Deuxième réunion du Comité de suivi de la sécurité ferroviaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Deuxième réunion du Comité de suivi de la sécurité ferroviaire"

Transcription

1 Deuxième réunion du Comité de suivi de la sécurité ferroviaire Deuxième réunion Jeudi 1 er octobre 2015 Lyon

2 Sommaire Edito d Alain Vidalies...3 État des lieux...4 Le Comité de suivi de la sécurité ferroviaire...5 Ouverture du chantier de la transparence...6 Compte-rendu de la deuxième réunion du Comité Un «management de la sécurité» à la SNCF : le programme PRISME L amélioration de la transmission des évènements de sécurité à l EPSF L élaboration par la SNCF de documents techniques de sécurité diffusés à tous La naissance du groupe public ferroviaire...8 Priorité à la maintenance : les chiffres...9 A. Bouissou et B. Suard/MEDDE-MLETR 2

3 «J ai décidé d ouvrir le chantier de la transparence sur la maintenance. C est une des conditions de la confiance des voyageurs.» Alain VIDALIES Secrétaire d Etat en charge des Transports, de la Mer et de la Pêche 3

4 État des lieux Le Bureau d Enquêtes sur les Accidents des Transports Terrestres (BEA-TT) a publié son rapport définitif sur l accident de Brétigny-sur-Orge le 18 septembre, faisant suite à un rapport intermédiaire de janvier Le rapport définitif formule trois recommandations concernant l organisation de la maintenance du réseau, s ajoutant aux trois autres recommandations du rapport intermédiaire. Le Secrétaire d Etat Alain Vidalies, a demandé à la SNCF de les mettre en œuvre et à l Etablissement Public de Sécurité Ferroviaire (EPSF) d en assurer le suivi. Dès son arrivée, Alain Vidalies a demandé que la maintenance du réseau soit la priorité stratégique du nouveau groupe public ferroviaire. Lors du premier comité de suivi en février 2015, il avait décidé de décaler certains chantiers d opérations nouvelles prévues en 2015 et Au regard de l impératif de sécurité, tous les leviers d amélioration de la performance et de la culture de sécurité doivent être activés. Dès lors, Alain Vidalies demande à tous les acteurs de faire évoluer les modes de fonctionnement vers une plus grande efficacité, et de réaliser les améliorations attendues. A cet effet, le Secrétaire d Etat a décidé d ouvrir le chantier de la transparence sur les opérations de maintenance. Pour répondre à la préoccupation des usagers sur la qualité du réseau, l information au voyageur est une des conditions de la confiance. Le choix du Gouvernement est clair : priorité à la sécurité et à la maintenance. 4

5 Le Comité de suivi de la sécurité ferroviaire En septembre 2014, afin de renforcer le suivi de la politique de sécurité du transport ferroviaire et de mobiliser tous les acteurs, Alain Vidalies a créé un «Comité de suivi de la sécurité ferroviaire» pour passer en revue les actions menées, les résultats obtenus et analyser les progrès à réaliser. Composition du «Comité de suivi de la sécurité ferroviaire» Le Secrétaire d Etat aux Transports, EPSF, SNCF, SNCF Réseau, SNCF Mobilités, Eurotunnel, Association française du rail, Union des transports publics, Fer de France, Fédération des industries ferroviaires, Syndicat des entreprises de travaux de voies ferrées, Association française des détenteurs de wagons, Association des gestionnaires d infrastructures ferroviaires indépendants, Union des ports de France, Railenium, BEA-TT et des personnalités qualifiées. Les quatre axes du plan d action du «Comité de suivi de la sécurité ferroviaire» l organisation du système ferroviaire ; la réglementation du système ferroviaire ; les hommes et les femmes du ferroviaire ; la sécurité sur les chantiers. Au cœur du dispositif, l Établissement Public de Sécurité Ferroviaire (EPSF) occupe un rôle de premier plan pour la sécurité ferroviaire, avec des missions d animation et d audit. Le Secrétaire d Etat veille à ce que l EPSF assure le suivi des recommandations formulées par le Bureau d Enquêtes sur les Accidents de Transport Terrestre (BEA-TT), dans la perspective du déploiement de ses recommandations concrètes. La première réunion du «Comité de suivi de la sécurité ferroviaire» a démontré que l EPSF s est pleinement approprié ses nouvelles missions et qu il est identifié par l ensemble du secteur comme un acteur central. Alain Vidalies a souhaité que cette deuxième réunion du Comité de suivi se réunisse en présence des associations représentant les usagers des transports ainsi que les victimes des accidents collectifs. 5

6 France Ouverture du chantier de la transparence Alain Vidalies a décidé d ouvrir le chantier de la transparence sur les opérations de maintenance du réseau. La qualité du réseau est une préoccupation partagée par les millions d usagers quotidiens de ce mode de transport. Ils sont à ce titre en droit de connaître l état des actions accomplies pour entretenir les infrastructures. Alain Vidalies a donc demandé à SNCF Réseau d assurer d ici début 2016 une transparence totale sur la réalité des opérations de maintenance réalisées au quotidien sur le réseau. Par ligne et par nature de l opération de maintenance, l information sera rendue accessible par SNCF Réseau. Chaque usager pourra donc prendre connaissance des actions de maintenance menées sur ses trajets du quotidien, et au-delà, sur tous ses déplacements. Le calendrier de la transparence : A partir du 1 er janvier 2016 : A la fin de chaque mois, l ensemble des opérations de maintenance menées sur le réseau ferré national seront portées à la connaissance des voyageurs dans les gares et sur Internet, d abord par région puis progressivement par ligne. A partir du 1 er juillet 2016 : Pour chaque semaine à venir, les programmes de travaux et d opérations de maintenance seront rendus publics dans les gares et sur Internet, par ligne. «SNCF Réseau accomplit beaucoup pour la sécurité ferroviaire. Par un compte-rendu transparent, l opérateur public pourra montrer ces opérations réalisées au quotidien.» Alain VIDALIES 6

7 Compte-rendu de la deuxième réunion du Comité Cette deuxième réunion du «Comité de suivi de la sécurité ferroviaire» a permis de faire le point sur l engagement de tous les acteurs en faveur de la sécurité et notamment de la mise en œuvre des recommandations du BEA-TT. Dans le contexte de la publication en septembre 2015 du rapport définitif du BEA-TT sur l accident de Brétigny-sur-Orge, formulant des recommandations notamment sur le management de la maintenance, le Secrétaire d État aux Transports a salué certains points et décidé de la mise en œuvre de plusieurs mesures. 1) Un «management de la sécurité» à la SNCF : le programme PRISME La SNCF a engagé depuis début 2015 à l échelle du groupe une démarche de «management de la sécurité», appelée PRISME, à destination de l ensemble des agents. Elle est la traduction managériale de la politique générale de sécurité de l entreprise. Avec PRISME, il s agit de faire évoluer l organisation de la SNCF et ses modes de fonctionnement vers une plus grande efficacité, pour garantir la sécurité sur le réseau et réaliser les améliorations attendues. Cela passe notamment par le développement de comportements proactifs, la maîtrise des interfaces entre les entités, la simplification des procédures, la dotation d équipements innovants à la pointe du digital. Le programme PRISME a été décliné durant l été 2015 dans l ensemble des branches et des métiers. Suite à la publication du rapport définitif du BEA-TT, SNCF Réseau a renforcé son plan d actions par des engagements nouveaux. Alain Vidalies a apporté son soutien à cette démarche et appelé à un suivi régulier des résultats concrets de ce programme. 2) L amélioration de la transmission des évènements de sécurité à l EPSF Lors du premier comité de suivi, Alain Vidalies avait confié à l EPSF la mission de mettre en place avec les acteurs du secteur une «nomenclature des évènements de sécurité», afin d améliorer leur transmission, de renforcer et développer l analyse des risques et le retour d expérience. Dès juin 2015, un projet de «nomenclature des évènements de sécurité» a été présenté par l EPSF aux acteurs, et une consultation a été menée durant l été. Octobre 2015 marquera la mise à disposition de cette nouvelle nomenclature pour l ensemble des exploitants ferroviaires. Elle permettra de passer à une classification en 46 types d évènements contre 15 précédemment, communs à l ensemble des exploitants. 7

8 Alain Vidalies a salué ce travail et demandé à l ensemble des exploitants ferroviaires d appliquer immédiatement cette nouvelle nomenclature. Des premiers résultats d analyse de risque exploitant ces données seront présentés d ici la fin d année Avec une telle base de données, la France a l ambition de se positionner en leader des pays européens sur ces questions d analyse fine des risques. 3) L élaboration par la SNCF de documents techniques de sécurité diffusés à l ensemble des entreprises ferroviaires Afin d améliorer le fonctionnement du système ferroviaire, Alain Vidalies avait confié à la SNCF la mission de mettre son expertise à profit de l ensemble des entreprises ferroviaires (Eurostar, Thello, exploitants de fret, etc.) en élaborant, en lien avec l UTP, un socle commun de documents techniques de sécurité. Chaque entreprise pourra le mettre en œuvre sous sa propre responsabilité, lui évitant de développer ses propres documents unilatéralement. 1 er juillet 2015 : la naissance du groupe public ferroviaire, pour une organisation transversale de la sécurité Grâce à la réforme ferroviaire, la naissance au 1 er juillet 2015 du nouveau groupe public ferroviaire permet une nouvelle organisation en matière de sécurité et une déclinaison sur le terrain de la démarche transversale d amélioration. 8

9 France Priorité à la maintenance : les chiffres «La maintenance ne se voit pas, la maintenance ne s inaugure pas, mais la maintenance, c est la sécurité et la fiabilité au quotidien.» Alain VIDALIES La maintenance est une priorité nécessaire à l amélioration de la sécurité et de la fiabilité du réseau. En 2015, les opérations de maintenance réalisées par SNCF Réseau représentent : - un budget de 2,3 Md en entretien et 2,6 Md de régénération ; - le renouvellement de km de voies, 400 appareils de voies et 450 km de fils de contact ; - le remplacement de 788 cœurs d aiguillage, de traverses de voies, de coupons de rail en préventif, de km de caténaires en révision périodique et 563 millions de m² de végétation traitée ; - la vérification de centres de signalisation sur 8 mois. Au total, ce sont plus de chantiers de maintenance effectués en

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre DOSSIER DE PRESSE Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre Vendredi 18 septembre 2015 Strasbourg SOMMAIRE Relever le défi de la modernisation

Plus en détail

Sommaire. A - La gestion centralisée du réseau ferré Grand Ouest page 3. 1 - Le bâtiment PCD/CSS de Rennes page 3

Sommaire. A - La gestion centralisée du réseau ferré Grand Ouest page 3. 1 - Le bâtiment PCD/CSS de Rennes page 3 Inauguration du Poste de commandee pour l exploitation et l alimentation électrique du Réseau ferré Grand Ouest Dossier d information Mardi 23 juin 2015 Sommaire A - La gestion centralisée du réseau ferré

Plus en détail

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE CORPORATE COMMUNIQUÉ N XX PARIS, LE 14 OCTOBRE 2013 SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE EXCELLENCE 2020 SNCF a présenté ce jour devant son conseil d administration son nouveau projet stratégique

Plus en détail

REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE

REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE Ligne Paris-Lyon-Marseille Dossier de presse Marseille, Le 17 février 2015 SOMMAIRE La modernisation et l entretien du réseau, nos priorités...3 Les principaux

Plus en détail

Conférence nationale sur le fret fluvial

Conférence nationale sur le fret fluvial Conférence nationale sur le fret fluvial Lundi 19 octobre 2015 Sommaire Edito d Alain Vidalies...4 Le Transport fluvial : chiffres clés...5 Les objectifs de la conférence sur le fret fluvial...6 Un an

Plus en détail

D une grande conférence sociale à l autre

D une grande conférence sociale à l autre D une grande conférence sociale à l autre Une année de réformes par le dialogue Il y a un an, les forces économiques et sociales françaises et le Gouvernement faisaient ensemble un pari : inventer un «dialogue

Plus en détail

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire François Ramond SNCF Innovation & Recherche Journée industrielle GDR RO MACS SOMMAIRE INTRODUCTION Présentation du système ferroviaire français,

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Le changement dans les organisations publiques et le rôle de la communication

Le changement dans les organisations publiques et le rôle de la communication Le changement dans les organisations publiques et le rôle de la communication Rencontre professionnelle organisée par l association Communication publique Intervenants : - SYNTHESE - Bernard EMSELLEM,

Plus en détail

LE FER ET LA ROUTE :

LE FER ET LA ROUTE : LE FER ET LA ROUTE : UNE COMPLEMENTARITE NECESSAIRE EN REGION MIDI-PYRENEES Extrait «www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf» www.ortmidipyrenees.com/img/pdf/tla_2007ecran_cle0b63a1.pdf

Plus en détail

OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean

OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean Mai et juin 2015 1 SOMMAIRE DESCRIPTIF DES TRAVAUX ZONES D INTERVENTION IMPACT SUR LA CIRCULATION

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

ESTA Lyon Une nouvelle école en ingénierie d affaires en partenariat avec l INSA Lyon DOSSIER DE PRESSE Lundi 21 septembre 2015 Contacts presse :

ESTA Lyon Une nouvelle école en ingénierie d affaires en partenariat avec l INSA Lyon DOSSIER DE PRESSE Lundi 21 septembre 2015 Contacts presse : ESTA Lyon Une nouvelle école en ingénierie d affaires en partenariat avec l INSA Lyon DOSSIER DE PRESSE Lundi 21 septembre 2015 Contacts presse : CCI de Lyon Thibaud ETIENNE 04 72 40 58 39 etienne@lyon.cci.fr

Plus en détail

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009

Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 Renouvellement des infrastructures ferroviaires de la ligne Paris - Limoges - Toulouse en gare de Limoges, 25 juin 2009 LE RENOUVELLEMENT DU RÉSEAU : UNE PRIORITÉ DE RÉSEAU FERRÉ DE FRANCE Le Plan de rénovation

Plus en détail

PREMIER VOYAGE SUR LA LGV RHIN-RHÔNE

PREMIER VOYAGE SUR LA LGV RHIN-RHÔNE PREMIER VOYAGE SUR LA LGV RHIN-RHÔNE SOMMAIRE LaLigneàGrandeVitesseRhin Rhône p.3 Desphasesdetestsavantmiseenservicedelalignep.5 Uneramed essaiévénementielle p.10 LaLGVRhin Rhôneenchiffresp.11 LesgrandesdatesdelaLGVRhin

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES ENCADRANTS ET RESPONSABLES D'UNITÉ D'INTERVENTION SOCIALE (CAFERUIS)

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES ENCADRANTS ET RESPONSABLES D'UNITÉ D'INTERVENTION SOCIALE (CAFERUIS) RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES ENCADRANTS ET RESPONSABLES D'UNITÉ D'INTERVENTION SOCIALE (CAFERUIS) Référence : arrêté du 8 juin 2004 relatif au certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable

Plus en détail

Evaluation d Impact Santé Cas du réaménagement de la Friche Saint Sauveur 29 Janvier 2015 Journée d échange sur les EIS Inpes, EHESP et CNFPT Delphine Forestier Service des Risques Urbains et Sanitaires

Plus en détail

«Economie et emplois : l effet LGV!» Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (LGV Bordeaux Toulouse / Bordeaux Espagne)

«Economie et emplois : l effet LGV!» Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (LGV Bordeaux Toulouse / Bordeaux Espagne) Communiqué de presse Toulouse, le 3 juin 2014 «Economie et emplois : l effet LGV!» Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (LGV Bordeaux Toulouse / Bordeaux Espagne) Le Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest

Plus en détail

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Communiqué de presse 16 juin 2005 Fusion de Stock at Stake (membre du groupe Ethibel) et Vigeo : naissance du Groupe Vigeo, première agence européenne de mesure de

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

Rencontres & Visites. ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... N 279 - A.C.T.I.F. SUD-EST 27. Un programme à l échelle nationale

Rencontres & Visites. ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... N 279 - A.C.T.I.F. SUD-EST 27. Un programme à l échelle nationale 27 Rencontres & Visites ACTIF Sud-Est Découverte de la CCR Rhône-Alpes à Lyon... ans la continuité des décisions prises lors de son Assemblée Générale 2010, l ACTIF Sud-Est a organisé en D 2010 plusieurs

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONCERTATION CITOYENNE SUR LA VACCINATION INSTALLATION DU COMITÉ D ORIENTATION SOUS LA PRÉSIDENCE DU PROFESSEUR ALAIN FISCHER

DOSSIER DE PRESSE CONCERTATION CITOYENNE SUR LA VACCINATION INSTALLATION DU COMITÉ D ORIENTATION SOUS LA PRÉSIDENCE DU PROFESSEUR ALAIN FISCHER DOSSIER DE PRESSE CONCERTATION CITOYENNE SUR LA VACCINATION INSTALLATION DU COMITÉ D ORIENTATION SOUS LA PRÉSIDENCE DU PROFESSEUR ALAIN FISCHER 7 AVRIL 2016 SOMMAIRE I - UNE RÉNOVATION DE LA POLITIQUE

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

OUVRIR LA VOIE ET LA GARDER OUVERTE, C EST VOTRE DÉFI, C EST NOTRE MÉTIER

OUVRIR LA VOIE ET LA GARDER OUVERTE, C EST VOTRE DÉFI, C EST NOTRE MÉTIER OUVRIR LA VOIE ET LA GARDER OUVERTE, C EST VOTRE DÉFI, C EST NOTRE MÉTIER SFERIS, une société certifiée ISO 9001 (v 2015) et OHSAS 18001 (v 2007) SFERIS L ALLIé DE VOS DéFIS FERROVIAIRES LANcé en 2012,

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE. PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE PLAN D ACTIONS POUR LA SECURITE DU SYSTEME FERROVIAIRE 9 septembre 2014 La sécurité ferroviaire demande de réinterroger périodiquement

Plus en détail

La mobilité durable: priorité stratégique de SNCF

La mobilité durable: priorité stratégique de SNCF La mobilité durable: priorité stratégique de SNCF Au cœur du projet d entreprise «Destination 2012». Etre le champion de l éco-mobilité et développer la stratégie autour de : - L accélération du report

Plus en détail

Ludovic JAMART Consultant Sécurité. Club 27001 Jeudi 17 janvier 2008. ISO 27001:2005 Lead Auditor

Ludovic JAMART Consultant Sécurité. Club 27001 Jeudi 17 janvier 2008. ISO 27001:2005 Lead Auditor La boîte à outils ISO 27001 : retour d expérience sur l utilisation de l ISO27001 pour la prise en compte de la sécurité dans l externalisation de prestations informatiques. Ludovic JAMART Consultant Sécurité

Plus en détail

Financement des projets de lignes nouvelles à grande vitesse

Financement des projets de lignes nouvelles à grande vitesse Financement des projets de lignes nouvelles à grande vitesse Comment cela se passe? Qui participe? Claude Liebermann Ingénieur général des ponts et chaussées Missions financement, TGV Est européen, Contournement

Plus en détail

Dossier de presse SEPTEMBRE 2015

Dossier de presse SEPTEMBRE 2015 Dossier de presse SEPTEMBRE 2015 Sommaire Ortec aujourd hui p. 3 Notre histoire p. 6 Nos points d appui p. 7 Perspectives 2015-2017 p. 8 Contact p. 10 Dossier de presse Groupe Ortec CICO 2015 2 Ortec aujourd

Plus en détail

Dossier de Presse. Railenium, la recherche sur les rails

Dossier de Presse. Railenium, la recherche sur les rails Dossier de Presse Railenium, la recherche sur les rails RAILENIUM, projet d envergure européenne et internationale, a l ambition de devenir le leader mondial pour la Recherche et le Développement, l innovation

Plus en détail

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions La logistique contribue, de manière significative, au développement

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail

Présentation du Cedap

Présentation du Cedap Présentation du Cedap Le CEDAP en bref Le CEDAP est une association de personnes regroupant plus de 230 directeurs, délégués et secrétaires généraux d organisations professionnelles, appartenant à l'ensemble

Plus en détail

Conservatoire national des arts et métiers

Conservatoire national des arts et métiers Conservatoire national des arts et 1 Sommaire Structure de l enseignement supérieur en France, Financement des formations, Les formations identifiées dans le système ferroviaire, Les formations «ferroviaire»

Plus en détail

Séminaire Période de Transmission des Valeurs Une vie de Gadzarts une vie de Traditions

Séminaire Période de Transmission des Valeurs Une vie de Gadzarts une vie de Traditions Séminaire Période de Transmission des Valeurs Une vie de Gadzarts une vie de Traditions Séminaire PTV Société des Ingénieurs et Union des Elèves Arts et Métiers 1 Une vie de Gadzarts : une vie de Traditions

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 Gaarden propose des conseils, des services et des prestations de jardinage de qualité et garantis par une marque. De l entretien à la création de jardins. www.gaarden.fr SOMMAIRE

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009 COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Novembre 2009 Le transfert aux régions du transport express régional (TER) : un bilan mitigé et des évolutions à poursuivre Avertissement La présente

Plus en détail

CHARTE ÉTHIQUE NOS 7 ENGAGEMENTS. LA RENAISSANCE DE LA MATIÈRE Recycler toujours plus et mieux

CHARTE ÉTHIQUE NOS 7 ENGAGEMENTS. LA RENAISSANCE DE LA MATIÈRE Recycler toujours plus et mieux CHARTE ÉTHIQUE NOS 7 ENGAGEMENTS LA RENAISSANCE DE LA MATIÈRE Recycler toujours plus et mieux AVANT-PROPOS Fondée il y a un demi-siècle en Normandie, GDE est devenue leader du recyclage et opère aujourd

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5

1 Communiqué de presse... p.2 2 Rappel des principaux aspects du projet... p.3 à 5 Première en France Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes- Châteaubriant au trafic voyageurs par tram-train : ouverture commerciale le 28 février 2014 Conférence de presse Région-RFF-SNCF 15 mars 2013

Plus en détail

Programme de formation

Programme de formation Programme de formation Intitulé : Parcours «Création d entreprise» Public : Tout salarié issu d une entreprise du commerce de détail souhaitant créer son activité Pré-requis : Avoir un projet de création

Plus en détail

Octobre Rose : Mois de mobilisation contre le CANCER DU SEIN

Octobre Rose : Mois de mobilisation contre le CANCER DU SEIN 1 1995 2015 ANNIVERSAIRE de la l ARDOC Octobre Rose : Mois de mobilisation contre le CANCER DU SEIN Dossier de Presse 2 Sommaire Voyage au cœur du sein... 3 Un voyage évènement... 3 Les chiffres clés...

Plus en détail

La prise en compte des seniors dans le POn

La prise en compte des seniors dans le POn La prise en compte des seniors dans le POn Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

VISITE DU CHANTIER DE RENOUVELLEMENT DE VOIES ET DE BALLAST ENTRE MEULAN-HARDRICOURT ET MANTES- STATION LIGNE J TRANSILIEN

VISITE DU CHANTIER DE RENOUVELLEMENT DE VOIES ET DE BALLAST ENTRE MEULAN-HARDRICOURT ET MANTES- STATION LIGNE J TRANSILIEN VISITE DU CHANTIER DE RENOUVELLEMENT DE VOIES ET DE BALLAST ENTRE MEULAN-HARDRICOURT ET MANTES- STATION LIGNE J TRANSILIEN MERCREDI 26 MARS 2014 1 LE PROGRAMME DE FIABILITE ILE- DE- FRANCE 2014-2020 Chaque

Plus en détail

Comprendre et articuler les différentes solutions d accompagnement partenaires du Chantier Présidentiel La France S engage

Comprendre et articuler les différentes solutions d accompagnement partenaires du Chantier Présidentiel La France S engage ADASI - Association de Développement de l Accompagnement à la Stratégie et à l Innovation de l intérêt général Comprendre et articuler les différentes solutions d accompagnement partenaires du Chantier

Plus en détail

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION OUTIL D AIDE À LA DÉCISION TRANSPORT DE VOYAGEURS OAD Mai 212 1953 salariés Transports ferroviaires et routiers de voyageurs Transport ferroviaire interurbain Autres transports terrestres de voyageurs

Plus en détail

2 eme CIRCULATION DU TRAIN LE PLUS LONG D EUROPE (1500 MÈTRES) : UNE AVANCÉE MAJEURE AU SERVICE DU FRET FERROVIAIRE

2 eme CIRCULATION DU TRAIN LE PLUS LONG D EUROPE (1500 MÈTRES) : UNE AVANCÉE MAJEURE AU SERVICE DU FRET FERROVIAIRE 2 eme CIRCULATION DU TRAIN LE PLUS LONG D EUROPE (1500 MÈTRES) : UNE AVANCÉE MAJEURE AU SERVICE DU FRET FERROVIAIRE SNCF ET RFF EXPÉRIMENTENT AVEC L APPUI DE 14 PARTENAIRES LES PREMIERS TRAINS LONGS D

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION. Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne.

DOSSIER D INFORMATION. Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne. DOSSIER D INFORMATION Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne. Dol-de-Bretagne Le 24 septembre 2014 SOMMAIRE 1- Le Poste de commande à Distance (PCD). B Le poste de commande

Plus en détail

Charte de déontologie du CSTB

Charte de déontologie du CSTB Charte de déontologie du CSTB La présente charte définit et fait connaitre la déontologie que le CSTB s engage à respecter en tant que support d innovation et tiers de confiance. Dans cette perspective,

Plus en détail

Réunion de présentation aux élus

Réunion de présentation aux élus Réunion de présentation aux élus Projet de modernisation des voies entre Paray-le-Monial et Montceau-les-Mines 25 juin 2012 Montceau-les-Mines SOMMAIRE DE LA PRÉSENTATION Présentation générale de RFF Le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012. CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail.

DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012. CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail. DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012 CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail.com - 2 - Agenda 21 faits et chiffres :... 5 Les défis à

Plus en détail

Fiches emplois communautaires. Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015

Fiches emplois communautaires. Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015 Fiches emplois communautaires Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015 l[ NOTICE MÉTHODOLOGIQUE Utilisation des fiches emplois communautaires LES OBJECTIFS DES FICHES EMPLOIS COMMUNAUTAIRES Les fiches

Plus en détail

RENCONTRE SECURITE DES ASSOCIATIONS COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 10 DECEMBRE 2014 ADEIC AFOC CNAFAL FENVAC FNAUT INDECOSA SOURIRE DES ANGES UNAF

RENCONTRE SECURITE DES ASSOCIATIONS COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 10 DECEMBRE 2014 ADEIC AFOC CNAFAL FENVAC FNAUT INDECOSA SOURIRE DES ANGES UNAF RENCONTRE SECURITE DES ASSOCIATIONS COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 10 DECEMBRE 2014 Participaient à la réunion : Représentants des Associations : ADEIC AFOC CNAFAL FENVAC FNAUT INDECOSA SOURIRE DES ANGES

Plus en détail

Pôle d Intelligence Logistique Europe du Sud La logistique en 2008 dans le Nord Isère Synthèse d enquête

Pôle d Intelligence Logistique Europe du Sud La logistique en 2008 dans le Nord Isère Synthèse d enquête Pôle d Intelligence Logistique Europe du Sud La logistique en 2008 dans le Nord Isère Synthèse d enquête Une enquête EPIDA - CCI Nord Isère pour le PIL es Enquête sur les usines logistiques destinée à

Plus en détail

MANAGER des VENTES MAGASINS REUNION ou GUYANE. Magasin de 1200m² qui existe depuis novembre 2013, équipe de 7 personnes.

MANAGER des VENTES MAGASINS REUNION ou GUYANE. Magasin de 1200m² qui existe depuis novembre 2013, équipe de 7 personnes. LA SOCIETE Notre client, CAFOM, acteur majeur du secteur de la grande distribution spécialisée dans l équipement de la maison (meubles et décoration) recherche son : MANAGER des VENTES MAGASINS REUNION

Plus en détail

PROGRAMME 2015 DE MODERNISATION DE LA LIGNE C

PROGRAMME 2015 DE MODERNISATION DE LA LIGNE C PROGRAMME 2015 DE MODERNISATION DE LA LIGNE C 9 avril 2015 SERVICE PRESSE SNCF TRANSILIEN Ghislaine Collinet - Tél : 01 53 25 33 66 ghislaine.collinet@sncf.fr Gubina Nsilou - Tél : 01 53 25 70 21 gubina.nsilou@sncf.fr

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

Mise en œuvre du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Mise en œuvre du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi PREMIER MINISTRE Mise en œuvre du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi 18 avril 2013 Contact Service de presse de Matignon 57, rue de Varenne 75007 Paris Tél. : 01 42 75 50 78/79

Plus en détail

Présentation SNCF Le Transport des MD Mesures spécifiques

Présentation SNCF Le Transport des MD Mesures spécifiques Présentation SNCF Le Transport des MD Mesures spécifiques Traitement des évènements Direction Fret SNCF Atlantique Réunion 07 avril 2009 Mairie du Boucau Jean Claude GAÜZERE (Expert Transport Marchandise

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die LES RENCONTRES DU MANAGEMENT Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die Dr Florence TARPIN-LYONNET Chef de Pôle des activités de soins et d Hospitalisation à Domicile CH Crest Présidente CME Retour

Plus en détail

LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD

LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD TRANSPORT FLUVIAL L ORGANISATION PROFESSIONNELLE DES CHARGEURS 601ad2002 LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD - Décembre 2002 - 2 Le recours à une pluralité de modes de transport

Plus en détail

SUD EDUCATION FERME LA NICHE FISCALE ACADOMIA

SUD EDUCATION FERME LA NICHE FISCALE ACADOMIA Pour une école publique, laïque, égalitaire et émancipatrice SUD EDUCATION 35 INFOS / N 18 / LUNDI 17 OCTOBRE 2011 SUD EDUCATION FERME LA NICHE FISCALE ACADOMIA Le syndicat Sud Education d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux

Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux DOSSIER DE PRESSE Enquête ménages déplacements 2006 de l aire métropolitaine lyonnaise : premiers résultats généraux Lundi 19 mars 2007 L EMD en chiffres sur le territoire du Grand Lyon L EMD en chiffres

Plus en détail

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale Présentation de la SCIC acrene Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale La SCIC ACRENE : Une coopération d acteurs œuvrant pour la réduction

Plus en détail

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Juin 2015 Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Préambule Dans le cadre de la Commission Particulière du Débat Public de l A 31 Bis, et au regard du rôle du système ferroviaire

Plus en détail

Le soussigné, Jacques RAPOPORT, Président du Conseil d Administration de SNCF Réseau,

Le soussigné, Jacques RAPOPORT, Président du Conseil d Administration de SNCF Réseau, Le soussigné, Jacques RAPOPORT, Président du Conseil d Administration de SNCF Réseau, Agissant au nom de SNCF RESEAU, Etablissement Public national à caractère Industriel et Commercial, ayant son siège

Plus en détail

Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire

Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire Restitution du rapport final Orléans, 2 mai 2013 Sommaire

Plus en détail

La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA

La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA Janvier 2005 2 Préambule : Les données chiffrées encore indicatives dont on dispose sur un projet de ligne nouvelle au stade du débat public

Plus en détail

Le Trophée National de l Entreprise Citoyenne

Le Trophée National de l Entreprise Citoyenne Le Trophée National de l Entreprise Citoyenne l entreprise au service du bien commun Sous le haut patronage de Monsieur Gérard Larcher, Président du Sénat CERTAINS DIRONT UN TROPHEE DE PLUS, JE DIRAIS

Plus en détail

INTERVENTION DE SON EXCELLENCE LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS, DES TRANSPORTS ET DES COMMUNICATIONS. Mário Lino. à l occasion de la

INTERVENTION DE SON EXCELLENCE LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS, DES TRANSPORTS ET DES COMMUNICATIONS. Mário Lino. à l occasion de la INTERVENTION DE SON EXCELLENCE LE MINISTRE DES TRAVAUX PUBLICS, DES TRANSPORTS ET DES COMMUNICATIONS Mário Lino à l occasion de la 3 ème CONFÉRENCE INTERPARLEMENTAIRE DE LISBONNE UNE POLITIQUE EUROPÉENNE

Plus en détail

ou même habitation, nous avons expertisé en 2012 près de 4 275 actifs pour une valeur cumulée de 84,6 milliards d euros.

ou même habitation, nous avons expertisé en 2012 près de 4 275 actifs pour une valeur cumulée de 84,6 milliards d euros. Le marché en toute transparence Juillet 2013 Edito Immobilier tertiaire : les Régions en valeur! Tour CMA CGM à Marseille Même si la demande placée des principales métropoles françaises (Lyon, Lille, Aix-Marseille,

Plus en détail

Guide d élaboration et de mise en œuvre d un système de gestion de la sécurité Guide à l usage des exploitants ferroviaires

Guide d élaboration et de mise en œuvre d un système de gestion de la sécurité Guide à l usage des exploitants ferroviaires Guide d élaboration et de mise en œuvre d un système de gestion de la sécurité Guide à l usage des exploitants ferroviaires Référence : Guide009 Version : 1 Applicable le : 12 janvier 2015 Sommaire Sommaire...

Plus en détail

Colloque des 20 ans du RAVeL. Palais des Congrès de Namur. Vendredi 16 octobre 2015 9h30

Colloque des 20 ans du RAVeL. Palais des Congrès de Namur. Vendredi 16 octobre 2015 9h30 Colloque des 20 ans du RAVeL Palais des Congrès de Namur Vendredi 16 octobre 2015 9h30 Discours du Vice-président du Gouvernement Wallon, Ministre des Travaux Publics, de la Santé, de l Action sociale

Plus en détail

Promotion et éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles

Promotion et éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles Note de cadrage 3 Promotion et éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles Objet : Assises de la santé, groupe Promotion et éducation pour la santé faces

Plus en détail

palmarès 2013 DE présentation En partenariat avec

palmarès 2013 DE présentation En partenariat avec palmarès 2013 DOSSIER DE présentation En partenariat avec Réseau Ferré de France a lancé son premier grand concours d innovations à l attention des entreprises L objectif de ce challenge est de mettre

Plus en détail

Construire la ville numérique durable

Construire la ville numérique durable Construire la ville numérique durable Retour d expérience en Nord Pas-de-Calais Séminaire «L aménagement numérique en Vaucluse, le rôle des documents d urbanisme» Avignon, le jeudi 26 novembre 2015 Laurent

Plus en détail

SYNTHESE DES RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RÉUNION RÉGIONALE SUR LES ÉVALUATIONS MERCREDI 11 JUIN 2014-06 - NANCY

SYNTHESE DES RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RÉUNION RÉGIONALE SUR LES ÉVALUATIONS MERCREDI 11 JUIN 2014-06 - NANCY SYNTHESE DES RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RÉUNION RÉGIONALE SUR LES ÉVALUATIONS MERCREDI 11 JUIN 2014-06 - NANCY L ARS Lorraine, le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, le Conseil Général

Plus en détail

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES POINT 4: L engagement national pour le fret ferroviaire et le Schéma Directeur pour un nouveau Transport écologique de Marchandises de la SNCF : application dans le Grand Sud-Est Introduction Président

Plus en détail

Un certificat au service de la formation, de l emploi, de l évolution professionnelle et de la compétitivité. www.certificat-clea.

Un certificat au service de la formation, de l emploi, de l évolution professionnelle et de la compétitivité. www.certificat-clea. CleA socle de connaissances et compétences professionnelles Un certificat au service de la formation, de l emploi, de l évolution professionnelle et de la compétitivité. www.certificat-clea.fr CleA socle

Plus en détail

La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable.

La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable. Communiqué de presse Bois-Colombes, le 11 février 2009 La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable. L année 2008 restera, pour les épargnants et les assurés, une

Plus en détail

COMMUNICATION A LA COMMISSION DES FINANCES DU SENAT

COMMUNICATION A LA COMMISSION DES FINANCES DU SENAT COMMUNICATION A LA COMMISSION DES FINANCES DU SENAT (Article 58-2 de la loi organique relative aux lois de finances du 1 er août 2001 et L 132-4 du code des juridictions financières) L entretien du réseau

Plus en détail

IGNES Les matinales du SMART HOME

IGNES Les matinales du SMART HOME Les matinales du Denis FAIST Responsable du projet NEWTON 25 octobre 2012 Le Groupe La Poste Les chiffres clés 2011 Le Courrier : 100% des 80 000 Facteurs équipés de smartphone en 2015 10 000 voitures

Plus en détail

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Juin- 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au

Plus en détail

Présentation de la Section thématique (ST) «Excellence opérationnelle» de la CNS

Présentation de la Section thématique (ST) «Excellence opérationnelle» de la CNS Section Thématique «Excellence opérationnelle» Lettre d information n 1 Mars 2016 Sommaire L'excellence opérationnelle dans les services à la personne : dispositif d accompagnement des CCI Formation «Performance

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

Dossier de presse. Élections aux chambres de métiers et de l artisanat. du 28 septembre au 13 octobre 2010

Dossier de presse. Élections aux chambres de métiers et de l artisanat. du 28 septembre au 13 octobre 2010 Dossier de presse Élections aux chambres de métiers et de l artisanat du 28 septembre au 13 octobre 2010 2 Elections aux chambres de métiers et de l artisanat 2010 Sommaire n Communiqué de presse n Principes

Plus en détail

Audit du conseil d administration. Partie A Profil général, connaissances, compétences et expertises

Audit du conseil d administration. Partie A Profil général, connaissances, compétences et expertises Audit du conseil d administration En suivi des modifications apportées à la Loi sur les services de santé et les services sociaux 1 apportées par le projet de loi n o 127 sanctionné le 13 juin 2011, Loi

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013

RÉSULTATS ANNUELS 2013 MATHIAS EMMERICH DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT FINANCES, ACHATS ET SI 1 RÉSULTATS ANNUELS 13 FÉVRIER 2013 2014 1 ÉLÉMENTS CLÉS Dans un contexte économique difficile, l activité du groupe SNCF est en croissance

Plus en détail

NOS ENGAGEMENTS DURABLES POUR UNE VILLE ET UNE MOBILITÉ INTELLIGENTES ET RESPONSABLES

NOS ENGAGEMENTS DURABLES POUR UNE VILLE ET UNE MOBILITÉ INTELLIGENTES ET RESPONSABLES NOS ENGAGEMENTS DURABLES POUR UNE VILLE ET UNE MOBILITÉ INTELLIGENTES ET RESPONSABLES AU CŒUR DE NOTRE MODÈLE 2813,3 millions d euros de chiffre d affaires* 11 937 collaborateurs dans plus de 60 pays (94,4

Plus en détail

GPSO GPSO GPSO. l essentiel à retenir FERROVIAIRE FERROVIAIRE GRAND PROJET DU SUD-OUEST GRAND PROJET DU SUD-OUEST DU SUD-OUEST

GPSO GPSO GPSO. l essentiel à retenir FERROVIAIRE FERROVIAIRE GRAND PROJET DU SUD-OUEST GRAND PROJET DU SUD-OUEST DU SUD-OUEST GRAND PROJET FERROVIAIRE l essentiel à retenir GRAND PROJET FERROVIAIRE GRAND PROJET FERROVIAIRE : un projet responsable : un projet utile Pour la conception des deux lignes nouvelles, RFF a pris des engagements

Plus en détail

DEMANDE D AGREMENT D UNE ASSOCIATION d EDUCATION POPULAIRE. Documents du dossier d agrément à transmettre:

DEMANDE D AGREMENT D UNE ASSOCIATION d EDUCATION POPULAIRE. Documents du dossier d agrément à transmettre: DEMANDE D AGREMENT D UNE ASSOCIATION d EDUCATION POPULAIRE Nom de l'association: Adresse : Téléphone: Courriel : Documents du dossier d agrément à transmettre: cet imprimé de demande d'agrément signé un

Plus en détail

PARIS : Les ambitions en Santé/Prévoyance du groupe Macif

PARIS : Les ambitions en Santé/Prévoyance du groupe Macif PARIS : Les ambitions en Santé/Prévoyance du groupe Macif PARIS : Le succès de la politique de croissance externe conduite par la Macif dans le domaine de la santé et de la prévoyance depuis plusieurs

Plus en détail

LE SNESSII IMPRIME SA MARQUE DANS LES IT SERVICES

LE SNESSII IMPRIME SA MARQUE DANS LES IT SERVICES SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES DE SOLUTIONS ET SYSTÈMES D INFORMATION ET D IMPRESSION LE SNESSII IMPRIME SA MARQUE DANS LES IT SERVICES COMMISSION MARCHÉS ET PROSPECTIVES Préface Ce document a été élaboré

Plus en détail

Compte-rendu Rencontres des 19 au 22 novembre 2012

Compte-rendu Rencontres des 19 au 22 novembre 2012 Compte-rendu Rencontres des 19 au 22 novembre 2012 Projet de l ICOSI en TUNISIE : «Renforcement de la démocratie sociale, du dialogue social et des pratiques de négociation collective en coopération avec

Plus en détail

CONSEIL SUPÉRIEUR DU SERVICE PUBLIC FERROVIAIRE (1999-2009) : FONCTIONNEMENT, GROUPES DE TRAVAIL, ÉTUDES.

CONSEIL SUPÉRIEUR DU SERVICE PUBLIC FERROVIAIRE (1999-2009) : FONCTIONNEMENT, GROUPES DE TRAVAIL, ÉTUDES. CONSEIL SUPÉRIEUR DU SERVICE PUBLIC FERROVIAIRE (1999-2009) : FONCTIONNEMENT, GROUPES DE TRAVAIL, ÉTUDES. Répertoire numérique détaillé du versement 20120245 (20120245/1-20120245/24) établi par la Mission

Plus en détail