique Choix des absorbants Pour atteindre T opt, l'aire d'absorption équivalente des matériaux à ajouter aux parois est la suivante : A à ajouter aux parois = A opt - A mob+occ - A 0 = α 1 S 1 + α 2 S 2 +. A 0 A 0 +A mob Le calcul doit être fait au moins dans la gamme des fréquences graves, médiums et aiguës. A 0 +A mob+occ A 0 +A mob+occ + α 1 S 1 + α 2 S 2 Les absorbants étant plus ou moins sélectifs, l'emploi d'un seul matériau n'est en général pas satisfaisant.

21 Position des absorbants Pour éviter les réflexions multiples sur les parois parallèles ou adjacentes, il suffit de traiter dans une pièce de forme parallélépipédique, trois faces adjacentes. Chaque cas est à traiter de manière logique ; on ne traitera pas de la même façon une salle de conférence et un bureau.

22 Absorbants Réflecteurs Classe avant traitement Classe après traitement

23 Plafond absorbant + baffles suspendus (ateliers, cantines) Amphithéâtre

24 Traitement acoustique d un atelier

25 4.3 Diminution du niveau sonore par correction acoustique La pose de matériaux absorbants sur les parois permet de diminuer une partie de l'énergie sonore réfléchie et de réduire ainsi le niveau sonore dans le local. La réduction L est égale à : I L 0 0 = 10log : niveau sonore avant traitement I L = 10log : niveau sonore après traitement I L = L L 0 = 10log ( < 0) I 0 L intensité sonore, dans une pièce, étant inversement proportionnelle à l'aire d'absorption équivalente : I A A I 0 0 = A = 10log A L 0 L est une valeur moyenne qui ne tient compte ni de la distance entre la source et le point d'écoute, ni de la directivité de la source.

26

La correction acoustique

La correction acoustique Chapitre 9 Sciences Physiques - BTS La correction acoustique 1. Le traitement acoustique. Le traitement acoustique d une salle est l ensemble des opérations qui contribuent à la rendre apte à son utilisation

Plus en détail

Les solutions techniques en neuf et en réhabilitation. Traitement des espaces et des ambiances

Les solutions techniques en neuf et en réhabilitation. Traitement des espaces et des ambiances Les solutions techniques en neuf et en réhabilitation Traitement des espaces et des ambiances Traitement des ambiances sonores Deux objectifs complémentaires : la réduction du niveau de bruit la qualité

Plus en détail

Isolation acoustique Etude de cas concrets

Isolation acoustique Etude de cas concrets Centre Urbain 12 Novembre 2008 Isolation acoustique Etude de cas concrets Georges Goovaerts Acoustic Teleac - Genval 1 Rappel des principes d isolation acoustique 2 ! COMMENT DEFINIR LE BRUIT! Le bruit

Plus en détail

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR...

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR... COUSTIQUE SOMMAIRE 1. SOURCES DE BRUIT... 2 A. BRUIT AERIEN EXTERIEUR... 2 B. BRUIT AERIEN INTERIEUR... 2 C. TRANSMISSIONS LATERALES OU INDIRECTES... 3 D. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 3 E. BRUIT

Plus en détail

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique Page 1 de 5 L isolation acoustique se caractérise par trois types d isolations distincts : - Correction acoustique - Isolation aux bruits aériens - Isolation des bruits de percussion CORRECTION ACOUSTIQUE

Plus en détail

ASDS TS- SPE PAGE 1 / 6

ASDS TS- SPE PAGE 1 / 6 ASDS TS- SPE THÈME SONS ET MUSIQUE CRITERES DE QUALITE ACOUSTIQUE D UNE SALLE PAGE 1 / 6 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Introduction L'acoustique architecturale est le domaine scientifique

Plus en détail

Acoustique technique I

Acoustique technique I 1 Acoustique technique I Benoit Beckers 2 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 3 1. La fonction logarithmique 4 2. Le niveau sonore 5 3. Le bruit 8 4. Sensibilité de l oreille 9 3 INTRODUCTION Dans cette première

