Reconnaissant que l accès à des services énergétiques efficaces, durables

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Reconnaissant que l accès à des services énergétiques efficaces, durables"

Transcription

1 rapport annuel 2012

2 Édito Reconnaissant que l accès à des services énergétiques efficaces, durables et économiquement abordables dans les pays en développement est «essentiel pour réaliser les objectifs de développement arrêtés au niveau international, dont ceux du Millénaire, et assurer un développement durable, ce qui contribuerait à réduire la pauvreté et à améliorer les conditions et le niveau de vie de la majorité de la population mondiale», l Assemblée générale des Nations Unies a proclamé l année 2012 année internationale de l énergie durable pour tous. Electriciens sans frontières s est mobilisée pour alimenter la réflexion sur les problématiques de l accès à l énergie dans le monde, pour partager ses expériences et sa volonté d aller encore plus loin pour faire progresser l accès à l énergie. Dix communiqués thématiques ont ainsi été élaborés et diffusés préparant un temps de débat avec l ensemble de nos partenaires organisé le 26 janvier 2013 à l Assemblée nationale a aussi été marquée par notre intervention en faveur des réfugiés syriens de Za atari, au nord de la Jordanie. À la demande du Centre de crise du Ministère des affaires étrangères, nous avons installé cent lampadaires solaires dans les lieux prioritaires et stratégiques du camp permettant d apporter la lumière, un peu de réconfort et de sécurité aux personnes vivant à Za atari. Sommaire Rapport d activité Notre organisation 3 Chiffres clés 4 Faits marquants Ils nous soutiennent 12 Rétrospective 2012 en quinze actions 16 Rapport moral Contrôle et transparence 32 Vie associative et gouvernance 33 Rapport financier Compte d emploi des ressources global Compte de résultat 39 Bilan 40 Un reportage «La Fée Électricité», présentant les bouleversements que l arrivée de l électricité entraîne dans la vie quotidienne de villageois au nord du Laos, a été réalisé par Campagne Première entre fin 2011 et mi Projeté en avant-première le 17 décembre puis diffusé sur France 5 en fin d année, il a permis à plus d un million de téléspectateurs de découvrir ainsi l action d Electriciens sans frontières à travers ce projet qui vise à permettre aux populations pauvres de 24 villages de la province isolée de Phongsaly d accéder à la lumière grâce à un dispositif de pico-turbines installé sur les cours d eau situés à proximité des villages. Ce reportage met aussi en évidence combien la formation de techniciens villageois pour installer et entretenir les installations électriques est un facteur déterminant pour un accès durable à l électricité. Electriciens sans frontières poursuit plus que jamais son action pour faire reculer la pauvreté énergétique dans les pays en développement. Notre réseau de partenaires, issus principalement du secteur électrique et énergétique, s est nettement renforcé durant cette année, nous permettant d engager de nouvelles interventions en collaboration avec les acteurs associatifs et les collectivités territoriales pour mettre en place des solutions efficaces d accès à l électricité pour les plus démunis. La concrétisation de tous ces partenariats est à la fois un signe de confiance et un encouragement pour Electriciens sans frontières car elle témoigne d une volonté commune d engagement pour favoriser le développement énergétique des populations des pays défavorisés. Merci à tous ceux qui nous soutiennent et qui contribuent, à nos côtés, à faire de l accès à l énergie un levier de développement en faveur des plus démunis! Hervé Gouyet Président d Electriciens sans frontières Les projets engagés en

3 rapport d activité Notre organisation Créée en 1986, Electriciens sans frontières est une ONG de solidarité internationale reconnue d utilité publique. Elle a pour ambition de contribuer à l amélioration des conditions de vie des populations parmi les plus pauvres en mobilisant le savoir-faire de ses adhérents en matière d accès à l électricité et à l eau. Electriciens sans frontières participe à des projets de développement via l accès à l énergie et à l eau pour des services collectifs (éducation, santé ) et des activités génératrices de revenus. Nos missions d expertise permettent de répondre aux besoins d autres acteurs de la solidarité internationale ou de la société civile pour des diagnostics d installation, aide à la conception, études d efficacité énergétique. Enfin, les actions d urgence nous conduisent à intervenir en situation de crise humanitaire en liaison avec les pouvoirs publics, souvent en partenariat avec d autres organisations (éclairage de camps de réfugiés, électrification d antennes médicales ), avant d envisager des opérations de reconstruction. Trois champs d action u Développement u Expertise u Urgence Principalement dans les domaines de l éducation, de la santé et du développement économique local. Un réseau bénévoles, notamment professionnels du secteur de l énergie et signataires de la charte Electriciens sans frontières 1, répartis dans 15 délégations régionales. 1. Alsace Aquitaine 3. Basse-Normandie 4. Bourgogne - Franche-Comté 5. Bretagne 6. Centre 7. Haute-Normandie 8. Île-de-France - Nord-Pas-de-Calais - Picardie 9. Languedoc-Roussillon 10. Limousin - Poitou-Charentes - Auvergne 11. Lorraine - Champagne-Ardenne 12. Midi-Pyrénées 13. Pays de la Loire 14. Provence-Alpes-Côte d Azur - Corse 15. Rhônes-Alpes 1. La charte Electriciens sans frontières est accessible en ligne sur le site Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières 3

4 rapport d activité Chiffres clés Répartition géographique des actions France 2 1 Honduras 8 Haïti Mauritanie Sénégal Guinée- Bissau 1 Guinée Burkina Faso 4 Mali Niger Togo Bénin Cameroun 10 3 Pérou République Centrafricaine République Démocratique du Congo 1 Argentine Légende : nombre d action par pays 4 Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières

5 1 4 Palestine Liban Jordanie Kirghizistan 3 2 Inde Népal Bangladesh Laos Tchad 2 5 Soudan 3 Éthiopie Somalie Kenya Tanzanie Comores Myanmar 3 2 Viêt-Nam Cambodge 1 20 Madagascar 1 Mozambique Swaziland 149 actions dans 38 pays Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières 5

6 rapport d activité Chiffres clés Les adhérents Profil des adhérents par sexe Profil des adhérents par situation professionnelle 44 % Retraités 15 % 85 % 34 % Salarié(e)s du groupe EDF 22 % Salarié(e)s autres entreprises du secteur électrique jours de bénévolat Répartition des jours de bénévolat 15 % 26 % 59 % Temps de mission Temps de gouvernance et appui aux projets Temps de préparation des missions 6 Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières

7 Moyens et ressources Ressources collectées en % de ressources en % 8 % 3 % de valorisation (prix catalogue) des dons en nature Fonds privés Subventions et autres concours publics Autres produits Générosité du public Valorisation du bénévolat de valorisation du bénévolat Temps de préparation des missions Temps de gouvernance Temps de mission Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières 7

8 rapport d activité Faits marquants Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières

9 Electriciens sans frontières s engage en faveur de l énergie durable pour tous L énergie n est pas seulement au centre du développement économique, elle est au cœur du développement humain. Sans énergie, sans électricité, il n y a pas d accès à l eau potable, il n y a pas de lumière dans les maisons, les écoles et les centres de santé, sans énergie, sans électricité, il n y a pas de développement possible. Encore aujourd hui, 1,5 milliard de personnes n ont pas accès à l électricité et doivent se contenter de bois, de tourbe, de bougies et de pétrole lampant. Or ces énergies sont polluantes, peu efficaces, dangereuses, souvent rares et très chères. Pour répondre à ce défi, le Secrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki-moon, a fait de l année 2012 «l Année internationale de l énergie durable pour tous». Electriciens sans frontières a contribué à la réflexion sur les enjeux de l accès à l énergie dans le monde à travers la diffusion de dix communiqués de presse et l organisation d un colloque à l Assemblée nationale, le 24 janvier 2013, visant à partager son expérience et à débattre des différentes solutions pour faire progresser l accès durable à l énergie. Éclairage d un camp médicalisé en Somalie La crise alimentaire qui a ravagé la Corne de l Afrique pendant deux années consécutives ( ) a provoqué un afflux massif de réfugiés dans les camps déjà surpeuplés, d Éthiopie, de Somalie et du Kenya. Dans ce contexte, Electriciens sans frontières a été sollicitée par l ONG Women and Health Alliance International (WAHA) pour réaliser l éclairage du camp de Safianta à Mogadiscio afin d améliorer les conditions de sécurité et de socialisation des populations et pour alimenter des tentes médicalisées permettant de renforcer la capacité de soins de WAHA. Dans le contexte de sécurité très dégradée dans cette zone géographique, l intervention directe des bénévoles d Electriciens sans frontières en Somalie comportant trop de risques, il a été décidé d intervenir en trois temps : élaboration des schémas et fourniture des matériels nécessaires à l électrification du camp de Safianta, formation de techniciens, sélectionnés par WAHA et le Croissant-Rouge des Émirats arabes unis puis mise en place par les techniciens. Cette solution présente l avantage de professionnaliser le personnel et de développer sa capacité à maintenir en état les installations. Le matériel a été livré à Mogadiscio en février La formation a été réalisée à Dubaï au mois de mai dans les locaux du groupe Legrand, partenaire de l association, qui a apporté un appui logistique décisif pour l électrification du camp. Electriciens sans frontières a également bénéficié du soutien financier de la Fondation EDF. De la lumière pour les réfugiés syriens en Jordanie Electriciens sans frontières a été sollicitée, à l automne 2012, par le Centre de Crise du ministère des Affaires étrangères pour intervenir dans le camp de réfugiés syriens de Za atari, au nord de la Jordanie. D importants besoins en éclairage avaient été constatés par l Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) présente sur place depuis plusieurs mois. Il était donc urgent d agir. Une première intervention en novembre 2012 a permis d éclairer les lieux prioritaires et stratégiques du camp grâce à l installation de 100 lampadaires photovoltaïques et d effectuer les opérations de maintenance nécessaires pour contribuer à l amélioration des conditions de sécurité des Syriens vivant aujourd hui à Za atari. La lumière permet également à ces populations de retrouver un peu de confort et de vie sociale à la nuit tombée. Trois mois plus tard, une deuxième mission au sein du camp a permis de vérifier l état et le fonctionnement des lampadaires mis en place et d effectuer les éventuelles réparations nécessaires. Encore une fois, le constat est fait qu en situation d urgence humanitaire, la lumière n est pas un luxe mais une nécessité pour espérer améliorer les conditions de vie de ces populations déplacées. Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières 9

10 rapport d activité Faits marquants 2012 Premier appel à la générosité publique pour Electriciens sans frontières Pour la première fois de son histoire, Electriciens sans frontières a lancé un appel aux dons des particuliers à l occasion des fêtes de fin d année Cette initiative témoigne de la volonté de l association de sensibiliser l opinion publique aux enjeux de l accès à l énergie dans les pays en développement en la mobilisant autour de ses actions. Elle démontre également que chacun, à son échelle, peut contribuer au recul de la pauvreté énergétique dans le monde. Pour Electriciens sans frontières, chaque don compte. Avec 25 euros, une salle de classe est éclairée 3 heures, le soir, pendant 1 mois, avec 60 euros, le pompage de 50 litres d eau par jour est assuré pour une famille pendant 10 ans. Au-delà du don ponctuel, le don régulier par prélèvement automatique à partir de 1 euro par semaine permet au donateur d agir durablement aux côtés de l association. Favoriser l accès à l énergie pour les populations les plus démunies de la planète est donc à la portée de tous. Ensemble, mobilisons-nous pour faire de l accès à l énergie un levier de développement dans les pays défavorisés! Un projet d Electriciens sans frontières dans les médias nationaux Au nord du Laos, Electriciens sans frontières intervient pour permettre aux populations pauvres de 24 villages de la province de Phongsaly d accéder à un minimum d électricité grâce à un dispositif de pico-turbines installé dans les cours d eau situés à proximité des villages. Ce 10 Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières

11 projet a suscité l intérêt de la maison de production Campagne Première qui a entrepris la réalisation d un film documentaire diffusé sur la chaîne télévisée France 5 le 29 décembre 2012 et le 15 janvier Au total, c est plus d un million de téléspectateurs qui ont regardé La Fée Electricité et découvert les bouleversements que peut produire l arrivée de l électricité dans une région isolée au mode de vie encore très traditionnel. Avant cette diffusion télévisée, Electriciens sans frontières a organisé, avec l équipe de production du film, une projection en avant-première au Forum des Images qui a rassemblé près de 500 personnes. Journalistes, professionnels de la filière électrique, bénévoles Electriciens sans frontières et partenaires de l association, tous réunis à cette occasion, ont réservé un accueil enthousiaste au documentaire. Assises du développement et de la solidarité internationale Electriciens sans frontières a participé aux Assises du développement et de la solidarité internationale qui ont réuni, du 5 novembre 2012 au 1 er mars 2013, l ensemble des acteurs du Nord et du Sud. L ONG a proposé 4 contributions pour enrichir les échanges liés aux enjeux du développement. Elle a particulièrement insisté sur la nécessité d adopter une complémentarité sectorielle pour mettre en place des synergies qui profiteront aux bénéficiaires des actions de solidarité internationale. Des points de convergence émergent entre acteurs associatifs et acteurs privés évoluant sur le même périmètre d activités : ONG spécialisées et entreprises d un même secteur, opérant au titre de leur responsabilité sociétale, interviennent régulièrement dans des pays similaires, conduisent des actions pouvant être semblables et ciblent à travers ces activités des populations analogues. La méfiance historique réciproque entre acteurs privés et associatifs, qui tendrait à s atténuer, ne doit pas masquer les apports que pourrait constituer une coopération des parties prenantes intervenant sur un même cœur de métier. Une fois cette complémentarité assumée, l objectif de tous serait véritablement de stimuler et d accompagner les dynamiques locales de développement en relation avec les autorités et les associations du Sud. La solidarité internationale dépasserait alors la concurrence par un partenariat concerté. Electriciens sans frontières, pilote d une table ronde au Forum mondial de l Eau Electriciens sans frontières a participé du 12 au 17 mars 2013 au 6 e Forum mondial de l Eau qui a rassemblé plus de participants de 200 pays. Ce forum a vocation à travers des débats d apporter des propositions concrètes et susciter des engagements politiques dans le domaine de l accès à l eau et à l assainissement. Electriciens sans frontières a été sollicitée pour piloter un groupe de travail sur l accès à l énergie abordable pour l accès à l eau pour les populations, rurales ou urbaines, isolées des réseaux électriques. Ce fut l occasion pour l ONG de faire part de son expertise et de son expérience dans le domaine en présentant certains de ses projets. Electriciens sans frontières a notamment insisté sur la prise en compte des besoins des populations, les ressources à mettre en œuvre et sur les responsabilités individuelles et collectives pour garantir la pérennité des installations. Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières 11

12 rapport d activité Ils nous soutiennent 12 Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières

13 La concrétisation de nouvelles relations majeures Reconnaissance accrue de l expertise de ses membres et notoriété grandissante de l organisation ont participé à asseoir la légitimité d Electriciens sans frontières au sein de la filière électrique française. L année 2012 a ainsi vu se concrétiser de nouvelles relations majeures pour l organisation. Les groupements professionnels tels que l IGNES et le Gimelec, le distributeur de matériel CGE Distribution (CGE D) ou encore le fabricant d ampoules Philips ont ainsi, entre autres, participé activement à faire reculer la pauvreté énergétique dans les pays les plus démunis. Dans le cadre de ses projets de développement, Electriciens sans frontières a également pu compter sur le soutien de nombreuses collectivités comme la Communauté d Agglomération Rouen Elboeuf et le Conseil régional Haute-Normandie. Le soutien et la confiance accordés à Electriciens sans frontières par les bailleurs publics et institutionnels, entre autres, ont aussi permis à l organisation de répondre rapidement et efficacement aux besoins des populations victimes de crises humanitaires. Les syndicats d électrification et les agences de bassin se sont par ailleurs mobilisés fortement à l image du Syndicat Intercommunal d Énergies du Département de l Aveyron (SIEDA), du Syndicat intercommunal pour le gaz et l électricité en Ile-de-France (SIGEIF), du Syndicat Départemental d Énergie Électrique de la Gironde, de l Agence de l Eau Seine Normandie ou encore de l agence de bassin Loire-Bretagne. Enfin, en 2012 comme les années précédentes, Electriciens sans frontières a pu compter sur le soutien de ses partenaires majeurs que sont Legrand, Nexans, EDF, ERDF, RTE et la Fondation EDF. Grâce à chacun, Electriciens sans frontières a pu conduire des actions de qualité et contribuer à faire reculer la pauvreté énergétique des communautés les plus démunies de la planète. Merci! Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières 13

14 rapport d activité Ils nous soutiennent Lumière sur quelques-uns de nos partenaires Les installateurs électriciens s engagent aux côtés d Electriciens sans frontières Acteurs incontournables de la filière électrique française, les installateurs électriciens se mobilisent en faveur de l accès à l énergie dans les pays en développement par le biais de leurs organisations professionnelles, la Fédération française des entreprises de génie électrique et énergétique (FFIE) ou la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB). De par leur nombre et les réseaux dont ils disposent, l engagement des installateurs électriciens offre à Electriciens sans frontières l opportunité de faire connaître son action à un très large public. Leurs compétences sont également très précieuses dans le cadre des projets conduits par l organisation. Les institutions et collectivités sollicitent Electriciens sans frontières En 2012, l expertise des équipes d Electriciens sans frontières a été largement sollicitée par ses partenaires institutionnels et les collectivités. En effet, que ce soit dans le cadre de projets de développement ou d interventions en situation de crise humanitaire, Electriciens sans frontières a partagé son expérience et ses compétences avec des partenaires aussi variés que le ministère des Affaires étrangères, l Agence des Nations Unies pour les réfugiés, la Ville de Montreuil, le Conseil général de la Seine-Saint- Denis ou encore le Conseil régional de Martinique. La volonté de ces acteurs de travailler avec Electriciens sans frontières conforte l organisation dans son action et constitue une belle reconnaissance de la pertinence des initiatives qu elle mène. Les fondations et associations d entreprise œuvrent en faveur de la solidarité internationale Interlocutrices de plus en plus présentes dans la construction des projets conduits par Electriciens sans frontières, les fondations et associations d entreprises participent significativement, et de manière croissante, à la réalisation des activités de l organisation. Le Crédit Agricole Solidarité et Développement, la Fondation EDF font parties de celles-ci. Cet intérêt grandissant pour les actions en faveur de l accès à l énergie est une preuve, s il était besoin, de l importance de ces enjeux pour les populations les plus démunies. Initiatives originales Fabricants et distributeurs s unissent au sommet du Mont Ventoux pour favoriser l électrification au Bénin Les marques CGE D et ARNOULD ont réitéré, en 2012, pour la seconde année consécutive, l action commerciale qu elles mènent à l automne en faveur d Electriciens sans frontières. La particularité de cette édition? Clore les festivités par l ascension, en vélo, du Mont Ventoux! Catherine Mouraux, correspondante communication et partenariats de la délégation Provence-Alpes-Côte d Azur Comment est née l idée d organiser une ascension du Mont Ventoux en faveur d Electriciens sans frontières? En 2011, le CGE D et ARNOULD soutenaient déjà les projets d Electriciens sans frontières, dans le cadre de ce partenariat, ils avaient organisé une vente de kit de matériel auprès d installateurs électriques. Les bénéfices de cette vente ont été reversés à Electriciens sans frontières. Pour l année 2012, cette vente a été réitérée au profit d un projet au Bénin où des jeunes du lycée technique d Ouidah seront formés à la mise en place d installations électriques intérieures et extérieures. Cette année nous avons voulu créer un événement autour de ce partenariat et offrir à Electriciens sans frontières la possibilité de rencontrer un nouveau public auprès duquel elle a pu se présenter. Après de nombreuses réunions et rencontres, nous avons décidé d organiser l ascension à vélo du Mont Ventoux. Cette course a réuni plus de 160 coureurs cyclistes et d autres partenaires comme Legrand ont participé à la logistique de l événement! Comment imaginez-vous ce partenariat dans le futur? C est toujours très satisfaisant de pouvoir nouer des partenariats sur le long terme, cela nous permet d instaurer une vraie relation de confiance au profit de nos projets. C est le cas avec le CGE D et ARNOULD et nous envisageons de continuer sur cette lancée pour l année Nous réorganiserons l ascension du Mont Ventoux avec l espoir de réunir encore plus de coureurs pour cet événement sportif et solidaire. 14 Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières

15 Un syndicat d électrification mobilise ses partenaires pour améliorer les conditions de vie des zafimaniry à Madagascar Le Syndicat mixte à cadre départemental d électricité du GARD a choisi de s impliquer auprès d un projet Electriciens sans frontières. Plutôt que de le faire seul, il a pris l initiative d agir collectivement en impliquant quelques entreprises locales et antennes de grands groupes avec lesquelles ils travaillent! Bernard Bonnefoy, chef du projet Antoetra à Madagascar soutenu par le syndicat mixte à cadre départemental d électricité du Gard De quelle manière le syndicat mixte à cadre départemental du Gard s est-il engagé pour soutenir votre projet? Le SMDE 30 et Hérault Énergies ont apporté un soutien financier au projet Antoetra dont l objectif est l électrification de deux centres de santé et l installation de 12 bornes fontaines à pompage solaire. Depuis deux ans le projet est soutenu financièrement par les syndicats d électricité mais aussi de manière plus institutionnelle. En effet, ils permettent à mon équipe projet de se rendre à leur AG et présenter notre ONG et nos projets. Ces interventions nous offrent une visibilité auprès d un public d entreprises et d élus. Pourquoi le syndicat mixte a-t-il mobilisé ses interlocuteurs pour soutenir votre projet? Je pense que notre partenariat avec ces syndicats s est construit naturellement. Nous sommes issus du même cœur de métier, ils ont donc très rapidement été sensibles à notre action. Cette année le SMDE 30 a instauré une démarche collective pour soutenir plus largement notre projet à Madagascar. Nous avons ainsi pu nous présenter auprès de trois entreprises locales, ETE Valette, ETDE et CEDRE qui aujourd hui nous soutiennent financièrement. L expertise d Electriciens sans frontière, un savoir-faire connu et reconnu Electriciens sans frontières a été sollicitée par MSF Suisse pour réaliser 10 missions d expertise pour les installations électriques de leurs locaux (bases de vie, camps de réfugiés, hôpitaux ). L ONG américaine IRC a elle aussi fait appel au savoir-faire d Electriciens sans frontières pour effectuer des missions de diagnostic et de travaux sur leurs installations électriques. Lors de ces missions, l objectif d Electriciens sans frontières est de remédier aux situations d urgence et de danger détectées en assurant la sécurité des personnes et des installations électriques dont elles disposent afin qu elles puissent effectuer leur mission dans les meilleures conditions. Perspectives 2013 «Permettre l accès à l énergie à l ensemble de la planète dans des conditions soutenables constitue une question cruciale.» Ces mots de Madame Delphine Batho, ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie, résument la conviction profonde qui anime les équipes d Electriciens sans frontières depuis 26 ans. Toutefois cette seule conviction ne suffit pas à électrifier des structures collectives, à favoriser l émergence d activités génératrices de revenus ou encore à intervenir en situation d urgence auprès des populations victimes de crises humanitaires. Ainsi, Electriciens sans frontières va poursuivre en 2013 ses efforts pour réunir l ensemble des acteurs de la filière électrique autour des enjeux de l accès à l énergie dans les pays en développement. Chacun a sa réalité, ses enjeux et ses objectifs propres, Electriciens sans frontières en est bien consciente. Il convient donc de prendre en compte les spécificités de tous pour permettre d atteindre collectivement un objectif d intérêt général : faire reculer la pauvreté énergétique dans les pays les plus démunis. Identifier et déployer des axes de collaboration en adéquation avec les enjeux de chacun constituera en 2013, la priorité d Electriciens sans frontières afin que le développement de l accès à l énergie bénéficie au plus grand nombre en ciblant davantage ses zones d actions en lien avec les collectivités territoriales dans le domaine de la coopération décentralisée. Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières 15

16 rapport d activité Rétrospective 2012 en 15 actions 16 Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières

17 SEYCHELLES Madagascar Amélioration de la distribution AFRIQUE d électricité et d eau dans l hôpital de Ranohira COMORES MAYOTTE MADAGASCAR Antananarivo MAUR Objectif du projet Electriciens sans frontières a été sollicitée par l association ASPS (Association Sportive des Professions de Santé) et l association locale «Le village» pour rénover et agrandir les installations électriques, créer un réseau d eau et raccorder les eaux usées à un réseau d assainissement pour l hôpital de Ranohira à Madagascar. Ces améliorations permettront au personnel hospitalier de travailler dans de bonnes conditions d hygiène, de couvrir les actes de médecine générale, d assurer la surveillance prénatale, les accouchements et le développement du secteur dentaire qui entraînera le recrutement d un dentiste. Les entreprises locales seront formées par Electriciens sans frontières pour entretenir et dépanner les installations en cas de problème. RÉUNION Ranohira Domaines cibles Santé, services collectifs, formation Services énergétiques Installation électrique intérieure Éclairage intérieur Réseau d assainissement Population impactée personnes Acteurs impliqués sur le terrain Association «Le village» Association ASPS Le personnel de la commune La mairie de Ranohira Partenaires EDF ERDF Nexans RTE Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières 17

18 rapport d activité MALI NIGER Bénin E ERIA CÔTE D IVOIRE BURKINA FASO GHANA TOGO BÉNIN Domaines cibles Éducation, développement économique, services collectifs, formation Services énergétiques Alimentation électrique Éclairage intérieur Installation électrique intérieure Population impactée personnes Acteurs impliqués sur le terrain SMIT Koussoukoingou Porto Novo NIGERIA Société Béninoise d Énergie Électrique Association «La Perle de l Attacora» Koussoukoingou, électrification des bâtiments communautaires du village Objectif du projet Electriciens sans frontières a été sollicitée par Eco-Bénin pour réaliser CAMEROUN l installation de l énergie électrique dans des locaux communautaires tels que l école publique, les internats, la salle d alphabétisation, le GUINÉE local du Conseil de l arrondissement, la place publique centrale, le ÉQ. kiosque d accueil CONGO de l association «La Perle de l Attacora» du village de Koussoukoingou. L objectif général est d améliorer les conditions GABON d études des élèves le soir et de permettre aux adultes de suivre des cours à la nuit tombée dans la salle d alphabétisation où seront également installés des équipements informatiques. Les différents bâtiments communautaires ont été raccordés au réseau électrique existant qui traversait le village sans le desservir. Electriciens sans frontières a fait réaliser les raccordements et les installations électriques intérieures de ces différents bâtiments. Une formation sur l utilisation, la maintenance et la sécurité des installations a été dispensée aux différentes personnes concernées pour en assurer la pérennité et prévenir les risques. Partenaires Agence Crédit Mutuel Strasbourg- Neudorf CCAS Eco Bénin EDF ERDF Fondation EDF Legrand Lumières partagées Planète Urgence RTE USADF 18 Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières

19 Bénin MALI NIGER AFRIQUE Accès à l eau, à l électricité et à la santé pour «La Cité des Enfants» Objectif du projet GUINEE SIERRA LEONE LIBERIA Électriciens sans frontières a été contactée pour réaliser et sécuriser les installations permettant d alimenter en eau et en électricité la commune de Takon, située à 70 km au nord de Porto Novo. L objectif global est de promouvoir l accès aux soins de la population de Takon par l amélioration du fonctionnement du centre de santé. Le projet vise également la pérennisation d un système d accès à l eau en toute saison ainsi que l alimentation en électricité de l orphelinat «la Cité des Enfants» et du centre de santé. CÔTE D IVOIRE BURKINA FASO GHANA TOGO BÉNIN Takon Porto Novo NIGERIA Domaines cibles Santé, services collectifs, formation CAMER GUIN ÉQ. GAB Services énergétiques Installation électrique intérieure Alimentation électrique Installation d une pompe et d un château d eau Population impactée personnes Acteurs impliqués sur le terrain Association Internationale pour la Paix et le Développement Fondation Universelle pour la Paix et le Développement Partenaires EDF ERDF ETPM Legrand Nexans RTE SDEE SICAM Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières 19

20 rapport d activité MALI Burkina Faso INEE BURKINA FASO Ouagadougou Poukin NIGER Village de Poukin, électrification photovoltaïque LIBERIA CÔTE D IVOIRE GHANA Domaines cibles Éducation, santé, développement économique, services collectifs, formation Services énergétiques Alimentation électrique Éclairage intérieur TOGO BÉNIN NIGERIA Objectif du projet Electriciens sans frontières a été sollicitée par Le Refuge, association burkinabée qui lutte contre la malnutrition des enfants et des femmes enceintes et allaitant, pour mettre en place le système de CAMEROUN fourniture d électricité du centre d accueil. L objectif est d améliorer le fonctionnement du centre et d y garantir de meilleures conditions de GUINÉE prise ÉQ. en charge. La lumière permettra également à la population de CONGO pratiquer des activités sociales et éducatives ou de suivre des formations à la GABON nuit tombée. La solution retenue consiste en l installation d un miniréseau entre les 8 bâtiments du centre, alimenté par des panneaux photovoltaïques et un stockage de 30 kwh. Afin d assurer la pérennité du projet, une activité génératrice de revenus (recharge de téléphones) a été mise en place et une formation à l entretien et à la maintenance des installations sera dispensée à l exploitant. Population impactée Le centre de santé à une capacité d accueil d une centaine de personnes. Les personnes des villages alentour peuvent bénéficier du projet d électrification du centre Acteurs impliqués sur le terrain Association Le Refuge Énergie solaire du Faso Partenaires EDF ERDF IEEE Foundation Legrand Nexans Poweo RTE 20 Rapport d activité 2012 / Electriciens sans frontières

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Maîtriser l énergie est un enjeu majeur pour nos territoires. Face à des réglementations encore plus strictes, à une augmentation sans cesse

Plus en détail

S ENGAGER AVEC La Chaîne de l Espoir

S ENGAGER AVEC La Chaîne de l Espoir S ENGAGER AVEC La Chaîne de l Espoir La vision de la cause A propos de La Chaîne de l Espoir : La Chaîne de l'espoir, présidée par le Docteur Eric Cheysson et créée en 1994 par le Professeur Alain Deloche,

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Electriciens sans frontières Présentation et actions menées avec le Syndicat Mixte du Département de l Hérault (Hérault Energies).

Electriciens sans frontières Présentation et actions menées avec le Syndicat Mixte du Département de l Hérault (Hérault Energies). Électriciens sans frontières Languedoc Roussillon Electriciens sans frontières Présentation et actions menées avec le Syndicat Mixte du Département de l Hérault (Hérault Energies). Siège d Hérault Energies

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

20 14 RT RAPPO FINANCIER

20 14 RT RAPPO FINANCIER FINANCIER RAPPORT 20 14 UNE GENEROSITÉ SANS FAILLE DE NOS DONATEURS 2014 a marqué les dix ans du tout premier programme soutenu par les parrains français au Sénégal. Après ces 10 années passées aux côtés

Plus en détail

Communication de M. Dakpè SOSSOU, Maire de Lokossa

Communication de M. Dakpè SOSSOU, Maire de Lokossa Colloque Villes et Universités au service du développement local Lausanne, 20 octobre 2010 Association Internationale des Maires Francophones Communication de M. Dakpè SOSSOU, Maire de Lokossa Introduction

Plus en détail

Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) REGLEMENT INTERIEUR

Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) REGLEMENT INTERIEUR Association Internationale des Spécialistes de l Information Agricole (IAALD Groupe Afrique) Article 1 : NOM REGLEMENT INTERIEUR Article 1.1 : Le nom de l organisation est «l IAALD Groupe Afrique», ci-dessous

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

fondation harmonie solidarités Soutenir l innovation et la solidarité au service des personnes déficientes sensorielles

fondation harmonie solidarités Soutenir l innovation et la solidarité au service des personnes déficientes sensorielles fondation harmonie solidarités Soutenir l innovation et la solidarité au service des personnes déficientes sensorielles mot sens aide dépendant voir tenir handicap tendre un défi un aide mot handicap

Plus en détail

Paris, le 04 novembre 2013. Page 1 sur 8

Paris, le 04 novembre 2013. Page 1 sur 8 Charte d Engagement des industries des produits entrant dans la construction pour le développement des formations aux économies d énergie dans le bâtiment et la promotion de la mention RGE «Reconnu Garant

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Développement Durable Bilan CARBONE Association ESF

Développement Durable Bilan CARBONE Association ESF Bilan CARBONE Association ESF www.electriciens-sans-frontieres.org/ MDH 9 mars 2013 Délégation Régionale Electriciens Sans Frontières Limousin Auvergne Poitou-Charente limousin@electriciens-sans-frontieres.org

Plus en détail

Fonds pour l environnement mondial COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL

Fonds pour l environnement mondial COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL Fonds pour l environnement mondial Conseil du FEM 8-10 novembre 2005 GEF/C.27/8 30 septembre 2005 Point 12 a) de l ordre du jour COÛT ADMINISTRATIF DU PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES DU CONSEIL Décision recommandée

Plus en détail

Donner pour un monde meilleur. Le guide du donateur responsable. Fédération européenne pour l éthique et le développement durable

Donner pour un monde meilleur. Le guide du donateur responsable. Fédération européenne pour l éthique et le développement durable Fédération européenne pour l éthique et le développement durable Donner pour un monde meilleur Le guide du donateur responsable, 2008 ISBN : 978-2-212-53955-4 2 boulevard Albert-Premier 94130 Nogent-sur-Marne

Plus en détail

Facilité de financement des collectivités territoriales françaises (FICOL)

Facilité de financement des collectivités territoriales françaises (FICOL) Facilité de financement des collectivités territoriales françaises (FICOL) janvier 2015 Appel à idées FICOL TERMES DE REFERENCE 2015 L Agence Française de Développement (AFD) expérimente depuis 2014 une

Plus en détail

Module de formation. L assainissement en milieu rural

Module de formation. L assainissement en milieu rural Module de formation L assainissement en milieu rural Sur la base des retours d expérience de programmes d assainissement réalisés dans quatre pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal), Eau Vive

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

www.chainedelespoir.org

www.chainedelespoir.org www.chainedelespoir.org Notre mission : permettre à des enfants de pays pauvres d être sauvés et de reprendre le chemin de l école. La santé et l éducation figurent parmi les droits fondamentaux de la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

35 projets humanitaires et sociaux

35 projets humanitaires et sociaux PROGRAMME AFRIQUE FONDACIO UN MOUVEMENT AU SERVICE DE l humain L aventure naît à Poitiers en 1974, à l initiative de jeunes adultes qui souhaitaient s engager au service d un monde plus humain. Fondacio

Plus en détail

Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014

Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014 Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014 1 L année 2014 a été marquée par une avancée historique en matière de reconnaissance du volontariat et de sa contribution

Plus en détail

AFRIQUE FINANCEMENT TOTAL : 19 188 311 NOMBRE D OPÉRATIONS : 190 POPULATION BÉNÉFICIAIRE : 31 770 000 MALI MAROC NIGER MAURITANIE SÉNÉGAL TCHAD GUINÉE

AFRIQUE FINANCEMENT TOTAL : 19 188 311 NOMBRE D OPÉRATIONS : 190 POPULATION BÉNÉFICIAIRE : 31 770 000 MALI MAROC NIGER MAURITANIE SÉNÉGAL TCHAD GUINÉE AFRIQUE FINANCEMENT TOTAL : 19 188 311 NOMBRE D OPÉRATIONS : 190 POPULATION BÉNÉFICIAIRE : 31 770 000 MALI MAROC MAURITANIE NIGER SÉNÉGAL TCHAD GUINÉE BURKINA FASO RWANDA TOGO BÉNIN CAMEROUN RÉPUBLIQUE

Plus en détail

3. Relations clientèle et solidarité

3. Relations clientèle et solidarité 3. Relations clientèle et solidarité Maintenir une proximité forte avec ses clients via un dispositif d accueil animé par plus de 6 000 conseillers, construire des partenariats de médiation sociale pour

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

& Melinda Gates et Gavi, qui permettra d améliorer la santé des populations des six pays ciblés et de contribuer à la sécurité sanitaire régionale.

& Melinda Gates et Gavi, qui permettra d améliorer la santé des populations des six pays ciblés et de contribuer à la sécurité sanitaire régionale. Communiqué Santé au Sahel : l AFD, la Fondation Bill & Melinda Gates et Gavi s engagent ensemble pour renforcer la vaccination dans six pays de la région du Sahel Paris, le 26 juin 2015 - L Agence Française

Plus en détail

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence.

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence. 1 Une mission «coopération décentralisée» existe depuis 8 ans à l ARENE Île-de-France. Résultat d une délibération sur l action internationale votée par la Région Île-de-France souhaitant que celle ci

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental 1. Qu est-ce qu un CLÉE? Un CLÉE est un lieu d échanges et de ressources entre les entreprises et les établissements scolaires sur

Plus en détail

Conseil opérationnel en transformation des organisations

Conseil opérationnel en transformation des organisations Conseil opérationnel en transformation des organisations STRICTEMENT CONFIDENTIEL Toute reproduction ou utilisation de ces informations sans autorisation préalable de Calliopa est interdite Un cabinet

Plus en détail

LA COOPERATION INTERNATIONALE A L AGENCE DE L EAU RHÔNE-MEDITERRANEE ET CORSE. Réunion RESACOOP 18 juin 2007

LA COOPERATION INTERNATIONALE A L AGENCE DE L EAU RHÔNE-MEDITERRANEE ET CORSE. Réunion RESACOOP 18 juin 2007 LA COOPERATION INTERNATIONALE A L AGENCE DE L EAU RHÔNE-MEDITERRANEE ET CORSE STRATEGIE Actions centrées sur l utilisation du savoir faire des personnels de l Agence Enrichissement des métiers de l Agence

Plus en détail

L AFD et les ONG : Projets en cours

L AFD et les ONG : Projets en cours L AFD et les ONG : Projets en cours ONG PAYS Intitulé du projet/pays concernés DUREE (années) Montant de la subvention AFD ( ) 1001 FONTAINES POUR DEMAIN Accès à une eau de boisson saine en milieu rural

Plus en détail

Recherche de solutions durables

Recherche de solutions durables L un des principaux objectifs de la protection internationale est la recherche de solutions au sort des réfugiés. Pourtant, des millions de réfugiés à travers le monde s enlisent dans des situations d

Plus en détail

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales Programme des Nations Unies pour le Développement Bureau Régional pour l'afrique HISTOIRIQUE DU PROJET

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international

Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international Promouvoir et coordonner l expertise technique française à l international Opérateur du ministère des Affaires étran gères et européennes (MAEE) et du ministre de l Immi gration, de l Intégration, de l

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE ECOLE. Temples d Angkor. (Cambodge) ONG : Ecole du Bayon

ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE ECOLE. Temples d Angkor. (Cambodge) ONG : Ecole du Bayon ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE ECOLE Temples d Angkor (Cambodge) ONG : Ecole du Bayon 1 Présentation de l ONG L association Ecole du Bayon L association SEP du Bayon est une association loi 1901 créée en

Plus en détail

WWW.AKONLIGHTINGAFRICA.COM RELEVER LE DÉFI ÉNERGÉTIQUE EN AFRIQUE

WWW.AKONLIGHTINGAFRICA.COM RELEVER LE DÉFI ÉNERGÉTIQUE EN AFRIQUE WWW.AKONLIGHTINGAFRICA.COM RELEVER LE DÉFI ÉNERGÉTIQUE EN AFRIQUE Novembre 2015 «Cela a vraiment renforcé la solidarité et les liens sociaux. Avant de panneaux solaires, tout le monde l habitude de rentrer

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie d intervention dans le secteur

Plus en détail

Rapport de résultats et d impact

Rapport de résultats et d impact Rapport de résultats et d impact «L énergie solaire pour les femmes de Monzonblena et Kossa au Mali» Villages de Monzonblena et Kossa Carte du Mali Localisation: Début du projet : Août 2010 Durée du projet

Plus en détail

Solutions d énergie solaire pour l'afrique

Solutions d énergie solaire pour l'afrique Solutions d énergie solaire pour l'afrique Présentation de l activité solaire de Canopy Canopy SAS 201 rue Saint Martin 75003, Paris, France Phone: +33 1 53 00 40 90 email: contact@canopy-energy.com Centrale

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre

Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre Améliorer l'accès aux services de base : eau et assainissement en milieu urbain en Afrique 2 septembre Présidence : J.-P. Elong M'Bassi (PDM) Intervenants: A. Mathys (Ondeo) /E. Tanawa (ENSP Yaoundé) /

Plus en détail

FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL

FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL FRANCE VETERINAIRE INTERNATIONAL Une large palette de compétences au service de la santé publique vétérinaire Protection animale Formation Elevage, Médecine vétérinaire, Santé Publique Vétérinaire en régions

Plus en détail

Etre societaire, pour vivre la banque autrement.

Etre societaire, pour vivre la banque autrement. PREAMBULE Se fondant tout particulièrement sur la notion de valeurs, les coopératives ont montré qu elles constituaient un modèle commercial, robuste et viable, susceptible de prospérer même pendant les

Plus en détail

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE CNUCED Division de l infrastructure des services pour le développement et l efficacité commerciale (SITE) Palais des Nations CH-1211 Genève 10

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

CAF AFRICAN QUALIFIERS 2015

CAF AFRICAN QUALIFIERS 2015 CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 PRÉSENTATION CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 CAF AFRICAN QUALIFIERS 0 TOURS PRÉLIMINAIRES ER TOUR Equipe Match Equipe Aller Retour Liberia Lesotho 0 0 Kenya Comores 0 Madagascar Ouganda

Plus en détail

DROITS DE L ENFANT, NOTAMMENT ETAT DE LA CONVENTION RELATIVE AUX DROITS DE L ENFANT. Rapport du Secrétaire général

DROITS DE L ENFANT, NOTAMMENT ETAT DE LA CONVENTION RELATIVE AUX DROITS DE L ENFANT. Rapport du Secrétaire général Distr. GENERALE E/CN.4/1994/83 30 novembre 1993 FRANCAIS Original : ANGLAIS COMMISSION DES DROITS DE L HOMME Cinquantième session Point 22 a) de l ordre du jour provisoire DROITS DE L ENFANT, NOTAMMENT

Plus en détail

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé AMÉLIORER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET ACCROÎTRE L EFFIcacité DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Agence Régionale de Santé Une réforme indispensable, les ars pourquoi? Nos dépenses de santé ne cessent d augmenter,

Plus en détail

CONFERENCE DES DIRECTEURS DE LA FONCTION PUBLIQUE REUNION DE SUIVI A LA 2 ème CONFERENCE DES MINISTRES DE LA FONCTION PUBLIQUE

CONFERENCE DES DIRECTEURS DE LA FONCTION PUBLIQUE REUNION DE SUIVI A LA 2 ème CONFERENCE DES MINISTRES DE LA FONCTION PUBLIQUE African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Tournoi de G lf. Dimanche 4 octobre 2015, en faveur des enfants d ici et d ailleurs. golf de montpellier massane. Dossier de Sponsoring

Tournoi de G lf. Dimanche 4 octobre 2015, en faveur des enfants d ici et d ailleurs. golf de montpellier massane. Dossier de Sponsoring Dossier de Sponsoring En marge de la compétition de golf du 4 octobre, Les Amis de TPRF et Enfance & Partage organisent le Samedi 3 octobre Un DINER DE GALA au GOLF de MONTPELLIER MASSANE Réservez votre

Plus en détail

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication

Modèle ou Exemple. Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication MISSION AU MALI ANNEXE 8 Modèle ou Exemple Facilité Alimentaire de l Union Européenne au Benin (2010 2011) Plan de Visibilité et Stratégie de Communication A. Contexte La volatilité des prix couplée à

Plus en détail

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT UNCTAD/ITE/IIT/2005/3 CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT Genève COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT Études de la CNUCED sur les

Plus en détail

LA FONDATION POUR LE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE

LA FONDATION POUR LE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE Demande de financement B (PME) LA FONDATION POUR LE DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE Eliminer la pauvreté en Afrique en investissant dans les Africains et dans leurs idées. www.usadf.gov FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Dans ce numéro. La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti. Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population

Dans ce numéro. La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti. Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population Juin 2014 Volume 13, numéro 4 La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti Dans ce numéro Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population - Mise en œuvre de la Politique

Plus en détail

PROJET D ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE DIZAINE DE LOCALITES DE LA RÉGION DU CENTRE-EST (BURKINA FASO) PRÉSENTATION SOMMAIRE

PROJET D ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE DIZAINE DE LOCALITES DE LA RÉGION DU CENTRE-EST (BURKINA FASO) PRÉSENTATION SOMMAIRE PROJET D ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE DIZAINE DE LOCALITES DE LA RÉGION DU CENTRE-EST (BURKINA FASO) PRÉSENTATION SOMMAIRE Mai - Juin 2008 CONTEXTE BURKINABE Fondation Énergies pour le Monde 1 PROJET

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LE PROCESSUS DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA REGION DES GRANDS LACS

RAPPORT DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LE PROCESSUS DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA REGION DES GRANDS LACS AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA P.O. Box: 3243, Addis Ababa, Ethiopia, Tel.:(251-1) 51 38 22 Fax: (251-1) 51 93 21 Email: oau-ews@telecom.net.et CONSEIL DE PAIX ET DE SECURITE 32 EME REUNION

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat Les 20 ans de l ONG ESSOR : Quel avenir pour la solidarité internationale? Contact : L équipe d ESSOR est à votre disposition pour tout renseignement à l adresse suivante : essor.contact@free.fr

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

Rapport Regional Draft Resume

Rapport Regional Draft Resume Enquête sur le renforcement des capacités dans le domaine des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique des pays membres de la CEDEAO Rapport Regional Draft Resume Septembre 2012 RESUME L espace

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO ELABORATION D UN PLAN DE DEVELOPPEMENT COMMUNAL Par : LEGONOU François, Directeur SYDEL AFRIQUE, Consultant En guise d introduction La décentralisation

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

État de la Convention internationale sur l élimination de toutes les formes de discrimination raciale

État de la Convention internationale sur l élimination de toutes les formes de discrimination raciale Nations Unies A/63/473 Assemblée générale Distr. générale 8 octobre 2008 Français Original : anglais Soixante-troisième session Point 62 a) de l ordre du jour Élimination du racisme et de la discrimination

Plus en détail

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public

Dossier de Presse. Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public Dossier de Presse Prix de la Coopération Internationale Sensibilisation du Public HCCI 20 Fevrier 2007 1. Une approche : valoriser les ressources humaines locales 2. Une conviction : l accès à des soins

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES

GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES 1/7 GROUPEMENT FRANÇAIS DES PERSONNES HANDICAPEES PROMOUVOIR LE PARTAGE D'EXPERIENCES POSITIVES ET LA PARTICIPATION CITOYENNE La Pairémulation Une forme de soutien mutuel pour stimuler et soutenir l accès

Plus en détail

Discours de Monsieur KI Boureima Jacques, Secrétaire général de la CONFEMEN

Discours de Monsieur KI Boureima Jacques, Secrétaire général de la CONFEMEN Programme d analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) Ouverture de l atelier international de renforcement des capacités des décideurs et analystes sur la Gestion axée sur les résultats (GAR)

Plus en détail

Le partenaire responsable du projet

Le partenaire responsable du projet FICHE PROJET POUR UN CHARGE DE PROJET Le partenaire responsable du projet 1- Nom et coordonnées de la structure partenaire responsable de la mise en oeuvre du projet sur le terrain et nom et fonction du

Plus en détail

mobiliser les acteurs et assurer le risque

mobiliser les acteurs et assurer le risque Prix OCIRP Acteurs Economiques & Handicap mobiliser les acteurs et assurer le risque pour faire avancer la cause du handicap Le Prix OCIRP Acteurs Économiques & Handicap Un prix référence un jury reconnu

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

Dossier de Presse mars 2013

Dossier de Presse mars 2013 Dossier de Presse mars 2013 Mutuelle Entrain Lors du Congrès de l Union des Mutuelles de Cheminots et des Personnels du Groupe (UMCPG) en 2006 à Montpellier, les délégués ont décidé la constitution d une

Plus en détail

Étude sur le travail d évaluation collaboratif partenaires-bailleurs de fonds. Rapport de mise à jour

Étude sur le travail d évaluation collaboratif partenaires-bailleurs de fonds. Rapport de mise à jour Étude sur le travail d évaluation collaboratif partenaires-bailleurs de fonds Rapport de mise à jour Rapport élaboré par Claude Leroy-Thémèze, Cheffe de l unité d évaluation des activités de développement,

Plus en détail

CHARTE DE DÉONTOLOGIE

CHARTE DE DÉONTOLOGIE LIBÉRALITÉS TRANSMETTRE EN TOUTE CONFIANCE Conscient de son devoir d information, de transparence et de son engagement envers les auteurs de libéralités consenties à son profit, le Comité français pour

Plus en détail