... Cicindela sylvatica b labre ivoire, (devenant souvent couleur de miel dans les collections), non caréné

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "... Cicindela sylvatica b labre ivoire, (devenant souvent couleur de miel dans les collections), non caréné ... 2 ... 3 ... 5 ..."

Transcription

1 genre Cicindela cllé de détterrmiinattiion des espèces.. 1 a labre noir avec une carène longitudinale... Cicindela sylvatica b labre ivoire, (devenant souvent couleur de miel dans les collections), non caréné a palpes labiaux et maxillaires entièrement métalliques... 3 b palpes labiaux testacés avec dernier article métallique a front poilu, granuleux entre les yeux, élytres courts, peu convexes, élargis en arrière... 4 b front glabre, élytres longs... Cicindela gallica 4 a double tache cuivreuse sur les bosses du pronotum, occasionnellement bandes pouprées à la suture... Cicindela maroccana ssp. pseudomaroccana b pas de taches cuivreuses sur les bosses du pronotum... Cicindela campestris

2 5 a front poilu entre les yeux, labre bisinué et fortement denté au milieu... Cicindela sylvicola b front glabre ou presque glabre, labre faiblement sinué, à dent médiane très petite a tache intermédiaire distante de la suture ; partie apicale du pénis incurvée et longue... Cicindela hybrida b tache intermédiaire proche de la suture ; partie apicale du pénis courte et arrondie... Cicindela maritima

3 Cicindela campestris Liinné 1758 Description : Taille : 12 à 15 mm. Comme C. maroccana ssp. pseudomaroccana qui lui fait suite, elle se distingue des autres espèces par l'absence de grands dessins, pratiquement tous remplacés par des taches plus ou moins rondes et de petite taille. Tête verte à reflet rouge au dessus des yeux. Articles 1 à 4 des antennes rouge bronzé métallique, pubescents à partir du 5 e article. Mandibules ivoire près des articulations, palpes noir métallique. Labre ivoire très légèrement sinué avec une très petite dent médiane. Front strié longitudinalement puis en éventail ensuite. Cou non rétréci. Une soie en bas des yeux. Joues bronzées latéralement, tête verte en dessous. Pronotum vert avec une frange bronzée en avant et en arrière. Forme tronconique plus large près du cou. Fortement chagriné, ligne médiane très faible. Fossettes longues en avant, courtes à la base mais plus profondes, à fond bleu. Soies fines et peu nombreuses sur les côtés Pattes cuivrées à vert métallique, genoux parfois verts, tarses vert sombre. Elytres à taches ivoire, cernées d'un filet noir, sauf la discale entourée d'une tache noire. Elytres des femelles plus larges au quart postérieur, des mâles au tiers postérieur. Gouttières très fines, bronzées, suture vert sombre. Apex en léger retour, la suture terminée par une fine pointe. Scutellum bronzé, strié en arc de cercle. Abdomen bleu vert, garni de soies blanches en avant, rares sur le reste. Biologie. - L'espèce vit du niveau de la mer à 2500 m d'altitude, cependant elle évite le littoral. Elle coexiste parfois avec Cicindela maroccana ssp. pseudomaroccana. Active de février à novembre selon les régions, elle manque dans le midi méditerranéen entre juin et août pendant la période d'estivation. Comme la majeure partie des Cicindèles, elle affectionne les endroits ensoleillés, découverts et sablonneux, cependant, on la rencontre dans des prairies sèches d'altitude. Répartition. - On rencontre l'espèce dans toute la France et la Corse (ssp. corsicana) dans la mesure où elle trouve un terrain favorable, elle ne fréquente pas le littoral maritime. Une sous-espèce géographique a été décrite : Cicindela campestris ssp. corsicana Roeschke 1891 Décrite de Corse, elle se différencie de la forme type par un pronotum nettement rétréci à la base, une forme plus large et une couleur plus variable allant vers le bronzé sombre. Formes individuelles 1) Liées à la couleur : - nigrescens Heer : vert noirâtre. - funebris Heer : noirâtre y compris le dessous et les pattes. - lespesi Brunier : vert olivâtre ou noir, taches des élytres indistinctes - sirgueyana Jeannel (syn. montana Sirguey) : petite, sombre sans reflet cuivreux - coerulescens Schilsky : élytres bleu azur. : - rufipennis Beuthin : élytres rouge brique ou cuiveux vif. 2) Liées à la présence des taches : - impunctata Werth. : femelle sans point noir juxtasutural - deuteros Délia Torre : deux humérales absentes (syn. destitua Srnka). - quinquemaculata Beuthin : humérale postérieure absente. - protos Della Torre : médiane externe absente - soli Tarel : humérale postérieure, médiane externe et apicale antér. absentes.

4 - riviai Vidal : humérale postérieure, médiane externe et deux apicales absentes. - tetrasticta Ferrer : humérales et médianes absentes. - quadrimaculata Beuthin : humérale postérieure et médiane externe absentes. - loridei Lebis : comme soli et tache discale remplacée par un assombrissement mal défini - subapicalis Beuthin : apicale antérieure absente. - edmundi Lebis : apicales absentes. - exsuturalis Beuthin : seule rapicale postérieure absente. - gebieni Barthe : humérale postérieure et apicale antérieure absentes. - worleei Barthe : humérale postérieure et deux apicales absentes. - lueigensi Beuthin : humérale postérieure et apicale postérieure absentes. - manca Délie Torre : discale absente. - humerosa Srnka : seule l'humérale antérieure présente. - affinis Dejean : aucune tache (syn. simplex Della Torre). : - suturalis Della Torre : apicale postérieure élargie à la suture. - liturata Roeschke : discale allongée. - conjuncta Della Torre : apicale entière. - mixta Ferrer : apicale entière et médiane externe absente. - connata Heer : discale et médiane externe réunie par ligne continue. - connata- conjuncta Ferrer : ensemble des dessins de connata et conjucta - manca-conjuncta Lebis : ensemble des dessins de manca et conjuncta. - semiapicalis Beuthin : médiane externe reliée à l'apicale entière. - confluens Bremi : semblable à connata mais liaison large et droite. - virgulata Lebis : deux humérales en virgule. - 3) de la ssp. corsicana : - nigrita Dejean : noir ou noirâtre. -

5 Cicindela maroccana ssp. pseudomaroccana Roeschke 1891 Description : Taille : 14.à 16 mm. Espèce du midi méditerranéen très proche d'allure avec Cicindela campestris avec laquelle elle cohabite souvent. Tête vert, cuivreux au dessus et en avant des yeux. Antennes à premier article fortement fovéolé, pubescentes à partir du 5 e article. Mandibules longues et fines, en grande partie ivoire. Labre légèrement sinueux à dent médiane faible. Front faiblement déprimé entre les yeux, stries mêlées à la sculpture. Cou large. Pronotum vert cuivreux métallique à bosses cuivré rouge, et ligne médiane très fine. Forme tronconique plus large vers la tête.sculpture sans strie, forte non ordonnée. Vers la tête, fossette en V aplati à fond bleu vert à bleu vif, en arrière vert vif à bleu en forme de parenthèse. Quelques soies dressées en bordure. Côtés du pronotum cuivre rouge. Elytres verts à taches ivoire cernées d'un filet noir. Gouttières très fines, bronzées, suture bronzé rougeâtre. Biologie. - Identique à celle de Cicindela campestris bien que limitée à 1200 m en altitude. Active de février à mai puis en septembre et octobre. Répartition. - Elle occupe une zone allant des Pyrénées Orientales à la Provence, remontant la vallée du Rhône jusqu'à l'ardèche, la Lozère et la Drôme. Formes individuelles rivalieri du Chatenet : noire.

A Elytres échancrées latéralement, mésosternum avec une saillie dilatée :

A Elytres échancrées latéralement, mésosternum avec une saillie dilatée : Une cllé iillllusttrée des Cettoniiiidae de France Pierre ZAGATTI et Anne GUY OPIE BP 30-78041 Guyancourt Cedex A Elytres échancrées latéralement, mésosternum avec une saillie dilatée :. H (Cetoniinae)

Plus en détail

Descriptions de nouvelles espèces de Noctuelles africaines (Lépidoptères)

Descriptions de nouvelles espèces de Noctuelles africaines (Lépidoptères) BULLETIN DU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE 3 e série, n 59, juillet-août 1972, Zoologie 45 Descriptions de nouvelles espèces de Noctuelles africaines (Lépidoptères) par Bernard LAPORTE * Résumé.

Plus en détail

78 JAîE\B, ICJfjd 0. p. s*i.u* \Ji. kurh\a Dwurara$~dg Rev. fr. Ent., (N.S.), 3 (i), 1981.

78 JAîE\B, ICJfjd 0. p. s*i.u* \Ji. kurh\a Dwurara$~dg Rev. fr. Ent., (N.S.), 3 (i), 1981. 13 COLÉOPTÈRES CERAMB YCIDAE RÉCOLTÉS EN AFRIQUE ORIENTALE PAR P.-C. ROUGEOT. PAR René Michel QUENT~ pt André VILLIERS R.M.Q. : O.R.S.T.O.M., Entomologie, S.S.C., 70, route d Aulnay, F-93140 Bondy AV.

Plus en détail

Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014

Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014 Avis aux paparazzis! 4 araignées font leur show en 2014 Le réseau Araignées de Picardie Nature et de l'adep (Association Des Entomologistes Picards) se lance en 2014 dans la recherche de 4 espèces d'araignées

Plus en détail

Identification des grands goélands adultes de l ESEM

Identification des grands goélands adultes de l ESEM Identification des grands goélands adultes de l ESEM Préambule par Fanny Ellis et Philippe Deflorenne La reconnaissance des différentes espèces de goélands est souvent un casse-tête pour n importe quel

Plus en détail

Clé des genres de la super-famille des Apoidea

Clé des genres de la super-famille des Apoidea Clé des genres de la superfamille des Apoidea D après Erwin Scheuchl (2000) Illustrierte Bestimmungstabellen der Wildbienen Deutschlands und Österreichs Band I : ANTHOPHORIDAE 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Aile

Plus en détail

Incisive centrale maxillaire permanente

Incisive centrale maxillaire permanente Incisive centrale maxillaire permanente Fig.1 : Coupe mésio-distale, vue vestibulaire de 21 Noter l épaisseur d émail M et D, le noyau dentinaire et la pulpe dentaire dans sa cavité simple (pas de séparation

Plus en détail

Odile ORGER MARCHAL 1

Odile ORGER MARCHAL 1 Odile ORGER MARCHAL 1 ***1*** - Dessus gris ou brun avec des taches blanches dans les aires discales et postdiscales. - Dessous de l aile antérieure gris ou noir avec des taches blanches --> 2 - Franges

Plus en détail

ÉTUDE DES OPILIONS CYPHOPHTALMES (ARACHNIDES) DU PORTUGAL : - DESCRIPTION D'ODONTOSIRO LUSITANICUS G. N., SP. N.

ÉTUDE DES OPILIONS CYPHOPHTALMES (ARACHNIDES) DU PORTUGAL : - DESCRIPTION D'ODONTOSIRO LUSITANICUS G. N., SP. N. ÉTUDE DES OPILIONS CYPHOPHTALMES (ARACHNIDES) DU PORTUGAL : - DESCRIPTION D'ODONTOSIRO LUSITANICUS G. N., SP. N. Par C. JUBERTHIE 'BULLETIN DU MUSÉUM NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE 2e Série - Tome 33 -

Plus en détail

8.2. Famille Andrenidae

8.2. Famille Andrenidae 8.2. Famille Andrenidae Cette famille comprend les abeilles à langue courte avec deux sutures subantennaires, une glosse pointue et la nervure basale des ailes antérieures presque droite ou à peine courbée.

Plus en détail

Les oiseaux des zones humides

Les oiseaux des zones humides Les oiseaux des zones humides Buse variable Comme son nom l indique, la Buse peut présenter des plumages très variables allant du blanc pur au brun sombre. On peut remarquer la présence d un croissant

Plus en détail

FONDEE EN 182 2 SOMMAIRE

FONDEE EN 182 2 SOMMAIRE FONDEE EN 182 2 RECONNUE D'UTILITE PUBLIQUE PAR DECRET DU 9 AOUT 193 7 des SOCIETES BOTANIQUES DE LYON, D'ANTHROPOLOGIE ET DE BIOLOGIE DE LYO N REUNIE S et de leurs GROUPES REGIONAUX : ROANNE, VALENCE,

Plus en détail

Clé provisoire pour l identification des Halictus Latreille, 1804 et Lasioglossum Curtis, 1833 de Belgique (Hymenoptera Apoidea Halictidae)

Clé provisoire pour l identification des Halictus Latreille, 1804 et Lasioglossum Curtis, 1833 de Belgique (Hymenoptera Apoidea Halictidae) Clé provisoire pour l identification des Halictus Latreille, 1804 et Lasioglossum Curtis, 1833 de Belgique (Hymenoptera Apoidea Halictidae) par Alain PAULY Institut royal des Sciences naturelles de Belgique,

Plus en détail

- 101 - par Roger DAJOZ. Coleoptera of Madagasca r 9 : Description of a new species of Brachymoschiu m (Coleoptera, Tenebrionidae )

- 101 - par Roger DAJOZ. Coleoptera of Madagasca r 9 : Description of a new species of Brachymoschiu m (Coleoptera, Tenebrionidae ) - 101 - COLEOPTERES DE MADAGASCAR 9. DESCRIPTION D'UN BRACIIYMOSCHIUM NOUVEAU ET CLE DE DETERMINATION DES ESPECES DU GENR E (COLEOPTERES, TENEBRIONIDAE) 1 par Roger DAJOZ. Coleoptera of Madagasca r 9 :

Plus en détail

Clé de détermination illustrée des Geotrupidae de France (Coleoptera, Scarabaeoidea) Famille des Geotrupidae

Clé de détermination illustrée des Geotrupidae de France (Coleoptera, Scarabaeoidea) Famille des Geotrupidae R.A.R.E., T. XIII (1), 2004 : 1 9. Clé de détermination illustrée des Geotrupidae de France (Coleoptera, Scarabaeoidea) par Serge PESLIER* Trois ouvrages ont servi de référence essentielle pour la réalisation

Plus en détail

par Janine CASEVITZ-WEULERSSE 1, rue Samson F-75013 Paris - jaweulersse@gmail.com

par Janine CASEVITZ-WEULERSSE 1, rue Samson F-75013 Paris - jaweulersse@gmail.com Le bulletin d Arthropoda n 47 1er trimestre 2014 A propos des fourmis de la Corse : Plagiolepis delaugerrei n. sp., parasite de Plagiolepis taurica Santschi, 1920 (Insecta : Hymenoptera : Formicidae :

Plus en détail

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis»

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis» La caille de Chine «Cotumix chinensis chinensis» NL : Chinese Dwergkwartel D : Chinesische Zwergwachtel GB : Chinese painted Quail F : autres noms : caille peinte caille peinte de Chine Origine : Inde,

Plus en détail

- 1000 - Castagnoles. Brama brama (Bonnaterre, 1788) BRAM Bram 1

- 1000 - Castagnoles. Brama brama (Bonnaterre, 1788) BRAM Bram 1 click for previous page - 1000 - BRAMIDAE BRAM Castagnoles Une seule espèce dans la zone Brama brama (Bonnaterre, 1788) BRAM Bram 1 Autres noms scientifiques encore en usage : Brama raji Bloch & Schneider,

Plus en détail

Provenance du squelette. Détermination de l'âge. Pierre Ducos. Archéo-zoologiste

Provenance du squelette. Détermination de l'âge. Pierre Ducos. Archéo-zoologiste Pierre Ducos Archéo-zoologiste L'étude d'un squelette de bœuf de race kapsiki nous permet de mettre en place quelques premières données ostéométriques sur les bovins sans bosse (Bos taurus) assez largement

Plus en détail

Répertoire. pour l. Evaluation Qualité. des. Produits de la Pêche. et la. Normalisation Criée. Grilles de Cotation

Répertoire. pour l. Evaluation Qualité. des. Produits de la Pêche. et la. Normalisation Criée. Grilles de Cotation Répertoire pour l Evaluation Qualité des Produits de la Pêche et la Normalisation Criée Grilles de Cotation GRILLES DE COTATION DES PRINCIPALES ESPECES DE BASSE-NORMANDIE Présentation générale Ce document

Plus en détail

click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810)

click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810) click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810) Autres noms scientifiques encore en usage : Symphodus (Crenilabrus) quinquemaculatus : Risso, 1826 Noms vernaculaires : FAO:

Plus en détail

Identifier les Cétacés en Méditerranée

Identifier les Cétacés en Méditerranée Identifier les Cétacés en Méditerranée Observer les cétacés Comment les voir? Les cétacés (baleines et dauphins) sont des animaux discrets et la mer est vaste. Mais la chance de les voir sera considérablement

Plus en détail

OSTÉOLOGIE DU CRÂNE OS DU CRÂNE FOSSES CRÂNIENNES

OSTÉOLOGIE DU CRÂNE OS DU CRÂNE FOSSES CRÂNIENNES TÊTE ET COU CHAPITRE 1 OSTÉOLOGIE DU CRÂNE OS DU CRÂNE FOSSES CRÂNIENNES 1a os frontal os temporal os pariétal os occipital os ethmoïde os sphénoïde figure 1a-1 figure 1a-2 figure 1a-3 8 1a INTRODUCTION

Plus en détail

Une lueur dans l aube

Une lueur dans l aube 5 n Photographier le ciel de nuit La lumière zodiacale Une lueur dans l aube Lorsque le ciel est particulièrement limpide, sans aucune source de lumière, ni même la présence d un croissant de lune, il

Plus en détail

CLÉ D IDENTIFICATION DES NÉMATOCÈRES

CLÉ D IDENTIFICATION DES NÉMATOCÈRES CLÉ D IDENTIFICATION DES NÉMATOCÈRES D après Borror, Triplehorn et Johnson Illustrations Manual of Nearctic Diptera Biosystematics Res. Cent., Agric. Canada, Ottawa, Ont., Canada. Gilles Bourbonnais Cégep

Plus en détail

Les Gehringiidae : famille relictuelle de Coléoptères Adephaga, alticole dans les Montagnes Rocheuses et déserticole dans le Sinaï

Les Gehringiidae : famille relictuelle de Coléoptères Adephaga, alticole dans les Montagnes Rocheuses et déserticole dans le Sinaï Ann. Soc. entomol. Fr. (n.s.), 2005, 41 (1) : 69-80. ARTICLE Les Gehringiidae : famille relictuelle de Coléoptères Adephaga, alticole dans les Montagnes Rocheuses et déserticole dans le Sinaï Thierry DEUVE

Plus en détail

L'Analyse Critique de Documentation Clinique

L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'analyse critique de la documentation clinique portera sur des patients que le candidat ou la candidate aura traités durant ou après ses études de cycles supérieurs.

Plus en détail

Place des Loisirs. Réaliser un bébé en pâte à sucre. Création réalisée Terry Tang Designer cakes. Crédits photos : Renshaw

Place des Loisirs. Réaliser un bébé en pâte à sucre. Création réalisée Terry Tang Designer cakes. Crédits photos : Renshaw Place des Loisirs 37 Rue des Chevalleries 37230 FONDETTES Tel : 02.47.53.65.20 Boutique : www.placedesloisirs.com Blog : http://blog.placedesloisirs.com/ Facebook : www.facebook.com/placedesloisirs.com

Plus en détail

ARC DE III+;IiI IIII!;\ Et) I 1'flllilÀ L

ARC DE III+;IiI IIII!;\ Et) I 1'flllilÀ L MINISTÈRE DIS: L' INSTRU( :'l'ion PI1i3LIQU E MISSION I)U SERVICE GÉOGRAPHIQUE UE L'ATHÉ E l'i)ui; LÀ 1111?SURF. D ' U N ARC DE III+;IiI IIII!;\ Et) I 1'flllilÀ L EN AMÉRIQUE DU SU D SOUS LE CONTRÔLE SCIENTIFIQUE

Plus en détail

Clé de détermination. Les zygènes en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. David Demerges Jean-Pierre Favretto Audrey Poujol

Clé de détermination. Les zygènes en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. David Demerges Jean-Pierre Favretto Audrey Poujol Clé de détermination 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10Lavis Cette clé de détermination de terrain a été réalisée par le Conservatoire d Espaces Naturels de Midi-Pyrénées, avec la collaboration du GIRAZ-Zygaena (Groupe

Plus en détail

Photo : H.D. Zehfuss

Photo : H.D. Zehfuss 21 Handkea utriformis (BULL.) KREISEL Hasenbovist / betulaies en forme d outre Description succincte : Champignon des prés, sphérique, clair, pouvant atteindre la taille d une tête d enfant. Carpophore

Plus en détail

13.3. Utiliser les formes automatiques

13.3. Utiliser les formes automatiques Insérer des dessins et des objets graphiques Figure 13.8 : Une zone de texte avec une bordure hachurée 13.3. Utiliser les formes automatiques Vous pouvez redimensionner, faire pivoter, retourner, colorier

Plus en détail

Morphologie et vocabulaire

Morphologie et vocabulaire Objectif : cette clé a pour but d'aider les débutants à mémoriser les principaux critères d'identification utiles sur le terrain et à suivre un chemin logique pour procéder à l'identification des odonates.

Plus en détail

Radio Anatomie Dentaire Généralités

Radio Anatomie Dentaire Généralités BAC 3 Sémiologie & Pathologie Dentaire y compris la Radiologie Radio Anatomie Dentaire Généralités TP 1 Marc Hermans Maître de conférence ULB 1 Présenté le 18/09/14 2 Anatomie Radiographique Normale Basée

Plus en détail

Nain de couleurs (NC)

Nain de couleurs (NC) Nain de couleurs (NC) Race naine de couleurs diverses Poids minimum 1,1 kg Poids idéal 1,25-1,4 kg Poids maximum 1,5 kg Hérédité nette Hérédité divisée : Gris fer, hotot, martre Pays d origine Angleterre

Plus en détail

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Ce tableau ne reprend plus des différences morphologiques qui ont été décrites dans le tableau des critères d identification

Plus en détail

Identification des principaux ordres d'insectes

Identification des principaux ordres d'insectes Identification des principaux ordres d'insectes Ailes bien apparentes quand l'insecte est au repos------------------------------------ A Ailes peu évidentes quand l'insecte est au repos. Ailes antérieures

Plus en détail

- 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE.

- 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE. - 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE. On trouvera principalement dans cette note, comme dans les précédentes d e cette série,

Plus en détail

bservons Carte d identité des papillons nos jardins à la loupe! Description : Écologie : Chenille :

bservons Carte d identité des papillons nos jardins à la loupe! Description : Écologie : Chenille : Envergure de 3,5 à 4,5 cm. Le mâle est pourvu d une grande tâche apicale orange vif sur le dessus des ailes antérieures. Les ailes postérieures sont majoritairement blanches et légèrement persillées d

Plus en détail

Un nouveau Trechini troglobie du Vietnam septentrional (Coleoptera, Caraboidea, Trechidae)

Un nouveau Trechini troglobie du Vietnam septentrional (Coleoptera, Caraboidea, Trechidae) Bulletin de la Société entomologique de France, 118 (2) 2013 : 209-214. Un nouveau Trechini troglobie du Vietnam septentrional (Coleoptera, Caraboidea, Trechidae) par Thierry Deuve Muséum national d Histoire

Plus en détail

L art de la sculpture sur pierre

L art de la sculpture sur pierre LE GESTE ET L OUTIL Jean-Pierre Grimaux L art de la sculpture sur pierre Bas-relief, chapiteau, ronde-bosse en taille directe Groupe Eyrolles 2004 ISBN 2-212-11266-1 9. CONSEIL Pour travailler le marbre,

Plus en détail

Ostéologie crânio-faciale.

Ostéologie crânio-faciale. Ostéologie crânio-faciale. Introduction : Le massif crânio-facial est composé de 22 os soudés, unis les uns aux autres par des sutures de type fibreuses. Huit 08 os constituent le crâne et 14 pour la face

Plus en détail

PHOTO-MAGIQUE.COM. Collection Remerciements Mariage Disco

PHOTO-MAGIQUE.COM. Collection Remerciements Mariage Disco PHOTO-MAGIQUE.COM Collection Remerciements Mariage Disco Bienvenue dans le catalogue des faire-parts et remerciements de mariage de Photo Magique. Pour voir le produit sur le site, il suffit de cliquer

Plus en détail

TERRIER AUSTRALIEN. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 06.12.

TERRIER AUSTRALIEN. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 06.12. 06.12.2012 / FR Standard-FCI N 8 FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) TERRIER AUSTRALIEN (Australian Terrier) Cette illustration

Plus en détail

Par Valérie, sur le forum Ophrys SERAPIAS

Par Valérie, sur le forum Ophrys SERAPIAS Par Valérie, sur le forum Ophrys SERAPIAS Structure d'un Sérapias de profil S P = Sépales Pétales L = Labelle avec 1 = Hypochile et 2 = Epichile Les bractées, quant à elles recouvrent l'ovaire. C'est à

Plus en détail

Les Goliaths. par Patrice BONAFONTE *

Les Goliaths. par Patrice BONAFONTE * Les Goliaths par Patrice BONAFONTE * Les Goliaths (genre Goliathus) sont des insectes coléoptères de la famille des Scarabaeidae, sous-famille des Cetoniinae (cétoines), tribu des Goliathini. Toutes les

Plus en détail

VRAIS CRABES. femelles avec 2 chélipèdes petits et égaux. gonopodes. sternum thoracique

VRAIS CRABES. femelles avec 2 chélipèdes petits et égaux. gonopodes. sternum thoracique Page Précédente 186 Ocypode cursor (Linnaeus, 1758) touffes de poils OCYPODIDAE Synonymes : Ocypode (h)ippeus Olivier, 1807. Noms FAO : An - Tufted ghost crab; Es - Capuco de mechón; Fr - Ocypode pénicillée.

Plus en détail

Propositions d exploitation de la structure Ludotube

Propositions d exploitation de la structure Ludotube Propositions d exploitation de la structure Ludotube Activités gymniques : «ramper, sauter, rouler, glisser, grimper, s équilibrer» * Compétences associées à l utilisation de cette structure * Réaliser

Plus en détail

Association Terroir et Nature en Yvelines

Association Terroir et Nature en Yvelines Association Terroir et Nature en Yvelines Hors Série Le bulletin des adhérents Les Batraciens ou Amphibiens sont des vertébrés tétrapodes (4 membres) à la peau nue (absence d écailles, de poils ou de plumes

Plus en détail

Clé simplifiée des Zygènes rouges de France ( Zygaenidae Zygaeninae)

Clé simplifiée des Zygènes rouges de France ( Zygaenidae Zygaeninae) Clé simplifiée des Zygènes rouges de France ( Zygaenidae Zygaeninae) D. Demerges 2005 1 Taches rouges des antérieures entourées, au moins en partie, par un cerne mince, blanc ou jaune. Tache 6 en forme

Plus en détail

Mini_guide_Ares.pdf le 23/09/2001 Page 1/16

Mini_guide_Ares.pdf le 23/09/2001 Page 1/16 1 Démarrer...2 1.1 L écran Ares...2 1.2 La boite à outils...2 1.2.1 Mode placement...3 1.2.2 Mode pastilles...3 1.2.3 Mode graphique...3 2 Quelques actions...4 2.1 Ouvrir un document existant...4 2.2 Annuler

Plus en détail

Les libellules ou odonates se divisent en deux groupes : les Anisoptères ou libellules vraies et les Zygoptères ou demoiselles.

Les libellules ou odonates se divisent en deux groupes : les Anisoptères ou libellules vraies et les Zygoptères ou demoiselles. Les libellules ou odonates se divisent en deux groupes : les Anisoptères ou libellules vraies et les Zygoptères ou demoiselles. Les anisoptères ou «libellules vraies» De taille supérieure aux zygoptères

Plus en détail

Normes de représentation des dessins techniques 2D et perspectives

Normes de représentation des dessins techniques 2D et perspectives Centre d Intérêt CI 11 REPRESENTER ET CONCEVOIR REPRESENTATION GRAPHIQUE DU REEL Normes de représentation COURS 2 Normes de représentation des dessins techniques 2D et perspectives 1 La projection orthogonale

Plus en détail

LEGENDE ET PHOTOS 1 Eléments dus à l homme (en noir)

LEGENDE ET PHOTOS 1 Eléments dus à l homme (en noir) LEGENDE ET PHOTOS 1 Eléments dus à l homme (en noir) Sur une carte d orientation, les symboles sont toujours les mêmes, ils sont facilement identifiables par les coureurs de toutes les nations. Route Double

Plus en détail

NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) A. FAIN.

NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) A. FAIN. NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) PAR A. FAIN. Au cours d'une mission scientifique effectuée au Cameroun en 1971, Mr PUYLAERT, attaché au Musée

Plus en détail

Campanienne A. [Michel Py]

Campanienne A. [Michel Py] LATTARA 6 1993 Campanienne A [Michel Py] La campanienne A est l une des céramiques campaniennes dites universelles, à cause d une part de sa large diffusion, et d autre part de sa place parmi les trois

Plus en détail

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement...

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement... Sommaire La forêt en Europe... 2 La forêt en France métropolitaine... 4 L évolution de la surface forestière... 5 Le taux de boisement... 6 par département... 6 par sylvoécorégion... 7 À qui la forêt appartient-elle?...

Plus en détail

(Decapoda Brachyura Xanthidae)

(Decapoda Brachyura Xanthidae) Bull. Mus. natn. Hist, nat., Paris, 4 e sér., 9, 1987, section A, n 1 : 249-253. Etisus bargibanti, espèce nouvelle de Nouvelle-Calédonie (Decapoda Brachyura Xanthidae) par Alain CROSNIER Résumé. Une plongée

Plus en détail

Texte et photographies de ROLAND SEITRE TOURACOS VERTS. Touraco de Fischer

Texte et photographies de ROLAND SEITRE TOURACOS VERTS. Touraco de Fischer Texte et photographies de ROLAND SEITRE TOURACOS VERTS Touraco de Fischer Certes, la systématique commence avec le géant de la famille mais celui-ci est grand, bleu et rare au moins en captivité. Initions

Plus en détail

Qu est ce que Mini-Thread V-Lifting?

Qu est ce que Mini-Thread V-Lifting? Qu est ce que MiniThread? Polydioxanone (PDO), spécifications. Application. Indications. Effets. Soins du visage. Procédure. Application en soins du corps. Avant et après. Qu est ce que Mini-Thread V-Lifting?

Plus en détail

METHODE REALISER UN CROQUIS CARTOGRAPHIQUE. Rappel des principes généraux

METHODE REALISER UN CROQUIS CARTOGRAPHIQUE. Rappel des principes généraux METHODE REALISER UN CROQUIS CARTOGRAPHIQUE Rappel des principes généraux Une carte est une représentation réduite (selon un coefficient de réduction appelé échelle) et simplifiée d un espace géographique.

Plus en détail

INSECTES, PI. 41 à 43. DESCRIPTION. de trois HYJIÉKOPTBBES nouveaux, recueillis par M. Lepriciir, à Cayenne, PAR M. MUXIMILIEN SP1NOLA.

INSECTES, PI. 41 à 43. DESCRIPTION. de trois HYJIÉKOPTBBES nouveaux, recueillis par M. Lepriciir, à Cayenne, PAR M. MUXIMILIEN SP1NOLA. INSECTES, PI. 41 à 43. DESCRIPTION de trois HYJIÉKOPTBBES nouveaux, recueillis par M. Lepriciir, à Cayenne, PAR M. MUXIMILIEN SP1NOLA. G. SEMINOTA. SEMINOTA. Spinola. Antennes distantes, insérées au dessous

Plus en détail

TERRIER TCHEQUE (Cesky Terrier)

TERRIER TCHEQUE (Cesky Terrier) Standard F.C.I. N 246 / 20.01.1998 / F TERRIER TCHEQUE (Cesky Terrier) TRADUCTION : Dr.J-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : République tchèque. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE EN VIGUEUR

Plus en détail

Perilampidae africains et malgaches. par J. RISBEC

Perilampidae africains et malgaches. par J. RISBEC ~. 84 Bulletin de la Sociktk entomotogique. de Perilampidae africains et malgaches par J. RSBEC Prctnce [HYM.] L étnde de deux Perilampidae appartenant au Wuséum national d Histoire naturelle et d un exemlplaire

Plus en détail

Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970

Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970 Clé d identification des ordres d insectes adultes D après Borror et White 1970 1.0 Les ailes sont évidentes. Les ailes antérieures ont la même texture que les ailes postérieures. Elles peuvent être membraneuses

Plus en détail

Mini_guide_Ares_v6.doc le 10/02/05 Page 1/16

Mini_guide_Ares_v6.doc le 10/02/05 Page 1/16 1 Démarrer... 2 1.1 L écran Ares... 2 1.2 Les barres d outils... 3 1.2.1 Les outils d édition... 3 1.2.2 Les outils de sélection de mode... 4 1.2.3 Les outils d orientation... 4 2 Quelques actions... 5

Plus en détail

PICASA 2 : tri & retouche photo

PICASA 2 : tri & retouche photo 20/20 1/20 PICASA 2 : tri & retouche photo Picasa est logiciel gratuit, offert par Google. On peut le télécharger à l adresse suivante : http://www.picasa.com Il permet de facilement gérer vos photos numériques,

Plus en détail

Standard Standard du King Charles Spaniel, réflexions...

Standard Standard du King Charles Spaniel, réflexions... Standard du King Charles Spaniel, réflexions... Dans toutes les Races, la forme et le type en tête est un des éléments le plus important pour différencier chaque chien, chaque race, ainsi chaque race de

Plus en détail

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme Beaulieu-les-Fontaines Plan Local d Urbanisme Orientation d aménagement et de programmation M.T. Projets 9 Rue du Château Mouzin 51420 Cernay-les-Reims www.mt-projets.com En application des articles L.

Plus en détail

Première partie LA TÊTE. 1. Concernant la tête, veuillez indiquer la ou les proposition(s) exacte(s) :

Première partie LA TÊTE. 1. Concernant la tête, veuillez indiquer la ou les proposition(s) exacte(s) : Première partie LA TÊTE 1. Concernant la tête, veuillez indiquer la ou les proposition(s) A. La région de la tête est séparée de la région du cou par un plan sagittal passant par le foramen magnum. B.

Plus en détail

Le ver luisant. Antonin

Le ver luisant. Antonin L'éphémère Amélie L'éphémère est un petit insecte qui a de courtes antennes et un corps très fin. Il possède deux ailes transparentes et ne peut vivre que quelques heures. Le ver luisant Le ver luisant

Plus en détail

Early Blush. Couleur : - jaune, avec surimpression de rouge Calibre : - moyen : 45-50 mm Forme : - oblongue

Early Blush. Couleur : - jaune, avec surimpression de rouge Calibre : - moyen : 45-50 mm Forme : - oblongue Early Blush - jaune, avec surimpression de rouge - moyen : 45-50 mm - oblongue - élevées compte tenu de son stade précoce de maturité - fruit évoluant rapidement - sensible aux manipulations et aux conditions

Plus en détail

ANALYSE DE LA SITUATION

ANALYSE DE LA SITUATION 124 Atelier 6 / Les lumières de la ville ATELIER 6 LES LUMIÈRES DE LA VILLE ANALYSE DE LA SITUATION Votre modèle entouré de lucioles Ce soir là, avec Julie, nous avions trouvé une pente inclinée, éclairée

Plus en détail

Botanique. Photo: Balade. Spermaphyte. Plante rencontrée à : Col d Arsine (Ecrins) Cette fleur est. La joubarbe toile - d'araignée.

Botanique. Photo: Balade. Spermaphyte. Plante rencontrée à : Col d Arsine (Ecrins) Cette fleur est. La joubarbe toile - d'araignée. Photo: Balade Autres Botanique Plante rencontrée à : Col d Arsine (Ecrins) Cette fleur est La joubarbe toile - d'araignée Spermaphyte Angiosperme Dicotylédone Dialypétale Juillet 2012 Famille : Cassulacées

Plus en détail

«La lutte contre le moustique s organise à la Martinique!»

«La lutte contre le moustique s organise à la Martinique!» Concours Cgenial collège Dossier 5 ème option scientifique Collège E.L VALARD «La lutte contre le moustique s organise à la Martinique!» Avec le partenariat du centre de démoustication de la Martinique

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

Clé des genres avec quelques illustrations et notes complémentaires pour faciliter l identification. Jérôme CARMINATI

Clé des genres avec quelques illustrations et notes complémentaires pour faciliter l identification. Jérôme CARMINATI Schlüssel für die deutschen Arten der solitären Faltenwespen (Hymenoptera: Vespidae: Eumeninae). Christian Schmid-Egger, 2002. Clé des genres avec quelques illustrations et notes complémentaires pour faciliter

Plus en détail

LE CYCLE DE VIE DU PAPILLON

LE CYCLE DE VIE DU PAPILLON LE CYCLE DE VIE DU PAPILLON Nous remercions Claire Calderini, pour ce compte-rendu d'un travail mené dans sa classe de maternelle de St Martin de Belleville Objectifs : Découvrir le développement d un

Plus en détail

1.VOCABULAIRE : 2. A QUOI CA RESSEMBLE :

1.VOCABULAIRE : 2. A QUOI CA RESSEMBLE : www.photo-animaliere.eu LE CERF à l usage des débutants 1.VOCABULAIRE : Un peu de vocabulaire tout d abord pour savoir de quoi l on parle. Cerf : désigne l espèce et le mâle. Biche : la femelle. Faon :

Plus en détail

DE MNISZEGH. A MADAME LA COMTESSE G, peu important sur l'entomologie, il traite exclusivement d'une. dévouement

DE MNISZEGH. A MADAME LA COMTESSE G, peu important sur l'entomologie, il traite exclusivement d'une. dévouement A MADAME LA COMTESSE G, DE MNISZEGH. GillloaOiawv. Si la culture des arts a eu l'heureux privilège de fixer vos préférences au point de marquer votre place parmi les maîtres, il est juste de reconnaître

Plus en détail

Baetis cleopatrae n. sp., Ephéméroptère nouveau d'egypte (Baetidae)

Baetis cleopatrae n. sp., Ephéméroptère nouveau d'egypte (Baetidae) Annls Limnol 25 (1) 1989 : 55-59 Baetis cleopatrae n. sp., Ephéméroptère nouveau d'egypte (Baetidae) A.G.B. Thomas' T. Soldait Mots clés : Ephemeroptera, Baetidae, nouvelle espèce, Egypte. Description

Plus en détail

SIMPLANT 17 Manuel de formation

SIMPLANT 17 Manuel de formation SIMPLANT 17 Manuel de formation 1 Contents Introduction...3 0.1 Démarrage de l application SIMPLANT...3 0.2 Interface utilisateur SIMPLANT...4 0.3 Fenêtres d affichage...5 0.4 Navigation dans les vues...7

Plus en détail

Photographier la. nature en macro. Guide pratique. Gérard Blondeau. Deuxième édition. Groupe Eyrolles, 2008, 2011 ISBN : 978-2-212-67335-7

Photographier la. nature en macro. Guide pratique. Gérard Blondeau. Deuxième édition. Groupe Eyrolles, 2008, 2011 ISBN : 978-2-212-67335-7 Photographier la nature en macro Guide pratique Gérard Blondeau Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2008, 2011 ISBN : 978-2-212-67335-7 6 Mai Dans l intimité du monde végétal Avec son immobilisme, le monde

Plus en détail

(Eurasier) FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1er B 6530 Thuin (Belgique) 16.06.

(Eurasier) FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1er B 6530 Thuin (Belgique) 16.06. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1er B 6530 Thuin (Belgique) 16.06.1999 / FR Standard FCI N 291 EURASIEN (Eurasier) Cette illustration ne représente pas

Plus en détail

Scribus. Principes de base.

Scribus. Principes de base. Scribus Principes de base. Scribus est un logiciel de PAO (Publication Assistée par Ordinateur) dont les fonctionnalités sont très étendues et nous permettront de créer un journal quasi professionnel!

Plus en détail

Standard commun de l'agapornis lilianae

Standard commun de l'agapornis lilianae Standard commun de l'agapornis lilianae Établis par les comités techniques de : ANBvV, AOB, BVA, KBOF, ONZE PARKIETEN, Parkietenspeciaalclub ANBvV, PSC, Psittacula Pays-Bas, NBvV, yc MUTAVI 2002-2011 Ce

Plus en détail

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché Nombre de résidences secondaires par commune en 2006 5 000 à 30 241 (73) 1 000 à 5 000 (325) 100 à 1 000 (3588) 30 à 0à 100 (9811) 30 (22816) Évaluation de l impact économique des résidences secondaires

Plus en détail

Canard colvert. Anas platyrhynchos

Canard colvert. Anas platyrhynchos Canard colvert Anas platyrhynchos Alain Frèmond Canards colverts. Brenne France. Principaux caractères spécifiques Le colvert est un canard de grande taille, d une longueur de 50 à 65 cm pour une envergure

Plus en détail

Aide le saumon à rentrer chez lui. (un projet Squeak Etoys )

Aide le saumon à rentrer chez lui. (un projet Squeak Etoys ) Aide le saumon à rentrer chez lui (un projet Squeak Etoys ) Un saumon remonte la rivière puis retrouve sa maison : Dessine un saumon : Utilise la palette pour dessiner un saumon. Amuse toi et fais-le de

Plus en détail

Diamètre cuvette en mm. No Modèle Profondeur cuvette

Diamètre cuvette en mm. No Modèle Profondeur cuvette Données techniques des embouchures BACH pour cornets/trompettes. Les embouchures dont le numéro porte un astérisque (*) sont disponibles pour le bugle. No Modèle ur cuvette Diamètre cuvette en mm 1* 17.50

Plus en détail

Structures logico-mathématiques : Les longueurs CEOP Paris

Structures logico-mathématiques : Les longueurs CEOP Paris Structures logicomathématiques : Les longueurs CEOP Paris Matériel : des allumettes des rubans des cordons des bandelettes de tailles et de couleurs différentes Déroulement de la séance : Pochette avec

Plus en détail

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec Faucon-Éduc/Falcon-Ed C. P. 81, Ste-Anne-de-Bellevue, QC H9X 3L4 Tél : (450) 458-1333, Télec : (450) 458-7262 info@faucon.biz CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC Qu est-ce qu une clé d

Plus en détail

SECTION A EPREUVES OFFICIELLES

SECTION A EPREUVES OFFICIELLES 1 VOLLEY-BALL Le Règlement Officiel des jeux olympiques spéciaux s appliquera à toutes les compétitions de Volleyball organisées par Special Olympics. En tant que Programme Sportif International, Special

Plus en détail

LA CARTE DE CASSINI. Ouverture du logiciel

LA CARTE DE CASSINI. Ouverture du logiciel LA CARTE DE CASSINI Ouverture du logiciel A la fin de l installation, une option vous permet d ouvrir automatiquement le logiciel. Les fois suivantes, vous pourrez ouvrir les Cartes de Cassini en double

Plus en détail

AULNE PHOTO-CLUB 25/09/2012. Réunion n 2 Les différents APN Termes photo

AULNE PHOTO-CLUB 25/09/2012. Réunion n 2 Les différents APN Termes photo AULNE PHOTO-CLUB 25/09/2012 Réunion n 2 Les différents APN Termes photo Sommaire Les différents APN Les types Caractéristiques et Particularités Les termes photo par Eric PFISTER Les différents APN Compacts

Plus en détail

PROMOTIONS 2008 2010 CARCASSONNE

PROMOTIONS 2008 2010 CARCASSONNE Année scolaire 2010/2011 ENQUÊTE SUR LE DEVENIR DES ANCIENS STIDIENS PROMOTIONS 2008 2010 CARCASSONNE Enquête réalisée dans le cadre des cours de «Complément de Statistique» par les étudiants de première

Plus en détail

N ionaal U ba Park. Parc N n 1de l'u mba. Exploration. tie va ENDING G. F. DE WITT C LYP AG ) BRUXELLES B U L 1855 1 FA CICUL AFLEVERIN

N ionaal U ba Park. Parc N n 1de l'u mba. Exploration. tie va ENDING G. F. DE WITT C LYP AG ) BRUXELLES B U L 1855 1 FA CICUL AFLEVERIN INSTITUT DES PARCI TIUNAUJl 1 TITUUT 0 1 N L DU CO BD BEL E V N BEUISCH Exploration Parc N n 1de l'u mba MISSION en eelleber t 0 F. DE WITTE avec M, A. JAN E 1 LV N EL et R. VERHEYEN (19 1848). FA CICUL

Plus en détail

Couleur d'une image. Programmes en Visual Basic TABLE DES MATIÈRES

Couleur d'une image. Programmes en Visual Basic TABLE DES MATIÈRES Application des mathématiques Couleur d'une image Programmes en Visual Basic TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction... 2 2 Images et Visual-Basic... 2 3 Composantes couleur... 4 4 Le cube des couleurs... 5

Plus en détail

EPS en Maternelle. Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement. Que disent les programmes?

EPS en Maternelle. Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement. Que disent les programmes? EPS en Maternelle Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement Document réalisé par Nicolas Blanchet CPC EPS - Circonscription d Ustaritz Pays basque Dans le cadre d un travail préparatoire

Plus en détail

Commission maternelle

Commission maternelle Commission maternelle février 2012 1 Jeux d orientation : exemples d activités pour une rencontre Choisir un site avec des points remarquables, prendre les photos le plus près possible de l activité pour

Plus en détail