Plus en détail

EPM 49B. Le nouvel écran phonique modulaire qui allie confort, sécurité et élégance. Documentations Fiches Techniques. www.amso.fr

EPM 49B. Le nouvel écran phonique modulaire qui allie confort, sécurité et élégance. Documentations Fiches Techniques. www.amso.fr Documentations Fiches Techniques EPM 49B La gamme de panneaux EPM 49B a pour objectif premier d'améliorer le confort acoustique pour votre bien-être et celui de vos clients et visiteurs. Non seulement

Plus en détail

Panneaux. Gamme Acoustique

Panneaux. Gamme Acoustique Panneaux Gamme Acoustique Affaiblissement ou absorption acoustique, pour chaque cas, une solution adaptée. Le «son» est une sensation auditive résultant de la vibration d un corps ou de chocs produisant

Plus en détail

Acoustique des salles

Acoustique des salles Acoustique des salles 1. Caractéristiques d une salle 2. Champ réverbéré 3. Représentation du champ 4. Temps de réverbération 5. Répartion champ réverbéré / Champ direct Wallace C. Sabine 1868-1919 1 1-Caractéristiques

Plus en détail

Les matériaux absorbants

Les matériaux absorbants L absorption acoustique est le pouvoir qu ont certains matériaux de laisser pénétrer une partie de l énergie sonore qui vient frapper leur surface. Un matériau absorbant posé sur une cloison va diminuer

Plus en détail

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale 2 ème année Année 2014-2015 Arnaud LE PADELLEC alepadellec@irap.omp.eu page 2 page 3 P r é s e n t a t i o n

Plus en détail

Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre

Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre Solution constructive n o 1 Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre par A.C.C. Warnock et J.D. Quirt On explique ici comment réduire la transmission acoustique par les

Plus en détail

NBN S 01-400-2 [2012]

NBN S 01-400-2 [2012] 04 décembre 2014 NBN S 01-400-2 [2012] Le confort acoustique au sein des établissements scolaires «La NBN S 01-400-2» - 04/12/14 - Bruxelles Environnement - Van Damme M. manuel.v@vkgroup.be - Tous droits

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ENVELOPPE DU BÂTIMENT FAÇADES - ÉTANCHÉITÉ. Épreuve : U41 Sciences du Bâtiment. Session 2015.

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ENVELOPPE DU BÂTIMENT FAÇADES - ÉTANCHÉITÉ. Épreuve : U41 Sciences du Bâtiment. Session 2015. BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ENVELOPPE DU BÂTIMENT FAÇADES - ÉTANCHÉITÉ Épreuve : U41 Sciences du Bâtiment Session 2015 Durée : 2h40 Coefficient : 2 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2010 Ce fichier nu m é r i q u e ne peut être repr o d u i t, représe

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad L'ACOUSTIQUE. L acoustique est la science

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes)

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Séance de Spécialité n o 10 Isolation & filtrage Mots-clefs «instruments électroniques», «traitement du son» et «isolation phonique». 1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Un logement

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SEPTEMBRE 2004. Avec Armstrong, l acoustique a ses solutions!

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SEPTEMBRE 2004. Avec Armstrong, l acoustique a ses solutions! COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SEPTEMBRE 2004 Avec Armstrong, l acoustique a ses solutions! Découvrez : SABBIA, solution optimale pour maîtriser le bruit dans les Etablissements Scolaires. OPTIMA, fleuron des

Plus en détail

L acoustique adaptée au scolaire. Comment les plafonds OWAcoustic peuvent faciliter l'enseignement...

L acoustique adaptée au scolaire. Comment les plafonds OWAcoustic peuvent faciliter l'enseignement... L acoustique adaptée au scolaire Comment les plafonds OWAcoustic peuvent faciliter l'enseignement... Le rôle du plafond suspendu dans l intelligibilité de la parole? Le projet PISA (Program for International

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

L'aménagement des bureaux - Principales données ergonomiques

L'aménagement des bureaux - Principales données ergonomiques *Dossiers Pour nous contacter : info@inrs.fr Mise à jour : 24 oct. 2001 L'aménagement des bureaux Principales données ergonomiques Les principales données ergonomiques concernant l'aménagement des bureaux

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement ABSORBANTS ACOUSTIQUES Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 18 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre Urbain Objectifs et plan

Plus en détail

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M.

