Introduction à l acoustique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction à l acoustique"

Transcription

1 Introduction à l acoustique JEU 16/12/04 23h06m01s200 Voie 1 Leq 200ms A Source :Résidu db JEU 16/12/04 23h07m28s000 JEU 16/12/04 23h07m28s000 Voie 1 Leq 200ms A Source :bar 63,9dB JEU 16/12/04 23h06m01s bar 22h50 22h55 23h00 23h05 23h10 23h15 Résiduel Ricardo Atienza Suzel Balez / Nicolas REMY CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble L5C

2 Plan Pourquoi le «son» et l acoustique? Rappels de physique Le son Pression acoustique Niveau sonore Décibel & logarithmes Évolution du niveau de pression acoustique Fréquence & Octave Fletcher et Munson & db(a) Spectre fréquentiel Timbre Bruit ou son? Outils techniques Bibliographie L5C / 2

3 Pourquoi le «son» et l acoustique? Conception = Conception visuelle? L expérience d un lieu n est que «optique»? Du visuel à une conception exclusivement graphique du projet, c est-à-dire, de l espace visuel. Systèmes et langages de représentation abstraits «graphiques» : Géométrie descriptive, Et les autres sens? Et le paramètre temps? L5C / 3

4 Pourquoi le «son» et l acoustique? i / Le son expression sensible du lieu : le sens de l ouïe, L espace sonore. Systèmes et langages de représentation abstraits «sonores». ii / Le son comme expression temporelle du lieu, Le son, outil du projet temporel. L espace temporel. L5C / 4

5 Rappels de physique Son : sensation auditive causée par les perturbations d'un milieu physique matériel élastique (air, eau...) et engendrée par la stimulation des éléments sensoriels de l'oreille interne (cellules ciliés), le plus souvent par les ondes acoustiques. Le son est associé au mouvement oscillatoire d un système vibrant (source sonore). Ce phénomène crée une onde acoustique. Elle se propage dans toutes les «directions» (directivité) à une vitesse de 340 m/s (célérité du son dans l air). Exemples eau = 1460 m/s ; acier = 5100 m/s ; béton = 4000 m/s ; verre = 5000 m/s foudre et tonnerre besoin d un milieu de propagation (déserts et espace) son de sa voix propagation aérienne et solidienne Laurie Anderson 1997 Ondes sphériques et ondes planes dans eau L5C / 5

6 Le son 3 paramètres de description "simple" d un son : niveau sonore (amplitude (A)) fréquence (hauteur du son) > F=1/T spectre fréquentiel L5C / 6

7 Le son, un phénomène temporel. Couleur L5C / 7

8 Niveau sonore / Pression acoustique L oreille est sensible à des variations de pression acoustique (en Pa ou Pascals). Elle est très sensible puisque le rapport des pressions acoustiques entre le «premier son» audible et un son douloureux est de 1 million (10 6 ). On définit ainsi le : seuil d audibilité PO = 20μPa ou Pa seuil de douleur P = 20Pa On a donc été amené à utiliser un artifice pour gérer cette échelle de sensibilité : l échelle logarithmique qui entre un son juste audible et un son douloureux permet un découpage en 120 unités appelées décibels. L5C / 8

9 Niveau sonore On définit le niveau sonore, comme le rapport de 2 pressions acoustiques : P, pression acoustique de la source P0, pression acoustique correspondant au plus petit son audible par l oreille humaine. On choisit d exprimer ce rapport sous une forme logarithmique pour le ramener dans des proportions raisonnables. Niveau de pression acoustique (Lp) est ainsi définit : Lp = 10log P 2 /P O2 en db ou en db(a) P 2 = puissance acoustique de la source P 02 = puissance de référence (10-12 W) L5C / 9

10 Décibel Le décibel est l expression de la mesure sonore. Il s agit d une unité sans dimension permettant d exprimer le rapport des valeurs de deux puissances, ou de deux pressions ou de deux intensités.! le db n est pas une unité en soi attention les Niveaux sonores ne s additionnent pas arithmétiquement : 60 db + 60 db 120 db (cf. infra) L5C / 10

11 Logarithmes Logarithme népérien, logarithme décimal Un logarithme se calcule part rapport à une base. (En décimal on utilise "10" comme base.) Les logarithmes népériens ont pour base la valeur e = Le logarithme népérien de e est égal à 1. En abrégé ou dans les démonstrations mathématiques, on écrit ln(x) pour parler du logarithme népérien de x et log(x) pour préciser qu'il s'agit du logarithme décimal. Le log décimal est calculé à partir du log népérien à l'aide de la formule : log (x) = ln(x)/ln(10) où ln(10) = 2,30259 Variation de la fonction Log L5C / 11

12 Évolution du niveau de pression acoustique (Lp) L5C / 12

13 L'enveloppe d'intensité : structure horizontale (temporelle) du son. L5C / 13

14 Fréquence = Hauteur du son L oreille humaine est sensible à des variations de fréquences entre 20Hz et Hz (ouïe jeune et en bonne santé). La perception de la variation de fréquence n'est pas linéaire, mais logarithmique. Cette variation de la fréquence n'est pas un altération neutre ou indifférente: elle présente des rapports physiques repérables à l'écoute: c'est le cas de l'octave (= doublement de la fréquence), ou des autres intervalles musicaux. L5C / 14

15 Octaves de référence (acoustique physique). Fmini Octave Fmax k K K K K Découpage en octaves (Hz) Exemples transformateur : hz LA du téléphone : 440 Hz Voix humaine: Hz Clavecin Hz Typologie sons graves : Hz sons médiums : HZ sons aigus : Hz En acoustique, les octaves de référence sont définies par une fréquence centrale et regroupent l ensemble de fréquences suivant: fc / 2 < fc < fc. 2 L5C / 15

16 Fletcher et Munson, 1933 Diagramme de Fletcher et Munson L5C / 16

17 Courbes de pression sonore équivalente (perception). L5C / 17

18 Seuils d'audition et de douleur. L5C / 18

19 Le diagramme musical fréquence/intensité (Raymond Murray Schefer). L5C / 19

20 Pondération du niveau de pression sonore : db(a) Un niveau sonore exprimé en décibel (db) n est pas vraiment représentatif de la sensation auditive humaine car l'oreille est peu sensible aux fréquences très basses ou très élevées (raison physiologique). Le niveau sonore doit donc être pondéré par un coefficient dépendant de la fréquence du son émis, afin de «pénaliser» les graves et les aigus par rapport aux médiums. On obtient ainsi un niveau sonore exprimé en db(a). Pondération A Courbes psophométriques Octave (Hz) 125Hz 250Hz 500Hz 1kHz 2kHz 4kHz 8kHz Pondération A (db) -15,5-8, L5C / 20

21 Échelle db(a) Activités Avion décollage Limite légale pour le travail À 30m d une autoroute (4000 veh/h) Rue très circulée, Circulation urbaine moyenne, salle bruyante, aspirateur ménager Quartier résidentiel,restaurant calme, bureau calme Salle de classe très silencieuse, appartement calme Appartement très calme, zone rurale loin de toute source bruyante et sans vent Pièce vraiment tr!s isolé Calme absolu, seuil jamais atteint in situ db(a) Effets Choc, surdité à court terme 8H d exposition* Troubles végétatifs, troubles nerveux Compréhension difficile d une conversation Troubles de l endormissement, insomnies Zone du sommeil Temps de récupération pour l oreille Sentiment d oppression Chambre sourde * Temps d exposition divisée par 2 si +3dB(A) L5C / 21

22 Le spectre fréquentiel, ou la couleur du son. Le "fondamental" et les "harmoniques" Le spectre fréquentiel est la structure verticale su son; rapport (d'intensité) des différentes fréquences composant un son. Si le son est "musical" au sens acoustique du terme, c est-à-dire crée par un mouvement vibratoire périodique, on montre que le son peut être considéré comme la superposition de sons simples harmoniques, dont les fréquences sont des multiples entiers de la fréquence d un son de base, appelé le fondamental. La couleur d un tel son dépend des intensités relatives des différents sons simples harmoniques qui le composent. L5C / 22

23 Timbre = enveloppe d'intensité +spectre fréquentiel. Le Timbre est la qualité qui permet de distinguer deux sons émis par deux instruments différents. C'est une qualité hybride composée du croisement de la structure horizontale (intensité) et verticale (fréquence) du son. Quand cette structure est ordonnée, on parle généralement de "sons timbrés" ou musicaux (ou "sons" tout court). Quand elle ne l'est pas, on parle de sons "indéterminés", et parfois de bruit. L5C / 23

24 Bruit ou son? Le bruit (définition normalisée) 1- vibration acoustique erratique, intermittente ou statistiquement aléatoire 2- Toute sensation auditive désagréable ou gênante sons, bruit, comment faire la différence? Quels outils pour décrire ces phénomènes physiques et ces perceptions? L5C / 24

25 Outils techniques 1 Indices acoustiques leq=10log 1 Lp T dt T Leq ou Niveau de bruit équivalent en db(a) L énergie d un son est proportionnelle à son niveau et à sa durée. Le Leq tient compte de la durée d exposition. C est une moyenne «intelligente» Lp en db(a) Leq t en s L5C / 25

26 Outils techniques 2 Indices statistiques ou indices fractiles L5 : Niveau sonore obtenu pendant 5% du temps de la mesure (crêtes) L95 : Niveau sonore obtenu pendant 95% du temps de la mesure (bruit de fond) Lmax et Lmin : Niveau sonore maximum et minimum. Histogramme % du temps de la mesure % du temps de la mesure 50 % Classes de niveaux sonores en db(a) L5C / 26

27 Addition de niveaux sonores Soit n niveaux sonores Lpi, la somme est donnée par la formule : exprimée en db(a) Lp i Lp total =10 log( ) n i=1 Exemples : additionnez Lp total =10 log( ) L5C / 27

28 Ordres de grandeurs L usage des logarithmes n est pas sans conséquence sur la compréhension des calculs, des mesures issues des études. Ce dont il faut se souvenir : le db(a) est la plus petite unité perçue par l oreille humaine en théorie, en labo. couramment, on se rend compte d un changement de niveau sonore si la variation est de l ordre de 3dB(A) quand on double la source, on augmente le niveau sonore de 3dB(A) : 60 db(a) + 60 db(a) = 63 db(a) Inversement, diminuer par 2 la puissance de la source, c est diminuer son niveau sonore de 3dB(A). pour avoir la sensation qu on a diminué ou augmenté la puissance de la source par 2, il faut une variation physique de 10 db(a). Une source ponctuelle, en champ libre décroît de -6dB(A) par doublement de distance Une source linéique, en champ libre, décroît de -3dB(A) par doublement de distance L5C / 28

29 Acoustique du bâtiment Acoustique du bâtiment : problèmes à l intérieur d un même bâtiment, problèmes liés au voisinage d activités bruyantes (industries, domestiques) Mots-clés : Isolation phonique Transmissions directes, latérales Bruits aériens Bruits de choc Sols flottants Ponts phoniques Isolement brut, normalisé et standardisé Bruit des équipements Facteur de transmission Indice affaiblissement Isolant acoustique, laine minérale Sous couche Velaphone, isolation bruit de chocs L5C / 29

30 Acoustique des salles L acoustique des salles vise à offrir la meilleure qualité possible d écoute à différents lieux dédiés au spectacle ou non : salle de concert, théâtre, opéra, mais aussi des lieux publics comme des hall d entrée, des gymnases, des piscines, des réfectoires Mots-clés : Champ direct et champ diffus Réverbération d un local Décroissance sonore d une source Intelligibilité de la parole Formule de Sabine Coefficient d absorption alpha Sabine Aire équivalente d absorption Hall de la Gare du Nord,SNCF- AREP - image N. Rémy la salle des Princes, Monaco -Système Carmen L5C / 30

31 Acoustique urbaine Acoustique urbaine ou des bruit des transports (train, voitures, avions) vis-à-vis des riverains : cela renvoie à la question de la protection des riverains du bruit de ces infrastructures Mots-clés Propagation en champ libre Effets météorologiques Décroissance du bruit Revêtements Murs anti-bruits Isolation des façades Revêtements acoustiques - L5C / 31

32 Bibliographie 1/3 Ouvrages généraux : CIATTONI J.P. : Le bruit - Toulouse - Privat p BOUYSSY A.,DAVIER M.,GATTY B.: Physique pour les sciences de la vie (T3 : Les ondes). Paris. Belin p BRUNEAU M : Introduction aux théories de l'acoustique Université du Maine p TOMATIS A.: L'oreille et la vie- Paris, Laffont p BURGEAT M-GRALL Y-LOTH D : Physique et biophysique en PCEM Paris-Masson p JOSSE R: Notions d'acoustique à l'usage des ingénieurs architectes et urbanistes.paris. Eyrolles, 1972,288 p, CRAWFORD F S: Ondes, cours de physique de Berkeley.vol 3.Paris. Armand Colin p PUJOLLE J : Lexique guide d'acoustique architecturale. Paris. Eyrolles FLEURY P -MATHIEU JP : Vibrations mécaniques et acoustique Paris Eyrolles p MERCIER J : Acoustique Paris PUF Techniques d'isolation dans les bâtiments : HAMAYON L. : Réussir l'acoustique d'un bâtiment - Paris - Le Moniteur p MEISSER : L'Acoustique des bâtiments par l'exemple -Paris: Le Moniteur, 2 édition 1994, 392 p. MERCIER D et alii.- Le livre des techniques du son. Paris. Eyrolles. 1988/94 (3 tomes).1000 p PINCON G. -Amélioration acoustique des logements. Paris. Cated p ANAH. L'isolation acoustique des logements anciens. Paris. Eyrolles HAMAYON, L.: Guide acoustique pour la conception des bâtiments d'habitation, Paris Le Moniteur, 1982,180 p Collectif : CSTB. REEF 1982, 300 p. C.A.T.E.D. : L'isolation acoustique. Paris : Le Moniteur, 1980, 339 p., PUJOLLE : La Pratique de l'isol acoustiques des bâtiments. Paris Le Moniteur, 1978, 573 p., DELEBECQUE R -ROMAGNOLI J : Confort de l'habitat, isolation acoustique. Paris Delagrave p MEISSER : La pratique de l'acoustique dans le bâtiment Paris Cated-Eyrolles p SIMONIN-ADAM Christine, Acoustique et Réhabilitation, Ed. Eyrolles, PUCA, 2002, 381 p., L5C / 32

33 Bibliographie 2/3 Acoustique des salles : JOUHANEAU J. : Acoustique des salles et sonorisation - Paris - T1D p Collectif : Theaters and halls. Tokyo. Meisei p BARRON M. : Auditorium acoustics and architectural design. Londres. E&FN SPON p Colllectif : Rencontres architecture et musique - Chateau de forges, Pesmes p EGAN David : Architectural acoustics. New York- Mac Graw Hill POUBEAU P, BARON C : Produits pour la correction acoustique. Paris. CATED p FORSYTH M: Architecture et musique:l'architecte,le musicien et l'auditeur du17ème siècle à nos jours. Bruxelles-P.Mardaga. 1987,360p ADAM M. : Acoustique architecturale et acoustique des salles. Blauen (CH). Schweizer Baudokumentation p LEIPP, E : Acoustique et musique. Paris. Masson IZENOUR : Theater design. New York : Mac Graw hill Cie, 1977, 630 p LAMORAL R : Music et architecture. Paris : Masson, 1975, 180 p., RAES A.C. : Isolation sonore et acoustique architecturale - Paris - Chiron p BERANEK L : Music, acoustic and architecture. New York. J. WILEY,1962, 580 p KNUDSEN V.O. ET HARRIS C.M. : Le projet acoustique en architecture -Paris-Dunod-1957 Acoustique urbaine : C.E.T.U.R. : Guide du bruit des transports terrestres (plusieurs tomes spécialisés).paris BAR P, LOYE B : Bruit et formes urbaines : propagation du bruit dans les tissus urbains,paris. CETUR MIGNERON : Acoustique urbaine. Paris : Masson, 1980, 126 p., L5C / 33

34 Bibliographie 3/3 Environnement sonore : AMPHOUX P. : L'identité sonore des villes européennes, Guide méthodologique. CRESSON-IREC tomes. 86p AMPHOUX et alii: Aux écoutes de la ville, enquète sur 3 villes suisses. Lausanne CRESSON/IREC p CHELKOFF et alii: Entendre les espaces publics. Grenoble. CRESSON 1988, 160p AUGOYARD, BALAY, CHELKOFF. Sonorité,sociabilité,urbanité. Grenoble. CRESSON, Plan construction 1982 PLAN CONSTRUCTION : Paysage sonore urbain. Paris : MECV, 1980, 139 p., (N 4335). MURRAY-SCHAEFFER R : Le Paysage sonore. Paris : Lattès, 1979, 387 p., (N 395). AUGOYARD J.F et TORGUE H., Répertoire des effets sonores,- ED. Parenthèse, Marseille. THIBAUD Jean-Paul, l espace Urbain en méthode - editions Parenthèse, Marseille. Revues Technique et architecture Les cahiers techniques du moniteur Actualité de la scénographie Les cahiers du CSTB Acta Acustica (et les versions précédentes: : Revue d'acoustique /Journal d'acoustique) Le bulletin du CIDB Echo Bruit. Revue du CIDB Isolation -Information, la revue du CFI L5C / 34

Acoustique des salles

Acoustique des salles Acoustique des salles Nicolas REMY CRESSON école d architecture de Grenoble Nicolas REMY - L5C - école d architecture de Grenoble Acoustique des salles L acoustique des salles vise à offrir la meilleure

Plus en détail

Acoustique des salles

Acoustique des salles Acoustique des salles Ricardo ATIENZA Suzel BALEZ CRESSON L5C École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble Acoustique des salles L acoustique des salles vise à offrir la meilleure qualité possible

Plus en détail

Acoustique : Propagation en champ libre

Acoustique : Propagation en champ libre Acoustique : Propagation en champ libre Ricardo Atienza 2008-2009 Suzel Balez / Nicolas Remy CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble L5C Rappels! le db(a) est la plus petite unité

Plus en détail

Caractéristiques physiques des sons et des bruits Notions de bases!

