Grippe et grossesse. Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Grippe et grossesse. Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014"

Transcription

1 Grippe et grossesse Delphine Le Mercier maternité Caroline Charlier maladie infectieuse NEM 2014

2 3 questions Quels sont les facteurs de risques de grippe grave chez la femme enceinte? A quel(s) trimestre(s) est il recommandé de vacciner les femmes enceintes? Que conseiller a une femme enceinte dont le premier enfant est grippé?

3 Epidemiologie Virus A et B responsables des épidémies Sous type H et N Transmission inter-humaine direct contagieux 24H avant jusqu à 6 jours après le début des symptômes 48H sous traitement antiviral Incubation brève : 1-3j ( 2 jours en moyenne)

4 Clinique Fièvre > 38 Syndrome grippal myalgies, arthralgies malaise Signes ORL Rhinorrhée, obstruction nasale, douleurs pharyngées Signes respiratoires toux, dyspnée Pauvreté de l examen physique / l intensité des symptômes

5 Complications Pneumopathie virale SDRA avec risque élevé de décès Infections bactériennes secondaires broncho pulmonaire ORL Plus rarement myocardite, péricardite, méningite, encéphalite, polyradiculonévrites...

6 Conséquences Obstétricales Non Tératogène Excès de prématurité noté dans les séries américaines 30% vs 13% dans la pop gén Siston JAMA 2012 Passage transplacentaire possible mais probablement rare 1 cas rapporté en 2009Picone, J Gynecol Obstet Biol Reprod 2011

7 Morbidité chez la femme enceinte femmes enceintes > 6 mois 10,5/ versus 1.91/ Neuzil Am J Epidemiol 1998 pneumopathies virales plus de 10 fois supérieure Laibl Clin Perinatol 2005 Hospitalisation en soins intensifs risque x 7 lors de la pandémie H1N1 en 2009 x 13 après 20 SA ANZIC BMJ 2010

8 Mortalité historique 20% lors de la pandémie de 1957, la moitié des femmes jeunes décédées étaient enceintes Freeman Am J Obstet Pregnancy 1959 Pandémie de 2009 mortalité 4.3% chez les femmes enceintes américaines Les femmes enceintes (1% de la pop générale) représentaient 5% des décès rapportés par grippe Siston JAMA 2010

9 Femmes enceintes a risques au 3ème trimestre de la grossesse 64% des décès maternels surviennent au 3 ème T 26% au 2ème T Absence de traitement antiviral précoce 6 x plus d admissions en soins intensifs en cas de traitement initié plus de 4 jours après le début des symptômes en cas de co-morbidités Siston JAMA % des femmes enceintes grippées hospitalisées 78% des femmes enceintes décédées

10 Co-morbidités Maladies chroniques Cardiopathie Asthme Immunodépression Maladies : Drépanocytose, VIH, splenectomisée etc Traitement : Imurel, traitement post greffe etc.. Diabète Obésité (BMI > 40)

11 Traitement préventif VACCINATION!! (Avis du HCSP 2012) Recommandée quelque soit le terme Données rassurantes au 2em et 3 em trim Etude des EI de la vaccination de 2009 confirme la sécurité d emploi à tous les trimestres Seuls les vaccins inactivés sont recommandés Effet protecteur démontré pour le nouveau né a naitre jusqu à 6 mois Zaman N engl J Med 2008 Réduction de 63% des grippes confirmées Réduction de 30% des infections respiratoires Réduction de 50% de consultation pour signe resp + fièvre

12 Traitement Préventif Prophylaxie Post-exposition (Avis HCSP 2012) Si contact étroit personnes partageant les mêmes lieux de vie : foyer, chambre d hôpital, bureau, contact direct face à face < 1m au moment d une toux d un éternuement ou d une discussion et récent < 48h avec un cas confirmé ou typique de grippe Tamiflu (oseltamivir) 75mg /j 10 jours ou 75mg x 2/j pendant 5 jours (ttt préemptif, hors AMM)

13 CAT devant symptômes de grippe Adresser pour évaluation hospitalière si > 3 ème trimestre Co-morbidité Signes de gravité Gêne respiratoire importante fièvre > 39 C AEG Surveillance a domicile impossible Isolement au domicile / Port du masque Tamiflu (oseltamivir) 75 mgx2/j 5j Antipyrétique

14 CAT devant symptômes de grippe Prélèvements diagnostic Non recommandé en systématique Conseillé si hospitalisation Documentation des cas graves Réduits la durée d isolement si diagnostic infirmé PCR ou Immunofluorescence sur produit de mouchage Attention aux autres étiologies de fièvre Recherche écoulement LA, métrorragie ECBU +/- Hémoculture si fièvre > 38 5 Antibiothérapie probabiliste (Amoxicilline)

15 CONCLUSION Femmes enceintes Groupe a risque de grippe grave Décès Traitements Prophylactique Vaccination ++++ Traitement si contage Curatif précoce Tamiflu (oseltamivir) Isolement

Haut Conseil de la santé publique

Haut Conseil de la santé publique Haut Conseil de la santé publique AVIS relatif à la fiche de recommandations pour la prescription d antiviraux en période d épidémie de saisonnière 12 novembre 2015 Le Haut Conseil de la santé publique

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe 24 août 2010. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE DE CIRCULATION DU VIRUS A(H1N1)v Ces recommandations sont justifiées par la circulation sporadique et modérée des virus grippaux

Plus en détail

Grippe A (H1N1) 2009 Aspects cliniques et thérapeutiques

Grippe A (H1N1) 2009 Aspects cliniques et thérapeutiques Journée d information des professionnels de l urgence 30 septembre 2009 Grippe A (H1N1) 2009 Aspects cliniques et thérapeutiques Pr Marie-Caroline Meyohas Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) Hôpital

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 82 page 1 Copyright CMIT ITEM N 82 : GRIPPE OBJECTIFS TERMINAUX

Module 7 - Edition 2008 - Item 82 page 1 Copyright CMIT ITEM N 82 : GRIPPE OBJECTIFS TERMINAUX Module 7 - Edition 2008 - Item 82 page 1 ITEM N 82 : GRIPPE OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer une grippe II. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient INTRODUCTION - Maladie

Plus en détail

«Grippe et femme enceinte» Analyse de la RMMMr de la région Nord-Pas-de-Calais.

«Grippe et femme enceinte» Analyse de la RMMMr de la région Nord-Pas-de-Calais. «Grippe et femme enceinte» Analyse de la RMMMr de la région Nord-Pas-de-Calais. Dr Elisabeth VERITE, Dr Anne-Sophie DUCLOY-BOUTHORS 24 octobre 2013 Soirée URPS MG 24 octobre 2013 Un groupe «révue morbi-mortalité

Plus en détail

1 La Grippe en questions

1 La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 1 1. Adultes et enfants de plus d un an La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

PARCOURS PATIENTE PRESENTANT UN SYNDROME GRIPPAL

PARCOURS PATIENTE PRESENTANT UN SYNDROME GRIPPAL PARCOURS PATIENTE PRESENTANT UN SYNDROME GRIPPAL ACCUEIL URGENCE DE MATERNITE Si syndrome grippal : port d un masque obligatoire en salle d attente EXAMEN BOX 1 - Prélèvement ( cf protocole ) o Ecouvillon

Plus en détail

La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir!

La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir! La grippe & autres infections respiratoires hivernales : tout ce qu il faut savoir! Dr Anne Guinard, Cire Midi-Pyrénées Rencontre des représentants des usagers et des professionnels de santé de Midi-Pyrénées

Plus en détail

La grippe A(H1N1) dans la région de Gabès

La grippe A(H1N1) dans la région de Gabès La grippe A(H1N1) dans la région de Gabès Durant la période allant du mois de février 2013 au mois de mars 2013 : 8 cas de grippe A(H1N1) ont été colligés à l hôpital régional de Gabès. Le diagnostic de

Plus en détail

ROUGEOLE, GRIPPE, VARICELLE CHEZ LA FEMME ENCEINTE

ROUGEOLE, GRIPPE, VARICELLE CHEZ LA FEMME ENCEINTE ROUGEOLE, GRIPPE, VARICELLE CHEZ LA FEMME ENCEINTE CAROLINE CHARLIER WOERTHER MALADIES INFECTIEUSES NECKER ENFANTS MALADES 18 IÈME COLLOQUE SUR LE CONTRÔLE EPIDÉMIOLOGIQUE DES MALADIES INFECTIEUSES 15

Plus en détail

VIRUS de la VARICELLE et du ZONA (VZV)

VIRUS de la VARICELLE et du ZONA (VZV) VIRUS de la VARICELLE et du ZONA (VZV) VIRUS de la VARICELLE et du ZONA (VZV) 1 1 GENERALITES 2 1.1 AGENT PATHOGENE, RESERVOIR, SOURCE 2 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE 2 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE

Plus en détail

Les Virus de la Grippe cas cliniques Dr BEN ROMDHANE WAFA

Les Virus de la Grippe cas cliniques Dr BEN ROMDHANE WAFA Les Virus de la Grippe cas cliniques Dr BEN ROMDHANE WAFA 1 CAS CLINIQUE 1 MONTACER 2 ans 4mois Fièvre+ toux Antécédents: RAS HDM: fièvre à 39.40, toux et encombrement bronchique Examen: enfant eutrophique;

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS 1. Qu est-ce que la grippe? 2. Comment se transmet la grippe? 3. Combien de temps une personne infectée est-elle contagieuse? 4. Quels sont les symptômes de la

Plus en détail

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines.

Durée de la maladie L influenza dure en général de deux à sept jours, mais la toux et la fatigue peuvent persister plus de deux semaines. INFLUENZA INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition L influenza est une infection virale aiguë saisonnière très contagieuse, qui peut être prévenue annuellement par la vaccination. La maladie est causée par le

Plus en détail

PROTOCOLE DE SIGNALEMENT ET D INVESTIGATION DES CLUSTERS DE GRIPPE A (H1N1) 2009

PROTOCOLE DE SIGNALEMENT ET D INVESTIGATION DES CLUSTERS DE GRIPPE A (H1N1) 2009 PROTOCOLE DE SIGNALEMENT ET D INVESTIGATION DES CLUSTERS DE GRIPPE A (H1N1) 2009 VERSION DU 23 JUILLET 2009 1 Sommaire 1. INTRODUCTION... 3 2. OBJECTIFS... 4 3. METHODE... 5 3.1. DEFINITIONS DE CAS GROUPES...

Plus en détail

La grippe, comment l éviter?

La grippe, comment l éviter? La grippe, comment l éviter? Marine LARRIERE, étudiante en soins infirmiers IFSI Laxou Promotion 2014/2017 Février 2015 Sommaire Qu est-ce que la grippe? Epidémie saisonnière de 2015 Les virus de la grippe

Plus en détail

La grossesse, une situation à risque de varicelle grave. Quelle stratégie préventive? Le point de vue de l infectiologue

La grossesse, une situation à risque de varicelle grave. Quelle stratégie préventive? Le point de vue de l infectiologue La grossesse, une situation à risque de varicelle grave. Quelle stratégie préventive? Le point de vue de l infectiologue Caroline Charlier-Woerther 25 Mars 2010 Varicelle et grossesse : une infection relativement

Plus en détail

Fiche C.5 - Stratégie et modalités d utilisation des antiviraux

Fiche C.5 - Stratégie et modalités d utilisation des antiviraux Fiche C.5 - Stratégie et modalités d utilisation des antiviraux Cette fiche concerne la pandémie grippale en cours à virus A (H1N1)v. Elle nécessite des travaux permanents. Elle est actualisée au fur et

Plus en détail

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable

Virus de la grippe. Introduction. Le virus. Introduction. Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) responsable Virus de la grippe Introduction Virus très contagieux +++: contamination inter-humaine (gouttelettes) 1- introduction 2- le virus 3- clinique 4- complications 5- traitement S. Nguyen 03/2005 responsable

Plus en détail

Cas groupés syndromes grippaux

Cas groupés syndromes grippaux Cas groupés syndromes grippaux PÔLE GÉRIATRIQUE PARIS VAL DE MARNE EOHH HÔPITAL CHARLES FOIX 1 SITE DE L AP-HP CHARLES FOIX VAL DE MARNE (94) REGROUPEMENT AVEC La PITIE SALPETRIERE en 2011 GH PS-CFX :

Plus en détail

Dr AS Ducloy-Bouthors, Dr E VéritV. rité,, Dr C Dognin Pour les quinze membres du groupe

Dr AS Ducloy-Bouthors, Dr E VéritV. rité,, Dr C Dognin Pour les quinze membres du groupe Message du groupe de réflexion et d échanges de la réunion de morbi-mortalité maternelle régionale RMMMR, groupe issu de la commission régionale de la naissance et de la petite enfance Nord pas de calais

Plus en détail

Dijon, le 8 Octobre 2009. Grippe A / H1N1 v. Pr Ch. RABAUD

Dijon, le 8 Octobre 2009. Grippe A / H1N1 v. Pr Ch. RABAUD Dijon, le 8 Octobre 2009 Grippe A / H1N1 v Pr Ch. RABAUD On avait prévu Une grippe H5, grave, nous venant des oiseaux et d ASIE Grippe aviaire (1997) : 407 cas ; 256 décès pas de transmission interhumaine

Plus en détail

LA GRIPPE A H1N1v. Ce que doivent savoir les obstétriciens

LA GRIPPE A H1N1v. Ce que doivent savoir les obstétriciens LA GRIPPE A H1N1v Ce que doivent savoir les obstétriciens EPIDÉMIOLOGIE LA PANDÉMIE EN FRANCE La dynamique de l épidémie n est pas prévisible Les épidémiologistes et virologues estiment qu il y aurait

Plus en détail

Pandémie de grippe : mesures spécifiques. Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux

Pandémie de grippe : mesures spécifiques. Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux Pandémie de grippe : mesures spécifiques Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux La grippe (ou influenza) Infection des voies respiratoires déclenchée par les

Plus en détail

Dr AS Ducloy-Bouthors, Dr E Vérité, Dr C Dognin Pour les quinze membres du groupe

Dr AS Ducloy-Bouthors, Dr E Vérité, Dr C Dognin Pour les quinze membres du groupe Message du groupe de réflexion et d échanges de la réunion de morbi-mortalité maternelle régionale RMMMR, groupe issu de la commission régionale de la naissance et de la petite enfance Nord pas de calais

Plus en détail

Situation, prise en charge

Situation, prise en charge Grippe pandémique A(H1N1) Situation, prise en charge DAUMAS Aurélie HIA LAVERAN COURS IFSI Des grippes pandémiques Groupe A Secondaires à une cassure (rôle animal) Absence d immunité collective Létalité

Plus en détail

ANNEXE 1. Conduite à tenir pour les femmes enceintes en cas d épidémie de grippe H1N1

ANNEXE 1. Conduite à tenir pour les femmes enceintes en cas d épidémie de grippe H1N1 ann180909.doc - 1 - ANNEXE 1 Conduite à tenir pour les femmes enceintes en cas d épidémie de grippe H1N1 La France comptabilise environ 1.400 000 grossesses et 800 000 Accouchements par an.selon les données

Plus en détail

Item ECN.PILLY destiné à la consultation, uniquement à usage personnel et pédagogique. Toute reproduction à usage collective est interdite.

Item ECN.PILLY destiné à la consultation, uniquement à usage personnel et pédagogique. Toute reproduction à usage collective est interdite. Item ECN.PILLY destiné à la consultation, uniquement à usage personnel et pédagogique. Toute reproduction à usage collective est interdite. L ouvrage original couleur E.PILLY.ECN 2016 est disponible en

Plus en détail

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE VIRUS de la GRIPPE Ce document concerne l'évaluation des risques biologique en milieu de soins. Il est complémentaire du guide EFICATT de l'inrs et a été élaboré puis validé par des médecins du travail

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES

LES BONNES PRATIQUES LES BONNES PRATIQUES DE SOINS EN ÉTABLISSEMENTS D H É B E R G E M E N T POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Direction Générale de la Santé Direction Générale de l Action Sociale Société Française de Gériatrie

Plus en détail

Le thème de ce dix-huitième

Le thème de ce dix-huitième TD 201 Prévention des infections transmises de la mère à l enfant 18 e colloque sur le Contrôle épidémiologique des maladies infectieuses Paris, 15 mars 2013 en résumé AUTEURS : M.C. Bayeux-Dunglas, V.

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 19 novembre 2014 RELENZA 5 mg/dose, poudre pour inhalation en récipient unidose 20 récipients unidoses avec système pour inhalation (DISKHALER) (CIP : 34009 351 974 8

Plus en détail

Opacités parenchymateuses hétrogènes non systématisées à contours flous; prédominance périhilaire et dans les régions supérieures

Opacités parenchymateuses hétrogènes non systématisées à contours flous; prédominance périhilaire et dans les régions supérieures Femme 32 ans, obèse, détresse respiratoire aiguë subfébrile avec mise sous oxygène au masque à 50%. Apparition progressive des symptômes sur plusieurs jours. Test diagnostic grippe A positif. Lymphopénie

Plus en détail

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous?

Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Question n 1 : Vous travailliez en soins de longue durée et ce matin il vous est proposé de vous vacciner contre la grippe, que faites-vous? Vous refusez à cause des effets secondaires Explications : En

Plus en détail

Grippe A/H1N1 Situation actuelle et circuit de prise en charge. VU HAI Vinh Service des Maladies Infectieuses et Tropicales

Grippe A/H1N1 Situation actuelle et circuit de prise en charge. VU HAI Vinh Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Grippe A/HN Situation actuelle et circuit de prise en charge VU HAI Vinh Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Dynamique de l épidémie pour la semaine du 4 au 20 sept 2009 -En médecine de ville

Plus en détail

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse الجمهوريةالجزائريةالديمقراطيةالشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارةالصحة, السكانوإصالحالمستشفيات MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE DIRECTION GENERALE

Plus en détail

Grippe A(H1NI) : situation, transmission, prévention, prise en charge

Grippe A(H1NI) : situation, transmission, prévention, prise en charge Grippe A(H1NI) : situation, transmission, prévention, prise en charge Formation des personnels SMIT, UHLIN, Médecine du travail, Qualité et gestion des risques Hôpital Bichat - Claude Bernard, septembre

Plus en détail

Grippe Saisonnière. Saison 2011-2012

Grippe Saisonnière. Saison 2011-2012 Grippe Saisonnière Saison 2011-2012 Quelle est la proportion de la population française touchée par la grippe chaque année?» < 1%» 1 à 3%» 5 à 10% Chaque année, la grippe touche 5 à 10% de la population

Plus en détail

De quoi parlons nous?

De quoi parlons nous? De quoi parlons nous? 1 De quoi parlons nous? Grippe Pandémie Grippe Peste saisonnière grippale humaine H5N1 aviaire H1N1 H2N2 H3N2 H5N1 2 De quoi parlons nous? Grippe Pandémie Grippe Peste saisonnière

Plus en détail

Prise en charge de la grippe A / H1N1. Pr Th. MAY Pr C. RABAUD Dr L. LETRANCHANT

Prise en charge de la grippe A / H1N1. Pr Th. MAY Pr C. RABAUD Dr L. LETRANCHANT Prise en charge de la grippe A / H1N1 Pr Th. MAY Pr C. RABAUD Dr L. LETRANCHANT On avait prévu vu Une grippe H5 avec des oiseaux On a une grippe H1 avec des cochons On avait prévu vu Une attaque venant

Plus en détail

Grippe A H1N1. Pr Pierre-Marie Roger Centre Hospitalier Universitaire de Nice Septembre 2010

Grippe A H1N1. Pr Pierre-Marie Roger Centre Hospitalier Universitaire de Nice Septembre 2010 Grippe A H1N1 Pr Pierre-Marie Roger Centre Hospitalier Universitaire de Nice Septembre 2010 Epidémiologie La grippe est ubiquitaire Épidémies mondiales, brutales, imprévisibles, brèves, de diffusion rapide

Plus en détail

Dr Claire KANY 29 janvier 2015 SAMU CHU de Besançon

Dr Claire KANY 29 janvier 2015 SAMU CHU de Besançon Dr Claire KANY 29 janvier 2015 SAMU CHU de Besançon Plan Généralités Epidémiologie Clinique Diagnostic Traitements Complications Personnes à risques Prévention Epidémie 2014-2015 Et aux urgences Généralités

Plus en détail

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable.

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable. SAISON 2011/2012 Quels virus en 2011/2012 Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) Virus A (H3N2) Virus B Virus A (H1N1) est stable. Les 3 types de virus de la grippe Virus grippal Type A Type B Type C Espèces

Plus en détail

Pandémie de grippe A (H1N1) et grossesse

Pandémie de grippe A (H1N1) et grossesse Pandémie de grippe A (H1N1) et grossesse Loïc Sentilhes, Pierre Abgueguen, Florence Biquard, Sébastien Madzou, Philippe Gillard, Alain Fournié, Eric Pichard, Philippe Descamps. Virus influenza (A, B, C)

Plus en détail

Varicelle et grossesse

Varicelle et grossesse CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Varicelle et grossesse Atelier Siemens, Mai 2013 L. Grangeot-Keros, Centre National des Infections rubéoleuses materno-fœtales Hôpital Paul Brousse, Villejuif

Plus en détail

10.5.2 Inf intranasal : vaccin intranasal contre l influenza 2015-2016

10.5.2 Inf intranasal : vaccin intranasal contre l influenza 2015-2016 Section 10.5.2 Inf intranasal 10.5.2 Inf intranasal : vaccin intranasal contre l influenza 2015-2016 Composition Un vaccin quadrivalent vivant atténué contre la grippe est distribué au Canada : Flumist

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIERE. Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles

GRIPPE SAISONNIERE. Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles GRIPPE SAISONNIERE Place de la vaccination du personnel dans la prévention des épidémies institutionnelles DR M.A. HUBSCHER Journée régionale EMS 22/11/2012 Le virus grippal Réputé fragile : sensible aux

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 21 octobre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 21 octobre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 21 octobre 2009 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 5 octobre 2004 (JO du 29 octobre 2004) TAMIFLU 12 mg/ml, poudre pour

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES POLE SANTE NATIONAL 17 novembre 2009 DEFINITIONS LA CONTAGION est la TRANSMISSION D UNE MALADIE par contact avec un sujet malade. Toutes les maladies ne sont pas contagieuses (par exemple le diabète n

Plus en détail

AIH Infections virales respiratoires. AIH Infections virales respiratoires

AIH Infections virales respiratoires. AIH Infections virales respiratoires 02/03/15 SINNIG Lucas L2 CR : Victor Chabbert AIH Pr Antoine Nougairede 14 pages AIH Infections virales respiratoires Plan : A. Généralités sur les virus respiratoires I. Infections virales II. Les modes

Plus en détail

La Grippe en questions

La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

Grippe saisonnière Les 7 péchés capitaux du vaccin

Grippe saisonnière Les 7 péchés capitaux du vaccin Grippe saisonnière Les 7 péchés capitaux du vaccin Formation continue Personnel soignant Cellule régionale HPCI 2015 Dr C. Petignat, médecin responsable Unité HPCI Plan - Virus de la grippe - Risque épidémiologique

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 Copyright CMIT ITEM N 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION)

Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 Copyright CMIT ITEM N 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION) Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 ITEM N 20 : DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION) OBJECTIFS TERMINAUX I. Expliquer les éléments de prévention vis-à-vis des infections

Plus en détail

FORMATION VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE 2015-2016 Octobre 2015

FORMATION VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE 2015-2016 Octobre 2015 FORMATION VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE 2015-2016 Octobre 2015 Objectifs À la fin de la formation, les participants seront en mesure de: Administrer les vaccins contre l influenza et contre

Plus en détail

VERSION : SEPTEMBRE 2014 D i r e c t i o n d e s a n t é p u b l i q u e d e l a M o n t é r é g i e

VERSION : SEPTEMBRE 2014 D i r e c t i o n d e s a n t é p u b l i q u e d e l a M o n t é r é g i e Outils pour la gestion des éclosions de grippe saisonnière VERSION : SEPTEMBRE 2014 D i r e c t i o n d e s a n t é p u b l i q u e d e l a M o n t é r é g i e Table des matières Aide-mémoire Activités

Plus en détail

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Annexe A Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Adultes atteints de grippe légère ou sans complications Aucun facteur

Plus en détail

Guide pratique. Collectivités. de jeunes enfants et maladies. infectieuses. Société Française de Pédiatrie

Guide pratique. Collectivités. de jeunes enfants et maladies. infectieuses. Société Française de Pédiatrie Guide pratique Collectivités de jeunes enfants et maladies infectieuses Société Française de Pédiatrie Avant-propos Ce guide est le fruit d une collaboration entre la Direction générale de la santé, la

Plus en détail

HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE

HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE HEPATITE VIRALE B ET GROSSESSE D r Yannick BACQ Pas de conflit d'intérêt Influence du VHB sur la grossesse et vice versa Influence de l'infection par le VHB sur le déroulement de la grossesse Augmentation

Plus en détail

Infections virales materno-foetales. Infections congénitales

Infections virales materno-foetales. Infections congénitales Infections virales materno-foetales Infections congénitales Le virus de la rubéole Famille : Togaviridae Genre : Rubivirus Espèce : Rubella virus Génome ARNsb(+) Capside icosaédrique 60-70 nm Virus enveloppé

Plus en détail

!!!!!! !!!!!!!!!! Diagnostic virologique des infections virales respiratoires!

!!!!!! !!!!!!!!!! Diagnostic virologique des infections virales respiratoires! UE9 Agents infectieux Mercredi 29 janvier 2014 15h30-16h30 Pr Simon RT: agathe Hercent RF: Nadia Guezour Diagnostic virologique des infections virales respiratoires 1 sur 14 Plan: I) Virus responsables:

Plus en détail

Méningites. Définition. Clinique. Définition. Clinique. Clinique

Méningites. Définition. Clinique. Définition. Clinique. Clinique Méningites Définition Inflammation des méninges, les 3 membranes qui recouvrent le cerveau et la moelle épinière 1- définition 2- démarche diagnostique : PL 3- méningites bactériennes 4- méningites virales

Plus en détail

Item 152: candida, dermatophytes

Item 152: candida, dermatophytes Item 87 Item 152: candida, dermatophytes Facteur favorisant (DB, macération, obésité, défaut d hygiène) à rechercher et à traiter Candida: pathogène peau; saprophyte muqueuse Enduit blanchâtre, détachable,

Plus en détail

ou pas. ( je crois que je suis enceinte fais la prise de sang. )

ou pas. ( je crois que je suis enceinte fais la prise de sang. ) Docteur j ai j de la fièvre! ou pas. ( je crois que je suis enceinte euh j en suis sûre s! J ai J fais la prise de sang. ) Docteur Jean Daniel GENNARO P R I A M Docteur j ai j de la fièvre! ou pas. FIEVRE

Plus en détail

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE

VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE VIRUS de la GRIPPE SOMMAIRE 1 GENERALITES...2 1.1 AGENT PATHOGENE, RESERVOIR, SOURCE... 2 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE... 2 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE... 2 1.4 MODE DE TRANSMISSION INTERHUMAINE

Plus en détail

12/ Infections chez la femme enceinte

12/ Infections chez la femme enceinte SEMESTRE 3 UE 2.5.S3 Processus inflammatoires et infectieux 12/ Infections chez la femme enceinte Mêmes infections que dans population non obstétricale Bactériennes: infections urinaires, syphilis, streptocoque

Plus en détail

GRIPPE A /H1N1 ASMT TARBES 2009

GRIPPE A /H1N1 ASMT TARBES 2009 GRIPPE A /H1N1 ASMT TARBES 2009 GENERALITE La grippe est une infection respiratoire aiguë très contagieuse, les virus grippaux se répartissent entre différents types : A,B,C ; Seul le virus A est responsable

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 15 octobre 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 15 octobre 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE 1 A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 2 1. Adultes et enfants d un an et plus La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

REUNION INFORMATION GRIPPE A/H1N1. Docteur Nicole FILY IMTMO Bretagne 24 septembre 2009

REUNION INFORMATION GRIPPE A/H1N1. Docteur Nicole FILY IMTMO Bretagne 24 septembre 2009 REUNION INFORMATION GRIPPE A/H1N1 Docteur Nicole FILY IMTMO Bretagne 24 septembre 2009 NATURE DU RISQUE GRIPPAL La grippe est une infection respiratoire aigue -Très contagieuse -Due à un virus influenzae

Plus en détail

Traitement antiviral au cours de la grippe: les enseignements de l épidémie à A(H1N1) pdm 2009

Traitement antiviral au cours de la grippe: les enseignements de l épidémie à A(H1N1) pdm 2009 Traitement antiviral au cours de la grippe: les enseignements de l épidémie à A(H1N1) pdm 2009 Pr. Xavier Duval Hôpital Bichat Claude Bernard, Université Denis Diderot, Paris 7 IAME, Inserm U 1178, CIC

Plus en détail

Varicelle et grossesse

Varicelle et grossesse Varicelle et grossesse Professeur Daniel Floret Université Claude Bernard Lyon1 Hôpital Femme Mère Enfant Bron Président du Comité technique des vaccinations Réseau Mater Sud Est- Lyon 24 novembre 2009

Plus en détail

Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1)

Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1) Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1) du 26 avril au 30 septembre 2009 région de la Capitale-Nationale Présentation à la Chambre de Commerce de la ville de Québec 9 octobre 2009 François Desbiens,

Plus en détail

Fribourg, le 16 novembre 2011. Plan d engagement cantonal pandémie. Concept S7.1 Prise en charge hospitalière prépandémique

Fribourg, le 16 novembre 2011. Plan d engagement cantonal pandémie. Concept S7.1 Prise en charge hospitalière prépandémique Kantonales Führungsorgan KFO Protection de la population Bevölkerungsschutz Fribourg, le 16 novembre 2011 Table des matières A. Introduction - historique... 3 A.1. But du document... 3 A.2. Bases légales

Plus en détail

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière 1. Je veux me protéger efficacement de la grippe La grippe n est pas un simple rhume. Fièvre soudaine, toux

Plus en détail

I/ Grippes saisonnières. 1/ Cadre général

I/ Grippes saisonnières. 1/ Cadre général I/ Grippes saisonnières 1/ Cadre général La grippe saisonnière est une infection virale contagieuse due à des virus de type Myxovirus influenzae. De nombreux virus grippaux circulent dans le monde, notamment

Plus en détail

Thèses : Productions 2000/2005

Thèses : Productions 2000/2005 Thèses : Productions 2000/2005 Syndrome d apnées du sommeil : de la clinique au diagnostic polysomnographique Approche de la déontologie médicale par l étude de la liberté thérapeutique Appropriation de

Plus en détail

Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD

Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD Vaccination dans la gestion du risque infectieux en EHPAD Journée EHPAD 14 février 2013 Dr Elise Seringe ARLIN Ile de France EHPAD Une population exposée Environnement ouvert vers la communauté Risque

Plus en détail

Les tests de diagnostic rapide (TDR) pour la grippe : Pourquoi? Comment? Quand?

Les tests de diagnostic rapide (TDR) pour la grippe : Pourquoi? Comment? Quand? Les tests de diagnostic rapide (TDR) pour la grippe : Pourquoi? Comment? Quand? Dr. Ilka Engelmann Laboratoire de Virologie, Pôle Biologie Pathologie Génétique, CHRU de Lille EA3610, Université Lille 2

Plus en détail

Âge (années) Sexe (cocher la case) M. F. Inconnue

Âge (années) Sexe (cocher la case) M. F. Inconnue Section A- Informations sur le déclarant Nom Date de la déclaration Email/n de tél. inscrire ici votre email et/ou votre n de tél. Section B- Informations sur le patient Identification Initiales Initiales

Plus en détail

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE 1 INFORMATIONS SUR PANDEMIE GRIPPALE Une pandémie grippale frappe le monde depuis quelques semaines. Il s

Plus en détail

GUIDE DE GRIPPE SAISONNIÈRE

GUIDE DE GRIPPE SAISONNIÈRE VOTRE GUIDE DE GRIPPE SAISONNIÈRE b Qu est-ce que la grippe saisonnière? b Comment prévenir la grippe saisonnière? b Ressources WWW.COMBATTEZLAGRIPPE.CA Promouvoir et protéger la santé des Canadiens au

Plus en détail

Date d application : 09/09/2008 Approbateur(s) Dr V Gandemer, Responsable d Unité. N de version du document : 1 Gestionnaire : N.

Date d application : 09/09/2008 Approbateur(s) Dr V Gandemer, Responsable d Unité. N de version du document : 1 Gestionnaire : N. Unité d onco-hématologie pédiatrique IT 3.3.2.9 version n 1 page 1/7 Unité d onco-hématologie pédiatrique Prendre en charge des infections virales autres que le CMV chez le patient greffé Codification

Plus en détail

FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision. Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil

FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision. Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil FIEVRE CHEZ L ENFANT Du symptôme a la décision Dr FERNANE.A Hôpital André Grégoire Montreuil Définition : Fièvre =Température rectale > 38 c (déréglage du point d équilibre thermique au niveau Hypothalamus)

Plus en détail

Vaccination en réanimation

Vaccination en réanimation Vaccination en réanimation CÉLINE PULCINI MCU-PH SERVICE D INFECTIOLOGIE CHU DE NICE PLAN 1. Épidémiologie de quelques maladies à prévention vaccinale 2. Réponse immunologique à la vaccination en réanimation

Plus en détail

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Unité HPCI, septembre 2009 1 Objectifs du cours Grippe saisonnière Grippe A(H1N1) Mesures de prévention

Plus en détail

AVIS. relatif à l actualisation de la stratégie vaccinale contre la grippe 2010-2011. 29 décembre 2010

AVIS. relatif à l actualisation de la stratégie vaccinale contre la grippe 2010-2011. 29 décembre 2010 AVIS relatif à l actualisation de la stratégie vaccinale contre la grippe 2010-2011 29 décembre 2010 En réponse à la saisine du Directeur général de la santé en date du 21 décembre 2010, le Haut Conseil

Plus en détail

Grippe A (H1N1) 2009 Octobre 2009

Grippe A (H1N1) 2009 Octobre 2009 Grippe A (H1N1) 2009 Octobre 2009 Diaporama préparé par : Bruno Housset (CHI Créteil) Robert Cohen (CHI Créteil) Diaporama validé par : Alain Didier (Secrétaire scientifique SPLF) Le pire n est pas certain

Plus en détail

Hépatite B et Grossesse

Hépatite B et Grossesse Hépatite B et Grossesse Najet Bel Hadj CHU Mongi Slim La Marsa Tunis Chez la femme enceinte, l infection virale B est dominée par le risque de transmission mère enfant qui reste une cause majeure du maintien

Plus en détail

Grippe A(H1N1) Actualisation des questions / réponses 31 août 2009

Grippe A(H1N1) Actualisation des questions / réponses 31 août 2009 Grippe A(H1N1) Actualisation des questions / réponses 31 août 2009 Dans ce document sont présentées sous la forme de questions / réponses les principales informations concernant la grippe A(H1N1) : éléments

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT TAMFL030GE CHMP : 05/05/2015 1 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT Tamiflu 30 mg gélules 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque gélule contient du phosphate

Plus en détail

Les dernières nouvelles dans le domaine de la vaccination

Les dernières nouvelles dans le domaine de la vaccination Les dernières nouvelles dans le domaine de la vaccination Professeur Ch. RABAUD 2007 2ème Journée Régionale d Infectiologie Nancy, 19 Octobre 2007 TUBERCULOSE Histoire d un ex-vaccin obligatoire Vaccinations

Plus en détail

Prise en charge médicale des personnes infectées par le VIH. Addendum aux recommandations 2008 du groupe d experts lié à la pandémie grippale A(H1N1)v

Prise en charge médicale des personnes infectées par le VIH. Addendum aux recommandations 2008 du groupe d experts lié à la pandémie grippale A(H1N1)v Page 1 sur 6 Prise en charge médicale des personnes infectées par le VIH. Addendum aux recommandations 2008 du groupe d experts lié à la pandémie grippale A(H1N1)v 16 septembre 2009 Recommandations Le

Plus en détail

- Support de Cours (Version PDF) - Item 82 : Grippe. Date de création du document 2008-2009. - Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) - Item 82 : Grippe. Date de création du document 2008-2009. - Université Médicale Virtuelle Francophone - Item 82 : Grippe Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Diagnostiquer une grippe... 1 1. 1 Diagnostic positif... 1 1. 1. 1 Clinique : forme typique de grippe saisonnière

Plus en détail

Vaccination des personnes âgées et cancer

Vaccination des personnes âgées et cancer Vaccination des personnes âgées et cancer Pr B de WAZIÈRES CHU Nîmes Haut conseil de la santé publique Comité technique des vaccinations ORIG OBSERVATOIRE DU RISQUE INFECTIEUX EN GERIATRIE SUBVENTION ET

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION Paris, le 11 septembre 2009 DOSSIER D INFORMATION Conduite à tenir en cas d épidémie de grippe A H1N1 pour les femmes enceintes Ce que les futures mamans doivent savoir... Les femmes enceintes doivent

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la santé Sous-direction de la prévention des risques infectieux Personne chargée du dossier Sylvie Floreani Mail

Plus en détail

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées Mesures à mettre en œuvre dans les établissements d hébergement pour personnes âgées en cas de syndrome respiratoire aigu lors d une pandémie de grippe A(H1N1) Fiche pour les responsables des établissements

Plus en détail

EN L ATTEINTE THORACIQUE AU COURS DE LA GRIPPE A H1N1

EN L ATTEINTE THORACIQUE AU COURS DE LA GRIPPE A H1N1 ASPECTSENIMAGERIEDE EN L ATTEINTE THORACIQUE AU COURS DE LA GRIPPE A H1N1 Hantous-Zannad S., Trabelsi S., Ridène I., Zidi A, Baccouche I., Belkhouja K., Ben Romdhane K., Besbes M., Ghedira H., Ben Miled-M

Plus en détail

Transmission interhumaine du virus grippal en unités s de soins à l hôpital. Édouard Herriot de 2004 à 2008: la place du soignant

Transmission interhumaine du virus grippal en unités s de soins à l hôpital. Édouard Herriot de 2004 à 2008: la place du soignant Transmission interhumaine du virus grippal en unités s de soins à l hôpital Édouard Herriot de 2004 à 2008: la place du soignant Sylvie Monier UHE-Hôpital Hôpital Edouard Herriot JNI-11.06.2009 INTRODUCTION

Plus en détail

PREVENTION ET CONDUITE A TENIR EN CAS DE LA GRIPPE SAISONNIERE

PREVENTION ET CONDUITE A TENIR EN CAS DE LA GRIPPE SAISONNIERE 1. OBJECTIF Prévenir une épidémie de grippe saisonnière. 2. DOMAINE D APPLICATION Médecin traitant, Médecin coordonnateur, Cadre de Santé, Directeur, Infirmière Coordinatrice, kinésithérapeutes et tout

Plus en détail