SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille"

Transcription

1 SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille Niveaux et entrées du programme Numérique et projet d enseignement Supports exploités Objectifs littéraires et culturels Ressources numériques et outils informatiques mobilisés Compétences exercées Les étapes du projet Classe de cinquième Les programmes nous invitent à faire lire intégralement ou par extraits une comédie de Molière. Le choix s est porté sur les Fourberies de Scapin, pièce étudiée en œuvre intégrale. Pour cet article, nous avons choisi la scène 5 de l acte I. Les activités numériques proposées permettent de façon concrète d aider l élève à se rendre compte de l emploi d un mode et du pouvoir d une parole. Les Fourberies de Scapin, I, 5, Molière Les Fourberies de Scapin, I,5, mise en scène de Jean-Louis Benoît, Comédie française, Paris 1997 Bande dessinée, Je Bouquine, n 140, octobre Molière de Tirard, Faire découvrir l univers du théâtre et les métiers liés à cet univers - Etablir des liens entre le texte théâtral et le pouvoir de la parole - Employer le mode impératif et se rendre compte de façon immédiate de son pouvoir - VLC médiaplayer ou tout autre outil de lecture de support vidéo - La barre d outil dessin et le traitement de texte - Les sites internet : prezi.com / dictionnaire TVmonde / bescherelle - Dégager par écrit ou oralement l essentiel d une scène vue ou d un texte lu - Manifester par des moyens divers sa compréhension de la scène - Etablir des liens entre les œuvres pour mieux les comprendre - Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué - Maîtriser la langue française : employer à bon escient le mode impératif 1. étape 1 Découvrir les métiers du théâtre 2. étape 2 Une parole conative 3. étape 3 Une spécificité du texte théâtral : le théâtre dans le théâtre 4. étape 4 A vous de jouer! Votre parole agit-elle sur autrui? Pourquoi recourir au numérique? Le numérique permet de proposer à l élève plusieurs supports de différentes natures pour qu il puisse les appréhender, les mémoriser, les confronter pour mieux les comprendre. Les activités numériques proposées font de l élève un acteur de ses savoirs, savoirs qu il peut mettre en application lors de la dernière étape. Le numérique permet aux élèves de s approprier les connaissances linguistiques en les construisant par lui-même. Contexte de l activité

2 Lors des séances précédentes, les élèves ont découvert le dramaturge ainsi que les personnages de la pièce. Ils ont ensuite visualisé les premières scènes pour découvrir Les Fourberies de Scapin. A partir des scènes 2 et 3 de l acte I, les élèves ont enrichi le portrait de Scapin vu comme un personnage prêt à aider les jeunes gens et à jouer de mauvais tours au père d Octave, Argante. L activité proposée en salle pupitre va permettre aux élèves de découvrir un autre visage de Scapin, celui du double de Molière prêt à utiliser une parole qui emploie la fonction conative du langage et donc le mode impératif pour parvenir à ses fins. L activité proposée sera l occasion d enrichir la culture des élèves sur l univers du théâtre mais également de présenter de façon concrète un outil de la langue et son emploi : le mode impératif. étape 1 DECOUVRIR LES METIERS DU THEATRE DANS LA SCENE Il s agit dans cette première étape de placer les élèves dans le rôle de spectateurs pour leur faire comprendre que le théâtre est avant tout un genre fait pour être vu, un spectacle. Le professeur attend de leur part des capacités d écoute et d attention pour une scène certes courte, mais riche en informations et en intentions dans l univers du théâtre et dans l emploi du mode impératif. Après avoir vu la scène I.5 dans la version qu en donne Jean-Louis Benoît, les élèves sont invités à noter leur compréhension et leurs remarques. En tant que spectateurs, ils n auront pas l autorisation de visionner de nouveau la scène, ils sont au théâtre et non devant un écran de télévision qui permettrait des retours en arrière. Le fait d être seul face à l écran et face à la scène vue permet à l élève d exprimer ses émotions sans avoir peur du regard d autrui. Le numérique permet ici un isolement nécessaire pour pouvoir bien prendre en compte l enjeu de la scène et son sens pour la suite de la pièce. Puis le professeur souhaite vérifier si les élèves ont compris et interprété cette scène. En effet, quels métiers du théâtre se cachent derrière nos personnages? Les élèves sont invités à répondre à cette question en justifiant leurs réponses soit à l aide de la scène vue soit à l aide du texte. Pour justifier le rôle que joue chaque personnage, les élèves s appuient plus sur la scène vue que sur le texte, ils relèvent les jeux de scène effectués par Silvestre qui nous prouvent qu il est acteur face à un Scapin qui ne cesse de donner des ordres et de préparer Silvestre à son prochain rôle. Les élèves perçoivent à cette étape de l activité la parole exécutive et son action sur autrui mais ils ne repèrent pas l outil de la langue qui permet de mettre en place cette parole. L étape 2 sera alors l occasion de sensibiliser les élèves à l emploi du mode impératif. Cette étape 1 est l occasion d enrichir la

