Plaquette. SI.IDF 80 avenue du Général de GAULLE VIRY CHATILLON. Mail: Site Web: securiteincendie-idf.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plaquette. SI.IDF 80 avenue du Général de GAULLE 91170 VIRY CHATILLON. Mail: securiteincendie.idf@gmail.com Site Web: securiteincendie-idf."

Transcription

1 Plaquette Audits, Conseils, Recrutements et Formations en Sécurité et Secourisme 80 avenue du Général de GAULLE VIRY CHATILLON Mail: Site Web: securiteincendie-idf.com / Numéro SIRET Code APE 8559A

2 est spécialisée en conseils, audits, recrutements et formations en Sûreté, Sécurité Incendie et Secourisme. Nos professionnels sont exclusivement des Pompiers, Formateurs, Chefs de Service Sécurité et Ingénieurs Sécurité qui comptent plus de 16 années d expérience sur le terrain en matière de gestion des risques, de formations et d audits sur sites. Nos missions de formations ont pour objectif de former des professionnels de la sécurité, capables de : Comprendre l importance de leurs nombreuses missions sur le terrain, Connaitre les règles de déontologie de la profession ainsi que les textes règlementaires en vigueur, S adapter à l évolution technologique pour faire face à toutes situations, Développer l esprit de prévention, d intervention et d initiative, Nos missions de Conseils et Audits sur sites ont pour objectif de : Vous accompagner vers les différentes mises en conformités des présents règlements de sécurité, Vous aider à rédiger divers documents administratif, tels que «Notice de Sécurité», «Plan de Prévention», Tester l efficacité de vos agents sur le terrain grâce au «Client Mystère», Coaching de vos encadrants et chefs d équipes, Vous aider pour vos recrutements, Nos formations sont diverses : (Liste complète page 22) I. SSIAP1, 2 et 3, II. Titre RNCP «Agent de Prévention en Evènementiel» APE III. Coordination SSI IV. Secourisme (SST,PSC1, PSE1, PSE2 ), V. Autres types de formations liées à la sécurité des biens, des personnes et au secourisme conformément au Code du Travail, des assurances, de la sécurité et des différents arrêtés en vigueur, Initiation à la Règlementation Incendie en ERP et en IGH " M a i s SI. I D F c ' e s t a u s s i : 2 n o u v e a u x T i t r e s en c o u r s de v a l i d a t i o n au R N C P, d e s l o c a u x t o t a l e m e n t é q u i p é s, 3 S S I de c a t é g o r i e s A à d i s p o s i t i o n d e s S t a g i a i r e s, un PC S é c u r i t é p o u r l e s s i m u l a t i o n s, une M a i n c o u r a n t e é l e c t r o n i q u e, un c o n t r ô l e u r de r o n d e a v e c p a r c o u r s de 200m,... B r e f t o u t p o u r r é u s s i r v o t r e e x a m e n du 1 er c o u p ". 2

3 Description des salles : Nous disposons de plusieurs salles de cours implantées sur Paris et sa banlieue : 3 Salles à VIRY CHATILLON (230 m 2 ) : A 50m du RER D «VIRY CHATILLON», sur la Nationale 7, un parking public de 250 Places, un Poste Central de Sécurité totalement équipé, 3 SSI de catégorie A, 200m de parcours de ronde avec contrôleurs et pointeaux, un coin détente pour les stagiaires avec distributeur de boissons chaudes ou froides et de plats préparés, coin repas équipé d un four micro-ondes de nombreuses possibilités de restauration et d hébergement à proximité. 2 Salles à PARIS XVIIIÈME (95 m 2 ) : 2 Salles prêtées chez un de nos partenaires, Coin repas et distributeur de Boissons chaudes, Proche des transports 3

4 Support de cours adapté à chaque type de formations et pour tous les stagiaires, Vidéo Projecteurs, Tableaux blancs et Paper-Boards, Reproduction d un PC Sécurité équipé : d une main courante électronique et manuscrite, de consignes générales et particulières types, de plans d intervention et d évacuation, d un Système de Sécurité Incendie en fonctionnement (S.S.I. de catégorie A), de Volets et Clapets asservis et en état de fonctionnement, de divers documents (permis de feu, registre de sécurité, cahier de compte rendu d intervention, registres de clefs et de badges visiteurs ), d une base radio et de ses Emetteurs-Récepteurs portatifs Divers matériels relatifs à la Sécurité Incendie : Têtes de Sprinkleur, Polycoises, Détecteurs Incendies, Déclencheurs Manuels, Coffrets de Désenfumage, Arrêts d Urgence divers, Blocs Autonomes alimentés et de démonstration, Extincteurs à pression auxiliaire et permanente en coupe, Robinets Incendie Armé en fonctionnement (alimentés en eau), Mannequins de secourisme (Nourrisson, Enfant, Adolescent, Adulte), Défibrillateur Semi-Automatique, Nombreuses photographies, Extincteurs «Lasers» et Simulateur de feux, 3 SSI de catégorie A, répartis dans chacune des salles. Téléviseur, Lecteur DVD, 2 Vidéo Projecteurs, Caméscope, CD-ROM et DVD présentant de nombreuses vidéos, Boitiers TELEDIS d examen CQP et SSIAP, 4

5 Situé en Essonne proche de la zone de Brétigny Sur Orge, notre centre partenaire dispose : d une salle de cours équipée de divers moyens de secours et d extinction, d un vestiaire muni de 16 tenues de protection comprenant : gants, casques, bottes et parkas. Les installations y permettent l extinction de plusieurs types de feux : Présentation des exercices en salle de cours, Pratique sur terrain 3 heures: (chaque stagiaire devra manipuler des extincteurs, en situation réelle, à plusieurs reprises), Extinction de feu de solide avec extincteurs à eau pulvérisée 6L. (Dans un caisson à feu), Mise en œuvre du R.I.A, Démonstration de l inefficacité du CO2 sur feu de solide, Extinction de feu de liquide avec extincteurs P.P 6 Kg, CO2 5 Kg et E.P.A 6L, Démonstration de l inefficacité de l eau sur feu de liquide, Extinction d une friteuse au moyen d une serpillière humide, Extinction de feu de gaz, bouteille et canalisation (Dans un caisson à feu), Extinction de feu d origine électrique (sur armoire électrique) avec extincteurs CO² 2 Kg, Passage en cave à fumée, pour prise de conscience des dangers rencontrés, (Cet exercice permet de prendre conscience du manque de repère et de visibilité en cas de feu), Nota : La formation des équipiers de seconde intervention munis des appareils respiratoires isolants a lieu aussi dans ce local. 5

6 CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE (CQP APS) Référentiel pédagogique CQP Contexte réglementaire : La Loi du 18 mars 2003, dite Loi Sarkozy pour la Sécurité Intérieure, a modifié, sur plusieurs points, la Loi de 1983 fondatrice du droit de la Sécurité Privée. L un des points forts du nouveau texte, dont le décret d'application n est paru au JO du 9 septembre 2005 est l obligation désormais faite aux dirigeants, aux salariés et aux personnes exerçant à titre individuel (travailleurs indépendants) de justifier au préalable d une aptitude professionnelle pour pouvoir exercer leur activité dans la Sécurité Privée. Public : Nouveaux entrants dans les entreprises de Prévention et Sécurité (personnels d'exploitations sur site et d'encadrement). Salariés en activité. Professionnels de la Branche Demandeurs d emploi. Durée total : 67 heures hors examen et temps de déplacement Pré requis: Satisfaire aux conditions d agrément de la Loi (Titre IV / Article 94-5 / 1 à 7 ). Validation : Titre ou Certification professionnel(le) enregistré(e) au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Modules 1 ère semaine Durée Modules 2 ème semaine Durée Lundi : Déontologie et les qualités propres à l agent de sécurité Les services publics de Police Nationale et Gendarmerie Informations sur le cadre légal de la profession Mardi : Informations sur les articles du code pénal de la procédure pénale Informations sur les articles du Code Civil Mercredi : Informations sur la notion d armes Accueil et contrôle d accès 1h30 2h00 3h30 3h30 3h30 3h30 3h30 Lundi : Informatique : Technique d Information et de Communication La gestion des conflits- Analyse de comportements 3h30 3h30 Mardi : Incendie 7h00 Mercredi : Secourisme à personnes : Programme national du SST INRS ou PSE1 ou PSC1 7h00 Jeudi : La prise en compte d un poste de contrôle de sécurité Les consignes Le circuit de vérification Vendredi : Informations sur les systèmes d alarme Informations sur la gestion des clés Informations sur le compte-rendu 2h00 1h30 3h30 3h00 0h30 3h30 Jeudi : Secourisme à personnes : Programme national du SST INRS ou PSE1 ou PSC1 (suite) Vendredi : Révision Examen 7h00 4h00 (après-midi) 6

7 TITRE RNCP AGENT DE PREVENTION ET EVENEMENTIEL «A.P.E» de Niveau V PUBLIC CONCERNES : Toutes personnes souhaitant exercer des fonctions dans le domaine de la sécurité privée et événementielle, notamment en encadrement de manifestations sportives, culturelles, associatives et récréatives. Mais aussi, Prévention, Surveillance, Gardiennage, Filtrage, Palpation de Sécurité. PRE-REQUIS : Etre Majeur, Savoir Lire et écrite couramment, Avoir un Casier Judiciaire Vierge et n avoir aucuns antécédents Judiciaires ceci en vue de l obtention de la Carte Professionnelle. OBJECTIFS : Sous la responsabilité de la personne en charge de la sécurité, il a pour objectif essentiel d assurer la sécurité d un site lors d une manifestation : sécurité des biens, des personnes et de l environnement. Son action comporte un volet «prévention» et un volet «intervention» que ce soit en malveillance, en secours à personnes, protection des mineurs, bon déroulement de la manifestation ou en prévention incendie. De plus il est formé pour la palpation de sécurité. Le titulaire de la certification d agent de prévention en évènementiel peut exercer dans le domaine de la sécurité privée et événementielle. DUREE : 105h sur 3 semaines, hors Examen REFERENCE ARRETE CREATION: Arrêté du 25 janvier 2011 publié au Journal Officiel du 02 février 2011 portant enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles. Enregistrement pour cinq ans, au niveau V, sous l'intitulé Agent de prévention en évènementiel. A. PARTIE AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE (APS) : «PROGRAMME COMMUN» INFORMATION SUR LE CADRE LEGAL DE LA PROFESSION La loi et ses modifications L'analyse des articles notamment sur les conditions de moralité, l exercice exclusif, Les décrets d application (autorisation administrative), (matériels, documents, uniformes et insignes) et (palpations de sécurité) et carte professionnelle. INFORMATION SUR LES ARTICLES DU CODE PENAL ET DU CODE DE LA PROCEDURE PENALE ET CODE CIVILE Le flagrant délit, La légitime défense, La mise en danger d autrui, Le non obstacle à la commission d une infraction, La non-assistance à personne en péril, L atteinte à l intégrité physique et à la liberté d aller et venir, Les atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation et à l'autorité de l'état. 7

8 INCENDIE : Le feu : causes, effets, classes, propagation, La détection automatique, le tableau de signalisation incendie, L extinction : agents, procédés, matériels, L organisation de l intervention, Exercices de mise en œuvre des moyens d extinction sur trois classes de feux, La manipulation de la centrale incendie : processus d acquittement d une alarme restreinte Information sur les divers engins pyrotechniques. INFORMATION SUR LE COMPTE RENDU, LA PROCEDURE RADIO L alphabet international, Décrire une personne, un véhicule, Pourquoi un compte rendu écrit, Comment l établir, La présentation du contenu, Applications. LA GESTION DES CONFLITS- ANALYSE DE COMPORTEMENTS, INTERVENTION EN TRIBUNE ET REMISE DE OU DES INDIVIDUS AUX FORCES DE L ORDRE La définition du conflit, La naissance d un conflit, L étude des besoins et motivations, Les différents types de conflits individuels, La stimulation et motivations du conflit, La prévention du conflit et les types de conflit, Le traitement de l agression verbale, Les techniques verbales, Les étapes de l intervention, Mise en application thématique, Procédures d intervention en tribune, Protection de l intervenant par son équipe, Interpellation et remise des individus aux forces de l ordre. SECOURISME A PERSONNES : PROGRAMME NATIONAL DU SST ou du PSC1 B. PARTIE «EVENEMENTIEL» LOI DU 21 JANVIER 1995 Les déclarations de manifestation généralités, types de manifestation, obligations de l organisateur, modalités de déclarations, Loi du 21 janvier 1995 «Pasqua» relative à la sécurité intérieure, Décret du 24 mars 2005 relatif à l agrément des agents pour effectuer une palpation de Sécurité, L ORDRE PUBLIC ET LE MAINTIEN DE L ORDRE Découpage national et cadre juridique Sécurisation d un stade ou d un concert Théorique «généralités» Obligation des organisateurs déclaration préfecture et grands rassemblements L accueil et contrôle de billet, Le pré filtrage, La palpation, L aide, l assistance et l orientation du public, La surveillance des spectateurs, La prise en compte immédiate des conflits naissants, Sécurisation des espaces, backstages et accès réservés, La protection des personnalités, artistes, joueurs, arbitres, Le service de sécurité incendie, Rôle des différents acteurs, lors de manifestations à grands publics : préfecture, mairie, SDISS, Gendarme ou police, SDIG, sécurité civile, secouristes. 8

9 VISITE PEDAGOGIQUE «STADE, PARC EXPOSITION OU COMPLEXE SPECTACLE». MISSIONS ET ORGANISATION D UN SERVICE DE SECURITE DANS UN STADE. Statuts et missions du directeur de l organisation et de la sécurité, Relations opérationnelles du directeur de l organisation et de la sécurité lors d un événement, L encadrement des «stadiers» et le rôle du superviseur, Mission du chef d équipe, Mission des stadiers «rappel du cadre juridique», Les stadiers agents d accueil de contrôle et de sécurité, La billetterie : maîtrise de la billetterie et des accréditations. LA SECURITE DES ENCEINTES SPORTIVES. Le code du sport, Les infractions dans une enceinte sportive, les sanctions, Les objets interdits. LES TECHNIQUES DE PALPATION ET CONTROLE DE SAC : Principes généraux, Procédure à suivre en cas de découverte, Les techniques de palpation, Les types de palpation préconisée selon la situation, Les différents modes opératoires, Procédures de contrôles de sac, Inspection visuelle des bagages ou sacs, Fouilles de sac avec consentement de son propriétaire, Fouille approfondie de sac avec consentement de son propriétaire. MISE EN SITUATION PRATIQUE Exercices divers sur personnes, Etude du comportement des spectateurs (sur 4heures): Le hooliganisme émergence, Son développement en Europe, Le hooliganisme en France, L influence du spectacle sportif, Les dérives passionnelles. LA VIDEOSURVEILLANCE Législation, imite d utilisation, Composantes. 9

10 Durée du stage : 67 h hors examen Nombre de stagiaires : 12 Maxi Pré requis : Titulaire de l PSE1 ou PSC1 ou SST (recyclables tous les ans) Niveau des connaissances générales doit être satisfaisant et une bonne maîtrise de la langue française écrite et parlée est indispensable. Avoir satisfait à l aptitude médicale. Personnel concerné : Toute personne désirant assurer la fonction d Agent de Sécurité Incendie dans un ERP ou IGH ou en bâtiment relevant de la réglementation incendie du code du travail et ne répondant pas aux dispenses figurant dans l article 4 de l Arrêté du 2 mai Mission de l agent des services de sécurité incendie : Acquérir les connaissances suffisantes et nécessaires pour procéder efficacement à : La prévention des incendies La sensibilisation des employés en matière de sécurité incendie contre l incendie et dans le cadre de l assistance à personnes. L entretien élémentaire des moyens concourant à la sécurité incendie L alerte et l accueil des secours L évacuation du public L intervention précoce face aux incendies L assistance à personnes au sein des établissements où ils exercent L exploitation du Pc de sécurité incendie. Programme : Enseignement théorique 1ère partie : Le feu et ses conséquences -Connaître le comportement du feu et son action sur l établissement (6 heures). 2 ème partie : Sécurité Incendie - Connaître les principes de la réglementation incendie dans les ERP et les IGH (17 heures). 3 ème partie Installations techniques -Connaître les installations techniques sur lesquelles il est susceptible d intervenir. -D effectuer l entretien de base des principaux matériels de sécurité incendie (9 heures). 4 ème partie : Rôles et missions des agents de sécurité incendie -Connaître les limites de son action -Effectuer l extinction des feux naissants (18 heures). 5 ème partie : Concrétisation des acquis -Visites applicatives -Mises en situation d intervention (17 heures) Évaluation 1 - Épreuve écrite -QCM de 30 questions (30 minutes) 2 - Épreuve pratique Ronde avec anomalies et sinistres (15 minutes / stagiaire) Conforme à l Arrêté Ministériel du 02/05/

11 Durée du stage : 70 h hors examen Nombre de stagiaires : 12 Maximum Prérequis : Etre Titulaire du PSE1 ou PSC1 ou SST (recyclables tous les ans). Un Niveau de connaissances générales satisfaisant et une bonne maîtrise de la langue française écrite et parlée sont indispensables. Avoir satisfait à l aptitude médicale. Personnel concerné : Toute personne pouvant justifier d avoir exercé pendant au moins un an dans la fonction d agent de sécurité incendie en ERP ou en IGH ou en bâtiment relevant de la réglementation incendie du code du travail ou étant dispensé suivant l article 5 de l arrêté du 2 mai 2005 modifié. Mission du chef d équipe des services de sécurité incendie Acquérir les connaissances suffisantes et nécessaires pour procéder efficacement à : Le respect de l hygiène et de la sécurité du travail en matière de sécurité incendie Le management de l équipe de sécurité La formation du personnel en matière de sécurité contre l incendie La prévision technique encadrée par les règlements de sécurité (lecture et manipulation des tableaux de signalisation, délivrance des permis feux ) L entretien élémentaire des moyens concourant à la sécurité incendie L assistance à personnes au sein des établissements dans lesquels ils exercent L exploitation du PC Sécurité Incendie Programme : Conforme à l Arrêté Ministériel du 02/05/2005. Enseignement théorique 1ère partie : Rôles et missions du chef d équipe - Connaître les outils permettant la gestion et le management d une équipe (40 heures). 2 ème partie : Manipulation des systèmes de sécurité incendie - Connaître les tableaux de signalisation sur lesquels il est susceptible d intervenir, identifier et interpréter les différents signaux (10 heures). 3 ème partie : Hygiène et sécurité du travail en matière de sécurité incendie - Connaître les dispositions applicables en hygiène et sécurité du travail en matière de Sécurité Incendie (4 heures). 4 ème partie : Chef du poste central de sécurité en situation de crise - Connaître les procédures et les consignes. - Gérer les intervenants. - Prendre les décisions adaptées. - Connaître et mettre en action les moyens visant à faciliter l action des sapeurs pompiers (16 heures). Évaluation 1 - Épreuve écrite QCM de 20 questions (30 minutes). 2 - Épreuve orale Animation d une séquence pédagogique (15 minutes / stagiaire). 2 - Épreuve pratique Exercice des gestion du PC en situation de crise (20 minutes / stagiaire) 11

12 Durée du stage : 28 h hors examen Nombre de stagiaires : 12 Maxi Pré requis : Titulaire de l PSE1 ou PSC1 ou SST (recyclables tous les ans) Niveau des connaissances générales doit être satisfaisant et une bonne maîtrise de la langue française écrite et parlée est indispensable. Avoir satisfait à l aptitude médicale. Personnel concerné : Ces dispositions concernent les sous-officiers des sapeurs pompiers professionnels ou volontaires, des pompiers militaires de l armée de terre, des pompiers militaires de l armée de l air ou des marins pompiers de la marine nationale titulaire de la spécialité PRV1 ou du certificat de prévention, délivrés par le ministère de l intérieur, conformément au paragraphe 2 de l article 5 du présent arrêté. Mission du chef d équipe des services de sécurité incendie Acquérir les connaissances suffisantes et nécessaires pour procéder efficacement à : Le respect de l hygiène et de la sécurité du travail en matière de sécurité incendie Le management de l équipe de sécurité La formation du personnel en matière de sécurité contre l incendie La prévision technique encadrée par les règlements de sécurité (lecture et manipulation des tableaux de signalisation, délivrance des permis feux ) L entretien élémentaire des moyens concourant à la sécurité incendie L assistance à personnes au sein des établissements où ils exercent L exploitation du PC sécurité incendie Programme : Conforme à l Arrêté Ministériel du 02/05/2005. Enseignement théorique 1ère partie : Manipulation des systèmes de sécurité incendie -Connaître les tableaux de signalisation sur lesquels il est susceptible d intervenir, identifier et interpréter les différents signaux (8 heures). 2 ème partie : Hygiène et sécurité du travail en matière de sécurité incendie -Connaître les dispositions applicables en hygiène et sécurité du travail en matière de sécurité incendie (4 heures). 3 ème partie : Chef du poste central de sécurité incendie en situation de crise -Connaître les procédures et les consignes -Gérer les intervenants -Prendre les décisions adaptées -Connaître et mettre en action les moyens visant à faciliter l action des sapeurs-pompiers (16 heures). SANS EXAMEN 12

13 Durée du stage : 216 h hors examen Nombre de stagiaires : 10 Maxi Pré requis : Diplôme niveau IV minimum Ou Validation des acquis de l expérience Ou Diplôme d ERP2 ou d IGH2 avec 3 ans d expérience dans la fonction Ou Diplôme SSIAP2 avec 3 ans d ancienneté dans la fonction Personnel concerné : Toute personne désirant être affectée à des fonctions de chef de service sécurité incendie en ERP ou IGH ainsi qu en bâtiment relevant de la réglementation incendie du code du travail ou étant dispensé suivant l article 6 de l arrêté du 02 mai Mission du chef des services de sécurité incendie Acquérir les connaissances suffisantes et nécessaires pour procéder efficacement à : Le management du service de sécurité Le conseil du chef d établissement en matière de sécurité incendie L assistance à personnes au sein des établissements où ils exercent Le suivi des obligation de contrôle et d entretien (tenue des registres et de divers documents administratifs concourant à ce service). Programme : Conforme à l Arrêté Ministériel du 02/05/2005. Enseignement théorique 1ère partie : Le feu et ses conséquences -Les principes d éclosion et de développement du feu -Définir et appliquer la réaction et la résistance au feu (12 heures). 2 ème partie : La sécurité incendie et les bâtiments -Reconnaître la typologie et le type de structure d un bâtiment -Se situer sur un plan d architecte en vue d appliquer la réglementation incendie -Connaître et savoir utiliser la trame d analyse d un projet de construction (60 heures). 3 ème partie : La réglementation incendie -Expliquer l ordonnancement de la réglementation -Classer un Bâtiment en fonction de la réglementation -Appliquer les obligation réglementaires aux différents types de bâtiments -La réglementation accessibilité (70 heures). 4 ème partie : Gestion des risques -Analyses des risques -Réalisation des travaux de sécurité Documents administratifs (22 heures). 5 ème partie : Conseils au chef d établissement -Effectuer un compte rendu oral ou écrit et rédiger un rapport -Actualiser ses connaissances des textes applicables (6 heures). 6 ème partie : correspondant des commissions de sécurité -La composition, le rôle des commissions de sécurité et l importance des relations avec elles -Contrôler et tenir à jour le registre de sécurité(12 heures). 13

14 7 ème partie : Le management de l équipe de sécurité -Les principes de gestion du personnel et des moyens -Assurer une autorité dynamique -Le code du travail (26 heures). 8 ème partie : Le budget du service sécurité -La réalisation des budgets -La fonction achat -Gérer les contrats de maintenance des installations de sécurité (8 heures) Évaluation 1 - Épreuve écrite n 1 QCM de 40 questions sur l ensemble su programme (1 heure) 2 - Épreuve écrite n 2 Rédaction d un rapport à partir de plans d un établissement d un ERP de 1 ère catégorie avec plusieurs activités (2 heures) 2 - Épreuve orale Devant jury (15 minutes / stagiaire) 14

15 Durée du stage : 40 h hors examen Nombre de stagiaires : 10 Maxi Pré requis : Titulaire de l PSE1 ou PSC1 ou SST (recyclables tous les ans) Niveau des connaissances générales doit être satisfaisant et une bonne maîtrise de la langue française écrite et parlée est indispensable. Avoir satisfait à l aptitude médicale. Personnel concerné : Ces dispositions concernent les personnes titulaires de l attestation du Ministre de l intérieur, conformément au paragraphe 2 de l article 6 du présent arrêté. Mission du chef de service de sécurité incendie Acquérir les connaissances suffisantes et nécessaires pour procéder efficacement à : Le management du service de sécurité Le conseil du chef d établissement en matière de sécurité incendie L assistance à personnes au sein des établissements où ils exercent Le suivi des obligation de contrôle et d entretien (tenue des registres et de divers documents administratifs concourant à ce service). Programme : Conforme à l Arrêté Ministériel du 02/05/2005. Enseignement théorique 1ère partie : Le feu et ses conséquences Séquence 3 -Mise en Œuvre des moyens d extinction (4 heures). 2 ème partie : Gestion des risques Séquence 2 et 3 -Réalisation des travaux de sécurité -Documents administratifs (10 heures) 3 ème partie : correspondant des commissions de sécurité -Contrôler et tenir à jour le registre de sécurité (2 heures) 4 ème partie : Le management de l équipe de sécurité Séquence 1 -Les principes de gestion du personnel et des moyens -Assurer une autorité dynamique -Le code du travail applicable aux salariés (26 heures). 5 ème partie : Le budget du service de sécurité -La réalisation des budgets -La fonction achat -Gérer les contrats de maintenance des installations de sécurité (8 heures). SANS EXAMEN 15

16 Programme : Durée : 3 à 8h en fonction des modules choisis Nombre de stagiaires : 10 à 15 maxi Pré requis : Aucun. Personnel concerné : Tout le personnel de l établissement. Objectifs : Destiné à l ensemble du personnel de l entreprise. Ce stage a pour objet le développement de l esprit de prévention, la connaissance des principes élémentaires du feu, et l apprentissage de l extinction sur feux réels. A l issue de la formation, le stagiaire doit avoir suffisamment de connaissances théoriques et pratiques pour éteindre un début d incendie. Enseignement théorique - Les causes et effets de l incendie - Le triangle du feu - Les types de combustion - Les modes de propagation du feu - Les classes de feu - Les agents extincteurs - Les moyens de 1ère intervention : - L extincteur, le robinet incendie armé - L alarme et l alerte Enseignement pratique Sur Site ou Sur notre Aire de Feux. Intervention individuelle Exercices pratiques d extinction sur feux réels (bac à feu écologique sécurisant l ensemble de l exercice) ou sur feux simulés avec dégagements de fumées et utilisation des extincteurs «LASER». Selon les possibilités sur votre site et les modules choisis: Feux de solide (A) Feux de Liquide inflammable (B) Feux de Gaz (C) Feux d auxiliaire de cuisson (F) Sur bouteille et conduite de gaz Utilisation du Robinet d Incendie Armé Feux d origine électrique Passage en local confiné (afin de prendre conscience du manque de visibilité et des risques de panique en cas d incendie) 16

17 Durée : 16 h Nombre de stagiaires : 12 maximum Pré requis : Être certifier équipier de première intervention. Personnel concerné : Pompiers d entreprises Agents de prévention et de sécurité Équipier de première intervention Agent technique et de maintenance Objectifs : Permettre à l entreprise de disposer d une équipe apte à intervenir sur l ensemble du site. Être capable d effectuer une opération de reconnaissance et de sauvetage dans une atmosphère polluée et toxique. Apporter une assistance au corps des Sapeurs Pompiers par la connaissance des lieux. Programme : Enseignement théorique (8h) - Révision des connaissances de base sur l incendie - Rôle et missions de l ESI - Alarme, alerte - Nocivité des fumées - Étude de l Appareil Respiratoire Isolant - Installations fixes (eau, CO2, halons) - Marche générale des opérations - Législation et réglementation Enseignement pratique (8h) - Initiation au port de l ARI - Exercices dans un local enfumé - Exercices pratiques d extinction sur feux réels Feux Secs (A) Feux Gras (B) Feux de Gaz (C) Sur bouteille et conduite de gaz. Utilisation du Robinet d Incendie Armé sur feu sec. Feux d origine électrique Feux de friteuse Feux de personnes Feux de bloc moteur 17

18 Durée : 12 h minimum auxquelles sont ajoutées, celles liées aux risques de l entreprise. Nombre de stagiaires 4 minimum / 10 maximum, au delà de 10 personnes, la formation sera prolongée d une heure par candidat supplémentaire jusqu'à 14 personnes, A partir de 15 personnes, la session doit être dédoublée. Recyclage : 6heures Les salariés ayant participé à la formation initiale SST dans les 12 mois précédents. (6h) Les salariés ayant participé au premier recyclage SST dans les 24 mois précédents. La formation s adresse à un groupe de 4 à 10 personnes. Pré requis : Aucun Objectifs : Permettre au personnel de l entreprise de maîtriser son comportement en situation d accident et d agir avec le maximum d efficacité pour protéger la victime et préserver son état de santé dans l attente des secours. D'après l'article R du Code du Travail (ancienne réf. R ) : " Un membre du personnel reçoit la formation de secouriste nécessaire pour donner les premiers secours en cas d'urgence dans : " 1- Chaque atelier où sont accomplis des travaux dangereux ; 2- Chaque chantier employant vingt travailleurs au moins pendant plus de quinze jours où sont réalisés des travaux dangereux. Programme : RECHERCHER LES RISQUE PERSISTANTS POUR PROTÉGER, EXAMINER LA VICTIME ET FAIRE ALERTER, SECOURIR: La victime saigne abondamment, La victime s étouffe, La victime se plaint de sensations pénibles et/ou présente des signes anormaux, La victime se plaint de brûlures, La victime se plaint d une douleur empêchant certains mouvements; La victime se plaint d un e plaie qui ne saigne pas abondamment, La victime ne répond pas mais elle respire, La victime ne répond pas et ne respire pas. SITUATIONS INHÉRENTES AUX RISQUES SPÉCIFIQUES. 18

19 Durée : 12 h. Nombre de stagiaires : 10 maximum Public concerné: Tout citoyen de plus de 10 ans qui souhaite devenir un citoyen acteur de sécurité civile à part entière. Recyclage : Fortement recommandé tout au long de la vie dans le cadre de la loi de modernisation de sécurité civile du 13 août Pré requis : Aucun Objectifs : A l issue de la formation, le participant doit être capable d exécuter correctement les gestes de secours destinés à : I. Protéger la victime et les témoins II. III. Alerter les secours d urgence adaptés Empêcher l aggravation de la victime et préserver son intégrité physique en attendant l arrivée des secours cette formation s inscrit dans la nomenclature nationale des formations des citoyens acteurs de sécurité civile. Le PSC1 rentre dans le cadre de la formation professionnelle et dans le droit individuel à la formation (DIF). Programme : Partie 1 : La protection, Partie 2 : L alerte, Partie 3 : La victime s étouffe, Partie 4 : La victime saigne abondamment, Partie 5 : La victime est inconsciente, Partie 6 : La victime ne respire pas, Partie 7 : La victime se plaint d un malaise, Partie 8 : La victime se plaint après un traumatisme, Cas Concrets de synthèse 19

20 Durée : 35 h. Nombre de stagiaires : 12 maximum Public concerné: Tout citoyen de plus de 10 ans qui souhaite devenir un citoyen acteur de sécurité civile à part entière. Recyclage : 6 heures annuelles obligatoires Pré requis : Etre âgé de 16 ans minimum Objectifs : à la fin de la formation, le stagiaire doit être capable de prévenir les risques, d assurer sa propre sécurité et celle des autres, et de mettre en œuvre une conduite à tenir appropriée face à une situation d accident et/ou à une détresse physique, avec ou sans matériel de premiers secours, seul ou au sein d une équipe appelée à participer aux secours organisés, sous le contrôle des autorités publiques. cette formation s inscrit dans la nomenclature nationale des formations des citoyens acteurs de sécurité civile. Le PSE1 rentre dans le cadre de la formation professionnelle et dans le droit individuel à la formation (DIF). Programme : I. Le secouriste II. La chaîne des secours III. La sécurité IV. L alerte V. L obstruction brutale des voies aériennes VI. Les hémorragies externes VII. L inconscience VIII. L arrêt Cardio-Respiratoire IX. La défibrillation automatisée externe X. Les détresses vitales XI. Les malaises et la maladie XII. Les accidents de la peau XIII. Les traumatismes des os et des articulations XIV. La noyade XV. La surveillance et l aide au déplacement XVI. Synthèse!!! Evaluation continue tout au long de la formation!!! 20

21 Durée : 14 h. Nombre de stagiaires : 12 maximum Public concerné: toutes les entreprises privées ou publiques qui souhaitent engager une démarche de prévention à destination de leurs salariés. Pré requis : Aucun Objectifs : Former les salariés à la prévention des risques liés à l activité physique. Faire acquérir aux salariés des connaissances leur permettant de participer efficacement à l amélioration de leurs conditions de travail. Programme : la formation s articule en quatre parties. 1ère partie : La place du PRAP dans la démarche de prévention. I. Les activités physiques dans l activité de travail. II. L importance des atteintes à la santé (notions d anatomie, physiologie et pathologie de l appareil locomoteur). 2ème partie : Les éléments qui conditionnent l activité physique au travail. I. Identification des déterminants de l activité physique. II. Mise en application sur les situations de travail des participants. 3ème partie : I. Mise en commun des analyses de situations de travail. II. III. Rappel des principes généraux de prévention. Principes de base d aménagement dimensionnel des postes de travail. 4ème partie : I. Recherche des pistes d amélioration. II. Mise en forme des propositions. III. En option : les principes de base de sécurité physique et d économie d effort pour le lever-porterdéposer occasionnel de charges. Evaluation : L évaluation se fait en plusieurs phases :Remontée «à chaud» de l opinion des stagiaires sur l adéquation entre attente et besoins. A plus long terme, évaluation des réalisations concrètes mise en œuvre sur le terrain. 21

22 Durée : 8 h Nombre de stagiaires : 15 Pré requis : Ce stage ne requiert aucune connaissance particulière en électricité. Personnel concerné : Personnel non électricien dont les missions l amène à intervenir au voisinage d installations électriques. Objectifs : Permettre au personnel d exécuter en toute sécurité des opérations d ordre non électrique (rondes, nettoyage, ) dans des locaux ou emplacements réservés aux électriciens, et/ou au voisinage de pièces nues sous tension. Permettre à l employeur la délivrance de l habilitation H0.B0. Programme : Généralités - Domaine d application - Rappel des notions de base de l électricité - Symboles, unités, grandeur Dangers du courant électrique - Contacts directs et indirects - Effet du courant électrique sur l organisme humain - Moyens de protection - Distances de sécurité Réglementation visant à la prévention des risques - Publication UTE C Domaine de tension et zones à risques électriques - Présentation des domaines de tension - Définition - Situations du risque électrique Habilitation du personnel - But et caractéristique de l habilitation - Différentes catégories de personnel - Opérations dans l environnement - Principales opérations autorisées aux non électriciens Mesures de sécurité dans les zones à risques - Appareils électriques (amovibles et portatifs) - Matériel de protection individuel - Outillage de sécurité - Accident d origine électrique - Examen de cas concrets Contrôle des connaissances et correction Délivrance du livret de prescription 22

23 Durée : 4 h Nombre de stagiaires : 15 maximum Pré requis : Aucun. Personnel concerné : Personnel des services d entretiens et de maintenance Service de sécurité Gardien d immeubles Objectifs : Être capable d effectuer en sécurité les manœuvres d évacuation des personnes restées bloquées dans une cabine d ascenseur. Programme : Technologie, éléments constitutifs d un ascenseur - Principe de fonctionnement - Machinerie - Gaine - Cabine - Contrepoids - Parachute - Portes palières et de cabines - Serrures Notions de sécurité - Sensibilisation aux risques - Responsabilités des intervenants - Conditions d intervention - Exploitation des consignes Intervention : évacuation des personnes - Ascenseur en batterie - Repérage des organes essentiels et des accès - Alerte : personnes à prévenir - Conduite à tenir - Méthodologie d une intervention - Manœuvre d isonivelage - Compte rendu sur le registre d ascenseur Particularités - Les ascenseurs en tunnel - Principes d intervention. - Mesures de précautions Intervention : exercices pratiques - Manœuvres pratiques sur une installation 23

24 Durée : 56 à 63 heures minimum, hors examen, répartis sur 8 à 9 jours en fonction du nombre de Candidats. PROGRAMME : DEFINIR LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ; Nombre de stagiaires : 10 maximum Pré requis : Justifier au moins d une ces conditions suivantes Etre titulaire au minimum d un diplôme de niveau V ou reconnu par la branche professionnelle de la sécurité ou de la formation professionnelle, être Titulaire du Certificat de Qualification SSIAP1, SSIAP2 ou SSIAP3, Avoir obtenu une Attestation de compétence de Formateur Sécurité ou Sécurité Incendie auprès d un centre de formation reconnu suite à 4 journées de formations minimum être ou avoir été Sapeur-pompier Volontaire, Professionnel ou Militaire, avec 3 ans d expérience minimum, justifier de 3 ans d expérience en Qualité de Formateur, justifier de 2 ans d expérience en Qualité de Formateur en Sécurité ou Sécurité Incendie. Objectifs : Il prend en charge et encadre seul des groupes en centre de formation ou en entreprise, notamment les formations Guides, Serre-files, Equipier de 1 ère Intervention, ainsi que les candidats préparant l examen aux formations SSIAP ou CQP ou Titre RNCP permettant d obtenir la carte professionnelle nécessaire pour exercer en qualité d agent de prévention et de sécurité. Il encadre et forme des formateurs et moniteurs chargés d intervenir dans ce domaine d activité. Il assure la charge du dispositif de formation ainsi que de la mise en place des examens et transmet savoirs et savoir-faire aux personnes en formation initiale, continue ou VAE. Nota : Il maitrise l ensemble des réglementations relatives à la sécurité des personnes et des risques incendies en Etablissement recevant du Public (ERP), Immeuble de Grande hauteur (IGH et ITGH), les Obligations du Code du travail, ainsi que l ensemble des textes relatifs aux sociétés se sécurité et de gardiennage (Lois et décrets d applications). SELECTIONNER LES METHODES PEDAGOGIQUES ; COMMENT ANIMER UNE FORMATION ; SENSIBILISATION AUX DIFFERENTS TEXTES RELATIFS AUX OBLIGATIONS DE FORMATION SÉCURITÉ INCENDIE ET SECOURISME ; DECOMPOSITION ET PEDAGOGIE DES MODULES PRINCIPAUX : Le Feu et ses conséquences, Les Moyens de secours, Les principes de sécurité en ERP et IGH, Les voies de dessertes, La distribution Intérieure en ERP et IGH, Le Désenfumage en ERP et IGH, L éclairage de Sécurité, Les missions d un service de Sécurité Incendie, Rôles des Guides, Serre-files et ELS, La Loi du 12 Juillet 1983 et ses décrets d application, Euro Classes et Euro Codes, Tout autre thème en rapport avec les modules enseignés Examen : Le candidat sera évalué sur 3 épreuves notées chacune sur 20 par le jury. Basées sur une épreuve Pédagogie, La rédaction de 2 Fiches Pédagogique et Un Oral de 15 à 20 min. La moyenne des 3 notes devra être supérieure ou égale à 12/20 pour que le candidat soit validé. 24

25 Durée : 40 heures réparties sur cinq jours consécutifs Hors Examen Nombre de stagiaires : 12 maximum Personnel concerné : Futurs coordinateurs SSI Ingénieurs et Techniciens des services de Travaux et Maintenance Ingénieurs et Techniciens de B.E.T fluides, chargés de la conception et de la rédaction des CCTP et DPGF Membres de Bureaux d études Prérequis : Candidats titulaires si possible d une qualification SSIAP1, SSIAP2 ou SSIAP3 ou disposant d une expérience acquise sur les différents types de catégories de Système de Sécurité Incendie ou en rapport avec la fonction. Objectifs : Acquérir les qualités pédagogiques nécessaires pour effectuer correctement des missions d encadrement et de formations internes. Programme : REGLEMENTATION ET DEFINITIONS Historique des SSI. Rappels des textes réglementaires. Normes de définition, de conception et d installation. Définition et présentation des missions de coordinateur SSI. Acteurs concernés : Maître d ouvrage, Maître d œuvre, Bureaux d études, constructeurs, entreprises, organismes de contrôle agréés, commissions de sécurité. PHASE DE CONCEPTION Analyse des besoins de mise en sécurité d un ERP par rapport aux obligations réglementaires. Assurer le découpage des différentes zones (alarme, sécurité, désenfumage, compartimentage, détection). Dispositifs actionnés de sécurité (DAS), les composants et leurs corrélations. Exemple de scénarii d asservissements de mise en sécurité. Positionnement des matériels et nature des alimentations de sécurité en fonction des modes d alimentation. Nature des liaisons câblées. PHASE DE REALISATION Suivi de l avancement de la mise en œuvre des éléments. Coordination de l action des entreprises. Recherche des documents, certificats. Mise à jour du dossier d identité du SSI. PHASE DE RECEPTION Contenu final du dossier d identité. Examen d un dossier déjà constitué. Etablissement d un PV de réception du SSI. Finalisation du dossier d identité SSI et sa présentation à la commission de sécurité. CAS CONCRETS ET RETOUR D EXPERIENCES Visite de site commentée (sur place ou par vidéo). Exemples de pièges à éviter (Type U, type J, ). Problématique de l extension d un SSI existant (Compatibilité de la règlementation et des matériels). Les demandes de dérogations. EVALUATION A l issue de la formation et après validation suite à une évaluation lors d un cas concret, une attestation de compétence sera délivrée aux différents candidats ayant atteint les objectifs de la formation et ayant satisfait aux épreuves d évaluation organisées durant la formation pour tous, une attestation de stage est remise à la fin de la formation. 25

«AGENT(E) SPECIALISE(E) EN SECURITE PRIVE»

«AGENT(E) SPECIALISE(E) EN SECURITE PRIVE» «AGENT(E) SPECIALISE(E) EN SECURITE PRIVE» Titre RNCP de niveau V (Arrêté du 19 novembre 2014 portant enregistrement au RNCP - JO du 29 novembre 2014) Les titulaires de ce titre RNCP niveau V pourront

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS)

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Logo de l organisme de Formation Intitulé Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Public Tout public Pré-requis - aptitude physique à suivre la formation

Plus en détail

Formations à la sécurité Obligations de l employeur

Formations à la sécurité Obligations de l employeur Formations à la sécurité Obligations de l employeur 1 2Sommaire Introduction 3 Obligation liée à la formation à la sécurité incendie 4 Mise en oeuvre des extincteurs 5 Equipier de 1 ère intervention 6

Plus en détail

Formation initiale d agent des services de sécurité incendie et d assistance à personnes (SSIAP1)

Formation initiale d agent des services de sécurité incendie et d assistance à personnes (SSIAP1) Logo de l organisme de Formation Intitulé Formation initiale d agent des services de sécurité incendie et d assistance à personnes (SSIAP1) Public Tout public Pré-requis - aptitude physique à suivre la

Plus en détail

ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures

ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures PROGRAMME DE FORMATION CQP AGENTS DE PREVENTION ET DE SECURITE - Accueil et évaluation : 1 heure ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA SECURITE PRIVEE : 21 heures Connaitre le livre VI du code de la sécurité intérieure

Plus en détail

CAP Agent de prévention et de sécurité

CAP Agent de prévention et de sécurité L agent de prévention et de sécurité assure la protection et la sécurité de marchandises, d équipements techniques, de locaux, voire de personnes. Il prévient les risques d incendie, les accidents, dissuade

Plus en détail

NOS FORMATIONS & PRESTATIONS

NOS FORMATIONS & PRESTATIONS NOS FORMATIONS & PRESTATIONS 1 Sommaire 1.1. FORMATION AUX PREMIERS SECOURS 3 1.1.1. Formation tout public 3 1.1.2. Formation des sauveteurs secouristes du travail 4 1.1.3. Formation des sauveteurs secouristes

Plus en détail

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48 Le Guide ÉCOLE DE SÉCURITÉ SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté....48 Les obligations légales....49 Surveillance, prévention :...50 - CQP Agent

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS Notre équipe de formateurs spécialisés (Sapeurs pompiers, kinésithérapeutes, Ostéopathes, électriciens...) vous propose de nombreuses formations sur mesure afin de former le personnel

Plus en détail

www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs

www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs www.sofis.fr catalogue 2015 formations de formateurs Version 5.6 Sofis 2015 www.sofis.fr N Azur 0 811 09 27 37 Sommaire Thèmes de formation 3 Secourisme 3 Incendie 7 Ergonomie 9 Management santé et sécurité

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL AGENT TECHNIQUE DE PREVENTION ET DE SECURITE

BREVET PROFESSIONNEL AGENT TECHNIQUE DE PREVENTION ET DE SECURITE BREVET PROFESSIONNEL AGENT TECHNIQUE DE PREVENTION ET DE SECURITE GRILLES D EVALUATION DES EPREUVES PONCTUELLES (à transmettre aux membres des commissions d évaluation en vue d une harmonisation préalable

Plus en détail

Les métiers de la sécurité privée dans une période charnière Enjeux de la professionnalisation

Les métiers de la sécurité privée dans une période charnière Enjeux de la professionnalisation Février 2009 Les métiers de la sécurité privée dans une période charnière Enjeux de la professionnalisation INFOREM, Observatoire Emploi Formation Sommaire I. Portrait du secteur... p. 3 1.1. Cinq filières

Plus en détail

FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE PRINTEMPS 2015

FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE PRINTEMPS 2015 FORMATIONS HYGIENE ET SECURITE PRINTEMPS 2015 CES STAGES D INITIATION À L HYGIÈNE ET À LA SÉCURITÉ vous sont proposés par les Services Hygiène et Sécurité de l Université Pierre et Marie Curie et du CNRS

Plus en détail

L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel

L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel Prévention et Gestion des Risques Professionnels Sécurité Sociale Caisse régionale d assurance maladie Alsace-Moselle L HABILITATION EN ÉLECTRICITÉ Démarche en vue de l habilitation du personnel Note Technique

Plus en détail

APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION

APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION HSSE Hygiène et sécurité www.rmdconsultants.com APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION RMD Consultants Immeuble Lyon Ouest 100, rue des Fougères 69009 Lyon Tel: +33 (0)482 531 703 Prévention

Plus en détail

Audit, Conseil et Assistance

Audit, Conseil et Assistance Audit, Conseil et Assistance Experto Risk vous apporte son expertise pour vous accompagner dans le domaine de la sécurité Vous vous interrogez sur vos obligations en matière de sécurité. Vous souhaitez

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 2 Document disponible sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant

Plus en détail

S informer sur les formations obligatoires ou recommandées

S informer sur les formations obligatoires ou recommandées GUIDE S informer sur les formations obligatoires ou recommandées FEV 2012 Le Code du travail ou les instances de prévention des risques professionnels imposent ou recommandent expressément le suivi de

Plus en détail

Expérience professionnelle / stages en entreprise. Langues étrangères. Attestation sur l honneur

Expérience professionnelle / stages en entreprise. Langues étrangères. Attestation sur l honneur CAMAS FORMATION BORDEAUX 11 avenue Pierre Mendès France 33700 Mérignac Tél. : 05 56 18 98 16 camasbordeaux@camasformation.fr DOSSIER DE CANDIDATURE UNE FOIS COMPLÉTÉ, LE DOSSIER DEVRA ÊTRE ENVOYÉ À L ADRESSE

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS Santé et Sécurité du Travail

CATALOGUE FORMATIONS Santé et Sécurité du Travail Prévention et Sécurité Incendie Jean-Baptiste PLAISANCE email : azur.secourisme@yahoo.fr AUDIT ASSISTANCE CONSEILS et FORMATIONS Tél : 06 99 97 18 18 www.formations-secourisme.fr Des formations interactives

Plus en détail

FORMATIONS. IDC PRO FORMATION 2012 Page 1 CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT

FORMATIONS. IDC PRO FORMATION 2012 Page 1 CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT 2012 FORMATIONS CENTRE DE FORMATION BÂTIMENT Z.A du Libraire 24100 BERGERAC Tél. : 05 53 73 32 57 / Fax : 05 53 22 77 89 www.idcpro.fr Numéro RCS : 453 989 626 - SARL A CAPITAL DE 8000 EUROS - N TVA intracommunautaire

Plus en détail

Agent de prévention et de sécurité

Agent de prévention et de sécurité Agent de prévention et de sécurité Rome K2503 1 Le métier Le métier : Agent de prévention et de sécurité Dissuadant par sa présence les actes de malveillance, l agent de prévention et de sécurité est aussi

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

Formations 2011 Fédération Familles Rurales Haute Savoie

Formations 2011 Fédération Familles Rurales Haute Savoie Formations 2011 Fédération Familles Rurales Haute Savoie Nos formations s adressent aux salariés et professionnels en activité mais également aux bénévoles. Elles ont pour objectif de contribuer à l acquisition

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire Bonnes pratiques d hygiène alimentaire En restauration collective Ce stage répond à l obligation de formation en matière d hygiène alimentaire (règlement CE 852/2004) En restauration commerciale Ce stage

Plus en détail

Sommaire. Incendie et Explosion. Audit, Conseil et Assistance. Organisation de l Evacuation du Site

Sommaire. Incendie et Explosion. Audit, Conseil et Assistance. Organisation de l Evacuation du Site Sommaire Audit, Conseil et Assistance Incendie et Explosion Rédaction du Document Unique d Evaluation des Risques et des fiches de pénibilité 4 Organisation de l Evacuation du Site Se préparer à une Evacuation

Plus en détail

Ken Bell s Sommaire des Abréviations

Ken Bell s Sommaire des Abréviations Ken Bell s Sommaire des Abréviations AUG: CSAM: DSA: PUI: RCP: RIA: SCR: Arrêt Urgence Général CERN Safety Alarm Monitoring Défibrillateur Semi-Automatique Plan Urgence D Intervention Réanimation Cardio-Pulmonaire

Plus en détail

EVS ORMATIONS EVS. Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB (35)

EVS ORMATIONS EVS. Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB (35) FORMATION ORMATIONS EVS EVS Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB Des modules de deux jours pour valoriser des compétences et acquérir des connaissances complémentaires Compétences et métiers de l aide

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 31/01/2012 N : 04.12 Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie ERP et IGH de Type O L arrêté du 25 octobre 2011 portant

Plus en détail

Un poste central de sécurité, pour quoi faire? XVII e rencontres nationales du GP Sup Clermont-Ferrand - 24 et 25 juin 2004

Un poste central de sécurité, pour quoi faire? XVII e rencontres nationales du GP Sup Clermont-Ferrand - 24 et 25 juin 2004 Un poste central de sécurité, pour quoi faire? XVII e rencontres nationales du GP Sup Clermont-Ferrand - 24 et 25 juin 2004 Présentation du site Rénovation d un site industriel de la Manufacture des Tabacs

Plus en détail

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE

LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Circulaire d'informations n 2009/17 du 15 septembre 2009 LES FORMATIONS OBLIGATOIRES EN HYGIENE ET SECURITE Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de

Plus en détail

PLAQUETTE COMMERCIALE

PLAQUETTE COMMERCIALE Réf : plaquette Co PLAQUETTE COMMERCIALE Description de l entreprise : L entreprise Formhabilitelec est active dans le répertoire de INSEE sous l identifiant SIREN 512 398 629 son code d activité principale

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES»

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES» MARCHE PUBLIC DE SERVICES «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST, CENTRE DE RENNES» PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Code des Marchés Publics) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL «Au-delà de l obligation réglementaire, un enjeu de prévention» EVOLUTION DES PROGRAMMES DE SST Des textes récents des ministères chargés de la santé et de l intérieur

Plus en détail

Je soussigné(e) Mme, Mlle, M.., reconnaît avoir pris connaissance du règlement ci-dessus et en accepte les conditions. Fait le..

Je soussigné(e) Mme, Mlle, M.., reconnaît avoir pris connaissance du règlement ci-dessus et en accepte les conditions. Fait le.. Fiche d inscription Prévention et Secours Civiques de Niveau 1 (PSC1) DELEGATION LOCALE DE SURESNES Madame Mademoiselle Monsieur NOM d usage : NOM de naissance : Prénom : Date de naissance : Lieu de naissance

Plus en détail

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130 31130 Marché Public de fournitures courantes et services Surveillance et Gardiennage des Bâtiments Communaux CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Procédure adaptée passée en application de l article

Plus en détail

CONSEILS ORGANISATION GARDIENNAGE TELE SURVEILLANCE SURVEILLANCE

CONSEILS ORGANISATION GARDIENNAGE TELE SURVEILLANCE SURVEILLANCE CONSEILS ORGANISATION GARDIENNAGE TELE SURVEILLANCE SURVEILLANCE Web : http://www.brassesecurite.com LE PARTENAIRE DE VOTRE SECURITE PRESENTATION La société BRASSE PROTECTION ET SECURITE PRIVEE met à votre

Plus en détail

Pour animer ces sessions, Françoise GEORGES sera notre formatrice interne dédiée.

Pour animer ces sessions, Françoise GEORGES sera notre formatrice interne dédiée. SOMMAIRE Zoom sur 1 Formations à venir 2 Programmes 3 Fiches d inscription 9 LA LETTRE D INFORMATION DU PÔLE APP SUR LA FORMATION CONTINUE DES PERSONNELS #2015-6 ZOOM SUR LA DIVERSITE ET LA LUTTE CONTRE

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION. 1er semestre 2015. Formez vos salariés, vos dirigeants, vos bénévoles et vos licenciés.

OFFRE DE FORMATION. 1er semestre 2015. Formez vos salariés, vos dirigeants, vos bénévoles et vos licenciés. COMITÉ DÉPARTEMENTAL OLYMPIQUE ET SPORTIF DE L ORNE OFFRE DE FORMATION 1er semestre 2015 Formez vos salariés, vos dirigeants, vos bénévoles et vos licenciés. A qui s adresse les formations? Les formations

Plus en détail

ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES

ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES ENTRETIENS, CONTROLES ET VERIFICATIONS TECHNIQUES 1 SOMMAIRE SOMMAIRE PAGE 1 INTRODUCTION PAGE 2 I ENTRETIEN CONTROLE ET VERIFICATION TECHNIQUES PAGE 3-4 II CLASSEMENTS ET CATEGORIES DES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

alarme incendie (feu non maîtrisable)

alarme incendie (feu non maîtrisable) INCIDENT N 1 alarme incendie (feu non maîtrisable) Vérification des matériels et systèmes de à disposition au - système de détection incendie (test lampe, signal sonore) - centrale d alarme intrusion(état

Plus en détail

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL FORMATIONS EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Prévention et Sécurité au Travail Fiche Santé et Travail n 111 Date : 01/09/2014 "Un homme averti en vaut deux" Ce proverbe souligne que l on est plus

Plus en détail

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007 Institut de Formation en Soins Infirmiers IFSI Institut de Formation d Aides Soignants IFAS Dans l de Montpellier 1146 Avenue du Père Soulas 34295 MONTPELLIER cédex 5 Tél. 04 67 33 88 44 - Fax 04 67 33

Plus en détail

EDITO. Pourquoi choisir STL pour les formations?

EDITO. Pourquoi choisir STL pour les formations? FORMATION SST MAC - ID MAC SST Formateur SST CONDUITE ADDICTIVE MAC Formateur SST FORMATIONS Personne compétente Santé sécurité RISQUE ROUTIER / VUL 2015 RPS PREMIERS SECOURS PRAP IBC MAC IBC DAE PRAP

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1.

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1. Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1 Juin 2015 NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE P. 2 sur 8 SOMMAIRE 1 Hygiène...

Plus en détail

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques

CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques ministère Éducation nationale DEFINITION DES EPREUVES PONCTUELLES ET DES SITUATIONS D'EVALUATION EN COURS DE FORMATION CAP Préparation et Réalisation d Ouvrages Electriques DIRECTION DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Les Établissements recevant du public. La prévention incendie

Les Établissements recevant du public. La prévention incendie Les Établissements recevant du public La prévention incendie 1 Sommaire Partie 1 : Les établissements recevant du public Partie 2 : La prévention incendie Partie 3 : L organisation de la prévention dans

Plus en détail

Le Diplôme d Instructeur Fédéral

Le Diplôme d Instructeur Fédéral Le Diplôme d Instructeur Fédéral La F.F.S.T agréée par le Ministère des Sports assure une mission de service public. Pour mener à bien cette mission elle assure notamment des formations d enseignants,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ Décret n o 2008-1325 du 15 décembre 2008 relatif à la sécurité des ascenseurs,

Plus en détail

IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité (Ministère de l Intérieur) SOMMAIRE

IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité (Ministère de l Intérieur) SOMMAIRE NOTEC N 544 L E S N O T E S T E C H N I Q U E S DE LA F F I E 1 5 J A N V I E R 2 0 1 3 IRVE et Hybrides Rechargeables dans les ERP et les IGH - Cahier des Charges de la Commission Centrale de Sécurité

Plus en détail

EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES

EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES EXEMPLES D ADÉQUATION ENTRE LES COMPÉTENCES, LES TRAVAUX RÉALISÉS ET LES SYMBOLES POSSIBLES Evaluation du niveau de compétences de l agent en électricité Qualification Inscriptions possibles Non électricien

Plus en détail

Catalogue de formation

Catalogue de formation Catalogue de formation «PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL HYGIENE ET SECURITE DES ALIMENTS FOCALYS «La Prévention Durable» Version V15-05 www.focalys.re contact@focalys.re

Plus en détail

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail»

Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Pôle «Prévention et Santé au Travail» Service «Prévention et Conditions de Travail» Titre II du décret n 85-603 du 10 juin 1985 modifié par le décret 2012-170 du 3 février 2012 (articles 6 à 9) Article

Plus en détail

A4 BÂTIMENTS : RECEVOIR TOUS LES PUBLICS

A4 BÂTIMENTS : RECEVOIR TOUS LES PUBLICS A4 BÂTIMENTS : RECEVOIR TOUS LES PUBLICS Organisateur INSET DE MONTPELLIER Animateur Serge MASSIS, Directeur des Études urbaines, Ville de Cannes, AITF (Association des ingénieurs territoriaux de France)

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1 OBJET ET ETENDUE... 02 1.1.

Plus en détail

Calendrier Prévisionnel des Formations Inter-Entreprises 2015 Agence de BORDEAUX (Saint Aubin) (dernière mise à jour : 31/08/15)

Calendrier Prévisionnel des Formations Inter-Entreprises 2015 Agence de BORDEAUX (Saint Aubin) (dernière mise à jour : 31/08/15) Préparations à l'habilitation électrique Electricien B1 B2 B1V B2V BT BR Initial Electricien B1 B2 B1V B2V BT BR Recyclage (1,5 jours) Non électricien exécutant B0 H0 Initial / Recyclage Non électricien

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 29/10/11 N : 37.11 Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Un arrêté du 26 octobre

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau

Plus en détail

ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX

ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX prevolivier www.ssiap.com Notice descriptive de sécurité ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS OU ARTISANAUX Remarques Cette notice descriptive de sécurité, élaborée à l attention des maîtres d ouvrage et maîtres

Plus en détail

LES FORMATIONS CONTINUéES

LES FORMATIONS CONTINUéES 8.1. Hygiène dans les cuisines collectives Module I : Formation de base reprenant la réglementation et les exigences légales dans le secteur alimentaire ainsi que les bonnes pratiques d hygiène Economes,

Plus en détail

Note réalisée à partir d informations fournies par le CHU de Maine-et-Loire et par un organisme de formation de SST.

Note réalisée à partir d informations fournies par le CHU de Maine-et-Loire et par un organisme de formation de SST. NOTE SUR L ORGANISATION DES SECRS EN ENTREPRISE : Les Sauveteurs Secouristes du Travail (SST)*et procédures en cas d accident du travail ou de malaise nécessitant le retour du salarié à son domicile Note

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

LES ASCENSEURS DIV 1. GmFOR. GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 5

LES ASCENSEURS DIV 1. GmFOR. GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 5 LES ASCENSEURS DIV 1 GmFOR GmFOR Mise à jour le 25 Mai 2013 (version 4) Page 1 sur 5 BUT : LES ASCENSEURS A l issue de la séquence vous pourrez définir les types d ascenseurs ainsi que la conduite à tenir

Plus en détail

Plan de formation Crous de Besançon. Belfort Sévenans. Vesoul. Montbéliard. Besançon 2012-2014

Plan de formation Crous de Besançon. Belfort Sévenans. Vesoul. Montbéliard. Besançon 2012-2014 Plan de formation Crous de Besançon Vesoul Belfort Sévenans Montbéliard Besançon 2012-2014 ÉDITO Vous trouverez ci-après le plan de formation 2012 2014, établi par le Service des Ressources Humaines après

Plus en détail

Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité.

Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité. Généralités Le code du travail précise que pour réaliser des opérations sur ou à proximité d une installation électrique, le travailleur doit être habilité. L habilitation est la reconnaissance, par l

Plus en détail

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe

Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Notice de sécurité Etablissements recevant du public de 5ème catégorie 2 ème Groupe Préambule La notice de sécurité est fournie pour permettre à la commission de sécurité de rendre un avis sur les conditions

Plus en détail

COUGAR SECURITE PRIVE

COUGAR SECURITE PRIVE COUGAR SECURITE PRIVE Le regard de votre sécurité GARDIENNAGE SURVEILLANCE PROTECTION SOMMAIRE GENERAL I - PRESENTATION DE COUGAR SECURITE PRIVE page 3 A - QUI SOMMES NOUS 3 B - PRODUIT ET SERVICE.3 C

Plus en détail

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE Actions Thématiques 2015 : développer les compétences des travailleurs handicapés, usagers des ESAT bas-normands dans la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée, à but non lucratif Cahier des

Plus en détail

«Développez et dynamisez vos compétences. Travaillez en sécurité avec AEC»

«Développez et dynamisez vos compétences. Travaillez en sécurité avec AEC» «Développez et dynamisez vos compétences. Travaillez en sécurité avec AEC» Retrouvez-nous sur www.aec-formation.com Le Centre AEC FORMATION, le partenaire national pour toutes vos formations dans les domaines

Plus en détail

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS La réglementation : C est la loi Les supports réglementairesr Le règlement de sécurité : C est l ensemble des textes relatifs à la sécurité applicables aux Établissements

Plus en détail

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER

DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER OBJECTIFS Réaliser le dossier dans chaque domaine de diagnostique immobilier : amiante, plomb, diagnostic de performance énergétique, termites, gaz et installations intérieures électriques, mesurage des

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

Ces formations peuvent être réalisées en formation traditionnelle ou en UMLF (Unité Mobile Légère de Formation).

Ces formations peuvent être réalisées en formation traditionnelle ou en UMLF (Unité Mobile Légère de Formation). Romuald BONON au 06 35 44 83 70 Mail : r.bonon@seimafor.fr Incendie (de l extincteur à Equipier de 2 nde intervention) Sauveteur Secouriste du Travail Evacuation Utilisation du Défibrillateur Automatique

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

EXECUTANT Programme sur 1 jour

EXECUTANT Programme sur 1 jour GP-HAB-B0H0-EX-GEN Préparation à l habilitation B0-H0 pour un personnel non électricien - Exécutant Comprendre le risque et savoir prendre les mesures de sécurité adaptées pour des opérations non-s dans

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation G1 Recrutements des assistants de recherche et de formation...2 G1.1 Assistant gestion de données patrimoniales...2 G1.2 Assistant technique en génie climatique...2 G1.3 Assistant technique en électricité...2

Plus en détail

Les textes et règlements

Les textes et règlements Réglementation applicable aux chapiteaux, tentes et Note : cette fiche est extraite pour l essentiel de l ouvrage «Organiser un événement artistique dans l espace public : Guide des bons usages», édité

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DÉPARTEMENTALES. Pour les Maisons d assistants maternels (MAM)

RECOMMANDATIONS DÉPARTEMENTALES. Pour les Maisons d assistants maternels (MAM) RECOMMANDATIONS DÉPARTEMENTALES Pour les Maisons d assistants maternels (MAM) Edition 2008 2013 CDAJE 38 Commission départementale de l accueil des jeunes enfants CDAJE 38 1 Par dérogation à l article

Plus en détail

Salles Municipales du Vellein Avenue du Driève 38090 VILLEFONTAINE

Salles Municipales du Vellein Avenue du Driève 38090 VILLEFONTAINE SERVICE ACCUEIL/GESTION DES SALLES Affaire suivie par : Maryvonne Mens Tél. 04 74 96 00 00 Tél. Astreinte technique : 06 60 05 52 15 Tél. Visite/Etat des lieux : 06 35 38 64 27 Règlement intérieur Salles

Plus en détail

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7 Les Formalités concernant les Etablissements Recevant du Public Cahier Technique n 7 Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles,

Plus en détail

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 DE 5èmes CATEGORIES Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 Cdt JL IMBERT SDIS Esplanade de l Arm l Armée d Afrique d 84018 AVIGNON CEDEX 1 * Tél T l 04.90.81.18.18. 1 / 17 LES DIFFERENTES REGLEMENTATIONS

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions

Plus en détail

- Véritable projet de service -

- Véritable projet de service - Sylvain TROUVAIN Chargé de sécurité Groupe Hospitalier Public du Sud de l Oise Maintenance des équipements de sécurité - Véritable projet de service - Sylvain.trouvain@ch-creil.fr contact@asso-acses.fr

Plus en détail

K2503 - Sécurité et surveillance privées

K2503 - Sécurité et surveillance privées Appellations (Métiers courants) Agent / Agente de sécurité Agent / Agente de sécurité incendie Agent / Agente de sûreté aéroportuaire Agent / Agente de télésurveillance Garde du corps privé / privée Maître-chien

Plus en détail

Réglementation ERP et IGH

Réglementation ERP et IGH PENSE Bête : Réglementation ERP et IGH Réalisé par Alexandre MOREAU 01.69.45.73.06 06.99.44.60.36 Mail : securiteincendie.idf@gmail.com Site : securiteincendie-idf.com A) DEFINITION : (R 123.2) 1 ) Définition

Plus en détail

Service Municipal d Accueil Postscolaire

Service Municipal d Accueil Postscolaire Service Municipal d Accueil Postscolaire Règlement intérieur 2013-2014 Direction de la Vie Scolaire et de la Petite Enfance 15 mail d Allagnat 63000 Clermont-Ferrand mail : dvspe-secretariat@ville-clermont-ferrand.fr

Plus en détail

Registre de sécurité ERP

Registre de sécurité ERP Registre de sécurité ERP REGISTRE MIS EN PLACE LE :...... PAR :....... Collectivité :....... L éditeur de ce document ne saurait voir sa responsabilité tant contractuelle que délictuelle engagée, pour

Plus en détail

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Réf. Ifremer N 12/2 212 838 Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) 1. OBJET...3 2. RESPONSABLES HABILITES...3 3. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26

JORF n 0252 du 29 octobre 2011. Texte n 26 JORF n 0252 du 29 octobre 2011 Texte n 26 ARRETE Arrêté du 26 octobre 2011 portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre les risques d incendie et

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ Arrêté du 21 décembre 2007 définissant les modalités de formation et de délivrance du certificat

Plus en détail

HABILITATION ELECTRIQUE

HABILITATION ELECTRIQUE HABILITATION ELECTRIQUE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 96 PREPARATION A L HABILITATION H0V-B0 - Etre capable d accéder sans

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

Sécurité incendie, législation du travail

Sécurité incendie, législation du travail GUIDE PRATIQUE Hôteliers Quelles sont vos obligations? Guide des bonnes pratiques pour les hôteliers Sécurité incendie, législation du travail DOCUMENT DE TRAVAIL Novembre 2012 1 Sommaire p. 3 p. 3 p.

Plus en détail

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015

Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015 Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au Travail CATALOGUE DVD & USB 2015 www. CATALOGUE DVD & USB Solutions pédagogiques interactives Santé, Sécurité & Qualité de Vie au

Plus en détail

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Amiante : Formation répondant aux critères de compétence obligatoires dans le cadre de la certification (NF EN ISO 17024) D P E : Formation répondant

Plus en détail

Formation ALS AGEE 2014

Formation ALS AGEE 2014 Formation ALS AGEE 2014 Programme : Repérer les comportements à risques et veiller à l intégrité physique et psychologique des participants Assurer la protection des participants et des tiers 03/04/2014

Plus en détail