Raymond RAPHAEL. Liste unique de la DROITE du CENTRE et des NON-INSCRITS P R O J E T M U N I C I PA L w w w.orsay-avenir.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Raymond RAPHAEL. Liste unique de la DROITE du CENTRE et des NON-INSCRITS P R O J E T M U N I C I PA L 2 0 1 4-2 0 2 0. w w w.orsay-avenir."

Transcription

1 P R O J E T M U N I C I PA L ELECTIONS MUNICIPALES des 23 et 30 mars 2014 ORSAY à venir Retrouvons le bon sens w w w.orsay-avenir.fr Raymond RAPHAEL Liste unique de la DROITE du CENTRE et des NON-INSCRITS

2 ÉDITORIAL 1. FISCALITÉ ET GESTION MUNICIPALE 2. URBANISME 3. ENVIRONNEMENT 4. TRANSPORT, CIRCULATION, STATIONNEMENT 5. PROTECTION DES BIENS ET DES PERSONNES 6. ÉCONOMIE LOCALE 7. SANTÉ, HÔPITAL 8. FAMILLE, ÉDUCATION, ENFANCE 9. SPORT ET CULTURE 10. INFORMATION ET CONSULTATION DES HABITANTS 2 Avec Raymond RAPHAEL ORSAY

3 Chères Orcéennes, Chers Orcéens, Vous l'avez constaté depuis l'arrivée des socialistes à la mairie en 2008 : Orsay est en train de changer, mais hélas dans le mauvais sens. Le charme provincial de notre ville est menacé par une urbanisation massive à des fins de rente électorale, une circulation croissante, une tranquillité perdue. Et tout cela à quel prix : une augmentation des impôts de 36 % en 6 ans, une des plus élevées de l'essonne. Cette élection municipale vient à point nommé pour "arrêter les frais" et nous permettre de reprendre en main notre avenir. Il est temps de retrouver un peu de bon sens, c'est la raison de ma candidature à la tête d'une liste d'orcéennes et d'orcéens de bonne volonté, homogène, compétente, diversifiée en âge et en profession. C'est donc une équipe nouvelle et indépendante, riche en expériences municipales et de compétences issues d'horizons différents, entreprises, commerces ou universités qui est déterminée à mener à bien une alternance humaine, positive, efficace et responsable. Ingénieur de formation, ancien chef d'entreprise, jeune retraité actif et sans ambition de carrière politique, je serai un Maire à plein temps. Mon seul objectif sera de me consacrer à ma ville et de défendre mes concitoyens au sein de la Communauté d'agglomération du Plateau de Saclay. Réussir le projet Paris-Saclay en préservant la qualité de vie et de l'environnement par un équilibre urbain, retrouver la tranquillité à laquelle vous avez droit, maîtriser la pression fiscale, redonner vie au commerce et mieux exploiter nos potentiels, voilà le programme de bon sens que je vous propose. C'est tout le sens de mon engagement, c'est pour cela que dès dimanche 23 mars, je vous invite à faire le choix du bon sens avant qu'il ne soit trop tard. Raymond RAPHAEL Retrouvons le bon sens! à venir 3

4 UNE ÉqUIPE qui VOUS RESSEMBLE POUR UN PROJET qui NOUS RASSEMBLE Nous aimons notre ville et nous voulons la rendre aux Orcéens Nos Engagements Baisser la pression fiscale excessive subie par les concitoyens et les sociétés Préserver la qualité de vie et de l environnement par un développement urbain maîtrisé Développer les transports, le stationnement et la fluidité de la circulation Accroître la sécurité des biens et des personnes, lutter contre l'incivilité Revitaliser les commerces, les services ; attirer de nouvelles entreprises non polluantes Se battre pour le maintien d un potentiel hospitalier à Orsay Accompagner les familles par des services adaptés et diversifiés et pour que les rythmes scolaires ne soient plus un cassetête Donner à tous les habitants de la CAPS les mêmes conditions d accès aux services sportifs ou culturels sur le territoire de notre communauté d agglomé-ration Adapter les prestations communales aux aspirations de la population, en la consultant sur les choix essentiels Afin de mieux répondre aux attentes de la population d Orsay nous avons mené au préalable une réflexion avec vous, notamment à travers un questionnaire largement diffusé. Le projet que nous vous présentons ici s inspire largement des nombreuses suggestions reçues. Car c est ensemble qu il faudra reprendre en mains l avenir de notre ville. 4 Avec Raymond RAPHAEL ORSAY

5 Notre projet pour Orsay répond avant tout à vos priorités 1. FISCALITÉ ET GESTION MUNICIPALE 1.1. Le bilan de la municipalité sortante La fiscalité, la dépense publique et la dette sont très supérieures à la moyenne nationale. Ainsi l impôt local prélevé par la commune, un des 3 plus élevés de l Essonne, est supérieur de 65 % à la moyenne nationale des communes comparables et de 30 % à la moyenne des communes de la CAPS. De même l endettement par habitant est supérieur de 80 % à la moyenne nationale des communes comparables. Quel bilan pour la municipalité sortante? Le matraquage fiscal. Le prélèvement de la commune a augmenté de 36 % au cours du mandat. La Communauté d Agglomération du Plateau de Saclay (CAPS) a elle aussi fortement augmenté ses prélèvements et au total la facture fiscale locale s est accrue de 30 % pour les particuliers. Quant aux dépenses de fonctionnement, elles ont continué à dériver Nos propositions pour Orsay A partir de 2015, nous baisserons le prélèvement communal par habitant de 1 % au moins chaque année en constant, soit 6 % au moins sur le mandat. Ainsi, une personne payant 1000 d impôts communaux en 2014 et dont les bases locatives nettes n auront pas été révisées paiera moins de 990 en 2015, et moins de 940 en Nous optimiserons tous les postes de fonctionnement et d investissement de la commune, en particulier : Directeur de cabinet. Ce poste sert à compenser le peu de temps consacré à la commune par le Maire actuel du fait qu il cumule 5 mandats en plus de son poste à l Université. Son coût correspond à 0,5 % des impôts locaux. Avec un Maire à plein temps, il deviendra inutile et sera donc supprimé. Pour montrer notre attachement à la chose publique et notre volonté de baisser les dépenses de fonctionnement nous baisserons de 10 % les indemnités des élus. Nous supprimerons les gaspillages, les saupoudrages, ainsi que les dépenses ne correspondant pas à un service rendu aux citoyens, soit une baisse des achats supérieure à 10 %. Le budget de Communication et représentation internationale, aujourd hui excessif par rapport aux services rendus à la population, sera significativement diminué. Suppression des doublons de compétence entre la commune et la CAPS. Les services fondamentaux seront préservés et renforcés. D un autre côté, nous reconsidèrerons les services dont ne profite qu un petit nombre de citoyens ou dont le rapport coût / intérêt est perçu comme trop faible par les orcéens et consulterons les citoyens sur ce qu ils souhaitent conserver. Nous améliorerons l efficacité des services municipaux, par l évolution de l organisation et des méthodes, recours accru au numérique, mobilité, polyvalence, motivation, investissement dans la formation, dans le matériel et les équipements informatiques. Nous pensons ainsi améliorer la qualité des services avec des besoins moins élevés en personnels. Nous adapterons si besoin les effectifs en ne remplaçant pas systématiquement tous les départs naturels. Nous effectuerons un Grand Audit sur les parcelles, espaces et biens publics afin d optimiser leur gestion, réduire leur coût d utilisation, et générer de nouvelles recettes pour la commune. Nous poursuivrons le désendettement progressif de la ville. Nous investirons plus que la majorité actuelle dans les équipements et infrastructures, de façon à améliorer la qualité de service des missions fondamentales, sur la base d un plan glissant à 12 ans, que nous construirons avec la population et avec des priorités différentes : les fondamentaux plus que les loisirs, Augmentation des impôts locaux sur le mandat du maire sortant. Si vous ne nous croyez pas, faites le calcul vous-mêmes avec vos propres avis d imposition Retrouvons le bon sens! à venir 5

6 1.3. Nos propositions pour la CAPS Nous demanderons que soit effectué un bilan des activités de la CAPS depuis sa création et évaluer ainsi ce qu'elle apporte réellement à notre commune sur les plans humains, investissement et fonctionnement, comparativement à ce qu'elle coûte au contribuable. Nous nous battrons pour le gel des taux des taxes de la CAPS et des syndicats de commune et nous opposerons à la poursuite de l endettement exponentiel de la CAPS. Nous refuserons tout nouveau transfert de compétence qui ne se traduise pas par une baisse globale des impôts à qualité de service au moins égale. Nous nous battrons pour accroître les priorités données au transport et à la voirie Nos propositions pour le Projet Paris-Saclay Nous chercherons à profiter des opportunités du projet Paris-Saclay tout en refusant une augmentation de la fiscalité locale pour les financer. Le Contrat de Développement Territorial prévoit, sur une période de 15 ans, de nombreuses infrastructures nouvelles qui bénéficieront des financements de l Etat ou de la Région. Nous soutiendrons les projets profitables à notre commune, en cherchant à les orienter au mieux des intérêts des orcéens. Ces projets sont évoqués dans les sections qui suivent. 2. URBANISME 2.1. Le bilan de la municipalité sortante Sujet crucial s'il en est au sein de toute commune, tant il impacte la vie de ses habitants, l'urbanisme revêt à Orsay un caractère particulièrement sensible. En effet, nombreux considèrent aujourd'hui que la qualité de leur cadre de vie s'est notablement dégradée. Ces dernières années, Orsay a vu surgi de nouvelles réalisations, certaines même très récemment sorties de terre, et pas parmi les plus heureuses. D'une ville reflétant l'image et le charme d'une ville de province en Vallée de Chevreuse, réputée pour son environnement scientifique privilégié, et pour son habitat principalement pavillonnaire et verdoyant, nous risquons demain de la voir se transformer sans espoir de retour en simple zone de banlieue bétonnée, densifiée, asphyxiée et source d insécurité. A cela, nous nous opposons. Nous entendons proposer une alternative déterminée à la vision du Maire sortant. Un projet urbanistique d envergure élaboré en toute transparence et qui améliore le bien-être de tous est aujourd hui indispensable Une vision de long terme pour Orsay Le périmètre envisagé pour le mail de l Yvette Nous voulons faire évoluer notre ville dans une perspective à 12 ans. La vision que nous avons de l'orsay à venir s'inscrit dans une volonté de cohérence des projets urbanistiques. Nous voulons préserver l'existant, telles ces belles meulières au caractère typique et qui sont à deux doigts de disparaître, mais également nous approprier les perspectives futures en lien avec le développement du grand Campus Paris-Saclay, dont il convient d'aménager au mieux les aspects pratiques pour notre commune. Nous souhaitons une ville à forte qualité de vie au sein d une technopole d excellence. Une ville du 21 e siècle intégrant son patrimoine historique. Une ville qui respire, qui «coule de source». Nous voulons de grands espaces de rencontre, de commerce, de services et de loisirs, qui relient les plateaux de Saclay et de Courtabœuf à la vallée de l Yvette, avec de l eau et de la verdure, traits d union entre les 3 quartiers historiques et le nouveau quartier à venir sur le plateau. Où l'on aime se promener, consommer, à travers des aménagements de type piétonnier : c est le projet «le Mail de l Yvette» entre l Hyper-centre et l Yvette que nous concevrons et construirons ensemble si vous nous faites confiance La rénovation du schéma d urbanisme Nous établirons les schémas directeurs qui manquent aujourd hui au Plan Local d Urbanisme (PLU): circulation, stationnements, services, patrimoine et espaces verts, cohérence architecturale, protection contre le 6 Avec Raymond RAPHAEL ORSAY

7 2.4. Nos propositions pour la CAPS La commune est mal protégée des risques d'inondation. Par exemple, le ruissellement d'eau venant des résidences engorge les évacuations avenue St Laurent dès qu'il y a de fortes pluies, et des maisons sont régulièrement inondées. Un plan de prévention des risques d'inondation (PPRI) a été établi en Nous demanderons l élaboration d'un Programme d Actions de Prévention contre les Inondations (PAPI) à l'échelle de la CAPS de façon à traiter le problème de l'aval (la vallée) par rapport à l'amont (le plateau). Réagir de façon appropriée au futur PLU Intercommunal. ruissellement. Nous définirons le projet de l espace à vivre «le Mail de l Yvette» et son intégration avec celui de l Ilot de la Poste. Nous établirons un moratoire sur les nouveaux projets de densification tant que ces schémas directeurs ne seront pas suffisamment avancés. Nous renégocierons la convention avec l Etablissement Public Foncier d Ile de France (EPFIF). Nous conserverons le PLU mais nous l amenderons fortement. Notamment les schémas directeurs évoqués ci-dessus nécessiteront qu on leur réserve des ressources foncières importantes, ce qui limitera de fait les possibilités de densification dans la commune. Aspects néfastes du PLU actuel Nos propositions 3. ENVIRONNEMENT Sequoia millénaire abattu sans pitié Logements sociaux : 50 % (convention EPFIF) Risques de destruction de lieux remarquables. Pas de limitations à la construction sur les parcelles (ex : rue Serpente et rue Lauriat) Offre insuffisante de parkings pour les nouvelles constructions, et en conséquence, stationnement impossible, engorgement de la circulation (à Ste Suzanne :1place pour 5 logements étudiants) Occupation ou surplomb illégaux et dangereux du Domaine Public (cf. Résidence «Elégance») Aucun examen préalable aux nouvelles constructions sur les quartiers d'implantation. Quartier de la Poste. Patrimoine menacé et sur densification Projet Paris-Saclay pas traité par le PLU Logements sociaux : 25 % de limite haute pour chaque nouveau programme. Accès au logement pour tous, notamment les classes moyennes, en utilisant par exemple les mécanismes PLS (Prêt Locatif Social). Assurer un impact fiscal positif pour la commune. Mettre en place des Aires de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine (AVAP) conformément à la loi, qui s imposeront au PLU. En particulier, protéger les bâtiments traditionnels : Ilot de la Poste, maison du conservatoire, château de Corbeville, liste Chloé Nous étudierons un moyen légal afin de limiter la surface des constructions du fait de la loi ALUR. Obligation d'un nombre adapté de places de stationnement en fonction du nombre de logements (minimum 1 place par logement, quel que soit le type de construction). L abattement de 30 % à proximité des gares RER sera supprimé. Interdiction d'emprise sur le Domaine Public. Pour tout nouveau projet, obligation d une étude préalable d'impact sur son environnement. Nous engagerons le projet de l Ilot de la Poste, en limitant la rénovation au bâtiment de la poste et au Crédit du Nord et en préservant donc les maisons traditionnelles. Des locaux commerciaux et des parkings publics seront inclus. Intégrer le Projet Paris-Saclay au PLU : limiter la densification dans le règlement Le bilan de la municipalité sortante La ville est délaissée et son patrimoine immobilier ou naturel est en danger. Les orcéens se plaignent de la saleté de leur ville : détritus débordant des poubelles, encombrants attendant plusieurs journées d être enlevés, saletés diverses sur les trottoirs accompagnées la plupart du temps d odeurs nauséabondes. Nombre de nos concitoyens ont régulièrement des problèmes de ramassage des ordures, déchets verts ou encombrants avec le SIOM. Et maintenant la densification à outrance s attaque à notre patrimoine naturel et détruit, par exemple, de magnifiques séquoias avec le projet immobilier des 8 Arpents. Retrouvons le bon sens! à venir 7

8 1- Raymond RAPHAEL Orcéen depuis 30 ans au quartier du Centre, 65 ans. Epoux de Danielle RAPHAEL ancienne conseillère municipale à Orsay de 1995 à 2001, 1 enfant, Ingénieur + 3 ème cycle universitaire en gestion des entreprises, chevalier de l'ordre National du Mérite. Ancien cadre dirigeant au sein de groupes nationaux et internationaux puis chef d entreprise dans le domaine de la haute technologie. Conjointement à la carrière professionnelle, des engagements civiques ont été assurés durant 25 ans dans la réserve militaire dont 20 ans en tant qu'officier supérieur de la gendarmerie, ainsi que des engagements humanitaires en tant que membre du Lions Clubs International. Actuellement retraité actif dans le conseil en management, membre de différentes associations et d un réseau d investisseurs du Plateau de Saclay pour le financement des entreprises innovantes. 2- Simone PARVEZ Orcéenne depuis 31 ans au quartier du Guichet, 69 ans. Mariée, 3 enfants, Docteur ès Sciences, professeur des universités et directeur d un laboratoire de recherche, retraitée, conseillère municipale à Orsay depuis Je m engage avec Raymond RAPHAEL car il sera un Maire à plein temps, il sera au service de la ville et non d une carrière politique hypothétique. Il gérera la ville comme l entreprise communale qu elle doit être. Il sait ce que servir veut dire et le connaissant depuis 1995, je sais que rien de ce qui est humain ne lui est étranger ainsi que le prouvent ses engagements humanitaires. 3- Alain ROCHE Orcéen depuis 30 ans au quartier de Mondétour, 66 ans. Marié, 4 enfants, Polytechnicien, Ingénieur du corps des Mines. Ancien expert de notoriété mondiale dans le monde des télécommunications. Puis cadre dirigeant durant 15 ans dans le secteur privé. Actuellement ingénieur conseil, et membre des Business Angels des grandes écoles. Il est vital pour Orsay de changer de politique et c est avec Raymond RAPHAEL que je m engage car il a toutes les qualités requises pour mener une alternance positive et responsable. 4- Caroline DANHIEZ Orcéenne depuis 17 ans, au centre ville. 52 ans. De formation juriste en droit public, sciences po, gestion et administration des collectivités locales, j ai été responsable de formation avant de me consacrer à l éducation de mes deux enfants. Depuis quelques années, je suis assistante médicale et intervient également en développement personnel. Je m investis auprès de Raymond Raphaël, parce que j apprécie son sens de l intérêt général, son pragmatisme et son humanité, et que sa vision de l avenir est aussi la mienne et permettra d offrir à Orsay de réelles opportunités de développement, tout en préservant notre cadre de vie. 5- Stéphane CHAROUSSET Orcéen de naissance, au quartier du Guichet. 42 ans. Marié et père de 2 enfants. Gérant de société. Dans de nombreux domaines, je ne reconnais plus la ville où je suis né, ai grandi, et où mes parents ont travaillé comme commerçants pendant plusieurs décennies. Si ce bouleversement a débuté il y a une bonne dizaine d'années, il a atteint son paroxysme lors de ce mandat. Le devenir d'orsay est désormais lié à la CAPS et au Conseil Général, qui sont très politisés, et le seront de plus en plus au regard du projet Paris-Saclay. Seul un véritable rapport de force peut permettre de défendre nos intérêts! 6- Catherine GOSSELIN Orcéenne depuis 18 ans au quartier du centre. 53 ans. Mariée; 3 enfants. Titulaire d un troisième cycle de droit des affaires, Cadre de la fonction publique pendant 17 ans, actuellement Juriste d entreprise. «Je m engage aux côtés de Raymond RAPHAEL pour un projet de ville, concret, proche des Orcéens et de leurs préoccupations» 7- Patrick BERNERT Orcéen depuis 20 ans au quartier du Centre. 60 ans. Marié, 2 enfants, ingénieur. J ai la responsabilité d affaires dans le ferroviaire. Je suis également investi dans la direction d une association d aide à la création et à la reprise d entreprises. Je souhaite mettre mes compétences au service de la collectivité, notamment donner ses chances à notre de ville pour tirer partie des opportunités que représente le développement du campus sur le Plateau de Saclay et la protéger des dangers que cela pourrait engendrer, je veux aussi œuvrer pour que les intérêts de notre ville soient mieux défendus au sein de la CAPS. 8 Avec Raymond RAPHAEL ORSAY

9 8- Francine LEFEVRE Orcéenne depuis 18 ans au quartier de Mondétour, 60 ans, mariée, 2 enfants. Commerciale dans un grand groupe de cosmétologie et parfums de luxe pendant 18 ans, j ai choisi d arrêter mon activité pour élever mes enfants. M engager derrière Raymond RAPHAEL s est imposé à moi tant sa vision d Orsay correspond à mes aspirations. Raymond Raphael est un homme d'expérience qui a la capacité et la volonté d'améliorer la vie des Orcéens, je lui fais confiance. J ai envie de retrouver Orsay dynamique, attractive et sécurisée dans un cadre toujours aussi agréable. Il est impératif que notre ville soit préservée des excès en tous genres. 9- Rachid REDOUANE Orcéen depuis une vingtaine d année dans le quartier du centre. 47 ans. Marié, père de 3 enfants. Je suis responsable marketing à l international, au sein d un grand groupe, dans le domaine des hautes technologies. Très attaché au cadre et à la qualité de vie de notre commune, je suis très inquiet quant à son devenir avec la municipalité actuelle. J ai donc décidé de m engager auprès de la liste Orsay à Venir, de Raymond Raphael, pour que mes enfants, ma famille et les Orcéens puissent continuer de bénéficier de cet environnement d exception. 10- Lena CHANDON Orcéenne depuis 10 ans au quartier du Centre. 53 ans. Mariée, 3 enfants, avocate, ancienne conseillère municipale de 2001 à 2008, déléguée des parents d'élèves au collège Fleming et au lycée Blaise Pascal de 2005 à 2013, je me suis engagée dans la liste Orsay à Venir pour préserver le cadre de vie de notre ville, pour une maîtrise de l'urbanisme face aux enjeux à venir en particulier sur le plateau de Saclay et inverser la courbe en hausse démesurée des impôts locaux. 11- François ADER Orcéen depuis 16 ans au quartier du Centre, 67 ans, marié. Ingénieur en agronomie tropicale et Docteur en économie du développement, 15 ans d expatriation professionnelle consacré à la coopération au développement, ancien cadre dirigeant d une Organisation de solidarité internationale et de volontariat. Actuellement, activités d expertises en développement rural. Je m engage aux côtés de Raymond RAPHAEL car il possède l expérience humaine et professionnelle requise pour redresser la situation de la ville et préparer son avenir, avec les énergies qu il a déjà su fédérer autour de lui. 12- Barbara SOUDIEUX Orcéenne depuis 17 ans, au quartier de Mondétour puis du Guichet. 46 ans. Mariée 2 enfants. Chef de réception à HEC Le Chateau et auto entrepreneur. Je m engage aux côtés de Raymond RAPHAEL parce qu'orsay mérite enfin un maire pleinement investi et engagé, attentif comme moi à son évolution et qui saura l accompagner dans les projets d'avenir. 13- Christian BISSERIEZ Orcéen depuis 35 ans, au quartier de Mondétour, 59 ans. Deux enfants, actuellement commerçant (marchand d'art) après une carrière de directeur commercial d'un laboratoire de l'industrie biomédicale. Je m engage derrière Raymond Raphaël parce que j'adhère à sa vision de l'intérêt général d'orsay et des orcéens associée à une projection sur le moyen et long terme. Son esprit d'équipe, son respect des autres et son dévouement à la collectivité nous permettent de conjuguer nos énergies au bénéfice de tous. 14- Myriam BEZU Orcéenne depuis 6 ans au quartier du centre. 44 ans. 2 enfants. Enseignante en lycée professionnel, auprès de jeunes qui s'orientent vers un métier de services à la personne. Engagée dans la communauté franciscaine. Je soutiens Raymond Raphael pour ses engagements d'être maire à temps plein et pour porter les projets de son programme.une personne humaine et qui apportera à la ville d'orsay une présence auprès de la population Orcéenne. 15- François MALLÉUS Orcéen depuis 7ans au quartier du centre. 44 ans. Marié, trois enfants. Après une carrière de cadre dirigeant à l international, je suis aujourd hui gérant d entreprises dans les nouvelles technologies et le sport. Je souhaite m impliquer dans l action municipale au service de mes concitoyens en faveur de la baisse de la pression fiscale tout en rendant aux Orcéens le développement équilibré et maîtrisé qu ils appellent de leurs souhaits. 16- Lucille MAILLARD Orcéenne depuis 11 ans au quartier du Centre. 25 ans. Titulaire d un BTS Assistante de manager, quelques expériences administratives et un engagement comme Volontaire au Service Civique. Longue pratique de la danse classique et intérêt pour l art. Je soutiens Raymond RAPHAEL et son équipe car je pense qu il est important aujourd hui d améliorer la vie de la population Orcéenne et ainsi contribuer à une ville plus dynamique et attractive. Retrouvons le bon sens! à venir 9

10 17- Eric LUCAS Orcéen depuis 50 ans au quartier de Mondétour, 55ans, célibataire, fils d un élu local adjoint au Maire pendant 18 ans. Cadre commercial. J ai décidé de m engager derrière Raymond RAPHAEL car nous partageons les mêmes convictions afin qu Orsay redevienne la ville où il fait bon vivre. C est un homme qui sera à plein temps au service des orcéens. 18- Lauriane USON Orcéenne depuis 25 ans au quartier du Centre. 25 ans. Titulaire d un BTS Assistante de gestion. Employée comme assistante commerciale dans une entreprise d agro-alimentaire. Je soutiens Raymond RAPHAEL et son programme, car il s adresse à tous les âges et recherche l harmonie entre tous les Orcéens. 19- Jean Claude LAUTHIER Orcéen depuis 30 ans au quartier du Guichet. 74 ans. Marié, 4 enfants. Etudes à la faculté d Orsay, ingénieur de recherche, puis travaille en France et à l international dans les services nucléaires pendant 30 ans. Au cours de ma retraite, j ai réalisé des audits QSE d entreprises européennes pour le compte d organismes de certification. J ai été engagé comme parent d élève dans les établissements scolaires d Orsay. Je souhaite maintenant m investir dans les projets d urbanisme de la ville afin de conserver le caractère «village» et la qualité de vie d Orsay. 20- Elisabeth LIDDIARD Orcéenne depuis 14 ans, au quartier du centre. 42 ans. Maman de 3 enfants scolarisés en école élémentaire du Centre et au collège Fleming et mariée à un Anglais aujourd'hui très francisé! Ecole de commerce KEDGE Bordeaux jumelée avec une université anglaise. J ai commencé une carrière dans le commercial puis dans le marketing à Londres et suis aujourd'hui, coordinatrice événements carrières à HEC Paris. Trésorière, Présidente puis membre d'une association de parents d'élèves en maternelle et élémentaire depuis 2004 et par conséquent à l'initiative et organisatrice des bourses aux jouets et vélos d'orsay depuis 10 ans. 21- Rodolphe SUSPÈNE Orcéen depuis 4 ans, au quartier du Centre. 34 ans. Marié, 2 enfants. Chercheur à l institut Pasteur. Je m engage avec Raymond Raphael car depuis que je suis arrivé à Orsay j observe une dégradation de notre qualité de vie : insécurité, bétonnage massif, commerces qui ferment et je sais qu une seule personne peut inverser cette tendance : Raymond Raphael. 22- Francine MATHERN Orcéenne depuis 32 ans, quartier du Guichet. 65 ans. 3 enfants. Analyste-programmeur, puis mère au foyer. Active dans l association Accueil des Villes Françaises pour Orsay. Je soutiens Raymond RAPHAEL car sa vision d un urbanisme respectueux de l environnement architectural et paysager correspond à celle de la ville dans laquelle je souhaite vivre. 23- Jerôme JENGIE Orcéen depuis 15 ans au quartier du Guichet. 45 ans. Marié, 3 enfants. Cadre supérieur commercial dans une grande société internationale d informatique. Investi dans ma ville, parent d élèves, sportif engagé. Je m engage avec Raymond RAPHAEL car je suis désireux de conserver le cadre de vie que je suis venu chercher en m installant à Orsay. 24- Jacqueline BIOULAC Orcéenne depuis 44 ans au quartier du Guichet. 84 ans. Commerçante à la retraite, active dans plusieurs associations, Conseillère municipale de 2001 à 2008, déléguée aux Associations. Connaissant bien Raymond RAPHAEL, je le soutiens car il sera un Maire à plein temps soucieux d une évolution respectueuse de la ville et de ses habitants. 25- Sabeer HOSSENBUX Orcéen depuis 14 ans au quartier de Mondétour. 34 ans. Artisan-électricien, auto-entrepreneur travaillant sur Orsay et la région. Je m engage pour témoigner de mon expérience professionnelle et je soutiens Raymond RAPHAEL et son équipe dans leurs actions pour améliorer le quotidien de la population d Orsay. 10 Avec Raymond RAPHAEL ORSAY

11 26- Marie Odile ESTEBANEZ Orcéenne depuis 28 ans, au quartier du centre. 61 ans. Originaire de la région Bordelaise, je suis mariée et j ai 2 enfants. Après 38 ans passés dans la société Ela Medical puis Sorin, fabriquant de stimulateurs cardiaques, j ai rejoint la société PCI-RPH en tant que responsable administrative et financière. Je m engage auprès de Raymond RAPHAEL car j apprécie ses qualités humaines et partage sa vision de l avenir d Orsay. 27- Patrick LEGRAND Orcéen depuis 24 ans, au quartier du centre. 48 ans. Marié, 2 enfants. Dirigeant d'entreprise, Chargé d'enseignement Universitaire, Elu à la Chambre de Commerce et d Industrie de l'essonne. Président de la section plongée du Paris Sud Université Club. Mes motivations : préserver notre cadre de vie, favoriser un développement ambitieux et responsable pour Orsay. 28- Françoise NIORT Orcéenne depuis 35 ans au quartier de Mondétour. 63 ans. Mariée, 2 enfants. Retraitée du secteur bancaire. Engagée et bénévole dans de nombreuses association, notamment pour le chant choral. Je m engage auprès de Raymond RAPHAEL car je pense qu il est le mieux à même de mener les actions qui me tiennent à cœur : préservation du cadre de vie - lutte contre l'insécurité - maîtrise de la fiscalité - avoir une équipe efficace et à l'écoute de ses administrés. 29- Alain CARRON Orcéen depuis 6 ans, au quartier du Centre. 69 ans. Marié, 2 enfants. Cadre dirigeant dans l extraction minière retraité. Je m engage auprès de Raymond RAPHAEL car je partage sa vision pour l avenir d Orsay et fais confiance à sa capacité de management. Pour cette équipe dynamique, je m'emploierai à offrir ma disponibilité et à l'engager dans la voie de la sagesse. 30- Mireille CROSSOUARD Orcéenne depuis 20 ans, au quartier du Centre, 60 ans. Mariée, 2 enfants. Laborantine à l Hôpital d Orsay depuis plus de 30 ans. Je souhaite participer à la défense de notre hôpital qui offre des services de proximité et de plus est le premier employeur de notre ville. Pour qu il puisse conserver l ensemble de ses services au centre ville ou sur le Plateau de Saclay, si le projet d y construire un grand hôpital moderne se concrétise. Je soutiens également les actions visant à réduire les impôts locaux et à limiter la densification de l urbanisme. 31- Eric MAILLARD Orcéens depuis 14 ans, au quartier de Mondétour. 37 ans. Marié, trois enfants. Chef de projet informatique dans le domaine des médias digitaux. Etant très attaché à notre cadre de vie et au développement de notre ville, j ai décidé de rejoindre Raymond RAPHAEL et de m impliquer. Je souhaite m engager au service de notre ville au sein d une équipe dynamique et compétente. 32- Lucette ARRIGHI Orcéenne depuis 44 ans au quartier de Mondétour. 87 ans. Anciennement secrétaire de société d import export. Membre de plusieurs associations orcéennes et présidente de l association du souvenir Charles De Gaulle. Je soutiens Raymond RAPHAEL parce qu il représente les valeurs que je respecte : l honnêteté, l engagement et le bons sens. 33- Bernard LHUILLIER Orcéen depuis 42 ans au quartier du centre. 83 ans. Marié 4 enfants. Polytechnicien, Officier de l Ordre National du Mérite ; Ancien DG de Dassault Aviation. Ancien maire adjoint aux finances de MH Aubry (1995/01). Ancien Vice président du conservatoire de musique 2001/05. Je soutiens Raymond Raphael parce que j ai confiance en lui pour maîtriser la pression fiscale sur Orsay, ce que j avais réussi à faire avec Mme Aubry au cours de son premier mandat, et aussi pour préserver le cadre de vie exceptionnel de notre ville. Retrouvons le bon sens! à venir 11

12 3.2. Nos propositions pour Orsay Nous remettrons la ville dans l état de propreté qu elle aurait toujours dû conserver. Nous améliorerons la collecte et le recyclage des déchets ménagers en renforçant l action des services municipaux et des concessionnaires. Nous effectuerons aussi les investissements nécessaires, à savoir : multiplier les espaces appropriés et esthétiques pour les dépôts de déchets avec containers de tri sélectif, donner les moyens de leur action aux services de nettoyage en les équipant de moyens plus performants. Nous installerons des toilettes publiques, en particulier place du marché. Nous programmerons la disparition à moyen terme des câbles apparents, par enfouissement des réseaux de câbles (électricité, téléphone) à chaque intervention d importance dans une voie et en utilisant notamment les subventions du Syndicat intercommunal pour le gaz et l électricité en Île-de-France (SIGEIF). Nous rénoverons progressivement l éclairage public, avec l objectif d améliorer la sécurité et d économiser l énergie ; par exemple en utilisant des technologies à très basse consommation, avec suivi des passants. Nous ferons procéder à une étude et un diagnostic sur les problèmes de pollution sonore, visuelle, olfactive, atmosphérique rencontrés par les citoyens. Nous traiterons les cas les plus pénibles, dans les cas de dépassement des limites légales, par les moyens de protection appropriés et dans les limites du budget : murs végétaux, demande au département pour le renforcement des murs antibruit sur la N118 notamment. Nous mènerons une évaluation de notre patrimoine agricole et forestier de façon à en améliorer l exploitation pour la commune et ses habitants, avec une approche multifonctionnelle : production de bois de qualité, biodiversité, préservation et mise en valeur des paysages, accueil du public, protection contre l érosion et les risques associés tels que l inondation. Nous mènerons aussi les études appropriées pour économiser et rationnaliser la ressource en eau, par exemple par utilisation de l eau pluviale Nos propositions pour la CAPS Nous contribuerons activement au Plan Climat- Energie Territorial (PCET) aujourd hui initialisé par la CAPS et le focaliserons sur la lutte contre les changements climatiques, la réduction de la dépendance énergétique et la limitation de la vulnérabilité climatique. En application de ce plan, nous réaliserons un cadastre solaire sur Orsay, de façon à cartographier les potentiels de production solaire dans tous types de bâtiments. Nous adopterons des mesures d économie dans les lieux publics, telles que des économiseurs d eau, ou l abaissement de la température en dehors des heures d ouverture. Nous afficherons les consommations d énergie de nos bâtiments dans le cadre de la campagne européenne «Display». 12 Avec Raymond RAPHAEL ORSAY

13 4. TRANSPORT, CIRCULATION, STATIONNEMENT 4.1. Le bilan de la municipalité sortante La situation des transports est catastrophique dans notre région et nécessiterait un véritable «plan ORSEC» : la ligne B du RER est totalement déficiente ; le plateau est très mal desservi. Concernant Orsay, rien n'a été fait pour assurer une bonne liaison entre la vallée et le plateau. La circulation routière à l intérieur de notre ville, ou pour son contournement, est proche de la congestion et les «circulations douces» ne sont pas mieux traitées. Le stationnement, notamment en centre ville, est devenu une épreuve, car nous souffrons d'une insuffisance criante de places de stationnement à prix modéré et à proximité raisonnable des commerces et des gares. La densification sans contrainte prévue par la majorité sortante ainsi que le pôle technologique Paris-Saclay accentueront fortement les flux de circulation et la demande de stationnement, notamment en centre ville. En 6 ans le Maire n a quasiment rien fait, si ce n est détruire le parking public Racine pour donner libre cours à sa densification. Cette situation est potentiellement catastrophique, elle doit être traitée en priorité, dans le respect de notre patrimoine, et dans l'intérêt de tous Nos propositions pour Orsay Nous construirons 200 nouvelles places de stationnement règlementées en centre-ville et à proximité des gares RER, soit une augmentation de 25 % de la capacité existante, avec création simultanée d emplacements pour recharge de voitures électriques. Nous rénoverons le parking Dubreuil pour lui rendre un niveau de confort et de sécurité acceptable. Nous équiperons Orsay d un système élaboré de gestion informatique des parkings qui permettra de connaître en temps réel l état d occupation de toutes les places de stationnement. Nous ferons évoluer la carte de stationnement orcéen pour lui donner plus de souplesse. Nous pourrons ainsi fournir aux usagers une information en temps réel sur la disponibilité des places de stationnement, accessible par divers panneaux indicateurs et aussi à travers des applications smartphone ou Internet. Nous introduirons aussi des franchises de stationnement plus modulables, par exemple des tarifs spéciaux à l année pour les résidents. Nous ferons adhérer Orsay à l association les Villes du RER B Sud, ce que le Maire sortant a refusé de faire par sectarisme (l association comporte une majorité de maires de droite). Nous participerons ainsi à la pression sur le STIF et la RATP pour une amélioration de la qualité de service du RER B et notamment l augmentation des fréquences d arrêt des rames à la station Le Guichet. Nous établirons un schéma directeur de la circulation avec l objectif de désengorger la ville à court terme et lui assurer une fluidité à long terme, en particulier : Aménagement de la place Charles de Gaulle : création d une zone 30 km/heure avec chaussée surélevée, accès pour les personnes à mobilité réduite. Aménagement du carrefour au pont de l Yvette : élargissement et giratoire. Nous interdirons la circulation des camions de transport de marchandises et des bus dans les rues de Paris, du docteur Ernest Lauriat, Verrier, Maginot, en dehors des dessertes locales. Nous mettrons en place de vraies «circulations douces», en nous appuyant sur le projet prévu par le Contrat de Développement Territorial : extension de la zone de limitation à 30 km/heure, emplacements pour livraisons à durée limitée, adaptation des trottoirs aux personnes à mobilité réduite par leur élargissement dès que possible. Nous améliorerons et entretiendrons le réseau des pistes cyclables et sécuriserons les parcs à vélo. Nous ferons évoluer le système de ralentissement concernant le nombre, le positionnement et les modèles Nos propositions pour la CAPS Nous inciterons au développement de nouvelles liaisons : accès au plateau de Saclay à partir de la station Le Guichet, navettes en dehors des heures de pointe. Retrouvons le bon sens! à venir 13

14 Nous proposerons que soit réintroduit un service de mini bus au moins pendant les heures creuses. Nous proposerons que les horaires de bus soient étendus conformément aux besoins exprimés et notamment en soirée entre les gares RER et les plateaux. Nous proposerons l introduction de services évolués d auto-partage. A défaut, nous déploierons ces services sur Orsay seulement Nos propositions pour le projet Paris-Saclay Nous demanderons que les projets d infrastructures routières soient revus à la hausse et surtout soient réalisés en préalable aux nouveaux logements. Nous soutiendrons les projets de transport en commun prévus par le contrat de développement territorial, notamment concernant les transports en site propre et les liaisons internes à Orsay entre la vallée et le plateau. 5. PROTECTION DES BIENS ET DES PERSONNES 5.1. Le bilan de la municipalité sortante Délinquance et insécurité sont reparties à la hausse en 2013 sur le territoire national. A Orsay aussi la situation se dégrade à une vitesse hallucinante. Les cambriolages se multiplient. Nos commerçants subissent des vols avec effraction à répétition ainsi que plusieurs attaques traumatisantes à main armée. Les habitants se plaignent de vols, incivilités, agressions violentes, tags, drogue consommée en public et à la sortie des écoles... Un témoignage parmi tant d autres : «6 agressions de jeunes dans le quartier de Mondétour depuis samedi 15 février d après la police elle-même ; un groupe de 3 jeunes agresse et vole les jeunes qui se promènent dans le quartier ; dernière agression, un jeune de 15 ans, le mercredi 19 février ; le jeune va bien, mais ils l'ont passé à tabac». Et pendant ce temps, qu a fait la municipalité sortante? Les effectifs de la police municipale ont bien augmenté de 3 personnes, mais dans le même temps la police nationale a quitté notre ville. Et par ailleurs rien! Le Maire ne répond pas aux courriers de ses administrés : le Maire ne publie pas ses statistiques. Il se contente de fustiger «une psychose collective» chez ses concitoyens Nos propositions pour Orsay Nous créerons un poste d adjoint au maire chargé de mettre en œuvre la politique sécurité de la commune. Nous mettrons immédiatement en place un Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD), obligatoire depuis 2007, avec mission d élaborer une stratégie de prévention et de sécurité et surveiller son application. Ce conseil identifiera notamment les risques majeurs pouvant affecter la commune, mettra en place un Plan Communal de Sauvegarde (PCS) et une cellule de crise. Il identifiera aussi les points critiques justifiant des passages réguliers de la police municipale, par exemple place Pierre Lucas ou derrière la salle Jacques Tati. Nous augmenterons progressivement les effectifs de la police municipale de façon à tendre vers le taux de 1 policier municipal pour 1000 habitants, considéré comme un standard. Dans le même temps, nous renforcerons les moyens mis à sa disposition (gilets pare-balles, armes défensives). Nous pourrons ainsi réaménager les missions et horaires, mettre en place une brigade de nuit, assurer une présence devant les écoles, à la fermeture des commerces pour ne citer que quelques mesures. Nous exigerons du délégataire la présence continue d un gardien au parking Dubreuil. 14 Avec Raymond RAPHAEL ORSAY

15 Après avoir identifié les zones sensibles, nous déploierons un système de vidéo-protection, de l ordre de 30 caméras. Nous viserons des systèmes permettant de fournir aux policiers des images en temps réel. Nous encouragerons et assisterons la protection individuelle. En nous appuyant sur la police nationale ou la gendarmerie, nous proposerons ainsi aux habitants un service d audit et de conseil afin de renforcer la protection de leurs habitations. Nous formerons ensuite la police municipale à ces techniques. Enfin, dans les quartiers qui le désirent, nous appuierons la création de «voisins vigilants», de façon à aider les citoyens à s entraider pour détecter les menaces et les signaler à la police. Nous utiliserons tous les pouvoirs du Maire, qui est un officier de police judiciaire, pour faire appliquer la loi, afin de responsabiliser les auteurs d infraction ou d incivilité et notamment leur imposer les mesures de réparation qui conviennent et éviter ainsi la récidive. Nous répondrons rapidement et concrètement aux courriers des Orcéens signalant des problèmes de sécurité. Nous établirons des statistiques régulières de la délinquance et définirons des indicateurs pour une communication transparente avec la population Nos propositions pour la CAPS Nous proposerons de mettre en place un centre de commandement couvrant l ensemble des systèmes de vidéo-protection des communes adhérentes, ce qui permettrait d en augmenter l efficacité. Nous demanderons que les contraintes de sécurité soient prises en compte en amont des nouveaux projets d infrastructure. Enfin, le stationnement illégal sur des aires publiques ou privées crée un autre type de nuisance, que nous combattrons. Nous installerons et équiperons une aire pour le stationnement des gens du voyage conformément à l obligation qui nous est faite par le Schéma Départemental. En échange, nous réclamerons de la Préfecture de police beaucoup plus de fermeté et de réactivité dans la lutte contre les occupations illégales, avec possibilité de fermeture des aires d accueil si l Etat ne remplit pas ses obligations. Nous proposerons que ces deux actions soient mutualisées au sein de la CAPS, ce qui les rendrait beaucoup plus efficaces. 6. ÉCONOMIE LOCALE 6.1. Le bilan de la municipalité actuelle Le commerce ne se porte pas bien à Orsay, plusieurs établissements ont encore fermé récemment. Les habitants ne trouvent pas la diversité qu'ils souhaitent, en particulier en ce qui concerne les commerces alimentaires dans les quartiers excentrés. Les raisons en sont multiples : la pénurie de stationnement incite à faire ses achats dans des lieux plus faciles d'accès, l'insécurité grandissante fait des ravages, et de plus les locaux sont chers et les taxes élevées. La CAPS comporte de nombreuses entreprises dynamiques, mais Orsay en est cruellement dépourvu ce qui la pénalise lourdement au plan financier. Et surtout, le tissu d entreprises doit être fortement rénové sur notre territoire, comme partout ailleurs en France, pour pouvoir relancer la croissance et lutter contre le chômage. A cet égard, le projet Paris-Saclay doit être considéré comme une opportunité Nos propositions pour Orsay Retrouvons le bon sens! à venir 15

16 Nous renforcerons la fonction de City Coach et l étendrons à une fonction de «management de la ville» en partenariat avec la Chambre de Commerce, comme l ont fait de nombreuses autres villes. En collaboration étroite avec les commerçants et leurs associations et pour accroître l attractivité de la ville, nous souhaitons ainsi inciter à la diversification des commerces alimentaires et non alimentaires, en fonction des souhaits des usagers locaux et extérieurs. Nous pensons que les politiques présentées dans les sections précédentes en matière de stationnement, de propreté et de sécurité amélioreront significativement les conditions d exercice des activités économiques sur Orsay. De plus, nous créerons une franchise de stationnement gratuit à proximité des commerces, d une durée à définir. Nous mettrons aussi en œuvre une politique foncière visant à offrir aux commerces et aux services des locaux à des coûts plus abordables qu ils ne le sont aujourd hui. A cet effet nous nouerons un partenariat avec le Fonds d'intervention pour les Services, l'artisanat et le Commerce (FISAC). Nous soutiendrons les commerçants pour mettre en place une politique ambitieuse d animation et de communication commerciale. Nous y apporterons la contribution de la commune : installation des panneaux électroniques interactifs d information aux endroits appropriés, zones d accès au wifi dans les aires commerciales ou de rencontre. Enfin, nous encouragerons l ouverture de certains commerces jusqu à 21 heures, ce qui est déjà fait par certains avec beaucoup de succès Nos propositions pour la CAPS Le soutien aux entreprises est une mission de la CAPS. Nous lui proposerons de consulter spécifiquement et annuellement les associations représentatives des entreprises et des commerces concernant le développement des infrastructures publiques et des services. A défaut, nous organiserons cette consultation pour la commune d Orsay. Nous proposerons de définir un plan de raccordement au très haut débit professionnel (de 1 à 10 Gb/s) des locaux d entreprises innovantes qui en ont besoin, par exemple les pépinières, start-up ou PME, dans un partenariat à construire avec le Groupement d Intérêt Public RENATER. Nous proposerons des réductions ciblées de la fiscalité des petits commerces de proximité. Nous proposerons aussi d exonérer pendant 2 ans les entreprises nouvellement installées Nos propositions pour le Projet Paris-Saclay Nous utiliserons tous les moyens à notre disposition pour que les organisations des entrepreneurs et des commerçants soient enfin partie prenante du projet Paris-Saclay. Nous utiliserons nos réseaux dans le monde de l entreprise et de son financement, pour attirer sur Orsay des entreprises à forte croissance issues du cluster technologique Paris-Saclay et les soutenir : accès aux financements, aide à la constitution de dossiers, accès aux clients. 7. SANTÉ, HÔPITAL 7.1. Le contexte actuel L Agence Régionale de Santé (ARS) veut regrouper l hôpital d Orsay avec un hôpital de taille plus importante pour des raisons d économie. Mais le récent regroupement avec ceux de Longjumeau et Juvisy a avorté. Si l hôpital d Orsay reste dans sa situation actuelle, sa taille étant insuffisante et son enclavement en centre ville ne lui permettant pas de grandir, il ne pourra pas à terme être en mesure d obtenir les accréditations obligatoires et dans ce cas, l'ars pourrait à terme s orienter vers une fermeture. Malgré l engagement soutenu des maires successifs le maintien de l hôpital est toujours en question Le projet que nous soutenons 16 Avec Raymond RAPHAEL ORSAY

17 Ce projet correspond à l attente des habitants, à celle du personnel de l hôpital, ainsi que des entreprises locales qui travaillent pour lui. Il ne pourra être justifié que par la vitrine mondiale revendiquée par le projet Paris-Saclay, car les critères de nombre d habitants ne suffiraient vraisemblablement pas. Construction d un nouvel hôpital sur le Plateau de Saclay, de préférence sur le site de Corbeville, comme le prévoit le contrat de développement territorial. Désenclavé du centre-ville, il en serait néanmoins très proche et pourrait surtout grandir et s adapter aux nouvelles normes de façon à assurer de meilleurs soins aux malades. Après transfert des différents services de l actuel hôpital d Orsay situé en centre ville vers cette nouvelle structure, et sans nécessiter le doublement des moyens matériels onéreux (bloc opératoire, IRM, ), nous préconisons de transformer progressivement l hôpital actuel en un plateau de consultation et de permanence médicale restant situé au centre ville et couvrant le panel des diverses spécialités. 8. FAMILLE, ÉDUCATION, ENFANCE 8.1. Le bilan de la municipalité sortante Lorsque l on doit aller travailler le matin, où mettre son enfant? De nombreux Orcéens sont confrontés quotidiennement à ce problème. Notre commune ne propose de solution qu à une famille sur deux, ce qui constitue une inégalité fondamentale entre les habitants. A la pénurie s'ajoute l'opacité de l'attribution des places. Autre sujet de préoccupation : la réforme des rythmes scolaires. Cette réforme chaotique est imposée de façon dogmatique à la fois aux parents et aux communes. Le projet sur lequel la municipalité sortante a statué laisse beaucoup d interrogations sur son mode de fonctionnement réel, et notamment sur son coût Nos propositions : Rythmes scolaires Nous sommes opposés à cette réforme car elle crée une fois encore des doublons de compétences néfastes entre l Education Nationale et les communes. Toutefois, respectueux de toutes les lois, nous l appliquerons au mieux des intérêts des parties concernées et d abord de nos enfants. Dans un premier temps, nous appliquerons l organisation définie par le Maire sortant et recueillerons les avis de tous sur son fonctionnement. Nous déterminerons ainsi les adaptations nécessaires et les soumettrons à la population par référendum. Nous donnerons aux activités périscolaires un contenu éducatif réel, tout en évitant de créer une surcharge de fatigue pour les enfants. Les axes principaux définis avec les parents d élève seront maintenus : le Sport, la Culture, la Citoyenneté, les Sciences & Techniques. Dans le cadre de la Citoyenneté, nous tenons beaucoup à inciter chacun dès le plus jeune âge au respect de sa ville, de ses infrastructures et de tous ses habitants. Nous poursuivrons aussi l aide à la lecture et aux devoirs sur ces créneaux, avec des bénévoles et des étudiants pour encadrer les élèves en difficulté. Nous souhaitons instaurer un partenariat fort avec les différentes associations sportives, culturelles et scientifiques, de façon à assurer un service de qualité à des coûts accessibles. Ce nous semble un juste retour des efforts très importants consentis par la municipalité en termes de subventions et surtout d investissement Nos propositions : Enfance Nous développerons significativement le potentiel d accueil des crèches privées et d entreprises, dans la mesure du possible à proximité des lieux de travail et/ou des gares RER. Ces solutions déjà adoptées par de nombreuses communes sont en effet beaucoup moins coûteuses. Nous nous appuierons à cet effet sur le partenariat que nous voulons créer avec les entreprises, évoqué en section Economie. Si nous ne Retrouvons le bon sens! à venir 17

18 pouvons pas lancer cette démarche au niveau de la CAPS, nous la mènerons en autonome sur Orsay. Nous organiserons la mise en relation directe des offreurs et demandeurs de services en la matière et ferons tourner le Relais Assistance Maternelle (RAM) entre le Centre, Mondétour et le Guichet, de façon à minimiser les déplacements avec poussettes. Nous encouragerons l ouverture de nouveaux services privés destinés aux familles, par exemple des haltesgarderies plus souples. Nous inciterons aussi au développement d une offre commerciale de restauration adaptée aux jeunes et aux étudiants. Nous dynamiserons le service civique (missions de volontariat pour les jeunes de 16 à 25 ans) pour développer l'engagement des jeunes Orcéens Nos propositions : Seniors Nous mettrons des lieux de rencontre à disposition des seniors, du type café des aînés. Nous favoriserons les rencontres intergénérationnelles (retraités, seniors ou enfants) par le biais d'ateliers créatifs ou de transmissions de connaissances. Nous inciterons au développement de multiples services de soutien pour les personnes âgées ou handicapées avec un support logistique de la commune : voiturage, santé, démarches administratives, nouveaux services d accueil à la journée. Nous soutiendrons le projet du Contrat de Développement Territorial de créer un centre de retraite (EPHAD) sur le plateau du Moulon, à Gif sur Yvette. Nous veillerons à ce que les Orcéens y aient accès dans les mêmes conditions. 9. SPORT ET CULTURE 9.1. Le contexte actuel Les services et installations sportifs ou culturels disponibles sont nombreux et de qualité. Orsay est ainsi équipé comme une ville de habitants. Mais cet ensemble a un coût excessivement élevé, qui a significativement contribué à l envolée fiscale de ces dernières années, et qui obère maintenant la rénovation de nombreux équipements aujourd hui vieillissants. S agissant des investissements, les missions sport et culture ont été transférées à la CAPS il y a quelques années. Et pourtant, ces activités font toujours l objet de nombreuses dépenses au niveau de la commune. Ce doublon de compétences induit gaspillage et perte d efficacité. La CAPS a par ailleurs introduit un déséquilibre insupportable dans la façon dont les communes sont traitées selon qu elles sont proches ou éloignées du pouvoir politique. Si nous continuons de la sorte, la gabegie s amplifiera, et la pression fiscale en conséquence. Il nous faut adopter une autre approche Nos propositions pour le sport et la culture Nous voulons que tous les habitants de la CAPS puissent accéder dans les mêmes conditions à tous les équipements et services disponibles sur son territoire. A cette fin nous proposerons de créer un «pass-multisports» individuel et commun aux onze communes. Nous nous battrons pour que la CAPS définisse et mette en œuvre une politique globale et mutualisée pour les équipements et les services en matière de sport et de culture. Cette politique devra intégrer les activités menées aujourd hui par les différentes communes, ainsi que les équipements scolaires ou universitaires. C est à notre sens la seule démarche raisonnable pour moderniser le parc et l adapter aux nouveaux enjeux. Un des objectifs sera la réduction des coûts de fonctionnement, qui deviennent aujourd hui insupportables. Nous demanderons que les transports en commun s adaptent à cette mutualisation, de façon à faciliter l accès des usagers, notamment les jeunes, à des équipements sportifs ou culturels un peu plus éloignés. Nous chercherons à rentabiliser les équipements sportifs ou culturels en les louant à des organismes professionnels en dehors des créneaux d utilisation par les orcéens. 18 Avec Raymond RAPHAEL ORSAY

19 9.3. Nos propositions pour le sport Nous rénoverons le parc actuel et le maintiendrons fonctionnel. Dans le cadre de notre projet de «mail de l Yvette» et en nous appuyant sur le Plan d action Campus-Vallée proposé par le Contrat de Développement Territorial, nous créerons des parcours verts liant activité physique ("parcours santé") et curiosité intellectuelle. Nous rénoverons la piscine en nous appuyant sur le Contrat de Développement Territorial. Nous demanderons à ce que ce projet soit coordonné avec celui du centre aquatique du Moulon prévu sur le territoire de la commune de Gif sur Yvette, de façon à obtenir une optimisation d ensemble, concernant les coûts et les services rendus. Un des objectifs de cette rénovation sera la baisse des coûts d exploitation, aujourd hui prohibitifs. Nous nous battrons pour que les autres projets du Contrat de Développement Territorial se concrétisent et servent égalitairement à tous les habitants de la CAPS : centre de formation gymnastique Ile-de-France et structure artificielle d escalade à Bures, parcours de marche sportive balisée (Trail) traversant les 11 communes de la CAPS. Nous susciterons une offre sportive nouvelle de nature privée telle que des activités ludico-sportives liées à la piscine, sauna, hammam, gym pour les tout petits, etc Nos propositions pour la culture Nous nous battrons pour que les projets du Contrat de Développement Territorial se concrétisent et servent égalitairement à tous les habitants de la CAPS : nouveau bâtiment pour le Conservatoire de la Vallée de Chevreuse ainsi que la Maison d Initiation et de Sensibilisation aux Sciences et le Learning center à Orsay, Espace Culturel des Arts et des Spectacles Vivants à Palaiseau. Nous soutiendrons le cinéma d Art et d Essai Jacques Tati, et notamment son adaptation permanente aux canons techniques avancés. Dans ces conditions, l extension de la salle Jacques Tati actuellement projetée ne nous apparaît pas prioritaire et nous déplorons que la majorité sortante ait cru devoir lancer ce projet coûteux. Si ce projet devait être poursuivi nous reconsidèrerions son utilisation et chercherions à l ouvrir à un large éventail d activités et d utilisateurs. 10. INFORMATION ET CONSULTATION DES HABITANTS Le bilan de la municipalité sortante Le Maire sortant a organisé une concertation formelle en se limitant à la lettre de la loi. Dans la réalité, les habitants ont le sentiment d avoir reçu peu d information réelle sur des sujets brûlants tels que le Plan Local d Urbanisme, la gestion de la CAPS, le projet Paris- Saclay et sa déclinaison en Contrat de Développement Territorial. Et surtout ils ont le sentiment que les inquiétudes ou les suggestions qu ils expriment dans ces consultations ne sont jamais prises en compte Nos propositions pour Orsay Nous confierons à un adjoint au maire la mission de l information, de l écoute et de la consultation des citoyens. Nous mettrons en place un Référendum Décisionnel Local qui aura pour objet de soumettre à la décision des électeurs des projets structurants pour la commune. Nous déploierons une application de «boîte à idées web» qui donnera la possibilité à tout habitant d exprimer ses idées, avec réponse de la municipalité notamment sur les raisons de la décision finale. Nous mettrons en place une pétition locale. Ainsi toute pétition ayant obtenu la signature d un nombre significatif d électeurs orcéens (nombre à définir) sera obligatoirement inscrite à l ordre du jour par le Conseil Municipal. Nous diffuserons les Conseils Municipaux en vidéoconférence à travers Internet, en augmentant le temps alloué aux questions / réponses destinées au public Nos propositions pour la CAPS Nous nous battrons pour que l information donnée aux citoyens concernant le fonctionnement de la CAPS soit au même niveau que celle donnée par la commune. A défaut, la municipalité d Orsay organisera seule cette information et a minima. Retrouvons le bon sens! à venir 19

20 EL EC TI O N S M UN I C I PA L ES de s 23 e t 30 mar s 2014 Notre projet pour Orsay répond avant tout à vos priorités : Protéger la qualité de vie et l environnement par la maîtrise de l urbanisme, en adaptant nos infrastructures, en encadrant et limitant la construction de logements collectifs, en veillant à la propreté de la ville, en empêchant le béton à tout prix, en préservant notre patrimoine, en menant une politique solidaire active, notamment pour les aînés (maisons de retraites, lieux de rencontres... ) Réduire la pression fiscale écrasante en adaptant nos dépenses à ce que peuvent supporter les entreprises et commerces d Orsay qui créent de l emploi ainsi que les citoyens, en ajustant nos ambitions à nos moyens de manière responsable ; en maîtrisant l évolution urbaine d Orsay. Retrouver un climat de sécurité en mettant en place des méthodes de protection efficaces (renforcement des effectifs de la police municipale, mise en place de la vidéo-protection), en créant un Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, en concertation avec la population et les commerçants. Soutenir les familles qui doivent pouvoir trouver à Orsay un large choix de modes de garde avec des horaires élargis, une organisation scolaire et péri-scolaire efficace et adaptée au rythme des enfants, des structures et des activités culturelles et sportives accessibles et diversifiées. Développer les transports, le stationnement et la fluidité de la circulation en créant de nouveaux espaces de stationnement notamment aux abords des commerces et des gares RER, en contrôlant la densification dans certains quartiers, en développant les transports en commun. Revitaliser les commerces et l activité économique en menant une politique active de diversification et de soutien du commerce de proximité, en accueillant des entreprises non polluantes, en pesant sur la CAPS pour faire du campus Paris-Saclay un projet équilibré entre l habitat et l activité. Rendre la parole aux Orcéens en multipliant les consultations locales, en travaillant en toute transparence, avec un Maire à plein-temps et des élus présents en mairie et dans les quartiers pour prendre en compte les demandes et apporter des réponses rapides et efficaces. Avec Raymond RAPHAEL et la liste ORSAY à venir Dès dimanche 23 mars, faites le choix du bon sens Tél https://twitter.com/orsayavenir Ne pas jeter sur la voie publique - Réalisation B. NAVILIAT Imprimé sur papier PEFC

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008.

Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre des élections municipales de 2008. TOULOUSE, le 7 février 2008 Aux adhérents de l Association Vélo Assemblée Générale du 9 février 2008 Réponse de Jean Luc Forget, candidat du MoDem, aux questions envoyées par l association dans le cadre

Plus en détail

Guide fiscal. 1. L impôt local : c est quoi? 1.1. Les composantes. Guide fiscal - 15/11/2014

Guide fiscal. 1. L impôt local : c est quoi? 1.1. Les composantes. Guide fiscal - 15/11/2014 Guide fiscal Nombre de nos concitoyens se plaignent aujourd hui d une pression fiscale excessive, et ils ont raison! La cour des comptes en France, nos partenaires Européens le dénoncent régulièrement.

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Mardi 19 mai 2015 20h30-22h30

Mardi 19 mai 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU CENTRE Mardi 19 mai 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre réglementaire

Plus en détail

Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces

Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces Centre Droite Vaudois Une vision de société pour 2012 2017 6 priorités 51 idées - forces Centre Droite Vaudois : Une vision de société pour 2012-2017 1 Centre Droite vaudois : une vision de société Grâce

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE MONTGERON FISCALITÉ, ENDETTEMENT, FONCTIONNEMENT, INVESTISSEMENT, ÉQUIPEMENTS PUBLICS, ÉPARGNE, CRÉDIT, SERVICES PUBLICS CHIFFRES

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

Test électoral 2014 de la RTBF

Test électoral 2014 de la RTBF ÉLECTIONS 2014 Test électoral 2014 de la RTBF L AVIS DES PRINCIPAUX PARTIS FRANCOPHONES EN MATIÈRE DE MOBILITÉ NIVEAU FÉDÉRAL Les voitures de société doivent être taxées plus fortement Il s agit avant

Plus en détail

quartier.lamartinette@fonsorbes.fr

quartier.lamartinette@fonsorbes.fr Composition du bureau : Présidente : Samira Didi Vice-Présidente : Sandrine Lemaistre Secrétaire : Laurence Frassetto Composition du bureau : Président : Philippe Serre Vice-Président : Gregory Montalban

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France

DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France Lyon, le 20/06/2014 Madame la Ministre, Monsieur le Sénateur Maire, Mesdames, Messieurs les Elus, Chers Congressistes,

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes La loi n 2000-1028 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbain, dite «loi SRU», avait instauré une participation

Plus en détail

Marin. 1ère Réunion publique. 18 juin 2014- Salle Polyvalente

Marin. 1ère Réunion publique. 18 juin 2014- Salle Polyvalente Marin 1ère Réunion publique 18 juin 2014- Salle Polyvalente action municipale consultative et icipative les commissions thématiques les comités consultatifs les réunions publiques les comités de hameaux

Plus en détail

Agen coeur battant. vu par Vélocité en Agenais

Agen coeur battant. vu par Vélocité en Agenais Agen coeur battant vu par Vélocité en Agenais Rappel des objectifs du projet Assurer la prospérité du centre ville 1) Renforcer l attractivité et l accessibilité du centre ville a) Renforcer l offre commerciale

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

REUNION DE QUARTIER CENTRE Mardi 10 Juin 2015

REUNION DE QUARTIER CENTRE Mardi 10 Juin 2015 REUNION DE QUARTIER CENTRE Mardi 10 Juin 2015 Monsieur le Maire Jean-Paul BENEYTOU présente les élus de la majorité participant à la réunion : Michelle GEVAUDAN (adjointe au Maire chargée du Personnel

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris Tél : 01 40 01 06 51 contact@liguedesconducteurs.org

Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris Tél : 01 40 01 06 51 contact@liguedesconducteurs.org Avril 2014 Contact : Christiane Bayard Secrétaire générale 06 11 29 47 69 Contact : Christiane Bayard Secrétaire générale 06 11 29 47 69 Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU ENTRE : Monsieur le Maire, agissant es-qualité en vertu des délibérations du 25 septembre 2014 et du 24 octobre 2013, Désigné ci-après

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME BROU-SUR-CHANTEREINE 2. PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Plan Local d'urbanisme prescrit le : 5 février 2010 Plan Local d'urbanisme arrêté le : 11 juillet 2013 Plan

Plus en détail

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire.

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire. Le lundi 28 octobre 2013 à 20h00, réunion du Conseil Municipal suivant convocation du 18 octobre 2013 remise ou envoyée aux conseillers municipaux et affichée ce même jour en mairie. Ordre du jour : -

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour M A I R I E DE D I J O N PALAIS DES ETATS DE BOURGOGNE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 30 septembre 2013 Ordre du Jour 1 - Conseil du 24 juin 2013 - Procès-verbal - Approbation I- ECOLOGIE URBAINE A- URBANISME

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 10 AVRIL 2014 -------------------- Etaient présents : MMES CONNETABLE, GONNORD, GUIRAUD, PUYGUIRAUD, RAFFAULT, VIEILLY, ZANNIER et Melle WETZ MM. ALLIRAND, ANSART,

Plus en détail

Mutualisation (ou partage) des services et personnels. Novembre 2013

Mutualisation (ou partage) des services et personnels. Novembre 2013 Mutualisation (ou partage) des services et personnels Novembre 2013 1 Cadrage général et principes Une définition : la mutualisation, au-delàdes différentes formes juridiques qu elle peut revêtir, est

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE INTRODUCTION : Les collectivités territoriales Depuis la révision constitutionnelle du 28 mars 2003, sont définies comme

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr Comment faire calculer votre QF? Tarifs Quotient Familial 2011-2012 www.colombes.fr Edito Madame, monsieur, Vous avez entre les mains la plauette des tarifs municipaux pour l année scolaire 2011-20112.

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 Département Administration Paris, le 3 mars 2014 et Gestion Communales VP/AH/Note 11 Affaire suivie par Véronique PICARD CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 La continuité - maintien du montant

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

Mémoire présenté par. Ville de Montréal

Mémoire présenté par. Ville de Montréal Consultation sur le projet d agrandissement du Centre hospitalier universitaire Ste-Justine Arrondissement Côte-des-Neiges / Notre-Dame-de-Grâce Office de consultation publique de Montréal Mémoire présenté

Plus en détail

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012 9876 Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine juillet 2012 Sommaire 1. La méthodologie 2. Les dates clefs 3. Les chiffres clefs 4. Les principaux acteurs 5. Organisation

Plus en détail

!"##$%&'(")$%$(%)"##$%*%)")+$%!"#$%#&'"()*(+"*),(-().$"/0'"(1(23453( Les péages urbains

!##$%&'()$%$(%)##$%*%))+$%!#$%#&'()*(+*),(-().$/0'(1(23453( Les péages urbains !"##$%&")$%$%)"##$%*%)")+$%!"#$%#&")*+"*),-).$"/0"123453 67 8.9/0*:"; *#" ="/,D" =.,%)" ),&" @:9 /,>" "# /%*B"/"#&CE :"

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté de communes vendredi 8 juillet 2011 19h15 Locaux administratifs Neuilly en Thelle cantons de Mouy, Neuilly-en-Thelle et Noailles 7 avenue de l'europe 60530 Neuilly en Thelle

Plus en détail

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville CONSEIL MUNICIPAL 1 Séance du 06 décembre 2012 Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville Direction Solidarité Urbaine - Tranquillité Publique - Rapporteur(s) M. Christophe

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

MESURES D ACCOMPAGNEMENT

MESURES D ACCOMPAGNEMENT LIVRET VI MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT ET SUIVI DE L ANALYSE DE LA SITUATION 127 Sommaire I DES MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT page 126 HABITAT EQUIPEMENTS

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Ministère des Finances Communiqué Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Le Plan d action économique de 2015

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 décembre 2010

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 décembre 2010 CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 décembre 2010 Le Conseil Municipal légalement convoqué, s est réuni à la Mairie, en séance publique, sous la présidence de Monsieur Roger DUFOUR, Maire. Etaient présents

Plus en détail

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013

COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Direction de l Exploitation Offre Ferroviaire 10-01-2014 Thomas WEHRLE COMITE DE LIGNE METRO 13 Compte-rendu de la réunion du 09 octobre 2013 Présidé par M. Pierre SERNE, Vice-président du conseil régional

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

Agrandissement et restructuration de la Bibliothèque cantonale et universitaire

Agrandissement et restructuration de la Bibliothèque cantonale et universitaire Agrandissement et restructuration de la Bibliothèque cantonale et universitaire Résultat de l'évaluation Outil mis à disposition par l'unité de développement durable du Département des infrastructures

Plus en détail

Stratégie et priorités communales. YLP/COM1/Buts-Vision/Long terme communal/val-de-charmey Vision 1

Stratégie et priorités communales. YLP/COM1/Buts-Vision/Long terme communal/val-de-charmey Vision 1 Stratégie et priorités communales 1 Val-de-Charmey : Stratégie et priorités communales 1) Introduction: contexte communal 2) Diagnostic stratégique 3) Préoccupations et attentes de la Communauté 4) Vision

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL DE QUARTIER DES CHARMETTES DU 9 AVRIL 2015

COMPTE-RENDU DU CONSEIL DE QUARTIER DES CHARMETTES DU 9 AVRIL 2015 COMPTE-RENDU DU CONSEIL DE QUARTIER DES CHARMETTES DU 9 AVRIL 2015 PARTICIPANTS Elus : Mme BOGHOSSIAN, M. MARSAC, M. AUGUSTE, M. BALOSSA, M.DUFROS, M. RAJA Habitants élus : Mme VILLAIN Habitants : M. AMMAR

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE LA SEANCE

CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE LA SEANCE CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DE LA SEANCE Du 20 mai 2008 Date de la convocation : le 13 mai 2008 Etaient présents : MM BARRAL ; MIRABEL ; MORIN ; Mme RIONDET ; MM CHOPPIN ; BUDYNEK ; FAUCON ; Mmes BARRAL

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES L EXEMPLE DE LA VILLE DE FRIBOURG ET DU QUARTIER VAUBAN EN ALLEMAGNE Responsables de 40 % des émissions de CO 2,, les transports routiers ont un impact non négligeable sur le réchauffement planétaire,

Plus en détail

AGENDA 21 VILLE D AURILLAC NOTE DE SYNTHESE

AGENDA 21 VILLE D AURILLAC NOTE DE SYNTHESE DIAGNOSTIC PREALABLE A LA DEMARCHE AGENDA 21 VILLE D AURILLAC NOTE DE SYNTHESE AVRIL 2007 LES BASES DE LA MISE EN PLACE DE L AGENDA 21 DE LA VILLE D AURILLAC : DEVELOPPEMENT DURABLE ET CONCERTATION POUR

Plus en détail

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain!

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! CHU de Nantes Envoyé le 13/03/2015 Le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes est un établissement public de santé. Il a pour principales missions d assurer

Plus en détail

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 Etaient présents : Mrs BLEVIN Pierre ; BONNET Claude ; GODERE Yannick ; MOUE Philippe ; MORICEAU Bertrand ; QUELVEN Jacques ; SEITZ Alfred ; SUISSE Michel

Plus en détail

VOTRE PRÉSENCE À 18H30

VOTRE PRÉSENCE À 18H30 LUNDI 2014/10/06 19H30 HÔTEL DE VILLE SALLE DU CONSEIL VOTRE PRÉSENCE À 18H30 Sont présents : M. Jacques Lessard - Mme Juliette Jalbert - M. Charles Audet - M. Germain Martin Mme Pauline T. Poirier - M.

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 5 FEVRIER 2015 L an deux mil quinze, le cinq février, à vingt heures, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie sous la présidence de M. Jean DUFRESNE,

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

DEVENEZ PROPRIÉTAIRE!

DEVENEZ PROPRIÉTAIRE! BAGNEUX (92) La résidence est localisée à Bagneux, commune très attractive de part son implantation, proche de Paris et à côté de Bourg-la-Reine, Sceaux et Montrouge. Située dans un secteur pavillonnaire,

Plus en détail

Territoires, compétences et gouvernance

Territoires, compétences et gouvernance Territoires, compétences et gouvernance État des connaissances sur la remise et les taxis Le 4 avril 2012 Agnès Parnaix Tél. : 01 77 49 76 94 agnes.parnaix@iau-idf.fr 1 Sommaire SDCI et périmètres intercommunaux

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015

EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015 EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015 Le compte-rendu de la réunion précédente est lu et approuvé. Désignation des délégués à Evolis 23 Le Maire rappelle au Conseil Municipal que

Plus en détail

Myflexy P ark. dossier de presse. 30 janvier 2015. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL

Myflexy P ark. dossier de presse. 30 janvier 2015. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL Myflexy P ark dossier de presse 30 janvier 2015 Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL 10 à 15% du trafic automobile serait dû au manque endémique de parkings dans les centres urbains

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

ENSEMBLE, GARDONS NOTRE VILLE PROPRE!

ENSEMBLE, GARDONS NOTRE VILLE PROPRE! ENSEMBLE, GARDONS NOTRE VILLE PROPRE! A l initiative de l Echevinat de la Propreté. Imprimé à 3.000 exemplaires sur papier recyclé LA PROPRETE, C'EST L'AFFAIRE DE TOUS La citoyenneté, c est penser aussi

Plus en détail

RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS?

RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS? RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS? Organisateur CENTRE D ÉTUDES SUR LES RÉSEAUX, LES TRANSPORTS, L URBANISME ET LES CONSTRUCTIONS PUBLIQUES (CERTU) Coordinateur Thierry GOUIN, Chargé

Plus en détail

b) Etes-vous d accord que le FAIF fasse office de contre-projet direct à l initiative TP?

b) Etes-vous d accord que le FAIF fasse office de contre-projet direct à l initiative TP? Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral des transports OFT Division Politique Questionnaire concernant le projet de consultation

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail