SEPTEMBRE Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SEPTEMBRE 2015. Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON"

Transcription

1 SEPTEMBRE 2015 Dr BOUVIER Aurélie Service de Chirurgie digestive CHU le Bocage DIJON

2 Foie Vésicule biliaire Estomac Voies biliaires Duodénum Pancréas

3 Canal de Wirsung Cholédoque Sphincter d Oddi

4 eau 95%, électrolytes (Cl, HCO3, Na, K) acides biliaires, phospholipides, cholestérol, bilirubine conjuguée

5 CALCULS BILIAIRES Cholestéroliques : 80% Pigmentaires = bilirubinate de calcium (noirs ou bruns) 25% de la population > 50 ans F > H

6 - Ethnie : indiens Amérique du nord +++, pays scandinaves, Chili - Age : augmentation avec âge, 2 H / 1 F - Obésit sité - Alimentation hypercalorique, riche en AG poly-insatur insaturés - Médicaments : clofibrate, oestrogènes - Maladies intestinales : Crohn, résection r iléale terminale, court-circuit circuit jéjunal junal pour obésit sité - Mucoviscidose (malabsorption acides biliaires)

7

8

9

10 foie estomac vésicule pancréas cholédoque duodénum

11 Colique hépatiqueh Cholécystite Angiocholite Pancréatiteatite

12 foie estomac vésicule pancréas cholédoque duodénum

13 - Brutale,, d embld emblée e maximale - Epigastrique (1/2) ou Hypochondre droit - Irradiation vers omoplate / épaule droite - Entre 1 et 4h - inhibition respiratoire - Nausées/ vomissements Examen : palpation HCD douloureuse Bilan hépatique h normal Traitement : antispasmodique + antalgique Puis TTT Chirurgical: Cholécystectomie

14

15

16 foie estomac pancréas duodénum

17

18 Inflammation aiguë de vésicule v par calcul obstructif du cystique - Douleur - Fièvre - Grosse vésicule v tendue - Bilan hépatique h normal - Echographie : augmentation VB, paroi épaissie, calcul - Traitement : antibiotiques puis cholécystectomie cystectomie

19 Complications: - Cholécystite suppurée : fièvre 40 C C oscillante, risque collapsus - Péritonite biliaire : perforation - Abcès s sous-hépatique -iléus biliaire Traitement: Antalgiques + antibiotiques (BGN, anaérobies) Chirurgie = cholécystectomie cystectomie urgente si signes gravité,, sinon dans les 48 heures (mortalité < 1%)

20

21 foie estomac vésicule pancréas duodénum

22 Calcul obstructif de la voie biliaire principale Triade douleur + fièvre + ictère - Anomalies du bilan hépatiqueh - Echographie : calcul visible possible, dilatation voies biliaires intra hépatiques et cholédoque - Bili-IRM ou echo-endoscopie endoscopie des voies biliaires Traitement Antibiotiques adaptés s intra-veineux Sphinctérotomie endoscopique puis cholécystectomie cystectomie ou Cholécystectomie + cholangiographie per-op opératoire

23 Bili-IRM

24

25

26 Exclusif

27

28 foie estomac vésicule pancréas duodénum

29 Tableau clinique impressionnant Douleur épigastrique transfixiante, brutale, position antalgique en chien de fusil, vomissements Diagnostic = Augmentation de la lipase > 3N Augmentation de l ALAT l +++ pour origine biliaire Echographie abdominale / TDM abdomino-pelvien

30 PANCRÉATITE AIGUE Atteinte pancréatique atique oedémateuse et/ou nécrotico-hémorragique (30-40%) Etiologie Lithiase biliaire (45-60%) Alcool (30-40%) Autres (15-20%): 20%): hypertriglycérid ridémie, hypercalcémie, iatrogène, infectieuses, Mortalité 1à 3% si pancréatite atite bénigneb 25 à 35 % si nécroticon crotico-hémorragique

31 Traitement symptomatique = mesures de réanimation r (antalgiques, remplissage vasculaire) Traitement spécifique Origine biliaire: Sphinctérotomie par voie rétrograde r si Angiocholite associée Ictère Origine alcoolique : arrêt de l intoxicationl

32 Lésions inflammatoires chroniques du parenchyme pancréatique atique avec bouchons protéiques +/- calcifiés s au sein des canaux dilatés Évolution vers fibrose Destruction pancréas as exocrine Destruction pancréas as endocrine

33 Douleur : par crises (qq heures à qq jours) Calmée e par l antl antéflexion du tronc Disparaissent au cours de l él évolution Amaigrissement Complications aigues : Pancr Pancréatites atites aigues, pseudo-kystes (20-40%), hémorragie h digestives, épanchements Complications chroniques : insuffisance pancréatique atique exocrine (après s 8 à10 ans d éd évolution) : syndrome de malabsorption (syndrome carentiel et stéathorr athorrée) Insuffisance endocrine : diabète Cancer pancréas as: RR 1,8 à4 après s 20 ans d éd évolution (pas de dépistage recommandé)

34 Règles hygiéno no-diététiquestiques : Arrêt de l alcool, l assistance nutritionnelle Ttt de la douleur : médicaux, m endoscopiques (dilatation, prothèse) Ttt de la malabsorption : extrait pancréatiques atiques Ttt du diabète Ttt chirurgical (rare)

35

SEPTEMBRE 2014. Dr Lagoutte nicolas Service de Chirurgie digestive- CHU DIJON

SEPTEMBRE 2014. Dr Lagoutte nicolas Service de Chirurgie digestive- CHU DIJON SEPTEMBRE 2014 Dr Lagoutte nicolas Service de Chirurgie digestive- CHU DIJON Foie Vésicule biliaire Estomac Voies biliaires Duodénum Pancréas ANATOMIE Canal de Wirsung Cholédoque Sphincter d Oddi COMPOSITION

Plus en détail

La lithiase biliaire (258) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005)

La lithiase biliaire (258) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) La lithiase biliaire (258) Professeur Jean-Pierre ZARSKI Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) Pré-Requis : Clinique : diagnostic des ictères - douleurs biliaires (colique hépatique) PCEM2 Biologique : exploration

Plus en détail

Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans

Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans Enoncé Une femme de 65 ans, obèse, vous consulte en urgence pour une douleur épigastrique irradiant dans l épaule droite apparue brutalement il y a 3 heures

Plus en détail

Hépato-gastro. Item 258: Lithiase biliaire et complications. Plan. - Généralités

Hépato-gastro. Item 258: Lithiase biliaire et complications. Plan. - Généralités 1 sur 8 30/08/2011 21:25 Hépato-gastro Item 258: Lithiase biliaire et complications Plan - Généralités A. LITHIASE DE LA VBA Lithiase VBA non compliquée Colique hépatique Cholécystite aiguë Cholécystite

Plus en détail

Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Les pancréatites chroniques alcooliques (269) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Physiologie de la sécrétion pancréatique Métabolisme de l'alcool Sémiologie des douleurs pancréatiques Résumé

Plus en détail

Patho Chir Cours 5. Lithiase Biliaires Pancréatite Cancer du pancreas

Patho Chir Cours 5. Lithiase Biliaires Pancréatite Cancer du pancreas Patho Chir Cours 5 Lithiase Biliaires Pancréatite Cancer du pancreas Les Voies biliaires Les Voies biliaires Les Voies biliaires Les Lithiases biliaires Epidémiologie Facteurs favorisants Les Lithiases

Plus en détail

Voies biliaires. Olivier Lucidarme

Voies biliaires. Olivier Lucidarme Voies biliaires Olivier Lucidarme VB intrahépatiques VB Principale Sgt hilaire Sgt épiploique Sgt rétro duodénopancréatique Sgt intrapariétal VB accessoire Vésicule Canal cystique Lithiase biliaire et

Plus en détail

Item 258 : Lithiase biliaire et ses complications

Item 258 : Lithiase biliaire et ses complications Item 258 : Lithiase biliaire et ses complications Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Incidence et prévalence...1 2 Facteurs de risque... 2 3 Dépistage... 3 4 Diagnostic de la lithiase

Plus en détail

CAT devant un ictère cholestatique

CAT devant un ictère cholestatique CAT devant un ictère cholestatique Dr N.Annane, L.Abid Service de chirurgie viscérale. Pr. L.Abid Hôpital de Bologhine Introduction, définition L ictère est un symptôme clinique coloration jaune des téguments

Plus en détail

Sémiologie pancréatique

Sémiologie pancréatique Sémiologie pancréatique Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Pancréas Sémiologie Examens complémentaires:

Plus en détail

compliquée (surinfection aiguë ou chronique, Il faut alors assurer un diagnostic de éventuelles complications, en particulier chez les

compliquée (surinfection aiguë ou chronique, Il faut alors assurer un diagnostic de éventuelles complications, en particulier chez les La lithiase vésiculaire peut être asymptomatique (ASP, échographie) aucune investigation complémentaire douloureuse (colique hépatique) compliquée (surinfection aiguë ou chronique, migration cholédocienne,

Plus en détail

LES DOULEURS ABDOMINALES

LES DOULEURS ABDOMINALES Sémiologie digestive Année 2015 3émes années de médecine Dr KAHOUL FATIMA-ZOHRA-Clinique de Médecine interne LES DOULEURS ABDOMINALES I/ INTRODUCTION : La douleur abdominale est un motif fréquent de consultation.

Plus en détail

ABREGE D HEPATO-GASTRO-ETROLOGIE- 2ème édition - Partie «Connaissances» - Octobre 2012 par la CDU-HGE - Editions Elsevier-Masson

ABREGE D HEPATO-GASTRO-ETROLOGIE- 2ème édition - Partie «Connaissances» - Octobre 2012 par la CDU-HGE - Editions Elsevier-Masson Chapitre 27 : Item 269 - Pancréatite chronique I. Définition et incidence II. Facteurs de risque et étiologie III. Diagnostic IV. Évolution et pronostic V. Principes thérapeutiques OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Plus en détail

Item 269 : Pancréatite chronique

Item 269 : Pancréatite chronique Item 269 : Pancréatite chronique Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Définition et incidence...1 2 Facteurs de risque et étiologie...2 3 Diagnostic...3 3. 1 Clinique... 1 3. 2 Biologie...

Plus en détail

Reflux gastro-oesophagien

Reflux gastro-oesophagien Reflux gastro-oesophagien Définition: reflux de sécrétions acides de l estomac vers l œsophage Epidémiologie: > 10% de la population Etiologie: - incontinence de la barrière œsogastrique - facteurs favorisants:

Plus en détail

PANCREATITE CHRONIQUE CALCIFIANTE (PCC) 1 -DEFINITION 2 -ETIOLOGIE-PHYSIOPATHOLOGIE 3 -DIAGNOSTIC 4 -TRAITEMENT

PANCREATITE CHRONIQUE CALCIFIANTE (PCC) 1 -DEFINITION 2 -ETIOLOGIE-PHYSIOPATHOLOGIE 3 -DIAGNOSTIC 4 -TRAITEMENT PANCREATITE CHRONIQUE CALCIFIANTE (PCC) 1 -DEFINITION 2 -ETIOLOGIE-PHYSIOPATHOLOGIE 3 -DIAGNOSTIC 4 -TRAITEMENT définition anomalies des canaux pancréatiques (zônes de sténose et de dilatation, bouchons

Plus en détail

1 Lithiase vésiculaire C Rivet- Hépatologie pédiatrique Hôpital HFME-Lyon Liège 2/04/2011 2 Plan Rappel physiopathologique Pathogénie Etiologies Formes cliniques Diagnostic Traitement 3 «Maladie calculeuse»

Plus en détail

Le cancer du pancréas exocrine est la plus fréquente et la plus grave des tumeurs pancréatiques.

Le cancer du pancréas exocrine est la plus fréquente et la plus grave des tumeurs pancréatiques. Tumeurs du pancréas (155) Professeur B. CHAUFFERT (Département d Oncologie. Centre Georges François Leclerc. Dijon), Professeur F. MORNEX (Département de Radiothérapie. Centre Hospitalier Lyon Sud), Professeur

Plus en détail

- PA oedèmateuse / nécrotique

- PA oedèmateuse / nécrotique 1 sur 6 30/08/2011 21:26 Hépato-gastro Item 268: Pancréatite aiguë Objectifs CNCI - Diagnostiquer une pancréatite aiguë Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge. Recommandations

Plus en détail

Sémiologie du Foie hors cirrhose et hépatite virale. Pr Eric NGUYEN-KHAC UFR médecine Amiens 2011

Sémiologie du Foie hors cirrhose et hépatite virale. Pr Eric NGUYEN-KHAC UFR médecine Amiens 2011 Sémiologie du Foie hors cirrhose et hépatite virale Pr Eric NGUYEN-KHAC UFR médecine Amiens 2011 Sommaire Examen du foie Les douleurs hépatiques La biologie du foie Les examens morphologiques L histologie

Plus en détail

Travail de recherche UE 2.8 S3 : Processus Obstructif La lithiase biliaire (ou calcul biliaire)

Travail de recherche UE 2.8 S3 : Processus Obstructif La lithiase biliaire (ou calcul biliaire) Travail de recherche UE 2.8 S3 : Processus Obstructif La lithiase biliaire (ou calcul biliaire) Introduction Un processus est défini par plusieurs composantes qui sont: Facteurs favorisants (étiologie,

Plus en détail

Cours 32 : Sémiologie pancréatique (Circonstances de découverte des maladies pancréatiques)

Cours 32 : Sémiologie pancréatique (Circonstances de découverte des maladies pancréatiques) UE 3 Appareil Digestif Professeur Ruszniewski Le 14/11/13 de 11h30 à 12h30 Ronéotypeuse : Clara Sekely Ronéolectrice : Pauline Sevrain Cours 32 : Sémiologie pancréatique (Circonstances de découverte des

Plus en détail

LITHIASE BILIAIRE. Docteur Cédric Bornes. Médecin généraliste Service de médecine somatique EPS Maison Blanche

LITHIASE BILIAIRE. Docteur Cédric Bornes. Médecin généraliste Service de médecine somatique EPS Maison Blanche LITHIASE BILIAIRE Docteur Cédric Bornes Médecin généraliste Service de médecine somatique EPS Maison Blanche IFITS 2012-2013 Rappels anatomiques Anatomie des voies biliaires Foie Vésicule bilaire Canal

Plus en détail

Pathologies Abdominales non traumatiques

Pathologies Abdominales non traumatiques Douleurs: Pathologies Abdominales non traumatiques Motif de 5 à 10% des consultations aux urgences Source d angoisse et de manifestations émotionnelles importantes Nécessite une hiérarchisation dans la

Plus en détail

Lithiase Biliaire. Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016

Lithiase Biliaire. Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016 Lithiase Biliaire Manuia Van Bastolaer Cours IFSI 2016 PLAN Physiopathologie Le foie Les voies biliaires La bile Les calculs biliaires Pathologies 1. Lithiase vésiculaire non compliquée 2. Colique hépatique

Plus en détail

Us et abus des examens d imagerie médicale en pathologie digestive

Us et abus des examens d imagerie médicale en pathologie digestive Us et abus des examens d imagerie médicale en pathologie digestive M. MELANGE michel.melange@uclouvain.be Dampremy 9 janvier 2010 Prescription d imagerie par le médecin généraliste à 22% de ses patients;

Plus en détail

Conduite à tenir devant une cholestase

Conduite à tenir devant une cholestase XI journée de l AGERT Conduite à tenir devant une cholestase Pr Ass Diffaa Azeddine Service de gastroenterologie CHU Mohamed VI Introduction Définition: diminution ou arrêt de passage de la bile vers le

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UN ICTERE. F Banon, Unité d endoscopie digestive, Synergia

PRISE EN CHARGE D UN ICTERE. F Banon, Unité d endoscopie digestive, Synergia PRISE EN CHARGE D UN ICTERE A Brams, Viscéralis, Synergia F Banon, Unité d endoscopie digestive, Synergia CAS CLINIQUE Monsieur X, âgé de 69 ans, vous consulte pour un ictère associé à une altération de

Plus en détail

Cancer du pancréas (155) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Cancer du pancréas (155) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Cancer du pancréas (155) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Rapports anatomiques du pancréas Voie de drainage lymphatique. Sémiologie de la douleur pancréatique. Syndrome cholestatique.

Plus en détail

Prof. Olivier CHAZOUILLERES

Prof. Olivier CHAZOUILLERES Prof. Olivier CHAZOUILLERES Cholangite sclérosante Savoir évoquer une cholangite sclérosante Savoir évoquer le diagnostic Connaître les différents traitements et les modalités de surveillance Conflits

Plus en détail

Lithiase intrahépatique : le syndrome LPAC

Lithiase intrahépatique : le syndrome LPAC Lithiase intrahépatique : le syndrome LPAC Raphaëlle Audollent CHU de Brest Homme de 36 ans d origine espagnole Motif d hospitalisation 2 épisodes récents d angiocholite ATCD personnel: Cholécystectomie

Plus en détail

L ALIMENTATION AU COURS DES DIFFERENTES PATHOLOGIES ET CHIRURGIES DU TUBE DIGESTIF

L ALIMENTATION AU COURS DES DIFFERENTES PATHOLOGIES ET CHIRURGIES DU TUBE DIGESTIF L ALIMENTATION AU COURS DES DIFFERENTES PATHOLOGIES ET CHIRURGIES DU TUBE DIGESTIF Principes de la réalimentation Réintroduction progressive des aliments en tenant compte: des quantités de la qualité nutritionnelle

Plus en détail

explorations pancréatites chroniques pancréatites aiguës tumeurs du pancréas autres affections pancréatiques

explorations pancréatites chroniques pancréatites aiguës tumeurs du pancréas autres affections pancréatiques 7. Pancréas Date de publication : janvier 2004 explorations pancréatites pancréatites aiguës tumeurs du pancréas autres affections pancréatiques 7.1. Explorations 7.1.1. Décrire les différentes méthodes

Plus en détail

URGENCES UROLOGIE Malika DJOUADOU IDE-Urologie-St Louis Dr A. CORTESSE Chirurgien-Urologie-St Louis

URGENCES UROLOGIE Malika DJOUADOU IDE-Urologie-St Louis Dr A. CORTESSE Chirurgien-Urologie-St Louis Urgences URGENCES UROLOGIE Malika DJOUADOU IDE-Urologie-St Louis Dr A. CORTESSE Chirurgien-Urologie-St Louis Dr A. de GOUVELLO MG-Urologie-St Louis Rétention aigue d urines ou R.A.U Hématurie Infections

Plus en détail

Pathologie biliaire Philippe Sogni AP-HP, service d Hépatologie, hôpital Cochin et Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016, Université Paris

Pathologie biliaire Philippe Sogni AP-HP, service d Hépatologie, hôpital Cochin et Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016, Université Paris Pathologie biliaire Philippe Sogni AP-HP, service d Hépatologie, hôpital Cochin et Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité 1 Quelques chiffres Prévalence

Plus en détail

Sémiologie digestive. Dr ABED

Sémiologie digestive. Dr ABED Sémiologie digestive Dr ABED Troubles du transit Transit normal La durée normal : variable, durée moyenne 24 heures Nombre : Les selles normales sont émises 1 à 2 fois par jours Aspect : homogène et moulée

Plus en détail

Diagnostic, biopsie pour anapath Bilan d extension (stade TNM) Traitement: Curatif: dissection sous muqueuse pour stade T1sm N0 M0

Diagnostic, biopsie pour anapath Bilan d extension (stade TNM) Traitement: Curatif: dissection sous muqueuse pour stade T1sm N0 M0 Cancer rectal Diagnostic, biopsie pour anapath Bilan d extension (stade TNM) Traitement: Curatif: dissection sous muqueuse pour stade T1sm N0 M0 Rectite radique Bilio pancréatique K V.B.P Ampulome diagnostic

Plus en détail

Anatomie et physiologie du foie, des voies biliaires et du pancréas

Anatomie et physiologie du foie, des voies biliaires et du pancréas Anatomie et physiologie du foie, des voies biliaires et du pancréas as Processus pathologiques obstructifs UE 2.8.S3 Dr Samy BOUSSOUKAYA Chef de clinique en hépatologie Hôpital Louis Mourier, Université

Plus en détail

Biochimie et appareil digestif. Introduction. Aliments complexes. Cours de PCEM2 Dr. Claude Bendavid

Biochimie et appareil digestif. Introduction. Aliments complexes. Cours de PCEM2 Dr. Claude Bendavid Biochimie et appareil digestif Cours de PCEM2 Dr. Claude Bendavid Introduction Aliments : structures et composés complexes Digestion et Absorption : activité intégrée et complexe des organes digestifs

Plus en détail

LES TUMEURS DU PANCREAS Item 155. Module 10 Pr Daniel JAECK OBJECTIFS

LES TUMEURS DU PANCREAS Item 155. Module 10 Pr Daniel JAECK OBJECTIFS Faculté de Médecine ULP Strasbourg Année 2002 219 LES TUMEURS DU PANCREAS Item 155. Module 10 Pr Daniel JAECK OBJECTIFS A. ADENOCARCINOME CANALAIRE Connaître les principaux symptômes révélateurs d un adénocarcinome

Plus en détail

CIRRHOSE. La cirrhose traduit l'évolution prolongée d'un processus de destruction et de reconstruction hépatocytaire.

CIRRHOSE. La cirrhose traduit l'évolution prolongée d'un processus de destruction et de reconstruction hépatocytaire. CIRRHOSE Définition La fibrose est une prolifération de la matrice extra-cellulaire dont le principal constituant est le collagène. La fibrose est un processus cicatriciel où la formation de matrice est

Plus en détail

Douleurs abdominales de la personne âgée aux urgences. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique

Douleurs abdominales de la personne âgée aux urgences. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique + Douleurs abdominales de la personne âgée aux urgences Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique + 2 Questions 1. Résultats de l évaluation gériatrique? 93 ans 89 ans 92 ans 87 ans 2. Balance Bénéfices-

Plus en détail

Section G : Système gastro-intestinal

Section G : Système gastro-intestinal G G01. Troubles de la déglutition : dysphagie haute (la lésion peut être haute ou basse) G02. Troubles de la déglutition : dysphagie basse (la lésion sera basse) G03. Pyrosis/douleur thoracique : hernie

Plus en détail

PANCREATITE AIGUE. Prise en charge initiale

PANCREATITE AIGUE. Prise en charge initiale SESSION REANIMATION PANCREATITES Prise en charge initiale des panctréatites Dr P-A Rodié Talbère Pôle d Anesthésie CHRU de Lille 1 PANCREATITE AIGUE Prise en charge initiale P-A Rodié Talbère CHRU Lille,

Plus en détail

INVAGINATION Intestinale aiguë. Dr Aaron VUNDA

INVAGINATION Intestinale aiguë. Dr Aaron VUNDA INVAGINATION Intestinale aiguë Dr Aaron VUNDA 1 Invagination DEFINITION: L invagination intestinale survient lorsqu un segment intestinal et son mésentère pénètrent dans l intestin d aval et s y incarcèrent

Plus en détail

LE VIEILLISEMENT DE L'APPAREIL DIGESTIF

LE VIEILLISEMENT DE L'APPAREIL DIGESTIF 17.10.08 Dr Frant Gérontologie LE VIEILLISEMENT DE L'APPAREIL DIGESTIF I)La bouche et l'oropharynx A)Les dents B)Les glandes salivaires C)La langue D)Les troubles de la déglutition II)L'oesophage III)L'estomac

Plus en détail

22/12/2009 RAPPEL ANATOMIQUE (1) FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS RAPPEL ANATOMIQUE (3) RAPPEL ANATOMIQUE (2) 10/12/09 10/12/09 10/12/09

22/12/2009 RAPPEL ANATOMIQUE (1) FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS RAPPEL ANATOMIQUE (3) RAPPEL ANATOMIQUE (2) 10/12/09 10/12/09 10/12/09 22/12/2009 RAPPEL ANATOMIQUE (1) FOIE, VOIES BILIAIRES, PANCREAS 10/12/09 RAPPEL ANATOMIQUE (3) RAPPEL ANATOMIQUE (2) 10/12/09 2 3 10/12/09 4 1 BIOLOGIE IMAGERIE Pour le foie : Transaminases, bilirubine,

Plus en détail

Hypochondre droit epigastrique et.. C. Perrier Clermont-Ferrand E. Hinglais Paris F. Rouyer Séclin B. Claessens, Bruxelles

Hypochondre droit epigastrique et.. C. Perrier Clermont-Ferrand E. Hinglais Paris F. Rouyer Séclin B. Claessens, Bruxelles Hypochondre droit epigastrique et.. C. Perrier Clermont-Ferrand E. Hinglais Paris F. Rouyer Séclin B. Claessens, Bruxelles Les possibles Epanchement Les 3 sites Vésicule Dilatation pyélo-calicielles Jamais

Plus en détail

N 258 - Lithiase biliaire et complications.

N 258 - Lithiase biliaire et complications. N 258 - Lithiase biliaire et complications. Dr Frédéric PRAT Objectifs Diagnostiquer une lithiase biliaire et ses complications. Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge Argumenter

Plus en détail

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON MILLE Sara Ronéo de Module 5 LABERGERIE Laura Cours de Mr LECOMTE Le 21/02/11 Le cours est disponible sur l'ent TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON Épidémiologie du Cancer Colo-rectal (CCR): Le

Plus en détail

Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes Introduction Maladie alcoolique du foie Alcool = molécule soluble, absorbée au niveau du tractus gastrointestinal Passe dans sang et rapidement cerveau, foie, poumons (organes très vascularisés) Passe

Plus en détail

BILI-IRM ET CHIRURGIE BILIAIRE

BILI-IRM ET CHIRURGIE BILIAIRE BILI-IRM ET CHIRURGIE BILIAIRE C. Hoeffel L. Azizi M. Lewin A. Belkacem L. Arrivé JM. Tubiana Radiologie Hôpital Saint-Antoine Paris 12 INTRODUCTION La cholangio-irm est devenue le meilleur examen d'exploration

Plus en détail

THROMBOSE VEINEUSE PORTO-MÉSENTERIQUE

THROMBOSE VEINEUSE PORTO-MÉSENTERIQUE THROMBOSE VEINEUSE PORTO-MÉSENTERIQUE De Jean-Baptiste DANSET DES (3ème semestre) Sous la direction du Docteur Aurélie PLESSIER Centre référence des maladies vasculaires du foie Service d Hépatologie Hôpital

Plus en détail

DOULEURS ABDOMINALES. I. Caractéristiques de la douleur à faire préciser par l interrogatoire

DOULEURS ABDOMINALES. I. Caractéristiques de la douleur à faire préciser par l interrogatoire Univ-Rennes1-Poycopié Médecine M2-Sémiologie du Foie et des Voies Biliaires 1 DOULEURS ABDOMINALES Jean-François Bretagne La douleur abdominale est un motif fréquent de consultation en médecine générale

Plus en détail

Anatomie des tumeurs: Signes et symptômes d évolution des cancers. Renée Dugas MD Soins palliatifs CHUM-HND

Anatomie des tumeurs: Signes et symptômes d évolution des cancers. Renée Dugas MD Soins palliatifs CHUM-HND Anatomie des tumeurs: Signes et symptômes d évolution des cancers Renée Dugas MD Soins palliatifs CHUM-HND Cancers les plus fréquents: par ordre décroissant Poumons Côlon et rectum Sein Prostate Pancréas

Plus en détail

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Chirurgie de l adénocarcinome du pancréas Pr Kafih - Pr Amraoui - Pr Mohsine 1. Introduction Ce référentiel ne traitera que le cancer du pancréas

Plus en détail

Hémorragie digestive

Hémorragie digestive Hémorragie digestive Tableau clinique perte de sang : hématémèse, melena, perte de sang rouge par voie basse choc hémorragique anémie chronique ferriprive : voir anémie Anamnèse antécédents de maladie

Plus en détail

LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANTL

LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANTL LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANTL Dr R. Dubois - Lyon Pr F.Varlet St Etienne Introduction Sujet difficile, source possible d d ERREURS diagnostiques et thérapeutiques Motif pluriquotidien de consultation

Plus en détail

Le Nourrisson Vomisseur. Stéphanie FRANCHI-ABELLA et Cindy FAYARD et toute l équipe de radiopédiatrie de l hôpital Bicêtre

Le Nourrisson Vomisseur. Stéphanie FRANCHI-ABELLA et Cindy FAYARD et toute l équipe de radiopédiatrie de l hôpital Bicêtre Le Nourrisson Vomisseur Stéphanie FRANCHI-ABELLA et Cindy FAYARD et toute l équipe de radiopédiatrie de l hôpital Bicêtre Orientation diagnostique l Vomissements régurgitations l Âge, Intervalle libre

Plus en détail

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire Table des matières Liste des tableaux... XIII I Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire 1 Les glucides... 3 Les différents types de glucides... 3 Classification biochimique (3). Classification

Plus en détail

Chapitre 19 : Item 224 Appendicite de l enfant et de l adulte

Chapitre 19 : Item 224 Appendicite de l enfant et de l adulte Chapitre 19 : Item 224 Appendicite de l enfant et de l adulte I. Physiopathologie II. Diagnostic III. Prise en charge d une appendicite aiguë OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Diagnostiquer une appendicite chez l

Plus en détail

FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision. Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil

FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision. Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil Définition : Fièvre =Température rectale > 38 c (déréglage du point d équilibre thermique au niveau Hypothalamus)

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ AU DROIT À PENSION PANCRÉATITE CHRONIQUE

LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ AU DROIT À PENSION PANCRÉATITE CHRONIQUE LIGNES DIRECTRICES SUR L ADMISSIBILITÉ AU DROIT À PENSION PANCRÉATITE CHRONIQUE CMP 00951 CIM-9 577.1 DÉFINITION La pancréatite chronique est une maladie inflammatoire chronique du pancréas caractérisée

Plus en détail

CALCUL CHOLESTEROLIQUE (80% ) Bile sursaturée en cholestérol

CALCUL CHOLESTEROLIQUE (80% ) Bile sursaturée en cholestérol AVRIL 2011 Expert : F SEVENET Formateur : JP DUBROMER Maitriser la physiopathologie de la lithiase biliaire Savoir faire le diagnostic clinique d une cholécystite et d une lithiase choledocienne Savoir

Plus en détail

Conséquences des résections courtes et longues du grêle et du côlon. Amélie BARRE DES hépato-gastro

Conséquences des résections courtes et longues du grêle et du côlon. Amélie BARRE DES hépato-gastro Conséquences des résections courtes et longues du grêle et du côlon Amélie BARRE DES hépato-gastro ANATOMIE PHYSIOLOGIE : absorption Duodéno-jéjunale : eau (44%) électrolytes (Na 13%, K, Ca, Mg) glucides,

Plus en détail

Cas clinique d Hépato Gastro Entérologie Professeur GLEHEN

Cas clinique d Hépato Gastro Entérologie Professeur GLEHEN Cas clinique d Hépato Gastro Entérologie Professeur GLEHEN Mme F., 55 ans, consulte pour des douleurs abdominales de l hypochondre droit apparues il y a 4 h. Ces douleurs sont arrivées brutalement et irradient

Plus en détail

Sémiologie digestive pédiatrique. jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr

Sémiologie digestive pédiatrique. jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr Sémiologie digestive pédiatrique jean-pierre.hugot@rdb.aphp.fr Troubles du transit intestinal Analyse du transit Selles de consistance normale Moulées Molles (sein, hydrolysats de protéines) Marron si

Plus en détail

ANOMALIES DU RYTHME MENSTRUEL

ANOMALIES DU RYTHME MENSTRUEL DÉFINITIONS: } Aménorrhée: Absence du flux menstruel chez une femme en âge d'être réglée. } Aménorrhée primaire e : Absence d'apparition des premières règles à partir de l'âge de 17 (16) ans. } Aménorrhée

Plus en détail

UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 6 : MALADIES DES VOIES BILIAIRES ET DU PANCREAS.

UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 6 : MALADIES DES VOIES BILIAIRES ET DU PANCREAS. UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N 6 : MALADIES DES VOIES BILIAIRES ET DU PANCREAS. Ictère : o Métabolisme de la bilirubine : hème (hémoglobine) catabolisée en bilirubine -> transportée dans le plasma sous

Plus en détail

Objectifs nationaux rédigés par les membres de la collégiale des universitaires en Hépato-Gastroentérologie - Version 2006

Objectifs nationaux rédigés par les membres de la collégiale des universitaires en Hépato-Gastroentérologie - Version 2006 Objectifs nationaux rédigés par les membres de la collégiale des universitaires en Hépato-Gastroentérologie - Version 2006 6. Pancréas 6.1. Explorations 6.1.1. Décrire les différentes méthodes d'exploration

Plus en détail

La gastrostomie endoscopique percutanée

La gastrostomie endoscopique percutanée La gastrostomie endoscopique percutanée Définition: Gastros: estomac Stomie: ouverture à la peau Percutanée: on traverse la peau Endoscopique: on va voir à l intérieur de l estomac avec un endoscope technique

Plus en détail

URGENCES BILIAIRES "cas cliniques" Lombard Vincent

URGENCES BILIAIRES cas cliniques Lombard Vincent URGENCES BILIAIRES "cas cliniques" Lombard Vincent Scanner sans injection.. Homme 61 ans Douleurs abdominales brutales Hypochondre droit Murphy positif Cholestase et hyperbilirubinémie Hyperleucocytose,

Plus en détail

STRATEGIE D EXPLORATION D UNE DIARRHEE CHRONIQUE. Virginie GIBAUD CHRU DUPUYTREN LIMOGES

STRATEGIE D EXPLORATION D UNE DIARRHEE CHRONIQUE. Virginie GIBAUD CHRU DUPUYTREN LIMOGES STRATEGIE D EXPLORATION D UNE DIARRHEE CHRONIQUE Virginie GIBAUD CHRU DUPUYTREN LIMOGES DIAGNOSTIC POSITIF Définition : selles - trop abondantes P > 300g/j - et/ou trop fréquentes > 3/j - et/ou trop liquides

Plus en détail

Pancréatite de l enfant. Dr THOMASSIN Journée DES 28/01/2011

Pancréatite de l enfant. Dr THOMASSIN Journée DES 28/01/2011 Pancréatite de l enfant Dr THOMASSIN Journée DES 28/01/2011 Clinique pancréatite aigue Y penser à tout âge SR à 1,1 Douleur abdominale aigue +++ ( > 75% cas), souvent épigastrique, brutale, d intensité

Plus en détail

Ictère et sténose duodénale au cours du cancer du pancréas

Ictère et sténose duodénale au cours du cancer du pancréas Ictère et sténose duodénale au cours du cancer du pancréas Situation du problème Survie médiane 11 mois - 80 % d obstruction biliaire - 20 % d obstruction duodénale Maire F,Am J Gastroenterol. 2006 Cancer

Plus en détail

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée Chapitre 22 : Item 234 Diverticulose colique et sigmoïdite I. Définitions - Anatomie II. Épidémiologie physiopathologie III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée IV. Complications de la diverticulose

Plus en détail

Sémiologie intestinale

Sémiologie intestinale Sémiologie intestinale Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Sémiologie INTESTIN Explorations

Plus en détail

co-fondateurs Infection des voies biliaires C. TRESALLET, B. ROYER, F. MENEGAUX

co-fondateurs Infection des voies biliaires C. TRESALLET, B. ROYER, F. MENEGAUX Chapitre41 Infection des voies biliaires C. TRESALLET, B. ROYER, F. MENEGAUX 1. Points essentiels L angiocholite est une infection de la bile secondaire à une obstruction des voies biliaires. La cause

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA PANCREATITE AIGUE DANS LES 10 PREMIERS JOURS. Marianne Picard CHU Limoges

PRISE EN CHARGE DE LA PANCREATITE AIGUE DANS LES 10 PREMIERS JOURS. Marianne Picard CHU Limoges PRISE EN CHARGE DE LA PANCREATITE AIGUE DANS LES 10 PREMIERS JOURS Marianne Picard CHU Limoges Définition Atteinte inflammatoire pancréatique pouvant aller jusqu à la nécrose, d étiologie variée, avec

Plus en détail

Syndrome de malabsorption

Syndrome de malabsorption Syndrome de malabsorption Dr Kareen Billiemaz CHU Saint Etienne 2011 Malabsorption Maldigestion intraluminale Malabsorption entérocytaire Atteinte lymphatique Rappel Hypochlorydrie pepsine pullulation

Plus en détail

Item 196 - SYNDROMES ABDOMINAUX ET GROSSESSE

Item 196 - SYNDROMES ABDOMINAUX ET GROSSESSE Item 196 - SYNDROMES ABDOMINAUX ET GROSSESSE I- INTRODUCTION Tout syndrome abdominal peut se voir pendant la grossesse. Des interventions chirurgicales sont réalisées chez 0,3 % des femmes enceintes. Nous

Plus en détail

LITHIASE BILIAIRE. Guidelines de l EASL *

LITHIASE BILIAIRE. Guidelines de l EASL * LITHIASE BILIAIRE Guidelines de l EASL * * EASL Clinical Practice Guidelines on the prevention, diagnosis and treatment of gallstones J Hepatol 2016,65: 146-181 Claude EUGENE 1 TROIS TYPES DE LITHIASE

Plus en détail

Enfant 15 ans, toux chronique, diarrhée persistante, troubles de la régulation glycémique

Enfant 15 ans, toux chronique, diarrhée persistante, troubles de la régulation glycémique Enfant 15 ans, toux chronique, diarrhée persistante, troubles de la régulation glycémique Quelles hypothèses diagnostiques pouvez vous émettre, dans ce contexte, devant ces images kystiques de la région

Plus en détail

Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal

Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal SOFOMEC - Jeudi 17 mars 2011 1 Faut-il toujours faire un bilan endoscopique? Dr JM Rouillon -Service Gastro Polyclinique Montréal OUI!... Puisque Sine materia... En fait : NON But de cette présentation

Plus en détail

Constipation. H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015

Constipation. H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015 Constipation H.Lardy Séminaire du collège Paris septembre 2015 Un peu de physiologie Fonction défécatoire Physiologie ano-rectale Appareil recto-anal au repos: Rectum vide Continence assurée par: -sphincter

Plus en détail

Cécile BOULET 28/01/2011

Cécile BOULET 28/01/2011 Cécile BOULET 28/01/2011 11ans Enfant unique Vaccinations à jour Pas d allergies Consultation au PU PED le 21/07 à 16h via SOS médecin pour douleurs abdominales. - 18/07 soir: T 39 C sans frissons + céphalées.

Plus en détail

Fig 1 : Fonctions schématiques du tube digestif. La digestion 3ème Année 1

Fig 1 : Fonctions schématiques du tube digestif. La digestion 3ème Année 1 Fig 1 : Fonctions schématiques du tube digestif La digestion 3ème Année 1 Fig 2 : Anatomie de la cavité orale La digestion 3ème Année 2 Fig 3 : Dents temporaires et permanentes, coupe longitudinale d une

Plus en détail

Janvier 2003 CHOLANGIO- PANCRÉATOGRAPHIE RÉTROGRADE ENDOSCOPIQUE ET SPHINCTÉROTOMIE BILIOPANCRÉATIQUE RECOMMANDATIONS DE LA

Janvier 2003 CHOLANGIO- PANCRÉATOGRAPHIE RÉTROGRADE ENDOSCOPIQUE ET SPHINCTÉROTOMIE BILIOPANCRÉATIQUE RECOMMANDATIONS DE LA Janvier 2003 RECOMMANDATIONS DE LA CHOLANGIO- PANCRÉATOGRAPHIE RÉTROGRADE ENDOSCOPIQUE ET SPHINCTÉROTOMIE BILIOPANCRÉATIQUE J.-C. LETARD, D. SAUTEREAU, J.-M. CANARD Avec la collaboration de : G. GAY (Nancy),

Plus en détail

accès s de toux avec cyanose chez le nourrisson: le volvulus gastrique

accès s de toux avec cyanose chez le nourrisson: le volvulus gastrique Cause rare d accd accès s de toux avec cyanose chez le nourrisson: le volvulus gastrique C. Hafsa, B. Hmida, R. Salem, MA. Jellali, M. Maatouk, M. Golli Service d imagerie d médicale m CHU Fattouma Bourguiba

Plus en détail

TOXOCAROSE OCULAIRE. DU d imagerie rétinienne et traitements maculaires 2002. Dr C. Lemaître-Labilloy Pitié-Salpétrière Paris

TOXOCAROSE OCULAIRE. DU d imagerie rétinienne et traitements maculaires 2002. Dr C. Lemaître-Labilloy Pitié-Salpétrière Paris TOXOCAROSE OCULAIRE DU d imagerie rétinienne et traitements maculaires 2002 Dr C. Lemaître-Labilloy Pitié-Salpétrière Paris Epidémiologie Syndrome de larva migrans : impasse parasitaire chez l homme de

Plus en détail

Cas clinique. Titre court : Les pièges du cathétérisme biliaire

Cas clinique. Titre court : Les pièges du cathétérisme biliaire Cas clinique Titre court : Les pièges du cathétérisme biliaire Titre : Comment ne pas confondre la voie biliaire et la voie pancréatique et inversement? Title: How to differenciate between biliary and

Plus en détail

Prise en charge des Pancréatites aigues

Prise en charge des Pancréatites aigues Prise en charge des Pancréatites aigues Benjamin Bonnot Département d Anesthésie-Réanimation Hôpital Saint-Antoine Assistance Publique - Hôpitaux de Paris Université Pierre et Marie-Curie-Paris6 PANCREAS

Plus en détail

Le pancréas et les pancréatites. Philippe Lévy

Le pancréas et les pancréatites. Philippe Lévy Le pancréas et les pancréatites Philippe Lévy L appareil digestif, à quoi ça sert? A manger! 7 organes différents! Œsophage Estomac Intestin grêle Côlon Anus Foie et voie biliaire Pancréas THE KING Pancréas

Plus en détail

Table des matières I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15

Table des matières I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15 Table des matières CHAPITRE 1 EXPLORATIONS EN HÉPATOLOGIE 15 I. LA PONCTION BIOPSIE HÉPATIQUE (PBH) 15 II. TIPS (TRANSJUGULAR INTRAHEPATIC PORTOSYSTEMIC SHUNT 17 OU SHUNT INTRA-HÉPATIQUE PORTO-SYSTÉMIQUE)

Plus en détail

PERSISTANCE DU CANAL PÉRITONÉO-VAGINAL P.C.P.V

PERSISTANCE DU CANAL PÉRITONÉO-VAGINAL
P.C.P.V PERSISTANCE DU CANAL PÉRITONÉO-VAGINAL P.C.P.V SIGNES-DIAGNOSTICS-TRAITEMENT Dr NGUEKEU N. Steve Yanick Dr NANGA David Hôpital General de Reference de Panzi PLAN I. GÉNÉRALITÉS A. Définition B. Intérêt

Plus en détail

It s all about that Poop, bout that Poop, no worries

It s all about that Poop, bout that Poop, no worries It s all about that Poop, bout that Poop, no worries Marie-Eve Chartier, MDCM Fellow Gastroentérologie Pédiatrique CHU Sainte-Justine 23 Octobre 2015 Objectifs Reconnaitre certaines formes de diarrhées

Plus en détail

Item n 258 : lithiase biliaire et complication

Item n 258 : lithiase biliaire et complication Épidémiologie Item n 258 : lithiase biliaire et complication Terrain : femme âgée en surpoids Facteurs de risques : Augmentation de la sécrétion biliaire de cholestérol : âge > 60, sexe féminin, obésité

Plus en détail

Sémiologie oesophagienne

Sémiologie oesophagienne Sémiologie oesophagienne Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Sémiologie OESOPHAGE Explorations

Plus en détail

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie Des réponses à vos questions Introduction A quoi sert la vésicule biliaire? La vésicule biliaire est un petit sac d environ 10 cm de longueur. Elle

Plus en détail

CHOLECYSTITE. Cholécystite aiguë. Définition :

CHOLECYSTITE. Cholécystite aiguë. Définition : CHOLECYSTITE Le site du Docteur Patricia GRANDCOIN Adresse du site : www.docvadis.fr/patricia-grandcoin DEFINITION. PHYSIOPATHOLOGIE, TRAITEMENT. Cholécystite aiguë Définition : C est l inflammation aigue

Plus en détail