3 culture littéraire des élèves en leur proposant une ouverture sur un des métiers du théâtre celui de metteur en scène, métier incarné également par Molière. Le professeur propose aux élèves d enrichir leurs connaissances sur ce métier à l aide d une interview du metteur en scène Jérôme Savary. étape 2 UNE PAROLE CONATIVE Lors de cette deuxième étape, l image mobile (la scène 5,I mise en scène par Jean-Louis Benoît) et l image fixe ( la planche de BD proposée dans Je Bouquine) seront un adjuvant pour l élève pour qu il prenne conscience du pouvoir que le mode impératif exerce sur autrui. A partir d un relevé des répliques de Scapin, le professeur demande à l élève d associer les paroles ou les actes de Silvestre. Lors de la mutualisation, les élèves se rendront compte que Silvestre ne fait qu agir suite aux paroles de Scapin : il change sa position, il met les mains à la taille, il modifie les mimiques de son visage L élève est invité à signaler par des flèches à l aide de la barre outil dessin les actions que ferait Silvestre sur la planche de BD. L élève constate alors que sur l image mobile comme fixe, Silvestre agit suite aux paroles de Scapin. Qu a alors de particulier la parole de Scapin? L élève doit observer avec attention les bulles de Scapin et entourer à l aide de l outil ligne à main levée les indices qui lui prouvent que la parole de Scapin est persuasive. La planche proposée offre l avantage de conserver le texte théâtral original, les élèves ne sont donc pas déstabilisés, ils retrouvent des paroles qui font écho à la scène vue. Les élèves entourent et repèrent les verbes au mode impératif. Il est alors possible de mutualiser les réponses des élèves, de rebondir sur leurs acquis des années précédentes sur ce mode et d enrichir leurs connaissances à l aide des activités proposées dans l étape II. Les deux supports utilisés permettent à l élève de se rendre compte que Silvestre agit à chaque fois que Scapin parle. Les images et le support numérique rendent concret l emploi du mode impératif.

4 Cette étape se clôt par le fait de compléter le titre de l étape : une parole qui fait agir / qui entraîne des actions. Cette étape offre également pour l élève une ouverture culturelle, le professeur peut inviter l élève à confronter le personnage théâtral et le personnage romanesque. Suite à cette étape, l élève comprend que le personnage de théâtre existe essentiellement par ses paroles, ses gestes et son corps alors que le personnage romanesque existe plus à partir de son caractère, son état d âme. Le numérique loin d isoler les élèves est ici l occasion d une mutualisation, d une confrontation des idées et des arguments avant d arriver au titre adéquat qui conviendra au groupe classe.

5 étape 3 UNE SPECIFICITE THEATRALE : LE THEATRE DANS LE THEATRE Pour vérifier les acquis des élèves sur l emploi du mode impératif, le professeur leur propose une séance d écriture où l élève doit poursuivre les bulles de Scapin et imaginer les prochains conseils qu il pourrait donner à Silvestre. Un temps de mutualisation peut être utile pour revenir sur le personnage que jouerait Silvestre : sera-t-il sympathique ou antipathique? L usage du traitement de texte permettra aux élèves de proposer une première version de leur bulle puis une seconde si nécessaire en cas d erreur sur l emploi du mode impératif, soit si l élève emploie une autre expression de l ordre ou en cas d erreur sur le caractère du personnage à jouer. Il est alors utile de proposer aux élèves d écrire leurs différentes versions de différentes couleurs pour qu il se rende compte de leurs erreurs et/ou de leurs améliorations. Pendant ce travail d écriture, il est possible d individualiser le travail en proposant une aide plus ou moins guidée aux élèves. Soit les aides sont proposées et l élève consulte et utilise l aide s il en ressent le besoin, soit le professeur propose des fichiers différents en fonction des élèves. Les aides proposées sont diverses : du lexique autour des verbes d action ou de changement d état qui pourrait être attribué à Silvestre, une fiche outil de conjugaison autour du mode impératif, des sites internet autour du dictionnaire et du conjugueur. Le numérique permet ainsi à chaque élève d utiliser l outil adéquat en fonction de ses besoins et en toute autonomie. Depuis le début de l activité, à chaque étape, le numérique permet à l élève d être l acteur de ses apprentissages. Il est alors intéressant de proposer à l élève une séance de langue au cours de laquelle il constituera sa fiche outil soit sur les emplois du mode impératif soit sur l expression de l ordre. Après avoir ramassé le travail d écriture, le professeur pourra orienter la séance de langue en fonction des erreurs des élèves. Soit l élève aura effectué des erreurs sur l emploi du mode impératif et il faudra proposer une remédiation soit l élève aura employé davantage l expression de l ordre, il faudra alors orienter la séance de langue autour de l emploi du futur ou du lexique de l obligation. L outil numérique choisi pour mettre en place cette fiche langue sera le diaporama à l aide du logiciel prezi. Cet outil sera intéressant pour vérifier si l élève a bien compris par exemple le lien entre mode impératif et parole persuasive lorsqu il devra choisir le modèle de son prezi, le modèle sera-t-il en adéquation avec la spécificité du mode ou l expression de l ordre. Pour guider l élève et l aider dans la découverte de ce nouvel outil, le professeur a préparé un prezi : comment réaliser un prezi? https://prezi.com/96dijxl7vei5/comment-creer-unprezi/

6 A la fin de cette séance langue, le professeur propose aux élèves une fiche d activités et un travail d écriture soit autour du mode impératif soit autour de l expression de l ordre. Après avoir réalisé le prezi, le professeur invite les élèves à découvrir une spécificité théâtrale. Cette scène I,5, si brève soit-elle, offre de nouveau une ouverture culturelle aux élèves sur le genre théâtral et ses spécificités et plus particulièrement la mise en abîme du théâtre ou le théâtre dans le théâtre. Maintenant que les élèves ont compris la scène et interprété le rôle de chaque personnage, il est aisé de leur demander à combien de pièces de théâtre ils assistent. Scapin joue son rôle de valet et en même temps celui de metteur en scène, de même Silvestre joue également le rôle de valet et celui d un personnage furieux prêt à agir et à être désagréable. Scapin apparaît ainsi comme un double de Molière, il est à la fois acteur et metteur en scène, il joue son rôle, puis il donne des conseils à Silvestre pour qu il joue un autre rôle que celui de valet. Cette mise en abîme du théâtre relance alors la découverte de la pièce et suscite la curiosité des élèves, ils se demandent quel rôle Silvestre va jouer et ce qu il fera à Argante. L élève se sentira valorisé quand il découvrira la suite de la pièce, l acte II, et qu il pourra confronter ses hypothèses de lecture avec le texte écrit par Molière. étape 4 A VOUS DE JOUER! VOTRE PAROLE AGIT-ELLE SUR AUTRUI? Cette dernière étape a pour objectif de vérifier les acquis des élèves sur l univers du théâtre et l emploi du mode impératif dans le cadre d une parole injonctive. A partir d un extrait du film de Tirard, Molière, (Il s agit de la scène où M Jourdain demande à Molière de l aider à devenir acteur pour qu il puisse séduire Elmire) le professeur demande aux élèves de repérer les rôles joués par chaque personnage, de distinguer l acteur du metteur en scène. L élève peut réactiver ses connaissances sur le metteur en scène en reprenant des propos de l interview de Jérôme Savary ou les répliques de Scapin. Il est ensuite proposé à l élève de se mettre dans la peau d un metteur en scène et de proposer des conseils pour jouer le rôle des différents chevaux. Pour différencier les chevaux, le professeur propose une brève définition accompagnée d une photographie. L élève peut effectuer des recherches supplémentaires via le moteur de recherches si nécessaire. L essentiel lors de cette activité est que l élève se rende compte qu il emploie le mode impératif pour exprimer un ordre, un souhait et qu à travers ce mode, il souhaite que la personne réalise une action. L élève écrit donc les différents conseils qu il pourrait donner à l acteur qui jouera le rôle du cheval. Puis pour vérifier si la parole écrite sera suivie d une action, le professeur propose aux élèves de jouer le rôle du metteur en scène et celui de l acteur. Au cours de ce petit jeu de scène, les élèves metteur en scène se rendent certes compte que leur parole est source d action mais qu elle peut vite s arrêter d agir s ils ne donnent pas assez de conseils aux acteurs et que les conseils doivent donc être nombreux et variés.

7 BILAN DES USAGES DU NUMERIQUE Intérêt et enjeux de l exploitation du numérique Le numérique favorise l observation et l écoute autonome et attentive des jeux de scène. L élève peut se concentrer sur ce qu il voit et éprouver des émotions sans être jugé par ses camarades dans le cadre d une projection de la scène en classe entière. L activité numérique proposée favorise les apprentissages de la langue de façon concrète. Les activités font vivre l outil de la langue et le placent dans son contexte pour que l élève se rende compte de l emploi et de l efficacité du mode impératif sur autrui. A la différence d un manuel scolaire qui propose essentiellement des phases d observation d un texte, d une leçon puis d une mise en pratique de l outil de la langue observé ; ici les activités numériques permettent à l élève de se confronter à l outil, d avoir un contact direct avec sa mise en pratique puis son application dans le jeu de scène observé ou à réaliser. Effets sur la gestion de classe L activité menée en salle pupitre permet de varier les moments de gestion de classe entre des activités autonomes et des activités de mutualisation. De plus, loin de laisser l élève seul face à son écran, l activité lui propose aussi de se mettre en scène et de jouer un rôle soit celui de l acteur ou celui du metteur en scène. La disposition de la salle pupitre n empêche pas le jeu de scène. Il peut ainsi y avoir une véritable continuité entre les activités et les supports qu ils soient informatiques ou oraux. Ecueils à éviter A la fin de l activité, il est bien entendu nécessaire de proposer aux élèves une fiche outil sur le mode impératif présent et plus précisément sur la construction et la conjugaison des verbes à l impératif présent. La fiche outil s accompagnera d activités de mise en pratique qui seront plus aisées pour les élèves puisqu ils auront compris l importance de la mise en situation de cette parole exécutive au mode impératif.

Collaborer à l écriture d un récit policier

Collaborer à l écriture d un récit policier Collaborer à l écriture d un récit policier Hélène Lentieul, Collège Albert Ball d Annoeullin, Académie de Lille Niveaux et entrées du programme Numérique et projet d enseignement Supports exploités Objectifs

Plus en détail

des progressions des apprentissages à l école maternelle

des progressions des apprentissages à l école maternelle Tableaux des progressions des apprentissages à l école maternelle À l école maternelle, les écarts d âges entre les enfants, donc de développement et de maturité, ont une importance très forte ; le fait

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS INTRODUCTION Elaboré en juin 2010, ce plan d études harmonise l enseignement théâtral au sein de la CEGM. Tout en respectant leurs particularités et leurs

Plus en détail

1 Objectifs généraux du travail avec la vidéo. A quoi sert le travail sur des documents vidéo en classe de FLE?

1 Objectifs généraux du travail avec la vidéo. A quoi sert le travail sur des documents vidéo en classe de FLE? Module sur l utilisation de la vidéo en classe de français langue étrangère JEAN-MICHEL DUCROT Coordinateur de programmes pédagogiques à Alep-Syrie. Responsable du Centre de Documentation Pédagogique d'alep,

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

9 e. IVT - International Visual Theatre 7 cité Chaptal 75 009 Paris 01 53 16 18 18 l 01 53 16 18 19 www.ivt.fr l contact@ivt.fr

9 e. IVT - International Visual Theatre 7 cité Chaptal 75 009 Paris 01 53 16 18 18 l 01 53 16 18 19 www.ivt.fr l contact@ivt.fr 9 e IVT - International Visual Theatre 7 cité Chaptal 75 009 Paris 01 53 16 18 18 l 01 53 16 18 19 www.ivt.fr l contact@ivt.fr métro vélib parkings place de Clichy 7 rue Mansart 9 e bus 30-54 Pigalle 68-74

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010

Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 Compte rendu de l animation du 24 mars 2010 MAÎTRISER LES LANGAGES INTRODUCTION Maîtriser c est dominer. A l école maternelle, il est encore prématuré de parler de maîtrise. C est la raison pour laquelle

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Guide des formations 2015 pour les professeurs de FLE à l Alliance Française de Pardubice

Guide des formations 2015 pour les professeurs de FLE à l Alliance Française de Pardubice Guide des formations 2015 pour les professeurs de FLE à l Samedi 28 février 2015 : «Documents authentiques 2» Samedi 14 mars 2015 : «Gastronomie française» Samedi 18 avril 2015 : «Personnalités célèbres

Plus en détail

Pondération des compétences 2011-2012

Pondération des compétences 2011-2012 des compétences 2011-2012 Éducation préscolaire, enseignement primaire et enseignement secondaire Addenda au Programme de formation de l école québécoise Direction de l évaluation, MELS Document de travail

Plus en détail

Objectif (socio-) linguistique : enrichir le vocabulaire lié à l espace, le lexique lié à l apparence physique.

Objectif (socio-) linguistique : enrichir le vocabulaire lié à l espace, le lexique lié à l apparence physique. Atomic Betty Thème Jeunesse Concept Cette série de dessins animés présente les aventures de Betty, une super héroïne qui sauve la galaxie et ses habitants des pires dangers qui la menacent. Quand la sonnerie

Plus en détail

Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est

Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est BATIR et UTILISER DES IMAGIERS EN CLASSE MATERNELLE Pour acquérir et diversifier le vocabulaire Pour commencer à structurer le vocabulaire Isabelle Caron, conseillère pédagogique LILLE 1 Est Quelques définitions

Plus en détail

Mika : Elle me dit. Paroles et musique : Mika/Doriand Universal Music France. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Note. Liste des activités

Mika : Elle me dit. Paroles et musique : Mika/Doriand Universal Music France. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Note. Liste des activités Mika : Paroles et musique : Mika/Doriand Universal Music France Thèmes La famille, relations enfants/parents. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner des ordres. Faire des reproches. Rapporter des propos.

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE

PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE Circonscription de l Education Nationale de Marvejols Lozère PROGRESSIONS EN LANGAGE POUR LA MATERNELLE ECOLE MATERNELLE DE LA COUSTARADE stage école année scolaire 2008 2009 Niveau de classe : PS1 PS2

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

Une BD texte et images: Maquette générale

Une BD texte et images: Maquette générale Une BD texte et images: Maquette générale Niveaux du CECR : A1 Public : Adolescents (11-12 ans) Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE au Centre de Langues de l'état de São Paulo) Supports

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire

Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire FICHE ENSEIGNANTS 3 1/3, CYCLE 1 Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire Objectifs Parler sur des images Verbaliser des situations imaginaires Exposer son point de vue et écouter autrui Compétences

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

L AFFICHE : DES ENTRÉES MULTIPLES POUR L APPROCHE D UN SPECTACLE

L AFFICHE : DES ENTRÉES MULTIPLES POUR L APPROCHE D UN SPECTACLE Saison 2015-2016 2011-1012 L AFFICHE : DES ENTRÉES MULTIPLES POUR L APPROCHE D UN SPECTACLE Par Catherine Le Moullec, coordonnatrice académique théâtre OBJECTIFS ET ENJEUX Au théâtre, l affiche est un

Plus en détail

Des activités mathématiques à l école primaire

Des activités mathématiques à l école primaire 564 Atelier Dm 25 I. Introduction Des activités mathématiques à l école primaire Pourquoi? Quand? Comment? Brigitte Morel Dimanche matin, 8h30, nous cherchons la salle, nous nous installons, première bonne

Plus en détail

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010 AES PÉDAGOGIQUES TRAVAIL EN ÉQUIPE Constats de départ en 2007 Nécessité de développer les compétences de : *mise en pratique des règles de vie commune (élaboration

Plus en détail

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE Activités éducatives pour les élèves de 6 à 7 ans ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 6 À 7 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ À la suite d une réflexion faite en classe

Plus en détail

Renardot et le souvenir volé (I. Wlodarczyk et Thanh Portal) éditions du Caïman Proposition d exploitation en classes de GS ou CP

Renardot et le souvenir volé (I. Wlodarczyk et Thanh Portal) éditions du Caïman Proposition d exploitation en classes de GS ou CP Renardot et le souvenir volé (I. Wlodarczyk et Thanh Portal) éditions du Caïman Proposition d exploitation en classes de GS ou CP En amont d'une lecture offerte Échanger, s exprimer Inventer une histoire

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE (L.S.F.)

COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE (L.S.F.) LES COURS PROGRESSIFS À raison de 2 heures par semaine, les lundis, mardis, jeudis ou vendredis, vous avez la possibilité de suivre 2 niveaux (60 heures) dans l année. COURS DE LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE

Plus en détail

«Escales en Scènes Carnet d expression du jeune spectateur» Pourquoi?

«Escales en Scènes Carnet d expression du jeune spectateur» Pourquoi? «Escales en Scènes Carnet d expression du jeune spectateur» Pourquoi? Pallier l absence de documents de référence sur la pratique de spectateur, alors que la pratique théâtrale est très abondamment traitée.

Plus en détail

Didactique et méthodologie du FLE/FLS

Didactique et méthodologie du FLE/FLS UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Didactique et méthodologie du FLE/FLS Actualiser et dynamiser vos pratiques de classe Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR!

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LES MOTEURS DU PLAISIR POUR L APPRENANT Comment peut-on avoir du plaisir en apprenant? Le plaisir d apprendre doit être identique au plaisir

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ACTIVITE

OBJECTIFS DE L ACTIVITE Approche par les albums OBJECTIFS DE L ACTIVITE - Etre capable de reconnaitre et identifier un sentiment sur un support, en soi ou chez l autre et contrôler cette émotion : - Apprendre à repérer les caractères

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin un personnage mythique?

Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin un personnage mythique? SEQUENCE BAC PROFESSIONNEL Dom Juan ou Le festin de pierre de Molière (1665) Etude du genre théâtral Problématique : Comment Molière est-il parvenu à faire de Dom Juan, personnage hypocrite et libertin

Plus en détail

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant Niveau : CP Lecture Séquence : Les lundis de Zoé phonème [l] graphème l, L, l Séance 1 Compétences - Notions de majuscule/minuscule - Notions de mot, de ligne, de phrase, de syllabe - Les écritures script

Plus en détail

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi.

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi. L élève - Est valorisé par l utilisation d un outil technologique haut de gamme - Peut travailler seul et à son rythme. Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage

Plus en détail

PROGRAMME Techniques d expression écrites / orales

PROGRAMME Techniques d expression écrites / orales PROGRAMME Techniques d expression écrites / orales BFT-FRANCE AVRIL 2015 SOMMAIRE Maitriser ma parole en public 3 Maitriser mes oraux d examen 4 Maitriser mon orthographe 5 Maitriser ma syntaxe à l écrit

Plus en détail

Coquelicot. Français. Collection CM2. Guide pédagogique

Coquelicot. Français. Collection CM2. Guide pédagogique Coquelicot Collection Français CM2 Guide pédagogique Mise en œuvre des unités didactiques Les contenus du manuel Coquelicot CM2 sont organisés en 12 unités didactiques couvrant les quatre périodes de l

Plus en détail

Les activités des T.A.P Septembre 2014

Les activités des T.A.P Septembre 2014 Les activités des T.A.P Septembre 2014 Petite section Moyenne section Grande section LUNDIS Chants et contes Eveil sensoriel Favoriser l enrichissement du vocabulaire Se laisser porter par son imagination

Plus en détail

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique

Activité 4. CE et CO / PO et PE. Analyser l écriture cinématographique. A vous maintenant! L écriture cinématographique B1 Activité 4 Analyser l écriture cinématographique CE et CO / PO et PE Durée de l activité : 2 séances de 60mn Être capable de - Identifier les échelles de plans et les interpréter - Mettre en relation

Plus en détail

Séance n 2 : À la rencontre de l histoire

Séance n 2 : À la rencontre de l histoire FICHE ENSEIGNANTS 2 1/3, Cycle 2 Séance n 2 : Objectifs Familiariser les enfants avec les codes de la bande dessinée être capable de lire et de comprendre une bande dessinée Savoir ordonner les étapes

Plus en détail

Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE

Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE 3 ÈME PÉRIODE 2014/2015 Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE À LA DÉCOUVERTE DU FITNESS Favoriser le bien être de l enfant. Découvrir des techniques

Plus en détail

Quels outils numériques pour l'école? L'engagement du Ministère de l Éducation Nationale

Quels outils numériques pour l'école? L'engagement du Ministère de l Éducation Nationale Quels outils numériques pour l'école? L'engagement du Ministère de l Éducation Nationale Le Tableau Numérique Interactif Le tableau numérique interactif est un écran blanc associé à un ordinateur et

Plus en détail

Usages pédagogiques des tablettes

Usages pédagogiques des tablettes Usages pédagogiques des tablettes 1. Qu est-ce qu une tablette? Bien que définie comme un «ordinateur portable et ultraplat, qui se présente comme un écran tactile et qui permet notamment d accéder à des

Plus en détail

Preliminary Syllabus

Preliminary Syllabus Français 22 Tufts University, Talloires 2015 le lundi de 8h45 à 11h15, le jeudi de 16h à 17h30, et le vendredi de midi à 14h30 Professeur: Anne Taieb Anne.Taieb@tufts.edu Preliminary Syllabus Objectifs

Plus en détail

Exemple d une démarche pluridisciplinaire et d activités concrètes autour d un premier lexique en classe multi-âge

Exemple d une démarche pluridisciplinaire et d activités concrètes autour d un premier lexique en classe multi-âge Exemple d une démarche pluridisciplinaire et d activités concrètes autour d un premier lexique en classe multi-âge Lire, oui mais pourquoi? En professionnels de l éducation, nous sommes souvent à la recherche

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

Didactique et méthodologie du FLE / FLS

Didactique et méthodologie du FLE / FLS UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs Didactique et méthodologie du FLE / FLS Actualiser et dynamiser vos pratiques de classe Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Découvrir le monde à l école maternelle

Découvrir le monde à l école maternelle Découvrir le monde à l école maternelle Faire des sciences à l école en se questionnant et se confrontant au réel en mettant en œuvre une démarche d investigation en ayant un regard critique en travaillant

Plus en détail

PROJET PREVENTION DES RISQUES MAJEURS. Classes maternelles Petite et moyenne section, moyenne et grande section 2 classes. Phase 1

PROJET PREVENTION DES RISQUES MAJEURS. Classes maternelles Petite et moyenne section, moyenne et grande section 2 classes. Phase 1 PROJET PREVENTION DES RISQUES MAJEURS Classes maternelles Petite et moyenne section, moyenne et grande section 2 classes Réalisation d un jeu sur la base du trivial pursuit. Objectifs généraux: Faire prendre

Plus en détail

Le projet pédagogique de la FNP

Le projet pédagogique de la FNP Une association, un mouvement, n existe que parce qu il poursuit un objectif. Dans son souci d accompagner les jeunes vers son objectif, le Patro s est défini un projet pédagogique. Celuici présentera

Plus en détail

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! #

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! # ,!! #! #! % & () + ! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!!#!#!!!. %&%& ( )! +, %. / 0 12 12 %& # ( &!(!& (! & (!(! ( ) +,!. + )(, & (!(! /0.!# 1! # %& # %& ( & ) # % #!#!!!! & & & /0.!# 1! # %& (

Plus en détail

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus.

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus. Association Loi 1901 Siret n 399 056 050 00046 APE n 900 1Z 13 rue Etienne Marcel 93500 PANTIN Tél : 01 49 42 10 52 Mail : association.latribu@free.fr Site : www.latribudepantin.com TEAM BUILDING Dynamisation

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECTEUR DE LA PRODUCTION GUIDE DE PRÉSENTATION DU PROJET PROFESSIONNEL ÉPREUVE E34 ÉCONOMIE GESTION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECTEUR DE LA PRODUCTION GUIDE DE PRÉSENTATION DU PROJET PROFESSIONNEL ÉPREUVE E34 ÉCONOMIE GESTION GUIDE DE PRÉSENTATION DU PROJET PROFESSIONNEL ÉPREUVE E34 ÉCONOMIE GESTION Vous finirez bientôt votre formation et, titulaire d un baccalauréat professionnel, vous allez construire votre avenir professionnel

Plus en détail

Le monde d aujourd hui expliqué aux enfants

Le monde d aujourd hui expliqué aux enfants Fiche Collection Le monde d aujourd hui expliqué aux enfants Une collection de livres concrets et amusants pour se repérer dans le monde des grands. SOMMAIRE Introduction p. 1 Fiche 1 L Europe p. 2 Fiche

Plus en détail

Direction de l'instruction publique du canton de Berne. Août 2013. COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne

Direction de l'instruction publique du canton de Berne. Août 2013. COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Direction de l'instruction publique du canton de Berne Août 2013 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance L1 15 Accès à la littérature (PER) pour

Plus en détail

Une vue sur la vidéo On ne perd plus le nord

Une vue sur la vidéo On ne perd plus le nord Déclic Techno-Sciences est une série de Ressources naturelles Canada offrant de l information sur la recherche scientifique ainsi que sur la profession de chercheur. Autour de chaque vidéo, vous trouverez

Plus en détail

Projet Expairs. Institut Don Bosco Tournai 2013-2014. le 18 février 2014

Projet Expairs. Institut Don Bosco Tournai 2013-2014. le 18 février 2014 Projet Expairs Institut Don Bosco Tournai 2013-2014 le 18 février 2014 La mise en place du projet 2013-14: SAS: ouvert Carnet de liaison : ok Conseils de classes supplémentaires: obtention de l aménagement

Plus en détail

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Tél : 02.31.93.53.00 N agrément 25 14 01086 14 Code APE : 8559 A S.A.RL au Capital de 15245 - Créée en

Plus en détail

ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue

ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue Objectif général Sensibiliser les élèves aux dangers des images télévisuelles. Objectif spécifique Prendre conscience du comportement de téléspectateur

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir l univers d un dramaturge ; sensibiliser les apprenants à l univers du spectacle vivant.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir l univers d un dramaturge ; sensibiliser les apprenants à l univers du spectacle vivant. Scènes de théâtre Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre Concept Dans cette fiche, vous trouvez des activités autour d une ou plusieurs scènes de théâtre choisies, des pistes d exploitations pédagogiques

Plus en détail

La série L est revalorisée

La série L est revalorisée La série L est revalorisée «elle devient une série d excellence pour les langues» Option LVE de 3 H = Un enseignement obligatoire de 2H = LV1 ou 2 ou LV3 approfondie education.gouv.fr Bulletin officiel

Plus en détail

Support de présentation

Support de présentation UNIVERSITÉ D ÉTÉ 20 AOÛT 2010 LOUVAIN-LA-NEUVE Atelier N 1 Une bonne maitrise de la langue, un enjeu du fondamental? Support de présentation utilisé par Christine CAFFIEAUX COMMENT FAIRE UNE BONNE ÉCOLE?

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : la jeunesse face à la justice Après avoir fait connaissance avec les personnages du film, les apprenants analyseront

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

Animer un atelier sur l oral

Animer un atelier sur l oral Accompagnement personnalisé Lycée Le Castel-Dijon Élaboré par Sarah Camus (comédienne) et Anne Gagnepain-Bélorgey (prof maths/sciences) contact : sara_camus@yahoo.fr Animer un atelier sur l oral Introduction

Plus en détail

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Prendre contact avec les élèves et expliquer les objectifs du cours. Lire et observer une synthèse de documents Français, les épreuves du BTS, Nathan technique,

Plus en détail

TOMA : Les bâtisseurs de France

TOMA : Les bâtisseurs de France TOMA : Les bâtisseurs de France Paroles et musique : Elio Thomas Laroche Universal Music France Thèmes La France, la diversité, le voyage. Objectifs Objectifs communicatifs : Identifier le thème d une

Plus en détail

Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français. Caroline Mraz

Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français. Caroline Mraz Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français Caroline Mraz Qu est-ce que le FOU? Le concept de Français sur objectif universitaire (FOU) a émergé en tant que nouvelle

Plus en détail

Correspondance entre L1 32 Production de l écrit (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français

Correspondance entre L1 32 Production de l écrit (PER) pour le degré secondaire et les manuels de français Atelier du langage et Livre unique Français 3 Direction de l'instruction publique du canton de Berne Août 2013 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance entre (PER) pour le degré secondaire

Plus en détail

«Jeu des trois figures» en classes maternelles

«Jeu des trois figures» en classes maternelles «Jeu des trois figures» en classes maternelles Prévenir la violence, éduquer aux images, naître à l'empathie Programme mené sous la supervision de Serge Tisseron La violence, notamment scolaire, un problème

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

www.enseigner.tv Enseignez le français avec les émissions

www.enseigner.tv Enseignez le français avec les émissions www.enseigner.tv Enseignez le français avec les émissions et le site Internet de TV5MONDE Pourquoi enseigner le français avec TV5MONDE? Pour répondre aux attentes du milieu éducatif, TV5MONDE a conçu un

Plus en détail

Enseignement art danse en option facultative

Enseignement art danse en option facultative Enseignement art danse en option facultative Le lycée Auguste Angellier propose depuis la rentrée scolaire 2005, l option facultative ART DANSE en seconde, première et terminale toutes séries. Cet enseignement

Plus en détail

Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique. Circonscription de Bourgoin-Jallieu 2

Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique. Circonscription de Bourgoin-Jallieu 2 Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique. 1 Circonscription de Bourgoin-Jallieu 2 Préparer une sortie scolaire avec nuitées Le projet pédagogique «L'école est le lieu d'acquisition

Plus en détail

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments

Mon cirque. Théâtre des Tarabates DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Marionnettes, musique et boniments Mon cirque Théâtre des Tarabates Marionnettes, musique et boniments DOSSIER PÉDAGOGIQUE ÉDITO Pourquoi un dossier pédagogique? C'est un outil que nous mettons à votre disposition pour vous donner les éléments

Plus en détail

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques

Une situation d'apprentissage du lexique en MS Les activités gymniques Cette séquence permet l acquisition des compétences nécessaires à la construction des connaissances : - Connaître et enrichir le lexique de base de l action «se déplacer» : marcher, ramper, courir, grimper-escalader,

Plus en détail

RALLYE LECTURE. CIRCONSCRIPTION DE LYON 8 ème CYCLE 3 Année 2010-2011

RALLYE LECTURE. CIRCONSCRIPTION DE LYON 8 ème CYCLE 3 Année 2010-2011 RALLYE LECTURE CIRCONSCRIPTION DE LYON 8 ème CYCLE 3 Année 2010-2011 RALLYE LECTURE DE LA CIRCONSCRIPTION DE LYON 8 ème CYCLE 3 Objectifs : Grâce à un projet fédérateur au niveau de la circonscription

Plus en détail

Moyens d intervention en fonction des objectifs

Moyens d intervention en fonction des objectifs Commission Scolaire des Samares DVE Plan d intervention Moyens d intervention en fonction des objectifs DOMAINE LANGAGIER L élève améliorera ses habiletés en conscience phonologique. L'élève développera

Plus en détail

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes :

Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : Agir ensemble contre le sexisme et les violences sexuelles, sexistes et homophobes : On a souvent considéré la mixité comme un fait acquis, comme si le «vivre ensemble» allait de soi. Et pourtant, les

Plus en détail

www.enseigner.tv Enseignez le français avec les émissions

www.enseigner.tv Enseignez le français avec les émissions www.enseigner.tv Enseignez le français avec les émissions et le site Internet de TV5MONDE Pourquoi enseigner le français avec TV5MONDE? Pour répondre aux attentes du milieu éducatif, TV5MONDE a conçu un

Plus en détail

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM4000 GROUPE : 40 CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DES ARTS

Plus en détail

Notre école. D un programme régionalisé en hockey de 6 périodes;

Notre école. D un programme régionalisé en hockey de 6 périodes; Notre école secondaire offre à ses 1150 élèves les cinq années d études du programme général ainsi que des services spécialisés en adaptation scolaire. Nous avons un projet éducatif orienté sur la réussite

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

Atelier d initiation au maquillage et développement de la créativité

Atelier d initiation au maquillage et développement de la créativité Atelier d initiation au maquillage et développement de la créativité Professionnelle depuis 10 ans, je souhaite partager mon savoir-faire de maquilleuse et aider au développement créatif des enfants. Après

Plus en détail

XX-XY, tous Z égaux. Lectures créatives sur l égalité filles garçons

XX-XY, tous Z égaux. Lectures créatives sur l égalité filles garçons XX-XY, tous Z égaux Lectures créatives sur l égalité filles garçons Contact: Too old to die touszegaux@gmail.com 06 16 53 75 88 https://www.facebook.com/touszegaux En 2014, Elise Gravel, illustratrice

Plus en détail

EXPERIMENTATION ACADEMIQUE DE LA BALADODIFFUSION

EXPERIMENTATION ACADEMIQUE DE LA BALADODIFFUSION EXPERIMENTATION ACADEMIQUE DE LA BALADODIFFUSION Aix-en-Provence Mars 2010 Laurence Giovannoni, IA-IPR d anglais Académie d Aix-Marseille Baladodiffusion: définition Traduction du mot podcasting: ipod

Plus en détail

Nécessaire à théâtre

Nécessaire à théâtre Théâtre Dijon Bourgogne 23 rue Coutépée / 21000 Dijon Tél. 03 80 30 47 41 /v.philibert@tdb-cdn.com Accès Tram / arrêt Darcy ou Monge La Minoterie 75 avenue J. Jaurès / 21000 Dijon Tél. 03 80 48 03 22 /

Plus en détail

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min)

CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence : construction (6 x 20 min) MATIERE OU DOMAINE DISCIPLINAIRE : S'approprier le langage Découvrir l'écrit CYCLE 1 CLASSE MS CRÉER DEUX PLANCHES DE BD À PARTIR DE 12 PHOTOS DE LA MASCOTTE DE LA CLASSE Situation au sein de la séquence

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

Ministère de la Communauté française COMPETENCES MINIMALES EN MATIERE DE COMMUNICATION EN LANGUES MODERNES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES

Ministère de la Communauté française COMPETENCES MINIMALES EN MATIERE DE COMMUNICATION EN LANGUES MODERNES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES Ministère de la Communauté française COMPETENCES MINIMALES EN MATIERE DE COMMUNICATION EN LANGUES MODERNES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES 1999 Table des matières 1.Compétences de communication 1.1.

Plus en détail

Le développement du langage oral chez l enfant

Le développement du langage oral chez l enfant Le développement du langage oral chez l enfant Par Alessandra Biner, Anne Dauvin, Isabelle Pulfer, Logopédistes Cette conférence a été donnée dans le cadre de soirées de parents du secteur de la petite

Plus en détail