PHI9017 Séminaires de recherches en philosophie des sciences humaines (Hiver 2010) V. Guillin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PHI9017 Séminaires de recherches en philosophie des sciences humaines (Hiver 2010) V. Guillin"

Transcription

1 PHI9017 SEMINAIRE DE RECHERCHES EN PHILOSOPHIE DES SCIENCES HUMAINES Hiver 2010 Lundi 18h-21h / Local W-5215 Professeur Vincent Guillin Bureau W Tél. : XXXX Heures de disponibilité : Vendredi A / Description de l annuaire Recherches relatives à un secteur ou un problème particulier de la philosophie des sciences humaines ou des sciences sociales. Ce secteur ou ce problème, qui sera déterminé par le professeur, peut concerner la psychologie, les disciplines identifiées aux humanités ou les sciences sociales, comme la sociologie ou l'économie. Le séminaire peut porter soit sur l'épistémologie de ces disciplines, soit sur leurs présupposés éthiques ou ontologiques, soit sur leur fonction sociale ou culturelle, ou encore sur la confrontation ou la collaboration de ces différentes problématiques. B / Description spécifique : On constate, depuis une petite vingtaine d années, l apparition et la diffusion dans le champ des sciences humaines d approches ou de théories qui, malgré la différence des objets dont elles traitent, semblent partager une inspiration et des méthodes communes. Qu elles relèvent du champ des «neurosciences» (on citera pêlemêle «neuromarketing», «neuroéconomie», «neurolinguistique», «neuroéthique», etc.) ou qu elles se revendiquent d une perspective «évolutionniste» (explications évolutionnistes du viol, de la maltraitance infantile ou de la dépression post-partum, psychiatrie darwinienne, psychologie évolutionniste), ces approches et ces théories suscitent à la fois enthousiasme et suspicion. Enthousiasme, parce que leurs partisans soutiennent que l application de leurs concepts et de leurs méthodes aux phénomènes humains permettra de résoudre des problèmes laissés sans réponse par les sciences humaines «classiques». Suspicion, parce que leurs détracteurs leur reprochent de n être qu une servile imitation des procédés utilisées par les sciences naturelles, de surcroît coupable d une «erreur de catégorie» ou de réductionnisme parce qu elles nient ou récusent la spécificité des phénomènes humains, et finalement pourvoyeuse de conceptions morales, sociales et politiques délétères. Ce que nous nous proposons de faire à l occasion de ce cours, c est d étudier ces approches et ces théories «neuro-» et «évo-» du point de vue d une «philosophie des neurosciences» et d une «philosophie des sciences de l évolution» entendues au sens large. On s intéressera donc aux aspects épistémologiques, architectoniques et axiologiques propres à ces approches et théories (Quelles sont leurs méthodes et leurs heuristiques? Quelles relations entretiennent-elles entre elles et avec les «sciences humaines»? Quels sont les problèmes éthiques qu elles posent spécifiquement?), ce qui constituera le préalable d une interrogation sur les conséquences de leur application à des problèmes d ordre pratique. L unité des différents aspects des problèmes couverts par le cours s opère au moyen de la perspective philosophique suivante : si on doit tirer des réflexions éthiques ou morales des connaissances issues des neurosciences ou des sciences de l évolution et de leurs applications axiologie, il faut avant tout s assurer que ces connaissances sont fiables ; or on ne peut s assurer de la fiabilité de ces connaissances que si les heuristiques, les méthodes de mise à l épreuve et les modes de validation sur lesquelles elles reposent respectent un certain nombre d exigences épistémologiques minimums épistémologie et si le contenu de ces connaissances est soit compatible avec les connaissances déjà produites par les sciences humaines, soit nous donne des raisons de penser que les résultats acquis par les sciences humaines sont erronées et qu il faut les remplacer architectonique. Le parti-pris méthodologique de notre enquête sera celui d un naturalisme critique, c est-à-dire l association d une croyance dans le caractère fructueux de l extension des approches épistémologiquement fiables et heuristiquement pertinentes issues des sciences naturelles aux phénomènes classiquement pris en charge par les sciences humaines et d un souci de ne pas se laisser abuser par des effets de mode académiques ou méthodologiques qui ne constitueraient qu une écume à la surface de courants bien plus profonds, puissants et réguliers typiques d une recherche en sciences humaines solidement organisés autour de disciplines ayant leurs méthodes, leur théories et leurs résultats propres. Pour le dire autrement, les sciences 1

2 humaines peuvent bien emprunter aux neurosciences ou aux sciences de l évolution, mais encore faut-il s assurer que les neurosciences ou les sciences de l évolution soient bien solvables ou que leurs ressources puissent être investies ailleurs que dans leur domaine d origine. Finalement, la première moitié des séances du cours s emploiera à montrer que les approches et les théories «neuro-» et «évo-» contemporaines s inscrivent dans une histoire longue du processus complexe de naturalisation des sciences humaines, en s arrêtant sur les chapitres classiques de l histoire des neurosciences que sont l avènement de la phrénologie (séances 2 & 3), de la formation du concept de réflexe (séances 4 & 5) et de l étude des aphasies (séances 6 & 7), ce qui nous donnera par là-même l occasion de comprendre les attendus métaphysiques, épistémologiques ou pratiques des réflexions philosophiques qui ont porté sur ces sujets (chez Comte et Mill pour la phrénologie, chez Canguilhem et Merleau-Ponty pour le réflexe ; chez Bergson et Goldstein pour les aphasies). Les séances restantes s intéresseront aux questionnements plus contemporains soulevés par la psychologie évolutionniste (séances 9 & 10), l éthique évolutionniste (séance 11), la neuroéthique (séances 12 & 14). C / Méthodologie : Typiquement, le cours se partagera en deux séquences. Dans une première partie (1h30), l enseignant introduira au thème ou au problème abordé, en en détaillant les origines historiques, les attendus doctrinaux et les implications philosophiques. Dans une seconde partie, des étudiants présenteront oralement les différentes lectures du jour (20 mn environ par lecture), qui seront ensuite discutées par le groupe dans son ensemble. D / Textes : Il est requis de l étudiant qu il effectue les lectures obligatoires pour chaque séance (en général, un ou plusieurs chapitres d une œuvre ou une série d articles, qui seront fournis sous format électronique) dont les références précises sont indiquées dans le programme détaillé. Des lectures complémentaires seront aussi suggérées pour chaque séance. E/ Proposition d évaluation : L évaluation de l enseignement pourrait se baser sur: 1/ une note de participation orale (qui inclura, en plus des questions, commentaires et objections durant le cours, un exposé oral d une vingtaine de minutes sur une des lectures du jour, qui a pour but d élucider la problématique du texte étudié et d analyser la valeur de ses arguments) ; 2/ un mémoire de mi-session, de 7 à 10 pages (double interligne), traitant une question à choisir dans une liste proposée par l enseignant (à rendre en semaine 8); 3/ un mémoire de fin de session, de 12 à 20 pages (double interligne), traitant une question au préalablement déterminée en accord avec l enseignant ; une présentation orale (30 mn) de ce travail devra être faite lors de la dernière séance du cours. La note finale résultera de la pondération suivante : participation orale, 25% ; mémoire de misemestre, 25% ; mémoire de fin de semestre, 50%. 2

3 F/ Programme détaillé : Date Thème Lectures obligatoires Semaine 1 (11/01/10) Semaine 2 (18/01/10) Semaine 3 (25/01/10) Semaine 4 (01/02/10) Semaine 5 (08/02/10) Semaine 6 (15/02/10) Semaine 7 (22/02/10) Intro : philosophie des neurosciences, philosophie des sciences de l évolution et philosophie des sciences humaines / épistémologie, architectonique & axiologie. Philosophie des neurosciences (I): Phrénologie et sciences morales (1 ère partie). Philosophie des neurosciences (II) : Phrénologie et sciences morales (2 ème partie). Philosophie des neurosciences (III) : Histoire philosophique du concept de réflexe (1 ère partie) Philosophie des neurosciences (IV) : Histoire philosophique du concept de réflexe (2 ème partie). Philosophie des neurosciences (V) : Histoire philosophique des aphasies (1 ère partie) Philosophie des neurosciences (VI) : Histoire philosophique des aphasies (2 ème partie) Comte , XLV e Leçon. Mill 1843, Livre VI, Chap. 1, 3, 4 & 5/ L. Lévy-Bruhl 1899, lettres 32, 33, 35, 36, 40, 42, 43, & 44. Foucault 1985 / Merleau-Ponty 1942, Chap. I & II. Canguilhem 1955, Chap. I & II/ Canguilhem Broca 1865 / Jackson 1879 Bergson 1896, Chap. II / Goldstein 1934, Chap. VI. Semaine 8 (01/03/10) Semaine de lecture Semaine de lecture Semaine 9 (08/03/10) Semaine 10 (15/03/10) Psychologie évolutionniste (I) : Une histoire naturelle du viol? Psychologie évolutionniste (II) : Une explication de la maltraitance infantile? Thornhill & Palmer 2000, Chap. 1 à 3 / Lloyd Daly & Wilson 2002 / Buller 2005, Chap. 7. Semaine 11 (22/03/10) Ethique évolutionniste De Waal 2008/ Kitcher Semaine 12 (29/03/10) Neuroéthique (I) : l amélioration de l espèce humaine aspects généraux Sandel 2004/ Kamm Semaine 13 (05/04/10) Pas de cours Pas de cours Semaine 14 (12/04/10) Neuroéthique (II) : l amélioration de l espèce humaine amélioration cognitive et neuropharmacologie. Kass 2003 / Parens 2009 Semaine 15 (19/04/10) Séance Double Travaux des étudiants 3

4 G / Bibliographie indicative : 1/ Introduction - Philosophie des sciences humaines : méthodologie, architectonique & axiologie (1 séance). - J. Dupré, Human Nature and the Limits of Science, Oxford, Clarendon Press, 2001, Introduction. - P. Poirier & L. Faucher (éds.), Des neurosciences à la philosophie. Neurophilosophie et philosophie des neurosciences, Paris, Editions Syllepse, 2008, Introduction (P. Poirier & L. Faucher, p. 5-35), & R. M. Cauley, «De la réduction d une science» (p ). 2/ Neurophilosophie : Phrénologie et sciences morales (2 séances). - A. Comte, Cours de philosophie positive[ ], édité par et avec une préface d E. Littré, Paris, J. B. Baillière & Fils, 1864, tome 3, XLV e Leçon, «Considérations générales sur l étude positive des fonctions intellectuelles et morales, ou cérébrales». - J. S. Mill, Système de logique déductive et inductive[1843], trad. L. Peisse, Paris, Libraire philosophique de Ladrange, 1866, Livre VI, Chap. 1, 3, 4 & 5. - L. Lévy-Bruhl (éd.), Correspondance de John Stuart Mill et d Auguste Comte [1899], Paris, L Harmattan, 2007, Lettres n 32, 33, 35, 36, 40, 42, 43, 44 [optionnellement : 3, 4, 5, 6, 13, 14, 15, 17, 18, 30, 31]. - W. Bechtel & R. C. Richardson, Discovering Complexity: Decomposition and Localisation as Strategies in Scientific Research, Princeton, Princeton University Press, E. Clarke & L. S. Jacyna, Nineteenth-Century Origins of Neuroscientific Concepts, Berkeley, University of California Press, 1987, Chap. 6, p R. Cooter, The Cultural Meaning of Popular Science. Phrenology and the Organization of Consent in Nineteenth-Century Britain, Cambridge, Cambridge University Press, V. Guillin, Auguste Comte and John Stuart Mill on Sexual Equality. Historical, Methodological and Philosophical Issues, Amsterdam, Brill, 2009, Chap. 3 & 4. - M. Hagner, Des cerveaux de génie. Une histoire de la recherche sur les cerveaux d élite, Paris, Editions de la Maison des sciences de l homme, 2008, Chap G. Lanteri-Laura, Histoire de la phrénologie. L homme et son cerveau selon F. J. Gall, 2 e édition, Paris, PUF, 1993, Chap. 1 & 2. - M. Renneville, Le Langage des crânes. Une histoire de la phrénologie, Préface de G. Lanteri-Laura, Paris, Les Empêcheurs de penser en rond, J. Van Wyhe, Phrenology and the Origins of Victorian Scientific Naturalism, Aldershot, Ashgate, R. M. Young, Mind, Brain and Adaptation in the Nineteenth Century. Cerebral Localization and its Biological Context from Gall to Ferrier, Oxford, Oxford University Press, Chap. 1 & 2. 3/ Neurophilosophie : Histoire philosophique du concept de réflexe (2 séances). - M. Foucault, «La vie : l expérience et la science» [1985], in M. Foucault, Dits et écrits, Paris, Gallimard, 1994, t. IV, p M. Merleau-Ponty, La Structure du comportement [1942], Paris, PUF, 2006, Chap. I (p. 5-33), et Chapitre II (p ) - G. Canguilhem, «Aspects du vitalisme», in G. Canguilhem, La Connaissance de la vie, 2 e édition, Paris, Vrin, 1965, p

5 - G. Canguilhem, La Formation du concept de réflexe aux XVIIe et XVIIIe siècles [1955], Paris, Vrin, 1999, Chap. I & II &. - G. Canguilhem, «Note sur la situation faite en France à la philosophie biologique», Revue de métaphysique et de morale, 1947, 52, p G. Canguilhem, «Machine et organisme», in G. Canguilhem, La Connaissance de la vie, 2 e édition, Paris, Vrin, 1965, p E. Clarke & L. S. Jacyna, Nineteenth-Century Origins of Neuroscientific Concepts, Berkeley, University of California Press, 1987, Chap F. Dagognet, «L Importance du concept de réflexe dans la philosophie de Georges Canguilhem», Cahiers philosophiques, 1996, 69, p C. Da Silva-Charak, Merleau-Ponty. Le corps et le sens, Paris, PUF, J.-C. Dupont, «Le Concept de réflexe : Georges Canguilhem et l histoire de la physiologie», in A. Fagot-Largeault, C. Debru & M. Morange (éds.), Philosophie et médecine En hommage à Georges Canguilhem, Paris, Vrin, 2008, p M. Gauchet, L Inconscient cérébral, Paris, Seuil, 1992, Chap. 3, 4 & 5. - V. Guillin, «Les Etudes cartésiennes de Georges Canguilhem», Cahiers philosophiques, 2008, 114, p D. Lecourt, Georges Canguilhem, Paris, PUF, 2008, Chap. III. - M. Merleau-Ponty, Le primat de la perception et ses conséquences philosophiques [1947], Lagrasse, Verdier, / Neurophilosophie : Histoire philosophique des aphasies (2 séances). - P. Broca, «Sur le siège de la faculté du langage articulé», Bulletin de la Société d anthropologie, 6, séance du 15 juin 1865, p , repris dans H. Hecaen & J. Dubois (éd.), La naissance de la neuropsychologie du langage, Paris, Flammarion, 1969, p H. Jackson, «On Affections of Speech from the Disease of the Brain», Brain, 1879, repris dans Brain, 1915, 38, p H. Bergson, Matière et mémoire [1896], Paris, PUF, 2008, Chap. II. - K. Goldstein, La Structure de l organisme [1934], Préface de P. Fédida, Paris, Gallimard, 1983, Chap. VI, p D. Forest, Histoire des aphasies. Une anatomie de l expression, Paris, PUF, D. Forest, «Localisation fonctionnelle et stratégie de recherche : le cerveau hier et aujourd hui», in F. Parot (éd.), Les Fonctions en psychologie. Enjeux et débats, Wavre, Mardaga, 2008, p A. Harrington, Medicine, Mind, and the Double Brain. A Study in Nineteenth-Century Thought, Princeton, Princeton University Press, 1987, Chap. 2 & 7. - L. S. Jacyna, Lost Words. Narratives of Language and the Brain, , Princeton, Princeton University Press, 2000, Chap. 1, 4 & 6. - M. Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception, Paris, Gallimard, 1945, 1 ère partie, Chap J.-N. Missa, L Esprit-Cerveau. La Philosophie de l esprit à la lumière des neurosciences, Préface de C. Debru, Paris, Vrin, 1993, Chap F. Worms, Introduction à Matière et mémoire, Paris, PUF, 1997, Chap R. M. Young, Mind, Brain and Adaptation in the Nineteenth Century. Cerebral Localization and its Biological Context from Gall to Ferrier, Oxford, Oxford University Press, Chap. 4, 5 & 6. 5

6 5/ Psychologie évolutionniste (2 séances) - R. Thornhill & C. T. Palmer, A Natural History of Rape: Biological Bases of Sexual Coercion, Cambridge, MIT Press, 2000, Chap. 1 à 3. - E. A. Lloyd, «Science Gone Astray: Evolution and Rape», Michigan Law Review, 2001, 99, p M. Daly & M. Wilson, La vérité sur Cendrillon. Un point de vue Darwinien sur l amour parental, Paris, Cassini, D. Buller, Adapting Minds. Evolutionary Psychology and the Persistent Quest for Human Nature, Cambridge, MIT Press, 2005, Chap D. Buller, Adapting Minds. Evolutionary Psychology and the Persistent Quest for Human Nature, Cambridge, MIT Press, D. M. Buss, The Evolution of Desire. Strategies of Human Mating, Revised Edition, New York, Basic Books, L. Cosmides & J. Tooby, «Evolutionary Psychology : A Primer», en ligne : - M. Daly & M. Wilson, «Is The Cinderella Effect Controversial? A Case Study of Evolution - Minded Research and Critiques Thereof», in C. Crawford & D. Krebs (eds.), Foundations of Evolutionary Psychology, Mahwah (NJ), Erlbaum, J. Dupré, Human Nature and the Limits of Science, Oxford, Clarendon Press, 2001, Chap. 1 à 4. - E. Machery & H. Clarke Barrett, «Essay Review: Debunking Adapting Minds», Philosophy of Science, 2006, 73, p R. C. Richardson, Evolutionary Psychology as Maladapted Psychology, Cambridge, MIT Press, H. Rose & S. Rose (eds.), Alas, Poor Darwin, Arguments against Evolutionary Psychology, London, Vintage, J.-B. Van der Henst & H. Mercier, Darwin en Tête. L Evolution et les sciences cognitives, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, 2009, Chap. 1, 3 & 5. 6/ Ethique évolutionniste (1 séance) - F. de Waal, «La morale, fruit de l évolution», in F. de Waal, Primates et philosophes, Paris, Le Pommier, 2008, p P. Kitcher, «Ethique et évolution. Itinéraire», in Ibid., p J.-P. Changeux (éd.), Les Fondements naturels de l éthique, Paris, Odile Jacob, 1993, Introduction (M. Kirsch) et chap. par M. Ruse, A. Gibbard et N. W. Thornhill. - F. de Waal, Primates et philosophes, Paris, Le Pommier, W. FitzPatrick, «Morality and Evolutionary Biology», Stanford Encyclopedia of Philosophy (en ligne). - R. J. Richards, «A Defense of Evolutionary Ethics», in R. J. Richards, Darwin and the Emergence of Evolutionary Theories of Mind and Behavior, Chicago, University of Chicago Press, 1987, p

7 5/ Neuroéthique (2 séances) - M. J. Sandel, «The Case against Perfection : What s Wrong with Designer Children, Bionic Athletes, and Genetic Engineering» [2004], in J. Savulescu & N. Bostrom (eds.), Human Enhancement, Oxford, Oxford University Press, 2009, p F. Kamm, «What Is and Is Not Wrong with Enhancement?», in Ibid., p L. R. Kass (ed.), Beyond Therapy: Biotechnology and the Pursuit of Happiness. A Report by the President s Council on Bioethics, 2003, p E. Parens, Toward a More Fruitful Debate About Enhancement, in J. Savulescu & N. Bostrom (eds.), Human Enhancement, Oxford, Oxford University Press, 2009, p B. Baertschi, La Neuroéthique. Ce que les neurosciences font à nos conceptions morales, Paris, La Découverte, 2009, Chap K. Evers, Neuroéthique. Quand la matière s éveille, Paris, O. Jacob, R. Flower, «Lifestyle Drugs: Pharmacology and the Social Agenda», Trends in Pharmacological Sciences, 2004, 25, p F. Fukuyama, La Fin de l homme. Les conséquences de la révolution biotechnique, Paris, La Table Ronde, J. Habermas, L Avenir de la nature humaine, Paris, Gallimard, J. Harris, «Enhancement Are a Moral Obligation», in J. Savulescu & N. Bostrom (eds.), Human Enhancement, Oxford, Oxford University Press, 2009, p J.-N. Missa & L. Perbal (éd.), «Enhancement» Ethique et philosophie de la médecine d amélioration, Paris, Vrin, P. Nouvel, Histoire des amphétamines, Paris, PUF, E. Racine, «Tendances récentes en neuroéthique», in P. Poirier & L. Faucher (éds.), Des neurosciences à la philosophie. Neurophilosophie et philosophie des neurosciences, Paris, Editions Syllepse, 2008, p M. J. Sandel, The Case against Perfection: Ethics in the Age of Genetic Engineering, Cambridge, Harvard University Press, J. Savulescu & N. Bostrom (eds.), Human Enhancement, Oxford, Oxford University Press,

Philosophie de l esprit L esprit des animaux non humains

Philosophie de l esprit L esprit des animaux non humains PHI-7302 Philosophie de l esprit L esprit des animaux non humains Professeure : Renée Bilodeau I BUT DU COURS Les découvertes scientifiques récentes nous ont conduits à revoir en profondeur notre conception

Plus en détail

Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t

Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t Une approche interdisciplinaire et intégrative neuropsychologie psychologie neuroanatomie linguistique philosophie SCIENCES COGNITIVES logique/probas neurosciences

Plus en détail

Gauthier, Benoît (dir.). 2010. Recherche sociale : de la problématique à la collecte des données. Québec : Presses de l Université du Québec.

Gauthier, Benoît (dir.). 2010. Recherche sociale : de la problématique à la collecte des données. Québec : Presses de l Université du Québec. Faculté des arts et des sciences Département de science politique POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Automne 2011 Local B-0245 Lundi de 13h00-14h30 Professeur : Éric Montpetit Bureau : C-4012

Plus en détail

POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Hiver 2012 Local B-0305 Lundi de 13h00-14h30

POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Hiver 2012 Local B-0305 Lundi de 13h00-14h30 Faculté des arts et des sciences Département de science politique POL 1100 (Méthodes de recherche en politique) Hiver 2012 Local B-0305 Lundi de 13h00-14h30 Professeur : Erick Lachapelle Bureau : C-3124

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Déparetement de criminologie Department of Criminology 25 Université / 25 University, Ottawa, ON K1N 6N5 Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

ENJEUX SOCIO-POLITIQUES DU NUMÉRIQUE

ENJEUX SOCIO-POLITIQUES DU NUMÉRIQUE ENJEUX SOCIO-POLITIQUES DU NUMÉRIQUE Professeur : Dominique Boullier Année universitaire 2015/2016 : Formation Commune des Masters - Semestre d automne DESCRIPTIF DU COURS Notre environnement quotidien

Plus en détail

Multiplicité Homme-Machine

Multiplicité Homme-Machine Multiplicité Homme-Machine Composer avec l ordinateur Septième saison du Séminaire MaMuX-IRCAM, Première séance, 6 octobre 2007: Mathématiques/Musique et Composition Assistée par Ordinateur Arturo Fuentes

Plus en détail

Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence

Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence Gwenole Fortin To cite this version: Gwenole Fortin. Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence. 2006.

Plus en détail

2009 Postdoc, Columbia University (New York), sur le thème de la pensée et du comportement évaluatifs

2009 Postdoc, Columbia University (New York), sur le thème de la pensée et du comportement évaluatifs Christine Clavien Nationalité : Suisse Naissance : 1975 Deux enfants (nés en 2010 et 2012) Langue maternelle : français Très bonne maîtrise parlé/écrit : anglais, allemand, suisse-allemand Site web: www.christineclavien.ch

Plus en détail

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ?

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? à propos de : D Aristote à Darwin et retour. Essai sur quelques constantes de la biophilosophie. par Étienne GILSON Vrin (Essais d art et de philosophie), 1971.

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

REEDUCATION DES TROUBLES APHASIQUES. Introduction Historique Principes Généraux

REEDUCATION DES TROUBLES APHASIQUES. Introduction Historique Principes Généraux REEDUCATION DES TROUBLES APHASIQUES Introduction Historique Principes Généraux La réhabilitation du langage : un désir ancien, une pratique récente Aphasie comme «réversion de l évolution» (Jackson 1915)

Plus en détail

Séminaire LIDILEM. vendredi 25 juin 2010 ET LA RECHERCHE ACTUELLE

Séminaire LIDILEM. vendredi 25 juin 2010 ET LA RECHERCHE ACTUELLE Séminaire LIDILEM vendredi 25 juin 2010 LE MÉTIER DE CHERCHEUR ET LA RECHERCHE ACTUELLE Salle Jacques Cartier Maison des Langues et des Cultures Organisatrices : Cristelle Cavalla & Françoise Raby Thierry

Plus en détail

POL-7057A Principes et processus budgétaires

POL-7057A Principes et processus budgétaires DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE AUTOMNE 2010 UNIVERSITÉ LAVAL Professeur : Jean-Dominique Lafay Bureau : 4415 POL-7057A Principes et processus budgétaires Le cours comprend deux parties séparées. La première

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701)

Théories criminologiques II (CRM 3701) Département de criminologie Department of Criminology Richard DUBÉ Courrier électronique : rdube@uottawa.ca Téléphone au bureau : 562-5800 poste 8861 Disponibilités : jeudi de 16h à 18h (pavillon des sciences

Plus en détail

Bases de données et RefWorks Sylvain Fiset - Automne 2008. Bases de données et Refworks. Sylvain Fiset

Bases de données et RefWorks Sylvain Fiset - Automne 2008. Bases de données et Refworks. Sylvain Fiset Bases de données et Refworks Sylvain Fiset 1 Plan de l atelier Démontrer l utilisation des bases de données dans un contexte pédagogique. Démontrer l utilisation des bases de données et de RefWorks dans

Plus en détail

Recherche et méthodologie en criminologie (CRM 6725 A & B)

Recherche et méthodologie en criminologie (CRM 6725 A & B) Département de criminology/department of criminology Hiver 2014 Fernando Acosta facosta@uottawa.ca Pavillon des Sciences sociales, bureau 13022 Téléphone : (613) 562-5800 (1790) Mercredi : 8h30-11h30 Salle

Plus en détail

Philosophie et sciences cognitives : de l intérêt d une fiction pragmatiste

Philosophie et sciences cognitives : de l intérêt d une fiction pragmatiste Philosophie et sciences cognitives : de l intérêt d une fiction pragmatiste Thomas Camus (Université de Montpellier III) Les sciences cognitives constituent un ensemble de champs disciplinaires visant

Plus en détail

Gagnez en bourse grâce à la neuroéconomie

Gagnez en bourse grâce à la neuroéconomie Jason Zweig Gagnez en bourse grâce à la neuroéconomie traduction de l américain par Marie-Christine Clugnet Préface du docteur Olivier Oullier, Maître de conférences en Neurosciences Éditions Gutenberg

Plus en détail

Théories criminologiques contemporaines (CRM 4701A)

Théories criminologiques contemporaines (CRM 4701A) Département de criminology/department of criminology Automne 2013 Fernando Acosta facosta@uottawa.ca Bureau : 25, Université, 118-A Téléphone : (613) 562-5800 (1790) Mardi : 16h-17h30 Jeudi : 14h30-16h00

Plus en détail

Intelligence Artificielle et Robotique

Intelligence Artificielle et Robotique Intelligence Artificielle et Robotique Introduction à l intelligence artificielle David Janiszek david.janiszek@parisdescartes.fr http://www.math-info.univ-paris5.fr/~janiszek/ PRES Sorbonne Paris Cité

Plus en détail

Théories criminologiques II (CRM 3701 B)

Théories criminologiques II (CRM 3701 B) Département de criminologie Department of Criminology João VELLOSO Courrier électronique : jvelloso@uottawa.ca Disponibilités : mardis de 16h à 17h et vendredis de 14h à 16h (FSS, pièce 13002) CRM 3701

Plus en détail

PLAN DE COURS. Pierre G. Bergeron, La gestion dynamique : concepts, méthodes et applications, 3 e édition, Boucherville, Gaëtan Morin, 2001.

PLAN DE COURS. Pierre G. Bergeron, La gestion dynamique : concepts, méthodes et applications, 3 e édition, Boucherville, Gaëtan Morin, 2001. PLAN DE COURS OBJECTIFS DU COURS Ce cours vise deux objectifs. Premièrement, fournir à l étudiant une base de connaissances concernant la façon dont une organisation peut fonctionner efficacement ; deuxièmement,

Plus en détail

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Atelier Cognisud Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Ces notes sont une contribution à la réflexion dans le cadre de PIRSTEC, faite par le réseau Cognisud suite à un atelier organisé le Jeudi

Plus en détail

FACULTE DE DROIT. 1. Premier Graduat I. CYCLE DE GRADUAT. 2. Deuxième Graduat

FACULTE DE DROIT. 1. Premier Graduat I. CYCLE DE GRADUAT. 2. Deuxième Graduat FACULTE DE DROIT I. CYCLE DE GRADUAT 1. Premier Graduat 1. l éducation à la citoyenneté 30 30 2. l anglais 30 15 45 3. l introduction générale à l étude du droit (droit privé 60 30 90 et droit public 4.

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

Dan Sperber. Rudiments d un programme naturaliste

Dan Sperber. Rudiments d un programme naturaliste Dan Sperber. 2007. Rudiments d un programme naturaliste. In Michel Wieviorka (ed.) Les Sciences Sociales en Mutation. Editions Sciences Humaines. 257-264. Dan Sperber Rudiments d un programme naturaliste

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Aspects de droit anglais

Aspects de droit anglais UNIVERSITE PANTHEON-SORBONNE MASTER ETUDES JURIDIQUES COMPARATIVES EXAMEN TERMINAL ANNEE UNIVERSITAIRE 2009-2010 Tous documents autorisés Veuillez rédiger une réflexion comparative personnelle et critique

Plus en détail

Article de recherche théorique et article de recherche empirique : particularités 1

Article de recherche théorique et article de recherche empirique : particularités 1 La présentation d un article de recherche de type théorique 1 Article de recherche théorique et article de recherche empirique : particularités 1 Gilles Raîche, professeur Université du Québec à Montréal

Plus en détail

NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DU LANGAGE

NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DU LANGAGE Université Paris-Descartes M2 RECHERCHE PSYCHOLOGIE COGNITIVE NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DU LANGAGE Ouvrage recommandé : Fiori N. (2006). Les Neurosciences Cognitives. Armand Colin,

Plus en détail

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA)

2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) 2010/2011 MASTER 2 SPECIALITE 8 MEF (IUFM/UPV/INSHEA) ACCOMPAGNEMENT DE PUBLICS A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS PAR UNE PEDAGOGIE INSTITUTIONNELLE ADAPTEE Responsable : CANAT Sylvie MASTER 2 SPECIALITE

Plus en détail

Pour un principe matérialiste fort. Jean-Paul Baquiast

Pour un principe matérialiste fort. Jean-Paul Baquiast Pour un principe matérialiste fort Jean-Paul Baquiast Plan détaillé :. Pour un matérialisme fort Le retour en force du dogmatisme religieux Nécessité d un renouvellement du matérialisme Que sont les nouvelles

Plus en détail

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015

CRI 6906 : Séminaire d intégration I. Automne 2015 1 CRI 6906 : Séminaire d intégration I Automne 2015 Prof. David Décary-Hétu, Ph.D. Bureau : C-4071 (Pavillon Lionel-Groulx) 514.343.6111 #3664 david.decary-hetu@umontreal.ca HORAIRE ET SALLE Les cours

Plus en détail

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive.

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive. L ANALYSE ET L INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS Une fois les résultats d une investigation recueillis, on doit les mettre en perspective en les reliant au problème étudié et à l hypothèse formulée au départ:

Plus en détail

Théories criminologiques I CRM 2701 A. Justin Piché, PhD Automne 2014

Théories criminologiques I CRM 2701 A. Justin Piché, PhD Automne 2014 Département de criminologie Department of Criminology 120 Université / 120 University, Ottawa, ON K1N 6N5 Théories criminologiques I CRM 2701 A Justin Piché, PhD Automne 2014 Exposés en classe : Mercredi,

Plus en détail

Théories criminologiques II CRM 3701-A. Jérémie Duhamel Automne 2015 PLAN DE COURS

Théories criminologiques II CRM 3701-A. Jérémie Duhamel Automne 2015 PLAN DE COURS Théories criminologiques II CRM 3701-A Jérémie Duhamel Automne 2015 PLAN DE COURS Horaire du cours : Vendredi, 17h30 à 20h30 Salle : MRT219 Disponibilités du professeur : Mercredi (15h30 à 16h30) et vendredi

Plus en détail

Travaux de Charles-François Mathis Maître de conférences en Histoire contemporaine

Travaux de Charles-François Mathis Maître de conférences en Histoire contemporaine Travaux de Charles-François Mathis Maître de conférences en Histoire contemporaine Travaux depuis le 1 er janvier 2000 OS : ouvrages scientifiques - ouvrages personnels In Nature We Trust : Les paysages

Plus en détail

DESU IDENTIFICATION EN ANTHROPOLOGIE MEDICO-LEGALE

DESU IDENTIFICATION EN ANTHROPOLOGIE MEDICO-LEGALE DESU IDENTIFICATION EN ANTHROPOLOGIE MEDICO-LEGALE Présentation De l Enseignement 2015/2016 Mis à jour le 21/04/2015 Page 1 sur 7 Table des matières PRESENTATION... 3 RENSEIGNEMENTS... 3 RESPONSABLES DE

Plus en détail

Le rôle des actions et de leurs coordinations dans l organisation conceptuelle

Le rôle des actions et de leurs coordinations dans l organisation conceptuelle Le rôle des actions et de leurs coordinations dans l organisation conceptuelle Pierre Mounoud Mars 2008 Problématique Ce projet a débuté en l an 2000. Les recherches réalisées portent sur l étude des principaux

Plus en détail

Quand le bâtiment va, tout va

Quand le bâtiment va, tout va Quand le bâtiment va, tout va Citation de Martin Nadeau en 1849 à l Assemblée législative de la France Martin Nadeau Ancien ouvrier maçon Député à l Assemblée législative Les sots font bâtir les maisons

Plus en détail

GIND5439 Systèmes Intelligents. Chapitre 1: Intelligence artificielle

GIND5439 Systèmes Intelligents. Chapitre 1: Intelligence artificielle GIND5439 Systèmes Intelligents Chapitre 1: Intelligence artificielle Contenu du chapitre Approches vs Intelligence artificielle Définition de l intelligence Historique Le test de Turing 2 Approches Science

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

I. Introductions générales à la philosophie des sciences et à son vocabulaire.

I. Introductions générales à la philosophie des sciences et à son vocabulaire. I. Introductions générales à la philosophie des sciences et à son vocabulaire. Nadeau, Robert. 1999. Vocabulaire technique et analytique de l épistémologie. Paris : PUF Chalmers, Alan F. 1987. Qu est-ce

Plus en détail

Le logiciel EduAnatomist.

Le logiciel EduAnatomist. Le logiciel EduAnatomist. Les travaux de l équipe ACCES (Actualisation Continue des Connaissances des Enseignants en Sciences) de l INRP restent, hélas, largement méconnus des enseignants de SVT. Pourtant,

Plus en détail

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Procédure Les articles seront soumis à un comité de lecture pour une évaluation en double aveugle. A la suite des recommandations, si l article est accepté,

Plus en détail

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES IED PARIS 8 A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES La procédure d équivalence permet de dispenser les étudiants de certains enseignements dans la mesure où ils peuvent justifier de l acquisition

Plus en détail

7. Aide aux étudiants (bourses, allocations, soutien) (2 lignes maximum)

7. Aide aux étudiants (bourses, allocations, soutien) (2 lignes maximum) Code : 11L1ANG11FOM. Libellé : Anglais : Thème & Grammaire Maîtrise des fondamentaux de la langue. Pratique de la traduction au travers d une maîtrise des enjeux linguistiques fondamentaux. a) Thème et

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES LICENCE Psychologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de

Plus en détail

Département de graphisme Session 2012-03. Plan de cours 570-HAX-06 Introduction aux logiciels multimédias. Programme 570.HAO

Département de graphisme Session 2012-03. Plan de cours 570-HAX-06 Introduction aux logiciels multimédias. Programme 570.HAO Cégep de Sherbrooke Département de graphisme Session 2012-03 Plan de cours 570-HAX-06 Introduction aux logiciels multimédias Programme 570.HAO Pondération : 3-3-2 Unités : 2,66 Groupes : 5305 et 5306 Cours

Plus en détail

SOC-2120z: Sociologie de l'innovation technologique Été 2015

SOC-2120z: Sociologie de l'innovation technologique Été 2015 SOC-2120z: Sociologie de l'innovation technologique Été 2015 Louis-Simon Corriveau Département de sociologie A LES OBJECTIFS GÉNÉRAUX Le cours poursuit les objectifs suivants : 1. Examiner le contexte

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence «Vivre c est vendre. Parce que vendre c est vivre intensément. Nous sommes tous des vendeurs, car nous passons notre temps à vendre quelque chose : à nous-mêmes d abord, à nos proches, à nos clients. Vendre

Plus en détail

Les formes de l hégémonie européenne

Les formes de l hégémonie européenne LE CENTRE CANIEN D ÉTUDES ALLEMANDES ET EUROPÉENNES Université de Montréal, 3744, rue Jean Brillant, bureau 525, H3T 1P1 EAE 1000 Introduction aux études européennes Mardi, 13 à 16 heures, Salle Lothar

Plus en détail

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie

MASTER 2 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention Psychologie. Spécialité : Recherches en psychologie S3 Spécialité : Recherches en psychologie UE OBLIGATOIRES UE 1 : Epistémologie et méthodes de recherche en psychologie Ce séminaire aborde plusieurs aspects de la recherche en psychologie. Il présente

Plus en détail

UQÀM UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DOCTORAT CONJOINT EN ADMINISTRATION MÉTHODES DE RECHERCHE EN GESTION ADM 9201

UQÀM UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DOCTORAT CONJOINT EN ADMINISTRATION MÉTHODES DE RECHERCHE EN GESTION ADM 9201 UQÀM UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL ÉCOLE DES SCIENCES DE LA GESTION DOCTORAT CONJOINT EN ADMINISTRATION MÉTHODES DE RECHERCHE EN GESTION ADM 9201 Plan de cours Cataldo Zuccaro, MBA, Ph.D. Département

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

LES NOTES EN BAS DE PAGE

LES NOTES EN BAS DE PAGE LES NOTES EN BAS DE PAGE 2 Les notes en bas de page Les notes en bas de page, références de citations, constituent le casse-tête des étudiant-e-s. Par souci d uniformisation et de simplification, il convient

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL :

UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL : Management international APPEL A CONTRIBUTION Printemps 2014 UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE DU CAPITAL IMMATERIEL : VERS DE NOUVELLES PERSPECTIVES? Rédacteurs en chef invités : Corinne Bessieux-Ollier,

Plus en détail

Master Métiers de l'enseignement, de l Education et de la Formation du second degré. master MEEF-Second Degré

Master Métiers de l'enseignement, de l Education et de la Formation du second degré. master MEEF-Second Degré Master Métiers de l'enseignement, de l Education et de la Formation du second degré master MEEF-Second Degré 2015-2016: l offre de formation de l Académie de Grenoble master MEEF-Second Degré Université

Plus en détail

UFR Lettres et Sciences Humaines Accréditation 2015-2020 Filière : Sciences de la Société, mention Information Communication Niveau L3

UFR Lettres et Sciences Humaines Accréditation 2015-2020 Filière : Sciences de la Société, mention Information Communication Niveau L3 Intitulé UE 5.2 : Communication et organisation Ects : 5 Coeff. : Volume horaire : CM : 26 h TD : 10 h Pré-requis : Initiation aux notions sur les fondamentaux de la discipline SIC Le cours propose d apporter

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

L'ANALYSE DYNAMIQUE DE RESEAUX SOCIAUX METHODE ET APPLICATION (SIENA POUR LES NULS) COMPLETS AVEC SIENA. Ainhoa de Federico de la Rúa

L'ANALYSE DYNAMIQUE DE RESEAUX SOCIAUX METHODE ET APPLICATION (SIENA POUR LES NULS) COMPLETS AVEC SIENA. Ainhoa de Federico de la Rúa L'ANALYSE DYNAMIQUE DE RESEAUX SOCIAUX COMPLETS AVEC SIENA METHODE ET APPLICATION (SIENA POUR LES NULS) Ainhoa de Federico de la Rúa Université de Toulouse II Le Mirail CERS LISST RESEAUX CAUSES OU EFFETS?

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016

1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016 1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016 MASTER 1 SEMESTRE 1 UE 1 : Approches théoriques 1 : communication et cultures contemporaines (coeff. 3) - 8 ECTS UE1 (a) : Histoire

Plus en détail

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine O B J E C T I F S Programme llongiitudiinall : Introduction Personne, santé, société (PSS) Cours d introduction - Présentation du cours PSS. - Importance des dimensions psycho-sociales dans la pratique

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ

ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ INSTITUT DE MANAGEMENT PUBLIC ET GOUVERNANCE TERRITORIALE 21 RUE GASTON DE SAPORTA 13100 AIX EN PROVENCE DIPLOME UNIVERSITAIRE (DU) ACTEURS DE LA DÉFENSE ET FACTEURS DE SÉCURITÉ OBJECTIFS Faire comprendre

Plus en détail

Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation

Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation Bernadette Charlier Université de Fribourg (Suisse) Bernadette.charlier@unifr.ch Notre contribution présente et discute

Plus en détail

BOSTON, Massachusetts

BOSTON, Massachusetts BOSTON, Massachusetts Fiche Technique 2013 Certificate et Associate Degree (Admission Bac et 17 ans minimum) Un programme d une année académique avec une remise à niveau d anglais, le passage du TOEFL

Plus en détail

LES SEMINAIRES DOCTORAUX PAR DISCIPLINE

LES SEMINAIRES DOCTORAUX PAR DISCIPLINE LES SEMINAIRES DOCTORAUX PAR DISCIPLINE DROIT CANONIQUE La Faculté de Droit canonique propose désormais deux modalités pour préparer un doctorat : - 1 ère modalité : programme canonique facultaire D1 :

Plus en détail

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P)

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : LITTERATURE, PHILOLOGIE, LINGUISTIQUE Spécialité : LANGUE ET INFORMATIQUE

Plus en détail

(Nota : Remboursement par la ligue Dauphine-Savoie de ceux-ci aux joueurs licencies dans la ligue et obtenant le diplôme)

(Nota : Remboursement par la ligue Dauphine-Savoie de ceux-ci aux joueurs licencies dans la ligue et obtenant le diplôme) QuickTime et un décompresseur Photo - JPEG sont requis pour visualiser cette image. Sous l egide de la FFE La coordination Rhône-Alpes-echecs La LIGUE du Dauphine-Savoie du JEU D ECHECS en collaboration

Plus en détail

MRK-66728 : Marketing pharmaceutique

MRK-66728 : Marketing pharmaceutique Université Laval MBA Laval Faculté des sciences de l administration Gestion pharmaceutique Département de marketing Hiver 2006 MRK-66728 : Marketing pharmaceutique Chargé de cours : 450-622-5725 1 OBJECTIFS

Plus en détail

Karine Côté, Ph.D. Professeure adjointe

Karine Côté, Ph.D. Professeure adjointe Karine Côté, Ph.D. Professeure adjointe FORMATION 1999-2002 Post-doctorat, Law and Mental Health Program, Centre for Addiction and Mental Health et Université de Toronto. 1999 Ph.D. Psychologie - Recherche

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE EN LEADERSHIP

BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE EN LEADERSHIP BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE EN LEADERSHIP BAILEY, M. T., «Do physicists use case studies? Thoughts on public administration research», Public Administration Review, jan.-fév. 1992, 52(1) : 47-54. BARNARD, C.,

Plus en détail

LA LICENCE D ENSEIGNEMENT (LE)

LA LICENCE D ENSEIGNEMENT (LE) La licence d enseignement (LE) Licence d enseignement dans les matières reconnues par l Etat libanais comme disciplines d enseignement. Nombre de crédits : 40 crédits, capitalisables dans le CAPES, à effectuer

Plus en détail

CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE

CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE La formation: un double enjeu Recruter et Former de futurs «professionnels» de l enseignement pour l enseignement catholique

Plus en détail

Extension Program 2014-15 VACANCES SCOLAIRES Maternelles/Primaires et Collège/Lycées AMERICAN SCHOOL OF PARIS. Founded 1946. Text

Extension Program 2014-15 VACANCES SCOLAIRES Maternelles/Primaires et Collège/Lycées AMERICAN SCHOOL OF PARIS. Founded 1946. Text AMERICAN SCHOOL OF PARIS Extension Program 2014-15 Founded 1946 Text 1 Inscriptions et règlements doivent se faire en ligne via notre site internet. Votre choix d activité établi (pour le secondaire uniquement).

Plus en détail

Etudier à l EPFL Les spécialités. Maya Frühauf Service de promotion des études

Etudier à l EPFL Les spécialités. Maya Frühauf Service de promotion des études Etudier à l EPFL Les spécialités Maya Frühauf Service de promotion des études Rankings mondiaux 2014: USA Top, les EPF pas loin... (Eng. & Technology) QS (Eng. & Technology) THE (Eng. & Technology) Shanghaï

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE

ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE Guide de rédaction Mémoire de master MEEF Année universitaire 2014-2015 Sommaire 1 Informations générales à suivre impérativement... 2 1.1 Volume, pagination... 2 1.2 Orthographe

Plus en détail

Les représentations mentales, enjeux et options théoriques

Les représentations mentales, enjeux et options théoriques Les représentations mentales, enjeux et options théoriques par Beniamin VASILE, étude présentée dans le cadre du séminaire Représentations mentales : approches et modèles (2005), organisé par le Laboratoire

Plus en détail

LA PNL. Programmation Neuro Linguistique

LA PNL. Programmation Neuro Linguistique LA PNL Programmation Neuro Linguistique Définition : Programmation «A partir des expériences que nous vivons depuis notre enfance (et peut être avant), nous nous créons des programmes de fonctionnement

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Cours postgrades proposant des sujets liés à l Olympisme

Cours postgrades proposant des sujets liés à l Olympisme Centre d Études Olympiques Cours postgrades proposant des sujets liés à l Olympisme Sélection 2015/2016 Tous les détails et coordonnées 4 mars 2015 Introduction : Tous les cours postgrades mentionnés dans

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

Méthode universitaire du commentaire de texte

Méthode universitaire du commentaire de texte Méthode universitaire du commentaire de texte Baptiste Mélès Novembre 2014 L objectif du commentaire de texte est de décrire la structure argumentative et de mettre au jour les concepts qui permettent

Plus en détail

Le droit de l'enfant sourd à grandir bilingue

Le droit de l'enfant sourd à grandir bilingue French Le droit de l'enfant sourd à grandir bilingue The French version of The right of the deaf child to grow up bilingual by François Grosjean University of Neuchâtel, Switzerland This production of

Plus en détail

Codes attribués par l'abes pour identifier les bouquets en vue de l'exemplarisation automatique

Codes attribués par l'abes pour identifier les bouquets en vue de l'exemplarisation automatique Codes attribués par l'abes pour identifier les bouquets de ressources électroniques Ressources Fournisseurs Type Bouquets Code attribué ACM DIGITAL LIBRARY ACM - ASSOCIATION FOR COMPUTING MACHINERY / TSP

Plus en détail

C. Cohen, Inf. M.Sc. Professeure HEdS La Source & Intervenante à l IUFRS

C. Cohen, Inf. M.Sc. Professeure HEdS La Source & Intervenante à l IUFRS 3ème Séminaire européen du SIDIIEF «Les maladies chroniques : Formation, recherche et leadership clinique en soins infirmiers» 26 mars 2015 Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), Lausanne, Suisse

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES STAPS 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES STAPS 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES STAPS 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / STAPS Sous réserve d accréditation PRÉSENTATION DE LA LICENCE EN

Plus en détail

Transformez votre relation au monde!

Transformez votre relation au monde! Transformez votre relation au monde! Formations certifiantes PNL QUEST interactive 2013-2014 Qu est-ce que la PNL? La PNL (Programmation Neuro-linguistique) est une discipline développée dans les années

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail