Christophe Najdovski

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Christophe Najdovski"

Transcription

1 Christophe Najdovski Le candidat Europe Ecologie Les Verts pour Paris Le projet des écologistes pour

2 Les 7 ENGAGEMENTS de Christophe NAJDOVSKI Rendre le logement moins cher pour toutes et tous Vivre à Paris est un luxe qu un nombre croissant de familles ne peut plus se permettre. Je souhaite agir de manière volontariste afin que Paris ne devienne pas une ville-musée où l on ne trouverait plus que des ménages aisés et des touristes. Vivre mieux à Paris, c est d abord pouvoir accéder à un logement décent, correspondant aux nécessités de chaque famille, de chaque Parisienne et de chaque Parisien, quelle que soit sa situation. «Mieux se déplacer en redonnant la priorité aux piétons et aux cyclistes» Le tout voiture a prévalu à Paris depuis de nombreuses années. Il doit céder la place à un meilleur partage de l espace public. Je souhaite entrer pleinement dans le 21ème siècle et construire une ville qui donne la priorité aux piétons, aux vélos et aux enfants. La ville de Paris n a pas accordé au vélo la place nécessaire. Je veux inverser la tendance pour que Paris devienne la capitale du vélo! «Mieux respirer et vivre en meilleure santé» Je veux protéger la santé des Parisiennes et des Parisiens, particulièrement celle des plus fragiles, des enfants et des personnes âgées. Vivre mieux à Paris, c est mieux respirer en réduisant la place de la voiture et les émissions de particules fines liées au diesel, être mieux informés pour une meilleure prévention et améliorer l accès aux soins pour toutes et tous. Je souhaite qu on soigne mieux les habitantes et les habitants de Paris, mais également que l on s attaque aux racines des maladies. «Mieux s alimenter» Paris, capitale écologique, doit mettre l alimentation au cœur de sa politique publique. Les Parisiennes et les Parisiens ne doivent pas avoir à sacrifier la qualité de leurs repas au coût des aliments : contre la malbouffe, Paris doit montrer l exemple! Il est temps de rendre à l alimentation la place qui lui revient dans les politiques publiques. C est une question de justice sociale autant qu une question de santé publique. «Mieux vivre ensemble» Je veux une ville d égalité ou chacune et chacun puisse trouver sa place. Aucune barrière, sociale ou physique, ne doit séparer les Parisiennes et les Parisiens et aucune discrimination ne doit être tolérée. La vie démocratique doit permettre à toutes les citoyennes et tous les citoyens d être partie prenante des décisions les concernant, à l échelle des quartiers comme au niveau parisien. «Mieux vivre avec la Seine et ses canaux» Je veux rendre la Seine aux Parisiennes et les Parisiens. La Seine est le trait d union qui rassemble les habitants de Paris autour d une même histoire et d un même parcours. Séparé de la ville par des voies rapides, je souhaite que chacune et chacun puisse se réapproprier le fleuve en lui apportant une dimension récréative, écologique et citoyenne et d en faire, plus que jamais, le symbole de Paris. «Mieux travailler, mieux échanger, mieux consommer» Je veux faire de Paris le fer de lance de l émergence de nouveaux modes de consommation, de travail et d échange. Une capitale à la pointe du développement de l Economie sociale et solidaire, de l économie du lien social, de la solidarité, de la création non seulement de richesses monétaires, mais également de partage et de bienfaits pour la société dans son ensemble. Je souhaite que Paris soit un lieu où il fait bon vivre mais aussi bon travailler. 2

3 ENGAGEMENT N 1 «Mieux se loger» Rendre le logement moins cher pour toutes et tous Vivre à Paris est un privilège qu un nombre croissant de familles ne peut plus se permettre. Les ménages parisiens consacrent en moyenne 20% de leurs revenus pour se loger. La mairie de Paris se doit d agir de manière touristes. Vivre mieux à Paris, c est d abord pouvoir accéder à un logement décent, correspondant aux nécessités de chaque famille, de chaque Parisienne et de chaque Parisien, quelle que soit sa situation. 1 Rendre les logements accessibles à toutes et tous Je renforcerai les obligations de production de logements sociaux afin d atteindre un objectif d au moins 6000 logements sociaux par an et de 30% de logements sociaux en Pour véritablement répondre aux besoins, 50% d entre eux devront être des logements très sociaux. Un effort particulier de rééquilibrage entre les arrondissements devra être opéré vers l ouest de Paris, afin de favoriser la mixité sociale. Je rendrai plus efficaces et plus transparentes les attributions de logements sociaux à Paris en anonymisant les procédures d attribution. Outre le système de «points» qui permet de hiérarchiser les demandes les plus prioritaires, anonymiser les dossiers (enlever nom, prénom et adresse) lors des passages en Commission d attribution assurera une égalité de traitement et réduira les discriminations dont peuvent être victimes une partie des demandeurs. Je mettrai en place une Charte entre la ville et les promoteurs, afin de les contraindre à produire du logement à un coût abordable. Il faut atteindre un taux de construction de 50% de surface en logements dans toute opération d aménagement. Je mettrai en place une filière de production de logements intermédiaires et conventionnés, notamment à travers la mobilisation des investisseurs institutionnels. La ville de demain, ce n est pas celle des Tours : elles sont énergivores, ne respectent pas le patrimoine de Paris et, en concentrant l emploi sur Paris, contribuent à la spéculation immobilière et à l augmentation des loyers. Je m engage à un urbanisme soutenable, respectueux du paysage parisien et permettant d aménager une ville compacte qui préserve des espaces de respiration. Je faciliterai l accès au logement des jeunes, en accompagnant l encadrement des loyers prévu par la loi dite «Duflot II». Je créerai 1000 logements par an à destination des jeunes, afin que davantage d entre eux puissent se loger à des loyers plus abordables. Je simplifierai également la colocation, dans le parc privé comme dans le parc social, en améliorant l information à destination des colocataires afin de limiter les conflits juridiques qui peuvent découler de cette situation locative. Je favoriserai le développement de l habitat partagé et développerai des appels à candidatures en mettant à disposition des parcelles réservées. Créer 1000 logements par an pour les jeunes 3

4 2 Atteindre un objectif zéro logement et bureau vides On estime qu environ 10% des logements parisiens sont vacants ou utilisés pour de très courtes durées, notamment par des touristes. Une partie non négligeable de ce parc pourrait pourtant permettre d améliorer la situation de nombreux ménages. Je mobiliserai les services de la Ville de Paris afin d identifier les logements vacants. Je mettrai en place un suivi individuel des propriétaires afin d identifier les raisons de la vacance et de subventionner les travaux de rénovation nécessaires à la remise sur le marché, sous conditions de conventionnement des logements. J engagerai un travail de communication afin d inciter les propriétaires à remettre leurs biens sur le marché locatif, y compris à travers le dispositif d intermédiation locative «Louer solidaire et sans risque» qui existe déjà à Paris mais qui devra être étendu. J inciterai les propriétaires de résidences secondaires à louer leur logement et limiterai les autorisations de la Ville de Paris afin de réduire le nombre de locations meublées touristiques. Je transformerai jusqu à m2 de bureaux vides en logements en encourageant fiscalement leur reconversion. 3 Rénover les bâtiments pour réduire les factures et créer des emplois Je ferai de la lutte contre la précarité énergétique grâce à la rénovation thermique une priorité de ma mandature. La rénovation thermique permet à la fois de créer des emplois, de réaliser des économies d énergie et de réduire les dépenses des ménages parisiens, alors que les charges énergétiques ont augmenté de 164 en un an. C est pourquoi je lancerai dès le début de la mandature un «Plan 1000 immeubles» ciblant les bâtiments les plus énergivores. Je renforcerai l Agence parisienne du climat (APC), notamment dans dans son rôle d accompagnement des travaux des copropriétés. Je mettrai à disposition des ménages en situation de grande précarité énergétique un «chèque énergie» pour les aider à payer leurs factures. J engagerai la rénovation des bâtiments publics. D ici 2020, l ensemble des 600 écoles parisiennes devront être rénovées. Je lancerai un plan de rénovation thermique des équipements publics les plus énergivores, en particulier les piscines, gymnases et musées, afin de réduire de 30% les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre d ici Transformer m2 de bureaux vides en logements EN 6000 NOUVEAUX LOGEMENTS 4

5 ENGAGEMENT N 2 «Mieux se déplacer en redonnant la priorité aux piétons et aux cyclistes» Le tout voiture qui a prévalu à Paris depuis de nombreuses années doit céder la place à un meilleur partage de l espace public. Il est temps d entrer pleinement dans le 21ème siècle et de construire une ville qui donne la priorité aux piétons, aux vélos et aux enfants, plutôt qu à la voiture. La ville de Paris n a pas accordé au vélo la place nécessaire. Je veux inverser la tendance pour que Paris devienne la capitale mondiale du vélo! 1 Etoffer considérablement l offre de transports en commun Je bouclerai le tramway des Maréchaux à l ouest de Paris, entre la porte de la Chapelle et le pont de Garigliano, afin de mieux desservir les portes Maillot et d Auteuil, ainsi que le bois de Boulogne. En concertation avec les communes de la Métropole du Grand Paris, je lancerai la réalisation du tramway du Grand Paris, qui longera la Seine sur les quais hauts rive droite et se poursuivra à l est comme à l ouest, au delà de Paris. Je développerai des navettes fluviales publiques, afin d offrir un mode de déplacement complémentaire aux Parisiennes et aux Parisiens via un axe structurant de Paris. J améliorerai l offre de bus et de métros pour en augmenter la fréquence, ainsi que l amplitude d ouverture. Les lignes 1 et 14 puis la ligne 4 seront ouvertes toute la nuit durant les week-ends. Pour faciliter l utilisation des transports, je créerai un Pass Mobilités permettant d accéder aux transports en commun, Vélib, Autolib, et à l offre de taxis. A chaque ménage parisien qui vendra sa voiture, un abonnement d un an au Pass Mobilités sera offert. A chaque ménage parisien qui vendra sa voiture, j offrirai un Pass Mobilités pour une durée de un an. 5

6 2 Faire de Paris la capitale du vélo 3 Je multiplierai par cinq l investissement en faveur du vélo, qui passera de 25 à 125 millions d euros sur la mandature. Pour faciliter et sécuriser l utilisation du vélo, je créerai de nouvelles pistes cyclables sécurisées sur les grands axes. Les places et les portes de Paris seront réaménagées pour des traversées en toute sécurité. Je mettrai également en place des parkings sécurisés pour les vélos, notamment autour des stations de tramway et des gares RER et SNCF, comprenant des antivols intégrés. Je créerai des places de stationnement pour les deux roues (vélos et deux roues motorisées) sur la chaussée afin de réduire les entraves sur les trottoirs. J aiderai les Parisiennes et les Parisiens à acheter un vélo en élargissant l aide actuelle à l achat d un vélo électrique aux vélos «classiques», pour la porter à 50% du prix d achat, dans la limite de 400. Pour tout achat d un vélo chez un vélociste agréé, un «chèque vélo» d un montant de 50 permettra de bien s équiper (achat d un casque, d un antivol,...). Partager l espace public en favorisant les circulations douces Afin de donner la priorité aux circulations douces, à la marche, aux vélos, aux transports collectifs, je réaménagerai des places et des rues de Paris, en commençant par la Place de la Bastille, de la Nation, et de la Concorde. Pour créer plus d espaces verts et de convivialité, je végétaliserai l espace public, les toits et les façades. Je mobiliserai les places de parkings inutilisées des bailleurs sociaux et lancerai un plan de reconquête des parkings souterrains. L opération «Paris respire» sera étendue, et dans certains cas tournée vers les enfants avec un dispositif «La rue aux enfants», afin que dans chaque quartier, des rues peu passantes leur soient dédiées, pour y jouer et s y promener en toute sécurité. Je ferai de la Petite ceinture une grande coulée verte autour de Paris, ouverte aux piétons, à des activités culturelles, sportives ou de jardinage. Je développerai les stations d autopartage, et développerai un site internet dédié aux déplacements partagés et aux voitures en libre service (autopartage, Autolib, covoiturage). Le label destiné à identifier les entreprises d autopartage sera étendu aux Parisiennes et aux Parisiens. 6

7 TRAM Grand Paris Seine Petite ceinture Promenade plantée De la Seine aux bois Trame verte TRAM Grand Paris Seine Petite ceinture Promenade plantée De la Seine aux bois Trame verte Relier les parcs parisiens entre eux Relier les parcs entre eux 7

8 ENGAGEMENT N 3 «Mieux respirer et vivre en meilleure santé» Protéger la santé des Parisiennes et des Parisiens et lutter contre la pollution de l air Je veux protéger la santé des Parisiennes et des Parisiens, particulièrement celle des plus fragiles, des enfants et des personnes âgées. Vivre mieux à Paris, c est mieux respirer en réduisant la place de la voiture et les émis- aux soins pour toutes et tous. Mon projet en matière de santé repose sur trois piliers : la santé environnementale, l accès de toutes et tous à des soins de qualité, la prévention. 1 Donner de l air à Paris pour mieux respirer Je créerai un grand «Réseau vert» reliant la Seine, les canaux, la Petite ceinture, les Bois de Boulogne et de Vincennes, et les grands parcs parisiens à travers des voies piétonnes et cyclables qui rendront doux et agréables les déplacements des Parisiennes et des Parisiens. Je lancerai des études et une concertation en vue d une réouverture du Canal Saint-Martin entre la place de la Bastille et la rue du Faubourg du Temple J engagerai la transformation des 50 hectares de la Petite Ceinture en espaces de verdure. Les espaces libérés permettront d augmenter de 10% les espaces verts municipaux intra-muros et créeront un espace frais et un véritable lieu de respiration, de rencontres et de promenades pour les Parisiennes et Parisiens. Je créerai 100 hectares de nouveaux espaces verts. Je végétaliserai façades et lieux publics et j aménagerai une forêt sur les toits de Paris. J inciterai à une meilleure utilisation des parkings souterrains pour libérer de l espace en surface et en faire des espaces de loisirs et de détente. Chaque Parisienne et chaque Parisien sera à moins de cinq minutes à pied d un espace vert. J ouvrirai 200 nouveaux hectares à la promenade et aux circulations douces dans les bois de Boulogne et de Vincennes, qui doivent être préservés comme poumons verts de la capitale. Pour que les Parisiennes et les Parisiens puissent s y rendre plus facilement, j organiserai un service de navettes électriques les week-ends et jours fériés et les lignes de bus seront prolongées pour qu ils soient mieux desservis. Je remplacerai les véhicules diesel de la flotte de la Ville de Paris par des véhicules électriques ou hybrides. Je négocierai avec les partenaires de la ville pour que les bus de la RATP soient entièrement sans diesel. Je lancerai une concertation, en lien avec BruitParif, afin de réduire les nuisances sonores liées à l activité urbaine. Je poursuivrai les couvertures partielles du périphérique, accompagnées de la pose d un revêtement anti-bruit lorsque la couverture est impossible. Je réduirai la vitesse sur le périphérique à 50 km/h la nuit afin de réduire les nuisances pour les riverains du périphérique. J aiderai les salles de spectacle à réaliser des travaux d isolation pour limiter les nuisances pour le voisinage tout en permettant à ces lieux d entretenir la culture festive parisienne. La médiation sera privilégiée pour résoudre les troubles de voisinage. 8

9 2 Plus de prévention pour une meilleure santé La santé est aussi affaire de prévention sur les pratiques à risques, le tabac, l alcool, la prévention du suicide des jeunes. Je souhaite mettre en place une véritable politique parisienne d éducation à la santé et de lutte contre les risques sanitaires liés à l environnement et aux modes de vie. J offrirai la possibilité aux Parisiennes et aux Parisiens de pratiquer gratuitement un sport après délivrance d une ordonnance. Je renforcerai les moyens du Planning familial à Paris, afin qu en lien avec les Ateliers santé ville il puisse informer les Parisiennes et les Parisiens, notamment les plus exposés aux risques, sur les infections sexuellement transmissibles. J appuierai l ouverture de salles de consommation à moindre risque dans un objectif d amélioration de la santé publique et développerai la prévention afin de réduire l utilisation des drogues et les risques qui lui sont inhérents. J inscrirai Paris dans une démarche «Paris ville santé» en créant un Conseil parisien de la santé chargé d évaluer les effets sur la santé des politiques publiques menées par la ville. Je mettrai également en place un Conseil de la santé par arrondissement, réunissant les acteurs impliqués dans la prévention, le soin et le médico-social, en lien avec élus et habitants. Je diminuerai la présence des antennes-relais en ville, en créant un réseau unique d antennes supportant l ensemble du trafic des 4 opérateurs présents dans Paris. Cela permettra d atteindre une réduction de l exposition à 0,6v/m tout en conservant la qualité des transmissions. Je sensibiliserai aux méfaits des substances chimiques nuisibles à la santé et je remplacerai les produits qui en contiennent, utilisés pour les travaux de jardin, l entretien des bâtiments administratifs ou de la voie publique, ou équipant les établissements municipaux (mobilier, ustensiles,..). La ville de Paris sera exemplaire : aucun perturbateur endocrinien ne sera présent dans les produits qu elle utilise. 3 Favoriser une médecine de proximité Les délais d attente aux Urgences sont interminables, alors que 80% des patients qui s y présentent ont seulement besoin de voir un médecin. Les réponses doivent donc être trouvées en amont, en permettant à chacune et chacun de bénéficier d un réseau d offre de soins digne de Paris. Permettre aux Parisiennes et aux Parisiens de vivre en meilleure santé passe donc par l amélioration de l accès aux soins, le désengorgement des urgences et la réduction des honoraires de consultation des médecins. J encouragerai l installation de médecins en secteur 1 en favorisant leur regroupement au sein de maisons de santé. Je signerai avec eux des «contrats de bonne pratique» en échange de la mise à disposition de locaux. Je développerai les Maisons médicales de garde, qui ne sont qu au nombre de 6 à Paris aujourd hui et ne bénéficient d aucun soutien de la Ville, elles peuvent constituer une alternative aux Urgences. Je les valoriserai en lançant des campagnes d information afin que les Parisiennes et aux Parisiens puissent y recourir lorsqu elles et ils en ont besoin. J élaborerai des Contrats locaux de santé à l échelle des arrondissements avec l ensemble des élues et des professionnelles de santé, en priorité au sein des quartiers défavorisés. Je renforcerai les liens avec les autres lieux de soins. Les espaces de protection maternelle et infantile (PMI) devront être des lieux ressources sur la petite enfance. 9

10 ENGAGEMENT N 4 «Mieux s alimenter» Bien manger, cela nous concerne tous. Paris, capitale écologique, doit mettre l alimentation au cœur de sa poli- des aliments : contre la malbouffe, Paris doit montrer l exemple! Il est temps de rendre à l alimentation la place qui lui revient dans les politiques publiques. C est une question de justice sociale autant que de santé publique. 1 Une alimentation de qualité dans tous les foyers et toutes les collectivités Je porterai tout d abord l objectif d atteindre 50% de produits durables d ici 2020 dans l ensemble de la restauration collective. Je généraliserai le bio dans les cantines scolaires et dans les crèches, afin d améliorer la qualité de la nourriture pour la santé des enfants et pour limiter le gaspillage. Une alternative végétarienne sera proposée une fois par semaine afin d offrir le choix aux enfants d une alimentation sans viande. Je soutiendrai la création de carrés potagers dans les écoles, afin de recréer du lien entre les enfants et leur alimentation et de développer une alimentation citoyenne... Pour les ménages en difficulté, je renforcerai les services de restauration solidaire, comme les cafés associatifs ou les épiceries sociales. J ouvrirai les restaurants des résidences de Centres sociaux aux ménages les plus précaires, et je développerai le service à domicile de repas chauds, en l élargissant à d autres publics que les personnes âgées et handicapées qui peuvent en bénéficier actuellement. Vers une alimentation citoyenne et responsable 10

11 2 Moins gaspiller et mieux manger Afin d éviter le gaspillage, j organiserai la collecte des aliments qui ne sont plus commercialisables afin de les donner aux banques alimentaires, aux foyers de personnes en situation de grande précarité, ou aux soupes populaires. J inciterai à l utilisation de ces aliments dans le cadre de l organisation de repas de quartier participatifs, recréant du lien social tout en offrant une alimentation de qualité et gratuite. J améliorerai la valorisation et la réutilisation des déchets en développant le compostage de proximité et dans les appartements. Pour cela, j implanterai 1000 colonnes de récupération des déchets biologiques dans Paris et je fournirai composteurs d appartements aux ménages parisiens. J engagerai également une large démarche de sensibilisation auprès des Parisiennes et des Parisiens afin de leur apporter une information claire sur les pratiques de la grande distribution comme sur les méthodes de compostage ou l alimentation de qualité. Pour cela, je créerai une Maison de l alimentation où les Parisiennes et les Parisiens pourront trouver l ensemble des ressources nécessaires pour obtenir une information objective et de qualité. 3 Retrouver le lien entre producteurs et consommateurs alimentaires Je faciliterai la mise à disposition de lieux de distribution de fruits et légumes issus d AMAP (associations pour le maintien d une agriculture paysanne) afin de renforcer leur implantation à Paris et ainsi redonner aux Parisiennes et aux Parisiens une prise sur leur alimentation. Je mettrai en place une carte solidaire, en partenariat avec les AMAP et les acteurs des circuits courts, offrant des tarifs préférentiels dans les commerces répondant à une Charte équitable et solidaire. Je réserverai sur les marchés parisiens des espaces à la vente de produits locaux en réduisant leurs redevances. Je créerai une coopérative de collecte et de stockage de fruits et légumes et mettrai à disposition une plate-forme de distribution, en lien avec les communes voisines de Paris. J engagerai le développement d une agriculture urbaine, en partenariat avec les paysans franciliens, et j encouragerai le maraîchage sur les toits de Paris, comme c est le cas à New-York ou à Montréal.. 11

12 ENGAGEMENT N 5 «Mieux vivre ensemble» Une ville d égalité, ou chacune et chacun trouve sa place Je veux une ville d égalité ou chacune et chacun puisse trouver sa place. Aucune barrière, sociale ou physique, ne l échelle locale comme municipale. 1 Répondre aux besoins de toutes et tous à Paris Chacune et chacun doit pouvoir trouver sa place à Paris, enfants, personnes âgées, personnes en situation de handicap : la ville de Paris a les capacités de s adapter aux besoins spécifiques de chacune et de chacun. Tous les enfants de 0 à 3 ans doivent pouvoir bénéficier d un mode d accueil : je créerai 6000 places supplémentaires en crèche, je mettrai en place une aide à l emploi pour les assistantes maternelles et je poursuivrai le développement des Relais assistantes maternelles (RAM) pour les former. Je favoriserai le maintien à domicile des personnes âgées en aidant aux travaux dans le logement et à la prise en charge médicale si nécessaire. Je poursuivrai la mise aux normes des bâtiments publics et de la voirie en matière d accessibilité pour les personnes à mobilité réduite en accélérant les travaux nécessaires. qui ouvrira début 2014 pour accueillir 30% d enfants en situation de handicap. Je lutterai farouchement contre toutes les discriminations. Dans le parc social, j anonymiserai les demandes de logement lors de leur traitement. Je poursuivrai et améliorerai les actions de sensibilisation et de prévention, afin de lutter notamment contre l homophobie, la lesbophobie, la biphobie et la transphobie. Je sensibiliserai les personnels de la ville, à travers des formations, à la lutte contre les stéréotypes de genre y compris dès le plus jeune âge. Je garantirai aux animaux une véritable place dans la ville, en créant là où cela est possible des espaces récréatifs et de proximité. Je lancerai un programme pour héberger et soigner les chats libres dans Paris. Je lancerai une concertation avec les acteurs circassiens pour aboutir progressivement à ce qu il n y ait plus d animaux sauvages utilisés dans les cirques. J ouvrirai de nouveaux lieux d accueil pour les enfants en situation de handicap à l instar de la crèche municipale que j ai portée durant mon mandat de maire-adjoint et 12

13 2 Favoriser l accès de toutes et tous aux services et équipements publics Je faciliterai l accès de toutes et tous aux services publics à travers le développement de nouveaux outils numériques. Conjuguées à une politique d accompagnement à leurs usages, les démarches en ligne doivent devenir la norme. Je simplifierai les documents administratifs et centraliserai les informations afin de rendre les services plus efficaces, en lien avec les autres acteurs des services publics (de l Etat à La Poste). J adapterai les horaires et lieux de services publics aux modes de vie des habitantes et des habitants. Je développerai des outils informatiques participatifs afin que les citoyennes et les citoyens puissent opérer des retours d expérience sur l état de fonctionnement des services publics. réseau artistique et culturel par la création et le soutien de lieux intermédiaires, de coopératives artistiques, de plateformes de pratiques amateurs, dans chaque arrondissement. J encouragerai le développement de l art dans l espace public, en rééquilibrage de l espace dévolu à la publicité. J exigerai des grands établissements culturels parisiens qu ils contribuent, non seulement au rayonnement international de Paris, mais également au bien-être et à l épanouissement des habitantes et des habitants. Je favoriserai l expérimentation, puis la généralisation, d un parrainage des écoles par un établissement culturel pour permettre une démocratisation réelle de l accès à la Culture. Je donnerai la priorité au développement d équipements sportifs de proximité et je favoriserai l égalité filles/garçons dans la pratique sportive en soutenant les sections féminines des clubs et les sports mixtes. Je développerai des équipements culturels de proximité, notamment sur le modèle des «AMAP» culturelles (AMAC- CA, Associations pour le maintien des alternatives en matière de culture et de création artistique), fonctionnant de la même manière que les Associations pour le maintien d une agriculture paysanne : par la participation financière et active des citoyennes et des citoyens. Je proposerai aux collectifs d artistes constitués, aux associations reconnues pour leur impact social positif, un conventionnement pour l occupation temporaire des bâtiments vides dans Paris. Je tisserai un maillage fin du 13

14 3 Encourager la démocratie locale et participative A Paris, bien que les Conseils de quartier aient été mis en place en 2002, la seconde mandature de Bertrand Delanoë a beaucoup déçu les acteurs locaux : absence ou simulacre de concertation sur les projets d urbanisme, droit de pétition non mis en œuvre, conseils de quartier orientés vers l animation locale plutôt qu associés aux décisions. La proposition des élus écologistes d organiser une conférence de consensus sur l avenir de la Petite ceinture, d abord acceptée, a finalement été rejetée pour des réunions publiques dont on ne sait ce qu il ressortira. J oserai la consultation en favorisant la mise en débat ouverte à la société civile. Je systématiserai les débats publics, les jurys citoyens, les conférences de consensus. J organiserai des concertations en amont des projets, notamment d urbanisme, ainsi que des Ateliers d urbanisme municipaux à l échelle d un ou plusieurs arrondissements afin de disposer d espaces de co-production de projets. Je créerai un système de garde d enfants lors des principaux rendez-vous participatifs (par exemple des réunions sur la révision du Plan local d urbanisme) afin de permettre à toutes et tous de participer aux débats. Je consacrerai 10% du budget d investissement de la ville de Paris au budget participatif, ce qui représente un montant de 800 millions d euros sur l ensemble de la mandature. Une plate-forme Internet, sur le modèle de ce qui se pratique à Reykjavik, sera mise en place afin que tous les mois, les citoyens votent pour inscrire à l ordre du jour 5 sujets d actualité qui auront reçu le plus de voix. Je garantirai aux associations parisiennes de véritables moyens d action et une transparence absolue dans l attribution des subventions. J ouvrirai les données publiques aux citoyennes et aux citoyens. J assurerai une transparence totale sur les données de gestion : indicateurs d évaluation des politiques, effectifs, budgets, investissements, patrimoine...). Je faciliterai la réutilisation des données en utilisant autant que faire se peut des formats ouverts et partagés. 14

15 ENGAGEMENT N 6 «Mieux vivre avec la Seine et ses canaux» Je veux rendre la Seine aux Parisiennes et les Parisiens. La Seine est le trait d union qui rassemble les habitants - 1 Réinventer de véritables lieux de vie avec la Seine et ses canaux Je veux que les berges de Seine soient intégralement reconquises afin de les rendre aux piétons et aux cyclistes, pas seulement durant l été ou les week-ends. Je multiplierai les doubles sens cyclables tout le long du fleuve et je construirai des pistes protégées. à la fois les citoyens et les marchandises. Je favoriserai la création de la ligne 19 du Grand Paris, véritable métro fluvial sur l ensemble du bief de la Seine, de Vitry-sur-Seine à Suresnes. Je développerai l arrivée de marchandises via la Seine, afin de réduire le trafic de poids lourds pour désencombrer Paris et réduire la pollution de l air. 2 Je créerai un nouveau «Central park parisien» le long de la Seine jusqu aux deux Bois. La Seine doit être un lieu de vie où les Parisiennes et les Parisiens pourront trouver des espaces de loisirs : parcours santé, équipements sportifs comme un skate-parc, marchés flottants, péniches associatives, auberges de jeunes, lieux musicaux, le Central parc de la Seine sera un lieu de détente et de loisirs au cœur de la ville. Je créerai de nouveaux équipements publics, tels que des piscines temporaires ouvertes l été ou des crèches, sur les berges de la Seine. J expérimenterai l ouverture de nouveaux lieux de baignade en plein air dans le bassin de la Villette. Recourir au fleuve comme lieu de passage Je mettrai en place des croisières-découverte de l environnement sur la Seine et ses affluents dans l ensemble de la Métropole. Je réaliserai deux ponts-jardins piétons enjambant le fleuve pour mieux relier les rives droite et gauche tout en créant des espaces verts. Le premier reliera le parc André Citroën (15ème) à la rue Wilhem (16ème) et l autre la rue Cuvier (5ème) au port Henri IV (4ème). Réaliser le tramway de la Seine Je créerai un tramway de la Seine reliant le futur terminus de la ligne 15 du métro du Grand Paris de Pont de Sèvres à Créteil l Echat. Ce tramway sera également utilisé pour le fret nocturne. 3 L aménagement des berges de Seine viendra compléter une réappropriation du fleuve en tant que lieu à vocation «utilitaire». En effet, la Seine doit permettre de transporter Il permettra de réduire le trafic de transit automobile passant par le cœur de la capitale. Il contribuera également à soulager les passagers sur la ligne 8 à l est, 1 au centre et 9 à l ouest. 15

16 ENGAGEMENT N 7 «Mieux travailler, mieux échanger, mieux consommer» Je veux faire de Paris le fer de lance de la transition écologique et sociale. Cela passe par de nouveaux modes de consommation, de production d énergie, de travail et d échange. Je veux que Paris soit à la pointe du développement de l Economie sociale et solidaire, de l économie du lien social, de la solidarité, de la création non seulement de richesses monétaires, mais également de partage et de bienfaits pour la société dans son ensemble. Je souhaite que 1 Inventer l économie de demain Paris a un rôle essentiel à jouer dans la redéfinition de notre manière d échanger, en valorisant la réparation, le partage, le recyclage, et l économie circulaire et de proximité. Je souhaite que l ESS se développe de manière massive à Paris. Pour cela, je créerai une délégation dédiée à l ESS, dotée d une direction propre et d un budget autonome. Je mettrai en place un guichet unique qui permettra aux porteurs de projets d être orientés vers les structures de financement et d information adéquates. Je veux faire de Paris le fer de lance d un soutien aux réseaux coopératifs et d insertion, à la transformation des Petites et moyennes entreprises (PME) en structures de l ESS, notamment en Sociétés coopératives et participatives (SCOP). Je m engage à ce que la ville de Paris apporte 1 euro pour tout euro apporté par les salariés au capital d une SCOP. Je souhaite que Paris devienne un moteur essentiel dans la développement de l économie circulaire, du réemploi et du recyclage. En collectant directement auprès des Parisiennes et des Parisiens et des entreprises les produits réparables ou revalorisables, en améliorant le tri, et en encourageant les espaces de revente de ces produits à l instar des Accorderies plutôt que le tout jetable, c est un véritable nouveau modèle de développement que je veux construire pour Paris. Je m engage à valoriser les commerces de proximité en améliorant l aménagement des zones commerciales et en ne construisant pas de nouveaux centres commerciaux superflus et mortifères pour l emploi de proximité. Je développerai les monnaies complémentaires et locales, qui préfigurent également une nouvelle manière d échanger et contribuent à encourager les échanges vertueux d un point de vue écologique et social. 16

17 2 Mieux travailler à Paris Je m engage tout d abord à faire de la ville de Paris, qui emploie personnes, un employeur responsable. J améliorerai les conditions de travail des personnels de la Ville en prévenant la souffrance au travail et les éventuelles agressions dont ils pourraient être victimes. Je m engage à l exemplarité et à la transparence dans la politique de recours aux stagiaires et apprentis. Je n élargirai pas les dérogations à l ouverture du travail du dimanche. Je sanctuariserai le dimanche comme un jour de repos et de loisirs. Le travail du dimanche n est pas créateur d emplois et risque de fragiliser les commerces de proximité, pourtant essentiels à la vitalité des quartiers parisiens. Je mettrai en œuvre un Plan de formation aux métiers de l avenir, particulièrement pour la rénovation thermique des bâtiments et les énergies renouvelables. Pour ce faire, je travaillerai notamment en lien avec l ARENE (Agence régionale de l environnement et des nouvelles énergies), l APC, et l ADEME (Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie) pour mettre en place des formations à destination des personnels de la Ville de Paris, mais également dans le secteur du bâtiment. Je développerai des espaces de co-working afin de limiter les déplacements et de créer du lien social et des passerelles entre les structures existantes. 3 Créer des emplois en engageant la transition énergétique Pour protéger les Parisiennes et les Parisiens de la hausse des prix de l électricité nucléaire, du pétrole ou du gaz, il faut leur permettre de réduire leur consommation d énergie, dans l habitat comme dans les transports. Il faut engager notre capitale sur la voie d un mix énergétique 100% renouvelable. C est bon pour la planète, bon pour le portefeuille des ménages, et bon pour l emploi. La transition énergétique, qui doit permettre de diminuer de 30% les émissions de gaz à effet de serre d ici 2020, est également productrice d emplois. Il est nécessaire que Paris s engage résolument dans cette voie. Je multiplierai par 10 les surfaces de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, notamment en couvrant le périphérique. Je veux que tous les nouveaux quartiers soient des écoquartiers utilisant des énergies renouvelables (solaire, géothermie, biomasse,...). Je m engage à ce que la Ville de Paris achète pour ses bâtiments une électricité provenant intégralement des énergies renouvelables. 17

18 18

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

Communication au Conseil de Paris des 9 et 10 février 2015 Lutte contre la pollution atmosphérique liée au trafic routier

Communication au Conseil de Paris des 9 et 10 février 2015 Lutte contre la pollution atmosphérique liée au trafic routier 2015 SG 19 Communication au Conseil de Paris des 9 et 10 février 2015 Lutte contre la pollution atmosphérique liée au trafic routier La lutte contre la pollution de l'air est un enjeu de santé publique

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

Avec Pauline Delpech & la Liste Ecologiste et Citoyenne Programme pour le 17 ème Arrondissement

Avec Pauline Delpech & la Liste Ecologiste et Citoyenne Programme pour le 17 ème Arrondissement 17 ème Avec Pauline Delpech & la Liste Ecologiste et Citoyenne Programme pour le 17 ème Arrondissement VIVRE MIEUX CʼEST TOUT FAIRE POUR VOTRE SANTÉ ET SANS CONCESSION! 2 maisons de santé de secteur 1

Plus en détail

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS VILLE DURABLE ET TRANSPORT FICHE 5 AIR CLIMAT ÉNERGIE PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS DE QUOI S AGIT-IL? Un plan de mobilité ou plan de déplacements est un outil de management de la mobilité.

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008 METAMORPHOSE un projet pour Lausanne Vevey / 20 mai 2008 Programme de législature: une continuité Quatre thématiques principales : 1 Les équipements sportifs à Lausanne 2 Les quartiers à haute valeur environnementale

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll Le projet de loi de programmation pour la transition énergétique, dont les grands axes ont été présentés mercredi 18 juin

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

En matière de promotion et de valorisation des activités de fabrication à Paris ou dans la Métropole

En matière de promotion et de valorisation des activités de fabrication à Paris ou dans la Métropole CONCLUSION ET PRECONISATIONS DU RAPPORT DE LA MISSION D INFORMATION ET D EVALUATION «FABRIQUER A PARIS POUR RELEVER LES DEFIS SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX : QUELLES FILIERES INDUSTRIELLES D AVENIR?» 3 JUILLET

Plus en détail

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e Appel à projets Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e 1 1. Contexte Situé à l est du 18 e arrondissement, à la frontière avec le 19 e, Aubervilliers

Plus en détail

Plan Climat Énergie Territorial

Plan Climat Énergie Territorial Plan Climat Énergie Territorial Présentation des actions 2012-2020 2 avril 2012 1 1 de 2011 à 2020, poursuivre la dynamique de co-construction Nov.2010-Mai 2011 Diagnostics Février-Mai 2011; publication

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

2015 SG 14 Aménagement des berges de Seine liaison Bastille/Tour Eiffel (1e, 4e, 7e, 12e) PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2015 SG 14 Aménagement des berges de Seine liaison Bastille/Tour Eiffel (1e, 4e, 7e, 12e) PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Secrétariat Général de la Ville de Paris 2015 SG 14 Aménagement des berges de Seine liaison Bastille/Tour Eiffel (1e, 4e, 7e, 12e) - Approbation des objectifs poursuivis - Approbation des modalités de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES L EXEMPLE DE LA VILLE DE FRIBOURG ET DU QUARTIER VAUBAN EN ALLEMAGNE Responsables de 40 % des émissions de CO 2,, les transports routiers ont un impact non négligeable sur le réchauffement planétaire,

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE MISE EN LOCATION D UN LOCAL DU BAILLEUR PARIS HABITAT OPH POUR LA MISE EN PLACE D UNE ACTIVITE

APPEL A CANDIDATURE MISE EN LOCATION D UN LOCAL DU BAILLEUR PARIS HABITAT OPH POUR LA MISE EN PLACE D UNE ACTIVITE APPEL A CANDIDATURE MISE EN LOCATION D UN LOCAL DU BAILLEUR PARIS HABITAT OPH SUR LE TERRITOIRE DE LA PORTE DE VANVES PARIS 14 EME POUR LA MISE EN PLACE D UNE ACTIVITE DEDIEE A L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

Plus en détail

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008.

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008. TOULOUSE, le 7 février 2008 Aux adhérents de l Association Vélo Assemblée Générale du 9 février 2008 Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Un milieu de vie à définir > imaginer

Un milieu de vie à définir > imaginer Programme particulier d urbanisme Secteur Henri-Bourassa Ouest Un milieu de vie à définir > imaginer > intégrer > partager > créer Cahier du participant ateliers de réflexion mai 2013 Introduction Le Plan

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Pays Vallée de la Sarthe

Pays Vallée de la Sarthe PLAN D ACTIONS POUR LE CLIMAT ET LA TRANSITION ENERGÉTIQUE Contact Adeline Charré - 0 43 94 80 80 energie@vallee-de-la-sarthe.com Pourquoi se mobiliser contre le changement climatique? Une charte : pourquoi?

Plus en détail

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY

LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES JUIN 2014 N O 1 LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY LE MAGAZINE DU PROLONGEMENT DU TRAMWAY JUIN 2014 N O 1 PORTE DE LA CHAPELLE > PORTE D ASNIÈRES LE TRAMWAY T3 REPREND SA ROUTE À la Une P.2-3 Un succès prolongé Le projet P.4-5 Une ville mieux connectée

Plus en détail

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012 9876 Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine juillet 2012 Sommaire 1. La méthodologie 2. Les dates clefs 3. Les chiffres clefs 4. Les principaux acteurs 5. Organisation

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Asnières bénéficie d'une excellente connexion au réseau de transports en commun de l Île-de-France. Toutefois, le territoire génère de nombreux déplacements motorisés et supporte les déplacements pendulaires

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Observatoire de la Mobilité 2015

Observatoire de la Mobilité 2015 Observatoire de la Mobilité 2015 Septembre 2015 Contexte, objectifs et méthodologie de l étude Ce document présente les principaux résultats de l Observatoire de la Mobilité 2015 réalisée par l IFOP pour

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ

MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ Pour réduire efficacement ses consommations liées aux déplacements C'est parti! Ce quizz vous permettra d évaluer les gestes que vous faites déjà en matière d éco-déplacements

Plus en détail

Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement

Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement 2 Catherine Baratti-Elbaz Maire du 12 e arrondissement 3 Christophe Najdovski Adjoint chargé des transports, de la voirie, des

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien. Paris XV CARRÉ AUGIRARD

Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien. Paris XV CARRÉ AUGIRARD Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien Paris XV AUGIRARD CARRÉ V L art de vivre du XV ème arrondissement Au sud de la Tour Eiffel, dans le prolongement de Montparnasse et Saint-Germain des

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

NOTRE PROGRAMME INTÉGRAL

NOTRE PROGRAMME INTÉGRAL NOTRE PROGRAMME INTÉGRAL Retrouvez les Verts Paris sur leur site www.baupin2008.fr 1 Mieux vivre à Paris et sauver la planète Parce qu'il y a urgence environnementale, du fait de la pollution, du réchauffement

Plus en détail

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Titre 1 : Bâtiments et urbanisme Chapitre 1 : amélioration de la performance énergétique des bâtiments

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles La STIB Sur les rails du développement durable www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Le développement durable occupe une place prépondérante dans le domaine des transports publics.

Plus en détail

Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon

Le bouquet Mobilité du Grand Lyon Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon Pierre SOULARD Ingénieur Génie Urbain - EIVP Chef de projet infrastructures CU MPM Responsable de subdivision de voirie Grand Lyon Grand Lyon, responsable du Service

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVII e Édition Règlement n o 2014-02 : Règlement sur le développement des toits verts et l agriculture urbaine PRÉSENTATION Présenté par M. Charles Marois, membre du comité exécutif,

Plus en détail

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement SAGL Architectes Associés Août 2014 P A R I S SOGARIS : un acteur référence en logistique urbaine Activité Acteur de

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil

4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil 4, rue Jean Allemane 95100 Argenteuil DOSSIER DE COMMERCIALISATION Vivre et investir ensemble Coloc & Vie RCS Nanterre 807 853 841 52, rue de Bezons 92400 Courbevoie À propos de Coloc & Vie Officiellement

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Sommaire 1. Retour sur le processus de création du programme 2. Présentation

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles DOSSIER DE PRESSE Février 2011 A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles Contact presse Service

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7 E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE MERCREDI 10 OCTOBRE 2007, A 11H00 SALLE LUMIERE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LYON CONTACTS PRESSE : Association

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

Test électoral 2014 de la RTBF

Test électoral 2014 de la RTBF ÉLECTIONS 2014 Test électoral 2014 de la RTBF L AVIS DES PRINCIPAUX PARTIS FRANCOPHONES EN MATIÈRE DE MOBILITÉ NIVEAU FÉDÉRAL Les voitures de société doivent être taxées plus fortement Il s agit avant

Plus en détail

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Novembre 2006 Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : Marion Cocherel (marion.cocherel@porternovelli.fr)

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Guide. solutions locales pour une consommation dur ble

Guide. solutions locales pour une consommation dur ble Guide de solutions locales pour une consommation dur ble L achat éco-responsable passe par des choix qui concilient au mieux les enjeux économiques, sociaux et environnementaux liés aux produits (biens

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail

un nouveau quartier pour une qualité de vie durable Le domaine uni-vert Saint-pierre-du-perray / 91

un nouveau quartier pour une qualité de vie durable Le domaine uni-vert Saint-pierre-du-perray / 91 un nouveau quartier pour une qualité de vie durable Le domaine uni-vert Saint-pierre-du-perray / 91 Saint-pierre-du-perray, entre ville et nature À Saint-Pierre-du-Perray, une nouvelle vie s offre à vous...

Plus en détail

Lambotte J.-M. Géographe-Urbaniste. Chercheur au Lepur ULg. Semaine Universitaire Luxembourgeoise de l'environnement - Libramont - 15-11-2011

Lambotte J.-M. Géographe-Urbaniste. Chercheur au Lepur ULg. Semaine Universitaire Luxembourgeoise de l'environnement - Libramont - 15-11-2011 Aménagement rural et développement durable Dépendance à la voiture en milieu rural : le cas de la Province du Luxembourg Constats, enjeux et pistes de solutions à moyen-long terme via l aménagement du

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CIRCULATION : DEVELOPPER LES MODES DOUX >Favoriser la circulation >Rendre les ronds points

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération La Roche-sur-Yon, le 23 août 2010 DOSSIER DE PRESSE Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération En présence de Pierre REGNAULT, Maire de La Roche-sur-Yon et Président de La

Plus en détail

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L

CACHAN DANS LE. grand. paris. express S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L cahier n 1 CACHAN DANS LE S U P P L É M E N T D U M AG A Z I N E M U N I C I PA L DANS LE GRAND PARIS EXPRESS CACHAN CACHAN AN DANS LE Un projet dans la ville pour les habitants Orbival, un temps d avance!

Plus en détail

LOCAL À LOUER. «ZAC SEGUIN RIVES DE SEINE» Quartier du Trapèze Place Jules Guesde BOULOGNE BILLANCOURT Ilot A4 EST B

LOCAL À LOUER. «ZAC SEGUIN RIVES DE SEINE» Quartier du Trapèze Place Jules Guesde BOULOGNE BILLANCOURT Ilot A4 EST B LOCAL À LOUER «Quartier du Trapèze Place Jules Guesde BOULOGNE BILLANCOURT Ilot A4 EST B 152, bd Haussmann 75008 Paris Tél. : 01 53 53 23 23 Email : contact@devim-commercialisation.com PRÉSENTATION SURFACES

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

Comment ferons-nous demain?

Comment ferons-nous demain? (La place) de la voiture dans notre ville Plus de voitures moins de places Comment ferons-nous demain? (Exprimez) vos idées! Rendez-vous à la CUS, dans votre mairie de quartier et sur www.strasbourg.fr

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

Adoptées par le comité constitutif du Parti vert'libéral genevois le 29 septembre 2010 à Genève

Adoptées par le comité constitutif du Parti vert'libéral genevois le 29 septembre 2010 à Genève Parti vert'libéral genevois Lignes directrices Environnement Adoptées par le comité constitutif du Parti vert'libéral genevois le 29 septembre 2010 à Genève 1. Introduction Un environnement de qualité

Plus en détail

Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne

Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne En périphérie de Freiburg, à moins de 3 km du centre ville, le quartier Vauban s étend sur 38 hectares, en lieu et place de l'ancienne caserne de l armée française.

Plus en détail

MESURES D ACCOMPAGNEMENT

MESURES D ACCOMPAGNEMENT LIVRET VI MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT ET SUIVI DE L ANALYSE DE LA SITUATION 127 Sommaire I DES MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT page 126 HABITAT EQUIPEMENTS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous

DOSSIER DE PRESSE. Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous DOSSIER DE PRESSE Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous Parking des Trois Provinces Une ville plus douce pour tous La création du CAB est une nouvelle étape pour faire de Brive une

Plus en détail

DES SYNDICALISTES À LA RENCONTRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

DES SYNDICALISTES À LA RENCONTRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE CEP/07/NB-I.009 JCV/RISE/MOB FREIBURG : DES SYNDICALISTES À LA RENCONTRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Note pédagogique en complément de l émission TV réalisée par le CEPAG Depuis maintenant dix ans, la cellule

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

LOCAL À LOUER. «ZAC SEGUIN RIVES DE SEINE» Quartier du Trapèze BOULOGNE BILLANCOURT Ilot B1 Passage Pierre Bézier

LOCAL À LOUER. «ZAC SEGUIN RIVES DE SEINE» Quartier du Trapèze BOULOGNE BILLANCOURT Ilot B1 Passage Pierre Bézier LOCAL À LOUER «Quartier du Trapèze BOULOGNE BILLANCOURT Ilot B1 Passage Pierre Bézier 152, bd Haussmann 75008 Paris Tél. : 01 53 53 23 23 Fax : 01 53 53 23 29 Email : contact@devim-commercialisation.fr

Plus en détail

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Ordre du jour Définition des objectifs Acteurs locaux présents Albert KRAFFT Jérémy RIEGEL Jean

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Charte One Heart Spots

Charte One Heart Spots Charte One Heart Spots Bienvenue sur les One Heart Spots Merci d avoir choisi notre application mobile. Ce service est fourni par la SAS One Heart Communication (OHC), implantée à Paris (75009), au 2 rue

Plus en détail

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Le cas de Montréal Marc Blanchet - Ville de Montréal Directeur direction des transports Préparé par : Service des infrastructures,

Plus en détail

La Loire et nous : rêve d acteur NGE. Envoyé le 05/02/15

La Loire et nous : rêve d acteur NGE. Envoyé le 05/02/15 La Loire et nous : rêve d acteur NGE Envoyé le 05/02/15 NGE est une société d économie mixte locale dont les actionnaires majoritaires sont la Métropole de Nantes et la Ville, aux côtés d'actionnaires

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail