ANF Becquerel Assurance qualité Normalisation.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANF Becquerel Assurance qualité Normalisation. http://reseau-becquerel.in2p3.fr"

Transcription

1 ANF Becquerel Assurance qualité Normalisation

2 P. 2 Un peu d histoire

3 Le code Hammourabi (-2150) «Si un maçon construit une maison et que celle-ci s écrase et tue ses habitants, le maçon devra être tué» C est une action corrective vis-à-vis de la satisfaction de la qualité d usage

4 Les pratiques des phéniciens (- 1200/-300) «Quand les non-conformités devenaient répétitives, les inspecteurs éliminaient toute possibilité de reproduction des défauts en coupant la main des auteurs» Encore une action corrective pour éviter le renouvellement des non-conformités

5 La première procédure formalisée (- 1450) Découverte dans la tombe de Reck-Mi-Re à Thèbe : Le document montre comment un inspecteur égyptien peut vérifier la géométrie d un bloc de pierre Procédure écrite = moyen de transmettre des informations sur la façon de faire

6 Rapport de Colbert du 03/08/1664 «Si nos fabriques imposent à force de soin, la qualité supérieure de nos produits, les étrangers trouveront avantage à se fournir en France et leur argent affluera dans le royaume» Un concept toujours d actualité

7 Vers 1800: le début de l industrialisation Le machinisme, suite aux application de la machine à vapeur, commence en Grande Bretagne, à conquérir les manufactures de coton puis les autres secteurs de production. La recherche de productivité conduit à fabriquer des pièces de rechange et l intrechangeabilité implique une production de qualité régulière

8 XX ème siècle (40-50) : contrôle de la qualité en fin de production Les vérifications des produits sont effectuées par une fonction «contrôle» séparée de la chaine de production, sans responsabilité dans l obtention de la qualité. Les contrôles ne font que constater la nécessité de retouche ou de rebut Concept valide dans l après guerre avec la nécessité de produire beaucoup (demande > offre) mais des limites : altère la productivité, n agit pas sur les cause des NC, dépense de tri perte retrait déclassement

9 XX ème siècle (60-70 ): Apparition de l Assurance Qualité On cherchera à limiter les nonconformités en fin de production par une anticipation sur les causes possibles. On cherche à associer les opérateurs pour : - définir les moyens qui permettront d obtenir un produit «bon du premier coup» - effectuer l auto-contrôle qui limitera le contrôle final Responsabilisation du personnel dans l obtention et la preuve de la qualité

10 De nos jours : Ouverture vers la qualité total On cherche non seulement à produire des produits conformes à la demande mais au meilleur coût de production avec la satisfaction de toutes les parties prenantes. C est un concept de management : chaque dysfonctionnement est une opportunité d amélioration gérée par le système qualité (droit à l erreur)

11 P. 11 Normes

12 Définitions Document de référence Établi par consensus entre l ensemble des parties prenantes d un marché ou d un secteur d activité Application volontaire a priori Fournit des caractéristiques, des techniques et des méthodes de fabrication, d analyse ou d essais qui peuvent s appliquer à un produit, une activité Approuvé par un organisme reconnu Champ d application défini

13 Les systèmes normatifs dans le monde Instituts nationaux Normes françaises (NF) par l AFNOR Normes anglaises (BS) par le British Standards Institute Normes allemandes (DIN), Instituts européens Normes européennes (EN) reprises obligatoirement dans les systèmes nationaux (NF EN) Instituts internationaux Normes internationales reprises volontairement dans les systèmes nationaux (NF ISO) ou européens (NF EN ISO)

14 A quoi sert une norme définit un langage commun entre les acteurs économiques facilite les échanges commerciaux LA NORME définit le niveau de qualité, de sécurité, de compatibilité des produits, services et pratiques

15 Les différents types de normes

16 Norme et réglementation normes rendues obligatoires par la réglementation normes conférant une présomption de conformité à la réglementation (marquage CE) N.B. : 1% des normes sont d application obligatoire

17 Décrypter les indices NF EN ISO ( ), NF E Date de publication Indice de classement N.B. : L indice de classement correspond à l ancienne classification des normes françaises par classes et sous-classes. Il est mentionné à titre indicatif sur les normes françaises reproduisant intégralement les normes européennes ou internationales Compléments : Pr : Projet XP : norme expérimentale Autres types de doc gérés par l AFNOR : FD : Fascicule de Documentation FD S (novembre 2002) «Lignes directrices pour la mise en œuvre d'un système qualité dans un établissement de santé» BP (bonnes pratiques), GA (guides d application), etc

18 Quelques normes dans le domaine de la mesure de la radioactivité P. 18 Qualité Dosimétrie Bio-indicateurs Sols Eaux Air Déchets Métrologie Pour les membres du réseau : accès

19 Qualité Référence officielle Date de publication Titre français P. 19 NF EN ISO NF EN ISO Lignes directrices pour l'audit des systèmes de management Systèmes de management de la qualité - Exigences NF EN ISO Gestion des performances durables d'un organisme - Approche de management par la qualité NF EN ISO/CEI Critères généraux pour le fonctionnement des différents types d'organismes procédant à l'inspection NF EN ISO/CEI Évaluation de la conformité - Exigences pour le fonctionnement de différents types d'organismes procédant à l'inspection NF EN ISO/CEI Exigences générales concernant la compétence des laboratoires d'étalonnages et d'essais

20 Métrologie P. 20 Référence officielle Date de publication NF EN ISO NF ISO NF ISO NF ISO NF ISO NF ISO Titre français Systèmes de management de la mesure - Exigences pour les processus et les équipements de mesure Détermination des limites caractéristiques (seuil de décision, limite de détection et extrémités de l'intervalle de confiance) pour mesurages de rayonnements ionisants - Principes fondamentaux et applications Application de la statistique - Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure - Partie 1 : principes généraux et définitions. Application de la statistique - Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure - Partie 2 : méthode de base pour la détermination de la répétabilité et de la reproductibilité d'une méthode de mesure normalisée Application de la statistique - Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure - Partie 3 : mesures intermédiaires de la fidélité d'une méthode de mesure normalisée Application de la statistique - Exactitude (justesse et fidélité) des résultats et méthodes de mesure - Partie 4 : méthodes de base pour la détermination de la justesse d'une méthode de mesure normalisée.

21 Dosimétrie Référence officielle Date de publication Titre français NF EN Instrumentation pour la radioprotection - Instruments pour la mesure et/ou la surveillance de l'équivalent de dose (ou du débit d'équivalent de dose) ambiant et/ou directionnel pour les rayonnements bêta, X et gamma NF EN Instrumentation pour la radioprotection - Mesure des équivalents de dose individuels Hp(10) et Hp(0,07) pour les rayonnements X, gamma, neutron et bêta - Appareils de mesure à lecture directe de l'équivalent de dose individuel NF EN Instrumentation pour la radioprotection - Mesure des équivalents de dose individuels Hp(10) et Hp(0,07) pour les rayonnements X, gamma, neutron et bêta - Appareils de mesure à lecture directe et moniteurs de l'équivalent de dose individuel NF EN Instrumentation pour la radioprotection - Systèmes dosimétriques intégrés passifs pour la surveillance de l'environnement et de l'individu - Partie 1 : caractéristiques générales et exigences de fonctionnement NF ISO Énergie nucléaire - Radioprotection - Dosimètres individuels thermoluminescents pour yeux et extrémités NF ISO Radioprotection - Recommandations relatives au traitement des écarts entre systèmes dosimétriques individuels utilisés en parallèle NF ISO Rayonnement X et gamma de référence pour l'étalonnage des dosimètres et des débitmètres, et pour la détermination de leur réponse en fonction de l'énergie des photons - Partie 1 : caractéristiques des rayonnements et méthodes de production. NF ISO Rayonnement X et gamma de référence pour l'étalonnage des dosimètres et des débitmètres, et pour la détermination de leur réponse en fonction de l'énergie des photons - Partie 2 : dosimétrie pour la radioprotection dans les gammes d'énergie de 8 kev à 1,3 MeV et de 4MeV à 9 MeV NF ISO Rayonnement X et gamma de référence pour l'étalonnage des dosimètres et des débitmètres et pour la détermination de leur réponse en fonction de l'énergie des photons - Partie 3 : étalonnage des dosimètres de zone (ou d'ambiance) et individuels et mesurage de leur réponse en fonction de l'énergie et de l'angle d'incidence NF ISO Rayonnements X et gamma de référence pour l'étalonnage des dosimètres et des débitmètres et pour la détermination de leur réponse en fonction de l'énergie des photons de zone - Partie 4 : étalonnage des dosimètres de zone (ou d'ambiance) et individuels dans des champs de référence X de faible énergie NF ISO Énergie nucléaire - Rayonnements bêta de référence - Partie 3 : étalonnage des dosimètres individuels et des dosimètres de zone et détermination de leur réponse en fonction de l'énergie et de l'angle d'incidence du rayonnement bêta NF ISO Rayonnements neutroniques de référence - Partie 1 : caractéristiques et méthodes de production NF ISO Rayonnements neutroniques de référence - Partie 2 : concepts d'étalonnage des dispositifs de radioprotection en relation avec les grandeurs fondamentales caractérisant le champ de rayonnement NF ISO Rayonnements neutroniques de référence - Partie 3 : étalonnage des dosimètres de zone (ou d'ambiance) et individuels et détermination de leur réponse en fonction de l'énergie et de l'angle d'incidence des neutrons P. 21

