Essai colza en système de cultures innovant

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Essai colza en système de cultures innovant"

Transcription

1 Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville

2 Sommaire 1. Présentation Objectifs Facteurs et paramètres Contexte pédo-climatique Matériels et Méthodes Plan Itinéraire technique Observations réalisées Résultats Pesées matières fraîches et densités sortie hiver Précocités et développement Malherbologie Rendement et comparatif économique Reportage photos A retenir A appliquer Essai colza en système de cultures innovants - AgriGenève 2

3 1. Présentation 1.1. Objectifs Avec le développement des semis sans labour, de nouvelles façons de cultiver le colza apparaissent. Dans cet essai, cinq méthodes culturales innovantes sont mises en place pour observer leur faisabilité : o Semis à la volée au déchaumeur : Le colza est mis en place en même temps que le dernier déchaumage. o Semis sous batteuse : Le colza est semé en même temps que la moisson sans aucun travail du sol. o Colza au strip till : Le colza est implanté au mono graine avec un travail profond uniquement sous le rang. o Colza associé/double culture : Le colza est semé en mélange avec du sarrasin le plus tôt possible en été. Le sarrasin doit assurer le désherbage du colza et doit être récolté avant l hiver pour laisser la place au colza par la suite. o Colza associé : Depuis quelques années, des exploitants français suivis par le CETIOM cherchent à bénéficier dans une culture de l impact positif des espèces utilisées habituellement dans les couverts végétaux. On cherche à bénéficier du pouvoir structurant des systèmes racinaires des espèces, de leur fourniture d azote et de leur concurrence vis-à-vis des mauvaises herbes. L objectif de l expérimentation mise en place en sur une parcelle de colza est de tester la possibilité : d obtenir un rendement correct sans travail profond du sol de supprimer les désherbants résiduaires de diminuer les interventions phytosanitaires de diminuer les apports azotés Facteurs et paramètres Cinq facteurs sont étudiés: 1. Comportement des espèces en mélange 2. Incidence des plantes accompagnatrices sur le développement des adventices 3. Facilité de destruction des espèces 4. Incidence des plantes accompagnatrices sur la culture 5. Incidence du mode de mise en place sur la culture. Sept paramètres sont étudiés : 1. Relevé malherbologique 2. Pesée en poids frais à la sortie de l hiver 3. Comptage de densité 4. Précocité à la floraison 5. Précocité à la récolte 6. Développement 7. Rendement Essai colza en système de cultures innovants - AgriGenève 3

4 Pluviométrie (mm) Températures ( C) 2. Contexte pédo-climatique Localisation Commune Exploitants Parcelle Altitude Aire - la - Ville BOSSON Christophe Bordaine 376 m Pluviométrie et température d'août 2010 à juillet Normes pluviométriques (en mm) Pluviométrie réelle (en mm) Normes température (en C) Températures réelles (en C) Cumul pluviométrie : 680 mm au lieu de 880 mm (normes) Moyenne des températures : 10.7 C au lieu de 9.6 C (normes) Sol Texture MO : 1.9% Argile : 16,8% Silt : 32.6% Sable : 50.6% Rotation Ante-précédent Blé fourragère Précédent Blé tendre Culture suivante Colza Essai colza en système de cultures innovants - AgriGenève 4

5 3. Matériels et Méthodes 3.1. Plan Essai colza en système de cultures innovants - AgriGenève 5

6 3.2. Itinéraire technique Essai Colza en système de cultures innovant Modalités Semis / matériel A la volée Herse Magnum puis Carrier Drill Strip Till Décompact eur Great Plains puis Monograin e Matermacc kg/ha 4 3 Doses colza Grains/m Dates 10.août Espèces accompagnatrices Interventions Désherbage Dates Devrinol Top (3l/ha) Insecticide Fertilisation azotée Récolte Devrinol Top (3l/ha) Sarrasin en sous semis Sarrasin Sous batteuse DP 15 Carrier Drill DP juin 21.juil 30.juil Sarrasin (40kg/ha) Associée 1 Associée 2 sarrasin (6 kg/ha), nyger (1.5 kg/ha), lin à (6 kg/ha), féverolle (30 kg/ha), gesse (15 kg/ha), lentille (5 kg/ha) Lentagran (1l/ha) Lentagran (1l/ha) Gallant (0.35l/ha) Decis Audienz (0.2l/ha) Audienz (0.2l/ha) 1er apport : 62 unités N/ha (21% de N, 3% de Mg et 18% de S) 2ème apport : 73 unités N/ha (21% de N, 3% de Mg et 18% de S) Herse Magnum puis Carrier Drill 10.août sarrasin (6 kg/ha), nyger (1.5 kg/ha), caméline (0.5 kg/ha), fénugrec (6 kg/ha), vesce (12 kg/ha), trêfle (2.5 kg/ha) Essai colza en système de cultures innovants - AgriGenève 6

7 3.3. Observations réalisées Dates Observations Remarques Pesées matières fraiches Densités 1m Relevé malherbologique avril Précocité à la floraison Hauteur à la moisson Rendement Par bande 1m2 Releve malherbologique après la moisson Par bande 4. Résultats 4.1. Pesées matières fraiches et densités sortie hiver A la volée Strip till Sarrasin en sous semis Poids frais (gr/m2) Sarrasin 394 Sous batteuse Grains semées Nombre de pieds (/m2) Associé 1 Associé 2 Figure 1 : Matière fraiche et densité à la sortie de l hiver A la sortie de l hiver, le développement des colzas sont hétérogènes. Les bandes sans association sont plus développées que les bandes avec association. Les pesées (Cf. Fig. 1) reflètent ce qu on observe visuellement (Cf. Fig. 7). La présence d une ou de plusieurs plantes accompagnatrices a freiné le développement automnal du colza et ceci même avec une date de semis très précoce comme dans le cas du mélange avec le sarrasin. Le nombre de pieds est très variable avec des pertes importantes pour le semis sous batteuse et avec les associations 1 et 2. L association avec du sarrasin en pur semble avoir eu peu d impact sur la densité du colza qui présente une perte de pieds proche de la bande semée à la volée Précocité et développement L observation de la floraison rejoint le retard de développement à la sortie de l hiver observé pour les bandes en association. Ces dernières présentent presque 10 jours de retard à la floraison d après la figure 2. A la moisson, on retrouve un développement moindre de ces mêmes bandes avec 15 à 20 cm de hauteur en moins par rapport au semis à la volée. Essai colza en système de cultures innovants - AgriGenève 7

8 14 avril 14 avril 21 avril 14 avril 23 avril 23 avril Figure 2 : Développement du colza à la moisson et date de pleine floraison (stade BBCH 65) A la volée Strip till Sarrasin en sous semis Sarrasin Sous batteuse Hauteur à la moisson (cm) Associé 1 Associé 2 Une constatation intéressante que nous avons pu réaliser et la rapidité de démarrage au printemps des bandes associées avec des légumineuses (détruites par le gel durant l hiver) par rapport aux autres bandes. Bien que le retard de végétation n ait pas été compensé, les pieds de colzas ont rapidement percé le paillage des plantes accompagnatrices gelées, ce qui a permis de diminuer leur retard Malherbologie % A la volée Strip till Sarrasin en sous semis Sarrasin Sous batteuse Associé 1 Associé 2 Culture Mulch Adventices, 29 mars Adventices, moisson Figure 3 : Relevé malherbologique, 29 mars et à la moisson Le semis à la volée assure le plus grand taux de recouvrement du sol par la culture. Le mulch issu des pailles de blé est faible et les adventices occupent 10 % du sol (Cf. Fig. 3). Dans les bandes associées, la culture occupe moins de place, mais l espace est occupé par le paillage formé par les plantes accompagnatrices qui semblent limiter efficacement le salissement des bandes (Cf. Fig.7 et 8 ). Pour le semis sous batteuse, l absence de travail du sol a permis de conserver un volume de paille issu du blé important en surface et pourrait limiter la mise en germination d adventices. La bande avec du sarrasin est occupée par les pailles de blé, les chaumes du sarrasin et des repousses de blé apparaissent à la sortie de l hiver. Essai colza en système de cultures innovants - AgriGenève 8

9 Les repousses de blé sont les principales adventices et vont nécessiter une intervention spécifique, réalisée sur tout l essai. Il est fréquent de devoir réaliser ce type de désherbage en colza implanté en non labour. A la moisson, les bandes sont propres sauf pour le strip till qui, avec un écartement de 75 cm (montage du décompacteur utilisé), a vu son inter rang se salir durant le printemps. A l inverse, les associations 1 et 2 présentent un salissement proche de 0 et sont plus propres que les zones traitées au Dévrinol Top. Le semis sous batteuse est resté propre, malgré le spectre étroit du désherbant utilisé et l absence de plantes accompagnatrices Rendement et comparatif économique La mesure de densité à la moisson (Cf. Fig. 4) indique une perte de pieds depuis la sortie de l hiver sur les modalités ayant eu une ou des plantes accompagnatrices. L élongation observée durant l hiver sur ces modalités peut être mise en cause, avec l action du gel, pour expliquer les pertes de pieds. Le phénomène d élongation a également été observé sur la modalité semée sous la batteuse. Elle est sûrement due à une concurrence à l automne pour la lumière. Pour les modalités associées 1 et 2, il y a également eu une action du couvert, qui une fois gelé a limité les mauvaises herbes, mais a également étouffé des pieds de colza. Lors de la moisson, une estimation de rendement à été réalisée en prélevant un mètre carré de culture. En prenant le semis à la volée comme témoin, nous pouvons comparer relativement les résultats des différentes modalités. Nous ne notons pas de gros décrochements de résultats malgré les différentes techniques utilisées. Le strip till et le semis sous batteuse indiquent des rendements inférieurs de près de 15 %. L important écartement en strip till peut être responsable de ce résultat A la volée Strip till Sarrasin en sous Sarrasin Sous batteuse Associé 1 Associé 2 semis Nombre de pieds Rendement relatif au témoin (%) Figure 4 : Densité à la moisson et rendement relatif Pour le semis sous batteuse, le faible nombre de pieds peut être mis en cause. Au niveau des modalités ayant reçu une ou des plantes accompagnatrices, nous notons une variation du rendement de 10% par rapport à la bande sans association. Le rendement inférieur de la deuxième association reflète la concurrence importante de la vesce et le retard de développement du colza à la sortie de l hiver. L association avec du sarrasin récolté et l association une affichent des rendements très intéressants. De manière globale, bien qu une estimation manuelle du rendement soit une opération délicate, elle permet de confirmer les observations ultérieures qui n indiquaient pas d importantes différences de végétation pour les différentes modalités. Essai colza en système de cultures innovants - AgriGenève 9

10 Produits (fr.-/ha) Colza Non récolté Espèces accompagnat rices Coûts désherbage (fr.-/ha) Coûts (fr.-/ha) Coûts semences espèces accompagnatrices (fr.-/ha) Coûts semences colza (fr.-/ha) Essai Colza en système de cultures innovant Modalités A la volée Strip Till Sarrasin en sous semis Sarrasin Sous batteuse Associée 1 Associée 2 kg/ha Grains/m Semences Semences Sarrasin 160 Association 1 Association Destruction Automne Printemps Total Total Moisson du sarrasin 350 Devrinol Top (3l/ha) 169 Lentagran (2l/ha) 107 Gallant (0.35l/ha) Rendement (dt/ha) Produit sarrasin (prix estimé : 100 Rendements fr.-/dt) estimés (dt/ha) Produits colza (prix colza HO 2011 : fr.-/dt) Total Différence coûts de désherbage / produits (fr.- /ha) Figure 5: Comparaison économique Nous pouvons réaliser une approche économique en comparant les coûts de désherbage et le produit obtenu (Cf. Fig. 5). En considérant que le sarrasin peut être commercialisé à hauteur de 100 Fr.- /ha, la modalité colza-sarrasin arrive largement en tête de l essai. La vente du sarrasin finance entre autre la semence de départ et le passage de la moissonneuse-batteuse à l automne. Cependant, pour le moment aucun débouché n est d actualité pour le sarrasin. Les autres modalités ne connaissent pas de grandes variations par rapport au classement en fonction des rendements. En effet, le coût du désherbage classique (Dévrinol dans le cas de l essai) est proche du coût des semences utilisées en association. Au niveau des modalités strip till et semis sous batteuse, la différence par rapport au témoin est due au rendement. Essai colza en système de cultures innovants - AgriGenève 10

11 5. Reportage photos (les photos complètes sur notre galerie Picasa) A la volée (témoin) Sous batteuse Colza-sarrasin Association 1 Figure 6 : Etat au 15 octobre A la volée (témoin) Sous batteuse Essai colza en système de cultures innovants - AgriGenève 11

12 Colza-sarrasin Association 1 Figure 7 : Etat au 15 février A la volée (témoin) Sous batteuse Colza-sarrasin Association 1 Figure 8 : Etat au 25 mars Essai colza en système de cultures innovants - AgriGenève 12

13 6. A retenir Cet essai démonstratif nous permet d observer la faisabilité de techniques peu habituelles pour la culture du colza. Les rendements obtenus sont satisfaisants en considérant les conditions pédoclimatiques de la campagne. Le semis sous couvert du mélange sarrasin-colza n a pas pu être conduit à son terme pour cause de manque d eau. Mais les autres modalités présentent des résultats encourageants par rapport au témoin. En terme de désherbage, l utilisation de plantes accompagnatrices (associé 1 et 2) a été aussi efficace que l emploi d un désherbant de prélevée. Le sarrasin utilisé en pur à pu être récolté et la parcelle est restée propre. En plus de leur efficacité contre les mauvaises herbes, les plantes accompagnatrices ne créent pas un surcoût par rapport au désherbage classique. Les graminées (principalement les repousses de céréales) nécessitent un rattrapage dans chaque modalité. Une production suffisante de biomasse en automne semble permettre de tenir le sol propre à l automne, mais aussi au printemps grâce au paillage obtenu. Des semis précoces sont tout à fait justifiés pour le colza en travail minimum du sol. Par contre, les espèces accompagnant le colza semblent influencer le développement de ce dernier. Malgré la capacité du colza à compenser un faible développement, on note une floraison plus tardive. L utilisation de plantes accompagnatrices est un procédé qui mérite d être approfondi pour obtenir un mélange concurrentiel sur les mauvaises herbes tout en limitant son impact sur le colza. Des modes de semis extrêmes (semis sous batteuse) sont également à travailler. 7. A appliquer Plus le travail du sol est simplifié, plus il est recommandé de semer tôt (début août). Dans le cas de semis direct, semer sur un sol propre, si possible non déchaumé (pour limiter la mise en germination d adventices) et désherbé au glyphosate au besoin (raisonner la dose en fonction de la flore présente). Dans le cas d utilisation de déchaumeur, s assurer que le sol est propre au semis. Plus le travail du sol est simplifié, plus il est important d avancer et d augmenter le premier apport. En colza associé, augmenter la proportion de sarrasin dans les mélanges pour avoir une occupation de l espace encore plus rapide. Utiliser avec précaution la vesce, favoriser la gesse et la lentille. Un mélange «type» : - Colza 70 pieds/m2 - Gesse 15 % - Sarrasin 20 % - Lentille 15 % - Nyger 20 % - Féverole 15 % - Vesce 15 % - Trèfle d Alexandrie 15 % Essai colza en système de cultures innovants - AgriGenève 13

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION QU EST-CE QU UNE PLANTE COMPAGNE? C est un couvert végétal semé en association avec une culture principale afin d améliorer son comportement agronomique et sa rentabilité. Initialement travaillés sur la

Plus en détail

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17 Colza d hiver «associé» : technique et intérêts Vincent Trotin CA17 Le colza associé : une technique innovante pour réduire engrais et phytos Principe : semis simultané du colza d hiver + couvert gélif

Plus en détail

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie Maître d œuvre : Chambres d Agriculture de Bretagne Partenaires : INRA, Cetiom, CRA des Pays de la Loire, Union Eolys, semenciers Durée du programme

Plus en détail

Projet Mosabio Rapport d essai 2014

Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Introduction Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Le projet Mosabio a été proposé en 2011 par un groupe de travail comprenant AGRIDEA, Agroscope et le FiBL. Il s inscrit dans le contexte du déficit de l

Plus en détail

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Objectif. Il y a 4 ans je m installait dans une ferme de 100Ha. Apres 2 ans observant l'état si pauvre et usé de la terre, j ai devenu

Plus en détail

essai variétal colza bio 2012 Courtedoux 2011-2012

essai variétal colza bio 2012 Courtedoux 2011-2012 Conseils et expertises/production végétale Essai variétal colza bio Courtedoux 211-212 Rapport d essai Responsable de l essai : Michel Petitat Fondation Rurale Interjurassienne 2852 COURTEMEON 32 42 74

Plus en détail

Essai densité de semis: Orge d'automne Grangeneuve 2006-2007

Essai densité de semis: Orge d'automne Grangeneuve 2006-2007 Station des productions animales et végétales Rapport d'essai 2007 Essai densité de semis: Orge d'automne Grangeneuve 2006-2007 Grangeneuve, juillet 2007 Sandra Dougoud Institut agricole de Grangeneuve

Plus en détail

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Références disponibles pour la région Poitou-Charentes Réalisé à partir : - des essais conduits en Poitou-Charentes 2000-2008 - résultats de simulation

Plus en détail

COMPTE RENDU Journée formation

COMPTE RENDU Journée formation COMPTE RENDU Journée formation Agriculture de conservation des sols Profils de sol 1. Vincent Etchebarne à St Jean le Vieux prairie 2. Alain Claverie à Behasque sol nu / couverts multiples 3. Bernard Hourquebie

Plus en détail

Essai d implantation de colza

Essai d implantation de colza Essai d implantation de colza Selon divers technique de semis Et en association CUMA des Deux Fonds BASE 72 (Bretagne Agriculture Sol et Environnement Sarthe) Cette fois-ci, nous avons fait un essai visant

Plus en détail

Agriculture en systèmes naturels

Agriculture en systèmes naturels Agriculture en systèmes naturels Mélanges de cultivars, cultures-abris et cultures intercalaires - blé de printemps biologique Contexte Blé avec avoine comme culture associée La production de céréales

Plus en détail

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Implantation de colza au Strip till Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Objectifs de l essai Comparer différentes techniques d implantation simplifiée en colza Mono-graine

Plus en détail

Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires?

Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires? Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires? Synthèse des travaux menés par la Chambre Régionale d Agriculture

Plus en détail

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN Témoignage de Jean-Paul SAMSON 1 Jean Paul SAMSON Lorry-Mardigny (57) 1.3 UTH Types de sol principaux : 75% argilo-calcaire 20% argilo-limoneux SAU 137 ha orge hiver

Plus en détail

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou :

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou : - le Mildiou : - le Sclérotinia : Semer sur des parcelles bien ressuyées Eviter les mouillères Détruire les repousses Arracher manuellement toute plante contaminée prévenir la DRAAF < 01/07 en cas d attaque

Plus en détail

RAISONNEMENT FERTILISATION COLZA

RAISONNEMENT FERTILISATION COLZA Fiche 3 RAISONNEMENT FERTILISATION COLZA Dose = (besoins - fournitures ) / CAU Campagne culturale (année) : Date d'ouverture du bilan : 2ème quinzaine de janvier IDENTIFICATION DE LA PARCELLE - NATURE

Plus en détail

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Mercredi 2 juillet 2014 14 h - Ittenheim Edouard Cholley Félix Meyer Gérald Huber Introduction Voir les couverts végétaux, comme un outil agronomique

Plus en détail

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Lundi 12 mai 2014 Villedieu sur Indre (36) Retrouvez les supports présentés

Plus en détail

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Romain LEGERE- Arvalis(station de la Jaillière Collaboration Bruno Couilleau-CA44 (Ferme de Derval) Techniques agronomiques innovantes

Plus en détail

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Exploitants : Groupement d agriculteurs de Vouvry Récolte : 30 juin 2015 avec Syngenta Procédé cultural orge Exploitant : Groupement d agriculteurs

Plus en détail

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI : TEST DE VARIETE DE TRITICALE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Campagne

Plus en détail

Adapter les techniques d implantation à chaque situation

Adapter les techniques d implantation à chaque situation Adapter les techniques d implantation à chaque situation Jérôme LABREUCHE Damien BRUN Pôle Agro-équipement Les techniques d implantation ont souvent un impact limité sur le rendement Les techniques d implantation

Plus en détail

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN Couverts DN et SIE groupes cultures juillet 2015 la Zone Vulnérable campagne 2014-2015 ZAR ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN 1 la Zone Vulnérable Projet d extension : Bassin Seine

Plus en détail

Colza. Synthèse variétale 2014

Colza. Synthèse variétale 2014 Colza Synthèse variétale 2014 La campagne 201-2014 en colza aura été marquée par des conditions humides de l implantation à la récolte. Sur certaines zones, la culture a nécessité moins de passage de protection

Plus en détail

RAPPORT DE RECHERCHE

RAPPORT DE RECHERCHE IMPACT AGRONOMIQUE ET ÉCONOMIQUE DES LÉGUMINEUSES DANS LES ROTATIONS AGRICOLES RAPPORT DE RECHERCHE Demandeur : Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) Chercheurs : Adrien

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Implantation du maïs: quelles innovations pour quels bénéfices? R. LEGERE Arvalis Institut du Végétal Programme Les différents itinéraires techniques d implantation Focus sur les itinéraires très simplifiés:

Plus en détail

PCAA. Programme canadien d adaptation agricole. Rapport final

PCAA. Programme canadien d adaptation agricole. Rapport final PCAA Programme canadien d adaptation agricole Rapport final Évaluation des performances agronomiques du sarrasin et amélioration de son indice de chute Projet # 6585 Centre de développement bioalimentaire

Plus en détail

SDSCV Semis Direct Sous Couvert Végétal

SDSCV Semis Direct Sous Couvert Végétal SDSCV Semis Direct Sous Couvert Végétal de nouveaux systèmes de cultures pour une moindre dépendance aux engrais minéraux de synthèse 1 er bilan des expérimentations menées par ARVALIS augmenter les effets

Plus en détail

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012 Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables Notice explicative Octobre 2012 Les essentiels Depuis le 1 er septembre 2012, un nouveau programme d actions national s applique sur la totalité

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

Aéroport de Marseille Provence

Aéroport de Marseille Provence Compte rendu de visite du 22 mars 2016 : Piste 2 zone sud Semis implanté depuis l automne 2013 avec le mélange Top Mix Aéro N 1 Bande de 50 m de chaque côté de la piste sur une longueur de 2000 m Présence

Plus en détail

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon»

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Mémento de plantation Crédit photos et dessins : Dominique Mansion, Jean-Louis Corsin, Arbre et Paysage 32

Plus en détail

Le diagnostic agronomique pour expliquer les rendements du colza

Le diagnostic agronomique pour expliquer les rendements du colza Le diagnostic agronomique pour expliquer les rendements du colza Présentation des dispositifs récents d acquisition de références Méthodes utilisées pour le traitement des données Jean LIEVEN, chargé d

Plus en détail

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures Colza Culture 4.6.11 Généralités Plante oléagineuse (40 à 42% d huile dans la graine). Famille des crucifères. Culture adaptée aux zones plutôt fraîches (jusqu à 800 m d altitude environ). Bonne couverture

Plus en détail

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Prévoir la fertilisation en sortie d hiver à l échelle de l exploitation Charlotte Glachant, Claude Aubert, Chambre d

Plus en détail

Fertilisation localisée sur colza

Fertilisation localisée sur colza Fertilisation localisée sur colza Point sur l action en cours Avec le concours de C. Vogrincic, L. Champolivier, P. Cristante, O. Mangenot, P. Fauvin 1 Exigence du colza en P205 - Le colza est une culture

Plus en détail

Adaptation de la conduite culturale après un couvert végétal dans le contexte pédo-climatique du Sud-Ouest de la France 2004-2005

Adaptation de la conduite culturale après un couvert végétal dans le contexte pédo-climatique du Sud-Ouest de la France 2004-2005 Adaptation de la conduite culturale après un couvert végétal dans le contexte pédo-climatique du Sud-Ouest de la France 2004-2005 Laurent J., Blazian M.J. in Arrue Ugarte J.L. (ed.), Cantero-Martínez C.

Plus en détail

Entre 2 cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte

Entre 2 cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte Entre cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte www.semencesdefrance.com gamme 4 problématiques 4 solutions 4 ENTRE CULTURES DE PRODUCTION, I-SOL APPORTE À LA TERRE DES ÉLÉMENTS NUTRITIFS

Plus en détail

Lettre d informations 1 27 avril 2015

Lettre d informations 1 27 avril 2015 Lettre d informations 1 27 avril 2015 Au programme de cette lettre d informations : Point Agrométéo La gelée blanche de début avril Démarrage de la végétation point nutrition Point phytosanitaire Point

Plus en détail

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Passer du conventionnel à l économe en 3 ans Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Contexte & Système d exploitation CONTEXTE Localisation Climat Beauce. Au sud de l Eure-et-Loir.

Plus en détail

Un petit compte-rendu d'un tour de plaine chez Sylvain et Jérôme Rétif, en Loir et Cher.

Un petit compte-rendu d'un tour de plaine chez Sylvain et Jérôme Rétif, en Loir et Cher. {{Et voici les notes de Guillaume Bodovillé}} Un petit compte-rendu d'un tour de plaine chez Sylvain et Jérôme Rétif, en Loir et Cher. Sylvain et Jérôme exploitent 270 ha en propre et 50 ha à façon. Sur

Plus en détail

Analyses de sol et interprétation 4des résultats

Analyses de sol et interprétation 4des résultats Analyses de sol et interprétation 4des résultats 4 Analyses de sol et interprétation des résultats Pour optimiser la fumure, il faut prendre en considération, en plus du besoin des plantes, différentes

Plus en détail

Info.pl@ine N 400 25 janvier 2012 5 pages CEREALES RELIQUATS

Info.pl@ine N 400 25 janvier 2012 5 pages CEREALES RELIQUATS Info.pl@ine N 400 25 janvier 2012 5 pages CEREALES RELIQUATS Risque verse Comment bien prélever? AGRO-METEO Les températures enregistrées ces derniers mois restent exceptionnelles. Pour les premiers semis

Plus en détail

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba synthèse Engazonnement hivernal Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba Caractéristiques de la moutarde : Brassicacée 1, sélectionnée pour sa capacité à produire du fourrage. Système racinaire pivotant

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE «Eau, Nitrate et Agriculture durable» SYNTHESE DE L ATELIER L utilisation des nitrates : Synthèse Résume les différentes situations

Plus en détail

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 Partenaires Département de l économie Service de l agriculture Direction générale de l environnement Géologie, sols et déchets

Plus en détail

GESTION DIFFERENCIEE DU FLEURISSEMENT : LES GAZONS FLERIS

GESTION DIFFERENCIEE DU FLEURISSEMENT : LES GAZONS FLERIS GESTION DIFFERENCIEE DU FLEURISSEMENT : LES GAZONS FLERIS L objectif de cet essai est de tester différents mélanges de semences provenant de plusieurs fournisseurs de «gazons fleuris» servant à végétaliser

Plus en détail

Conduite du colza en Bretagne

Conduite du colza en Bretagne Conduite du colza en Bretagne Saint Gouéno, 16 juin 2011 Réalisé par JL.Giteau, A.Guillermou, L.Quéré, JP.Turlin (CA Bretagne), J.Raimbault (Cetiom) Place du colza dans nos systèmes de production Surfaces

Plus en détail

Techniques innovantes d implantation

Techniques innovantes d implantation www.cetiom.fr 21 Techniques innovantes d implantation DISPOSITIF L implantation du colza et de son couvert, sur le même rang, a été réalisée le même jour en semis direct. Le semoir utilisé est un SD3 HUARD.

Plus en détail

Tech Infos Grandes Cultures Bio

Tech Infos Grandes Cultures Bio Tech Infos Grandes Cultures Bio N 9 / janvier 2015 Evaluer les systèmes en grandes cultures biologiques Résultats de 4 années d essais à La Saussaye L ESSAI EN BREF Afin d évaluer la faisabilité technique,

Plus en détail

Production de la biomasse végétale

Production de la biomasse végétale 4 Production de la biomasse végétale Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation, de l'agriculture

Plus en détail

GESTION DE L ÉTAT ORGANIQUE DES SOLS AVEC SIMEOS-AMG

GESTION DE L ÉTAT ORGANIQUE DES SOLS AVEC SIMEOS-AMG Journée Prosensols 22 novembre 2012 Vincent TOMIS - Annie DUPARQUE GESTION DE L ÉTAT ORGANIQUE DES SOLS AVEC SIMEOS-AMG Vincent Tomis Agro-Transfert RT Contexte Projet GCEOS : GESTION ET CONSERVATION DE

Plus en détail

Programme RotAB. Connaître, caractériser et évaluer les rotations en systèmes de grandes cultures biologiques

Programme RotAB. Connaître, caractériser et évaluer les rotations en systèmes de grandes cultures biologiques Programme RotAB Connaître, caractériser et évaluer les rotations en systèmes de grandes cultures biologiques Rotations en grandes cultures biologiques sans élevage 8 fermes-types, 11 rotations Repères

Plus en détail

Couverts associés en culture de colza

Couverts associés en culture de colza Couverts associés en culture de Résultats essais 2010-2011 (Berry) Gilles SAUZET- LE SUBDRAY, Nathalie LANDÉ - GRIGNON, Franck DUROUEIX - AGEN Couverts associés en culture de Sommaire Enjeux et objectifs

Plus en détail

La Pomme de Terre de fécule

La Pomme de Terre de fécule La Pomme de Terre de fécule Enquête technique Récolte 2014 SOMMAIRE Retour sur les conditions climatiques 2014 03 Caractéristiques de la campagne 2014 04 Vous trouverez dans ce document les résultats

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

Quelle que soit la taille de la ferme, l utilisation d engrais verts en maraîchage biologique est indispensable pour plusieurs raisons :

Quelle que soit la taille de la ferme, l utilisation d engrais verts en maraîchage biologique est indispensable pour plusieurs raisons : MODULE 5 CHAPITRE 9 Engrais verts SOMMAIRE 1. Choix de l espèce 2 2. Doses de semis 5 3. Mélanges intéressants en fonction de la période de semis 5 3.1 Engrais vert avant la culture principale 5 3.2 Engrais

Plus en détail

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges Inconvénient Avantages Fiche n 29 Septembre 2012 Cette fiche technique, co-financée par l Agence de l Eau Rhin-Meuse, le Conseil Général des Vosges et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations

Plus en détail

Renseignements sur l'exploitation

Renseignements sur l'exploitation enseignements sur l'exploitation aison sociale : n pacage : Adresse : n SIET : Commune : S.A.U. : Surface en cultures : Surface en prairies : NOM - Prénom du responsable : téléphone : fax : portable :

Plus en détail

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés

Plus en détail

Table des matières. Table des illustrations

Table des matières. Table des illustrations Table des matières 1. Objectif... 2 2. Matériels et méthode... 2 2.1. Localisation... 2 2.2. Durée... 2 2.3. Les parcelles... 2 2.4. Traitements... 3 2.5. Schéma des parcelles... 6 2.6. Facteurs observés...

Plus en détail

Les plantes compagnes dans les colzas

Les plantes compagnes dans les colzas Les plantes compagnes dans les colzas Février 2015 Avant d'appliquer un produit phytopharmaceutique, il convient de lire l'étiquette de son emballage et de vérifier la réglementation et les bonnes pratiques

Plus en détail

Produire du Colza à bas niveaux d intrants

Produire du Colza à bas niveaux d intrants Produire du à bas niveaux d intrants août 2009 Pourquoi réduire les intrants? Le colza est une culture exigeante en intrants. En effet, ses besoins azotés élevés et la grande diversité de ses ravageurs

Plus en détail

Hyvido Rendement de pointe avec les variétés hybrides d orge.

Hyvido Rendement de pointe avec les variétés hybrides d orge. Hyvido Rendement de pointe avec les variétés hybrides d orge. Hyvido La technologie hybride de Syngenta. Efficacité plus grande de l azote Les études effectuées afin de déterminer le pouvoir d assimilation

Plus en détail

Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine : Résultats de l enquête de satisfaction GRANDES CULTURES

Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine : Résultats de l enquête de satisfaction GRANDES CULTURES Bulletin de Santé du Végétal (BSV) en Aquitaine : Résultats de l enquête de satisfaction GRANDES CULTURES -1- Rappel dispositif BSV Dispositif cadré par la circulaire du 4 mars 2009 et complété par notes

Plus en détail

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538 Rapport final réalisé dans le cadre du programme Prime-Vert, sousvolet 11.1 Appui à la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture TITRE DU PROJET : Développement de deux méthodes de lutte contre

Plus en détail

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr.

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr. Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr., MAPAQ Contenu de la présentation o Recommandations o Connaissances o

Plus en détail

y Négoce Productions Végétales y Activités y Chiffres y Spécificités

y Négoce Productions Végétales y Activités y Chiffres y Spécificités y Négoce Productions Végétales y Activités y Chiffres y Spécificités NEGOCE PRODUCTIONS VEGETALES w 396 millions d euros de chiffre d affaires w 220 salariés w 75 centres appro/collecte w 1,02 million

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL MIDI-PYRENEES Grandes Cultures - n 13 25 mars 2010 CEREALES A PAILLE PROTEAGINEUX COLZA Pietin verse : risque parfois élevé pour les semis d'octobre dans les limons et les

Plus en détail

Rapport final. Essais de différentes techniques pour le contrôle des maladies fongiques dans la culture de l'ail sous régie biologique (année 2)

Rapport final. Essais de différentes techniques pour le contrôle des maladies fongiques dans la culture de l'ail sous régie biologique (année 2) Rapport final 12-INNO3-05 Demandeur : Coopérative de solidarité Nord-Bio Agronomes responsables du projet : Audrey Bouchard et Françoise Rodrigue Répondante régionale au MAPAQ : Sara Villeneuve, agronome.

Plus en détail

Etude de la mise en place de la culture du Sorgho en Agriculture Biologique Campagne

Etude de la mise en place de la culture du Sorgho en Agriculture Biologique Campagne C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES Etude de la mise en place de la culture du Sorgho en Agriculture Biologique Campagne 2010-2011

Plus en détail

Fiche Technique. Semences de betterave. Septembre 2008

Fiche Technique. Semences de betterave. Septembre 2008 Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Filière Semences Septembre 2008 Semences de betterave Rédigée par : Thierry PIANETTI Chambre d Agriculture du Gard Définition La dénomination

Plus en détail

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait LE SOL forts Sol sensible à l érosion Part du parcellaire labourable faible Accès limité ou difficile aux parcelles pâturées Peu d engrais organiques (effluents d élevage) disponibles sur l exploitation

Plus en détail

Les techniques culturales sans labour (TCSL) en pomme de terre

Les techniques culturales sans labour (TCSL) en pomme de terre es techniques culturales sans labour () en pomme de terre De par son mode de culture en buttes, la culture de pomme de terre est particulièrement sensible aux problèmes de ruissellement et d érosion sur

Plus en détail

[Signature]Essais réalisés en collaboration entre les Chambres d'agriculture de Bretagne, les fédérations de Cuma et Arvalis Institut du végétal.

[Signature]Essais réalisés en collaboration entre les Chambres d'agriculture de Bretagne, les fédérations de Cuma et Arvalis Institut du végétal. [Titre]Semis de maïs : 3 semoirs à l'épreuve de la vitesse [Commentaires sur la mise en forme : Le tableau des caractéristiques des matériels avec les photos des semoirs doit être placé en première page.

Plus en détail

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES IMPLANTER DES CULTURES INTERMÉDIAIRES PIÈGES À NITRATES (CIPAN) Afin d'éviter le lessivage des nitrates en excès après la récolte, il est indispensable d implanter une CIPAN (moutarde, phacélie, seigle

Plus en détail

Choisissez le couvert qui vous convient! Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015

Choisissez le couvert qui vous convient! Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015 Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015 Choisissez le couvert qui vous convient! * Interculture longue : période culturale entre une culture d'hiver et une culture

Plus en détail

Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée

Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée Décembre 2012 SOMMAIRE I. IMPLICATION DES CHAMBRES D AGRICULTURE DE POITOU-CHARENTES DANS L ETUDE DU COLZA ASSOCIE

Plus en détail

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Etude d un cas type ROSACE 1 Travail réalisé par Richard d Humières, élève AgroParisTech, stagiaire au Pôle économie et

Plus en détail

Colza d hiver Comparatif Hybrides / Lignées. Rencontres Techniques Régionales CETIOM 2008-2009

Colza d hiver Comparatif Hybrides / Lignées. Rencontres Techniques Régionales CETIOM 2008-2009 Colza d hiver Comparatif Hybrides / Lignées Rencontres Techniques Régionales CETIOM 2008-2009 Forte progression des hybrides de colza 100% 80% Les hybrides représentent plus de 50 % des semences vendues

Plus en détail

Couverts associés au colza : Premiers résultats

Couverts associés au colza : Premiers résultats Oléotech n 2 - Juillet 21 Couverts associés au colza : Premiers résultats Votre contact : Jean RAIMBAULT Ingénieur régional de développement CETIOM Maison de l Agriculture ZAC Atalante Champeaux Rd Point

Plus en détail

Perspectives offertes par la culture en association de froment et de pois protéagineux d hiver

Perspectives offertes par la culture en association de froment et de pois protéagineux d hiver Perspectives offertes par la culture en association de froment et de pois protéagineux d hiver Jérôme Pierreux (1), Pierre Delaplace (2), Christian Roisin (3) et Bernard Bodson (1) 1 : Unité de Phytotechnie

Plus en détail

Bilan de fin de campagne 2013

Bilan de fin de campagne 2013 Haute-Loire Bulletin N 38 Le 4 Septembre 2013 Bilan de fin de campagne 2013 Agrément phyto pharmaceuthique multi- site porté par l APCA n IF 01762 Une campagne 2012-2013 marquée par le froid et la pluie

Plus en détail

LE DESHERBAGE THERMIQUE

LE DESHERBAGE THERMIQUE Repères technico-économiques Le désherbage thermique est une spécificité des systèmes biologiques qui trouve sa place dans des systèmes légumiers. Elle représente un coût important pour l exploitation

Plus en détail

La rénovation des prairies

La rénovation des prairies La rénovation des prairies Jérôme WIDAR, Sébastien CREMER, David KNODEN et Pierre LUXEN. - 1 - 3.5. Rénovation après dégâts de sangliers La rénovation d une prairie ayant subi des dégâts de sangliers est

Plus en détail

SeMoIR UnIveRSeL ULTIMA

SeMoIR UnIveRSeL ULTIMA Semoir universel ULTIMA Semoir universel ULTIMA Localisation précise Rendements assurés Réglage hydraulique de la profondeur de semis Eparpillement des pailles et nivellement Roue de tassement et de jauge

Plus en détail

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena)

Mise en œuvre des outils. L. VARVOUX (Terrena) Mise en œuvre des outils L. VARVOUX (Terrena) Témoignage de Laurent Varvoux Service Agronomie Terrena Responsable relations Sol - Cultures Fertilisation Outils d Aide à la Décision Couverts végétaux Membre

Plus en détail

CULTURE DE COLZA ASSOCIE. Suivi de l impact d une association de cultures dans le colza

CULTURE DE COLZA ASSOCIE. Suivi de l impact d une association de cultures dans le colza CULTURE DE COLZA ASSOCIE Suivi de l impact d une association de cultures dans le colza Remerciements GAEC DE CHAMP LAURENT Lucien GERBEL Philippe THENON Julien MABILE CHAMP LAURENT 01990 RELEVANT Avec

Plus en détail

Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis-

Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis- Expérimentation Colza AB en Lorraine 2011-2012 - Mélanges variétaux- - Associations espèces- - Densité de semis- La démarche Lorraine 1) Le colza en AB est une culture peu cultivée en Lorraine. PROBIOLOR

Plus en détail

Comment choisir les espèces?

Comment choisir les espèces? 16 Disposer d un gazon en adéquation avec l environnement pédo-climatique, avec l utilisation de la prairie (pâturage et/ou fauche), sa durée, et le type de bovins (lait ou viande) sont des éléments à

Plus en détail

Note nationale BSV. Les ambroisies, des adventices des cultures dangereuses pour la santé

Note nationale BSV. Les ambroisies, des adventices des cultures dangereuses pour la santé Note nationale BSV Les ambroisies, des adventices des cultures dangereuses pour la santé Identification et stratégies de lutte Note rédigée par la DGAl-SDQPV avec l'appui de l'observatoire des Ambroisies

Plus en détail

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées Système plantes sarclées Caractéristiques Variantes de ce système Production de viande (vaches allaitantes ou bœufs sur 10ha d herbe) 1,3 unité de main d œuvre : 1 chef d exploitation et 1 salarié occasionnel

Plus en détail

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol LES ENGRAIS VERTS Un outil pour le bon fonctionnement du sol Un engrais vert est un couvert végétal constitué d une ou plusieurs espèces, de croissance généralement rapide, cultivé pour être incorporé

Plus en détail

Coûts de production et stratégies gagnantes des élevages charolais

Coûts de production et stratégies gagnantes des élevages charolais Coûts de production et stratégies gagnantes des élevages charolais Les Chambres d agriculture de l Allier et du Puy-de-Dôme organisent des formations collectives d analyse des résultats économiques afin

Plus en détail

La qualité des blés panifiables en agriculture biologique

La qualité des blés panifiables en agriculture biologique Qualité La qualité des blés panifiables en agriculture biologique Par Bruno Taupier-Létage (ITAB) Maîtrise de la production de blé en agriculture biologique et des procédés de mouture adaptés à la fabrication

Plus en détail

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Avant-propos: Le sol est un milieu vivant et fragile en constante évolution. On pourra l améliorer ou le détruire en fonction des actions que l on effectuera sur

Plus en détail

Guide de vulgarisation : agriculture de précision, autoguidage et gaz à effet de serre

Guide de vulgarisation : agriculture de précision, autoguidage et gaz à effet de serre Guide de vulgarisation : agriculture de précision, autoguidage et gaz à effet de serre Réalisé par Agrinova Coordination Xavier Desmeules, agr. Chargé de projet Réalisation, recherche et rédaction François

Plus en détail

AVANT-PROPOS... LISTE DES TABLEAUX... LISTE DES FIGURES...

AVANT-PROPOS... LISTE DES TABLEAUX... LISTE DES FIGURES... AVANT-PROPOS... LISTE DES TABLEAUX... LISTE DES FIGURES... CHAPITRE 1. PRODUCTION, UTILISATION, CLASSIFICATION ET BUDGETS DE CULTURE...1 Djiby Sall Guy Durivage Marcel Frenette LA PRODUCTION ET L UTILISATION...3

Plus en détail

Le drainage agricole : problèmes, diagnostic et solutions

Le drainage agricole : problèmes, diagnostic et solutions Le drainage agricole : problèmes, diagnostic et solutions Victor Savoie, ingénieur agricole MAPAQ, Centre-du-Québec, Nicolet Photo : Véronique Gagnon, Club agroenvironnement Bois-Francs Le drainage agricole

Plus en détail