des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013"

Transcription

1 le prix LA SYNTHÈSE juin 2013 des terres L essentiel des marchés fonciers ruraux en

2 Connaître les dynamiques des marchés fonciers ruraux pour mieux agir Pourquoi une étude des marchés fonciers ruraux *? Outre leurs missions d intérêt général, pour l agriculture, le développement local et l environnement et les paysages, les Safer sont appelées, depuis la loi n du 9 juillet 1999 d orientation agricole, à assurer également la transparence du marché foncier. Chaque année, elles produisent une analyse des marchés fonciers ruraux. Comment? Quoi? Les notaires, par obligation légale et réglementaire, informent les Safer des projets de vente qu ils traitent. Depuis plus de 40 ans, les Safer analysent les données qui leur sont transmises. L étude est éditée dans le magazine Le prix des terres (ex Espace Rural). Connaître le prix des biens agricoles et ruraux, savoir ce qui se vend, par qui, à qui, pour quels usages, quelles surfaces, quels types de biens (forêts, vignes, terres et prés, bâti agricole ou rural ) permet de suivre les évolutions du marché, les flux et les dynamiques territoriales en jeu. Une connaissance unique du marché foncier En 2013, le groupe Safer se mobilise pour mettre en œuvre une stratégie qui a pour objectif de mieux valoriser cette connaissance unique du marché foncier rural, périurbain compris. C est la raison de cette édition de synthèse destinée aux décideurs et acteurs du territoire. A un moment où la question foncière se pose de façon cruciale, il est important de disposer de données qui peuvent aider à la mise en place de politiques d aménagement de territoires adaptées. * L étude Le prix des terres est réalisée avec le concours des Safer, de Terres d Europe-Scafr, bureau d études du groupe Safer, du service de la statistique et de la prospective du Ministère en charge de l agriculture et du service communication de la FNSafer. 2

3 Les tendances observées des marchés fonciers ruraux 2012 Volume et prix Rechute quasi générale des marchés fonciers ruraux, en particulier sur les marchés des maisons à la campagne, de l urbanisation, des forêts de grande taille Maintien du prix de la terre agricole > Exceptions : - Hausse des prix de quelques grands vignobles AOP - Vigueur du marché des petits lots boisés Les marchés fonciers ruraux comprennent : - le marché des terrains à destination agricole - le marché des forêts et des landes, friches et étangs - le marché des maisons à la campagne - le marché des espaces résidentiels et de loisirs (non bâtis) - le marché destiné à l urbanisation (terrains constructibles, équipements collectifs, infrastructures ) Evolution structurelle Pour la deuxième année consécutive, les surfaces vendues libres sont inférieures aux surfaces vendues louées Les exploitations agricoles s agrandissent ou sont reprises de plus en plus par le recours aux locations et aux cessions de parts de sociétés plutôt que par l achat de terres libres > Impact : de moins en moins de visibilité sur la restructuration des exploitations agricoles Pression foncière urbaine En recul Néanmoins toujours à un niveau significatif Indice de perturbation du marché foncier agricole en baisse : Moyenne nationale : 169 Moyenne nationale : 100 Non significatif Moins de 25 De 25 à 50 De 50 à 75 De 75 à De 100 à 150 De 150 à 200 De 200 à 500 De 500 à Plus de = perturbation moyenne nationale en

4 Forte demande en alimentation et cultures énergétiques Demande croissante mondiale en produits de luxe Un contexte «à double impact» impact positif impact negatif Crise économique nationale et européenne Réforme de la PAC Conditions d accès aux crédits durcies Dans ce climat de crise et d incertitudes, on observe une prudence de la part des agriculteurs et le retrait des non-agriculteurs. 4

5 Les marchés bien portants } Prix des vignes AOP : /ha (+ 13,5 %) } Sous l impulsion du Champagne (+ 21,5 %) et de quelques grands crus Les grands crus à prix d or } Et du Cognac : + 10 % pour la deuxième année consécutive Les petites parcelles forestières (1 à 10 ha) à la hausse } Depuis 2007, le nombre de ventes et les surfaces sont en augmentation de + 18 % } Principales causes : le besoin en bois énergie et la valeur refuge de la forêt } Le prix des terrains à bâtir de moins de 1 ha acquis par des particuliers est à la hausse : + 13,1 % par déplacement du marché vers les zones périurbaines et des lots plus petits Sur le marché de l urbanisation Les grandes cultures soutenues La bonne tenue des cours des céréales entraîne : } Moins de surfaces libérées } Un abandon de l élevage au profit des grandes cultures } La production par certains éleveurs de leur alimentation animale } Prix des terres de grandes cultures en hausse : + 3,2 % en euros courants ; Prix moyen : /ha Le marché des terres louées résiste } Prix moyen : /ha, + 2,5 % } Les fermiers en place poursuivent leurs acquisitions. Avec l amélioration de leurs revenus, ils consolident leur assise foncière 5