22 Référence officielle Date de publication Titre français NF ISO Air Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Air : radon Partie 1 : origine du radon et de ses descendants à vie courte, et méthodes de mesure associées NF ISO NF ISO P. 22 NF ISO Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Air : radon Partie 2 : méthode de mesure intégrée pour la détermination de l'énergie alpha potentielle volumique moyenne de ses descendants à vie courte Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Air : radon Partie 3 : méthode de mesure ponctuelle de l'énergie alpha potentielle volumique de ses descendants à vie courte Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Air : radon Partie 4 : méthode de mesure intégrée pour la détermination de l'activité volumique moyenne du radon avec un prélèvement passif et une analyse en différé NF ISO Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Air : radon Partie 5 : méthode de mesure en continu de l'activité volumique NF ISO Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Air : radon Partie 6 : méthode de mesure ponctuelle de l'activité volumique NF ISO NF ISO Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Air : radon Partie 7 : méthode d'estimation du flux surfacique d'exhalation par la méthode d'accumulation Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Air : radon Partie 8 : méthodologies appliquées aux investigations initiales et complémentaires dans les bâtiments NF M NF M NF M NF M NF M NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement-air - Détermination par scintillation liquide de l'activité volumique du tritium atmosphérique prélevé par la technique de barbotage de l'air dans l'eau Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Air - Détermination de l'activité volumique des iodes atmosphériques Énergie nucléaire - Mesures de la radioactivité dans l'environnement - Air - Prélèvement d'aérosols en vue de la mesure de la radioactivité dans l'environnement Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement-air - Collecte des dépôts atmosphériques au sol et détermination de l'activité des dépôts atmosphériques au sol Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Air - Le radon 222 dans les cavités et ouvrages souterrains : méthodologie appliquée au dépistage Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Partie 1 : guide du mesurage de l'activité volumique de l'air en C14 à partir d'un prélèvement atmosphérique NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans les effluents gazeux - Détermination de l'activité du tritium et du carbone 14 dans les effluents et rejets gazeux - Partie 0 : calcul des activités rejetées en tritium ou en carbone 14 NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans les effluents gazeux - Détermination de l'activité du tritium et du carbone 14 dans les effluents et rejets gazeux - Partie 1 : échantillonnage du tritium et du carbone 14 dans les effluents gazeux NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans les effluents gazeux - Détermination de l'activité du tritium et du carbone 14 dans les effluents et rejets gazeux - Partie 2 : détermination de l'activité du tritium dans la solution de piégeage des effluents ou rejets d'effluents gazeux échantillonnés par la technique de barbotage NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans les effluents gazeux - Détermination de l'activité du tritium et du carbone 14 dans les effluents et rejets gazeux - Partie 3 : détermination de l'activité du carbone 14 dans les milieux de piégeage des effluents ou rejet d'effluents gazeux échantillonnés par la technique de barbotage et de tamis moléculaire

23 Référence officielle Date de publication NF M Titre français Biologique Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Bioindicateurs - Partie 0 : principes généraux P. 23 NF M NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Bioindicateurs - Partie 1 : guide général pour l'établissement des programmes d'échantillonnage Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Bioindicateurs - Partie 2 : guide général sur les techniques d'échantillonnage NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement. Bioindicateurs - Partie 3 : guide général pour la conservation et la manipulation des échantillons. NF M NF M NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement. Bioindicateurs - Partie 4 : guide général pour la préparation des échantillons. Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Bioindicateurs - Partie 5 : guide général pour l'échantillonnage d'indicateurs biologiques du milieu terrestre Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement-bioindicateurs - Partie 6 : guide général pour l'échantillonnage d'indicateurs biologiques du milieu dulçaquicole. NF M NF M NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement. Bioindicateurs - Partie 7 : guide général pour l'échantillonnage d'indicateurs biologiques du milieu marin. Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Bioindicateurs - Partie 8 : glossaire Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Partie 2 : mesurage de l'activité du carbone 14 par scintillation liquide dans les matrices carbonées de l'environnement

24 Eau Référence Date Titre NF ISO Qualité de l'eau - Détermination de l'activité volumique des radionucléides - Méthode par spectrométrie gamma à haute résolution NF ISO Qualité de l'eau - Mesurage des activités alpha globale et bêta globale des eaux non salines - Méthode par dépôt d'une source fine NF ISO Qualité de l'eau - Strontium 90 et strontium 89 - Méthodes d.essai par comptage des scintillations en milieu liquide ou par comptage proportionnel NF ISO Qualité de l'eau - Mesurage de l'activité du polonium 210 dans l'eau par spectrométrie alpha NF ISO Qualité de l'eau - Détermination de l'activité volumique du carbone 14 - Méthode par comptage des scintillations en milieu liquide NF ISO Qualité de l'eau - Plomb Méthode d'essai par comptage des scintillations en milieu liquide NF ISO Qualité de l'eau - Radon Partie 1 : principes généraux NF ISO Qualité de l'eau - Radon Partie 2 : méthode d'essai par spectrométrie gamma NF ISO Qualité de l'eau - Radon Partie 3 : méthode d'essai par émanométrie NF ISO Qualité de l'eau - Radium Partie 1 : méthode d'essai par comptage des scintillations en milieu liquide NF ISO Qualité de l'eau - Radium Partie 2 : méthode par émanométrie NF ISO Qualité de l'eau - Isotopes de l'uranium - Méthode d'essai par spectrométrie alpha NF ISO Qualité de l'eau - Détermination de l'activité volumique du tritium - Méthode par comptage des scintillations en milieu liquide NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Eau - Partie 3 : mesurage de l'activité des émetteurs Bêta par scintillation liquide - Cas particulier de la présence simultanée du tritium et du carbone 14 NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Eau - Mesurage de l'activité du radium 226 dans l'eau NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Eau - Partie 2 : mesurage de l'activité du radium 226 dans l'eau - Méthode par coprécipitation et spectrométrie gamma NF M Énergie nucléaire - Mesurage de l'activité des transuraniens (Pu, Am, Cm, Np) par spectrométrie alpha dans l'eau - Partie 1 : généralités NF M Énergie nucléaire - Mesurage de l'activité des transuraniens (Pu, Am, Cm) par spectrométrie alpha dans l'eau - Partie 2 : séparation des radionucléides à mesurer par l'utilisation de résines anioniques, cationiques et par chromatographie d'extraction NF M Énergie nucléaire - Mesurage de l'activité des transuraniens (Pu, Am, Cm, Np) par spectrométrie alpha dans l'eau - Partie 3 : séparation des radionucléides à mesurer par l'utilisation de résines par chromatographie d'extraction (petits volumes) NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Eaux - Partie 1 : mesurage de la concentration de l'uranium dans l'eau par fluorimétrie NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Eaux - Partie 2 : mesurage de la concentration de l'uranium dans l'eau par spectroscopie d'émission atomique avec plasma couplé par induction NF M Energie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Eau - Partie 3 : mesurage de la concentration de l'uranium dans l'eau par scintillation liquide alpha NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Eau - Partie 4 : mesurage de l'uranium dans l'eau par spectrométrie de masse avec plasma couplé par induction NF M Énergie nucléaire - Mesure de la radioactivité dans l'environnement - Eau - Mesurage de l'activité en plomb 210 dans l'eau par spectrométrie gamma PR NF ISO Qualité de l'eau - Radon Partie 4 : méthode d'essai par comptage des scintillations en milieu liquide à deux phases

