Séminaire PEPI. 17 & 18 mai 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séminaire PEPI. 17 & 18 mai 2010"

Transcription

1 Séminaire PEPI

2 Agenda 17 mai h-14h4514h45 Enjeux de la montée en compétence collective et de la mutualisation pour la fonction informatique à l'inra L. Bruckler 14h45-16h15 Les métiers de l'informatique au CNRS F. Berthoud 16h15-16h30 Pause 16h30-18h30 Pistes de cadrage et de contenus pour chacun des Pepi métier I. Blanc 18 mai h00-9h30 Assistance aux groupes porteurs I. Blanc 9h30-10h45 Possibilités d'accompagnement par la FPN D. Hoch, N. Ferré 10h45-11h00 Pause 11h00-12h30 Premiers échanges par groupe autour du cadrage du Pepi et de l organisation des groupes porteurs Déjeuner Groupe porteurs Pepi 14h00-14h30 Annuaire de compétences R. Delécolle, C. Garin 14h30-15h00 Réflexion sur la gestion des connaissances L. Peliks 15h00-16h30 Poursuite du travail en groupe Pepi : échanges autour de Groupes porteurs l annuaire de compétences et élaboration du planning de travail Pepi de chaque groupe 16h30-17h00 Prochaines étapes et clôture L. Bruckler 2

3 PEPI : «Partage d Expériences et de Pratiques en Informatique»(1) «PARTAGE»:l idée de base est et reste la mutualisation, au-delà de la lutte contre le simple isolement des informaticiens. i «Expériences et Pratiques en Informatique»: une volonté de pragmatisme, à l interface entre programmes scientifiques et instrumentation de ces programmes, une volonté de maintien/développement des compétences au meilleur niveau.

4 PEPI : «Partage d Expériences et de Pratiques en Informatique»(2) Une réalisation progressive suite à un engagement de l Inra par rapport à la communauté des informaticiens Une reconnaissance explicite des différents métiers de l informatique Et une chance pour la communauté des informaticiens

5 PEPIs et CATIs, un risque de confusion? (1) CATIs Au départ, un «choix subi», mais une volonté de structuration t ti scientifique, a priori plus ou moins cohérente (base : départements) Une constitution finalement hétérogène, imparfaite, explicitement transitoire (2 à 4 ans), et explicitement à revoir

6 PEPIs et CATIs, un risque de confusion? (2) CATIs Des engagements variables selon les CATIs, mais les CATIs sont a priori un lieu PEPIs d animation (à géométrie variable) de production Lieu d animation (métiers), de formation (structurée), et de productions (outils, méthodes,,p procédures, connaissances)

7 PEPIs et CATIs, un risque de confusion? (3) PEPIs Une structuration en 7 axes par types de compétences Une matrice PEPI (métiers) x CATIs (production scientifique et d informatique d appui) à redéfinir i dans le futur

8 CDSI & PEPI

9 CDSI CDSI Présidents : Michel Eddi François Houllier Membre de droit : Guy Riba Membres nommés : Monique Axelos (Cepia) Didier Boichard (GA) Laurent Bruckler (EA) Bruno Goffinet (MIA) Olivier Le Gall (SPE) Bertrand Schmitt (SAE2) Gérard Maisse (PC) Francis Sévila (PC) Gérard Jacquin (DV) Laurent Hémidy (DRH) Pierre Paris (MICSDAR) Experts extérieurs Bernard Rouault (DSI-CEA) Joël Sor (DSI-CIRAD) Invitées de droit : Sylvie Moreau (DSI) Isabelle Blanc (DSI-adj) 9

10 Catis homologués Etudes Rapport de Poste de travail, mission bases de logiciels i l données mutualisables Audit DSI et SI scientifiques Interviews audits DSI et SI scientifiques Rapport de mission sur la fonction informatique Synthèse enquête et lancement action animation métier de la fonction informatique CDSI 2010 Pilotage du dispositif Catis Rapport d étude sur l organisation de l informatique scientifique Déploiement de nouveaux services SI Finalisation des audits d infrastructure des SI scientifiques Livrables Animation de la fonction informatique 7 Pepis 2011 Préparation des nouveaux Catis 2011 Programme d évolution des infrastructures et services SI Programme d évolution des infrastructures : capacité de stockage, archivage, puissance de calcul A définir par les groupes porteurs : plans de formations, offre de logiciels mutualisés, de procédures??

11 Contexte initiateur Echanges première rencontre Catis Enquête sur la formation auprès des Catis Expression des attentes et des besoins en formation Audit des SI scientifiques Missions poste de travail et inventaire BDD Identification de nouvelles compétences Besoins de : montée en compétences partage d expériences et de connaissances PEPI Maintien & développement collectif de compétences 11

12 7 Pepis Développement & maintien collectif de compétences autour de sept axes métier Gestion de projet informatique Administration i ti de bases de données Administration des infrastructures Pratiques et outils de développement Outils et méthodes de l informatique des «omiques» Support aux postes de travail Statistiques 12

13 Répartition des métiers à l Inra (avril 2010) Administration des Systèmes d Information Architecte de système d information 8 Administrateur i t de système d information Gestionnaire de bases de données 20 Études, développement et déploiement Chef de projet ou expert en D &D Ingénieur en D & D Développeur intégrateur Systèmes informatiques, réseaux et télécommunications Chef de projet ou expert systèmes informatiques, réseaux et télécoms Administrateur de systèmes informatiques, réseaux et télécoms Gestionnaire de parc informatique et télécommunications Statistique Chef de projet ou expert en information statistique Ingénieur statisticien Assistant statisticien Calcul scientifique Chef de projet ou expert en calcul scientifique Ingénieur en calcul scientifique Emplois transverses Technicien d exploitation, de maintenance et de traitement des données Opérateur d exploitation et de maintenance Séminaire informatique Pepi

14 Partage d Expériences et de Pratiques en Informatique : PEPI Rendre la fonction informatique actrice de sa propre formation et de sa montée en compétences, pour Maintenir un niveau d expertise Garantir un noyau générique de connaissances par axe métier Favoriser la diffusion de référentiels métiers : au travers de retours d expériences se dégagent des «normes», «méthodes» métiers Mieux intégrer les nouveaux arrivants Proposer des formations génériques pour que chacun dispose du même socle métier Proposer des formations/rencontres ciblées accessibles à tous Assurer le partage, la formalisation et la capitalisation des connaissances => gestion de la connaissance Se connaître, trouver le bon expert => annuaire de compétences Assurer et structurer la veille technologique À partir des initiatives existantes : les valoriser, les intensifier, les fédérer CDSI : les reconnaître, les structurer, les sécuriser/faciliter au travers de moyens et d accompagnement 14

15 PEPI : initialisation / accompagnement L offre sur chaque axe métier sera initiée par des groupes porteurs Consolider/étoffer/valider / les éléments de contenu métiers, les socles de compétences Evaluer/capitaliser les outils/apports méthodologiques/connaissance mis à disposition Définir le cadre des Pepis Accompagnement des porteurs dans la phase d initialisation et leur rôle d animateur Accompagnement méthodologique et appui logistique de la FPN : dynamique réseau, animation des Pepis, plan formation - et plus globalement animation métier Mise en place de bases de connaissances pour le partage / capitalisation : méthodes, pratiques, outils Soutien financier/logistique/organisationnel à l ensemble des Pepis 15

16 Groupes porteurs des Pepi Les participants au séminaire / les positionnements actuels Gestion de projet Outils et méthodes des «omiques» Patrice Buche Tiges Christine Gaspin Genotoul Roger Duzert IPBI Johann Joets Moulon Pascal Neveu Ciam Hadi Quesneville CGI Bruno Perret Diisco Franck Samson CATG Admin système Abderrahim Boukhaïm Ciam Stéphane Cauet CGI Alexandre Dehene Garcia Capgen Eric Monvert Ciam Sylvie Nugier CTIG Yann Rouillard DSI Mina Admin BDD Alain Bénard Ecoinfo Dominique Tessier Tiges Benoît Toutain ISIE Poste de travail Marc Meunier DSI Mina Jean Luc Morat DSI Mina Yves Peignier DSI Mina Outils et méthodes de développement Jean Michel Batto GM Nicolas Dones IDM Olivier Inizan CGI Florian Guéniot Valentin Loux Ciam Ollivier Lévy DSI Mina Laurent Perochon SMO Jean Claude Poupa IATISS Hervé Richard Ciam Statistiques Christelle Hennequet SMO Julie Aubert Ciam Patrick Gasqui Ideal 16

17 Groupes porteurs : votre rôle (1) Préciser le domaine d intérêt du Pepi Préciser son contenu en terme de contours métier, définir le socle métier, le socle des savoir-faire desquels découleront la mise en place de formations Définir si nécessaire la nature du Pepi : réseau, groupe d experts, communauté de pratiques, d intérêts, club métier Définir la finalité du Pepi : échange d informations, entraide, mise en commun d expériences, de méthodes, de pratiques, d outils, de bons tuyaux, d offres de formation, production de connaissances, élaboration de formation, expérimentation de méthodes nouvelles, lieu d apprentissage Définir les règles d appartenance au Pepi, les modalités d adhésion (entrée/sortie), et modalités de partage, échanges 17

18 Groupes porteurs : votre rôle (2) Chaque Pepi peut être de nature différente selon son domaine d intérêt et métier et proposer des modalités d adhésion, d échanges différentes Chaque membre de groupe reçoit une lettre de mission de la part du CDSI 18

19 Groupes porteurs : quel engagement? Noyau dur : acteurs reconnus du métier Rôle : cadrage du Pepi Délai : jusqu à janvier 2011 pour la constitution du projet (cahier des charges) des Pepis et le repérage des membres actifs A partir de 2011 : chaque groupe porteur se constitue en comité de pilotage de chacun des Pepis 19

20 Appui opérationnel Accompagnement/soutien pour faciliter le fonctionnement : Sponsor : CDSI pourvoyeur de moyens, assure promotion des Pepis Soutien méthodologique et logistique Apport de conseil / accompagnement auprès des Pepis Rencontre semestrielle d échange entre les porteurs de Pepis Appui opérationnel Laurent Bruckler (CDSI) Isabelle Blanc (CDSI) Dany Hoch et Nadine Ferré (FPN) Richard Delécolle ll (DRH) Christophe Garin (délégation à la qualité) Laurent Peliks et Marco Tumbolio (E&Y) Gestion de projets informatiques Administration Outils et des bases de méthodes de données l informatique des «-omiques» Administration Pratiques et des outils de Support au infrastructures développement poste de travail Statistiques 20

21 Périmètre métier et socle de compétences des PEPI premières suggestions

22 Esquisses et repères en matière de contenu Éléments de contenu proposés à partir : des réponses aux questionnaires transmis par les CATIs des besoins remontés au cours des audits des infrastructures des pratiques courantes en informatique Ces propositions ne sont que des premières propositions Chaque groupe porteur devra sur la base ou non de ces propositions définir le périmètre métier et le socle de compétences de chaque PEPI 22

23 Gestion de projet informatique Proposition de contenu Cadrage du projet Gouvernance projet Elaboration des spécifications générales, fonctionnelles et techniques Allocation des ressources nécessaires à la réussite du projet Gestion des risques projet Suivi du planning Gestion de la relation avec les utilisateurs Test et recette fonctionnelle Conduite du changement Formation des utilisateurs 23

24 Administration de bases de données Proposition de contenu Définition des modèles conceptuels et des référentiels de données Développement des bases de données Import et extraction des données Administration et maintenance des bases de données Sécurisation des bases de données Réplication et haute-disponibilité Mécanismes de sauvegarde et d archivage des bases de données Veille technologique Optimisation des bases de données («tuning») 24

25 Administration des infrastructures «systèmes» Proposition de contenu Dimensionnement des équipements d infrastructure en fonction des besoins Evaluation des fonctionnalités des équipements d infrastructure en fonction des objectifs de l Institut Définition des niveaux de services et des indicateurs de pilotage Mise en place et intégration des systèmes d exploitation retenus Outils et techniques pour la mise en place d infrastructures t résilientes (cluster, PRA, etc.) Outils et méthodes pour le suivi des performances et la gestion de la capacité Outils de supervision et de gestion de la capacité Optimisation des ressources systèmes et réseaux Maintenance du système d information et gestion des incidents d infrastructure Veille technologique 25

26 Pratiques et outils de développement Proposition de contenu Conception de l architecture logicielle Utilisation des environnements de développement (forge, IDE, etc.) Connaissance et choix des langages g appropriés Documentation des codes produits Gestion de versions Tests et recette Mise en production et intégration Maintenance évolutive et corrective, gestion des correctifs Sécurité des développements Gestion de la propriété intellectuelle 26

27 Outils et méthodes de l informatique des «-omiques» Proposition de contenu 1/2 Formations transverses Accompagnement dans le développement de modèles Présentation des principaux outils pour la création de modèles Conception de modèles interopérables et couplage de modèles Bonnes pratiques dans la création des scripts Prise en main des outils les plus répandus sur l informatiques des «- omiques» : Connaissance des principaux outils (Blast, OGMA, Clustal, statistiques, etc.) Développements spécifiques autour de ces outils : production de codes robustes, maintenables et partageables Equipements d acquisition de données : Concepts d automatisation Création d interfaces Outils de programmation 27

28 Outils et méthodes de l informatique des «-omiques» Proposition de contenu 2/2 Formations spécifiques (exemples) Génétique - SIG (Systèmes d Information de Génétique) Traitement des données Développement dans des environnements de visualisation et d'extraction de données génomique Analyse des images produites Gestion des bases de données des SIG Génomique - Analyse des séquences : Outils d analyse des séquences génomiques Principaux langages de traitement des séquences (BioPerl, scripting R et SAS, etc.) Ordonnancement des chaînes de traitement 28

29 Supports aux postes de travail Proposition de contenu Installation et configuration des systèmes d exploitation et des connexions réseau Gestion et déploiement de socle Outils et techniques pour l installation d applications sur les postes de travail Sécurisation des postes de travail et des données utilisateur Gestion du parc informatique Gestion et inventaire des licences Gestion des incidents et concept de «Help Desk» Suivi, priorisation et capitalisation sur les incidents et demandes d intervention Accompagnement / Formation des utilisateurs 29

30 Statistiques Proposition de contenu Statistiques paramétriques et non-paramétriques avec STATISTICA Utilisation des logiciels spécialisés : Statistiques R, Genomatix, SAS, etc. 30

31 Suggestions de pistes pour définir le cadre de chaque Pepi

32 Pepis : suggestions de définition? Des pistes de définition : un réseau humain pour le partage d informations, au travers d échanges poursuivant la logique de mutualisation, de création de connaissances et de résolution collective de problèmes liés à une pratique professionnelle Un groupe dont les membres s engagent régulièrement dans des activités de partage des connaissances et d apprentissages à partir d intérêt communs Pepi = communauté de pratiques, d intérêts, d apprentissages, d élaboration de connaissances, un club «métier»? 32

33 Finalité principale Pepi : quelle forme concrète? Réseau Partager les ressources détenues par les membres Communauté d intérêts Mener une action commune grâce aux ressources des membres et/ou des partenaires Communauté de pratiques Mutualiser des connaissances et résoudre des problèmes Logique fédératrice Lien d appartenance Partenariat Reconnaissance professionnelle Facteurs clés de Qualité des ressources Force de l engagement Logique d amélioration réussite détenues par les membres «politique» Capacité de négociation des membres Réactivité des membres, même si mobilisation faible de chacun Modes d action Rencontre Plan daction d action Analyse des pratiques privilégiés Tuyautage Communication Temporalité Intemporelle / non planifiable Type de communauté Réseau informel créé avec le temps Activité ponctuelle / éphémère Consortium technologique / task-force veille Capitalisation Formalisation Activité continue Club métier Risques Disparition par manque de Ne répond pas à la totalité Disparition par manque formalisme, de l enjeu sur le de mobilisation continue d engagement et de développement de des adhérents 33 reconnaissance compétences

34 Les rôles que vous pourriez identifier pour faire vivre les Pepis? Le sponsor : appuie et valorise le Pepi : promotion/ pourvoyeur de moyens => CDSI Le pilote : définit le cadre, veille à la bonne inscription dans le contexte => groupe porteur L animateur : régule les échanges, coordonne les activités, relance les potentiels contributeurs, valorise les contributions / les problèmes résolus, organise les rencontres/événements, recense les besoins en formation, rédige la newsletter de la communauté Le gérant : tient à jour les entrées/sorties, recense, archive et diffuse la documentation, rend compte de l activité du Pepi Des rôles à se partager à plusieurs et qui tournent sur la durée Des rôles très liés aux outils choisis pour faire vivre le Pepi 34

35 Bénéfices qu offre le Pepi pour un membre Un réseau d échanges et de soutien Un espace d entraide pour trouver des réponses à ces problèmes Un lieu de ressourcement L accès aux travaux d étude et de capitalisation Possibilité de nourrir le socle des savoir-faire de son métier Confronter ses idées, ses approches, avec ses pairs Gain d efficacité professionnelle Le membre actif : qui prend l initiative de communiquer, réagit aux sollicitations, alimente en contenus, facilite le repérage/l adhésion adhésion de nouveaux membres Le membre dormant : qui peut devenir actif 35

36 Quels usages des outils? Partager des documents ne suffit pas Offrir possibilité de retrouver l information pertinente Structurer et valoriser les documents ou de l information produire de la connaissance Faire circuler l information vivante en permettant aux membres de la communauté d échanger en mode synchrone En mode synchrone, le forum atteint vite ses limites car peu approprié pour les discussions approfondies Technologies Web 2.0 : blog, wiki, réseau social Le risque : ne pas se doter d outils appropriés entre les réunions trop rares, il ne se passe rien 36

37 Des fonctions : des outils? Communiquer Outils de communication asynchrone (messagerie, liste de diffusion, forum) Outils de publication web Outils de communication synchrone Téléphonie et outils de téléprésence Coordonner Les outils de coordination du travail : agenda partagé, gestionnaire i de tâches, gestionnaire de projet Collaborer - Partager Outils de gestion documentaire (espace partagé, entrepôt documents) Co-construire co-produire Production collaborative de documents en mode asynchrone/synchrone Evaluer/capitaliser/structurer les contributions Outils de gestion de la connaissance 37

38 Du présentiel? Présentiel & virtuel : deux modalités complémentaires Outre les formations des moments de rencontres pour ponctuer le travail continu : présentation des travaux, des pratiques, visites de labos? du transfert de compétences des journée thématiques : témoignages 38

39 Assistance sta aux groupes porteurs

40 Assistance aux groupes porteurs Vision d ensemble des Pepis : maintien de la cohésion entre les Pepis pour pointer les zones d adhérence, de recouvrement, les manques Assistance au cadrage du Pepi : thématique, outils, modalités d échanges Assistance à la rédaction : ordres du jour, comptes-rendus, note de cadrage Vos contacts Laurent Peliks, Marco Tumbolio, Christophe Garin 40

41 Soutien logistique/financier Soutien logistique pour l organisation d une rencontre (recherche de salle, mise en concurrence, inscriptions ) Soutien financier sur la base d un dossier documenté Votre contact t 41

42 Séminaire des PEPIs mai 2010 Les possibilités d accompagnements de la FPN mai 2010 Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

43 Un accompagnement à la carte Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

44 autour des objets de chaque PEPI Définir le cadre, les orientations, les moyens Mettre en œuvre des moyens et des actions Formations métiers gestionnaires Versailles - 17/11/09 PEPI : Fédérer Mutualiser Échanger Capitaliser Co-construire Constituer et faire vivre un réseau Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

45 Axes d accompagnement de la FPN Pour analyser et choisir Défi i l d l i t ti l Regarder ce qui est en jeu dans les métiers ciblés en lien avec les orientations de l Institut Mettre en lien les différents éléments pour arriver à une compréhension o collective e Identifier des axes de développement à moyen et long terme Plan de formation Définir le cadre, les orientations, les moyens Mettre en œuvre des moyens et des actions PEPI Constituer et faire vivre un réseau Pour «faire ensemble» Favoriser la coconstruction et maintenir i l implication li Réussir à produire collectivement Animation, formalisation des idées, identification de qui fait quoi Pour passer au concret Regarder ce qui est nécessaire pour permettre à une action de répondre aux objectifs que l on s est fixés Prendre en compte le contexte de cette action et les modalités opérationnelles Formations métiers gestionnaires Versailles - 17/11/09 Ingénierie de formation, ingénierie pédagogique, soutiens logistique et financier, animation de formation Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

46 Construire un plan de formation Formations métiers gestionnaires Versailles - 17/11/09 Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

47 Axes Objectifs Conditions Champs définis des 7 PEPIs Mutualisation et formation Coconstruction et implication Analyse = Regard méta à partir d un croisement entre Souhaits individuels/collectifs des informaticiens = Ce qui émerge du terrain Enjeux et orientations de l Institut Évolutions technologiques = Ce vers quoi on tend Identification d actions prioritaires et moyens = là où il y a un intérêt à travailler ensemble vers le développement des compétences individuelles et collectives Proposition structurée Formations métiers gestionnaires Versailles - 17/11/09 = hiérarchisée, priorisée (organisée dans le temps) Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

48 Actions : quelques repères Formations métiers gestionnaires Versailles - 17/11/09 Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

49 Exemples d objectifs Appropriation progressive de démarches, méthodes, outils Mise en application Échanges avec le groupe sur les résultats obtenus et les questionnements soulevés par une démarche, une méthode, un outil Mutualisation des expériences et des pratiques Population : 10 à 25 personnes Formation-action Durée : 6à 18 mois os 1 à 2 journées consécutives tous les trois à quatre semaines 1 à 2 journées pour une formation-mutualisation simple Exemples de projets pouvant être travaillés aillés : Projets distincts mais de même nature Formations Projet métiers commun gestionnaires à plusieurs équipes Versailles - 17/11/09 Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

50 Exemples d objectifs État de l art dans un domaine nouveau ou en émergence Compréhension mutuelle de techniques, méthodes, objets spécifiques Appropriation de techniques, outils ou méthodes Transferts de méthodologies ou de concepts dans un domaine donné Identification de problématiques communes Ouverture à d autres domaines ou disciplines Développement de nouvelles collaborations Durée : 2 à 4 jours Population et déroulement: École thématique 80 à 100 personnes Conférences magistrales, tables rondes/discussion École thématique, école technique ou école-chercheurs École technique 10 à 25 personnes Alternance de cours théoriques et de travaux pratiques Formations métiers gestionnaires Versailles École-chercheurs - 17/11/09 chercheurs 20 à 60 personnes Apports, ateliers (coconstruction, appropriation), témoignages, illustrations Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

51 Et pour chaque action Un comité d organisation dont des acteurs métiers Construction de l action : objectifs, public, durée, déroulement, intervenants, formateurs internes, évaluation Lien avec le réseau Mise en œuvre et régulation de l action Un budget Identification des moyens alloués Identification des coûts Choix budgétaires Formations métiers gestionnaires Versailles - 17/11/09 De la logistique Inscription au plan de formation national Inscription et suivi des participants Lieu : salles ou résidentiel (nuitées) Lien avec intervenants, formateurs internes, consultants Et une durée de préparation nécessaire 3 à 9 mois selon les actions Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

52 Le «faire ensemble» Formations métiers gestionnaires Versailles - 17/11/09 Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

53 Les PEPI : «faire ensemble» Fédérer Mutualiser Échanger Capitaliser - Co-construire Une façon de Pour mutualiser travailler ses idées, ses connaissances, l d f ti ses compétences pour construire le plan de formation mais aussi durant les formations Une aide pour se former, développer des compétences Formations métiers gestionnaires Versailles - 17/11/09 Pour échanger, découvrir d autres façons de faire, d autres méthodes Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

54 Pour un accompagnement de la FPN, deux contacts Formations métiers gestionnaires Versailles - 17/11/09 Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

55 Formations métiers gestionnaires Versailles - 17/11/09 La Formation Permanente Nationale Deux référentes pour vous Dany Hoch, DU adjointe du service Nadine Ferré, Chargée de mission Séminaire des PEPIs Paris, mai 2010 A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T A U L R I M E E N T A T I O N A G R I C U L T E U N R V E I R O N N E M E N T E N V I R O N N E M E N T

56 Pepi : comment démarrer? Identifier et recruter le noyau dur : experts du métier Choisir les thématiques de communauté S accorder sur quelques q objectifs précis Définir les modalités de travail du noyau dur pour définition et de la communauté ensuite Définir règles de fonctionnement : critères d appartenance, modalités entrée /sortie Définir les moyens indispensables : choisir les supports technologiques, demander les soutiens financiers, logistiques 56

57 Besoins d assistance? d accompagnement? Des questions? Des points obscurs? 1ères rencontres par PEPI Des idées pour travailler ensemble Se présenter, se connaître 1ers échanges, réactions à chaud sur les pistes de cadrage 57

58 Annuaires de compétences

59 Finalités d unannuaire de compétences Mieux connaître Les métiers de la Bap E Les compétences orientées techniques Pour Se repérer mutuellement, Établir des contacts Identifier les compétences présentes et absentes 59

60 Modalités d alimentation de l annuaire Le groupe porteur du PEPI liste les compétences techniques (passées, actuelles et «futures») concernées par son PEPI en un formulaire de compétences Chaque agent désirant adhérer à un PEPI doit remplir cette fiche individuelle en auto-déclarant ses compétences Avec leur degré (d expert à novice) s il le souhaite Ou ses souhaits de progression/formation dans un ou plusieurs domaines techniques L annuaire recense les compétences acquises grâce à une compilation de la partie «compétences acquises» ces fiches 60

61 Idée directrice Stratégie du gagnant / gagnant : L ensemble des personnels de la BAP E peut adhérer à ce dispositif et ainsi: Enrichir l information de l annuaire au bénéfice de tous Y rechercher des compétences au bénéfice de chacun 61

62 Exemples d annuaires de compétences (1) Annuaire orienté technologies : l exemple Ernst & Young 62

63 Exemples d annuaire de compétences orientées technologies 1/2 Base de données & Datawarehouse Ab Initio Ascential Business Objects Data Insight DataMiner (Statistica) DB2 DWL EMC Celerra Class ER/Studio ERWin Informatica Initiate Kalido NCR Teradata Netezza Oracle - Property Manager Oracle Database 10g Oracle Designer Platinum PowerDesigner Rochade SAS Dataflux Siperian SQL Server 2005 SQL Server 2008 Sybase ASE Sybase ASIQ Trillium Architecture technique et sécurité ACF2 BEA Tuxedo BEA WebLogic Bindview BMC Patrol BMC Remedy CA etrust Access Control CA etrust Admin CA etrust Identity Manager CA etrust Siteminder CA Unicenter Checkpoint Firewall-1 CICS Cisco PIX Firewall Directory Services (Other) Disk encryption encryption EMC Storage Mgmt Firewall (Other) Groove Networks Help Desk - Other HP Openview IBM Tivoli Access Manager (TAM) IBM Tivoli Identity Manager (TIM) IPLocks LANDesk - Service Desk Lotus Notes MS Active Directory MS Exchange Server 2000 MS Exchange Server 2003 Nessus Oracle VM RACF SAP NetWeaver Sun Access Manager Sun Directory Server Sun Identity Manager Sun xvm TIBCO Tivoli Tivoli Directory Server Top Secret Virtual OS (Other) Virtual Private Network Products VM Ware webmethods WebSphere Message Broker WebSphere MQ ZENworks 63

Les audits de l infrastructure des SI

Les audits de l infrastructure des SI Les audits de l infrastructure des SI Réunion responsables de Catis 23 avril 2009 Vers un nouveau modèle pour l infrastructure (CDSI Avril et Juin 2008) En dix ans, les évolutions des SI ont eu un fort

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Retour d expérience Inria sur sa GED

Retour d expérience Inria sur sa GED Retour d expérience Inria sur sa GED DSI SESI 13 octobre 2015 SOMMAIRE 1. Solution Alfresco 2. Implémentation Alfresco chez Inria 3. Cas d usage 13 octobre 2015-2 1 Solution Alfresco 13 octobre 2015-3

Plus en détail

Openvista Ils mettent au cœur de leur priorité la réalisation de vos objectifs les plus ambitieux.»

Openvista Ils mettent au cœur de leur priorité la réalisation de vos objectifs les plus ambitieux.» «Avoir une connaissance fine de ses clients, maîtriser ses coûts fournisseurs, gérer efficacement la connaissance des différents collaborateurs dans son entreprise au fil du temps, optimiser les flux de

Plus en détail

Place de Connaissances

Place de Connaissances Place de Connaissances Partage et capitalisation de savoirs en intranet / extranet Descriptif technique La gestion et le partage efficace de l information et de la connaissance constituent une préoccupation

Plus en détail

Ingénieur de recherche en statistique

Ingénieur de recherche en statistique Ingénieur de recherche en statistique E1D24 Statistique - IR Dans le cadre d une étude ou d un projet de recherche, l ingénieur de recherche en statistique conçoit le plan d analyse statistique et prend

Plus en détail

Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques

Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques Espaces collaboratifs Retour d expérience sur la transformation des pratiques numériques 2015 1 Le Département de Loire-Atlantique > Repères 4 808 agents (1er janvier 2015) dont 4 322 agents sur poste

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Animation de la fonction informatique

Animation de la fonction informatique Animation de la fonction informatique PEPI : partage d'expériences et de pratiques en informatique pré-cadrage par les groupes porteurs Objectifs Rendre la fonction informatique actrice de sa propre formation

Plus en détail

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE

Chef de projet informatique CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction des Ressources humaines Chef de projet informatique J CHEF DE PROJET INFORMATIQUE Direction : Systèmes d Information Service : Études et développement Pôle : Projet et gestion applicative POSITIONNEMENT

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise

Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise Conseil et Ingénierie des Systèmes d Information d Entreprise Le Groupe Khiplus SAS KHIPLUS Management Société holding animatrice du groupe SAS KHIPLUS Advance Conseil et ingénierie de Systèmes d Information

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique

Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique Note de cadrage du PEPI MACS Mathématiques Appliquées & Calcul Scientifique Périmètre Le périmètre du PEPI concerne les méthodes et outils utilisés pour le traitement informatisé des données scientifiques.

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF

PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF Direction de l Innovation et de la RSE PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF CCE du 29 avril 2015 DEFINITION D UN RESEAU SOCIAL INTERNE Qu est-ce qu un Réseau social interne? C est une plateforme collaborative

Plus en détail

Date : 29/10/2015 Version : v 0.4 IDENTIFICATION DU POSTE. Intégrateur d applications Administrateur d outils A ou contractuel de droit public

Date : 29/10/2015 Version : v 0.4 IDENTIFICATION DU POSTE. Intégrateur d applications Administrateur d outils A ou contractuel de droit public FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : Prénom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : Aziz Prénom : Bénédicte Visa : Visa : Date : 29/10/2015

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA FOAD FORMATION DEVENIR E-FORMATEUR ET CONCEPTEUR DE CONTENUS PHASE 1 : DEVENIR E-FORMATEUR OU TUTEUR RELAIS PHASE 2 : DEVENIR CONCEPTEUR DE CONTENUS PEDAGOGIQUES MIS EN

Plus en détail

Le Concept Swyna *L OUTIL D ENQUÊTE EN LIGNE SIMPLEMENT PUISSANT

Le Concept Swyna *L OUTIL D ENQUÊTE EN LIGNE SIMPLEMENT PUISSANT Le Concept Swyna *L OUTIL D ENQUÊTE EN LIGNE SIMPLEMENT PUISSANT Nous sommes à votre écoute : 04 72 85 08 14 info@swyna.fr Le Concept Swyna swyna est l outil idéal pour mener des enquêtes en ligne récurrentes

Plus en détail

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production

Francis Chapelier. Infogérance Sélective de Production Francis Chapelier Infogérance Sélective de Production 2 Programme Qu est ce que l infogérance sélective? Présentation de l Infogérance Sélective de Production (ISP) Quelques références Questions / réponses

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation

Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation Année scolaire 2011/2012 Pôle national de compétences FOAD Formation Ouverte et A Distance Bureau des expertises techniques, des projets

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien :

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien : Nouvelles technologies, nouvelles pratiques, nouvelles normes dans un environnement de plus en plus complexe, se former pour maîtriser les concepts clés de l archivage physique, numérique et de la dématérialisation

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 11/09/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Management d équipe(s) autonome(s) I OBJECTIF

Plus en détail

Sécuriser l accès aux applications et aux données. Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité

Sécuriser l accès aux applications et aux données. Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité Sécuriser l accès aux applications et aux données Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité 2 Agenda Gérer les identités : pourquoi et comment? Tivoli Identity Manager Express

Plus en détail

Fiche de poste. Ingénieur systèmes Microsoft. Auteur : Pascal GUY Paris, le 16 mai 2011

Fiche de poste. Ingénieur systèmes Microsoft. Auteur : Pascal GUY Paris, le 16 mai 2011 Direction des technologies Département des systèmes d'information Tour Mirabeau, 39-43, quai André-Citroën 75739 PARIS Cedex 15 E-Mail : dsi@csa.fr Tél. : +33 (0)1 40 58 39 37 Fax : +33 (0)1 40 58 38 12

Plus en détail

APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage

APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage APX Solution de Consolidation de Sauvegarde, restauration et Archivage APX vous accompagne de la Conception à l Exploitation de votre Système d Information. Ce savoir faire est décliné dans les 3 pôles

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail

Assurances & Mutuelles, Industrie, Santé, Énergie, Transport, Médias / Multimédias, Télécoms, Services

Assurances & Mutuelles, Industrie, Santé, Énergie, Transport, Médias / Multimédias, Télécoms, Services Société de conseil et d ingénierie en informatique SEELANDE Consulting, société de conseil et d ingénierie en informatique spécialisée dans les NTIC, se positionne dans différents secteurs d activités

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation

Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Assistance à maîtrise d ouvrage pour le choix d un nouveau système de synchronisation Cahier des charges Page 1 sur 6 Sommaire 1. Objectif et contexte de la consultation 3 1.1. Objectif de la consultation

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes Le 13 mars 2008 Introduction 2 Le développement de la pratique collaborative dans les entreprises et les

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Architecte d infrastructures informatiques

Architecte d infrastructures informatiques Architecte d infrastructures informatiques E1C23 Infrastructures informatiques - IR L architecte d infrastructures informatiques pilote la conception, le déploiement et la mise en oeuvre d'architectures

Plus en détail

Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA

Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA INRA Versailles-Grignon Service de la Formation Permanente Contacts : Françoise BOUDET-BÖNE Responsable formation

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

Infrastructure Management

Infrastructure Management Infrastructure Management Service de Supervision et gestion des infrastructures informatiques DATASHEET Présentation générale Netmind Infrastructure Management (NIM) est un service de supervision et de

Plus en détail

FICHE DE POSTE SIGNALETIQUE DU POSTE

FICHE DE POSTE SIGNALETIQUE DU POSTE Famille : SYSTEMES D INFORMATION Sous-famille : SUPPORT ET EPLOITATION Libellé métier : EPLOITANT(E) RESEAU Code métier : 35L20 INTITULE DU METIER (à partir du RMFPH) Spécificité dans le métier EVENTUELLE

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Bourse de l emploi Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SA DIRECTION CENTRALE INFORMATIQUE ET SYSTÈME D INFORMATION : Deux (02) Ingénieurs Sécurité Système d Information Direction Qualité, Méthodes

Plus en détail

Gouvernance SharePoint

Gouvernance SharePoint Gouvernance SharePoint Club SharePoint France Erol GIRAUDY Benoit HAMET 2010 Quest Software, Inc. tous droits reserves. Agenda Présentation du Club SharePoint Qu est que la gouvernance? La gouvernance

Plus en détail

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS Finalité : Répondre aux besoins des utilisateurs en mettant à leur disposition des solutions informatiques applicatives et techniques adaptées. Emplois génériques

Plus en détail

BOURSE DE L'EMPLOI 10/01/2011

BOURSE DE L'EMPLOI 10/01/2011 BOURSE DE L'EMPLOI 10/01/2011 Site Dates de parution Intitulé du poste Nature de Contrat Horaire de travail Niveau de Formation Connaissances particulières Expérience requise 10/01/2011 CONSULTANT AMOA

Plus en détail

Réseau Social Cabinet Intranet Extranet Collaboratif

Réseau Social Cabinet Intranet Extranet Collaboratif Solution Logicielle et SaaS Réseau Social Cabinet Intranet Extranet Collaboratif Une solution globale pour 4 usages Réseau Social Cabinet : développez les interactions, favorisez les échanges entre les

Plus en détail

Intervenant : Peut-on innover en communication interne?

Intervenant : Peut-on innover en communication interne? Intervenant : Peut-on innover en communication interne? L innovation par l intranet 2.0 Conseil général des Hauts-de-Seine 1. Le contexte du projet 1. Le contexte du projet 1.1 Le contexte Un intranet

Plus en détail

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication Bande de Com! Tableau de Bord Julien Pansier PROJET Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur - Comprendre

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Système d Information du CNRST - SIC -

Système d Information du CNRST - SIC - 1 Contre National pour la Recherche Scientifique et Technique Système d Information du CNRST - SIC - Nabil Talhaoui Service système d information talhaoui@cnrst.ma 2 Plan Introduction Projet SIC : Contexte

Plus en détail

La gestion de la documentation

La gestion de la documentation La gestion de la documentation Des aspects méthodologiques & organisationnels.vers la mise en œuvre d un outil de GED M S. CLERC JOSY 13 OCTOBRE 2015 PLAN Définition d un projet de gestion de la documentation

Plus en détail

C11.2 Identifier les solutions à mettre en œuvre C11.3 Préparer le cahier des charges

C11.2 Identifier les solutions à mettre en œuvre C11.3 Préparer le cahier des charges Classe de situation (3) Clas.1.1. Conduite d'un projet de F1 Mise en œuvre et suivi de projets de (3 classes de situations / 10 situations / 12 compétences) Situations (4+2+4) Compétences (6+2+4) Compétences

Plus en détail

Management de l Expertise Technique. BASSETTI : Missions et Compétences

Management de l Expertise Technique. BASSETTI : Missions et Compétences Management de l Expertise Technique BASSETTI est spécialisée dans le Management de l Expertise Technique. Notre métier : aider les entreprises industrielles à capitaliser, valoriser et structurer leur

Plus en détail

La conduite du changement Présentation du service

La conduite du changement Présentation du service La conduite du changement Présentation du service Expert en innovation Stratégie & Expertise numérique AGENDA 01 02 03 04 05 Notre vision de la conduite du changement Des compétences et un savoir-faire

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

ADBS Etat de l art du collaboratif

ADBS Etat de l art du collaboratif ADBS Etat l art du collaboratif Gonzague Chastenet Géry OUROUK 26 novembre 2010 gonzague.chastenet@ourouk.fr Etat l'art du collaboratif - 26/11/2010 1 Sommaire De quoi parlons-nous? Les usages Les nouveaux

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance Les référentiels et les formations de la fonction Assurer le bon fonctionnement grâce à une préventive et curative performante en : - organisant les services techniques en conséquence, - encadrant l'entretien

Plus en détail

RÉUSSIR vos Séminaires de Direction & vos Conventions d entreprise

RÉUSSIR vos Séminaires de Direction & vos Conventions d entreprise RÉUSSIR vos Séminaires de Direction & vos Conventions d entreprise Equinox vous aide à mobiliser les énergies qui feront de l évènement un jalon clé dans la vie de votre entreprise. Nous assurons une maîtrise

Plus en détail

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing A propos d Insight Insight est le spécialiste en gestion des contrats de licences, en fourniture de logiciels et services associés. Nous accompagnons

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

Audit des systèmes d information scientifiques. Synthèse des audits. Conseil scientifique 15/11/2011

Audit des systèmes d information scientifiques. Synthèse des audits. Conseil scientifique 15/11/2011 Audit des systèmes d information scientifiques Synthèse des audits Conseil scientifique 15/11/2011 Contexte (1) «Un» chantier «informatique» engagé depuis plusieurs années Appui : le projet S2I (2006)

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

Projet PHARES. Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet

Projet PHARES. Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet Projet PHARES Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet L.Brami, S.Damart, M. Detchessahar, M. Devigne, J. Habib, F. Kletz, C. Krohmer. Document joint à l avenant au contrat

Plus en détail

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F)

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Emploi type : Ingénieur en développement et déploiement d applications BAP : E Niveau : Ingénieur d études N concours : EPRIE02 Affectation

Plus en détail

Maîtrise d ouvrage agile

Maîtrise d ouvrage agile Maîtrise d ouvrage agile Offre de service Smartpoint 17 rue Neuve Tolbiac 75013 PARIS - www.smartpoint.fr SAS au capital de 37 500 - RCS PARIS B 492 114 434 Smartpoint, en quelques mots Smartpoint est

Plus en détail

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Présentation des résultats de l enquête menée par Ineum Consulting sur les SIRH Collectivités Territoriales Paris, 30 mars

Plus en détail

Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise. mieux structurée et connectée

Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise. mieux structurée et connectée Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise mieux structurée et connectée Tous les contenus d entreprise à portée de main Aujourd hui, au sein de toutes les organisations, l information

Plus en détail

Demos Outsourcing Externalisation de la formation

Demos Outsourcing Externalisation de la formation Demos Outsourcing Externalisation de la formation 1 Présentation du Groupe Demos Quelques chiffres 36 ans d existence 78 millions d de CA consolidé en 2007 (20% à l étranger) 700 collaborateurs dans le

Plus en détail

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra

Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Messagerie collaborative et unifiée de l Inra Prestation d expertise et d assistance à maitrise d ouvrage pour la conception d un nouveau service. Page 1 sur 7 SUIVI DES MODIFICATIONS Version Eléments

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Services Réseaux et Télécom

Services Réseaux et Télécom OFFRE GLOBLE Services Réseaux et Télécom Pour les grands comptes (publics et privés) opérant leur propre réseau et services associés 1 Sommaire Notre Proposition Notre démarche Nos facteurs de réussite

Plus en détail

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard.

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. Agenda 1 Présentation 2 Les solutions it-toolbox 3 Notre valeur ajoutée 4 Le centre d excellence 5 Equipe et démarche 6 Références et plateformes

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

FORMATIONS 2011. Guide des formations... page 2. Processus d inscription...page 3. Programme des formations... page 4

FORMATIONS 2011. Guide des formations... page 2. Processus d inscription...page 3. Programme des formations... page 4 FORMATIONS 2011 Sommaire Guide des formations....... page 2 Processus d inscription.....page 3 Programme des formations... page 4 Descriptifs des formations.... page 5 Fiche d inscription. page 11 Lieux

Plus en détail

Responsable de communication

Responsable de communication Responsable de communication F1B25 Médiation scientifique, culture, communication - IR Mission Le (la) responsable de communication définit la stratégie globale de la structure en matière de communication.

Plus en détail

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215)

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215) v10 Cours 3-0126 (ex 215) Administration système et indexation-recherche Durée : 5 jours Ce cours de 5 jours apprendra aux administrateurs, aux architectes système et aux services support comment installer,

Plus en détail

Messagerie & Groupeware. augmentez l expertise de votre capital humain

Messagerie & Groupeware. augmentez l expertise de votre capital humain Messagerie & Groupeware augmentez l expertise de votre capital humain OUTLOOK 2010* Etude des fonctionnalités d un logiciel de messagerie Tout public 1 journée MG01 Maîtrise de l environnement Windows

Plus en détail