L équilibre financier entre le Canton et les communes est respecté

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L équilibre financier entre le Canton et les communes est respecté"

Transcription

1 L équilibre financier entre le Canton et les communes est respecté Pascal Broulis, conseiller d Etat, chef du Département des finances et des relations extérieures Béatrice Métraux, conseillère d Etat, cheffe du Département des institutions et de la sécurité Luc Oesch, expert-comptable diplômé, président de l Ordre vaudois d EXPERTsuisse Conférence de presse du 12 avril 2016

2 Sommaire 1. Contexte financier récent entre le Canton de Vaud et les communes (Pascal Broulis, chef du DFIRE) 2. Rapport sur la situation financière 2013 et 2014 des communes vaudoises en comparaison avec celle du Canton de Vaud (Luc Oesch, président de l Ordre vaudois d EXPERTsuisse) 3. Outils proposés aux communes afin d avoir une meilleure vision de leurs états financiers (Béatrice Métraux, cheffe du DIS) Equilibre financier entre le Canton et les communes 12 avril

3 Canton-communes: enjeux financiers et négociations 2012 En 2012, les communes vaudoises entrevoient une sensible dégradation de leur situation financière: certains budgets 2013 annoncés déficitaires croissance jugée trop importante de leur part aux charges cantonales A l initiative des communes, l UCV, l AdCV et le Conseil d Etat ouvrent des pourparlers sur les relations financières entre le Canton et ses 318 communes: quatre domaines principaux à l ordre du jour: facture sociale, soins à domicile, organisation policière et subventions aux routes d autres éléments abordés dans une perspective à long terme: constructions scolaires, bascule d impôt, déplafonnement des aides Les partenaires annoncent un protocole d accord en juin 2013: l Etat se félicite que les mesures trouvées puissent rétablir l équilibre des relations financières et renforcer la stabilité institutionnelle du canton Equilibre financier entre le Canton et les communes 12 avril

4 Canton-communes: accord et effets financiers L accord conduit à l adoption par le Grand Conseil d un train de mesures de 753 mios en faveur des communes entre 2013 et 2020 (EMPD n 98 de septembre 2013): nouvelle répartition des coûts de l AVASAD, 274 mios nouvelle répartition de l augmentation de la facture sociale, 161 mios prise en charge de l augmentation de la dotation de la FAJE, 99 mios abandon de la compensation de la bascule d impôt, 84 mios diverses mesures (routes, police, constructions), total 135 mios Toutefois, ces effets financiers en faveur des communes sont de natures très différentes: économies effectives, escomptées, subventions attendues, maîtrise des augmentations de dépenses Depuis 2014, l Etat intègre tous les effets financiers des mesures adoptées dans ses budgets annuels Equilibre financier entre le Canton et les communes 12 avril

5 RIE III Vaud: impact sur les communes Les communes sont concernées de manières très diverses par RIE III L impact financier cumulé à l horizon 2022 est environ cinq fois plus faible pour les communes (210 mios) que pour l Etat (1,15 mrd) les communes pèsent env. 40% des finances publiques, et l Etat 60% Equilibre financier entre le Canton et les communes 12 avril

6 RIE III Vaud: Origine du rapport et définition du mandat En septembre 2015 dans le cadre de l étude de la RIE III, la COFIN dépose une motion intitulée «Mesures complémentaires demandées» Parmi les nouvelles mesures en faveur des communes, il est demandé au Conseil d Etat de: «fournir un rapport de la situation financière des communes aux comptes 2014, et de présenter en regard les comptes cantonaux» «ce rapport doit être rédigé par un organe neutre» Le Conseil d Etat désigne Monsieur Luc Oesch, expert-comptable diplômé et président de l Ordre vaudois d EXPERTsuisse Son étude compare les agrégats des comptes et bilan 2013 et 2014 du Canton avec les états financiers des communes sur la même période Le rapport est rendu public ce jour et présenté aux médias par l auteur Equilibre financier entre le Canton et les communes 12 avril

7 Rapport sur la situation financière des communes vaudoises en comparaison avec celle du canton de Vaud Expert désigné: Luc Oesch Expert-comptable diplômé Président de l Ordre Vaudois d EXPERTsuisse (OVES) Lausanne, 12 avril 2016

8 Contenu de la présentation Objectifs du mandat Approche et limites Les principaux résultats par chapitre Principales conclusions 8

9 Objectifs du mandat 1. Situation financière des communes vaudoises en comparaison avec celle du Canton de Vaud pour les années 2013 et Situation financière des communes sur la base des états financiers 2011, 2012, 2013 et 2014 Sur la base de la statistique fédérale de la Suisse: 3. Comparaison des communes vaudoises par rapport aux communes suisses pour les années Comparaison du Canton de Vaud par rapport aux cantons suisses pour les années

10 Une approche bien définie mais certaines limites Limites de l analyse Etats financiers des associations intercommunales 2013 et précédents non disponibles sous forme standardisée Pas d analyse détaillée des états financiers communaux de chaque commune Le patrimoine financier du canton et des communes n a pas été évalué à sa valeur de marché Les principes d activation (valeurs-seuils) et d amortissement (durée) ne sont pas harmonisés entre cantons et communes, ni au niveau suisse Les principes d amortissement ne sont pas homogènes entre le canton et entre les communes elles-mêmes Le Canton de Vaud applique le référentiel MCH2 dès l exercice 2014 alors que les communes vaudoises appliquent toujours le référentiel MCH1 Les états financiers du Canton de Vaud qui se rapportent au périmètre budgétaire ne contiennent pas d'éléments consolidés liés au CHUV, ni à l UNIL Approche Réalisation d entretiens avec des représentants du canton et des communes Analyse et retraitement des éléments comptables ressortant des états financiers 2013 et 2014 du Canton de Vaud et des communes vaudoises afin d obtenir une vision «ordinaire» ou «normalisée» des finances cantonales et communales Définition de huit indicateurs de mesure clés pour mesurer l autofinancement, l investissement et l endettement. Ces indicateurs sont présentés avec et sans Lausanne et avec et sans les onze plus grandes villes. 10

11 PRINCIPAUX RESULTATS 1. Communes vaudoises / Canton de Vaud Période

12 1.Communes vaudoises / Canton de Vaud Période Communes / Canton de Vaud A B C D Les finances publiques 2013 et 2014 du Canton de Vaud et des communes vaudoises prises dans leur ensemble se portent bien. L équilibre financier général entre le canton, qui pèse pour environ 60% des finances publiques, et les communes, pour environ 40%, est respecté. A l inverse, le montant des investissements nets est environ deux fois plus faible pour le canton que pour les communes, qui ont des investissements nets de plus de MCHF 500 par an. Il convient cependant de relever que le Canton de Vaud octroie de nombreux prêts et garanties d emprunts à des institutions ou autres sociétés de transport. Le canton a privilégié ces dernières années une politique de désendettement, alors que les communes ont investi massivement (souvent par nécessité). En excluant Lausanne, le canton est meilleur que les communes pour cinq indicateurs sur huit lors de l exercice 2013 et à égalité en

13 Les Communes investissent passablement Marge d'autofinancement et investissements nets (en MCHF) 1' Marge d autofinancement 2- Investissements nets 549 MCH Canton MCH Canton MCH Communes MCH Communes Source: Rapport sur la situation financière 2013 et 2014 des communes vaudoises en comparaison avec celle du Canton de Vaud 13

14 Les indicateurs sont assez bons Comparatif canton/communes 2013/2014 Canton Canton Communes Communes MCH2 MCH1 MCH1 MCH1 1- Autofinancement en % des investissements nets 185.6% 383.1% 74.1% 85.4% 2- Autofinancement en % des revenus courants 7.0% 10.5% 8.5% 8.9% 3- Dépenses d'investissement en % des dépenses totales 4.1% 3.4% 12.7% 12.1% 4- Dette nette en % des revenus fiscaux 7.0% 20.8% 96.2% 92.2% 5- Dette brute en % des revenus courants 49.6% 35.4% 113.2% 110.1% 6- Charges d'intérêts nettes en % des revenus courants -0.4% -0.2% 1.8% 1.9% 7- Service de la dette en % des revenus courants 1.6% 3.6% 9.2% 9.0% 8- Dette brute par habitant (CHF) 5'984 4'172 7'916 7'839 Source: Rapport sur la situation financière 2013 et 2014 des communes vaudoises en comparaison avec celle du Canton de Vaud 14

15 Lausanne a un impact très important Comparatif canton/communes avec et sans Lausanne et les 11 villes Canton Communes Communes sans Lsne Communes sans Lsne & 11 villes MCH2 MCH1 MCH1 MCH1 1- Autofinancement en % des investissements nets 185.6% 74.1% 65.1% 70.3% 2- Autofinancement en % des revenus courants 7.0% 8.5% 8.9% 9.9% 3- Dépenses d'investissement en % des dépenses totales 4.1% 12.7% 14.9% 15.4% 4- Dette nette en % des revenus fiscaux 7.0% 96.2% 20.4% 12.9% 5- Dette brute en % des revenus courants 49.6% 113.2% 88.3% 93.0% 6- Charges d'intérêts nettes en % des revenus courants -0.4% 1.8% 0.8% 1.0% 7- Service de la dette en % des revenus courants 1.6% 9.2% 8.1% 8.2% 8- Dette brute par habitant (CHF) 5'984 7'916 5'141 5'223 Source: Rapport sur la situation financière 2013 et 2014 des communes vaudoises en comparaison avec celle du Canton de Vaud 15

16 PRINCIPAUX RESULTATS 2. Communes vaudoises / Période

17 2. Communes vaudoises période Communes A B C La marge d autofinancement des communes est en légère augmentation sur la période 2011 à Les revenus totaux augmentent de manière significative, pour passer de MCHF 5,215 en 2011 à MCHF 5,800 en 2014, alors que les charges monétaires augmentent moins rapidement et passent de MCHF 4,862 à MCHF 5,266. Six indicateurs analysés sont également relativement stables, voire en légère amélioration sur la période, à l exception des deux indicateurs liés à l autofinancement qui augmentent sensiblement, principalement en raison de la hausse des revenus en lien avec l augmentation de la population et le dynamisme économique de la place vaudoise. 17

18 PRINCIPAUX RESULTATS 3. Communes vaudoises / Communes suisses Période

19 3. Communes vaudoises / Communes suisses Communes vaudoises / Communes suisses A B Les communes vaudoises sont globalement plus endettées que les communes suisses, mais elles se portent mieux en matière d autofinancement. Nous constatons une augmentation des revenus totaux bien supérieure pour les communes vaudoises par rapport aux communes suisses, lié à un barème fiscal vaudois relativement élevé en comparaison nationale. En considérant l ensemble des calculs d évolution des agrégats analysés, nous constatons un équilibre général entre la situation des communes vaudoises et des communes suisses. 19

20 Communes vaudoises et suisses: Evolution de certaines charges Agrégats Compte de résultat CHARGES Evolution annuelle en CHF Evolution annuelle en CHF/ hab. Situation 2013 en CHF/ hab. Charges totales communes suisses 1.7% 0.6% 5'517 Charges totales communes vaudoises 2.8% 1.0% 5'503 Salaires du personnel administratif et d'exploitation communes suisses Salaires du personnel administratif et d'exploitation communes vaudoises 2.8% 1.6% % 2.0% 1'182 Charges de transfert communes suisses 2.9% 1.7% 1'671 Charges de transfert communes vaudoises 2.7% 1.0% 1'588 Source: Administration fédérale des finances (AFF), Statistique financière, Etat des données:

21 Communes vaudoises et suisses: Evolution de certains produits Agrégats Compte de résultat PRODUITS Evolution annuelle en CHF Evolution annuelle en CHF/ hab. Situation 2013 en CHF/ hab. Revenus totaux communes suisses 1.5% 0.4% 5'440 Revenus totaux communes vaudoises 3.7% 2.0% 5'706 Revenus fiscaux communes suisses 1.4% 0.3% 3'203 Revenus fiscaux communes vaudoises 2.9% 1.1% 3'500 Source: Administration fédérale des finances (AFF), Statistique financière, Etat des données:

22 PRINCIPAUX RESULTATS 4. Canton de Vaud / Cantons suisses Période

23 4. Canton de Vaud / Cantons suisses Canton de Vaud / Cantons suisses A B Le Canton de Vaud s est fortement désendetté, mais le corollaire est un niveau d investissement (hors octroi de garanties d emprunts) plus faible par rapport aux autres cantons suisses. En considérant l ensemble des calculs d évolution des agrégats analysés, nous constatons que le Canton de Vaud est dans 60% des cas meilleur que les cantons suisses. 23

24 Canton de Vaud et Cantons suisses: Evolution de certaines charges Agrégats Compte de résultat CHARGES Evolution annuelle en CHF Evolution annuelle en CHF/ hab. Situation 2013 en CHF/ hab. Charges totales cantons suisses 2.0% 0.9% 9'970 Charges totales Canton de Vaud 4.9% 3.1% 12'687 Salaires du personnel administratif et d'exploitation cantons suisses Salaires du personnel administratif et d'exploitation Canton de Vaud 2.5% 1.3% 1' % -0.2% 1'132 Charges de transfert cantons suisses 4.1% 3.0% 4'787 Charges de transfert Canton de Vaud 6.1% 4.3% 6'424 Source: Administration fédérale des finances (AFF), Statistique financière, Etat des données:

25 Canton de Vaud et Cantons suisses: Evolution de certains produits Agrégats Compte de résultat PRODUITS Evolution annuelle en CHF Evolution annuelle en CHF/ hab. Situation 2013 en CHF/ hab. Revenus totaux cantons suisses 1.0% -0.1% 9'855 Revenus totaux Canton de Vaud 3.8% 2.0% 12'706 Revenus fiscaux cantons suisses 1.5% 0.4% 5'203 Revenus fiscaux Canton de Vaud 4.0% 2.3% 7'800 Source: Administration fédérale des finances (AFF), Statistique financière, Etat des données:

26 En conclusion 26

27 Trois conclusions principales 1 Les finances publiques 2013 et 2014 du Canton de Vaud et des communes vaudoises prises dans leur ensemble se portent bien. L équilibre financier général entre le canton, qui pèse pour environ 60% des finances publiques, et les communes, pour environ 40%, est respecté Conclusions 2 La situation financière de l ensemble des communes vaudoises considérées globalement s est légèrement améliorée sur la période Sur la période , l évolution de la situation financière des communes vaudoises est équilibrée par rapport à celles des communes suisses; de son côté, celle du Canton de Vaud est meilleure que celle des cantons suisses dans 60% des cas A l avenir, l équilibre financier entre le canton et les communes sera modifié de manière significative en faveur des communes. L impact global consenti sur la période 2013 à 2022 se monte, en effet, à environ CHF 2 milliards, soit en moyenne CHF 200 millions par an 27

28 Outils proposés aux communes Autonomie Autonomie communale communale Directives de révision des comptes Recommandations sur l endettement MCH2 Système de contrôles internes Vision globale de la situation financière des communes Equilibre financier entre le Canton et les communes 12 avril

29 Projet de directives de révision des comptes communaux La loi exige que le contrôle des comptes communaux s effectue sur la base de directives édictées par le Département Adaptation aux exigences fédérales en la matière Mise en conformité avec les normes d audit suisse (NAS) et assurance de l indépendance et de l agrément des réviseurs Equilibre financier entre le Canton et les communes 12 avril

30 Projet de recommandations sur l endettement Fournir une vision globale de l endettement des communes Prendre en compte la nature différenciée des dettes contractées par les communes Répondre aux attentes des communes et aux diverses interventions parlementaires Equilibre financier entre le Canton et les communes 12 avril

31 MCH2 Modèle comptable harmonisé édicté par la Conférence des directeurs cantonaux des finances (CDF) Nécessité pour les collectivités publiques de travailler sur la base d un référentiel commun pour leur comptabilité Mieux répondre aux exigences en termes de statistique financière Introduction du modèle MCH2 pour l ensemble des collectivités en collaboration avec les communes Equilibre financier entre le Canton et les communes 12 avril

32 Système de contrôles interne (SCI) Processus de contrôle assurant une bonne tenue des comptes et des états financiers Adapté à la taille et à la structure de la commune (rapport coûts/bénéfices) Basé sur les risques propres et identifiés dans chaque commune Discussion entre le Département et les communes dans le cadre de l introduction de MCH2 Equilibre financier entre le Canton et les communes 12 avril

33 Conséquences et avantages Améliorer la fiabilité et la lisibilité des comptes communaux Fournir aux communes une vision globale de leur endettement Proposer aux communes des outils d aide à la décision Projets mis en place en collaboration et partenariat entre le Conseil d Etat et les communes Equilibre financier entre le Canton et les communes 12 avril

Assemblée générale de l Association des boursiers communaux vaudois

Assemblée générale de l Association des boursiers communaux vaudois Assemblée générale de l Association des boursiers communaux vaudois Présentation de Pascal Broulis, chef du Département des finances et des relations extérieures, Eclépens, le 15 avril 2016 2005-2015 :

Plus en détail

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 62/14 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2015. François Bryand, Syndic

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 62/14 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2015. François Bryand, Syndic Commune de Prangins Municipalité Préavis No 62/14 Au Conseil Communal Arrêté d'imposition pour l'année 2015 François Bryand, Syndic Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, L'arrêté

Plus en détail

La surveillance et le contrôle des communes, le modèle valaisan

La surveillance et le contrôle des communes, le modèle valaisan 3 ème séance : Procédures d audit pour l analyse de la situation financière des collectivités locales dans le cadre du contrôle de leurs comptes annuels La surveillance et le contrôle des communes, le

Plus en détail

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 42/13 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2014. François Bryand, Syndic

Commune de Prangins Municipalité. Préavis No 42/13 Au Conseil Communal. Arrêté d'imposition pour l'année 2014. François Bryand, Syndic Commune de Prangins Municipalité Préavis No 42/13 Au Conseil Communal Arrêté d'imposition pour l'année 2014 François Bryand, Syndic Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, L'arrêté

Plus en détail

ANNEXE 2 ANALYSE FINANCIERE DES COMMUNES DE 2007 A 2013

ANNEXE 2 ANALYSE FINANCIERE DES COMMUNES DE 2007 A 2013 ANNEXE 2 ANALYSE FINANCIERE DES COMMUNES DE 27 A 213 Rapport réalisé par le mandataire, en collaboration avec le Service des affaires intercommunales de la Riviera (SAI) Avril 215 Urbaplan-1274-24.6.15

Plus en détail

Autorité cantonale de surveillance des finances communales

Autorité cantonale de surveillance des finances communales Autorité cantonale de surveillance des finances communales Association cantonale vaudoise des boursiers communaux 9 mai 2014 Autorité cantonale de surveillance des finances communales () F.Weber Projets

Plus en détail

relatif au nouveau règlement communal sur les finances (RCF)

relatif au nouveau règlement communal sur les finances (RCF) Rapport du Conseil communal relatif au nouveau règlement communal sur les finances (RCF) (du 5 novembre 2015) au Conseil général de la Ville de La Chaux-de-Fonds Madame la présidente, Mesdames les conseillères

Plus en détail

Le Canton de Vaud et la réforme de l imposition des entreprises

Le Canton de Vaud et la réforme de l imposition des entreprises Le Canton de Vaud et la réforme de l imposition des entreprises Pascal Broulis, chef du Département des finances et des relations extérieures Présentation à la 70è assemblée de l Association cantonale

Plus en détail

MARS 2009 164 2 CONTEXTE DE LA DEMANDE

MARS 2009 164 2 CONTEXTE DE LA DEMANDE MARS 2009 64 EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE DECRET accordant au Conseil d Etat un crédit additionnel de CHF 2'600'000.- au crédit d investissement alloué par décret du 0 janvier 2006 pour réaliser les

Plus en détail

Rapport sur la situation financière 2013 et 2014. en comparaison avec celle du Canton de Vaud

Rapport sur la situation financière 2013 et 2014. en comparaison avec celle du Canton de Vaud Rapport sur la situation financière 2013 et 2014 Expert désigné : Luc Oesch, Expert-comptable diplômé, Président de l Ordre Vaudois d EXPERTsuisse Lausanne, le 2 mars 2016 Réf. LO/fb Notre rapport est

Plus en détail

La Chaux-de-Fonds Données fiscales

La Chaux-de-Fonds Données fiscales STATISTIQUE FINANCIERE ANNEE Données fiscales Coefficient d'impôt communal en points 11 Commune District 37 communes 1 9 8 7 6 5 4 3 Le coefficient d'impôt est fixé par la commune par rapport à un barème

Plus en détail

Réforme III de la fiscalité des entreprises

Réforme III de la fiscalité des entreprises Réforme III de la fiscalité des entreprises Impact pour le Canton de Vaud et négociations Canton-Communes Union des Villes Suisses 9 janvier 2015 Claudine Wyssa, syndique de Bussigny Présidente de l UCV

Plus en détail

Arrêté communal d imposition 2013

Arrêté communal d imposition 2013 Préavis No 17/2012 Château-d'Oex, le 23 août 2012 N/réf. : Conseil\Préavis 17/2012/MUNI/JMC Arrêté communal d imposition 2013 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers/ères, OBJET DU

Plus en détail

Chiffres clés additionnés des 7 communes

Chiffres clés additionnés des 7 communes Chiffres clés additionnés des 7 communes Libellé 2006 2007 Total des actifs (valeur comptable) 29'594'000 28'681'000 Total des dettes 22'538'000 20'613'000 Total des fonds propres 7'056'000 8'068'000 Total

Plus en détail

Étude du projet de fusion des communes de Corpataux-Magnedens, Farvagny, Le Glèbe, Rossens et Vuisternens-en-Ogoz

Étude du projet de fusion des communes de Corpataux-Magnedens, Farvagny, Le Glèbe, Rossens et Vuisternens-en-Ogoz Service des communes SCom Amt für Gemeinden GemA Rue de Zaehringen 1, 1701 Fribourg T +41 26 305 22 42, F +41 26 305 22 44 scom@fr.ch, www.fr.ch/scom Service des communes Rue de Zaehringen 1, 1701 Fribourg

Plus en détail

Commune d'eysins. Préavis municipal n 9. Au Conseil communal. Concernant : Le plafond d endettement pour la législature 2011 2016. Délégué municipal :

Commune d'eysins. Préavis municipal n 9. Au Conseil communal. Concernant : Le plafond d endettement pour la législature 2011 2016. Délégué municipal : Commune d'eysins Préavis municipal n 9 Au Conseil communal Concernant : Le plafond d endettement pour la législature 2011 2016. Délégué municipal : Monsieur Franz Kneubühler, Municipal Eysins, le 7 novembre

Plus en détail

127 milliards Chf. 1,3 milliards de Chf d intérêts par jour Soit 4,3 Chf par habitant et par jour

127 milliards Chf. 1,3 milliards de Chf d intérêts par jour Soit 4,3 Chf par habitant et par jour 6. La Dette Dette de la France 1'600 milliards Chf 166 millions Chf d intérêts par jour Soit 2,6 Chf par habitant et par jour Dette USA 10'500 milliards Chf 1,3 milliards de Chf d intérêts par jour Soit

Plus en détail

dos. 5067 Orbe, le 25 octobre 2011

dos. 5067 Orbe, le 25 octobre 2011 MUNICIPALITE D ORBE Secrétariat : tél. 024/442.92.10 fax 024/442.92.19 Hôtel de Ville - 1350 Orbe greffe@orbe.ch Au Conseil communal dos. 5067 Orbe, le 25 octobre 2011 Préavis no 14/11 : Fixation de plafonds

Plus en détail

Préavis N 19-2011 au Conseil communal

Préavis N 19-2011 au Conseil communal Municipalité Préavis N 19-2011 au Conseil communal Fixation du plafond d'endettement et du plafond pour les cautionnements Responsabilité(s) du dossier : Direction de l administration générale, des finances

Plus en détail

RETREAUSPECTIVE 2014. Bilan financier 2014

RETREAUSPECTIVE 2014. Bilan financier 2014 Bilan financier 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Analyse comparée des Comptes Administratifs 2013 et 2014 provisoire 3. Les financeurs du SIAAP 4. Présentation de l évolution (de la trésorerie) et de la

Plus en détail

Préavis n 9/ 11 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2012

Préavis n 9/ 11 au Conseil communal. Arrêté d'imposition 2012 COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 9/ 11 au Conseil communal Arrêté d'imposition 2012 Délégué municipal : M. Jean-Christophe de Mestral Aubonne, le 13.09.2011 Pl. du Marché 12 Lundi - vendredi Téléphone

Plus en détail

Le marché de la profession comptable

Le marché de la profession comptable DOSSIER Le marché de la profession comptable NOVEMbre 2010 Sic 290 15 DOSSIER Les perspectives de développement de la profession passent plus par l élargissement des missions aux clients actuels que par

Plus en détail

V I L L E D E C H A T E L - S T - D E N I S

V I L L E D E C H A T E L - S T - D E N I S V I L L E D E C H A T E L - S T - D E N I S Planification financière Note explicative Le Conseil communal transmet au Conseil général la planification et ses mises à jour pour en prendre acte (art.10 al.

Plus en détail

Autorité cantonale de surveillance des finances communales

Autorité cantonale de surveillance des finances communales Autorité cantonale de surveillance des finances communales Association pour le développement du Nord Vaudois (ADNV) 30 octobre 2013 Engagements financiers intercommunaux Fabrice Weber Inventaire des associations

Plus en détail

Planification financière communale : méthodes et techniques

Planification financière communale : méthodes et techniques Département d économie politique Chaire de finances publiques et de gestion des finances publiques Bernard DAFFLON, P.o. Planification financière communale : méthodes et techniques application à la commune

Plus en détail

RÈGLEMENT sur la comptabilité des communes (RCCom)

RÈGLEMENT sur la comptabilité des communes (RCCom) 75.3. RÈGLEMENT sur la comptabilité des communes (RCCom) du 4 décembre 979 (état: 0.03.006) LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON DE VAUD vu l'article 93a de la loi du 8 février 956 sur les communes A vu le préavis

Plus en détail

Comparatif. des finances cantonales et communales. Frequently Asked Questions Foire Aux Questions

Comparatif. des finances cantonales et communales. Frequently Asked Questions Foire Aux Questions Comparatif des finances cantonales et communales Frequently Asked Questions Foire Aux Questions Nils.Soguel@unil.ch Evelyn.Munier@unil.ch www.unil.ch/idheap > finances publiques Questions Page Le Comparatif

Plus en détail

A l'appui des comptes 2011

A l'appui des comptes 2011 Rapport du Conseil communal au Conseil général de la Commune de Saint-Aubin-Sauges A l'appui des comptes 2011 Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, L'exercice 2011 du compte de fonctionnement se

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 9324 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 28 juin 2004 Messagerie Projet de loi instituant une garantie d un montant maximum de 226 000 000 F, pour un /

Plus en détail

Audit financier 2009 2018 Quelle situation financière pour Balma?

Audit financier 2009 2018 Quelle situation financière pour Balma? Audit financier 2009 2018 Quelle situation financière pour Balma? 1 EXFILO cabinet de conseil en finances publiques locales Ce document a été réalisé par les consultants du cabinet EXFILO, conseil en finances

Plus en détail

PRÉAVIS NO 11/02. relatif à une demande d'autorisation d'emprunter durant la législature 2011-2016

PRÉAVIS NO 11/02. relatif à une demande d'autorisation d'emprunter durant la législature 2011-2016 PRÉAVIS NO 11/02 relatif à une demande d'autorisation d'emprunter durant la législature 2011-2016 SIGE, septembre 2011 Feuille de contrôle du document No de préavis Préavis no 11/02 Objet Préavis relatif

Plus en détail

s f r t s i e és e e t l i r t e i r on i

s f r t s i e és e e t l i r t e i r on i yse t l s f a n ii A m i r sp s t e g e bud gr and i és t v i t ec l col ocal L t i éd acr i x e par esded e é s i ud or um Ét éal r s F e e d d L u on i i Ét esf r ect r o i t a D v a l bser O l t e 2

Plus en détail

Indicateurs harmonisés

Indicateurs harmonisés Département présidentiel DGI - Service de surveillance des communes Secteur des finances communales Indicateurs harmonisés Finances communales genevoises en 2013 Présentation de la situation financière

Plus en détail

Indicateurs harmonisés

Indicateurs harmonisés Département de l intérieur, de la mobilité et de l environnement Service de surveillance des communes Secteur des finances communales Indicateurs harmonisés Finances communales genevoises en 2011 Présentation

Plus en détail

(«Association des EMS intercommunaux de la Gruyère») Statuts

(«Association des EMS intercommunaux de la Gruyère») Statuts Association intercommunale pour la construction, la rénovation et l exploitation des EMS pour personnes âgées des communes de Bulle, Echarlens, Gruyères, Le Pâquier, Marsens, Pont-en-Ogoz, Riaz et Sorens

Plus en détail

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN PERSPECTIVE Les dépenses totales L Observatoire de l administration publique, hiver 2013 1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 Les dépenses totales,

Plus en détail

PREAVIS N 07/2015 ARRETE D IMPOSITION 2016 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL. Finances

PREAVIS N 07/2015 ARRETE D IMPOSITION 2016 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL. Finances Commune d'echichens PREAVIS N 07/2015 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL ARRETE D IMPOSITION 2016 Finances Préavis présenté au Conseil communal en séance du 17 septembre 2015. 1 ère séance de commission

Plus en détail

Trésorerie de Felletin

Trésorerie de Felletin ANALYSE FINANCIERE ET FISCALE DE LA COMMUNE DE FELLETIN 211//213 Trésorerie de Felletin INTRODUCTION L analyse financière rétrospective, réalisée en avril 214, concerne la période de gestion des exercices

Plus en détail

L Etat contient son budget et finance ses priorités

L Etat contient son budget et finance ses priorités L Etat contient son budget et finance ses priorités Projet de budget 2015, arrêté le 24 septembre 2014 Pascal Broulis, chef du Département des finances et des relations extérieures Conférence de presse

Plus en détail

Fixation des plafonds en matière d emprunts et de risques pour cautionnement - Législature 2011-2016

Fixation des plafonds en matière d emprunts et de risques pour cautionnement - Législature 2011-2016 Préavis No 27/2011 Fixation des plafonds en matière d emprunts et de risques pour cautionnement - Législature 2011-2016 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers-ères, Depuis 1956, les

Plus en détail

Modèle Comptable Harmonisé pour les communes genevoises MCH2

Modèle Comptable Harmonisé pour les communes genevoises MCH2 Modèle Comptable Harmonisé pour les communes genevoises MCH2 Assemblée générale ordinaire Ordre genevois de la Chambre Fiduciaire 24 novembre 2014 24 novembre 2014 - Page 1 Recommandations En 2008, la

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D'ECUBLENS/VD PRÉAVIS N 17/2011. Fixation de plafonds en matière d'endettement et de risques de cautionnements, législature 2011-2016

MUNICIPALITÉ D'ECUBLENS/VD PRÉAVIS N 17/2011. Fixation de plafonds en matière d'endettement et de risques de cautionnements, législature 2011-2016 MUNICIPALITÉ D'ECUBLENS/VD PRÉAVIS N 17/2011 Fixation de plafonds en matière d'endettement et de risques de cautionnements, législature 2011-2016 AU CONSEIL COMMUNAL D'ECUBLENS/VD Monsieur le Président,

Plus en détail

Augmentation de capital de Spontis S.A. : conversion d un prêt en capital

Augmentation de capital de Spontis S.A. : conversion d un prêt en capital Services industriels Augmentation de capital de Spontis S.A. : conversion d un prêt en capital Préavis N 2015/81 Lausanne, le 26 novembre 2015 Monsieur le président, Mesdames et Messieurs, 1. Objet du

Plus en détail

Situation financière des Hôpitaux de Tarentaise

Situation financière des Hôpitaux de Tarentaise Situation financière des Hôpitaux de Tarentaise Table des matières 1 Analyse financière de l hôpital d Albertville-Moûtiers... 2 1.1 Analyse de l évolution et résultat... 2 1.2 Analyse de la structure

Plus en détail

Commune de Lucens Municipalité Service des finances

Commune de Lucens Municipalité Service des finances Commune de Lucens Municipalité Service des finances Préavis n 14 2011 au Conseil communal Fixation des plafonds en matière d emprunts et de risques pour cautionnements Lucens, le 31 octobre 2011 Table

Plus en détail

Autorisation d emprunter CHF 35 millions

Autorisation d emprunter CHF 35 millions VILLE DE PULLY Municipalité Direction Administration générale, finances et affaires culturelles Préavis No 3-2006 au Conseil communal Autorisation d emprunter CHF 35 millions 21 décembre 2005 Page 1 Table

Plus en détail

Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES

Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France «La base de données économiques et sociales» - BDES Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France «La base

Plus en détail

Trésorerie de SERIGNAN

Trésorerie de SERIGNAN ANALYSE FINANCIERE DE LA COMMUNE DE SERIGNAN Trésorerie de SERIGNAN OCTOBRE 212 SOMMAIRE Introduction... 3 Principaux constats... 3 A) Composantes des charges et des produits réels de fonctionnement...

Plus en détail

CIRCULAIRE SOCIETES IMMOBILIERES

CIRCULAIRE SOCIETES IMMOBILIERES CANTON DE VAUD DEPARTEMENT DES FINANCES ADMINISTRATION CANTONALE DES IMPÔTS CIRCULAIRE SOCIETES IMMOBILIERES Disparition du statut spécial de l article 59 ter de la loi du 26 novembre 1956 sur les impôts

Plus en détail

Soirée d information concernant l augmentation du coefficient fiscal

Soirée d information concernant l augmentation du coefficient fiscal Soirée d information concernant l augmentation du coefficient fiscal Guide pour la lecture des comptes communaux Claude Jeanrenaud, Institut de recherches économiques, Université de Neuchâtel Espace Perrier

Plus en détail

Plafond d endettement et de risques de cautionnement, législature 2011 2016

Plafond d endettement et de risques de cautionnement, législature 2011 2016 PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL No 09/11 Plafond d endettement et de risques de cautionnement, législature 2011 2016 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, I. PREAMBULE Conformément

Plus en détail

PREAVIS MUNICIPAL N 08 / 2013 AU CONSEIL GENERAL. concernant. La création d une fondation. et la cession de notre patrimoine financier

PREAVIS MUNICIPAL N 08 / 2013 AU CONSEIL GENERAL. concernant. La création d une fondation. et la cession de notre patrimoine financier PREAVIS MUNICIPAL N 08 / 2013 AU CONSEIL GENERAL concernant La création d une fondation et la cession de notre patrimoine financier DELEGUE MUNICIPAL: M. Bernard Penel, Syndic 1 Monsieur le Président,

Plus en détail

DOSSIER 1 NORMALISATION ET PRINCIPES COMPTABLES

DOSSIER 1 NORMALISATION ET PRINCIPES COMPTABLES DCG session 2013 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 NORMALISATION ET PRINCIPES COMPTABLES 1. Rappeler les objectifs de la normalisation comptable et citer le principal acteur

Plus en détail

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL à l'appui de l arrêté d acceptation du barème cantonal de facturation pour l accueil en crèche et garderie (du 4 novembre 2002) AU CONSEIL GENERAL

Plus en détail

KPMG SECTEUR PUBLIC Mairie de Saint Gaudens Audit financier de la commune

KPMG SECTEUR PUBLIC Mairie de Saint Gaudens Audit financier de la commune KPMG SECTEUR PUBLIC Mairie de Saint Gaudens Audit financier de la commune Présentation du 10 juin 2014 François Saint Martin Anne-Laure Caumette Rappel des objectifs de l étude confiée à KPMG Disposer

Plus en détail

Compte administratif 2013 & Budget 2014. Présentation au Conseil municipal du 18 février 2014

Compte administratif 2013 & Budget 2014. Présentation au Conseil municipal du 18 février 2014 Compte administratif 2013 & Budget 2014 Présentation au Conseil municipal du 18 février 2014 2014 est «à cheval» sur 2 mandats : 2008 2014 qui se termine fin mars 2014 2014 2020 qui commencera début avril

Plus en détail

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL N 46/11.13 BUDGET DE L EXERCICE 2014 PREAVIS DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL 1 UN DÉFICIT BUDGÉTAIRE ALLÉGÉ Après un budget 2013 et des comptes 2012 fortement déficitaires, le budget 2014 de la

Plus en détail

Mission d audit financier de début de mandat

Mission d audit financier de début de mandat Ville de Louveciennes Mission d audit financier de début de mandat Synthèse 23 octobre 2014 Vos interlocuteurs : MAZARS Secteur public 61, rue Henri Regnault 92075 La Défense Cedex Thierry GREGOIRE Senior

Plus en détail

Logement et sécurité publique Finances et patrimoine vert

Logement et sécurité publique Finances et patrimoine vert Logement et sécurité publique Finances et patrimoine vert Octroi à la Municipalité d une enveloppe financière de CHF 6'000'000.- en vue de l octroi de prêts chirographaires remboursables de durée limitée

Plus en détail

COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016

COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016 COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016 1. Eléments de contexte A. Un contexte économique en légère reprise L année 2016 est marquée par une légère reprise de la croissance. Le

Plus en détail

Actifs 39'897'094 100.0% 36'026'056 100.0% 35'308'037 100.0% 33'938'570 100.0% 33'500'654 100.0%

Actifs 39'897'094 100.0% 36'026'056 100.0% 35'308'037 100.0% 33'938'570 100.0% 33'500'654 100.0% BILAN 2010 2009 2008 2007 2006 Actifs 39'897'094 100.0% 36'026'056 100.0% 35'308'037 100.0% 33'938'570 100.0% 33'500'654 100.0% Mobilisé 21'557'665 54.0% 18'048'231 50.1% 17'280'731 48.9% 16'754'575 49.4%

Plus en détail

PROJET DE FUSION DES COMMUNES DE. Aubonne Montherod Saint-Oyens Saubraz

PROJET DE FUSION DES COMMUNES DE. Aubonne Montherod Saint-Oyens Saubraz AUBONNE MONTHEROD SAINT-OYENS SAUBRAZ PROJET DE FUSION DES COMMUNES DE Aubonne Montherod Saint-Oyens Saubraz Planification financière 2014 2019 Comparaison de 3 variantes de taux d imposition Pierre Busset

Plus en détail

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité V I L L E D E L A T O U R D E P E I L Z Municipalité PRÉAVIS MUNICIPAL No 19/2011 le 2 novembre 2011 Concerne : Fixation d un plafond d endettement et de risques pour cautionnements pour la législature

Plus en détail

Un budget 2015 équilibré avec une reprise en main du patrimoine immobilier, mais un avenir suspendu au programme d assainissement de l Etat

Un budget 2015 équilibré avec une reprise en main du patrimoine immobilier, mais un avenir suspendu au programme d assainissement de l Etat COMMUNE DE VAL-DE-RUZ Information aux médias Un budget 2015 équilibré avec une reprise en main du patrimoine immobilier, mais un Le compte de résultat du budget 2015 de la Commune de Val-de-Ruz boucle

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE L ENSEIGNEMENT EN COMMUNAUTE FRANCAISE

LE FINANCEMENT DE L ENSEIGNEMENT EN COMMUNAUTE FRANCAISE LE FINANCEMENT DE L ENSEIGNEMENT EN COMMUNAUTE FRANCAISE Michaël VAN DEN KERKHOVE et Robert DESCHAMPS Centre de Recherches sur l Economie Wallonne FUNDP Introduction La réforme institutionnelle de 1988

Plus en détail

L I B E R T É E T P A T R I E E X T R A I T DU PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL COMMUNAL DE LAUSANNE

L I B E R T É E T P A T R I E E X T R A I T DU PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL COMMUNAL DE LAUSANNE L I B E R T É E T P A T R I E E X T R A I T DU PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL COMMUNAL DE LAUSANNE 5 e séance du mardi 3 mars 05 Présidence de M. Jacques Pernet, président vu le préavis Nº 04/57 de la Municipalité,

Plus en détail

Ville de Beaucourt. Analyse financière rétrospective 2005-2012. Conseil municipal du 18 juin 2013

Ville de Beaucourt. Analyse financière rétrospective 2005-2012. Conseil municipal du 18 juin 2013 Ville de Beaucourt Analyse financière rétrospective 2005-2012 Conseil municipal du 18 juin 2013 Sommaire Page Fiscalité 2 Budget de fonctionnement 7 Soldes intermédiaires de gestion 13 Investissements

Plus en détail

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure épargne 3 PORTFOLIO 3 Prévoir sur mesure et profiter outre mesure Avec des solutions de prévoyance 3 e pilier. Des réponses concrètes à vos interrogations Un 3 e pilier à votre mesure Pour un présent serein

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS Pour en savoir davantage, consultez le site www.manitoba.ca C o m m u n i c a t i o n d e s r é s u l t a t s / 1 COMMUNICATION DES

Plus en détail

P R É S E N T A T I O N D E S C O M P T E S A N N U E L S 2 0 0 5

P R É S E N T A T I O N D E S C O M P T E S A N N U E L S 2 0 0 5 SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 AVRIL 2006 P R É S E N T A T I O N D E S C O M P T E S A N N U E L S 2 0 0 5 1. Introduction A Genève la taxation fiscale postnumerando a été introduite en 2001 afin de

Plus en détail

Présentation du Budget 2010

Présentation du Budget 2010 Présentation du Budget 2010 SOMMAIRE 1 UN BUDGET MARQUÉ PAR UNE AUGMENTATION DU NOMBRE DE PERSONNES À ASSISTER ET PAR LA RÉNOVATION DU PARC IMMOBILIER 2 2 ANALYSE PAR MÉTIER 3 2.1 Direction 3 2.2 Support

Plus en détail

Séance d information sur les finances communales de la ville de Gland 2 septembre 2015

Séance d information sur les finances communales de la ville de Gland 2 septembre 2015 Séance d information sur les finances communales de la ville de Gland 2 septembre 2015 Péréquation intercommunale Charges recettes affectées Charges fédérales cantonales intercommunales Recettes fiscales

Plus en détail

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Le Conseil d Etat du Canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 19/2011 AU CONSEIL COMMUNAL

COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE. Préavis n 19/2011 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE PAYERNE MUNICIPALITE Préavis n 19/2011 AU CONSEIL COMMUNAL Objet : Fixation des plafonds d'endettement et de risques pour cautionnement (et autres formes de garanties) pour la législature 2011

Plus en détail

Mairie de Fenouillet Audit de début de mandat

Mairie de Fenouillet Audit de début de mandat ABCD SECTEUR PUBLIC Mairie de Fenouillet Audit de début de mandat Conseil Municipal du 24 juin 2014 Anne-Laure Caumette Rappel des objectifs de l étude confiée à KPMG Disposer d une analyse objective et

Plus en détail

rises de Prévoyance professionnelle : Le taux de conversion Prises de position du secteur de l assurance No 1 Février 2009 Agir avec clairvoyance 2

rises de Prévoyance professionnelle : Le taux de conversion Prises de position du secteur de l assurance No 1 Février 2009 Agir avec clairvoyance 2 No 1 Février 2009 Prises de position du secteur de l assurance Prévoyance professionnelle : Le taux de conversion rises de Association Suisse d Assurances (ASA) C. F. Meyer-Strasse 14, Case Postale, CH-8022

Plus en détail

Le Canton de Vaud et la réforme de l imposition des entreprises

Le Canton de Vaud et la réforme de l imposition des entreprises Le Canton de Vaud et la réforme de l imposition des entreprises Pascal Broulis, chef du Département des finances et des relations extérieures Présentation à l assemblée générale des communes vaudoises

Plus en détail

Dette et portrait financier

Dette et portrait financier L ENDETTEMENT L administration municipale a principalement recours à l emprunt à long terme pour financer ses immobilisations. Pour l essentiel, le profil de l endettement est grandement influencé par

Plus en détail

Rapport annuel du rendement du portefeuille

Rapport annuel du rendement du portefeuille 2013 Rapport annuel du rendement du portefeuille Présenté à la SCHL PRÉPARÉ POUR LE SITE WEB DE L AGENCE PRINCIPALES CONCLUSIONS Principales conclusions Objectif de l accord : hausse de la conformité dans

Plus en détail

vaudoises (2004-2015)

vaudoises (2004-2015) L assainissement des finances vaudoises (2004-2015) Pascal Broulis, chef du Département des finances et des relations extérieures Présentation en cours d économie MP+1, CPNV, 11 mai 2015 La Confédération

Plus en détail

Commune de Nieppe. Audit de début de mandat Présentation dans le cadre du conseil municipal 26/11/2014. Jacques Dufour - associé

Commune de Nieppe. Audit de début de mandat Présentation dans le cadre du conseil municipal 26/11/2014. Jacques Dufour - associé Commune de Nieppe Audit de début de mandat Présentation dans le cadre du conseil municipal 26/11/2014 Jacques Dufour - associé Aurélie Serrano Maxime Gallet Objet de la mission La ville de Nieppe a confié

Plus en détail

COMMUNE DE SAVIGNY. Préavis de la Municipalité de Savigny au Conseil communal 09/2011. Plafond d endettement : législature 2011-2016

COMMUNE DE SAVIGNY. Préavis de la Municipalité de Savigny au Conseil communal 09/2011. Plafond d endettement : législature 2011-2016 COMMUNE DE SAVIGNY Préavis de la Municipalité de Savigny au Conseil communal 09/2011 Réf. : FI 1919 I:\2-finances\classement\1919\Préavis_09-2011_Législature_2011-2016.doc Savigny, le 25 août 2011 Rte

Plus en détail

Rapport concernant l exercice 2014 de l Hôpital du Valais (RSV)

Rapport concernant l exercice 2014 de l Hôpital du Valais (RSV) Rapport concernant l exercice 2014 de l Hôpital du Valais (RSV) Le Conseil d Etat du canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés, La présentation au Grand

Plus en détail

Synthèse des trois manifestations organisées en 2014 à Gland, Grandson et Pully. Quelques pistes pour la suite

Synthèse des trois manifestations organisées en 2014 à Gland, Grandson et Pully. Quelques pistes pour la suite Département de la santé et de (DSAS) Service des assurances sociales et de l hébergement (SASH) Forum Communes et seniors : ensemble en actions Synthèse des trois manifestations organisées en 2014 à Gland,

Plus en détail

FINANCES ENDETTEMENT DE LA COMMUNE

FINANCES ENDETTEMENT DE LA COMMUNE FINANCES ET ENDETTEMENT DE LA COMMUNE LES CARACTERISTIQUES D UN PRÊT TOXIQUE Prêt toxique Emprunt structuré Phase 1 : Bonification d intérêt et taux fixe (5 ans) Phase 2 : Spéculation sur un indice (20

Plus en détail

Nouvelle analyse sectorielle 2009-2012 des hôpitaux généraux en Belgique

Nouvelle analyse sectorielle 2009-2012 des hôpitaux généraux en Belgique Bruxelles, le 3 octobre 2013 Nouvelle analyse sectorielle 2009-2012 des hôpitaux généraux en Belgique Le résultat courant des hôpitaux généraux recule de manière structurelle. Les hôpitaux demeurent toutefois

Plus en détail

Salaires des professionnels des soins

Salaires des professionnels des soins Kanton Bern Canton de Berne Parlamentarische Vorstösse Interventions parlementaires Numéro de l intervention: 309-2011 Type d intervention: Interpellation Déposée le: 23.11.2011 Déposée par: Marti Anliker

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 JUIN 2010 Comité du programme et budget Quinzième session Genève, 1 er 3 septembre 2010 POLITIQUE EN MATIERE DE PLACEMENTS Document établi par le Secrétariat 1. L article

Plus en détail

PREAVIS N 20/2006 AU CONSEIL COMMUNAL

PREAVIS N 20/2006 AU CONSEIL COMMUNAL MUNICIPALITE PREAVIS N 20/2006 AU CONSEIL COMMUNAL Arrêté communal d'imposition pour les années 2007 et 2008 Séance de la commission : mercredi 27 septembre 2006, à 19h.00, Hôtel de Ville, salle n 3 -1-

Plus en détail

Fixation des plafonds d'endettement et de risques pour cautionnements (et autres formes de garanties) pour la législature 2011-2016

Fixation des plafonds d'endettement et de risques pour cautionnements (et autres formes de garanties) pour la législature 2011-2016 Direction des finances et du patrimoine vert Fixation des plafonds d'endettement et de risques pour cautionnements (et autres formes de garanties) pour la législature 2011-2016 Préavis N 20011/44 Lausanne,

Plus en détail

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Eléments de cadrage de la situation financière de la Commune de Bourcefranc-le- Chapus Les soldes intermédiaires

Plus en détail

Les dépenses et les recettes de la Sécurité sociale : l exemple du régime général

Les dépenses et les recettes de la Sécurité sociale : l exemple du régime général Les dépenses et les recettes de la Sécurité sociale : l exemple du régime général Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I - Les dépenses du régime général... 4 II - Les recettes

Plus en détail

collectivités territoriales

collectivités territoriales Jean-Marc LE ROUX Enseignant comptabilité - finance et gestion budgétaire Ecole nationale de la Santé publique Département MATIS Jean-Pierre HARDY Chef du bureau de la réglementation comptable budgétaire

Plus en détail

-------------------- Travail Liberté Patrie --------------- LOI N 2014 009 PORTANT CODE DE TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES

-------------------- Travail Liberté Patrie --------------- LOI N 2014 009 PORTANT CODE DE TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES PRESIDENCE DE LA REPLUBLIQUE REPUBLIQUE TOGOLAISE -------------------- Travail Liberté Patrie --------------- LOI N 2014 009 PORTANT CODE DE TRANSPARENCE DANS LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES L Assemblée

Plus en détail

Présentation de la session d été des Chambres fédérales

Présentation de la session d été des Chambres fédérales Présentation de la session d été des Chambres fédérales Economie souterraine et distribution des actifs et des bénéfices de la Banque nationale 24 mai 2004 Numéro 21 Session d été du 1 er au 18 juin 2004

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL COMMUNE DE VAL-DE-RUZ RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL relatif à une demande de crédit de CHF 125'000. '000.- pour la rénovation de l étanchéité de la toiture du collège de Fontainemelon

Plus en détail

CREDITS SUPPLEMENTAIRES 2011 (SUPPLEMENT I) 11.020

CREDITS SUPPLEMENTAIRES 2011 (SUPPLEMENT I) 11.020 CREDITS SUPPLEMENTAIRES 2011 (SUPPLEMENT I) 11.020 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d un projet de décret concernant le premier supplément au budget 2011 (supplément I 2011) (20 avril

Plus en détail

Rapport concernant l'exercice 2015 de la Banque Cantonale du Valais

Rapport concernant l'exercice 2015 de la Banque Cantonale du Valais Rapport concernant l'exercice 2015 de la Banque Cantonale du Valais Le Conseil d'etat du canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés, Conformément à l'article

Plus en détail

PERSPECTIVES FINANCIERES DES PETITES VILLES

PERSPECTIVES FINANCIERES DES PETITES VILLES PERSPECTIVES FINANCIERES DES PETITES VILLES La participation des communes au plan d économies initié par l Etat va modifier substantiellement les équilibres financiers des collectivités locales et notamment

Plus en détail