6 Les marchés malmenés Rechute quasi générale des marchés fonciers ruraux } Nombre de transactions : - 4 % } Surface : - 5 % } Valeur : - 9 % Le marché des vins courants atone } Moindre demande } Revenus en baisse } Mais maintien dans les zones à dynamiques locales Le marché des terres agricoles stagne Si les agriculteurs et non-agriculteurs sont en retrait, les acquisitions des personnes morales agricoles, GFA, SCI agricoles progressent surtout sur les biens libres bâtis. } Faible progression du prix : + 1,1 % } Prix moyen des terres et prés libres : /ha } /ha en zone d élevage (+ 0,1 %) 6

7 Le marché des forêts s assagit : le prix des forêts est guidé par le prix du bois et le prix des terres agricoles Prix du bois : }2009 : - 23 % }entre 2009 et 2011 : + 27 % }2012 : - 8 % } Surfaces totales échangées : - 4 % - Forêts de plus de 100 ha : - 7 % - Forêts de 50 à 100 ha : - 20 % } Prix/ha : - 1,5 % pour la première fois depuis 2000 Prix moyen des forêts : /ha Régions de forte baisse : Ouest : - 6 %, Massif Central : - 5 % Valeur totale du marché : - 14,1 % } Marché resserré excepté celui des petites parcelles forestières Les forêts = valeur refuge et fiscale Les marchés ruraux non agricoles en rechute } Terrains à urbaniser - Contraction globale - Nombre de transactions : - 3,3 % - Surface : - 9,1 % - Valeur : - 6 % - Les promoteurs se retirent, les particuliers restent, en raison, sans doute, d un besoin de logement. Les collectivités freinent et achètent de plus petites surfaces. } Maisons à la campagne (ancien corps de ferme ou bâti vendu avec terrain agricole) - Chute du nombre de transactions : - 13 % - Prix de la maison : ; - 3,5 % L effet de la réforme fiscale des plus-values Nombre de transactions gonflées fin 2011 et début 2012 sur les marchés à fortes plus-values : } Urbanisation } Maisons à la campagne } Forêt 7

8 Pour en savoir plus Le magazine Le prix des terres - Analyse des marchés fonciers ruraux , édition de mai 2013, à commander sur le site : Le site permet aussi de connaître, gratuitement, les prix moyens des biens et leurs évolutions au niveau des régions agricoles depuis 1997 et d accéder aux prix des biens vendus au niveau des cantons, et ce depuis 40 ans, à travers des listes payantes. Contactez votre Safer en consultant les coordonnées régionales et départementales sur rubrique Contactez votre Safer Aménagez votre territoire avec Vigifoncier.fr Un outil cartographique en ligne unique pour : connaître en temps réel les projets de vente sur votre territoire : > être informé des biens agricoles et ruraux mis en vente, connaître leur nature, les localiser sur une carte en regard de vos documents d urbanisme, vous porter candidat, anticiper vos projets d aménagement disposer d indicateurs fonciers : > mesurer l évolution de l urbanisation, la consommation de vos espaces naturels, agricoles et forestiers, visualiser les zones de pression foncière, l ensemble des ventes réalisées, définir votre politique d aménagement Plus de réactivité, d anticipation dans vos projets d aménagement Rendez-vous sur Vigifoncier.fr Pour vous abonner, contactez votre Safer : Pour les collectivités territoriales, les services de l Etat, acteurs de l aménagement, de l urbanisme et de la gestion de l eau : Vigifoncier.fr, un service d information en ligne pour connaître les projets de vente sur votre territoire et disposer d indicateurs des dynamiques foncières. Les Safer au cœur de l aménagement des territoires Conçu et rédigé par Fabienne Marion (responsable communication FNSafer) avec le concours de Robert Levesque (directeur TdE-Scafr), Loïc Jégouzo (ingénieur d études TdE-Scafr), Delphine Golfier (chargée de communication FNSafer). Conception graphique : Isabella Marques (Stratis). 8

LE PRIX. LA SYNTHÈSE mai 2014. des terres. L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2013

LE PRIX. LA SYNTHÈSE mai 2014. des terres. L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2013 LE PRIX LA SYNTHÈSE mai 2014 des terres L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2013 Les grandes tendances des marchés fonciers ruraux Un marché agricole en mutation : les principales causes un espace

Plus en détail

des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013

des terres le prix L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 LA SYNTHÈSE juin 2013 le prix LA SYNTHÈSE juin 2013 des terres L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2012 1 Connaître les dynamiques des marchés fonciers ruraux pour mieux agir Pourquoi une étude des marchés fonciers ruraux

Plus en détail

mai 2015 L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014

mai 2015 L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014 LA SYNTHÈSE mai 2015 L essentiel des marchés fonciers ruraux en 2014 Connaître les dynamiques des marchés fonciers ruraux pour ménager les territoires Pourquoi une étude des marchés fonciers ruraux? Les

Plus en détail

Porter à connaissance foncier du Psader

Porter à connaissance foncier du Psader Porter à connaissance foncier du Psader Réunion de restitution mercredi Service Départemental de la Savoie 40 rue du Terraillet 73190 St Baldoph 04 79 28 74 27 direction@safer73.com Département Etudes

Plus en détail

CONFÉRENCE «Ménagez votre territoire : de l observation à l action foncière» 20 novembre 2013

CONFÉRENCE «Ménagez votre territoire : de l observation à l action foncière» 20 novembre 2013 CONFÉRENCE «Ménagez votre territoire : de l observation à l action foncière» 20 novembre 2013 Sommaire - Introduction - Témoignages : - Conseil général de Lozère - La Roche-sur-Yon Agglomération -Sicoval

Plus en détail

Introduction 3 Résumé 4 Le marché des forêts : cadrage et définitions 5

Introduction 3 Résumé 4 Le marché des forêts : cadrage et définitions 5 1 Sommaire Introduction 3 Résumé 4 Le marché des forêts : cadrage et définitions 5 1. Les chiffres du marché en 2012 7 1.1. L évolution des prix en 2012 8 1.2. Nombre de transactions, surface et valeur

Plus en détail

Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté

Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté Élus locaux Pour un aménagement de votre territoire cohérent, durable et concerté La Safer vous accompagne dans la mise en œuvre de vos projets Constat Besoins alimentaires et énergétiques croissants Altération

Plus en détail

Consommation d espace en Haute-Loire

Consommation d espace en Haute-Loire Direction Départementale des Territoires (DDT) HAUTE-LOIRE PRÉFET DE LA HAUTE-LOIRE Rapport Juin 2013 Consommation d espace en Haute-Loire Mission connaissance des Territoires INDICATEURS CARTOGRAPHIQUES

Plus en détail

ETUDE PROSPECTIVE DU PAYS DE CHATEAUBRIIANT FONCIER ET CONSTRUCTION

ETUDE PROSPECTIVE DU PAYS DE CHATEAUBRIIANT FONCIER ET CONSTRUCTION ETUDE PROSPECTIVE DU PAYS DE CHATEAUBRIIANT FONCIER ET CONSTRUCTION Construction neuve consommation d espace Analyse sur la période 1996 2003 Situation du Pays de Châteaubriant par rapport au département

Plus en détail

Le Marché Immobilier Rural en 2010

Le Marché Immobilier Rural en 2010 Le Marché Immobilier Rural en 2010 Mai 2011 IStockphoto Terres d Europe-Scafr FNSafer 91, rue du Fbg St-Honoré 75008 PARIS Tél. : 01 44 69 86 00 SOMMAIRE EDITO DE L OBSERVATION A L ACTION?...3 LES CHIFFRES

Plus en détail

Rencontre Safer Rhône-Alpes - Notaires. 16 juin 2015 Chambre interdépartementale des notaires des Savoie Pringy

Rencontre Safer Rhône-Alpes - Notaires. 16 juin 2015 Chambre interdépartementale des notaires des Savoie Pringy Rencontre Safer Rhône-Alpes - Notaires 16 juin 2015 Chambre interdépartementale des notaires des Savoie Pringy Rencontre Safer Notaires 1 Loi d Avenir pour l Agriculture et la Forêt Dispositions Safer

Plus en détail

L agriculture. Le développement rural. L environnement et les paysages

L agriculture. Le développement rural. L environnement et les paysages Les 3 missions des Safer article L 141-1 du code Rural L agriculture Le développement rural L environnement et les paysages 1 La mise en œuvre des stratégies foncières Les outils de la SAFER au service

Plus en détail

Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers

Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers 91 Sommaire Partie II A. Analyse de la consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers 93 1. Préambule... 93 2. Evolution de

Plus en détail

Synthèse de la Matinée du 9 octobre 2007

Synthèse de la Matinée du 9 octobre 2007 Synthèse de la Matinée du 9 octobre 2007 Rencontre sur l Agriculture périurbaine Arrageoise : Sa place dans la dynamique économique du territoire et son devenir Préambule : Le SCoT et l Agriculture une

Plus en détail

Jérôme Barbieri Lilian Vargas PLANIFIER AUTREMENT Inverser le regard

Jérôme Barbieri Lilian Vargas PLANIFIER AUTREMENT Inverser le regard Jérôme Barbieri Lilian Vargas PLANIFIER AUTREMENT Inverser le regard Le Pays Voironnais : un territoire périurbain 90 000 habitants 34 communes Proximité de Grenoble Dynamisme économique Diminution des

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON

LES PROJETS «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS DU «NATU RE» GRAND LYON LES PROJETS NATURE DU GRAND LYON lyonnaise bénéficie d un environnement de qualité, avec des paysages diversifiés. La moitié du L agglomération territoire est composé

Plus en détail

La prospection foncière pour les nuls

La prospection foncière pour les nuls La prospection foncière pour les nuls Cette étape est cruciale et peut prendre beaucoup de temps. Même si parfois, les collectivités mettent à disposition un terrain pour ce genre de projet, cela reste

Plus en détail

pour l élaboration et le suivi des documents de planification

pour l élaboration et le suivi des documents de planification Mesurer la consommation pour l élaboration et le suivi des documents de planification (SCoT, PLU et PLUi) Mémo technique à l usage des collectivités février 2015 en collaboration avec Direction territoriale

Plus en détail

>>> PARTIE 4 : PÉRIURBANISATION ET CONSOMMATION D ESPACES LA CONSOMMATION D ESPACES POUR L HABITAT

>>> PARTIE 4 : PÉRIURBANISATION ET CONSOMMATION D ESPACES LA CONSOMMATION D ESPACES POUR L HABITAT Les lois du Grenelle de l environnement réaffirment l exigence de lutter contre la régression des surfaces agricoles et naturelles. À cette fin, elles renforcent le rôle des documents d urbanisme, notamment

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal

Plan Local d Urbanisme Intercommunal ARCHITOUR Architectes et associés GAMA Environnement Plan Local d Urbanisme Intercommunal Réunions publiques de lancement Fay : 16 juin 2014 Pruillé le Chétif : 20 juin 2014 Trangé : 23 juin 2014 Chaufour

Plus en détail

Atlas agricole de l Auvergne

Atlas agricole de l Auvergne Atlas agricole de l Auvergne 5 ème assemblée des utilisateurs CRAIG 4 décembre 2012 Seán HEALY Nicolas VENY DRAAF Auvergne Service Régional de l'information Statistique et Economique (S.R.I.S.E.) PLAN

Plus en détail

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T

Analyse économique de la périurbanisation des villes. Jean Cavailhès A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T Analyse économique de la périurbanisation des villes Jean Cavailhès L espace périurbain : de quoi parle-t-on? La définition statistique Pôle urbain = commune centre + banlieue Couronne périurbaine = =

Plus en détail

Observatoire foncier sur l aire urbaine

Observatoire foncier sur l aire urbaine Observatoire foncier sur l aire urbaine Analyser les marchés : - flux des mutations - prix 214-8-EXT-74 Janvier 215 L aire urbaine de Rennes en 21 2 L observation foncière Les marchés fonciers Mais aussi

Plus en détail

L Observatoire. Tendances des marchés foncier et immobilier* entre 2007 et 2011. Chiffres clés

L Observatoire. Tendances des marchés foncier et immobilier* entre 2007 et 2011. Chiffres clés L Observatoire Agence D Urbanisme et d Aménagement de Martinique HABITAT FONCIER N 19 Décembre 2012 Tendances des marchés foncier et immobilier* entre 2007 et 2011 * ne concerne que les biens de 5 ans

Plus en détail

Les outils mobilisables par les collectivités

Les outils mobilisables par les collectivités Les outils mobilisables par les collectivités Bertrand Leroux Service Politiques territoriale et foncière Pôle de compétence et d innovation foncier et stratégies foncières Convention nationale de l intercommunalité

Plus en détail

Une nouvelle donnée éclairante. immobilier. Questions. habitat

Une nouvelle donnée éclairante. immobilier. Questions. habitat ApprÉhender le Marché immobilier par les ventes : Une nouvelle donnée éclairante o b s e r v a t i o n p a r t e n a r i a t i m m o b i l i e r Questions habitat N 6 JUIET 2014 Agence d Urbanisme de l

Plus en détail

renforcé en 2012, pour les territoires Les Safer et les Régions, les Départements et les Communes :

renforcé en 2012, pour les territoires Les Safer et les Régions, les Départements et les Communes : Agir Rapport d Activité 2012 des SAFER, opérateurs fonciers de l espace rural et périurbain pour les territoires Les Safer et les Régions, les Départements et les Communes : un partenariat renforcé en

Plus en détail

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX

LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX LA CRÉATION DE LOGEMENTS PAR CHANGEMENT DE DESTINATION DE LOCAUX Au sein de la construction neuve, la création de issus d'un changement de destination de locaux a progressé régulièrement entre 199 et 25

Plus en détail

Comment mieux valoriser le Patrimoine Foncier Non Bâti de la Commune d Hourtin?

Comment mieux valoriser le Patrimoine Foncier Non Bâti de la Commune d Hourtin? Mairie d Hourtin Comment mieux valoriser le Patrimoine Foncier Non Bâti de la Commune d Hourtin? Rapport d étude réalisé à la Mairie d Hourtin Septembre 2006 Julie THOUY Master II Gestion des Ressources

Plus en détail

Evolution des lois et règlements, des droits coutumiers et du processus de décentralisation: Evolution des lois et règlements

Evolution des lois et règlements, des droits coutumiers et du processus de décentralisation: Evolution des lois et règlements Evolution des lois et règlements, des droits coutumiers et du processus de décentralisation: BAMAKO, le 10 juin 2013 Cheick Oumar Diarrah Evolution des lois et règlements Droits coutumiers Droits modernes

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER Smaf PROGRAMME FONCIER 13 2009-20 -2013 QUINQUENN UENNAL SOMMAIRE 1. L Etablissement 2. Documents de planification 3. Outils fonciers 4. Bilan du programme 2004-2008 5. Programmation

Plus en détail

DIAGNOSTIC FONCIER. Projet Stratégique pour l Agriculture et le Développement Rural. Diagnostic foncier PSADER

DIAGNOSTIC FONCIER. Projet Stratégique pour l Agriculture et le Développement Rural. Diagnostic foncier PSADER Syndicat Mixte ArdŁche Verte 36 Place de glise 734 PEAUGRES DIAGNOSTIC FONCIER Projet Stratégique pour l Agriculture et le Développement Rural Un diagnostic foncier, pourquoi et comment 2 L occupation

Plus en détail

Qu est-ce que l étalement urbain?

Qu est-ce que l étalement urbain? La gestion économe de l espace dans l Yonne : un enjeu pour l avenir du territoire La question de la gestion économe des ressources naturelles et agricoles est un enjeu planétaire souligné par le groupe

Plus en détail

Le PLU/PLUi et Consommation de l espace. Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015

Le PLU/PLUi et Consommation de l espace. Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015 Le PLU/PLUi et Consommation de l espace Intervenant : Isabelle Gervet Service : DDT - SUT Date : 15 septembre 2015 Le cadre réglementaire - La loi SRU du 13 décembre 2000 relative à la Solidarité et au

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 15 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Les aides au logement des ménages modestes» Mercredi 15 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Plus en détail

REUNION NOTAIRES 2016

REUNION NOTAIRES 2016 2016 REUNION NOTAIRES Une obligation générale d information Article L141-1-1 I du code rural et de la pêche maritime Les SAFER sont préalablement informées par le notaire de toute cession entre vifs conclue

Plus en détail

Diagnostics agricoles de la planification stratégique: Préconisations. PARIS, APCA 8 juin 2010

Diagnostics agricoles de la planification stratégique: Préconisations. PARIS, APCA 8 juin 2010 Diagnostics agricoles de la planification stratégique: Préconisations PARIS, APCA 8 juin 2010 Un travail collectif Ce que dit la Loi L agriculture clairement identifiée comme devant faire partie du diagnostic

Plus en détail

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche?

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Vous êtes un propriétaire forestier privé ou public? ou vous envisagez de le devenir? Vous souhaitez vendre, échanger ou acheter des parcelles

Plus en détail

hectares Partenaires Le Conservatoire de l espace littoral et des rivages lacustres La commune de Sciez paysage paysage martinique Pointe Borgnesse

hectares Partenaires Le Conservatoire de l espace littoral et des rivages lacustres La commune de Sciez paysage paysage martinique Pointe Borgnesse paysage paysage martinique Pointe Borgnesse Préserver une plage et un récif coralien La Safer acquiert, via son droit de préemption, un terrain sur le site de la Pointe Borgnesse destiné à accueillir un

Plus en détail

Côte d'ivoire. Domaine foncier rural

Côte d'ivoire. Domaine foncier rural Domaine foncier rural Loi n 98-750 du 23 décembre 1998 modifiée [NB - Loi n 98-750 du 23 décembre 1998 relative au domaine foncier rural Modifiée par la loi n 2004-412 du 14 août 2004] Chapitre 1 - Définition

Plus en détail

CONVENTION OPERATIONNELLE D ANTICIPATION FONCIERE SUR LES COMMUNES DES ARCS-SUR-ARGENS ET LE MUY AVENANT N 1 ENTRE

CONVENTION OPERATIONNELLE D ANTICIPATION FONCIERE SUR LES COMMUNES DES ARCS-SUR-ARGENS ET LE MUY AVENANT N 1 ENTRE Les Arcs sur Argens CONVENTION OPERATIONNELLE D ANTICIPATION FONCIERE SUR LES COMMUNES DES ARCS-SUR-ARGENS ET LE MUY AVENANT N 1 ENTRE La Communauté d Agglomération Dracénoise, représentée par Monsieur

Plus en détail

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural ETAT MEMBRE : FRANCE REGION : Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Fonds Départemental de Gestion de

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

ATELIER N 3 Production et recyclage foncier

ATELIER N 3 Production et recyclage foncier ATELIER N 3 Production et recyclage foncier SOMMAIRE Des gisements fonciers à mobiliser Le développement d actions réglementaires Le lancement d action foncière Le développement d action de régulation

Plus en détail

SYNTHESE. Une installation réussie pour tous

SYNTHESE. Une installation réussie pour tous SYNTHESE RAPPORT D ORIENTATION 2012 Une installation réussie pour tous Julien Bigand, Sébastien Guillaume et Julien Valentin, tous les trois agriculteurs et membres du conseil d administration de Jeunes

Plus en détail

Quels outils pour agir?

Quels outils pour agir? ACTIONS FONCIÈRES POUR LA PROTECTION DES CAPTAGES Quels outils pour agir? Anne-Louise Guilmain, 19 janvier 2012 Agence de l'eau Seine-Normandie - 51, rue Salvador Allende 92027 Nanterre - Tel. 01 41 20

Plus en détail

L observatoire foncier 2012 sur l Aire urbaine

L observatoire foncier 2012 sur l Aire urbaine L observatoire foncier 212 sur l Aire urbaine Analyser les marchés : - flux des mutations - prix février 214 213-6-ETU-58 1 L aire urbaine de Rennes en 21 2 Les marchés fonciers 1-Espaces agricoles 2-Espaces

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

SIGNATURE de la CHARTE Finistère

SIGNATURE de la CHARTE Finistère SIGNATURE de la CHARTE Finistère Signature de la Charte sur l Aménagement en décembre 2006. Démarche de la charte «Pour une reconnaissance de l agriculture dans l aménagement du territoire» à l initiative

Plus en détail

Djibouti. Règles régissant l activité de promotion immobilière

Djibouti. Règles régissant l activité de promotion immobilière Règles régissant l activité de promotion immobilière Loi n 13/AN/13/7ème L du 7 juillet 2013 [NB - Loi n 13/AN/13/7ème L du 7 juillet 2013 fixant les règles régissant l activité de promotion immobilière]

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 3 au 7 décembre 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Prix des appartements anciens au 3 ème trimestre 212 : -,5% sur un an, première baisse depuis fin 29, tensions persistantes à Paris 2. Crédits

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Sèvres, le 30 avril 2014 Chiffre d affaires du Forte progression des pôles Santé et Biens de consommation Léger retrait du chiffre d affaires Groupe impacté par le recul des ventes

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional MARS 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france CESSION DE TERRAINS SUR LES PERIMETRES REGIONAUX

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

Agriculture et haute valeur environnementale. Territoires, emplois, filières pour la qualité

Agriculture et haute valeur environnementale. Territoires, emplois, filières pour la qualité Agriculture et haute valeur environnementale Territoires, emplois, filières pour la qualité 2 Edito Vers une agriculture à haute valeur environnementale. Soutenir le développement agricole et rural d un

Plus en détail

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille.

Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE. L immobilier de commerce français en portefeuille. Gemmeo Commerce SCPI À CAPITAL VARIABLE L immobilier de commerce français en portefeuille. AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après,

Plus en détail

La consommation des espaces agricoles et naturels en Île-de- France : plusieurs approches pour un suivi de précision

La consommation des espaces agricoles et naturels en Île-de- France : plusieurs approches pour un suivi de précision TERRITOIRE La consommation des espaces agricoles et naturels en Île-de- France : plusieurs approches pour un suivi de précision Jean-Marie STEPHAN DRAF - SRSA Île-de- France L agglomération parisienne

Plus en détail

SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010

SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010 SCOT sur le périmètre de la Conférence du Pays du Saint-Quentinois SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010 Présentation des grandes lignes du diagnostic et de l él état initial de l environnementl Le contenu du SCOT

Plus en détail

Country overview of the land market, European frames Aperçu des marchés fonciers européens,

Country overview of the land market, European frames Aperçu des marchés fonciers européens, Country overview of the land market, European frames Aperçu des marchés fonciers européens, Mr. Robert LEVESQUE Directeur - SCAFR/ Terres d Europe (France). Des écarts de prix toujours aussi importants

Plus en détail

Introduction. Manifeste pour les territoires «naturbains» naturba / Séminaire de clôture 1 er et 2 décembre 2011 / Le manifeste

Introduction. Manifeste pour les territoires «naturbains» naturba / Séminaire de clôture 1 er et 2 décembre 2011 / Le manifeste Le manifeste 3 Introduction Manifeste pour les territoires «naturbains» Ce livret a été réalisé à l occasion du séminaire de clôture naturba. Il fait parti d un coffret remis aux participants. L espace

Plus en détail

SCPI Gemmeo Commerce

SCPI Gemmeo Commerce SCPI Gemmeo Commerce L immobilier de commerce français en portefeuille Durée d investissement recommandée de 8 ans Comporte des risques en perte de capital 2 Avertissement Facteurs de risques Lorsque vous

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Le patrimoine économique national en 2013 Deuxième année de stabilité

Le patrimoine économique national en 2013 Deuxième année de stabilité Le patrimoine économique national en 2013 Deuxième année de stabilité Fabienne Monteil Direction générale des Statistiques Banque de France Sylvain Humbertclaude et Léa mauro Division Synthèse générale

Plus en détail

Perception et adoption de l agrosylviculture :

Perception et adoption de l agrosylviculture : Perception et adoption de l agrosylviculture : résultats des enquêtes menées en Gaspésie auprès des agriculteurs, des propriétaires de terres agricoles et de la population résidente Bertrand Anel, coordonnateur

Plus en détail

Campagne de pomme de terre 2009/2010 : production française en hausse et commerce extérieur plutôt favorable

Campagne de pomme de terre 2009/2010 : production française en hausse et commerce extérieur plutôt favorable Agreste Synthèses Grandes cultures Pomme de terre Juin 211 n 211/148 Pomme de terre - Juin 211 Grandes cultures Synthèses n 211/148 Campagne 29/21 : production française en hausse et commerce extérieur

Plus en détail

Les droits de préemption. 1. Le droit de préemption du fermier

Les droits de préemption. 1. Le droit de préemption du fermier Les droits de préemption 1. Le droit de préemption du fermier Lorsqu un propriétaire bailleur souhaite vendre un immeuble rural, le preneur en place peut bénéficier d un droit de préemption sur le bien,

Plus en détail

La hausse des marchés fonciers et immobiliers, et la complexification des

La hausse des marchés fonciers et immobiliers, et la complexification des Fiche C juin 2013 CETE Nord Picardie Acquérir le foncier Laurent Mignaux/METL-MEDDE La hausse des marchés fonciers et immobiliers, et la complexification des procédures et des programmes d aménagement

Plus en détail

Mesure et suivi. de l'extension urbaine. et de la consommation. des espaces agricoles. direction départementale des territoires de Haute-Savoie

Mesure et suivi. de l'extension urbaine. et de la consommation. des espaces agricoles. direction départementale des territoires de Haute-Savoie direction départementale des territoires de Haute-Savoie service prospective et connaissance des territoires Mesure et suivi de l'extension urbaine et de la consommation des espaces agricoles Thierry BIDAN

Plus en détail

Chef de projet «Biodiversité, Agriculture et Génie végétal»

Chef de projet «Biodiversité, Agriculture et Génie végétal» Fiche de Poste Direction de l aménagement Pôle Développement durable Chef de projet «Biodiversité, Agriculture et Génie végétal» 1. Le cadre 1.1. Le projet de cluster Paris- Saclay À une quinzaine de kilomètres

Plus en détail

Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009. Le diagnostic agricole Scot/Penap de l agglomération lyonnaise

Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009. Le diagnostic agricole Scot/Penap de l agglomération lyonnaise Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009 Le diagnostic agricole Scot/Penap de l Rappel du contexte Le territoire du Scot : -72 communes (Grand Lyon +17 communes 3 EPCI) -730 km2-1 250 000 habitants Le

Plus en détail

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme Beaulieu-les-Fontaines Plan Local d Urbanisme Orientation d aménagement et de programmation M.T. Projets 9 Rue du Château Mouzin 51420 Cernay-les-Reims www.mt-projets.com En application des articles L.

Plus en détail

Observer en écologie globale

Observer en écologie globale Présentation du site Balagne - Corse RÉSEAU DES OBSERVATOIRES HOMMES-MILIEUX Observer en écologie globale 2 ème séminaire annuel du Labex DRIIHM Montpellier, 18-19 Juin 2014 1 OHM Littoral Méditerranéen

Plus en détail

Cerema, jeudi 26 mars 2015

Cerema, jeudi 26 mars 2015 Stratégie et mobilisation des outils de politiques foncières pour la production de logement Cerema, jeudi 26 mars 2015 Des outils pour peser sur les charges foncières Direction Habitat et Dynamique Urbaine

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

ORPI. septembre 2012

ORPI. septembre 2012 ORPI Conférence de presse de rentrée 18 septembre 2012 Bilan et faits marquants du premier semestre 2012 National La France : un marché au point mort Aucune chute brutale des prix à espérer De fortes tensions

Plus en détail

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage

Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Développer l Agriculture Biologique pour une protection durable et économe de votre captage Outils et expériences À destination des maîtres d ouvrage GAB Ile-de-France Avril 2010 1/ Inviter l ensemble

Plus en détail

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT

COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT COMMISSION DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, ENVIRONNEMENT, ENERGIE ET CLIMAT AP - Rapport n 3 3 1/10 3 PROPOSITION ASSEMBLEE PLENIERE 13 DECEMBRE 2013 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL Intégration de critères

Plus en détail

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français

Graphiques 1 Répartition par type d instrument des placements financiers des ménages français Focus n 1 1 juillet 1 L épargne des ménages français : davantage drainée par les produits réglementés qu orientée par les mécanismes de marché En flux annuels, l épargne des ménages se situe en France

Plus en détail

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016

Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Présentation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016 Historique Le prêt à taux zéro renforcé, PTZ+, était entré en vigueur le 1 er janvier 2011. Il visait à favoriser l accession à la propriété. Réservé aux primo-accédants,

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de l Habitat de l Urbanisme Et de la Politique de la Ville AGENCE URBAINE DE MARRAKECH

Royaume du Maroc Ministère de l Habitat de l Urbanisme Et de la Politique de la Ville AGENCE URBAINE DE MARRAKECH Royaume du Maroc Ministère de l Habitat de l Urbanisme Et de la Politique de la Ville AGENCE URBAINE DE MARRAKECH Appel d Offres Ouvert n 17/2012 Du 19/12/2012 à 9h30mn Etude Foncière relative à l aire

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Commission départementale de la consommation des espaces agricoles. Fiche de présentation des documents d'urbanisme soumis à l'avis de la CDCEA

Commission départementale de la consommation des espaces agricoles. Fiche de présentation des documents d'urbanisme soumis à l'avis de la CDCEA Commission départementale de la consommation des espaces agricoles Fiche de présentation des documents d'urbanisme soumis à l'avis de la CDCEA Date de la commission: Commune: SAINT-SYMPHORIEN-SUR-SAONE

Plus en détail

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS Présentation de la Convention cadre proposée e aux EPCI et de l él étude de stratégie foncière 1 CONVENTION CADRE OBJECTIFS 2 OBJECTIFS 5 enjeux Impulser une

Plus en détail

Réalisé par Delphine Jubault et Loïc Munier, Etudiants en Licence professionnelle GAEMP 2010/2011. Tuteurs : Mme Roulier, Chargé de mission

Réalisé par Delphine Jubault et Loïc Munier, Etudiants en Licence professionnelle GAEMP 2010/2011. Tuteurs : Mme Roulier, Chargé de mission Quelles sont les politiques locales concernant les Taillis à (Très) Courtes Rotations et leurs divers impacts à l échelle du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariègeoises? Réalisé par Delphine Jubault

Plus en détail

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Adequation - Caron Marketing - SNAL / UMF - Novembre 2010 1 Objectifs de l étude et

Plus en détail

Conférence internationale sur les politiques urbaines nationales

Conférence internationale sur les politiques urbaines nationales Conférence internationale sur les politiques urbaines nationales Incheon, République de Corée 14-18 décembre 2015 Vers l élaboration de nouveaux outils de gestion urbaine améliorée au Gabon : Cas de la

Plus en détail

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Pour la 8 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Conseil de développement du 17/10/2011

Conseil de développement du 17/10/2011 Conseil de développement du 17/10/2011 Vous présenter : Le Portrait de l aire urbaine d Orléans Actualisation du portrait réalisé en 2002 Analyse du territoire à travers 5 thèmes (déplacement, démographie,

Plus en détail

La pression foncière en hausse sur le territoire rural

La pression foncière en hausse sur le territoire rural La pression foncière en hausse sur le territoire rural Depuis dix ans, le marché foncier rural dans l aire urbaine de Toulouse se caractérise par une forte baisse des surfaces et une augmentation des volumes

Plus en détail

LOGISTIQUE BILAN 2013

LOGISTIQUE BILAN 2013 BILAN IMMOBILIER A N N E E 2 0 1 3 SOMMAIRE 1 L E M A R C H E D E S U T I L I S A T E U R S F A I T S M A R Q U A N T S 2 0 1 3 E V O L U T I O N P A R R E G I O N 2 3 L E M A R C H E D E L I N V E S T

Plus en détail

Commune de Alix. Révision du PLU. Réunion Publique du 22 Septembre 2011. Diagnostic et PADD

Commune de Alix. Révision du PLU. Réunion Publique du 22 Septembre 2011. Diagnostic et PADD Commune de Alix Révision du PLU Réunion Publique du 22 Septembre 2011 Diagnostic et PADD Le cadre juridique pour élaborer un PLU - La loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) du 13 décembre 2000 -

Plus en détail

Suivi de la consommation d espaces par l urbanisation

Suivi de la consommation d espaces par l urbanisation Suivi de la consommation d espaces par l urbanisation Qualification des espaces urbanisés Journée Rencontre Les Pays et l appel à projet SCoT ruraux II lundi 21 février 2011 Tarik YAÏCHE - Certu Ministère

Plus en détail

Créer une cellule foncière locale pour de l aménagement foncier rural / agricole

Créer une cellule foncière locale pour de l aménagement foncier rural / agricole Créer une cellule foncière locale pour de l aménagement foncier rural / agricole Juin 2012 2013 X Y X Y Editorial Une politique foncière globale et cohérente à l échelle départementale Les collectivités

Plus en détail

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2015 LOI DE FINANCES POUR 2016 : LES PRINCIPALES DISPOSITIONS

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2015 LOI DE FINANCES POUR 2016 : LES PRINCIPALES DISPOSITIONS LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2015 LOI DE FINANCES POUR 2016 : LES PRINCIPALES DISPOSITIONS LES DISPOSITIONS EN MATIERE FISCALE GENERALITES - Barème de l impôt sur le revenu 2016 La note sur la fiscalisation

Plus en détail

VALORISATION DES PATRIMOINES PUBLICS. Les Notaires de France au service des collectivités. Expertise immobilière

VALORISATION DES PATRIMOINES PUBLICS. Les Notaires de France au service des collectivités. Expertise immobilière VALORISATION DES PATRIMOINES PUBLICS Les Notaires de France au service des collectivités Expertise immobilière Mise en vente aux enchères et en Immo-Interactif Analyse statistique des marchés immobiliers

Plus en détail

du Massif du Jura Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement

du Massif du Jura Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement Schéma interrégional d aménagement & de de développement du Massif du Jura & perspectives Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement du Massif du Jura Le territoire Massif du Jura Arc montagneux

Plus en détail