PRODUCTIVITÉ ET NIVEAU DE VIE AU CANADA : HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRODUCTIVITÉ ET NIVEAU DE VIE AU CANADA : HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN"

Transcription

1 PRODUCTIVITÉ ET NIVEAU DE VIE AU CANADA : HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-40F Le 4 juin 2004 Pendant la majeure partie du XX e siècle, le niveau de vie du s est amélioré à un rythme régulier et très rapide, comparable à celui des États-Unis. En conséquence, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le se classait au deuxième rang parmi les pays industrialisés les plus riches. De fait, les analystes, ceux des Nations Unies par exemple, qui vont au-delà des seules données économiques pour mesurer le bien-être et qui tiennent compte d indicateurs sociaux comme la santé et l éducation concluent souvent que le est l un des pays où il fait le meilleur vivre. Toutefois, ces classements éblouissants sont dans une large mesure attribuables aux investissements axés sur l avenir et aux orientations politiques visionnaires des décennies antérieures. Ils sont donc davantage un reflet du passé qu un signe annonciateur. Pour en savoir davantage sur ce que l avenir peut réserver au à cet égard, il faut effectuer une analyse des sources de croissance du niveau de vie et du bien-être. Du milieu des années 1970 à aujourd hui : Déclin de la croissance Si nous faisons abstraction des données sociales pour considérer uniquement les statistiques économiques actuelles du bien-être, qui en définitive sous-tendent l évolution du niveau de vie, nous nous trouvons devant un tableau très différent. Le n est plus au sommet de la pyramide économique et il n est plus au deuxième rang des pays riches. De plus, comme les résultats en matière de santé et d éducation sont, en partie, déterminés par les dépenses dans ces domaines, lesquelles sont elles-mêmes tributaires de la performance économique du pays, il n est pas étonnant que le classement du en matière de bien-être social soit récemment tombé du premier au huitième rang, selon le système de notation des Nations Unies. Le graphique 1 donne un aperçu des niveaux de vie des pays de l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en 2002, en fonction du produit intérieur brut (PIB) par habitant. Le se classe au cinquième rang des 21 pays choisis pour la comparaison. Le Luxembourg, la Norvège, les États-Unis et l Irlande affichent des niveaux de vie considérablement plus élevés que celui du. Néanmoins, le niveau de vie canadien se situe à la moyenne des pays du G7 et au-dessus de la moyenne de l OCDE (2002). Plusieurs facteurs influent sur le niveau de vie d un pays, mais celui qui de loin importe le plus est sa productivité. C est l un des indicateurs clé de la vitalité ou de la force d une économie et peut-être le déterminant essentiel de sa croissance économique à long terme. Elle mesure la relation entre le volume physique des biens et services produits et les ressources utilisées dans les processus de production. La productivité mesure donc l efficacité avec laquelle la main-d œuvre, le capital, les ressources naturelles et les connaissances sont combinés dans l économie. Le graphique 2 montre que ces deux variables économiques le niveau de vie et la productivité du travail sont étroitement liées. Elles évoluent dans le même sens et de manière plutôt uniforme tout au long de la période La productivité du travail au, mesurée selon le PIB en dollars constants de 1997 par heure travaillée, s établissait à 28,32 $ en 1976, et elle a atteint 39,33 $ en Ces résultats indiquent certes un accroissement de la productivité du travail au cours des 26 dernières années, mais celui-ci n a pas été très rapide : le taux de croissance annuel composé moyen n a pas dépassé 1,3 p Par comparaison, entre la fin de la Seconde Guerre mondiale et 1973, les taux de croissance de la productivité du travail ont, en moyenne, dépassé 2,5 p. 100 par an, soit presque le double des taux actuels. De même, le niveau de vie, mesuré selon le PIB en dollars constants de 1997 par habitant, était de $ en 1976; en 2002, il atteignait $. Ces données représentent un taux de croissance composé annuel de 1,75 p. 100, qui se situe très au-dessous du taux enregistré pendant la période allant de la fin de la Seconde Guerre mondiale à Ce document est la version papier d une capsule d information Web consultable en ligne à

2 LIBRARY OF PARLIAMENT BIBLIOTHÈQUE DU PARLEMENT 2 Une comparaison internationale montre que le bilan du sur le plan de la productivité a été inférieur à celui de la plupart des pays de l OCDE au cours des trois dernières décennies, comme le montre le graphique 3. Le s est classé treizième sur 19 pays de l OCDE pour son taux de croissance de la productivité du travail par travailleur entre 1990 et Le graphique 3 indique aussi que le s est classé dix-septième dans les années 1970 et Il est donc tombé du deuxième au treizième rang dans le classement de l OCDE pour la productivité entre 1976 et Les résultats décevants du sur le long terme amènent de nombreux analystes à s inquiéter de l écart croissant de productivité entre le et les États- Unis. Le graphique 4 montre l écart de productivité entre les deux pays au cours des 26 dernières années, mesuré selon le PIB par heure travaillée. La productivité du travail au a été inférieure à celle des États-Unis de 1976 à Le travailleur canadien, qui produisait un peu moins de 90 p. 100 de ce que le travailleur moyen américain produisait en 1976, a aujourd hui un rendement légèrement supérieur à 83 p. 100 de celui du travailleur américain moyen. Cet écart se traduit par une différence entre les salaires ou niveaux de vie des deux pays. L application du taux de change basé sur la parité des pouvoirs d achat de Statistique pour 2002 (1 $CAN = 0,85 $US) et du dégonfleur implicite du PIB de 2002 (1) permet de conclure que les Canadiens sont, en moyenne, plus pauvres de $ que les Américains. Cette estimation est calculée selon la différence entre le PIB par habitant des États-Unis ( $US) et celui du ( $US). Regard vers l avenir L avenir du ne s annonce pas aussi morose. Le récent relèvement du taux de croissance de la productivité canadienne à 1,9 p. 100 entre 1995 et 2002 est encourageant. Il donne à penser que le taux de croissance à long terme pourrait être supérieur au 1,5 p. 100 enregistré entre 1990 et 2002 et même atteindre 2 p Les tendances économiques semblent appuyer cette prévision optimiste. L investissement dans le capital physique (notamment dans les machines et l outillage), dont on sait qu il stimule la productivité, augmente beaucoup plus rapidement depuis Du côté des politiques, les réductions récentes de l impôt fédéral ainsi que celles qui sont prévues pour les prochaines années (qui tranchent avec les surtaxes des années 1980 et 1990), devraient hausser le revenu personnel réel disponible et accroître ainsi l incitation au travail, à l épargne et à l investissement autant d éléments qui devraient stimuler la productivité. Le niveau de vie au s améliorera très certainement au cours de la prochaine décennie, mais son taux de croissance moyen sera sans doute moindre que celui de la productivité du travail, en raison de facteurs démographiques (c.-à-d. le ralentissement de la croissance démographique depuis les années 1970, qui a abaissé le taux d entrée dans la population active par rapport au taux de passage à la retraite depuis les années 1990, situation qui devrait durer jusqu en 2025). Très probablement, le taux de croissance du niveau de vie des États-Unis continuera de dépasser celui du, ce qui permet de supposer que l écart entre les deux niveaux de vie continuera de s accentuer pendant un certain temps. Notes (1) Les dégonfleurs du PIB mesurent le taux d inflation pour l ensemble des secteurs de l économie. Le dégonfleur implicite du PIB est le rapport du PIB nominal au PIB réel. préparé par Daniel J. Shaw Service d information et de recherche parlementaires Pour en savoir plus Voir la bibliographie ainsi que les hyperliens internes et externes de la version Web du présent document à : ou composer le (613)

3 ANNEXE Graphique 1 Luxembourg Norvège États-Unis Irlande Pays du G7 Danemark Suisse Pays-Bas Autriche Islande Belgique France Australie Pays de l'ocde Italie Allemagne Finlande Royaume-Uni Suède Japon Espagne Nouvelle-Zélande Niveau de vie, pays de l'ocde, 2002 PIB par habitant % du chiffre pour les É.-U Source : OCDE, OECD productivity database

4 Graphique 2 Niveau de vie et productivité du travail au, (en dollars constants de 1997) Niveau de vie $ $ $ $ $ $ $ $ $ Niveau de vie (PIB par habitant) Productivité (PIB par heure travaillée) 41 $ 39 $ 37 $ 35 $ 33 $ 31 $ 29 $ 27 $ 25 $ Productivité du travail Source : Centre d étude des niveaux de vie, Income and Productivity Data, Personal Income and Productivity Trends: vs. United States, Tableaux 1 et 4A, 2003 ( Graphique 3 Productivité du travail par heure travaillée Taux de croissance annuel moyen % 5,0 4,5 4,0 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 Irlande Finlande Norvège Royaume-Uni Suède Australie Japon France Allemagne Italie États-Unis Danemark Belgique Islande Suisse Pays-Bas Nouvelle-Zélande Espagne Source : Statistique et U.S. Bureau of Labor Statistics.

5 Graphique 4 Indice (É.-U. = 100) 110 Productivité du travail relative -États-Unis États- Unis Source : Centre d étude des niveaux de vie, Income and Productivity Data, Personal Income and Productivity Trends: vs. United States, Tableau 7, 2003 (

Tendances en matière de retraite et d'activité pour les seniors

Tendances en matière de retraite et d'activité pour les seniors Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2011-fr Tendances en matière de

Plus en détail

Performance des membres du CAD en matière d'aide

Performance des membres du CAD en matière d'aide Extrait de : Coopération pour le développement : Rapport 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/dcr-2010-fr Performance des membres du CAD en matière d'aide Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

Sa Majesté la Reine du chef du Canada (2012) Tous droits réservés

Sa Majesté la Reine du chef du Canada (2012) Tous droits réservés Sa Majesté la Reine du chef du Canada (2012) Tous droits réservés Toute demande de permission pour reproduire ce document doit être adressée à Travaux publics et Services gouvernementaux Canada. This publication

Plus en détail

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi?

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Indicateur Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Dans tous les pays de l, les diplômés de l enseignement tertiaire ont plus de chances de travailler que ceux qui ne le

Plus en détail

Départs en retraite normale, anticipée et différée (French version)

Départs en retraite normale, anticipée et différée (French version) Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2011-fr Départs en retraite normale,

Plus en détail

Disparités économiques régionales

Disparités économiques régionales Extrait de : Panorama des régions de l'ocde 2011 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/reg_glance-2011-fr Disparités économiques régionales Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Le tableau de bord de l Union de l innovation pour la recherche et l innovation Synthèse Version FR Entreprises et industrie Synthèse Tableau de bord de

Plus en détail

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée OCDE - Paris, 8 avril 2015 L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit Principaux chiffres de l aide en 2014 Synthèse détaillée En 2014,

Plus en détail

Rapport final du Projet Canada

Rapport final du Projet Canada Rapport final du Projet Canada Mission possible : une prospérité durable pour le Canada Conférence Affaires et perspectives économiques 2008 Montréal, 28 novembre 2007 Mario Lefebvre, directeur, Service

Plus en détail

INSTITUTIONS FINANCIÈRES NOUVELLES

INSTITUTIONS FINANCIÈRES NOUVELLES INSTITUTIONS FINANCIÈRES NOUVELLES RÈGLES RÉGISSANT LA PROPRIÉTÉ Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-62F Le 13 décembre 2000 Nouvelles règles en matière de régime

Plus en détail

LES DONNES DE LA MACROECONOMIE

LES DONNES DE LA MACROECONOMIE CHAPITRE 1 LES DONNES DE LA MACROECONOMIE I Le circuit économique. II Le Produit Interieur Brut. Le Produit intérieur brut est une mesure de la richesse nationale Le PIB correspond à : - La production

Plus en détail

PISA 2009 Results: What Students Know and Can Do (Volume I)

PISA 2009 Results: What Students Know and Can Do (Volume I) PISA 2009 Results: What Students Know and Can Do (Volume I) Summary in English Résultats du PISA 2009 : Savoirs et savoir-faire des élèves : Performance des élèves en compréhension de l'écrit, en mathématiques

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats Principaux résultats Le rapport préparé pour la réunion de l OCDE au niveau des ministres de 2001 et intitulé «La nouvelle économie : mythe ou réalité?» concluait que les technologies de l information

Plus en détail

Projections démographiques, régions et réflexion face à l avenir

Projections démographiques, régions et réflexion face à l avenir Volume 25 / Septembre 2015 Projections démographiques, régions et réflexion face à l avenir Il y a longtemps que la croissance de la population québécoise a ralenti la cadence et selon toute vraisemblance,

Plus en détail

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN :

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS ET ÉVOLUTION RÉCENTE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-51F Le 11 décembre 2000 Qu est-ce qui détermine la valeur Externe

Plus en détail

Avec la récente crise qui a débuté en 2007/08, les dépenses sociales ont atteint en moyenne en 2009

Avec la récente crise qui a débuté en 2007/08, les dépenses sociales ont atteint en moyenne en 2009 ECOLE DES DIRIGEANTS DE LA PROTECTION SOCIALE Les dépenses sociales des pays de l OCDE pendant la crise Maxime Ladaique, Responsable de l information statistique à la division des politiques sociales à

Plus en détail

Introduction. Table des matières I Les moyens alloués pour l éducation une vue d ensemble. I Les moyens alloués pour l éducation une vue d ensemble

Introduction. Table des matières I Les moyens alloués pour l éducation une vue d ensemble. I Les moyens alloués pour l éducation une vue d ensemble Mieux comprendre l école de demain Dix années d éducation dans le monde Rencontres internationales, 7-9 avril 25, Revue internationale d éducation de Sèvres, CIEP Atelier 6 : Comment concilier logiques

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Marché intérieur, industrie, entrepreneuriat et PME SYNTHÈSE Tableau de bord de l Union de l innovation 2015: la performance en matière

Plus en détail

1 La prospérité économique et le défi de la productivité

1 La prospérité économique et le défi de la productivité ISSN 178-918 Volume 1, numéro 6 27 février 2 Productivité du travail au Une faible croissance qui nuit à la prospérité des Québécois Sommaire 1. La prospérité économique future du dépendra en grande partie

Plus en détail

Niveau de vie : Une étude comparative

Niveau de vie : Une étude comparative Aperçu général Niveau de vie : Une étude comparative Cette leçon présente aux élèves de 10 e année les plus récentes données économiques et sociales sur divers pays du monde. Les élèves utilisent ces données

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à :

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Institut de la statistique du Québec 200, chemin Sainte-Foy Québec (Québec) G1R 5T4 Téléphone : (418)

Plus en détail

CERI: Centre pour la Recherche et l Innovation dans l Enseignement

CERI: Centre pour la Recherche et l Innovation dans l Enseignement 2 CERI: Centre pour la Recherche et l Innovation dans l Enseignement Qui sommes-nous? Le CERI est reconnu pour être le pionnier de la recherche en éducation, ouvrant de nouveaux domaines d exploration

Plus en détail

Analyse statistique 2014

Analyse statistique 2014 Analyse statistique 214 Janvier 215 CEDH - Analyse statistique 214 Table des matières Évolution des statistiques de la Cour en 214... 4 A. Nombre de nouvelles requêtes... 4 B. Affaires clôturées par une

Plus en détail

Quels sont les montants des frais de scolarité et des aides publiques dans l enseignement tertiaire?

Quels sont les montants des frais de scolarité et des aides publiques dans l enseignement tertiaire? Indicateur Quels sont les montants des frais de scolarité et des aides publiques dans l enseignement tertiaire? Les établissements publics facturent des frais de scolarité moyens supérieurs à 1 500 USD

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

DE L'OCDE 1999 MESURER

DE L'OCDE 1999 MESURER O R G A N I S A T I O N D E C O O P É R A T I O N E T D E D É V E L O P P E M E N T É C O N O M I Q U E S TABLEAU DE BORD DE L'OCDE DE LA SCIENCE, DE LA TECHNOLOGIE ET DE L'INDUSTRIE 1999 MESURER LES ÉCONOMIES

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Neuchâtel, 2008 Formation de degré tertiaire La population âgée de 25 à 64 ans ayant achevé une formation de degré tertiaire 1 constitue un réservoir

Plus en détail

Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement

Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement Le Défi des retraites S. PARIS-HORVITZ - 26/04/2006 1 Sommaire Le défi démographique Le défi des

Plus en détail

Les marchés du travail au Brésil, en Chine, en Inde et en Russie

Les marchés du travail au Brésil, en Chine, en Inde et en Russie ISBN 978-92-64-03305-4 Perspectives de l emploi de l OCDE OCDE 2007 Chapitre 1 Les marchés du travail au Brésil, en Chine, en Inde et en Russie et l évolution récente et les perspectives des marchés du

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 13 N 73 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des 15-29 ans en 53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont

Plus en détail

Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation?

Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation? Indicateur Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation? En moyenne, dans les pays de l OCDE, 83 % du financement des établissements d enseignement proviennent directement

Plus en détail

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Pour la 7 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores Page 336 TABLEAU 9-1 Une appréciation de la performance économique du Japon Accroissement du volume du PIB Accroissement du

Plus en détail

CIRC. UN CENTRE UNIQUE AU MONDE La recherche sur le cancer au service de la prévention

CIRC. UN CENTRE UNIQUE AU MONDE La recherche sur le cancer au service de la prévention CIRC UN CENTRE UNIQUE AU MONDE La recherche sur le cancer au service de la prévention Message du Directeur Le CIRC est un organisme de recherche unique au monde. Depuis 50 ans, le Centre apporte une contribution

Plus en détail

Avril 2010. La dette de l Ontario selon la méthode de l OCDE Sérieuse rivale de celle du Québec! 1

Avril 2010. La dette de l Ontario selon la méthode de l OCDE Sérieuse rivale de celle du Québec! 1 La dette de l Ontario selon la méthode de l OCDE Sérieuse rivale de celle du Québec! 1 Louis Gill, économiste, professeur retraité de l UQAM 10 avril 2010 S appuyant sur des propos qui lui ont été confiés

Plus en détail

Développement des ressources humaines

Développement des ressources humaines Développement des ressources humaines Comme il a été dit plus haut, la compétitivité d une économie dépend non seulement de son capital matériel mais aussi des connaissances que possèdent ses entrepreneurs

Plus en détail

Comparaisons internationales

Comparaisons internationales Comparaisons internationales Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques 47 48 Commissariat général au développement durable Service de l observation et des

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

Sous embargo jusqu au 07 décembre 2010, 11:00 Heure de Paris

Sous embargo jusqu au 07 décembre 2010, 11:00 Heure de Paris PISA 2009 Note de présentation (France) Sous embargo jusqu au 07 décembre 2010, 11:00 Heure de Paris Pour toute question, s adresser à: Éric Charbonnier, Division des indicateurs et analyses, Direction

Plus en détail

APERÇU Bureau canadien de l éducation internationale (BCEI) Conférence annuelle

APERÇU Bureau canadien de l éducation internationale (BCEI) Conférence annuelle APERÇU Bureau canadien de l éducation internationale (BCEI) Conférence annuelle 24 novembre 2015 Niagara Falls (Ontario) 1 Objectifs de l exposé d aujourd hui Présenter des renseignements généraux sur

Plus en détail

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013?

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? ACTUALITÉS EUROPÉENNES n 49 janvier 2012 UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? par Pierre Verluise, Directeur de recherche à l IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com

Plus en détail

Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées

Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées N o 65-507-MIF au catalogue N o 005 ISSN: 1712-1353 ISBN: 0-662-79733-7 Document analytique Le commerce canadien en revue Le commerce canadien de la bière : un passage aux marques importées par Carlo Rupnik

Plus en détail

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Pour la 8 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S -T) en Suisse Neuchâtel, 2005 Doctorats Les nouveaux docteurs en sciences exactes et naturelles et sciences techniques représentent des ressources humaines hautement

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

Modèle de l éducation. Services éducatifs et de garde à l'enfance. Éducation

Modèle de l éducation. Services éducatifs et de garde à l'enfance. Éducation L éducation est l instruction, la scolarisation ou la formation systématique que reçoivent les jeunes pour les préparer à l œuvre de la vie et, par extension, il s agit de l instruction ou la formation

Plus en détail

Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix

Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix N 1 Novembre 2011 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Les indices des prix à la consommation dans

Plus en détail

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement 5 objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 13 Objectif Mettre en place un partenariat mondial pour le développement La crise financière mondiale et les turbulences de la zone euro continuent

Plus en détail

1. La crise, le risque et les réactions de l épargnant : quelle grille d interprétation?

1. La crise, le risque et les réactions de l épargnant : quelle grille d interprétation? 1. La crise, le risque et les réactions de l épargnant : quelle grille d interprétation? En France, la crise n a fait qu accentuer une tendance récente, suscitée par les débats sur l avenir de l État-providence,

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

VI. LE DÉPART A LA RETRAITE

VI. LE DÉPART A LA RETRAITE VI. LE DÉPART A LA RETRAITE Introduction La baisse de la natalité et l accroissement de la longévité ont entraîné une augmentation considérable de la proportion des personnes âgées dans la population de

Plus en détail

11. Le marché du travail

11. Le marché du travail 11. Le marché du travail La perte d un emploi signifie souvent : une baisse immédiate du niveau de vie, de l angoisse quant à l avenir et une perte de confiance en soi. Le problème du chômage peut être

Plus en détail

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Le chapitre X consacré à l optique dépenses de la comptabilité nationale nous a donné l occasion de décrire la structure

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des logements. Par exemple, les prix des habitations ont fléchi d

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

USS Union syndicale suisse www.uss.ch. Rapport 2012 sur la répartition des revenus et de la fortune en Suisse

USS Union syndicale suisse www.uss.ch. Rapport 2012 sur la répartition des revenus et de la fortune en Suisse Rapport 2012 sur la répartition des revenus et de la fortune en Suisse Écarts entre les salaires : les politiques peuvent et doivent agir Daniel Lampart, économiste en chef et premier secrétaire de l USS/fq

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

Les effets de la crise conduisent-ils à modifier le cadre d analyse et la gestion des systèmes de retraite?

Les effets de la crise conduisent-ils à modifier le cadre d analyse et la gestion des systèmes de retraite? Les Systèmes de retraite face à la crise en France et à l étranger Maison de la Chimie, 3 décembre 2009 Les effets de la crise conduisent-ils à modifier le cadre d analyse et la gestion des systèmes de

Plus en détail

ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003

ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003 PRB 05-40F ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003 Jean Dupuis Division de l économie Le 8 juin 2005 PARLIAMENTARY INFORMATION AND RESEARCH SERVICE SERVICE D INFORMATION ET DE RECHERCHE

Plus en détail

De l école maternelle au lycée (scolarisation, environnement pédagogique et résultats dans l enquête PISA sur les tests informatisés)

De l école maternelle au lycée (scolarisation, environnement pédagogique et résultats dans l enquête PISA sur les tests informatisés) Source d informations précises et pertinentes, Regards sur l éducation : Les indicateurs de l OCDE fait figure de publication de référence sur l état de l éducation dans le monde. Elle fournit des données

Plus en détail

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Résumé En 2013, les échanges extérieurs du Mozambique se sont élevés à 12,6 Mds USD, en hausse de 7,4% par rapport à 2012. Les exportations sont principalement

Plus en détail

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan Régimes publics de retraite État de la situation Perspectives des différents régimes publics de retraite 79 e congrès de l ACFAS 10 mai 2011 Plan Portrait des régimes publics de retraite La pression démographique

Plus en détail

UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005

UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005 UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005 Rédaction Thomas Antil du Québec Assistance technique Francine Lavoie du Québec Révision linguistique

Plus en détail

Renouveler l aide canadienne : Données factuelles provenant du CCCI et de la campagne en commun

Renouveler l aide canadienne : Données factuelles provenant du CCCI et de la campagne en commun Renouveler l aide canadienne : Données factuelles provenant du CCCI et de la campagne en commun Un bilan décevant Table des matières Peu d indicateurs globaux témoigne d une importance croissante donnée

Plus en détail

IDH alternatif pour l Ile-de-France

IDH alternatif pour l Ile-de-France IDH alternatif pour l Ile-de-France [Suivi de UN BAROMETRE POUR SUIVRE LA QUALITE DE VIE ET LE BIEN ETRE DE LA POPULATION FRANCILIENNE ] L indicateur de développement humain (IDH - PNUD) Dimensions du

Plus en détail

Tableaux de bord des indicateurs de la santé

Tableaux de bord des indicateurs de la santé Panorama de la santé 2015 OCDE 2015 Chapitre 1 Tableaux de bord des indicateurs de la santé Ce chapitre présente, pour la première fois, des tableaux de bord ayant pour but d'apporter un éclairage sur

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Évaluation de la situation du marché du travail au Canada 2014. Ottawa, Canada 25 mars 2014 www.pbo-dpb.gc.ca

Évaluation de la situation du marché du travail au Canada 2014. Ottawa, Canada 25 mars 2014 www.pbo-dpb.gc.ca Évaluation de la situation du marché du travail au Canada Ottawa, Canada 5 mars www.pbo-dpb.gc.ca i Le directeur parlementaire du budget a pour mandat de présenter au Parlement une analyse indépendante

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail

La comptabilité nationale

La comptabilité nationale La comptabilité nationale Pol 1900 Christian Deblock Méthodologie et définitionsd Trois sources utiles : Statistique Canada : Matériel pédagogique : http://www.statcan.ca/francais/edu/index_f.htm Gouvernement

Plus en détail

L'OCDE en graphiques

L'OCDE en graphiques Extrait de : L'OCDE en chiffres 2007 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/oif-2007-fr L'OCDE en graphiques Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2008), «L'OCDE en graphiques»,

Plus en détail

La variation du taux de change et la compétitivité du secteur manufacturier canadien

La variation du taux de change et la compétitivité du secteur manufacturier canadien La variation du taux de change et la compétitivité du secteur manufacturier canadien Publication n o 2013-19-F Le 22 avril 2013 Mathieu Frigon Division de l économie, des ressources et des affaires internationales

Plus en détail

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente Voyages et tourisme 31 Survol Le tourisme est une importante industrie au Canada. En 2007, les dépenses de ce secteur ont atteint 70,6 milliards de dollars courants, une hausse de 4 % par rapport à l année

Plus en détail

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat

Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Union européenne Bulgarie Danemark Roumanie Suède Eurostat 92/2015-27 mai 2015 Prix de l énergie dans l UE Le prix de l électricité à usage domestique a augmenté de 2,9% dans l UE en 2014 Le prix du gaz en hausse de 2,0% dans l UE Dans l Union européenne (UE),

Plus en détail

à la Consommation en Europe

à la Consommation en Europe Le Marché du Crédit à la Consommation en Europe Une étude SOFINCO Novembre 2007 Evry, le 29 novembre 2007 - Nicolas Pécourt 1 Le crédit à la consommation en Europe Périmètre Cette étude est un complément

Plus en détail

COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERENTREPRISES, TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ET PERFORMANCE ÉCONOMIQUE

COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERENTREPRISES, TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ET PERFORMANCE ÉCONOMIQUE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERENTREPRISES, TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ET PERFORMANCE ÉCONOMIQUE Martin Brookes Économiste senior, Goldman Sachs Je vais diviser ma présentation en

Plus en détail

Les retraites des fonctionnaires à l étranger. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Les retraites des fonctionnaires à l étranger. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 avril 2014 à 9 h 30 «Carrières salariales et retraites dans les secteurs privé et public» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg

L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg Un cycle de conférences Le «mur» des pensions La réforme fiscale Une vue d ensemble

Plus en détail

ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES

ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES 2 RECOMMANDATION DU CONSEIL RELATIVE À UN ACCÈS ÉLARGI ET UNE EXPLOITATION PLUS EFFICACE CONCERNANT LES INFORMATIONS DU ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES L OCDE est un forum unique

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique L étude d Accenture menée en 2014 sur la

Plus en détail

La puissance des dividendes

La puissance des dividendes La puissance Investir dans des sociétés mondiales qui versent Les dividendes : solides, constants et prévisibles Rien n est garanti, n est-ce pas? revenu Les modes dans le domaine des placements passent

Plus en détail

Savoir-faire applicables aux données statistiques. Donnez 3 synonymes de taux de variation...

Savoir-faire applicables aux données statistiques. Donnez 3 synonymes de taux de variation... Savoir faire exigibles Lire et comprendre les taux de variation Application Savoir-faire applicables aux données statistiques Formule pour calculer un taux de croissance à partir de 2 grandeurs G 1 et

Plus en détail

Incitations au départ en retraite induites par le système de retraite

Incitations au départ en retraite induites par le système de retraite Extrait de : Panorama des pensions 2011 Les systèmes de retraites dans les pays de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2011-fr Incitations au départ

Plus en détail

Science, technologie et industrie : Perspectives de l OCDE

Science, technologie et industrie : Perspectives de l OCDE Science, technologie et industrie : Perspectives de l OCDE 2008 Science, technologie et industrie : Perspectives de l OCDE 2008 ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES L OCDE est un

Plus en détail

Comparaison internationale des Charges fiscales

Comparaison internationale des Charges fiscales Comparaison internationale des Charges fiscales Taux et quotes-parts d'impôts dans différents pays de l'ocde Janvier 2014 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions

Plus en détail

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir SÉMINAIRE DE LA RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC Québec, 27 novembre 2009 L impact du choc démographique sur l économie du Québec Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à

Plus en détail

Le financement public de la recherche-développement dans les principaux pays

Le financement public de la recherche-développement dans les principaux pays ISSN 1286-9392 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE et MINISTÈRE DE LA RECHERCHE00.47 NOVEMBRE En 1998, les États de la zone OCDE financent un tiers de la dépense intérieure de recherche et développement.

Plus en détail

2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé

2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé 2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé Si les dépenses de protection sociale pendant la crise ont joué globalement un rôle de stabilisateur automatique (cf. fiche

Plus en détail

La famille au cœur fiscales récentes

La famille au cœur fiscales récentes La famille au cœur des modifications fiscales récentes Par M. Brian Girard, Sous-ministre adjoint au ministère des Finances Le 6 novembre 2008 Dans le cadre du colloque organisé par la Chaire de recherche

Plus en détail

Note d étude n 10, janvier 2007

Note d étude n 10, janvier 2007 Note d étude n 10, janvier 2007 Anaïs Delbosc Jan Horst Keppler Alexia Leseur 01 58 50 99 28 01 44 05 44 85 01 58 50 41 30 anais.delbosc-e@caissedesdepots.fr jan.keppler@dauphine.fr alexia.leseur@caissedesdepots.fr

Plus en détail