DESIGN ACOUSTIQUE SELON LA FORME DE LA PIÈCE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DESIGN ACOUSTIQUE SELON LA FORME DE LA PIÈCE"

Transcription

1 DESIGN ACOUSTIQUE SELON LA FORME DE LA PIÈCE La forme même de la pièce à traiter définit les mouvements des vagues sonores à l intérieur de la dite pièce. L emplacement des matériaux acoustiques sera par conséquent déterminé par l identification des ces mouvements d énergies sonores, afin de mettre en oeuvre les références acoustiques Knauf Danoline aux endroits adéquats. PIÈCES ÉTROITES À PLAFOND HAUT ET MURS PARALLÈLES La mise en oeuvre de matériaux absorbants sur le plafond d une pièce étroite ne produit pas l effet acoustique souhaité. Les matériaux absorbants doivent être le plus près possible de la source sonore. C est pourquoi il faut avant tout positionner les matériaux absorbants sur les murs. PIÈCES RONDES Les ondes sonores se propagent vers le centre de la pièce, ce qui produit de l écho. Pour les diffuser dans de nombreuses directions, il faut placer les éléments de diffusion sonore sur les surfaces courbes. Le centre de la pièce est tout à fait déconseillé pour les postes de travail. Bien au contraire, c est au centre qu il faudra par exemple placer les meubles qui ont des propriétés de diffusion sonore.

2 GRANDES PIÈCES À PLAFOND BAS Dans les grandes pièces, la diffusion sonore constitue le principal défi puisqu on entend les voix sur de grandes distances. Il faut non seulement utiliser des matériaux qui absorbent et diffusent les sons, mais aussi doter les plafonds de barrières sonores. L ameublement et l installation de barrières sonores assurent la régulation sonore au niveau du sol. ATTENTION: Si les matériaux absorbants du plafond neutralisent trop les sons, la réflexion produite à partir des murs sera encore plus prononcée. Dans ce cas, il faut habiller les murs de matériaux qui absorbent ou diffusent les sons. GRANDES PIÈCES À PLAFOND HAUT Dans les grandes pièces, l environnement acoustique rappelle parfois celui d une gare. C est en partie dû au fait qu il est difficile de se concentrer en raison du niveau de nuisance sonore relativement élevé. D autre part, le bruit environnant fait obstacle aux paroles échangées à portée de voix. Il s agit ici de réduire le niveau sonore tout en préservant une part de l effet amortissant de la nuisance sonore en question. De plus, il faut limiter la diffusion des sons. C est pourquoi il est important d habiller toutes les surfaces ouvertes de matériaux qui assurent une absorption et une diffusion efficaces. L ameublement et les barrières sonores jouent de même un rôle primordial à travers leur pouvoir de diffusion qui augmente l efficacité des matériaux mis en place pour absorber et diffuser les sons.

3 PETITES PIÈCES À MURS PARALLÈLES Les ondes graves produisent souvent un effet dominant dans les petites pièces. Les voix donnent alors une impression de bourdonnement, d où la nécessité de monter sur les plafonds des matériaux absorbants performants pour le traitement des ondes graves. PLAFONDS EN COUPOLE Les ondes sonores se propagent vers le centre de la pièce, ce qui produit de l écho. Pour propager les ondes dans de nombreuses directions, il faut placer les éléments de diffusion sonore sur les surfaces courbes. Le centre de la construction est tout à fait déconseillé pour les postes de travail. Bien au contraire, c est au centre qu il faudra par exemple placer les meubles qui ont des propriétés de diffusion sonore.

4 PLAFONDS OBLIQUES Les plafonds obliques sont propices à la fois à la diffusion et à la concentration sonore. Dans la plupart des cas, les sons se concentrent parce que rien n a été fait pour réguler l acoustique autour du plafond oblique. l ne faut pas oublier d habiller de matériaux absorbants le mur qui se trouve en face du plafond oblique. En règle générale, il faut des matériaux absorbants sur toutes les surfaces plus hautes que la normale (au dessus de 2,60 m), y compris les murs latéraux. MURS OBLIQUES Les murs obliques sont propices à la fois à la diffusion et à la concentration des sons. L effet de diffusion se produit entre le mur oblique et les autres murs et le plafond. Les parois obliques de plus de 6 degrés assurent habituellement une excellente diffusion sonore. La combinaison de plusieurs angles obliques permet d obtenir la diffusion la plus efficace.

5 PLAFONDS EN VOÛTES Dans les pièces à plafonds voûtés, les sons se concentrent au centre de la pièce où ils sont ressentis avec plus d intensité. Le mouvement des ondes sonores est aussi plus puissant le long des surfaces voûtées. Pour propager les ondes sonores dans de nombreuses directions, il s agit de doter les surfaces courbes d éléments de diffusion sonore. Le centre de la construction est tout à fait déconseillé pour les postes de travail. Bien au contraire, c est au centre qu il faudra par exemple placer les meubles qui ont des propriétés de diffusion sonore. Il faut prévoir des barrières sonores le long des surfaces courbes pour empêcher la diffusion des sons. MURS VOÛTES Dans les pièces à murs voûtés, les sons se concentrent au centre de la pièce où ils sont ressentis avec plus d intensité. Les personnes trop proches du mur voûté auront la même sensation que si elles se trouvaient dans une cabine téléphonique. Il ne faut utiliser les murs voûtés que dans des cas spéciaux, si vous recherchez une acoustique spéciale. Et les murs voûtés doivent être équipés d éléments qui diffusent les sons.

