Conseil Municipal 17 avril Le service de l eau potable

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseil Municipal 17 avril 2009. Le service de l eau potable"

Transcription

1 Conseil Municipal 17 avril 2009 Le service de l eau potable

2 1. L eau sur TERRE - Quantité - Répartition - Besoins SOMMAIRE 2. L eau en France et dans le Sud Est 3. Le cycle de l eau l domestique - Potabilisation / Distribution - Collecte / Assainissement 4. L eau potable au PRADET - Les ressources - La production - La qualité - Le réseau de distribution - Le prix du service de l eau - Les travaux programmés

3 L eau sur terre La quantité d eau présente sur la terre est toujours la même depuis près de 4 milliards d année, La «planète bleue» : 71% d eau (océans et calottes glaciaires) 97 % d océans (eaux salées) 2 % de glace (pôles) Uniquement 1% d eau douce sous forme liquide 0,64% d eau souterraine <0,1% d eau d utilisable L eau ne disparaît jamais, elle se renouvelle.

4 L eau, un enjeu planétaire Répartition inégale des ressources 60% des ressources naturelles sont réparties entre 9 pays, Le Brésil La Russie L Indonésie La Chine Le Canada Les Etats-Unis La Colombie Le Pérou L Inde Source: United nations environment programme et 1,5 milliards de personnes n ont pas accès à de l eau potable. Une consommation domestique différente selon les pays Un Américain : 2000 m3 d eau par an Un Jordanien : 100 m3 d eau par an Un Haïtien : 7 m3 d eau par an

5 Les besoins en eau Dans le monde actuel, l agriculture est la plus forte consommatrice d eau parmi les activités humaines : 70% de l eau détournée de son cours naturel est destinée à l agriculture. 30% pour les utilisations domestiques et industrielles. Quantité moyenne d eau en litres Une chasse d'eau Une douche Un bain Une lessive Une vaisselle Un cycle de lavevaisselle 8 à à à à à à 21 L explosion des besoins en eau d ici à 2025 selon l ONU: + 20% dans le domaine agricole (augmentation des surfaces irriguées) + 50% dans le monde industriel en raison du progrès des pays en voie de développement Accroissement de la population mondiale

6 1. L eau sur TERRE - Quantité - Répartition - Besoins SOMMAIRE 2. L eau en France et dans le Sud Est 3. Le cycle de l eau l domestique - Potabilisation / Distribution - Collecte / Assainissement 4. L eau potable au PRADET - Les ressources - La production - La qualité - Le réseau de distribution - Le prix du service de l eau - Les travaux programmés

7 Une ressource globalement excédentaire Bonne pluviométrie L eau en France Nombreuses montagnes Réseau hydrographique étendu Source CNRS Réserves en eau disponibles 191 milliards de m3 par an Carte des précipitations: Sud-Ouest : 858 l/m²/an Centre : 787 l/m²/an Ouest : 772 l/m²/an Est : 771 l/m²/an Sud-Est : 716 l/m²/an Nord : 634 l/m²/an Corse : 558 l/m²/an Chaque année la France reçoit en moyenne 440 milliards de m3 de précipitations : 61% s évaporent 16% alimentent les cours d eau 23% s infiltrent dans le sol pour reconstituer les réserves souterraines

8 La région r Sud Est et l eaul Disparités régionales et saisonnières L eau disponible n est pas forcément utilisable : Variations climatiques (sécheresse, inondations) Acheminement de l eau Traitement de l eau Régulation de la distribution Protection de l eau La région PACA, une région ou la disponibilité en eaux est localisée Le Pradet Commune éloignée des principales ressources en eau du Var

9 1. L eau sur TERRE - Quantité - Répartition - Besoins SOMMAIRE 2. L eau en France et dans le Sud Est 3. Le cycle de l eau l domestique - Potabilisation / Distribution - Collecte / Assainissement 4. L eau potable au PRADET - Les ressources - La production - La qualité - Le réseau de distribution - Le prix du service de l eau - Les travaux programmés

10 Le cycle de l eau l domestique RESERVOIRS STATIONS ET USINES DE TRAITEMENT EAU POTABLE CAPTAGE RESEAU DE DISTRIBUTION POSTE DE RELEVAGE RESEAU DE COLLECTE STATION D'EPURATION EAUX USEES

11 Potabilisation / Distribution Dégrillage : l eau est filtrée à travers une grille et des tamis. Floculation et décantation : un coagulant est ajouté à l eau pour rassembler en flocons les déchets encore présents dans l eau. Filtration : La filtration sur sable élimine les matières encore visibles à l œil nu. Ozonation : l eau est désinfectée grâce à l ozone qui a une action bactéricide et antivirus. Chloration : désinfecte l eau et évite le développement de nouvelles bactéries.

12 Collecte / Assainissement Collecter et relever : lorsque le relief naturel n est pas adapté, les eaux sont d abord relevées jusqu au niveau de l usine. Dégrillage : l eau traverse une première grille destinée à arrêter les corps flottants et les plus gros déchets. Dessablage - déshuilage : les sables et les graviers se déposent au fond du bassin et sont évacués. Les graisses remontent à la surface où elles sont collectées. Traitement biologique : consiste à faire dégrader les matières organiques dissoutes dans l eau par des micro-organismes (bactéries). Les bactéries vont consommer les matières polluantes et former en s agglomérant des boues dites biologiques. Clarification : l eau est séparée de la boue par décantation dans des bassins appelés «clarificateurs».

13 1. L eau sur TERRE - Quantité - Répartition - Besoins SOMMAIRE 2. L eau en France et dans le Sud Est 3. Le cycle de l eau l domestique - Potabilisation / Distribution - Collecte / Assainissement 4. L eau potable au PRADET - Les ressources - La production - La qualité - Le réseau de distribution - Le prix du service de l eau - Les travaux programmés

14 Le Service de l eau l potable LES LAURES SCP 775 l/s BARRAGE CARCES 800 l/s USINE DE LA VALETTE Eau Brute RESSOURCE LE VERDON SCP Eau Traitée 40 l/s Eau brute 90 l/s S.I.A.E. La Valette La Garde Le Pradet 90 l/s Eau traitée PIERRASCAS SIAE Achat d eau traitée 34,33 l/s EAU MELANGEE Eau Traitée 33 l/s TRAITEMENT LA FOUX Eau Brute FORAGE LA FOUX Ressource communale LE PRADET

15 Les ressources pour l alimentation l en eau du Pradet La commune du Pradet dispose de deux ressources complémentaires : une ressource propre, et un achat d eau au SIAE La Valette - La Garde - Le Pradet. 1/- Le Lac de Carcès via l usine de La Valette (propriété de la ville de Toulon) et le SIAE LV-LG-LP 2/- Le Verdon Achat d eau du SIAE en provenance de la Société du Canal de Provence 3/- Le forage de la Foux Ressource propre à la commune du Pradet Répartition des ressources du Pradet % Le Verdon La Foux 22% La Foux 29% Carcès Achat SIAE provenance Carcès Achat SIAE provenance SCP Verdon

16 1/- Le lac de Carcès 3 sources d alimentation (Le Caramy, l Issole et la Source d Ajonc) Retenue de 8,5 millions de M3 Station de pompage d une capacité de 1100 l/s Station d alerte qui surveille la qualité de l eau brute. Réserves associées mobilisables : Vins-sur-Caramy M3 Combecaves M3 Caractéristiques de l eau brute PH = 7,7 Turbidité 8 NTU Dureté (TH) 35 F, une eau plutôt entartrante Absence de nitrates, sulfates, chlorures et métaux lourds

17 2/- Le Verdon Ressource exploitée par la Société du Canal de Provence Stockages principalement dans les lacs de Sainte Croix, Gréoux et Quinçon Le stock global d eau est de 250 Millions de m3 L eau du Verdon est classée en catégorie A1 au regard des textes réglementaires concernant «la qualité requise des eaux superficielles destinées à la production d eau alimentaire». Sa potabilisation nécessite une filtration après coagulation et une désinfection simple. Caractéristiques de l eau brute Nitrate < 1 mg/l Dureté de l eau, entre 15 et 18 Turbidité 1,2 NTU PH = 8 Une eau ni agressive, ni corrosive pour les tuyaux et les équipements électroménagers.

18 3/- Le forage de la Foux Eau souterraine, un forage de 56 mètres de Profondeur (pompage à 36 mètres). Risques sanitaires potentiels présentés par la nappe phréatique : Nitrates : apportés par les engrais chimiques de l agriculture (s accumulent dans les nappes phréatiques). Sulfates : dépendent des caractéristiques hydrogéologiques. La dureté de l eau qui en découle n a pas d incidence sur la santé. Moyens de maîtrise des risques Analyseurs en continu (Nitrates, Turbidité, Chlore résiduel) Etude en cours sur la définition des périmètres de protection Procédure de gestion de crise en cas d anomalie Mélange avec l eau du SIAE pour réguler les teneurs en nitrates et en sulfates Caractéristiques de l eau brute Turbidité <1 NTU Dureté (TH) 65 F (eau dure) Nitrates 48 mg/l Absence de métaux lourds Pesticides <0,1µg/l Sulfates 290 mg/l

19 1. L eau sur TERRE - Quantité - Répartition - Besoins SOMMAIRE 2. L eau en France et dans le Sud Est 3. Le cycle de l eau l domestique - Potabilisation / Distribution - Collecte / Assainissement 4. L eau potable au PRADET - Les ressources - La production - La qualité - Le réseau de distribution - Le prix du service de l eau - Les travaux programmés

20 La Production d eau d potable : La Valette L usine de La Valette Capacité de 800 l/s, soit environ m3/jour Une eau traitée conforme aux normes en vigueur

21 La Production d eau d potable : La Valette Une filière de traitement complète : L ozoflottation : pré-oxydation des matières organiques. La coagulation : rassemblement des matières fines en suspension (MES) par ajout d un coagulant. La floculation-décantation : les flocons formés par la coagulation ont une masse suffisante pour pouvoir décanter et être piégés. La filtration sur sable : retient les particules non piégées par la décantation. Désinfection au bioxyde de chlore : désinfecte, évite le développement de nouvelles bactéries, et maintient la qualité de l eau.

22 La Production d eau d potable : Pierrascas L Usine de Pierrascas Capacité de 90 l/s, soit environ m3/jour Une filière par coagulation, filtration sur sable et désinfection au bioxyde de chlore Une eau traitée conforme aux normes en vigueur

23 La Production d eau d potable : La FOUX La station de pompage de la Foux Capacité de 33 l/s, soit environ m3/jour Exhaure + chloration Après traitement : L eau est mélangée avec celle du S.I.A.E dans le réservoir de la Foux. Ses caractéristiques sont alors les suivantes: Paramètres Turbidité Dureté Nitrates Pesticides PH Sulfates Eau Mélangée <0.5 NTU 49 F (Dure) 20 mg/l < 0.1µg/l 7,5 170 mg/l NORMES <1 NTU Pas de norme < 50 mg/l 0.1 µg/l Référence 6,5 à 9 Référence 250 mg/l

24 La Foux : courbes d évolution des nitrates EAU BRUTE - de 1981 à 2008 NITRATES /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/2007 ( mg / l ) EAU DISTRIBUEE - de 1981 à 2008 NITRATES /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/2007 ( mg / l )

25 Comparaison des capacités s de production et de stockage Capacités de production et de stockage pour la Commune du Pradet Capacité de production (m3/j) Volume distribué moyen (m3/j) Volume distribué jour de pointe (m3/j) Capacité de stockage (m3) Capacités de production et de stockage du SIAE La Valette La Garde Le Pradet Capacité de production (m3/j) Volume distribué jour de pointe (m3/j) Volume distribué moyen (m3/j) Capacité de stockage (m3)

26 1. L eau sur TERRE - Quantité - Répartition - Besoins SOMMAIRE 2. L eau en France et dans le Sud Est 3. Le cycle de l eau l domestique - Potabilisation / Distribution - Collecte / Assainissement 4. L eau potable au PRADET - Les ressources - La production - La qualité - Le réseau de distribution - Le prix du service de l eau - Les travaux programmés

27 La Qualité de l eau l distribuée e aux Pradétans En France, l eau du robinet est un des produits alimentaires les plus contrôlés. 56 paramètres analysés doivent répondre à des normes pour que l eau soit potable. Contrôles en 2008 Nombre d analyses : 1791 analyses de divers paramètres Nombre de prélèvements : 40 au titre du contrôle réglementaire des autorités sanitaires. 37 au titre de l autosurveillance de Veolia Eau.

