L approche rendement de dividendes pour les actions asiatiques en 2012 King Fuei Lee, gérant actions Asie, nous présente ses perspectives pour 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L approche rendement de dividendes pour les actions asiatiques en 2012 King Fuei Lee, gérant actions Asie, nous présente ses perspectives pour 2012"

Transcription

1 Réservé aux investisseurs et aux conseillers financiers professionnels Décembre 2011 Schroders Outlook L approche rendement de dividendes pour les actions asiatiques en 2012 King Fuei Lee, gérant actions Asie, nous présente ses perspectives pour 2012 La performance liée aux dividendes affiche généralement une plus forte corrélation que les cours des actions au cycle économique. Les entreprises qui versent un dividende élevé affichent souvent une croissance des bénéfices bien plus rapide que les autres Le dividende étant payé sur les bénéfices et les cash-flow réels, les stratégies axées sur les dividendes permettent d éviter les entreprises dont les bénéfices sont incertains L alliance de facteurs externes et internes fait qu il est aujourd hui opportun d investir dans des stratégies de dividende en Asie. Face aux turbulences des marchés financiers internationaux, il y a lieu de faire le point et de reconsidérer sa stratégie à long terme. Bien que les craintes d un ralentissement cyclique en Chine puissent inciter les investisseurs à éviter l Asie, le fait est que la tendance fondamentale d une croissance forte tirée par l urbanisation, l industrialisation et l essor démographique restera d actualité dans la région au cours des deux prochaines décennies. Selon nous, la période actuelle offre aux investisseurs à long terme l opportunité de développer leurs portefeuilles en Asie par le biais d une stratégie axée sur les dividendes. Si la hausse des cours reste au centre de l attention du marché, les données historiques montrent pourtant que près des deux tiers des performances à long terme des actions asiatiques proviennent des dividendes. Contrairement à la hausse des cours, qui dépend de nombreux facteurs dont certains (sentiment, dynamique) sont sans rapport avec les fondamentaux, le rendement du dividende représente le montant que les entreprises versent effectivement à leurs actionnaires. En outre, le dividende étant prélevé sur les bénéfices, qui dépendent eux-mêmes de la conjoncture, le rendement du dividende affiche généralement une plus forte corrélation que la hausse des cours avec les conditions économiques (voir figure 1). Ainsi, il parait important pour les investisseurs soucieux d exploiter la croissance à long terme des pays asiatiques de s intéresser de près aux dividendes de leurs investissements en actions. Figure 1 : comparaison entre rendement du dividende et hausse des cours Source : Factset, MSCI, FMI, Schroders. * Au 30 novembre 2011.

2 Dividende élevé = croissance bénéficiaire supérieure = meilleure gouvernance Pour les détracteurs des stratégies axées sur le revenu, les dividendes n ont que peu d intérêt au regard des perspectives de croissance de l Asie. En effet, selon le modèle de Gordon, seules les entreprises à court de projets d investissement versent des dividendes. Les dirigeants d Astra International seraient pourtant d un tout autre avis : le distributeur indonésien de cycles a en effet augmenté son taux de dividende de zéro à 45 % en dix ans tout en multipliant ses bénéfices par plus de dix. Figure 2 : comparaison entre taux de distribution et croissance du BPA Source : Factset, FMI, MSCI, Schroders, au 30 novembre La réalité est bien différente de la théorie. Les dirigeants d entreprises étant mieux placés pour évaluer leurs perspectives et peu enclins à réduire leur dividende, ils appliquent souvent un taux de distribution élevé uniquement si les bénéfices futurs anticipés sont suffisamment solides pour maintenir un tel niveau. C est également la raison pour laquelle, en pratique, les entreprises qui versent un dividende élevé affichent souvent une croissance bénéficiaire bien plus rapide que les autres (voir figure 2). Les universitaires utilisent l expression dividendsignalling effect pour décrire ce phénomène. Nos recherches montrent que cet effet est particulièrement marqué en Asie et peut se manifester sur une période allant jusqu à quatre ans sur un marché tel que Singapour (voir figure 3). Figure 3 : dividend-signalling effect à Singapour Source : Lee, King Fuei An Empirical Study of Dividend Payout and Future Earnings in Singapore. Review of Pacific Basin Financial Markets and Policies 13, numéro 2 :

3 Dans une région où des incertitudes entourent la gouvernance d entreprise, axer sa stratégie d investissement sur les dividendes peut permettre d éviter les accidents. En distribuant leurs liquidités excédentaires aux actionnaires sous forme de dividendes, les entreprises évitent la tentation de les consacrer à des investissements non rentables tout en se soumettant à un examen plus approfondi de la part des investisseurs potentiels en vue de levées de capitaux ultérieures. Les dividendes ne pouvant être prélevés que sur les bénéfices et le cash-flow réels, les stratégies axées sur les dividendes permettent d éviter les entreprises dont les bénéfices sont incertains, ces dernières ayant peu de chance de disposer des liquidités nécessaires au versement d un dividende. C est pourquoi, en Asie, les entreprises qui versent un dividende élevé se caractérisent souvent par une meilleure gouvernance. Etant donné que les entreprises au taux de distribution élevé bénéficient, en Asie, de perspectives de croissance bénéficiaire plus élevées et d une meilleure gouvernance, il n est guère surprenant qu elles aient devancé le marché et les sociétés à faible dividende sur les vingt dernières années. Cela dit, les avantages qu offrent les stratégies axées sur les dividendes ne se limitent pas à l Asie. Des études montrent en effet qu elles surperforment également aux États-Unis et en Europe. Ces avantages semblent toutefois plus importants en Asie, où les performances de telles stratégies sont plusieurs fois supérieures à celles observées sur les marchés internationaux, américain, japonais et européen au cours des dix dernières années. Figure 4 : rendement du dividende par région Source : Bloomberg, Factset, MSCI, Schroders. Au 30 novembre Le moment opportun de considérer les dividendes en Asie L alliance de facteurs externes et internes fait qu il est désormais opportun de considérer les dividendes en Asie. Outre le fait qu elle dispose des meilleurs fondamentaux économiques au plan mondial, la région affiche également l un des rendements du dividende les plus élevés : elle est devancée uniquement par l Europe, où la crise de la dette continue de remettre en cause la viabilité des dividendes (voir figure 4). L Asie bénéficie également du bas niveau actuel des taux d intérêt, sachant que les banques centrales de la zone gèrent leur politique de change par rapport au dollar américain.

4 Figure 5 : comparaison entre rendement du dividende et taux de rémunération des dépôts en Asie Pays Chine Hong Kong Singapour Malaisie Corée Taïwan Thaïlande Indonésie Philippines Régime de change de facto Ancrage glissant Ancrage Source : Factset, MSCI, Schroders, Fonds monétaire international, De Facto Classification of Exchange Rate Regimes and Monetary Policy Framework. * Au 30 septembre Tant que les politiques monétaires en Asie n auront pas été modifiées, c'est-àdire tant que les taux bas américains sont importés dans la région via la politique de taux de change, l écart considérable entre les rendements du dividende et les taux d intérêt asiatiques offrira aux investisseurs une excellente occasion d adopter une stratégie axée sur les dividendes, avec un faible coût d opportunité. Comme le montre la figure 5, les investisseurs perçoivent désormais de la part des entreprises asiatiques des dividendes réguliers qui excèdent largement la rémunération à laquelle ils pourraient prétendre sur des dépôts bancaires, tout en continuant de bénéficier de la hausse potentielle des cours boursiers, ce qui constitue une situation «gagnant-gagnant» (pour autant qu une telle situation existe dans le monde de la finance!). Nos recherches indiquent que l environnement actuel offre l une des meilleures opportunités pour des stratégies axées sur les dividendes. Si ces stratégies sous-performent lors des périodes où les bulles spéculatives atteignent leur paroxysme (c.-à-d. lorsque les investisseurs négligent les fondamentaux et se nourrissent d espoirs), elles surperforment durablement après leur éclatement alors que les marchés se repentent d avoir commis l erreur de passer outre les fondamentaux. Ce fut le cas à la fin de la crise asiatique et après l éclatement de la bulle technologique, et cette situation se vérifie encore actuellement suite à la crise du crédit de De fait, nous estimons que la crise asiatique a fondamentalement modifié l univers des entreprises en Asie, ce qui a donné naissance à la tendance actuelle en matière de dividendes (voir figure 6). Les restructurations qui ont suivi la crise ont indéniablement débouché sur une meilleure rentabilité des entreprises, une hausse des cash-flows et de faibles niveaux d endettement qui ont donné lieu aux taux de distribution supérieurs que nous observons aujourd hui.

5 Figure 6 : proportion de valeurs dont le rendement du dividende est supérieur aux taux monétaires King Fuei Lee, Gérant, actions asiatiques King Fuei Lee, basé à Singapour, est gérant sur les actions asiatiques et gérant principal des mandats dédiés aux actions des pays développés de la région Asie- Pacifique. Avant de rejoindre l équipe dédiée aux actions asiatiques à Singapour en décembre 2001, il occupait les fonctions de gérant au sein de l équipe londonienne dédiée aux actions internationales. Il a rejoint Schroders en tant que stagiaire diplômé en Il a reçu l accréditation CFA et est membre du CFA Institute. Il est titulaire d un master en économie de l Université de Cambridge et d un diplôme en économie de la London School of Economics. Source : UBS. Au 30 novembre S agissant des dividendes, cette tendance à long terme restant d actualité et vue l ampleur des opportunités que l Asie recèle sur ce plan, l analyse des données historiques laisse à penser que les stratégies axées sur les dividendes continueront d offrir aux investisseurs des marchés asiatiques un réel potentiel pendant longtemps encore. «Si la hausse des cours reste au centre de l attention des marchés, les données historiques montrent que près des deux tiers de la performance à long terme des actions asiatiques proviennent des dividendes.» Information importante Ce document exprime les opinions de King Fuei Lee, gérant actions Asie, et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders. Réservé aux investisseurs et aux conseillers financiers professionnels. Ce document n est pas destiné aux particuliers. Ce document n est destiné qu à des fins d information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d achat ou de vente d un instrument financier quelconque. Il n y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d investissements. Schroder Investment Management Limited (Schroders) considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n en garantit ni l exhaustivité ni l exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Cela ne limite en aucune manière la responsabilité de Schroders à l égard de ses clients en vertu du Financial Services and Markets Act 2000 (tel qu éventuellement modifié) ou de toute autre système réglementaire. Aucun investissement et/ou aucune décision d ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document. Publié par Schroder Investment Limited, 31 Gresham Street, London EC2V 7QA, société agréée et contrôlée par la Financial Services Authority. Pour votre sécurité, les communications peuvent être enregistrées et surveillées.

Crises de la dette souveraine : les enseignements à tirer de l histoire

Crises de la dette souveraine : les enseignements à tirer de l histoire l investissement Nur für et professionelle aux conseillers Investoren financiers l investissement et aux conseillers financiers Crises de la dette souveraine : les Maris Coffman, Winton Centre for Financial

Plus en détail

Notre Boule de cristal 2013

Notre Boule de cristal 2013 Réservé aux professionnels de l'investissement et aux conseillers financiers Notre Boule de cristal 2013 Alan Brown, Senior Adviser Novembre 2012 Introduction Voici ce que nous disions dans le numéro de

Plus en détail

M&G Dynamic Allocation Fund Flexibilité et dynamisme pour une gestion patrimoniale performante sur le long terme

M&G Dynamic Allocation Fund Flexibilité et dynamisme pour une gestion patrimoniale performante sur le long terme M&G Dynamic Allocation Fund Flexibilité et dynamisme pour une gestion patrimoniale performante sur le long terme Ce document est destiné uniquement à l usage des professionnels. Distribution interdite

Plus en détail

Le moment opportun pour investir dans les actions européennes

Le moment opportun pour investir dans les actions européennes Le moment opportun pour investir dans les actions européennes Martin Skanberg, Gérant de fonds, actions européennes Septembre 213 Les actions européennes ont profité des déclarations du président de la

Plus en détail

S É M I N A I R E D I N V E S T I S S E M E N T 2 9 N O V E M B R E 2 0 1 2. Amérique Latine. Atelier

S É M I N A I R E D I N V E S T I S S E M E N T 2 9 N O V E M B R E 2 0 1 2. Amérique Latine. Atelier S É M I N A I R E D I N V E S T I S S E M E N T 2 9 N O V E M B R E 2 1 2 1 1 Amérique Latine Atelier 2 2 SÉLECTION DE VALEURS EN AMÉRIQUE LATINE Notre conviction est que la croissance des bénéfices est

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

Les dividendes : une réponse à la faiblesse des taux d intérêt

Les dividendes : une réponse à la faiblesse des taux d intérêt Les dividendes : une réponse à la faiblesse des taux d intérêt Les dividendes restent un moteur clé de la performance. Sur les 40 dernières années, ils ont représenté presque 4 de la performance totale

Plus en détail

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 5 D INVESTIR DANS RAISONS PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 1 LES PETITES

Plus en détail

de l'équipe de gestion diversifiée de Schroders

de l'équipe de gestion diversifiée de Schroders Publié en mars 2015 Réservé aux investisseurs et aux conseillers financiers professionnels Stratégie d'investissement mensuelle de l'équipe de gestion diversifiée de Schroders Section 1 : Opinions mensuelles

Plus en détail

Schroders Les risques cachés de la gestion passive

Schroders Les risques cachés de la gestion passive Schroders Les risques cachés de la gestion passive Juillet 2014 Mécontents des gestionnaires de fonds qui sous-performent, les investisseurs institutionnels peuvent décider d opter pour une gestion «passive»

Plus en détail

UNE APPROCHE CIBLÉE DES PLACEMENTS DANS LES ACTIONS Placements ciblés sur les sociétés de Sprott

UNE APPROCHE CIBLÉE DES PLACEMENTS DANS LES ACTIONS Placements ciblés sur les sociétés de Sprott UNE APPROCHE CIBLÉE DES PLACEMENTS DANS LES ACTIONS Placements ciblés sur les sociétés de Sprott Dennis Mitchell privilégie une approche ciblée des placements dans les actions Dennis Mitchell s est joint

Plus en détail

Investir dans les marchés émergents?

Investir dans les marchés émergents? Investir dans les marchés émergents? Hortense Bioy, CFA Analyste ETF senior 3 février 2011 2010, Morningstar, Inc. All rights reserved. Accélération des entrée de capitaux depuis la crise financière

Plus en détail

Transamerica Vie Canada. Principes fondamentaux en matière de placement pour votre régime vie universelle

Transamerica Vie Canada. Principes fondamentaux en matière de placement pour votre régime vie universelle Transamerica Vie Canada Principes fondamentaux en matière de placement pour votre régime vie universelle MD L assurance vie est un outil très efficace pour protéger votre famille et vos options de placement

Plus en détail

Perspectives 2015 Divergences

Perspectives 2015 Divergences NOVEMBRE 2014 Perspectives 2015 Divergences Jean-Sylvain Perrig, CIO Union Bancaire Privée, UBP SA Rue du Rhône 96-98 CP 1320 1211 Genève 1, Suisse Tél. +4158 819 21 11 Fax +4158 819 22 00 ubp@ubp.com

Plus en détail

Chapitre 3 : l évaluation des actions

Chapitre 3 : l évaluation des actions Chapitre 3 : l évaluation des actions 11.10.2013 Plan du cours Modèle d actualisation des dividendes rendement, gain en capital et rentabilité modèle d actualisation des dividendes Application du modèle

Plus en détail

COMGEST : QUALITÉ ET CROISSANCE. Séance plénière

COMGEST : QUALITÉ ET CROISSANCE. Séance plénière 8 8 COMGEST : QUALITÉ ET CROISSANCE Séance plénière 9 9 DES ÉQUIPES EXPERIMENTÉES, SUR L ENSEMBLE DES ZONES GÉOGRAPHIQUES EUROPE USA Christophe NAGY (P) Alexandre NARBONI (P) Laure NEGIAR (P)* Alison SHEA

Plus en détail

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. M&G : expert en gestion d actifs depuis 1931 360 Mds M&G gère aujourd hui plus de 360 milliards d euros (au 30.06.15) au sein de diverses classes d actifs : actions, obligations, immobilier et liquidités,

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

Les meilleurs talents en Europe BNP Paribas L1 Equity Best Selection Euro

Les meilleurs talents en Europe BNP Paribas L1 Equity Best Selection Euro Les meilleurs talents en Europe BNP Paribas L1 Equity Best Selection Euro 1 Nous pensons que c est le bon moment d investir dans les entreprises européennes : Les entreprises européennes sont solides :

Plus en détail

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines 5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines Avec toute la volatilité qui règne sur les marchés ces derniers temps, nombreux sont les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille.

Plus en détail

Objectif Rendement. Idées clés. Février 2015 PERSPECTIVES

Objectif Rendement. Idées clés. Février 2015 PERSPECTIVES PERSPECTIVES Objectif Rendement Février 2015 Idées clés Chez Pioneer Investments, nous avons mené une étude approfondie des grandes tendances à l'origine de la forte demande de solutions d'investissement

Plus en détail

Série Smart Beta Partie 2 : Smart ne rime pas toujours avec intelligence

Série Smart Beta Partie 2 : Smart ne rime pas toujours avec intelligence Série Smart Beta Partie 2 : Smart ne rime pas toujours avec intelligence John F. Brown John F. Brown Vice-Président Senior, Directeur du Développement jbrown@intechjanus.com (561) 775.1163 L efficacité

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Alternatives d investissement

Alternatives d investissement Trends 09 10.11 Alternatives d investissement Senior Loans une classe d actifs innovante Dirk Wieringa, Alternative Investments Advisory Les emprunts de premier rang également appelés Senior Loans sont

Plus en détail

Saft Groupe SA Résultats annuels 2014

Saft Groupe SA Résultats annuels 2014 Saft Groupe SA Résultats annuels 2014 Paris, 18 février 2015 Avertissement Le présent document contient des informations prévisionnelles concernant l activité, la situation financière et les résultats

Plus en détail

Aux actionnaires de Credit Suisse Group AG Invitation à l Assemblée générale extraordinaire

Aux actionnaires de Credit Suisse Group AG Invitation à l Assemblée générale extraordinaire Aux actionnaires de Credit Suisse Group AG Invitation à l Assemblée générale extraordinaire Jeudi 19 novembre 2015, 10h30 (Ouverture des portes à 9h00) BERNEXPO, Halle 4 Mingerstrasse 6, 3014 Berne Ces

Plus en détail

Examiner les risques. Guinness Asset Management

Examiner les risques. Guinness Asset Management Examiner les risques Guinness Asset Management offre des produits d investissement à des investisseurs professionnels et privés. Ces produits comprennent : des compartiments de type ouvert et investissant

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des Fonds pour la période terminée le 30 juin 2008

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des Fonds pour la période terminée le 30 juin 2008 Férique logo _b.eps Fonds Férique logo fax.eps Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement des Fonds pour la période terminée le 30 juin 2008 Fonds FÉRIQUE Le présent rapport intermédiaire de

Plus en détail

Les approches longues et short de la gestion de la volatilité

Les approches longues et short de la gestion de la volatilité Gestion Alternative Les approches longues et short de la gestion de la volatilité Greg Meier Vice Président Stratégiste d investissements US Capital Markets Research & Strategy Dans un contexte marqué

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel 3 Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel Rendements revenus au risque, de stables et de gains en capital Mai 2015 1 6 5 2 2 de 0 1 2 3 4 5 6 7 8 Rendement Marchés émergents

Plus en détail

DE VOTRE ACTION. Point de vue SOLUTIONS PD AOÛT 2012 COMMENT LA RÉDUCTION DU RISQUE ASSOCIÉ À VOTRE RÉGIME PD PEUT AMÉLIORER LE COURS

DE VOTRE ACTION. Point de vue SOLUTIONS PD AOÛT 2012 COMMENT LA RÉDUCTION DU RISQUE ASSOCIÉ À VOTRE RÉGIME PD PEUT AMÉLIORER LE COURS AOÛT 2012 COMMENT LA RÉDUCTION DU RISQUE ASSOCIÉ À VOTRE RÉGIME PD PEUT AMÉLIORER LE COURS DE VOTRE ACTION LA RÉDUCTION DU RISQUE EST PROFITABLE POUR TOUS Par les temps qui courent, tous les médias font

Plus en détail

Actualité de la Fondation du risque

Actualité de la Fondation du risque Actualité de la Fondation du risque La politique d investissement des fonds de pension canadiens 1 Najat El Mekkaoui de Freitas 2 Katarzyna Romaniuk 3 Face au choc démographique et à l'allongement de l'espérance

Plus en détail

Les nouvelles tendances dans les strategies d investissement des fonds souverains:

Les nouvelles tendances dans les strategies d investissement des fonds souverains: IFRI - OCP Policy Center Joint Seminar series Les nouvelles tendances dans les strategies d investissement des fonds souverains: Quelles consequences sur la gestion de la rente pétrolière et gazière Marie-Claire

Plus en détail

EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU

EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU PAGE 1 ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES 2015 EXPERTS MONDIAUX EN TRAITEMENT DE L EAU Déclarations prospectives PAGE 2 Certains renseignements et déclarations contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

Gérer votre patrimoine.

Gérer votre patrimoine. Gérer votre patrimoine. Planifier votre avenir. Nous vivons dans un monde en constante évolution. 2 Introduction Introduction 3 Gérer votre patrimoine dans un monde en constante évolution. Nous vivons

Plus en détail

Malgré l'absence actuelle de appuyé assurance-dépôts du gouvernement, MAS envisage d'établir un tel système dans un proche avenir.

Malgré l'absence actuelle de appuyé assurance-dépôts du gouvernement, MAS envisage d'établir un tel système dans un proche avenir. Singapour est l'un des centres financiers de premier plan dans le monde entier et important centre de distribution de la finance en Asie du Sud. Il n'est pas surprenant, le pays a un des systèmes bancaires

Plus en détail

Standard Life plc Résultats intermédiaires 2007 4 septembre 2007

Standard Life plc Résultats intermédiaires 2007 4 septembre 2007 Standard Life plc Résultats intermédiaires 2007 4 septembre 2007 Bénéfice d exploitation selon la valeur intrinsèque européenne (VIE) en hausse de 71 %, à 353 M (2006 : 206 M ) Contribution des affaires

Plus en détail

immobilier et bourse PEUT-ON PRÉVOIR LA RENTABILITÉ DE L IMMOBILIER COTÉ?

immobilier et bourse PEUT-ON PRÉVOIR LA RENTABILITÉ DE L IMMOBILIER COTÉ? immobilier et bourse PEUT-ON PRÉVOIR LA RENTABILITÉ DE L IMMOBILIER COTÉ? Les recherches présentées dans cet article, qui couvrent dix pays, suggèrent que la maturité du marché de l'immobilier titrisé

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

MMR Monthly Market Report Octobre 2010

MMR Monthly Market Report Octobre 2010 Contexte économique mondial Le ralentissement de l économie mondiale reste modéré L économie mondiale traverse actuellement une phase de ralentissement après la forte reprise initiée par les plans gouvernementaux

Plus en détail

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Présenté par Caroline Charest Économiste / directrice principale KPMG-SECOR Une accélération de la croissance mondiale

Plus en détail

Communication à caractère promotionnel. Les performances de BNP Paribas Investment Partners en 2012. Prix et récompenses

Communication à caractère promotionnel. Les performances de BNP Paribas Investment Partners en 2012. Prix et récompenses Communication à caractère promotionnel Les performances de BNP Paribas Investment Partners en 2012 Prix et récompenses L excellence a un «prix» Une gamme de qualité récompensée pour ses performances dans

Plus en détail

Succès de l introduction en Bourse d ASK sur Euronext à Paris

Succès de l introduction en Bourse d ASK sur Euronext à Paris Paris, le 26 juin 2014 Ne pas diffuser aux Etats-Unis, Canada, Australie ou Japon Succès de l introduction en Bourse d ASK sur Euronext à Paris Augmentation de capital de 21,9 M Prix de l action fixé à

Plus en détail

Perspectives sur des politiques extraordinaires mises de l avant par les banques centrales

Perspectives sur des politiques extraordinaires mises de l avant par les banques centrales Perspectives sur des politiques extraordinaires mises de l avant par les banques centrales Ron Hanson Chef des placements L un des principaux points à surveiller au cours des prochains mois sera la réaction

Plus en détail

La perception du profil de crédit de l émetteur affecte la valorisation de l obligation.

La perception du profil de crédit de l émetteur affecte la valorisation de l obligation. Présentation Optimiser la gestion d un portefeuille obligataire Dans un contexte de rendements historiquement bas, RMG propose une stratégie de gestion de portefeuilles obligataires permettant d améliorer

Plus en détail

Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière

Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière Une étude menée par Vanguard 2012 Sommaire. Au cours d une étude précédente examinant diverses catégories

Plus en détail

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux

Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux 7 avril Pourquoi la croissance du commerce international s est-elle essoufflée? Beaucoup d espoir repose sur la libéralisation des échanges commerciaux La crise de 9 a eu des conséquences néfastes pour

Plus en détail

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 :

Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : Exercice financier se terminant le 31 décembre 2007 : POUR DIFFUSION IMMÉDIATE CNW LA CAISSE DE DÉPÔT ET PLACEMENT DU QUÉBEC OBTIENT UN RENDEMENT DE PREMIER DÉCILE DE 5,6 %, AJOUTANT 7,9 MILLIARDS DE DOLLARS

Plus en détail

Récapitulatif: Du 04 au 15 Mai 2015. Rapport 2014 de l ECSDA. Développements du CSD du Ghana. Rapport de l OICV sur la fraude d investissement.

Récapitulatif: Du 04 au 15 Mai 2015. Rapport 2014 de l ECSDA. Développements du CSD du Ghana. Rapport de l OICV sur la fraude d investissement. Du 04 au 15 Mai 2015 Récapitulatif: Rapport 2014 de l ECSDA. Développements du CSD du Ghana. Rapport de l OICV sur la fraude d investissement. Report du lancement de la plateforme T2S. Agrément de 10 CCP

Plus en détail

Colloque sur la retraite et les placements au Québec

Colloque sur la retraite et les placements au Québec 20 novembre 2014 Colloque sur la retraite et les placements au Québec Denis Senécal, M.Sc. Premier vice-président & chef des placements, Titres à revenu fixe Stratégies de placement obligataire et solutions

Plus en détail

PRINCIPALES NOUVELLES

PRINCIPALES NOUVELLES Semaine clôturée le vendredi 16 octobre 2015 PRINCIPALES NOUVELLES : Les marchés boursiers mondiaux ont clôturé la semaine en hausse, parce que les faibles statistiques économiques en provenance de la

Plus en détail

le Fonds à revenu mensuel élevé américain Manuvie

le Fonds à revenu mensuel élevé américain Manuvie ZOOM sur : le Fonds à revenu mensuel élevé américain Manuvie Une approche des placements éprouvée qui met l accent sur la conservation du capital et vise à tirer profit du potentiel de croissance du marché

Plus en détail

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Relations presse : Christel Lerouge Tél. : 01 47 54 50 71 Relations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Chiffre d

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES NOS SOLUTIONS DE GESTION EN TITRES La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion de patrimoine. En choisissant

Plus en détail

Titres à revenu fixe des marchés émergents

Titres à revenu fixe des marchés émergents Titres à revenu fixe des marchés émergents Fait : Les titres à revenu fixe des marchés émergents constituent une catégorie d actif en soi. Diversité : La taille et la portée des marchés émergents procurent

Plus en détail

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015

et idées sur le marché du pétrole Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Septembre 2015 Point de Analyse vue sur le marché du pétrole Septembre 2015 Diversification de styles dans les placements en revenu fixe : défis et solutions Les investisseurs en obligations ne seront pas étonnés de

Plus en détail

EXPLOREZ LES ETATS-UNIS COMMENT MIEUX APPREHENDER LE MARCHE DES FONDS COMMUNS DE PLACEMENT AMERICAINS?

EXPLOREZ LES ETATS-UNIS COMMENT MIEUX APPREHENDER LE MARCHE DES FONDS COMMUNS DE PLACEMENT AMERICAINS? EXPLOREZ LES ETATS-UNIS COMMENT MIEUX APPREHENDER LE MARCHE DES FONDS COMMUNS DE PLACEMENT AMERICAINS? PUBLICATION SECURITIES SERVICES Synthèse du livre blanc Synthèse Portrait des fonds communs de placement

Plus en détail

NOTRE MISSION PROFIL DE NOTRE SOCIÉTÉ

NOTRE MISSION PROFIL DE NOTRE SOCIÉTÉ PRÉSENTATION 1 2 NOTRE MISSION Générer de la valeur pour nos clients, collaborateurs, partenaires et actionnaires, en offrant des services professionnels de qualité Suisse alliés à l efficacité asiatique.

Plus en détail

Les stratégies de rendement à l épreuve de l inflation et de la déflation

Les stratégies de rendement à l épreuve de l inflation et de la déflation Les stratégies de rendement à l épreuve de l inflation et de la déflation Indépendamment du contexte inflationniste ou déflationniste les stratégies de rendement peuvent accroître la stabilité de votre

Plus en détail

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI

COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI COMITÉ DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA : ÉTUDE SUR LE CENTRE CANADIEN D ÉCHANGE DU RENMINBI Introduction Mémoire de la City of London Corporation Présenté par le bureau du développement

Plus en détail

Comment mieux comprendre les agences de notation financière?

Comment mieux comprendre les agences de notation financière? Comment mieux comprendre les agences de notation financière? Document pédagogique AXA Group Solutions Web Shared Service/Digital Studio - Decembre 2012 Contact: Group Communications comint@axa.com + 33

Plus en détail

Catégorie Fidelity Extrême-Orient de la Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Extrême-Orient de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Extrême-Orient de la Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mai 2015 Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs

Plus en détail

Rachat d actions : les raisons d un engouement

Rachat d actions : les raisons d un engouement Rachat d actions : les raisons d un engouement Maher Abdia Chercheur au groupe ESC Troyes Sabri Boubaker Professeur associé au groupe ESC Troyes, chercheur à l Institut de recherche en gestion de l université

Plus en détail

Wealth & Tax Planning Private Fund

Wealth & Tax Planning Private Fund Wealth & Tax Planning Private Fund Parties dans un Private Fund Structure simplifiée Structure le Private Fund Mandant = Sponsor Définit le cadre opératif Administrateur Chargé de l évaluation des actifs,

Plus en détail

Trouver des alternatives crédibles au modèle excessivement financiarisé de normes comptables

Trouver des alternatives crédibles au modèle excessivement financiarisé de normes comptables Trouver des alternatives crédibles au modèle excessivement financiarisé de normes comptables Entretien publié in Confrontations Europe n 97, Janvier-Mars 2012 1 L Autorité des normes comptables (ANC),

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

Stratégies des comptes en gestion distincte. www.mfcglobalsma.com

Stratégies des comptes en gestion distincte. www.mfcglobalsma.com Stratégies des comptes en gestion distincte www.mfcglobalsma.com Des avantages uniques pour les conseillers et les épargnants. 1 Les comptes en gestion distincte offrent aux conseillers une méthode de

Plus en détail

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH»

L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» 193-202.qxp 09/11/2004 17:19 Page 193 L INVESTISSEMENT JOUE À «CASH-CASH» Département analyse et prévision de l OFCE La rentabilité des entreprises s'est nettement redressée en 2003 et 2004. Amorcée aux

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Toulouse 8 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier 100% garanti en capital à l échéance Durée d investissement conseillée : 8 ans Moteur automobile à deux-temps 189 Karl

Plus en détail

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE 11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE CHINOISE Chine Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 1 367,8 PIB (en G$ US courants) 10 380,4 PIB par habitant (en $ US courants) 7 589,0

Plus en détail

Un nouveau standard pour mesurer la performance des gérants

Un nouveau standard pour mesurer la performance des gérants Données de performance amleague Euro Equities Année en cours Période du 31 Décembre 2013 au 30 septembre 2014 Un nouveau standard pour mesurer la performance des gérants Un univers de compétition équitable

Plus en détail

NOTRE MISSION PROFIL DE NOTRE SOCIÉTÉ

NOTRE MISSION PROFIL DE NOTRE SOCIÉTÉ PRÉSENTATION NOTRE MISSION Générer de la valeur pour nos clients, collaborateurs, partenaires et actionnaires, en offrant des services professionnels de qualité Suisse alliés à l efficacité asiatique.

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Marseille 7 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

Perspectives économiques et boursières

Perspectives économiques et boursières Perspectives économiques et boursières Michel Lagier Chief Investment Strategist BANQUE PRIVÉE Monnaie virtuelle: franc succès, 2 milliards de dollars de Bitcoins en circulation $194 Tulipomanie Hollande

Plus en détail

WHITE PAPER OBLIGATIONS CONVERTIBLES GAGNER SUR LES DEUX TABLEAUX

WHITE PAPER OBLIGATIONS CONVERTIBLES GAGNER SUR LES DEUX TABLEAUX WHITE PAPER OBLIGATIONS CONVERTIBLES GAGNER SUR LES DEUX TABLEAUX Les obligations convertibles sont devenues une classe d actifs de plus en plus prisée ces dernières années, les émetteurs et investisseurs

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion

Plus en détail

PERSPECTIVES d avenir

PERSPECTIVES d avenir PERSPECTIVES d avenir Le prochain chapitre : Des rendements plus faibles et une volatilité plus forte Bruce Cooper, CFA Gestion de Placements TD Ken Miner, CFA Gestion de Placements TD Décembre 2014 Le

Plus en détail

L ÉMERGENCE Du «MILLENNIPRENEUR»

L ÉMERGENCE Du «MILLENNIPRENEUR» L ÉMERGENCE Du «MILLENNIPRENEUR» étude ENTREPRENEURS BNP PARIBAS 2016 EN BREF LES MILLENNIPRENEURS UNE GÉNÉRATION PRESSÉE I Âgés de moins de 35 ans, ces nouveaux entrepreneurs créent plus d entreprises,

Plus en détail

Message des associés. En bref

Message des associés. En bref En bref En bref Février 2015 Agir dans l'intérêt de nos clients que nous rencontrons fréquemment afin de rester attentifs à leurs besoins fait partie intégrante des responsabilités que nous assumons en

Plus en détail

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande N o 11 626 X au catalogue N o 018 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-99873-2 Document analytique Aperçus économiques La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande par Komal Bobal, Lydia Couture

Plus en détail

France : Kiss WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY

France : Kiss WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY WEEKLY 5 Novembre 212 6A, rue Goethe, L-1637 Luxembourg, Tel.: (+352) 26 895-1, Fax: (+352) 26 895-24 e-mail: secretariat@bcee-am.lu, www.bcee-assetmanagement.lu France : Kiss 6 France - Croissance du PIB vs.

Plus en détail

DESTINÉE Assurance vie universelle. Sommaire des comptes de placement

DESTINÉE Assurance vie universelle. Sommaire des comptes de placement DESTINÉE Assurance vie universelle Sommaire des comptes de placement Destinée, contrat d assurance vie universelle, procure une protection d assurance permanente en cas de décès, pour votre famille ou

Plus en détail

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity?

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity? 1. Qu est ce que le private equity? Le private equity ou capital investissement désigne une forme spécifique d investissement institutionnel dans des entreprises privées avec comme objectif de financer

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

commentaires trimestriels

commentaires trimestriels commentaires trimestriels Sécuritaire boursier L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de 2011. Les problèmes reliés à la perte de

Plus en détail

OUESSANT. Vivienne investissement. Printemps-été 2015. Rapport de gestion. L analyse quantitative au service de la gestion active

OUESSANT. Vivienne investissement. Printemps-été 2015. Rapport de gestion. L analyse quantitative au service de la gestion active Ce document est destiné à des investisseurs professionnels uniquement Vivienne investissement L analyse quantitative au service de la gestion active OUESSANT Rapport de gestion Printemps-été 2015 Vivienne

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Passer à un modèle services de conseils tarifés. Parlons vrai avec les clients : les frais

Passer à un modèle services de conseils tarifés. Parlons vrai avec les clients : les frais Passer à un modèle services de conseils tarifés Parlons vrai avec les clients : les frais De plus en plus d investisseurs dans le monde exigent une meilleure transparence des frais de placement. Le Royaume-Uni

Plus en détail

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial Intact Corporation financière (TSX : IFC) L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial 2 mai 2012 Énoncés prospectifs et mise en garde Certains

Plus en détail

Forte demande pour les actions de la Standard Life

Forte demande pour les actions de la Standard Life Le présent communiqué n'est pas un prospectus. Il s'agit d'une annonce (aux fins des règles sur les prospectus) relative à Standard Life plc. Les investisseurs potentiels ne devraient ni demander ni souscrire

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 55

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE... 55 TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LES ÉTATS FINANCIERS...................................... 7 TITRE II- LA FISCALITÉ CORPORATIVE.................................. 55 Table des matières 3 TITRE I LES ÉTATS

Plus en détail

Un fonds d obligations mondiales «pour tous les temps», capable de tirer son épingle du jeu dans toutes les conditions de marché

Un fonds d obligations mondiales «pour tous les temps», capable de tirer son épingle du jeu dans toutes les conditions de marché un méthode différente pour contrer la volatilité des marchés Fonds à revenu stratégique Manuvie* *Aussi offert : Catégorie de revenu stratégique Manuvie Un fonds d obligations mondiales «pour tous les

Plus en détail

Perspectives 2014 : le principal risque consiste à ne s exposer à aucun risque

Perspectives 2014 : le principal risque consiste à ne s exposer à aucun risque Perspectives Perspectives 2014 : le principal risque consiste à ne s exposer à aucun risque Une approche mesurée du risque s impose : la prise de risque maitrisée est la solution AUTEUR : STEFAN HOFRICHTER

Plus en détail

La Chine, moteur de croissance mondial. Avril 2011

La Chine, moteur de croissance mondial. Avril 2011 La Chine, moteur de croissance mondial Avril 2011 2 Contenu 4 La Chine, moteur de croissance mondial 7 Et si Pékin assouplissait le contrôle des changes? 10 Rétrospective : la performance modeste de 2010

Plus en détail

Les matières premières : une baisse annoncée

Les matières premières : une baisse annoncée Que s'est-il passé en juillet? Commentaires de marché Focus Marchés Le carnage sur les matières premières et en Chine sur les marchés domestiques ont été les éléments essentiels dans ce qui fut un mois

Plus en détail

DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank

DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank Le Groupe Deutsche Bank Culture d excellence depuis 1870 Banque d investissement internationale de premier plan, dotée d un solide réseau de clientèle

Plus en détail