click for previous page Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810)"

Transcription

1 click for previous page Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810) Autres noms scientifiques encore en usage : Symphodus (Crenilabrus) quinquemaculatus : Risso, 1826 Noms vernaculaires : FAO: An - Five-spotted wrasse; Es - Planchita; Fr - Crénilabre à cinq taches. Nationaux: Caractères distinctifs : Corps ovale, trapu. Tête de longueur égale ou inférieure à la hauteur du corps; museau plus court que la longueur postorbitaire; bouche petite, lèvres épaisses à 5-7 plis; dents petites, coniques, en une rangée à chaque mâchoire; branchiospines sur le premier arc branchial. Nageoire dorsale à épines et 8-10 rayons mous; anale à 3 épines et 8-10 rayons mous. Ecailles minces, cycloïdes, sur tout le corps et la tête, à l exclusion du museau, de l espace interorbitaire et d une petite surface nue sur la partie moyenne de l opercule; 3½ rangées d écailles au-dessus de la ligne latérale, 3 ou 4 sur les joues, 30 à 35 sur la ligne latérale. Coloration : dichromatisme sexuel: chez les 2 sexes, aire operculaire sans écailles plus sombre, brune ou noirâtre, de la même couleur que les autres taches et rayures de la tête; une tache noire à la base de la caudale; sur la tête et le corps, taches sombres plus ou moins alignées suivant 3 à 5 bandes; parfois 5 taches sombres, plus ou moins estompées, sur la dorsale. Femelles: teinte de fond brun ou brun verdâtre; papille urogénitale noire; mâles: brun rougeâtre ou vert, plus brillamment colorés, avec des taches jaunes, vertes ou brunes; lèvres rose orange; papille urogénitale incolore. Taille : Maximum: 17 cm (Méditerranée), 21 cm (mer Noire); commune de 8 à 12cm (Méditerranée), 15 à 16 cm (mer Noire). Habitat et biologie : Vit en eaux côtières, près des rochers et dans les herbiers, de 1 à 30 m de profondeur, souvent très près du rivage en été (0,5 à 1 m). Solitaire. Reproduction en avril-juillet (Méditerranée occidentale et centrale). Nid d algues construit par le mâle. Maturité sexuelle à 1 an (5 à 7 cm). Longévité: 8 ans. Se nourrit d invertébrés benthiques (mollusques, crustacés, oursins et hydroides). Egalement en Atlantique est, du Golfe de Gascogne à Gibraltar Pêche et utilisation : Pêche artisanale et sportive et captures occasionnelles. Engins: sennes de plage, dragues, filets maillants de fond, nasses et lignes à main. Régulièrement présent sur les marchés d Espagne et de Chypre, occasionnellement à rarement ailleurs, est commercialisé frais.

2 Symphodus (Crenilabrus) tinca (Linnaeus, 1758) LABR Symph 5 Autres noms scientifiques encore en usage : Symphodus (Crenilabrus) pavo Brunnichius, 1768 Noms vernaculaires : FAO: An - Peacock wrasse; Es - Peto; Fr - Crénilabre paon. Nationaux: Caractères distinctifs : Corps ovale, légèrement comprimé. Tête plus longue que la hauteur du corps; museau pointu, de taille supérieure ou égale à celle de la longueur postorbitaire; bouche petite, lèvres épaisses à 6-9 plis; dents caniniformes assez fortes, en une rangée aux 2 mâchoires; branchiospines sur le premier arc branchial. Nageoire dorsale à épines et 9-12 rayons mous; anale à 3 épines et 8-12 rayons mous. Ecailles minces. cycloïdes. sur tout le corps et la tête à l exception du museau et de l espace interorbitaire; 3½ ou 4½ rangées d'écailles au-dessus de la ligne latérale, 4 à 6 sur les joues, 33 à 38 sur la ligne latérale. Coloration : dichromatisme sexuel. Chez les deux sexes, un petit point sombre à la base de la caudale juste au-dessous de la ligne latérale et une tache sombre, relativement grande, au-dessus des pectorales (mais absente chez les jeunes). Petites taches sombres alignées en 2 ou 3 rayures longitudinales sur le corps. Juvéniles et femelles: gris verdâtre ou brunâtre, devenant argenté sur le ventre; lèvres blanchâtres; papille urogénitale vert pâle. Mâles brillamment colorés, surtout en période de reproduction: vert pâle, bleu-vert ou vert jaunâtre avec des lignes longitudinales de points rouges; partie supérieure de la tête bleu foncé; nageoires avec des taches bleues, vertes, rouges ou jaunes. Taille : Maximum: 44 cm; commune de 10 à 25 cm. Habitat et biologie : Vit dans les eaux côtières, près des rochers et dans les herbiers, de 1 à 80 m, parfois en lagunes saumâtres. Souvent grégaire. Reproduction au printemps. Nid d algues construit et gardé par le mâle. Maturité sexuelle à 2 ans (femelles), 2 ou 3 ans (mâles). Inversion sexuelle observée. Longévité: 14 ou 15 ans. Se nourrit d invertébrés benthiques (oursins, ophiures, mollusques, bivalves, crevettes et crabes). Egalement dans l Atlantique est, sur les côtes d Espagne et du Maroc Pêche et utilisation : Pêche artisanale et sportive. Engins: sennes de plage, filets maillants et palangres de fond, nasses, lignes à main et harpons. Régulièrement présent sur les marchés de Méditerranée occidentale, d Adriatique et de Chypre, occasionnellement à rarement ailleurs, est commercialisé frais.

