L Italie: langue, culture et société

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Italie: langue, culture et société"

Transcription

1 S E S S I O N fo r m a t i o c o t i u e u i v e r s i t a i re L Italie: lague, culture et société février à mai 2016 Cycle de coféreces Arts, littérature et société Uité d italie Départemet des lagues et des littératures romaes FACULTÉ DES LETTRES

2 Directio Prof. Fracesca Serra, Uité d'italie, Départemet des lagues et des littératures romaes, Faculté des lettres, Uiversité de Geève Coordiatio Arts, littérature et société: Marco Sabbatii, Uité d'italie, Départemet des lagues et des littératures romaes, Faculté des lettres, Uiversité de Geève Lague: Federica Rossi, Istitut uiversitaire de formatio des eseigats, Uiversité de Geève Public Professioel exerçat das u cotexte écessitat des coaissaces de culture italiee das les différets domaies de l écoomie et du savoir (admiistratio publique, orgaisatios iteratioales, humaitaire, religio, audiovisuel, mode, tourisme, etc.) Persoe impliquée à titre professioel ou privé das des échages écoomiques, culturels, politiques avec l Italie et désirat acquérir des outils de réflexio pour mieux compredre la société italiee Italophoes souhaitat approfodir leurs coaissaces das les thématiques proposées 2

3 Découvrir, acquérir, maîtriser la lague et la culture italiees: des atouts professioels et persoels à développer La culture italiee est l ue des plus riches du mode. L Italie, l u des membres fodateurs de l Uio européee, demeure u pays idustriellemet et culturellemet très dyamique. À l heure où les échages commerciaux s itesifiet etre l Europe et la Suisse, ue coaissace approfodie de la lague et de la culture italiees représete u atout o égligeable pour les professioels opérat das les différets secteurs de l écoomie et du savoir. La sessio pritaière 2016 Culture et société propose quatre modules thématiques cosacrés à différets aspects de la culture trasalpie, tels que les grads persoages et les films adaptés d œuvres littéraires (Modules 3 et 4), les recueils poétiques et les arts plastiques (Modules 5 et 6)et u ciquième module d approfodissemet, cetré sur la littérature. Cette sessio complète la sessio Lague italiee (Modules 1 et 2). Le voyage e Italie "Sulle vie di Piero della Fracesca" est orgaisé au pritemps 2016 (places limitées) Objectifs Découvrir la diversité de la culture italiee à partir d'ue approche pluridiscipliaire (historique, politique, sociale, artistique) Acquérir des clés de compréhesio de la société italiee à partir de so histoire, de sa lague et de sa culture Approfodir ses coaissaces das les domaies proposés 3

4 P r o g r a m m e Déroulemet 19 coféreces présetées e 5 modules thématiques Gradi persoaggi (4 coféreces e italie) I classici della letteratura al ciema (3 coféreces e italie) Gradi raccolte poetiche (3 coféreces e italie) Aatomia di u quadro (4 coféreces e italie ou e fraçais) Approfodimeti letterari : Il puto su... (5 coféreces e italie das le cadre du Semiario di ricerca de l Uité d italie) Module 3 Gradi persoaggi (italie) Mercredi 24 février Sa Fracesco, Marco Sabbatii, Uiversité de Geève Jeudi 3 mars Beatrice, Roberto Leporatti, Uiversité de Geève Mercredi 9 mars Zeo, Fracesca Serra, Uiversité de Geève Jeudi 17 mars Fracesco I de Medici, Sauro Gioral, Lycée Pareto Module 4 I classici della letteratura al ciema (italie) Mercredi 23 mars Pasolii afibologico: Teorema, dal film al libro, Marco Sabbatii Mardi 5 avril Leopardi, il giovae favoloso (Leopardi/Martoe), Letizia Pampaa, Cosulat d Italie et Uiversité de Geève 4

5 Ludi 18 avril Il tempo si è fermato: Erico IV istrioe e re (Piradello/Bellocchio), Federica Rossi, Uiversité de Geève Module 5 Gradi raccolte poetiche (italie) Mercredi 20 avril Vittorio Serei, Gli strumeti uma i, Georgia Fioroi, Uiversité de Geève Jeudi 28 avril Giovai Pascoli, L ultimo viaggio ( Poemi coviviali ), Luciao Zampese, Uiversité de Geève Mercredi 4 mai Il Cazoiere di Petrarca, Massimo Dazi, Uiversité de Geève Module 6 Aatomia di u quadro (italie ou fraçais) Mardi 10 mai Achromes de Piero Mazoi. Au-delà de la couleur et de la peiture, Sophie Barth-Gros, DIP Mercredi 18 mai La Giocoda, Marco Sabbatii, Uiversité de Geève Vedredi 27 mai Arte, scieza e restauro: studio e coosceza della Pala di Sa Zeo del Matega Michela di Giaatoio, Uiversité de Fribourg et Elisa Millacci, Opificio delle pietre dure, Florece Mercredi 1er jui Gio De Domiicis e l'immortalità del corpo Adrea Bellii, Directeur du Cetre d'art Cotemporai, Geève 5

6 Module spécial Approfodimeti letterari : Il puto su... 5 coféreces e italie das le cadre du Semiario di ricerca de l Uité d italie, pas d iscriptio préalable Jeudi 25 février Italo Calvio, Mario Bareghi, Uiversité de Milao Bicocca Jeudi 10 mars Primo Levi, Marco Belpoliti, Uiversité de Bergamo Jeudi 7 avril Pier Paolo Pasolii, Adrea Cortellessa, Uiversité de Roma Tre Jeudi 14 avril Elsa Morate, Beatrice Maetti, Uiversité de Torio Jeudi 12 mai Leoardo Sciascia, Paolo Squillacioti, Cosiglio Nazioale delle Ricerche Lague italiee Les cours de lague italiee sot orgaisés pedat l aée Ils compreet différets iveaux et sot orgaisés e deux modules : Module 1 Iitiatio à la lague italiee, des otios de base a l approfodissemet des coaissaces Module 2 Cours de perfectioemet iveau C2 Aspects de la lague et de la vie italiees Exame CILS (certificazioe italiao ligua straiera) le 9 jui Iscriptios avat le 4 avril L'Uiversité de Geève est le siège officiel d'exame. 6

7 Reseigemets pratiques Iscriptio E lige (ou pdf à télécharger) sur Fiace d iscriptio Etrée libre, iscriptio obligatoire Délai d iscriptio Ue semaie au plus tard avat le début du module choisi. Les modules ot lieu sous réserve d u ombre suffisat de participats. Lague Les coféreces se déroulet e italie sauf celle du mercredi 20 mai, e fraçais. Lieu Uiversité de Geève Horaires Les ludis, mardis, mercredis, jeudis ou vedredis de 18h30 à 20h00 (38h au total). Les coféreces du Module spécial ot lieu de 18h15 à 20h00. Attestatio Ue attestatio de participatio est délivrée sur demade aux persoes ayat suivi au miimum 80% de la formatio. Iformatios géérales Uité d italie Départemet des lagues et des littératures romaes Faculté des lettres Place de l Uiversité Geève Tél: +41 (0)

8 Cetre de formatio cotiue et à distace CFCD U i v e r s i t é d e G e è v e C H G e è v e 4 Tél: +41 (0)

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

1 ère année > Programme

1 ère année > Programme Istitut Supérieur de Plasturgie d Aleço 1 ère aée > Programme Igéieur Polymères & Composites L igéieur ISPA est u expert e Polymères et Composites ayat ue visio globale de l etreprise lui permettat de

Plus en détail

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e.

G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES. www.hepvs.ch. e a p. r e nd. n e. t e x t e a p s b p z f y l r e d e r e FORMATION INITIALE POUR LES CLASSES ENFANTINES ET PRIMAIRES G U I D E DE LA CANDIDATE ET DU CANDIDAT 2016 u r r e c d i d m La Haute Ecole Pédagogique du Valais

Plus en détail

É C O L E N A T I O N A L E D A D M I N I S T R A T I O N RAPPORT ANNUEL 2014

É C O L E N A T I O N A L E D A D M I N I S T R A T I O N RAPPORT ANNUEL 2014 É C O L E N A T I O N A L E D A D M I N I S T R A T I O N RAPPORT ANNUEL 2014 Documet édité par l École atioale d admiistratio Directrice de la publicatio : Nathalie Loiseau Coordiatio : Service commuicatio

Plus en détail

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i Votre sourire a de l aveir 38 Accor est préset das près de 100 pays avec 160 000 collaborateurs. Il met au service de ses cliets, particuliers et etreprises, le savoir-faire acquis depuis près de quarate

Plus en détail

Bienvenue! Conditions d acces

Bienvenue! Conditions d acces Coditios d acces Bieveue! Etudiats et persoels de l ub : vous êtes iscrits automatiquemet pour l aée uiversitaire e cours. Votre carte multiservices vous sert de carte de bibliothèque. Autres lecteurs

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015

Parlez l anglais Tout simplement! Formations 2014/2015 Parlez l aglais Tout simplemet! Formatios 2014/2015 sommaire L équipe.... 4 Modalités de suivi et évaluatio.... 4 Nos formules.... 6 Cours idividuels et cours collectifs....6 Speak Eglish Luch/Breakfast

Plus en détail

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en

Le chef d entreprise développe les services funéraires de l entreprise, en Le chef d etreprise développe les services fuéraires de l etreprise, e assurat lui-même tout ou partie des activités de vete et e ecadrat directemet le persoel techique et commercial et d exploitatio.

Plus en détail

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse

AUX PROJETS. Soutenue par la Ville d'illkirch-graffenstaden. Service Jeunesse BOURSE Illkirch-Graffestade AUX PROJETS JEUNES Souteue par la Ville d'illkirch-graffestade Service Jeuesse 2 rue des Soeurs 67400 Illkirch-Graffestade Tél. 03 88 66 80 18 / 06 99 07 64 18 Cadre réservé

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Questios Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Expliquer la otio de variable et défiir les différets types de variables Décrire les échelles de classificatio et trasformer les doées pour passer

Plus en détail

Demandes de prêt REER FAQ

Demandes de prêt REER FAQ Demades de prêt REER FAQ Commet soumettre des demades de prêt REER e lige 1. Commet puis-je accéder à l outil e lige? Pour accéder à l outil e lige, redez-vous à l adresse mauvie.ca/pretreer. Etrez votre

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Rêver, y croire, réussir! Un guide de planification d'études supérieures pour les apprenants de l anglais et leurs familles

Rêver, y croire, réussir! Un guide de planification d'études supérieures pour les apprenants de l anglais et leurs familles Rêver, y croire, réussir! U guide de plaificatio d'études supérieures pour les appreats de l aglais et leurs familles Notes Itroductio Itroductio 4 Iformatios pratiques permettat aux ELL de s'y retrouver

Plus en détail

Architecture de l E.N.T. ENCORA

Architecture de l E.N.T. ENCORA Architecture de l E.N.T. ENCORA Christia ENNE (C.I.C.G. / Uiv. Joseph Fourier) Domiique MERE (SUN Microsystems) Stéphae PICHEVIN (SUN Microsystems) Christia.ee AT greet.fr Domiique.Merle AT su.com Stephae.Pichevi

Plus en détail

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais 2013 / 2014 Après les aées MEP, les aées mis Pour ma mutuelle, je sais où je vais Bieveue das vos aées mis Vos études sot termiées, il vous faut doc passer de votre mutuelle étudiate à ue mutuelle spécialisée

Plus en détail

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale»

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale» CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE «Sport Etreprises : u ejeu de performace écoomique et sociale» LE COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS, ACTEUR RÉFÉRENT ET D AVANT-GARDE Le Comité Natioal Olympique

Plus en détail

FORMATION CONTINUE RÉPERTOIRE FORMATIONS ET SERVICES. Un monde de possibilités CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES CENTRE D ÉDUCATION MULTICULTUREL

FORMATION CONTINUE RÉPERTOIRE FORMATIONS ET SERVICES. Un monde de possibilités CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES CENTRE D ÉDUCATION MULTICULTUREL FORMATION CONTINUE RÉPERTOIRE FORMATIONS ET SERVICES U mode de possibilités ÉDUCATION PERMANENTE CENTRE D ÉDUCATION MULTICULTUREL CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES BUREAU DE LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS

Plus en détail

EXPERT. www.ort-lyon.fr NUMÉRIQUE BTS SN-IR CONCEPTEUR MANAGER BAC + 2 BAC + 3 BAC + 5. école supérieure d'informatique

EXPERT. www.ort-lyon.fr NUMÉRIQUE BTS SN-IR CONCEPTEUR MANAGER BAC + 2 BAC + 3 BAC + 5. école supérieure d'informatique EXPERT NUMÉRIQUE BAC + 2 BTS SN-IR BAC + 3 CONCEPTEUR BAC + 5 MANAGER école supérieure d'iformatique www.ort-lyo.fr C Costruisez l uivers L uivers umérique est aujourd hui et restera pour logtemps u des

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

Plan éducatif personnalisé. Guide d élaboration et de mise en œuvre d un PEP

Plan éducatif personnalisé. Guide d élaboration et de mise en œuvre d un PEP Pla éducatif persoalisé Guide d élaboratio et de mise e œuvre d u PEP P la éducatif Persoalisé Guide d élaboratio et de mise e œuvre d u PeP 2010 éducatio Maitoba Doées de catalogage avat publicatio Éducatio

Plus en détail

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche coseil Gérer les abseces Coaître les abseces rémuérées Référece Iteret Saisissez la Référece Iteret das le moteur de recherche du site www.editios-tissot.fr

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel

Extrait du Guide Pratique des Représentants du Personnel Extrait du Guide Pratique des Représetats du Persoel Partie 5 - Moyes mis à dispositio des ititutios représetatives du persoel 5-4 Les heures de délégatio et la liberté de déplacemet A) Les heures de délégatio

Plus en détail

AU cœur de l innovation

AU cœur de l innovation Vos bureaux AU cœur de l iovatio 91 ESSONNE 13 000 m 2 das la première techopole européee cosacrée à la Simulatio et au Calcul Haute Performace Ue grade souplesse d implatatio Immeuble de 13 000 m², le

Plus en détail

Régime d encouragement à l éducation permanente (REEP)

Régime d encouragement à l éducation permanente (REEP) Régime d ecouragemet à l éducatio permaete (REEP) RC4112(F) Rev. 01 Avat de commecer Ce guide s adresse-t-il à vous? Ce guide vous itéressera si vous voulez participer au Régime d ecouragemet à l éducatio

Plus en détail

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

Plus en détail

ISSN 1146-6766 N 209 juillet / août / septembre 2011. www.anaafa.fr L E M E N S U E L D E L A V O C A T. N 209 juillet / août / septembre 2011-1

ISSN 1146-6766 N 209 juillet / août / septembre 2011. www.anaafa.fr L E M E N S U E L D E L A V O C A T. N 209 juillet / août / septembre 2011-1 ISSN 1146-6766 N 209 juillet / août / septembre 2011 www.aaafa.fr L E M E N S U E L D E L A V O C A T N 209 juillet / août / septembre 2011-1 VOTRE GARDE...ROBE! ASSOCIATION NATIONALE D'ASSISTANCE ADMINISTRATIVE

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil

Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche conseil Extrait gratuit de «Droit du travail Métallurgie» : Fiche coseil Rompre de maière aticipée, égocier et résoudre les litiges Négocier ue rupture covetioelle du CDI Référece Iteret Saisissez la Référece

Plus en détail

Se former, Progresser, Evoluer...

Se former, Progresser, Evoluer... Se former, Progresser, Evoluer... CCI HAUTE-SAVOIE www.formatio-cci.fr Des formatios qui preet e compte les besois de chacu Deuxième orgaisme de formatio après l Educatio Natioale, les Chambres de Commerce

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES cahier 6 Les archives au Québec, des ressources documetaires à découvrir Pour tout reseigemet cocerat l'isq et les doées statistiques

Plus en détail

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales

3 e Document de suivi du Vade-mecum. relatif à l usage de la langue française dans les organisations internationales 3 e Documet de suivi du Vade-mecum relatif à l usage de la lague fraçaise das les orgaisatios iteratioales Octobre 2012 Documet réalisé par l Observatoire de la lague fraçaise de la Directio de la lague

Plus en détail

SERIE D EXERCICES N 21 : FORMATION DES IMAGES DANS LES CONDITIONS DE GAUSS

SERIE D EXERCICES N 21 : FORMATION DES IMAGES DANS LES CONDITIONS DE GAUSS Nathalie Va de Wiele - Physique Sup PCSI - Lycée les Eucalyptus - Nice Série d exercices SERIE D EXERCICES N : FORMATION DES IMAGES DANS LES CONDITIONS DE GAUSS Propagatio rectilige. Exercice. Das le cas

Plus en détail

Une France riche de tous ses habitants

Une France riche de tous ses habitants Ue Frace riche de tous ses habitats Cotre la fatalité, cotre la culpabilité et la stigmatisatio, cotre le gâchis humai que représetet la misère et la grade pauvreté das otre pays, ATD Quart Mode dresse

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain ivestir Autocall EUR/USD Feu vert pour le billet vert Profiter d ue possible appréciatio du dollar américai U coupo uique évetuel de 8% brut la 1 re aée à 40% brut la 5 e aée U capital garati à 100% à

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES Accès à l emploi Pour les personnes en situation de handicap,

RESSOURCES HUMAINES Accès à l emploi Pour les personnes en situation de handicap, CONTACT : C.BONHOMME@FHF.FR AGENDA 14-15-16/10 Arcacho Maager sereiemet quad tout bouge www.directeurdessois-afds.com 15-17/10 Aix-e-Provece Saté coectée GRAPH Méditerraée www.le-graph.com 15-16-17/10

Plus en détail

Newsletter du Syndicat Intercommunal de Gestion Informatique www.sigi.lu. Edition Juillet-Août 2012

Newsletter du Syndicat Intercommunal de Gestion Informatique www.sigi.lu. Edition Juillet-Août 2012 Newsletter du Sydicat Itercommual de Gestio Iformatique www.sigi.lu Editio Juillet-Août 2012 VIEW «La formatio : pour ue admiistratio modere et efficace» Page 3 «Nouveaux services iteractifs grâce à la

Plus en détail

La Participation accrue des Personnes Vivant avec le VIH (GIPA)

La Participation accrue des Personnes Vivant avec le VIH (GIPA) Soutiet l actio des commuautés das les pays e voie de développemet La Participatio accrue des Persoes Vivat avec le VIH (GIPA) itroductio 1 Les guides de boe pratique Ce guide fait partie d ue série de

Plus en détail

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger

TARIFS BANCAIRES. Opérations bancaires avec l étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014. Opérations à destination de l étranger Opératios bacaires avec l étrager Extrait des coditios bacaires au 1 er juillet Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : Frais d émissio de viremets e euros (3) vers l Espace écoomique

Plus en détail

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012

Mobile Business. Communiquez efficacement avec vos relations commerciales 09/2012 Mobile Busiess Commuiquez efficacemet avec vos relatios commerciales 9040412 09/2012 U choix capital pour mes affaires Pour gérer efficacemet ses affaires, il y a pas de secret : il faut savoir predre

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

Guide pratique. d intégration de la santé en matière de reproduction et du VIH dans les propositions de subvention à adresser au Fonds mondial

Guide pratique. d intégration de la santé en matière de reproduction et du VIH dans les propositions de subvention à adresser au Fonds mondial Guide pratique d itégratio de la saté e matière de reproductio et du VIH das les propositios de subvetio à adresser au Fods modial Kare Hardee Jill Gay Elisha Du-Georgiou March 2010 Guide pratique d itégratio

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE POUR L UNIVERSITÉ P ARIS SORBONNE P ARIS IV

CHARTE GRAPHIQUE POUR L UNIVERSITÉ P ARIS SORBONNE P ARIS IV CHARTE GRAPHIQUE POUR L UNIVERSITÉ P ARIS SORBONNE P ARIS IV Charte réalisée par DAWANT PRODUCTION GRAPHIQUE 26, rue Marsoula - 75012 PARIS Tél : 01 44 75 85 85 - Fax : 01 44 75 01 11 - e-mail : dawat@microet.fr

Plus en détail

Quand BÉBÉ VOYAGE. Guide pratique sur les précautions à prendre

Quand BÉBÉ VOYAGE. Guide pratique sur les précautions à prendre Quad BÉBÉ VOYAGE Guide pratique sur les précautios à predre Vous partez bietôt pour u log voyage avec votre jeue efat. Quelques précautios sot à predre avat, pedat le déplacemet et durat votre séjour.

Plus en détail

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition

Définir sa problématique, son besoin. Présélectionner son agence conseil en communication. Organiser une compétition sommaire Défiir sa problématique, so besoi Pourquoi faire u brief (cahier des charges)? Présélectioer so agece coseil e commuicatio Quel type d agece coseil recherchez-vous? Vous avez trouvé l agece coseil

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

5½ À partir de 1475$ /MOIS

5½ À partir de 1475$ /MOIS 5½ 1475$ TYPE A : 1500 pi 2 TYPE B : 1250 pi 2 4½ 1350$ TYPE C : 1230 pi 2 4½ 1350$ TYPE D : 1200 pi 2 4½ 1350$ TYPE E : 1500 pi 2 5½ 1475$ 3½ 1100$ TYPE F : 800 pi 2 3½ 1100$ TYPE G : 850 pi 2 TYPE H

Plus en détail

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR

Application «Calculs» Application «Graphiques» Application «Tableur et listes» FR TI Nspire Documet de Formatio T3 Walloie TI-Nspire Le tout e u des mathématiques Suites umériques La loi de Verhulst Applicatio «Calculs» Applicatio «Graphiques» Applicatio «Tableur et listes» FR Formatios

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.communaute-urbaine-alencon.fr

GUIDE PRATIQUE. www.communaute-urbaine-alencon.fr GUIDE PRATIQUE XEDE SÉJOU TA R s r u e g r e b é h s e d à l attetio www.commuaute-urbaie-aleco.fr sommaire 1. Qu est-ce que la taxe de séjour? 3 2. Qui peut istaurer la taxe de séjour? 3 3. Quelle peut

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Votre compte Mauvie U peut cotiuer à travailler... même lorsque vous e le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Sas reveu, auriez-vous ecore ue maiso? Si vous avez des dettes à rembourser, ue blessure

Plus en détail

Managed File Transfer. Managed File Transfer. Livraison express des f ichiers d entreprise

Managed File Transfer. Managed File Transfer. Livraison express des f ichiers d entreprise Maaged File Trasfer Maaged File Trasfer Livraiso express des f ichiers d etreprise Gestio du trasfert de fichiers Livraiso express des fichiers d etreprise Fiaces igéierie photos marketig express [eterprise]

Plus en détail

corsi di lingua italiana Istituto Italiano di Cultura 2015 2016

corsi di lingua italiana Istituto Italiano di Cultura 2015 2016 corsi di lingua italiana Istituto Italiano di Cultura 2015 2016 Pourquoi choisir l Istituto Italiano di Cultura de Paris pour étudier l italien? Pour la qualité de notre école Une offre variée de cours

Plus en détail

Accueil chez l assistante maternelle

Accueil chez l assistante maternelle Accueil chez l assistate materelle 2 Ce livret a été réalisé par u groupe d assistates materelles idépedates qui se réuisset régulièremet pour réfléchir à leurs pratiques professioelles. Ce groupe est

Plus en détail

LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE!

LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE! l itermédiaire Le joural de l Associatio des gestioaires des établissemets de saté et de services sociaux VOLUME 20, NUMÉRO 1 MAI 2011 LA NOUVELLE IDENTITÉ DE L AGESSS SE DÉVOILE! Fraçois Jea Présidet-directeur

Plus en détail

MEMOIRE. présenté en vue d obtenir LE DIPLOME D INGENIEUR I.I.E. Rapport Final CONCEPTION DES ROULEMENTS POUR LE PERSONNEL DE L ESCALE

MEMOIRE. présenté en vue d obtenir LE DIPLOME D INGENIEUR I.I.E. Rapport Final CONCEPTION DES ROULEMENTS POUR LE PERSONNEL DE L ESCALE MEMOIRE préseté e vue d obteir LE DIPLOME D INGENIEUR I.I.E. Rapport Fial Cédric BENTZ CONCEPTION DES ROULEMENTS POUR LE PERSONNEL DE L ESCALE Directeur de stage : M. Daiel GAUYACQ, Resposable de l uité

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

I. (2 points) III. (2 points)

I. (2 points) III. (2 points) ère S Cotrôle du vedredi 7 mars 05 (0 mi) Préom : Nom : Note : / 0 II ( poits) Soit ABC u triagle isocèle e A tel que AB AC 8 cm et BC 5 cm O ote I le milieu de [AC] Calculer BI (valeur exacte) I ( poits)

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DEPARTEMENTALES 2015

RECOMMANDATIONS DEPARTEMENTALES 2015 ACCUEILS COLLECTIFS DE MINEURS RECOMMANDATIONS DEPARTEMENTALES 2015 Directio départemetale de la cohésio sociale Service Sport, jeuesse, vie associative et politique de la ville 10 rue Claudius Buard-

Plus en détail

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION

Guide du suivi et de l évaluation axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION Guide du suivi et de l évaluatio axés sur les résultats P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE L É VA L UATION P ROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT B U R E AU DE

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

ACTUalités. Agenda 10/02 Paris Les infirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.anfh.fr

ACTUalités. Agenda 10/02 Paris Les infirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.anfh.fr cotact : c.bohomme@fhf.fr Das u service hospitalier de éoatalogie, au Vietam. Ageda 10/02 Paris Les ifirmiers et la recherche face au défi de la qualité www.ehesp.fr - www.afh.fr 26-27/03 La Rochelle Le

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O Copilote de votre saté AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services FONGECFA-Trasport IPRIAC MUTUELLE D&O OREPA-Prévoyace

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE

RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE Cetre de saté et de services sociaux des Pays-d e-haut 30 javier 2013 Table des matières 1. Présetatio du rapport... p.5 1.1. Cosidératios prélimiaires...

Plus en détail

Cryptographie et algorithmique

Cryptographie et algorithmique F.Gaudo 1 er ovembre 2010 Table des matières 1 Avat de commecer 2 2 Préformattage d'u texte pour aalyse 3 2.1 Élimiatio de la poctuatio et des espaces das u texte................. 3 2.2 Formatage du texte

Plus en détail

Options Services policiers à Moncton Rapport de discussion

Options Services policiers à Moncton Rapport de discussion Optios Services policiers à Mocto Rapport de discussio Le 22 ovembre 2010 Also available i Eglish TABLE DES MATIÈRES Chapitre 1.0 Sommaire 3 Chapitre 2.0 Problématique 4 Chapitre 3.0 Cotexte 5 Chapitre

Plus en détail

La maladie rénale chronique

La maladie rénale chronique La maladie réale chroique Qu est-ce que cela veut dire pour moi? Natioal Kidey Disease Educatio Program La maladie réale chroique: l essetiel Vous avez été iformé(e) que vous êtes atteit(e) de la maladie

Plus en détail

L «OUTSOURCING» EN DÉBAT

L «OUTSOURCING» EN DÉBAT L «OUTSOURCING» EN DÉBAT LE DILEMME DE LA SOUS-TRAITANCE DES ACQUISITIONS La décisio de la Directio des bibliothèques publiques de Hawaii de cofier e soustraitace le développemet des fods d ouvrages à

Plus en détail

Gestion du Risque de Change

Gestion du Risque de Change A / Pratiques de cotatio Gestio du Risque de Chage - Moaies «i» : FRF, DEM «pré i» : GBP «out» : USD EONIA : Europea over ight idex average TEC : taux à échage costat Toute cotatio compred deux prix :

Plus en détail

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences

Loi Chevènement du 12 juillet 1999. 1. Aspects institutionnels. 1.1. Contexte. 1.2 Les différentes structures et leurs compétences Loi Chevèemet du 12 juillet 1999 1. Aspects istitutioels 1.1. Cotexte 1.2 Les différetes structures et leurs compéteces 1.3 Les mécaismes de trasformatio et de créatio d u EPCI Vers ue ouvelle itercommualité

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1 Bac blac TS Correctio Exercice I ( Spé ) / émotros par récurrece que 5x y = pour tout etier aturel 5x y = 5 8 = La propriété est doc vraie au rag = Supposos que la propriété est vraie jusqu au rag, o a

Plus en détail

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9

Sommaire Chapitre 1 - L interface de Windows 7 9 Sommaire Chapitre 1 - L iterface de Widows 7 9 1.1. Utiliser le meu Démarrer et la barre des tâches de Widows 7...11 Démarrer et arrêter des programmes...15 Épigler u programme das la barre des tâches...18

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Fiace d Etreprise, Gestio des systèmes d iformatio. SESSION 2012 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et fiace d etreprise

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé :

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé : Itégratio et probabilités EN Paris, 202-203 TD 203 Lois des grads ombres, théorème cetral limite. Corrigé Lois des grads ombres Exercice. Calculer e cet leços Détermier les limites suivates : x +... +

Plus en détail

Deuxième partie: Les évolutions des dispositifs de recherche agricole

Deuxième partie: Les évolutions des dispositifs de recherche agricole Deuxième partie: Les évolutios des dispositifs de recherche agricole 2 frace ad the cgiar: parterig i agricultural research ad developmet 119 Itroductio La recherche agricole s isère das des systèmes de

Plus en détail

FORMATIONS EN ALTERNANCE CAP BAC PRO BTS CERTIFICATS DE FORMATION PROFESSIONNELLE RÉVÈLE TON TALENT, CONSTRUIS TON AVENIR

FORMATIONS EN ALTERNANCE CAP BAC PRO BTS CERTIFICATS DE FORMATION PROFESSIONNELLE RÉVÈLE TON TALENT, CONSTRUIS TON AVENIR MAITEACE DES VÉHICULES FORMATIOS E ALTERACE P CERTIFITS DE FORMATIO PROFESSIOELLE O E S RÉVÈLE TO TALET, COSTRUIS TO AVEIR MAITEACE DES VÉHICULES Mécanique Vente, après-vente (voiture, camion) Carrosserie,

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

Nous imprimons ce que vous aimez!

Nous imprimons ce que vous aimez! Nous imprimos ce que vous aimez! Persoalisé simple différet Catalogue de produits Tapis stadard tapis logo tapis publicitaire Nous imprimos ce que vous aimez! 2 I JOBET JOBET Vous et vos cliets serez coquis...

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT Les devoirs et les resposabilités d u coseil d admiistratio RÉALISATION École atioale d admiistratio publique Jea Asseli, professeur

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

Pour l inclusion : Appuyer les comportements positifs dans les classes du Manitoba

Pour l inclusion : Appuyer les comportements positifs dans les classes du Manitoba Pour l iclusio : Appuyer les comportemets positifs das les classes du Maitoba P o u r l i c l u s i o : A P P u y e r l e s c o m P o r t e m e t s P o s i t i f s d A s l e s c l A s s e s d u m A i t

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Idice de Révisio Date de mise e applicatio B 01/09/2014 Cahier Techique 1 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, aveue du Recteur-Poicarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97

Plus en détail

Télé OPTIK. Découvrez la télé plus vraie que nature.

Télé OPTIK. Découvrez la télé plus vraie que nature. MC Télé OPTIK Découvrez la télé plus vraie que ature. Voici Télé OPTIK, la télé plus vraie que ature. Vous e croirez pas vos yeux. Télé OPTIK offre vos applicatios préférées à même votre téléviseur. Vivez

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

Le 28 28 novembre 2013, 2013, le 14 e le Forum 14èmeForum des Formations des Supérieures

Le 28 28 novembre 2013, 2013, le 14 e le Forum 14èmeForum des Formations des Supérieures Le 28 28 ovembre 2013, 2013, le 14 e le Forum 14èmeForum s Formatios s Supérieures Formatios Supérieures l Ore ouvrira l Ore ses portes ouvrira sur ses le portes Site Uiversitaire sur le Site Uiversitaire

Plus en détail

L E M E N S U E L D E L A V O C A T. Regretter d avoir fini le tube d aspirine. Comparer les offres AGA. Trier le mauvais courrier commercial du bon

L E M E N S U E L D E L A V O C A T. Regretter d avoir fini le tube d aspirine. Comparer les offres AGA. Trier le mauvais courrier commercial du bon ISSN 1146 6766 N 228 JUILLETAOÛT 2014 ère 1 plaidoirie L E M E N S U E L D E L A V O C A T Regretter d avoir fii le tube d aspirie Trouver des somifères ère 1 GAV Achat de THE robe Selfie Comparer les

Plus en détail