LA GESTION DES INVASIONS BIOLOGIQUES À LA RÉUNION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA GESTION DES INVASIONS BIOLOGIQUES À LA RÉUNION"

Transcription

1 LA GESTION DES INVASIONS BIOLOGIQUES À LA RÉUNION L IMPLICATION DE LA RÉGION RÉUNION Soudjata RADJASSEGARANE 1

2 Présentation de La Réunion Une île océanique récente de l Océan indien Archipel des Mascareignes : Réunion, Maurice, Rodrigues Émergence de l île : 3 millions d années Superficie actuelle de la Réunion: 2512 km² Premières installations humaines : 1665 (Européens) 2

3 Spécificités et Enjeux Hot spot de la biodiversité 130 habitats terrestres indigènes 30% formations végétales indigènes Taux d endémisme élevé 40 % de plantes à fleurs, 40 % des oiseaux, 80% des reptiles, 28% espèces endémiques strictes (angiospermes) Malgré une diversité spécifique relativement faible (par ex. : 901 plantes vasculaires indigènes ou cryptogènes) Parc national (2007) Réserve naturelle marine (2007) Patrimoine mondial de l UNESCO (2010) 3

4 Arrivée de l homme (350 ans) Surexploitation des milieux, chasse, pêche, défrichements, plantations, agricultures, sylviculture, introductions d espèces... Réduction forte de certains habitats, principalement dans les zones de basse altitude Des habitats encore bien préservés et déjà plusieurs espèces éteintes : 3 mammifères, 22 oiseaux, 4 reptiles et 9 plantes endémiques 4

5 Introductions d espèces 2000 espèces végétales introduites Alimentaires, fourragères, ornementales, bois d œuvre, essence, etc. 826 espèces naturalisées 64 espèces exotiques de vertébrés 15 espèces de mammifères, 22 espèces d oiseaux, 11 espèces de poissons, 14 espèces de reptiles Invertébrés exotiques envahissants Ravageurs des cultures, moustiques, 6 mollusques envahissants (Achatine, Lissachatina fulica, Afrique de l Est) Invasions marines (GIP RNM) 5

6 Place des Espèces Exotiques à La Réunion Extrait poster Stratégie réunion Conception F. RENOUX - Actanima - Flore : près de 7% d espèces introduites devenues invasives (plus de 130 espèces) - Faune : plus de 80 espèces introduites naturalisées (contre 44 espèces indigènes), dont envahissantes (30%) 6

7 Prise de conscience Dès la fin du 19ème siècle : De Cordemoy, prolifération de Rubus alceifolius 1977 : Travaux de Thérésien Cadet Début 1980 : Mobilisation des scientifiques, puis des décideurs et gestionnaires locaux 1989 : Mission d un spécialiste des invasions biologiques, M. Ian A.W. Macdonald (Université de Cape Town, Afrique du Sud), Première stratégie de lutte (non finalisée, ni partagée) Nombreuses actions entreprises mais souvent peu ou pas coordonnées : Programmes de recherche, études scientifiques, programmes sylvicoles et bourses de thèse : Comité invasions biologiques (DIREN) 2005 : SRB 2006 : GT INVABIO (CSRPN) 2010 : Stratégie de lutte contre les espèces invasives 7

8 Programmes de recherche En 1997 : deux programmes de recherche de lutte biologique (5 ans)- CABI Bioscience, CIRAD Rubus alceifolius, Originaire d Asie du Sud Est, envahissant en Australie et à l île Maurice, introduit en 1840 dans îles Mascareignes, comme curiosité horticole, décrit comme très envahissant dès Présent dans les milieux plutôt humides, situés entre 0 et 1700 m d altitude. Ligustrum robustum subsp. Walkeri, envahissant à l île Maurice, Originaire de l Inde du Sud et de Sri-Lanka, introduit en 1960, dans un but ornemental, fort pouvoir compétitif (croissance rapide, abondance de graines, rejets de souche). Dissémination favorisée par l avifaune frugivore/ Bubul orphée (Pycnonotus jocosus). Rechercher les ennemis naturels, dans leur pays d origine, et sélectionner des agents potentiels de lutte biologique. 8

9 En 2004 : Etudes complémentaires sur la lutte biologique contre Rubus alceifolius Introduction en quarantaine, à La Réunion, d un ennemi naturel (Cibdela janthina, hyménoptère) Mise en œuvre de tests de spécificité. En 2009 : Lâcher en milieu naturel Suivi de l efficacité de la lutte (populations tenthrède, Rubus alceifolius, régénération, modélisation (DEAL) 9

10 Impact de la lutte mécanique sur les écosystèmes indigènes de La Réunion En 2000 : Programme national de recherche «Invasions Biologiques (INVABIO)», lancé par le Ministère de l Ecologie et du Développement Durable «Invasion par les plantes exotiques dans une île océanique : impact écologique à La Réunion et valeur patrimoniale des écosystèmes indigènes envahis». Déterminer l impact de la lutte mécanique de Hedychium gardnerianum sur la biodiversité indigène et la dynamique des communautés indigènes à l échelle de l écosystème. Mise en place de parcelles permanentes, Etude de quelques paramètres pertinents 10

11 Etudes En 2002 : Etude sur un frêne (Fraxinus floribunda, Oléacée), Office National des Forêts, Originaire de l Asie du Sud Est,introduit sur l île, près d un siècle, et s est naturalisé. Présent dans le Nord Est, à moyenne altitude, fort potentiel compétitif, espèce potentiellement très envahissante. En 2004 : Etude sur l Ajonc d Europe (Ulex europaeus, Papilionacée), classé comme l une des 100 espèces les plus envahissantes du monde (Invasive Species Specialist Group ISSG -Union mondial pour la nature- UICN). Cartographie /distribution et étudie / phénologie. Programme de recherche plus global sur l Ajonc d Europe, effectué en partenariat avec l UMR Ecobio (Université de Rennes), le CIRAD-3P de La Réunion et l Office National des Forêts de La Réunion. 11

12 Programme sylvicole Programme de mise en valeur du domaine forestier ( ) : travaux de lutte contre les plantes exotiques envahissantes. Près de 10 massifs forestiers Lutte mécanique (arrachage ou coupe), soit une lutte combinée mécanique et chimique (badigeonnage des souches coupées par un herbicide agréé forêt). Ralentir la propagation de Rubus alceifolius arrachage puis brûlage des individus En 2003 : Synthèse sur les méthodes de lutte utilisées contre les plantes envahissantes de La Réunion, basée sur 35 enquêtes de terrain, avec une analyse et une évaluation des 61 méthodes de luttes (mécanique ou chimique) utilisées contre 23 plantes exotiques envahissantes. Capitaliser et valoriser le savoir-faire acquis par l ONF, en matière de lutte contre les plantes exotiques envahissantes Diffusion dans la zone Océan Indien 12

13 Échelle outre-mer Programme du Comité français pour l UICN «Initiative prioritaire sur les espèces exotiques envahissantes» Présence d un représentant de l UICN sur l île État des lieux des espèces exotiques envahissantes dans les collectivités d Outre-Mer, basé sur des critères communs aux différentes collectivités, en liaison avec les pays proches. 13

14 Échelle locale En 2009 : travaux de recherche sur les espèces exotiques qui menacent les reliques d habitats indigènes semixérophiles de l île En 2013 : Dans le cadre du volet environnemental lié au Projet Nouvelle Route du Littoral : Études sur les espèces exotiques envahissantes 14

15 2008 : Conférence internationale UICN : l UE et l outre-mer, Stratégies face au changement climatique et à la perte de biodiversité 15

16 Coordination des programmes de recherche Questionnaire «Actions et thématiques prioritaires de recherche : connaissance et conservation de la biodiversité» Objectif : cibler, à partir des axes définis par la Stratégie Réunionnaise pour la Biodiversité, les actions et thématiques prioritaires de recherche, pour la période Démarche basée sur une concertation des différents acteurs (associations, gestionnaires, organismes de recherche, etc.). 16

17 17

18 18

19 19

20 20

21 Thématiques prioritaires Flore Améliorer la connaissance sur les espèces exotiques envahissantes : Biologie, écologie, diversité génétique, distribution, dynamique invasive Intégration d une dimension régionale Lutter contre les principales espèces exotiques envahissantes : Programme de lutte biologique ou intégrée Travaux visant l évaluation, l impact et le suivi de la lutte 21

22 Thématiques prioritaires Déterminer les impacts écologique et économique des invasions biologiques : Interactions sur l'écosystème et sur la flore indigène Fonctionnement et dynamique des écosystèmes en lien avec l invasibilité Intégration de la problématique liée au changement climatique Recherche d'espèces de substitution à proposer aux professionnels Programme de restauration écologique Gestion des milieux post incendie Mettre en place un outil d'analyse scientifique du risque d'invasion Intégrer un volet sociologie 22

23 Thématiques prioritaires Faune Lutter contre les principales espèces exotiques envahissantes : Méthodes opérationnelles de lutte adaptées pour un contrôle à long terme Améliorer la connaissance des paramètres (conditions écosystémiques) aboutissant au caractère invasif d'une espèce exotique Éthologie des espèces 23

24 Helping Islands Adapt Workshop April 2010 Auckland, New Zealand Conclusions de l atelier sur les Espèces Invasives dans les îles La reconnaissance du lien entre le changement climatique et les espèces exotiques envahissantes, et de leur impact combiné sur la biodiversité des îles, L amélioration des soutiens politique, financier et technique pour la collaboration et les initiatives régionales concernant les espèces exotiques envahissantes, 24

25 La nécessité d'un mécanisme ou un processus visant à faciliter le partage des expériences et des leçons apprises sur la gestion des espèces exotiques envahissantes L'amélioration des liens entre territoires d'outre-mer, dépendances et autres juridictions insulaires, L analyse des progrès et des expériences de la coopération régionale insulaires pour gérer la menace des espèces exotiques envahissantes, en vue de la prise en compte lors de l examen de la CDB. L identification des espèces invasives en tant que moteurs de la perte de biodiversité dans le Plan stratégique de la CDB et les objectifs post- 2010, ainsi que de moyens financiers significatifs dédiés aux espèces exotiques envahissantes 25

26 Indian Ocean Action Points for Invasive Alien Species Political support, Exchange, Networks Legislation National level Regional level Education and Awareness Capacity building Inventory Funding 26

27 Merci pour votre attention... 27

L eau et la dynamique externe de la Terre

L eau et la dynamique externe de la Terre 1 composition de géologie L eau et la dynamique externe de la Terre Les conditions qui règnent à la surface de la Terre permettent à l eau d exister de façon courante sous ses trois états (solide, liquide,

Plus en détail

Les carrières et la biodiversité

Les carrières et la biodiversité Les carrières et la biodiversité Les carrières sont directement concernées par la biodiversité : l exploitation de carrières a un impact sur les écosystèmes, les habitats et les espèces ; l incidence sur

Plus en détail

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Contact presse : Murielle THERMED Directrice du Développement et de la Communication Parc Naturel Régional de la Martinique Tél. : 06

Plus en détail

La France et la biodiversité

La France et la biodiversité La France et la biodiversité Enjeux et responsabilités Comité français Un patrimoine d importance mondiale La France abrite des richesses naturelles extraordinaires : elle est le seul pays présent dans

Plus en détail

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne Gestion des plantes envahissantes Commune de Lausanne Service des Parcs et Domaines Sophie Dunand Martin, Répondante EED Forum ARPEA 26 juin 2014 Contexte lausannois Environ 4000 ha 140000 habitants 1

Plus en détail

Quels paysages voulons-nous pour les Calanques?

Quels paysages voulons-nous pour les Calanques? Quels paysages voulons-nous pour les Calanques? Séminaire du plan de paysage des Calanques Lundi 16/11/2015 de 9h30 à 18h Oustau Calendal - Cassis Quels paysages voulons-nous pour les Calanques? La qualité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 25 mai 2016. Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 25 mai 2016. Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières DOSSIER DE PRESSE Journée d échange Connaissance des libellules pour la gestion des zones humides forestières Mercredi 25 mai 2016 Maison de la réserve Naturelle de la tourbière des Dauges à Saint-Léger-la-Montagne

Plus en détail

Stratégie de lutte contre les espèces invasives à La Réunion

Stratégie de lutte contre les espèces invasives à La Réunion Stratégie de lutte contre les espèces invasives à La Réunion Contributions et Remerciements La stratégie de lutte contre les espèces invasives à La Réunion est issue en particulier du bilan de l atelier

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 7 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2009 14 ET 15 DECEMBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 7 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2009 14 ET 15 DECEMBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2009/E7/243 ASSEMBLEE DE CORSE 7 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2009 14 ET 15 DECEMBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : ORIENTATIONS

Plus en détail

Gestion de la fréquentation en Petite Mer de Gâvres

Gestion de la fréquentation en Petite Mer de Gâvres Table Ronde des Gestionnaires d AMP façade manche atlantique Gestion de la fréquentation en Petite Mer de Gâvres Localisation du site Fond de la Petite Mer de Gâvres 03 juin 2015 Répartition des oiseaux

Plus en détail

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Leila Maziz & Thomas Fondjo UNESCO Centre du patrimoine mondial Zone d intervention 7 sites du

Plus en détail

Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE

Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE Groupe Régional Auvergne sur les Plantes Exotiques Envahissantes L APPROCHE REGIONALE DE LA GESTION DES PLANTES EXOTIQUES ENVAHISSANTES EN AUVERGNE Journées d échanges sur les espèces exotiques envahissantes

Plus en détail

GT Invasions Biologiques en Milieux Aquatiques. création et missions. Mardi 17 janvier 2012 Quentin MARTINEZ

GT Invasions Biologiques en Milieux Aquatiques. création et missions. Mardi 17 janvier 2012 Quentin MARTINEZ GT Invasions Biologiques en Milieux Aquatiques L observatoire de l ambroisie : création et missions Mardi 17 janvier 2012 Quentin MARTINEZ PLAN Introduction: l ambroisie, sa vie, son œuvre Création de

Plus en détail

Stéphanie HUDIN - Fédération des Conservatoires d espaces naturels ; Lucien MAMAN Agence de l eau Loire- Bretagne ; Roland MATRAT DREAL Pays de la

Stéphanie HUDIN - Fédération des Conservatoires d espaces naturels ; Lucien MAMAN Agence de l eau Loire- Bretagne ; Roland MATRAT DREAL Pays de la Exemple de stratégie territoriale et d organisation locale en métropole le cas du bassin Loire-Bretagne Coordinateur : Stéphanie HUDIN - Fédération des Conservatoires d espaces naturels ; Lucien MAMAN

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE»

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020 Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» 1- Contexte et objet de l appel à projets La France, en tant que Partie

Plus en détail

Sous atelier 2 - Comment prévenir la diffusion de nouvelles espèces?

Sous atelier 2 - Comment prévenir la diffusion de nouvelles espèces? Campagne de communication sur les espèces exotiques envahissantes en Nouvelle-Calédonie Travail du GEE, de Sylvain Gleye et Julie Vinciguerra, stagiaires. Sous atelier 2 - Comment prévenir la diffusion

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA 20 juin 2011 Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA Annabelle Jaeger, Conseillère régionale déléguée à la Biodiversité 24 novembre 2011 Eléments de contexte Le constat : au rythme actuel,

Plus en détail

Chef de projet «Biodiversité, Agriculture et Génie végétal»

Chef de projet «Biodiversité, Agriculture et Génie végétal» Fiche de Poste Direction de l aménagement Pôle Développement durable Chef de projet «Biodiversité, Agriculture et Génie végétal» 1. Le cadre 1.1. Le projet de cluster Paris- Saclay À une quinzaine de kilomètres

Plus en détail

Réseaux scientifiques d observation de l IAC

Réseaux scientifiques d observation de l IAC Réseaux scientifiques d observation de l IAC Le suivi des bulimes de l Ile des Pins (Placostylus fibratus) Justificatifs Escargots géants terrestres de litière (forêts primaires) Une espèce endémique,

Plus en détail

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy.

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy. o p Ex La BIOdiversité à Soisy! Flambé Espèce présente à Soisy. Qu est-ce que la Biodiversité? La biodiversité, contraction de «biologique» et de «diversité», représente la diversité des êtres vivants

Plus en détail

Organisation de la formation

Organisation de la formation Formation sylviculture et cours d eau Organisation de la formation Maître d ouvrage : Maître d oeuvre : Formation co financée par : Meymac, 16 mai 2014 Formation sylviculture et cours d eau Contexte de

Plus en détail

Les renouées asiatiques : Renouée du Japon Renouée de l Himalaya (renoué à nombreux épis) Renouée Sakhaline (renouée géante)

Les renouées asiatiques : Renouée du Japon Renouée de l Himalaya (renoué à nombreux épis) Renouée Sakhaline (renouée géante) Origine : Sud est de l Asie Les renouées asiatiques : Renouée du Japon Renouée de l Himalaya (renoué à nombreux épis) Renouée Sakhaline (renouée géante) Noms scientifiques Renouée du Japon Renouée du japon

Plus en détail

Partie I : Contexte du programme d actions

Partie I : Contexte du programme d actions Conservation du Tuit tuit Coracina newtoni et gestion conservatoire du territoire la Roche Ecrite Missions SEOR Année 2009 Actions B Connaissance s autres espèces indigènes, l habitat du Tuit tuit et gestion

Plus en détail

Présentation du projet de plan de gestion de la forêt domaniale de Dapani. Type d opération 7.1.1 du programme de développement rural de Mayotte

Présentation du projet de plan de gestion de la forêt domaniale de Dapani. Type d opération 7.1.1 du programme de développement rural de Mayotte Présentation du projet de plan de gestion de la forêt domaniale de Dapani. Type d opération 7.1.1 du programme de développement rural de Mayotte 1. Présentation de la forêt domaniale de Dapani La forêt

Plus en détail

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens Les massifs montagneux, ainsi que les bassins fluviaux, sont des territoires qui se caractérisent par des enjeux de développement

Plus en détail

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Les crêtes gréseuses, couronnées de forêt, constituent l ossature du territoire des monts de Normandie et du Maine.

Plus en détail

Revue de presse Biodiversité Du 01 au 07 Août 2015

Revue de presse Biodiversité Du 01 au 07 Août 2015 Revue de presse Biodiversité Du 01 au 07 Août 2015 Les articles contenus dans ce document n engagent que les auteurs et les sources dont ils émanent. Ils ne reflètent en aucun cas une position officielle

Plus en détail

Les Parcs Naturels et l Union pour la Méditerranée LES PARCS NATIONAUX DE LA MÉDITERRANÉE ET LEURS PERSPECTIVES DE COOPÉRATION

Les Parcs Naturels et l Union pour la Méditerranée LES PARCS NATIONAUX DE LA MÉDITERRANÉE ET LEURS PERSPECTIVES DE COOPÉRATION Les Parcs Naturels et l Union pour la Méditerranée LES PARCS NATIONAUX DE LA MÉDITERRANÉE ET LEURS PERSPECTIVES DE COOPÉRATION SOMMAIRE Introduction Processus de l enquête Résultats Recensement des parcs

Plus en détail

ENJEU 3 : ATTRACTIVITE DU BASSIN VALORISATION DU PAYSAGE ET DU PATRIMOINE

ENJEU 3 : ATTRACTIVITE DU BASSIN VALORISATION DU PAYSAGE ET DU PATRIMOINE ENJEU 3 : ATTRACTIVITE DU BASSIN VALORISATION DU PAYSAGE ET DU PATRIMOINE 1 VOLET H : VALORISATION DU PAYSAGE ET DU PATRIMOINE 2 Volet H n H1-1 Valorisation du paysage et du patrimoine Objectif H1 Valorisation

Plus en détail

Le SPL horticole Var Méditerranée

Le SPL horticole Var Méditerranée Le SPL horticole Var Méditerranée Une démarche collective et solidaire Le SPL horticole est l ensemble des différents partenaires de l horticulture varoise, regroupés pour animer collectivement une démarche

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde.

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde. Les concepts généraux et les caractéristiques de la situation actuelle des forêts au monde Résumé introductoire préparé par Luisa Elena Molina, PhD. Universidad de Los Andes; Mérida Venezuela. Professeur

Plus en détail

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne

Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Le groupe de travail Espèces exotiques envahissantes Du bassin Loire-Bretagne Coordinateur : Sylvie VARRAY -Fédération des Conservatoires d espaces naturels Avec le soutien de : Séminaire du Centre de

Plus en détail

RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010. Sous-titre - date

RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010. Sous-titre - date RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010 Sous-titre - date De la reconstitution des sols à la re-végétalisation Rencontres professionnelles de RITTMO - 22 avril 2010 Etat des besoins des collectivités

Plus en détail

Le grand voyage des espèces

Le grand voyage des espèces Le grand voyage des espèces La jacinthe d eau : espèce invasive Originaire du bassin du fleuve Amazone en Amérique du Sud, la jacinthe d eau, Eichhornia crassipes, a été introduite comme plante ornementale

Plus en détail

La gestion des mammifères exotiques envahissants : une démarche collective?

La gestion des mammifères exotiques envahissants : une démarche collective? La gestion des mammifères exotiques envahissants : une démarche collective? Emmanuelle Sarat 1, Alain Dutartre 2, Nicolas Poulet 3 1 Comité français de l Union internationale pour la conservation de la

Plus en détail

Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal)

Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal) Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal) L Île Bizard est située au nord-ouest de l archipel montréalais. Elle est reconnue pour sa qualité de vie, son magnifique

Plus en détail

Classement de la Réserve naturelle régionale. Marais de Brière

Classement de la Réserve naturelle régionale. Marais de Brière Classement de la Réserve naturelle régionale Marais de Brière VU le Code Général des Collectivités Territoriales, VU le Code de l environnement, notamment ses articles L. 332-1 à L. 332-27, R.332-30 à

Plus en détail

LES PLANTES INVASIVES SUR LE TERRITOIRE DE BMO. Liste définie par le CBNB

LES PLANTES INVASIVES SUR LE TERRITOIRE DE BMO. Liste définie par le CBNB SUR LE TERRITOIRE DE BMO En Bretagne Plantes invasives avérées: 20 Plantes invasives potentielles: 22 Plantes à surveiller: 46 Liste définie par le CBNB TERRESTRES Herbe de la pampa (cortaderia selloana)

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

Agenda 21 du Saint-Gaudinois Projet Berges de Garonne COMITE DE PILOTAGE DYNAMIQUE GARONNE AMONT

Agenda 21 du Saint-Gaudinois Projet Berges de Garonne COMITE DE PILOTAGE DYNAMIQUE GARONNE AMONT Agenda 21 du Saint-Gaudinois Projet Berges de Garonne COMITE DE PILOTAGE DYNAMIQUE GARONNE AMONT Présentation du territoire 21 Communes dont 8 riveraines du fleuve 2 ème Sous-préfecture de la Haute-Garonne

Plus en détail

3. Elaboration des schémas régionaux de cohérence écologique pour les départements d outre-mer...25. Annexes :... 26

3. Elaboration des schémas régionaux de cohérence écologique pour les départements d outre-mer...25. Annexes :... 26 ANNEXE DU DÉCRET PORTANT ADOPTION DES ORIENTATIONS NATIONALES POUR LA PRÉSERVATION ET LA REMISE EN BON ÉTAT DES CONTINUITÉS ÉCOLOGIQUES DOCUMENT-CADRE ORIENTATIONS NATIONALES POUR LA PRÉSERVATION ET LA

Plus en détail

INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES

INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES ÉCOSYSTÈMES INSULAIRES TROPICAUX : APPLICATIONS POUR LA RÉHABILITATION DES ÎLES TROPICALES FRANÇAISES DE L OUEST DE L OCÉAN INDIEN Pr. Matthieu Le Corre

Plus en détail

Dossier de presse. Installation du conseil de gestion du Parc naturel marin des Glorieuses et élection du président. Crédits photos : V.

Dossier de presse. Installation du conseil de gestion du Parc naturel marin des Glorieuses et élection du président. Crédits photos : V. Le 22 février 2013 à Saint-Pierre, Dossier de presse Installation du conseil de gestion du Parc naturel marin des Glorieuses et élection du président Crédits photos : V.Lamarre / SHOM Contact Presse :

Plus en détail

Objectifs du groupe de travail «espèces aquatiques invasives»

Objectifs du groupe de travail «espèces aquatiques invasives» Devenir du GT IBMA Emilie Mazaubert 1, Alain Dutartre 1 & Nicolas Poulet 2 1 Cemagref-IRSTEA, REBX 2 Onema, DAST Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea 6 ème réunion du GT IBMA, 17

Plus en détail

Une stratégie d approches innovantes et de recommandations pour maximiser le développement des capacités dans la prochaine décennie

Une stratégie d approches innovantes et de recommandations pour maximiser le développement des capacités dans la prochaine décennie Une stratégie d approches innovantes et de recommandations pour maximiser le développement des capacités dans la prochaine décennie Soumis le 22 décembre 2014, suite aux délibérations du Congrès mondial

Plus en détail

Plan de l exposl. exposé. L Eau. et l ONFl. 1. La politique environnementale de l ONFl. 2. Les actions Eau inscrites au plan d action d

Plan de l exposl. exposé. L Eau. et l ONFl. 1. La politique environnementale de l ONFl. 2. Les actions Eau inscrites au plan d action d L Eau et l ONFl Plan de l exposl exposé de Jean-Michel MOUREY Responsable Politique environnementale et PEFC ONF Direction générale - DEDD 1. La politique environnementale de l ONFl 2. Les actions Eau

Plus en détail

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 BIODIVERSITE Présentation aux parties prenantes françaises 10 juin 2013 Calendrier Elaboration inter services AFD Discussion avec les administrations françaises

Plus en détail

Programme d aménagement intégré par sous-bassin versant de la Fondation de la Faune du Québec

Programme d aménagement intégré par sous-bassin versant de la Fondation de la Faune du Québec BIENVENUE Programme d aménagement intégré par sous-bassin versant de la Fondation de la Faune du Québec Par Marcel Quirion Coordonnateur de projets, Fondation de la faune du Québec Joanne Marchesseault

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

PROFIL ENVIRONNEMENTAL DE LA RÉUNIONR

PROFIL ENVIRONNEMENTAL DE LA RÉUNIONR PROFIL ENVIRONNEMENTAL DE LA RÉUNIONR 2012 DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT, DE L AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE LA REUNION PROFIL ENVIRONNEMENTAL DE LA RÉUNION 2012 Page de garde : photos Philippe CROZET DIRECTION

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE. Thème de la FICHE :

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE. Thème de la FICHE : DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) Thème de la FICHE : Fiche thématique n 11 correspondant à l objectif

Plus en détail

RESUME DU DOCUMENT D OBJECTIFS «DOMAINE DE VERDILLY»

RESUME DU DOCUMENT D OBJECTIFS «DOMAINE DE VERDILLY» RESUME DU DOCUMENT D OBJECTIFS «DOMAINE DE VERDILLY» Le site Natura 2000 «Domaine de Verdilly» s étend sur 595 ha et est constitué d un complexe de milieux forestiers reposant sur des formations limoneuses

Plus en détail

Annexe N 3 : financer les projets forestiers

Annexe N 3 : financer les projets forestiers Annexe N 3 : financer les projets forestiers Financer les projets forestiers en 2007-2013 Programme de développement rural pour l'hexagone (PDRH) Une architecture en 4 axes Le PDRH, établi pour la France

Plus en détail

Vers un observatoire de la faune sauvage à La Réunion

Vers un observatoire de la faune sauvage à La Réunion Connaître Vers un observatoire de la faune sauvage à La Réunion S. Caceres & J.-N. Jasmin Phaéton à bec jaune (ou paille-en-queue à brins blancs). La nécessité de disposer de données utilisables pour assurer

Plus en détail

L essentiel de la charte du parc national de La Réunion

L essentiel de la charte du parc national de La Réunion Parc national de La Réunion - Hervé Douris, Isabelle de Lavergne, Jean-François Bègue Jean-François Bègue - Mare à boue, au dernier plan, le Piton des Neiges. L essentiel de la charte du parc national

Plus en détail

Logo : NHB Pro Création 65

Logo : NHB Pro Création 65 Logo : NHB Pro Création 65 LIVRET_ZNIEFF.indd 1 24/01/2006 15:13:06 ABREVIATIONS CBNMP : Conservatoire Botanique National Méditerranéen de Porquerolles CEN L-R : Conservatoire des Espaces Naturels du Languedoc-Roussillon

Plus en détail

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Fabienne Giboudeaux Adjointe au Maire de Paris Une biodiversité remarquable souvent méconnue Plus de 2000 espèces sauvages de plantes

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 Réservé à l usage des médias Ceci n est pas un document officiel La Convention sur la diversité biologique lance un nouvel outil Web de mise en œuvre en soutien à la protection et

Plus en détail

EXEMPLE DU MARAIS AUDOMAROIS

EXEMPLE DU MARAIS AUDOMAROIS EXEMPLE DU MARAIS AUDOMAROIS Maud Kilhoffer, Chargée de mission Développement et Aménagement Animation du Contrat de Marais et des reconnaissances internationales Ramsar et Réserve de biosphère. Animation

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe

Plus en détail

GESTION DES PLANTES AQUATIQUES ENVAHISSANTES EN PAYS DE LA LOIRE. 5 décembre 2008

GESTION DES PLANTES AQUATIQUES ENVAHISSANTES EN PAYS DE LA LOIRE. 5 décembre 2008 GESTION DES PLANTES AQUATIQUES ENVAHISSANTES EN PAYS DE LA LOIRE 5 décembre 2008 PREMIER CONSTAT HISTORIQUE : USAGES PERTURBÉS SECOND CONSTAT : PERTURBATION DES ESPÈCES ET HABITATS PATRIMONIAUX, ATTEINTE

Plus en détail

Architecture. Infrastructure de données géographique (IDG) visualiseur. reporting. serveur de publication. module porter à connaissance

Architecture. Infrastructure de données géographique (IDG) visualiseur. reporting. serveur de publication. module porter à connaissance Architecture Infrastructure de données géographique (IDG) reporting serveur de publication catalogage de métadonnées visualiseur module porter à connaissance intégration de données 1/10 Le portail de description

Plus en détail

Niveau de prospection naturaliste dans les sites remarquables

Niveau de prospection naturaliste dans les sites remarquables URL source: http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/indicateurs/niveau-de-prospection-naturaliste-dans-les-sites-remarqua bles Niveau de prospection naturaliste dans les sites remarquables Nombre

Plus en détail

Les plantes exotiques envahissantes dans le bassin de la Loire

Les plantes exotiques envahissantes dans le bassin de la Loire Journée d échanges sur les plantes aquatiques exotiques envahissantes Tours 29 octobre 2013 Les plantes exotiques envahissantes dans le bassin de la Loire Stéphanie Hudin, Fédération des Conservatoires

Plus en détail

Suivi de l avifaune dans la vallée de la Saâne : quelles capacités d adaptation? E.Caillot Réserves Naturelles de France Longueil, le 18 février

Suivi de l avifaune dans la vallée de la Saâne : quelles capacités d adaptation? E.Caillot Réserves Naturelles de France Longueil, le 18 février Suivi de l avifaune dans la vallée de la Saâne : quelles capacités d adaptation? E.Caillot Réserves Naturelles de France Longueil, le 18 février 2014. Missions de RNF dans le cadre de LiCCo - Coordination

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie

De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie Projet ATRACTIV Vulnérabilité des espaces naturels littoraux aux pollutions marines De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie Atelier GdR-Amure

Plus en détail

Qualité des sols et planification départementale: approfondissement des connaissances sur le territoire des Bouches-du-Rhône

Qualité des sols et planification départementale: approfondissement des connaissances sur le territoire des Bouches-du-Rhône Qualité des sols et planification départementale: approfondissement des connaissances sur le territoire des Bouches-du-Rhône GIS SOL PARIS Mardi 5 Juin 2007 1 Le périmètre du PDEDMA Territoire concerné

Plus en détail

FICHE-RESSOURCE Éducation au Développement Durable PAYSAGES CADRE DE VIE

FICHE-RESSOURCE Éducation au Développement Durable PAYSAGES CADRE DE VIE FICHE-RESSOURCE Éducation au Développement Durable PAYSAGES CADRE DE VIE À destination des enseignants Contexte et enjeux Fiche Ressource Paysages - Académie de la Guadeloupe La notion de cadre de vie

Plus en détail

Qu est ce qu un Parc naturel régional?

Qu est ce qu un Parc naturel régional? Qu est ce qu un Parc naturel régional? Une marque Classement «PNR» par décret par le Ministère de l Ecologie et du développement durable La marque déposée a pour but de promouvoir une image de qualité,

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LES PLANTES

LA LUTTE CONTRE LES PLANTES LA LUTTE CONTRE LES PLANTES ENVAHISSANTES SUR LE SITE GAVRES - QUIBERON Life Nature «Maintien de la biodiversité littorale sur le site Gâvres Quiberon» Life 06NAT/F/ 000146 Juillet 2007 LES PLANTES ENVAHISSANTES

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME. Réunion n 5 Diagnostic paysage et environnement

PLAN LOCAL D URBANISME. Réunion n 5 Diagnostic paysage et environnement Commune de SAINTE MARIE DE CUINES PLAN LOCAL D URBANISME Compte rendu de réunion Réunion n 5 Diagnostic paysage et environnement Date : 06/12/13 Dossier n 12295 Maître d ouvrage : Commune de Sainte Marie

Plus en détail

Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information

Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information 1. Cadre et justification de la mesure 1.1 Base légale Article 15 du projet de Règlement du Parlement Européen

Plus en détail

PLAN DE GESTION DE L ILE AUX OISEAUX

PLAN DE GESTION DE L ILE AUX OISEAUX PLAN DE GESTION DE L ILE AUX OISEAUX Tome 2 : Plan opérationnel Février 2013 «Ce projet est cofinancé par l Union européenne. L Europe s engage en Aquitaine avec le Fonds européen de développement régional»

Plus en détail

Des listes rouges régionales aux listes d espèces protégées :

Des listes rouges régionales aux listes d espèces protégées : Des listes rouges régionales aux listes d espèces protégées : Réflexions sur la démarche à mettre en œuvre pour la flore vasculaire de métropole Séminaire d'appui aux démarches régionales Paris, 4 décembre

Plus en détail

CREPAN. Vers une valorisation écologique des bords de routes du Calvados. Pourquoi protéger la biodiversité? Powerpoint réalisé par Claudine Joly

CREPAN. Vers une valorisation écologique des bords de routes du Calvados. Pourquoi protéger la biodiversité? Powerpoint réalisé par Claudine Joly CREPAN Vers une valorisation écologique des bords de routes du Calvados Pourquoi protéger la biodiversité? Powerpoint réalisé par Claudine Joly Présenté par Annick Noël Vice Présidente du CREPAN 1 La biodiversité

Plus en détail

Projet Faune Guyane. Bilan 2011-2014 Perspectives. Société civile. faune-guyane.fr. Partenaires. citoyens. scolaires. associations

Projet Faune Guyane. Bilan 2011-2014 Perspectives. Société civile. faune-guyane.fr. Partenaires. citoyens. scolaires. associations Projet Faune Guyane Société civile citoyens Partenaires faune-guyane.fr scolaires naturalistes associations Ets publics contributeurs validateurs CoPil visiteurs espaces naturels Bilan 2011-2014 Perspectives

Plus en détail

Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) Pays de la Loire. - Résumé non technique - septembre 2015

Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) Pays de la Loire. - Résumé non technique - septembre 2015 Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) Pays de la Loire - Résumé non technique - septembre 2015 La trame verte et bleue : nationale et régionale Au plan national, l'etat définit des orientations

Plus en détail

Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction mobilité, emplois,carrières. Note de mobilité SG/SRH/SDMEC/2016-387

Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction mobilité, emplois,carrières. Note de mobilité SG/SRH/SDMEC/2016-387 Secrétariat général Service des ressources humaines Sous-direction mobilité, emplois,carrières 78, rue de Varenne 75349 PARIS 07 SP 0149554955 Note de mobilité SG/SRH/SDMEC/2016-387 04/05/2016 Date de

Plus en détail

Note conceptuelle. Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices

Note conceptuelle. Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices Note conceptuelle Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices Deuxième Atelier International Hotel King Fahd, Dakar, Sénégal, 25-28 février

Plus en détail

Les espèces exotiques envahissantes. Maud Berroneau Séminaire Labex COTE 10 juillet 2014

Les espèces exotiques envahissantes. Maud Berroneau Séminaire Labex COTE 10 juillet 2014 Les espèces exotiques envahissantes Cas des Amphibiens et Reptiles Maud Berroneau Séminaire Labex COTE 10 juillet 2014 I La SHF et le réseau herpétologique I La SHF et le réseau herpétologique Association

Plus en détail

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII

Chapitre II. Trame verte et bleue. Article 45. I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII Chapitre II Trame verte et bleue Article 45 I. Le livre III du code de l environnement est complété par un titre VII ainsi rédigé : «TITRE VII «TRAME VERTE ET TRAME BLEUE «Art. L. 371-1. I. La trame verte

Plus en détail

Message de l Ile de La Réunion

Message de l Ile de La Réunion Message de l Ile de La Réunion Issu de la conférence L Union européenne et l Outre-mer : Stratégies face au changement climatique et à la perte de biodiversité Ile de la Réunion, 07-11 juillet 2008 TABLE

Plus en détail

Réalisé par Delphine Jubault et Loïc Munier, Etudiants en Licence professionnelle GAEMP 2010/2011. Tuteurs : Mme Roulier, Chargé de mission

Réalisé par Delphine Jubault et Loïc Munier, Etudiants en Licence professionnelle GAEMP 2010/2011. Tuteurs : Mme Roulier, Chargé de mission Quelles sont les politiques locales concernant les Taillis à (Très) Courtes Rotations et leurs divers impacts à l échelle du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariègeoises? Réalisé par Delphine Jubault

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1. 1 Définition de la zone d influence (concernée par le projet)

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1. 1 Définition de la zone d influence (concernée par le projet) PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1 FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 en application des articles R.414-19 à R.414-26 du Code de l Environnement 1

Plus en détail

Les recherches Forêt-Bois en Aquitaine Campus de Pierroton

Les recherches Forêt-Bois en Aquitaine Campus de Pierroton Institut National de la Recherche Agronomique Les recherches Forêt-Bois en Aquitaine Campus de Pierroton passé, présent, avenir 20/11/2012 Pierroton CA La forêt en Aquitaine : contexte et défis globaux

Plus en détail

Serre de la Fare. Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012

Serre de la Fare. Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012 Serre de la Fare Valorisation du patrimoine foncier de l Etablissement public Loire Réunion d information Le Puy en Velay, 28 novembre 2012 Invités à la réunion Présidents des Commissions Prospective,

Plus en détail

Gestion des néophytes envahissantes dans le canton de Vaud

Gestion des néophytes envahissantes dans le canton de Vaud Gestion des néophytes envahissantes dans le canton de Vaud Forum ARPEA 26 juin 2014 Direction générale de l environnement Division Biodiversité et paysage Franco Ciardo 1 / 27 Programme 1. Situation sur

Plus en détail

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens Dossier de presse PARTENARIAT Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL ELLO-RHÉNAN - LE BOHRIE, À OSTWALD Strasbourg Communauté

Plus en détail

Sigogne le porter à connaissance des données naturalistes en Franche-Comté 31/05/2012

Sigogne le porter à connaissance des données naturalistes en Franche-Comté 31/05/2012 FRANCHE-COMTÉ avec le Fond européen de développement régional Union Européenne Sigogne le porter à connaissance des données naturalistes en Franche-Comté 31/05/2012 1/22 plan Contexte Organisation et objectifs

Plus en détail

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire Atelier de reflexion «La biodiversité, un plus au service des éleveurs et des forestiers» Le Caylar - 09 Juin

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Paysages de. Exposition. Poitou-Charentes. Dossier de présentation. itinérante gratuite

Paysages de. Exposition. Poitou-Charentes. Dossier de présentation. itinérante gratuite Paysages de Poitou-Charentes 2012 Exposition itinérante gratuite Dossier de présentation Contact Jean-Philippe Minier 05 49 50 42 59 minier@cren-poitou-charentes.org tél. 05 49 50 42 59 contact@cren-poitou-charentes.org

Plus en détail

1er septembre 2014 à 13 h 00

1er septembre 2014 à 13 h 00 Appel à projets pour la définition d une stratégie d adaptation aux changements climatiques : Du diagnostic de vulnérabilité à l élaboration du plan d action et de son système de suiviévaluation La Direction

Plus en détail

Gestion intégrée des Aires Marines Protégées Parc Marin International des Bouches de Bonifacio

Gestion intégrée des Aires Marines Protégées Parc Marin International des Bouches de Bonifacio Gestion intégrée des Aires Marines Protégées Parc Marin International des Bouches de Bonifacio Marie Hélène LUCIANI Office de l Environnement de la Corse www.oec.fr 4 ème Rencontres de la Coopération décentralisée

Plus en détail

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante Fabienne SANS SMEAG SEMINARIO FINAL TERRITORIOS FLUVIALES EUROPEOS 5 y 6 de junio, Pamplona Une démarche innovante

Plus en détail