Au Crédit Agricole, l agriculture & l agroalimentaire sont une affaire. d Experts

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Au Crédit Agricole, l agriculture & l agroalimentaire sont une affaire. d Experts"

Transcription

1 Au Crédit Agricole, l agriculture & l agroalimentaire sont une affaire d Experts d Experts

2 Le Crédit Agricole, partenaire majeur de l agriculture et de l agroalimentaire français Le Crédit Agricole est aujourd hui le premier partenaire financier de l économie française grâce à son fort ancrage régional et à ses compétences dans tous les métiers de la banque. Il propose une gamme complète d offres et de services, aux clients particuliers comme aux entreprises. Sur le marché de l agriculture et de l agroalimentaire, le Crédit Agricole a toujours maintenu une présence active et est plus que jamais pour le développement de cette activité essentielle à la vitalité de l économie française. Les prêts du Crédit Agricole par secteur agricole (en %) Cultures et élevages Autres productions Les parts de marché du Groupe Crédit Agricole (en %) Légumes Ovins, caprins Bovins 11,1 18 Viticulture 10,2 1,9 1,6 1,4 Fruits 21,8 Les biens financés (en %) 4,9 Porcins, volailles Autres biens Aménagement 10,5 et infrastructure 1,7 54 Terres 7,2 Matériels Les matériels agricoles (tracteurs, matériels de récolte, de travail du sol, etc.) représentent plus de la moitié des biens agricoles financés par les Caisses régionales. 29,1 18,4 6,3 1,9 Céréales, légumineuses 5 productions représentent plus de 83 % des engagements nouveaux. (Source : Crédit Agricole S.A.) Bâtiments et leur équipement Parts sociales et fonds de commerce Plantations et animaux 31,4 31,4 68,6 68,6 Agriculture Agriculture 60,8 39,2 60,8 39,2 Agroalimentaire Le Crédit Agroalimentaire Agricole est de très loin le premier financier du monde agricole et agroalimentaire (Source : Banque de France, septembre 2012) 2 i

3 AGILOR, la solution de financement du matériel agricole Le matériel agricole est un des principaux postes d investissement des agriculteurs. Pour en faciliter le financement, le Crédit Agricole a développé Agilor, une formule qui permet aux vendeurs de matériel agricole de proposer à leurs clients un financement en crédit, crédit-bail ou location financière au moment de l acquisition du bien. Agilor présente quatre avantages pour le client et le concessionnaire : une démarche simplifiée : c est le concessionnaire qui remplit avec l acheteur la demande de financement et la transmet au Crédit Agricole ; un délai de réponse rapide : dès qu il reçoit le dossier, le Crédit Agricole s engage à donner une réponse sous 48 heures. Lorsque la demande est acceptée, le vendeur en est aussitôt informé et peut procéder à la livraison du matériel ; un taux attractif : développé en partenariat avec les constructeurs et les concessionnaires, Agilor permet aux acheteurs de matériel de bénéficier de conditions de crédit préférentielles ; un échéancier adapté à la trésorerie de l exploitation. Ainsi, l agriculteur peut, en fonction de ses prévisions, attendre la commercialisation de la campagne suivante pour commencer à rembourser. i3

4 Une expertise pour les moments clés, l installation et la transmission Le Crédit Agricole est particulièrement engagé au moment clé de l installation. Huit jeunes sur dix lui font confiance pour devenir agriculteurs. Tous les conseillers agricoles sont mobilisés pour accompagner les jeunes à travers la démarche Cap sur la réussite, qui place le futur installé et ses compétences au cœur de la relation, le conseille dans ses démarches administratives, apporte un regard d expert sur la viabilité économique du projet et propose le financement adapté. L installation aidée : un parcours offrant des avantages Près de 40 % des jeunes ont choisi le parcours aidé pour s installer en agriculture, qui offre plusieurs avantages : la dotation d installation aux Jeunes Agriculteurs (DJA), aide en capital versée par l État dès la 1 re année de son installation ; un prêt spécial d installation (MTS-JA) à taux privilégié grâce à une bonification de l État ; un abattement de 50 % sur le bénéfice réel imposable pendant 5 ans, cet abattement est porté à 100 % l année où la DJA est inscrite au bilan ; une exonération partielle et dégressive des cotisations sociales (de 65 % la 1 re année à 15 % la 5 e année) ; en cas d installation comme associé de GAEC, un prêt bonifié (MTS-GAEC) pour financer pendant les trois premières années des investissements de reprise ou de renouvellement de matériel. 4 i

5 Une transmission réussie est une transmission préparée Le Crédit Agricole aide les agriculteurs en fin de carrière à préparer la transmission de leur exploitation. Cet accompagnement passe par la réalisation préalable d un bilan patrimonial pour justifier l intervention d un conseiller spécialisé en gestion du patrimoine. Le Crédit Agricole dispose aussi d offres et de compétences spécifiques pour les clients haut de gamme et la gestion de fortune. i5

6 Une expertise filière pour accompagner les acteurs agricoles et agroalimentaires dans leur réflexion stratégique et leur développement Le Crédit Agricole historiquement impliqué dans les secteurs de l Agriculture et de l Agroalimentaire dont il est le premier partenaire bancaire, s est donné pour ambition de devenir la banque de référence en France et à l international de l ensemble de l industrie agroalimentaire. Le Crédit Agricole prolonge ainsi l engagement de la banque dans le financement de l activité agricole et s inscrit dans une relation globale et durable sur l ensemble des filières de l amont à l aval. L agroalimentaire est un secteur clé de l économie française, il est un des premiers employeurs et le 2 ème contributeur à la balance commerciale française, derrière l industrie aéronautique. Au quotidien, les Caisses régionales de Crédit Agricole, engagées dans le développement économique des territoires, y contribuent activement et préservent de fait, les emplois de ses clients agroalimentaires. Le rôle du Crédit Agricole est de veiller non seulement au développement des grands groupes agroalimentaires mais également à la compétitivité et à la pérennité des PME, clé de voute du tissu économique agricole régional. Au-delà des missions de financement des entreprises, le Crédit Agricole développe une expertise à forte valeur ajoutée sur les différentes filières agricoles pour en définir les enjeux et perspectives (compétitivité, outil industriel, évolution des cours des matières premières ). 6 i

7 Convaincu de sa responsabilité pour accompagner le secteur dans ses mutations, le Crédit Agricole souhaite par cette expertise, aider ses clients à définir leurs stratégies de développement nationales et internationales et en saisir les opportunités. Il les aide dans la mise en œuvre des stratégies choisies, grâce aux différentes compétences que peut mobiliser la banque pour des opérations de recapitalisation, levée de fonds, cessions ou d acquisitions, investissements industriels, développement national et international... La banque dispose également de fonds d investissements qui interviennent à hauteur de 1,5 milliards d euros, de capitaux sous gestion au travers notamment de sa société de capital investissement et ingénierie financière, SODICA, véritable force de frappe capable de répondre aux besoins des entreprises. i7

8 Assurance des exploitations, une approche globale Les capitaux mis en œuvre dans une exploitation agricole sont de plus en plus importants.il devient indispensable de protéger ses investissements par une stratégie globale de gestion des risques. L activité sur une exploitation agricole peut être compromise si le chef d exploitation ne s est pas assuré pour des accidents ou des aléas qui pourraient survenir sur ses bâtiments, ses matériels ou sur sa personne. C est pourquoi le Crédit Agricole propose de réaliser un bilan des risques agricoles au niveau des exploitations. Cette démarche a pour objectif de passer en revue l univers des risques de l exploitation et de l exploitant, tant du point de vue professionnel que privé. Une offre complète et innovante Le socle de l assurance des exploitations est constitué par l assurance multirisque agricole, qui permet à chaque agriculteur de choisir les garanties et les options propres à ses besoins de couverture des bâtiments, matériels et animaux. Depuis janvier 2010, le Crédit Agricole intègre dans son produit multirisque agricole une garantie responsabilité environnementale afin de couvrir les agriculteurs en cas de dommage environnemental. Le Crédit Agricole propose aussi un contrat d assurance récoltes en réponse à la vulnérabilité croissante des exploitations aux aléas climatiques, dans un contexte de disparition progressive du Fonds national de risques. Il offre des garanties s adaptant à chaque exploitation selon ses productions et sa capacité financière. En raison de la spécificité des risques climatiques, le Crédit Agricole a créé une cellule de spécialistes pour accompagner les agriculteurs dans la mise à jour des contrats et la gestion des sinistres. 8 i

9 La personne, une dimension essentielle de l exploitation Pour un agriculteur, vie privée et vie professionnelle sont étroitement liées. L arrêt de travail peut avoir de lourdes conséquences sur l activité agricole. Pour s en prémunir, le Crédit Agricole propose un contrat dans lequel le client choisit librement la couverture qui lui convient : indemnités journalières en cas d arrêt de travail, rente jusqu à 60 ans en cas d invalidité, etc. Le Crédit Agricole propose également le contrat Garantie des Accidents de la Vie, qui protège et indemnise pour les accidents de la famille survenant dans la vie privée et professionnelle. Depuis juin 2009, ce contrat offre une couverture complète des enfants, tant à l école que dans leurs activités extrascolaires. Une exploitation agricole s appuie souvent sur le patrimoine professionnel et le patrimoine familial et en conserver la totalité quoi qu il arrive est essentiel. Avec le contrat d assurance décès Valeur Prévoyance, le Crédit Agricole permet d assurer la transmission du patrimoine et d anticiper les conséquences financières pour son entreprise et ses proches. Couverture sur les marchés à terme À l heure où les prix agricoles sont de plus en plus volatils, il existe un instrument qui permet de se couvrir contre les fortes variations : les marchés à terme. Le Crédit Agricole propose ainsi aux producteurs une offre complète comprenant : des contrats à terme sur le blé, le colza et le maïs, qui permettent à l agriculteur de fixer un prix de vente de ses livraisons à terme (jusqu à 28 mois) ; des options, assurances destinées à couvrir une baisse ou une hausse du cours du blé moyennant le paiement d une prime ; des programmes de formation adaptés à l utilisation des marchés à terme, un suivi des marchés avec le Service Expert Grandes Cultures de pleinchamp.com ; l appui de Newedge, filiale spécialisée du Crédit Agricole sur les marchés à terme, pour ouvrir un compte et le faire fonctionner. i9

10 Des offres d épargne adaptées aux projets de chacun Le Crédit Agricole offre une gamme complète de produits de placement répondant aux besoins des agriculteurs, tant à titre privé qu à titre professionnel. Les conseillers du Crédit Agricole sont formés pour déterminer le niveau de sécurité requis, la durée du placement, sa disponibilité, l objectif de cette épargne, et aider le client à faire ses choix. Pour placer les excédents de trésorerie professionnelle, le Crédit Agricole a créé le Compte Épargne Agri 5 ans, qui offre sécurité, disponibilité en récompensant la fidélité. L assurance vie : un placement incontournable Predica, la compagnie d assurance vie du Crédit Agricole, mène une politique financière prudente afin de maintenir la rémunération des contrats à long terme, tout en assurant les équilibres financiers. Elle privilégie ainsi des placements obligataires sécurisés. L offre métier Floriagri ; assurance vie réservée aux agriculteurs, est un contrat qui permet de se constituer un capital à son rythme. Il est accessible à tous les budgets, avec un choix de supports financiers évolutifs et une transmission dans le cadre fiscal de l assurance vie. Prediagri Retraite, le contrat de référence des agriculteurs La faiblesse des retraites de base des agriculteurs justifie la souscription de contrats de retraite par capitalisation. La solution du Crédit Agricole, Prediagri Retraite équipe ainsi exploitants agricoles, conjoints d exploitants ou aides familiaux et fait référence sur le marché. Ce contrat permet d effectuer régulièrement des versements éligibles à des déductions d impôt et de cotisations sociales. 10 i

11 Trois sites internet dédiés aux agriculteurs sur le réseau des Caisses régionales et sur ses partenaires du monde agricole, le Crédit Agricole propose trois sites pour accompagner la gestion au S appuyant quotidien de l exploitation., site de référence des professionnels agricoles, propose aux agriculteurs une large palette de services, quelle que soit leur filière d activité : des Services Experts pour optimiser le cycle de production et sécuriser les revenus : Météo Locale : prévisions détaillées à 10 jours, observations téléchargeables et outils d aide à la décision Energie/Azote, Grandes Cultures, Elevage, Porcs : analyses des marchés avec avis d experts Vins-Infos études de marché, fichiers d importateurs et simulateur de coûts logistiques pour faciliter et optimiser vos ventes à l international des services interactifs pour échanger entre professionnels : forums spécialisés, sondages, tchats, etc. Présente sur Facebook depuis 2012, la communauté Pleinchamp s agrandit avec la création de son compte Twitter et d une chaine sur Youtube https://twitter.com/pleinchamp Information et expertise agricole achat/vente de matériel agricole d occasion, avec un simulateur de financement Agilor pièces détachées, matériel à louer et barème d entraide achat/location de terres recrutement de saisonniers, stages et emplois, etc. Petites annonces du monde agricole est un site d aide à la commercialisation pour les producteurs de vins & spiritueux et vise notamment à promouvoir la production des vignerons auprès des acheteurs professionnels français et internationaux. Une nouvelle version du site est prévue courant er salon virtuel viticole français à destination des acheteurs professionnels de vins & spiritueux i11

12 Chiffres clés de l agriculture française Le palmarès de l agriculture européenne (en % de la valeur de la production) Hongrie Belgique Grèce Danemark Roumanie Pologne Pays-Bas Royaume-Uni Espagne Italie Allemagne France Avec une production agricole de 74 milliards d, la France représente 18,7 % de l agriculture européenne. (Source : Eurostat) La production agricole française (en milliards d ) Ovins, caprins Autres productions animales Veaux Œufs Pommes de terre Autres vins Fruits Porcins Volailles Plantes industrielles Maraîchage et horticulture Plantes fourragères Bovins Vins AOC Lait et produits laitiers Céréales La France est leader en production de céréales, de vins, de bovins, de volailles et de pommes de terre. Elle est 2 e en production de fourrage, d ovins caprins et de produits laitiers. Elle est 3 e en production de porcins, de fruits et 4 e en production d œufs, maraîchère et horticole. (Source : Ministère de l Agriculture) Répartition des moyennes et grandes exploitations par grandes productions dominantes (en %) Fruits Fruits Bovins mixtes Maraîchage, horticulture Autres herbivores Porcins, volailles Bovins viandes Polyculture, polyélevage Viticulture Bovins lait lait Grandes cultures Les exploitations spécialisées en grandes cultures sont les plus nombreuses. Viennent ensuite les exploitations laitières et la viticulture. (Source : Agreste - RGA2010) i

13 La taille des exploitations professionnelles Exploitations milliers Moins de 10 ha de 10 à 25 ha de 25 à 50 ha de 50 à 100 ha de 100 à 200 ha 200 ha et plus Plus de exploitations font plus de 200 ha. Elles représentent 7 % du total des exploitations professionnelles et occupent 23 % de la surface agricole utile. (Source : Agreste - RGA2010) SAU milliers d ha La répartition de la surface agricole utile (en milliers d hectares) Surfaces toujours en herbe Vignes, vergers, autres Autres terres arables Jachères Grandes cultures Cultures fourragères Plus de 40 % de la surface agricole utilisée est couverte par les grandes cultures (céréales, oléagineux et protéagineux). Les vignes et vergers ont, eux, fortement diminué ces dernières années avec les mesures d arrachage (Source : Agreste-SAA 2010) La population agricole (en milliers de personnes) Autres actifs familiaux 70,2 137,3 Conjoints non coexploitants La répartition du territoire (en milliers d hectares) Territoires agricoles non cultivés Territoires non agricoles Surface agricole utilisée (Source : SSP) Bois et forêts Les industries agroalimentaires en 2011 Chiffre d affaires 157 milliards d 603,9 154,9 Salariés permanents non familiaux Effectifs salariés Chefs d'exploitation et coexploitant En 2010, personnes occupaient un emploi permanent sur les exploitations agricoles. (Source : Agreste - RGA2010) Nombre d entreprises (Source : ANIA) i13

14 Un groupe engagé dans le développement agricole et la sécurité alimentaire dans le monde Fort de sa culture coopérative et internationale, le Crédit Agricole appuie des initiatives pour le financement agricole et rural à travers ses réseaux bancaires de proximité à l étranger, principalement en Europe et dans le bassin méditerranéen. Le Crédit Agricole poursuit également cet objectif par le biais de ses fondations dans les pays en développement ou émergents. En 1996, à l initiative du Crédit Agricole a été fondée en Arménie, ACBA Crédit Agricole Bank. ACBA réunit plus de agriculteurs dans 750 associations villageoises, qui ensemble détiennent 72 % du capital de la première banque d Arménie. Le Groupe Crédit Agricole, qui détient 28 % du capital d ACBA-Bank, en accompagne le développement par des transferts de savoir-faire et un appui institutionnel. En 2006, le Crédit Agricole a été l initiateur de la fondation FARM, qui promeut l agriculture dans les pays en développement. FARM a lancé des projets pilotes autour de l agriculture vivrière en Afrique subsaharienne et de l accès à l eau, et participe à la création de filières de formation des cultivateurs du coton. La Fondation Grameen Crédit Agricole (www.grameen-credit-agricole.org), créée en 2008 à l initiative de Crédit Agricole S.A. en partenariat avec le Professeur M. Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006, a amplifié son action en 2012, en apportant des financements à des institutions de microfinance ou des entreprises de social business dans les pays en voie de développement. Un accent particulier est mis sur les institutions et entreprises à vocation agricole et rurale. Au 31 décembre 2012, la Fondation a approuvé en 4 ans des financements d un montant cumulé de 44,5 millions d Euros dans 26 pays, avec une forte priorité donnée à l Afrique Sub-Saharienne et à l Asie du Sud et du Sud-Est. Au total, les institutions de microfinance partenaires de la Fondation comptent près de 2 millions d emprunteurs actifs, dont 88 % sont des femmes et 84 % vivent en zone rurale. Dotée dès l origine de 50 millions d Euros par Crédit Agricole S.A., et s appuyant sur une équipe de 18 professionnels, la Fondation Grameen Crédit Agricole apporte une contribution originale à la lutte contre la pauvreté et à la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement, en accompagnant les initiatives économiques locales, tout particulièrement dans le domaine agricole, rural et agro-alimentaire. Enfin Crédit Agricole Solidarité Développement met en œuvre les actions de solidarité du Crédit Agricole en subventionnant des projets de développement agricole et rural, principalement en Afrique. 14 i

15 En France, la banque de référence du monde rural agences caisses locales 39 caisses régionales administrateurs sociétaires Grâce à sa forte implantation en milieu rural et à la compétence de ses conseillers spécialisés, le Crédit Agricole peut répondre aux besoins les plus divers du monde agricole avec lequel ses administrateurs entretiennent également des relations privilégiées. Le leader sur les marchés de proximité en France Avec plus de 20 millions de comptes de dépôt à vue en France, le Crédit Agricole est le banquier de : 9 agriculteurs sur 10 1 professionnel sur 3 1 particulier sur 4 1 entreprise sur 3 Des services de gestion des comptes à distance disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 accessibles par téléphone et internet pour consulter et gérer de chez soi les comptes professionnels et personnels (virements de compte à compte, virements de salaires, passation d ordres de bourse, édition de RIB, etc.) i15

16 Les 39 Caisses régionales 25 de Crédit Agricole (au 1 er janvier 2013) 1 - ALPES PROVENCE 25 chemin de Trois Cyprès AIX EN PROVENCE CEDEX 2 Tél ALSACE VOSGES 1 place de la Gare B.P STRASBOURG CEDEX Tél ANJOU ET MAINE 40 rue Prémartine LE MANS CEDEX 9 Tél AQUITAINE 304 boulevard du Président Wilson BORDEAUX CEDEX Tél ATLANTIQUE VENDÉE La Garde - Route de Paris NANTES CEDEX 9 Tél BRIE PICARDIE 500 rue Saint-Fuscien AMIENS CEDEX 3 Tél CENTRE-EST 1 rue Pierre de Truchis de Lays CHAMPAGNE MONT D OR Tél CENTRE-FRANCE 3 avenue de la Libération CLERMONT-FERRAND CEDEX 9 Tél CENTRE LOIRE 26 rue de la Godde SAINT-JEAN DE BRAYE CEDEX Tél CENTRE-OUEST 29 boulevard de Vanteaux B.P LIMOGES CEDEX Tél CHAMPAGNE-BOURGOGNE 18 rue Davout B.P DIJON CEDEX 9 Tél CHARENTE-MARITIME - DEUX-SÈVRES 12 bd Guillet Maillet SAINTES CEDEX Tél CHARENTE-PÉRIGORD Rue d Epagnac B.P SOYAUX CEDEX Tél CORSE 1 avenue Napoléon III BP AJACCIO CEDEX Tél i

17 15 - CÔTES-D ARMOR La Croix Tual Rue du PLan PLOUFRAGAN Tél FINISTÈRE 7 route du Loch QUIMPER CEDEX 9 Tél FRANCHE-COMTÉ 11 avenue Elisée Cusenier BESANÇON CEDEX 9 Tél GUADELOUPE Petit Pérou ABYMES CEDEX Tél ILLE-ET-VILAINE 4 rue Louis Braille Saint-Jacques de la Lande CS RENNES CEDEX Tél LANGUEDOC Avenue de Montpelliéret Maurin LATTES CEDEX Tél LOIRE HAUTE-LOIRE 94 rue Bergson B.P SAINT-ÉTIENNE CEDEX Tél LORRAINE 56/58 avenue André Malraux CS NANCY Tél MARTINIQUE - Guyane Rue Case Nègres Place d Armes B.P LAMENTIN CEDEX 2 Tél MORBIHAN Avenue de Kéranguen VANNES CEDEX 9 Tél NORD DE FRANCE 10 avenue Foch B.P LILLE CEDEX Tél NORD-EST 25 rue Libergier REIMS CEDEX Tél NORD MIDI-PYRÉNÉES 219 avenue François Verdier ALBI Cedex 9 Tél NORMANDIE 15 esplanade Brillaud de Laujardière CAEN CEDEX tél NORMANDIE-SEINE Cité de l Agriculture Chemin de la Bretèque B.P BOIS GUILLAUME CEDEX Tél PARIS ET ILE-DE-FRANCE 26 quai de la Rapée PARIS CEDEX 12 Tél PROVENCE CÔTE-D AZUR Avenue Paul Arène Les Négadis DRAGUIGNAN Tél PYRÉNÉES-GASCOGNE 11, boulevard du Président Kennedy BP TARBES CEDEX Tél RÉUNION Cité des Lauriers Parc Jean de Cambiaire B.P SAINT-DENIS CEDEX Tél DES SAVOIE PAE Les Glaisins B.P ANNECY-LE-VIEUX CEDEX 9 Tél SUD MÉDITERRANÉE 30 rue Pierre Bretonneau B.P PERPIGNAN CEDEX 9 Tél SUD RHÔNE-ALPES rue Paul Claudel B.P GRENOBLE CEDEX 9 Tél TOULOUSE 31 6, place Jeanne d Arc BP TOULOUSE Tél TOURAINE ET POITOU 18 rue Salvador Allende BP Poitiers Tél VAL DE FRANCE 1 rue Daniel Boutet BP CHARTRES CEDEX Tél i17

18

19

20 Conception : LMG - Production Graphique - 02/ Imprimé sur papier certifié 100 % recyclé par Crédit Agricole S.A. Photos : Département Archives/Histoire du Crédit Agricole - Thinkstock.

«Opération bacheliers»

«Opération bacheliers» «Opération bacheliers» Règlement REGLEMENT DU «GRAND JEU SPECIAL BACHELIERS» Article 1. Crédit Agricole S.A. au capital de 4.052.186.703, dont le siège social est situé au 91-93, boulevard Pasteur 75015

Plus en détail

zéro CRÉDIT * À TAUX PNEUS A G RAIRES sur la gamme agraire aujourd hui ce qui était prévu demain! Pour acheter

zéro CRÉDIT * À TAUX PNEUS A G RAIRES sur la gamme agraire aujourd hui ce qui était prévu demain! Pour acheter PNEUS A G RAIRES CRÉDIT * À TAUX zéro sur la gamme agraire Pour acheter aujourd hui ce qui était prévu demain! Offre valable du 15 avril au 15 juin 2015 sur les pneumatiques et roues complètes de la gamme

Plus en détail

Contacts crédits relais dans les principaux réseaux bancaires

Contacts crédits relais dans les principaux réseaux bancaires Octobre 2009 Contacts crédits relais dans les principaux réseaux bancaires Les banques mettent en place des «contacts crédit relais» pour compléter le dispositif d octobre 2008 pour aider les personnes

Plus en détail

Règlement du jeu «Faites un devis assurance!»

Règlement du jeu «Faites un devis assurance!» Règlement du jeu «Faites un devis assurance!» Article 1 : société organisatrice et objectif du jeu PACIFICA, filiale d assurances dommages de Crédit Agricole Assurances. PACIFICA, S.A. au capital entièrement

Plus en détail

Règlement du jeu «Cet été, la protection de votre famille ne prend pas de vacances»

Règlement du jeu «Cet été, la protection de votre famille ne prend pas de vacances» Règlement du jeu «Cet été, la protection de votre famille ne prend pas de vacances» Article 1 : Société organisatrice La Société PACIFICA, filiale d assurances dommages de Crédit Agricole Assurances, société

Plus en détail

Règlement du jeu «Cet hiver, gagnez à être prévoyant!»

Règlement du jeu «Cet hiver, gagnez à être prévoyant!» Règlement du jeu «Cet hiver, gagnez à être prévoyant!» Article 1 : Société organisatrice La Société PACIFICA, filiale d assurances dommages de Crédit Agricole Assurances, société anonyme au capital entièrement

Plus en détail

REGLEMENT DU «GRAND JEU DE NOËL»

REGLEMENT DU «GRAND JEU DE NOËL» REGLEMENT DU «GRAND JEU DE NOËL» Article 1. Crédit Agricole S.A. au capital de 4.052.186.703 euros, dont le siège social est situé au 91-93, boulevard Pasteur 75015 Paris, 784 608 416 RCS Paris, organise

Plus en détail

Règlement du jeu «En cette fin d année, fini les mauvaises surprises!»

Règlement du jeu «En cette fin d année, fini les mauvaises surprises!» Règlement du jeu «En cette fin d année, fini les mauvaises surprises!» Article 1 : Société organisatrice La Société PACIFICA, filiale d assurances dommages de Crédit Agricole Assurances, société anonyme

Plus en détail

Le montant des aides versées

Le montant des aides versées 259 Agreste Primeur Numéro 259 - avril 2011 Le bilan de santé de la Pac Une redistribution des aides en faveur des élevages d herbivores En 2010, la réforme issue du bilan de santé de la Pac est mise en

Plus en détail

Une situation de plus en plus complexe dominée par le fermage

Une situation de plus en plus complexe dominée par le fermage Extrait de la revue Pour, décembre 2013 (http://www.grep.fr/pour/) Un essai de synthèse statistique sur le foncier agricole en France Une situation de plus en plus complexe dominée par le fermage Maurice

Plus en détail

UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES

UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES UN ESSOR CONTRASTÉ DES FORMES SOCIÉTAIRES Des formes sociétaires globalement en progression En 2010, le statut individuel d exploitant agricole demeure la forme juridique choisie par 70 % des exploitations.

Plus en détail

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage DEVENIR PARTENAIRE Courtage L EXPERTISE Depuis 2006, AG2R LA MONDIALE a signé la charte de déontologie du courtage avec la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances (C.S.C.A.) Selon l évolution de la

Plus en détail

Avec PASSERELLE Le CREDIT AGRICOLE D AQUITAINE renforce son positionnement de banque des «bons comme des mauvais jours»

Avec PASSERELLE Le CREDIT AGRICOLE D AQUITAINE renforce son positionnement de banque des «bons comme des mauvais jours» Avec PASSERELLE Le CREDIT AGRICOLE D AQUITAINE renforce son positionnement de banque des «bons comme des mauvais jours» Vie mutualiste et Développement durable Point Passerelle UN PROJET NATIONAL CONSTAT

Plus en détail

solutions d assurances

solutions d assurances GENERALI GENERALI, solutions d assurances En Europe, 1 er assureur en assurance de personnes En France, 6 millions de clients particuliers et entreprises Un réseau de spécialistes Un réseau de spécialistes

Plus en détail

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu

L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu L activité agricole sur la communauté de communes Terres de Montaigu La Bernardière la Boisissiere de Montaigu Boufféré La Guyonnière Montaigu St Goerges de Montaigu St Hilaire de Loulay Treize Septiers

Plus en détail

Les 5 à 7 du SYRPA. Photographie et évolution de la population agricole professionnelle française

Les 5 à 7 du SYRPA. Photographie et évolution de la population agricole professionnelle française Les 5 à 7 du SYRPA Photographie et évolution de la population Quels enseignements en tirer pour vos actions de communication? Christophe SEMONT 1. Hyltel en quelques mots 2. Les concepts du recensement

Plus en détail

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE ÉDITION décembre 2014 Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE Résumé Les capacités de stockage à la ferme sont estimées par l'enquête réalisée par BVA

Plus en détail

Les indispensables de l exploitant agricole Generali, l assureur des Professionnels de l agriculture

Les indispensables de l exploitant agricole Generali, l assureur des Professionnels de l agriculture particuliers PROFESSIONNELS entreprises Les indispensables de l exploitant agricole Generali, l assureur des Professionnels de l agriculture Generali.fr L APPROCHE NOVATRICE ET GLOBALE DE GENERALI Votre

Plus en détail

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières

Revenu agricole 2013 : une année délicate pour les productions céréalières Agreste Champagne-Ardenne n 4 - Juillet 2015 Réseau d information comptable agricole En 2013, le Résultat Courant Avant Impôt (RCAI) moyen des exploitations agricoles champardennaises couvertes par le

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

ENSEMBLE 118 Gestion des aléas de production

ENSEMBLE 118 Gestion des aléas de production ENSEMBLE 118 Gestion des aléas de production Sommaire I. Description du dispositif I. Le dispositif de protection contre les calamités d origine agricole comprend : - Le Fonds national de garantie contre

Plus en détail

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013 Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole Comité de pilotage du 11 octobre 2013 2 Objectifs et méthodologie Objectifs de l étude A la demande du SGMAP et de Roland Berger Strategy Consultants, en

Plus en détail

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE Pour mieux comprendre COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE LE GOUVERNEMENT S ENGAGE L agriculture est un secteur stratégique pour l économie française et dispose d atouts considérables. Avec ses 450 000

Plus en détail

3 e. 4 e. Notre métier, vous protéger, vous et vos projets. Caci (Crédit Agricole Creditor Insurance),

3 e. 4 e. Notre métier, vous protéger, vous et vos projets. Caci (Crédit Agricole Creditor Insurance), Caci Notre métier, vous protéger, vous et vos projets Caci (Crédit Agricole Creditor Insurance), la filiale du groupe Crédit Agricole Assurances spécialisée en assurance des emprunteurs (ADE), est un acteur

Plus en détail

RÉHABILITATION DES LOGEMENTS SOCIAUX

RÉHABILITATION DES LOGEMENTS SOCIAUX RÉHABILITATION DES LOGEMENTS SOCIAUX L offre de prêts sur fonds d épargne de la Caisse des Dépôts Pour la réussite de tous les projets Une offre globale pour vos opérations de réhabilitation La Caisse

Plus en détail

En 2010, près des deux tiers

En 2010, près des deux tiers 283 Agreste Primeur Numéro 283 - juin 212 Exploitations de grandes cultures en France métropolitaine Des grandes cultures dans deux tiers des exploitations 31 exploitations agricoles produisent des grandes

Plus en détail

I. Une agriculture puissante et productive

I. Une agriculture puissante et productive GEOGRAPHIE Thème 2, question 3, cours 2 Thème 2 : Aménager et développer le territoire français Question 3 : Les dynamiques des espaces productifs dans la mondialisation Cours 2 : Les espaces de production

Plus en détail

L Assurance agricole au Sénégal

L Assurance agricole au Sénégal COLLOQUE FARM - Pluriagri : Assurer la production agricole Comment faire des systèmes assurantiels des outils de développement? 1 Paris, le 18 décembre 2012 Thème L Assurance agricole au Sénégal Un système

Plus en détail

Le revenu agricole régional baisse à cause du recul des prix de la plupart des productions, malgré des rendements souvent élevés

Le revenu agricole régional baisse à cause du recul des prix de la plupart des productions, malgré des rendements souvent élevés Agreste Champagne-Ardenne n 5- Octobre 2015 Analyse des comptes de l agriculture champardennaise en 2014 En 2014, le revenu net d exploitation par actif non salarié baisse de 13,3 % en valeur courante

Plus en détail

Accord n 6 Accord IRP Cibles 1/14

Accord n 6 Accord IRP Cibles 1/14 Accord n 6 dans le cadre de la création du Groupement d Intérêt Economique CRÉDIT AGRICOLE TECHNOLOGIES (GIE CA Technologies) du Groupement d Intérêt Economique CRÉDIT AGRICOLE SERVICES (GIE CA Services)

Plus en détail

PACTE VERT. Une banque au cœur de Maroc Vert

PACTE VERT. Une banque au cœur de Maroc Vert PACTE VERT Une banque au cœur de Maroc Vert CULTIVONS VOTRE COMPÉTITIVITÉ UNE PRIORITÉ NATIONALE ACCOMPAGNÉE PAR LE GROUPE ATTIJARIWAFA BANK Le secteur agricole marocain s est vu assigner une place prioritaire

Plus en détail

La Bio en France : repères

La Bio en France : repères La Bio en France : repères Plus d un million d hectares engagés en bio fin 25 467 producteurs engagés en bio en et plus de 26 211 au 30 juin 2014 12 577 transformateurs, distributeurs et importateurs Evolution

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014 L essentiel de la filière viande bovine française 2014 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation CHEPTEL Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n

Plus en détail

L emploi agricole : la place accrue des coexploitants

L emploi agricole : la place accrue des coexploitants - février 2012 Agreste février 2012 Pays de la Loire L emploi agricole : la place accrue des coexploitants En 2010, l ensemble de l agriculture ligérienne emploie 73 500 personnes travaillant de manière

Plus en détail

Envoyer les liasses fiscales aux banques avec jedeclare.com

Envoyer les liasses fiscales aux banques avec jedeclare.com Envoyer les liasses fiscales aux banques avec jedeclare.com Janvier 2010 Sommaire jedeclare.com et les échanges bancaires 3 Pourquoi envoyer les liasses fiscales des clients du cabinet aux banques? 4 Qui

Plus en détail

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française

Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Viticulture Un secteur clé de l économie agricole française Les chiffres clés de la filière - 14 % des exploitations agricoles françaises : 68 5 exploitations viticoles spécialisées - 3 ème producteur

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2013

L essentiel de la filière. viande bovine française 2013 L essentiel de la filière viande bovine française 2013 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n 1249/2008

Plus en détail

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PIERRE DE SOLEIL ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Accéder à une gestion financière sur mesure Optimiser la fiscalité de votre patrimoine Préparer

Plus en détail

Le rôle des institutions financières dans les marchés s des terres agricoles

Le rôle des institutions financières dans les marchés s des terres agricoles Le rôle des institutions financières dans les marchés s des terres agricoles Bernard MARY Directeur Général Crédit Agricole du Nord Est Laon Charleville-Mézières Reims Châlons en Champagne ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

L agriculture de l Oise

L agriculture de l Oise L agriculture de l Oise 17 juin 2010 Direction départementale des territoires de l'oise Service Economie Agricole Le département de l Oise Superficie de 5890 km² 800 000 habitants 693 communes 90% des

Plus en détail

Définition des variables présentées dans le RICA

Définition des variables présentées dans le RICA Les termes en gras italique sont définis par ailleurs dans le lexique. Les termes en italique désignent des variables explicitement recueillies dans le Rica. A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V

Plus en détail

POLE RURAL MRSH CAEN. Inventaire des statistiques contenues dans les archives du ministère de l agriculture

POLE RURAL MRSH CAEN. Inventaire des statistiques contenues dans les archives du ministère de l agriculture POLE RURAL MRSH CAEN Inventaire des statistiques contenues dans les archives du ministère de l agriculture Martin Lepetit 01/10/2010 INTRODUCTION Notes sur le cadre de classement Ce travail de dépouillement

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES AVEC : DE DEMAIN AVEC : le financement et la garantie 10-15 16-23 24-29

1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES AVEC : DE DEMAIN AVEC : le financement et la garantie 10-15 16-23 24-29 1ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES ENTREPRISES AVEC : 10-15 le financement et la garantie l investissement 2PRÉPARER LA COMPÉTITIVITÉ DE DEMAIN AVEC : 16-23 l innovation les secteurs d avenir l export 3Développer

Plus en détail

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013

Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Quelles sont les banques de détail françaises les plus performantes? 110 établissements à la loupe. Octobre 2013 Sommaire Le Top 15.... 3 Les évolutions récentes... 7 Evolution du PNB... 12 Les résultats

Plus en détail

ACE SOLUTION FINANCE LES SoLUTIoNS D ASSURANCE SPéCIFIqUES AUx ACTEURS DU FINANCEMENT DES PARTICULIERS ET DES PRoFESSIoNNELS

ACE SOLUTION FINANCE LES SoLUTIoNS D ASSURANCE SPéCIFIqUES AUx ACTEURS DU FINANCEMENT DES PARTICULIERS ET DES PRoFESSIoNNELS ACE SOLUTION FINANCE Les solutions d assurance spécifiques aux acteurs du financement des particuliers et des professionnels DÉVELOPPEZ VOTRE PORTEFEUILLE CLIENTS ET AUGMENTEZ VOS REVENUS GrÂCE Á ACE SOLUTION

Plus en détail

Qualité. xpertise Proximité. Innovation. L engagement au cœur

Qualité. xpertise Proximité. Innovation. L engagement au cœur Partenaire engagé xpertise Proximité L engagement au cœur Forte de ses 25 années d existence et de fidélité au monde des Conseillers en Gestion de Patrimoine Indépendants et des Courtiers spécialisés en

Plus en détail

Panorama de l Agriculture en Vienne 2012

Panorama de l Agriculture en Vienne 2012 Panorama de l Agriculture en Vienne 2012 Juillet 2013 Panorama de l agriculture en Vienne 2012 1 Sommaire Page Utilisation de l espace agricole... 1 Les surfaces agricoles en 2012... 2 Les exploitations

Plus en détail

Filière laitière : Quels enjeux? Quels outils dans la future PAC?

Filière laitière : Quels enjeux? Quels outils dans la future PAC? FOCUS Filière laitière : Quels enjeux? Quels outils dans la future PAC? Focus coordonné par Victor PEREIRA Avec la contribution de Maud ANJUERE, Didier CARAES, Viviane PONS, Thierry POUCH, Aurélie TROUILLIER

Plus en détail

La couverture des risques agricoles

La couverture des risques agricoles PACIFICA - ASSURANCES DOMMAGES La couverture des risques agricoles Patrick Degiovanni Directeur Général Adjoint Page 1 Marrakech, Jeudi 28 octobre 2010 Sommaire Le contexte Les risques du métier en Agriculture

Plus en détail

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012 Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD septembre 2013 Tableau de bord de la Population des chefs d exploitations agricoles et des chefs d entreprise agricoles en 2012

Plus en détail

La demande de logement en ligne

La demande de logement en ligne SALARIE / Mode d emploi FACILOGE La demande de logement en ligne Présentation FACILOGE est un service en ligne, accessible depuis www.gic.fr ou depuis l intranet de votre entreprise, permettant de saisir

Plus en détail

ASSURANCE VIE NETLIFE SOLUTION ASSURÉE PAR SPIRICA

ASSURANCE VIE NETLIFE SOLUTION ASSURÉE PAR SPIRICA SOLUTION ASSURÉE PAR SPIRICA ASSURANCE VIE NETLIFE Parce que vos besoins et vos attentes évoluent, votre contrat d assurance vie doit pouvoir s adapter pour vous offrir le meilleur à tout moment. L ambition

Plus en détail

Céréales et oléoprotéagineux : moins de producteurs mais maintien des surfaces ARTENSE ARTENSE ARTENSE ARTENSE ARTENSE ARTENSE CANTAL CANTAL CANTAL

Céréales et oléoprotéagineux : moins de producteurs mais maintien des surfaces ARTENSE ARTENSE ARTENSE ARTENSE ARTENSE ARTENSE CANTAL CANTAL CANTAL Agreste Auvergne N 120 - mai 2013 Céréales et oléoprotéagineux : moins de producteurs mais maintien des surfaces Plus de la moitié des 23 700 régionales cultive des céréales, des oléagineux ou des protéagineux

Plus en détail

DIRIGEANTS D ENTREPRISES

DIRIGEANTS D ENTREPRISES DIRIGEANTS D ENTREPRISES Communication à caractère publicitaire HAUT DE BILAN / PATRIMOINE PRIVÉ CE_8P_CE_DIRIGEANTS360_10_08.indd 1 10/08/11 20:08 Forte de l appui et de la puissance financière du groupe

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Panorama élaboré à partir d une étude Ernst & Young pour la MDER mai 2004 Sommaire Organisation de la filière en PACA p. 3 Chiffres clés p. 4 Productions

Plus en détail

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020.

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020. FEVRIER 2014 Sommaire Carte de visite Evolution de l activité Les clés du succès Les principales contraintes Axes stratégiques: Horizon 2020. Carte de visite: chiffres clés Nombre d adhérents : 13 500

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE LA DIRECTION DU MARCHÉ DES ENTREPRISES 1

LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE LA DIRECTION DU MARCHÉ DES ENTREPRISES 1 LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE 1 Des solutions simples pour répondre à différents besoins Droits individualisés (compte individuel ouvert au nom de chaque salarié de l entreprise) 3 Contrat de

Plus en détail

L évolution des frais bancaires 2015-2016

L évolution des frais bancaires 2015-2016 L évolution des frais bancaires 2015-2016 Janvier 2016 Contact Presse : Héloïse Guillet / 07 62 58 36 06/ heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Méthodologie de l étude Présentation de Panorabanques.com

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE BORDEAUX - AQUITAINE. Le contrat de professionnalisation LA SOLUTION

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE BORDEAUX - AQUITAINE. Le contrat de professionnalisation LA SOLUTION ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DES SCIENCES AGRONOMIQUES DE BORDEAUX - AQUITAINE Le contrat de professionnalisation LA SOLUTION pour recruter un ingénieur agronome RENTREE 2015 L ingénieur agronome : Son profil

Plus en détail

PROFESSIONS AGRICOLES

PROFESSIONS AGRICOLES PROFESSIONS AGRICOLES Parce qu il vous faut produire, gérer, élever, Aréas est à vos côtés pour Protéger votre exploitation Nous couvrons vos bâtiments d exploitation en cas d incendie, de tempête, de

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Votre confiance mérite toute notre transparence

Votre confiance mérite toute notre transparence Votre confiance mérite toute notre transparence Extrait des tarifs au 15/02/2012 applicables aux AGRICULTEURS Votre compte au quotidien Le Fonctionnement et le suivi du compte Ouverture de compte Frais

Plus en détail

Résultats économiques des exploitations en 2014

Résultats économiques des exploitations en 2014 Télécharger les données au format tableur Numéro 332 - décembre 15 Résultats économiques des exploitations en 14 Un résultat moyen proche du début des années mais des évolutions contrastées selon les orientations

Plus en détail

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt La hausse des prix des céréales et des oléagineux constatée sur les marchés mondiaux ces derniers

Plus en détail

Accord N 5 Durée des mandats 1/6

Accord N 5 Durée des mandats 1/6 Accord n 5 dans le cadre de la création du Groupement d Intérêt Economique CRÉDIT AGRICOLE TECHNOLOGIES (GIE CA Technologies) du Groupement d Intérêt Economique CRÉDIT AGRICOLE SERVICES (GIE CA Services)

Plus en détail

le groupe soufflet s engage...

le groupe soufflet s engage... maîtrise des risques matières premières le groupe soufflet s engage... www.soufflet.com Face à la grande fragilité de l équilibre entre l offre et la demande mondiale de céréales? Valorisation des productions

Plus en détail

Groupama Banque : qui, que, quoi?

Groupama Banque : qui, que, quoi? Groupama Banque : qui, que, quoi? - Une seule banque au service de tous les clients du Groupe - Un nouveau modèle bancaire, conçu dès sa création comme multicanal - L une des seules banques en France à

Plus en détail

LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE

LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE SANTÉ ET PRÉVOYANCE LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE CONÇUES POUR LA NOUVELLE RÉGLEMENTATION FAIRE DE LA PROTECTION SOCIALE UNE VRAIE OPPORTUNITÉ

Plus en détail

concrétisez votre projet d installation

concrétisez votre projet d installation agriculteurs, concrétisez votre projet d installation concrétisez votre projet d installation cultivez la proximité rejoignez LA BANQUE POPULAIRE de l ouest développez votre exploitation découvrez nos

Plus en détail

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole

CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES. Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole CONGRES INTERNATIONAL SUR L ASSURANCE ET LA RÉASSURANCE DES RISQUES AGRICOLES 1 Marrakech -29, 30 et 31janvier 2014 Session 2 Partenariat Public Privé dans l Assurance Agricole L expérience de la Compagnie

Plus en détail

Envoyer les liasses fiscales aux banques avec jedeclare.com

Envoyer les liasses fiscales aux banques avec jedeclare.com Envoyer les liasses fiscales aux banques avec jedeclare.com Sommaire Que propose jedeclare.com en termes d échanges avec les banques? 3 Pourquoi envoyer les liasses fiscales des clients du cabinet aux

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Novembre 2008 Introduction : CONTEXTE ET CONJONCTURE national et international l augmentation des cours des matières premières

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers!

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers! PRÊTS IMMOBILIERS Concrétisez vos projets immobiliers! TOUTES UNIVERS NOS BANQUE SOLUTIONS POUR VOTRE IMMOBILIER PROJET IMMOBILIER Vous prévoyez l achat d un bien immobilier? Avec Groupama Banque, vous

Plus en détail

GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES

GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES GROUPAMA, ASSUREUR DE TOUTES LES AGRICULTURES Déjeuner de presse Agricole 17 février 2015 INTERVENANTS Jean-Yves DAGÈS Président de la Fédération Nationale Groupama Thierry MARTEL Directeur général Groupama

Plus en détail

Santé et Prévoyance. Les nouvelles assurances. un levier au service de votre stratégie. Conçue pour la nouvelle réglementation

Santé et Prévoyance. Les nouvelles assurances. un levier au service de votre stratégie. Conçue pour la nouvelle réglementation Santé et Prévoyance Les nouvelles assurances collectives du Crédit Agricole : un levier au service de votre stratégie Conçue pour la nouvelle réglementation 5 raisons de construire votre assurance d entreprise

Plus en détail

Accept er u n b o n c o n s e i l, sa propre performance. Goethe

Accept er u n b o n c o n s e i l, sa propre performance. Goethe Accept er u n b o n c o n s e i l, c e s t a c c ro î t re sa propre performance. Goethe Le Cabinet Laroze Patrimoine Conseils est un acteur indépendant du conseil et de la gestion de patrimoine, qui met

Plus en détail

Cfdt.fr 1 CFDT. Cessation anticipée d activité pour les travailleurs de l amiante. Mode d emploi. Vous pouvez être concernés :

Cfdt.fr 1 CFDT. Cessation anticipée d activité pour les travailleurs de l amiante. Mode d emploi. Vous pouvez être concernés : Cfdt.fr 1 CFDT Cessation anticipée d activité pour les travailleurs de l amiante Mode d emploi Vous pouvez être concernés : 1. Les secteurs pris en compte. 2. Les conditions à réunir. 3. Les démarches

Plus en détail

LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE

LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE SANTÉ ET PRÉVOYANCE LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE CONÇUES POUR LA NOUVELLE RÉGLEMENTATION NOUS SOUHAITONS FAIRE DE LA PROTECTION SOCIALE

Plus en détail

La couverture des risques agricoles

La couverture des risques agricoles PACIFICA - ASSURANCES DOMMAGES La couverture des risques agricoles Patrick Degiovanni Directeur Général Adjoint Juillet 2013 Sommaire Les risques du métier en Agriculture L univers des risques les réponses

Plus en détail

Régularisation actif 1,3 Régularisation passif 0,1. Total actif 368,7 Total passif 368,7 Source : RICA 2009

Régularisation actif 1,3 Régularisation passif 0,1. Total actif 368,7 Total passif 368,7 Source : RICA 2009 1 Structure du bilan Le bilan décrit la situation patrimoniale de l exploitation à la clôture de l exercice. Il présente en regard l actif à gauche et le passif à droite, dont les cumuls sont par définition

Plus en détail

Panorama de l agriculture des Pays de la Loire Données régionales et spécificités départementales

Panorama de l agriculture des Pays de la Loire Données régionales et spécificités départementales Panorama de l agriculture des Pays de la Loire Données régionales et spécificités départementales Décembre 211 Pôle Economie et Prospective 1 Ce panorama a été produit par le Pôle Economie et Prospective

Plus en détail

«Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable»

«Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable» «Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable» Workshop Luxembourg, le 01 décembre 2006 A. TURLOT et B. DUQUESNE FAO Introduction Selon la FAO, les femmes rurales

Plus en détail

Le Parlement et le Gouvernement

Le Parlement et le Gouvernement et chiffres clés 2 3 Le plus important régime de retraite Le cadre général Le système de retraite français, fondé depuis 1945 sur la technique de la répartition, repose sur la solidarité entre les générations.

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

Les salaires des dirigeants de société et leur évolution à moyen terme (1993-2003)

Les salaires des dirigeants de société et leur évolution à moyen terme (1993-2003) Les salaires des dirigeants de société et leur évolution à moyen terme (1993-2003) Frédéric Brouillet Les dirigeants salariés ne constituent pas un ensemble homogène en termes de revenus : le domaine d

Plus en détail

Leader sur le marché des professionnels,

Leader sur le marché des professionnels, Leader sur le marché des professionnels, Le Crédit Agricole Loire Haute-Loire finance 60% des entrepreneurs individuels Un réseau spécifique et de proximité dédié aux Professionnels. L ESPACE LIBRE SERVICE

Plus en détail

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Irish Farmers Association catherinelascurettes@ifa ifa.ieie

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

1 Dossier de presse. Dossier. de presse

1 Dossier de presse. Dossier. de presse 1 Dossier de presse Dossier de presse Sommaire Un nouveau schéma de développement économique La genèse du projet... 4 Un territoire riche... 4 La technopole Agrinove, la référence de l agriculture de demain...

Plus en détail

predica Notre métier, vous protéger, vous et vos proches

predica Notre métier, vous protéger, vous et vos proches predica Notre métier, vous protéger, vous et vos proches predica, filiale du groupe crédit agricole assurances, est aujourd hui le 2ème assureur vie en France. Ce leadership repose sur la force du modèle

Plus en détail

Stock-options et Attributions Gratuites d Actions

Stock-options et Attributions Gratuites d Actions Stock-options et Attributions Gratuites d Actions 1 P remière banque privée en France en termes d actifs sous gestion, BNP Paribas a mis en place une organisation et des équipes totalement dédiées à la

Plus en détail

Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49

Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49 Impact de la variabilité des prix des produits agricoles et des intrants sur les exploitations en France Marc VARCHAVSKY Conseil National CER FRANCE Olivier BOUCHONNEAU Président de CER FRANCE 49 Colloque

Plus en détail

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Le 9 décembre 2010 P.R.I. «Nov alim» Lycée agricole Laval (53) Visite en présence de Jacques Auxiette, Président du Conseil régional des

Plus en détail