La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains"

Transcription

1 La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains Alexandre Bertin NOTE STRATEGIQUE Note stratégique réalisée par Alexandre Bertin, Responsable Etudes & Diagnostic, Laurent- Pierre Gilliard, Directeur général adjoint et Gaëlle Steyaert, Cartographe, AEC Méthodologie cartographique, Marina Duféal, Géographe, Maitre de conférences, Bordeaux 3 Raudin Données touristiques, Jean-Luc Boulin, Directeur de la MOPA Version du 14 octobre 2011

2 Table des matières 1. Une réalité : 77% des vacanciers européens préparent leurs vacances avec internet.2 2. Etat des lieux de la fréquentation touristique étrangère Etat des lieux des traductions du web touristique aquitain Les organismes publics : Offices de Tourisme, Pays Touristiques et Parcs Régionaux Les structures d hébergement touristique Les hôtels Les campings Les communes Comment le touriste cherche l information sur le web? Préconisations Mises en garde Pistes d action en faveur d une amélioration de la traduction des sites internet des établissements touristiques en Aquitaine

3 1. Une réalité : 77% des vacanciers européens préparent leurs vacances avec internet. L enquête menée en 2007 par BVA pour le compte d ARDESI a permis, en s intéressant aux comportements des internautes vis-à-vis des sites internet touristiques, de dresser une typologie des touristonautes en fonction de leurs usages d internet pour tout ce qui a attrait au tourisme en France 1. Les résultats sont sans appel : internet est le média dorénavant privilégié par les touristes, quelle que soit la nationalité de ces derniers, pour préparer leurs vacances, bien avant le recours à la brochure papier ou à l office de tourisme 2. Parmi les internautes étrangers, le recours à l office de tourisme est d ailleurs assez rare : 27% des internautes anglais, 23% des touristes allemands et 15% des internautes néerlandais font appel à l office de tourisme contre près de la moitié des internautes français (43%). Dans le même temps, 90% des internautes anglais ont utilisé internet à des fins touristiques, 84% des internautes allemands et 91% des internautes néerlandais (contre 88% pour les français). Il semble donc nécessaire que la qualité de l information touristique délivré par les sites internet soit suffisamment élevée pour que les internautes convertissent la recherche d informations en séjour réel et en sur le territoire. Plus précisément, les attentes des touristonautes étrangers convergent toutes vers un point qui leur parait essentiel : pouvoir accéder à du contenu touristique dans leur langue maternelle. Effectivement, l enquête fait émerger que, quelle que soit la nationalité envisagée, le fait de pouvoir consulter une ou plusieurs pages internet dans leur langue est un plus indéniable. Ceci est également vrai si l on considère le type d hébergement : que ce soit les sites d hôtels ou de camping, la traduction du site dans différentes langues étrangères est également très appréciée. 2. Etat des lieux de la fréquentation touristique étrangère Le tourisme est un secteur clé de l économie et du développement aquitain. Avec 1084 hôtels de tourisme et chambres, l Aquitaine se place au 5 ème rang national en ce qui concerne l hôtellerie. En matière d hôtellerie de plein air, l Aquitaine compte 676 campings pour emplacements, ce qui en fait la deuxième région derrière la région Rhône-Alpes. Le nombre de en hébergement touristique 1 Etude Ardesi/BVA, Typologie des comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites internet touristiques, novembre 2007, (dernier accès le 22 mai 2011). 2 Une étude réalisée par Ipsos pour le compte d Europ Assistance montre que 57% des Européens réservent dorénavant leurs voyages en ligne (contre 28% en 2005), 2

4 dépasse les 21 millions en 2009, dont 5,5 millions sont effectuées par des touristes étrangers (96 % sont des touristes européens) 3. La fréquentation touristique est surtout le fait de quatre pays : les Pays-Bas, l Allemagne, le Royaume-Uni et l Espagne. Néanmoins, selon le type d hébergement, la fréquentation n est pas la même. Ainsi, si les Anglais sont les plus nombreux dans les hôtels, les Néerlandais sont largement majoritaires dans l hôtellerie de plein air. En séparant les deux types d hébergement, l ordre de fréquentation est le suivant : Hôtel : Royaume-Uni, Espagne, Allemagne et Belgique Camping : Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Belgique Tous types d hébergement : Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne Des nuances sont cependant à apporter pour une analyse plus fine. En effet, si les pays d origine des touristes sont sensiblement les mêmes, leur rang et leur importance varient à l échelle du département. Par exemple, la clientèle étrangère présente en Dordogne vient principalement des Pays-Bas (camping) et du Royaume-Uni (hôtel), alors qu en Gironde ce sont les Allemands (camping) et les Espagnols (hôtels) les plus nombreux (tableaux 1 et 2). Tableau 1 : Principales nationalités des touristes en part de dans les campings en Aquitaine (en 2009) Département rang 1 étrangères (en %) rang 2 étrangères (en %) rang 3 étrangèr es (en %) rang 4 étrangères (en %) Dordogne Pays-Bas 67,3 Royaume-Uni 15,6 Belgique 8,3 Allemagne 5,2 Gironde Allemagne 54,5 Pays-Bas 20,6 Royaume-Uni 9,1 Belgique 6,7 Landes Pays-Bas 29,5 Allemagne 29,2 Royaume-Uni 15,7 Espagne 11,5 Lot-et-Garonne Pays-Bas 63,9 Royaume-Uni 21,6 Belgique 8,8 Allemagne 1,9 Pyrénées-Atlantiques Pays-Bas 32,0 Royaume-Uni 22,1 Allemagne 16,4 Espagne 10,3 Source : INSEE, DGCIS, partenaires régionaux, 2009 Tableau 2 : Principales nationalités des touristes en part de dans les hôtels en Aquitaine (en 2009) Département rang 1 étrangères (en %) rang 2 étrangères (en %) rang 3 étrangères (en %) rang 4 étrangères (en %) Dordogne Royaume-Uni 23,6 Belgique 14,7 Etats-Unis 11,3 Espagne 10,3 Gironde Espagne 22,6 Royaume-Uni 19,8 Allemagne 8,8 Etats-Unis 7,7 Landes Royaume-Uni 17,3 Allemagne 15,6 Espagne 15,5 Belgique 13,3 Lot-et-Garonne Royaume-Uni 21,3 Espagne 15,5 Belgique 11,0 Pays-Bas 10,1 Pyrénées-Atlantiques Royaume-Uni 22,8 Espagne 20,3 Allemagne 7,8 Belgique 7,5 Source : INSEE, DGCIS, partenaires régionaux 3 Les données chiffrées sur la fréquentation des structures d hébergement sont issues du site et datent de 2009 (dernier accès le 19 mai 2011). 3

