ÉLECTRICITÉ. Les démarreurs. Les alternateurs et le circuit de charge

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉLECTRICITÉ. Les démarreurs. Les alternateurs et le circuit de charge"

Transcription

1 Les démarreurs Les alternateurs et le circuit de charge

2 LES DÉMARREURS Description du dispositif de démarrage. Le démarrage des moteurs à combustion est assuré essentiellement par des moteurs électriques. La batterie alimente directement le relais du démarreur à la borne 30. Le conducteur, à l'aide de la clé de contact actionne l'interrupteur d'allumage/démarrage. Interrupteur d'allumage/démarrage Relais pompe à essence Relais de démarreur Couronne de démarrage - + Pignon lanceur ÉLÉMENTS COMPOSANTS LE CIRCUIT DE DÉMARRAGE L'interrupteur permet de commander le relais du démarreur, le relais laisse passer le courant vers le moteur électrique, il permet l'engrènement du pignon lanceur dans la couronne de démarrage. Le couple fourni par le démarreur est transmis à la couronne fixée sur le vilebrequin. Conditions de démarrage. Les moteurs à combustion ne peuvent pas se mettre en marche par leur propre énergie comme c'est le cas pour les moteurs électriques (ou les machines à vapeur), ils ont besoin d'un dispositif indépendant, le démarreur. Les résistances dues à la compression, au frottement des pistons et des paliers doivent être vaincues. Ces résistances dépendent du type de construction du moteur (cycles Otto ou diesel), du nombre de cylindres, du lubrifiant et de la température du moteur. Pour former le mélange air/carburant ou pour atteindre la température d'auto-allumage du diesel, le démarreur doit entraîner le moteur a une fréquence de rotation minimum d'environ 80 tr/min pour le moteur à essence et d'environ 120 tr/min pour le diesel. Lors de la phase initiale du démarrage, la fréquence de rotation du démarreur est nulle; l'intensité du courant qui circule dans le démarreur est très élevée produisant un moment de rotation important au pignon de lancement. Cette forte consommation de courant produit une chute de la tension de la batterie limitant la tension fournie au démarreur. Cette situation s'amplifie lorsque la température ambiante est basse, car les résistances de frottement sont plus importantes, la viscosité de l'huile augmente et la puissance que peut fournir la batterie diminue. La température la plus basse permettant sans difficulté le lancement d'un moteur à essence se situe entre -18 C et -25 C, elle est un peu inférieure pour un moteur diesel. 2

3 Principe du moteur électrique. Le passage du courant électrique dans un conducteur crée un champ magnétique autour de celui-ci. Les moteurs électriques utilisent le champ magnétique créé par le passage du courant: sens du champ magnétique N sens du courant S + - Un conducteur traversé par un courant électrique reçoit une force mécanique lorsqu'il est plongé dans un champ magnétique externe (champ inducteur). En effet, le champ magnétique engendré par le passage du courant provoque une distorsion des lignes de force et provoque l'apparition d'une force mécanique "F". C'est le phénomène qui est utilisé dans les moteurs électriques. F N S N F Si ce conducteur forme une boucle, un couple de force entraînera la rotation de la boucle et de son support (induit) F S Rappel La FCEM, force contre électromotrice, est une tension induite dans le rotor du moteur et qui s'oppose à la tension d'alimentation. C'est cette FCEM qui explique la diminution du courant absorbé lorsque la fréquence de rotation augmente. 3

4 Le courant est amené à l'induit au moyen de balais en carbone frottant sur les lames du collecteur qui assure ainsi la permutation du sens du courant. En réalité, un moteur électrique se compose de plusieurs boucles permettant une rotation sans à- coup de l'induit. Le démarreur possède environ vingt enroulements disposés sur la circonférence, chaque extrémité de l'enroulement étant reliée à une lamelle de cuivre isolée des autres. L'ensemble des lamelles forme le collecteur-commutateur. Elles sont alimentées par les balais. Sur le schéma ci-dessous, trois boucles (enroulements) sont représentées, chaque extrémité des boucles est séparée par une partie isolante. - + Lamelle du collecteur N S Isolation Le champ inducteur peut être produit par: Des aimants permanents, des électro-aimants branchés en parallèle avec l'induit. Des électro-aimants branchés en série avec l'induit. Souvent l'aimant permanent est remplacé par des masses polaires et plusieurs enroulements d'excitation, ce sont des électroaimants. Avec ce système il est plus facile d'obtenir un moteur de couple élevé. Dans l'exemple ci-dessous les enroulements d'excitation sont reliés en série avec l'induit. Enroulement d'excitation Enroulement d'induit Enroulement d'excitation N S + - 4

5 Type de moteur à excitation. Moteur série. Lorsque l'induit est bloqué l'intensité et le couple sont maximum, au fur et à mesure de l'augmentation de la fréquence de rotation, la FCEM (force contre électromotrice) provoque une diminution de l'intensité donc du couple. Lorsque le couple se rapproche de zéro, la fréquence de rotation augmente jusqu'à la destruction de l'induit. M Caractéristiques Conditions / Emplois 5

6 Moteur à aimants permanents. Les moteurs à excitation par aimants permanents sont de construction plus simple et de plus faibles dimensions. Le champ magnétique est créé par des aimants permanents (inducteurs) remplaçant les électroaimants, l'excitation pour chaque étape de fonctionnement est donc toujours la même. Il n'y a pratiquement pas de variation de la fréquence de rotation car elle est déterminée par la puissance du champ magnétique et l'intensité traversant l'induit. Dès l'amorce de démarrage du moteur, le couple diminue et l'induit a tendance à accélérer, comme le champ magnétique est stable, la FCEM augmente si bien que la fréquence de rotation se stabilise. L'intensité augmente avec le moment résistant. M Caractéristiques Conditions / Emplois 6

7 Moteur parallèle ou à excitation "shunt". Les caractéristiques sont pratiquement identiques à celle du moteur avec aimant permanent. Plus le moment résistant est important plus l'intensité [I] est élevée, elle diminue proportionnellement à la diminution du moment résistant. La fréquence de rotation est stable car le champ magnétique est constant, lorsque la fréquence de rotation [n] a tendance à s'élever, la FCEM augmente permettant le freinage de l'induit. - M + Caractéristiques Conditions / Emplois 7

8 Moteur à excitation «compound». Les démarreurs puissants sont équipés d'un moteur à excitation «compound» comportant un enroulement en parallèle (dérivation) et un enroulement en série qui sont commutés en deux temps. Il faut limiter le couple lors de la phase préliminaire, l'engrènement. La limitation du courant d'induit se fait en reliant l'enroulement de dérivation en série avec l'induit, il fait office de résistance additionnelle limitant le courant dans le moteur, donc le couple du moteur. Lors de la phase principale la totalité de l'intensité traverse le moteur, l'enroulement de dérivation est relié en parallèle et l'enroulement série couplé en série avec l'induit. - M M + + Caractéristiques Conditions / Emplois 8

9 Le démarreur à commande positive (voiture de tourisme). Vue d'ensemble. Le démarreur à commande positive est constitué de 3 parties distinctes Le moteur électrique. Les... produisent le champ magnétique, lorsqu'ils sont alimentés par le relais, nécessaire à la rotation de l'induit. Les... permettent le passage du courant entre les enroulements d'excitation et le collecteur de l'induit.... est l'élément tournant du démarreur. Il se compose de l'axe d'entraînement, d'un noyau en lamelles d'acier doux, d'enroulements et du collecteur qui assure la permutation du sens du courant dans l'induit. La rotation de l'induit est provoquée par l'interaction entre les champs magnétiques créés par les enroulements d'induit et ceux d'excitation. 9

10 2. Le relais électromagnétique. Il remplit deux fonctions : Le lanceur Le relais se compose de deux enroulements (attraction et maintien), le noyau plongeur se déplace à l'intérieur des enroulements. Le mouvement du noyau permet le déplacement axial du pignon et son engrènement correcte, ensuite l'application du pont de connexion contre les contacts de courant principal. Les ressorts de rappel assurent l'ouverture des contacts et le retour du noyau dans sa position de repos. Le lanceur se compose essentiellement du pignon d'engrènement, de la roue libre et de la fourchette d'engrènement (commande positive) qui transmet le mouvement axial du relais électromagnétique. Pour vaincre la résistance mécanique élevée au lancement du moteur à combustion, le rapport de transmission entre les dents du pignon et celles de la couronne est compris entre 10 et 15:1 (par exemple: 9 dents au pignon pour 110 dents à la couronne). L'entrée de la denture du pignon est fraisée pour faciliter l'engagement du pignon. L'arbre de l'induit entraîne le lanceur par l'intermédiaire de cannelures hélicoïdales qui provoquent la rotation du pignon lors de son engagement. La... permet l'entraînement par le pignon de la couronne au démarrage; elle empêche lorsque le moteur a démarré que entraîne... du démarreur à une fréquence de rotation trop élevée, ce qui le détruirais. Exemple : le rapport [i] est de 15:1, la fréquence de rotation du moteur [n1] après le démarrage est de 800 tr/min. La fréquence de rotation [n2] de l'induit sera : Le immobilise,... du lanceur sur un disque fixe, l'induit. Cela permet d'effectuer un deuxième essai de démarrage immédiatement. 10

11 Principe de fonctionnement. Au repos. Enroulement d'attraction Enroulement de maintien Interrupteur de démarrage Le commutateur d'allumage/démarrage (clé de contact) ne laisse pas passer le courant vers le relais de commande du démarreur. Inducteur Levier de commande Roue libre Au lancement du démarreur. Le commutateur d'allumage/démarrage alimente la borne 50 du démarreur. Les enroulements sont alimentés par la batterie permettant le déplacement du noyau et l'engrènement du pignon dans la couronne. Pignon lanceur Induit LE PIGNON SE PRÉSENTE DEVANT UN ENTRE-DENT. Le bobinage d'attraction est relié... sur les inducteurs et l'induit, le faible courant traversant le moteur électrique permet une légère rotation de l'induit qui favorise l'engagement des dents du pignon lanceur dans celles de la couronne. Dés l'engrènement complet, du relais laisse passer le courant de la batterie vers les inducteurs et l'induit. Simultanément la tension aux deux extrémités de l'enroulement Cannelures hélicoïdales d'attraction s'égalise, L... garde le pignon engrené dans la couronne et le pont de contact fermé. LE MOTEUR EST LANCÉ Désengrènement. Dés que la vitesse du pignon lanceur dépasse la vitesse à vide du moteur du démarreur, après la mise en route du moteur à combustion, la roue libre désolidarise le pignon de l'induit. L'induit est ainsi protégé contre les surrégimes. Ce n'est qu'après la mise hors service du commutateur de démarrage que le ressort du relais repousse la fourchette et le lanceur en position de repos. La batterie ne peut plus alimenter le moteur électrique à travers le pont de commutation, l'induit s'arrête. 11

12 Les démarreurs à réducteur ÉLECTRICITÉ Les démarreurs à réducteur ressemblent par leur construction et leur fonctionnement aux démarreurs à commande positive. Ce qui distingue cette nouvelle génération de démarreurs est le dispositif de réduction, à cascade de pignon ou à train planétaire (train épicycloïdal), se trouvant entre l'induit et le pignon lanceur. Grâce à leur fréquence de rotation plus élevée, pour une puissance de démarrage identique, ces démarreurs ont un poids total jusqu'à 40 % inférieur au démarreur conventionnel. De plus, les démarreurs à réducteur sont nettement moins encombrants. Le réducteur à cascade de pignon. Le moteur électrique de petite dimension est de type série, il ne peut fournir un couple très important sans un système de démultiplication. L'induit est placé au-dessus du pignon lanceur, il est relié à celui-ci grâce à un pignon intermédiaire. La roue libre du pignon lanceur possède sur sa circonférence une denture lui permettant d'être entraînée par le pignon intermédiaire. Le couple fournit par l'induit est multiplié par le rapport du réducteur. Exemple de rapport de réducteur : i = n 2 n 1 = = 2, 53: 1 le réducteur à train planétaire. Le moteur électrique est du type à aimant permanent (en Ticonal). Cette construction permet de réaliser un démarreur de petites dimensions et très léger. Comme le champ magnétique d'excitation est réalisé par les aimants, l'intensité absorbée au démarrage se trouve diminuée; ce qui permet de diminuer les dimensions de l'alternateur et de la batterie. L'induit entraîne le pignon planétaire du train épicycloïdal. La démultiplication de la fréquence de rotation de l'induit réalisée grâce au train planétaire permet de multiplier le couple fourni par le moteur électrique. Le porte-satellites est mis en rotation par le pignon planétaire, il entraîne la roue libre et le pignon lanceur. La couronne, en polyamide, est fixe sur le carter du démarreur. Le relais solénoïde agit directement sur le pignon lanceur, il possède un enroulement d'attraction et un de maintien. Il travaille de la même manière que le démarreur à commande positive conventionnel. Pignon lanceur Couronne Induit Pignon intermédiaire Pignon menant n1, 17 dents Induit Roue libre Planétaire Portesatellites Pignon lanceur Pignon mené de la roue libre n2, 43 dents Relais électromagnétique Le relais électromagnétique est placé sur le démarreur. Il possède un enroulement d'attraction et un enroulement de maintien et provoque l'engrènement du pignon lanceur grâce au levier de commande. Dés l'engrènement complet, le pont de contact du relais laisse passer le courant de la batterie vers l'induit. 12

13 Les démarreurs pour moteurs diesel. (Véhicules lourds, machines de chantier et machines agricoles). Ces démarreurs de puissance moyenne sont destinés à la mise en marche des moteurs diesel d'assez grosse cylindrée. Les deux types les plus courant sont les démarreurs à induit coulissant (Bosch type KG) ou les démarreurs à pignon coulissant (Bosch types KB et TB). En général ils fonctionnent avec une tension de 24 V. Le démarreur à pignon coulissant. L'induit ne coulisse pas longitudinalement, il forme un seul élément avec le carter extérieur de l'embrayage multidisques. Le carter d'embrayage est guidé par un roulement à rouleaux et l'induit par un palier lisse. Les disques de l'embrayage entraînent le pignon lanceur. L'embrayage multidisques limite le couple maximal et travaille en roue libre lorsque le moteur à combustion a démarré. L'arbre est creux pour loger une tige qui permet lorsque le contacteur à solénoïde est en service. Le solénoïde possède deux bobinages. Le bobinage... est alimenté par du démarreur tandis que celui... reçoit le courant par le... Pour protéger les dents du pignon et de la couronne l'engrènement du pignon lanceur se fait en deux temps; à cet effet, le démarreur est muni... et d'un... qui empêche le passage du courant vers... tant que l'engrènement entre les éléments n'est pas complet. 13

14 L'embrayage multidisques permet de. (protection contre les surcharges mécanique ) et agit comme... lorsque le moteur tourne plus vite que le démarreur. Le flasque extérieure, solidaire de l'induit, transmet la force au disques externes. Les disques intérieures sont reliés à un écrou de pression qui peut se visser ou se dévisser sur le pas hélicoïdal de l'axe du pignon lanceur. Lorsque l'induit tourne et que le pignon offre une résistance, l'écrou de pression et augmente la pression entre les disques externes et internes; la force est entièrement transmise. Si la force transmise est trop élevée, l'écrou se visse un peu plus et déforme des rondelles ressort. La déformation des rondelles entre les disques, il y a glissement et limitation de la force transmise. Lors du démarrage du moteur, le volant moteur entraîne rapidement le pignon lanceur, ce qui. de pression et libère les disques d'embrayage. L'induit ne subit pas d'augmentation de fréquence de rotation qui pourrait le détruire, l'em-brayage multi-disques agit comme une roue libre. Disques internes Disques externes Ecrou de pression Flasque d'entraînement Pas hélicoïdal Rondelles ressorts Induit Schéma de principe. 14

15 Fonctionnement Premier temps de commande. L'interrupteur de démarrage est fermé alimentant... du démarreur; l'enroulement de... (H) du solénoïde est relié en parallèle, le relais de commande déplace les trois contacts dans la position N 1. Le premier contact laisse passer le courant H E M vers le... (E) du solénoïde qui va chercher sa masse à travers L'attraction du noyau provoque le déplacement de la tige d'engrènement qui fait avancer... vers la couronne. + - L'inducteur auxiliaire reçoit du courant du deuxième contact et va lui aussi chercher sa masse à travers...; il favorise l'engrènement du pignon dans la couronne en provoquant une de l'induit (l'intensité qui traverse le bobinage E se rajoute à celle de inducteur pour renforcer la rotation de l'induit). Deuxième temps de commande. En avançant avec le noyau, le soulève le... qui autorise ainsi le déplacement des con- tacts en... H E M Le troisième pont de contact met en fonction... permettant au démarreur de fournir son couple maximum L'inducteur auxiliaire est maintenant branché... par rapport à l'induit, il évite... du démarreur tout en renforçant le champ magnétique lorsque le moteur électrique doit vaincre un moment résistant important. L'enroulement... (E) est mis..., seul le bobinage de maintien conserve le pignon engrené

16 16

17 Recherche des pannes. ÉLECTRICITÉ Contrôle sur le véhicule. - Le voltmètre [V1] mesure... - Le voltmètre [V2] mesure Le voltmètre [V3] mesure... Borne 50 Interrupteur de démarrage V3 V1 V2 + - Borne 30 Mesure de la tension aux bornes de la batterie. Lorsque l'interrupteur de démarrage est fermé, la tension ne doit pas être inférieure à... (installation 24 volts, au minimum...). Si la tension est inférieure vérifier l'état des bornes, recharger ou si nécessaire remplacer la batterie. Mesure de la chute de tension dans la ligne d'alimentation. À l'aide de [V1] mesurer la tension aux bornes de la batterie lorsque l'interrupteur de démarrage est fermé, puis la tension [V2] entre la borne 30 et la masse du démarreur. La différence entre les valeurs ne doit pas être supérieure à... de la tension aux bornes de la batterie. Si la chute de tension est trop importante, contrôler l'état des bornes de la batterie et le câble d'alimentation du démarreur; vérifier aussi la masse du démarreur. Mesure de la tension entre la borne 50 et la masse du démarreur. Interrupteur de démarrage fermé, le voltmètre [V3] doit indiquer une tension pratiquement identique à celle de la batterie. Si le voltmètre indique une tension trop faible ou pas de tension, vérifier: - Le fusible d'alimentation de l'interrupteur d'allumage - démarrage. - La tension à la borne 50 de l'interrupteur d'allumage - démarrage, tension trop faible ou nulle nécessite le remplacement de l'interrupteur. - Le câble reliant l'interrupteur au démarreur. Si tous les contrôles effectués sont corrects, la dépose du démarreur est nécessaire. 17

18 Contrôle lorsque le démarreur est déposé. Avant d'entreprendre le démontage du démarreur il est avantageux de connaître l'origine du défaut. Vérification du relais. 1. Essai du bobinage d'attraction Borne C Débrancher de la borne [C] le fil qui alimente les inducteurs. Relier avec un fil le + de la batterie à la borne... du relais, un fil de masse à la carcasse du démarreur et l'autre à la borne [...]. Le pignon doit être poussé vers l'extérieur. S il ne se déplace pas, l'enroulement d'attraction est défectueux, le noyau du relais ou le pignon peut aussi être grippé. + - Borne Essai du bobinage de maintien. Borne 50 Borne C Essai N 1 correcte, débrancher le fil de... Le pignon doit rester à l'extérieur. Si le pignon revient en position de repos, l'enroulement de maintien est défectueux ou le relais a une mauvaise masse sur le démarreur. + - Essai de fonctionnement à vide. Cet essai permet d'avoir une idée assez précise sur le bon fonctionnement du démarreur même en ne disposant pas d'un banc d'essai. Il est toutefois important de posséder un ampèremètre permettant de mesurer une intensité importante (au minimum 100 [A]) et des câbles de raccordement de section suffisante (genre câbles de pontage). - Fixer le démarreur à l'étau sans trop le serrer. - Brancher l'ampèremètre en série entre la borne + et la borne 30 du démarreur, relier le câble de masse. Alimenter la borne Le démarreur doit tourner régulièrement et le pignon lanceur doit être repoussé vers l'extérieur. - Vérifier l'intensité mesurée par l'ampèremètre, environ 50 [A] à 11 [V] (selon le type de démarreur). - Débrancher la borne 50, le pignon doit revenir en position repos et l'induit doit s'arrêter immédiatement (frein d'induit en bon état). 18

19 Questionnaire de révision. ÉLECTRICITÉ 1. Quels efforts le démarreur doit-il vaincre? Compression, frottement et inertie des pièces mobiles. 2. Quels sont les facteurs qui influencent les efforts à vaincre au démarrage? Température du moteur, nombre de cylindres, rapport volumétrique (type moteur), cylindrée du moteur. 3. Le démarreur doit entraîner le moteur diesel à un régime plus élevé que le moteur à essence. Pour quelles raisons? Pour atteindre une température de l air suffisante pour permettre l autoinflammation du mélange 4. Sur quel principe repose le fonctionnement du moteur électrique? Interaction entre un champ magnétique fixe (inducteur) et un champ magnétique variable (induit). 5. À quel moment l'intensité absorbée par le démarreur est-elle maximum? Au moment où le pignon est arrêté dans la couronne de démarrage Pourquoi? Il n y a pas encore de FCEM, l intensité est limitée uniquement par la très faible résistance des bobinages 6. Quelle sorte de moteur électrique utilise-t-on pour les démarreurs? O Moteur à courant alternatif. O Moteur à courant continu triphasé. O Moteur à courant triphasé. O Moteur à courant continu. 7. Quels sont les rôles du relais d'un démarreur à commande positive pendant le démarrage? Avancer le pignon dans la couronne Fermer le pont de contact 8. Beaucoup de démarreurs sont équipés d'un frein d'induit, quelle est sa fonction? Arrêter plus rapidement l induit pour permettre un autre essai de démarrage immédiatement 9. Pour quelle raison le bobinage d'attraction du relais est-il mis hors service au moment où le démarreur tourne? Permet d utiliser les 40A qu il consommait dans le moteur électrique 19

20 10. Comment obtient-on la mise hors service du bobinage d'attraction? Les deux extrémités de l enroulement sont reliées au positif, pas de différence de potentiel donc il est hors service 11. Le pignon lanceur des démarreurs à commande positive est accouplé à une roue libre. Quelle est la fonction de cette roue libre? Permettre d entraîner le moteur thermique pendant la phase de démarrage et éviter que le moteur thermique entraîne l induit du démarreur après le démarrage 12. Quel est l élément qui remplace la roue libre sur les démarreurs à pignon coulissant? L embrayage multidisque 13. Expliquez l'engrènement d'un démarreur à pignon coulissant? Le noyau du relais d attraction pousse la tige d engrènement qui déplace le pignon dans la couronne 14. Comment est enclenché le passage du courant principal vers les inducteurs dans un démarreur à pignon coulissant? En avançant, la tige d engrènement fixée sur le noyau soulève le cliquet de blocage qui autorise ainsi la fermeture du pont de contact 15. Quelles sont les fonctions de l'embrayage multidisques dans les démarreurs à pignon coulissant? Limiter le couple maxi fourni par le démarreur Evite que le moteur entraîne l induit après le démarrage 16. En cas de panne de démarrage, comment peut-on déterminer si le défaut provient de la batterie, du circuit de démarrage ou du démarreur? En mesurant la tension à la batterie à vide et sous charge, en mesurant la tension (sous charge) entre la borne 30 et la masse du démarreur et la tension entre la borne 50 et la masse du démarreur 17. Comment contrôlez-vous l'état de fonctionnement d'un démarreur déposé? Positif sur les bornes 30 et 50 et la carcasse du démarreur à la masse Le pignon doit sortir et tourner rapidement 20

21 Installation de démarrage et de charge d'un véhicule. L'installation se compose d'une batterie, d'un interrupteur d'allumage-démarrage, d'un démarreur à commande positive, d'un alternateur avec régulateur incorporé et de 2 moyens de contrôler la charge de l'alternateur: la lampe témoin et un ampèremètre. - Complétez le schéma en variant l'épaisseur des traits en fonction de la section des câbles L'ampèremètre est à zéro central, il doit indiquer le courant de charge et le courant consommé par les consommateurs (sauf le démarreur) (0,1) A B+ D+ 3 ~ G D- 21

22 Schéma électrique d'un démarreur à commande positive. - Compléter le schéma interne du démarreur et relier les éléments. Varier la section des traits en fonction de l'intensité qui traverse les conducteurs. - Rajouter les numéros des bornes de connexions (0,1) Indiquer le nom des éléments du démarreur

23 Schéma de démarreur à commande positive avec résistance additionnelle pour l'allumage - Complétez le schéma, la résistance de 0,5 Ω doit être court-circuitée lors du démarrage ,5 Ω 0,8 Ω (0,1) Quelle est la particularité de ce démarreur? - Quelle est la fonction des résistances additionnelles pour l'allumage? 23

24 Schéma de démarreur à pignon coulissant 24 [V]. - Compléter le branchement interne du démarreur, relier les batteries en respectant la tension du démarreur et relier le schéma. Respecter la section des conducteurs en variant l'épaisseur des traits V (0,1) 12 V H E Compléter la légende :

25 - Quel est le nom de l'enroulement [E]? - Quel est le nom de l'enroulement [H]? - Quels enroulements sont branchés dans le premier temps de commande? - Quels enroulements sont branchés dans le second temps de commande? - Comment est relié l'enroulement auxiliaire par rapport à l'induit : avant l'engagement du pignon? après l'engagement du pignon? 25

26 Les alternateurs A B C D E F G

27 Les circuits de l alternateur Description de l alternateur : Le circuit de pré excitation : Le circuit d excitation : Le circuit de charge : 27

28 Le courant alternatif monophasé U+ [V] 0 t [ms] U- [V]

29 Le courant alternatif triphasé Angle du rotor = 0 Angle du rotor = 60 Angle du rotor = 150 Angle du rotor =

30 Branchement des bobinages du stator Montage triphasé étoile Montage triphasé triangle En terme de puissance disponible, les deux couplages sont identiques. Par contre, la tension et l intensité se différencient selon les formules suivantes (Fortec p. ) Exemple : Sur un alternateur on a mesuré une tension de phase de 8,1 V et une intensité de phase de 60 A. Calculez pour chaque couplage la tension de charge, l intensité et la puissance fournie. COUPLAGE ÉTOILE COUPLAGE TRIANGLE 30

31 Refroidissement des alternateurs Au point de vue circulation et production de courant, un alternateur peut C est frais doit pénétrer par et sort par le flasque avant. qui détermine le sens de rotation de l alternateur. L air afin de refroidir les composants électroniques Parfois dans les voitures sportives ou les moteurs diesel, les constructeurs sont obligés de prendre l air frais par une tubulure spéciale. Inscriptions des alternateurs Les inscriptions sur les alternateurs Bosch : le dernier chiffre de la plaquette du type d alternateur indique le régime (x100) d obtention des ⅔ de l intensité de courant maximum que peut fournir l alternateur. Exemples: 28 V 60 A V = 60 A = 12 = 14 V 45 A V = 45 A = 20 = Autre dénomination : 14 V 45/80 A 14 V = Tension nominale 45 = 80 A = 31

32 LA RÉGULATION DES ALTERNATEURS Principe de régulation La tension induite dans un alternateur dépend de et du On peut garder une tension constante en faisant varier le courant d excitation grâce à un contact vibrant ou grâce à un transistor qui, en s ouvrant, coupe le passage du courant vers le circuit d excitation du rotor du régulateur. Les régulateurs mécaniques permettent d obtenir un cycle de régulation allant jusqu à... Pour les régulateurs électroniques le cycle de régulation peut atteindre... Les régulateurs de dynamo remplissaient trois fonctions : Les alternateurs ont conservé une seule fonction, celle de la régulation de tension. La fonction du conjoncteur-disjoncteur est remplacée par.... qui ne laissent passer le courant que dans le sens Un limiteur d intensité n est pas nécessaire car l intensité maximale fournie par l alternateur ce limite automatiquement. Réglage de l intensité automatique (Rappel). Le régulateur maintient une tension constante, l intensité varie selon la loi de l intensité automatique de charge. I automatique de charge = Exemple 1 : Batterie déchargée ou consommateur enclenché. U batterie = 22 V U alternateur = 27 V R interne de la batterie = 0,1 Ω I automatique de charge = = Exemple 2 : Batterie chargée. U batterie = 26,6 V U alternateur = 27 V R interne de la batterie = 0,1 Ω I automatique de charge = = 32

33 Les régulateurs mécaniques Lorsque la tension de charge atteint sa valeur maximale, le champ magnétique créé dans le bobinage atteint une valeur suffisante pour tirer le contact du régulateur vers le bas. Le courant ne peut plus circuler entre les bornes.. et.., l alimentation du rotor est coupée. CTN La température du bobinage de tension subit de grandes variations qui modifient les caractéristiques de régulation. Lorsque la température du bobinage augmente, la résistance du bobinage...., la perméabilité magnétique du noyau..... Ces deux phénomènes font que la force d attraction du contact diminue et que la tension de réglage de l alternateur..... Afin de diminuer cet inconvénient, les constructeurs branches en série une résistance... Qui compensent l augmentation de la résistance. Cette CTN est étudiée pour qu elle tienne compte des modifications climatiques (température extérieure élevée =....., température extérieure basse =... ) Les éléments inductifs et capacitifs forment un système de déparasitage du régulateur. Les régulateurs électroniques Z =10 V 40Ω 100Ω 3,4 V 8,6 V Z =10 V 40Ω 100Ω 4 V 10 V 12 V 14 V Les régulateurs électroniques sont basés sur le principe de la diode Zener branchée en sens inverse,

34 Excitation maximale Le diviseur de tension R 1 et R 2 fournit une tension partielle inférieure à la tension Zener ; la diode Z empêche le courant de passer vers la basse du transistor, T 1 R2 UZ =? R1 ÉLECTRICITÉ Il s établit un petit courant entre la base et l émetteur du transistor T 2 qui devient et qui permet au courant d excitation de circuler dans le rotor. D - DF R3 D+ Excitation nulle Dès que la tension de régulation est atteinte, la tension partielle au diviseur de tension s élève à la tension Zener. La diode Z devient conductrice et permet au courant de circuler entre la base et l émetteur du transistor, T 1 devient R2 UZ =? R3 R1 La base de T 2 est reliée à Le transistor T 2 se plus d excitation., il n y a donc D - DF D+ La tension de l alternateur Exercice : Inscrivez les tensions d exemple sur les schémas ci-dessus en sachant que R 1 = R 2 et U Z =6,5 V. 34

35 Contrôle des régulateurs électroniques Pour contrôler les régulateurs électroniques, il faut , ainsi.... Régulateurs incorporés (.... ) le + de la tension réglable sur le D+ le - de la tension réglable sur le D- La lampe témoin branchée entre le D + et le DF (entre les charbons) à partir de.... R 2 G 0-30 V U Z R Régulateurs extérieures (... ) le + de la tension réglable sur le D+ le - de la tension réglable sur le D- La lampe témoin branchée entre le DF et la masse à partir de... Contrôle des alternateurs Alternateur déposé Contrôle visuel Etat des isolations, état des paliers, jeu entre le rotor et le stator. Contrôle du rotor : a. résistance du rotor (en 12V de 3 à 5 Ω, en 24V de 5 à 6 Ω) b. isolation à la masse avec une tension de 80 V. c. contrôle de l isolation des spires entre elles (avec le grognard) e. état mécanique. 35

CIRCUIT DE DEMARRAGE DOCUMENT RESSOURCE

CIRCUIT DE DEMARRAGE DOCUMENT RESSOURCE CIRCUIT DE DEMARRAGE DOCUMENT RESSOURCE 1. LES DEMARREURS Pour le démarrage, le moteur à combustion interne doit être entraîné par un système annexe, car aucune source d énergie interne ne lui permet de

Plus en détail

TD16 Machine synchrone et MCC

TD16 Machine synchrone et MCC TD16 Machine synchrone et MCC 161 Machine synchrone simpliste A Travaux Dirigés Un aimant cylindrique allongé peut tourner autour de l'axe passant par son centre et perpendiculaire à son moment magnétique.

Plus en détail

LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6

LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6 LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6 I DESCRIPTION - Le circuit est composé d'une batterie, d'un contacteur général (allumage / démarrage ) et d'un démarreur. + contact + batterie + allumage - masse + AVC

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

Le circuit de charge

Le circuit de charge 1 1. Mise en situation : 2. Définition : comprend l intégralité des pièces permettant l alimentation électrique de l ensemble des consommateurs du véhicule et la charge de la batterie 3. Fonction globale

Plus en détail

N : 064 Date :21 novembre 2014 Révisée le : CONSIDERATIONS SUR LES DEMARREURS NOTICE TECHNIQUE

N : 064 Date :21 novembre 2014 Révisée le : CONSIDERATIONS SUR LES DEMARREURS NOTICE TECHNIQUE NOTICE TECHNIQUE N : 064 Date :21 novembre 2014 Révisée le : CONSIDERATIONS SUR LES DEMARREURS 1 ) Introduction : En aviation générale, le démarreur est un accessoire qui devrait se faire oublier dans

Plus en détail

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE Sommaire PRESENTATION DU SYSTEME :... 3 Généralités... 3 Principe de Fonctionnement... 4 Colonne motorisée... 4 Gestion de l assistance... 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES :... 5 Calculateur électronique...

Plus en détail

L injection essence 1 DATE : CLASSE :

L injection essence 1 DATE : CLASSE : 1 1. Frontière de l étude : 2. Solutions technologiques : On dénombre deux architectures selon le nombre et l emplacement des injecteurs : L injection multipoint : système le plus répandu actuellement,

Plus en détail

LE CIRCUIT DE CHARGE

LE CIRCUIT DE CHARGE MAINTENANCE AUTOMOBILE 1 LE CIRCUIT DE CHARGE PROBLÈME POSÉ Les véhicules automobiles modernes sont maintenant équipés de circuits électriques et électroniques aussi variés que nombreux. Il est donc nécessaire

Plus en détail

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier

embrayage ou transmission hydraulique (frottements visqueux) ex. : engin de chantier G. Pinson - Physique Appliquée Machine asynchrone - C34 / 1 C34 - Machine Asynchrone (MAS) Moteur asynchrone Transmissions mécaniques asynchrones (transmissions de couple) : P m s bain d huile ailettes

Plus en détail

Moteur à courant continu MACHINE A COURANT CONTINU

Moteur à courant continu MACHINE A COURANT CONTINU I. PESENTATION MACHINE A COUANT CONTINU Une machine à courant continu est un convertisseur réversible rotatif d'énergie. Lorsque l'énergie électrique est trasformée en énergie mécanique, la machine fonctionne

Plus en détail

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones

Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones Chapitre 17 Sciences Physiques - BTS Moteurs à courant continu Moteurs asynchrones 1 Loi de Laplace 1.1 Etude expérimentale Le conducteur est parcouru par un courant continu ; il est placé dans un champ

Plus en détail

FREINAGE MOTEUR ASYNCHRONE Le freinage problématique

FREINAGE MOTEUR ASYNCHRONE Le freinage problématique Le freinage problématique PAGE : 1 Le freinage doit être immédiat lors de l appuie sur AU Hors dispositifs électroniques Frein à appel de courant Dans le cas du frein à appel de courant, c'est l'alimentation

Plus en détail

Modifier UN ALTERNATEUR VALEO 50 A pour usage éolien, avec hélice en prise directe Par Jean Yves Seveno février 2004

Modifier UN ALTERNATEUR VALEO 50 A pour usage éolien, avec hélice en prise directe Par Jean Yves Seveno février 2004 Modifier UN ALTERNATEUR VALEO 50 A pour usage éolien, avec hélice en prise directe Par Jean Yves Seveno février 2004 Introduction Trouver une génératrice ou un alternateur susceptible de fonctionner à

Plus en détail

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:...

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:... Durée : 1 h 30 Série 2 TP 5 CENTRE D'INTERET CI 2 : Chaîne d'énergie Objectifs visés par rapport au programme : 2-1-1 Alimenter en énergie 2-1-2 Distribuer l'énergie 2-1-3 Convertir l'énergie et entraîner

Plus en détail

BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7

BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7 BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7 I CONDITIONS A REMPLIR L obtention de trois, quatre rapports ( et plus ) en marche avant. Le contrôle des paramètres principaux : Une marche arrière, la mise au point

Plus en détail

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE

LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE ( Leçon 6 ) LE MOTEUR ASYNCHRONE TRIPHASE Les moteurs asynchrones triphasés représentent plus de 80 % du parc moteur électrique. Ils sont utilisés pour transformer l énergie

Plus en détail

Le moteur à courant continu à aimants permanents

Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Le moteur à courant continu à aimants permanents Principe, caractéristiques Alimentation, variation de vitesse Puissance, rendement Réversibilité Cette

Plus en détail

induit collecteur arbre + palier ventilateur

induit collecteur arbre + palier ventilateur G. Pinson - Physique Appliquée Machine à courant continu - C32 / C32 - Machine à Courant Continu (MCC) à excitation séparée à courant continu Constitution (schéma simplifié). Exemple : moteur à deux paires

Plus en détail

Machine asynchrone. - Définitions. Principe. Rotor : Cage d écureuil. Pulsation du stator Synchronisme. Pulsation du Rotor N.

Machine asynchrone. - Définitions. Principe. Rotor : Cage d écureuil. Pulsation du stator Synchronisme. Pulsation du Rotor N. Ω s Principe - Définitions Pulsation du stator Synchronisme Rotor : Cage d écureuil Ω Pulsation du Rotor Ω < Ω s N B S g g = Glissement Ωs Ω N s = Ω N s s N Stator : Inducteur Ω = Ω s Rem Si plus de variation

Plus en détail

1.1) Stator ( inducteur )

1.1) Stator ( inducteur ) 1 ) Constitution Ces moteurs sont robustes, faciles à construire et peu coûteux. Ils sont intéressants, lorsque la vitesse du dispositif à entraîner n'a pas à être rigoureusement constante. 1.1) Stator

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT :

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT : ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Stabilité directionnelle des véhicules : direction assistée à assistance variable Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le

Plus en détail

Cours 5. Moteurs électriques

Cours 5. Moteurs électriques Cours 5. Moteurs électriques 1. INTRODUCTION 2. MOTEURS ASYNCHRONES TRIPHASÉS 3. MOTEURS ASYNCHRONES MONOPHASÉS 4. MOTEURS SYNCHRONES À COURANT CONTINU 6. MOTEURS PAS À PAS Ces diapositives sont nouvelles

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 06 heures SESSION 2014 ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE Le sujet est composé de trois problèmes (A, B, et C) pouvant être traités de façon indépendante. Il comporte

Plus en détail

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ 1 Sommaire 1 ère partie : machines électriques Chapitre 1 Machine à courant continu Chapitre 2 Puissances électriques

Plus en détail

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24 COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PRO ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE IN DU COURS {? heures} Page 1 sur 24 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs

Plus en détail

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC LE SYSTÈME SCOOT'ELEC PREMIERE PARTIE TRAVAUX PRATIQUES TEMPS CONSEILLE analyse du travail pratique demandé : 1 heure 30 minutes mise en œuvre du travail pratique demandé : 2 heures évaluation de la qualité

Plus en détail

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE

moteur asynchrone MOTEUR ASYNCHRONE MOTEUR ASYNCHRONE Rappel: trois bobines, dont les axes font entre eux des angles de 120 et alimentées par un réseau triphasé équilibré, crée dans l'entrefer un champ magnétique radial, tournant à la fréquence

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S

DOSSIER TECHNIQUE. APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S DOSSIER TECHNIQUE APPAREIL DE CHAUFFAGE ADDITIONNEL WEBASTO Thermo Top S 1 PRESENTATION ET FONCTIONNEMENT 1.1 Mise en situation 1.2 Principe de fonctionnement 1.3 Chronogramme de fonctionnement 1.4 Régulation

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique C est en 1831 que Michael Faraday découvre le phénomène d induction, il découvre qu un courant électrique est créé dans un conducteur lorsqu il est soumis à un champ magnétique

Plus en détail

Le freinage 1 DATE : CLASSE : Présentation : 1. Mise en situation : 2. Définition :

Le freinage 1 DATE : CLASSE : Présentation : 1. Mise en situation : 2. Définition : 1 Présentation : 1. Mise en situation : 2. Définition : On entend par système de freinage, l ensemble des éléments permettant de ralentir ou de stopper le véhicule suivant le besoin du conducteur. 3. Fonction

Plus en détail

E = k. La vitesse est nulle, la FEM E est nulle aussi. Ce = k. Um = E + R Im. 2 π 60 II CONSTITUTION D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU

E = k. La vitesse est nulle, la FEM E est nulle aussi. Ce = k. Um = E + R Im. 2 π 60 II CONSTITUTION D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU COURS TELN CORRIGÉ STRUCTURE ET FONCTIONNEMENT D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU À AIMANT PERMANENT page 1 / 6 A PRÉSENTATION Beaucoup d'appplications nécessitent un couple de démarrage élevé. Le Moteur à

Plus en détail

ACCOUPLEMENTS d arbres

ACCOUPLEMENTS d arbres ACCOUPLEMENTS d arbres Dominique Dubuis Lycée Margueritte VERDUN http://www.bacssimargo.fr 1. FONCTIONS PRINCIPALES A REALISER Le but est d accoupler deux arbres en vue de transmettre une puissance mécanique,

Plus en détail

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU

CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU CONVERTIR L ENERGIE MACHINES A COURANT CONTINU Les machines à courant continu sont réversibles. Elles peuvent devenir génératrices ou moteur. Energie mécanique GENERATRICE CONVERTIR L ENERGIE Energie électrique

Plus en détail

Les interactions électromagnétiques

Les interactions électromagnétiques Les interactions électromagnétiques Activité 1 Le champ magnétique La force électromagnétique 1. Le champ magnétique Document 1 : Champ magnétique d un aimant droit Document 2 : champ magnétique d un aimant

Plus en détail

La BOITE de VITESSES AUTOMATIQUE B.V.A 1/7

La BOITE de VITESSES AUTOMATIQUE B.V.A 1/7 La BOITE de VITESSES AUTOMATIQUE B.V.A 1/7 I CONDITIONS A REMPLIR L obtention de cinq, six rapports ( et plus ) en marche avant. Une marche arrière, la mise au point mort et l immobilisation du véhicule.

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

Fig. 11 tension du démarreur en charge

Fig. 11 tension du démarreur en charge INTRODUCTION Le démarreur est un moteur électrique qui convertit l'énergie, fournie par la batterie, en énergie mécanique dans le but de lancer le moteur. Il en existe deux types, le type à inertie et

Plus en détail

TP Mécanique. 1. TP Pocket bike. a. Résumé du fonctionnement général dun moteur 2 temps

TP Mécanique. 1. TP Pocket bike. a. Résumé du fonctionnement général dun moteur 2 temps TP Mécanique 1. TP Pocket bike But du TP : Etudier les pièces maîtresses de la Pocket bike afin de comprendre le fonctionnement de celles ci. Pour cela, nous allons démonter et observer plusieurs parties

Plus en détail

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W

N' = 1440 tr/min ; P 1 = 4500W ; P 2 = 2000 W MOTEUR ASYNCHRONE 1) Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor

Plus en détail

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS I - ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS PRÉSENTATION I.1 ) SITUATION On désire réduire, réguler ou annuler la vitesse d un solide. I.2 ) MOYENS Un solide en mouvement possède une énergie

Plus en détail

Capteurs de position et de déplacement

Capteurs de position et de déplacement MECA2755 Automatisation Industrielle Capteurs de position et de déplacement H. BUYSE 2004 - Université catholique de Louvain Capteurs de position ou de déplacement Les déplacements ou les positions qu'on

Plus en détail

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE... Dossier technique Portail BFT Page 1/8 Portail BFT 1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE....2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE....3 21) SADT... 3 22) FAST.... 3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU

Plus en détail

LES MOTEURS. A). Présentation : I ). Schéma fonctionnel : II ). Principe de fonctionnement :

LES MOTEURS. A). Présentation : I ). Schéma fonctionnel : II ). Principe de fonctionnement : LES MOTEURS A). Présentation : I ). Schéma fonctionnel : Un moteur est un élément qui permet de transformer une énergie Electrique (Tension, Courant) en énergie Mécanique (Rotation) caractérisée par son

Plus en détail

série TXV la pompe à régulation

série TXV la pompe à régulation TXV - Présentation série TXV la pompe à régulation pompes hydrauliques à cylindrée variable LES POINTS FORTS Les pompes de la série TXV sont des pompes à cylindrée variable, équipées d'une régulation débit-pression

Plus en détail

Fonctionnement d un relais de démarrage. Bobines d excitation. 152 Chapitre 5

Fonctionnement d un relais de démarrage. Bobines d excitation. 152 Chapitre 5 152 Chapitre 5 Fonctionnement d un relais de démarrage Lorsque le commutateur d allumage en mis en position de démarrage, le courant de la batterie circule jusqu à la borne positive du circuit de commande

Plus en détail

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS.

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS. MOUVEMENTS Mécanisme ensemble de pièces organisées pour obtenir un mouvement. Liaison nature de l assemblage de deux pièces entre elles. Liaison complète/fixe (les deux pièces sont solidaires l une de

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE

CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE CIRCUIT DE CHARGE DOCUMENT RESSOURCE Tous les véhicules, du scooter au camion, possèdent aujourd hui des systèmes électriques (démarrage, signalisation, injections, confort) qui nécessitent une unité de

Plus en détail

La boîte de vitesses

La boîte de vitesses Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Nom : Prénoms : 1 1/16 1- Introduction Organe existant pratiquement depuis le début

Plus en détail

PRINCIPE, REGULATION et RECHERCHE de PANNES

PRINCIPE, REGULATION et RECHERCHE de PANNES NOTICE TECHNIQUE N 003 Date : 08/04/03 Révisé le: 14/09/07 ALTERNATEUR PRINCIPE, REGULATION et RECHERCHE de PANNES 1 ) Principe : Contrairement à la dynamo qui produit du courant alternatif redressé par

Plus en détail

Boîte mécanique 6 vitesses 02M

Boîte mécanique 6 vitesses 02M Service. Programme autodidactique 205 Boîte mécanique 6 vitesses 02M Conception et fonctionnement Afin de permettre aux automobiles modernes de satisfaire aux exigences croissantes en matière de confort

Plus en détail

Etude et contrôle du système de démarrage

Etude et contrôle du système de démarrage THÈME : LE CIRCUIT DE DÉMARRAGE TITRE : Etude et contrôle du système de démarrage TYPE : Ressources formateurs 1.1.1. Cours 1.1.2. T.P. Date mise à jour 12 Octobre 2004 Auteur référent Nom : BERTIN G.

Plus en détail

Réf. 3377 F - 4.33 / a - 04.02. Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final. X2 X3 - AC Gearless Installation et maintenance

Réf. 3377 F - 4.33 / a - 04.02. Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final. X2 X3 - AC Gearless Installation et maintenance Réf. 3377 F - 4.33 / a - 04.02 Cette notice doit être transmise à l'utilisateur final X2 X3 - AC Gearless Installation et maintenance X2 - X3 - AC Gearless Réception - Stockage Mise en service Afin d'obtenir

Plus en détail

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez TPE Alternateur Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez 1 Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Comment peut-on transformer de l énergie mécanique

Plus en détail

1 EPSIC LAUSANNE N. COPPEY

1 EPSIC LAUSANNE N. COPPEY 1 EPSIC LAUSANNE N. COPPEY INJECTION D'ESSENCE Principe de fonctionnement : Sur les systèmes actuels, une centrale électronique de commande reçoit les informations périphériques dont les principales sont;

Plus en détail

Variateur de vitesse à haute fréquence Curtis PMC 1204 aux normes CEE (86/663/CEE) Table des matières

Variateur de vitesse à haute fréquence Curtis PMC 1204 aux normes CEE (86/663/CEE) Table des matières Variateur de vitesse à haute fréquence Curtis PMC 1204 aux normes CEE (86/663/CEE) Table des matières 1. Le transistor Mosfet 2. Le variateur de vitesse Curtis PMC 1204 3. Présentation 4. Caractéristiques

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 3 : MACHINE ASYNCHRONE Exercice 1 Un moteur asynchrone tétrapolaire, stator monté en triangle, fonctionne dans les conditions suivantes : tension entre phases U = 380 V ; fréquence f

Plus en détail

Instructions de montage et de mise en service pour Limiteurs de couple EAS -Sm / EAS -Zr Type 4.03_._ Taille 0 4

Instructions de montage et de mise en service pour Limiteurs de couple EAS -Sm / EAS -Zr Type 4.03_._ Taille 0 4 Lire et respecter attentivement les instructions de mise en service! Le non-respect de ces instructions peut conduire à un dysfonctionnement ou à une panne du limiteur et aux dommages qui en résulteraient.

Plus en détail

Fiche N 9 Hydraulique

Fiche N 9 Hydraulique Les pompes hydrauliques 1/Généralités : Fiche N 9 Hydraulique Fonction : Une pompe hydraulique est un générateur de débit qui transforme l énergie mécanique en énergie hydraulique Une pompe fournit le

Plus en détail

Généralités de la maintenance

Généralités de la maintenance Généralités de la maintenance І -1 : Définition générale : La maintenance est définie comme étant l'ensemble des actions permettant de maintenir ou de rétablir un bien dans un état spécifié ou en mesure

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Le moteur asynchrone triphasé 1 ) Généralités Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie, sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien.

Plus en détail

RECOMMANDATIONS RELATIVES A L'UTILISATION DE VARIATEURS DE FREQUENCE AVEC COMPRESSEURS DE FLUIDE FRIGORIGENE A DEPLACEMENT POSITIF. Table des matières

RECOMMANDATIONS RELATIVES A L'UTILISATION DE VARIATEURS DE FREQUENCE AVEC COMPRESSEURS DE FLUIDE FRIGORIGENE A DEPLACEMENT POSITIF. Table des matières RECOMMANDATIONS RELATIVES A L'UTILISATION DE VARIATEURS DE FREQUENCE AVEC COMPRESSEURS DE FLUIDE FRIGORIGENE A DEPLACEMENT POSITIF Table des matières Page 1. Champ d'application et objectif... 1 2. Généralités...

Plus en détail

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone

T. GET Chap. 8 :Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone Chap. 8 : Le moteur asynchrone I.Principe Le stator est formé de 3 bobines dont les axes font entre eux un angle de. Il est alimenté par un réseau triphasé équilibré, qui crée dans l entrefer un ( radial

Plus en détail

Comment fonctionne un moteur électrique?

Comment fonctionne un moteur électrique? 4 5 6 7 Le monde construit par l homme Comment fonctionne un moteur électrique? 1. QUE SAIS-TU? Tous les moteurs sont électriques. Tous les moteurs ont besoin d énergie pour fonctionner. Les moteurs transforment

Plus en détail

ETUDE D UN SYSTEME ET/OU D UN PROCESSUS TECHNIQUE

ETUDE D UN SYSTEME ET/OU D UN PROCESSUS TECHNIQUE CONCOURS EXTERNE DU CAPLP GENIE MECANIQUE MAINTENANCE DES VEHICULES MACHINES AGRICOLES ENGINS DE CHANTIER SESSION 2008 ETUDE D UN SYSTEME ET/OU D UN PROCESSUS TECHNIQUE DOSSIER TECHNIQUE Ce dossier contient

Plus en détail

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles CHAPITRE 1 ANALYSE DES SYSTÈMES 1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles L objectif de ce TD est de montrer que l outil équation différentielle

Plus en détail

Machine à aimant permanent

Machine à aimant permanent Traduction optimisée Page 1 Machine à aimant permanent Objet de l'invention Cette invention concerne un moteur magnétique répulsif, ou mécanisme d'entraînement. Un tel mécanisme peut être utile pour entraîner

Plus en détail

Electricité appliqué à l automobile

Electricité appliqué à l automobile Page 1 sur 6 carrosse-bac-pro.eklablog.com Electricité appliqué à l automobile DÉFINITION : Un circuit électrique comporte un générateur et un ou plusieurs consommateurs, les liaisons entre ces éléments

Plus en détail

La production et le transport de l électricité

La production et le transport de l électricité Comment produire simplement une tension alternative? Connecter les deux bornes d une bobine à un oscilloscope À l aide d un moteur, faire tourner un aimant devant la bobine (doc ) Observer sur l oscillogramme

Plus en détail

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu 15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu Sommaire Exercice MCC01 : machine à courant continu Exercice MCC02 : machine à courant continu à excitation indépendante Exercice

Plus en détail

COMPRESSEURS FRIGORIFIQUES. Suivant la technologie mise en œuvre et les puissances on trouve les types suivants:

COMPRESSEURS FRIGORIFIQUES. Suivant la technologie mise en œuvre et les puissances on trouve les types suivants: I. CLASSIFICATION DES COMPRESSEURS Suivant la technologie mise en œuvre et les puissances on trouve les types suivants: * les compresseurs volumétriques : compresseurs à spirales (appelés spiro-orbitaux

Plus en détail

LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION :

LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION : Page 1 sur 7 LE CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT DÉFINITION : Circuit fermé dans le but d'évacuer des calories créées sous forme de chaleur. Le plus souvent, il s agit d eau avec un additif permettant d augmenter

Plus en détail

LE FREINAGE. -1.1- Par quels phénomènes l arrêt du véhicule est-il possible? Air

LE FREINAGE. -1.1- Par quels phénomènes l arrêt du véhicule est-il possible? Air LE FREINAGE -1- GENERALITES -1.1- Par quels phénomènes l arrêt du véhicule est-il possible? Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique : Air E c = 1 M v 2 2 E c : Energie cinétique (Joule)

Plus en détail

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre.

L ALLUMAGE. Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. L ALLUMAGE Rappel : Rôle du circuit d allumage : Amorcer à un instant bien précis la combustion du mélange air/carburant contenu dans le cylindre. - 1 - Création de l arc électrique : L arc électrique

Plus en détail

L électricité, l électronique et les circuits électriques

L électricité, l électronique et les circuits électriques 14 ChapitreL ingénierie électrique L électricité, l électronique et les circuits électriques PAGES 458 À 462 En théorie 1. Indiquez si chacun des énoncés suivants caractérise le domaine de l électricité

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. Voiture radiocommandée 1/9

DOSSIER TECHNIQUE. Voiture radiocommandée 1/9 DOSSIER TECHNIQUE Voiture radiocommandée 1/9 SOMMAIRE 1. Mise en situation... 3 1.1. Présentation... 3 1.2. Equipement... 3 1.3. Caractéristiques techniques... 3 1.4. Réglages :... 3 2. Présentation du

Plus en détail

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Session : Durée : 6h Coef : 6 BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 DOSSIER TECHNIQUE 1. PRESENTATION : PAGE DT 1/13 2. POSTE DE CONDUITE : PAGE DT 2/13 2.1. Levier

Plus en détail

Stage de formation technique. www.guzzitek.org - Revente Interdite - Revendita Vietata - Resaling Forbiden - Wiederverkauf Verboten

Stage de formation technique. www.guzzitek.org - Revente Interdite - Revendita Vietata - Resaling Forbiden - Wiederverkauf Verboten Stage de formation technique 1 Programme du stage de formation ABS - Notions de physique - Structure et fonctionnement - Diagnostic - Instructions pour l'assistance - Essai pratique et test 2 Fonction

Plus en détail

Notice d'utilisation pour couplemètre rotatif avec contact électrique

Notice d'utilisation pour couplemètre rotatif avec contact électrique Notice d'utilisation pour couplemètre rotatif avec contact électrique Séries DR2113 - DR2153 - DR2493 - DR2494 SCAIME SAS tél : 04 50 87 78 64 BP501 fax : 04 50 87 78 46 F 74105 ANNEMASSE WEB SITE : www.scaime.com

Plus en détail

MAINTENANCE D UNE CHAÎNE DE BAINS DE TRAITEMENT

MAINTENANCE D UNE CHAÎNE DE BAINS DE TRAITEMENT MAINTENANCE D UNE CHAÎNE DE BAINS DE TRAITEMENT Une entreprise est spécialisée dans le traitement de surface par trempage de pièces métalliques de tailles diverses. Un pont roulant permet de faire progresser

Plus en détail

Dossier technique Pilote automatique

Dossier technique Pilote automatique Pilote automatique Pour barre franche Pour barre à roue S. Génouël 09/04/2008 Page 0 1) MISE EN SITUATION...2 11) CONSTITUTION D UN GOUVERNAIL.... 2 12) NOTION DE ROUTE SUIVANT UN CAP... 2 13) INTERET

Plus en détail

Principe de fonctionnement des capteurs inductifs

Principe de fonctionnement des capteurs inductifs L I V R E B L A N C T E C H N I Q U E Principe de fonctionnement des capteurs inductifs Auteur : Mark Howard, directeur général, Zettlex UK Ltd Référence fichier : technical articles/ Principe de fonctionnement

Plus en détail

La méthode des deux wattmètres nous donne les puissance active et réactive absorbées par le moteur:

La méthode des deux wattmètres nous donne les puissance active et réactive absorbées par le moteur: EXERCICE N 1 Un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné et à bagues est alimenté par un réseau triphasé 50 Hz dont la tension entre phases est U = 380 V. Les enroulements du stator et du rotor sont en

Plus en détail

Unité auxiliaire dans REG216/ REG316*4 pour la protection masse-rotor et masse-stator à 100%

Unité auxiliaire dans REG216/ REG316*4 pour la protection masse-rotor et masse-stator à 100% Unité auxiliaire dans REG216/ REG316*4 pour la protection masse-rotor et masse-stator à 100% Page 1 Edition: Mars 2003 Modifié depuis: Juin 2002 Modification éventuelle des caractéristiques sans préavis

Plus en détail

Appareils pour le freinage des Remorques

Appareils pour le freinage des Remorques 2. Appareils pour le freinage des Remorques 67 2. DISPOSITIFS DE FREINAGE PNEUMATIQUE A DEUX CIRCUITS POUR REMORQUE Remorque selon la DCCE (Directive du Conseil de la Communauté Européenne) Les Directives

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT.

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. Le stator crée un champ inducteur tournant à la vitesse de synchronisme. La pulsation des courants stator est = p S. Pour que le rotor tourne, il faut qu'il y ait du courant

Plus en détail

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant Roue de transmission La roue de transmission est la pièce la plus caractéristique de la technologie MCE-5. Il s agit d un pignon à denture en développante de cercle, tels que ceux que l on trouve dans

Plus en détail

Manuel d entretien Technique. Manuel d entretien de l Alternateur Série 4000 12 Diodes

Manuel d entretien Technique. Manuel d entretien de l Alternateur Série 4000 12 Diodes Manuel d entretien Technique Manuel d entretien de l Alternateur Série 4000 12 Diodes Dépannage, Diagnostic et Réparation TSM1001FR 2/09 7585 Empire Drive Florence, KY 41042 (800) 354-0560 www.prestolite.com

Plus en détail

R evue technique m oteur 2 tem ps

R evue technique m oteur 2 tem ps R evue technique m oteur 2 tem ps Présentation du moteur 2 temps. Avantages et inconvénients. Sous ensembles du moteur 2 temps. Démarche diagnostique de panne. Performance '' bougie, dit nous tout! ''

Plus en détail

BOÎTE DE VITESSES AUTOMATIQUE

BOÎTE DE VITESSES AUTOMATIQUE CARACTÉRISTIQUES SPÉCIFICATIONS GÉNÉRALES - Boîte de vitesses automatique à 4 rapports. - Types : - moteur 4 cylindres.... AD4 - moteur V6... AD8 LUBRIFICATION BVA AD4 - La transmission automatique AD4

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE

TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE IUT de Saint-Nazaire Département Mesures-Physiques TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTROTECHNIQUE TP.1 : Sécurité électrique TP.2 : Mesures sécurisée sur une installation monophasée TP.3 : Electromagnétisme TP.4

Plus en détail

5.1 FONCTIONNEMENT GÉNÉRAL DES ARBRES DE TRANSMISSION

5.1 FONCTIONNEMENT GÉNÉRAL DES ARBRES DE TRANSMISSION ;aeslgjh jgbjgbjg ;aeslgjhlk bjgbjgb ;aeslgj sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh ;aeslgjhlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y ;aeslgj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh

Plus en détail

Composants mécaniques. Indiquez sur un diagramme les énergies consommée, fournie et perdue.

Composants mécaniques. Indiquez sur un diagramme les énergies consommée, fournie et perdue. Composants mécaniques L'objectif de ce TP est d'apprendre à reconnaitre les composants mécaniques courants et de comprendre leur fonction. Il en découlera l'identification des solutions techniques retenues

Plus en détail

EXERCICE I: LA LOGAN AU BANC D'ESSAI (9 points)

EXERCICE I: LA LOGAN AU BANC D'ESSAI (9 points) Liban 2006 EXERCICE I: LA LOGAN AU BANC D'ESSAI (9 points) La Dacia Logan, conçue par le constructeur français Renault est produite au départ en Roumanie. Elle a fait la une de l'actualité lors de son

Plus en détail

Étude d un système technique industriel Pré-étude et modélisation

Étude d un système technique industriel Pré-étude et modélisation BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2009 ÉPREUVE E4.1 LE PONT DE COULÉE 65T DES FONDERIES DE SAINT GOBAIN P.A.M Étude d un système technique industriel Pré-étude et modélisation Questionnement

Plus en détail

ALLUMAGE ELECTRONIQUE Allumage 1/9

ALLUMAGE ELECTRONIQUE Allumage 1/9 ALLMAGE ELECTROIQE Allumage 1/9 I Schéma de l'installation E G M O Relais double Bobine d allumage jumo-statique Sonde T air Sonde T moteur Détecteur de cliquetis A Calculateur gestion moteur B Batterie

Plus en détail

MACHINE A SCIER A RUBAN

MACHINE A SCIER A RUBAN MACHINE A SCIER A RUBAN 1. Présentation 1.1. Schéma G 1.2. Fonctionnement Le schéma ci-joint représente la chaîne cinématique d une boite de vitesse pour scie à ruban. Le moteur M communique son mouvement

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES DE L INGENIEUR

SCIENCES INDUSTRIELLES DE L INGENIEUR SESSION 2015 TSISI08 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE TSI SCIENCES INDUSTRIELLES DE L INGENIEUR Durée : 6 heures N.B. : le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

INSTALLATION L TABLEAU 2-1: CAPACITÉS DE CHARGE DES SUPPORTS DE MONTAGE DE LA RAMPE A. MÉCANIQUE

INSTALLATION L TABLEAU 2-1: CAPACITÉS DE CHARGE DES SUPPORTS DE MONTAGE DE LA RAMPE A. MÉCANIQUE II. INSTALLATION L a rampe d'accès pour véhicules à plancher bas RICON série PF5000 a été conçue et réalisée pour les installations personnalisées. L'installation comprend l'assemblage de la rampe, l'installation

Plus en détail