25 Sols Référence officielle Date de publication Titre français P. 25 NF ISO Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Sol - Partie 1 : lignes directrices générales et définitions NF ISO Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Sol - Partie 2 : lignes directrices our la sélection de la stratégie d'échantillonnage, l'échantillonnage et le prétraitement des échantillons NF ISO Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Sol - Partie 3 : mesurages des radionucléides émetteurs gamma NF ISO Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Sol - Partie 4 : mesurage des isotopes du plutonium (plutonium 238 et plutonium ) par spectrométrie alpha NF ISO NF ISO NF ISO Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Sol - Partie 5 : mesurage du strontium 90 Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Sol - Partie 6 : mesurage des activités alpha globale et bêta globale Mesurage de la radioactivité dans l'environnement - Sol - Partie 7 : mesurage in situ des radionucléides émetteurs gamma

26 Déchets P. 26 Référence officielle Date de publication Titre français NF M Énergie nucléaire - Technologie du cycle du combustible nucléaire - Déchets - Détermination de l'activité du fer 55 dans les effluents et déchets par scintillation liquide, après séparation chimique préalable NF M Energie nucléaire - Technologie du cycle du combustible - Déchets - Détermination de l'activité du plutonium 241 dans les effluents et déchets après séparation chimique préalable NF M Énergie nucléaire - Technologie du combustible nucléaire - Détermination de l'activité du chlore 36 dans les effluents et déchets par scintillation liquide

27 P. 27 Qualité

28 Vocabulaire - NF EN ISO 9000 (01/10/05) Qualité : Aptitude d un ensemble de caractéristiques intrinsèques à satisfaire des exigences Assurance de la Qualité : Partie du management de la qualité visant à donner confiance en ce que les exigences pour la qualité sont satisfaites Système de management de la qualité: Ensemble d éléments corrélés permettant d établir une politique et d atteindre des objectifs en matière de qualité NB : Sécurité, Environnement font également l objet de SM qui peut intégrer les 3 volets (QSE) Projet : Processus unique qui consiste en un ensemble d activités coordonnées et maîtrisées comportant des dates de début et de fin entrepris dans le but d atteindre un objectif conforme à des exigences, incluant les contraintes de délais, de coût et de ressources (on y reviendra) Procédure : Manière spécifiée d effectuer une tâche ou une processus Processus : Ensemble d activités corrélées ou interactives qui transforment des éléments d entrée en éléments de sortie

29 Normes organisationnelles NF EN ISO 9001 ( ) «Systèmes de management de la qualité» (projet de révision en cours) Assurance de la qualité organisationnelle NB : NF EN ( ) «Services de santé Systèmes de management de la qualité Exigences selon l'en ISO 9001:2008» Certification : AFAQ, TUVCert, BVQI NF EN ISO/CEI ( ) «Prescriptions générales concernant la compétence des laboratoires d'étalonnages et d'essais» Assurance de la qualité organisationnelle (ie 9001 incluse dans 17025) mais TECHNIQUE en plus : Personnel, Installations et conditions ambiantes, Méthodes d'essai et d'étalonnage et validation des méthodes, Équipement, Traçabilité du mesurage, Échantillonnage, Manutention des objets d'essai et d'étalonnage, Assurer la qualité des résultats d'essai et d'étalonnage, Rapport sur les résultats NF EN ISO/CEI ( ) «Critères généraux pour le fonctionnement de différents types d'organismes procédant à l'inspection» Accréditation : COFRAC Attention 1. Certification Accréditation (compétence technique démontrée) 2. Etre vigilant sur le périmètre et le champ d accréditation 3. Ne pas confondre avec l agrément délivré par une autorité (autorisation administrative) : Agréments ASN pour la mesure de radioactivité, pour les contrôles en radioprotection, pour la dosimétrie Agréments du ministère de la Santé pour le contrôle de la qualité radiologique des eaux de consommation NF EN ISO ( ) «Lignes directrices pour l'audit des systèmes de management»

30 NF EN ISO/CEI P parties d exigence Exigences relatives au management Organisation Système de management Maîtrise de la documentation Revue des demandes, appels d'offres et contrats Sous-traitance des essais et des étalonnages Achats de services et de fournitures Services au client Réclamations Maîtrise des travaux d'essai et/ou d'étalonnage non conformes Amélioration Exigences techniques

31 NF EN ISO/CEI P parties d exigence Exigences relatives au management Exigences techniques Généralités Personnel Installations et conditions ambiantes Méthodes d'essai et d'étalonnage et validation des méthodes Équipement Traçabilité du mesurage Échantillonnage Manutention des objets d'essai et d'étalonnage Assurer la qualité des résultats d'essai et d'étalonnage Rapport sur les résultats

32 Validation de méthode (ISO ) Selon lab Ref 08 la portée d accréditation peut être de : P. 32 Type A A1. Le laboratoire souhaite faire reconnaître sa compétence à pratiquer des essais ou étalonnages suivant des protocoles de mesure figés A2. Le laboratoire souhaite avoir la possibilité, entre 2 évaluations sur site du Cofrac, d utiliser son accréditation sur les révisions successives des méthodes reconnues, dès lors que les révisions n impliquent pas la mise en œuvre de compétences nouvelles telles qu un nouveau principe de mesure. A3. Le laboratoire souhaite avoir en plus la possibilité, entre 2 visites d évaluation du Cofrac, d utiliser sous accréditation des méthodes reconnues reposant sur des compétences techniques qu il a précédemment démontrées. Type B. Le laboratoire souhaite avoir la possibilité de mettre en œuvre sous accréditation, sans évaluation spécifique et préalable, des méthodes d essai ou d étalonnage qu il a développées ou adaptées. => Validation des méthodes à mettre de manière adaptée

33 Validation de méthode (ISO ) P. 33 Définition: «La validation est la confirmation par examen et l'apport de preuves objectives du fait que les exigences particulières en vue d'une utilisation prévue déterminée sont remplies.» Valider dans quel cas : les méthodes non normalisées, les méthodes conçues/développées par le laboratoire les méthodes normalisées employées en dehors de leur domaine d'application prévu modifications de méthodes normalisées Les méthodes normalisées utilisée dans leur domaine d application n ont pas à être validées.

34 Caractérisation d une méthode P. 34 Sélectivité / Spécificité Fidélité (répétabilité / reproductibilité) Linéarité Sensibilité Justesse Capacité de détection Robustesse

35 Caractérisation d une méthode P. 35 Sélectivité Mesure dans laquelle d'autres substances interfèrent avec la détermination d'une substance selon une procédure donnée Spécificité Propriété d une méthode d analyse de convenir exclusivement à la caractéristique ou à l analyte, avec la garantie que le résultats de la méthode d analyse ne provient que de l analyte. FD V01-000

36 Caractérisation d une méthode P. 36 Fidélité : étroitesse d'accord entre des résultats d'essai indépendants obtenus sous des conditions stipulées. Répétabilité : fidélité dans des conditions où les résultats d'essai indépendants sont obtenus par la même méthode sur des individus d'essai identiques, par le même opérateur, utilisant le même équipement et pendant un court intervalle de temps Reproductibilité : fidélité dans des conditions où les résultats d'essai indépendants sont obtenus par la même méthode sur des individus d'essai identiques, avec différents opérateurs, utilisant des matériels différents Cas minimal Cas maximal (intercomp.) Répétabilité Reproductibilité interne Reproductibilité 1 méthode, échantillons identiques 1 méthode, échantillons identiques 1 méthode, échantillons identiques 1 laboratoire 1 laboratoire Des laboratoire différents 1 opérateur 1équipement Court intervalle de temps 1/des opérateur(s) 1/des équipement(s) 1/des intervalle(s) de temps Des opérateurs différents Des équipements différents ISO

37 P. 37 Caractérisation d une méthode Justesse : Etroitesse de l accord entre la valeur moyenne obtenue à partir d une large série de résultats d essai et une valeur de référence. Ni juste ni fidèle Fidèle mais pas juste Juste mais pas fidèle Juste et fidèle

38 P. 38 Caractérisation d une méthode Linéarité : Capacité d une méthode à donner une réponse proportionnelle à la quantité d analyte à mesurer. Seuil de décision et limite de détection Le seuil de décision, du mesurande quantifiant l'effet physique d'intérêt, correspond à la valeur de l'estimateur, qui permet de conclure que l'effet physique est présent, Si le résultat, y, est inférieur au seuil de décision, y*, le résultat ne peut être attribué à l'effet physique, néanmoins il ne peut pas être conclu qu'il est absent. Si l'effet physique est réellement absent, alors la probabilité de prendre la mauvaise décision, à savoir que l'effet est présent, est égal à la probabilité spécifiée, α. La limite de détection, est la plus petite valeur vraie du mesurande pouvant être détectée à l'aide de la procédure de mesure utilisée. Elle est suffisamment élevée par rapport au seuil de décision, pour que la probabilité d'erreur de seconde espèce ne dépasse pas β. Robustesse : Aptitude d une méthode d analyse à produire des faibles variations du résultats lorsqu elle est soumis à des variations contrôlées (ex : température ambiante, hygrométrie, ) ISO 11929

LA GESTION DURABLE DE L EAU : LES NORMES, UN OUTIL INDISPENSABLE

LA GESTION DURABLE DE L EAU : LES NORMES, UN OUTIL INDISPENSABLE Introduction LA GESTION DURABLE DE L EAU : LES NORMES, UN OUTIL INDISPENSABLE Dominique CALMET Commissariat à l Energie Atomique et aux Energies alternatives Pôle Maîtrise des Risques Direction Protection

Plus en détail

CONTRÔLE DES INSTRUMENTS DE MESURE MENTIONNÉS À L'ARTICLE R. 1333-7 DU CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET À L'ARTICLE R. 231-84 DU CODE DU TRAVAIL

CONTRÔLE DES INSTRUMENTS DE MESURE MENTIONNÉS À L'ARTICLE R. 1333-7 DU CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET À L'ARTICLE R. 231-84 DU CODE DU TRAVAIL Article ANNEXE 2 En savoir plus sur cet article... CONTRÔLE DES INSTRUMENTS DE MESURE MENTIONNÉS À L'ARTICLE R. 1333-7 DU CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE ET À L'ARTICLE R. 231-84 DU CODE DU TRAVAIL 1 Cadre du

Plus en détail

Lyon, le 15 septembre 2015. Monsieur le Directeur AREVA NC BP 16 26701 PIERRELATTE CEDEX

Lyon, le 15 septembre 2015. Monsieur le Directeur AREVA NC BP 16 26701 PIERRELATTE CEDEX RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON N/Réf. : CODEP-LYO-2015-037801 Lyon, le 15 septembre 2015 Monsieur le Directeur AREVA NC BP 16 26701 PIERRELATTE CEDEX Objet : Laboratoires agréés pour les mesures

Plus en détail

Plan du cours. 1. Généralités sur l analyse chimique. 2. Préparation de l échantillon. 3. Analyse des métaux. 4. Analyse des polluants inorganiques

Plan du cours. 1. Généralités sur l analyse chimique. 2. Préparation de l échantillon. 3. Analyse des métaux. 4. Analyse des polluants inorganiques Plan du cours 1. Généralités sur l analyse chimique 2. Préparation de l échantillon 3. Analyse des métaux 4. Analyse des polluants inorganiques 5. Analyse des polluants organiques 6. Assurance qualité

Plus en détail

I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC

I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC Généralités 3 I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC La multiplicité des acceptations de la notion de Qualité est source de bien de malentendus et de réticences associées

Plus en détail

Air intérieur Réglementation Etablissements recevant du public

Air intérieur Réglementation Etablissements recevant du public Air intérieur Réglementation Etablissements recevant du public Version «organismes accrédités» SOMMAIRE Etablissements recevant du public concernés par la surveillance de la qualité de l air intérieur

Plus en détail

La norme NF EN ISO/CEI 17025 Mise en œuvre au CTP. Michèle BOUCLIER 12 octobre 2011

La norme NF EN ISO/CEI 17025 Mise en œuvre au CTP. Michèle BOUCLIER 12 octobre 2011 La norme NF EN ISO/CEI 17025 Mise en œuvre au CTP Michèle BOUCLIER 12 octobre 2011 Centre Technique du Papier CTP Domaine Universitaire - 351, rue de la Papeterie - 38044 Grenoble Cedex 09 - France Tél.

Plus en détail

Exigences techniques et d'assurance de la qualité pour les services de dosimétrie

Exigences techniques et d'assurance de la qualité pour les services de dosimétrie NORME D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION Exigences techniques et d'assurance de la qualité pour les services de dosimétrie S 106 RÉVISION 1 mai 2006 DOCUMENTS D APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION Les documents

Plus en détail

Journées Techniques 2013 Métrologie Casablanca - MAROC - du 22 au 24 avril 2013

Journées Techniques 2013 Métrologie Casablanca - MAROC - du 22 au 24 avril 2013 PROGRAMME GENERAL SESSION : «Incertitudes de mesure - Applications pratiques» : Georges BONNIER Date : Lundi 22 Avril SESSION : «Statistiques pour la mesure : cartes de contrôles, comparaisons interlaboratoires»

Plus en détail

Accréditation des laboratoires COFRAC ISO15189. Alain Cœur Conseil - alain.coeur@wanadoo.fr - 06.85.75.12.64

Accréditation des laboratoires COFRAC ISO15189. Alain Cœur Conseil - alain.coeur@wanadoo.fr - 06.85.75.12.64 Accréditation des laboratoires COFRAC ISO15189 SOMMAIRE Biologie et qualité : rapide historique Accréditation COFRAC Norme ISO 15189 Ecarts entre l ISO 15 189 et le GBEA Présentation d une méthodologie

Plus en détail

La métrologie : «maîtrise des processus de mesure»

La métrologie : «maîtrise des processus de mesure» La métrologie : «maîtrise des processus de mesure» Gilles CALCHERA ingénieur métrologue au Centre International en Recherche Agronomique pour le Développement les 7,8 et 9 mai 2007 à Tunis Objectifs 1

Plus en détail

Sensibilisation au management de la Qualité

Sensibilisation au management de la Qualité Sensibilisation au management de la Qualité Check Act Do Plan CTHT/CTCP 17 juin 2010 SMQ 1 OBJECTIFS : Connaître les principes du management de la Qualité Identifier les intérêts d une démarche Qualité

Plus en détail

Guide de lecture de la révision 06 du document LAB REF 02

Guide de lecture de la révision 06 du document LAB REF 02 Introduction : Le document LAB REF 02 «Exigences pour l accréditation des laboratoires suivant la norme NF EN ISO/CEI 17025» est un document essentiel à la fois pour les laboratoires accrédités et candidats

Plus en détail

C T 2 M - C e n t r e d e s C r e u s e t s - R o u t e d e L a n ç o n - 1 3 2 5 0 - S A I N T C H A M A S

C T 2 M - C e n t r e d e s C r e u s e t s - R o u t e d e L a n ç o n - 1 3 2 5 0 - S A I N T C H A M A S 2016 C T 2 M - C e n t r e d e s C r e u s e t s - R o u t e d e L a n ç o n - 1 3 2 5 0 - S A I N T C H A M A S Tél. 04 90 50 90 14 Fax 04 90 50 89 63 www.ct2m.fr MG1 - Métrologie par la pratique (3,5

Plus en détail

Etalonnage Raccordement métrologique. Métrologie Chimiométrie. I) Pourquoi "raccorder"? I) Pourquoi "raccorder"? Raccordement métrologique :

Etalonnage Raccordement métrologique. Métrologie Chimiométrie. I) Pourquoi raccorder? I) Pourquoi raccorder? Raccordement métrologique : Etalonnage Raccordement métrologique Raccordement métrologique : Métrologie Chimiométrie ETALONNAGE RACCORDEMENT METROLOGIQUE élément incontournable de la métrologie permet de valider les mesures effectuées

Plus en détail

Questions techniques. Document Cofrac d exigences spécifiques Guide technique d accréditation Ecarts

Questions techniques. Document Cofrac d exigences spécifiques Guide technique d accréditation Ecarts Questions techniques Document Cofrac d exigences spécifiques Guide technique d accréditation Ecarts 1 Personnel ( 5.1) 2 1 «Personnel du LBM» points à vérifier Vérification et application des dispositions

Plus en détail

Formation à la radioprotection du niveau «personnes exposées» au niveau PCR. Modèle de questionnaire d évaluation. Marc AMMERICH

Formation à la radioprotection du niveau «personnes exposées» au niveau PCR. Modèle de questionnaire d évaluation. Marc AMMERICH Formation à la radioprotection du niveau «personnes exposées» au niveau PCR Modèle de questionnaire d évaluation Marc AMMERICH Vous allez trouver un certain nombre de questions qui vont vous permettre

Plus en détail

Nos Réf. : CODEP-DTS-2014-015357 LABORATOIRES CYCLOPHARMA Biopôle Clermont Limages 63360 SAINT BEAUZIRE

Nos Réf. : CODEP-DTS-2014-015357 LABORATOIRES CYCLOPHARMA Biopôle Clermont Limages 63360 SAINT BEAUZIRE RÉPUBLIQUE FRANCAISE DIRECTION DU TRANSPORT ET DES SOURCES Montrouge, le 14 avril 2014 Nos Réf. : CODEP-DTS-2014-015357 LABORATOIRES CYCLOPHARMA Biopôle Clermont Limages 63360 SAINT BEAUZIRE Objet : Suite

Plus en détail

Codes normalisés de l OCDE pour les essais officiels de tracteurs agricoles et forestiers MANUEL QUALITÉ

Codes normalisés de l OCDE pour les essais officiels de tracteurs agricoles et forestiers MANUEL QUALITÉ Codes normalisés de l OCDE pour les essais officiels de tracteurs agricoles et forestiers MANUEL QUALITÉ AVERTISSEMENT Le présent document est une version à jour de AGR/CA/T(99)21 préparée par le Secrétariat

Plus en détail

Qualité en Recherche en Région Aquitaine Limousin : QRRAL

Qualité en Recherche en Région Aquitaine Limousin : QRRAL Qualité en Recherche en Région Aquitaine Limousin : QRRAL Rencontre du 13 décembre 2012 Les référentiels qualité en recherche Objectifs! Rappel sur les principes de la qualité! Les spécificités de la recherche!

Plus en détail

LA RADIOACTIVITE NATURELLE RENFORCEE CAS DE LA MESURE DU RADON - A L G A D E

LA RADIOACTIVITE NATURELLE RENFORCEE CAS DE LA MESURE DU RADON - A L G A D E LA RADIOACTIVITE NATURELLE RENFORCEE CAS DE LA MESURE DU RADON Sylvain BERNHARD - Marion DESRAY - A L G A D E Membre de l UPRAD, Union Nationale des Professionnels du Radon LES EXPOSITIONS PROFESSIONNELLES

Plus en détail

PERMIS DE PRÉPARATION DE L EMPLACEMENT ET DE CONSTRUCTION D UNE MINE D URANIUM RESSOURCES STRATECO INC. PROJET D EXPLORATION SOUTERRAINE MATOUSH

PERMIS DE PRÉPARATION DE L EMPLACEMENT ET DE CONSTRUCTION D UNE MINE D URANIUM RESSOURCES STRATECO INC. PROJET D EXPLORATION SOUTERRAINE MATOUSH Canadian Nuclear Commission canadienne Safety Commission de sûreté nucléaire Direction de la réglementation du cycle et des installations nucléaires 2.04 Our file Notre référence PERMIS DE PRÉPARATION

Plus en détail

Préparation à l accréditation ISO/CEI 17 025

Préparation à l accréditation ISO/CEI 17 025 Préparation à l accréditation ISO/CEI 17 025 Projet de Fin d Études 2007 PICARD Laetitia Tuteur: Serge TURLAN Plan a) Présentation Générale Le Contexte Le projet b) Étude de la norme Prescriptions relatives

Plus en détail

Auteur(s) : B. LEPOT (INERIS) Avec la participation de : J. Lachenal (LNE)

Auteur(s) : B. LEPOT (INERIS) Avec la participation de : J. Lachenal (LNE) Note de synthèse Le 24 novembre 2008 Réf. : DRC-08-95687-15252A Analyse comparative et critique des documents, guides ou normes dans le domaine du prélèvement des eaux superficielles continentales en vue

Plus en détail

Département Energie Santé Environnement. DESE/Santé N 2012-086R Mai 2012. Division Santé Pôle Expologie des Environnements Intérieurs

Département Energie Santé Environnement. DESE/Santé N 2012-086R Mai 2012. Division Santé Pôle Expologie des Environnements Intérieurs Département Energie Santé Environnement Division Santé Pôle Expologie des Environnements Intérieurs DESE/Santé N 0-086R Mai 0 GUIDE D APPLICATION POUR LA SURVEILLANCE DU CONFINEMENT DE L AIR DANS LES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

CLASSIFICATION PARTICULAIRE DE L AIR

CLASSIFICATION PARTICULAIRE DE L AIR 0305010 CLASSIFICATION PARTICULAIRE DE L AIR SOMMAIRE 1 ÉLÉMENTS GÉNÉRAUX... 1.1 Référentiels normatifs... 1. Norme ISO 14 644-1... CLASSES PARTICULAIRES... 3.1 Paramètres à définir... 3. Classes particulaires

Plus en détail

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE BELAC 2-003 Rev 1-2014 POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site

Plus en détail

EVOLUTION DES METHODES DE MESURE EN ROUTINE ET EN INTERVENTION

EVOLUTION DES METHODES DE MESURE EN ROUTINE ET EN INTERVENTION EVOLUTION DES METHODES DE MESURE EN ROUTINE ET EN INTERVENTION SFRP Xavier MILLOT SACLAY/LBM 6 OCTOBRE 2015 7 octobre 2015 SFRP NOVEMBRE 2013 PAGE 1 EVOLUTION DES METHODES DE MESURE EN ROUTINE ET EN INTERVENTION

Plus en détail

«Actualités réglementaires en radioprotection»

«Actualités réglementaires en radioprotection» Contenu des informations à joindre aux D. ou demande d Autorisation Cyril THIEFFRY Sûreté Nucléaire et Radioprotection Arrêté du 29 janvier 2010 portant homologation de la décision n 2009-DC-0148 de l

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. 18 mai 2006 Cercle des Sciences Analytiques

Laboratoire national de métrologie et d essais. 18 mai 2006 Cercle des Sciences Analytiques Laboratoire national de métrologie et d essais 1 Justesse des analyses : utilisation des matériaux de référence certifiés et des essais d aptitude Cédric Rivier 18 mai 2006 Justesse - Définition «Etroitesse

Plus en détail

GRILLE D AUDIT SYSTÈME QUALITÉ 17025

GRILLE D AUDIT SYSTÈME QUALITÉ 17025 Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse environnementale Programme d accréditation des laboratoires d analyse agricole GRILLE D AUDIT

Plus en détail

Questionnaire for NORM service providers

Questionnaire for NORM service providers Questionnaire for NORM service providers This questionnaire is intended for institutes and companies providing services relevant for NORM industries in Belgium. Its objective is to give to Belgian NORM

Plus en détail

La traçabilité Une démarche qualité au service de la chimie Autrans 12 au 15 octobre 2010

La traçabilité Une démarche qualité au service de la chimie Autrans 12 au 15 octobre 2010 La traçabilité Une démarche qualité au service de la chimie Autrans 12 au 15 octobre 2010 Le Service Central d Analyse DIRECTION Processus Responsabilité de la Direction COMPTABILITE MANAGEMENT DE LA QUALITE

Plus en détail

La qualité. Cours élaboré à partir de la conférence de M. Alain SUIRO Responsable National Bio Qualité

La qualité. Cours élaboré à partir de la conférence de M. Alain SUIRO Responsable National Bio Qualité La qualité Cours élaboré à partir de la conférence de M. Alain SUIRO Responsable National Bio Qualité Partie 1 : concepts fondamentaux 1.1 Définition 1.1.1 La Qualité La Qualité Notion de client recherche

Plus en détail

Validation de méthode Dosage de métaux (Cr, Cd, Pb, Ni) sous forme d aérosol dans un échantillon d air

Validation de méthode Dosage de métaux (Cr, Cd, Pb, Ni) sous forme d aérosol dans un échantillon d air Jean de Boutiny M1 STEM Validation de méthode Dosage de métaux (Cr, Cd, Pb, Ni) sous forme d aérosol dans un échantillon d air Maître de stage : Jean-Ulrich Mullot Tuteurs de stage : Aurélie Gollion, Lucien

Plus en détail

Qualité en production

Qualité en production Daniel DURET et Maurice PILLET Qualité en production De l ISO 9000 à Six Sigma Troisième édition Éditions d Organisation, 1998, 2001, 2005 ISBN : 2-7081-3388-8 Sommaire INTRODUCTION... 17 Première partie

Plus en détail

EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES

EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES EDF ET LA SURVEILLANCE DE L ENVIRONNEMENT AUTOUR DES CENTRALES NUCLÉAIRES «La conformité à la réglementation en vigueur, la prévention des pollutions ainsi que la recherche d amélioration continue de la

Plus en détail

insti Prestations analytiques Chimie minérale Chimie organique Chimie nucléaire Analyses physico-chimiques

insti Prestations analytiques Chimie minérale Chimie organique Chimie nucléaire Analyses physico-chimiques insti Prestations analytiques Chimie minérale Chimie organique Chimie nucléaire Analyses physico-chimiques Dominique Robin Ricardo Stouvenel Frédéric Jaquenod Gilles Triscone Martina Zsely-Schaffter Des

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009220 Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris 11 rue Pierre et Marie Curie 75231 PARIS 5EME

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009220 Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris 11 rue Pierre et Marie Curie 75231 PARIS 5EME RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 26 mars 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009220 Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris 11 rue Pierre et Marie Curie 75231 PARIS 5EME Objet : Inspection

Plus en détail

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr

CATALOGUE 2015. 21 b boulevard Tellene 13007 Marseille Tél / Fax : 04 91 31 02 17 / 06 12 46 30 26 / tsalmon@wanadoo.fr CATALOGUE 2015 1 LE MOT DU DIRECTEUR Fort du succès de nos formations vous avez été plus nombreux à vouloir poursuivre l aventure avec TS CONSULTANT. Aussi pour satisfaire une demande continuellement forte,

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Armes - Systèmes d'armes - Mobilité

SOMMAIRE Thématique : Armes - Systèmes d'armes - Mobilité SOMMAIRE... 2 Rubrique : Mobilité... 9 Rubrique : Systèmes d'armes...12 1 SOMMAIRE Armes à létalité réduite (A.L.R.)... 3 Connaissance des armes de petit calibre... 4 Connaissance des armes de moyen calibre...

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonnet Master GSI - Capteurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriétés générales des capteurs Notion de mesure Notion de capteur: principes, classes,

Plus en détail

La démarche d amélioration AFTLM OCTOBRE 2012

La démarche d amélioration AFTLM OCTOBRE 2012 La démarche d amélioration continue 1 PLAN -L amélioration continue vue par l ISO EN 15 189 -L amélioration continue demandée par le COFRAC -La démarche d amélioration dans son organisation au quotidien

Plus en détail

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION

Le but de la radioprotection est d empêcher ou de réduire les LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION LES PRINCIPES DE LA RADIOPROTECTION TOUT PUBLIC 1. Source de rayonnements ionisants 2. Les différents rayonnements ionisants et leur capacité à traverser le corps humain 3. Ecran de protection absorbant

Plus en détail

Point zéro radiologique dans le lagon du Taaone avant la mise en exploitation de l hôpital Jacques Chirac de Tahiti Année 2009

Point zéro radiologique dans le lagon du Taaone avant la mise en exploitation de l hôpital Jacques Chirac de Tahiti Année 2009 R A P P O R T Point zéro radiologique dans le lagon du Taaone avant la mise en exploitation de l hôpital Jacques Chirac de Tahiti Année 2009 DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DE L INTERVENTION Service d

Plus en détail

Qu est ce qu un matériau de référence?

Qu est ce qu un matériau de référence? Qu est ce qu un matériau de référence? Guide ISO 30 : Matériau de référence (ou MR) = Matériau ou substance dont certaines propriétés sont suffisamment homogènes et bien définies pour permettre de les

Plus en détail

L innovation au service de l assainissement et du démantèlement

L innovation au service de l assainissement et du démantèlement L innovation au service de l assainissement et du démantèlement La performance et la fiabilité pour lignes directrices Opérant depuis plus de 30 ans aux côtés des exploitants nucléaires, SALVAREM est le

Plus en détail

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Relation avec d autres normes de Management de la Qualité Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 Histoire de l ISO/IEC

Plus en détail

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr

ANF Becquerel. Stratégie Prélèvement Etude d'impact. http://reseau-becquerel.in2p3.fr ANF Becquerel Stratégie Prélèvement Etude d'impact http://reseau-becquerel.in2p3.fr Les mesures de radioactivité dans l environnement Deux finalités complémentaires mais distinctes Mesures à but réglementaire

Plus en détail

Reconnaissance des résultats d essais

Reconnaissance des résultats d essais Référentiels Matériel Recommandation Recommandation Matériel Moyen acceptable de conformité SAM 009 Applicable sur : RFN Edition du 04/07/2012 Version n 2 du 13/12/2013 Applicable à partir du : 13/12/2013

Plus en détail

PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES

PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES (1) Chapitre 4 : Radioactivité, décroissance radioactive Pré requis : La structure de l atome et de son noyau vue en nde et en 1 ère S (composition, ordre de grandeur

Plus en détail

Métrologie en biologie médicale : apport des laboratoires d étalonnage accrédités. Olivier ERNY Biologiste médical Section Santé Humaine

Métrologie en biologie médicale : apport des laboratoires d étalonnage accrédités. Olivier ERNY Biologiste médical Section Santé Humaine Métrologie en biologie médicale : apport des laboratoires d étalonnage accrédités Olivier ERNY Biologiste médical Section Santé Humaine La section Santé Humaine Accrédite les structures réalisant des examens

Plus en détail

BONNES PRATIQUES. C. Giverne Responsable qualité Pôle Biologie Biothérapies CHU de Rouen 6 octobre 2011. CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1

BONNES PRATIQUES. C. Giverne Responsable qualité Pôle Biologie Biothérapies CHU de Rouen 6 octobre 2011. CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 BONNES PRATIQUES C. Giverne Responsable qualité Pôle Biologie Biothérapies CHU de Rouen 6 octobre 2011 CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Plan Introduction Bonnes pratiques de Laboratoire Certification, normes

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 1 er avril 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-013170 Hôpital Avicenne 125, rue de Stalingrad 93000 BOBIGNY Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

ESSAIS DE COMPARAISON INTERLABORATOIRES CAMPAGNE 2010 ESSAIS SUR ENROBES BITUMIMEUX RAPPORT D EVALUATION

ESSAIS DE COMPARAISON INTERLABORATOIRES CAMPAGNE 2010 ESSAIS SUR ENROBES BITUMIMEUX RAPPORT D EVALUATION LPEE/LNM LABORATOIRE PUBLIC D ESSAIS ET D ETUDES LABORATOIRE NATIONAL DE METROLOGIE Km 7, Route d El Jadida OASIS Casablanca Maroc- Fax +212.522 98-25-72 Tél.+212.522 48-87-28/29/27 E.mail : berrada@lpee.ma

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI EXIGENCES POUR L ACCREDITATION DES LABORATOIRES SELON LA NORME NF EN ISO/CEI 17025 Document LAB REF 02 Révision 07 Section Laboratoires SOMMAIRE 1. OBJET DU DOCUMENT... 3 2. DEFINITIONS ET REFERENCES...

Plus en détail

Document ressource de métrologie

Document ressource de métrologie éduscol Ressources pour le cycle terminal STL Spécialité biotechnologies Document ressource de métrologie Définitions de base, acceptabilité de valeurs mesurées et expression dʼun résultat de mesure Document

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 21 septembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-035472 Hôpital Robert Debré 48 boulevard Sérurier 75019 PARIS Objet : Inspection sur le thème de la radioprotection

Plus en détail

Qui surveille la radioactivité dans l environnement?

Qui surveille la radioactivité dans l environnement? Qui surveille la radioactivité dans l environnement? AREVA et la surveillance réglementaire de la radioactivité de l'environnement autour de ses établissements du cycle du combustible nucléaire AREVA participe

Plus en détail

lité et Justesse Essais inter-laboratoires

lité et Justesse Essais inter-laboratoires Fidélit lité et Justesse Essais inter-laboratoires Objectif : Définir les méthodes m pour évaluer l incertitude l de mesure d un d résultat r quantitatif. SANCHEZ Erick - Responsable Assurance Qualité

Plus en détail

Cartes de contrôle. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes. Programme

Cartes de contrôle. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes. Programme Les petits déjeuner du Réunion n 7 du Club de Laboratoires Accrédités Cartes de contrôle Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes Vendredi 21

Plus en détail

Détermination de l activité alpha/bêta globale dans les filtres de prélèvement atmosphériques. Journées utilisateurs LNHB.

Détermination de l activité alpha/bêta globale dans les filtres de prélèvement atmosphériques. Journées utilisateurs LNHB. Détermination de l activité alpha/bêta globale dans les filtres de prélèvement atmosphériques S. Brun, J.C. Rémy, S. Scapolan Journées utilisateurs LNHB 5 décembre 2013 Direction des Sciences de la Matière

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF 315 NF Petite Enfance PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de

Plus en détail

PRINCIPES RÉGISSANT L'APPLICATION DES PROCÉDURES D'ÉCHANTILLONNAGE ET D'ESSAI DANS LE COMMERCE INTERNATIONAL DES DENRÉES ALIMENTAIRES CAC/GL 83-2013

PRINCIPES RÉGISSANT L'APPLICATION DES PROCÉDURES D'ÉCHANTILLONNAGE ET D'ESSAI DANS LE COMMERCE INTERNATIONAL DES DENRÉES ALIMENTAIRES CAC/GL 83-2013 PRINCIPES RÉGISSANT L'APPLICATION DES PROCÉDURES D'ÉCHANTILLONNAGE ET D'ESSAI DANS LE COMMERCE INTERNATIONAL DES DENRÉES ALIMENTAIRES CAC/GL 83-2013 Adoptés en 2013. Révision: 2015. CAC/GL 83-2013 2 1.

Plus en détail

LE PROCESSUS QUALITE DANS UN LABORATOIRE DR TIDIANE SIBY BIO CR

LE PROCESSUS QUALITE DANS UN LABORATOIRE DR TIDIANE SIBY BIO CR LE PROCESSUS QUALITE DANS UN LABORATOIRE DR TIDIANE SIBY 1 LES SPECIFICITES DES LABORATOIRES DE BIOLOGIE MEDICALE ISO 15189 ACCREDITATION CERTIFICATION ACCREDITATION AGREMENT RECONNAISSANCE DE LA CONFORMITE

Plus en détail

Diplôme d Etat. Technicien de laboratoire médical Référentiel de compétences

Diplôme d Etat. Technicien de laboratoire médical Référentiel de compétences Diplôme d Etat Technicien de laboratoire médical Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier de technicien de laboratoire médical ne se substituent pas au cadre

Plus en détail

Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement

Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement Grilles de lecture données environnement 2013 Tableau de bord de suivi des opérations de démantèlement Travaux réalisés dans le cadre de la mission d accompagnement de la CLI CLI des Monts d Arrée, réunion

Plus en détail

Maîtrise des ressources techniques Le raccordement aux étalons des équipements de mesure et d essais. Patrick Reposeur ACAC Auditeur Qualité OLAS

Maîtrise des ressources techniques Le raccordement aux étalons des équipements de mesure et d essais. Patrick Reposeur ACAC Auditeur Qualité OLAS Le raccordement aux étalons des équipements de mesure et d essais Patrick Reposeur ACAC Auditeur Qualité OLAS ISO/CEI 17025 4.6-5.3-5.5-5.6, mais aussi 5.4.5.2 ISO/CEI 17020 (1998) 6.4 et 9 ISO/CEI 17020

Plus en détail

Vu le code du travail, notamment le titre V du livre IV de sa quatrième partie ;

Vu le code du travail, notamment le titre V du livre IV de sa quatrième partie ; REPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n o 2015-DC-0508 de l Autorité de sûreté nucléaire du 21 avril 2015 relative à l étude sur la gestion des déchets et au bilan des déchets produits dans les installations nucléaires

Plus en détail

Certifications et Labels

Certifications et Labels Certifications et Labels Connaissez-vous ces normes et labels? 1 Le Code des Marchés Publics 2006 Il peut être demandé aux candidats de fournir des preuves quant à leur capacité technique en matière environnementale

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Certains aspects du module D peuvent nécessiter une étude plus approfondie. Une révision du guide pourra donc s'avérer nécessaire.

AVANT-PROPOS. Certains aspects du module D peuvent nécessiter une étude plus approfondie. Une révision du guide pourra donc s'avérer nécessaire. Le présent document est une traduction du guide 8.4, dont l original en anglais est disponible sur le site Internet de WELMEC (www.welmec.org). Pour tout problème d interprétation, il est nécessaire de

Plus en détail

INTRODUCTION AU MANAGEMENT QUALITE

INTRODUCTION AU MANAGEMENT QUALITE INTRODUCTION AU MANAGEMENT QUALITE 1 Sommaire 1 Historique, 2 Établissement des normes, 3 Qu est ce que les normes ISO 9000? 4 Objectifs de la norme ISO 9000, 5 Situation d utilisation de la norme, 6 Schéma

Plus en détail

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence

ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence ECOLE CONDUITE DE PROJET Présenter un dossier compétitif auprès d une agence Paris, le 10-03-2010 Le Plan Qualité et le montage de projet Corinne JUFFROY Ecole Conduite de Projet - Paris - 10 mars 2010

Plus en détail

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1re B et C 11 Réactions nucléaires, radioactivité et fission 129 Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1. Définitions a) Nucléides (= noyaux atomiques) Les nucléides renferment les

Plus en détail

Fiche conseil n 16 Audit

Fiche conseil n 16 Audit AUDIT 1. Ce qu exigent les référentiels Environnement ISO 14001 4.5.5 : Audit interne EMAS Article 3 : Participation à l'emas, 2.b Annexe I.-A.5.4 : Audit du système de management environnemental SST OHSAS

Plus en détail

INITIATION PREVENTION RADIOPROTECTION

INITIATION PREVENTION RADIOPROTECTION INITIATION PREVENTION ou la Protection contre les dangers des Rayonnements Ionisants 1 ère ETAPE Identifions le danger : la RADIOACTIVITE 1 ère ETAPE Identifions le danger : la RADIOACTIVITE Processus

Plus en détail

Tableau 1. Limites de quantification pour les différents métaux. Elément Limite de quantification

Tableau 1. Limites de quantification pour les différents métaux. Elément Limite de quantification E-II-1.2.2V1 DOSAGE DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACES DANS LES EAUX MÉTHODE PAR SPECTROMÉTRIE DE MASSE AVEC PLASMA INDUIT PAR HAUTE FRÉQUENCE (ICP-MS) 1. Objet : Dosage des éléments suivants dans l'eau

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Centre d expertise en analyse environnementale du Québec PROGRAMME D ACCRÉDITATION DES LABORATOIRES D ANALYSE Normes et exigences DR-12-PALA Édition : 6 mars 2012 Pour toute information complémentaire

Plus en détail

Du G.B.E.A. à l Accréditation en milieu Hospitalier

Du G.B.E.A. à l Accréditation en milieu Hospitalier 27 ème Colloque CORATA IBS MARSEILLE le 16 Septembre 2010 Du G.B.E.A. à l Accréditation en milieu Hospitalier Professeur Henri PORTUGAL LABORATOIRE CENTRAL Biochimie Hématologie Hôpital Sainte Marguerite

Plus en détail

Exigences relatives à l accréditation des laboratoires d analyse environnementale. CAN-P-1585 Décembre 2008

Exigences relatives à l accréditation des laboratoires d analyse environnementale. CAN-P-1585 Décembre 2008 Exigences relatives à l accréditation des laboratoires d analyse environnementale CAN-P-1585 Décembre 2008 Domaines de spécialité de programme Analyse environnementale (DSP-AE) EXIGENCES RELATIVES À L

Plus en détail

Révision de la norme ISO/CEI 17025

Révision de la norme ISO/CEI 17025 Journée de la référence 9 novembre 2015 Révision de la norme ISO/CEI 17025 Olivier PIERSON Délégué à la qualité 1 Contexte Plus de 40000 laboratoires accrédités dans le monde En France (au 27 nov 2014)

Plus en détail

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE Convergences et spécificités des référentiels ISO 9001 / 14001 / OHSAS 18001 Vianney BOCK 14, rue Cassini 06300 NICE Phone : +33 4 93 56 46 92 Mobile : +33

Plus en détail

CERTIFICAT D'ANALYSE RÉVISÉ

CERTIFICAT D'ANALYSE RÉVISÉ Attention:Alain Lemieux 2690, avenue Dalton Sainte-Foy, QC Canada G1P 3S4 # Rapport: R3322095 Version: 3 - Révisé # DE DOSSIER MAXXAM: B476863 Reçu: 2014/05/08, 09:00 Matrice: SOLIDE Nombre d'échantillons

Plus en détail

Validation des méthodes d analyse. Application à la microbiologie des eaux

Validation des méthodes d analyse. Application à la microbiologie des eaux N d identification de l application : NF148 Date d édition : 30 octobre 2013 Validation des méthodes d analyse Application à la microbiologie des eaux Protocole de validation d'une méthode alternative

Plus en détail

4 èmes Rencontres de la Vilaine

4 èmes Rencontres de la Vilaine 4 èmes Rencontres de la Vilaine Décryptage d une méthode d analyse de micropolluants organiques dans l eau : du développement analytique au bulletin d analyse Fabien Mercier Usine de Férel 19 septembre

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-038422 Maison de Chirurgie - Clinique Turin Service de radiologie vasculaire 5-11, rue de Turin 75008 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-038422 Maison de Chirurgie - Clinique Turin Service de radiologie vasculaire 5-11, rue de Turin 75008 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 21 septembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-038422 Maison de Chirurgie - Clinique Turin Service de radiologie vasculaire 5-11, rue de Turin 75008 PARIS Objet

Plus en détail

VALIDATION DE METHODES QUALITATIVES EN CONTINU

VALIDATION DE METHODES QUALITATIVES EN CONTINU VALIDATION DE METHODES QUALITATIVES EN CONTINU IX E JOURNÉES PROFESSIONNELLES DE L AFTLM PARIS Informations pré requises Type de flexibilité Méthodes «fournisseurs» (portée flexible standard A), dites

Plus en détail

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3

REF01 Référentiel de labellisation des laboratoires de recherche_v3 Introduction Le présent référentiel de labellisation est destiné aux laboratoires qui souhaitent mettre en place un dispositif de maîtrise de la qualité des mesures. La norme ISO 9001 contient essentiellement

Plus en détail

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Réf. : Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES Nantes, le 6 juin 2014 N/Réf. : CODEP-NAN-2014-025338 ICO René GAUDUCHEAU Service de Médecine Nucléaire Boulevard Jacques MONOD 44805 SAINT HERBLAIN CEDEX Objet

Plus en détail

- pour les personnels UPMC et CNRS: l original est signé par le Directeur d Unité et est détenu au secrétariat de l unité.

- pour les personnels UPMC et CNRS: l original est signé par le Directeur d Unité et est détenu au secrétariat de l unité. Fiche à remplir par le chef d établissement conformément à l art. R-4451-57 à 61 du Code du Travail Pourquoi? Pour répondre à l obligation faite au chef d établissement (article R. 4451-57 à 61 du code

Plus en détail

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 17 janvier 2014 dans votre établissement

Objet : Lettre de suite de l'asn concernant l'inspection en radioprotection réalisée le 17 janvier 2014 dans votre établissement RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE- Zone non imprimée - Place pour l'en-tête Marseille, le 6 février 2014 CODEP MRS 2014-006482 ALTEO Gardanne Route de Biver BP 62 13541 GARDANNE Cedex France Objet

Plus en détail

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, 25-27 novembre 2013. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité LLR

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, 25-27 novembre 2013. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité LLR Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, 25-27 novembre 2013 Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité LLR Page 2 SOMMAIRE 1. (Pré)Histoire de la Qualité 2. ISO 1. International Organization

Plus en détail

INAO-CIRC-2014-01 Rév.1. Objet : Points d interprétation de la norme NF EN ISO/CEI 17065 au regard des SIQO. Destinataires

INAO-CIRC-2014-01 Rév.1. Objet : Points d interprétation de la norme NF EN ISO/CEI 17065 au regard des SIQO. Destinataires Suivi par le Service Contrôles Tél : 01.73.30.38.66 CIRCULAIRE INAO-CIRC-2014-01 Rév.1 Date : le 15 juillet 2014 Modifiée le : 24 avril 2015 Objet : Points d interprétation de la norme NF EN ISO/CEI 17065

Plus en détail

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD -

- Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - - Le management Environnemental - - Journée technique du pôle d innovation : 27 janvier 2009 - V. LARGAUD - 1 . Comment à son niveau et avec ses moyens peut-on initier et contribuer à une gestion de l

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 13 novembre 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-045205 Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité Hôpital Saint Louis 1, avenue Claude Vellefaux 75010 PARIS

Plus en détail

DUT Qualité Logistique Industrielle et Organisation Plan formation Semestres 1 et 2

DUT Qualité Logistique Industrielle et Organisation Plan formation Semestres 1 et 2 DUT Qualité Logistique Industrielle et Organisation Plan formation Semestres 1 et 2 A. ENSEIGNEMENTS DE SPECIALITE I. Entreprise (Modules 114 115 116) I.1. Approche économique (M114) a) Entreprise et production

Plus en détail

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

J ai l honneur de vous communiquer ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 6 Octobre 2015 N/Réf. : CODEP-LYO-2015-038709 Centre Hospitalier de Valence Service de médecine nucléaire 179 boulevard du maréchal Juin 26000 VALENCE Objet

Plus en détail

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001

Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Enjeux de la Qualité et Norme ISO 9001 Journées Qualité et Chimie A. Rivet ANF Autrans, 2011 Normes et Qualité Introduction : les enjeux de la démarche qualité La qualité : notions La norme ISO 9001 :

Plus en détail

Des outils pour la qualité de vos analyses...

Des outils pour la qualité de vos analyses... Des outils pour la qualité de vos analyses... Nos prestations de métrologie - en toute confiance... Des outils adaptés à vos contraintes Votre société est accréditée ou doit respecter des exigences normatives

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2017. Giacoflex PE-RT

Avis Technique 14/14-2017. Giacoflex PE-RT Avis Technique 14/14-2017 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1499*V1 Tubes en PE-RT Système de canalisations en PE-RT PE-RT piping system PE-RT Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail