Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels"

Transcription

1 Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Paroisse Saint-François-Xavier des missions étrangères Ce dossier présente les motivations et étudie la faisabilité de la création d un groupe destiné aux jeunes professionnels de la paroisse Saint-François-Xavier. Il détaille le sens de la démarche dans laquelle souhaite s inscrire le groupe, sa possible organisation et sa vocation au sein de la paroisse et auprès des jeunes qui souhaitent s investir dans une démarche communautaire. Groupe «Jeunes chrétiens professionnels» Année

2 Contenu I/ Introduction... 2 II/ Sens de la démarche ) Constats et objectif ) Attentes des jeunes professionnels... 3 III/ Présentation du projet ) Une formation spirituelle... 5 a) De la présence de l aumônier... 5 b) De la présence d intervenants extérieurs ) Une réflexion de groupe ) Un appui par la prière ) Une participation missionnaire à l élan paroissial... 6 IV/ Organisation du groupe ) Fréquence des réunions ) Contenu ) Organisation fonctionnelle... 7 V/ Conclusion

3 I/ Introduction Avec près de 3000 paroissiens, la paroisse Saint François Xavier des missions étrangères de Paris est une des paroisses les plus dynamiques de la capitale, comptant pas moins de 40 groupes à différentes visées spirituelles et sociales. Or, malgré le fait que les ans représentent 28% de la population du quartier, il n'existe pas, dans le cadre de la paroisse, de groupe de réflexion ou de formation spécifiquement dédié à cette tranche d'âge, leur permettant de s investir pleinement dans la vie paroissiale et missionnaire du quartier, tout en réfléchissant aux enjeux de leur vie professionnelle qui débute. Par le présent dossier, nous présentons notre projet de création d'un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels, dont le but serait de proposer à l'ensemble des paroissiens âgés de 20 à 30 ans une opportunité de réfléchir sur des thèmes variés, tout en s investissant dans un élan paroissial missionnaire, soutenus par des temps de prière et de formation. Ces thèmes porteraient, plus particulièrement, sur des questions liées au travail, à la morale en entreprise et en société. La doctrine sociale de l église servirait de base pour la réflexion, enrichie par des temps de partage, soutenue par des témoignages d intervenants extérieurs et nourrie par la prière et une participation aux activités missionnaires de la paroisse. 2

4 II/ Sens de la démarche 1) Constats et objectif : La démarche que nous entreprenons aujourd hui s est trouvée motivée par un triple constat : Le premier est l absence d un groupe s adressant à la tranche d âge visée (20-30 ans, pour rappel) au sein de la paroisse Saint-François Xavier, ce qui attriste autant qu étonne, au vu du pourcentage que représente cette tranche d âge au sein de la population. Le second constat auquel nous nous sommes trouvés confrontés est l'exigence de formation humaine et spirituelle, que nous, jeunes chrétiens, à l'aube de nos vies professionnelles, cherchons à satisfaire. Comme le souligne le compendium de la doctrine sociale de l Eglise, "La doctrine sociale de l'eglise doit faire partie intégrante de l'itinéraire de formation du fidèle laïc." ( 549). Or, pour grand nombre d entre nous, l itinéraire de formation susmentionné prend fin avec l entrée dans la vie professionnelle. Enfin, le troisième constat repose sur le désir profond d engagement duquel témoigne tant de jeunes de la paroisse. Tant par les groupes d encadrement paroissiaux (servants d autel, chorale, guides, scouts, cheftaines ou chefs) que certains autres groupes de formation, la paroisse a sensibilisé de nombreux jeunes au sens de l engagement chrétien. Il est de notre conviction que ces jeunes, forts de leur enracinement et de leur désir de poursuivre leurs engagements, sauront faire de ce groupe une force vive de la paroisse Saint-François-Xavier. L objectif est par conséquent de créer un groupe s adressant exclusivement aux ans et leur permettant de réfléchir, sur la base de la doctrine sociale de l église, sur leur rôle en tant que chrétien dans l entreprise et leur place dans l Eglise. La prière, appui indispensable, sera la base centrale de la fondation du groupe, soutenue par un aumônier qui aura un rôle de guide (nous ne demandons pas ici la sur-présence d un des vicaires de la paroisse, que nous savons tous déjà très pris par leurs différentes fonctions, mais simplement des interventions ponctuelles et un suivi du groupe fortement soutenu par les principaux coordinateurs [cf. IV/]). Enfin, pour marquer l appartenance du groupe à la paroisse et l envie d engagement qui nous habite, nous proposons également de prendre part à une activité missionnaire organisée par la paroisse (qui pourrait être par exemple la participation à la distribution de l 1nvisible). 2) Attentes des jeunes professionnels : Au cœur d une tranche d âge souvent présentée comme problématique ou mystérieuse lors des conseils paroissiaux de début d année, il serait faux de réduire les attentes à une simple formation post-catéchiste. C est précisément en partant ce de constat que tant de groupes se sont formés en région parisienne et dans les grandes métropoles françaises. Nous pensons notamment ici aux groupes «Even», comme aux autres groupes à contenu similaire. Sans vouloir imiter de tels groupes, nous nous sommes attachés à les analyser, prenant leur succès comme une preuve des attentes des jeunes professionnels. 3

5 Il ressort de cette analyse que les jeunes professionnels ont des attentes bien spécifiques et font face à des problématiques auxquelles nous nous proposons d apporter des éléments de réponse (ou tout du moins de réflexion en groupe organisé soutenu par la formation, la conférence, la prière et la mission) : Ces questionnements alternent entre problématiques de foi et problématiques concernant l'engagement chrétien en général, et notamment au travail. Le «management chrétien», le succès, le bonheur, la gratuité en entreprise, le rapport à la rémunération, etc Autour de toutes ces questions, les jeunes professionnels attendent à la fois des réponses, mais aussi des personnes avec qui débattre de ces problématiques, sans se voir imposer une solution «toute faite» et il apparaît clairement dans les attentes ciblées que la formation chrétienne telle que perçue par cette tranche d âge s apparente plus à une réflexion sur les textes fondateurs autour de thèmes choisis qu à une conférence sur ce même thème, aussi passionnant soit-il. C est pourquoi, en s appuyant sur cette analyse, nous proposons de fonder ce groupe sur quatre piliers, présentés dans la troisième partie de ce dossier. 4

6 III/ Présentation du projet Le dessein de ce groupe pour les jeunes professionnels s appuie sur quatre piliers, correspondant aux quatre directions que nous souhaitons donner à notre projet : 1) Une formation spirituelle Il convient de commencer cette section par le but premier de ce groupe. Indépendamment des moyens mis en œuvre pour y arriver, la fin demeure la formation spirituelle. Et pour y satisfaire, outre les 3 autres piliers qui la serviront, nous nous appuierons sur les deux points suivants : a) De la présence de l aumônier Comme mentionné précédemment, nous souhaitons pouvoir nous appuyer ponctuellement dans la conduite de notre projet, sur un prêtre de la paroisse, aumônier du groupe. Une séance sur trois, l aumônier sera invité à conduire une formation spirituelle sur un thème choisi, tiré de la doctrine sociale de l Eglise et s appuyant sur les problématiques mentionnées précédemment. Ainsi, le travail de préparation et de conduite du groupe sera allégé, s apparentant plus à un suivi et un accompagnement spirituel. b) De la présence d intervenants extérieurs Etant cependant conscients de nos limites en terme de réflexion non guidée, nous avons également choisi de faire régulièrement appel (une séance sur trois ou sur quatre) à des intervenants extérieurs pour que nous puissions partager leur expérience de l entreprise et de la manière dont ils se comportent au jour le jour en entreprise, tout en conciliant leurs ambitions professionnelles et leur foi chrétienne. Ils seront choisis conformément aux thèmes abordés et avec l accord de l aumônier, qui pourra s il le souhaite prendre part au débat. 2) Une réflexion de groupe Le second pilier sur lequel nous avons décidé de nous appuyer pour notre groupe est celui de la réflexion et du partage d expérience en groupe organisé. A de nombreuses reprises, nous avons entendu des jeunes de notre âge nous dire «C est bien beau la formation spirituelle, mais moi je n ai plus 15 ans, et j en ai assez d entendre Il faut faire comme cela, se comporter chrétiennement comme ceci, et surtout, ne pas faire ça». C est pourquoi, sans vouloir rentrer dans des débats qui n en finiraient plus, nous souhaitons faire la part belle dans ce groupe à l opinion de chacun comme une richesse à partager quant aux problématiques abordées, sur la base de l enseignement de la doctrine sociale de l église et des témoignages des intervenants extérieurs. En effet, les points de la Doctrine sociale de l'eglise "ont pour but d'aider tous les hommes de notre temps [...] à voir avec une plus grande clarté la plénitude de leur vocation, à rendre le monde plus conforme à l'éminente dignité de l'homme, à rechercher une fraternité universelle, appuyée sur des fondements plus profonds, et, sous l'appel de l'amour, à répondre généreusement et d'un commun effort aux appels les plus pressants de notre époque." Notre démarche a donc pour but de permettre à tout jeune professionnel de la paroisse le désirant 5

7 d'avoir la possibilité de cerner les enjeux humains, économiques, sociaux et environnementaux du travail et à approfondir cette quête de sens par la formation, et enrichie par des partages de groupe. 3) Un appui par la prière «Nous avons autant besoin de prier que de respirer. Sans la prière, nous ne pouvons rien faire!». C est ainsi que Mère Theresa souligne l importance de la prière dans tout acte quotidien, comme catalyseur de nos activités et de notre union à Dieu. Ne pouvant qu adhérer à une telle vision de la prière «qui dilate le cœur» comme chemin vers le Père, toutes nos soirées seront suivies au rythme de la prière : pour ceux qui le peuvent, nous nous retrouverons dès la messe de 18h45, et chaque soirée débutera par une demi-heure d oraison et de prière, soutenue par quelques chants ou textes choisis pour guider la réflexion. Selon les possibilités, nous souhaiterions aussi pouvoir profiter de la Présence Réelle à intervalles réguliers lors de notre prière. 4) Une participation à l élan paroissial missionnaire Pour finir, nous souhaitons également distinguer notre groupe des autres mouvements de jeunes professionnels par une participation aux activités paroissiales, et plus particulièrement aux activités dites «missionnaires». Cela marquerait d une part notre appartenance à la paroisse Saint-François-Xavier des Missions Etrangères, et d autre part nous permettrait de nous retrouver autour d une activité non intrinsèque à la réflexion en elle-même, pour la cohésion du groupe et comme une marque de sa volonté d engagement. Nous avions pensé, au regard des emplois du temps inhérents à la tranche d âge des ans, que la solution optimale serait de prendre part à la distribution de l 1nvisible lors de sa parution. Selon l effectif du groupe, nous pourrions couvrir entre 3 et 5 bouches de métro, d environ 7h à 8h30 (avant le départ au travail), pour y assurer la distribution du journal. Les éventuelles autres propositions d activité paroissiales seront bien évidemment accueillies avec enthousiasme. Nota : Selon le succès du groupe et les disponibilités de chacun, il est également envisagé d organiser, au cours de l année, un WE de retraite dans une abbaye, ou encore un évènement de quelques jours ensemble, où se mêleraient recueillement et convivialité, pour la vie du groupe en tant que tel et la cohésion d ensemble. 6

8 IV/ Organisation du groupe 1) Fréquence des réunions Compte tenu à la fois de l emploi du temps parfois chargé et souvent variable des jeunes professionnels, mais aussi de l exigence qu implique la participation à un tel groupe, nous avons pensé à planifier nos soirées à raison d une fois toutes les deux semaines, le jeudi soir. Selon le succès rencontré ou les demandes et selon les emplois du temps des intervenants potentiels et de l aumônier cette fréquence pourra être amenée à évoluer. Toutefois, nous pensons qu une réunion du groupe tous les quinze jours, sans prendre en compte les activités missionnaires pour la paroisse, constitue un rythme de base favorable au bon développement de notre projet. 2) Contenu Une «soirée-type» s articulera autour de quatre points clé, moments forts et complémentaires dans leur contenu, dont l ordre est pour le moment fixé comme suit : - La participation à l Eucharistie à la paroisse, à 18h45, pour celles et ceux qui le peuvent s ils ne sont pas trop contraints par les horaires. - Une prière de groupe, à 19h45, qui durera entre 30 et 45 minutes. Elle sera basée sur des lectures de la Parole de Dieu, quelques chants, et des moments d oraison. - Un buffet rapide (une demi-heure) pour permettre à chacun de se sustenter et au groupe de gagner en cohésion. - A partir de 21h précises, intervention de l aumônier / de l intervenant s il y a lieu la semaine en question, ou réflexion en petits groupes organisés. Puis remontées et échanges de chacun / questions. 3) Organisation fonctionnelle Conscients également qu un groupe doit posséder pour mieux fonctionner une organisation précise et des rôles préalablement répartis entre les différents membres, il a été convenu l organisation suivante (en page 8), dans laquelle il convient de noter que : - Le choix des thèmes et de l organisation générale des soirées revient au bureau du groupe. En fonction des envies / problèmes remontées par les membres du groupe, avec l autorisation du curé et après concertation, le bureau demeure l entité décisionnaire pour le groupe, en terme d activités. - Les rôles déclinés ci-après s inscrivent dans une volonté de responsabilisation des membres du groupe, aux différents niveaux de ses activités. 7

9 - Il n est pas impossible, selon les motivations et disponibilités de chacun, qu une même personne puisse avoir la responsabilité de deux postes, en particulier dans le cas d un poste qui n impliquerait que peu d activité concrètes en dehors des soirées de réunion du groupe (comme par exemple vice-responsable ou secrétaire). Aumônier Vice - responsable du groupe Responsable de groupe Trésorier du groupe Secrétaire général du groupe Bureau du groupe Responsable logistique Responsable prière Responsable com & mission Responsable intervenants Prend en charge tout ce qui se rapporte dans l organisation du groupe à la logistique (préparation des buffets, impression des carnets, contacts avec la paroisse) Assume la responsabilité de la préparation et de l animation du temps de prière lors des soirées de réunion du groupe, ainsi que les éventuelles Adorations Eucharistiques Assure la communication avec la paroisse et dans le but de la promotion du groupe. Il/Elle prend également en charge la coordination de l activité missionnaire Est responsable à la fois de la recherche et des prises de contact avec les potentiels intervenants, dans le cadre des thèmes abordés par le groupe. 8

10 V/ Conclusion En conclusion, nous espérons avoir persuadé le conseil paroissial de la faisabilité de notre projet, de notre volonté de le mener à bien, et de son utilité au milieu des activités actuellement proposées. Nous ne revendiquons pas une mise à disposition d un aumônier, mais seulement un accompagnement ponctuel, forts de notre capacité d organisation rigoureuse et des quatre piliers (prière formation réflexion mission) sur lesquels nous comptons nous appuyer pour faire vivre et grandir notre groupe dans le Christ. Le message que nous souhaitons véhiculer par la présente est simple: devenir un professionnel heureux dans son travail suppose de trouver les moyens de bâtir notre projet de carrière sur nos valeurs chrétiennes. Ce sont ces moyens que nous désirons trouver, en accord avec les valeurs chrétiennes et en demeurant à l écoute de l évolution de notre société. Nous serons alors «animés par une tension joyeuse, celle de vivre un sentiment riche, celui d être conscient que l on participe à l accomplissement et à l épanouissement de ses collaborateurs» (dans Devenez un manager heureux, Henri-Pierre de Rohan Chabot, éditions de l organisation). Contact : Etienne Frémont

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Feuille de route 2013-2016

Feuille de route 2013-2016 Archidiocèse de sherbrooke Vers un nouveau réseau de collaborations Feuille de route 2013-2016 Malgré les changements apportés, la diminution des ressources humaines et matérielles en milieu ecclésial

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família Visites éducatives de la Sagrada Família Préparation de la visite. Visite et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e () 1 0. À la découverte de l église La Sagrada Família ouvre ses portes au regard

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire N 41 GRATUIT Pâques 2007 TRAIT D UNION Édito : Sommaire Temps de Pâques, temps de Renouveau Dessin : J. Véron-Durand Le Mot du Conseil Pastoral Horaires et Communications Paroisse Ste Marie de Batbielle

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

TOP MISSION/ConnaîtreDieu.com - BP 53-77832 - Ozoir la Ferriere Cedex - Tél. : 01 60 18 50 53

TOP MISSION/ConnaîtreDieu.com - BP 53-77832 - Ozoir la Ferriere Cedex - Tél. : 01 60 18 50 53 Devenez Église Partenaire! 1 ConnaîtreDieu.com est un site d évangélisation géré par l association Top Mission, fruit de son partenariat avec le Top Chrétien. Il est animé par une équipe de missionnaires

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

notre vocation d entrepreneurs 2 500 dirigeants vous invitent à les rejoindre

notre vocation d entrepreneurs 2 500 dirigeants vous invitent à les rejoindre Vivre notre vocation d entrepreneurs 2 500 dirigeants vous invitent à les rejoindre EDC-plaquette-v5.indd 1 25/10/12 17:47 Au service d entrepreneurs et de dirigeants...... d Vous êtes quotidiennement

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR)

FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) FAST RETAILING WAY (Philosophie d entreprise du groupe FR) Profession de foi Changer la façon de s habiller, sortir des sentiers battus, et proposer une autre vision du monde. Notre mission Le groupe FAST

Plus en détail

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en!

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en! Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon Parlons-en! 2 Les dons dons classiques dons «ISF» L unique ressource financière de l Église, c est le don. Dans un monde qui a tendance

Plus en détail

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Campagne DENIER 2015 Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Edition janvier 2015 Sommaire Page 3 - Denier de l Eglise Bilan 2014/Campagne 2015 Page 4 - Evolutions de la collecte du Denier

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous.

EXIGEZ L IMPOSSIBLE. Venez Partager, Supporter et Révéler votre véritable nature. Celle qui donne envie de gagner avec vous. EXIGEZ L IMPOSSIBLE Dans un contexte économique particulièrement tendu, la compétitivité de votre offre et la pugnacité de votre force de vente ne suffiront plus à garantir votre développement. La qualité

Plus en détail

Règlement intérieur de l association

Règlement intérieur de l association Règlement intérieur de l association Naissance et fonctionnement de l association, informations diverses. Reims Parkour School est une association ayant vu le jour le 4 novembre 2011, sous l impulsion

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de. (nom de la paroisse + lieu)

Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de. (nom de la paroisse + lieu) Statuts de l Association paroissiale catholique romaine de (nom de la paroisse + lieu) Toute désignation de personne ou de fonction dans les présents statuts vise indifféremment un homme ou une femme.

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE

MARIAGE. Adresse du futur foyer: En l église paroissiale: Date du mariage, A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE DOC. VI. MARIAGE Date du mariage, En l église paroissiale: A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: ENTRE (Nom et prénoms du fiancé) (Nom et prénoms de la fiancée) Adresse actuelle: (localité et

Plus en détail

Tous liés à l Eglise!

Tous liés à l Eglise! Tous liés à l Eglise! Campagne 2014 du Denier de l Eglise Province Ecclésiastique de Reims Diocèses de Beauvais, Amiens, Châlons-en-Champagne, Langres, Reims, Soissons et Troyes Dossier de presse Janvier

Plus en détail

HABITER CHRÉTIE EME T OTRE TEMPS du 8 au 12 juillet 2007

HABITER CHRÉTIE EME T OTRE TEMPS du 8 au 12 juillet 2007 XXIV. e COLLOQUE EUROPÉEN DE PAROISSES HABITER CHRÉTIE EME T OTRE TEMPS du 8 au 12 juillet 2007 C est avec beaucoup de joie, plaisir et courage que la petite équipe du Secrétariat Portugais s est engagée

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

La nuit des RH LIVRET TEMPS PARTAGÉ. Avril 2015 - Direction marketing & communication Groupe IGS. En partenariat avec

La nuit des RH LIVRET TEMPS PARTAGÉ. Avril 2015 - Direction marketing & communication Groupe IGS. En partenariat avec La nuit des RH LIVRET TEMPS PARTAGÉ En partenariat avec Avril 2015 - Direction marketing & communication Groupe IGS 4 MÉMENTO Dans le cadre d un projet d étude collectif, notre promotion a effectué un

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Église catholique Legs Donations Assurances-vie

Église catholique Legs Donations Assurances-vie Église catholique Legs Donations Assurances-vie Brochure explicative Diocèse de Nantes Service legs 7, rue Cardinal-Richard BP 52204 44322 Nantes Cedex 3. Tél : 02 40 76 22 00 Léguer pour une Église vivante

Plus en détail

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT)

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) FACONNER ENSEMBLE L OIT DU FUTUR «Pour tout ce qui a été, merci. Pour tout ce qui sera, oui.» (Dag

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT «Amener chacun à une autonomie responsable» INTRODUCTION Dans l esprit du Projet Educatif défini par le Pouvoir Organisateur du Collège Notre-Dame et dans la volonté de respecter

Plus en détail

Sacerdoce commun et vie consacrée 1

Sacerdoce commun et vie consacrée 1 Vies consacrées, 82 (2010-4), 270-279 Sacerdoce commun et vie consacrée 1 L année sacerdotale qui s est récemment achevée a été l occasion de nombreuses réflexions, tant sur le sacerdoce commun que sur

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Rapport Développement Durable

Rapport Développement Durable 2014 Rapport Développement Durable Inventy s engage dans la RSE! Notre conviction est que la Responsabilité Sociale et Sociétale de notre entreprise (RSE) relève avant tout d un engagement. Cet engagement,

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD AVANT-PROPOS Établissement public, l Agence Française de Développement exerce une mission d intérêt public, principalement à l international. CHARTE D ÉTHIQUE

Plus en détail

des valeurs 2006 PRINCIPES VALEURS FONDEMENTS

des valeurs 2006 PRINCIPES VALEURS FONDEMENTS L arbre des valeurs 2006 le fondement philosophique de l éthique /// les valeurs clés de notre éthique /// les principes issus des valeurs clés PRINCIPES VALEURS FONDEMENTS L ARBRE des valeurs Au cœur

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris.

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. L ECOUTE ACTIVE DEFINITION L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. Ecouter c est donner à l autre de

Plus en détail

L appel à être Église Vers une vision unificatrice

L appel à être Église Vers une vision unificatrice Vers une vision unificatrice Parmi tous les préparatifs du 40 e Conseil général 2009, le présent document constitue une invitation faite aux membres de l Église Unie du Canada de prier et de réfléchir

Plus en détail

Il grandit dans des circonstances tragiques : la Révolution

Il grandit dans des circonstances tragiques : la Révolution Le 8 décembre NAISSANCE 116 Rue de la Pinterie A Jour de l Immaculée Conception Le 9 décembre BAPTÊME Eglise Saint Sulpice Il grandit dans des circonstances tragiques : la Révolution Un prêtre de chez

Plus en détail

«Qu est-ce qui fait courir les gens aisés?» Aspirations, valeurs et styles de vie Etude HSBC Premier / CSA

«Qu est-ce qui fait courir les gens aisés?» Aspirations, valeurs et styles de vie Etude HSBC Premier / CSA «Qu est-ce qui fait courir les gens aisés?» Aspirations, valeurs et styles de vie Etude HSBC Premier / CSA Une enquête online auprès de 507 Françaises et Français détenant plus de 75000 euros d avoirs

Plus en détail

Destinataires d'exécution

Destinataires d'exécution Information Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction du développement professionnel et des relations sociales 78, rue de Varenne 75349 PARIS 07 SP 0149554955 Note de service SG/SRH/SDDPRS/2015-206

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Animer une association

Animer une association FICHE PRATIQUE N 7 www.animafac.net gestion de projet Animer une association Une association vit mieux si elle est composée de plusieurs membres partageant un projet collectif. Si la loi 1901 est une loi

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

GRAND. faire partie de quelque chose de. l essentiel RESTE à FAIRE. faire autr ment QUESTION L EMOTION. de valeurs. Travailler chez IKEA

GRAND. faire partie de quelque chose de. l essentiel RESTE à FAIRE. faire autr ment QUESTION L EMOTION. de valeurs. Travailler chez IKEA l essentiel RESTE à FAIRE Inter IKEA Systems B.V.2013. Imprimé sur papier FSC. Composition: 40% de fibres de papier recyclé et 60% de cellulose. Travailler chez IKEA faire autr ment faire partie de quelque

Plus en détail

Devenons partenaires

Devenons partenaires Bureau Des Arts Bureau des Arts Chimie ParisTech Chimie Devenons partenaires BDA ENSCP - Chimie ParisTech 11, rue Pierre et Marie Curie 75005 Paris Chimie ParisTech Créée en 1896, Chimie ParisTech est

Plus en détail

Location de tracteur avec chargeur :

Location de tracteur avec chargeur : HORAIRE ESTIVAL BIBLIOTHÈQUE Lundi soir de 18h30 à 20h00 Prochaine séance du conseil 8 septembre 2015 Dernière séance du Conseil À la dernière séance du conseil municipal, tenue le 11 août 2015, le conseil

Plus en détail

Nature. Gestion et précautions indispensables. Précautions indispensables

Nature. Gestion et précautions indispensables. Précautions indispensables Nature «La fabrique d église et la mense curiale sont deux établissements ecclésiastiques distincts, ayant chacun la personnalité juridique en tant qu établissement public du culte» (guide administratif

Plus en détail

Horaire des célébrations

Horaire des célébrations Samedi 2 mars 17h SAINT-LOUIS Rosa Mathieu Mme et M. Gaëtan Lavallée Dimanche 3 mars 9h30 SAINT-SÉBASTIEN 10h30 SAINT-LOUIS 11h15 SAINTE-FAMILLE Lundi 4 mars 8h30 SAINT-LOUIS Mardi 5 mars 8h30 SAINT-SÉBASTIEN

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Introduction NOTE D ETONNEMENT CONSEIL DES TEMOINS FABRIQUE CITOYENNE JANVIER 2015

Introduction NOTE D ETONNEMENT CONSEIL DES TEMOINS FABRIQUE CITOYENNE JANVIER 2015 NOTE D ETONNEMENT CONSEIL DES TEMOINS FABRIQUE CITOYENNE JANVIER 2015 Introduction La fabrique citoyenne initiée par la Ville de Rennes va conduire à la rédaction d une charte de la démocratie locale.

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail

13 Quelle est l église du Nouveau Testament?

13 Quelle est l église du Nouveau Testament? DU NOUVEAU TESTAMENT? 169 13 Quelle est l église du Nouveau Testament? Ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ et nous sommes tous membres les uns des autres (Rm 12.5). Par

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

Variante : Accompagnés de leurs parents, la mariée & le marié sont heureux de vous convier à leur mariage et vous invitent

Variante : Accompagnés de leurs parents, la mariée & le marié sont heureux de vous convier à leur mariage et vous invitent Faire-part : page 1 à 4 Quelques citations dans le thème : page 4 Cartons d invitation à la noce : page 5 Remerciements : page 6 P Les apiers Zenchantés Mariage - Propositions de textes. Faire-part : Traditionnels

Plus en détail

DOSSIER de présentation

DOSSIER de présentation Projet d Habitat Participatif intergénérationnel et écologique DOSSIER de présentation 2015 Sommaire Mots d Ecoravissants Présentation d Ecoravie Donnez du sens à votre argent Chiffres et dates Contact

Plus en détail

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 1 Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 Introduction : Pour qu une église puisse se développer harmonieusement il faut que chaque membre trouve sa place et remplisse sa fonction. Voila pourquoi

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Neuvaine du travail à saint Josémaria Escriva

Neuvaine du travail à saint Josémaria Escriva Neuvaine du travail à saint Josémaria Escriva Auteur : Francisco Faus Autorisation ecclésiastique : +D. Benedicto Beni dos Santos Évêque auxiliaire de São Paulo. 8 avril 2003 Pour plus d information sur

Plus en détail

#JEF2014. 03 au 28 novembre 2014. Journees De L ENTREPRENEURIAT. www. journees-entrepreneuriat-feminin.com

#JEF2014. 03 au 28 novembre 2014. Journees De L ENTREPRENEURIAT. www. journees-entrepreneuriat-feminin.com #JEF2014 03 au 28 novembre 2014 2014 Journees De L ENTREPRENEURIAT Feminin 4 ème Edition www. journees-entrepreneuriat-feminin.com COMMUNIQUé de presse Journées de l Entrepreneuriat Féminin 2014-4ème édition

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Dossier de Presse Conférence de presse 24 octobre 2013

Dossier de Presse Conférence de presse 24 octobre 2013 Collectif chrétien vivre autrement Dossier de Presse Conférence de presse 24 octobre 2013 Contact presse : Xavier Monmarché 5, rue Morère - 75014 PARIS Tél. : 01.44.49.06.36 communication@paxchristi.fr

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire?

Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire? Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire? Mariage entre catholiques et musulmans 1ère partie pour une pastorale du discernement aide pastorale 2 Groupe de travail «Islam» de la CES 2

Plus en détail

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 :

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Cela lui fut imputé à justice Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi?

Plus en détail

La Première Présidence se réunit avec le Conseil des Présidents des Soixante-dix

La Première Présidence se réunit avec le Conseil des Présidents des Soixante-dix La Première Présidence se réunit avec le Conseil des Présidents des Soixante-dix Le président prophète Steve Veazey et les conseillers Scott Murphy et Becky Savage ont rencontré le Conseil des Présidents

Plus en détail

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP»

CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs. «Ensemble, donnons de l avenir au métier de CGP» CGP 50 ans, installé depuis 20 ans, dirigeant d un cabinet avec de jeunes associés ou collaborateurs Vous êtes à la tête d un cabinet performant. Vous commencez à réfléchir à une cession dans les meilleures

Plus en détail

Imag Exclusive - Géraldine Vian. www.imagexclusive.com

Imag Exclusive - Géraldine Vian. www.imagexclusive.com Imag Exclusive - Géraldine Vian 18 rue Pasquier 75008 Paris Tel. :+33 (0)7.78.10.40.80 - Tel. :+33 (0)1.84.16.69.88 geraldine.vian@imagexclusive.com - presse@imagexclusive.fr www.imagexclusive.com Des

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

PROGRAMME DES COURS DE LICENCE

PROGRAMME DES COURS DE LICENCE PROGRAMME DES COURS DE LICENCE DROIT PROCESSUEL (1 ère partie) ENSEIGNEMENTS ANNÉE C Abbé Bernard du PUY-MONTBRUN Ce cours sera consacré à l étude des procès canoniques. Après une introduction à l aide

Plus en détail

Charte de protection des mineurs

Charte de protection des mineurs «Mes enfants, soyez joyeux!» Charte de protection des mineurs Au sein de l Académie Musicale de Liesse Mise à jour août 2014 L ensemble des adultes intervenant au sein de l Académie Musicale de Liesse

Plus en détail

Versez votre I.S.F à la Fondation d Hautecombe, c est partager

Versez votre I.S.F à la Fondation d Hautecombe, c est partager Versez votre I.S.F à la, c est partager L impôt sur la fortune Une manière efficace de partager avec la Histoire de l Abbaye Bâtie au XII e siècle par les moines cisterciens, l Abbaye d Hautecombe a subi

Plus en détail

Contrat d'engagement pour chef de chœur

Contrat d'engagement pour chef de chœur Union Suisse des chorales Contrat d'engagement pour chef de chœur Entre (Chœur) Et (chef de chœur) 1. Madame / Monsieur assure la direction musicale de /du choeur 2. L année chorale commence en règle générale

Plus en détail

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS Synthèse des débats rédigée par : 26 janvier 2012 Dans le cadre de son Tour de France du Dialogue, la CFE-CGC a organisé à Poitiers, le 26 janvier 2012,

Plus en détail

Révélatrice de talents. Développement personnel

Révélatrice de talents. Développement personnel Révélatrice de talents Développement personnel Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Le développement personnel Notre

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Les défis du mandat d une Équipe itinérante : prévenir les glissements

Les défis du mandat d une Équipe itinérante : prévenir les glissements Résumé Les défis du mandat d une Équipe itinérante : prévenir les glissements Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés avec quatre Équipes

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes

Plus en détail

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises

L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Communiqué de presse L AFMD et l ISTR brisent le tabou de la religion en entreprises Objectif : Aider les managers à gérer la diversité religieuse au quotidien Alors que la question de l expression religieuse

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007

ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007 ACCORD DU 9 DECEMBRE 2014 PORTANT MODIFICATION DE L ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL DU 21 MARS 2007 Préambule Dans le prolongement de la loi du 9 mai 2001 relative

Plus en détail

MARANATHA. France, terre de lumière. Pèlerinage en France avec. Monseigneur Léonard en autocar

MARANATHA. France, terre de lumière. Pèlerinage en France avec. Monseigneur Léonard en autocar France, terre de lumière MARANATHA Pèlerinage en France avec Monseigneur Léonard en autocar 27/12/2014 02/01/2015 Programme Samedi 27 décembre 2014 : Arrivée à Paris Accueil à l aéroport ou à la gare selon

Plus en détail

LE PROJET ASSOCIATIF DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

LE PROJET ASSOCIATIF DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE LE PROJET ASSOCIATIF DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE Ainsi, la Croix-Rouge est une aventure humaine. 1 Elle est née de l'expérience d'henry Dunant qui entreprit, le 24 juin 1859, sur le champ de bataille de

Plus en détail

C est ainsi que tout a commencé!

C est ainsi que tout a commencé! Nous sommes un jeudi du mois de Juin 2007, je travaille comme tous les soirs au Bar 1515 de l hôtel Marignan à Paris. Mon ami Michele, dirigeant de Roberta traiteur, passe déguster un cocktail et me demande

Plus en détail