n 18 de la micronutrition Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "n 18 de la micronutrition Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères"

Transcription

1 n 18 Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères

2 Édito Protéger ses artères : trop d information tue l information Stopper les graisses, faire baisser le cholestérol, perdre du poids, faire du sport, manger Crétois, prendre des antioxydants, réduire le stress font partie des conseils destinés à nous aider à protéger nos artères. Pourtant, tous les sujets ayant subi un accident cardiaque n étaient pas forcément obèses ou hyperstressés ; certains faisaient même beaucoup de sport, d autres avaient un cholestérol tout à fait normal. Comment peut-on expliquer ces paradoxes, et mieux comprendre comment chacun d entrenous peut trouver les quelques conseils appropriés à son cas personnel? Après avoir, dans nos derniers Echos n 17, étudié avec vous les moyens de mieux vivre avec son cholestérol, nous vous proposons de vous livrer Les 4 secrets pour mieux protéger ses artères En vous souhaitant une bonne lecture! Bien amicalement, Docteur Didier Chos Le Président de l IEDM 20, rue Emériau Paris 2 Les Echos ont été réalisés par l Institut Européen de Diététique et Micronutrition (I.E.D.M.). Photos PiLeJe - Corbis - BSIP - Photodisc - Conception FLAMINGO COMMUNICATIONS - Photogravure et impression PREVIEW. Les schémas sont protégés par la loi du 11 mars 1957 concernant les Droits d Auteur. Dépôt légal : septembre 2006.

3 Echos Cholestérol et radicaux libres : bons ou mauvais? g A quoi sert le cholestérol? Le cholestérol est une graisse provenant pour un tiers de notre alimentation, les deux tiers restants étant fabriqués par notre foie. Sa mauvaise réputation fait oublier que le cholestérol est d une importance capitale car il est impliqué dans de nombreux processus vitaux : élément constitutif des membranes cellulaires, noyau central de certaines hormones, matière première de la vitamine D Les cellules ont donc besoin de cholestérol. Pour arriver jusqu aux cellules, il doit transiter par la circulation sanguine, ce qui nécessite le recours à un transporteur : le LDL. Il forme ainsi le LDLcholestérol. Il existe également le HDL, qui lui se charge de ramener le cholestérol au foie, ce qui lui vaut le nom de bon cholestérol. LDL Transporteurs qui amènent le cholestérol vers les cellules HDL Transporteurs qui amènent le cholestérol vers le foie où il est transformé avant d être éliminé g Les radicaux libres en quelques mots Un peu comme les métaux, notre organisme s oxyde et génère ce qu on appelle des radicaux libres. La production physiologique de radicaux libres est un phénomène naturel et est indispensable pour maintenir certains équilibres comme la mise en place de nos systèmes de défense. Mais ces radicaux libres sont de petites bombes moléculaires qui, en cas d excès, peuvent perturber le bon fonctionnement de l organisme. 3

4 Echos Oxydation, inflammation, coagulation : 3 moments clés pour réagir Bien comprendre les mécanismes physiologiques permet de mieux protéger ses artères en optant pour la solution la plus adaptée : g 1 ère étape : le LDL-cholestérol transporte par voie sanguine le cholestérol nécessaire aux cellules. Mais parfois, la quantité de LDL-cholestérol dans nos artères est supérieure à l utilisation qu en ont nos cellules et l excédent reste donc dans les artères. Si en parallèle les vaisseaux sanguins ont été agressés pendant des mois, voire des années par les radicaux libres, les failles créées par ces derniers vont permettre l insertion progressive des LDL-cholestérol au sein de la paroi de nos vaisseaux sanguins. g 2 ème étape : une fois insérés dans la paroi, les LDL-cholestérol vont s oxyder et perturber le bon fonctionnement de celle-ci. La paroi va alors attirer les macrophages (variété de globules blancs) dont le rôle est de nettoyer les parois des vaisseaux. Les macrophages vont se gorger de cholestérol et devenir des cellules spumeuses qui s étalent en stries graisseuses pour devenir ensuite la plaque d athérome. L évolution du stade des macrophages jusqu à celui de la plaque d athérome se fait grâce au processus d'inflammation. g 3 ème étape : si le processus d'inflammation se fait mal, la plaque d athérome est alors fragile et peut se rompre. En cas de fissure ou de rupture, la coagulation entre en jeu. Dans certains cas, une anomalie de la coagulation se produit, entraînant la formation d un bouchon pouvant aller jusqu à l obstruction de l artère. En se bouchant, elle prive le cœur d oxygène et c est la crise cardiaque. 4

5 1 Le LDL-cholestérol, point de départ du problème Parfois, il arrive que le taux de LDL-cholestérol dans le sang augmente. Deux situations physiologiques peuvent être à l origine de ce phénomène : g un dérèglement du récepteur au niveau de la membrane cellulaire empêche ces dernières de pouvoir utiliser le cholestérol en quantité voulue, g le LDL-cholestérol n arrive pas à être utilisé chez les sujets qui consomment trop de graisses saturées. De manière générale, il s agit de sujets en surpoids qui présentent une adiposité abdominale. A ce stade, un complément alimentaire à base de policosanols permet d aider à la baisse du LDL-cholestérol sans effets secondaires. En effet, d après 29 études répertoriées par Chen et ses collaborateurs, une dose journalière de 10 mg de policosanols permet de faire baisser le LDL-cholestérol de 20 % au bout de 2 mois. 5

6 Echos 2 Faire baisser l oxydation et l inflammation Lorsqu il y a trop de LDL-cholestérol présents dans nos artères, ils vont s oxyder et s insèreront d autant plus facilement dans les parois. Il faut savoir que les LDL peuvent avoir des tailles et des densités différentes. On sait aujourd hui que plus ils sont petits et de forte densité, plus ils sont dangereux. En effet, ils sont davantage sensibles à l oxydation, responsable par la suite du phénomène d inflammation et de la formation de la plaque d athérome. Les personnes à ce stade présentent généralement un embonpoint, un taux de triglycérides un peu élevé et un taux de bon cholestérol trop bas. Pour ces personnes, il est important de modifier leurs habitudes alimentaires en s orientant vers un modèle crétois. Le secret de longévité des Crétois : leur alimentation g Boissons : majoritairement de l eau, un verre de vin rouge ou une tasse de thé vert, g Viandes : 2-4 fois par semaine en privilégiant les volailles, g Poissons : 2 fois par semaine en préférant les poissons gras des mers froides, g Graisses : 2 à 3 cuillères à soupe par jour pour les femmes et 3 à 4 pour les hommes, d huile Olive-Colza, g Laitages : privilégier les laits fermentés. Pour les fromages, optez pour ceux à base de lait de chèvre ou de brebis, g Céréales : à chaque repas, elles apportent des fibres et des glucides lents, g Légumineuses : 1-2 fois par semaine, elles contribuent à diminuer le mauvais cholestérol, g Fruits : 3 fois par jour, crus ou cuits, g Légumes : à volonté, ils sont pleins de vitamines. Le résultat : une alimentation riche en vitamines, minéraux et oméga 3. Pour les personnes en surpoids, la consommation d un complément alimentaire antioxydant est également conseillée selon les besoins. 6

7 23 Prévenir l agrégation des plaquettes Comme nous l avons vu précédemment, l agrégation des plaquettes, permettant la coagulation, peut présenter des anomalies. L acide alpha-linolénique (contenu dans l huile de colza), ou oméga 3, contribue à protéger de cette anomalie. En effet, l Etude de Lyon menée en 1994 par le professeur Serge Renaud a démontré que le modèle alimentaire crétois permettait de prévenir 70 % du risque de récidives d un accident cardiaque. Les préconisations de l Etude de Lyon :- g davantage de pain, g davantage de légumes, g davantage de poissons, g moins de viande (bœuf, veau, porc) mais plus de volailles, g pas un jour sans fruit, g pas de beurre ni de crème mais une association d huiles d olive et de colza. Seul l acide alpha-linolénique pourrait prévenir à la fois l infarctus et le décès cardiaque. Optimiser ses apports en acides gras essentiels, et notamment en oméga 3, est à la portée de chacun. Ainsi, la consommation quotidienne de 2 à 3 cuillères à soupe d huile Olive-Colza chez les femmes permet de couvrir 62 % de leurs besoins en oméga 3. Pour les hommes, les recommandations sont de 3 à 4 cuillères pour des apports à hauteur de 65 % des recommandations nutritionnelles. Dans certains cas, une complémentation individualisée riche en oméga 3 peut être nécessaire pour contribuer à rééquilibrer les apports lipidiques. 7

8 Echos 4 Un bon équilibre entre glucides, lipides et protéines Il est important de garder un regard critique sur les conseils alimentaires destinés à faire baisser le mauvais cholestérol. En effet, un régime aberrant préconisait de baisser la proportion de lipides à % de la ration quotidienne en contrebalançant avec une ration de 60 % de glucides. Le résultat : des LDL, certes en légère baisse, mais avec une recrudescence des LDL denses et de petite taille, particulièrement dangereux pour la santé. Donc, évitons ce genre de manipulations et respectons la répartition judicieuse en protéines, glucides et lipides selon les principes suivants : Lipides 33 % Glucides < 50 % Protéines 15 % à 18 % En somme, les 4 secrets pour mieux protéger ses artères sont : g Diminuer le mauvais cholestérol quand il reste à un taux anormalement élevé en s aidant des policosanols. g Pour les personnes en surpoids, lutter contre l oxydation et l inflammation en adoptant le modèle alimentaire crétois, complété si besoin par la consommation d un complément alimentaire antioxydant. g Dans tous les cas, avoir des apports suffisants en acide alpha-linolénique grâce notamment à la consommation d huiles d olive et de colza. g Respecter les grands équilibres entre les différentes familles de nutriments (graisses, sucres, protéines) et éviter les manipulations nutritionnelles (comme se priver d une de ces 3 familles). 8

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

Echosde la micronutrition

Echosde la micronutrition N 8 N Spécial «Régime Crétois» édito... Vivre longtemps et bien portant n est-il pas notre souhait le plus cher? A ce titre, l extraordinaire longévité des Crétois a depuis longtemps intrigué médecins

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 49 SOMMAIRE Les seniors Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des seniors Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments alimentaires

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 42 SOMMAIRE L alimentation des sportifs Les chiffres clés Les besoins nutritionnels Comment adapter son alimentation? Les produits Herbalife A retenir Les

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

Cholestérol. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir

Cholestérol. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir Cholestérol Tout ce que vous avez toujours voulu savoir D où vient le cholestérol? La majeure partie du cholestérol présent dans notre corps est produit par l organisme lui-même. Un tiers de celui-ci provient

Plus en détail

Comment manger mieux au quotidien?

Comment manger mieux au quotidien? Comment manger mieux au quotidien? Alimentation : généralités Une alimentation équilibrée comporte : - Eau : au moins 1,5 l/jour - Fruits et légumes : crus et cuits 5 portions/jour - Féculents : pain,

Plus en détail

CHOLESTEROL GARDER LE CONTROLE PENDANT LA MENOPAUSE

CHOLESTEROL GARDER LE CONTROLE PENDANT LA MENOPAUSE CHOLESTEROL GARDER LE CONTROLE PENDANT LA MENOPAUSE 01 UNE PERIODE DE CHANGEMENTS Lorsque l on traverse une période de changement, il est parfois difficile de garder la maîtrise évènements. Ceci est particulièrement

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 64 HERBANEWS SOMMAIRE Les lipides Définition, rôles et particularités des lipides Quels sont les aliments sources de lipides? Les recommandations du PNNS

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

Remarquez que dans cette première leçon, l exercice

Remarquez que dans cette première leçon, l exercice Comment faire des graisses vos Remarquez que dans cette première leçon, l exercice dont vous parle Danièle a pour vocation de vous aider à trouver votre équilibre et à vous concentrer. Et elle précise

Plus en détail

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur...

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... 1 Les règles jeu Pour tous ceux qui font sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... Pour être en forme et le rester, pas de solution miracle! Choisis le TRIO GAGNANT : 1 Entraînement régulier

Plus en détail

.D abord par l alimentation!

.D abord par l alimentation! Comment préparer un match?.d abord par l alimentation! La spécificité de l alimentation lors de la pratique certains sports d équipe (basketball, handball, rugby ), tient dans la difficulté d alimentation

Plus en détail

Glucides Protéines - Lipides

Glucides Protéines - Lipides Glucides Protéines Lipides Le GPL dont notre corps a besoin Les Glucides ou s, moitié de nos calories. Ils sont notre carburant. doivent apporter un peu plus de la Mais où se cachentils? Dans tous les

Plus en détail

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Le GEM RCN. (Groupe d Etude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition)

Plus en détail

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire.

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire. En variant son alimentation il est possible de se faire plaisir en choisissant ce que l on aime tout en mangeant sainement pour se maintenir en bonne santé. Et cela ne rime pas forcément avec régime et

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE EQUILIBRE ALIMENTAIRE Sommaire Pourquoi mange t'on? Qu'est ce qui influence notre alimentation? Pourquoi manger équilibré? Comment manger équilibré? Les différents groupes d'aliments. La composition des

Plus en détail

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim.

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim. Marquez des points, mangez mieux! Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts reunica-interim.com Regles du jeu Garder votre cœur en bonne santé sera

Plus en détail

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Rappel 5 e : la digestion Les nutriments utilisés par les organes proviennent de la digestion

Plus en détail

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Le marathon, la randonnée le Trail, le Trek, le Raid le Nordic Walking, le triathlon sont quelques exemples de

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 38 SOMMAIRE Le soja Les chiffres clés Quelques précisions Les qualités nutritionnelles Les produits à base de soja Focus sur les isoflavones Le soja dans les

Plus en détail

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins.

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. Introduction : Bien manger : une simple complication! Simple parce que manger varié et le garant d une bonne santé

Plus en détail

L olivier et les sciences L alimentation méditerranéenne

L olivier et les sciences L alimentation méditerranéenne Enseignant 7.1 Les fiches pédagogiques Enseignant vous offrent un diaporama des principales données sur l oivier et les sciences. Notes La fiche Les outils Enseignant vous propose des exercices sous forme

Plus en détail

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé.

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Boissons énergétiques et de récupération garanties sans dopage. www.effinov-sport.fr Optimisez

Plus en détail

Foire aux questions. www.nutreine.fr

Foire aux questions. www.nutreine.fr Foire aux questions PHILOBIO est un programme de complémentation alimentaire biologique à base de farine de lin, de sarrasin et de fenouil, de fibres solubles d agave et de polyphénols de raisin et de

Plus en détail

PRINCIPES DE NUTRITION

PRINCIPES DE NUTRITION Module MI 1: «Métabolisme et nutrition» PRINCIPES DE NUTRITION «Mal alimentation» But alimentation Apports : Sous-nutrition +++ Insuffisance Mauvaise proportion Carences Sur-nutrition Obésité, Cancers

Plus en détail

Liste des aliments (Hypercholestérolémie)

Liste des aliments (Hypercholestérolémie) Groupes alimentaires Produits laitiers Viande ou poisson ou œuf Féculents Liste des aliments (Hypercholestérolémie) Aliments conseillés Aliments à limiter Aliments déconseillés -Lait entier -Fromage fondu

Plus en détail

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire»

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire» Présentation faite par l ADES «animation, diététique, hygiène alimentaire» Les bases de l équilibre alimentaire Pourquoi mange-t-on? Aliments = source d énergie Nutriments énergétiques Protéines 1g = 4

Plus en détail

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles 1 1- Les grandes familles d aliments 7 familles (avec boissons). Aliments d une même famille : interchangeables Ä Bol de lait = morceau

Plus en détail

aliment? Quelle conclusion en tirer?

aliment? Quelle conclusion en tirer? Comment lire l étiquetage d un Zeynep YAGMUR aliment? Quelle conclusion en tirer? Diététicienne au Réseau Santé diabète De quoi est composé l étiquetage? = mention sur un aliment pour indiquer des informations

Plus en détail

Bien manger pour ta santé

Bien manger pour ta santé Bien manger pour ta santé La pyramide alimentaire est une façon imagée de présenter les aliments indispensables en grande quantité ainsi que ceux dont tu en as le moins besoin. Sa forme te permet de comprendre

Plus en détail

Les défis de l alimentation

Les défis de l alimentation Les défis de l alimentation Des solutions pour chacun Mons, le 4 mars 2009 Véronique Tellier Pas d échappatoire aux questions existentielles quand on parle d alimentation D où venons- nous? Qui sommes-nous?

Plus en détail

ALIMENTATION DU DIABETIQUE. LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne

ALIMENTATION DU DIABETIQUE. LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne ALIMENTATION DU DIABETIQUE LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne n L alimentation du diabétique est à peu de choses près celle recommandée à une personne de même âge, du même sexe, ayant

Plus en détail

LES HUILES ALIMENTAIRES

LES HUILES ALIMENTAIRES LES HUILES ALIMENTAIRES Pourquoi consommer des huiles végétales? Pour un bon fonctionnement, notre organisme a besoin de lipides. Ils lui apportent les acides gras dont il ne peut se passer. Si nous écartons

Plus en détail

COMPRENDRE ET ANTICIPER LES CHANGEMENTS DE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS

COMPRENDRE ET ANTICIPER LES CHANGEMENTS DE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS Compte rendu Session du jeudi 14 mai 2009 COMPRENDRE ET ANTICIPER LES CHANGEMENTS DE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS QUELLES REPONSES POUR LES INDUSTRIELS AUX ENJEUX SUR LE MARCHE DES PRODUITS AGRO-ALIMENTAIReS?

Plus en détail

Quelles informations les étiquettes doivent-elles obligatoirement reprendre?

Quelles informations les étiquettes doivent-elles obligatoirement reprendre? Étiquette alimentaire Une partie des informations reprises sur les étiquettes alimentaires est imposée par la loi et est donc obligatoire. La législation belge se base sur des directives européennes. Quelles

Plus en détail

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie Dr Laurence PLUMEY LE GR AND LIVRE DE L ALIMENTATION Connaître les aliments Bien se nourrir à tout âge de la vie, 2014 ISBN : 978-2-212-55740-4 Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation Table des

Plus en détail

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique.

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique. POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE, BESOINS ET RYTHMES ALIMENTAIRES I- BESOINS NUTRITIONNELS L'alimentation de l'adolescent doit : - Respecter la répartition et l équilibre entre les principaux nutriments

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le bon gras, c est quoi?

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le bon gras, c est quoi? VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Le bon gras, c est quoi? Depuis maintenant plusieurs décennies, c est toujours la même rengaine: il faut manger moins de graisses animales et privilégier

Plus en détail

Devoirs de préparation Module 10

Devoirs de préparation Module 10 Devoirs de préparation Module 10 Maladies liées à l alimentation Il existe différentes maladies liées à l alimentation. Certaines sont liées à une mauvaise alimentation, d autres sont congénitales et se

Plus en détail

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Introduction Les habitudes alimentaires et le mode de vie sont fortement impliquées dans l augmentation d incidence de

Plus en détail

L acide myristique du lait : ami ou ennemi?

L acide myristique du lait : ami ou ennemi? LA PAROLE EST À LA DÉFENSE! L acide myristique du lait : ami ou ennemi? Dr Henry Dabadie Service de nutrition, hôpital Haut-Lévêque, CHU de Bordeaux Médecin chercheur, le docteur Dabadie vient d'animer

Plus en détail

«Protéines? Tabous & Réalité»

«Protéines? Tabous & Réalité» «Protéines? Tabous & Réalité» "Nous sommes en fait bien plus que ce que nous mangeons, mais ce que nous mangeons peut en fait nous aider à devenir bien plus que ce que nous sommes." Adèle Davis Les protéines,

Plus en détail

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors?

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Magali Jacobs Cellule de Recherche et d Expertise Diététique de l Intitut Paul Lambin (CeRED-IPL) Plan de l exposé «Senior»? Prévention

Plus en détail

Formation diététique et restauration

Formation diététique et restauration L alimentation Formation diététique et restauration Janvier 2016 L alimentation doit apporter une quantité suffisante des différents nutriments nécessaires pour assurer la couverture de l ensemble des

Plus en détail

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Leçon 4 www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Introduction L insuline est une substance fabriquée dans le pancréas et déversée dans le sang. C est une hormone et

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Présenté par Simon Bérubé, M.D. 8 avril 2008 Plan Les facteurs de risque Les habitudes de vie Signes et symptômes Prise en charge médicale, quand

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le nouveau végétarisme sort ses griffes!

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le nouveau végétarisme sort ses griffes! VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Le nouveau végétarisme sort ses griffes! De plus en plus de personnes se laissent tenter par le végétarisme. En toile de fond, la conversion a parfois lieu

Plus en détail

Les alicaments. } L alicament ou aliment fonctionnel est une invention de l industrie agro-alimentaire combinant la notion d aliment et de médicament.

Les alicaments. } L alicament ou aliment fonctionnel est une invention de l industrie agro-alimentaire combinant la notion d aliment et de médicament. Qu est-ce qu un alicament? (également appelé aliment fonctionnel ou nutraceutique) } L alicament ou aliment fonctionnel est une invention de l industrie agro-alimentaire combinant la notion d aliment et

Plus en détail

Graisses & Huiles Graisses & Huiles

Graisses & Huiles Graisses & Huiles Graisses & Huiles Graisses & Huiles Les dix questions les plus fréquentes Les graisses assurent plusieurs fonctions importantes dans l organisme. Outre leur rôle de fournisseur d énergie, les graisses

Plus en détail

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez L alimentation dans le monde Bcp de maladies liées à notre type d alimentation Malnutrition Excès ou carence de nutriments

Plus en détail

Sommaire Les Repas «La base d une alimentation personnalisée» Le Petit Déjeuner : La crème Budwig. «La base d une alimentation personnalisée»

Sommaire Les Repas «La base d une alimentation personnalisée» Le Petit Déjeuner : La crème Budwig. «La base d une alimentation personnalisée» Sommaire Les Repas FB.1 FB.1 Sommaire FB.2 Le petit déjeuner FB.4 Le gouter FB.5 Le dîner (souper) FB.6 Assiette Kousmine du sportif Entrainement du matin FB.7 Assiette Kousmine du sportif Entrainement

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Régimes «low-carb»: raison ou déraison?

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Régimes «low-carb»: raison ou déraison? VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Régimes «low-carb»: raison ou déraison? La popularité des régimes de type «Atkins» est phénoménale outre-atlantique. En Belgique, le régime et ses nouvelles

Plus en détail

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 1 Pour aborder la prise en charge d un patient, il est essentiel de connaître et d acquérir certaines connaissances relatives à son alimentation.

Plus en détail

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES Les Glucides sont la source d'énergie par excellence de l'organisme. Ils sont dégradés en glucose par l'organisme au cours de la digestion. On distingue 2 catégories

Plus en détail

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE CHOLESTEROL. GabrieleJasmin@Fotolia DES REPONSES CLAIRES

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE CHOLESTEROL. GabrieleJasmin@Fotolia DES REPONSES CLAIRES LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE CHOLESTEROL GabrieleJasmin@Fotolia DES REPONSES CLAIRES Risque Cardiovasculaire global Certains comportements de notre vie de tous les jours augmentent notre probabilité de faire

Plus en détail

La diététique du rugby

La diététique du rugby La diététique du rugby UFR APS Jeudi 23 avril 2015 1 L alimentation au cœur de la performance 2 «De deux athlètes d égale valeur et d entraînement identique, l athlète ayant la meilleure performance est

Plus en détail

de la micronutrition n 20 DOSSIER : Et si j arrêtais de fumer? Micronutrition et sevrage tabagique

de la micronutrition n 20 DOSSIER : Et si j arrêtais de fumer? Micronutrition et sevrage tabagique de la micronutrition n 20 DOSSIER : Et si j arrêtais de fumer? Micronutrition et sevrage tabagique Édito 13 millions* C est le nombre de fumeurs en France. 60 %* d entre eux souhaitent s arrêter. Au bout

Plus en détail

Comportements alimentaires et satisfaction des besoins.

Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. PARTIE II : ALIMENTATION, PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. Introduction : L organisme prélève dans son milieu les aliments qu

Plus en détail

PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL?

PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL? PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL? PLAN DE L EXPOSÉ 1. INTRODUCTION 1.1 ÉPIDÉMIOLOGIE 1.2 FACTEURS ENTRAÎNANT UNE PRISE DE POIDS 2. RISQUES LIÉS AU SURPOIDS ET À

Plus en détail

Une édition de la Mutualité libérale. Cholestérol. ENTRETENEZ VOTRE CAPITAL SANTé!

Une édition de la Mutualité libérale. Cholestérol. ENTRETENEZ VOTRE CAPITAL SANTé! Une édition de la Mutualité libérale Cholestérol ENTRETENEZ VOTRE CAPITAL SANTé! 2 Introduction Les maladies cardiovasculaires sont une importante cause de décès chez les hommes et chez les femmes. Un

Plus en détail

Le mode de vie sain CONSEILS SUR L ALIMENTATION ET L EXERCICE. (Langue Française) Il corretto stile di vita (LINGUA FRANCESE)

Le mode de vie sain CONSEILS SUR L ALIMENTATION ET L EXERCICE. (Langue Française) Il corretto stile di vita (LINGUA FRANCESE) Le mode de vie sain CONSEILS SUR L ALIMENTATION ET L EXERCICE (Langue Française) Il corretto stile di vita (LINGUA FRANCESE) Lilly Que faire pour contrôler le Diabète? Le diabète est une maladie chronique

Plus en détail

Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère.

Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère. 2. Les Aliments Lire p.71 2 définitions: Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère. Nutriments (aliments simples): Substances nutritives contenues dans les

Plus en détail

Le diabète est une pathologie se présentant sous deux formes distinctes :

Le diabète est une pathologie se présentant sous deux formes distinctes : DEFINITI ION LE REGIME DIABETIQUE POUR LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES Le diabète est une pathologie se présentant sous deux formes distinctes : DNID ou diabète non insulino dépendant Lié à une insulinorésistane,

Plus en détail

Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe?

Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe? Chapitre 3 Malbouffe ou bonne bouffe? Aujourd hui les gens savent que la santé va de pair avec une alimentation saine. Pourtant, selon les enquêtes nutritionnelles les plus récentes, l alimentation des

Plus en détail

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION Document réalisé par des médecins et infirmières du travail de l AIST 84, médecin préventionniste et diététicienne, du centre d examen de santé CPAM 84, éducateur pour la santé du Codes 84. Avec le soutien

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

Les graisses alimentaires, origine, catégories, rôle et conseils alimentaires.

Les graisses alimentaires, origine, catégories, rôle et conseils alimentaires. 1 Les graisses alimentaires, origine, catégories, rôle et conseils alimentaires. Le constat Avec les protides et les glucides, les graisses alimentaires, plus couramment appelées lipides, constituent les

Plus en détail

100 habitudes pour maigrir

100 habitudes pour maigrir Perdre du gras à long terme et ne jamais le reprendre Aurèle Mariage Sommaire Mise en garde... 6 Introduction... 7 A propos de l auteur... 9 Les habitudes et la motivation... 10 1. Prendre (et avoir) de

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 PLAN DE L EXPOSE Pourquoi mange-t-on? Spécificités pour l enfant La pyramide alimentaire Besoins nutritionnels par tranches d âges Comportements POURQUOI MANGE-T-0N?

Plus en détail

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands X. FRUITS ET LEGUMES En Normandie La Normandie propose tout au long de l'année une vaste gamme de légumes frais d'excellente qualité. En effet, la région représente 3% de la production légumière française

Plus en détail

MENOPAUSE. Le saviez-vous? Surveillez votre taux de cholestérol. www.fruitdorproactiv.fr DEMANDEZ CONSEIL À VOTRE MÉDECIN LE GUIDE PRATIQUE

MENOPAUSE. Le saviez-vous? Surveillez votre taux de cholestérol. www.fruitdorproactiv.fr DEMANDEZ CONSEIL À VOTRE MÉDECIN LE GUIDE PRATIQUE Le saviez-vous? L importance des maladies cardiovasculaires chez la femme est en général sous-estimée. Pourtant, l un des effets secondaires de la ménopause est l augmentation du taux de cholestérol qui

Plus en détail

LES 15 principaux regimes existants

LES 15 principaux regimes existants NEWS MENSUELLE 1 LES 15 principaux regimes existants Le surpoids et l obésité, qui touchent respectivement 32 % et 15 % des personnes de plus de 18 ans en France en 2010, constituent un véritable problème

Plus en détail

CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON. 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve)

CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON. 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve) CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve) 1.1 Adopter une alimentation équilibrée : Veiller aux quantités,

Plus en détail

Mis à jour le 3 avril 2009 Service Enfance/Jeunesse. Service Enfance/Jeunesse La Celle Saint-Cloud 01.30.78.10.36

Mis à jour le 3 avril 2009 Service Enfance/Jeunesse. Service Enfance/Jeunesse La Celle Saint-Cloud 01.30.78.10.36 Mis à jour le 3 avril 2009 Service Enfance/Jeunesse Service Enfance/Jeunesse La Celle Saint-Cloud 01.30.78.10.36 Le temps du repas est aujourd hui conçu comme un moment privilégié de la journée d un enfant.

Plus en détail

Alimentation et idées reçues

Alimentation et idées reçues Fiche pédagogique Thème : Alimentation Niveau : Lycée Durée : 1 h Alimentation et idées reçues Personnes ressources : Professeur SVT, ESF, EPS, personnel de restauration, Infirmier scolaire, CESC Pour

Plus en détail

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/ MANGER ET BOUGER Objectifs : - Comprendre l importance de manger de façon équilibrée : identifier de quoi est constitué le corps humain comprendre que chaque aliment a un intérêt pour le corps humain identifier

Plus en détail

L ALIMENTATION. Le corps au travail

L ALIMENTATION. Le corps au travail L ALIMENTATION Sommaire 1. Apprendrs à connaitre ton corps 2. Equilibre ton alimentation pour répondre aux besoins de ton organisme 3. Joue la variété, jongle avec tous les aliments Apprends à connaitre

Plus en détail

ALIMENTATION PLAN ET METHODE

ALIMENTATION PLAN ET METHODE ALIMENTATION PLAN ET METHODE 3 Rôles ; Sociologique communication, échange. Psychologique goût, plaisir. Nutritionnel apport d éléments indispensables (vitam., minéraux, énerg.) Comment? MANGER DE TOUT

Plus en détail

Tâche : Les problèmes du système excréteur urinaire

Tâche : Les problèmes du système excréteur urinaire Les problèmes du système excréteur urinaire http://www.bioweb.lu/anatomie/rein/rein.jpg Guide de l enseignant Document de travail RienST_guide de l'enseignant modifié.doc 1 Nous avons choisi façon de présenter

Plus en détail

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013 Programme facteur de risques cardiovasculaires Déroulement de l atelier Atelier alimentation présenté par, diététicienne et ingénieur en nutrition Comment se nourrir quand on a des facteurs de risque cardiovasculaire?

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 62 HERBANEWS SOMMAIRE Les protéines Définition, rôles et particularités des protéines Les recommandations du PNNS et comment y arriver? Quels sont les aliments

Plus en détail

Alimentation et sport

Alimentation et sport Alimentation et sport Sommaire Pyramide alimentaire pour les athlètes Alimentation et activité physique Application au quotidien dans l entraînement 2 Qui a besoin d une alimentation sportive? 3 Pyramide

Plus en détail

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste Nutrition du sport ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com Qu'est ce que l'équilibre alimentaire? - aucun aliment interdit

Plus en détail

Lorsque vous commencez à prendre du poids en ayant un excédent de graisse au niveau du ventre, vous basculez dans un état qui favorise les maladies.

Lorsque vous commencez à prendre du poids en ayant un excédent de graisse au niveau du ventre, vous basculez dans un état qui favorise les maladies. Selon l organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 1,9 milliard d adultes souffraient de surpoids en 2014. Parmi eux, plus de 600 millions étaient obèses. Ces chiffres sont alarmants d autant plus

Plus en détail

Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques

Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques Position officielle du comité consultatif scientifique d ENSA Introduction Depuis de nombreuses

Plus en détail

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant.

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant. Introduction P erdre du poids... facile à dire, mais pas facile à faire. Et la tâche est encore plus ardue si on veut tout à la fois, c est-à-dire maigrir sans fatigue, sans carences, tout en gardant le

Plus en détail

Mot de Dr. Ray Strand, spécialiste en Médecine nutritionnelle

Mot de Dr. Ray Strand, spécialiste en Médecine nutritionnelle Mot de Dr. Ray Strand, spécialiste en Médecine nutritionnelle La plupart des gens ne comprennent pas vraiment le concept de médecine nutritionnelle et moins de personnes encore celui de la nutrition cellulaire.

Plus en détail

L équilibre alimentaire

L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire EAU Seule boisson indispensable PRODUITS SUCRES Limiter le sucre : desserts sucrés, boissons sucrées (Sodas, sirop ) Des aliments pour une journée (1 part = 1 fois par jour) MATIERES

Plus en détail

CHAPITRE 7 COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES ET SATISFACTION DES BESOINS

CHAPITRE 7 COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES ET SATISFACTION DES BESOINS CHAPITRE 7 COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES ET SATISFACTION DES BESOINS Nous trouvons dans les aliments que nous consommons les substances indispensables au renouvellement des constituants de l organisme et

Plus en détail

Lire les étiquettes d information nutritionnelle

Lire les étiquettes d information nutritionnelle Lire les étiquettes d information nutritionnelle Au Canada, on trouve des étiquettes d information nutritionnelle sur les emballages d aliments. Ces étiquettes aident les consommateurs à comparer les produits

Plus en détail

Le petit-déjeuner. Base de l équilibre alimentaire

Le petit-déjeuner. Base de l équilibre alimentaire Le petit-déjeuner Base de l équilibre alimentaire Quelques faits 7 visites sur 10 à un médecin sont directement ou indirectement lié à la nutrition Ces 20 dernières années ont témoigné une croissance rapide

Plus en détail

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité?

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Parole d expert Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Panel d experts autour de Eric HAUBRUGE, Vice-Recteur de Gembloux Agro Bio Tech et Frédéric FRANCIS, ULg - Unité d entomologie Avec

Plus en détail

Nutrition santé cardiaque. Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque

Nutrition santé cardiaque. Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque Nutrition santé cardiaque Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque Les sujets du jour Les directives pour une saine alimentation; Bien manger avec le Guide alimentaire canadien;

Plus en détail

Cancer de la prostate

Cancer de la prostate Série prévention Cancer de la prostate Comment réduire votre risque personnel Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Cancer de la prostate Comment réduire votre risque personnel Le

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 55 SOMMAIRE Les fibres Mieux connaître les fibres Focus sur les rôles des fibres Les apports conseillés Les sources de fibres Le Complément Alimentaire à Base

Plus en détail

Vivre sainement. Fransk

Vivre sainement. Fransk Vivre sainement Fransk 1 Pourquoi vivre sainement? Le mode de vie saine est importante pour maintenir une bonne santé. Un équilibre sain entre l alimentation et l activité physique. Mais une vie saine

Plus en détail

BIEN SE NOURRIR AU QUOTIDIEN. Irène Rolfo Diététicienne diplômée HES

BIEN SE NOURRIR AU QUOTIDIEN. Irène Rolfo Diététicienne diplômée HES BIEN SE NOURRIR U QUOTIDIEN Irène Rolfo Diététicienne diplômée HES BIEN SE NOURRIR, C EST Etre un mangeur serein. Bien se nourrir aide à rester en santé, tout comme une activité physique régulière et une

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Nov2011 2 Nos besoins quotidiens Protéines Pour aider à construire et à maintenir la masse

Plus en détail