3 Thalassoma pavo Linnaeus, 1758 Autres noms scientifiques encore en usage : Aucun. 5 cm Noms vernaculaires : FAO: An - Ornate wrasse; Es - Fredi; Fr - Girelle paon. Nationaux: Caractères distinctifs : Corps allongé et comprimé. Tête de longueur égale ou inférieure à la hauteur du corps; museau plus court que la distance postorbitaire; bouche petite, terminale; lèvres épaisses; à chaque mâchoire une rangée de dents caniniformes, minces et crochues, la paire antérieure la plus grande; 15 à 20 branchiospines sur le premier arc branchial. Nageoire dorsale à 8 épines et 12 ou 13 rayons mous; anale à 3 épines et rayons mous; caudale tronquée chez les jeunes, à rayons marginaux prolongés chez les adultes. Ecailles relativement grandes et minces, cycloïdes, sur tout le corps; tête nue; ligne latérale continue à écailles. Coloration : dichromatisme sexuel très net. Jeunes et femelles: corps brun verdâtre avec sur chaque écaille une ligne verticale plus sombre, et 5 bandes verticales bleues; tête brunâtre réticulée de bleu; nageoires avec des rayures longitudinales bleues, rouges et brunes. Mâles: tête rouge foncé réticulée de bleu; une bande verticale bleue, souvent soulignée de rouge, surtout sur son bord postérieur, joint la base de la dorsale au profil ventral, en arrière de la base des pectorales; rayures longitudinales bleues, noires et rouge sombre sur les nageoires. Taille : Maximum: 25 cm; commune de 10 à 20 cm. Habitat et biologie : Vit dans les eaux côtières près des rochers et des herbiers, de 1 à 150 m, le plus souvent à moins de 50 m, en solitaire ou en petits groupes. Reproduction en juin et juillet au sud de l aire; oeufs pélagiques. Se nourrit de petits mollusques et de crustacés. Egalement dans l Atlantique est, du Portugal au Congo Pêche et utilisation : Pêche semi-industrielle (Chypre), artisanale et sportive et captures occasionnelles. Engins: sennes de plage, chaluts et filets maillants de fond, lignes à main et nasses. Régulièrement présente sur les marchés du Maroc, de Chypre et de Turquie, occasionnellement à rarement ailleurs, est commercialisée fraîche.

4 Xyrichthys novacula (Linnaeus, 1758) Autres noms scientifiques encore en usage : Xyrichthys psittacus (Linnaeus, 1766) Hemipteronotus novacula (Linnaeus,1758) Noms vernaculaires : FAO: An - Pearly razorfish; Es - Rao; Fr - Donzelle lame. Nationaux: Caractères distinctifs : Corps et tête élevés, fortement comprimés; tête plus haute que longue: bord du museau en lame, à profil presque vertical chez les adultes; bouche petite, située très bas; dents caniniformes, une paire plus grande à l avant de chaque mâchoire; 18 branchiospines lancéolées sur le premier arc branchial. Nageoire dorsale continue, commençant sur la nuque, à 9 ou 10 épines (les 2 premières moins rigides que les autres) et 11 ou 12 rayons mous; anale à 3 épines et rayons mous. Ecailles grandes et minces, cycloïdes, couvrant tout le corps, mais tête nue. Ligne latérale à écailles en 2 parties discontinues, la première suivant le profil dorsal et se terminant près de la fin de la dorsale molle, la seconde sur le milieu du pédoncule caudal. Coloration : dichromatisme sexuel: jeunes et femelles rose rougeâtre ou brun pâle, mâles vert terne, flancs orangés avec une marque bleue sur chaque écaille et une barre verticale rouge en arrière des pectorales; nombreuses lignes verticales alternativement bleues et orange sur la tête au-dessous et en arrière de l oeil; d autres placées obliquement sur la partie molle de la dorsale et de l anale et sur la caudale. Taille : Maximum: 30 cm; commune de 10 à 20 cm. Habitat et biologie : Littorale, sur fonds sableux ou vaseux, quelquefois en herbiers, de 1 à 50 m de profondeur, plus profondément en hiver. Capable de s enfoncer rapidement dans le substrat. Reproduction en fin d été. Inversion sexuelle de femelle en mâle. Longévité: 7 ou 8 ans. Se nourrit de petits invertébrés (mollusques, crustacés), et petits poissons. Congo et dans l Atlantique ouest Pêche et utilisation : Pêche semi-industrielle (Chypre), artisanale et sportive et captures occasionnelles. Engins: sennes de plage, chaluts, filets maillants et palangres de fond, lignes à main et nasses. Régulièrement présente sur les marchés du Maroc, occasionnellement ou rarement ailleurs, est commercialisée fraîche.

5 Autres espèces : Lappanella fasciata (Cocco, 1833) Longuer maximum: 14 cm. Au-dessus des fonds rocheux, de 100 à 200 m de profondeur. Symphodus (Crenilabrus) bailloni (Valenciennes, 1831) Longueur maximum: 20 cm. Littoral en herbiers et autour des rochers, de 1 à 50 m de profondeur. Symphodus (Crenilabrus) doderleini Jordan, 1891 Longueur maximum: 10 cm. Littoral, en herbiers, de 2 à 40 m de profondeur. Symphodus (Crenilabrus) melanocercus (Risso, 1810) Longueur maximum: 14 cm. Littoral, sur fonds rocheux et herbiers, de 1 à 40 m de profondeur.

6 Symphodus (Crenilabrus) ocellatus Forsskål, 1775 Longueur maximum: 12 cm. Littoral sur fonds rocheux et herbiers, de 1 à 40 m de profondeur. Symphodus (Symphodus) rostratus ( Bloch, 1797) Longueur maximum: 13 cm. Littoral en herbiers autour des rochers, jusqu'à 50 m de profondeur. click for next page

- 1320 - Cordonniers, sigans

- 1320 - Cordonniers, sigans click for previous page - 1320 - Cordonniers, sigans Corps ovale, très comprimé latéralement et couvert de petites écailles. Bouche petite, avec une seule rangée serrée de petites dents incisiformes. Nageoire

Plus en détail

- 1031 - CENTRACANTHIDAE. Picarels

- 1031 - CENTRACANTHIDAE. Picarels click for previous page - 1031 - CENTRACANTHIDAE Picarels Corps oblong, légèrement comprimé ou subcylindrique. Mâchoire supérieure (prémaxillaire) très protractile; pas de supramaxillaire; maxillaire recouvert

Plus en détail

- 807 - SCYLIORHINIDAE. Chiens, roussettes

- 807 - SCYLIORHINIDAE. Chiens, roussettes click for previous page - 807 - SCYLIORHINIDAE Chiens, roussettes Petits requins au corps élancé et allongé à modérément épais. Cinq fentes branchiales, les deux dernières en arrière de l origine des pectorales;

Plus en détail

J. Localisation des zones d activité de la pêcherie artisanale marocaine sud Atlantique à partir d une base de connaissances

J. Localisation des zones d activité de la pêcherie artisanale marocaine sud Atlantique à partir d une base de connaissances J. Localisation des zones d activité de la pêcherie artisanale marocaine sud Atlantique à partir d une base de connaissances Abdellah Belkhaouad, INRH - Casablanca (Maroc) Marc Taconet, FAO Rome (Italie)

Plus en détail

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus Niveau CEl CE2 Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus INTRODUCTION: non un poisson. Le dauphin souffleur ou grand dauphin est un mammifère marin, et Comme tous les mammifères il suivantes

Plus en détail

VINCENT 06.82.59.56.89

VINCENT 06.82.59.56.89 Pour tout renseignement sur les animations proposées par la fédération vous pouvez contacter nos deux animateurs diplômés du BPJEPS Pêche de Loisir aux numéros ci-dessous. VINCENT 06.82.59.56.89 ARNAUD

Plus en détail

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES CRIME EN EAUX PROFONDES LE MOBILE DU CRIME ET LE COMPLICE Parce qu on pêche trop, trop loin, trop profond, nos océans sont en train de mourir, tout spécialement

Plus en détail

Les oiseaux des zones humides

Les oiseaux des zones humides Les oiseaux des zones humides Buse variable Comme son nom l indique, la Buse peut présenter des plumages très variables allant du blanc pur au brun sombre. On peut remarquer la présence d un croissant

Plus en détail

Monstre marin. Valentin. Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond,

Monstre marin. Valentin. Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond, Monstre marin Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond, ses oreilles sont bleues et carrées. Il a seulement une dent verte. Il a un

Plus en détail

Odile ORGER MARCHAL 1

Odile ORGER MARCHAL 1 Odile ORGER MARCHAL 1 ***1*** - Dessus gris ou brun avec des taches blanches dans les aires discales et postdiscales. - Dessous de l aile antérieure gris ou noir avec des taches blanches --> 2 - Franges

Plus en détail

www.zartronic.fr Couleur 1 2 3 Multiplieur Tolérance PPM

www.zartronic.fr Couleur 1 2 3 Multiplieur Tolérance PPM Code des résistances KIT Atelier(WorkShop) Zartronic Résistance à 5 bandes 4 7 0 x 1000 = 470K Tolérance 1% Couleur 1 2 3 Multiplieur Tolérance PPM Bande Bande Bande Noir 0 0 0 1 Marron 1 1 1 10 ±1% 100

Plus en détail

Canard colvert. Anas platyrhynchos

Canard colvert. Anas platyrhynchos Canard colvert Anas platyrhynchos Alain Frèmond Canards colverts. Brenne France. Principaux caractères spécifiques Le colvert est un canard de grande taille, d une longueur de 50 à 65 cm pour une envergure

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

Descriptions. Descriptions. Qui suis-je? Qui suis-je? Nom :

Descriptions. Descriptions. Qui suis-je? Qui suis-je? Nom : J ai deux petits yeux ronds, noirs et bleus. J ai une bouche arrondie avec un trait noir. Je détiens une barrette en forme de feuille. Je porte un foulard en laine. J ai une petite robe et un petit voile.

Plus en détail

Standard commun de l'agapornis lilianae

Standard commun de l'agapornis lilianae Standard commun de l'agapornis lilianae Établis par les comités techniques de : ANBvV, AOB, BVA, KBOF, ONZE PARKIETEN, Parkietenspeciaalclub ANBvV, PSC, Psittacula Pays-Bas, NBvV, yc MUTAVI 2002-2011 Ce

Plus en détail

Sarcelle d été. Anas querquedula

Sarcelle d été. Anas querquedula Sarcelle d été Anas querquedula Neil Fifer Sarcelles d été Hong Kong. R.P de Chine Principaux caractères spécifiques La sarcelle d été est un canard de petite taille, un peu plus massif que la sarcelle

Plus en détail

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Silvia Zumbach Feb 2011 Photos: Kurt Grossenbacher Signes distinctifs de la grenouille rousse - Silhouette massive - Peau lisse - Pattes plutôt

Plus en détail

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION

RESEAU D'EPIDEMIO-SURVEILLANCE Bulletin n 12 du 30 août 2015 SITUATION SITUATION Le Dollar spot reste très actif pour cette rentrée! L incidence du Dollar spot ne semble pas avoir ralenti, les intendants et gestionnaires sont confrontés à des attaques répétées sur toutes

Plus en détail

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver

Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Critères d identification des juvéniles et des grands goélands de premier hiver Ce tableau ne reprend plus des différences morphologiques qui ont été décrites dans le tableau des critères d identification

Plus en détail

Glantage. Etiquetage de lunettes. Péniche. Présentoir Rangement. www.optilook.fr

Glantage. Etiquetage de lunettes. Péniche. Présentoir Rangement. www.optilook.fr 09.2015 Glantage Etiquetage de lunettes Péniche Présentoir Rangement www.optilook.fr Z.A. La Laye - 01100 ARBENT Tél. +33 (0)4 74 77 47 97 - Fax +33 (0)4 74 77 41 17 optilook-distribution@wanadoo.fr 1

Plus en détail

bservons Carte d identité des papillons nos jardins à la loupe! Description : Écologie : Chenille :

bservons Carte d identité des papillons nos jardins à la loupe! Description : Écologie : Chenille : Envergure de 3,5 à 4,5 cm. Le mâle est pourvu d une grande tâche apicale orange vif sur le dessus des ailes antérieures. Les ailes postérieures sont majoritairement blanches et légèrement persillées d

Plus en détail

Description: bombe couleur pour cheveux

Description: bombe couleur pour cheveux Listing de produits pour la Catégorie: bombe couleur cheveux & peau: bombe couleur pour cheveux Description: bombe couleur pour cheveux fêtes accessoires» bombes / aérosols» bombe couleur cheveux & peau

Plus en détail

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax LE FRELON ASIATIQUE Vespa velutina nigrithorax Origine V. velutina nigrithorax vit au nord de l Inde, en Chine et dans les montagnes d Indonésie (Sumatra, Sulawesi). En Asie continentale, elle se développe

Plus en détail

Les couleurs. Le$ ²troi$ couleur$ ²primaire$ ²sont :

Les couleurs. Le$ ²troi$ couleur$ ²primaire$ ²sont : Les couleurs Une couleur primaire est une couleur que l on ne peut pas obtenir par un mélange. Il y en a trois. À partir des trois couleurs primaires, on peut obtenir la plupart des couleurs. Une couleur

Plus en détail

LAISSONS LA LAISSE DE MER LA COMMUNE DE TREBEURDEN S ENGAGE

LAISSONS LA LAISSE DE MER LA COMMUNE DE TREBEURDEN S ENGAGE LAISSONS LA LAISSE DE MER LA COMMUNE DE TREBEURDEN S ENGAGE LA LAISSE DE MER : UN PHENOMENE NATUREL La laisse de mer est le dépôt d objets flottants abandonnés par la mer à chaque marée haute. Les algues

Plus en détail

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis»

La caille de Chine. «Cotumix chinensis chinensis» La caille de Chine «Cotumix chinensis chinensis» NL : Chinese Dwergkwartel D : Chinesische Zwergwachtel GB : Chinese painted Quail F : autres noms : caille peinte caille peinte de Chine Origine : Inde,

Plus en détail

bleu cyan vert rouge magenta violet jaune orange

bleu cyan vert rouge magenta violet jaune orange 99 Les liens chromatiques simples 1 secondaire Soit: Utilisez une des deux teintes soit en rabattue, soit en rompue et l autre pure. bleu cyan vert rouge magenta violet jaune orange Soit: Utilisez l une

Plus en détail

Dimensions : 6 x 6 x 22,8 cm Prix (TVA c.): 2,50. Voir nuancier des couleurs en fin de catalogue.

Dimensions : 6 x 6 x 22,8 cm Prix (TVA c.): 2,50. Voir nuancier des couleurs en fin de catalogue. Pyramide Références : PYRAMIDE Dimensions : 6 x 6 x 22,8 cm Prix (TVA c.): 2,50 Voir nuancier des couleurs en fin de catalogue. Toutes nos bougies sont fabriquées de manière artisanale. Elles sont d'excellente

Plus en détail

365 PINGOUINS Défi Maths

365 PINGOUINS Défi Maths Score : /20 365 PINGOUINS Défi Maths Chaque jour, depuis le 1er janvier 2011, un pingouin arrive à la maison. 1 - Quel jour est arrivé le 200ème pingouin? 2 - Combien de pingouins y avait-il le 1er mai?..

Plus en détail

Qui mange quoi? Filtrer avec des fanons

Qui mange quoi? Filtrer avec des fanons Filtrer avec des fanons Malgré leur taille gigantesque, les baleines se nourrissent de petites proies : du krill ou des petits poissons qu elles piègent à travers leurs fanons. Ces «peignes» peuvent faire

Plus en détail

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec Faucon-Éduc/Falcon-Ed C. P. 81, Ste-Anne-de-Bellevue, QC H9X 3L4 Tél : (450) 458-1333, Télec : (450) 458-7262 info@faucon.biz CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC Qu est-ce qu une clé d

Plus en détail

Livret d exploration de la faune et la flore du CESM

Livret d exploration de la faune et la flore du CESM Livret d exploration de la faune et la flore du CESM Guide d observation simplifié pour accompagner une promenade sur la voie polyvalente du Complexe environnemental de Saint-Michel Ce guide a été créé

Plus en détail

L évaluation biologique de la qualité des eaux par les macro-invertébrés.

L évaluation biologique de la qualité des eaux par les macro-invertébrés. La qualité des eaux peut être évaluée par une méthode biologique basée sur l analyse et le dénombrement des divers invertébrés qui peuplent les eaux courantes. Dans un ruisseau à courant rapide, la diversité

Plus en détail

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés

TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés TP Etude d un vertébré, la souris : correction. Pb : Quels sont les caractères communs à tous les vertébrés Pour étudier méthodiquement les animaux, on étudie leur construction dans l espace : leur plan

Plus en détail

CARACTERISTIQUES BIOMETRIQUES DES GOBIIDES (POISSONS TELEOSTEENS) DE LA LAGUNE DE L ICHKEUL

CARACTERISTIQUES BIOMETRIQUES DES GOBIIDES (POISSONS TELEOSTEENS) DE LA LAGUNE DE L ICHKEUL CARACTERISTIQUES BIOMETRIQUES DES GOBIIDES (POISSONS TELEOSTEENS) DE LA LAGUNE DE L ICHKEUL Besma CHAOUACHI et Oum Kalthoum BEN HASSINE Laboratoire de Biologie et Parasitologie marines. Département de

Plus en détail

ÉVALUATION DU DORÉ JAUNE (Sander vitreus) DU LAC TATHLINA, DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST

ÉVALUATION DU DORÉ JAUNE (Sander vitreus) DU LAC TATHLINA, DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST Secrétariat canadien de consultation scientifique Avis scientifique 1/3 ÉVALUATION DU DORÉ JAUNE (Sander vitreus) DU LAC TATHLINA, DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST Photo prise par Mike Low Figure 1.

Plus en détail

Le portrait en peinture Atelier du 25 janvier 2013 dirigé par Luis CLEMENTE et Jean Pierre PONS

Le portrait en peinture Atelier du 25 janvier 2013 dirigé par Luis CLEMENTE et Jean Pierre PONS Sommaire 1. La composition 2. Type de portrait 3. Proportions du corps 4. Proportions de la tête 5. Dessin des yeux Le portrait en peinture Atelier du 25 janvier 2013 dirigé par Luis CLEMENTE et Jean Pierre

Plus en détail

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS :

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS : SMARTPHONE - DUAL-CORE - NOIR 3483072425242 SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLEU XXXX SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLANC 3483072485246 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROSE 3483073704131 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROUGE XXXX

Plus en détail

Qui est-ce? Associez les avatars à leur description. Ecole Libre du Mont-à-Leux

Qui est-ce? Associez les avatars à leur description. Ecole Libre du Mont-à-Leux Qui est-ce? Associez les avatars à leur description Ecole Libre du Mont-à-Leux Il porte des lunettes. Il a des yeux bleus. Il a des taches de rousseur. Son visage est rond. Ses lèvres sont très fines.

Plus en détail

Ce document a été créé par SIP19 et fourni gracieusement au réseau associatif sportif scolaire de l USEP.

Ce document a été créé par SIP19 et fourni gracieusement au réseau associatif sportif scolaire de l USEP. Ce document a été créé par SIP19 et fourni gracieusement au réseau associatif sportif scolaire de l USEP. Les éléments de cette charte sont à usage interne ou externe pour création d éléments de communication

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Pêche au chalut à moins de trois milles des côtes du Calvados et de la Manche est du sud de l île de Tatihou au banc du ratier

NOTE D INFORMATION. Pêche au chalut à moins de trois milles des côtes du Calvados et de la Manche est du sud de l île de Tatihou au banc du ratier NOTE D INFORMATION Pêche au chalut à moins de trois milles des côtes du Calvados et de la Manche est du sud de l île de Tatihou au banc du ratier Règle générale Les navires qui ne possèdent pas individuelle

Plus en détail

Clé de détermination. Les zygènes en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. David Demerges Jean-Pierre Favretto Audrey Poujol

Clé de détermination. Les zygènes en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. David Demerges Jean-Pierre Favretto Audrey Poujol Clé de détermination 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10Lavis Cette clé de détermination de terrain a été réalisée par le Conservatoire d Espaces Naturels de Midi-Pyrénées, avec la collaboration du GIRAZ-Zygaena (Groupe

Plus en détail

FAUNE FRANCAISE DE L ATLANTIQUE CHIMERES

FAUNE FRANCAISE DE L ATLANTIQUE CHIMERES FAUNE FRANCAISE DE L ATLANTIQUE CHIMERES (CRANIATA : CHONDRICHTHYES : HOLOCEPHALI) Par Jean-Claude QUERO (1), Jérôme SPITZ (2,3) & Jean-Pierre Léauté (4) Résumé : Un état de la faune marine des eaux françaises

Plus en détail

limicoles Les Reconnaître les principales espèces de nos zones humides

limicoles Les Reconnaître les principales espèces de nos zones humides Les Oiseaux limicoles Reconnaître les principales espèces de nos zones humides Dour ha Stêroù Breizh Centre Régional d Initiation à la Rivière - 22810 Belle-Isle-en-Terre - Tél : 02 96 43 08 39 http://educatif.eau-et-rivieres.asso.fr/

Plus en détail

Quelques informations sur les méduses et leur prolifération

Quelques informations sur les méduses et leur prolifération Par Daniel Woehrling, département EMH, juin 2005 Quelques informations sur les méduses et leur prolifération Pêcheurs ou plaisanciers relatent périodiquement dans divers secteurs du littoral méditerranéen

Plus en détail

Archivage, stockage et emballages de transport pour l histologie et la cytologie

Archivage, stockage et emballages de transport pour l histologie et la cytologie Phone +41 61 79 96 10 Fax +41 61 79 96 11 0 Archivage, stockage et emballages de transport pour l histologie et la cytologie pages paragraphes Sommaire 79.0 Casiers-classeurs d archivage et de stockage

Plus en détail

La structure de la base de données et l utilisation de PAST. Musée Royal de l Afrique Centrale (MRAC Tervuren)

La structure de la base de données et l utilisation de PAST. Musée Royal de l Afrique Centrale (MRAC Tervuren) La structure de la base de données et l utilisation de PAST La structure de la base de données données originales SPÉCIMENS Code des spécimens: Identification des spécimens individuels. Dépend du but de

Plus en détail

Les ravageurs du poireau

Les ravageurs du poireau Les ravageurs du poireau Mars 2008 17 Le poireau connait depuis quelques années une augmentation des attaques de ravageurs. Dans ce dossier sont présentés les 3 principaux ravageurs du poireau : la teigne

Plus en détail

Description: maquillage

Description: maquillage Listing de produits pour la Catégorie: maquillages / faux cils / tatoo: maquillage Description: maquillage fêtes accessoires» maquillages / faux cils / tatoo date de génération: 04/03/2015 à 11:54:02 SOMMAIRE

Plus en détail

Quelques exemples d Hyménoptères floricoles communs présents dans la clé :

Quelques exemples d Hyménoptères floricoles communs présents dans la clé : Hyménoptères et Diptères Ce sont des insectes (6 pattes) qui font partie de l ordre des Hyménoptères. On compte environ 8 000 espèces en France. Reconnaître une abeille Les Hyménoptères ont 2 paires d'ailes

Plus en détail

Méditerranée affiche un déclin

Méditerranée affiche un déclin Série recherches Avril 2008 Des études suggèrent que la mer Méditerranée est en passe de perdre de grands requins prédateurs. La population de requins de la mer Méditerranée affiche un déclin Résumé d

Plus en détail

SVP ISO - Sécurité & Protection

SVP ISO - Sécurité & Protection SVP ISO - Sécurité & Protection ETUDE PRESTATION-FOURNITURE / INDUSTRIE & SECURITE Site web: www.svp-securite.fr - E-mail: svptouati@caramail.com 04, rue LARBI TEBESSI. 31200. Arzew - Oran - Tel / Fax:

Plus en détail

Observateur : Nom / Prénom

Observateur : Nom / Prénom Q : QUESTIONNAIRE Immatriculation du Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre 1- Quels sont les espèces ciblées et dans quels rectangles CIEM? (exemple, pour

Plus en détail

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus).

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Généralités : L exploitation du thon rouge de l Atlantique dans la Mer Méditerranée remonte au premier millénaire avant

Plus en détail

Monographie n 1. Le Dauphin bleu et blanc (Stenella coeruleoalba) Groupe de REcherche sur les Cétacés // www.cetaces.org

Monographie n 1. Le Dauphin bleu et blanc (Stenella coeruleoalba) Groupe de REcherche sur les Cétacés // www.cetaces.org Monographie n 1 Le Dauphin bleu et blanc (Stenella coeruleoalba) Le Dauphin bleu et blanc fait partie du genre Stenella qui compte 5 espèces, dont trois sont répandues tout autour du globe. Pour celui

Plus en détail

Un référentiel pour un «nouveau»métier La pêche à pied professionnelle

Un référentiel pour un «nouveau»métier La pêche à pied professionnelle Un référentiel pour un «nouveau»métier La pêche à pied professionnelle Hélène Laguerre AGROCAMPUS OUEST Helene.laguerre@agrocampus-ouest.fr Contributeurs : Patrick Mayen, Florent Spinec& Armelle Lainé

Plus en détail

NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) A. FAIN.

NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) A. FAIN. NOTES SUR DEUX NOUVEAUX ACARIENS COMMENSAUX DE CHIROPTERES (SARCOPTIFORMES : ROSENSTEINIIDAE) PAR A. FAIN. Au cours d'une mission scientifique effectuée au Cameroun en 1971, Mr PUYLAERT, attaché au Musée

Plus en détail

dossier pédagogique cycle 1

dossier pédagogique cycle 1 dossier pédagogique cycle 1 Dossier réalisé par l équipe pédagogique : Sophie Bonneau Directrice de l Aquarium de La Réunion Michel Poly Professeur relais pour le primaire DAAC/Rectorat Anne Guilmot Professeur

Plus en détail

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

GUIDE. des BONNES EN COULEUR. accessibilité. En partenariat :

GUIDE. des BONNES EN COULEUR. accessibilité. En partenariat : GUIDE des BONNES PRATIQUES de MISE EN COULEUR accessibilité En partenariat : L UPPF 1, partant du principe que ce qui est bien pour une minorité le devient pour la majorité restante, a pris l initiative

Plus en détail

IV. LA BIODIVERSITÉ DES RÉCIFS CORALLIENS DE LA RÉUNION

IV. LA BIODIVERSITÉ DES RÉCIFS CORALLIENS DE LA RÉUNION IV. LA BIODIVERSITÉ DES RÉCIFS CORALLIENS DE LA RÉUNION SUPPORTS Cette partie permet d approcher la diversité des espèces, des milieux et des interactions entre les êtres vivants. Les récifs coralliens

Plus en détail

FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 18.04.1997 / FR.

FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 18.04.1997 / FR. FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) 18.04.1997 / FR Standard FCI N 30 PORCELAINE Cette illustration ne représente pas forcément

Plus en détail

Composition et couleur en photographie

Composition et couleur en photographie Harald Mante Composition et couleur en photographie Adapté de l allemand par Volker Gilbert Groupe Eyrolles, 2012, pour la présente édition, ISBN 978-2-212-13460-5 1. Point, ligne oblique, cercle, contraste

Plus en détail

Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS

Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS Dossier du participant OISEAUX DES JARDINS Shutterstock 32910574? Épiez les oiseaux de vos cours et de vos jardins! Oiseaux des jardins est un observatoire de sciences participatives co-fondé avec la Ligue

Plus en détail

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards Carte d'identité : Description Que mange-t-elle? Taille La grenouille mesure entre 4 et 5 cm. La grenouille avale ses proies. La grenouille a la peau nue. Elle possède quatre pattes. La grenouille nage

Plus en détail

I PROCÉDURE DU FUMAGE :

I PROCÉDURE DU FUMAGE : FICHE PRODUITS LES POISSONS FUMÉS LE FUMAGE EST UNE TECHNIQUE TRÈS ANCIENNE DE CONSERVATION I PROCÉDURE DU FUMAGE : Nettoyage et préparation des poissons en filets Salage au sel sec ( couches successives

Plus en détail

Description: lentilles de contact

Description: lentilles de contact Listing de produits pour la Catégorie: lentilles de contact: lentilles de contact Description: lentilles de contact fêtes accessoires» lentilles de contact date de génération: 04/03/2015 à 11:51:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Oxyurose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL)

Oxyurose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) Oxyurose Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) 2014 1 Table des matières 1. Définition... 3 2. L'agent pathogène... 3 2.1. Morphologie et biologie... 4 2.1.1. Les

Plus en détail

Le Crabe commun des eaux côtières du Québec

Le Crabe commun des eaux côtières du Québec Pêches et Océans Canada Sciences Fisheries and Oceans Canada Science MPO Sciences Région Laurentienne Rapport sur l état des stocks C-2 (21) 5 16B 16A 17A-C D 16C 16D 16E YZ E-X A-C Le Crabe commun des

Plus en détail

Thème 3. LA GESTION DES RECIFS ARTIFICIELS : CAS DU PARC MARIN DE LA COTE BLEUE

Thème 3. LA GESTION DES RECIFS ARTIFICIELS : CAS DU PARC MARIN DE LA COTE BLEUE Séminaire récifs artificiels en Languedoc : bilan et perspectives. 20 novembre 2008 Sète Thème 3. LA GESTION DES RECIFS ARTIFICIELS : CAS DU PARC MARIN DE LA COTE BLEUE Frédéric BACHET & Eric CHARBONNEL,

Plus en détail

Observatoire du Patrimoine Naturel du Gard

Observatoire du Patrimoine Naturel du Gard Trois espèces sont très communes dans le Gard, en hiver : le Faucon crécerelle, l Epervier d Europe et la Buse variable. D autres sont plus localisées : le Busard des roseaux (Petite Camargue), le Busard

Plus en détail

Les plans de travail Verre

Les plans de travail Verre Les plans de travail 49 50 Les plans de travail Luisina vous offre une gamme complète de plans de travail en verre. Particulièrement design et résistants, ils vous offriront une satisfaction totale durant

Plus en détail

Améliorer le bâti. Roger Cadiergues L16. SOMMAIRE. Livraison 16. 23 avril 2009 (prochain livret le 30 avril 2009) 1. Les techniques p.

Améliorer le bâti. Roger Cadiergues L16. SOMMAIRE. Livraison 16. 23 avril 2009 (prochain livret le 30 avril 2009) 1. Les techniques p. Roger Cadiergues Améliorer le bâti L16. SOMMAIRE 1. Les techniques p. 3 1.01. La triple importance du bâti 1.02. Améliorer les parois (hiver) 1.03. Améliorer les parois (été) 1.04. Améliorer les vitrages

Plus en détail

Le choix des couleurs

Le choix des couleurs Le choix des couleurs La couleur est importante dans la composition d une page. Elle permet de compléter ou mettre en valeur une photo. Elle donne le ton et l ambiance. Les couleurs froides sont les bleus,

Plus en détail

LEVRIER HONGROIS (Magyar Agar)

LEVRIER HONGROIS (Magyar Agar) FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) SECRETARIAT GENERAL: 13, Place Albert 1 er B 6530 Thuin (Belgique) Standard FCI N 240 / 13.09.2000 / F LEVRIER HONGROIS (Magyar Agar) 2 TRADUCTION: Dr.J.-M.

Plus en détail

Les ostéichthyens: synapomorphies. Classification du monde vivant 2. Les ostéichthyens: synapomorphies 3. Les ostéichthyens: synapomorphies 2

Les ostéichthyens: synapomorphies. Classification du monde vivant 2. Les ostéichthyens: synapomorphies 3. Les ostéichthyens: synapomorphies 2 synapomorphies Classification du monde vivant 2 Marc Girondot, Université Paris Sud Os enchondral: résulte d une destruction des cartilages embryonnaires et d une reconstruction de la même pièce en os

Plus en détail

Projet mare. La faune des mares

Projet mare. La faune des mares Projet mare La faune des mares CET EXPOSE VOUS EST PRESENTE PAR: Aurélie F. Kelly C. Charly G. Les larves de moustiques Les larves de moustiques sont très nombreuses dans les mares car il y a peu de prédateurs

Plus en détail

Sommaire. 1. Généralités Page 3

Sommaire. 1. Généralités Page 3 1 Sommaire 1. Généralités Page 3 1.1 Préparation du projet Page 3 1.2 Normes et DTU Page 3 1.3 Préconisation de pose et fixation Page 3 1.4 Correspondances RAL des bardages Page 5 1.5 Vue d ensemble Page

Plus en détail

Rapport de la quatrième session du Groupe de travail de la CTOI sur les poissons porte-épée

Rapport de la quatrième session du Groupe de travail de la CTOI sur les poissons porte-épée IOTC-24-WPB-R[FR] Rapport de la quatrième session du Groupe de travail de la CTOI sur les poissons porte-épée Maurice, 27 septembre 1 er octobre 24. IOTC-24-WPB-R[FR] Table des matières 1. Ouverture de

Plus en détail

Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires

Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires 1 Cahier des charges descriptif N 2 Câblage des petits sites tertiaires Pour téléphonie, informatique, ADSL, TV, sonorisation Adresse de l installation : Installateur : Nombre de prises RJ45 : Type de

Plus en détail

Langue originale: anglais, espagnol, français CoP16 Inf. 40

Langue originale: anglais, espagnol, français CoP16 Inf. 40 Langue originale: anglais, espagnol, français CoP16 Inf. 40 CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Seizième session de la Conférence des

Plus en détail

La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00

La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 La couleur Christian RONSE Icube mél cronse@unistra.fr tél 03 68 85 45 00 Les couleurs : dans les objets ou dans nos têtes? A gauche : le dessin originel. Au milieu : ce dessin reproduit par un «daltonien»

Plus en détail

Structure de la base de données contenant la liste ASFIS des espèces

Structure de la base de données contenant la liste ASFIS des espèces Structure de la base de données contenant la liste ASFIS des espèces Champ Type Dimensions Notes ISSCAAP Texte 2 Les codes CSITAPA (ISSCAAP) ont récemment été assignés à toutes les catégories d'espèces

Plus en détail

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s Les thrips sont des insectes de petite taille (1 à 2 mm), allongés et qui possèdent des ailes étroites bordées de longs cils caractéristiques. Les dégâts majeurs résultent de l alimentation des adultes

Plus en détail

ACCORD DES ADJECTIFS DE COULEUR Exercice d introduction

ACCORD DES ADJECTIFS DE COULEUR Exercice d introduction Exercice d introduction Testons tes connaissances. Sylvain le smiley nous décrit la voiture de ses rêves mais il semble éprouver quelques difficultés à l écrit. Entoure les adjectifs de couleur (il y en

Plus en détail

Accès vers les maths Les formes en moyenne section

Accès vers les maths Les formes en moyenne section Accès vers les maths Les formes en moyenne section P1 P2 P 3 P4 P5 Différencier des formes simples Construction géométrique Jeux de formes Reconnaître, classer et nommer des formes simples des formes autour

Plus en détail

BC LABEL Location de bornes photos numériques

BC LABEL Location de bornes photos numériques BC LABEL Location de bornes photos numériques Mise a jour le 11-09-2014 page 1 / 23 Cle usb Carte de Visite Slim 2 1Go, 2Go, 4Go, 8Go, 16Go Impression Quadri Sur Demande 85 x 54 mm 10 g ABS Brillant 1001-01-11-00-02

Plus en détail

Tous les articles sont sans nickel.

Tous les articles sont sans nickel. Tous les articles sont sans nickel. Quantité à commander = par mètre Chaîne à boules en laiton 1 mm, 21 726 21 platine (10) Chaîne en laiton 1 mm, 21 727 21 platine (10) Chaîne antique ø 3,3 mm, carte-ls

Plus en détail

AKITA AMERICAIN (anciennement GRAND CHIEN JAPONAIS) (American Akita)

AKITA AMERICAIN (anciennement GRAND CHIEN JAPONAIS) (American Akita) Standard F.C.I. N 344 / 05.01.2006 / F AKITA AMERICAIN (anciennement GRAND CHIEN JAPONAIS) (American Akita) TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Japon. DEVELOPPEMENT : U.S.A.

Plus en détail

Documents du dossier local : mode d emploi

Documents du dossier local : mode d emploi Documents du dossier local : mode d emploi Localisation de l école 1. Ouvrir une fenêtre internet et copier l adresse ci-dessous : http://maps.google.be 2. Écrire l adresse de l école dans le cadre blanc

Plus en détail

Qui bourdonne au jardin? Complément

Qui bourdonne au jardin? Complément Qui bourdonne au jardin? Complément 1. Bourdon terrestre Description : noir, jaune et blanc. Bande jaune à l avant du thorax. Très velu. Langue relativement courte. Ouvrière 11 à 17 mm, 4 ailes, dard à

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES FACADES NOBILIA

CARACTERISTIQUES DES FACADES NOBILIA CARACTERISTIQUES DES S PHOTO COULEUR ASPECT FORME CHANTS REVETEMENT MATERIAU EPAISSEUR NOM Hêtre Naturel horizontaux biseautés mélaminé aggloméré 19 mm BALI 565 1 Erable cristal horizontaux biseautés mélaminé

Plus en détail

Un chat pas si méchant!

Un chat pas si méchant! Fiche 1 Un chat pas si méchant! 1 Un chat pas si méchant! (sur l air de Il était un petit navire) Monsieur le chat vient à la ferme, Monsieur le chat vient à la ferme. Qui répond : «Ch, ch, ch» quand on

Plus en détail

Tendances 2015. Terre. Cosmétiques. Pop. Bamboo

Tendances 2015. Terre. Cosmétiques. Pop. Bamboo Tendances 2015 Terre Cosmétiques Métal Patine Pop Bamboo 1 Faites l expérience des tendances 2015 avec ce magnifique nuancier. Ces 20 couleurs tendance, sélectionnées dans la vaste gamme «Color Is», constituent

Plus en détail

- 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE.

- 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE. - 330 - NOCTUELLES QUADRIFIDES DE MADAGASCA R NOUVELLES OU PEU CONNUES, IX * [LEP. NOCTUIDAE] par Pierre VIETTE. On trouvera principalement dans cette note, comme dans les précédentes d e cette série,

Plus en détail

d'infographie Éléments de base du langage graphique

d'infographie Éléments de base du langage graphique Le cercle chromatique : Il est divisé en 12 parties égales sur la périphérie, on y retrouve ensuite 3 couleurs secondaires et finalement 3 couleurs primaires au centre. Jaune Vert Orange Jaunevert Jauneorangé

Plus en détail

Références et finitions

Références et finitions Références et finitions L Laminé T touch (laqué) S bois V placages (bois) L01 beige L02 jaune L03 orange L04 rouge L05 rouge foncé L06 rose L07 violet L08 bleu comp L09 bleu foncé L10 bleu ciel L11 bleu

Plus en détail

SPINONE (Spinone Italiano)

SPINONE (Spinone Italiano) Standard F.C.I. N 165 / 04.12.1998 / F SPINONE (Spinone Italiano) TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud avec la collaboration du Dr. A. Roncarati. ORIGINE : Italie. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE

Plus en détail