28 La Qualité de l eau l distribuée e aux Pradétans Paramètres Turbidité Dureté Nitrates Streptocoques PH NORMES <1 NTU Pas de norme < 50 mg/l 0 / 100ml Référence 6,5 à 9 Ci-joint : fiche synthétique des résultats des contrôles DDASS 2007 (2008 non encore disponible) Eau de bonne qualité pour les paramètres mesurés

29 1. L eau sur TERRE - Quantité - Répartition - Besoins SOMMAIRE 2. L eau en France et dans le Sud Est 3. Le cycle de l eau l domestique - Potabilisation / Distribution - Collecte / Assainissement 4. L eau potable au PRADET - Les ressources - La production - La qualité - Le réseau de distribution - Le prix du service de l eau - Les travaux programmés

30 Usine de La Valette CARCES Système d alimentation d en eau du Pradet m3 mis en distribution en 2008 BOUTTUEN S.I.A.E 40 l/s 2000 m m3 170 NGF La Colle NOIRE THOUAR 135 NGF 400 m3 125 NGF 2000 m m3 S.C.P Le PRADET Usine PIERRASCAS 100 NGF 2000 m m3 95 NGF Collet du PASTRE 400 m3 La CIBONNE 90 l/s 86 NGF 1000 m m3 secours Distribution BESSIERE Cpt N 9 Forages LA FOUX 500 m3 70 NGF 500 m3 27 NGF

31 Le réseau r de distribution Caractéristiques principales du réseau: Longueur: 82,5 Km Matériaux: Fonte, PVC, Polyéthylène Branchements: u dont 366 en Plomb Rendement de réseau : 80,2% en 2007 Fonte Type de réseau Urbain Semi-rural Rural Rendement guide 80 à 85 % 75 à 80 % 70 à 75 % P.V.C. Capacité de stockage: 6 réservoirs pour une capacité totale de 3800m3 Réservoir La Cibonne : Réservoir La Colle Noire: Réservoir Collet du Pastre: Réservoir Bessière: Bâche La Foux: 2x1000 m3 400 m3 400 m3 500 m3 500 m3 Polyéthylène

32 1. L eau sur TERRE - Quantité - Répartition - Besoins SOMMAIRE 2. L eau en France et dans le Sud Est 3. Le cycle de l eau l domestique - Potabilisation / Distribution - Collecte / Assainissement 4. L eau potable au PRADET - Les ressources - La production - La qualité - Le réseau de distribution - Le prix du service de l eau - Les travaux programmés

33 Le Prix du service de l eaul Le prix du service de l eau ne reflète pas la valeur de l eau à l état naturel mais plutôt l ensemble des coûts nécessaires à son cycle urbain: Son traitement (pour la rendre potable) Sa distribution, son stockage, Sa collecte (une fois que l eau est «usée») Et son épuration avant de la rejeter en milieu naturel Le prix du service de l eau dépend directement de la qualité et de la proximité de la ressource, de la difficulté de traitement de la ressource, de l étendue du territoire à desservir, de sa configuration géographique, et des investissements à rembourser; l ensemble constituant le coût d exploitation du service. C est pourquoi il peut y avoir des disparités importantes de prix entre les communes.

34 Le Prix du service de l eaul COMMUNE DU PRADET - FACTURE TYPE 120 M3 Tarif au 1er Janvier Facturation de Juin 2009 Abonnement Diamètre compteur Consommation Eau usage domestique 15 mm 120 m 3 QUANTITE PRIX UNITAIRE MONTANT HT DISTRIBUTION DE L'EAU ABONNEMENT COLLECTIVITE 1 année 10, ,00 Permet le financement des investissements de CONSOMMATION COLLECTIVITE 120 m3 0,0610 7,32 la commune pour l'eau potable ABONNEMENT DELEGATAIRE 1 année 26,61 26,61 Rémunère le fermier qui assure le CONSOMMATION DELEGATAIRE 120 m3 1, ,84 fonctionnement du service d'eau potable PRESERVATION DES RESSOURCES EN EAU (Ag de l'eau) 120 m3 0,0651 7,81 Finance la protection de la ressource COLLECTE ET/OU TRAITEMENT DES EAUX USEES CONSOMMATION COMMUNAUTAIRE (TPM) 120 m3 0, ,84 Investissement pour collecte et épuration CONSOMMATION DELEGATAIRE COLLECTE 120 m3 0, ,96 Fonctionnement de la collecte CONSOMMATION DELEGATAIRE EPURATION 120 m3 0, ,62 Fonctionnement de l'épuration ORGANISMES PUBLICS MODERNISATION DES RESEAUX (AGENCE DE L'EAU) 120 m3 0, ,60 LUTTE CONTRE LA POLLUTION (AGENCE DE L'EAU) 120 m3 0, ,80 Mutualise des fonds pour financer des projets de collecte et d'épuration des eaux usées TOTAL HT 440,40 TVA 5,5% 24,22 TOTAL TTC 464,62

35 Le Prix du service de l eaul L eau du Pradet coûte 3,87 Euro/m3 pour 120 m3 (tarif au 1 er janvier 2009) Comparatif Cuers Carqueiranne Toulon La Garde Prix de l'eau au m3 3,97 /m3 3,43 /m3 3,75 /m3 3,80 /m3 Commentaires Investissements lourds récents sur l'eau potable et l'assainissement Ressource propre abondante et achat d'eau au Syndicat des communes de l'est de Toulon Réseaux de distribution et de collecte très denses Ressource propre abondante et achat d'eau au SIAE LV LG LP Répartition du prix du Pradet par services 43,8% 15,2% 41,0% Part Eau Potable Part Assainissement Taxes y/c TVA

36 1. L eau sur TERRE - Quantité - Répartition - Besoins SOMMAIRE 2. L eau en France et dans le Sud Est 3. Le cycle de l eau l domestique - Potabilisation / Distribution - Collecte / Assainissement 4. L eau potable au PRADET - Les ressources - La production - La qualité - Le réseau de distribution - Le prix du service de l eau - Les travaux programmés

37 Renouvellement des branchements en plomb 366 branchements en plomb à éliminer d ici fin 2013

38 Renouvellement des canalisations Cartographie des canalisations à renouveler : Rue Dupuy de Lôme Rue Jean Monnet Avenue Weygand Avenue Général Brosset Chemin San Peyre Avenue Jean Moulin Rue de la Tartane Chemin de la Marquisanne Avenue des Pins - Collet du Pastre Canalisations renouvelées en 2008 et 2009 : Chemin des Gravettes Rue Docteur Coulet

39 Périmètre de Protection de la Foux Etude en cours Pourquoi mettre en place des périmètres de protection autour du captage? Protéger la ressource de différents facteurs de pollutions Pérenniser la ressource en eau actuellement utilisée Respecter la Loi sur l eau 3 périmètres sont définis : Protection immédiate : destinée à protéger les ouvrages de captage Protection rapprochée : certaines activités peuvent être interdites ou réglementées Protection éloignée : mise en place d actions complémentaires (facultatif) Avancement de la procédure de définition des périmètres de protection du forage de La Foux Délibération de la commune pour le lancement de la procédure Désignation de l hydrogéologue agrée par la DDASS Elaboration du dossier technique de protection Avis de l'hydrogéologue agréé qui définit les périmètres Consultation des administrations concernées par la DDASS Enquête publique lancée par le Préfet Arrêté de Déclaration d'utilité Publique Mise en œuvre des périmètres dans les documents d urbanisme Fait Fait En cours A venir A venir A venir A venir A venir

40 Périmètre de protection : La FOUX Tel qu annexé au POS de 1986

41 Le lac de Carcès Risques sanitaires potentiels Pollution aux hydrocarbures : plan d eau ouvert, contourné par une voie de circulation Pollution organique : en amont de la ressource se trouve des usines de dépollution des eaux usées Pollution aux pesticides liée à l activité agricole Moyens de maîtrise des risques Une procédure de gestion de crise est prévue en cas d anomalie Une station d alerte à l usine de pompage qui surveille en permanence : Le taux d oxygène dissous La pollution carbonée : mesures de COT (Carbone organique total). La pollution azotée : mesure de l ammoniaque. La présence éventuelle de Toxiques ; par le VISIOLAB (bio-détecteur à base de poissons vivants (vairons)). Caractéristiques de l eau brute Dureté (TH) 35 F, une eau plutôt entartrante Absence de nitrates, sulfates, chlorures, et métaux lourds

42 Le Prix du service de l eaul Le prix du service de l eau comprend : La part Fermière qui englobe notamment : L entretien des réseaux et des ouvrages du service réparation des fuites, nettoyage des réservoirs, maintenance des machines La mobilisation de l eau nécessaire en tout temps gestion de la ressource propre et achats d eau au SIAE La Valette La Garde Le Pradet La garantie de la permanence de la distribution d eau Disponibilité du personnel 24h/24 et 365 jours par an (astreinte) La permanence d une eau de qualité Programme de surveillance analytique + mobilisation possible du laboratoire Anjou Recherche 24h/24h avec délai d acheminement court des prélèvements La mobilisation de moyens humains et matériels d exploitation agence de Toulon Est : 78 agents, 50 véhicules, outillage spécifique Une procédure de gestion de crises Cellule de crise, Système d Alerte Téléphonique, stock d eau de boisson en bouteilles disponible Le remplacement des branchements Plomb et de certaines canalisations La part communale englobe : Les charges financières de la commune : remboursements d emprunts, amortissement des investissements Le financement des études (ex : étude périmètre de protection de la Foux) Le suivi du fonctionnement du service (contrôle du délégataire)

Service public d eau d

Service public d eau d Service public d eau d potable Syndicat Mixte du Canton de Saint Peray Présentation RAD année 2013 Comité Syndical Mercredi 10 décembre 2014 Les chiffres clés s 2013 Les chiffres clés des services d Eau

Plus en détail

2/ Donner les différents traitements pour rendre l eau potable et définir le rôle de chacune des étapes.

2/ Donner les différents traitements pour rendre l eau potable et définir le rôle de chacune des étapes. II/ Traitement des eaux (CDI) 1/ Le traitement des eaux à Aix pour les rendre potables Activité TD 1/ Indiquer une station de traitement des eaux de la ville d Aix. http://www.mairie-aixenprovence.fr/article.php3?id_article=60

Plus en détail

L eau du logement MCAD. I- Alimentation en eau.

L eau du logement MCAD. I- Alimentation en eau. L eau du logement I- Alimentation en eau. L eau est un bien rare, fragile et précieux. L eau est le patrimoine de tous et il faut la protéger. Elle est utilisée pour : - Nourriture et boissons : 7%. -

Plus en détail

CH3 : UNE GESTION OBLIGATOIRE DES NAPPES D EAU

CH3 : UNE GESTION OBLIGATOIRE DES NAPPES D EAU CH3 : UNE GESTION OBLIGATOIRE DES NAPPES D EAU INTRODUCTION L'eau est une ressource finie, recyclable et inégalement répartie. Elle est une ressource indispensable aux êtres vivants et aux activités humaines.

Plus en détail

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable au ULIS en 2010 Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La gestion déléguée La ville des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses habitants Elle a confié

Plus en détail

Passage en régie de la distribution de l eau potable

Passage en régie de la distribution de l eau potable La régie est un mode d organisation permettant aux collectivités de prendre en charge une activité dans le cadre de leurs propres services. Passage en régie le choix historique de l agglomération Évry

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY. I - Indicateurs techniques

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY. I - Indicateurs techniques SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l'eau potable (Décret n 95-635 du 6 mai 1995) EXERCICE 2010 I - Indicateurs

Plus en détail

Service Eau et Assainissement

Service Eau et Assainissement Service Eau et Assainissement Sommaire Description du service d'eau potable 3-4 Une eau d'origine variée 5 Le stockage de l'eau 6 La qualité de l'eau 7 Le réseau de distribution 8 Le profil de la consommation

Plus en détail

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre DEPARTEMENT DU JURA Arrondissement de DAMPIERRE Dampierre Evans Salans Ranchot Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre Rapport annuel 2012 sur le prix et la qualité de l eau potable. RAPPORT DE PRESENTATION

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service d'eau

Plus en détail

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE Commune de CESSON-SEVIGNE Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2012 présenté conformément à l article L.2224-5 du code général des collectivités territoriales.

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Annexes sanitaires Pièce n 6-a PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE PREY Eure Place René Cardin 27220 PREY Tél : 02.32.37.95.80 Fax : 02.32.37.27.88 Règlement Prescrit le : 12 janvier 2009 Arrêté le : 6 décembre

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE

PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE I SITUATION ADMINISTRATIVE La commune de MEAUX est autonome pour l alimentation en eau potable. L exploitation de l usine de production et du réseau de distribution s

Plus en détail

Le cycle de l eau. Évaporation. Condensation. Précipitations

Le cycle de l eau. Évaporation. Condensation. Précipitations 1 L eau circule sur toute la surface de la Terre sous forme de nuages, de pluies, de rivières, d océans. 2 En s évaporant sous l effet du soleil, l eau des océans, des rivières, des lacs et des végétaux

Plus en détail

Commune de LE TAMPON:

Commune de LE TAMPON: Commune de LE TAMPON: Réseau 19 EME KM (chemin Géranium), 19ème Km (RN3), chemins Philippe Técher, des Maraîchers les Hauts, Fargeau et Barbot Vous êtes alimenté(e)(s) par : une eau de surface Vous dépendez

Plus en détail

TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011

TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011 DEPARTEMENT DU VAR REPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Egalité Fraternité MAIRIE DE SAINT MAXIMIN LA SAINTE BAUME TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011 Rapport annuel du maire

Plus en détail

LE SERVICE COMMUNAL DES EAUX

LE SERVICE COMMUNAL DES EAUX LE SERVICE COMMUNAL DES EAUX En créant un budget unique du service de l eau et de celui de l assainissement à compter du er janvier 23, le conseil municipal a confirmé sa volonté d'assurer en régie directe

Plus en détail

La gestion de l eau à Limoges : historique et techniques

La gestion de l eau à Limoges : historique et techniques Direction de l eau Direction de l assainissement La gestion de l eau à Limoges : historique et techniques Pierre Poumarat Sommaire Historique de la Direction de l eau et de l assainissement Etapes de la

Plus en détail

De l'eau des rivières à l'eau du robinet.

De l'eau des rivières à l'eau du robinet. De l'eau des rivières à l'eau du robinet. Pour être en bonne santé, l homme doit consommer 1,5 litre d eau chaque jour. Encore faut-il que cette eau soit d une qualité satisfaisante. L eau est dite potable

Plus en détail

Château d eau de Kerstéphan. Station d eau potable de Kerriou. Station d épuration de Boduon SUR NOTRE TERRITOIRE

Château d eau de Kerstéphan. Station d eau potable de Kerriou. Station d épuration de Boduon SUR NOTRE TERRITOIRE a chacun ses Station d eau potable de Kerriou Château d eau de Kerstéphan Station d épuration de Boduon SUR NOTRE TERRITOIRE La collectivité est responsable du service d eau et assainissement. Elle prend

Plus en détail

LE CYCLE DE L EAU DE LA NATURE A LA NATURE EN PASSANT PAR CHEZ VOUS

LE CYCLE DE L EAU DE LA NATURE A LA NATURE EN PASSANT PAR CHEZ VOUS l essentiel sur... LE CYCLE DE L EAU DE LA NATURE A LA NATURE EN PASSANT PAR CHEZ VOUS Centre d Information sur l Eau Sommaire 1. L EAU SUR LA PLANÈTE Mais où se trouve l eau? Y a-t-il beaucoup d eau douce

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE

RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE EAU POTABLE 2014 VOTRE COMMISSION LOCALE La Commission Locale en charge de votre système de distribution d eau établit les programmes

Plus en détail

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ALIMENTATION EN EAU POTABLE 1

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ALIMENTATION EN EAU POTABLE 1 ANNEXE du PLU Gestion de l eau ALIMENTATION EN EAU POTABLE 1 1. GÉNÉRALITÉS Située au nord-ouest de Paris, la commune de la Frette s étend sur le versant ouest des Buttes du Parisis et l altitude qui est

Plus en détail

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT

VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS REGIE MUNICIPALE DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ET DE L ASSAINISSEMENT ANNEE 2014 SOMMAIRE CE

Plus en détail

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L' EAU POTABLE / ANNEE 2013.

OBJET : ADOPTION DU RAPPORT ANNUEL RELATIF AU PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L' EAU POTABLE / ANNEE 2013. (1/15) DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHONE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ------- Extrait du Registre des Délibérations du CONSEIL MUNICIPAL Arrondissement d Aix-en-Provence -------- Séance du 30 septembre 2014 COMMUNE

Plus en détail

LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et

LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et l'eau en region PACA Les moyens techniques d'economies d'eau Lieu Moyens techniques Coûts Economies envisagées Tous les robinets Réducteurs

Plus en détail

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 1 Sommaire Préambule :...4 1. Caractérisation technique du service :... 5 2 Présentation du territoire desservi :...

Plus en détail

REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013

REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013 REGIE MUNICIPALE DU SERVICE DES EAUX DE LA COMMUNE DE PAULHAN RAPPORT 2013 La Commune de Paulhan exploite en régie directe le service des eaux, dont le siège social est situé dans les locaux administratifs

Plus en détail

Usine de traitement d'eau de Saint-Hyacinthe Document explicatif pour la visite Appareils et équipements servant au traitement

Usine de traitement d'eau de Saint-Hyacinthe Document explicatif pour la visite Appareils et équipements servant au traitement Usine de traitement d'eau de Saint-Hyacinthe Document explicatif pour la visite Appareils et équipements servant au traitement Une usine de traitement d'eau doit pouvoir fournir une eau potable d'une qualité

Plus en détail

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques Visite de la Cité de l Eau et de l Assainissement Avenue Kléber 92700 Colombes SIAAP Syndicat interdépartemental pour l assainissement de l agglomération parisienne L assainissement en région parisienne

Plus en détail

À boire sans modération!

À boire sans modération! À boire sans modération! Préférez l eau du robinet 1 Certification ISO 9001 et ISO 14001 67 % des Français déclarent boire l eau du robinet au moins une fois par semaine*. 252 000 tonnes : c est la quantité

Plus en détail

Substitution des sels d aluminium par des sels de fer

Substitution des sels d aluminium par des sels de fer Substitution des sels d aluminium par des sels de fer Retours d expériences sur plusieurs usines d eau potable Cédric HELMER, CIRSEE Pôle Eau Potable 00/00/00 Presentation title 1 Situation actuelle Risque

Plus en détail

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan C - Qualité des sols et de l eau Bilan 1 CAH, Solution du sol et nutrition minérale végétale Le sol est un système complexe formé : D'une fraction solide minérale faite de fragments de roche issus du sous-sol

Plus en détail

ASSAINISSEMENT PLAN LOCAL D URBANISME

ASSAINISSEMENT PLAN LOCAL D URBANISME ASSAINISSEMENT PLAN LOCAL D URBANISME I SITUATION ADMINISTRATIVE La station d épuration et les réseaux d assainissement de la Ville de MEAUX appartiennent à la ville et sont exploités en régie communale

Plus en détail

Juin 2007 Les Guides de la CAB. Guide du. Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC)

Juin 2007 Les Guides de la CAB. Guide du. Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Juin 2007 Les Guides de la CAB 2 Guide du Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Sommaire : P2 P3...... SOMMAIRE LE MOT DU PRÉSIDENT P4-8... 1. QU EST-CE QUE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF?

Plus en détail

Gestion de l'eau potable par la Ville de Dudelange

Gestion de l'eau potable par la Ville de Dudelange Eau potable Définition L'eau potable est une eau qui ne doit pas porter atteinte à la santé humaine. L'eau potable est contrôlée de façon très stricte et doit respecter des valeurs limites pour différents

Plus en détail

comprendre ma facture d eau

comprendre ma facture d eau comprendre ma facture d eau Vous venez de recevoir votre facture d eau. A quoi correspondent les rubriques qui la composent et à qui sont elles destinées? Voici quelques éléments de réponse. Zoom sur votre

Plus en détail

COMMENT LES EAUX USEES SONT-ELLES TRAITEES DANS UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF?

COMMENT LES EAUX USEES SONT-ELLES TRAITEES DANS UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF? COMMENT LES EAUX USEES SONT-ELLES TRAITEES DANS UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF? I LA POLLUTION QUE NOUS PRODUISONS ET SON IMPACT SUR LE MILIEU NATUREL Pollution = Introduction d éléments extérieurs non

Plus en détail

SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT

SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2013 I - CARACTERISATION TECHNIQUE du SERVICE 1) Présentation du territoire desservi La Commune de Noirétable assure elle-même la gestion de ce service en régie

Plus en détail

Comment gérer l eau dans mon entreprise?

Comment gérer l eau dans mon entreprise? Comment gérer l eau dans mon entreprise? Déroulement de la matinée 9h30 : «L Eau, l Or bleu de notre région» Madame Sophie BREMS Journaliste, RTBF, La première 10h15 : «L assainissement des eaux usées

Plus en détail

Les origines du SDAEP

Les origines du SDAEP Les origines du SDAEP Syndicat créé en 1983 avec 2 vocations : Eviter la disparité des prix de l eau Un prix unique de vente d eau aux abonnés pour toutes les collectivités adhérentes (collège distribution)

Plus en détail

5 questions. L eau usee en. Où vont nos eaux usées? Pourquoi assainir nos eaux usées? Quelles quantité d eau usée produisons-nous?

5 questions. L eau usee en. Où vont nos eaux usées? Pourquoi assainir nos eaux usées? Quelles quantité d eau usée produisons-nous? L assainissement et vous L eau usee en 5 questions 1 3 2 Où vont nos eaux usées? Chaque jour nous produisons des eaux usées. Elles sont issues de la vaisselle, de la douche, de la lessive ou des WC. On

Plus en détail

Contenu. Compétences

Contenu. Compétences Séance 2 Correction Contenu Composition chimique d une eau de consommation Compétences Analyse qualitative d une eau Exercice I Les différentes eaux L eau minérale naturelle possède des propriétés favorables

Plus en détail

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME DEPARTEMENT DU PUY DE DOME 1.7 Commune de AUBIAT SCP DESCOEUR F et C ARCHITECTURE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE 49 rue des Salins 63000 Clermont Ferrand Tel : 04.73.35.16.26. Fax : 04.73.34.26.65. Mail

Plus en détail

Le cycle de l eau potable sur la commune d ORSAY. Pierre GUINET - Audrey GUERN Suez Environnement

Le cycle de l eau potable sur la commune d ORSAY. Pierre GUINET - Audrey GUERN Suez Environnement Le cycle de l eau potable sur la commune d ORSAY Pierre GUINET - Audrey GUERN Suez Environnement Contrat de gestion déléguée La commune d Orsay est responsable de la distribution de l eau potable à ses

Plus en détail

Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE. commune de Tarascon

Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE. commune de Tarascon Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE commune de Tarascon Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2012 présenté conformément à l article L.2224-5

Plus en détail

À propos des services d eau et d assainissement

À propos des services d eau et d assainissement À propos des services d eau et d assainissement D où provient l eau que l on boit? Comment est-elle rendue potable? Comment sont traitées les eaux usées? Du prélèvement de l eau à son retour dans la rivière

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L EAU 2 0 0 8 Ce qu il faut retenir de 2008 Un nouveau contrat pour dix communes du Sud Loire Depuis le 1er janvier 2008, un nouveau contrat

Plus en détail

Quelle Eau Boire? Institut Ming Men. Ecole de Médecine Traditionnelle Chinoise

Quelle Eau Boire? Institut Ming Men. Ecole de Médecine Traditionnelle Chinoise Institut Ming Men Quelle Eau Boire? Institut Ming Men 146 Grande Rue 54180 Heillecourt Tel : 03 83 96 26 20 06 09 88 02 18 Quelle Eau boire? Eau du robinet, eau en bouteille minérale ou de source, eau

Plus en détail

LES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MICROPOLLUANTS DANS LES EAUX USÉES

LES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MICROPOLLUANTS DANS LES EAUX USÉES LES TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MICROPOLLUANTS DANS LES EAUX USÉES Novembre 2014 Le terme micropolluants désigne des substances, d origine naturelle ou synthétique, susceptibles d avoir une action toxique

Plus en détail

Chimie. Conductivité. Ammonium :

Chimie. Conductivité. Ammonium : Chimie Conductivité La conductivité de l'eau est l'aptitude d'une solution à permettre le passage du courant électrique. C'est à dire la capacité de l'eau à faire passer un courant électrique d'un point

Plus en détail

INFORMATION 2011 COMMUNE DE DENGES QUALITÉ DE L EAU

INFORMATION 2011 COMMUNE DE DENGES QUALITÉ DE L EAU INFORMATION 211 COMMUNE DE DENGES QUALITÉ DE L EAU EAUSERVICE NOUS METTONS TOUT EN OEUVRE POUR PRÉSERVER L ENVIRONNEMENT ET PRÉVENIR TOUTE ÉVENTUELLE POLLUTION DE L EAU eauservice c est : Le distributeur

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

! " #$% &%"'% ( )$'"*+,*-!. /,01

!  #$% &%'% ( )$'*+,*-!. /,01 $/% $$!! " #$% &%"'% ( )$'"*+,*-!. /,01 "%$2%$/%)#'34"$!)5 6 7 8!"#$ "%!&'(#'%!)&*&#+ *'##'& 6 La plus grande partie de l'eau qui tombe en pluie provient de la mer. 0%2$ *,,%2'

Plus en détail

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE L usine de la Boissonnade assure la production d eau potable pour la Ville de Rodez. Créée dès 1938, elle a par la suite connu plusieurs modernisations

Plus en détail

Fiche Présentation générale De la production et de la distribution en eau

Fiche Présentation générale De la production et de la distribution en eau Fiche Présentation générale De la production et de la distribution en eau Descriptif Collectivité distributrice : commune de EAUVILLE Exploitant : Régie communale Zone de distribution () : Le réseau de

Plus en détail

Eau et Santé. Études. L eau

Eau et Santé. Études. L eau Eau et Santé Études H2O L eau potable en France 2005-2006 L eau potable en France 2005-2006 Du captage au robinet du consommateur : Le présent travail a été réalisé à partir des données du contrôle sanitaire

Plus en détail

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert RAPPORT DU PRÉSIDENT SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE D EAU POTABLE ANNÉE 2012 Douglas ZENI STRATORIAL FINANCES 28, rue

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Assainissement

Principales missions opérationnelles : Assainissement Mètres cubes produits par jour : 15 690 m3 Origine : eaux de surface (captage en ruisseaux et étangs) Mode de production : affermage Mode de distribution : affermage Mode d intervention : affermage + régie

Plus en détail

Service des eaux de la Hague : Quel prix pour quel service? / Exercice 2011 1/43

Service des eaux de la Hague : Quel prix pour quel service? / Exercice 2011 1/43 Service des eaux de la Hague : Quel prix pour quel service? / Exercice 2011 1/43 EDITORIAL En vertu de l article L. 2224-5 du code général des collectivités territoriales et du décret n 95-635 du 6 mai

Plus en détail

Buvez. l eau de l Agglo. www.agglo-de-rouen.fr. Dossier de presse

Buvez. l eau de l Agglo. www.agglo-de-rouen.fr. Dossier de presse Buvez l eau de l Agglo Dossier de presse www.agglo-de-rouen.fr de la fantaisie sur votre table a v e c l e a u d u r o b i n e t L Agglo de Rouen propose* pour l été deux bouteilles en verre graphiques

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEE 2014 Table des matières 1. Introduction...3 2. Les chiffres clés

Plus en détail

Service de l eau potable. Ville de Blanc Mesnil

Service de l eau potable. Ville de Blanc Mesnil 22 2 2012 Service de l eau potable Ville de Blanc Mesnil 2 Dans un souci constant d améliorer notre service et d apporter à nos clients une information claire et concise, nous nous sommes attachés à vous

Plus en détail

Présentation du Service Assainissement de la Communauté de Communes du Larmont

Présentation du Service Assainissement de la Communauté de Communes du Larmont Présentation du Service Assainissement de la Communauté de Communes du Larmont Ascomade Groupe technique Assainissement Collectif - 12 juin 2014 Présentation de la CCL La CCL regroupe 10 communes du Haut

Plus en détail

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère Collecte et dépollution des eaux usées points de repère coûts environnement assainissement Toute eau utilisée pour l activité humaine devient eau usée En France, un habitant consomme en moyenne 150 litres

Plus en détail

Eau de pluie et Contrat de rivière Ton-Messancy. C. Marchal F. Rosillon ULG - CRTon

Eau de pluie et Contrat de rivière Ton-Messancy. C. Marchal F. Rosillon ULG - CRTon Eau de pluie et Contrat de rivière Ton-Messancy C. Marchal F. Rosillon ULG - CRTon HARNONCOURT Commune de ROUVROY, 10 avril 2008 Vers une utilisation durable des ressources en eau pour une utilisation

Plus en détail

Compte rendu : Visite de la station d épuration «Grand Prado» de Sainte-Marie

Compte rendu : Visite de la station d épuration «Grand Prado» de Sainte-Marie Compte rendu : Visite de la station d épuration «Grand Prado» de Sainte-Marie Introduction Le vendredi 21 mars de 8h30 à 11h30, nous nous sommes rendus en bus avec la classe de CM2 c de Mr GRENOUILLER,

Plus en détail

GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d ouvrages souterrains et le prélèvement d eaux souterraines dans une I.C.P.E.

GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d ouvrages souterrains et le prélèvement d eaux souterraines dans une I.C.P.E. Direction de la cohésion sociale et du développement durable ------- Bureau de l environnement et du développement durable ------- GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d

Plus en détail

Service de distribution publique d Eau Potable Rapport Annuel sur le prix et la qualité de l eau

Service de distribution publique d Eau Potable Rapport Annuel sur le prix et la qualité de l eau COMMUNE DE CARNOULES Eau Potable - 201 Service de distribution publique d Eau Potable Rapport Annuel sur le prix et la qualité de l eau (Application de la Loi n 95-101 du 2 février 1995 et du décret n

Plus en détail

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06%

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06% Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE TOULOUGES L ' A r c h i p e l d e s 3 6 C o m m u n e s... Caractéristiques Techniques du

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Récolte de Miscanthus Décret n 95-636 du 6 mai 1995 Exercice 2013 SIAEP 2, rue de l école 68210 AMMERTZWILLER Tél 03 89 25 34

Plus en détail

Environnement : Quel est l impact de l homme sur les différentes sources d eau douce disponibles

Environnement : Quel est l impact de l homme sur les différentes sources d eau douce disponibles Les enquêtes D HIVER d EDD Education au Développement Durable L eau Eléments de réponse et compléments D i r e c t i o n d e s S e r v i c e s D é p a r t e m e n t a u x d e l E d u c a t i o n N a t

Plus en détail

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information

LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Réunion d information LE SPANC SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Réunion d information LES EAUX USEES DOMESTIQUES : Définition Quelles solutions de traitement? Quelle règlementation? Oct.09 Les Eaux Usées Domestiques

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D EAU POTABLE Du 1er juillet 2012 au 30 Juin 2013 1- INDICATEURS TECHNIQUES : 1.1 - POINT DE PRELEVEMENT : La station de pompage «Le Petit Bois»

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY 1 Nancy, le 24 avril 2014 Délégation Territoriale de Meurthe-et-Moselle Cellule contrôle sanitaire des eaux Affaire suivie par : Stéphanie MONIOT/BR Courriel : ars-lorraine-dt54-vsse@ars.sante.fr Téléphone

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE RAPPORT ANNUEL 2012 Page 2 RAPPORT 2012 Caractérisation technique du service Organisation administrative

Plus en détail

Le 5 Avril 2012, la classe de 2 nde 10 s est rendue accompagnée par deux professeurs, M. Charrin professeur d Histoire-Géographie, et Mme Lioger

Le 5 Avril 2012, la classe de 2 nde 10 s est rendue accompagnée par deux professeurs, M. Charrin professeur d Histoire-Géographie, et Mme Lioger Le 5 Avril 2012, la classe de 2 nde 10 s est rendue accompagnée par deux professeurs, M. Charrin professeur d Histoire-Géographie, et Mme Lioger professeur de Sciences de la Vie et de la Terre, à deux

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Vendredi 5 juillet à 20h30 Salle du conseil

CONSEIL MUNICIPAL Vendredi 5 juillet à 20h30 Salle du conseil REMERCIEMENT Un grand merci à toutes les personnes qui ont participé aux plantations communales du 20 mai, et qui ont ainsi amélioré notre cadre de vie. PENSEZ A RESPECTER LA TRANQUILITE DE VOTRE VOISINAGE

Plus en détail

MUNICIPALES 2014 BILAN EAU ET ASSAINISSEMENT

MUNICIPALES 2014 BILAN EAU ET ASSAINISSEMENT MUNICIPALES 2014 BILAN EAU ET ASSAINISSEMENT Dénonciation du contrat de l eau : Le groupe des Verts a dénoncé à l époque les excès de profits réalisés par la Lyonnaise des eaux, et avait demandé d intégrer

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE - Département de l'isère - Commune de BEAUFIN Mairie 38970 BEAUFIN 5 rue du portail rouge 38450 VIF SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 2 : Propositions d améliorations Mémoire explicatif

Plus en détail

7.2.c Notice sanitaire et de traitement des déchets

7.2.c Notice sanitaire et de traitement des déchets 7.2.c Notice sanitaire et de traitement des déchets Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du 07 octobre 2013 approuvant le PLU 1. Le réseau d eau potable L alimentation en

Plus en détail

Le prix de l eau en Haute-Savoie en 2011 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie

Le prix de l eau en Haute-Savoie en 2011 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie Le prix de l eau en Haute-Savoie en 2011 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère de l Alimentation, de l

Plus en détail

Aujourd hui : 99% des foyers français sont desservis en eau potable et 86 % en moyenne dans le monde.

Aujourd hui : 99% des foyers français sont desservis en eau potable et 86 % en moyenne dans le monde. Le dossier du CME : Le circuit de l eau potable Aujourd hui, il nous suffit d ouvrir le robinet pour profiter à volonté d une eau de qualité. Après avoir été traitée, et stockée, l eau est distribuée grâce

Plus en détail

Pôle Opérations et Services Techniques. Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement

Pôle Opérations et Services Techniques. Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement Pôle Opérations et Services Techniques Rapport annuel sur le prix et la qualité des services publics de l eau potable et de l assainissement Station d épuration des Mielles, crédit photo : Eric MEGRET

Plus en détail

DEPARTEMENT DU MORBIHAN COMMUNE DE SENE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE DE L EAU POTABLE ANNEXE 1

DEPARTEMENT DU MORBIHAN COMMUNE DE SENE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE DE L EAU POTABLE ANNEXE 1 DEPARTEMENT DU MORBIHAN COMMUNE DE SENE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE DE L EAU POTABLE ANNEXE 1 TARIFS DES SERVICES DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Adoptés

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 ETABLI EN APPLICATION : - DE LA LOI DU 2 FEVRIER 1995 RELATIVE AU RENFORCEMENT

Plus en détail

Artisan Maquettiste 18 rue des Palombières 65690 BARBAZAN DEBAT

Artisan Maquettiste 18 rue des Palombières 65690 BARBAZAN DEBAT Ingénieur Expert en technologie et mécanique industrielle Artisan Maquettiste 18 rue des Palombières 65690 BARBAZAN DEBAT Tél.: 06.20.93.46.78 Fax: 05.62.33.89.73 Email : adupre65@wanadoo.fr RM : 338 599

Plus en détail

ENVIRONNEMENT. Observatoire de l eau. Analyse du prix de l eau en Seine-et-Marne

ENVIRONNEMENT. Observatoire de l eau. Analyse du prix de l eau en Seine-et-Marne ENVIRONNEMENT Observatoire de l eau Analyse du prix de l eau en Seine-et-Marne 2013 Table des matières Préface...1 Synthèse...2 I. Rappels sur la gestion et la tarification de l eau...4 A. Les principaux

Plus en détail

Le prix de l eau dans les Hautes-Alpes 2012. Direction départementale des territoires des Hautes-Alpes. 3, place du Champsaur BP 98 05007 GAP Cedex

Le prix de l eau dans les Hautes-Alpes 2012. Direction départementale des territoires des Hautes-Alpes. 3, place du Champsaur BP 98 05007 GAP Cedex Le prix de l eau dans les Hautes-Alpes 2012 Direction départementale des territoires des Hautes-Alpes 3, place du Champsaur BP 98 05007 GAP Cedex www.hautes-alpes.equipement-agriculture.gouv.fr Base de

Plus en détail

LE RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU SUR L ENSEMBLE DES COMMUNES DE CARCASSONNE AGGLO

LE RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU SUR L ENSEMBLE DES COMMUNES DE CARCASSONNE AGGLO Carcassonne Agglo 1, rue Pierre Germain 11980 Carcassonne Cedex 9 LE RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU SUR L ENSEMBLE DES COMMUNES DE CARCASSONNE AGGLO 1 NOTE LIMINAIRE

Plus en détail

Politique de l eau en France

Politique de l eau en France Politique de l eau en France Le tournant en France a été la seconde guerre mondiale, pour voir la mise en place d une véritable de l eau avec une vision globale (codifié, réglementé ). Elle va se faire

Plus en détail

Contrôleur ph / Conductivité

Contrôleur ph / Conductivité Contrôleur ph / Conductivité Le contrôleur ph / Conductivité participe à l analyse des paramètres de l eau pour la rendre potable. Qu est ce qu une eau potable? Une eau potable est une eau que l on peut

Plus en détail

Les Cahiers de PRED CONSEIL

Les Cahiers de PRED CONSEIL Les Cahiers de PRED CONSEIL Série Savoir & Comprendre N 3 L eau potable Introduction Elle fait régulièrement la une des informations, mais savons-nous réellement ce qu est l eau potable, qu elles sont

Plus en détail

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées 1 Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées Rappel réglementaire Le décret 2007-1213 du 10 août 2007, relatif aux schémas d'aménagement et de

Plus en détail

Chapitre C1 : Les eaux de consommation

Chapitre C1 : Les eaux de consommation Chapitre C1 : Les eaux de consommation I) Une eau minérale est-elle de l eau pure? Activité expérimentale : 1- Peser un bécher de 150 ml à l aide de la balance. 2- Introduire 100 ml d eau minérale Hépar

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable COMMUNAUTE DE COMMUNES EURE MADRIE SEINE Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable SERVICE GAILLON, SAINT-AUBIN-SUR-GAILLON, COURCELLES-SUR-SEINE Année 2011 SOMMAIRE I. CARACTERISATION

Plus en détail

Commune de PISIEU. SYNDICAT des EAUX DOLON-VAREZE. Département de l ISERE. Gilles Nicot Ingénieur Conseil Eau, Assainissement, Environnement.

Commune de PISIEU. SYNDICAT des EAUX DOLON-VAREZE. Département de l ISERE. Gilles Nicot Ingénieur Conseil Eau, Assainissement, Environnement. Département de l ISERE SYNDICAT des EAUX DOLON-VAREZE Commune de PISIEU Etude des possibilités d assainissement collectif / non collectif Octobre 2005 Gilles Nicot Ingénieur Conseil Eau, Assainissement,

Plus en détail

Eau liquide. Vapeur d eau (gaz) Eau solide. 1L : Alimentation et environnement Activité.2 : Des eaux naturelles à l eau potable

Eau liquide. Vapeur d eau (gaz) Eau solide. 1L : Alimentation et environnement Activité.2 : Des eaux naturelles à l eau potable 1L : Alimentation et environnement Activité.2 : Des eaux naturelles à l eau potable I. L eau dans tous ses états : Qu est-ce qu une molécule d eau? C est la plus petite quantité d eau "possible". Dans

Plus en détail

Information sur la qualité de l'eau distribuée en 2013

Information sur la qualité de l'eau distribuée en 2013 Administration, Quai Maria-Belgia 18 CH 1800 Vevey Information sur la qualité de l'eau distribuée en 2013 Ressources En 2013, la production globale du SIGE en eau de boisson s'élève à plus de 11.8 millions

Plus en détail