6 PIÈCES CONTIGUËS Les pièces reliées entre elles par une vaste ouverture exercent une influence réciproque sur l environnement sonore de chacune d elles. Une pièce sans régulation acoustique risque de faire résonance en renforçant les sons si elle donne sur une pièce dont l acoustique est régulée. Les deux pièces auront besoin de matériaux absorbants. Si la distance est courte entre la partie ouverte et le mur du fond (5 ou 6 m), il faut habiller les murs de matériaux qui absorbent ou diffusent les sons. PLAFONDS CONVEXE Les plafonds convexes propagent les sons et contribuent donc à leur diffusion. Grâce à leurs performances de diffusion, les plafonds convexes conviennent par exemple aux salles de concert ou de conférence. Si l on souhaite amplifier cet effet, il faut habiller les surfaces courbes de matériaux qui diffusent le son. À titre alternatif, on peut habiller ces surfaces courbes de matériaux absorbants.

7 MURS CONVEXES Les murs convexes diffusent les ondes sonores. Les constructions murales convexes, tout indiquées pour les pièces à surfaces parallèles, accroissent l efficacité des matériaux absorbants et empêchent la formation d écho. PIÈCES À PLUSIEURS ÉTAGES Dans les pièces pluriétagées de type atrium avec mézzanines déportées, l importance des volumes rend difficile l utilisation de matériaux absorbants en quantités suffisantes et l obtention d un niveau d absorption sonore raisonnable. Toutes les surfaces ouvertes devront être habillées de matériaux qui absorbent et diffusent les sons.il faut de plus prévoir des éléments absorbants détachés en vue de renforcer l absorption.

8 COULOIRS / PALIERS Le passage qui relie deux pièces ayant des durées de réverbération différentes doit faire office de corridor sonore et assurer une transition graduelle d un degré de réverbération à l autre. Vous ajusterez les temps de réverbération des différentes pièces en adaptant la quantité et le type des matériaux absorbants. MÉZZANINE Dans le cas d une configuration mézzanine, il est possible de créer plusieurs environnements acoustiques à l intérieur du même volume. Les grandes pièces ouvertes produisent un long temps de réverbération. Les espaces au-dessus et au-dessous de la mezzanine présentent un temps de réverbération plus court. Le défi dans ce genre de pièce, c est la réflexion sonore et les harmoniques générés par les diverses durées de réverbération. Le mur en face de la mezzanine doit être équipé de matériaux qui absorbent ou diffusent les ondes sonores. Il faut en outre habiller de matériaux absorbants le dessous de la mezzanine et la main courante. Le montage de barrières sonores permettra d éviter de grosses variations dans les temps de réverbération entre la grande pièce et l espace de la mezzanine.

SOMMAIRE. Guide du placement d un caisson de basse

SOMMAIRE. Guide du placement d un caisson de basse SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1 - Sommaire 2 - INTRODUCTION 2-3 CONSIGNES DE SÉCURITÉ 2-3 Précautions lors de l installation d un caisson de basses 3-4 CONSEILS 3-4 Conseils de placement d un caisson de basses Général

Plus en détail

Concertation Massy Valenton Ouest. Note de l expert acousticien du bureau d étude EGIS en réponses à des questions fréquentes sur l acoustique

Concertation Massy Valenton Ouest. Note de l expert acousticien du bureau d étude EGIS en réponses à des questions fréquentes sur l acoustique Concertation Massy Valenton Ouest Note de l expert acousticien du bureau d étude EGIS en réponses à des questions fréquentes sur l acoustique 1. Est-il possible de créer une casquette pour prolonger les

Plus en détail

1- Le convecteur électrique

1- Le convecteur électrique Correction fiche d investigation 2/2 : Comment fonctionnent les systèmes de chauffage électrique? Type de chauffage électrique étudié : 1- Le convecteur électrique Principe de fonctionnement : Comme son

Plus en détail

L acoustique et le bâtiment

L acoustique et le bâtiment Chapitre 2 L acoustique et le bâtiment 1. Une ambiance sonore de qualité? 2. Le bruit dans le bâtiment 3. La réglementation acoustique 4. Le bâtiment exposé aux bruits 11 Chapitre 2 L acoustique et le

Plus en détail

Gamme ECOFAMILY. L écologie au service de l acoustique

Gamme ECOFAMILY. L écologie au service de l acoustique Gamme ECOFAMILY L écologie au service de l acoustique ECOFAMILY_presentation générale ECO-DESK, écrans de bureau. Gamme d écrans acoustiques pour bureaux, totems ou cloisons autoportantes. ECO-FLEX, cloisons

Plus en détail

Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre

Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre Solution constructive n o 1 Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre par A.C.C. Warnock et J.D. Quirt On explique ici comment réduire la transmission acoustique par les

Plus en détail

Le convecteur électrique

Le convecteur électrique Correction fiche d investigation 2/2 : Comment fonctionnent les systèmes de chauffage électrique? Type de chauffage électrique étudié : Le convecteur électrique Principe de fonctionnement : Comme son nom

Plus en détail

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique Page 1 de 5 L isolation acoustique se caractérise par trois types d isolations distincts : - Correction acoustique - Isolation aux bruits aériens - Isolation des bruits de percussion CORRECTION ACOUSTIQUE

Plus en détail

Page 1 Decouverte des metiers en rapport avec le son le bruit

Page 1 Decouverte des metiers en rapport avec le son le bruit Page 1 Decouverte des metiers en rapport avec le son le bruit La séance se déroule en 3 parties 1/ Quelle est la différence entre le son et le bruit? 2/ Quels sont les métiers où l on travaille avec le

Plus en détail

Ventilation naturelle de confort thermique

Ventilation naturelle de confort thermique d habitation Fiche d application : Ventilation naturelle de confort thermique Date Modification Version 04/02/2010 Document de travail pour la réunion de consultation des professionnels du 05/02/10 à St

Plus en détail

Solutions acoustiques QUE FAIRE DU BRUIT?

Solutions acoustiques QUE FAIRE DU BRUIT? Solutions acoustiques QUE FAIRE DU BRUIT? Pour éliminer le bruit, il suffit de lui faire barrage. QUAND IL DOIT ÊTRE BANNI DU BUREAU? La sonnerie du téléphone, les conversations téléphoniques, les discussions

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

MANUFACTURIER DE BLOC DE BÉTON

MANUFACTURIER DE BLOC DE BÉTON FACTEURS DE SÉLECTION GRANULAT TRUE LITE Le granulat True Lite est, comme son nom l indique, un matériau réellement léger, une véritable innovation pour l industrie de la construction. True Lite est un

Plus en détail

clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles!

clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles! clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles! clipso sound Introduction Les nuisances sonores sont aujourd hui reconnues par la communauté scientifique comme étant sources de gêne et de stress

Plus en détail

PANNEAUX ÉCRAN À ISOLATION PHONIQUE

PANNEAUX ÉCRAN À ISOLATION PHONIQUE PANNEAUX ÉCRAN À ISOLATION PHONIQUE Code: FTD 007 0 Description: Panneaux écrans de différentes finitions A Élément des panneaux écrans rembourrés de 0 mm d épaisseur B Plateau agglomère de 9 mm d épaisseur

Plus en détail

LES PLANCHERS LES PLANCHERS LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE

LES PLANCHERS LES PLANCHERS LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE LES PLANCHERS LA MÉTHODOLOGIE DE LA RÉNOVATION DES PLANCHERS ET L ÉNERGIE LES FONCTIONS PRINCIPALES ET LES PERFORMANCES REQUISES L ISOLATION THERMIQUE DES PLANCHERS DANS LE CONTEXTE DU BÂTIMENT EXISTANT

Plus en détail

Insulation technology. contre-cloison acoustique sur ossature métallique

Insulation technology. contre-cloison acoustique sur ossature métallique Insulation technology contre-cloison acoustique sur ossature métallique . introduction choix de profilés prises éléctriques Plus encombrant (8,5 cm minimum) mais beaucoup plus efficace qu une contrecloison

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad L'ACOUSTIQUE. L acoustique est la science

Plus en détail

TP 4 : caractéristiques radio des réseaux locaux d accès sans fil

TP 4 : caractéristiques radio des réseaux locaux d accès sans fil TP 4 : caractéristiques radio des réseaux locaux d accès sans fil 1. OBJECTIFS Ce TP vous permettra d évaluer les performances des technologies WiFi, dans différentes configurations. Il est basé sur l

Plus en détail

PLAFONDS SYSTÈMES. Systèmes de panneaux muraux, déflecteurs et diffuseurs acoustiques. Ensemble, nos idées prennent forme MD

PLAFONDS SYSTÈMES. Systèmes de panneaux muraux, déflecteurs et diffuseurs acoustiques. Ensemble, nos idées prennent forme MD SYSTÈMES POUR PLAFONDS ET MURS Ensemble, nos idées prennent forme MD soundsoak MD Systèmes de panneaux muraux, déflecteurs et diffuseurs acoustiques Conception sonore Les systèmes Soundsoak MD de panneaux

Plus en détail

Une acoustique contrôlée dans des bâtiments sains

Une acoustique contrôlée dans des bâtiments sains Conférence AGPI 2012 (Boucherville le 4 octobre 2012) Une acoustique contrôlée dans des bâtiments sains Présenté par M. Noureddine Larbi Ph., D. Président de la firme ACOVIB Group 1 Sujets traités : 1.

Plus en détail

ERGONOMIE DU BUREAU Ajouts d information

ERGONOMIE DU BUREAU Ajouts d information ERGONOMIE DU BUREAU Ajouts d information ASSTSAS 1 LES SUJETS ABORDÉS Le travail sur surface «unique» Le travail en coin Le travail assis et debout en alternance Les écrans de plus en plus grands et nombreux

Plus en détail

clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles!

clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles! clipso sound Le confort acoustique pour vos oreilles! clipso sound Introduction Les nuisances sonores sont aujourd hui reconnues par la communauté scientifique comme étant sources de gêne et de stress

Plus en détail

LA GRANGE AUX SAVEURS

LA GRANGE AUX SAVEURS Mai 2009 Page 1 sur 20 LA GRANGE AUX SAVEURS Rue du Château le Duc, 23 6833 UCIMONT Tél. : 061/46 00 76 Fax : 061/46 00 86 E-mail : contact@lagrangeauxsaveurs.be Internet : www.lagrangeauxsaveurs.be 0

Plus en détail

ASDS TS- SPE PAGE 1 / 6

ASDS TS- SPE PAGE 1 / 6 ASDS TS- SPE THÈME SONS ET MUSIQUE CRITERES DE QUALITE ACOUSTIQUE D UNE SALLE PAGE 1 / 6 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Introduction L'acoustique architecturale est le domaine scientifique

Plus en détail

Les solutions techniques en neuf et en réhabilitation. Traitement des espaces et des ambiances

Les solutions techniques en neuf et en réhabilitation. Traitement des espaces et des ambiances Les solutions techniques en neuf et en réhabilitation Traitement des espaces et des ambiances Traitement des ambiances sonores Deux objectifs complémentaires : la réduction du niveau de bruit la qualité

Plus en détail

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale 2 ème année Année 2014-2015 Arnaud LE PADELLEC alepadellec@irap.omp.eu page 2 page 3 P r é s e n t a t i o n

Plus en détail

OWAtecta. Absorption acoustique

OWAtecta. Absorption acoustique OWAtecta Performance Acoustique en Métal Les plafonds métalliques OWAtecta offrent une combinaison polyvalente entre la conception et lerformance qui peut être utilisée dans une grande variété de demandes.

Plus en détail

Notice d'installation

Notice d'installation Série Brighten Up 60 DS (Ø 25 cm) 290 DS (Ø 35 cm) Notice d'installation Merci d avoir choisi ce Système d éclairage zénithal Solatube, qui provient non seulement des inventeurs originaux de ce type d

Plus en détail

Habitat et confort Isolation

Habitat et confort Isolation Isolation Français p 1 Maquette isolation phonique et thermique Version : 9009 Habitat et confort 1 Présentation du concept 1.1 Introduction La maquette isolation phonique et thermique a été conçue par

Plus en détail

Il n est pas trop tard pour rester au chaud cet hiver Décembre 2010

Il n est pas trop tard pour rester au chaud cet hiver Décembre 2010 Il n est pas trop tard pour rester au chaud cet hiver (EN) Puisque bon nombre de villes canadiennes font face à des degrés de gel variables au mois de décembre, les chutes de neige abondantes, les grands

Plus en détail

Structurer. Système de cloisonnement Cloison de séparation

Structurer. Système de cloisonnement Cloison de séparation Structurer Système de cloisonnement Cloison de séparation Le travail s inscrit dans de nouvelles structures RÉUNION D ÉQUIPE, TRAVAIL SUR PROJETS CRÉATIFS CELLULE DE RÉFLEXION, CONCENTRATION MON POSTE

Plus en détail

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR...

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR... COUSTIQUE SOMMAIRE 1. SOURCES DE BRUIT... 2 A. BRUIT AERIEN EXTERIEUR... 2 B. BRUIT AERIEN INTERIEUR... 2 C. TRANSMISSIONS LATERALES OU INDIRECTES... 3 D. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 3 E. BRUIT

Plus en détail

t h e s o u n d e x p e r i e n c e

t h e s o u n d e x p e r i e n c e the sound experience 8 GALILEO 10 MICHELANGELO 12 RAFFAELLO 14 GIOTTO 16 ACCESSOIRES 17 DIMENSIONS 5 SERIE.VOICE Les diffuseurs Série VOICE ont été développés afin de répondre aux exigences des professionnels

Plus en détail

L acoustique dans le bâtiment.

L acoustique dans le bâtiment. L acoustique dans le bâtiment. Types de bruit. Le bruit aérien et le bruit d impact sont deux notions proches l une de l autre, bien que constituant deux types de nuisances sonores très différents. Le

Plus en détail

Le spécialiste des solutions acoustiques adaptées aux espaces collectifs :

Le spécialiste des solutions acoustiques adaptées aux espaces collectifs : Le spécialiste des solutions acoustiques adaptées aux espaces collectifs : Audit acoustique personnalisé, raitement à mettre en œuvre, Accompagnement et conseil, Fabrication de solutions adaptées, Livraison

Plus en détail

Plafonds. Ensemble, nos idées prennent forme. Plafonds. acoustiques pour. l éducation. www.armstrong.fr/plafonds

Plafonds. Ensemble, nos idées prennent forme. Plafonds. acoustiques pour. l éducation. www.armstrong.fr/plafonds Plafonds Systèmes Ensemble, nos idées prennent forme Plafonds acoustiques pour l éducation www.armstrong.fr/plafonds 4 critères pour bien choisir 1 ACOUSTIQUE En milieu scolaire, le bruit peut être un

Plus en détail

Confort thermique d été dans les bâtiments en bois : FCBA intervient en région PACA

Confort thermique d été dans les bâtiments en bois : FCBA intervient en région PACA Confort thermique d été dans les bâtiments en bois : FCBA intervient en région PACA Le confort d été des bâtiments en bois a fait l objet, fin 2011, de quatre journées en région PACA (Provence - Alpes

Plus en détail

Un projet intégré dans son environnement naturel et urbain

Un projet intégré dans son environnement naturel et urbain Un pr Un projet intégré dans son environnement naturel et urbain La nouvelle école Louis Jouvet et le restaurant scolaire ont été conçus de manière à tisser un lien entre le Village et le parc Louis Jouvet.

Plus en détail

Différence entre Traitement Acoustique et Isolation Phonique

Différence entre Traitement Acoustique et Isolation Phonique Acheter du bon matériel (bonnes enceintes, bon micro, etc) c'est bien, mais si votre pièce de musique n'est pas traitée acoustiquement, peut-être utilisez-vous votre matériel à 60% ou à 80%? Le pire qui

Plus en détail

2.1 Introduction à la mesure des sons et des bruits

2.1 Introduction à la mesure des sons et des bruits 2. EVALUATION DE L EXPOSITION SONORE 2.1 Introduction à la mesure des sons et des bruits 2.1.1 Mesurer les sons et les bruits Il est nécessaire de chiffrer pour connaître. Les mesures permettent finalement

Plus en détail

Des possibilités de correction de l environnement acoustique. Par. PERALES-ELIZALDE Armand Jacques Formation Technicien d Exploitation du Son

Des possibilités de correction de l environnement acoustique. Par. PERALES-ELIZALDE Armand Jacques Formation Technicien d Exploitation du Son Des possibilités de correction de l environnement acoustique Par PERALES-ELIZALDE Armand Jacques Formation Technicien d Exploitation du Son INTRODUCTION Lors du stage effectué dans le cadre de la formation

Plus en détail

Traitement acoustique dans un atelier de tri manuel de galets

Traitement acoustique dans un atelier de tri manuel de galets Traitement acoustique dans un atelier de tri manuel de galets Thierry BECKER 1. CARSAT Nord-Picardie, Gestion des Risques Professionnels, Centre de Mesures Physiques, France, thierry.becker@carsat-nordpicardie.fr,

Plus en détail

SoundPLAN - logiciel de propagation du bruit dans l'environnement

SoundPLAN - logiciel de propagation du bruit dans l'environnement SoundPLAN - logiciel de propagation du bruit dans l'environnement SoundPLAN est le logiciel de modélisation du bruit dans l environnement leader dans le monde; c'est un outil développé par des ingénieurs

Plus en détail

Acoustique des salles

Acoustique des salles Acoustique des salles 1. Caractéristiques d une salle 2. Champ réverbéré 3. Représentation du champ 4. Temps de réverbération 5. Répartion champ réverbéré / Champ direct Wallace C. Sabine 1868-1919 1 1-Caractéristiques

Plus en détail

sçíêé=ã~áëçå Les pavillons-jardins

sçíêé=ã~áëçå Les pavillons-jardins sçíêé=ã~áëçå CF 65 Un pavillon-jardin est un petit bâtiment résidentiel autonome sans sous-sol. On le place à l arrière ou à côté d une maison individuelle existante installée de façon permanente. Habituellement,

Plus en détail

Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air

Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air Poutres climatiques 2012 2.9 Vue d ensemble de la gamme de poutres climatiques OKN de Solid Air poutre climatique active standard Unité confort poutre climatique passive poutre climatique sur demande Modèle

Plus en détail

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes)

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Séance de Spécialité n o 10 Isolation & filtrage Mots-clefs «instruments électroniques», «traitement du son» et «isolation phonique». 1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Un logement

Plus en détail

Projet de restructuration du quartier des Amonts aux Ulis (91)

Projet de restructuration du quartier des Amonts aux Ulis (91) Les Portes de Voisins 21B rue Jacques Cartier 78960 VOISINS-LE-BRETONNEUX Tél./fax 01.30.60.96.84 Projet de restructuration du quartier des Amonts aux Ulis (91) Etude acoustique du projet Etude 090302-2

Plus en détail

BASWAphon DESCRIPTIF. Description. Caractéristiques techniques

BASWAphon DESCRIPTIF. Description. Caractéristiques techniques Le texte marqué en orange renvoie à la marque et doit être écarté dans le cas d un descriptif neutre. Le texte marqué en vert implique que vous devez indiquer votre choix parmi les possibilités données

Plus en détail

La correction acoustique

La correction acoustique Chapitre 9 Sciences Physiques - BTS La correction acoustique 1. Le traitement acoustique. Le traitement acoustique d une salle est l ensemble des opérations qui contribuent à la rendre apte à son utilisation

Plus en détail

Acoustique Bureaux et espaces associés Niveaux et critères de performances acoustiques par type d espace. Sommaire

Acoustique Bureaux et espaces associés Niveaux et critères de performances acoustiques par type d espace. Sommaire NF S 31-080 Janvier 2006 Indice de classement : S 31-080 Éditée et diffusée par l Association Française de Normalisation (AFNOR) 11, avenue Francis de Pressensé 93571 Saint-Denis La Plaine Cedex Tél. :

Plus en détail

L acoustique du bâtiment

L acoustique du bâtiment L ACOUSTIQUE DANS LES BÂTIMENTS INSTITUTIONNELS Septembre 2010 Par : Richard Tartas, ing., INGAC Consultants 1 L acoustique du bâtiment De façon générale, l acoustique du bâtiment comprend: l isolation

Plus en détail

Titre SEANCE «Dis! Tu m entends?» TP COURS Expérimenter les lois de la réflexion et mettre en évidence le phénomène d absorption.

Titre SEANCE «Dis! Tu m entends?» TP COURS Expérimenter les lois de la réflexion et mettre en évidence le phénomène d absorption. FICHE 1 PRÉSENTATION Titre SEANCE «Dis! Tu m entends?» Type d'activité Objectifs de l activité Références par rapport au programme TP COURS Expérimenter les lois de la réflexion et mettre en évidence le

Plus en détail

Eléments acoustiques. avec des combinaisons uniques de design, couleur et taille

Eléments acoustiques. avec des combinaisons uniques de design, couleur et taille Eléments acoustiques avec des combinaisons uniques de design, couleur et taille 1 1 Acoustique Le bruit et la mauvaise audition influencent fortement la capacité de concentration et la communication dans

Plus en détail

Identification de personnes Système Mains-libres Lecteur RFID UHF STid GAT

Identification de personnes Système Mains-libres Lecteur RFID UHF STid GAT Identification de personnes Système Mains-libres Lecteur RFID UHF STid GAT NOTE D APPLICATION Introduction Le lecteur GAT permet l identification «mains libres» de personnes en mouvement. Ce document a

Plus en détail

Je suis un dispositif de désodorisation/ parfumisation. Je suis une enceinte hi-fi.

Je suis un dispositif de désodorisation/ parfumisation. Je suis une enceinte hi-fi. Mood Wall Je suis une cloison. Je suis un dispositif de désodorisation/ parfumisation. Je suis une enceinte hi-fi. Je suis un absorbeur acoustique. Je suis une lampe LED. Je suis un panneau végétal. Moi

Plus en détail

Brive la Gaillarde Caen - Clermont-Ferrand Poitiers - Paris Bureau d'études acoustique et vibrations. Etude acoustique

Brive la Gaillarde Caen - Clermont-Ferrand Poitiers - Paris Bureau d'études acoustique et vibrations. Etude acoustique Brive la Gaillarde Caen - Clermont-Ferrand Poitiers - Paris Bureau d'études acoustique et vibrations Etude acoustique Bureaux AGESSA au 21 bis rue de Bruxelles, 75009 Paris Client Contact Adresse Etabli

Plus en détail

ARCHITECTURE D INTÉRIEUR - 1

ARCHITECTURE D INTÉRIEUR - 1 Noriyoshi Hasegawa ARCHITECTURE D INTÉRIEUR - 1 Maîtriser le croquis de présentation Cinquième tirage 2014, avec nouvelle présentation Sommaire Introduction... 4 Chapitre 1 Les styles de dessin... 13 Tout

Plus en détail

INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES

INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES MODULE 2 - Analyse des facteurs clés des techniques 6. PLAQUAGE LATERAL ET CHUTE MODULE 2.6 PLAQUAGE LATERAL ET CHUTE Unité 1 Connaissance du jeu

Plus en détail

Comprendre le Projet et sa gestion Concept de Base

Comprendre le Projet et sa gestion Concept de Base Comprendre le Projet et sa gestion Concept de Base Conception et Evaluation des Projets de Développement Andrews University Internationale Development Program 24-30 Juillet 2013 ACCRA Aloysius John Paris,

Plus en détail

Descripteurs acoustiques des espaces paysagers. Quelques éléments

Descripteurs acoustiques des espaces paysagers. Quelques éléments Descripteurs acoustiques des espaces paysagers Quelques éléments Acoustique des espaces paysagers Le confort acoustique dans les espaces paysagers Éléments d appréciation Une ambiance sonore modérée mais

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON

L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON Société Française d Acoustique (SFA) Section Grand Nord Ouest (GNO) Salle Jean Noël Decarpigny Institut Supérieur de l Électronique et du Numérique (ISEN) Agenda

Plus en détail

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits

mode d emploi PROTÉGEZ LA VIE DE CEUX QUE VOUS AIMEZ 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen d urgence gratuits PROTÉGEZ LA VIE E CEUX QUE VOUS AIMEZ mode d emploi 18 Z Z Z 18 Sapeurs-Pompiers 15 Samu 112 N d urgence européen Les numéros d urgence gratuits Cette brochure peut vous sauver la vie, ne la jetez pas,

Plus en détail

Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum

Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum Il ne va pas de soi que l ensemble des musiciens trouvent le son bon dans un local de répétition. Les répétitions ont souvent

Plus en détail

Panneaux. Gamme Acoustique

Panneaux. Gamme Acoustique Panneaux Gamme Acoustique Affaiblissement ou absorption acoustique, pour chaque cas, une solution adaptée. Le «son» est une sensation auditive résultant de la vibration d un corps ou de chocs produisant

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Bruno PARMENTIER-BERNAGE - Rouen 21 janvier 2009

AVERTISSEMENT. Bruno PARMENTIER-BERNAGE - Rouen 21 janvier 2009 11/03/2011 AVERTISSEMENT Ce document est mis à votre disposition pour une information personnelle. Il ne peut en aucun cas être utilisé publiquement sans l autorisation préalable de l auteur. En cas de

Plus en détail

Isolation acoustique. Installation dans les parois d isolation acoustique.

Isolation acoustique. Installation dans les parois d isolation acoustique. Isolation acoustique. Installation dans les parois d isolation acoustique. Musique, discussions, bruits. Calme. Le bruit correspond à la perception d un son indésirable. Chaque jour, nous sommes exposés

Plus en détail

PRÉSENTATION ªMUNISSEZ-VOUS

PRÉSENTATION ªMUNISSEZ-VOUS Manuel parabole Interieur.qxd:4564302937 Interieur 22/06/09 14:25 Page 3 1 PRÉSENTATION Ce guide vous indique, en 5 étapes, comment installer, régler et pointer votre parabole vers le satellite ASTRA qui

Plus en détail

LE BRUIT. Le bruit est une vibration de l air qui se propage et qui produit une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante.

LE BRUIT. Le bruit est une vibration de l air qui se propage et qui produit une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante. LE BRUIT QU EST CE QUE LE BRUIT? Le bruit est une vibration de l air qui se propage et qui produit une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante. L oreille comprend 3 parties: - l oreille

Plus en détail

RAILS & PROFILS DEFORMABLES. pour cloisons et faux plafonds courbes en plaques de plâtre

RAILS & PROFILS DEFORMABLES. pour cloisons et faux plafonds courbes en plaques de plâtre RAILS & PROFILS DEFORMABLES pour cloisons et faux plafonds courbes en plaques de plâtre SLALOM : CRÉEZ FACILEMENT CLOISONS & FAUX PLAFONDS COURBES. SLALOM est un ensemble de rails et de profils déformables

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

Maison de la forêt aux ours du parc animalier Dählhölzli, Berne

Maison de la forêt aux ours du parc animalier Dählhölzli, Berne Maison de la forêt aux ours du parc animalier Dählhölzli, Berne Lorsqu en 2009 la commune de Berne reçut en cadeau d état deux oursons orphelins, il fallait trouver un écrin à la mesure de ce présent.

Plus en détail

CIGM - Regroupement commercial ICI Laval, le 16 mars 2011

CIGM - Regroupement commercial ICI Laval, le 16 mars 2011 MÉTHODE DE MESURAGE LOCATIF Par Cusson & Létourneau Introduction Normes BOMA et ses dérivés (ICSC) vus par l arpenteur arpenteur-géomètre Figures explicatives 3 Cas pratiques type 2 (c) 2011, Cusson et

Plus en détail

HÔTEL DE VILLE D ARLON

HÔTEL DE VILLE D ARLON Septembre 2005 Page 1 sur 21 HÔTEL DE VILLE D ARLON Rue Paul Reuter, 8 6700 Arlon Tél. : 063/24.56.00 Fax : 063/22 29 75 E-Mail : administration@arlon.be Web : www.arlon.be 0 1 0 1 2 0 Avec le soutien

Plus en détail

LA DIFFUSION INTERNE COMME PROCEDE DE TRAITEMENT COMPLEMENTAIRE DES POTEAUX EN BOIS 1. LA PROBLEMATIQUE DU TRAITEMENT COMPLEMENTAIRE DES POTEAUX.

LA DIFFUSION INTERNE COMME PROCEDE DE TRAITEMENT COMPLEMENTAIRE DES POTEAUX EN BOIS 1. LA PROBLEMATIQUE DU TRAITEMENT COMPLEMENTAIRE DES POTEAUX. LA DIFFUSION INTERNE COMME PROCEDE DE TRAITEMENT COMPLEMENTAIRE DES POTEAUX EN BOIS 1. LA PROBLEMATIQUE DU TRAITEMENT COMPLEMENTAIRE DES POTEAUX. Les procédés de traitement des bois ronds permettent d

Plus en détail

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique!

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Animation Frédéric LAFAGE Directeur Limoges, le 5 juillet 2012 SARL ORFEA 33 rue de l Ile du Roi 19103 Brive cedex Tél : 05.55.86.34.50 / Fax

Plus en détail

TRAPPES D ACCÈS TRAPPES D ACCÈS BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT

TRAPPES D ACCÈS TRAPPES D ACCÈS BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT BÂTIMENT SANITAIRE ENVIRONNEMENT 169 Guide Spécialité Bâtiment-Environnement 170 Tarif - Catalogue 3 170 170 GUIDE DE CHOIX 172-173 NOUVEAUTÉ TP2012I51 176-177 ENSEMBLE DE LA GAMME 178-179 TRAPPE DE VISITE

Plus en détail

Plaque de plâtre plombée. Protection contre les rayons X

Plaque de plâtre plombée. Protection contre les rayons X Plaque de plâtre plombée Protection contre les rayons X PAGE 2 : PLAQUE DE PLÂTRE PLOMBÉE PLAQUE DE PLÂTRE PLOMBÉE CONÇUE POUR LA PROTECTION DE LOCAUX CONTRE LES RAYONS X Les locaux équipés d appareils

Plus en détail

Audacity. Audacity. Attributs de l enregistrement modifiables à partir du menu déroulant. (Triangle noir) Panoramique de la piste (droite / gauche)

Audacity. Audacity. Attributs de l enregistrement modifiables à partir du menu déroulant. (Triangle noir) Panoramique de la piste (droite / gauche) Multimédia Audacity. Audacity est un logiciel libre pour la manipulation de données audio numériques. Audacity permet d'enregistrer du son numérique par le biais des entrées ligne/micro/cd des cartes sons.

Plus en détail

ENVIRODEBAT : LA VMC DOUBLE- FLUX ET SES ALTERNATIVES INTRODUCTION: LA VMC DOUBLE FLUX

ENVIRODEBAT : LA VMC DOUBLE- FLUX ET SES ALTERNATIVES INTRODUCTION: LA VMC DOUBLE FLUX ENVIRODEBAT : LA VMC DOUBLE- FLUX ET SES ALTERNATIVES INTRODUCTION: LA VMC DOUBLE FLUX Karine Pellerey BET ADRET 09/04/15 Pourquoi ventiler les bâtiments? Pour évacuer l humidité de l air et éviter les

Plus en détail

Système de chauffage par vecteur air pour logements collectifs

Système de chauffage par vecteur air pour logements collectifs Système de chauffage par vecteur air pour logements collectifs Zaio, système de chauffage multizones pour logements BBC Zaio, la réponse aux enjeux énergétiques La réglementation thermique 2012 s appliquera

Plus en détail

Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère. Spectres d absorption. Appauvrissement du rayonnement

Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère. Spectres d absorption. Appauvrissement du rayonnement Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère Réception du rayonnement solaire à la limite de l atmosphère Processus d appauvrissent du rayonnement solaire par les différentes couches atmosphérique

Plus en détail

1. PARTICULARITÉS DE LA TOILE POLYSCREEN PAR RAPPORT À D AUTRES ARTICLES. GÉNÉRALITÉS.

1. PARTICULARITÉS DE LA TOILE POLYSCREEN PAR RAPPORT À D AUTRES ARTICLES. GÉNÉRALITÉS. All about POLYSCREEN 1 INTRODUCTION : POURQUOI POLYSCREEN HAUTE TÉNACITÉ? VERTISOL a misé sur l alternative du polyester haute ténacité en raison des prestations intéressantes de ce type de fibre. Outre

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

CHAUFFAGE ELECTRIQUE MODERNE & TECHNOLOGIES INTELLIGENTES

CHAUFFAGE ELECTRIQUE MODERNE & TECHNOLOGIES INTELLIGENTES CHAUFFAGE ELECTRIQUE MODERNE & TECHNOLOGIES INTELLIGENTES DOSSIER DE PRESSE SEPT. 2014 QU EST-CE QU UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE «INTELLIGENT»? Un chauffage électrique «intelligent» est un mode de chauffage

Plus en détail

Comment positionner les enceintes d un système multicanaux

Comment positionner les enceintes d un système multicanaux Comment positionner les enceintes d un système multicanaux Les inventeurs du système multicanaux (les laboratoires Dolby) donnent des indications quand au placement des différentes enceintes constituant

Plus en détail

Détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF)

Détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) Détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) À quoi servent-ils? Grâce à une alarme sonore, les détecteurs avertissent les occupants du logement en cas de départ d incendie. Ils vous réveillent si

Plus en détail

la vidéo interactive Système de réalité virtuelle interactive

la vidéo interactive Système de réalité virtuelle interactive la vidéo interactive Système de réalité virtuelle interactive Qu est ce que c est? Le concept: Un fabuleux outil de communication Plus encore il favorise la communication avec le public passant à proximité

Plus en détail

Règlement de la salle STELLA HELVETICA

Règlement de la salle STELLA HELVETICA Règlement de la salle STELLA HELVETICA 1. Préambule Le présent règlement régit les modalités de location et d utilisation de la Salle Stella Helvetica, entre la Commune de Saillon, propriétaire de l édifice,

Plus en détail

ETABLISSEMENTS DIFFUSANT DE LA MUSIQUE AMPLIFIEE GUIDE POUR LA REALISATION DES ETUDES D IMPACT DES NUISANCES SONORES

ETABLISSEMENTS DIFFUSANT DE LA MUSIQUE AMPLIFIEE GUIDE POUR LA REALISATION DES ETUDES D IMPACT DES NUISANCES SONORES ETABLISSEMENTS DIFFUSANT DE LA MUSIQUE AMPLIFIEE GUIDE POUR LA REALISATION DES ETUDES D IMPACT DES NUISANCES SONORES GUIDE Application du décret n 98-1143 du 15 décembre 1998 document élaboré par : Préfecture

Plus en détail

CLOISONS AMOVIBLES. ALGER - Bureau de liaison. Unité de production Oum-Drou Banlieue CHLEF Téléfax : + 213 (03) 71.80.22

CLOISONS AMOVIBLES. ALGER - Bureau de liaison. Unité de production Oum-Drou Banlieue CHLEF Téléfax : + 213 (03) 71.80.22 Siège Social 7,Rue Adjudant Azzoune Chlef 02000 : 213 (027) 77.17.32 & 77.80.08 : 213 (027) 77.87.95 :soprec_infos@yahoo.fr soprec@gmail.com CLOISONS AMOVIBLES ALGER - Bureau de liaison - Centre de formation

Plus en détail

Notions d Acoustique

Notions d Acoustique Notions d Acoustique 1 Comprendre les unités Le bruit est une vibration de la matière qui fait vibrer nos tympans en arrivant par l air. C est une énergie, sa diminution se fait en consommant cette énergie

Plus en détail

Isolation thermique des toitures plates existantes

Isolation thermique des toitures plates existantes Isolation thermique des toitures plates existantes Notre société se préoccupe de plus en plus des économies d énergie, de la protection de l environnement et du confort, ce qui requiert une isolation thermique

Plus en détail

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 Qualité acoustique et inertie thermique : étude d'un compromis Christophe Rougier 1, Catherine Guigou-Carter 1 1 Université Paris-Est, Centre

Plus en détail

Studios modulaires Des petites cabines de doublage aux grands studios de production TV conçus sur mesure

Studios modulaires Des petites cabines de doublage aux grands studios de production TV conçus sur mesure Studios modulaires Des petites cabines de doublage aux grands studios de production TV conçus sur mesure www.iac-acoustics.com IAC Acoustics Pour un monde plus calme Fondée sur une histoire incomparable,

Plus en détail

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois Présentation du process Une révolution dans la construction ossature bois L origine Objectifs La création du label BBC et l annonce de la RT2012 a déclenché la recherche d une solution appropriée. La manière

Plus en détail

PROJET D ACOUSTIQUE : DIAGNOSTIC DE L AMPHITHEATRE DE L OPERA DE LYON

PROJET D ACOUSTIQUE : DIAGNOSTIC DE L AMPHITHEATRE DE L OPERA DE LYON PROJET D ACOUSTIQUE : DIAGNOSTIC DE L AMPHITHEATRE DE L OPERA DE LYON 2003-2004 Sommaire 1. CONTEXTE DU DIAGNOSTIC... 3 2. CARACTÉRISTIQUES DE L AMPHITHÉÂTRE... 3 2.1. UTILISATION DE LA SALLE...3 2.2.

Plus en détail