Caractéristiques physiques des sons et des bruits Notions de bases! Environnement sonore L5C Caractéristiques physiques des sons et des bruits Notions de bases Nicolas REMY 2012-2013 nicola.remy@gmail.com Environnement sonore L5C Organisation des enseignements en acoustique

Plus en détail

Acoustique des salles

Acoustique des salles QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. Acoustique des salles Etude de la forme de la salle Nicolas REMY CRESSON école d architecture de Grenoble Nicolas

Plus en détail

L isolation acoustique

L isolation acoustique L isolation acoustique Ricardo Atienza Suzel Balez Nicolas REMY CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble Typologie des bruits On distingue 2 familles de bruits! les bruits aériens

Plus en détail

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014 Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014 La phonétique acoustique La phonétique acoustique étudie les propriétés physiques du signal

Plus en détail

Chapitre 2 : Acoustique physique : -I- Acoustique musicale A- La hauteur d'un son L'oreille perçoit des sons aigus et des sons graves.

Chapitre 2 : Acoustique physique : -I- Acoustique musicale A- La hauteur d'un son L'oreille perçoit des sons aigus et des sons graves. BTS BAT ème année Les ondes 1 Chapitre : Acoustique physique : -I- Acoustique musicale A- La hauteur d'un son L'oreille perçoit des sons aigus et des sons graves. Un son est d'autant plus aigu que sa fréquence

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

Voie 1 Leq 200ms A Source :Résidu JEU 16/12/04 23h06m01s200 db h50 22h55 23h00 23h05 23h10 23h15 Résiduel

Voie 1 Leq 200ms A Source :Résidu JEU 16/12/04 23h06m01s200 db h50 22h55 23h00 23h05 23h10 23h15 Résiduel Acoustique, rappels Voie 1 Leq 200ms A Source :Résidu JEU 16/12/04 23h06m01s200 db JEU 16/12/04 23h07m28s000 Voie 1 Leq 200ms A Source :bar 63,9dB JEU 16/12/04 23h06m01s200 JEU 16/12/04 23h07m28s000 90

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale 2 ème année Année 2014-2015 Arnaud LE PADELLEC alepadellec@irap.omp.eu page 2 page 3 P r é s e n t a t i o n

Plus en détail

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

Généralité sur le bruit

Généralité sur le bruit Généralité sur le bruit (Sources : http://www.bruitparif.fr, http://www.sante.gouv.fr et http://www.afsse.fr ) DRASS Rhône Alpes Groupe Régional Bruit 2009 1. Le son Le son est un phénomène physique qui

Plus en détail

Bureau Prona SA. Assemblée générale AVSST. Fondation : 1991 Bureaux :

Bureau Prona SA. Assemblée générale AVSST. Fondation : 1991 Bureaux : Bureau Prona SA Fondation : 1991 Bureaux : Bienne, Yverdon-les-Bains, Genève, Neuchâtel, Kloten, Bâle Nature juridique : Société anonyme Collaborateurs : 40 Assurance qualité : certification ISO 9001 (ISO

Plus en détail

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.1.- Définition du bruit : A1.1.1.- Production et caractéristiques d un son Tout corps qui se déplace ou qui vibre émet un son. Il transmet sa vibration

Plus en détail

Acoustique technique I

Acoustique technique I 1 Acoustique technique I Benoit Beckers 2 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 3 1. La fonction logarithmique 4 2. Le niveau sonore 5 3. Le bruit 8 4. Sensibilité de l oreille 9 3 INTRODUCTION Dans cette première

Plus en détail

Pladur Fonic. 3 db 50 % Solutions plaques de plâtre pour isolation acoustique. des pros. Gain de. bruit réduit de

Pladur Fonic. 3 db 50 % Solutions plaques de plâtre pour isolation acoustique. des pros. Gain de. bruit réduit de Pladur Fonic Solutions plaques de plâtre pour isolation acoustique Gain de 3 50 bruit réduit de Tout le talent des pros Les solutions phoniques Pladur La plaque Pladur Fonic permet de gagner 3 sur l indice

Plus en détail

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes)

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Séance de Spécialité n o 10 Isolation & filtrage Mots-clefs «instruments électroniques», «traitement du son» et «isolation phonique». 1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Un logement

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad L'ACOUSTIQUE. L acoustique est la science

Plus en détail

GENERALITES SUR LE BRUIT

GENERALITES SUR LE BRUIT GENERALITES SUR LE BRUIT SES CARACTERISTIQUES PHYSIQUES Pression atmosphérique durée Un son est constitué par une vibration sonore produite par des variations plus ou moins rapides de la pression atmosphérique

Plus en détail

CSTB - janvier 2005 1/10 Référentiel technique de certification "Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE " Bureau et Enseignement - Partie III : QEB

CSTB - janvier 2005 1/10 Référentiel technique de certification Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE  Bureau et Enseignement - Partie III : QEB CONFORT ACOUSTIQUE CST - janvier 2005 1/10 INTRODUCTION La notion de "confort acoustique", comme celle de "qualité d ambiance sonore" d un lieu, peut être appréhendée en ayant recours à deux dimensions

Plus en détail

SE PROTEGER DU BRUIT

SE PROTEGER DU BRUIT SE PROTEGER DU BRUIT Situation : La «consommation» de musique amplifiée est aujourd hui en pleine expansion : de plus en plus de jeunes vont en concert, en discothèque et écoutent quotidiennement un baladeur.

Plus en détail

Acoustique musicale et physique des sons

Acoustique musicale et physique des sons TP DE PHYSQIUE N 8 SPECIALITE TS 1/6 ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Objectifs TP de physique N 8 Acoustique musicale et physique des sons Connaître le domaine des fréquences audibles pour l oreille

Plus en détail

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Réduire le bruit au travail : des solutions de prévention 29 octobre 2008 Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Hubert FINCK Ingénieur Conseil Les enjeux Le bruit concerne

Plus en détail

COLLOQUE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, BÂTIMENT ET SANTÉ : LE JUSTE ÉQUILIBRE

COLLOQUE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE, BÂTIMENT ET SANTÉ : LE JUSTE ÉQUILIBRE La problématique vue par des acousticiens Intervenants :, Chargée d études acoustiques, CETE Nord Picardie, Inspecteur, ARS Nord Pas-de-Calais En partenariat avec: PLAN 1 - définitions + quelques notions

Plus en détail

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 Qualité acoustique et inertie thermique : étude d'un compromis Christophe Rougier 1, Catherine Guigou-Carter 1 1 Université Paris-Est, Centre

Plus en détail

LE BRUIT. Le bruit est une vibration de l air qui se propage et qui produit une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante.

LE BRUIT. Le bruit est une vibration de l air qui se propage et qui produit une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante. LE BRUIT QU EST CE QUE LE BRUIT? Le bruit est une vibration de l air qui se propage et qui produit une sensation auditive considérée comme désagréable ou gênante. L oreille comprend 3 parties: - l oreille

Plus en détail

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant.

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant. L'alliée de votre réussite mémo santé Chef d entreprise artisanale ATTENTION! LE BRUIT REND SOURD! Entreprises artisanales du bâtiment Le bruit est un son désagréable et gênant. Le son est le résultat

Plus en détail

Isolation acoustique Etude de cas concrets

Isolation acoustique Etude de cas concrets Centre Urbain 12 Novembre 2008 Isolation acoustique Etude de cas concrets Georges Goovaerts Acoustic Teleac - Genval 1 Rappel des principes d isolation acoustique 2 ! COMMENT DEFINIR LE BRUIT! Le bruit

Plus en détail

«Tous les sons sont-ils audibles»

«Tous les sons sont-ils audibles» Chapitre 6 - ACOUSTIQUE 1 «Tous les sons sont-ils audibles» I. Activités 1. Différents sons et leur visualisation sur un oscilloscope : Un son a besoin d'un milieu matériel pour se propager. Ce milieu

Plus en détail

LE BRUIT. Art. R. 4213-5 du code du travail sur la conception des locaux de travail

LE BRUIT. Art. R. 4213-5 du code du travail sur la conception des locaux de travail Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) LE BRUIT Introduction Le bruit est la cause de nombreuses surdités mais également d autres pathologies telles

Plus en détail

L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON

L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON L ACOUSTIQUE : L ÉTUDE DE LA PHYSIQUE DU SON Société Française d Acoustique (SFA) Section Grand Nord Ouest (GNO) Salle Jean Noël Decarpigny Institut Supérieur de l Électronique et du Numérique (ISEN) Agenda

Plus en détail

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR...

A. BRUIT AERIEN... 4 B. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 5 C. BRUIT D EQUIPEMENT... 5 D. REVERBERATION... 6 E. REGLEMENTATION EN VIGUEUR... COUSTIQUE SOMMAIRE 1. SOURCES DE BRUIT... 2 A. BRUIT AERIEN EXTERIEUR... 2 B. BRUIT AERIEN INTERIEUR... 2 C. TRANSMISSIONS LATERALES OU INDIRECTES... 3 D. BRUIT DE CHOC OU BRUIT D IMPACT... 3 E. BRUIT

Plus en détail

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE

COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT. Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE COURS D ACOUSTIQUE DU DU BATIMENT Chapitre 1 : NOTIONS DE BASE Chapitre 2 : LES SOURCES DE BRUIT Chapitre 3 : ISOLATION ACOUSTIQUE DES PAROIS Chapitre 4 : ACOUSTIQUE DES LOCAUX CORRECTION ACOUSTIQUE Chapitre

Plus en détail

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre

VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre VERRE ET ACOUSTIQUE Comment comprendre l isolation SAINT-GOBAIN GLASS COMFORT SGG STADIP SILENCE La gamme SILENCE : le summum du confort acoustique! Comment? SGG STADIP SILENCE est un vitrage acoustique

Plus en détail

Brive la Gaillarde Caen - Clermont-Ferrand Poitiers - Paris Bureau d'études acoustique et vibrations. Etude acoustique

Brive la Gaillarde Caen - Clermont-Ferrand Poitiers - Paris Bureau d'études acoustique et vibrations. Etude acoustique Brive la Gaillarde Caen - Clermont-Ferrand Poitiers - Paris Bureau d'études acoustique et vibrations Etude acoustique Bureaux AGESSA au 21 bis rue de Bruxelles, 75009 Paris Client Contact Adresse Etabli

Plus en détail

Le son. Introduction Acoustique 2007. Physique du son. Physique du son. Qu est-ce que le bruit /son?

Le son. Introduction Acoustique 2007. Physique du son. Physique du son. Qu est-ce que le bruit /son? Le son Introduction Acoustique 2007 Le son / le bruit Sons electroniques sons physiques DSP: digital signal processing (salles cinéma) Son digitals (DSP) sons acoustiques Notre expérience avec le son M.

Plus en détail

Descripteurs acoustiques des espaces paysagers. Quelques éléments

Descripteurs acoustiques des espaces paysagers. Quelques éléments Descripteurs acoustiques des espaces paysagers Quelques éléments Acoustique des espaces paysagers Le confort acoustique dans les espaces paysagers Éléments d appréciation Une ambiance sonore modérée mais

Plus en détail

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 Cours d Acoustique Techniciens Supérieurs Son Ière année Aurélie Boudier, Emmanuelle Guibert 2006-2007 Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 La puissance acoustique Définition La puissance

Plus en détail

impact sonore éoliennes & D ES ÉOLIENNES DANS VOTRE ENVIRONNEMENT? Aspects économiques Contexte énergétique Impact sonore Milieu naturel Paysage

impact sonore éoliennes & D ES ÉOLIENNES DANS VOTRE ENVIRONNEMENT? Aspects économiques Contexte énergétique Impact sonore Milieu naturel Paysage D ES ÉOLIENNES DANS VOTRE ENVIRONNEMENT? Impact sonore Paysage Milieu naturel Sécurité Aspects économiques Contexte énergétique éoliennes & impact sonore Quel bruit? L origine du bruit L évaluation et

Plus en détail

http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS http://sbeccompany.fr ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS I La hauteur d un son La hauteur d un son est la qualité qui fait qu il est grave ou aigu. Elle est égale à sa fréquence. - un son est d autant

Plus en détail

Acoustique des salles

Acoustique des salles Acoustique des salles 1. Caractéristiques d une salle 2. Champ réverbéré 3. Représentation du champ 4. Temps de réverbération 5. Répartion champ réverbéré / Champ direct Wallace C. Sabine 1868-1919 1 1-Caractéristiques

Plus en détail

Acoustique Bureaux et espaces associés Niveaux et critères de performances acoustiques par type d espace. Sommaire

Acoustique Bureaux et espaces associés Niveaux et critères de performances acoustiques par type d espace. Sommaire NF S 31-080 Janvier 2006 Indice de classement : S 31-080 Éditée et diffusée par l Association Française de Normalisation (AFNOR) 11, avenue Francis de Pressensé 93571 Saint-Denis La Plaine Cedex Tél. :

Plus en détail

Exercice 1 : Concert de violon.

Exercice 1 : Concert de violon. Exercice : Concert de violon. Document : Superposition des sources sonores Document 2 : Echelle de bruit. On considère une source sonore d intensité sonore I et de niveau sonore L. Si l on considère maintenant

Plus en détail

LE SON D R. C H I A L I N É E D I A B I N.

LE SON D R. C H I A L I N É E D I A B I N. LE SON 1 D R. C H I A L I N É E D I A B I N. M É D E C I N S P É C I A L I S T E E N B I O P H Y S I Q U E M É D I C A L E U N I T É D E S E X P L O R A T I O N S O R L, E H U 1 ER N O V E M B R E 1 9

Plus en détail

POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE

POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE Jean-Baptiste Lemasson Audioprothésiste D.E. Audiologie D.U. Vendredi 3 avril 2015 TRAVAIL AUTOUR DE LA COCHLÉE 1. Introduction 2. Notions & épidémiologie 3. Fatigue

Plus en détail

L acoustique et le bâtiment

L acoustique et le bâtiment Chapitre 2 L acoustique et le bâtiment 1. Une ambiance sonore de qualité? 2. Le bruit dans le bâtiment 3. La réglementation acoustique 4. Le bâtiment exposé aux bruits 11 Chapitre 2 L acoustique et le

Plus en détail

Une acoustique contrôlée dans des bâtiments sains

Une acoustique contrôlée dans des bâtiments sains Conférence AGPI 2012 (Boucherville le 4 octobre 2012) Une acoustique contrôlée dans des bâtiments sains Présenté par M. Noureddine Larbi Ph., D. Président de la firme ACOVIB Group 1 Sujets traités : 1.

Plus en détail

Le bruit. Mesurage et Prévention

Le bruit. Mesurage et Prévention Le bruit Mesurage et Prévention Laurent LEGAL Ingénieur conseil au Centre de Mesures et Contrôles Physiques Plan de l intervention 1-Notions de bases 2- Réglementation 3- Mesurage 4- Prévention Milieu

Plus en détail

ACOUSTIQUE. Qu'est ce que l'acoustique? I LE SON 1 Expériences

ACOUSTIQUE. Qu'est ce que l'acoustique? I LE SON 1 Expériences ACOUSTIQUE Qu'est ce que l'acoustique? I LE SON 1 Expériences Le diapason est au repos Ecartez la lame de sa Mettez en marche ainsi que la boule. position d'équilibre. le GBF Frapper une branche du diapason

Plus en détail

Traitement du signal et Applications

Traitement du signal et Applications Traitement du signal et Applications Master Technologies et Handicaps 1 ère année Philippe Foucher 1 Plan Signal? Exemples Signaux analogiques/signaux numériques Propriétés Séance de TP 2 Plan Signal?

Plus en détail

Musique et mathématiques

Musique et mathématiques Cours de L1 MIPC - Qu est ce qu un son? - Qu est ce qu un bruit? - Qu est ce qu un son musical? - Qu est ce qu une note musicale? - Quelles relations entre la musique et les mathématiques? Qu est ce qu

Plus en détail

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT Edms 335722 CERN CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE A 8 Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT Table des matières 1 Base juridique 2 Objet 3

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE DES MATÉRIAUX Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

Phonétique auditive. L'appareil auditif humain

Phonétique auditive. L'appareil auditif humain Phonétique auditive La fonction auditive permet d'instituer entre les individus un moyen de communication à partir d'émissions sonores codées pour lesquelles l'ouïe constitue le récepteur sensoriel. L'oreille

Plus en détail

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz Récapitulons Théorie Acoustique 2007 M. BLASCO UCL 50 Hz air pression acoustique: p(t) = P(t) P o 00 Hz 000 Hz FFT front ondes air célérité: c = λ. f ~ 340 m/s FFT - liquides: c ~ 400 m/s solides: c ~

Plus en détail

Introduction à l acoustique du bâtiment

Introduction à l acoustique du bâtiment LES ESSENTIELS DE L HABITAT 5 Introduction à l acoustique du bâtiment ÉDITION 2012 LES ESSENTIELS DE L HABITAT 5 Introduction à l acoustique du bâtiment Dans le domaine du bâtiment, les nuisances sonores

Plus en détail

P5 Ondes acoustiques ; acoustique musicale

P5 Ondes acoustiques ; acoustique musicale Ondes acoustiques ; acoustique musicale On appelle onde mécanique le phénomène de propagation d une perturbation dans un milieu élastique, sans transport de matière mais avec transport d énergie. L exemple

Plus en détail

Acoustique : Propagation en champ libre

Acoustique : Propagation en champ libre Acoustique : Propagation en champ libre Suzel Balez 2007-2008 Nicolas REMY CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble L5C suze.balez@grenoble.archi.fr cresson.archi.fr grenoble.archi.fr

Plus en détail

MÉMo santé. attention! Le bruit rend sourd! Salarié. EntrEprisEs artisanales du bâtiment. Le bruit est un son désagréable et gênant.

MÉMo santé. attention! Le bruit rend sourd! Salarié. EntrEprisEs artisanales du bâtiment. Le bruit est un son désagréable et gênant. MÉMo santé attention! Le bruit rend sourd! Salarié EntrEprisEs artisanales du bâtiment Le bruit est un son désagréable et gênant. Le son est le résultat d une vibration de l air qui se propage sous forme

Plus en détail

La correction acoustique

La correction acoustique Chapitre 9 Sciences Physiques - BTS La correction acoustique 1. Le traitement acoustique. Le traitement acoustique d une salle est l ensemble des opérations qui contribuent à la rendre apte à son utilisation

Plus en détail

Introduction au Traitement Numérique du Signal

Introduction au Traitement Numérique du Signal Introduction au Traitement Numérique du Signal bjectifs : présenter sans développement calculatoire lourd (pas de TF, pas de TZ) on donne des résultats on illustre. n donne des exemples sous Matlab en

Plus en détail

Prévision des performances acoustiques des constructions bois

Prévision des performances acoustiques des constructions bois Prévision des performances acoustiques des constructions bois Simon Bailhache Michel Villot, Catherine Guigou Département Acoustique et Eclairage Colloque thermique-acoustique-ventilation, Strasbourg,

Plus en détail

>I En savoir plus I Acoustique

>I En savoir plus I Acoustique n Le bruit c est quoi? Un ensemble de sons plus ou moins discernables. Dimensions en db (décibel) n Origine du bruit C est la vibration de l air qui crée le son. n Le bruit chez soi? Le silence total est

Plus en détail

Cours d acoustique et mécanique ondulatoire

Cours d acoustique et mécanique ondulatoire Cours d acoustique et mécanique ondulatoire I.U.P. GDP Option GET 2012 2013 xavier.vuylsteke@cstb.fr 2 Table des matières 1 Notions générales d acoustique 7 1.1 Introduction........................................

Plus en détail

Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage?

Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage? Les fenêtres peuvent comporter une, deux ou trois vitres. L isolation phonique est-elle meilleure lorsque l on double ou triple le vitrage? Comment isoler une pièce du bruit? À l issue de ce chapitre,

Plus en détail

Panneaux. Gamme Acoustique

Panneaux. Gamme Acoustique Panneaux Gamme Acoustique Affaiblissement ou absorption acoustique, pour chaque cas, une solution adaptée. Le «son» est une sensation auditive résultant de la vibration d un corps ou de chocs produisant

Plus en détail

Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement

Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement Une introduction aux modèles de perception et de raisonnement Courriel : {prenom.nom}@univ-lorraine.fr .. Lecture La perception humaine. . Lecture La perception humaine.. Partie 1. 1. La et les espaces

Plus en détail

ASDS TS- SPE PAGE 1 / 6

ASDS TS- SPE PAGE 1 / 6 ASDS TS- SPE THÈME SONS ET MUSIQUE CRITERES DE QUALITE ACOUSTIQUE D UNE SALLE PAGE 1 / 6 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Introduction L'acoustique architecturale est le domaine scientifique

Plus en détail

Mémento technique du bâtiment

Mémento technique du bâtiment Certu CETE de l Ouest les outils Mémento technique du bâtiment pour le chargé d opération de constructions publiques Confort acoustique Certu MEMENTO TECHNIQUE DU BATIMENT pour le chargé d opération de

Plus en détail

PROJET DE ZONE D ACTIVITÉS PRAT GOUZIEN PENMARC H (29) DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE

PROJET DE ZONE D ACTIVITÉS PRAT GOUZIEN PENMARC H (29) DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE 14 rue du Rouz 29900 Concarneau Tél : 02.98.90.48.15 - Fax : 01.43.14.29.03 Email : bzh@alhyange.com PROJET DE ZONE D ACTIVITÉS PRAT GOUZIEN PENMARC H (29) DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE ETAT SONORE INITIAL BE

Plus en détail

Exercice 2 : Guitare électrique et protection auditive. (8,5 points) N de la corde Note Fréquence (Hz) 1. Analyse temporelle d'une note de musique.

Exercice 2 : Guitare électrique et protection auditive. (8,5 points) N de la corde Note Fréquence (Hz) 1. Analyse temporelle d'une note de musique. Exercice 2 : Guitare électrique et protection auditive. (8,5 points) La guitare électrique est pourvue d'un corps le plus souvent plein, autorisant les luthiers à lui conférer des formes originales. Elle

Plus en détail

2.1 Introduction à la mesure des sons et des bruits

2.1 Introduction à la mesure des sons et des bruits 2. EVALUATION DE L EXPOSITION SONORE 2.1 Introduction à la mesure des sons et des bruits 2.1.1 Mesurer les sons et les bruits Il est nécessaire de chiffrer pour connaître. Les mesures permettent finalement

Plus en détail

1- Fonctionnement de l oreille

1- Fonctionnement de l oreille COURS ACOUSTIQUE MUSICALE Modélisation du son SOMMAIRE 1. Fonctionnement de l oreille. Perception différentielle en fréquence 3. Loi de Weber Fechner et conséquences 4. Diagramme de Fletcher 5. Effet de

Plus en détail

Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur

Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur Etude du niveau sonore Domaine d'étude 2: Emetteur et récepteur Mots clés : Enceintes acoustiques, auditorium, Sommaiire Principe : --------------------------------------------------------------1 1. Atténuation

Plus en détail

Page 1 Decouverte des metiers en rapport avec le son le bruit

Page 1 Decouverte des metiers en rapport avec le son le bruit Page 1 Decouverte des metiers en rapport avec le son le bruit La séance se déroule en 3 parties 1/ Quelle est la différence entre le son et le bruit? 2/ Quels sont les métiers où l on travaille avec le

Plus en détail

LA VOIX ET L OREILLE HUMAINE APPLICATION À LA RECONNAISSANCE VOCALE

LA VOIX ET L OREILLE HUMAINE APPLICATION À LA RECONNAISSANCE VOCALE TS - Physique-Chimie - Spécialité Son et musique - Séance 1/9 Domaine d étude : émetteurs et récepteurs sonores Mots-clefs : voix, acoustique physiologique, reconnaissance vocale LA VOIX ET L OREILLE HUMAINE

Plus en détail

Ne tirez pas comme un sourd

Ne tirez pas comme un sourd Ne tirez jamais sans protection Ne tirez pas comme un sourd Accompagnateurs, public, tireurs à air comprimé vous êtes également concernés Page 1 sur 7 Vestibule (organe de l'équilibre) Marteau Enclume

Plus en détail

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008 Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 008 EXERCICE 5 points Pour chacune des cinq questions à 5, trois affirmations sont proposées dont une seule est exacte. Pour chaque

Plus en détail

A. Comparaison de la qualité acoustique d'un bouchon en mousse et d'un bouchon moulé en silicone à partir d un document publicitaire

A. Comparaison de la qualité acoustique d'un bouchon en mousse et d'un bouchon moulé en silicone à partir d un document publicitaire Chapitre 5: instruments de musique Exercice de spécialité ( Bac blanc 213 ) Nos oreilles sont fragiles. Une trop grande intensité sonore peut les endommager de façon irréversible. Pour prévenir ce risque,

Plus en détail

1- Son / Signal sonore

1- Son / Signal sonore SOMMAIRE 1. Son / Signal sonore 2. Critères d appréciations du son 3. Caractéristiques physiques du signal sonore 4. Représentations visuelles du signal sonore 5. Les différentes familles du son. 1- Son

Plus en détail

Projet d aménagement de protection contre le bruit

Projet d aménagement de protection contre le bruit ETUDE ACOUSTIQUE Projet d aménagement de protection contre le bruit Section St-Germain-sur-Ecole (77) Gare de péage de Fleury-en-Bière (77) FEVRIER 2013 20 rue de Paris 77230 VILLENEUVE-SOUS-DAMMARTIN

Plus en détail

2/2 La réglementation acoustique pour les EHPA ERP de type J et les EHPAD (MR.822)

2/2 La réglementation acoustique pour les EHPA ERP de type J et les EHPAD (MR.822) page 848 chap. 2/2.5 Extrait gratuit du guide pratique «Structures d accueil pour personnes âgées» 2/2 La réglementation acoustique pour les EHPA ERP de type J et les EHPAD (22) Contexte réglementaire

Plus en détail

4.1 Liste des normes en vigueur sur le niveau sonore et sa mesure

4.1 Liste des normes en vigueur sur le niveau sonore et sa mesure 4. LA REGLEMENTATION ACOUSTIQUE 4.1 Liste des normes en vigueur sur le niveau sonore et sa mesure * Vocabulaire de l'acoustique. Définitions générales. NF S30-101 de septembre 1973. * Vocabulaire de l'acoustique.

Plus en détail

Master IAD Module PS. Reconnaissance de la parole (suite): Paramétrisation. Gaël RICHARD Février 2008

Master IAD Module PS. Reconnaissance de la parole (suite): Paramétrisation. Gaël RICHARD Février 2008 Master IAD Module PS Reconnaissance de la parole (suite): Paramétrisation Gaël RICHARD Février 2008 1 Reconnaissance de la parole Introduction Approches pour la reconnaissance vocale Paramétrisation Distances

Plus en détail

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS U.21 FLUIDIQUE ÉNERGÉTIQUE ENVIRONNEMENTS

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS U.21 FLUIDIQUE ÉNERGÉTIQUE ENVIRONNEMENTS BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS U.21 FLUIDIQUE ÉNERGÉTIQUE ENVIRONNEMENTS Session 2014 Durée : 4 heures Coefficient : 4 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices

Plus en détail

ACOUSTIQUE Notice. Théorie

ACOUSTIQUE Notice. Théorie Notice Théorie Comprendre les différences entre les indices acoustiques déterminés en laboratoire et ceux estimés sur le chantier permet de mieux cibler ses attentes selon le domaine d usage de nos solutions.

Plus en détail

t Vous devez élever la voix pour parler avec un collègue situé à 1 m. t Vos oreilles bourdonnent pendant ou à la fin de votre journée de travail.

t Vous devez élever la voix pour parler avec un collègue situé à 1 m. t Vos oreilles bourdonnent pendant ou à la fin de votre journée de travail. 40 à 60 db(a) Il faut le savoir Pour une journée de travail de 8 h, votre audition est en danger à partir de 80 db(a). Au-delà de 130 db(a), toute exposition, même de très courte durée, est dangereuse.

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SESSION 2011 SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SESSION 2011 SCIENCES PHYSIQUES BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE TECHNIQUES DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE SESSION 2011 SCIENCES PHYSIQUES L usage des instruments de calcul et de dessin est autorisé selon les termes de la circulaire 99-186 du

Plus en détail

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale

Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale Travaux dirigés de Psychoacoustique, bruit et nuisances sonores - Acoustique architecturale 2 ème année Année 2015-2016 Arnaud LE PADELLEC alepadellec@irap.omp.eu page 2 page 3 P r é s e n t a t i o n

Plus en détail

Produire des sons, écouter

Produire des sons, écouter Produire des sons, écouter Chap. 1 - Les ondes stationnaires Chap. 2 - Produire un son par un instrument de musique Chap. 3 - Acoustique musicale et physiques des sons Livre p. 90 à 97 1. Analyse spectrale

Plus en détail

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT 3+ 5+7+ ALVEOLIT L isolation acoustique des sols www.insulit.be Solutions toutes catégories aux bruits d impact et de choc Découvrez est une mousse de polyolefine à structure cellulaire fermée, réticulée

Plus en détail

La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit

La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit - Projet de Recherche CST - SOMARO n 24 - Collaboration avec le Laboratoire de Physique de la Matière Condensée (Ecole Polytechnique)

Plus en détail

L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique

L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique Séminaire Bâtiment Durable : L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique 09 octobre 2015 Bruxelles Environnement L intégration du confort acoustique en rénovation Les grands immeubles résidentiels

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLES DE BASE. 1. L acoustique en un clin d œil. 1.1 L ordre des grandeurs

ACOUSTIQUE REGLES DE BASE. 1. L acoustique en un clin d œil. 1.1 L ordre des grandeurs ACOUSTIQUE REGLES DE BASE 1. L acoustique en un clin d œil 1.1 L ordre des grandeurs Quelques Exemples Exemple 1 : réseau tertiaire : - source ventilateur : 70 db(a) - réseau tôle : 10 db(a) - local :

Plus en détail

Version du 17 octobre 2011. Le bruit

Version du 17 octobre 2011. Le bruit Version du 17 octobre 2011 Le bruit Bruit et BTP Etat des lieux Surdité professionnelle : handicap irréversible SUMMER 2003 : 25% des salariés victimes du bruit Maladies professionnelles (tableau N 42)

Plus en détail

DÉCOUVREZ. la sensitive expérience

DÉCOUVREZ. la sensitive expérience DÉCOUVREZ la sensitive expérience LE BRUIT, première source de gêne dans tous les espaces de vie UNE MAUVAISE AMBIANCE sonore pénalise plus encore que le rythme de travail Le responsable RH d une PME 02

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail