Vers une politique d'achat durable

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vers une politique d'achat durable"

Transcription

1 Vers une politique d'achat durable Document réalisé par : François BLARD Ucanss (scribe) Brigitte BOSC Cnamts Christophe CADEAU Caf Annecy Stéphane DIZZY Cnaf Lionel FERRARIS Ucanss Serge HOMBERT Ugap (animateur) Daniel MERLIN Air France Stéphane SPITZ Dexia Céline THOYON Certi Nantes Dominique VEUILLET Ademe Muriel VOISIN Véolia propreté Objectif : guider un acheteur (public ou privé) dans la mise en place d une politique d achat durable I les arguments pour convaincre Plusieurs arguments sont susceptibles d être avancés pour convaincre de l intérêt, voire de la nécessité, de mettre en place et de mener une politique d achat durable. Ils peuvent varier selon que l acheteur est public ou privé. A. l argument citoyen La mise en place d une politique d achat durable constitue un moyen d action important en vue de permettre aux générations du présent de répondre à leurs besoins sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. B. l argument économique Avancer cet argument consiste avant tout à combattre le lieu commun selon lequel un achat «durable» a un coût plus élevé qu un achat traditionnel. Dans ce but, il convient d insister sur le fait que c est le coût global d un achat qui doit être pris en compte, c'est-à-dire l ensemble des coûts inhérents à celui-ci : acquisition, utilisation, élimination. Un produit respectueux de l environnement peut être plus cher qu un produit ordinaire à l achat mais moins cher sur le long terme. A titre d exemple, il est possible d évoquer le cas des véhicules moins gourmands en carburant. En outre, certains dispositifs fiscaux et des systèmes tels que le bonus - malus existant pour les voitures particulières peuvent s avérer intéressants financièrement. C. l argument «communication» Conduire une politique d achat durable est susceptible d avoir des retombées positives en terme d image de marque. 2 octobre 2008 Un rendez vous durable - 1 -

2 Clients, usagers et électeurs sont de plus en plus attentifs aux efforts faits par les différents acteurs économiques, politiques et sociaux en terme de protection de l environnement. Des campagnes de marketing mettant en avant les mesures prises en la matière se font d ailleurs de plus en plus nombreuses. C est également un moyen de sensibiliser le personnel aux différents enjeux du développement durable. D. l argument légal Le Code des marchés publics fait peser sur les acheteurs publics une obligation en matière de développement durable. Ils doivent, en effet, sur la base de l article 5 dudit code «prendre en compte des objectifs de développement durable» lors de la détermination de leurs besoins. Il existe donc en la matière une contrainte réglementaire dont le non-respect est susceptible d être sanctionné lors des différents contrôles dont font l objet les acheteurs publics. Les acheteurs privés disposent encore pour le moment d une plus grande liberté. Toutefois, il leur appartient d anticiper les réglementations qui seront adoptées dans ce domaine sur la base des discours politiques actuels. II - Les préalables à la mise en œuvre Pour élaborer et mettre en place une politique d achat durable, il convient au préalable de collecter des informations et d impliquer différents acteurs. A. la recherche d informations Elle doit se faire auprès des fournisseurs mais également auprès d organismes officiels ou non impliqués dans le développement durable. Une veille «fournisseurs» est indispensable car elle permet de prendre connaissance de ce que les entreprises proposent et de mesurer la maturité d un marché. Elle peut notamment se faire lors des salons professionnels. Le salon Pollutec est un lieu approprié. Au sein de celui-ci s est développé le salon Buy and care (Salon des Achats Professionnels Responsables) qui a pour but de mettre en relation les acheteurs publics et privés et les entreprises offrant des produits ou services répondant aux exigences des labels officiels ou présentant un bénéfice écologique ou social. Différents organismes peuvent également être sollicités : - l Ademe (Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie), établissement public assurant notamment un rôle de conseil dans les domaines de l énergie, l air et le bruit, les déchets et les sols et le management environnemental pour orienter les choix des acteurs socioéconomiques; 2 octobre 2008 Un rendez vous durable - 2 -

3 - le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire qui dans le cadre d une Stratégie nationale de Développement durable actualisée a mis en place un Plan national d action pour des achats publics durables (il fixe des objectifs, présente des référentiels, des outils de formation ) ; - le Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi présente sur son site Internet les guides élaborés par les GEM (Groupes d Etude des Marchés) dont certains traitent de l achat éco-responsable (exemples : la qualité environnementale dans la construction et la réhabilitation des bâtiments publics, l efficacité énergétique dans les marchés d exploitation de chauffage et de climatisation pour le parc immobilier existant, l achat de papier à copier et de papier graphique, l achat de produits) ; - les réseaux territoriaux «commande publique et développement durable». Ils ont pour objet la diffusion d expériences menées par des collectivités territoriales et disposent d une plate-forme d échange électronique (www.achatsresponsables.com); - un site écolabels.fr a été créé pour présenter les différentes catégories de produits et de services certifiés, leurs caractéristiques ainsi que les entreprises qui les proposent ; - l Unea (Union Nationale des Entreprises Adaptées) est un groupement qui rassemble et fédère les entreprises adaptées. Son site Internet (www.unea.fr) permet à un acheteur de trouver les entreprises adaptées existant dans chaque secteur d activité. B. l implication de différents acteurs Tous les services d un acheteur public ou privé doivent être impliqués dans la politique d achat durable. Il va de soi que l impulsion doit venir du plus haut niveau. Il importe également que des moyens humains y soient consacrés. Il est par exemple souhaitable qu existe un interne un référant développement durable chargé de faire le lien entre les différents intervenants à l acte d achat. Un programme de formation et de sensibilisation peut, par ailleurs, être mené. Il visera en premier lieu les membres du service achats, ceux qui rédigent les pièces marchés, et ceux qui attribuent les marchés. Il peut bien évidemment être recouru à des consultants extérieurs spécialistes du domaine. III La mise en œuvre de la politique d achat durable Un acheteur dispose de plusieurs leviers d action pour mettre en place une politique d achat durable. Les possibilités de recourir à ces derniers sont, pour les acheteurs publics, encadrées par le Code des marchés publics. A. Lors de la définition des besoins Avant tout achat, il convient bien évidemment de définir ses besoins. A cette occasion, peuvent être prises en compte des considérations environnementales et sociales. 2 octobre 2008 Un rendez vous durable - 3 -

4 Si les acheteurs privés disposent d une grande liberté en la matière, les acheteurs publics sont assujettis à une réglementation très précise. L article 6 du Code des marchés publics dispose qu un acheteur public peut fixer des caractéristiques environnementales lorsqu il décide de définir ses besoins en termes de performances ou d exigences fonctionnelles. Dans cette hypothèse, il est possible de faire référence à tout ou partie d un écolabel. Un écolabel est un label attribué à un produit par une organisation certifiante garantissant que celui-ci a un impact négatif sur l environnement réduit en comparaison d autres produits de la même catégorie. Le recours aux écolabels est encadré par l article 6 VII du CMP ; quatre conditions doivent être réunies : - l écolabel est approprié pour définir l objet du marché ; - ses mentions sont établies sur la base d une information scientifique ; - il a été adopté au terme d une procédure ayant associé des représentants des organismes gouvernementaux, des consommateurs, des fabricants, des distributeurs et des organisations de protection de l environnement ; - il est accessible à toutes les parties intéressées. Le pouvoir adjudicateur doit admettre tout moyen de preuve apporté par un candidat et tendant à établir que sa solution est conforme aux spécifications définies au moyen de l écolabel. Le CMP permet aussi aux acheteurs publics d inviter les candidats à présenter des variantes. Il convient dans cette hypothèse d orienter les entreprises vers des solutions techniques par exemple plus respectueuses de l environnement. B. Les clauses sociales et environnementales Un achat peut être rendu «durable» par la fixation dans le cahier des charges de clauses d exécution sociales ou environnementales. En la matière, le Code des marchés publics oblige les acheteurs publics à respecter des règles auxquelles ne sont pas assujettis les acheteurs privés. En vertu de l article 14 du CMP, «les conditions d exécution d un marché ou d un accord cadre peuvent comporter des éléments à caractère social ou environnemental qui prennent en compte les objectifs de développement durable en conciliant développement économique, protection et mise en valeur de l environnement et progrès social». De telles clauses doivent réunir deux conditions : - être mentionnées dans l avis d appel public à la concurrence ou dans les documents de la consultation. - ne pas avoir d effet discriminatoire à l égard des candidats potentiels. Il convient que les conditions d exécution fixées soient raisonnablement accessibles pour les différentes entreprises susceptibles d être intéressées par le marché. Il est possible de citer comme exemples : - une clause imposant que les déchets produits lors de l exécution du marché soient collectés et recyclés ; - une clause prévoyant qu il soit fait appel pour l exécution du marché à un certain pourcentage de chômeurs de longue durée (pour ne pas être discriminatoire, cette obligation doit être d ampleur limitée). 2 octobre 2008 Un rendez vous durable - 4 -

5 C. Les marchés réservés Un acheteur peut décider de réserver un marché à une entité oeuvrant en faveur de l insertion professionnelle des publics en difficulté. Pour les acheteurs publics, cette possibilité est encadrée par l article 15 du CMP. Il dispose que «certains marchés ou certains lots d un marché peuvent être réservés à des entreprises adaptées ou à des établissements et services d aide par le travail mentionnés aux articles L du code du travail et L du code de l action sociale et des familles, ou à des structures équivalentes, lorsque la majorité des travailleurs concernés sont des personnes handicapées qui, en raison de la nature ou de la gravité de leurs déficiences, ne peuvent exercer une activité professionnelle dans des conditions normales». Dans cette hypothèse, une condition doit être remplie: le fait que le marché est réservé aux structures précitées doit être mentionné dans l avis d appel public à la concurrence. D. Les critères d attribution La concrétisation d un achat suppose que les offres des fournisseurs potentiels soient examinées au regard de critères parmi lesquels peuvent figurer des critères environnementaux ou sociaux. En la matière, les acheteurs privés disposent d une plus grande liberté et souplesse Les acheteurs publics doivent respecter l article 53 I 1 ) du CMP qui dispose que «pour attribuer le marché au candidat qui a présenté l offre économiquement la plus avantageuse, le pouvoir adjudicateur se fonde [en principe] sur une pluralité de critères non discriminatoires et liés à l objet du marché, notamment la qualité, le prix, [ ], les performances en matière de protection de l environnement, les performances en matière d insertion professionnelle des publics en difficulté». Ces critères doivent en principe être pondérés et indiqués dans l avis d appel public à la concurrence ou dans les documents de la consultation. La pondération doit être établie au cas par cas. IV- L évaluation et la valorisation Une politique d achat durable doit bien évidemment être évaluée. Ceci permettra de la valoriser par la suite. A. L évaluation L évaluation d une politique d achat durable passe par un reporting spécifique. Il permettra de déterminer si les objectifs fixés en amont ont été atteints et de réaliser des comparatifs dans le temps. Il s agira notamment de comptabiliser le nombre de marchés ayant été contractés avec une clause environnementale et ou sociale, les volumes que ceux-ci représentent Il conviendra avec le temps d être de plus en plus précis. Des audits pourront également en la matière être réalisés par l acheteur ou un consultant extérieur. 2 octobre 2008 Un rendez vous durable - 5 -

6 B. La valorisation La valorisation d une politique d achat durable passe par une communication en externe et en interne sur ce qui a été réalisé. Elle doit également se traduire par la fixation d objectifs toujours plus ambitieux en la matière Les erreurs commises et les difficultés rencontrées devront permettre à l avenir d être plus efficace. 2 octobre 2008 Un rendez vous durable - 6 -

Commande publique et développement durable LA DÉMARCHE DE GESTION DE PROJETS APPLIQUÉE AUX ACHATS RESPONSABLES

Commande publique et développement durable LA DÉMARCHE DE GESTION DE PROJETS APPLIQUÉE AUX ACHATS RESPONSABLES LA DÉMARCHE DE GESTION DE PROJETS APPLIQUÉE AUX ACHATS RESPONSABLES ARPE Octobre 2007 1 Plan I. Le cadre de la commande publique durable Le code des marchés publics II. Votre contexte local III. La politique

Plus en détail

Législation française et belge relative aux marchés publics : les éléments utiles au développement des entreprises adaptées.

Législation française et belge relative aux marchés publics : les éléments utiles au développement des entreprises adaptées. Législation française et belge relative aux marchés publics : les éléments utiles au développement des entreprises adaptées. Les seuils de publicité européenne sont ceux à partir des quels les marchés

Plus en détail

POLE CONSEIL EN ACHATS ET MARCHES - UCANSS

POLE CONSEIL EN ACHATS ET MARCHES - UCANSS N 14 janvier 2013 POLE CONSEIL EN ACHATS ET MARCHES - UCANSS 1/6 ACTUALITES Publication du nouveau guide sur la dématérialisation des marchés publics...3 D E F I N I T I O N Qu est-ce qu un plan de déplacements

Plus en détail

PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS

PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS 10 PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS L ACCÈS DES PME À LA COMMANDE PUBLIQUE L accès des PME à la commande publique est une priorité gouvernementale. C est également un des objectifs assigné

Plus en détail

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre»

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Dominique Veuillet Service Consommation et Prévention Web-conférence «Achats et restaurations responsables dans

Plus en détail

Plan National d Action pour des Achats Publics Durables P.N.A.A.P.D.

Plan National d Action pour des Achats Publics Durables P.N.A.A.P.D. Plan National d Action pour des Achats Publics Durables P.N.A.A.P.D. En guise d introduction - Un guide méthodologique plus qu un texte réglementaire - Une référence pour fédérer tous les efforts : ceux

Plus en détail

Les circuits courts en restauration collective

Les circuits courts en restauration collective Les circuits courts en restauration collective Anne Gauthier, chargée des marchés publics à la Chambre d Agriculture du Doubs-Territoire de Belfort et l EIE. Rappel des seuils de procédure-marchés de fournitures

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation 1 Pourquoi intégrer le développement durable dans les achats publics? 2 Zoom sur l article 6 de la directive efficacité énergétique 3 Les leviers pour intégrer le développement

Plus en détail

Le climat dans les marchés publics. 26 novembre 2015

Le climat dans les marchés publics. 26 novembre 2015 Le climat dans les marchés publics 26 novembre 2015 SOMMAIRE 1. Maximilien, Portail et réseau francilien des achats responsables 2. Les Groupes d études marchés publics 3. Le guide commande publique et

Plus en détail

Critère environnemental dans la réforme du Code des Marchés Publics

Critère environnemental dans la réforme du Code des Marchés Publics Critère environnemental dans la réforme du Code des Marchés Publics 2006 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir des Décrets n 2004-15 du 7 janvier 2004 et n 2006-975

Plus en détail

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix!

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix! Communiqué de presse 21 novembre 2011 Une étude CEDRE/Ifop 1 propose le regard croisé des consommateurs et des chefs d entreprises français sur le «Made in France» 72% des Français prêts à payer plus cher

Plus en détail

RHONE PLURIEL - 6 mai 2009 Marchés publics et développement durable. Commande publique socialement responsable : donner du sens à ses marchés

RHONE PLURIEL - 6 mai 2009 Marchés publics et développement durable. Commande publique socialement responsable : donner du sens à ses marchés RHONE PLURIEL - 6 mai 2009 Marchés publics et développement durable Commande publique socialement responsable : donner du sens à ses marchés Une action en Rhône-Alpes du Contrat sectoriel Économie sociale

Plus en détail

Acheter mieux, respecter l avenir

Acheter mieux, respecter l avenir Le guide de l achat éthique et responsable Acheter mieux, respecter l avenir c est Édito Depuis de nombreuses années, Villeurbanne EST HABITAT prend des engagements forts en matière de développement durable.

Plus en détail

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix!

72% des Français prêts à payer plus cher un produit fabriqué en France. Mais pas à n importe quel prix! Communiqué de presse 21 novembre 2011 Une étude CEDRE/Ifop 1 propose le regard croisé des consommateurs et des chefs d entreprises français sur le «Made in France» 72% des Français prêts à payer plus cher

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION

MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION VILLE DE MIOS Service Commande publique Place du XI novembre BP 13 33380 MIOS MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES RÈGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHÉ DE MAÎTRISE D ŒUVRE A PROCEDURE ADAPTEE EN

Plus en détail

Le Plan administration exemplaire du MEEDDM

Le Plan administration exemplaire du MEEDDM Réunion des correspondants régionaux et centraux du PAE (COPAE) La Défense le 30 novembre 2009 Le Plan administration exemplaire du MEEDDM ACTUALITÉS Achats et Commande Publique SG/SPSSI/PFDM2 Rémy RISSER

Plus en détail

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f.

Danielle Sarlet Secrétaire générale f.f. Le Plan de développement durable (PDD) du Service public de Wallonie (SPW), approuvé par le Comité stratégique fin 2011, représente l implication concrète de l administration face aux nombreux défis actuels

Plus en détail

responsable! 73% Entreprises, achetez 50% 69 % C est le moment d agir

responsable! 73% Entreprises, achetez 50% 69 % C est le moment d agir N 71 - Décembre 2013 - janvier 20014 73% des responsables achats affirment que la réduction des coûts reste leur priorité numéro 1 (-9 points par rapport à 2012). Source : enquête AgileBuyer-HEC C est

Plus en détail

Exposition Natura 2000 - conception graphique - fabrication et fourniture des panneaux. Cahier des charges

Exposition Natura 2000 - conception graphique - fabrication et fourniture des panneaux. Cahier des charges Exposition Natura 2000 - conception graphique - fabrication et fourniture des panneaux Cahier des charges MARCHÉ PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES Marché à procédure adaptée (art. 28 du code des marchés

Plus en détail

Travaux pour le réaménagement et l'extension d'un immeuble de bureaux 2 rue de la Jalotterie à Nantes

Travaux pour le réaménagement et l'extension d'un immeuble de bureaux 2 rue de la Jalotterie à Nantes AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Travaux pour le réaménagement et l'extension d'un immeuble de bureaux 2 rue de la Jalotterie à Nantes Marché de travaux IDENTIFICATION DE L'ORGANISME QUI PASSE LE MARCHE

Plus en détail

PORTANT ORGANISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS DE LA VILLE DE JARGEAU

PORTANT ORGANISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS DE LA VILLE DE JARGEAU PORTANT ORGANISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS DE LA VILLE DE JARGEAU Annexe de la délibération n 75-2015DEL du Conseil Municipal du 9 juillet 2015 PREAMBULE Issus de la transposition des directives

Plus en détail

LES LANGUES DE FRANCE ET LA SPHÈRE PUBLIQUE

LES LANGUES DE FRANCE ET LA SPHÈRE PUBLIQUE LES LANGUES DE FRANCE ET LA SPHÈRE PUBLIQUE par Giovanni FERRARI Universita della Calabria I-L INTERDICTION DE L USAGE DES LANGUES DE FRANCE DANS LA SPHÈRE PUBLIQUE: Article 2 de la Constitution: «La langue

Plus en détail

QUELQUES CLES POUR INTÉGRER LA CLAUSE INSERTION DANS NOS MARCHÉS PUBLICS

QUELQUES CLES POUR INTÉGRER LA CLAUSE INSERTION DANS NOS MARCHÉS PUBLICS ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE 22 février 2010 QUELQUES CLES POUR INTÉGRER LA CLAUSE INSERTION DANS NOS MARCHÉS PUBLICS 1 Gilles ROUCHY Adjoint à La Tour du Pin Daniel VITTE Président Association des

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2008-55.

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2008-55. CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT VS-R-2008-55 DE LA VILLE DE SAGUENAY DÉLÉGUANT CERTAINS POUVOIRS D AUTORISER DES DÉPENSES ET DE PASSER DES CONTRATS AVERTISSEMENT Le présent document constitue

Plus en détail

MONDIAL DE L AUTOMOBILE 2008 :

MONDIAL DE L AUTOMOBILE 2008 : MONDIAL DE L AUTOMOBILE 2008 : TOTALGAZ ET LE GPL CARBURANT DOSSIER DE PRESSE Contacts Presse Agence Profile Presse Muriel Droin - Marion Chanson Tél : 01 56 26 72 00 mdroin@profilepr.fr mchanson@profilepr.fr

Plus en détail

Le développement durable à Center Parcs LE SUJET COMPREND DEUX PARTIES

Le développement durable à Center Parcs LE SUJET COMPREND DEUX PARTIES Le développement durable à Center Parcs LE SUJET COMPREND DEUX PARTIES PAGES BARÈME INDICATIF Présentation du sujet 2 à 3 Dossier documentaire 3 à 8 Première partie 12 points Mission 1 Dossier documentaire

Plus en détail

Contrat de Performance Énergétique

Contrat de Performance Énergétique Contrat de Performance Énergétique ENEXEN ENEXEN est une StartUp luxembourgeoise qui a comme mission d accompagner ses clients, pour leur permettre de réduire la consommation d énergie et les émissions

Plus en détail

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans l organisation de l Energivie Summit en novembre 2016

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans l organisation de l Energivie Summit en novembre 2016 Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans l organisation de l Energivie Summit en novembre 2016 1. Contexte 1.1 Les Pôles de compétitivité Ce sont des structures, en général associatives,

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Une entreprise engagée dans la transition écologique L eau du robinet, pour une consommation responsable

Plus en détail

FICHE DE PROPOSITION

FICHE DE PROPOSITION GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT Groupe de travail n 5 : Construire une démocratie écologique : institutions et gouvernance. Pour l Atelier 5 FICHE DE PROPOSITION I. Intitulé de la mesure Méthode de mise en

Plus en détail

Charte d adhésion «Marché Public Simplifié»

Charte d adhésion «Marché Public Simplifié» Charte d adhésion «Marché Public Simplifié» Préambule Ce document traduit l engagement des parties à faciliter l accès des entreprises aux marchés publics, en œuvrant à la réduction des informations ou

Plus en détail

L accès des petites entreprises du bâtiment aux marchés publics

L accès des petites entreprises du bâtiment aux marchés publics L accès des petites entreprises du bâtiment aux marchés publics Intervention de Sabine BASILI pour l APDP, le 11 octobre 2010 - Palais du Luxembourg Quelques données économiques Il existe 362 000 petites

Plus en détail

Marchés publics & Développement durable

Marchés publics & Développement durable Avec liste de contrôle Ce qu il faut savoir Marchés publics & Développement durable www.igoeb.ch CIEM Cette brochure s adresse aux administrations publiques qui souhaitent s engager, par leurs politiques

Plus en détail

Règlement de la consultation (RC)

Règlement de la consultation (RC) Règlement de la consultation (RC) Objet :Service de gardiennage du siège de la MSA de la Corse CODE CPV : 79713000-5 Nature de mise en concurrence : procédure adaptée en application de l article 28 du

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR

ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR ECONOMIE D ENERGIE DES APPAREILS ELECTROMENAGERS : POURQUOI PAYER PLUS POUR CONSOMMER MOINS? ENQUETE ET PROPOSITIONS DE L UFC-QUE CHOISIR L enquête L UFC-Que Choisir vient de réaliser une enquête sur les

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MAIRIE DE COULOGNE DIRECTION DES MARCHES SERVICE DES MARCHES 62137 COULOGNE Tél: 03 21 36 92 80 MODIFICATION DU SYSTEME D ALARME INCENDIE ET POSE D UN LIMITATEUR DE BRUIT A LA

Plus en détail

Formation 2011. Manager le développement durable à l hôpital

Formation 2011. Manager le développement durable à l hôpital Formation 2011 Manager le développement durable à l hôpital Édito La mise en œuvre du développement durable dans les établissements de santé est aujourd hui une réalité et la légitimité des chantiers ouverts

Plus en détail

Pourquoi les PME se lanceraient-elles dans le management gaz à effet de serre?

Pourquoi les PME se lanceraient-elles dans le management gaz à effet de serre? Pourquoi les PME se lanceraient-elles dans le management gaz à effet de serre? Présentation Verteego CleanTuesday / IT for Green pour les PME àplanète PME Mardi 15 juin 2010 Olivier JOUSSELIN Verteego

Plus en détail

Renforcement de l'exemplarité communale notamment en matière de politique d'achats

Renforcement de l'exemplarité communale notamment en matière de politique d'achats Expérience de la commune d'anderlecht Marchés publics durables Axe d'amélioration n 1 de l'agenda 21: Renforcement de l'exemplarité communale notamment en matière de politique d'achats Plan d'actions Agenda

Plus en détail

ACHAT D UNE VOITURE DE TOURISME. Règlement de Consultation (R.C.)

ACHAT D UNE VOITURE DE TOURISME. Règlement de Consultation (R.C.) PROCEDURE ADAPTEE (article 28 du Code des Marchés Publics) AVRIL 2011 ACHAT D UNE VOITURE DE TOURISME Règlement de Consultation (R.C.) R.C. Page 2/5 Pouvoir adjudicateur COMMUNE DE JACOU Représentant du

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet 1. Contexte 1.1 Les Pôles de compétitivité Ce sont des structures, en général associatives, mises

Plus en détail

MODULE L ACHAT PUBLIC DURABLE

MODULE L ACHAT PUBLIC DURABLE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ENERGIE MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Institut de formation de l environnement DISPOSITIF NATIONAL DE FORMATION A L ECO-RESPONSABILITE

Plus en détail

Préambule CHARTE DEONTOLOGIQUE

Préambule CHARTE DEONTOLOGIQUE Préambule Le secteur des Technologies de l Information et de la Communication (T.I.C.) est souvent mal connu par les entreprises et les organisations susceptibles de les utiliser. Cette méconnaissance

Plus en détail

quels partenariats possibles? www.iae-aquitaine.org

quels partenariats possibles? www.iae-aquitaine.org IAE et entreprises : quels partenariats possibles? www.iae-aquitaine.org Les SIAE, partenaires de votre politique RH Vous recherchez des compétences et des profils pour vos besoins en recrutement Collaborer

Plus en détail

La simplification du dossier de candidature

La simplification du dossier de candidature FICHE 20 La simplification du dossier de candidature Pour de nombreux opérateurs économiques, la constitution des dossiers de candidature est trop complexe et coûteuse du fait du nombre des documents à

Plus en détail

Quels critères pour un vêtement durable? Labels et outils de contrôle. CHAMPON Léa écoconso et CRABBE Carole achact 20 novembre / Bouge

Quels critères pour un vêtement durable? Labels et outils de contrôle. CHAMPON Léa écoconso et CRABBE Carole achact 20 novembre / Bouge Quels critères pour un vêtement durable? Labels et outils de contrôle CHAMPON Léa écoconso et CRABBE Carole achact 20 novembre / Bouge Acheter responsable, moins et mieux! Améliorer la «performance achats»

Plus en détail

Cahier 1. Acheter équitable ou socialement responsable

Cahier 1. Acheter équitable ou socialement responsable Cahier 1. Acheter équitable ou socialement responsable 1.1. Commerce équitable Oxfam Magasins du monde 1.2. Achats socialement responsables de vêtements de travail achact Action Consommateurs Travailleurs

Plus en détail

Consommation et alimentation responsable. 17 novembre 2010 à l Agora

Consommation et alimentation responsable. 17 novembre 2010 à l Agora 5 e RDV Citoyen Consommation et alimentation responsable 17 novembre 2010 à l Agora Les marchés publics de la ville de Nanterre Mme Ghislaine JUBLIN Responsable du service achats - approvisionnements Sommaire

Plus en détail

Rénovation du bâtiment communal 17 rue de Lyon à Fegersheim REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.)

Rénovation du bâtiment communal 17 rue de Lyon à Fegersheim REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) Rénovation du bâtiment communal 17 rue de Lyon à Fegersheim REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) Pouvoirs adjudicateurs : COMMUNE DE FEGERSHEIM et HABITATION MODERNE représentée dans la présente consultation

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document:

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document: COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 22.4.2015 SWD(2015) 88 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT accompagnant le document: Rapport de la Commission au Parlement

Plus en détail

Les audits énergétique : une approche pédagogique

Les audits énergétique : une approche pédagogique Les audits énergétique : une approche pédagogique Journée information «Les changements climatiques et la gestion énergétique : mon école dans l ère de Kyoto» 12 mars 2009 Sommaire I. Projets et principes

Plus en détail

La performance responsable au cœur de votre stratégie

La performance responsable au cœur de votre stratégie La performance responsable au cœur de votre stratégie Vigeo Enterprise Vigeo Enterprise est le cabinet d audit et de conseil de Vigeo spécialisé dans la responsabilité sociale des entreprises Vigeo Enterprise

Plus en détail

LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR»

LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR» LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR» Les bâtiments existants Ils sont très hétérogènes. Ils émettent dans leur ensemble 25% des émissions françaises de gaz

Plus en détail

dans les démarches Journée de sensibilisation TEDDIF 3 mai 2007 ASIEM

dans les démarches Journée de sensibilisation TEDDIF 3 mai 2007 ASIEM La gestion de projet dans les démarches d achats responsables pour les collectivités Journée de sensibilisation TEDDIF 3 mai 2007 ASIEM Eléments de méthode pour la conduite de projets d achats responsables

Plus en détail

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables

DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE. Ensemble, agissons pour des achats responsables DIRECTION DES ACHATS RESPONSABILITÉ SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE Ensemble, agissons pour des achats responsables CONVICTIONS De l intention à l action systématique André SÉPANIAK Directeur des achats Le

Plus en détail

NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 - N.E.A. 2 Figueira Da Foz Portugal 23 février 2010 Commission Environnement

NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 - N.E.A. 2 Figueira Da Foz Portugal 23 février 2010 Commission Environnement NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 - N.E.A. 2 Figueira Da Foz Portugal 23 février 2010 Commission Environnement La certification environnementale portuaire : Analyse de L Association des Ports de Plaisance de

Plus en détail

Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire

Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire Politique d approvisionnement responsable du développement économique communautaire Préambule Les différentes CDEC (Corporations de développement économique communautaire) ont pour mission le développement

Plus en détail

Compte rendu Capucine LECLERCQ 25/02/2014

Compte rendu Capucine LECLERCQ 25/02/2014 Compte rendu Plateforme Climat n 8 Ouverture du marché de l énergie Compte rendu Capucine LECLERCQ 25/02/2014 La réglementation impose l ouverture à la concurrence des marchés de l énergie (gaz et électricité)

Plus en détail

Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL

Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL domino staff domino assist m domino federhis domino polska domino helvetia domino holland hc resources Objet : Renouvellement de notre engagement et soutien aux dix principes du PACTE MONDIAL Cher Secrétaire

Plus en détail

FICHE N 12 La diffusion d une trame de mémoire technique

FICHE N 12 La diffusion d une trame de mémoire technique FICHE N 12 La diffusion d une trame de mémoire technique OBJECTIF L objectif est de conduire et guider les entreprises dans l élaboration de leur réponse à la consultation, de manière à faciliter ultérieurement

Plus en détail

Droit des marchés publics

Droit des marchés publics série 1 - champ D application Du code Des marchés publics et principes fondamentaux 1. la notion de La MarChÉ notion de public marché public Le Code des marchés publics de 2006 distingue, en les intégrant

Plus en détail

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles La STIB Sur les rails du développement durable www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Le développement durable occupe une place prépondérante dans le domaine des transports publics.

Plus en détail

Dossier de presse. Lancement de l expertise

Dossier de presse. Lancement de l expertise Dossier de presse Lancement de l expertise SOMMAIRE Fiche n 1 Présentation de l expertise éco...m Fiche n 2 Pourquoi créer une expertise? Fichier n 3 La formation éco m Fiche n 4 Sensibilisation et implication

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42 COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTREVEL EN BRESSE Place de la Résistance BP 69 01340 MONTREVEL EN BRESSE Tél: 04 74 25 68 98 Fax : 04 74 30 85 42 REGLEMENT INTERIEUR DES PROCEDURES ADAPTEES Article 28 du Code

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

Plan national d'action pour les achats publics durables

Plan national d'action pour les achats publics durables RAPPORT Commissariat général au développement durable Juin 2014 Plan national d'action pour les achats publics durables 2014-2020 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

PRESTATIONS DE LOCATION DE SALLES, RESTAURATION, HEBERGEMENT,

PRESTATIONS DE LOCATION DE SALLES, RESTAURATION, HEBERGEMENT, PRESTATIONS DE LOCATION DE SALLES, RESTAURATION, HEBERGEMENT, TRANSPORT, ANIMATION Date et heure limites de réception des offres Jeudi 3 novembre 2011 au plus tard 16H00. I - Objet et étendue de la consultation

Plus en détail

Document confidentiel Propriété exclusive d ARTE France

Document confidentiel Propriété exclusive d ARTE France Prestation d accueil physique et téléphonique Avis de marché n 2010-122790 Acte d engagement Lot 2 Prestation accueil physique et téléphonique ARTE France Développement SOMMAIRE 1. IDENTIFIANTS... 3 2.

Plus en détail

Travaux de maintenance Remplacement de menuiseries extérieures, sécurisation électrique et réfection de halls (Crucy et Boissière 170)

Travaux de maintenance Remplacement de menuiseries extérieures, sécurisation électrique et réfection de halls (Crucy et Boissière 170) AVIS D'APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Travaux de maintenance Remplacement de menuiseries extérieures, sécurisation électrique et réfection de halls (Crucy et Boissière 170) Marché de travaux IDENTIFICATION

Plus en détail

en restauration collective

en restauration collective Bilan des 3 journées de travail sur l approvisionnement responsable en restauration collective Pays de la Loire Midi-Pyrénées Picardie Claire laffargue En collaboration avec : En collaboration avec : Journées

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

Atelier de travail du 16 juin 2011 «Fournitures de bureau et accessoires responsables»

Atelier de travail du 16 juin 2011 «Fournitures de bureau et accessoires responsables» Atelier de travail du 16 juin 2011 «Fournitures de bureau et accessoires responsables» L atelier de travail du 16 juin 2011 fait suite à un premier atelier de travail organisé en 2010 dans le cadre du

Plus en détail

Charte développement durable

Charte développement durable Charte développement durable Préambule Professionnels de la gestion des risques, acteurs de la préparation de l avenir et du développement économique, les assureurs sont étroitement intégrés à tous les

Plus en détail

Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts

Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts Les atouts DD dans les entreprises d espaces verts Présentation: Audrey Bulidon Lyon, le 23 novembre 2011 Marchés publics et DD Etapes Définition des besoins Moyens et méthodes Obligation juridique de

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

LES REPONSES DES CANDIDATS

LES REPONSES DES CANDIDATS Lyon - 22 mars 2007 DECHETS ET ENERGIE LES REPONSES DES CANDIDATS AUX COLLECTIVITES TERRITORIALES AMORCE, association nationale des collectivités et des professionnels pour la gestion des déchets et de

Plus en détail

RESEAU DES ECO-ENTREPRISES D ALSACE

RESEAU DES ECO-ENTREPRISES D ALSACE RESEAU DES ECO-ENTREPRISES D ALSACE Convention d objectifs et de partenariat 2012-2014 SOMMAIRE Pages Convention d objectifs et de partenariats 3 Annexe 1 : Plan d actions 2012-2014 10 Annexe 2 : Charte

Plus en détail

Initiatives pour développer l achat public auprès des entreprises collectives

Initiatives pour développer l achat public auprès des entreprises collectives Initiatives pour développer l achat public auprès des entreprises collectives 1 Ce document a été réalisé par la Direction du développement régional et de l économie sociale du ministère des Affaires municipales,

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Energies renouvelables et efficacité énergétique de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague

Plus en détail

Commune de CALVISSON (Gard)

Commune de CALVISSON (Gard) Commune de CALVISSON (Gard) REGLEMENT DE LA CONSULTATION Avec possibilité de négociation Contrats d'assurance pour la commune de Calvisson Date et heure limite de réception des offres : 20 août 2015 à

Plus en détail

Système de Management Environnemental ISO 14001

Système de Management Environnemental ISO 14001 !"#$%&"'()!$*)*$#+"%$*)&$%,("-.$*))! "#$%!&'%('%)*%++%&+!,-.%!&'%('%)*%++%&/! 012345106715894:;107712170%?2! Affaire suivie par Eric MAJEWSKI, Directeur des Services Techniques, Responsable

Plus en détail

Plateforme Climat n 8: L ouverture des marchés de l énergie. Quels enjeux et quels impacts pour les collectivités?

Plateforme Climat n 8: L ouverture des marchés de l énergie. Quels enjeux et quels impacts pour les collectivités? Plateforme Climat n 8: L ouverture des marchés de l énergie Quels enjeux et quels impacts pour les collectivités? SOMMAIRE 1. L état des lieux du marché actuel de l énergie. 2. Le cadre réglementaire :

Plus en détail

ctivateur d ffaires Franchisés & Investisseurs

ctivateur d ffaires Franchisés & Investisseurs ctivateur d ttractivité d un réseau en mouvement Une nouvelle direction n En 2015, AKENA hôtels se réinvente. L arrivée d une nouvelle direction impulse un nouveau projet d entreprise, avec la mise en

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Commune de BESNE Place de L Eglise 44160 BESNE REHABILITATION POUR LA CREATION D UNE MAISON DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ Date et heure limites de réception des offres JEUDI 18

Plus en détail

AGENDA. La charte de l achat public durable

AGENDA. La charte de l achat public durable AGENDA La charte de l achat public durable 1 ACHAT PUBLIC DURABLE 21 AGENDA L Agglomération de Montpellier aux avant-postes 4 Nos 8 engagements 6 1. Moins 20% d énergie consommée d ici 2015 dans les bâtiments

Plus en détail

LA CCMOSS VOUS INFORME Bulletin N 5

LA CCMOSS VOUS INFORME Bulletin N 5 LA CCMOSS VOUS INFORME Bulletin N 5 NOUVELLES DISPOSITIONS DU CODE DES MARCHES PUBLICS Fin décembre 2008, plusieurs décrets sont venus modifier les dispositions du Code des marchés Publics : - Décret 2008-1334

Plus en détail

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée 1- Identification de l organisme qui passe le marché :

Plus en détail

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014 Effets de l initiative populaire «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» sur diverses catégories de ménages dont le comportement écologique varie Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer

Plus en détail

LABEL ORIENTATION POUR TOUS

LABEL ORIENTATION POUR TOUS REGION AUVERGNE LABEL ORIENTATION POUR TOUS Raison sociale et adresse des organismes partenaires : Nom et coordonnées du responsable de la coordination : Date d'envoi du dossier : SERVICE PUBLIC DE L ORIENTATION

Plus en détail

CHARTE RSE DES FOURNISSEURS. Engagements attendus des Fournisseurs de BNP Paribas en matière de responsabilité sociale et environnementale

CHARTE RSE DES FOURNISSEURS. Engagements attendus des Fournisseurs de BNP Paribas en matière de responsabilité sociale et environnementale Charte CHARTE RSE DES FOURNISSEURS Engagements attendus des Fournisseurs de BNP Paribas en matière de responsabilité sociale et environnementale En adhérant au Pacte Mondial des Nations Unies (Global Compact

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C) MAIRIE DE FENOUILLET Département de la Haute Garonne FOURNITURES DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C) MAIRIE DE FENOUILLET Département de la Haute Garonne FOURNITURES DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C) Maître de l ouvrage : MAIRIE DE FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : FOURNITURES DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN Date

Plus en détail

Il n'est pas nécessaire de vendre des voitures électriques ou des voitures à très faibles émissions de carbone pour atteindre l'objectif de 95 g/km.

Il n'est pas nécessaire de vendre des voitures électriques ou des voitures à très faibles émissions de carbone pour atteindre l'objectif de 95 g/km. Novembre 2012 Briefing Note Véhicules à très faibles émissions de carbone et super crédits Contexte En 2009, l'ue a instauré des normes contraignantes pour la performance des véhicules particuliers neufs:

Plus en détail

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Table ronde Tourisme Durable ROCHEFORT le 4 mai 2010 Muriel LUZU 2 LE GROUPE AFNOR Groupe international de services organisé autour de 4 grands domaines

Plus en détail

N 24 avril 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/7

N 24 avril 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/7 N 24 avril 2015 Secrétariat de la CCMOSS 1/7 ACTUALITES Publication d un «mode d emploi sur les achats socialement responsables»..... 3 D E F I N I T I O N Qu est-ce que le système de management environnemental

Plus en détail

Maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Un grand programme de rénovation. Octobre 2012

Maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Un grand programme de rénovation. Octobre 2012 Maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Un grand programme de rénovation Octobre 2012 Messages clés Ciblage et diagnostic Incitations, aides, financement Organisation des filières Maîtrise

Plus en détail