De!Paris!à!Zurich!en!passant!par!Genève!!Retour!sur!trois!jours!D!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "De!Paris!à!Zurich!en!passant!par!Genève!!Retour!sur!trois!jours!D!"

Transcription

1 DeParisàZurichenpassantparGenève RetoursurtroisjoursD Du#02#au#04#mai#2012# Poursonpremiervoyaged étudeeneurope,lemastèrespécialisé«immobilier,bâtimentet Energie» proposa d étudier la Suisse. Un pays caractérisé par une vision sociétale avancée, la «Sociétéà2000Watts».Cetteprisedeconscienceetses15ansderetourd expérienceautourdu labelminergiepropulselasuissecommeleadereuropéendanscedomaine. Pour#partager#ce#circuit#en#République#helvétique,#cliquez#ici# Semaine5.Voyaged étude BESNIERYANNICK,REMANDECHARLES,JOUMIERJEANDFRANCOIS,ZEIGBENJAMINDPage1sur8

2 De&Genève&à&Zurich& L immobilier&durable&selon&la&suisse&& Le voyage d étude s est déroulé en deux grandes étapes. Tout d abord Genève pour étudier l approcherésidentielle; d unimmeublelocatifrénovéminergie,situéaucentredelaciténouvelled Onex, desbâtimentsneufsminergiedupommier,situéaugranddsaconnex. PuisdirectionZurichpourappréhenderletertiairesuissedurable; Lesiègedubureaud étudeinternationald Amstein&Walthert, Lecampusdel ETHHönggerberg, EtunsitedeSiemens,groupeindustrielAllemand. Un voyage préparé soigneusement par l équipe encadrante du mastère. Ce voyage a été une occasionparticulièrederenforcerdesliensentrelesauditeurs.unaccueilchaleureuxetenrichissant parbernardlachal,jadkhoury,jérômefaessleretmartinjacob. Leséjouraétésoigneusementdécoupéenprésentation,visiteetdébat.Ceformatnousapermisde mettre en application d une manière opérationnelle l ensemble des acquis des premiers mois. Chaqueinterventionaétéorchestréepardespartiesprenantesquiontuneimplicationfortedansles opérationsétudiées. Nousavonsputotaliser5visites,5présentationset2débats.Rentronsdansledétail Semaine5.Voyaged étude BESNIERYANNICK,REMANDECHARLES,JOUMIERJEANDFRANCOIS,ZEIGBENJAMINDPage2sur8

3 Mercredi2mai EnjeuxliésàlarénovationthermiqueDcontextenationalet cantonal Genèveetvisited opérations Introduction Présentation du contexte national et cantonal, de la réglementation thermique et des labels Minergie Présentationdesspécificités nationaleetcantonaleenmatièred immobilier.lecantonde Genèvedisposedetrèspeudefoncierdisponibleetlamajoritéduparcimmobilierestdétenupar desfondsdepensions,assureursetgrandsgroupesbancaires.l enjeuénergétiquepourlecanton degenèvesetrouvedoncdanslarénovationdesbâtimentsexistantsavecdesoccupantsquisont pourlaplupartlocataires.lamaired Onex,6èmeVilleduCantondeGenèveavecplusde17'500 habitants sur un territoire de 281 hectares, nous a ainsi présenté les contraintes de sa ville et la problématiquederénovationdeslogementssociauxquiaffichentunindicededépensedechaleur (IDC)élevéetconstituentdoncungisementimportantd économiesd énergie. Rénovation et MINERGIE -Visite d un Immeuble locatif rénové La présentation effectuée par la maire d Onex a été suivie d une visite d un programme exemplaire de rénovation d un ensemble d immeuble locatif à loyers aidés. Ce programme de rénovationaétéconfiéaugroupeenergiedel UniversitédeGenèveetconcernaitle40D42avenue du Gros Chêne à Onex. L objectif était d atteindre le label Minergie, soit une consommation énergétiquepourlechauffageetl eauchaudesanitaireinférieureà80kwh/m2/anaprèsrénovation (avant2007)etdesuivrelaconsommationréelledubâtiment. Ceprogrammeétaittrèsintéressantàétudierdeparsescaractéristiques: - Précurseur(rénovationréaliséeen2008); - LabelMinergiesurunbâtimentrénové; - Rénovationréaliséeensiteoccupée; - Retourd expériencedurantdeuxannéesmenéeparl universitédegenève; - Immeuble adjacent non rénové permettant de constater les travaux effectués et la parti pris (fermeturedesloggias, ); - Mise en place de dispositifs techniques innovants (Capteurs et Echangeur solaire, Chaudière bidcombustiblegaz/mazout,monoblocdeventilationavecpompeàchaleurintégrée, ); Lecoûttotaldelarénovationaétédel ordrede1 000CHFHT/m2,dont65%dédiésauxtravaux d améliorationénergétique. Semaine5.Voyaged étude BESNIERYANNICK,REMANDECHARLES,JOUMIERJEANDFRANCOIS,ZEIGBENJAMINDPage3sur8

4 &&&&&&&&&&&&&&Nonrénové/rénovécoteàcotePrincipalesopérationsréalisées Discussion- débat sur les enjeux liés à la rénovation thermique Suiteàcettevisite,undébatétaitorganisésurlesenjeuxliésàlarénovationthermiquedes bâtiments. Lesparticipantsétaient: - AlainGaumann(Energeco,bureauIngénieurDconseil) - CarlosZumbino(architecte,bureauassarchitectesassociéssa) - CaroleDAnneKast(MairedelaVilled Onex) - JadKhoury(GroupeEnergie,UniversitédeGenève) - JeanDFrançoisFreudiger(Directeurdudéveloppementurbain,Villed Onex) - BernardLachal(GroupeEnergie,UniversitédeGenève) Ledébatfutpassionnant,illustrantbienlesantagonismesentrelesdifférentsacteursmaissurtoutla préoccupationcommune,àsavoirleséconomiesd énergieetlapréservationdel environnement,de touscesacteurs.ilfutégalementtrèsintéressantdemesurercombienladémocratieparticipative suissepermettaitd impliquerlapopulationdansunprojetdesociété. Semaine5.Voyaged étude BESNIERYANNICK,REMANDECHARLES,JOUMIERJEANDFRANCOIS,ZEIGBENJAMINDPage4sur8

5 Jeudi3mai Présentationd uneopérationminergiedgenève Présentation et Visite d une opération exemplaire MINERGIE- Le Pommier - Genève La matinée a consisté en la présentation et la visite des bâtiments neufs MINERGIE du quartier Pommier, situé au GrandDSaconnex. La Présentation générale du bâtimenta été effectuée par les différentsprofessionnelsayantparticipéauxprojets,àsavoirw.weberpourl enveloppeetb.lachal pourlesinstallationstechniques. Cetensemblede118logementsàloyersmodérés(HLM)estlerésultatd unconcoursorganiséparla CaissedeprévoyanceducantondeGenèveetremportéen2001.Laparticularitédeceprogramme, undespremiersbâtimentlabelliséminergie,estleretourd expérienceeffectué.lademandede chauffagedanslesbâtimentsdupommieresteneffet3.5foisplusélevéequel objectifinitial.cet écartprovientenmajoritéducomportementdeshabitantsetégalementdelasousdperformancedu bâtiment.lecomportementdeshabitantsinduiteneffetunetempératureintérieureetuntauxde renouvellement de l air plus élevés que ce qui avait été prévu. On retrouve ainsi l importance de l usage, à savoir la prise en compte par le maitre d œuvre des besoins des utilisateurs et leur nécessaireéducation. Suiteàcettevisite,unediscussionsurlaperformanceénergétiquedesnouvellesconstructionsétait organiséeavec: DAliOunaies(UnionSuissedesProfessionnelsdel Immobilier,Genève); DJeanDMarcZgraggen(ResponsableMaîtrisedel énergie,sigservices); DOlivierOuzilou(ancienResponsableUnitéEnergiesetTerritoireBGIngénieursDconseilsSA); DWilliWeber(architecte,consultanténergétique). Passionnante, cette discussion a permis de constater le grand professionnalisme des différents acteurs, leur maitrise du sujet et surtout la grande concertation qui existe entre eux et qui est source de bonne programmation et de bonne réalisation. Semaine5.Voyaged étude BESNIERYANNICK,REMANDECHARLES,JOUMIERJEANDFRANCOIS,ZEIGBENJAMINDPage5sur8

6 Jeudi3mai 2000wattsàZurich Martin Jacob - La politique 2000 watts de la ville de Zurich La ville de Zurich s est fixé l'objectif ambitieux de suivre la démarche 2000 wattsd'ici2050danssalégislationlocale. Cela correspond à une réduction de 44% de la demande d énergie primaire et de 77%desémissionsdegazàeffetdeserre. Cette démarche 2000 watt est partie du constat que la moyenne mondiale de consommation d'énergieparpersonnecorrespondàunepuissancepermanentede2000wattsparhabitant(contre 6000wattsenmoyenneenEuropeactuellement). Afindedéterminerleseffortsàréaliser,leTEP (Technology Economics Policy) a construit différents outils et scénarios. À noter que les scénarios prennent en compte l'augmentation de la population de l ordre de 11%. En plus des mesures d efficacité et de sobriété, les sources d approvisionnement vont être repensées notamment les consommationsd électricité,actuellementétroitementsurveillées. Après#l exposé#de#martin#jacob,#diner#tous#ensemble#dans#un#site#exceptionnel## Semaine5.Voyaged étude BESNIERYANNICK,REMANDECHARLES,JOUMIERJEANDFRANCOIS,ZEIGBENJAMINDPage6sur8

7 Vendredi4mai 3immeublespour3expériences Amstein&WalthertDL expérienced unbureaud études Le bureau d'études lors de sa réflexion sur son patrimoine immobilier a développé son nouveau conceptd'immobiliertertiairedurable: Rassemblertoussesemployéssousunseultoit, Investirdanslesétudesenamontpouroptimiserlescoutsdeconstructionetd exploitation, Pousser à l utilisation des transports en commun: en étant proche d une station ou en limitantlesplacesdeparking. Uneoptimisationdescoûtsd'exploitationgrâceàdeséquipementsplussimplesetplusfiables. Ainsi,À&Wapuréduiresignificativementsesconsommationsd'énergie,maisaussisescoûtspar postedetravailetsescoûtsdeconstruction. Le#leitmotiv#à#retenir#est#:#«#l'ingénieur#inventif#reste#un#simplificateur#»# Campusdel ETHHönggerbergDSobriétéetsited exception Avant la rénovation, le bâtiment ne possédait pas de ventilation mécanique et les températures de chauffage étaient beaucoup trop élevées. Par conséquent un confort jugé très médiocre par ses occupants et une consommation d'énergie très importante. La rénovation du bâtiment a consistéàrésoudrecespointstoutenutilisantdessolutions efficaceséconomiquement. Le campus opta pour des solutions innovantes sur la ventilation, la protection solaire et sur le stockage de l'énergie.lessystèmesdeventilationsontintégrésàlafaçade et indépendants. De nouveaux matériaux pour les vitres ont été mis au point pour se protéger efficacementdesapportssolairesd'étésansréduirelaluminosité.enfin,unsystèmedestockageen profondeur qui sera par la suite mutualisé avec d'autres bâtiments pour fournir les besoins de chaleuroudefroid. Semaine5.Voyaged étude BESNIERYANNICK,REMANDECHARLES,JOUMIERJEANDFRANCOIS,ZEIGBENJAMINDPage7sur8

8 SiemensDL industrielpréparelefutur Siemensambitionnederéduiresignificativementlesconsommationsd énergie en intégrant des énergies renouvelables plus efficaces asservies à une exploitationrigoureuse.nousavonsvisitéunbâtimentinstrumentépourdes tests internes et une vitrine du savoirdfaire de Siemens. Des véhicules électriquesnousattendaientpourdesessaisconcluants Semaine5.Voyaged étude BESNIERYANNICK,REMANDECHARLES,JOUMIERJEANDFRANCOIS,ZEIGBENJAMINDPage8sur8

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Orateurs : ICESOL: CONCEPT 1. POUR UN INNOVANT Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Le projet «La Cigale», terminé en mars 2014 est la rénovation Minergie la plus

Plus en détail

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P )

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) de Treize immeubles d habitation Pour la Société Coopérative d Habitation 10.03.2014 1. INTRODUCTION 1.1Présentation de la société candidate

Plus en détail

L énergie : c est quoi le problème? Approche technologique. www.minergie.ch. Fribourg/ Les 4 Vents 6 mars 2012

L énergie : c est quoi le problème? Approche technologique. www.minergie.ch. Fribourg/ Les 4 Vents 6 mars 2012 L énergie : c est quoi le problème? Approche technologique Fribourg/ Les 4 Vents 6 mars 2012 Martial Bujard Directeur des Agences Minergie et Swissolar romandes Consommation d une société durable Pétrole

Plus en détail

Pour l optimisation des investissements de rénovation. L outil d aide à la décision

Pour l optimisation des investissements de rénovation. L outil d aide à la décision Pour l optimisation des investissements de rénovation L outil d aide à la décision Le secteur de la rénovation fourmille d idées reçues «Rénover fait plonger le rendement et provoque des pertes» «Il faut

Plus en détail

La rénovation énergétique du parc social

La rénovation énergétique du parc social La rénovation énergétique du parc social Vers la transition énergétique La coopération entre les acteurs du logement et la DDT 1 Des objectifs renforcés du Grenelle de l environnement et de la stratégie

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

L EXPERIENCE FAIT METHODE

L EXPERIENCE FAIT METHODE Restitution de l atelier du 25 mai 2010 Rapporteur : Guy Thomasset, maire de Limeuil L EXPERIENCE FAIT METHODE ENERGIES ET BATIMENTS PUBLICS DÉROULEMENT DE L ATELIER Apports techniques : BBC, Negawatt,

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW

CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW Rendement énergétique maximal et très faibles émissions grâce à une technologie de pointe à condenseur et à modulation ANS 2 CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION:

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015

Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Optimisation énergétique de la technique du bâtiment 19 juin 2015 Benoît Pfister AGENDA 1. Optimisation énergétique des installations CVC 2. Solution de monitoring énergétique 3. Modernisation du système

Plus en détail

Calcul de la puissance de chauffe Informations générales

Calcul de la puissance de chauffe Informations générales Informations générales 1 Marche à suivre Un dimensionnement correct des installations de chauffage central est essentiel pour l utilisation rationnelle de l énergie dans les bâtiments. Le schéma montre

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation TopGas pour montage mural

Chaudière à gaz à condensation TopGas pour montage mural Chaudière à gaz à condensation TopGas pour montage mural Un rendement énergétique amélioré de 15 % grâce à une technique moderne de condensation au gaz. TopGas (10-60). Vos avantages. Les chaudières murales

Plus en détail

Qualit IMMO une entreprise 100% aveyronnaise.p2. Le gage de qualité NF Logement...p5. Qualit IMMO novatrice en normes environnementales p6

Qualit IMMO une entreprise 100% aveyronnaise.p2. Le gage de qualité NF Logement...p5. Qualit IMMO novatrice en normes environnementales p6 SOMMAIRE Qualit IMMO une entreprise 100% aveyronnaise.p2 Le gage de qualité NF Logement...p5 Qualit IMMO novatrice en normes environnementales p6 La recherche de la satisfaction globale.p9 Nos actualités..p11

Plus en détail

2.1 Détermination de la puissance du générateur de chaleur

2.1 Détermination de la puissance du générateur de chaleur Détermination de la puissance du générateur de chaleur 1 Marche à suivre Un dimensionnement correct des installations de chauffage est essentiel pour l utilisation rationnelle de l énergie dans les bâtiments.

Plus en détail

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ PIXEL PUBLIé PAR BNP PARIBAS REAL ESTATE 28 FEBRUARY 14 Type de projet : Construction Neuve Type de bâtiment : Immeuble de bureaux Année

Plus en détail

2775GR005.doc. L Orée de Crissier. Concept énergétique. Avril 2014. Genève, le 11 avril 2014 Réf. D. Kaba / E. Seoane

2775GR005.doc. L Orée de Crissier. Concept énergétique. Avril 2014. Genève, le 11 avril 2014 Réf. D. Kaba / E. Seoane L Orée de Crissier Concept énergétique Avril 2014 Genève, le 11 avril 2014 Réf. D. Kaba / E. Seoane Résumé Le projet l Orée de Crissier se situe sur la commune de Crissier et prévoit la construction d

Plus en détail

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch

Bien rénover son bâtiment Genève février 2014. Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover son bâtiment Genève février 2014 Pierre André Seppey Physeos SA Sion pa.seppey@physeos.ch Bien rénover programme Enjeux énergétiques à venir Bien comprendre sa consommation d énergie Comment

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion

Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques. Copropriété du SENS UNIQUE. Exploitation Télégestion Etude de rénovation et d'amélioration des performances énergétiques Copropriété du SENS UNIQUE Maintenance Exploitation Télégestion Etat des lieux : LE SENS UNIQUE 10 bâtiments - 137 logements Années de

Plus en détail

Les labels de rénovation thermique. Journée rénovation du patrimoine des Collectivités. Frédéric SAILLY

Les labels de rénovation thermique. Journée rénovation du patrimoine des Collectivités. Frédéric SAILLY Les labels de rénovation thermique Journée rénovation du patrimoine des Collectivités Frédéric SAILLY Les actions de l ARCAD/PQE sont financés par Quels labels en rénovation? Arrêté du 29 septembre 2009

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

Dimensionnement du chauffage central au bois

Dimensionnement du chauffage central au bois Office fédéral de l'énergie Dimensionnement du chauffage central au bois 1 1 Introduction Correctement dimensionné, le chauffage central au bois permet un fonctionnement avantageux de l installation de

Plus en détail

COMPRENDRE. Édition : février 2013

COMPRENDRE. Édition : février 2013 L habitat COMPRENDRE 2013 Édition : février 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.3 À savoir avant de se lancer...4 Trouver l aide adaptée....6 Pour tout contribuable,

Plus en détail

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc.

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc. Réduire sa facture énergétique, panorama complet Obligations réglementaires, aides, etc. VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS EN DIRECTION DES COPROPRIETES CONSTAT: 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est

Plus en détail

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012)

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Sommaire 1 Un engagement fort du Grenelle de l environnement 1 Calendrier et champ d application 2 Les nouveautés 3 Les exigences 9 Les quatre niveaux

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

Résumé et comparaison des coûts

Résumé et comparaison des coûts Salon Greentech Fribourg Energies de chauffage Etat des lieux et perspectives Résumé et comparaison des coûts des différents systèmes de chauffage Jeudi 22 octobre 29 1 Comparaison des vecteurs énergétiques

Plus en détail

certificat de performance énergétique d un logement?

certificat de performance énergétique d un logement? Quelles informations dans le certificat de performance énergétique d un logement? 1. Introduction Les bâtiments représentent plus de 40% de la consommation d énergie de la Communauté européenne. Il est

Plus en détail

Principe de fonctionnement de la façade active Lucido. K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido.

Principe de fonctionnement de la façade active Lucido. K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido. Principe de fonctionnement de la façade active Lucido K:\15.Lucido \Dossier d'envoi\annexe\2011_12_explicatif du principe de la façade Lucido.doc 0. Préambule Le présent document est élaboré dans le but

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

T. BONNARDOT 17/12/2010

T. BONNARDOT 17/12/2010 CYTHELIA Conseil & Expertise La Maison ZEN 350, route de la traverse 73 000 MONTAGNOLE Tel +33 (0) 4 79 25 31 75 www.cythelia.fr SARL au capital de 140 000 - RCS Chambéry B 393 290 937 - APE 7219 Z RT

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

Rénover son bâtiment Mode d emploi

Rénover son bâtiment Mode d emploi Un Article de presse de Fribourg, le 31 mai 2010 Rénovation, énergie solaire : comment bien faire et quel financement? Rénover son bâtiment Mode d emploi En Suisse, près de deux millions de bâtiments,

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons L essentiel en bref L entreprise d électricité du canton de Zurich (EKZ) Vos avantages En tant que contracteur, EKZ assume les tâches suivantes: Responsabilité de projet, de la planification à l exploitation

Plus en détail

Audit Énergétique Résidence Le Belvédère à Paris 19 ème

Audit Énergétique Résidence Le Belvédère à Paris 19 ème Audit Énergétique Résidence Le Belvédère à Paris 19 ème Partie concernant les bâtiments de logements Thermique et Scénarios de rénovation 10, rue des Bluets 75011 Paris Tél : 01 55 43 97 07 37-39 Avenue

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse 16 IDEA 04 07 Ferme lumineuse Avec la rénovation de cette ancienne ferme située dans la région des Trois lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne, l architecte Christophe Pulver voulait atteindre trois buts:

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

Bâtiments économes en énergie

Bâtiments économes en énergie Bâtiments économes en énergie > Construction neuve et rénovation ECONOMIES D ÉNERGIE CONFORT ET QUALITÉ DE VIE DURABILITÉ DU BÂTI PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Les bâtiments économes en énergie ou «basse

Plus en détail

Bâtiments existants. 1 - Définitions et principes. Réglementation. RT «globale» et «élément par élément» pour le bâtiment existant

Bâtiments existants. 1 - Définitions et principes. Réglementation. RT «globale» et «élément par élément» pour le bâtiment existant te c que hni Règlementation Thermique (RT) Fiche 1 - Définitions et principes Depuis 2007, la Réglementation Thermique touche aussi le parc immobilier existant. Elle concerne 31,5 millions de logements

Plus en détail

SCPI UFFI Performances Énergétiques

SCPI UFFI Performances Énergétiques GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI - OPCI groupements forestiers SCPI UFFI Performances Énergétiques Date d ouverture de la souscription : 22 novembre 2011 Donnons plus de valeur au temps UFFI REAM - UFFI

Plus en détail

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rappel du contenu de l appel l à projets BFM, 3 octobre 2012 Carine LASBRUGNAS, Chargée de mission Conseil Régional du Limousin Contexte du bâtiment

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout!

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! «Nous n héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l empruntons à nos enfants» Antoine de Saint-Exupéry

Plus en détail

Intégration de l Energie Solaire en Milieu Urbain

Intégration de l Energie Solaire en Milieu Urbain Intégration de l Energie Solaire en Milieu Urbain Séminaire CREM EPF - Lausanne, 25 Janvier 2012 Prof. Dr Jean-Louis Scartezzini Laboratoire d Energie Solaire et de Physique du Bâtiment Ecole Polytechnique

Plus en détail

8 Certifications Minergie

8 Certifications Minergie 8 Chapitre 8 Être Minergie, est-ce aussi être «autrement»? Pour de nombreux acteurs du marché immobilier, un label de durabilité devrait s accompagner d une appréciation de la valeur de leur immeuble,

Plus en détail

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009

Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014. Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 Réunion du 25 Novembre 2009 Opération : 103/105 rue Raymond Losserand / 49 rue de Gergovie 75014 1. Situation et contexte urbain 2.

Plus en détail

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009 Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter concernant la part maximale

Plus en détail

Rénovation de bâtiments publics

Rénovation de bâtiments publics Rénovation de bâtiments publics Conrad Lutz architecte Ecohome 7.10.2013 Yann Arthus-Bertrand / La terre Vue du ciel Consommation suisse d énergie Electricité Gaz 10% nucléaire 13% Carburants 34% 70% Énergies

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

Depuis 1920. Bureaux d exception à louer ( De 250 à 6 100 m 2 ) www.reverso-geneve.com

Depuis 1920. Bureaux d exception à louer ( De 250 à 6 100 m 2 ) www.reverso-geneve.com Depuis 1920 Bureaux d exception à louer ( De 250 à 6 100 m 2 ) www.reverso-geneve.com www.reverso-geneve.com 4 tradition Rapprocher modernité et classicisme, une alliance rare et élégante que propose

Plus en détail

TVA à 5.5% : PRÉCISIONS

TVA à 5.5% : PRÉCISIONS TVA à 5.5% : PRÉCISIONS L Administration vient de commenter l article 9 de la loi de finances pour 2014 qui abaisse le taux de TVA à 5,5 % pour les travaux d amélioration de la qualité énergétique portant

Plus en détail

Aujourd hui, nous pouvons intervenir auprès de vous :

Aujourd hui, nous pouvons intervenir auprès de vous : Maîtres d Ouvrages ou Architectes, Vous cherchez un Bureau d Études tous fluides qui puisse vous accompagner dans la conception et la réalisation des projets que vous menez, que ce soit dans le secteur

Plus en détail

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment

Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment Déroulement de la certification PEB de votre bâtiment La certification énergétique de votre habitation se déroulera en 2 étapes : 1) la visite de votre habitation et le relevé de ses caractéristiques ;

Plus en détail

Fiche de recommandations. Panneaux solaires et préservation des sites bâtis

Fiche de recommandations. Panneaux solaires et préservation des sites bâtis Fiche de recommandations et préservation des sites bâtis mars 2013 Introduction Notre société, très attachée à la valeur de son patrimoine naturel et culturel, se trouve confrontée à la problématique de

Plus en détail

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous La Géothermie arrive à Bagneux En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous Le réseau de chaleur géothermique arrive à Bagneux La ville de Bagneux a fait le choix de

Plus en détail

guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir

guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir Vous achetez pour vous loger Vous recherchez votre futur domicile? Appartement, maison, neuf ou ancien... Quel que soit le type de bien ou de surface,

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE»

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» PROGRAMME Lieu : BRUXELLES Pour tous, en fonction de l affectation du bâtiment : SOIT MODULE «DANS LE LOGEMENT INDIVIDUEL OU COLLECTIF < 10 UNITÉS)» (6 jours) SOIT

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

... au confort du gaz en réseau!

... au confort du gaz en réseau! ... au confort du gaz en réseau! OUI, le gaz en réseau arrive près de chez vous! Suite à un appel d offre public, votre commune a choisi de confier l installation du réseau local de gaz propane à TOTALGAZ,

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

Poste Immobilier Management et Services SA La compétence au service de l immobilier en Suisse

Poste Immobilier Management et Services SA La compétence au service de l immobilier en Suisse Poste Immobilier La compétence au service de l immobilier en Suisse Poste Immobilier Poste Immobilier le partenaire immobilier polyvalent de la Poste suisse et de tiers sélectionnés: Dans toute la Suisse,

Plus en détail

LA COUR DES BRASSEURS à Strasbourg- Cronenbourg

LA COUR DES BRASSEURS à Strasbourg- Cronenbourg LA COUR DES BRASSEURS à Strasbourg- Cronenbourg La vie de quartier aux portes de la Ville * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation,

Plus en détail

BATIMAT 7 novembre 2007

BATIMAT 7 novembre 2007 Le programme de recherche pour la réduction r par quatre des émissions de gaz à effet de serre dans l habitat individuel existant BATIMAT 7 novembre 2007 ADELIE ADELIE, une belle aventure 1840 : Dumont

Plus en détail

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies

Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies 2 Une nouvelle réglementation thermique pour faire des économies La facture annuelle de chauffage représente 900 en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 pour une maison basse consommation

Plus en détail

Participation à un projet européen de Smart Cities

Participation à un projet européen de Smart Cities Participation à un projet européen de Smart Cities DESTINATION Gaëtan Cherix Directeur Centre de Recherches Energétiques et Municipales, Martigny Georges Ohana Délégué à l énergie Services Industriels

Plus en détail

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout Qu'est-ce qu'une chaudière? Le rôle d'une chaudière est d'assurer une bonne combustion et de transférer le maximum d'énergie thermique aux circuits de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Quelles sont

Plus en détail

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2013

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2013 Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics Documentation média 2013 Profil Public cible Bureaux d architectes, d ingénieurs, de géomètres Entreprises de construction, de génie civil

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

Visuels de références

Visuels de références Visuels de références ENERCOBAT SARL Siège: 640 route du Martelet 74300 Châtillon sur Cluses 04 50 96 02 14 Centre Technique : 3 rue du pré Bénévix 74300 Cluses 04 50 34 79 48 / 06 33 33 44 49 www.enercobat.com

Plus en détail

Une autre façon de vivre à Lyon BBC. Bâtiment Basse Consommation

Une autre façon de vivre à Lyon BBC. Bâtiment Basse Consommation Une autre façon de vivre à Lyon BBC Bâtiment Basse Consommation 1 7 2-1 7 6 r u e d e S a i n t - C y r L Y O N 9 e Vivre à Lyon comme à la campagne Situé à l ouest de la Saône, à la lisière de Saint-Didier

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DOCUMENT COMPARATIF DES LABELS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Mercredi de l info du Mercredi 25 Mars 2009 «PERFORMANCE ENERGETIQUE ET BATIMENT A BASSE CONSOMMATION D ENERGIE» Le point sur les réglementations,

Plus en détail

SITUATION DE LA RÉSIDENCE

SITUATION DE LA RÉSIDENCE SITUATION DE LA RÉSIDENCE Les avantages d une vie proche de la nature avec un accès rapide au cœur de la cité. LYON, alliance parfaite entre tradition et modernité Lyon, classée au patrimoine mondial de

Plus en détail

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée Vous trouverez ci-après les principales dispositions nouvelles pour 2014 concernant la TVA et le CIDD. La loi de finances pour 2014 a été publiée au Journal Officiel du 30/12/2013. Elle officialise les

Plus en détail

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 INFORMATIONS GENERALES SERVICE CANTONAL DES CONTRIBUTIONS Nicolas Mathys Coordinateur de la formation et de l information Charte du SCC Charte SCC Respect

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

BÉNÉFICIEZ D UN ÉCO-CONSEIL SUBVENTIONNÉ ET RÉALISEZ DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BÉNÉFICIEZ D UN ÉCO-CONSEIL SUBVENTIONNÉ ET RÉALISEZ DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE THERMOGRAPHIE DE VOTRE BÂTIMENT BÉNÉFICIEZ D UN ÉCO-CONSEIL SUBVENTIONNÉ ET RÉALISEZ DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Les avantages de l éco-conseil Diagnostic de l efficacité énergétique de votre bâtiment Identification

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 4% de la consommation d énergie

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie un

Plus en détail

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires les fenêtres aluminium MILLET & la rt 0 la réponse aux exigences réglementaires La Réglementation Thermique 0 s applique d ores et déjà pour les bâtiments neufs du secteur tertiaire, public et les bâtiments

Plus en détail

Etude de faisabilité

Etude de faisabilité Etude de faisabilité Modèle de cahier des charges pour chaufferie dédiée Ce modèle de cahier des charges d étude de faisabilité a été réalisé dans le cadre de la Mission Régionale Bois-Energie Il est un

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

RENOVATION ENERGETIQUE

RENOVATION ENERGETIQUE RENOVATION ENERGETIQUE DES BATIMENTS DU TERTIAIRE : IL FAUT AGIR! Par le pôle Ecologie de Terra Nova Le 25 octobre 2013 La rénovation énergétique des bâtiments est une condition sine qua non de la réussite

Plus en détail