5 3. Etat des lieux des traductions du web touristique aquitain 3.1 Les organismes publics : Offices de Tourisme, Pays Touristiques et Parcs Régionaux Les Organismes de Gestion de la Destination (OGD) en charge de la valorisation des territoires touristiques ne sont pas toujours uniquement les Offices de Tourismes (OT). Les Parcs Naturels Régionaux (PNR) et les Pays d Accueil Touristique (PAT) ont également cette fonction. En Aquitaine, les deux Parcs Naturels Régionaux, celui des Landes de Gascogne et celui du Périgord Limousin, gèrent l'activité touristique. Même constat pour certains Pays d Accueil Touristique : Terre et Côte Basques en Pyrénées Atlantiques regroupant 10 communes et ayant sa propre stratégie Internet, Pays des Bastides en Périgord ou Périgord Noir. Plusieurs cas se présentent donc aujourd hui sur le territoire aquitain quant à la promotion et la valorisation du territoire : dans certains cas l Office de Tourisme délègue cette compétence à un Parc Naturel Régional ou un Pays d Accueil Touristique, dans d autres cas l OT conserve cette compétence, on peut enfin rencontrer des cas ou la compétence est assurée par l OT et le Parc ou le Pays. La carte 1 propose les traductions des sites web de l ensemble des acteurs aquitains, réellement en charge de la promotion et de la valorisation du territoire. Sur les 111 OGD que compte l Aquitaine, 106 sont présents sur internet soit 95% 4. Si ce chiffre est plutôt positif, le constat en termes de traduction apparaît quant à lui plus nuancé. En effet, près d un organisme sur deux (plus précisément, 44% des OGD) ne propose aucune traduction (soit 47 sites internet). La carte 1 permet de visualiser, en creux, les territoires où l absence de traduction en langues étrangères est flagrante. Le déficit de traduction semble moins marqué pour les OGD de la Côte Atlantique. Les Landes et les Pyrénées Atlantiques se démarquent aussi par un plus grand nombre de traductions proposées que dans les autres départements (32% des OGD situés dans les Landes et 30% de ceux situés en Pyrénées Atlantiques proposent plus de 2 langues étrangères sur leur site). La situation du Lot-et-Garonne est plus préoccupante. En effet, 53% des sites internet ne proposent pas de déclinaison en langue étrangère et aucun n offre plus d une traduction en langue étrangère (exclusivement l Anglais). 4 Il s agit de 5 offices de tourisme, pour la plupart non classés ou classés une étoile. Ils s appuient sur les sites institutionnels de la commune ou de la collectivité locale de leur territoire de compétence qui assure alors la promotion du territoire. 4

6 Carte 1 : Etat des lieux de la traduction en langues étrangères proposée sur les sites internet des structures de valorisation territoriale (OT, Pays touristique, Parc régional) (n=111) La traduction la plus fréquente est celle en Anglais, elle concerne 53% des sites, suivent ensuite les traductions en Espagnol (35%), en Allemand (15%) et en l Italien (4%). Le Néerlandais n arrive qu en 5 ème position avec seulement 3% des sites qui offrent une traduction dans cette langue. L Anglais, langue principale de traduction des sites est souvent considérée comme la langue universelle des touristes. Toutefois, ce fait est à relativiser dans la mesure où l enquête réalisé en 2007 par le Comité Régional au Tourisme en Aquitaine (CRTA) 5, nous indique que les touristes étrangers, notamment les Espagnols et les Néerlandais, sont plus fortement gênés par l absence d une traduction dans leur langue natale que par l absence d une traduction en Anglais. De plus, les traductions proposées ne sont pas forcément en correspondance avec la nationalité des touristes les plus présents. Ainsi, seuls 3% des sites sont traduits en Néerlandais alors que cette population représente plus de 30% des touristes étrangers en termes de. 5 Enquête disponible en ligne sur le site (consultée le 18 mai 2011) : 5

7 3.2 Les structures d hébergement touristique D une manière générale, les sites d hébergement sont mieux traduits que ceux des acteurs publics (OT, pays touristiques, parcs), et ceux des campings sont plus souvent et plus largement adaptés aux touristes étrangers que ceux des hôtels. On peut également noter que plus le classement (nombre d étoiles) des structures d hébergement est élevé plus la proportion de sites traduits est importante Les hôtels 791 sites internet d hôtels ont été relevés. Sur ces sites, 310 ne présentent pas de traduction soit près de 40%, les autres sites proposent systématiquement une traduction en Anglais et 21% d entre eux ont une version en Espagnol. Les traductions en Allemand et en Néerlandais sont peu présentes respectivement 9% et 3%. Sur l ensemble de l Aquitaine, les hôtels comptent deux nationalités de clients principales : les Anglais (21%) et les Espagnols (19%). Les traductions proposées par les sites web des hôtels correspondent Carte 2 : hôtels proposant une traduction de leur site en Anglais (en %) donc aux nationalités majoritairement présentes dans ce type d hébergement. Des différences se constatent à l échelle départementale. Ainsi, en Dordogne, 73% des sites web d hôtels sont traduits en Anglais, principale nationalité des touristes fréquentant les hôtels périgourdins, tandis que dans les Pyrénées Atlantiques, 36% des sites sont traduits en Espagnol alors qu ils en sont les principaux clients. Les traductions proposées sur les sites web des hôtels sont donc plutôt en phase avec la clientèle présente mais l observation des cartes nous renseigne sur certains éléments. 6

8 Les sites web sont fréquemment traduits en Anglais dans le Périgord Noir (Sarlat). En revanche, on peut s étonner de la faiblesse relative de cette traduction à Bordeaux et dans la région bordelaise, région à fort tourisme d affaire et tourisme international. Le constat est le même sur Pau et Biarritz où les traductions, même si elles sont présentes, restent assez peu nombreuses. Pour l Espagnol, les traductions sont plutôt rares (moins de 50% en général). Un effort important reste à accomplir. Les Pyrénées Atlantiques sont le département où les traductions sont les plus nombreuses, plus de 35% des sites analysés étant adaptés à la clientèle espagnole, deuxième nationalité de touristes du département (en nombre de dans les hôtels). Le constant est en revanche préoccupant pour la Gironde : moins de 15% des sites internet d hôtels (soit seulement 25 sites!) proposent une traduction en langue espagnole alors que cette nationalité est la première cliente pour les hôtels du département (près de 23% des )! Carte 3 : sites internet des hôtels proposant une traduction en Espagnol (en %) 7

9 Tableau comparatif de la principale clientèle étrangère départementale et des taux de traduction des sites web des hôtels. Département 1 ère clientèle Taux de traduction des sites d hôtels Dordogne Royaume-Uni 23,6% 74% Gironde Espagne 22,6% 14% Landes Royaume-Uni 17,3% 48% Lot-et-Garonne Royaume-Uni 21,3% 54% Pyrénées-Atlantiques Royaume-Uni 22,8% 63% Les campings Sur les 537 sites d hôtellerie de plein air relevés, 164 ne proposent aucune traduction, soit environ 30%. Pourtant, la population étrangère est fortement cliente de ce type d hébergement, notamment les Hollandais et les Allemands qui représentent respectivement 38% et 28% des de la clientèle internationale. Les touristes anglais et espagnols sont également présents mais dans une moindre mesure (14% et 6%). Des différences départementales existent. Ainsi les Néerlandais représentent plus de 67% de la clientèle étrangère en Dordogne et 63% en Lot-et-Garonne alors qu ils n occupent «que» 21% des en Gironde où la clientèle majoritaire est allemande (55%). La langue de traduction la plus répandue est l Anglais (69%) et seuls 38% des sites sont traduits en Néerlandais sur l ensemble de l Aquitaine. La traduction en Allemand est effectuée sur 31% des sites. L Anglais est la langue la plus utilisée mais elle ne correspond pas à la clientèle la plus utilisatrice de ce mode d hébergement. La traduction dans la langue natale des touristes étrangers représente pourtant un atout pour les sites sur lesquels elle est présente. 8

10 La traduction en Néerlandais (carte 4) apparaît faible sur le territoire aquitain, notamment sur le littoral et dans les Pyrénées Atlantiques. Les sites disposant d une traduction sont un peu plus nombreux en Dordogne (44% de sites traduits), mais au vue de l importance de cette clientèle, le taux de traduction reste faible (les Néerlandais représentent plus de 66% des touristes étrangers dans les campings périgourdins). Le constat est le même pour le Lot-et-Garonne où seuls 40% des sites de campings proposent une traduction en Néerlandais alors que cette nationalité représente 64% des touristes étrangers. Carte 4 : sites internet des campings proposant une traduction en Néerlandais (en %) Le constat final pour les campings est encore une fois un faible taux de traduction des pages des sites internet, or la clientèle étrangère représente plus de 4,3 millions de dans ce type de structure. Cependant, les campings semblent mieux répondre aux attentes des touristes étrangers que les hôtels dans la mesure où ils proposent plus fréquemment des traductions dans les langues des deux nationalités principales, le Néerlandais et l Allemand. 9

11 Tableau comparatif de la principale clientèle étrangère départementale et des taux de traduction des sites web des campings. Département 1 ère clientèle Taux de traduction des sites de campings Dordogne Pays-Bas 67,3% 45% Gironde Allemagne 54,5% 49% Landes Pays-Bas 29,5% 36% Lot-et-Garonne Pays-Bas 63,9% 40% Pyrénées-Atlantiques Pays-Bas 32,0% 20% 3.3. Les communes Le site web de la commune d hébergement des touristes est un autre support d information potentiellement nécessaire aux touristes (information de proximité, actualités, agenda ). L audit 2010 des sites des communes aquitaines montre que les sites web de communes ont globalement été pensés pour une cible locale. La traduction en langue étrangère n est proposée que dans 7% des cas. Il est à noter que sans aller jusqu à la traduction du site communal, le lien vers le site de l office de tourisme de la zone géographique de la commune n est présent que sur la moitié des sites aquitain. 10

12 4. Comment le touriste cherche l information sur le web? Pour évaluer la pertinence de travailler sur le développement de la traduction des sites web touristiques, il est nécessaire de s interroger sur la manière dont les touristes cherchent et utilisent les sites web. Deux cas bien différents se présentent : la recherche d information en vue de préparer un séjour et la recherche d information sur place pendant le séjour. L avant séjour : de la recherche d information à la réservation. Un premier mode de recherche existe mettant en avant la recherche d un lieu (ex : Arcachon), d un territoire (ex : Côte Atlantique) ou d un hébergement (hôtel Sarlat). Ce mode implique que les sites aquitains traduits et biens référencés pour apparaitre en bonne place dans les résultats proposés à l internaute. Un deuxième mode de recherche existe lorsque l internaute passe directement par des sites portails d hébergement de type booking.com ou expedia.fr. Dans ce cas, la contractualisation du séjour est peu dépendante de la traduction ou non des sites aquitains, l internaute n ayant accès qu aux informations proposées et sélectionnées par le portail. Toutefois, si l internaute veut se renseigner sur la commune de l hôtel repéré, on se retrouve dans le cas de recherche précédent. Enfin, il est à noter que le référencement naturel de Wikipedia, assure une présence dans les tout premiers résultats de n importe quelle commune et dans n importe quelle langue. Par exemple, la commune de Guiche dans les Pyrénées Atlantiques arrive dans les deux premières places de Google en France, en Espagne et en Grande Bretagne. Si la page française est bien fournie (bit.ly/guiche-fr), l internaute espagnol (bit.ly/guiche-es) ou anglais (bit.ly/guiche-uk) ne trouveront pas grand-chose sur la commune. Assurer une stratégie d information touristique et communale via Wikipedia, par la mise à disposition d informations de base et de liens vers des sites traduits, est un enjeu important à court terme. Pendant le séjour : la recherche d informations pratiques et d actualités 60% des vacanciers sont aujourd hui internautes sur leur lieu de vacances, grâce à leur Smartphone, de leur ordinateur connecté en wifi ou grâce à un accès à un Point d Accès Public à Internet. Ce touristonaute est à la recherche d informations pratiques (marchés dans la région, horaires des marées, services dans la ville ), touristiques (quoi visiter?) et d actualités (que faire et où?). Quelles que soient ces informations, leurs pertinences passent là encore par des données traduites dans la langue des touristes. Enfin, la mise à disposition de ces informations gagne à être, pendant le séjour, mise à disposition sous des formats compatibles avec les terminaux mobiles. 11

13 5. Préconisations 5.1. Mises en garde Le constat effectué a été réalisé sur le nombre de traductions proposées en ligne, il n a pas été question de la qualité de la traduction. Certains sites de structures d hébergements fournissent des traductions effectuées par Google ou par leurs proches (quelquefois même par leurs clients). La qualité de ces traductions peut donc questionnée. En outre, les traductions sont souvent partielles et ne concernent que quelques pages du site. Si l effort est à souligner, il n en reste pas moins à compléter. La totalité des informations n est donc pas disponible dans toutes les langues proposées. De même, il est important de garder à l esprit que l analyse proposée ici a été réalisée à un niveau macroéconomique faute d accès à des données locales. En effet, il serait pertinent de mener le même raisonnement à une échelle plus fine que la simple échelle départementale. Ainsi, il pourrait être intéressant de confronter les données des des touristes étrangers à l échelle de l office du tourisme ou de la commune avec les cartes produites à ces échelles. A titre d exemple, ceci pourrait mettre en évidence des spécificités locales gommées ici par l agrégation des données au niveau départemental : nous pourrions ainsi différencier, en Dordogne, le Périgord vert du Périgord noir qui ne reçoit peut-être pas les mêmes populations de touristes étrangers. Un échelon territorial plus précis permettrait de proposer des préconisations plus fines aux décideurs régionaux. 5.2 Pistes d action en faveur d une amélioration de la traduction des sites internet des établissements touristiques en Aquitaine 1. Quel que soit le scénario d usage de l internaute recherche d une destination pour les vacances ou recherche d un hébergement, recherche avant de partir ou sur place tout nous ramène à un besoin de traduction des sites, ou du moins d une partie des sites : informations sur le territoire ou informations sur les hébergements avant de partir, informations pratiques et actualités pendant le séjour. 2. La prise en compte de l opportunité du bon référencement naturel de Wikipedia, permettant d offrir une très bonne visibilité des territoires aquitains (communes, pays touristiques ), doit être une priorité dans la stratégie d amélioration de la visibilité aquitaine. Contenus traduits dans les langues de chaque déclinaisons nationale de Wikipedia et mise à disposition de liens vers des ressources traduites dans les langues locales sont un chantier à prendre en compte rapidement et sérieusement. 3. Le déploiement d une stratégie aquitaine ayant pour objectif d accroitre la visibilité des établissements touristiques passe par trois objectifs : 12

14 fidéliser la présence actuelle des touristes étrangers en améliorant les traductions d informations pratiques et d actualité ; renforcer la présence d étrangers dont les nationalités sont déjà fortement présentes sur un territoire en améliorant les traductions des sites d information d avant séjour, sites d information et de réservation ; travailler la venue de touristes de nationalités faiblement présentes sur le territoire local mais présents au niveau régional en améliorant les traductions des sites d information d avant séjour et en travaillant le référencement ciblé. 4. Le choix des priorités des actions à mener doit être envisagé par des actions pilotes sur quelques destinations cibles et quelques scénarios types, en relation avec les chercheurs aquitains, afin d évaluer l impact réel des différents scénarios de déploiement. A.E.C. Agence des initiatives numériques 137 rue Achard Bordeaux Tel : Fax : Contact : 13

Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère

Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère des sites touristiques : un chantier à lancer Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère Sur les 537 sites d hôtellerie de plein air relevés, 4 ne proposent aucune traduction, soit

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains

Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE. Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Avril 2013 DIAGNOSTIC NUMERIQUE Réalisé par l Office de Tourisme Andernos-les-Bains Sommaire Présentation...3 Matériel numérique...4 Mise à disposition de matériel numérique...4 Mise à disposition d une

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

e-mails et offices de Tourisme

e-mails et offices de Tourisme e-mails et offices de Tourisme enjeux et mise en oeuvre d une démarche qualitative du traitement du courrier électronique Contenus élaborés par : MOPA mission des offices de tourisme et pays touristique

Plus en détail

Contexte. Sommaire. Nouvelles tendances de consommation touristique et e-tourisme... 2. Synthèse de l'étude Ardesi/BVA... 8

Contexte. Sommaire. Nouvelles tendances de consommation touristique et e-tourisme... 2. Synthèse de l'étude Ardesi/BVA... 8 Contexte Internet constitue pour les professionnels du tourisme un média important pour faire davantage connaître et donc vendre leur offre, qu ils proviennent du secteur public ou privé. Les stratégies

Plus en détail

Diagnostic numérique du Loir-et-Cher

Diagnostic numérique du Loir-et-Cher Diagnostic numérique du Loir-et-Cher 962 acteurs du tourisme sollicités 962 questionnaires envoyés 470 réponses Nombre de réponses par territoire : Vendômois Blois Chambord 69 451 réponses valides 47 %

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012)

LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) LE SAVIEZ-VOUS? 58 % des français partis en vacances les ont préparés en ligne soit 17,2 millions. (Source : Raffour Interactive 2012) 12,2 millions ont réservé en ligne, soit 73 % de transformation. (Source

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 Rapport d activité 2012 Office Municipal de Tourisme Bénodet 12 Décembre 2012 12/12/2012 1 Stratégie 2012/2015 Rappel des 5 objectifs : Accueil Information Animation des acteurs locaux Promotion et Communication

Plus en détail

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE Samedi 30 mai 2015 Photo : Jaymantir UNE DESTINATION, C EST QUOI? Juin 2015 Brigitte Bloch Le touriste, un oiseau migrateur Le touriste n a pas de frontière. Sa vision

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet Evaluation comparative de sites Internet Quoi? Ce document est un résumé des résultats de l étude menée sur une quinzaine de sites Internet dans le domaine

Plus en détail

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac

Le Etourismeen 2012. Jean-Luc BOULIN - MOPA. 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Le Etourismeen 2012 Jean-Luc BOULIN - MOPA 1 ère Journée e-tourisme Pays de Bergerac Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine Renforcersa communication 5 MISSIONS D ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Assemblée Générale 2014

Assemblée Générale 2014 Assemblée Générale 2014 Approbation du Procès-verbal de l Assemblée Générale 2013 remis avec la convocation. Puis Rapport Moral de la Présidente Lydia Deturmeny Rapport financier Rapport de Monsieur Guillet,

Plus en détail

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014 LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS Mardi 25 mars 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É L E M A R C H É B E L G E RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 33 F I C H E M A R C H É SOMMAIRE 1. DONNÉES DE CADRAGE 2. TENDANCES DE

Plus en détail

Avec «itiaqui» l Aquitaine a son appli d itinérance douce gratuite pour mobiles

Avec «itiaqui» l Aquitaine a son appli d itinérance douce gratuite pour mobiles Mémo presse Jeudi 19 juin 2014 Avec «itiaqui» l Aquitaine a son appli d itinérance douce gratuite pour mobiles Contact presse : Rachid Belhadj 05 57 57 02 75 / 06 18 48 01 79 presse@aquitaine.fr Facebook

Plus en détail

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55

PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 PRÉSENTATION E. BOUTIQUE - RESAWEB 55 Contexte Globale & Objectifs INTERNET : Un média incontournable dans l organisation des séjours touristiques Un prestataire qui n a pas de site perd 82% de ses clients

Plus en détail

Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet!

Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet! ASSEMBLEE NUMERIQUE DU GRAND RIED : Où en êtes-vous avec Internet? Mercredi 4 juin 2014 à 19h à Gerstheim Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet! PROGRAMME 1 ) E-tourisme aujourd hui - Chiffres

Plus en détail

Atelier numérique E-tourisme

Atelier numérique E-tourisme Atelier numérique E-tourisme 21 mars 2011- Pavillon de Marquèze Parc naturel régional Landes de Gascogne -L Etourisme? «tourisme électronique» - activités du secteur du tourisme sur internet - permet de

Plus en détail

Démographie des masseurs-kinésithérapeutes

Démographie des masseurs-kinésithérapeutes Démographie des masseurs-kinésithérapeutes AQUITAINE 24 33 47 40 64 24 33 40 47 64 - Conseil national de l Ordre des masseurs-kinésithérapeutes Dordogne Gironde Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE CONFERENCE DE PRESSE Lourdes, le 20 mars 2013 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Corine LAUSSU Chargée de promotion et de communication Tél. : 05 62 42 77

Plus en détail

Réunion des partenaires 7 novembre 2014

Réunion des partenaires 7 novembre 2014 «Tous sur le web» Réunion des partenaires 7 novembre 2014 1 Tous sur le web: Historique Point de départ de la réflexion : RDV PRO d Isère Tourisme juillet 2013 Tous sur le web Avec 3 constats : LE E-COMMERCE

Plus en détail

La clientèle belge dans l hôtellerie + hôtellerie de plein air régionale (données 2014)

La clientèle belge dans l hôtellerie + hôtellerie de plein air régionale (données 2014) BELGIQUE Fiches Marchés étrangers Population : 11,2 millions d habitants Source : www.populationdata.net La clientèle belge dans l hôtellerie + hôtellerie de plein air régionale (données 2014) 339 100

Plus en détail

BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel. Hospitality Awards

BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel. Hospitality Awards BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel Hospitality Awards Contexte Aujourd hui, le secteur de l hôtellerie est en pleine évolution : Les hôteliers sont confrontés à l omniprésence des agences de

Plus en détail

Diagnostic Numérique de Territoire VERNET-LES-BAINS

Diagnostic Numérique de Territoire VERNET-LES-BAINS Diagnostic Numérique de Territoire VERNET-LES-BAINS CONTACT : Emilie Office de Tourisme VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 Eg.otvernet@orange.fr 2 RAPPEL : - 58% des Français partis en vacances en 2011

Plus en détail

Les excursions numériques

Les excursions numériques Les excursions numériques Pays touristique de Vannes Lanvaux Vannes Questembert Landes de Lanvaux Rochefort-en-Terre E-tourisme Golfe du morbihan 2012-2013 L e-tourisme, c est quoi? Pourquoi ce programme

Plus en détail

Le site location-et-vacances.com

Le site location-et-vacances.com dossier de presse été 2008 Le site location-et-vacances.com fait peau neuve et nous prépare un ETE 2008 très ensoleillé! 1 Plan du dossier Location-et-Vacances.com nous prépare un ETE 2008 très ensoleillé!

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Tourisme et numérique, où en sommes-nous? Janvier 2013

Tourisme et numérique, où en sommes-nous? Janvier 2013 Diagnostic des pratiques numériques dans le tourisme en Cornouaille Tourisme et numérique, où en sommes-nous? Janvier 2013 Diagnostic réalisé de juin à octobre 2012 par Quimper Cornouaille Développement

Plus en détail

Campagnes de référencement «Google adwords» 2015 Grande-Bretagne Allemagne Pays-Bas - Belgique (Flandres)

Campagnes de référencement «Google adwords» 2015 Grande-Bretagne Allemagne Pays-Bas - Belgique (Flandres) Campagnes de référencement «Google adwords» 2015 Grande-Bretagne Allemagne Pays-Bas - Belgique (Flandres) Dossier technique Direction du Marketing et de la Communication Dossier suivi par : David Queffelec

Plus en détail

MEUBLES LABELLISES (CLEVACANCES ET GITES DEE FRANCE HORS CENTRALES DE RESERVATION)

MEUBLES LABELLISES (CLEVACANCES ET GITES DEE FRANCE HORS CENTRALES DE RESERVATION) BILAN DE LA SAISON MEUBLES LABELLISES (CLEVACANCES ET GITES DE FRANCE HORS CENTRALES DE RESER RVATION) Le bilan de la fréquentation touristique de la saison en Aquitaine est le fruit d un dispositif d

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» BILAN 2007-2013 Convention d Organisation et de développement Touristique des Territoires (pays Loi Voynet), autour de deux

Plus en détail

Périgord Blanc 8 4,30 2 901 5,02. Périgord Noir 115 61,83 38 437 66,48. Périgord Vert 32 17,20 6 956 12,02

Périgord Blanc 8 4,30 2 901 5,02. Périgord Noir 115 61,83 38 437 66,48. Périgord Vert 32 17,20 6 956 12,02 FICHE 2 : CRÉER OU REPRENDRE UN TERRAIN DE CAMPING (HÔTELLERIE DE PLEIN AIR) OU UN PRL (PARC RÉSIDENTIEL DE LOISIRS) 1 - LES CHIFFRES EN DORDOGNE A / L OFFRE EN HÔTELLERIE DE PLEIN AIR AU 01/01/2014 Parc

Plus en détail

REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014

REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014 REUNION D INFORMATION OFFICE DE TOURISME DES MONTS DE LACAUNE 26 MAI 2014 Quelques données et tendances fortes : + de 80% des internautes européens préparent leurs séjours en ligne 91% des voyageurs français

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1er avril au 30 juin 2014

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1er avril au 30 juin 2014 TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1er avril au 30 juin 2014 Sources : base de données Tourinsoft, Google Analytics. Ce tableau de bord trimestriel réuni l ensemble des données et propose une

Plus en détail

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014

Diagnostic Numérique Territoire de Caen 15/01/2014 Diagnostic Numérique Territoire de Caen 2013 1 L Enquête 1. Activité principale des répondants 1030 questionnaires envoyés sur la circonscription CCI Caen Normandie 46 réponses 4,5 % de retours 2 Le Site

Plus en détail

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural

C.R.I.T.E.R. Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural Centre de Ressources et d Ingénierie du Tourisme en Espace Rural C.R.I.T.E.R. Languedoc-Roussillon (Siège social) Parc d Activités Le Millénaire Bruyère 2000 - Bat 1-650, rue Henri Becquerel 34000 MONTPELLIER

Plus en détail

Pourquoi une stratégie de sites dédiés? Laurent-Pierre GILLIARD AEC 14/06/2007 Vincent MOREAU SYSTONIC 09/06/2006

Pourquoi une stratégie de sites dédiés? Laurent-Pierre GILLIARD AEC 14/06/2007 Vincent MOREAU SYSTONIC 09/06/2006 Pourquoi une stratégie de sites dédiés? Laurent-Pierre GILLIARD AEC 14/06/2007 Vincent MOREAU SYSTONIC 09/06/2006 Pour répondre précisément aux attentes de vos publics cibles Pour répondre aux contraintes

Plus en détail

PRESTATIONS 2015 DEVELOPPEZ-VOUS! Anne LEROND Conseil

PRESTATIONS 2015 DEVELOPPEZ-VOUS! Anne LEROND Conseil PRESTATIONS 2015 DEVELOPPEZ-VOUS! Anne LEROND Conseil Conseil en développement hôtelier et touristique Gestionnaire de Communauté Formatrice Chemin des Loups 19160 Liginiac Tél : 06 16 58 64 08 Mél : anne.lerond.conseil@gmail.com

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

MANCHE TOURISME. Plan d Actions 2014. Réunion info 21/11/14

MANCHE TOURISME. Plan d Actions 2014. Réunion info 21/11/14 MANCHE TOURISME Plan d Actions 2014 Réunion info 21/11/14 Plan d Actions Le Comité Départemental du Tourisme, Manche Tourisme, est l outil opérationnel du Conseil général pour mettre en œuvre sa politique

Plus en détail

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE Diagnostic numérique de territoire Comité D Expansion Touristique et Economique de la Drôme Provençale 8 bd Joliot Curie 26130 Saint-Paul-Trois-Châteaux

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE L OISE : «JE VEUX FAIRE/REFAIRE UN SITE INTERNET EN UTILISANT LE SRIT»

OFFICE DE TOURISME DE L OISE : «JE VEUX FAIRE/REFAIRE UN SITE INTERNET EN UTILISANT LE SRIT» OFFICE DE TOURISME DE L OISE : «JE VEUX FAIRE/REFAIRE UN SITE INTERNET EN UTILISANT LE SRIT» Le Comité Régional du Tourisme de Picardie (CRT) et les Agences de Développement et de Réservations touristiques

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Contexte Les communes littorales métropolitaines hébergent plus de 6 millions d habitants et ont

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1 er janvier au 31 mars 2014

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1 er janvier au 31 mars 2014 TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1 er janvier au 31 mars 2014 Sources : base de données Tourinsoft, Google Analytics. Ce tableau de bord trimestriel réuni l ensemble des données et propose

Plus en détail

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012

Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine. Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Atelier : Numérique et Œnotourisme en Aquitaine Document de cadrage pour la réunion du 7 mars 2012 Ce document de travail rassemble quelques chiffres-clés et éléments de cadrage pour les participants aux

Plus en détail

Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1

Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1 Diagnostic numérique du territoire - 2014 Page 1 SOMMAIRE Contexte page 3 Rendu du diagnostic Introduction : les chiffres du diagnostic page 4 1. Le taux d équipement des prestataires page 5 2. Internet

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CAHIER DES CHARGES POUR LA CREATION D UNE APPLICATION MOBILE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CAHIER DES CHARGES POUR LA CREATION D UNE APPLICATION MOBILE OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CAHIER DES CHARGES POUR LA CREATION D UNE APPLICATION MOBILE Lourdes, le 23 novembre 2011 1/ Contexte L Office de Tourisme de Lourdes lance une consultation en vue de la création

Plus en détail

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008

NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 NOTE SUR L APPLICATION DE LA TAXE DE SEJOUR AU REEL ET LES DIFFICULTES LIEES A L INTERPRETATION DU BAREME Mise à jour 15 avril 2008 Note réalisée par le Comité Départemental du Tourisme à l attention des

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

DIAPASON : DIAgnostic PArtagé Sur lés Outils Numé riqués

DIAPASON : DIAgnostic PArtagé Sur lés Outils Numé riqués DIAPASON : DIAgnostic PArtagé Sur lés Outils Numé riqués Intro Partie 1 Equipement des professionnels 1.1 Disposez-vous des équipements suivants?, à titre personnel exclusivement b. Oui, à titre professionnel

Plus en détail

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com

Atelier E-TOURISME 2013. Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche. ecotourismepro.jimdo.com Atelier E-TOURISME 2013 Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche ecotourismepro.jimdo.com Optimiser la visibilité de son site sur les moteurs de recherche Audrey Piquemal Chargée

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY I) Le contexte II) Le programme I) Le contexte II) Le contexte La destination France 1 ère destination mondiale en nombre de touristes avec 84,7 millions de visiteurs étrangers (en 2013). 1 touriste sur

Plus en détail

Forums et Ateliers numériques

Forums et Ateliers numériques 2015 Programme Animation Numérique de Territoire Forums et Ateliers numériques Châtaigneraie Cantal F O R U M S A T E L I E R S ACCOMPAGNEMENT N U M E R I Q U E ANIMATION NUMERIQUE DE TERRITOIRE EN CHÂTAIGNERAIE

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

NUMERIQUES LES RENDEZ-VOUS. Animation Numérique de Territoire par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Programme automne 2015

NUMERIQUES LES RENDEZ-VOUS. Animation Numérique de Territoire par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois. Programme automne 2015 Animation Numérique de Territoire par l Office de Tourisme du Saint-Gaudinois LES RENDEZ-VOUS NUMERIQUES Programme automne 2015 Des ateliers pratiques pour vous accompagner sur le web! 1 Pourquoi une Animation

Plus en détail

Introduction par Jean-Philippe Sautonie, Directeur Général de l Organisation et du Développement Territorial du Conseil général :

Introduction par Jean-Philippe Sautonie, Directeur Général de l Organisation et du Développement Territorial du Conseil général : Compte-rendu Atelier n 6 : l Hôtellerie Traditionnelle Jeudi 20 juin - Conseil Général Etaient présents : Luc Barrière Conseiller création/reprise - Initiative Périgord Chambre du Commerce et de l Industrie

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

www.salon-atlantica.com DOSSIER DE PRESSE Organisé par Les campings de Charente-Maritime FDHPA 17

www.salon-atlantica.com DOSSIER DE PRESSE Organisé par Les campings de Charente-Maritime FDHPA 17 DOSSIER DE PRESSE Organisé par Les campings de Charente-Maritime FDHPA 17 Le camping en Charente-Maritime Plus qu'un simple salon professionnel, le salon Atlantica est aussi la vitrine de la Fédération

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME 2014

LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME 2014 1 ER SEMESTRE LES RENDEZ-VOUS E-TOURISME 2014 Conquérir, vendre et fidéliser grâce à Internet Conférences et ateliers 100% pratiques pour les acteurs touristiques de Cornouaille UNE INITIATIVE... Quimper

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES PLAN DE PROMOTION ET DE COMMUNICATION 2014 2014 Budgets de promotion et communication contraints Nécessité d optimiser nos priorités, plus de concentration sur l essentiel

Plus en détail

Tableau de bord du tourisme

Tableau de bord du tourisme Tableau de bord du tourisme février 2013 T O U R I S M E Directeur de la publication : Pascal Faure Direction éditoriale : François Magnien Auteurs : Séverine Francastel, Abdel Khiati, Jean-Christophe

Plus en détail

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015 1 Modèle économique de TIGNES 2 SOMMAIRE 1. Les spécificités de la capacité d accueil 2. La fréquentation selon les saisons 3. L activité du domaine skiable 4. Les performances commerciales sur les marchés

Plus en détail

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement

Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille. Bilan de saison 2014 Agence Ouest Cornouaille Développement Bilan de saison 2014 et propositions d actions 2015 Finistère > Ouest Cornouaille L Agence Ouest Cornouaille Développement, en quelques mots L AOCD, en quelques mots www.pro-aocd.fr => Financée en majeure

Plus en détail

WEBSITEBURO. Agence Media Internet. Stratégies publicitaires on-line

WEBSITEBURO. Agence Media Internet. Stratégies publicitaires on-line WEBSITEBURO Agence Media Internet Stratégies publicitaires on-line 1. WebSiteBuro pour le CDT Gironde Websiteburo Agence Media Internet Stratégie(s) Publicitaire on-line Copyright Websiteburo 2006 CDT33

Plus en détail

Sommaire. Les Ateliers Numériques. L équipe. Cycle 1 : Être présent sur le Web. Cycle 2 : Analyser et travailler son référencement sur le Web

Sommaire. Les Ateliers Numériques. L équipe. Cycle 1 : Être présent sur le Web. Cycle 2 : Analyser et travailler son référencement sur le Web Les Ateliers Numériques V ous souhaitez améliorer votre pratique d Internet afin d optimiser votre communication et développer ainsi votre activité touristique? Des Animatrices Numériques de Territoire

Plus en détail

Une mise en commercialisation novatrice de notre offre répondant aux attentes des internautes 3 avril 2009

Une mise en commercialisation novatrice de notre offre répondant aux attentes des internautes 3 avril 2009 Une mise en commercialisation novatrice de notre offre répondant aux attentes des internautes 3 avril 2009 1 Créé en 2001 La version 2 a été présentée le 22 juin 2005 : avec les fonctionnalités d aujourd

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Bilan 2014 et perspectives 2015

Bilan 2014 et perspectives 2015 Communiqué de presse - 9 janvier 2015 Bilan 2014 et perspectives 2015 Une année 2014 florissante et une année 2015 ambitieuse, marquée par la célébration du 60 e anniversaire de de France de France, leader

Plus en détail

Côte-d Or Tourisme. Photo-K - Fotolia.com. www.cotedor-tourisme.com

Côte-d Or Tourisme. Photo-K - Fotolia.com. www.cotedor-tourisme.com Assemblée Générale du 14 mai 2013 n a l Bi Côte-d Or Tourisme Année 2012 e u q i t s i At Photo-K - Fotolia.com st Côte-d Or Tourisme www.cotedor-tourisme.com Les principaux facteurs qui ont pu influer

Plus en détail

BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 1 ER TRIMESTRE 2011

BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 1 ER TRIMESTRE 2011 BILAN DES ACTIONS E.MARKETING 1 ER TRIMESTRE 2011 Les actions internet ont pour but d accroître la visibilité de la destination sur nos principaux marchés de proximité et certains marchés lointains correspondant

Plus en détail

Bilan Campagne de référencement DE - NL - DK 2012

Bilan Campagne de référencement DE - NL - DK 2012 Bilan Campagne de référencement DE - NL - DK 2012 Agence de Développement Touristique Maison du Tourisme, av. des Moulins, 34184 Montpellier Cedex 4 Tél. : +33 (0) 4 67 67 71 71 www.herault-tourisme.com

Plus en détail

Atelier 2 L e-commerce

Atelier 2 L e-commerce Atelier 2 L e-commerce Claude Ménissez E-commerce Les lois de l efficacité 1 Spécificité essentielle du e-commerce Mettre en ligne un site internet marchand c est ouvrir d un coup des millions de boutiques

Plus en détail

Réunion Tourisme d Affaires décembre 2014 Bilan 2014 Projets 2015

Réunion Tourisme d Affaires décembre 2014 Bilan 2014 Projets 2015 Réunion Tourisme d Affaires décembre 2014 Bilan 2014 Projets 2015 3 décembre 2014. Contexte 2014 Un contexte économique toujours difficile Des espoirs Global Business Travel Association (mars 2014) : les

Plus en détail

... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE

... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE @... Cahier des charges Site Internet Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes MAITRE D OUVRAGE Office de Tourisme Lesneven - Côte des Légendes 12 boulevard des Frères Lumière - BP 48 29260 LESNEVEN

Plus en détail

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Les missions du Pays touristique (inscrites dans les statuts du Syndicat Mixte). 1. Élaborer et participer à la mise en œuvre d un projet de développement touristique

Plus en détail

GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DES VOSGES MERIDIONALES

GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DES VOSGES MERIDIONALES GUIDE DU PARTENAIRE DE L OFFICE DE TOURISME DES VOSGES MERIDIONALES Office de tourisme des Vosges méridionales 1 Accueil de Plombières-les-Bains Place Maurice Janot - Tél. 03 29 66 01 30 Fax : 03 29 66

Plus en détail

Schéma Local de Développement touristique de Paimpol-Goëlo

Schéma Local de Développement touristique de Paimpol-Goëlo Schéma Local de Développement touristique de Un SLDT, c est quoi? Document cadre dont l objectif est de formaliser des orientations stratégiques et de mettre en œuvre un programme d actions. Concrètement,

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

Dossier de presse. Le camping, toujours l hébergement touristique préféré des français

Dossier de presse. Le camping, toujours l hébergement touristique préféré des français Dossier de presse Avril 2014 Le camping, toujours l hébergement touristique préféré des français Contacts presse : Dossier de presse, interview, reportages, photos Tristan Lemonnier 01.80.18.18.94 - tlemonnier@apcoworldwide.com

Plus en détail

Les visiteurs étrangers en France

Les visiteurs étrangers en France Les visiteurs étrangers en France Marie Antczak et Marie-Anne Le Garrec* Le tourisme constitue un apport essentiel pour les échanges extérieurs de la France puisque depuis 1999, il représente le premier

Plus en détail

Quelle image avez-vous de la Belgique?

Quelle image avez-vous de la Belgique? Quelle image avez-vous de la Belgique? Saviez vous que?. Sont d origine belge. Le saxophone. La marque de montres Ice watch. La chaine de fast food Quick. l ile de Porquerolles au large de Toulon appartenait

Plus en détail

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran!

Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! Atelier 1 Parlons Stratégie, multi- canal et multi- écran! 1 Parlons Stratégie! 2 UNE STRATÉGIE? EST- CE BIEN NÉCESSAIRE? Peut- on se contenter de participer à la course sans stratégie? 3 POURQUOI PARLER

Plus en détail

départementale de réservation

départementale de réservation Thème RESADIRECT: Date votre -heure plateforme Lieu départementale de réservation Réservez votre séjour en ligne Sommaire ResaDirect : un outil départemental Bilan 2014 Pourquoi franchir le cap de la résa

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

Internet reste un support il ne pourra pas remplacer tout le travail marketing et stratégique en amont.

Internet reste un support il ne pourra pas remplacer tout le travail marketing et stratégique en amont. :! En préambule : Internet reste un support il ne pourra pas remplacer tout le travail marketing et stratégique en amont. Parlons solutions numériques plutôt qu uniquement de site Internet! Pour structurer

Plus en détail

Dossier de candidature du Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine

Dossier de candidature du Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine Dossier de candidature du Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine «Les interconnectés 2014» Coordonnées : Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine 5 rue du

Plus en détail

La clientèle d affaires

La clientèle d affaires La clientèle d affaires venue en avion, en train et par la route Résultats 2014 Méthodologie d enquête aéroports, Soit trains et 15,2 32,6% millions de touristes d affaires à Paris Île-de-France. de l

Plus en détail

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt)

Plan marketing 2010-2014. Doubs tourisme (Cdt) Plan marketing 2010-2014 Doubs tourisme (Cdt) Pourquoi un plan marketing? Le schéma départemental de développement touristique Ce schéma (SDDT) définit cinq grands axes pour le développement touristique

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail