A. Épreuve de langue - 25 points -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A. Épreuve de langue - 25 points -"

Transcription

1 SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRES DE GRÈCE - SESSION DU 19 MAI 2013 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E Paris-Sorbonne C 1 ÉPREUVE DE LANGUE ET COMPRÉHENSION ÉCRITE Note sur 50 Durée : 2 heures A. Épreuve de langue - 25 points - I. Mettez au style indirect en faisant les transformations nécessaires : - 4 points - - Je sais qui vous êtes, dis-je - Ça m étonnerait, répondit-elle. Je ne le sais même pas moi-même. - Oh, si, dis-je, je connais votre nom. Enfin, votre prénom. Vous vous appelez Élisabeth et je vous ai rencontrée il y a quelques mois sur votre campus. Vous agissiez à l époque comme si vous étiez la reine du campus. Elle s anima : «Il vous a fallu tout ce temps-là pour me reconnaître, depuis ce matin dans le train?»... Philippe LABRO, L étudiant étranger. II. Complétez avec des pronoms relatifs : - 4 points Elle eut un court tremblement, comparable à ceux... j avais observés auparavant, mais... elle n avait pas été victime depuis le début de notre entretien dans le salon de thé. La facilité apparente avec... nous venions de parler et mon sentiment que nous avions commencé d ébaucher une sorte d échange disparurent à ma question. Elle se raidit pour contrôler le frémissement... l avait parcourue. Philippe LABRO, L étudiant étranger. Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 1 sur 9

2 III. Mettez les verbes entre parenthèses aux temps et aux modes qui conviennent : -10 points Je reçus une réponse positive de l US Forest Service de Denver, dans le Colorado. La lecture de ce courrier... (faire) sauter mon cœur. On m... (attendre) le 1 er juillet à six heures du matin à Norwood, une bourgade perdue dans le Sud-ouest de l État. J... (être engagé) comme «ouvrier agricole temporaire» pour procéder à une opération de nettoyage dans la Forêt Nationale Uncompahgre et qui... (durer) tout l été. [...] J... (entreprendre) sur-le-champ de retarder mon retour en Europe et... (obtenir) de l organisme qui... (distribuer) les billets de rapatriement de me faire inscrire sur un paquebot pour le milieu septembre. J écrivis à mes parents qu ils ne me... (revoir) pas avant cette date. Une partie de «mes plans» était donc en voie de se réaliser. Je trouvais absurde et irritant de ne pouvoir atteindre l objectif suprême : une année de plus sur le campus. Mais la perspective de mon aventure dans l Ouest... (atténuer) mon amertume. Colorado, Colorado, je... (chanter) les quatre syllabes à tue-tête, un cri de victoire. Philippe LABRO, L étudiant étranger. IV. Complétez par la préposition ou l article convenable : (0,25 point par item) - 2 points - Un soir,... l écran noir et blanc du petit récepteur de télévision dans le salon d une fraternité dont j étais l invité provisoire, nous avons vu apparaître... la première fois un jeune inconnu du Mississippi qui chantait et remuait... chantant comme on ne l avait jamais vu faire jusqu ici à un Blanc. Ce fut un moment... stupeur. Sa danse était tellement scandaleuse pour l époque que les cameramen avaient reçu... ordre de filmer Elvis Presley (c était le nom du jeune inconnu) seulement au-dessus... ceinture, et de ne jamais le montrer en pied. Mais le réalisateur avait contourné la difficulté et filmait parfois la tête et la poitrine... jeune inconnu, parfois ses jambes et ses chevilles et ses pieds chaussés... daim. V. Choisissez et entourez le mot correctement orthographié : - 5 points - Vieux Zach eut un geste désolé et vaguement (irritait, irriter, irrité). - Nous ne pouvons rien faire pour vous, me dit-il. Notre petit (collaige, collège, collèje) n est pas équipé pour (payait, payé, payer) une année de plus à un étudiant étranger. (vôs, vos, veaux) notes sont excellentes, certes, et vous vous êtes tout à fait (intégré, intégrer, intégrait) à la vie de ce campus, vous (zy, y, i) jouez même un rôle, tout le monde vous apprécie. Je (comprend, comprends, comprent) parfaitement votre désir, mais je ne vois pas comment y accéder. Il sourit avec bienveillance (de, deux, d eux) derrière son bureau. Une rage de le convaincre montait (an, ens, en) moi. -Monsieur le Doyen, lui dis-je, les mâchoires (serrés, sérées, serrées), et la voix grave, j ai mes plans! Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 2 sur 9

3 B- 1. Épreuve de compréhension écrite - 13 points - Vous répondrez à ces questions avec vos propres mots et utiliserez des guillemets () si vous citez le texte. 1. Comment l ambiance était-elle au lycée? Répondez en reformulant. -1 point Pour quelle raison le narrateur n a compris que beaucoup plus tard l importance de la «visite» de ces deux hommes dans sa classe? Répondez en reformulant. -1,5 point Comment le narrateur a-t-il pu considérer cette enveloppe comme «porteuse d une fabuleuse nouvelle»? - 2 points Le narrateur écrit ce récit : -0,5 point - à l université à l école après ses études universitaires 5. La vie au campus universitaire en Virginie est-elle agréable? Regrette-t-il son départ de France? Justifiez avec vos propres mots. - 2 points Pour quelles raisons, selon lui, lui fait-on partager sa chambre avec un étudiant autrichien? 2 points Quel était son principal désir à l époque? Citez une expression du texte. -1 point Trouvez un antonyme aux mots proposés dans leur contexte. 1,5 point - - vieil établissement : exceptionnel :... - étrangers : Expliquez les expressions suivantes : 1,5 point - - on nous avait accouplés :... - avec le recul :... - ça m exalte d être là :... Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 3 sur 9

4 B- 2. Épreuve d expression écrite - 12 points - Vous traiterez un des deux sujets au choix de 20 à 25 lignes (indiquez le sujet choisi). Sujet 1 : Faire des études à l étranger, participer aux échanges scolaires, que peuvent-ils apporter à un jeune? Sujet 2 : Racontez la vie du narrateur après son retour des États-Unis Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 4 sur 9

5 TEXTE DE L ÉPREUVE DE COMPRÉHENSION ÉCRITE Lisez attentivement cet extrait et répondez aux questions de l épreuve de compréhension écrite. On était en janvier et dehors, dans la cour triste de ciment gris du grand lycée, le givre avait blanchi les branches des arbres nus. J étais assis au cinquième rang de la classe d anglais. Le professeur nous faisait réviser un texte lorsque la porte s ouvrit. Deux hommes entrèrent, banalement vêtus, apportant avec eux une bouffée de cet air glacé qui filtrait déjà à travers les fenêtres mal isolées du vieil établissement. J ai tout oublié de leur nom, leur âge, leur visage, et jusqu à leur fonction, mais je sais, trente ans plus tard, que leur entrée, ce matin-là dans notre classe, fut à l origine du premier grand tournant de ma vie. Ils étaient venus nous informer de la possibilité de gagner une bourse d études d un an dans une université aux États-Unis. C était exceptionnel, soulignèrent-ils au milieu d un bourdonnement de voix dissipées. Habituellement, la compétition n était ouverte qu à des étudiants âgés, d un niveau supérieur. Cette année, quelques bourses n avaient pas encore été attribuées et l on avait décidé d élargir le concours aux élèves des lycées. C était une chance unique. J ai levé la main. Longtemps après, une épaisse enveloppe est arrivée chez mes parents, adressée à mon nom. Elle était en papier kraft bleu, d une texture différente, avec, en haut à gauche, un emblème entouré d une devise en latin. Sur la droite, deux timbres larges et multicolores, représentant des oiseaux bariolés et des plantes étranges. Le simple poids de cette enveloppe entre mes mains, son format anormal, sa couleur si peu familière, me firent deviner, avant même que je l ouvre, qu elle était porteuse d une fabuleuse nouvelle. Alors, comme dans le rêve que j avais fait pendant d innombrables nuits, j ai entendu l appel des cheminées du paquebot sur lequel je m embarquerais quelques mois plus tard, et qui m emporterait vers l inconnu. Première Partie : L automne On partage tous notre chambre avec quelqu un. On ne l a pas choisi. Parfois ça tombe bien, et l autre peut devenir votre ami pour la vie. Parfois, c est un désastre, mais au moins on est deux, et ça aide. Buck, par je ne sais quelle bizarrerie de l architecture du dortoir ou bien je ne sais quel hasard dans la répartition des chambres, a hérité d une pièce individuelle, dans un recoin du rez-de-chaussée. Je viens souvent voir Buck, parce que je déteste mon compagnon de chambre. Je suis furieux contre le sort qui m a désigné un Autrichien pour partager ma vie pendant toute l année universitaire. Je croyais que c était le sort. Maintenant, je vois bien qu on nous avait accouplés parce que nous étions les deux étudiants étrangers, présents pour une année seulement, titulaires d une bourse d échange et que nous n avions aucune chance, ni possibilité, de nous intégrer au système social que fabrique la vie d université. Nous ne faisions pas partie du plan de modelage du citoyen américain. Avec le recul, je comprends le souci d efficacité de celui qui présida au choix de la répartition des chambres. N empêche, ça m a révolté alors. J ai vu assez vite, très vite même, et de façon lumineuse, que le fait de vivre avec l autre étranger du campus allait faire de moi un garçon en marge, déclassé, une petite anomalie dans cette communauté si fermée et si dure à percer. Je ne supporte pas cela. Je veux me conformer. [...] Ça m exalte d être là, dans cette vallée perdue de Virginie, sur ce campus si beau et si impeccable que j en ai eu un coup à la poitrine lorsque je l ai découvert ; ça m exalte, parce que là-bas, loin, très loin, en France, mes frères ne le vivront jamais et les amis que j ai laissés derrière moi, au lycée, au lendemain du bac philo, eux aussi ont raté cette formidable aventure. Philippe LABRO, L étudiant étranger, Paris, Gallimard, Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 5 sur 9

6 SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRES DE GRÈCE- SESSION DU 19 mai 2013 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E Paris-Sorbonne C1 Lisez attentivement cet extrait. ÉPREUVE DE LITTÉRATURE Note :.../25 Durée : 2h00 Je repartis, un mardi matin. Le jour pointait à peine. Tante Martine dormait encore dans sa chambre. Elle avait fureté jusqu à minuit. Je profitai de son sommeil pour bourrer de provisions un petit sac : figues, noix, quignon de pain. Une heure après, j étais au bord de la rivière. Quelle splendeur! L onde était devenue limpide et le bleu d un ciel vif, lavé, où le vent poussait en riant deux petits nuages, se reflétait sur ces eaux claires qui d un grand mouvement fuyaient vers un horizon de collines. Le terrible courant central, crêté de noir, ne troublait plus ce miroir lisse. La rivière riait entre ses rives colorées de rose par le jour qui se levait. Un martin-pêcheur voletait le long de l île, et la brise du matin bruissait dans les roseaux. Je remontai la rive vers une cabane. Quatre pilotis la portaient sur l eau. Une passerelle y donnait accès. Dedans, sur un hamac, il y avait une paillasse d algues sèches. Un vieux filet pendait au plafond. Dans un coin, quelques ustensiles de cuisine. «Ici, pensai-je, vient dormir Bargabot quand il braconne.» Sous la baraque on voyait une petite plage. Amarrée à un pilotis y flottait une barque. Elle était vieille et un peu vermoulue. A travers les ais 1 mal joints l eau filtrait sournoisement. Plus de peinture sur la coque. Depuis longtemps le soleil et la pluie l avaient écaillée. On avait enlevé les rames. Une corde de chanvre effilochée retenait l embarcation, et l eau était si calme que la corde molle trempait dans la rivière. Cette tranquillité, cette quiétude me tentèrent aussitôt. Je descendis jusqu à la barque, et, après une brève hésitation, je posai mon pied sur le bord ; il fléchit sous mon poids. Ce fléchissement me troubla beaucoup. Mais la barque reprit son équilibre. Je m assis, avec précaution, au milieu, sur le banc, et ne bougeai plus. L embarcation, l eau et la rive paraissaient immobiles, et, malgré la sourde émotion qui me serrait le cœur, j étais heureux. Henri BOSCO, L enfant et la rivière, L île, Gallimard-FolioPlus Note : 1. planches, planchettes. Peinture : Léon Richet ( ) - La barque sur la rivière calme 1890 Questions 1) L extrait en question est-il narratif ou descriptif? Justifiez votre réponse en vous référant aux temps utilisés dans l extrait (modalisation). Le narrateur fait-il des préparatifs pour cette fuite et pourquoi? (12 à 15 lignes) - 5 points - 2) Pourquoi le narrateur part au moment où tante Martine dormait? Est-ce la première fois qu il fuit la maison familiale? Qui est tante Martine? (12 à 15 lignes) - 5 points - 3) Dans cet extrait il est question de Bargabot. Dressez le portrait de cette personne. Que représente cette personne aux yeux du narrateur? (12 à 15 lignes) - 5 points - 4) Que représente aux yeux du jeune narrateur la rivière? Comment a-t-il pris connaissance de son existence? Nourrit-il les mêmes sentiments avant et après l avoir visitée? (15 à 18 lignes) - 10 points - Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 6 sur 9

7 Corrigé des épreuves écrites A - Épreuve de langue B Épreuve de compréhension écrite Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 7 sur 9

8 CERTIFICAT PRATIQUE DE LANGUE FRANÇAISE Paris-Sorbonne C1 Session du 19 mai 2013 Correction de l épreuve de Langue et de Compréhension écrite Extrait de L Étudiant étranger, de Philippe LABRO. A. ÉPREUVE DE LANGUE / 25 points I. Mettez au style indirect en faisant les transformations nécessaires : - Je lui ai dit que je savais qui elle était - Elle a répondu que ça l étonnerait et qu elle ne le savait même pas elle-même. - Je lui ai dit que je connaissais son nom, enfin son prénom. J ai ajouté qu elle s appelait Élisabeth et que je l avais rencontrée il y avait quelques mois sur son campus. J ai précisé qu elle agissait à l époque comme si elle était la reine du campus. Elle a constaté qu il m avait fallu tout ce temps là pour la reconnaître, depuis ce matin-là dans le train. II. Complétez avec des pronoms relatifs : Elle eut un court tremblement, comparable à ceux que j avais observés auparavant, mais dont elle n avait pas été victime depuis le début de notre entretien dans le salon de thé. La facilité apparente avec laquelle nous venions de parler et mon sentiment que nous avions commencé d ébaucher une sorte d échange disparurent à ma question. Elle se raidit pour contrôler le frémissement qui l avait parcourue. III. Mettez les verbes entre parenthèses aux temps et aux modes qui conviennent : Je reçus une réponse positive de l US Forest Service de Denver, dans le Colorado. La lecture de ce courrier a fait (avait fait) (fit) sauter mon cœur. On m attendait (attendrait) le 1 er juillet à six heures du matin à Norwood, une bourgade perdue dans le Sud-ouest de l État. J étais engagé comme «ouvrier agricole temporaire» pour procéder à une opération de nettoyage dans la Forêt Nationale Uncompahgre et qui durerait tout l été. [...] J ai entrepris (j entrepris) sur-le-champ de retarder mon retour en Europe et j ai obtenu (j obtins) de l organisme qui distribuait les billets de rapatriement de me faire inscrire sur un paquebot pour le milieu septembre. J écrivis à mes parents qu ils ne me reverraient pas avant cette date. Une partie de «mes plans» était donc en voie de se réaliser. Je trouvais absurde et irritant de ne pouvoir atteindre l objectif suprême : une année de plus sur le campus. Mais la perspective de mon aventure dans l Ouest avait atténué (atténua) mon amertume. Colorado, Colorado, je chantais (chantai) les quatre syllabes à tue-tête, un cri de victoire. IV. Complétez par la préposition ou l article convenable. Un soir, sur l écran noir et blanc du petit récepteur de télévision dans le salon d une fraternité dont j étais l invité provisoire, nous avons vu apparaître pour la première fois un jeune inconnu du Mississippi qui chantait et remuait en chantant comme on ne l avait jamais vu faire jusqu ici à un Blanc. Ce fut un moment de stupeur. Sa danse était tellement scandaleuse pour l époque que les cameramen avaient reçu l ordre de filmer Elvis Presley (c était le nom du jeune inconnu) seulement au-dessus de la ceinture, et de ne jamais le montrer en pied. Mais le réalisateur avait contourné la difficulté et filmait parfois la tête et la poitrine du jeune inconnu, parfois ses jambes et ses chevilles et ses pieds chaussés de daim. Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 8 sur 9

9 V. Choisissez et entourez le mot correctement orthographié. Vieux Zach eut un geste désolé et vaguement irrité. - Nous ne pouvons rien faire pour vous, me dit-il. Notre petit collège n est pas équipé pour payer une année de plus à un étudiant étranger. Vos notes sont excellentes, certes, et vous vous êtes tout à fait intégré à la vie de ce campus, vous y jouez même un rôle, tout le monde vous apprécie. Je comprends parfaitement votre désir, mais je ne vois pas comment y accéder. Il sourit avec bienveillance de derrière son bureau. Une rage de le convaincre montait en moi. - Monsieur le Doyen, lui dis-je, les mâchoires serrées et la voix grave, j ai mes plans! B. ÉPREUVE DE COMPRÉHENSION ÉCRITE / 13 points 1. Comment l ambiance était-elle au lycée? Répondez en reformulant. C est l hiver, le temps est maussade et triste, les arbres succombent sous le givre dans la cour de ciment gris de l école qui est un vieil établissement. 2. Pour quelle raison le narrateur n a compris que beaucoup plus tard l importance de la «visite» de ceux deux hommes dans sa classe? Répondez en reformulant. Il ne s était pas rendu compte à ce moment-là de l importance que cette visite aurait eue sur sa vie future : ils venaient proposer une bourse d études d un an dans une université aux États-Unis. Comme plus tard il a reçu cette bourse, ces hommes étaient à l origine d un grand changement dans sa vie. 3. Comment le narrateur a-t-il pu considérer cette enveloppe comme «porteuse d une fabuleuse nouvelle»? Elle était d un format, d un poids et d une couleur peu commune et ne ressemblait pas aux lettres qu ils avaient l habitude de recevoir. 4. Le narrateur écrit ce récit après ses études universitaires. 5. La vie au campus universitaire en Virginie est-elle agréable? Regrette-t-il son départ de France? Justifiez avec vos propres mots. Il déteste son compagnon de chambre, étudiant étranger comme lui, qu il n a pas choisi. Mais il s est fait des amis comme Buck et il essaie de s intégrer dans cette société qu il considère comme dure. Il ne regrette pas son départ car ce séjour était un rêve qu il a pu réaliser enfin. Il est enthousiaste de vivre cette formidable aventure dans ce beau campus. 6. Pour quelles raisons, selon lui, lui fait-on partager sa chambre avec un étudiant autrichien? Ils ont des points communs : ils sont tous les deux étrangers, doivent faire un séjour court et ont tous les deux obtenu une bourse (ils sont étrangers au «système» américain). 7. Quel était son principal désir à l époque? S intégrer à tout prix dans cette communauté. «Je veux me conformer.» 8. Trouvez un antonyme aux mots proposés dans leur contexte. - Vieil établissement : établissement neuf - Exceptionnel : habituel, commun. - Étrangers : autochtones, natifs (les gens du pays). 9. Expliquez les expressions suivantes : - on nous avait accouplés : On nous avait mis ensemble. - avec le recul : avec le temps. - Ça m exalte d être là : je suis enthousiaste d être là. Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 9 sur 9

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT DISCOURS DIRECT ET INDIRECT Si vous voulez rapporter les paroles de quelqu un, vous pouvez utiliser le discours direct ou le discours indirect (nous n aborderons pas ici le style indirect libre, qui relève

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PRÈS HOMOPHONES PRÊT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes près prêt près : adverbe. Il indique la proximité dans l espace ou dans le temps. Il a le

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS. Séries Technologique et Professionnelle. Coefficient : 2

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS. Séries Technologique et Professionnelle. Coefficient : 2 DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS Séries Technologique et Professionnelle Coefficient : 2 Première partie : 1 h 30 - Questions (15 points) et réécriture (5 points) 1 h 15 - Dictée (5 points)

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

STEPHEN KING. Dôme. Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL

STEPHEN KING. Dôme. Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL STEPHEN KING Dôme Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL L AVION ET LA MARMOTTE 1 À deux mille pieds d altitude, Claudette Sanders prenait une leçon de

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

ACCORD DES ADJECTIFS DE COULEUR Exercice d introduction

ACCORD DES ADJECTIFS DE COULEUR Exercice d introduction Exercice d introduction Testons tes connaissances. Sylvain le smiley nous décrit la voiture de ses rêves mais il semble éprouver quelques difficultés à l écrit. Entoure les adjectifs de couleur (il y en

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

Subordonnée circonstancielle de temps

Subordonnée circonstancielle de temps DE MATÉRIEL TEMPS POUR ALLOPHONES 1 Notion de phrase Subordonnée circonstancielle de temps La subordonnée circonstancielle de temps sert à situer l action dans le temps. Elle peut exprimer : la simultanéité

Plus en détail

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge.

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. J aime, je n aime pas Extrait de "J'aime", Minne/Natali Fortier (Albin Michel) «J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. Quand je traverse la route au passage piéton, j aime marcher

Plus en détail

D où viennent nos émotions

D où viennent nos émotions D où viennent nos émotions Il y a des émotions qui sont vraiment désagréables : l anxiété, la culpabilité, la colère, les grosses rages qui nous réveillent la nuit, la dépression, la tristesse, la peur,

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

S ickness Impact Profile (SIP)

S ickness Impact Profile (SIP) Nom : Prénom : Date de naissance : Service : Hôpital/Centre MPR : Examinateur : Date du jour : Étiquettes du patient S ickness Impact Profile (SIP) Il présente le même problème de droit d auteur (pour

Plus en détail

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage».

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». EPISODE 1- Le Piège. Internet : sûrement le plus fabuleux réseau qui relie les hommes. Des continents entiers peuvent être reliés entre eux. Mais

Plus en détail

Celui qui aime apprendre est proche du savoir. Charte de vie de la section fondamentale. Centre Scolaire de Ma Campagne. Confucius

Celui qui aime apprendre est proche du savoir. Charte de vie de la section fondamentale. Centre Scolaire de Ma Campagne. Confucius 2015 2016 Charte de vie de la section fondamentale Celui qui aime apprendre est proche du savoir. Confucius Centre Scolaire de Ma Campagne Rue Africaine, 3 1050 Bruxelles Pour vivre en groupe correctement

Plus en détail

Dis-moi ce que tu as fait, je te dirai qui tu es 1

Dis-moi ce que tu as fait, je te dirai qui tu es 1 Dis-moi ce que tu as fait, je te dirai qui tu es 1 1. la lettre qu il A écrite A. Observez les phrases suivantes et soulignez les participes passés. Que remarquez-vous? Le CV qu il a envoyé. Le document

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Marie Lébely. Le large dans les poubelles

Marie Lébely. Le large dans les poubelles Marie Lébely Le large dans les poubelles Prologue «La vitesse de conduction des fibres postganglionnaires est-elle du même ordre que celle des fibres nerveuses motrices du système nerveux somatique?» C

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Gaspard Elise Rapport de fin de séjour J ai effectué mon année 2014/2015 en échange aux Pays Bas à Arnhem à Han Business School pour un DUETI International Business and Management. a) Vie pratique : Logement

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. ni n y ou où

N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. ni n y ou où GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES NI HOMOPHONES N Y OU OÙ 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ni n y ou où NI N Y ni : conjonction de coordination. ni est le pendant négatif de ou

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

Employer des phrases avec subordonnées relatives et marqueurs emphatiques (c est qui, c est que)

Employer des phrases avec subordonnées relatives et marqueurs emphatiques (c est qui, c est que) ET SYNTAXE MARQUEURS EMPHATIQUES (C EST QUI, C EST QUE) 1 Phrases subordonnées Employer des phrases avec subordonnées relatives et marqueurs emphatiques (c est qui, c est que) En cliquant sur le bouton

Plus en détail

Une nuit magique dans l hiver

Une nuit magique dans l hiver Patrick ALLEN Une nuit magique dans l hiver A magic night in Winter Conte pour le temps de Noël 2009 ne nuit magiqu dans l hive 1 Il était une fois, dans une lointaine province située au nord d un immense

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Pourquoi traiter des devoirs et leçons avec les TDA/H? Parce que c est un des problèmes le plus souvent rencontrés avec les enfants hyperactifs

Plus en détail

23. Le discours rapporté au passé

23. Le discours rapporté au passé 23 23. Le discours rapporté au passé 23.1 LE DISCOURS INDIRECT On utilise le discours indirect pour transmettre : Les paroles de quelqu un qui n est pas là : Il me dit que tu pars. Les paroles de votre

Plus en détail

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie»

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» J'ai cinquante-quatre ans, je me prénomme Will et je suis un passionné d'écriture. Je suis un écrivain. Aujourd'hui, si j'essayais

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Fanny. (sur le thème du temps)

Fanny. (sur le thème du temps) Fanny Dans une petite maison, dans le bois de nénuphars, habitait Monsieur Piloge avec ses deux enfants : Paul et Laure. Ce jour-là, toute la famille partait chez des amis Avant de s en aller, les enfants

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Le loup et les 7 chevreaux

Le loup et les 7 chevreaux Episode 1 Il était une fois une chèvre qui avait sept jolis petits chevreaux. Un matin, elle voulut aller chercher de la nourriture pour elle et ses petits dans la pairie. Elle les rassembla tous les sept

Plus en détail

Histoire de Manuel Arenas

Histoire de Manuel Arenas Histoire de Manuel Arenas Dieu est le seul Dieu vivant nous pouvons Lui faire entièrement confiance! Source : Hugh Steven, «Manuel» ( 1970 Wycliffe Bible Translators) En français : «Manuel le Totonac»

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR Quelqu un glisse une lettre sous la porte d entrée du salon. Jake se précipite pour la ramasser. Jake retourne l enveloppe : elle est adressée à «Finn». Chouette,

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

quelquefois quelques fois

quelquefois quelques fois GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES QUELQUEFOIS HOMOPHONES QUELQUES FOIS 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes quelquefois quelques fois quelquefois : adverbe Il est complément de phrase

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Survie de fin de session

Survie de fin de session Services-conseils il Survie de fin de session Conceptrice : France Landry, PhD Conseillère au soutien à l'apprentissage Adaptation : Annélie Anestin Psy.D, Sara Savoie, orthopédagogue & Cynthia Guillemette,

Plus en détail

N avez-vous jamais rêvé d une nouvelle façon de faire un film? gettyimages.fr/film. Guide de l utilisateur

N avez-vous jamais rêvé d une nouvelle façon de faire un film? gettyimages.fr/film. Guide de l utilisateur N avez-vous jamais rêvé d une nouvelle façon de faire un film? gettyimages.fr/film Guide de l utilisateur Ouvrez les yeux. C est ici. Trouvez ce que vous voulez : accédez à 100 000 plans issus de 11 collections.

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

A/ Vie pratique : Logement :

A/ Vie pratique : Logement : A/ Vie pratique : Logement : Au cours de mon année universitaire à Wrexham, j ai logé en résidence universitaire. Wrexham village est l une des deux résidences universitaires situées au sein même du campus

Plus en détail

Le prisonnier de l'eau

Le prisonnier de l'eau 1 Un tunnel temporel en 1320? e professeur Auvernaux fit entrer ses quatre visiteurs dans l appartement et leur montra l entrée du salon. En même temps, il s excusa en quelques mots. L«C est gentil à vous

Plus en détail

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Je me souviens de la naissance de mes enfants Je me souviens des bons moments Je me souviens aussi des mauvais Je me souviens de la solitude Je me souviens

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

mes m est mets/met mais mets

mes m est mets/met mais mets GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES MES HOMOPHONES M EST METS/MET MAIS METS 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes mes m est mets/met mais mets mes : déterminant possessif pluriel, féminin

Plus en détail

Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant

Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant Construire le plan : fixer l ordre des événements, fixer l ordre de la narration Pour ne pas vous perdre dans votre histoire, demandez-vous

Plus en détail

Journal de la CLA1. guide a dit que c est interdit Ghulam

Journal de la CLA1. guide a dit que c est interdit Ghulam Journal de la CLA1 Collège Gabriel Havez Juin 2014 La maison Gallé Juillet Le 19 mars 2014, nous avons visité la Maison Gallé Juillet à Creil. Le salon Dans la maison Gallé-Juillet, j ai vu un monsieur,

Plus en détail

Distinction entre le pronom leur et le déterminant leur

Distinction entre le pronom leur et le déterminant leur ET ACCORDS LE DÉTERMINANT LEUR 1 Pronom Distinction entre le pronom leur et le déterminant leur En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter les

Plus en détail

Une école au Togo, épisode 1/4

Une école au Togo, épisode 1/4 Une école au Togo, épisode 1/4 Thèmes Éducation, formation Concept Ce documentaire présente la situation de l école primaire au Togo. Contenu Pour visionner le documentaire Une école au Togo, allez sur

Plus en détail

Octave MIRBEAU LA BAGUE

Octave MIRBEAU LA BAGUE Octave MIRBEAU LA BAGUE LA BAGUE Un matin, le vieux baron vint chez moi. Et, sans préambule, il me demanda : Est-ce vrai, docteur, qu il y a du fer dans le sang? C est vrai Ah! je ne voulais pas le croire

Plus en détail

ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points -

ÉPREUVE DE LANGUE - 25 points - SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRE DE PARIS - SESSION DU 30 MAI 2009 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E MODULE «COMPRÉHENSION

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTÉ

LE DISCOURS RAPPORTÉ LE DISCOURS RAPPORTÉ Le discours rapporté Le discours rapporté direct et indirect On parle de discours rapporté quand une personne rapporte les paroles d une autre personne ou bien ses propres paroles.

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» AUTEUR : Chrispin Mwakideu EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail