Système constructif avec isolation par l extérieur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Système constructif avec isolation par l extérieur"

Transcription

1 Le bloc de costructio isolat mois d éergie, plus de bie-être! Système costructif avec isolatio par l extérieur Eco-costruire e Bloc Moomur Isolat HERMIBLOC Bloc à bacher Avec isolatio par l extérieur itégrée D..A N 16/

2 Le bloc de costructio isolat mois d éergie, plus de bie-être! LE MAÉRIAU DE CONSRUCION plus respectueux de la plaète Pour sesibiliser ses habitats sur les vrais ejeux eviroemetaux, l État édicte depuis ue dizaie d aées, des ormes de costructios éergétiques de plus e plus exigeates. Depuis la R 2005 (Réglemetatio hermique de 2005), toutes les costructios euves devraiet avoir ue cosommatio fiale auelle de 91 à 150 kwh/m2. E 2012, la ouvelle réglemetatio exige que toutes les costructios euves soiet certifiées BBC (Bâtimet Basse Cosommatio, avec ue cosommatio 2 à 3 fois iférieure à celle de 2005). E 2020, toutes les habitatios devrot être des logemets passifs (c est à dire avoir ue cosommatio d éergie, été comme hiver, presque ulle). repeser tout le système thermique du logemet, et l isolatio e est évidemmet u poit fodametal. Le système costructif HERMIBLOC, vous propose doc dès aujourd hui d agir pour le respect de l eviroemet, tout e répodat aux législatios thermiques e cours et à veir : 1 Vous disposez d u matériau issu du développemet durable dot la fabricatio et l utilisatio sot beaucoup plus écologiques que les matériaux covetioels. 2 Ce matériau sai vous permet de costruire u logemet basse cosommatio (BBC), respectueux de l eviroemet et répodat à la orme de 2012, et même à celle de Pour atteidre de telles performaces, il faut Bâtimets Passifs et Positifs A+ A R 2012 B C D E F G Epaves hermiques

3 LE «HERMIBLOC» Le matériau idéal pour ue démarche plus écologique QU ES-CE QUE LE HERMIBLOC? DE LIAN MINERAL C est u matériau composé de matières premières aturelles : 80% de copeaux de bois de première coupe et 20% d u liat miéral. Cette alliace doe u matériau léger, extrêmemet durable, imputrescible, iiflammable, qui cocilie les performaces thermiques et phoiques du bois, et la solidité du béto, tout e état plus écologique que les matériaux traditioels : parpaigs, briques, béto cellulaire,... HERMIBLOC POUR QUOI FAIRE? Le mélage Bois-Liat miéral est moulé et compacté, pour former des blocs de costructio, les HERMIBLOC ou -BLOC. Ces blocs servet esuite à former les murs et l isolatio d ue maiso idividuelle ou d u bâtimet collectif de plusieurs étages. Bo à savoir Le HERMIBLOC a été créé à l origie pour répodre aux besois de costructios écessitat u matériau solide avec u fort pouvoir d absorptio phoique, comme les murs atibruits d autoroute, les gares,... Il peut doc coveir à tous les types de costructios : habitatios (collectives et idividuelles), hôpitaux, abris, établissemets scolaires,... QUELS AVANAGES? U matériau plus écologique, isolat et résistat. UNE MISE EN ŒUVRE SIMPLIFIÉE MAÉRIAU PLUS ÉCOLOGIQUE ISOLAION HAUE PERFORMANCE Isolatio thermique supérieure aux matériaux classiques. Isolatio phoique exceptioelle : costruit et utilisé à la base pour cette uique foctio. Utilisatio du bois : matériau propre, aturel et durable. Séchage de la matière à l air libre : aucue dépese éergétique. Issu de produits recyclés et recyclables. Matériau plus léger : Les HERMIBLOC sot 2 à 4 fois plus légers que les parpaigs ou briques moomur classiques. Plus facile à couper : ue simple scie à bois est requise. Compact et solide : sec, le bois-liat miéral (mis e œuvre sous forme de HERMIBLOC ), forme ue structure portate avec la même résistace qu u voile de béto armé classique.

4 Le bloc de costructio isolat mois d éergie, plus de bie-être! LE BLOC MONOMUR ISOLAN : HERMIBLOC Empiler, couler, c est posé et isolé! Le HERMIBLOC est u bloc de bois + liat miéral (Matériau 100% recyclable), qui costruit et isole e même temps votre maiso ou des logemets collectifs de plusieurs iveaux. Éco-coçu, le système costructif HERMIBLOC est simple : les blocs s empilet à sec les us sur les autres puis sot remplis sur le chatier avec du béto. Ce procédé a déjà plus de 40 as d expériece, das des pays comme le Caada, l Allemage, l Italie... Extérieur Itérieur Alvéole Béto coulé + armatures Isolat UN CYCLE DE VIE PLUS RESPECUEUX DE L ENVIRONNEMEN CHANIER DE CONSRUCION FABRICAION DES BLOCS Issu de copeaux de bois de première coupe. 0 déchet : chutes récupérées et recyclées pour la costructio de ouveaux blocs. Pas d eau : écoomie des ressources aturelles. Pas d utilisatio de produits chimiques (colle, liat...) Peu d éergie écessaire. 80% de matière reouvelable. Faibles dépeses éergétiques (séchage à l air libre, pas de cuisso). Mois de matériaux à trasporter : mois de pollutio. 0 déchet. Le bloc de costructio isolat mois d éergie, plus de bie-être! out au log de leur «vie», de leur fabricatio à leur pose, les HERMIBLOC permettet de rejeter mois de C02 que les matériaux de costructio classiques. VIE DU HERMIBLOC Habitats sais, respectueux de l eviroemet et peu cosommateurs d éergie.

5 LES BLOCS DE CONSRUCION LA GAMME Deux types de blocs existet : le HERMIBLOC (avec isolatio itégrée) et le -BLOC (sas isolat). Le bloc de costructio isolat mois d éergie, plus de bie-être! Bloc avec isolatio extérieure Largeur (cm) 38/19 38 Hauteur (cm) 25 Coefficiet de trasmissio thermique (u) (W/m2K) 0,12* * Mesures valables uiquemet pour le bloc MR 38/19. Pour toutes autres dimesios et spécificités, se référer à la documetatio techique. Bloc sas isolatio Largeur (cm) 20/13 20 Hauteur (cm) 25 Coefficiet de trasmissio thermique (u) (W/m2K) 1,03* * Mesures valables uiquemet pour le bloc IW 20/13. Pour toutes autres dimesios et spécificités, se référer à la documetatio techique. Applicatios : murs porteurs itérieurs ou murs porteurs extérieurs pour isolatio itérieure. raitemet des poits siguliers Blocs d agles Blocs liteaux Blocs plaelles Blocs feêtres Blocs de compesatio Les isolats ous les isolats peuvet être mis das les HERMIBLOC, des végétaux et aturels, comme des covetioels et mois coûteux. Le Groupe XELIS vous propose différets types d isolats itégrés avec u R allat de 3,45 à 8,30. Polystyrèe Polystyrèe graphité Laie de roche Mousse Résolique

6 Le bloc de costructio isolat mois d éergie, plus de bie-être! AVANAGES E PERFORMANCES DU BL Isolatio thermique haute performace Le système HERMIBLOC peut fourir des performaces thermiques deux fois supérieures à celles des murs covetioels, grâce à sa «double» isolatio : Ue isolatio propre à sa matière, le bois qui retre à 80% das sa compositio (performaces thermiques supérieures à celles d u mur classique). Ue autre isolatio de votre choix, itégrée au bloc et qui fait office d isolatio par l extérieur. Le bloc de costructio isolat mois d éergie, plus de bie-être! R = 4,06 8,30 Bo à savoir Plus la valeur R est élevée, plus le matériau est isolat. Cepedat, le cofort d u logemet e déped pas que de ce critère. Il faut égalemet peser phoique, respirat, matériau sai... Isolatio par l extérieur : correctio des pots thermiques Les pots thermiques sot des zoes localisées, sesibles au passage du froid : placher, portes, feêtres, prises électriques, etc. Par so isolatio extérieure itégrée et par ue gamme complète de blocs spéciaux, HERMIBLOC offre ue étachéité à l air iégalée, homogèe et sas rupture d isolatio. Isolatio par l extérieur >> Suppressio des pots thermiques Cofort acoustique Bééficiat des qualités acoustiques propres au bois, qui amortisset, voire cofiet les odes soores, le HERMIBLOC est précoisé et largemet utilisé pour la costructio de séparatifs de logemets, d appartemets, d hôpitaux, de locaux bruyats,... >> 95% des odes soores qui vieet heurter le HERMIBLOC sot absorbées (dimiutio des effets de résoace).

7 OC MONOMUR ISOLAN : HERMIBLOC Iertie thermique La masse de béto coulée das les cavités des HERMIBLOC (côté itérieur du mur), associée à l isolatio par l extérieur, offret ue iertie thermique importate. Ce système permet de stocker la chaleur e hiver et la fraîcheur e été, pour esuite la restituer progressivemet das l habitat. HERMIBLOC agit alors comme ue véritable climatisatio aturelle bioclimatique. Respiratio et qualité de l air HERMIBLOC est u matériau qui respire. Sa structure aérée et la matière qui le compose permettet au HERMIBLOC d absorber, de réguler et d évacuer aturellemet la vapeur d eau. L utiliser c est doc l assurace d avoir u mur sai (pas de moisissures) et u moye efficace de lutter cotre les maladies respiratoires et allergèes. Fiitio itérieure et extérieure persoalisée Le système costructif isolat HERMIBLOC permet d avoir recours itérieuremet comme extérieuremet à l esemble des fiitios habituelles : Eduit décoratif Peiture BA 13 Plâtre Crépi moocouche Bardage (bois, cimet...) Rapidité et simplicité de mise e œuvre Les blocs HERMIBLOC et -BLOC alliet simplicité, légèreté, rapidité de mise e œuvre et facilité de découpe. Là où il faut 17 briques moomur, seul 4 HERMIBLOC sot écessaires.

8 Le bloc de costructio isolat mois d éergie, plus de bie-être! Cachet du parteaire - 10/R024/003 - Istock; Fotolia; Prisma B.P BAIS él. : Fax :

Système constructif avec isolation par l extérieur

Système constructif avec isolation par l extérieur Système costructif avec isolatio par l extérieur Eco-costruire e Bloc Moomur Isolat HERMIBLOC Matériau durable par ature pour des Habitats Basse Cosommatio www.thermibloc.fr LE «BÉON DE BOIS» Le matériau

Plus en détail

Knauf Brio La chape sèche innovante à base de fibroplâtre

Knauf Brio La chape sèche innovante à base de fibroplâtre Frace Chape sèche 01/2012 Kauf Brio La chape sèche iovate à base de fibroplâtre KNAUF-BRIO_pres-broch_FR.idd 1 04-04-2008 15:04:57 Kauf, votre parteaire e matière de parachèvemet à sec Kauf produit des

Plus en détail

Système constructif avec isolation par l extérieur

Système constructif avec isolation par l extérieur Système constructif avec isolation par l extérieur Éco-conçu Hautes Performances Énergétiques Confort Acoustique Mise en œuvre simple et rapide Rentabilité de chantier Fiche technique Bloc Monomur Isolant

Plus en détail

Système constructif avec isolation par l extérieur

Système constructif avec isolation par l extérieur Système constructif avec isolation par l extérieur Éco-conçu Hautes Performances Énergétiques Confort Acoustique Mise en œuvre simple et rapide Rentabilité de chantier Fiche technique Bloc Monomur Isolant

Plus en détail

Qualité. n Gamme certifiée : garantit la fabrication, la résistance et la performance thermique des produits

Qualité. n Gamme certifiée : garantit la fabrication, la résistance et la performance thermique des produits M e u i s e r i e s S o b r i é t é - & P V C P e r f o r m a c e E d i t i o 2 0 1 3 - La société CAIB coçoit, fabrique et distribue cette gamme de meuiseries PVC. A tous les stades de la réalisatio,

Plus en détail

ACRYLIC SHEET. Altuglas EI. Plaques extrudées choc

ACRYLIC SHEET. Altuglas EI. Plaques extrudées choc ACRYLIC SHEET Altuglas EI Plaques extrudées choc Altuglas EI est la gamme de plaques acryliques extrudées (PMMA) développée par Altuglas Iteratioal pour répodre à des applicatios exigeat ue importate résistate

Plus en détail

le bardeau de châtaignier fendu

le bardeau de châtaignier fendu HABITAT d aujourd hui le bardeau de châtaigier fedu e vete ici u matériau durable, esthétique performat et respectueux de l eviroemet Les bardeaux e bois de châtaigier sot ue traditio séculaire. Leur exigece

Plus en détail

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO UN APPROCH D LA COMPÉTITIVITÉ D LA ZON URO : L TAU D CHANG FFCTIF D L URO Le taux de chage effectif d ue moaie omial et réel costitue u idicateur privilégié pour apprécier la compétitivité d ue écoomie

Plus en détail

Résidences mobiles de loisirs. 4 saisons. www.nautilhome.fr

Résidences mobiles de loisirs. 4 saisons. www.nautilhome.fr Résideces mobiles de loisirs 4 saisos www.autilhome.fr VOUS LES AVIEZ IMAGINÉS NOUS LES AVONS RÉALISÉS Colibri Salo cetral - 2 à 4 persoes 1 chambre 19,5 m 2 7,26 m x 2,70 m p. 14/15 752 29 m 2 7,50 m

Plus en détail

Construction d un bâtiment à faible empreinte environnementale et sanitaire

Construction d un bâtiment à faible empreinte environnementale et sanitaire Costructio d u bâtimet à faible empreite eviroemetale et saitaire Famille DENIS 66 200 ELNE Efats de la Mer Argelès sur mer septembre 2009 Cotexte du projet Istallatio e 2007 das les PO Expériece précédete

Plus en détail

Chèque Isolation. Le Petit Guide Pratique du. Des questions? Contacter l Espace Info Energie du Conseil Général des Pyrénées-Orientales 04.68.85.82.

Chèque Isolation. Le Petit Guide Pratique du. Des questions? Contacter l Espace Info Energie du Conseil Général des Pyrénées-Orientales 04.68.85.82. Le Petit Guide Pratique du Chèque Isolatio Des questios? Cotacter l Espace Ifo Eergie du Coseil Gééral des Pyréées-Orietales 04.68.85.82.18 www.cg66.fr > L Accet Catala de la République Fraçaise Le mot

Plus en détail

PORTAVIE. Série Standard : sans joint Série Hermetic : avec joint.

PORTAVIE. Série Standard : sans joint Série Hermetic : avec joint. PORTAVIE PORTAVIE sur pivot et sur paumelles se réaliset avec les séries 40 et 50 Stadard et Hermetic, avec ou sas poteau techique, à u vatail ou deux vataux et à simple ou double actios. Série Stadard

Plus en détail

TECHNIQUE: Distillation

TECHNIQUE: Distillation TECHNIQUE: Distillatio 1 Utilité La distillatio est u procédé permettat la séparatio de différetes substaces liquides à partir d u mélage. Les applicatios usuelles de la distillatio sot : l élimiatio d

Plus en détail

chaudières murales à condensation hyper modulante de 0,8 à 28 kw

chaudières murales à condensation hyper modulante de 0,8 à 28 kw chaudières murales à codesatio hyper modulate de 0,8 à 28 kw e u q i u e sur l é h marc MC3 12 MC3 24 MC3 12.12 Cofort + Cofort + MA B20 MC3 12 HP MC3 24 HP MC3 12.12 Cofort + HP Cofort + HP HP MA HP B20

Plus en détail

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Scop Scic Coopératives Etreprises sociales Fiaceurs

Plus en détail

Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et un contrôle précis

Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et un contrôle précis S W IFT-DUO SWIFT SWIFT Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et u cotrôle précis S W IFT-DUO Systèmes de mesure vidéo deux axes, idéaux pour les mesures 2D de petites pièces complexes Possibilité

Plus en détail

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise ductio et la distributio d éergie. Ils assuret ue mise e relatio plus précise de l offre et la demade etre les producteurs et les cosommateurs. Ce choixrésulte du comité cosultatifteu par l ILNAS e javier

Plus en détail

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3.

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3. T ale S Correctio Exercices type bac de Probabilités. Mars Exercice : Ue ure cotiet au départ 0 boules blaches et 0 boules oires idiscerables au toucher. O tire au hasard ue boule de l ure : Si la boule

Plus en détail

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Chauffage. Isolant par réflexion pare vapeur REFLEXTHERM. Sortie d'air et de vapeur d'eau

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Chauffage. Isolant par réflexion pare vapeur REFLEXTHERM. Sortie d'air et de vapeur d'eau U isolat 2 e 1 Isolatio par réfexio et très faible émissivité E hiver SKYTECH Pro réfléchit la chaleur émise par le chauffage vers l'itérieur grâce à so fort pouvoir de réflexio. Sa très faible émissivité

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

Pierre Composite Polie RENFORT FIBRE

Pierre Composite Polie RENFORT FIBRE Pierre Composite Polie RENFORT FIBRE FICHES TECHNIQUE, ENTRETIEN et INFORMATIONS ENVIRONNEMENTALES www.sigaturemurale.com SARL au capital de 25 000 Euros - 21 rue des Miimes 92 400 COURBEVOIE - Tél. :

Plus en détail

Les matériaux de construction

Les matériaux de construction Les matériaux de construction Il existe de nombreux matériaux de construction aux caractéristiques très diverses qu il faut prendre en compte afin de réaliser une construction durable, économique du point

Plus en détail

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES MAC Valves, Ic. a mis au poit des solutios 100% iterchageables e remplacemet des esembles d origie istallés sur les étireuses

Plus en détail

LES FENETRES PVC LES PORTE-FENETRES PVC

LES FENETRES PVC LES PORTE-FENETRES PVC LES FENETRES PVC LES PORTE-FENETRES PVC Et si l o faisait u profilé différemmet? U profilé résolumet touré vers l aveir. Deceuick La gamme ZEdOw Iovates et audacieuses, les équipes d experts Deceuick ot

Plus en détail

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé Décembre 2007 Série techique 07-116 Essais de performace de récupérateurs de chaleur des eaux domestiques au CCTR fåíêççìåíáçå La récupératio de la chaleur des eaux domestiques est

Plus en détail

Plan Granulométrie par diffusion de lumière

Plan Granulométrie par diffusion de lumière Pla Graulométrie par diffusio de lumière Structure des systèmes colloïdaux Diffusio de lumière par ue particule. Diffusio Rayleigh. Diffractio de Frauhofer.3 Diffusio de Mie 3 Applicatio : graulométrie

Plus en détail

>I Assainissement I. Sommaire. Assainissement non collectif. Entretien. Assainissement collectif. Formulaire de demande. Développement durable

>I Assainissement I. Sommaire. Assainissement non collectif. Entretien. Assainissement collectif. Formulaire de demande. Développement durable >I Assaiissemet I Sommaire Assaiissemet o collectif Formulaire de demade Coceptio Produits Texte de référece Mise e œuvre Etretie Assaiissemet collectif Développemet durable Cahier des clauses techiques

Plus en détail

en 2014, je deviens rge guide pratique tous métiers travaux d amélioration énergétique énergies renouvelables

en 2014, je deviens rge guide pratique tous métiers travaux d amélioration énergétique énergies renouvelables e 2014, je devies rge tous métiers travaux d amélioratio éergétique éergies reouvelables e 2014, je devies rge rge, c est quoi? Vous avez sas doute déjà etedu parler de la metio RGE. Ce sige de qualité

Plus en détail

Le SyStème mag. Nettoyage du sol

Le SyStème mag. Nettoyage du sol FR Le SyStème mag Nettoyage du sol Le Système Mag Cocept U pour tout! Ue chose qui avait ecore jamais existé: avec le Système Mag le support est adapté à tous les modèles de frages. Aisi, il est possible

Plus en détail

n n EN QUALITE DE : ATTESTE QUE :

n n EN QUALITE DE : ATTESTE QUE : MODÈLE D'ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATIoN THERMteue À t'cèvement DEs rravaux Je soussigé : représetat de la société ARCH CRÊA BOIS situé à : Numéro : 6ô Lieu-dit ; Voie : Gasto Save

Plus en détail

Isolants et éco habitat

Isolants et éco habitat Isolants et éco habitat Un bon isolant est jugé sur sa résistance thermique, sa réaction au feu, ses comportements mécaniques, son comportement à l eau, ses performances acoustiques et phoniques. Vous

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA/PLP

SESSION DE 2004 CA/PLP SESSION DE 4 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Sectio : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche est autorisø (coformømet au directives de

Plus en détail

PROTECTION CONTRE ET DE SOL

PROTECTION CONTRE ET DE SOL PROTECTION CONTRE L HUMIDITÉ TEGELEN SOUS OVER LES BESTAAND CARREAUX TEGELWERK MURAUX ET DE SOL 1 5 COMPOSITION DU SYSTÈME Applicatio murale et au sol. Protectio cotre l humidité destiée à être appliquée

Plus en détail

www.laplacedelimmobilier-pro.com

www.laplacedelimmobilier-pro.com www.laplacedelimmobilier-pro.com La Place de L Immobilier Pro est ue base de doées accessible par iteret, créée par la société HBS Research, dot la vocatio est d accroître la performace des professioels

Plus en détail

Caractéristiques du concept : Abondance Montréal : le Soleil Montréal (Québec)

Caractéristiques du concept : Abondance Montréal : le Soleil Montréal (Québec) Caractéristiques du cocept : Abodace Motréal : le Soleil Motréal (Québec) Ce documet présete les caractéristiques du triplex Abodace Motréal : le Soleil, l ue des propositios sélectioées das le cadre de

Plus en détail

Terre et Soleil : le Bioclimatisme

Terre et Soleil : le Bioclimatisme Maison Charmeau Cahier Bioclimatisme page 1 /7 Terre et Soleil : le Bioclimatisme La conception bioclimatique de l habitat : Concevoir des bâtiments adaptés au climat local, en utilisant, avec bon sens,

Plus en détail

Fiche de synthèse ONDES

Fiche de synthèse ONDES Fiche de sythèse ONDES A) Sigaux temporels ) Valeur moyee et valeur efficace valeur moyee : v( t) v( t) dt, o vérifie la dimesio, c'est aussi la partie sigal cotiu du sigal. alt crete La partie variable

Plus en détail

Quel métier pour demain Avec un BTS

Quel métier pour demain Avec un BTS Quel métier pour demai Avec u BTS Dessiateur-projeteur CAO-DAO (e bureau d'études ou bureau des méthodes). Techico-commercial à haut iveau de techicité. Cotrôle-sécurité (orgaismes de certificatio). Services

Plus en détail

CARRELER SUR DES SUPPORTS CRITIQUES

CARRELER SUR DES SUPPORTS CRITIQUES CARRELER SUR DES SUPPORTS CRITIQUES 6 5 4 3 1 COMPOSITION DU SYSTÈME Sol. Carrelable rapidemet! Natte de désolidarisatio pour ue applicatio sous u carrelage Faible épaisseur de 0,87 mm seulemet. Uiquemet

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques Agrégatio extere de mathématiques, sessio 2008 Épreuve de modélisatio, optio (public 2008) Mots clefs : Loi des grads ombres, espace des polyômes, estimatio o-paramétrique Il est rappelé que le jury exige

Plus en détail

principes clés de votre maison Homaïa

principes clés de votre maison Homaïa principes clés de votre maison Homaïa 1 intégration des ressources naturelles Le soleil ressource naturelle capter la chaleur du soleil en hiver et s en protéger l été Le soleil source inépuisable et toujours

Plus en détail

Notre maison témoin dans la région de Durbuy. Tel/Fax : +32 (0) 86455665 info@waleco.eu

Notre maison témoin dans la région de Durbuy. Tel/Fax : +32 (0) 86455665 info@waleco.eu Notre maison témoin dans la région de Durbuy La société Waléco est une jeune SPRL dont l'objet est de vous accompagner dans vos projets d isolation, que ce soit pour des constructions neuves ou anciennes.

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du bâtiment Page 1 / 5 Rapport technique / domaine du bâtiment Contenu : La brique cellulaire (YTONG) Rédaction : Aouad Roger/ Etudiant ETC 3 ème année Date : 23 novembre 2007 Généralité 1. Histoire En 1924, J.A Eriksson,

Plus en détail

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois Présentation du process Une révolution dans la construction ossature bois L origine Objectifs La création du label BBC et l annonce de la RT2012 a déclenché la recherche d une solution appropriée. La manière

Plus en détail

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5

Correction du devoir surveillé de mathématiques n o 5 Correctio du devoir surveillé de mathématiques o 5 Exercice 1 1. Soit g la foctio défiie sur R par g(x) = (x 1)e x. (a) Détermier les ites de g e et +. Limite e. O a ue forme idétermiée. E développat,

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS PERFORMANCE CONTACT vous présete so LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS OBTENEZ sas effort LES RENDEZ-VOUS que vous SOUHAITEZ SIMPLICITÉ ET EFFICACITÉ Spécialisée das la prise de redez-vous depuis de ombreuses

Plus en détail

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne Doez ue ouvelle dimesio à votre gestio Gagat sur toute la lige 74 Bd des Etats-Uis 60200 COMPIEGNE Tél. 03 44 86 36 36 Pour augmeter votre retabilité et réduire vos frais fiaciers, itroduisez cette souris

Plus en détail

Pour le relevage et l assainissement je choisis KSB.

Pour le relevage et l assainissement je choisis KSB. Notre techologie. Votre succès. Pompes Robietterie Service Pour le relevage et l assaiissemet je choisis KSB. Ama-Draier N Evamatic-Box N 2 Postes / Statios de relevage À chaque chatier de relevage sa

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

Automates 1 Présentation

Automates 1 Présentation Automates Présetatio Présetatio d u automate 2 Ue maière de désiger l automate de l exemple 3 Défiitio géérale 4 U exemple d automate 5 Mot costruit sur l alphabet C 6 L esemble de tous les mots das u

Plus en détail

>> >> >> L air de la performance

>> >> >> L air de la performance HP Inverter Eco-conception by Evolution P O M P E S A C H A L E U R A É R O T H E R M I Q U E S ADVANCE L air de la performance >> >> >> Respect de l environnement et économies d énergie Confort en eau

Plus en détail

Fluctuation et estimation

Fluctuation et estimation Fluctuatio et estimatio Table des matières I Idetificatio de la situatio........................................ II Échatilloage, itervalle de fluctuatio asymptotique........................ II. Itervalle

Plus en détail

Test de validité et d'hypothèse

Test de validité et d'hypothèse Test de validité et d'hypothèse 1 Vocabulaire Problème: Il s'agit à partir de l'étude d'u ou plusieurs échatillos de predre des décisios cocerat l'esemble de la populatio. O est alors ameé à émettre des

Plus en détail

GREEN CONSTRUCT GREEN CONSTRUCT

GREEN CONSTRUCT GREEN CONSTRUCT GREEN CONSTRUCT GREEN CONSTRUCT 2 LES DEFIS A RELEVER : La fin de l ère fossile. Le réchauffement climatique. La réponse à ces défis vient en partie de ce type de construction : Le standard passif ne participe

Plus en détail

MA401 : Probabilités TD3

MA401 : Probabilités TD3 MA : Probabilités Exercice Ue compagie aériee étudie la réservatio sur l u de ses vols. Ue place doée est libre le jour d ouverture de la réservatio et so état évolue chaque jour jusqu à la fermeture de

Plus en détail

ISOLER VOTRE TOIT DURABLEMENT : PAR L extérieur, C EST SIMPLE & EFFICaCE

ISOLER VOTRE TOIT DURABLEMENT : PAR L extérieur, C EST SIMPLE & EFFICaCE ISOLER VOTRE TOIT DURABLEMENT : PAR L extérieur, C EST SIMPLE & EFFICaCE Une toiture bien isolée, c est une maison durablement protégée. Le SAVieZ-VOUS? 30% des déperditions de chaleur se font par le toit

Plus en détail

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche.

Systèmes d observation stéréo. Une image Superbe pour une large gamme de tâches d inspection et de retouche. NOUVEAU: optio de capture d image Systèmes d observatio stéréo Ue image Superbe pour ue large gamme de tâches d ispectio et de retouche. Ue techologie optique brevetée permettat ue visualisatio sas fatigue

Plus en détail

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a.

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a. Échatilloage 9 Pour repredre cotact Les réposes exactes sot : Répose c. Répose a. Répose c. 3 Répose a. 4 Répose b. Répose c. Activité. La populatio étudiée est la productio d automobiles. Le caractère

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Le pari de l avenir. Norme EnOcean : la garantie des bâtiments durables.

Le pari de l avenir. Norme EnOcean : la garantie des bâtiments durables. Le pari de l aveir. Norme EOcea : la garatie des bâtimets durables. Efficacité éergétique. Iteropérabilité. Solutios éprouvées. La techique radio sas pile d EOcea. Ue techologie d avat-garde ENOCEAN EST

Plus en détail

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Lorsque des doées umériques sot stockées ou trasmises, des perturbatios (par exemple électromagétiques) peuvet les edommager. Les codes détecteurs et correcteurs

Plus en détail

On admet que l ensemble des nombres des réels est inclus dans un ensemble plus grand constitué de nombres complexes.

On admet que l ensemble des nombres des réels est inclus dans un ensemble plus grand constitué de nombres complexes. Chapitre 1 Nombres complexes Le buts du chapitres sot : Cosolider les aquis de termiale, Savoir maipuler les ombres complexes, e particulier la factorisatio par l agle de moitié. Avoir des otios sur le

Plus en détail

Soutuile FR Natura flammée

Soutuile FR Natura flammée Soutuile FR Natura flammée La plaque support de tuiles canal d Eternit Un classique d Eternit : dans sa gamme de plaques support de tuiles canal, voici la Soutuile FR Natura flammée, une plaque autoportante,

Plus en détail

4. Autres apports de la loi Relations financières EPCI-Communes EPCI Prestataire de service Le pouvoir des préfets Les régies

4. Autres apports de la loi Relations financières EPCI-Communes EPCI Prestataire de service Le pouvoir des préfets Les régies Loi Chevèemet du 12 juillet 1999 4. Autres apports de la loi Relatios fiacières EPCI-Commues EPCI Prestataire de service Le pouvoir des préfets Les régies 5. Bila d'applicatio au 1er javier 2002 Relatios

Plus en détail

Correction Bac ES France juin 2010

Correction Bac ES France juin 2010 Correctio Bac ES Frace jui 010 Exercice 1 (4 poits) (Commu à tous les cadidats) Pour ue meilleure compréhesio, les réposes serot justifiées das ce corrigé. Questio 1 Le ombre 3 est solutio de l équatio

Plus en détail

Un partenaire fiable pour un succès assuré! Une qualité qui porte ses fruits.

Un partenaire fiable pour un succès assuré! Une qualité qui porte ses fruits. U parteaire fiable pour u succès assuré! Ue qualité qui porte ses fruits. Productio et distributio das le mode etier Productio et distributio de modules solaires au iveau modial. U stadard uique, établit

Plus en détail

Construisez avec le soleil!

Construisez avec le soleil! DOSSIER DE PRESSE Construisez avec le soleil! Bâti Concept écologique Z.A. Les Meules 63270 Vic-le-Comte Contact : Stéphane WEBER - Tél. : 04.73.77.93.34. Contact presse : Vincent FABRE - Tél. : 06.01.84.50.13.

Plus en détail

L'analyse des coûts. Prix de revient d'un produit

L'analyse des coûts. Prix de revient d'un produit Page 1 sur 17 L'aalyse des coûts Salaires directs Ivestissemets Admiistratio Maiteace Eergies Frais d 'études Prix de reviet d'u produit Locaux Outillages Matières premières Frais de commercialisatio Charges

Plus en détail

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001

BTS BIOCHIMIE & ANALYSES BIOLOGIQUES 2001 Exercice 1 : ( 12 poits ) Les parties A et B peuvet être traitées idépedammet l ue de l autre. O se propose d étudier l évolutio e foctio du temps des températures d u bai et d u solide plogé das ce bai.

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS LES PREVISIONS DES CONSOMMATIONS Les logiciels utilisés pour la gestio des stocks itègret de ombreuses foctios de calcul. L ue des plus importates est l exécutio des prévisios des cosommatios futures d

Plus en détail

Emile GRANDSART 78110 Le Vesinet Tel : 06 30 92 07 73 emile@grandsart.fr

Emile GRANDSART 78110 Le Vesinet Tel : 06 30 92 07 73 emile@grandsart.fr Emile GRANDSART 78110 Le Vesinet Tel : 06 30 92 07 73 emile@grandsart.fr la construction devient un jeu d enfant En cours de validation Avant de construire sa maison, il est nécessaire de s attarder sur

Plus en détail

Godets pour chargeuses. Accessoires

Godets pour chargeuses. Accessoires Godets pour chargeuses Accessoires A chaque applicatio so godet Bobcat Bobcat propose u large choix de godets Godet TP/Idustrie (TP/I) Le plus robuste des godets Bobcat. Idéal pour tous les travaux, du

Plus en détail

certificat pros de la performance énergétique RGE 2015

certificat pros de la performance énergétique RGE 2015 certificat pros de la performace éergétique RGE 2015 certificat qualibat RGE 2015 assurace déceale 2015 A13302/ 302528-315800M-G06IAWN-x-150106095424/versio:1.276 P1G063594 SOCIETE MUTUELLE D'ASSURANCE

Plus en détail

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon Chapitre 3 Détermiatio de la taille de l'échatillo Lorsqu o prélève u échatillo pour estimer u paramètre, o court toujours le risque de découvrir u peu trop tard que l'échatillo prélevé est trop petit

Plus en détail

Guide de l éco-habitat

Guide de l éco-habitat Éric Felice Philippe Révilla Des solutions Guide de l éco-habitat L essentiel à savoir avant de construire ou rénover Table des matières Laissez-vous guider!...................... 9 Inspirez-vous de réalisations

Plus en détail

LA NOUVELLE GÉNÉRATION

LA NOUVELLE GÉNÉRATION LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE Michaud : l iovatio comme moteur de développemet. C est das les aées 50 que l histoire

Plus en détail

Modélisation du revêtement de matière liquide lors d un processus de trempage Approche thermomécanique et validation expérimentale

Modélisation du revêtement de matière liquide lors d un processus de trempage Approche thermomécanique et validation expérimentale Modélisatio du revêtemet de matière liquide lors d u processus de trempage Approche thermomécaique et validatio expérimetale Résumé : Emmauelle Rélot 1, 2, Jérôme Bikard 1, Patrick Navard 1 & Tatiaa Budtova

Plus en détail

Petit-déjeuner-débat du 4 Avril 2013. Transition énergétique et réseaux de transport. l exemple danois. Construisons le transport de demain

Petit-déjeuner-débat du 4 Avril 2013. Transition énergétique et réseaux de transport. l exemple danois. Construisons le transport de demain Petit-déjeuer-débat du 4 Avril 2013 Trasitio éergétique et réseaux de trasport l exemple daois Costruisos le trasport de demai Le jeudi 4 avril 2013, u petit-déjeuer orgaisé à Paris par GRTgaz a réui plusieurs

Plus en détail

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski Dossier : Actualité de l Aalyse e Lycée 447 Qu est-ce qu u bo éocé de bac? Aalyse de l exercice de spécialité de TS de Podichéry 2013 Jacques Lubczaski «Podichéry est tombé!» : cela ressemble à l aoce

Plus en détail

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont :

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont : Estimatio Objectifs Estimer poctuellemet ue proportio, ue moyee ou u écart type d ue populatio à l aide de la calculatrice ou d u logiciel, à partir d u échatillo Détermier u itervalle de cofiace à u iveau

Plus en détail

THERMIDECK COMPATIBLE TOUTE CONSTRUCTION. www.thermideck.com VIDE SANITAIRE - SOUS-SOL - CAVE - GARAGE À HAUTE PERFORMANCE

THERMIDECK COMPATIBLE TOUTE CONSTRUCTION. www.thermideck.com VIDE SANITAIRE - SOUS-SOL - CAVE - GARAGE À HAUTE PERFORMANCE VIDE SANITAIRE - SOUS-SOL - CAVE - GARAGE À HAUTE PERFORMANCE STRUCTURE CHARGE EXCEPTIONNELLE MODULARITÉ SIMPLICITÉ INTÉGRATION CHAUFFAGE HYDRAULIQUE INTÉGRÉ POSSIBLE CONFORT INERTIE BARRIÈRE THERMIQUE

Plus en détail

«Une fenêtre en bois polyvalente, écologique et économique»

«Une fenêtre en bois polyvalente, écologique et économique» «Ue feêtre e bois polyvalete, écologique et écoomique» 34 rue Brocard 10000 TROYES Tél. : 03 25 76 23 60 Fax : 03 25 76 23 75 www.sati.pro Fabricatio fraçaise POLY-BOIS Dispoible e épaisseur 58 et 68 mm

Plus en détail

Les PAVÉS DE PARIS en Bois de Bout Situation dans son marché

Les PAVÉS DE PARIS en Bois de Bout Situation dans son marché Les PAVÉS DE PARIS e Bois de Bout Situatio das so marché Les plachers aspect bois ot vécu ue forte progressio ces dix derières aées au détrimet des revêtemets de sols textiles. Les plachers usuellemet

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Requalification des espaces publics de Beaulieu, Puilboreau

Requalification des espaces publics de Beaulieu, Puilboreau Requalificatio des espaces publics de, Lagord ieul-sur-mer La Rochelle Périgy Sait-Xadre ompierre/ mer La Rochelle Route atioale Rue du juillet Rue du 8 Jui90 R o u t e a t i o a l e Filade 0 00 m. Périmètre

Plus en détail

Présentation du process. Assembleur de murs thermo-économiques

Présentation du process. Assembleur de murs thermo-économiques Présentation du process Assembleur de murs thermo-économiques Présentation du brevet COMPOMUR Janvier 2013 L origine Objectifs La création du label BBC et l annonce de la RT2012 a déclenché la recherche

Plus en détail

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble.

Le marché du café peut être segmenté en fonction de deux modes de production principaux : la torréfaction et la fabrication de café soluble. II LE MARCHE DU CAFE 1 L attractivité La segmetatio selo le mode de productio Le marché du café peut être segmeté e foctio de deux modes de productio pricipaux : la torréfactio et la fabricatio de café

Plus en détail

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique.

Ce type de compresseur est aussi appelée compresseur volumetrique. Chapitre 4 Compresseurs Buts 1. Savoir que das ce cas if faut se redre compte qu il y a des effets thermique 2. Savoir qu il y a ue limite á l augmetatio de la pressio de gaz 3. Savoir quelles istabilités

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012

SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012 SYSTEME CONSTRUCTIF BOIS-BETON POUR CONFORMITE «DURABLE» AVEC LA RT 2012 Note information «BBC Système» «BBC Système» est un système constructif bois-béton breveté ( dépôt INPI 12/50382) pour les immeubles

Plus en détail

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS

Point presse. Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Poit presse Jeudi 1 er octobre 2015 FRARU ANGERS Sommaire 2015 : du PNRU au NPNRU, d ue aveture à l autre Ue ouvelle ambitio au service des quartiers Objectifs icotourables Chiffres clés Top départ Des

Plus en détail

France. Plaques en fibroplâtre. Vidiwall Plaques en fibroplâtre pour cloisons et plafonds

France. Plaques en fibroplâtre. Vidiwall Plaques en fibroplâtre pour cloisons et plafonds Frace Plaques e fibroplâtre 01/ 2012 Vidiwall Plaques e fibroplâtre pour cloisos et plafods L améagemet itérieur cotemporai est désormais icocevable sas le parachèvemet à sec qui compred de ombreux systèmes

Plus en détail

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles Été 2007 l Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales U mot de la rédactrice... 2 ELNEJ dispoible e lige!... 2 Coup d oeil sur les cycles.. Cycle 6...3.. Cycle 7...3.. Cycle 8... 3 Faits saillats.. La dispositio

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

Influence du plan de pose sur les distributions de porosité au sein d'une carapace de digue à talus

Influence du plan de pose sur les distributions de porosité au sein d'une carapace de digue à talus XII èmes Jourées Natioales Géie Côtier Géie Civil Cherbourg, 12-14 jui 2012 DOI:10.5150/jgcgc.2012.086-S Editios Paralia CFL dispoible e lige http://www.paralia.fr available olie Ifluece du pla de pose

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

COLUMBUS McKINNON CORPORATION

COLUMBUS McKINNON CORPORATION COLUMBUS McKINNON CORPORATION MAN GUARD AVEC UNE CAPACITÉ JUSQU À 3 TONNES Le pala à chaîe électrique CM Ma Guard est très préset das l idustrie de la maipulatio de matériaux, recou pour sa performace

Plus en détail

EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT. Durée : De 09 h 00 à 12 h 00 (Heure de Yaoundé, TU + 1)

EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT. Durée : De 09 h 00 à 12 h 00 (Heure de Yaoundé, TU + 1) CYCLE DESS-A 02 JUILLET 200 20 ème Promotio 200 / 202 CONCOURS D ENTREE A L IIA EPREUVES AU CHOIX DU CANDIDAT Durée : De 09 h 00 à 2 h 00 (Heure de Yaoudé, TU + ) Le cadidat traitera au choix l ue des

Plus en détail

44 I Guide pour les services de fauteuils roulants manuels dans les régions à faibles revenus

44 I Guide pour les services de fauteuils roulants manuels dans les régions à faibles revenus 44 I Guide pour les services de fauteuils roulats mauels das les régios à faibles reveus La saté et la sécurité de l utilisateur La saté et la sécurité des utilisateurs e devraiet jamais être compromises

Plus en détail