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. 15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. Plan de l exposé Confort acoustique des constructions multifamiliales en bois en Belgique : Exigences & évaluation des systèmes Habitations

Plus en détail

RAPPORT D'ESSAIS N AC10-26029096 CONCERNANT DIX LAINES MINÉRALES

RAPPORT D'ESSAIS N AC10-26029096 CONCERNANT DIX LAINES MINÉRALES DÉPARTEMENT ACOUSTIQUE ET ÉCLAIRAGE Laboratoire d essais acoustiques CONCERNANT DIX LAINES MINÉRALES L'accréditation de la section Laboratoires du COFRAC atteste de la compétence des laboratoires pour

Plus en détail

L isolation acoustique des bâtiments : la NBN S01-400-1:2008

L isolation acoustique des bâtiments : la NBN S01-400-1:2008 L isolation acoustique des bâtiments : les nouveaux critères acoustiques pour les immeubles d habitation la NBN S01-400-1:2008 VAN DAMME Manuel Division Acoustique Laboratoire Acoustique CSTC - Centre

Plus en détail

CRITERIA. L évolution en acoustique ÉCRANS ACOUSTIQUES

CRITERIA. L évolution en acoustique ÉCRANS ACOUSTIQUES L évolution en acoustique ÉCRANS ACOUSTIQUES AVIS est une marque déposée de Acoustock Inc. Les performances présentées dans cette brochure sont basées sur des tests effectués par un laboratoire indépendant.

Plus en détail

Insulation technology. contre-cloison acoustique sur ossature métallique

Insulation technology. contre-cloison acoustique sur ossature métallique Insulation technology contre-cloison acoustique sur ossature métallique . introduction choix de profilés prises éléctriques Plus encombrant (8,5 cm minimum) mais beaucoup plus efficace qu une contrecloison

Plus en détail

OWAtecta. Absorption acoustique

OWAtecta. Absorption acoustique OWAtecta Performance Acoustique en Métal Les plafonds métalliques OWAtecta offrent une combinaison polyvalente entre la conception et lerformance qui peut être utilisée dans une grande variété de demandes.

Plus en détail

L acoustique et le bâtiment

L acoustique et le bâtiment Chapitre 2 L acoustique et le bâtiment 1. Une ambiance sonore de qualité? 2. Le bruit dans le bâtiment 3. La réglementation acoustique 4. Le bâtiment exposé aux bruits 11 Chapitre 2 L acoustique et le

Plus en détail

Notions d Acoustique

Notions d Acoustique Notions d Acoustique 1 Comprendre les unités Le bruit est une vibration de la matière qui fait vibrer nos tympans en arrivant par l air. C est une énergie, sa diminution se fait en consommant cette énergie

Plus en détail

Acoustique. 1. Situation de la salle dans le bâtiment. 3. Bruits développés par les équipements ménagers

Acoustique. 1. Situation de la salle dans le bâtiment. 3. Bruits développés par les équipements ménagers L augmentation constante du bruit dans le quotidien donne à la protection acoustique dans les superstructures modernes un rôle chaque jour plus important. Chacun d entre nous souhaite vivre et travailler

Plus en détail

Différence entre Traitement Acoustique et Isolation Phonique

Différence entre Traitement Acoustique et Isolation Phonique Acheter du bon matériel (bonnes enceintes, bon micro, etc) c'est bien, mais si votre pièce de musique n'est pas traitée acoustiquement, peut-être utilisez-vous votre matériel à 60% ou à 80%? Le pire qui

Plus en détail

L acoustique dans le bâtiment.

L acoustique dans le bâtiment. L acoustique dans le bâtiment. Types de bruit. Le bruit aérien et le bruit d impact sont deux notions proches l une de l autre, bien que constituant deux types de nuisances sonores très différents. Le

Plus en détail

2802 DEVELIER. Détermination de l absorption acoustique des éléments ACOUVER ISOL forme AALTO mis en œuvre au CO Drize ACOUVER ISOL SA

2802 DEVELIER. Détermination de l absorption acoustique des éléments ACOUVER ISOL forme AALTO mis en œuvre au CO Drize ACOUVER ISOL SA Genève le 24 novembre 2009 ACOUVER ISOL SA Rue du Ruisseau 8 2802 DEVELIER A l'attention de M. KORNMAYER n/réf : Objet : 209.1704 / RB-LY Tests éléments ACOUVER ISOL forme AALTO détermination de l absorption

Plus en détail

Fanny Mietlicki BRUITPARIF Séminaire IBGE du 30 octobre 2009

Fanny Mietlicki BRUITPARIF Séminaire IBGE du 30 octobre 2009 Campagne de sensibilisation et de mesure de bruit au sein de 20 lycées de la Région Ile-de-France Fanny Mietlicki BRUITPARIF Séminaire IBGE du 30 octobre 2009 Action pilote lancée par la région Ile-de-France

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

22 PROPAGATION DU SON

22 PROPAGATION DU SON 22 PROPAGATION DU SON Compléments scientifiques et techniques 1. L isolation acoustique Elle consiste à diminuer les bruits provenant de l extérieur. Pour les bruits aériens L isolation dépend des matériaux.

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Les règlementations acoustiques

Les règlementations acoustiques Avril 2013 Depuis le 1 er janvier 2001, deux nouvelles normes européennes EN ISO 717-1 et 2 doivent être utilisées pour calculer les indices uniques d évaluation de la performance acoustique. Les indices

Plus en détail

CATALOGUE MP ACOUSTIQUE CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012. Plafonds acoustiques. Traitement absorbant mural. Cloisons acoustiques

CATALOGUE MP ACOUSTIQUE CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012. Plafonds acoustiques. Traitement absorbant mural. Cloisons acoustiques CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012 Plafonds acoustiques Traitement absorbant mural Cloisons acoustiques 1 Table des matières Présentation de la société :... 3 Proposition de MP Acoustique :... 3 Qu est-ce

Plus en détail

clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles!

clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles! clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles! clipso sound Introduction Les nuisances sonores sont aujourd hui reconnues par la communauté scientifique comme étant sources de gêne et de stress

Plus en détail

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 Qualité acoustique et inertie thermique : étude d'un compromis Christophe Rougier 1, Catherine Guigou-Carter 1 1 Université Paris-Est, Centre

Plus en détail

FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire

FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire Propagation du bruit 1. Comment se propage le bruit?... 2 2. Qu'appelle-t-on un champ libre?... 2 3. Comment se propage le bruit en champ libre... 3 4. Où faut-il placer

Plus en détail

Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles

Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles Projet pilote en Région de Bruxelles-capitale isolation acoustique dans les écoles Etude de 6 cas Marie-Françoise Ducarme & Jean-Laurent Simons Division Energie-Air-Climat-Bruit : département Bruit I.

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE DES MATÉRIAUX Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

ETUDE ACOUSTIQUE DES FAÇADES

ETUDE ACOUSTIQUE DES FAÇADES VILLE DE RENNES Direction des Bâtiments Communaux 12, rue de Viarmes B.P.3126 35031 RENNES Cédex MAISON DU JEU DE PAUME Rue Saint Louis 35 000 RENNES ETUDE ACOUSTIQUE DES FAÇADES Février 2011 1 OBJET...3

Plus en détail

Acoustique. 1. Situation de la salle dans le bâtiment. 3. Bruits développés par les équipements ménagers

Acoustique. 1. Situation de la salle dans le bâtiment. 3. Bruits développés par les équipements ménagers L augmentation constante du bruit dans le quotidien donne à la protection acoustique dans les superstructures modernes un rôle chaque jour plus important. Chacun d entre nous souhaite vivre et travailler

Plus en détail

Gamme ECOFAMILY. L écologie au service de l acoustique

Gamme ECOFAMILY. L écologie au service de l acoustique Gamme ECOFAMILY L écologie au service de l acoustique ECOFAMILY_presentation générale ECO-DESK, écrans de bureau. Gamme d écrans acoustiques pour bureaux, totems ou cloisons autoportantes. ECO-FLEX, cloisons

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz Récapitulons Théorie Acoustique 2007 M. BLASCO UCL 50 Hz air pression acoustique: p(t) = P(t) P o 00 Hz 000 Hz FFT front ondes air célérité: c = λ. f ~ 340 m/s FFT - liquides: c ~ 400 m/s solides: c ~

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum

Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum Il ne va pas de soi que l ensemble des musiciens trouvent le son bon dans un local de répétition. Les répétitions ont souvent

Plus en détail

Efficacité acoustique, bien-être optimisé. Fiable et durable, sans maintenance. Pour matérialiser tous les designs. Santé & Environnement

Efficacité acoustique, bien-être optimisé. Fiable et durable, sans maintenance. Pour matérialiser tous les designs. Santé & Environnement AVANTAGES UNIQUES Améliore le confort acoustique Flexible, fin et léger Durable et robuste Permet une créativité infinie Préserve la qualité de l air 100 % recyclable via Texyloop APPLICATIONS Pour tous

Plus en détail

Maçonnerie de béton cellulaire 400 0,120 0,24 9,09 11,4

Maçonnerie de béton cellulaire 400 0,120 0,24 9,09 11,4 4. CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES ET MÉCANIQUES On obtient ainsi les résultats repris au tableau ci-dessous [25] Matériau e Amortissement Déphasage F (kg/m 3 ) (W/mK) (m) (h) Maçonnerie de béton cellulaire

Plus en détail

Verre et contrôle solaire

Verre et contrôle solaire Verre et contrôle solaire 2004 1 INTRODUCTION... 2 2 LE RAYONNEMENT ÉLECTROMAGNÉTIQUE... 3 2.1 LES DIFFÉRENTS TYPES DE RAYONNEMENTS... 3 2.2 LE SPECTRE SOLAIRE... 4 3 FACTEURS ÉNERGÉTIQUES ET LUMINEUX...

Plus en détail

L isolation acoustique

L isolation acoustique L isolation acoustique Ricardo Atienza Suzel Balez Nicolas REMY CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble Typologie des bruits On distingue 2 familles de bruits! les bruits aériens

Plus en détail

L acoustique du bâtiment

L acoustique du bâtiment L ACOUSTIQUE DANS LES BÂTIMENTS INSTITUTIONNELS Septembre 2010 Par : Richard Tartas, ing., INGAC Consultants 1 L acoustique du bâtiment De façon générale, l acoustique du bâtiment comprend: l isolation

Plus en détail

Contrôle de la transmission du son par les murs en blocs de béton

Contrôle de la transmission du son par les murs en blocs de béton Solution constructive n o 13 Contrôle de la transmission du son par les murs en blocs de béton par A.C.C. Warnock Cet article traite des divers facteurs qui influent sur la transmission du son à travers

Plus en détail

Le confort acoustique dans les établissements scolaires

Le confort acoustique dans les établissements scolaires Le confort acoustique dans les établissements scolaires «Cas pratiques : analyse des résultats et constatations» Maud Gehu (maud.gehu@bbri.be) Division Acoustique - Ingénieur responsable d essais & Conseiller

Plus en détail

Fiche 1 (Observation): Le bruit

Fiche 1 (Observation): Le bruit Fiche 1 (Observation): Le bruit Définition Le bruit est une oscillation de l air qui, frappant le tympan, est interprété par l oreille et le cerveau. Source 1 Inconfort On parle en général de bruit pour

Plus en détail

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique!

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Animation Frédéric LAFAGE Directeur Limoges, le 5 juillet 2012 SARL ORFEA 33 rue de l Ile du Roi 19103 Brive cedex Tél : 05.55.86.34.50 / Fax

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LA RT2012 Dans la performance thermique et lumineuse des parois vitrées, les fermetures et les stores jouent le rôle de régulateur des entrées et sorties

Plus en détail

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments C. Guigou-Carter, R. Foret, M. Villot and J.-B. Chéné CSTB - Centre Scientifique et Technique du Bâtiment PAGE 1 Introduction

Plus en détail

SOMMAIRE. Guide du placement d un caisson de basse

SOMMAIRE. Guide du placement d un caisson de basse SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1 - Sommaire 2 - INTRODUCTION 2-3 CONSIGNES DE SÉCURITÉ 2-3 Précautions lors de l installation d un caisson de basses 3-4 CONSEILS 3-4 Conseils de placement d un caisson de basses Général

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Bruit et vibrations au travail. Trois exemples d encoffrement de poinçonneuses automatiques

Bruit et vibrations au travail. Trois exemples d encoffrement de poinçonneuses automatiques Bruit et vibrations au travail Trois exemples d encoffrement de poinçonneuses automatiques Mars 2011 Jean Vittonati Trois encoffrements acoustiques 1 2 3 Trois encoffrements acoustiques Pour chaque cas

Plus en détail

Plafonds. Ensemble, nos idées prennent forme. Plafonds. acoustiques pour. l éducation. www.armstrong.fr/plafonds

Plafonds. Ensemble, nos idées prennent forme. Plafonds. acoustiques pour. l éducation. www.armstrong.fr/plafonds Plafonds Systèmes Ensemble, nos idées prennent forme Plafonds acoustiques pour l éducation www.armstrong.fr/plafonds 4 critères pour bien choisir 1 ACOUSTIQUE En milieu scolaire, le bruit peut être un

Plus en détail

SOMMAIRE I. POURQUOI REALISER UN TRAITEMENT ACOUSTIQUE? II. LA THEORIE POUR TRAITER SON HOME-STUDIO. Les dimensions de la pièce...

SOMMAIRE I. POURQUOI REALISER UN TRAITEMENT ACOUSTIQUE? II. LA THEORIE POUR TRAITER SON HOME-STUDIO. Les dimensions de la pièce... 1 SOMMAIRE I. POURQUOI REALISER UN TRAITEMENT ACOUSTIQUE? II. LA THEORIE POUR TRAITER SON HOME-STUDIO Les dimensions de la pièce... 3 Absorption/réflexion... 4 Diffusion... 5 Diffraction... 5 III. APPLICATION

Plus en détail

Rockfon Eclipse Quand esthétique rime avec acoustique

Rockfon Eclipse Quand esthétique rime avec acoustique Rockfon Eclipse Quand esthétique rime avec acoustique Rockfon Eclipse Quand esthétique rime avec acoustique Ilot esthétique sans cadre Confort acoustique élevé Convient à de nombreuses applications Rockfon

Plus en détail

2.1 Introduction à la mesure des sons et des bruits

2.1 Introduction à la mesure des sons et des bruits 2. EVALUATION DE L EXPOSITION SONORE 2.1 Introduction à la mesure des sons et des bruits 2.1.1 Mesurer les sons et les bruits Il est nécessaire de chiffrer pour connaître. Les mesures permettent finalement

Plus en détail

NOTICE ACOUSTIQUE N 2428 Phase APD

NOTICE ACOUSTIQUE N 2428 Phase APD Ingénierie Acoustique NOTICE ACOUSTIQUE N 2428 Phase APD MAÎTRE D'OUVRAGE : INSA de Lyon 20 avenue Albert Einstein 69621 Villeurbanne Cedex MAÎTRE D'ŒUVRE : Michel Rémon Architecte 6 rue Dunois 75013 Paris

Plus en détail

07 Mesurage des appareils de correction auditive

07 Mesurage des appareils de correction auditive 07 Mesurage des appareils de correction auditive Sommaire 1. Introduction... 1 1.1. Evaluation subjective:... 1 1.2. Mesurage objectif:... 2 2. Pourquoi faire des mesurages objectifs?... 2 2.1. Fabricant...2

Plus en détail

Mémento technique du bâtiment

Mémento technique du bâtiment Certu CETE de l Ouest les outils Mémento technique du bâtiment pour le chargé d opération de constructions publiques Confort acoustique Certu MEMENTO TECHNIQUE DU BATIMENT pour le chargé d opération de

Plus en détail

PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois. Avril 2010 - F4045

PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois. Avril 2010 - F4045 PLACO IMPACT La plaque idéale pour la maison à ossature bois Avril 2010 - F4045 Choisir une maison à ossature bois, c est opter pour une maison respectueuse de l environnement et qui offre de réels atouts

Plus en détail

Caractérisation acoustique des matériaux dits de développement durable

Caractérisation acoustique des matériaux dits de développement durable Journée SSA du 20 mai 2005 Caractérisation acoustique des matériaux dits de développement durable Blaise Arlaud, Victor Desarnaulds Bureau d ingénieur Gilbert Monay Av. Vinet 25, 1004 Lausanne Q entendons-nous

Plus en détail

AUBADE. Design. le panneau acoustique mural design. Bien-être. Efficacité. Facilité de pose. Tendances. Personnalisation

AUBADE. Design. le panneau acoustique mural design. Bien-être. Efficacité. Facilité de pose. Tendances. Personnalisation AUBADE le panneau acoustique mural design Tendances Budget Design Efficacité Personnalisation Facilité de pose Bien-être n un panneau-tableau au design discret n une intégration instantanée à tout type

Plus en détail

Le spécialiste des solutions acoustiques adaptées aux espaces collectifs :

Le spécialiste des solutions acoustiques adaptées aux espaces collectifs : Le spécialiste des solutions acoustiques adaptées aux espaces collectifs : Audit acoustique personnalisé, raitement à mettre en œuvre, Accompagnement et conseil, Fabrication de solutions adaptées, Livraison

Plus en détail

Catalogue de produits

Catalogue de produits Catalogue de produits Correction acoustique / Isolation acoustique PRO-ISOPHONY : l isolation et la correction acoustique Fondée en 1992, notre société est spécialisée dans tous les travaux d acoustique

Plus en détail

Mémento comprendre l'acoustique appliquée

Mémento comprendre l'acoustique appliquée Mémento comprendre l'acoustique appliquée 1) Le db n'est pas une unité. Ce n'est qu'un artifice de calcul, il exprime le rapport de deux valeur L I = 1lg I 1 I 2. Selon le référent choisi, le db est qualifié

Plus en détail

Isolation acoustique. Installation dans les parois d isolation acoustique.

Isolation acoustique. Installation dans les parois d isolation acoustique. Isolation acoustique. Installation dans les parois d isolation acoustique. Musique, discussions, bruits. Calme. Le bruit correspond à la perception d un son indésirable. Chaque jour, nous sommes exposés

Plus en détail

CHAP 08-COURS Son et architecture

CHAP 08-COURS Son et architecture 1/7 Thème : Son et musique Domaine : Son et architecture CHAP 08-COURS Son et architecture Mots clés : Auditorium ; salle sourde. Isolation phonique ; acoustique active ; réverbération 1. CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Les Solutions techniques

Les Solutions techniques L approche acoustique Un problème délicat : identifier la demande, faire l inventaire et qualifier les sources de nuisance des interventions complexes un choix limité de techniques en réhabilitation la

Plus en détail

La meilleure source de chaleur vient d en haut!

La meilleure source de chaleur vient d en haut! 1 DOCUMENTATION TECHNIQUE MONTAGE DE FILMS CHAUFFANTS POUR PLAFOND RAYONNANT PLÂTRE Edition juin 2013 La meilleure source de chaleur vient d en haut! efilm conseil: 06 62 38 05 41 SOS maison et bâtiment

Plus en détail

CSTB - janvier 2005 1/10 Référentiel technique de certification "Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE " Bureau et Enseignement - Partie III : QEB

CSTB - janvier 2005 1/10 Référentiel technique de certification Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE  Bureau et Enseignement - Partie III : QEB CONFORT ACOUSTIQUE CST - janvier 2005 1/10 INTRODUCTION La notion de "confort acoustique", comme celle de "qualité d ambiance sonore" d un lieu, peut être appréhendée en ayant recours à deux dimensions

Plus en détail

L acoustique. Présentation

L acoustique. Présentation L acoustique Présentation Le son est une onde acoustique. Cette onde est sphérique : l énergie qu elle transporte se répartie sur des sphères centrées sur la source du son. Cette onde est aussi longitudinale

Plus en détail

ACOUSTIQUE Notice. Théorie

ACOUSTIQUE Notice. Théorie Notice Théorie Comprendre les différences entre les indices acoustiques déterminés en laboratoire et ceux estimés sur le chantier permet de mieux cibler ses attentes selon le domaine d usage de nos solutions.

Plus en détail

COLLOQUE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, BÂTIMENT ET SANTÉ : LE JUSTE ÉQUILIBRE

COLLOQUE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, BÂTIMENT ET SANTÉ : LE JUSTE ÉQUILIBRE La problématique vue par des acousticiens Intervenants :, Chargée d études acoustiques, CETE Nord Picardie, Inspecteur, ARS Nord Pas-de-Calais En partenariat avec: PLAN 1 - définitions + quelques notions

Plus en détail

Planchers en bois et isolation phonique

Planchers en bois et isolation phonique Planchers en bois et isolation phonique 1. Les solutions IsolGomma page 2 Roll Grei Upgrei Acousticmat KF1-700 Acousticmat GF1-730 chape flottante chape flottante / sol flottant à sec chape flottante /

Plus en détail

CONFORT Maisons en bois et acoustique

CONFORT Maisons en bois et acoustique 62_67 acoustique_5 17 3/07/11 13:29 Page 62 CONFORT Maisons en bois et acoustique Perçu comme une réelle pollution, le bruit à domicile s avère un fléau des temps modernes. L acoustique fait partie des

Plus en détail

11.- Fiche «menuisier d extérieur»

11.- Fiche «menuisier d extérieur» .- Fiche «menuisier d extérieur»..- Préambule L isolation acoustique d une façade vis-à-vis du bruit de circulation routière, ferroviaire ou aérienne (avions) dépend des performances de tous les éléments

Plus en détail

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois La construction à structure ou ossature en bois est, de loin, la technique la plus utilisée aujourd hui dans le monde. Aux USA, au Canada ou en Suède, plus de 90 des maisons individuelles et des petits

Plus en détail

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Ce guide est une introduction à l isolation thermique du bâtiment. Il permet de saisir les principales notions techniques entourant

Plus en détail

Une acoustique contrôlée dans des bâtiments sains

Une acoustique contrôlée dans des bâtiments sains Conférence AGPI 2012 (Boucherville le 4 octobre 2012) Une acoustique contrôlée dans des bâtiments sains Présenté par M. Noureddine Larbi Ph., D. Président de la firme ACOVIB Group 1 Sujets traités : 1.

Plus en détail

Le vade-mecum du bruit dans les écoles

Le vade-mecum du bruit dans les écoles Le vade-mecum du bruit dans les écoles Marie-Noëlle Adnet Division Autorisations Département Bruit 04/12/2014 Plan de l exposé: 1. Le Vade-mecum du bruit dans les écoles 2. Recommandations pour les bâtiments

Plus en détail

Traduction du document original italien RAPPORT D ESSAI N.267162. Commettant : C&P COSTRUZIONI S.r.l. Via d Este 5/7 5/8 42028 POVIGLIO (RE) Italia

Traduction du document original italien RAPPORT D ESSAI N.267162. Commettant : C&P COSTRUZIONI S.r.l. Via d Este 5/7 5/8 42028 POVIGLIO (RE) Italia Traduction du document original italien RAPPORT D ESSAI N.267162 Lieu et date émission : Bellaria-Igea Marina Italie, 15/03/2010 Commettant : C&P COSTRUZIONI S.r.l. Via d Este 5/7 5/8 42028 POVIGLIO (RE)

Plus en détail