A. Épreuve de langue - 25 points -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A. Épreuve de langue - 25 points -"

Transcription

1 SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRES DE GRÈCE - SESSION DU 19 MAI 2013 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E Paris-Sorbonne C 1 ÉPREUVE DE LANGUE ET COMPRÉHENSION ÉCRITE Note sur 50 Durée : 2 heures A. Épreuve de langue - 25 points - I. Mettez au style indirect en faisant les transformations nécessaires : - 4 points - - Je sais qui vous êtes, dis-je - Ça m étonnerait, répondit-elle. Je ne le sais même pas moi-même. - Oh, si, dis-je, je connais votre nom. Enfin, votre prénom. Vous vous appelez Élisabeth et je vous ai rencontrée il y a quelques mois sur votre campus. Vous agissiez à l époque comme si vous étiez la reine du campus. Elle s anima : «Il vous a fallu tout ce temps-là pour me reconnaître, depuis ce matin dans le train?»... Philippe LABRO, L étudiant étranger. II. Complétez avec des pronoms relatifs : - 4 points Elle eut un court tremblement, comparable à ceux... j avais observés auparavant, mais... elle n avait pas été victime depuis le début de notre entretien dans le salon de thé. La facilité apparente avec... nous venions de parler et mon sentiment que nous avions commencé d ébaucher une sorte d échange disparurent à ma question. Elle se raidit pour contrôler le frémissement... l avait parcourue. Philippe LABRO, L étudiant étranger. Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 1 sur 9

2 III. Mettez les verbes entre parenthèses aux temps et aux modes qui conviennent : -10 points Je reçus une réponse positive de l US Forest Service de Denver, dans le Colorado. La lecture de ce courrier... (faire) sauter mon cœur. On m... (attendre) le 1 er juillet à six heures du matin à Norwood, une bourgade perdue dans le Sud-ouest de l État. J... (être engagé) comme «ouvrier agricole temporaire» pour procéder à une opération de nettoyage dans la Forêt Nationale Uncompahgre et qui... (durer) tout l été. [...] J... (entreprendre) sur-le-champ de retarder mon retour en Europe et... (obtenir) de l organisme qui... (distribuer) les billets de rapatriement de me faire inscrire sur un paquebot pour le milieu septembre. J écrivis à mes parents qu ils ne me... (revoir) pas avant cette date. Une partie de «mes plans» était donc en voie de se réaliser. Je trouvais absurde et irritant de ne pouvoir atteindre l objectif suprême : une année de plus sur le campus. Mais la perspective de mon aventure dans l Ouest... (atténuer) mon amertume. Colorado, Colorado, je... (chanter) les quatre syllabes à tue-tête, un cri de victoire. Philippe LABRO, L étudiant étranger. IV. Complétez par la préposition ou l article convenable : (0,25 point par item) - 2 points - Un soir,... l écran noir et blanc du petit récepteur de télévision dans le salon d une fraternité dont j étais l invité provisoire, nous avons vu apparaître... la première fois un jeune inconnu du Mississippi qui chantait et remuait... chantant comme on ne l avait jamais vu faire jusqu ici à un Blanc. Ce fut un moment... stupeur. Sa danse était tellement scandaleuse pour l époque que les cameramen avaient reçu... ordre de filmer Elvis Presley (c était le nom du jeune inconnu) seulement au-dessus... ceinture, et de ne jamais le montrer en pied. Mais le réalisateur avait contourné la difficulté et filmait parfois la tête et la poitrine... jeune inconnu, parfois ses jambes et ses chevilles et ses pieds chaussés... daim. V. Choisissez et entourez le mot correctement orthographié : - 5 points - Vieux Zach eut un geste désolé et vaguement (irritait, irriter, irrité). - Nous ne pouvons rien faire pour vous, me dit-il. Notre petit (collaige, collège, collèje) n est pas équipé pour (payait, payé, payer) une année de plus à un étudiant étranger. (vôs, vos, veaux) notes sont excellentes, certes, et vous vous êtes tout à fait (intégré, intégrer, intégrait) à la vie de ce campus, vous (zy, y, i) jouez même un rôle, tout le monde vous apprécie. Je (comprend, comprends, comprent) parfaitement votre désir, mais je ne vois pas comment y accéder. Il sourit avec bienveillance (de, deux, d eux) derrière son bureau. Une rage de le convaincre montait (an, ens, en) moi. -Monsieur le Doyen, lui dis-je, les mâchoires (serrés, sérées, serrées), et la voix grave, j ai mes plans! Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 2 sur 9

3 B- 1. Épreuve de compréhension écrite - 13 points - Vous répondrez à ces questions avec vos propres mots et utiliserez des guillemets () si vous citez le texte. 1. Comment l ambiance était-elle au lycée? Répondez en reformulant. -1 point Pour quelle raison le narrateur n a compris que beaucoup plus tard l importance de la «visite» de ces deux hommes dans sa classe? Répondez en reformulant. -1,5 point Comment le narrateur a-t-il pu considérer cette enveloppe comme «porteuse d une fabuleuse nouvelle»? - 2 points Le narrateur écrit ce récit : -0,5 point - à l université à l école après ses études universitaires 5. La vie au campus universitaire en Virginie est-elle agréable? Regrette-t-il son départ de France? Justifiez avec vos propres mots. - 2 points Pour quelles raisons, selon lui, lui fait-on partager sa chambre avec un étudiant autrichien? 2 points Quel était son principal désir à l époque? Citez une expression du texte. -1 point Trouvez un antonyme aux mots proposés dans leur contexte. 1,5 point - - vieil établissement : exceptionnel :... - étrangers : Expliquez les expressions suivantes : 1,5 point - - on nous avait accouplés :... - avec le recul :... - ça m exalte d être là :... Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 3 sur 9

4 B- 2. Épreuve d expression écrite - 12 points - Vous traiterez un des deux sujets au choix de 20 à 25 lignes (indiquez le sujet choisi). Sujet 1 : Faire des études à l étranger, participer aux échanges scolaires, que peuvent-ils apporter à un jeune? Sujet 2 : Racontez la vie du narrateur après son retour des États-Unis Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 4 sur 9

5 TEXTE DE L ÉPREUVE DE COMPRÉHENSION ÉCRITE Lisez attentivement cet extrait et répondez aux questions de l épreuve de compréhension écrite. On était en janvier et dehors, dans la cour triste de ciment gris du grand lycée, le givre avait blanchi les branches des arbres nus. J étais assis au cinquième rang de la classe d anglais. Le professeur nous faisait réviser un texte lorsque la porte s ouvrit. Deux hommes entrèrent, banalement vêtus, apportant avec eux une bouffée de cet air glacé qui filtrait déjà à travers les fenêtres mal isolées du vieil établissement. J ai tout oublié de leur nom, leur âge, leur visage, et jusqu à leur fonction, mais je sais, trente ans plus tard, que leur entrée, ce matin-là dans notre classe, fut à l origine du premier grand tournant de ma vie. Ils étaient venus nous informer de la possibilité de gagner une bourse d études d un an dans une université aux États-Unis. C était exceptionnel, soulignèrent-ils au milieu d un bourdonnement de voix dissipées. Habituellement, la compétition n était ouverte qu à des étudiants âgés, d un niveau supérieur. Cette année, quelques bourses n avaient pas encore été attribuées et l on avait décidé d élargir le concours aux élèves des lycées. C était une chance unique. J ai levé la main. Longtemps après, une épaisse enveloppe est arrivée chez mes parents, adressée à mon nom. Elle était en papier kraft bleu, d une texture différente, avec, en haut à gauche, un emblème entouré d une devise en latin. Sur la droite, deux timbres larges et multicolores, représentant des oiseaux bariolés et des plantes étranges. Le simple poids de cette enveloppe entre mes mains, son format anormal, sa couleur si peu familière, me firent deviner, avant même que je l ouvre, qu elle était porteuse d une fabuleuse nouvelle. Alors, comme dans le rêve que j avais fait pendant d innombrables nuits, j ai entendu l appel des cheminées du paquebot sur lequel je m embarquerais quelques mois plus tard, et qui m emporterait vers l inconnu. Première Partie : L automne On partage tous notre chambre avec quelqu un. On ne l a pas choisi. Parfois ça tombe bien, et l autre peut devenir votre ami pour la vie. Parfois, c est un désastre, mais au moins on est deux, et ça aide. Buck, par je ne sais quelle bizarrerie de l architecture du dortoir ou bien je ne sais quel hasard dans la répartition des chambres, a hérité d une pièce individuelle, dans un recoin du rez-de-chaussée. Je viens souvent voir Buck, parce que je déteste mon compagnon de chambre. Je suis furieux contre le sort qui m a désigné un Autrichien pour partager ma vie pendant toute l année universitaire. Je croyais que c était le sort. Maintenant, je vois bien qu on nous avait accouplés parce que nous étions les deux étudiants étrangers, présents pour une année seulement, titulaires d une bourse d échange et que nous n avions aucune chance, ni possibilité, de nous intégrer au système social que fabrique la vie d université. Nous ne faisions pas partie du plan de modelage du citoyen américain. Avec le recul, je comprends le souci d efficacité de celui qui présida au choix de la répartition des chambres. N empêche, ça m a révolté alors. J ai vu assez vite, très vite même, et de façon lumineuse, que le fait de vivre avec l autre étranger du campus allait faire de moi un garçon en marge, déclassé, une petite anomalie dans cette communauté si fermée et si dure à percer. Je ne supporte pas cela. Je veux me conformer. [...] Ça m exalte d être là, dans cette vallée perdue de Virginie, sur ce campus si beau et si impeccable que j en ai eu un coup à la poitrine lorsque je l ai découvert ; ça m exalte, parce que là-bas, loin, très loin, en France, mes frères ne le vivront jamais et les amis que j ai laissés derrière moi, au lycée, au lendemain du bac philo, eux aussi ont raté cette formidable aventure. Philippe LABRO, L étudiant étranger, Paris, Gallimard, Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 5 sur 9

6 SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRES DE GRÈCE- SESSION DU 19 mai 2013 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E Paris-Sorbonne C1 Lisez attentivement cet extrait. ÉPREUVE DE LITTÉRATURE Note :.../25 Durée : 2h00 Je repartis, un mardi matin. Le jour pointait à peine. Tante Martine dormait encore dans sa chambre. Elle avait fureté jusqu à minuit. Je profitai de son sommeil pour bourrer de provisions un petit sac : figues, noix, quignon de pain. Une heure après, j étais au bord de la rivière. Quelle splendeur! L onde était devenue limpide et le bleu d un ciel vif, lavé, où le vent poussait en riant deux petits nuages, se reflétait sur ces eaux claires qui d un grand mouvement fuyaient vers un horizon de collines. Le terrible courant central, crêté de noir, ne troublait plus ce miroir lisse. La rivière riait entre ses rives colorées de rose par le jour qui se levait. Un martin-pêcheur voletait le long de l île, et la brise du matin bruissait dans les roseaux. Je remontai la rive vers une cabane. Quatre pilotis la portaient sur l eau. Une passerelle y donnait accès. Dedans, sur un hamac, il y avait une paillasse d algues sèches. Un vieux filet pendait au plafond. Dans un coin, quelques ustensiles de cuisine. «Ici, pensai-je, vient dormir Bargabot quand il braconne.» Sous la baraque on voyait une petite plage. Amarrée à un pilotis y flottait une barque. Elle était vieille et un peu vermoulue. A travers les ais 1 mal joints l eau filtrait sournoisement. Plus de peinture sur la coque. Depuis longtemps le soleil et la pluie l avaient écaillée. On avait enlevé les rames. Une corde de chanvre effilochée retenait l embarcation, et l eau était si calme que la corde molle trempait dans la rivière. Cette tranquillité, cette quiétude me tentèrent aussitôt. Je descendis jusqu à la barque, et, après une brève hésitation, je posai mon pied sur le bord ; il fléchit sous mon poids. Ce fléchissement me troubla beaucoup. Mais la barque reprit son équilibre. Je m assis, avec précaution, au milieu, sur le banc, et ne bougeai plus. L embarcation, l eau et la rive paraissaient immobiles, et, malgré la sourde émotion qui me serrait le cœur, j étais heureux. Henri BOSCO, L enfant et la rivière, L île, Gallimard-FolioPlus Note : 1. planches, planchettes. Peinture : Léon Richet ( ) - La barque sur la rivière calme 1890 Questions 1) L extrait en question est-il narratif ou descriptif? Justifiez votre réponse en vous référant aux temps utilisés dans l extrait (modalisation). Le narrateur fait-il des préparatifs pour cette fuite et pourquoi? (12 à 15 lignes) - 5 points - 2) Pourquoi le narrateur part au moment où tante Martine dormait? Est-ce la première fois qu il fuit la maison familiale? Qui est tante Martine? (12 à 15 lignes) - 5 points - 3) Dans cet extrait il est question de Bargabot. Dressez le portrait de cette personne. Que représente cette personne aux yeux du narrateur? (12 à 15 lignes) - 5 points - 4) Que représente aux yeux du jeune narrateur la rivière? Comment a-t-il pris connaissance de son existence? Nourrit-il les mêmes sentiments avant et après l avoir visitée? (15 à 18 lignes) - 10 points - Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 6 sur 9

7 Corrigé des épreuves écrites A - Épreuve de langue B Épreuve de compréhension écrite Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 7 sur 9

8 CERTIFICAT PRATIQUE DE LANGUE FRANÇAISE Paris-Sorbonne C1 Session du 19 mai 2013 Correction de l épreuve de Langue et de Compréhension écrite Extrait de L Étudiant étranger, de Philippe LABRO. A. ÉPREUVE DE LANGUE / 25 points I. Mettez au style indirect en faisant les transformations nécessaires : - Je lui ai dit que je savais qui elle était - Elle a répondu que ça l étonnerait et qu elle ne le savait même pas elle-même. - Je lui ai dit que je connaissais son nom, enfin son prénom. J ai ajouté qu elle s appelait Élisabeth et que je l avais rencontrée il y avait quelques mois sur son campus. J ai précisé qu elle agissait à l époque comme si elle était la reine du campus. Elle a constaté qu il m avait fallu tout ce temps là pour la reconnaître, depuis ce matin-là dans le train. II. Complétez avec des pronoms relatifs : Elle eut un court tremblement, comparable à ceux que j avais observés auparavant, mais dont elle n avait pas été victime depuis le début de notre entretien dans le salon de thé. La facilité apparente avec laquelle nous venions de parler et mon sentiment que nous avions commencé d ébaucher une sorte d échange disparurent à ma question. Elle se raidit pour contrôler le frémissement qui l avait parcourue. III. Mettez les verbes entre parenthèses aux temps et aux modes qui conviennent : Je reçus une réponse positive de l US Forest Service de Denver, dans le Colorado. La lecture de ce courrier a fait (avait fait) (fit) sauter mon cœur. On m attendait (attendrait) le 1 er juillet à six heures du matin à Norwood, une bourgade perdue dans le Sud-ouest de l État. J étais engagé comme «ouvrier agricole temporaire» pour procéder à une opération de nettoyage dans la Forêt Nationale Uncompahgre et qui durerait tout l été. [...] J ai entrepris (j entrepris) sur-le-champ de retarder mon retour en Europe et j ai obtenu (j obtins) de l organisme qui distribuait les billets de rapatriement de me faire inscrire sur un paquebot pour le milieu septembre. J écrivis à mes parents qu ils ne me reverraient pas avant cette date. Une partie de «mes plans» était donc en voie de se réaliser. Je trouvais absurde et irritant de ne pouvoir atteindre l objectif suprême : une année de plus sur le campus. Mais la perspective de mon aventure dans l Ouest avait atténué (atténua) mon amertume. Colorado, Colorado, je chantais (chantai) les quatre syllabes à tue-tête, un cri de victoire. IV. Complétez par la préposition ou l article convenable. Un soir, sur l écran noir et blanc du petit récepteur de télévision dans le salon d une fraternité dont j étais l invité provisoire, nous avons vu apparaître pour la première fois un jeune inconnu du Mississippi qui chantait et remuait en chantant comme on ne l avait jamais vu faire jusqu ici à un Blanc. Ce fut un moment de stupeur. Sa danse était tellement scandaleuse pour l époque que les cameramen avaient reçu l ordre de filmer Elvis Presley (c était le nom du jeune inconnu) seulement au-dessus de la ceinture, et de ne jamais le montrer en pied. Mais le réalisateur avait contourné la difficulté et filmait parfois la tête et la poitrine du jeune inconnu, parfois ses jambes et ses chevilles et ses pieds chaussés de daim. Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 8 sur 9

9 V. Choisissez et entourez le mot correctement orthographié. Vieux Zach eut un geste désolé et vaguement irrité. - Nous ne pouvons rien faire pour vous, me dit-il. Notre petit collège n est pas équipé pour payer une année de plus à un étudiant étranger. Vos notes sont excellentes, certes, et vous vous êtes tout à fait intégré à la vie de ce campus, vous y jouez même un rôle, tout le monde vous apprécie. Je comprends parfaitement votre désir, mais je ne vois pas comment y accéder. Il sourit avec bienveillance de derrière son bureau. Une rage de le convaincre montait en moi. - Monsieur le Doyen, lui dis-je, les mâchoires serrées et la voix grave, j ai mes plans! B. ÉPREUVE DE COMPRÉHENSION ÉCRITE / 13 points 1. Comment l ambiance était-elle au lycée? Répondez en reformulant. C est l hiver, le temps est maussade et triste, les arbres succombent sous le givre dans la cour de ciment gris de l école qui est un vieil établissement. 2. Pour quelle raison le narrateur n a compris que beaucoup plus tard l importance de la «visite» de ceux deux hommes dans sa classe? Répondez en reformulant. Il ne s était pas rendu compte à ce moment-là de l importance que cette visite aurait eue sur sa vie future : ils venaient proposer une bourse d études d un an dans une université aux États-Unis. Comme plus tard il a reçu cette bourse, ces hommes étaient à l origine d un grand changement dans sa vie. 3. Comment le narrateur a-t-il pu considérer cette enveloppe comme «porteuse d une fabuleuse nouvelle»? Elle était d un format, d un poids et d une couleur peu commune et ne ressemblait pas aux lettres qu ils avaient l habitude de recevoir. 4. Le narrateur écrit ce récit après ses études universitaires. 5. La vie au campus universitaire en Virginie est-elle agréable? Regrette-t-il son départ de France? Justifiez avec vos propres mots. Il déteste son compagnon de chambre, étudiant étranger comme lui, qu il n a pas choisi. Mais il s est fait des amis comme Buck et il essaie de s intégrer dans cette société qu il considère comme dure. Il ne regrette pas son départ car ce séjour était un rêve qu il a pu réaliser enfin. Il est enthousiaste de vivre cette formidable aventure dans ce beau campus. 6. Pour quelles raisons, selon lui, lui fait-on partager sa chambre avec un étudiant autrichien? Ils ont des points communs : ils sont tous les deux étrangers, doivent faire un séjour court et ont tous les deux obtenu une bourse (ils sont étrangers au «système» américain). 7. Quel était son principal désir à l époque? S intégrer à tout prix dans cette communauté. «Je veux me conformer.» 8. Trouvez un antonyme aux mots proposés dans leur contexte. - Vieil établissement : établissement neuf - Exceptionnel : habituel, commun. - Étrangers : autochtones, natifs (les gens du pays). 9. Expliquez les expressions suivantes : - on nous avait accouplés : On nous avait mis ensemble. - avec le recul : avec le temps. - Ça m exalte d être là : je suis enthousiaste d être là. Université Paris-Sorbonne - SELFEE mai 2013 Page 9 sur 9

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel Johan Theorin L Heure trouble ROMAN Traduit du suédois par Rémi Cassaigne Albin Michel Öland, septembre 1972 L E MUR de grosses pierres rondes couvertes de lichens gris était aussi haut que le petit garçon.

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

La souris voyageuse. Pipistrelle à Venise. Annick et Jacques Laban OCOKRNWOG. Novembre 2001

La souris voyageuse. Pipistrelle à Venise. Annick et Jacques Laban OCOKRNWOG. Novembre 2001 La souris voyageuse Pipistrelle à Venise Annick et Jacques Laban Novembre 2001 1 Dans la gare de Nice, sous une grosse traverse en bois vivait une famille de souris. La demeure était certes un peu bruyante,

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

1. Pourquoi le petit oiseau n est-il pas parti. 2. Comment se déplace le petit oiseau?

1. Pourquoi le petit oiseau n est-il pas parti. 2. Comment se déplace le petit oiseau? Ministèredel éducationnationale, dela jeunesseetdelavieassociative Directiongénéralede l enseignementscolaire Exercice 2 Ecoute les deux questions 1. Pourquoi le petit oiseau n est-il pas parti avec les

Plus en détail

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE

Hans Christian Andersen. L Ange. Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen L Ange Traduit du danois par D. Soldi RÊVER EN DIABLE Hans Christian Andersen (1805-1875) portrait (1836) par le peintre danois Constantin Hansen (1804-1880). «CHAQUE FOIS QU UN

Plus en détail

Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel.

Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel. Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel. Octobre 2015 Froid Dans la forêt derrière ma maison, le feuillage est rouge

Plus en détail

Semaine du vendredi 24 juin au vendredi 1er juillet

Semaine du vendredi 24 juin au vendredi 1er juillet T T E E Z! A M Semaine du vendredi 24 juin au vendredi 1er juillet FUITE AU BAC S CONCOURS VACANCES EN VUE...! Ça sent les vacances pour tous les élèves, collégiens ou lycéens. Découvrez notre reportage

Plus en détail

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde

Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Mon stage au Sénégal avec Mer et Monde Joannie Gagné Printemps 2006. Il y a de cela environ un an, j étais assise chez moi à réfléchir à ma vie. J ai étudié pendant trois ans à Québec en Techniques d éducation

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Présentent Le bec littéraire du samedi 18 septembre 2010. Découvrez EN APESANTEUR. De BRIGIT H. Et votez en couleurs!

Présentent Le bec littéraire du samedi 18 septembre 2010. Découvrez EN APESANTEUR. De BRIGIT H. Et votez en couleurs! Présentent Le bec littéraire du samedi 18 septembre 2010 Découvrez EN APESANTEUR De BRIGIT H Et votez en couleurs! Les zones d interprétation se situent après le texte, ci-dessous. Pour voter, suivez les

Plus en détail

Le Sort d un papillon

Le Sort d un papillon Emma Adèle Lacerte Le Sort d un papillon Les Revenants Le sort d un papillon Sur le toit d une véranda, deux chenilles avaient élu domicile. Toutes deux, enveloppées d un tissu blanc et ouaté, attendaient

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Défi lecture 2012/2013 Collèges : Carbet, Saint-Esprit, Le Diamant, Julia Nicolas, Tartenson, Aimé Césaire, Les Trois îlets.- E.

Défi lecture 2012/2013 Collèges : Carbet, Saint-Esprit, Le Diamant, Julia Nicolas, Tartenson, Aimé Césaire, Les Trois îlets.- E. Collège : Classe : Nom : Prénom : Note : Pages à22 /Pages 28 et 25 1 Dans quelle ville se déroule ce récit? Défi lecture 2012/201 2 Qui prépare le petit déjeuner de Benjamin le matin? Quel âge a Combien

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Leslie Kaplan. Le Pont de Brooklyn. Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Leslie Kaplan. Le Pont de Brooklyn. Roman. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Leslie Kaplan Le Pont de Brooklyn Roman P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e La jeune femme et la petite fille sont arrivées tôt dans le parc. L homme les a vues de loin et les a longtemps regardées.

Plus en détail

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?)

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?) Université d accueil : University of Leicester, Leicestershire, United Kingdom Semestre/Année de séjour : 2008-2009 Domaine d études : Histoire-Anglais L accueil : MON EXPERIENCE Quelle impression avez-vous

Plus en détail

Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la

Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la Les femmes, à mon contact, tombent malades. Elles s enrhument. Elles éternuent. Il arrive aussi que leur gorge soit prise. Pour elles, c est la première fois. Leur bonne santé me précède. C est ma faute.

Plus en détail

Venise, troisième chant - Regard sur Venise -

Venise, troisième chant - Regard sur Venise - Venise, troisième chant - Regard sur Venise - Ce qui retenait le plus, dans ces petites rues que les touristes ne fréquentaient que peu, c étaient les enfants et les chats. Ils faisaient bon voisinage.

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Le journal de Miette Chapitre 1

Le journal de Miette Chapitre 1 Le journal de Miette Chapitre 1 Voilà, au départ ma vie était vraiment simple : je dormais sur les coussins du canapé, dans le panier de la salle de bain ou sur le lit de Louise. Ensuite je vais jusqu

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS ACADÉMIE DE STRASBOURG COLLÈGE FRANÇOIS TRUFFAUT CLASSE DE 3 e Entreprise BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS TEXTE D ÉTUDE Alex, un adolescent sans histoire,

Plus en détail

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse.

Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. L'école buissonnière Hors les murs Sur la presqu île de la Garoupe, Les étudiants de la classe de Gisèle ont goûté aux plaisirs minuscules d une sortie lumineuse. Nous avons passé la semaine à découvrir

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Bourse Explora Sup Rapport de fin de séjour

Bourse Explora Sup Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Rapport de fin de séjour Master 1 Droit International et Européen, à l Université Pierre Mendes France de Grenoble en échange universitaire à la West Virginia University (WVU) d Août

Plus en détail

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS Le petit ogre veut voir le monde texte 1 Il était une fois un petit ogre qui rêvait de voir le monde. Mais le petit ogre n avait jamais quitté sa maison car ses parents

Plus en détail

Bourse Explora : Rapport de fin de séjour

Bourse Explora : Rapport de fin de séjour Bourse Explora : Rapport de fin de séjour Destination : Australie Université : University of the Sunshine Coast (Queensland) Année : Janvier 2012 Décembre 2012 Une année au pays des kangourous A la suite

Plus en détail

Expérience à l internationale

Expérience à l internationale Expérience à l internationale Semestre Erasmus Période effectuée de Février à Juin 2011 EET-UPC (Escola d Enginyeria de Terrassa Universitat Politecnica de Catalunya) Année : 2010/2011 Mélissa MELGIRE

Plus en détail

La concordance au passé

La concordance au passé La concordance au passé Ce document présente huit textes. Les premiers exercices exploitent l utilisation du passé composé et de l imparfait. Les autres nécessitent le recours aux trois principaux temps

Plus en détail

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin.

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin. Réécriture Réécriture Réécriture La nouvelle fantastique Au XIX ème siècle, un genre nouveau naît et se développe : la nouvelle fantastique. La nouvelle est un récit bref, présentant des personnages peu

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

Olaf était face à l océan.

Olaf était face à l océan. Olaf était face à l océan. Rêvasser, c était tellement plus amusant qu apprendre à déchiffrer les runes. Cette écriture bizarre ne lui servirait pas à grand-chose quand il prendrait la mer. Trouver son

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

1 Notion de phrase. La subordonnée relative est une expansion du GN ou du pronom. GN sub. rel. Le professeur parle des livres [qu il a lus].

1 Notion de phrase. La subordonnée relative est une expansion du GN ou du pronom. GN sub. rel. Le professeur parle des livres [qu il a lus]. RELATIVE MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Notion de phrase Subordonnée relative La subordonnée relative est une expansion du GN ou du pronom. GN sub. rel. Le professeur parle des livres [qu il a lus]. Pron sub.

Plus en détail

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S

Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S 2010-11-22 Annie St-Amand ANNÉES P 1 2 3 4 5 6 S Case postale 1202 Lévis (Québec) G6V 6R8 Téléphone : 418 833-5607 Télécopieur : 418 833-9723 www.envolee.com / info@envolee.com LES RÉBUS Nom 1 Écris le

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Je réfléchis à mon portrait

Je réfléchis à mon portrait Fiche 1 Je réfléchis à mon portrait Cette fiche va m aider à m observer, à me décrire sur le plan de l apparence et sur le plan de mon caractère, de ma personnalité. Si vous n arrivez pas à démarrer, allez

Plus en détail

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87

Handelsmittelschulen Bern Biel Thun. Aufnahmeprüfungen 2010. Datum: Montag, 22. März 2010. Lösungen. 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 Handelsmittelschulen Bern Biel Thun Aufnahmeprüfungen 2010 Datum: Montag, 22. März 2010 Fach: Französisch Lösungen Zeit: 13.30-14.30 (60 Minuten) Gesamtpunktzahl : / 87 NOTE : 1 Lisez ce texte: Logicielle

Plus en détail

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman

Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman Il était une petite fille qu on appelait le Petit Chaperon Rouge. Un jour, sa maman parle au téléphone avec la grand-mère, puis dit au Petit Chaperon Rouge: Porte à ta grand-mère ce panier! 1. Maman téléphone....

Plus en détail

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning OTTO entend tout ou presque Par Linda Hutsell-Manning A propos de l auteur : Linda Hutsell-Manning est l auteur de ce livre d image, de jeux et séries de voyages dans le temps. www.lindahutsellmanning.ca

Plus en détail

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON

Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Marc CANTIN UNE ADO EN PRISON Dans la collection Visages du monde : Les enfants des rues (Marc Cantin) Du même auteur chez d autres éditeurs : Têtes de mule, Seuil Jeunesse Pourquoi c est interdit?, Oxygène

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС I. COMPREHENSION ORALE Texte 1 1. Les élèves de l école «Saint-

Plus en détail

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge.

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. J aime, je n aime pas Extrait de "J'aime", Minne/Natali Fortier (Albin Michel) «J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. Quand je traverse la route au passage piéton, j aime marcher

Plus en détail

KHALED AL KHAMISSI. traduit de l arabe (Egypte) par Hussein Emara et Moïna Fauchier Delavigne

KHALED AL KHAMISSI. traduit de l arabe (Egypte) par Hussein Emara et Moïna Fauchier Delavigne KHALED AL KHAMISSI Taxi traduit de l arabe (Egypte) par Hussein Emara et Moïna Fauchier Delavigne 1 Mon Dieu! Quel âge pouvait avoir ce chauffeur de taxi? Et quel âge pouvait avoir sa voiture? Je n en

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

Aussitôt dit, aussitôt fait! - En avant pour le concert de la star Jérémy... COOL!

Aussitôt dit, aussitôt fait! - En avant pour le concert de la star Jérémy... COOL! Il était une fois un ours blanc qui s appelait Rocky. Ses parents lui avaient donné ce nom parce qu ils aimaient le rock and roll. Durant toute son enfance et toute son adolescence, il écoutait cette musique

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

BREVET BLANC N 1 FRANÇAIS

BREVET BLANC N 1 FRANÇAIS BB1FRS0109 BREVET BLANC N 1 Session janvier 2009 FRANÇAIS SÉRIE COLLÈGE Première partie : 1 h 30 - Questions (15 points) et réécriture (3 points) 1 h 15 - Dictée (7 points) 15 minutes LE TEXTE DOIT ÊTRE

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs»

Atelier 3. Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. les lutins. Le langage au cœur des apprentissages : «Au pays des lutins couleurs» Le coin de l enseignant Les 5 sens et l enfant. Lorsque le petit homme naît, il privilégie énormément le toucher à sa vue, encore mal affinée. A 3 mois, il ne reconnaît pas un objet qu il n a pas touché

Plus en détail

Régime du verbe selon son sens : rédaction

Régime du verbe selon son sens : rédaction SELON SYNTAXE SON SENS : RÉDACTION 1 Régime des mots Régime du verbe selon son sens : rédaction En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter les

Plus en détail

Alexie Morin. royauté. le quartanier

Alexie Morin. royauté. le quartanier Alexie Morin royauté le quartanier I je suis à peu près certain d avoir vu tout ce qu il a tourné. À un moment je ne pouvais plus regarder autre chose, et quand le filon s est épuisé, j ai recommencé,

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire:

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire: C est l histoire d une petite fille, Noéline, et de son tonton qui vivait en Chine. Il n était pas là quand elle est née, car il escaladait une montagne sacrée. Alors, quand il est rentré, il a fallu tout

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Travail significatif de français 6P

Travail significatif de français 6P Etablissement primaire Payerne et environs Nom : Date : Travail significatif de français 6P L1:21 Lire de manière autonome des textes variés et développer son efficacité en lecture. Progression des apprentissages:

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

dominique manotti Le Rêve de Madoff Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e

dominique manotti Le Rêve de Madoff Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e Le Rêve de Madoff dominique manotti Le Rêve de Madoff Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e 2013 Éditions Allia, Paris, 2013. i je suis assis sur un banc en pierre, en plein soleil. Un beau jour

Plus en détail

Orthographe n 58. Total 87 points. Semaine -1 Copie texte 1. Vocabulaire + questions sur les textes. Semaine 1 Copie texte 2 Préparation

Orthographe n 58. Total 87 points. Semaine -1 Copie texte 1. Vocabulaire + questions sur les textes. Semaine 1 Copie texte 2 Préparation Orthographe n 58 Semaine -1 Copie texte 1 A.D.O. : Le ciel se couvrit et le vent d'ouest se leva dès le début de la matinée. Vocabulaire + questions sur les textes Semaine 1 Copie texte 2 Préparation Semaine

Plus en détail

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité

J attendais depuis longtemps un signe Où tu revenais me chercher Pourquoi je t ai laissé aller si loin Avant que je trouve la vérité Le vent bohème Ça m a pris du temps pour me libérer De cette prison d incertitude Mes craintes étaient prises au dépourvu Et tous mes doutes ont disparu J ai trouvé mon bateau sur les pierres J ai refait

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

son site : http://jancet.canalblog.com Twitter : @JaAncet

son site : http://jancet.canalblog.com Twitter : @JaAncet la tendresse Jacques Ancet est né à Lyon en 1942. Il vit et travaille près d Annecy. Il est l auteur d une imposante œuvre poétique, et un des traducteurs essentiels de la poésie espagnole. son site :

Plus en détail

Le Petit Prince et le renard

Le Petit Prince et le renard LISEZ CE TEXTE ET FAITES LES ACTIVITÉS SUIVANTES. Le Petit Prince et le renard [ ] C est alors qu apparut le renard. - Bonjour, dit le renard. - Bonjour, répondit poliment le Petit Prince, qui se retourna

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS. Séries Technologique et Professionnelle. Coefficient : 2

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS. Séries Technologique et Professionnelle. Coefficient : 2 DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS Séries Technologique et Professionnelle Coefficient : 2 Première partie : 1 h 30 - Questions (15 points) et réécriture (5 points) 1 h 15 - Dictée (5 points)

Plus en détail

Qui est. Monet? Pierre-Auguste Renoir, Monet peignant dans son jardin à Argenteuil, 1873, 46 60 cm, Hartford, Wadsworth Atheneum

Qui est. Monet? Pierre-Auguste Renoir, Monet peignant dans son jardin à Argenteuil, 1873, 46 60 cm, Hartford, Wadsworth Atheneum RAFFAELLA RUSSO RICCI Le petit atelier de Monet Qui est Monet? Comment imagines-tu un artiste qui dirait : «J aimerais peindre comme l oiseau chante»? Comme un rossignol ou une alouette, perché sur une

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Afrique, les monts de la Terre ronde Objectifs : Les animaux. Les parties du corps d un animal. Les chiffres jusqu à 4. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en Afrique : Les monts de la Terre

Plus en détail

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation

Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Temps Scolaire pour l'information et l'orientation Code : Connaissance De Soi TITRE : STRATEGIES POUR ORGANISER SON TEMPS Niveau : 4ème Groupe : Matériel : ½ Classe questionnaire organiser son temps Durée

Plus en détail

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT DISCOURS DIRECT ET INDIRECT Si vous voulez rapporter les paroles de quelqu un, vous pouvez utiliser le discours direct ou le discours indirect (nous n aborderons pas ici le style indirect libre, qui relève

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Réunion : la Diagonale des Fous

Réunion : la Diagonale des Fous J ai besoin de courir. Depuis toujours. Mes parents disent que j ai su trotter avant de marcher. J ai maintenant 32 ans et je viens de réaliser un vieux rêve : terminer la Diagonale des Fous, une course

Plus en détail

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11 Du 8 au 14 juillet, les participants du Sailing Voyage (15 jeunes boulonnais dont 4 d Haffreingue et 15 jeunes anglais vivant dans le district de Shepway) ont navigué pendant une semaine de Portsmouth

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Marie Lébely. Le large dans les poubelles

Marie Lébely. Le large dans les poubelles Marie Lébely Le large dans les poubelles Prologue «La vitesse de conduction des fibres postganglionnaires est-elle du même ordre que celle des fibres nerveuses motrices du système nerveux somatique?» C

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt

Homophones grammaticaux de catégories différentes. près prêt GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES PRÈS HOMOPHONES PRÊT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes près prêt près : adverbe. Il indique la proximité dans l espace ou dans le temps. Il a le

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

Jean-Marie Gleize. février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre

Jean-Marie Gleize. février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre Jean-Marie Gleize février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre Elle ne sert qu une fois. Il pleut longtemps et longtemps. J ai commencé un

Plus en détail

STEPHEN KING. Dôme. Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL

STEPHEN KING. Dôme. Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL STEPHEN KING Dôme Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL L AVION ET LA MARMOTTE 1 À deux mille pieds d altitude, Claudette Sanders prenait une leçon de

Plus en détail

Vivre à Montréal. Nouvelle-France. à l'époque de la INFORMATION. Centre d histoire de Montréal 335, place D Youville Vieux-Montréal 514 872-3207

Vivre à Montréal. Nouvelle-France. à l'époque de la INFORMATION. Centre d histoire de Montréal 335, place D Youville Vieux-Montréal 514 872-3207 MÉMOIRE DES MONTRÉALAIS VISITE ÉDUCATIVE Vivre à Montréal à l'époque de la Nouvelle-France Découvrez Hochelaga et Montréal à l'époque de la Nouvelle-France grâce aux récits de Mahican, Wapikoni et Françoise

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

C Projet de lecture FLA 30-2. Poésie et chanson : À mon image. Cahier de l élève. Nom :

C Projet de lecture FLA 30-2. Poésie et chanson : À mon image. Cahier de l élève. Nom : C Projet de lecture Poésie et chanson : À mon image FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : À mon image DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire quelques poèmes et chansons portant sur différents sujets. Tu devras

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

La rue était toujours déserte et le soleil de septembre féroce pour la saison de plus en plus haut. Valente Pacciatore tira sa montre.

La rue était toujours déserte et le soleil de septembre féroce pour la saison de plus en plus haut. Valente Pacciatore tira sa montre. Gö r l i t z La rue était toujours déserte et le soleil de septembre féroce pour la saison de plus en plus haut. Valente Pacciatore tira sa montre. Pouvait-il l avoir raté? Il s était pourtant caché dès

Plus en détail

A. Épreuve de langue - 25 points -

A. Épreuve de langue - 25 points - SERVICE DES EXAMENS DE LANGUE FRANÇAISE RÉSERVÉS AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS CENTRES DE GRÈCE - SESSION DU 8 DÉCEMBRE 2012 C E R T I F I C A T P R A T I Q U E D E L A N GU E F R A N Ç A I S E Paris-Sorbonne

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

Dans la ville de Venise on raconte mille histoires et chaque année est organisé le carnaval!

Dans la ville de Venise on raconte mille histoires et chaque année est organisé le carnaval! Le Pierrot de Venise Dans la ville de Venise on raconte mille histoires et chaque année est organisé le carnaval! Tous les habitants se déguisent. Les mamies de la ville racontent une histoire très ancienne

Plus en détail