La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011"

Transcription

1 La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011 Page 1

2 La Politique Anti-corruption Goodyear ne souhaite pas obtenir d avantages commerciaux en offrant ou en recevant des paiements abusifs ou quoi que ce soit de valeur, même dans des pays où de telles pratiques sont acceptées. La Loi sur les Pratiques de Corruption à l Etranger («United States Foreign Corrupt Practices Act» ou FCPA), la Convention de l OCDE sur la Lutte contre la Corruption d Agents Publics Etrangers, la Loi anticorruption du Royaume-Uni («UK Bribery Act») et la Convention des Nations Unies contre la Corruption, ainsi que de nombreuses autres lois anti-corruption dans le monde, soulignent les préoccupations mondiales concernant la corruption. La politique de Goodyear est la suivante : aucun collaborateur de Goodyear n offrira, ne fera ou n acceptera de recevoir des paiements abusifs, ou quoi que ce soit de valeur, pour ou de la part de quiconque, où que ce soit dans le monde en vue d obtenir des marchés ou de les conserver, ou d obtenir tout avantage abusif. Nous abandonnerons toute opportunité commerciale qui ne peut être obtenue qu en contrepartie de paiements abusifs ou illégaux, de pots-de-vin, de cadeaux, de rabais, de ristournes ou toutes autres incitations similaires. Le FCPA considère comme une infraction au droit des États-Unis, le fait d offrir ou de payer des pots-devin ou de verser des commissions occultes aux Agents Gouvernementaux Etrangers dans le but d obtenir ou de conserver des marchés ou d obtenir des avantages abusifs. Le FCPA interdit de payer ou d offrir de payer de l argent ou quoi que ce soit de valeur. Selon le FCPA et dans le cadre de la présente Politique, le terme «Agent Gouvernemental Etranger» comprend les fonctionnaires, employés et agents de gouvernements étrangers, les entreprises d État et les organisations internationales (telles que les Nations Unies), les partis politiques étrangers ou les représentants de partis politiques, tout candidat à un poste politique à l étranger ou les membres des forces armées étrangères. Les interdictions du FCPA s appliquent aux entreprises américaines et à leurs dirigeants, administrateurs, employés et agents, à tout citoyen américain, national ou résident, et, dans de nombreux cas, ces interdictions s appliquent aussi aux filiales des entreprises américaines établies à l étranger. Le UK Bribery Act contient des interdictions similaires concernant la corruption d Agents Gouvernementaux Etrangers. Au-delà de ces interdictions, le UK Bribery Act interdit également d offrir, verser ou faire verser des pots-de-vin commerciaux (pots-de-vin versés pour et de la part de personnes et entités juridiques qui ne sont pas des Agents Gouvernementaux Etrangers). Contrairement au FCPA, cette Loi ne permet pas les paiements dits «de facilitation». Tous les collaborateurs de Goodyear doivent se conformer à toutes les lois anti-corruption applicables, incluant notamment mais pas exclusivement le FCPA et le UK Bribery Act. Les paiements abusifs comprennent mais ne sont pas limités aux commissions, rabais, ristournes, frais de consultants ou pour d autres services, remises spéciales, certains divertissements et transferts d argent ou toute autre forme de valeur dont on sait, ou dont on peut raisonnablement soupçonner, qu une partie du paiement ou de sa valeur servira à récompenser un Agent Gouvernemental Etranger ou toute autre personne, dans le but d obtenir ou de conserver un marché, d obtenir une décision favorable ou tout autre avantage abusif. Représentants d une Tierce Partie Il est également interdit aux distributeurs de faire un quelconque paiement abusif ou d offrir quoi que ce soit de valeur à quiconque où que ce soit dans le monde dans le but d obtenir ou de conserver un marché ou d obtenir un avantage abusif pour Goodyear. Dans le cadre de la présente Politique, les agents et les consultants sont considérés comme des collaborateurs de Goodyear. Les paiements qui sont formellement interdits par la présente Politique sont également abusifs lorsqu ils sont faits par le biais d un distributeur, d un agent ou d un consultant plutôt que directement par le collaborateur. Page 2

3 Les collaborateurs de Goodyear sont priés de s assurer que les représentants se conforment à cette Politique, au FCPA, et à la loi en vigueur localement. Dans le cadre de la sélection et du recrutement des représentants, les collaborateurs doivent se conformer au Guide Opérationnel de Conformité contre la Corruption Internationale de Goodyear, qui peut être trouvé sur le site intranet Goodyear Online (GO) à la rubrique «Policies». Paiements de facilitation Le FCPA autorise les «paiements de facilitation» aux employés gouvernementaux de faible niveau hiérarchique afin d accélérer ou d assurer l exécution de certaines tâches gouvernementales de routine et non-discrétionnaires auxquelles une société a déjà droit selon la loi locale en vigueur (par exemple l émission de documents gouvernementaux tels que des visas, le chargement et déchargement de marchandises, l obtention d une protection policière et la levée / distribution du courrier). Cependant, même si les paiements de facilitation sont autorisés par le FCPA, de tels paiements ne sont pas autorisés par le UK Bribery Act et les lois locales en vigueur dans de nombreux pays. POUR CETTE RAISON, LES PAIEMENTS DE FACILITATION NE SONT PAS AUTORISES PAR LA PRESENTE POLITIQUE ANTI-CORRUPTION DE GOODYEAR. Il existe une seule exception possible : lorsqu un paiement de facilitation est nécessaire pour protéger la santé, la liberté ou la sécurité d un collaborateur ou représentant (dans ce cas, le versement ne doit pas excéder la somme de 100 dollars US et le General Counsel doit en être averti par écrit dans les 48 heures). Les paiements de facilitation intervenant dans de telles conditions doivent être enregistrés rapidement et de façon précise dans les livres comptables et les archives de Goodyear. Contributions faites aux Partis Politiques Comme il est indiqué ci-dessus, le FCPA interdit de donner quoi que ce soit de valeur à un parti politique étranger ou à l un de ses représentants, ou à tout candidat à un poste politique à l étranger pour obtenir ou conserver un marché ou pour obtenir un quelconque avantage abusif. De plus, d autres lois interdisent les contributions faites aux candidats à un bureau fédéral aux États-Unis, à un parti ou à un comité politique. La loi inclut dans sa définition du mot «contribution», entre autres, les heures travaillées par des collaborateurs, l accès aux locaux d une entreprise ou à ses équipements. La politique de Goodyear exige l approbation spécifique du General Counsel avant que toute contribution venant des fonds de la Société puisse être faite à un quelconque parti politique ou à l un de ses représentants, à un comité politique ou à un candidat à une fonction étatique, régionale, locale ou gouvernementale. L approbation du General Counsel est également exigée d avance pour toute contribution appuyant un scrutin aux États-Unis. Dons de Bienfaisance Les collaborateurs et les représentants doivent s assurer que les dons de bienfaisance faits au nom de la Société sont seulement faits à des organismes de bienfaisance sérieux, qu ils sont utilisés à des fins charitables et que les fonds ne sont pas détournés à d autres fins. Un don de bienfaisance doit remplir tous les critères suivants : Le don de bienfaisance n est pas incompatible avec la politique gouvernementale ou toute autre loi ou règlementation locale; Le don de bienfaisance n est pas un pot-de-vin ou une récompense et n est pas donné pour obtenir un avantage abusif; Le don de bienfaisance est enregistré rapidement, complètement et précisément dans les livres comptables de la Société; Page 3

4 Si le don de bienfaisance est sollicité ou exigé par un représentant d un gouvernement étranger, il doit être approuvé à l avance par un Directeur Juridique. Ces exigences s ajoutent aux autres politiques et procédures de la Société et des Business Units relatives à l approbation, comptabilisation et enregistrement des dons de bienfaisance. Acquisitions et Joint Ventures Les transactions impliquant des acquisitions ou des joint-ventures requièrent la mise en œuvre de mesures spécifiques appropriées de due diligence et de procédures de vérification des antécédents. Les procédures à suivre doivent être obtenues du General Counsel ou d un Directeur Juridique de Goodyear. En raison des efforts et du temps requis par la mise en œuvre de ces procédures de due diligence et de vérification dans le cadre d acquisitions et de joint-ventures, l implication en amont de la Direction Juridique est indispensable. Cadeaux, Voyages, Repas et Divertissement pour les Agents Gouvernementaux Etrangers Cadeaux La Politique Anti-corruption de Goodyear n interdit pas les cadeaux et il est admis qu il peut être opportun d offrir un cadeau à certains moments appropriés. Néanmoins, de tels cadeaux faits à des Agents Gouvernementaux Etrangers doivent avoir une valeur symbolique (et de préférence revêtir le logo de la Société), et remplir l ensemble des critères suivants: - La valeur du cadeau ne doit pas excéder 100 US dollars sans l approbation d'un Directeur Juridique de Goodyear ; - Le cadeau ne doit pas être de l argent ou un équivalent, comme des bons cadeaux; - Le cadeau ne doit pas être incompatible avec la politique gouvernementale ni avec toute autre loi ou règlementation locale; - Le cadeau doit être approprié selon les circonstances et ne doit pas être embarrassant ni pour Goodyear ni pour son destinataire; - Le cadeau est offert lors d une fête ou d une autre occasion spéciale ou à l'occasion d une opération promotionnelle; - Le cadeau n est pas un pot-de-vin ou une récompense et n est pas donné pour obtenir un avantage abusif; - Le cadeau est enregistré immédiatement, de façon complète et exacte dans les livres comptables et les registres de la Société; et - Le cadeau donne lieu à l établissement d une note de frais appropriée et est remboursable par Goodyear. Cadeaux ou dons de pneumatiques Le don de pneumatiques à une agence gouvernementale étrangère peut avoir, dans certaines occasions, une valeur promotionnelle ou être approprié pour d autres raisons, mais la décision ne doit pas être prise seul. De plus, il peut être approprié de faire une donation de pneumatiques (ou accorder une remise sur des pneumatiques) à un département gouvernemental étranger afin qu ils soient montés sur un véhicule officiel à des fins de démonstration ou d essai. De tels cadeaux ou donations de pneumatiques doivent faire l objet d une approbation de la part d un responsable de Goodyear et d'un Directeur Juridique. Les pneumatiques (et particulièrement les remises sur les pneumatiques) ne doivent pas être donnés à des Agents Gouvernementaux Etrangers pour être montés sur leur véhicule personnel ou sur le véhicule d un membre de leur famille. Page 4

5 Voyages et visites de délégations La Politique Anti-corruption de Goodyear n interdit pas la prise en charge de voyages et il peut y avoir des occasions où il est approprié de prendre en charge le voyage d Agents Gouvernementaux Etrangers, à la condition que cette prise en charge soit réalisée de bonne foi et non à des fins de corruption ou dans l attente de faveurs. Un tel voyage doit être approuvé par le Directeur Fonctionnel concerné et le General Counsel ou un Directeur Juridique de Goodyear. Un formulaire de prise en charge des voyages des Agents Gouvernementaux Etrangers doit être rempli et transmis pour approbation. Un modèle de formulaire figure en Annexe A ci-après. La prise en charge de voyages pour le compte des Agents Gouvernementaux Etrangers doit remplir l ensemble de ces critères: Le voyage doit être approuvé à l avance et par écrit par le General Counsel ou un Directeur Juridique de Goodyear; Le voyage offert doit être directement lié à un objectif commercial légitime et de bonne foi (telles que l inspection des procédés de fabrication et de contrôle qualité dans une usine de Goodyear dans un pays respectant les efforts de Goodyear pour fabriquer des pneumatiques qui puissent se qualifier à l exportation dans un autre pays); La valeur du voyage doit être raisonnable (en terme de dépenses, de nombre de voyageurs et de fréquence) ; Les divertissements et excursions touristiques ne doivent pas être payés par la Société; Les dépenses liées aux membres de la famille des Agents Gouvernementaux ne doivent pas être payées par la Société; Aucune indemnité en espèces (indemnités journalières) ne doit être donnée; Les membres de la délégation doivent être sélectionnés par le client (non par la Société); Avant tout voyage une autorisation écrite doit être adressée au gouvernement qui emploie l agent; La valeur et le but du voyage doivent être enregistrés rapidement, complètement et précisément dans les archives et les livres comptables de la Société; Le voyage donne lieu à l établissement d une note de frais appropriée et est remboursable par Goodyear. Repas et Divertissements La Politique Anti-corruption de Goodyear n interdit pas de prendre en charge des repas et des divertissements, et dans certaines occasions, il peut être opportun de d en faire bénéficier des Agents Gouvernementaux Etrangers à la condition que cette prise en charge soit réalisée de bonne foi et non à des fins de corruption ou dans l attente de faveurs. Si ces repas et divertissements sont offerts à des Agents Gouvernementaux Etrangers, ces dépenses doivent remplir les critères suivants: Le repas et le divertissement doivent être directement liés à un objectif commercial légitime et de bonne foi. Le lieu du divertissement doit être propice à une discussion d affaires; Le montant du repas ou du divertissement doit être raisonnable (en termes de dépenses, de nombre de participants et de fréquence); Le repas ou le divertissement n est pas incompatible avec la politique gouvernementale ni avec une quelconque loi ou règlementation locale; Le repas ou le divertissement est approprié dans les circonstances et n est pas susceptible d être embarrassant pour Goodyear ou l invité; Le repas ou le divertissement n est pas un pot-de-vin ou une récompense, et il n est pas accordé pour obtenir un avantage abusif; Des membres du personnel de la Société doivent y prendre part; Le repas ou le divertissement est enregistré dans les livres comptables et les archives de la Société rapidement, et de manière complète et précise; et Les repas et les divertissements donnent lieu à l établissement d une note de frais appropriée et sont remboursables par Goodyear. Page 5

6 Cadeaux, Voyages, Repas et Divertissements accordés aux employés gouvernementaux américains Cadeaux aux employés gouvernementaux aux Etats-Unis Les employés gouvernementaux étatiques et fédéraux des États-Unis sont assujettis à des lois et règlementations spécifiques restreignant les cadeaux et gratifications faits par des organisations avec lesquelles ils ont des contacts d affaires. Les collaborateurs doivent connaître et respecter toutes les lois fédérales et étatiques en matière de cadeaux et de gratifications, notamment connaître leurs restrictions et limites, et ils doivent contacter la Direction Juridique pour toute question à ce sujet. Les collaborateurs ne doivent pas payer ou proposer de prendre en charge des repas, voyages, hébergements ou divertissements pour le compte d employés gouvernementaux aux États-Unis sans accord préalable de la Direction Juridique. Règles applicables aux Cadeaux et Voyages pour le Personnel du Sénat et de la Chambre des Représentants La politique de Goodyear est d être en totale conformité avec tous les lois et règlementations comprenant les Règlements du Sénat et de la Chambre des Représentants aux États-Unis relatives aux interdictions et aux restrictions en matière de cadeaux et de voyages des Membres du Sénat et des Représentants ainsi que de leur personnel. En tant qu organisation employant des lobbyistes auprès du gouvernement américain, il est interdit à Goodyear d offrir le moindre cadeau de quelque valeur qu il soit à un membre du Congrès ou à son personnel, à moins que le cadeau ne rentre parfaitement dans le cadre de la liste des cadeaux faisant l objet d une exception à la règle. Selon les Règlements, le mot «cadeau» signifie toute gratuité, faveur, remise, divertissement, accueil, prêt, tolérance ou tout autre chose ayant une valeur monétaire, ce qui inclut les services, formation, transport, logement et repas, qu ils soient donnés en nature, par l achat de billets, ou qu ils donnent lieu à un paiement d avance ou à un remboursement. La politique en vigueur au sein de la Société exige que chaque collaborateur respecte le règlement du Congrès américain en matière de cadeaux, qu il soit ou non lobbyiste. Voir «Senate and House Gift and Travel Rules» sur le site intranet Goodyear Online à la rubrique «Policies», dans la section «Compliance & Ethics» Conformité Il ne sera toléré aucune violation de la présente Politique, du FCPA ou de toute autre loi anti-corruption, même si aucun délit selon la loi ne donne lieu à des poursuites ou n est prouvé, et même si le paiement est coutumier dans certains pays. Les collaborateurs et les représentants qui violent cette Politique feront l objet de mesures disciplinaires pouvant aller jusqu au licenciement. Signalement de Violations Tout collaborateur, agent, consultant, représentant ou distributeur qui suspecte une violation de la Politique Anti-corruption de Goodyear doit immédiatement signaler les faits à son manager ou à un membre de la Direction Juridique de Goodyear, ou via la Hotline Integrity au ou sur le site internet Un manager qui reçoit un rapport de soupçon de violation de la Politique Anti-corruption de Goodyear doit immédiatement en informer le General Counsel de Goodyear aux Etats-Unis. La Société interdit toute forme de menace ou de tentative de représailles à l encontre d une personne signalant de bonne foi un soupçon de violation. Page 6

7 Annexe A Liste de vérifications préalables aux voyages des Agents Gouvernementaux Etrangers INSTRUCTIONS: Ce formulaire doit être complété avant d'autoriser la prise en charge par la Société du déplacement d un Agent Gouvernemental Etranger et de ses dépenses connexes. 1. Remplir la Section A de ce formulaire. Cette section doit être remplie par la personne responsable du voyage proposé ou son représentant. 2. Soumettre le formulaire au Directeur Fonctionnel concerné pour examen et approbation tel que décrit en Section B. 3. Après approbation par le Directeur Fonctionnel concerné, soumettre le formulaire à la Direction Juridique aux fins d'approbation par un Directeur Juridique ou le General Counsel tel que décrit en Section C. Section A (à remplir par la personne responsable du voyage ou son représentant ) 1. Identifier l employé de Goodyear ayant proposé les dépenses pour le voyage : a. Nom b. Fonction c. Pays 2. Identifier chaque agent gouvernemental étranger dont le voyage ou les frais associés seraient remboursés par la Société, en partie ou complètement : Nom de la personne Fonction Institution / Agence Page 7

8 3. Indiquer le montant total du budget proposé et détailler dans le tableau ci-dessous les coûts inclus dans ce total. Détail des coûts Coût Coût(US$) BUDGET TOTAL: 4. Joindre une copie de l itinéraire du voyage proposé ou le détailler dans l espace ci-après. 5. Quel est le but commercial du voyage? Pourquoi la Société devrait-elle prendre en charge les frais de ce voyage? Décrire en détail. Joindre des feuillets supplémentaires si nécessaire. 6. L itinéraire inclut-il des arrêts à des endroits où Goodyear n a pas de bureau ou d activités en cours? Oui Non Si oui, expliquer le but commercial justifiant l arrêt à une telle destination. 7. Indiquer la classe du voyage et de l hébergement : Ligne d avion: Économie Classe affaires Hôtel: Business Autre Non applicable Si le voyage est prévu en classe affaires, expliquer pourquoi vous jugez que cela est raisonnable dans le cadre des présentes circonstances. 8. D autres étapes sont-elles nécessaires pour rendre ce voyage conforme aux lois locales ou aux règles internes de l organisation pour laquelle travaille l agent gouvernemental étranger? Oui Non Page 8

9 Si oui, décrire et indiquer si l approbation nécessaire a été obtenue? 9. Confirmer ce qui suit : a. Le voyage n a pas pour objet d inciter, d échanger ou de récompenser l octroi d un avantage commercial abusif pour Goodyear. Confirmé Non confirmé b. Le voyage n a pas pour objet de donner un avantage personnel à un agent gouvernemental étranger. Confirmé Non Confirmé c. Les participants au voyage ont été sélectionnés par une agence gouvernementale, non par Goodyear. Confirmé Non Confirmé d. Un avis écrit préalable du voyage a été adressé à l organisation gouvernementale employant les participants. Confirmé Non Confirmé e. Aucun membre de la famille des participants au voyage ne voyagera à la charge de Goodyear. Confirmé Non Confirmé Signature: Nom: Date: Fonction: SOUMETTRE LE FORMULAIRE REMPLI AU DIRECTEUR FONCTIONNEL CONCERNE Section B (à remplir par le Directeur Fonctionnel concerné, ou son équivalent) J'ai examiné les renseignements qui précèdent et recueilli les informations nécessaires. Après avoir étudié cette demande, celle-ci est : APPROUVÉE REJETÉE Signature du Directeur Fonctionnel: Date: Nom: Fonction: Section C SOUMETTRE CE FORMULAIRE REMPLI A LA DIRECTION JURIDIQUE Page 9

10 (à remplir par un Directeur Juridique ou le General Counsel) J'ai examiné les renseignements qui précèdent et recueilli les informations nécessaires. Après avoir étudié cette demande, celle-ci est : APPROUVÉE REJETÉE Signature de la Direction Juridique: Date: Nom : Fonction: Page 10

POLITIQUE MONDIALE DE LUTTE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE MONDIALE DE LUTTE ANTI-CORRUPTION INTRODUCTION Chez Capital Safety, nous agissons toujours avec intégrité. Nous agissons de façon éthique et légale à tous les niveaux et dans tous les pays où nous sommes implantés, sans exception. Nos

Plus en détail

UK Bribery Act & Guidances Présentation Enjeux Exemples

UK Bribery Act & Guidances Présentation Enjeux Exemples UK Bribery Act & Guidances Présentation Enjeux Exemples LEEM 17 Mai 2011 Jonathan Schur Guillaume Briant EU17549328 2011 Dechert LLP Avertissement Ce document est destiné à fournir une présentation générale

Plus en détail

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Crawford & Compagnie et toutes ses filiales à travers le monde sont soumises à certaines

Plus en détail

Politique anti-corruption

Politique anti-corruption Politique anti-corruption 1. Introduction Notre compagnie attache une valeur importante à sa réputation et s engage à maintenir les normes les plus élevées en matière d éthique dans la gestion de ses affaires

Plus en détail

ACORD. Politique de lutte contre la corruption

ACORD. Politique de lutte contre la corruption ACORD Politique de lutte contre la corruption Version : Janvier 2012 1 1. INTRODUCTION ACORD, en sa qualité d organisme de développement international, veut s'aligner sur les meilleures pratiques internationales

Plus en détail

Politique de lutte contre la corruption

Politique de lutte contre la corruption Politique de lutte contre la corruption Introduction Le RPC Group Plc («la Société») applique la tolérance zéro en matière de corruption dans ses opérations commerciales mondiales, tant dans le secteur

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE CODE DE BONNE CONDUITE CONCERNANT LES INTERACTIONS AVEC LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ Déclaration de l ensemble des membres du COCIR Le COCIR se consacre à l avancement de la science médicale et à l amélioration

Plus en détail

La corruption mondiale et ses répercussions sur les entreprises canadiennes

La corruption mondiale et ses répercussions sur les entreprises canadiennes La corruption mondiale et ses répercussions sur les entreprises canadiennes En juin 2011, la Loi sur la corruption d agents publics étrangers (LCAPE) a été utilisée pour accuser une société canadienne

Plus en détail

Form 54001 (4/2014) Administration Page 1 / 5

Form 54001 (4/2014) Administration Page 1 / 5 PORTÉE Xerox Corporation et ses filiales. SOMMAIRE Ce document décrit les règles éthiques et comportementales que les collaborateurs de Xerox Corporation et ses filiales («Xerox») sont tenus de respecter

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 TITRE DE LA POLITIQUE : N o : Politique sur le remboursement

Plus en détail

Flint Group Politique En Matière De Cadeaux Et D'invitations À Des Loisirs

Flint Group Politique En Matière De Cadeaux Et D'invitations À Des Loisirs Flint Group Politique En Matière De Cadeaux Et D'invitations À Des Loisirs I OBJECTIF Donner et recevoir des cadeaux d'affaires (cadeaux, repas, voyage et invitations à des loisirs) est une pratique courante

Plus en détail

Politique mondiale anticorruption

Politique mondiale anticorruption Politique mondiale anticorruption I. OBJECTIF Dans la majorité des pays, effectuer ou offrir un paiement corrompu, recevoir un pot-de-vin ou un dessous de table, sont considérés par la loi comme un délit,

Plus en détail

Travail forcé & Traite d êtres humains.

Travail forcé & Traite d êtres humains. Travail forcé & Traite d êtres humains. L approche préventive de Patagonia Introduction condamne sévèrement et interdit toutes formes de travail forcé ou d esclavage dont la traite des êtres humains, le

Plus en détail

Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION

Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION TABLE DES MATIÈRES APPLICATION DE LA POLITIQUE 1 ENGAGEMENT CONTRE LES POTS-DE-VIN ET LA CORRUPTION 1 INTERDICTION

Plus en détail

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Ethics & Compliance 1/6 1. Préambule Le Code d Éthique d Alstom est essentiel. Il décrit la bonne conduite que les collaborateurs doivent

Plus en détail

MANUEL DE CONFIRMITE ANTI-CORRUPTION (Amendé et reconduit en date du 10 avril 2012; Entrant en vigueur le 1 er mai 2012)

MANUEL DE CONFIRMITE ANTI-CORRUPTION (Amendé et reconduit en date du 10 avril 2012; Entrant en vigueur le 1 er mai 2012) MANUEL DE CONFORMITE ANTI-CORRUPTION MONDIALE D ANADARKO (Le Manuel de Conformité Anti-Corruption ) Anadarko Petroleum Corporation Avril 2012 MANUEL DE CONFIRMITE ANTI-CORRUPTION ( en date du 10 avril

Plus en détail

Anti-Slavery International Politique anti-corruption d Anti-Slavery International

Anti-Slavery International Politique anti-corruption d Anti-Slavery International Anti-Slavery International Politique anti-corruption d Anti-Slavery International Introduction Le Conseil d administration et l équipe de direction d Anti-Slavery International s engagent à appliquer une

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES CADEAUX, MARQUES D'HOSPITALITÉ, DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE SUR LES CADEAUX, MARQUES D'HOSPITALITÉ, DONS ET COMMANDITES POLITIQUE SUR LES CADEAUX, MARQUES D'HOSPITALITÉ, DONS ET COMMANDITES Dans la présente Politique : «Société» renvoie à Canadian Bank Note Company Limited et à l ensemble des filiales réparties dans le

Plus en détail

CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION

CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION MAGNA INTERNATIONAL INC. INDICATIONS SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION Magna interdit la corruption et les paiements

Plus en détail

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS

CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS CHARTE RSE FOURNISSEURS ET SOUS-TRAITANTS Construire l avenir, c est notre plus belle aventure J e suis convaincu que la performance globale de Bouygues est intrinsèquement liée à celle de nos fournisseurs

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES FIN12-DA

RECUEIL DES POLITIQUES FIN12-DA RÉSOLUTION 387-09 87-13 C.E. C.E. Date d adoption : 15 décembre 2009 23 avril 2013 3 mars 2014 19 octobre 2015 En vigueur : 1 er février 2010 1 er septembre 2013 3 mars 2014 19 octobre 2015 Modifié le

Plus en détail

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION POLITIQUE ANTI-CORRUPTION 1. ÉNONCÉ ET OBJECTIF DE LA POLITIQUE Le CN croit qu une entreprise «honnête» est une entreprise durable, et il est déterminé à n utiliser que des pratiques commerciales qui sont

Plus en détail

ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD

ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD Table des matières Introduction Normes générales de conduite Devoirs du personnel de la

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE VOYAGE

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE VOYAGE POLITIQUE SUR LES FRAIS DE VOYAGE Approbation : Conseil d administration du RCDR, 24 février 2006 Dernière révision : Conseil d administration du RCDR, 19 mars 2014 OBJET 1. Assurer le traitement équitable

Plus en détail

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR Chaque salarié et dirigeant du groupe CGR s'engage à : RESPECTER LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT AVOIR UNE CONDUITE PROFESSIONNELLE ETHIQUEMENT IRREPROCHABLE AVOIR DES RELATIONS

Plus en détail

Code de Conduite pour les Fournisseurs

Code de Conduite pour les Fournisseurs Code de Conduite pour les Fournisseurs 2013 Présentation de Duncan Palmer, Directeur financier de Reed Elsevier Notre comportement individuel et collectif est régi par des standards de haut niveau, tels

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC.

POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC. POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC. CONTEXTE : Alcoa Inc. («Alcoa») et sa direction se sont engagés à mener toutes leurs activités dans le monde entier, avec éthique et en conformité

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES NATIONALES ET INTERNATIONALES 30 AVRIL, 2008 (ANNEXES RÉVISÉES 6 JUIN 2012) 1. INTRODUCTION Ce document présent les

Plus en détail

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM. RÈGLES 2.4.4 (HONORAIRES ET FRAIS D OPÉRATIONS) ET 5.1 b) iv) (REGISTRES OBLIGATOIRES) DE L ACFM

AVIS DU PERSONNEL DE L ACFM. RÈGLES 2.4.4 (HONORAIRES ET FRAIS D OPÉRATIONS) ET 5.1 b) iv) (REGISTRES OBLIGATOIRES) DE L ACFM Personne-ressource: Aamir Mirza Conseiller juridique principal, Politiques et affaires juridiques Téléphone: 416 945-5128 Courriel: amirza@mfda.ca APA-0078 Le 22 février 2011 (Mis à jour le 18 février

Plus en détail

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Modifié et reormulé le février 2013 table des matières introduction/résumé............................................2 coordonnées.................................................6

Plus en détail

POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION I. OBJET La corruption est interdite par le droit de presque tous les pays et territoires de la planète. Danaher Corporation («Danaher»)

Plus en détail

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables PARTIE 1 INTRODUCTION ET DÉFINITIONS 1.1 Introduction et objet 1.2 Régime d information multinational 1.3 Détermination

Plus en détail

Présentation de la lutte contre la corruption. Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Abbott

Présentation de la lutte contre la corruption. Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Abbott Présentation de la lutte contre la corruption Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Objet s attache à mener ses activités de façon éthique et en conformité avec la Loi et la

Plus en détail

CADEAUX ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (POLITIQUE GLOBALE GP-20.A)

CADEAUX ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (POLITIQUE GLOBALE GP-20.A) CADEAUX ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (POLITIQUE GLOBALE GP-20.A) Ceci est une politique globale d Armstrong World Industries, Inc. Elle s'applique à vous en tant qu'employé d'armstrong, ainsi qu'à tous

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS INTRODUCTION Chez Produits forestiers Résolu Inc. («Résolu»), nous attachons beaucoup d importance à nos relations avec nos clients, nos fournisseurs,

Plus en détail

Conditions générales Programme Leonardo AdvantageCLUB

Conditions générales Programme Leonardo AdvantageCLUB Conditions générales Programme Leonardo AdvantageCLUB 1. Dispositions générales L adhésion au programme de fidélité Leonardo AdvantageCLUB et les avantages qui en découlent sont proposés par Sunflower

Plus en détail

PRÉAMBULE ÉNONCÉ DE POLITIQUE CHAMPS D APPLICATION POLITIQUE : PROCESSUS D APPELS D OFFRES CODE : DG-15. Origine : Autorité : Résolution 12-06-20-6.

PRÉAMBULE ÉNONCÉ DE POLITIQUE CHAMPS D APPLICATION POLITIQUE : PROCESSUS D APPELS D OFFRES CODE : DG-15. Origine : Autorité : Résolution 12-06-20-6. POLITIQUE : PROCESSUS D APPELS D OFFRES CODE : DG-15 Origine : Direction générale Autorité : Résolution 12-06-20-6.1 Référence(s) : Politiques et règlements de la CSEM : Approvisionnement (DG-16); Règlement

Plus en détail

COMPTABILITÉ DES COMMANDITES ET DES DONS AUX BNP CONTEXTE

COMPTABILITÉ DES COMMANDITES ET DES DONS AUX BNP CONTEXTE COMPTABILITÉ DES COMMANDITES ET DES DONS AUX BNP CONTEXTE 1. Cette politique comptable vise à encadrer la croissance du programme de commandites et de dons des BNP pour assurer la cohérence des pratiques

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. LE CODE CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE RESPECT DES LOIS, RÈGLES ET RÈGLEMENTS

MORNEAU SHEPELL INC. LE CODE CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE RESPECT DES LOIS, RÈGLES ET RÈGLEMENTS MORNEAU SHEPELL INC. CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE Le présent Code de conduite et de déontologie a été adopté par le conseil d administration de Morneau Shepell inc. (la «société») le 1er janvier

Plus en détail

Politique relative aux cartes de crédit d entreprise

Politique relative aux cartes de crédit d entreprise Politique relative aux cartes de crédit d entreprise Service responsable : Finances et administration Date en vigueur : 14 mars 2007 Amendée : 1 er juillet 2013 et le 17 février 2016 Approuvée par : Résolution

Plus en détail

Programme À vos Rénos. 1. Conditions et modalités du programme À vos Rénos et de la carte RÉNO-DÉPÔT

Programme À vos Rénos. 1. Conditions et modalités du programme À vos Rénos et de la carte RÉNO-DÉPÔT Programme À vos Rénos 1. Conditions et modalités du programme À vos Rénos et de la carte RÉNO-DÉPÔT Pour bénéficier des avantages du programme À vos Rénos, ci-après nommé «le programme», vous devez être

Plus en détail

Politique de gestion contractuelle

Politique de gestion contractuelle Politique de gestion contractuelle Décembre 2010 (modifiée juin 2011) Table des matières SECTION 1 : Objectifs, définitions et champs d application...3 1.1 Objectifs...3 1.2 Éthique...3 1.3 Portée...4

Plus en détail

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE Les versions actuelles des documents approuvés sont mises à jour en ligne. Les copies imprimées ne sont pas contrôlées. Page 1 de 5 DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE ADMINISTRATEURS, DIRIGEANTS,

Plus en détail

Service juridique (Bureau chargé des questions d éthique et de déontologie) Expert de domaine :

Service juridique (Bureau chargé des questions d éthique et de déontologie) Expert de domaine : Fonction/ Service : Service juridique (Bureau chargé des questions d éthique et de déontologie) Expert de domaine : Laurel Burke, Associées du dir. juridique. Conformité, laurel.burke@regalbeloit.com Première

Plus en détail

CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS

CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS Convention d investissement entre Nom : Nom à la naissance : Prénom : Date de naissance : Adresse permanente : Adresse de correspondance

Plus en détail

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Énoncé de valeurs La direction Gestion des installations et services auxiliaires (GISA) s est engagée à protéger

Plus en détail

des partis enregistrés et des agents principaux

des partis enregistrés et des agents principaux Table des matières Ce document est une ÉBAUCHE de la ligne directrice d Élections Canada ALI 2015-01 Manuel sur le financement politique des partis enregistrés et des agents principaux EC 20231 Avril 2015

Plus en détail

DEMANDE DE CRÉDIT Nouvelle Demande actualisée Renseignements généraux Nom du demandeur : X

DEMANDE DE CRÉDIT Nouvelle Demande actualisée Renseignements généraux Nom du demandeur : X DEMANDE DE CRÉDIT Nouvelle Demande actualisée Renseignements généraux Nom du demandeur : X Adresse: Numéro de téléphone : ( ) - Adresse principale Bureau Numéro de télécopieur : ( ) - Ville Limite de crédit

Plus en détail

Formulaire d événement de tierce partie : REMARQUE : Toute demande doit être soumise au moins 2 mois avant la date prévue de l événement

Formulaire d événement de tierce partie : REMARQUE : Toute demande doit être soumise au moins 2 mois avant la date prévue de l événement Formulaire d événement de tierce partie La mission de Belle et bien dans sa peau MD : Aider les femmes atteintes du cancer à gérer les effets du cancer et de ses traitements sur leur apparence. Nous vous

Plus en détail

Politique linguistique d Investissement Québec

Politique linguistique d Investissement Québec Politique linguistique d Investissement Québec 1. Objet La présente politique comporte des règles qui devront être appliquées par tous les membres du personnel d Investissement Québec, quels que soient

Plus en détail

www.winnipeg.ca/2011byelection

www.winnipeg.ca/2011byelection Message de Marc Lemoine, fonctionnaire électoral principal Une élection partielle a été déclenchée afin de pourvoir le poste de conseiller ou de conseillère dans le quartier de Saint-Vital. Cette élection

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE PAGE PARTIE 1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

PPP Canada inc. Directive sur les dépenses de voyages, d accueil, de conférences et d événements 1. Date d entrée en vigueur

PPP Canada inc. Directive sur les dépenses de voyages, d accueil, de conférences et d événements 1. Date d entrée en vigueur PPP Canada inc. Directive sur les dépenses de voyages, d accueil, de conférences et d événements 1. Date d entrée en vigueur 1.1 La présente directive est entrée en vigueur en septembre 2011 et elle est

Plus en détail

Conditions de vente pour les produits santé animale.

Conditions de vente pour les produits santé animale. Conditions de vente pour les produits santé animale. Les présentes conditions de vente 1) régissent tous les achats de produits de santé animale («Produits») vendus directement au Canada à compter du 1er

Plus en détail

POLITIQUE CONTRE LA SUBORNATION ET LA CORRUPTION

POLITIQUE CONTRE LA SUBORNATION ET LA CORRUPTION Titre : Politique contre la subornation et la corruption de UL Numéro du Document : 00-LE-P0030 Version 2.0 Page 1 de 6 POLITIQUE CONTRE LA SUBORNATION ET LA CORRUPTION Titre : Politique contre la subornation

Plus en détail

INDUSTRIELLES ET SOCIALES Réglementation du travail Visiteurs médicaux

INDUSTRIELLES ET SOCIALES Réglementation du travail Visiteurs médicaux Le 15 octobre 2014 Circulaire n 14-0312 DIRECTION DES AFFAIRES GENERALES, Index de la table des matières INDUSTRIELLES ET SOCIALES Réglementation du travail Visiteurs médicaux Destinataires prioritaires

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

Copyright Nations Unies 2005

Copyright Nations Unies 2005 PROJET D ARTICLES SUR LE STATUT DU COURRIER DIPLOMATIQUE ET DE LA VALISE DIPLOMATIQUE NON ACCOMPAGNÉE PAR UN COURRIER DIPLOMATIQUE ET PROJETS DE PROTOCOLES FACULTATIFS Y RELATIFS 1989 Texte adopté par

Plus en détail

Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe

Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe applicable au Gouverneur, aux Vice-Gouverneurs, aux membres du personnel et aux collaborateurs ou prestataires contractuels (Approuvé

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES CONTRATS D HÉMA-QUÉBEC. Révision 4 Avril 2011

POLITIQUE SUR LES CONTRATS D HÉMA-QUÉBEC. Révision 4 Avril 2011 POLITIQUE SUR LES CONTRATS D HÉMA-QUÉBEC Révision 4 Avril 2011 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 1 SECTION 1 - CHAMP D APPLICATION... 1 SECTION 2 - PRINCIPES... 1 SECTION 3 - DÉFINITIONS...

Plus en détail

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 1 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE Sommaire Loi du 4 juillet 2008 sur la jeunesse (telle qu elle a été modifiée)... 3 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 3 Loi du 4 juillet

Plus en détail

LA CAMPAGNE ELECTORALE

LA CAMPAGNE ELECTORALE LA CAMPAGNE ELECTORALE Aux termes de l article 47 de la Loi n 2013-06 du 25 novembre 2013 portant code électoral en République du Bénin, «la campagne électorale est l ensemble des opérations de propagande

Plus en détail

Gestion des contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction des organismes publics

Gestion des contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction des organismes publics Code : 1413-03-16-01 POLITIQUE DIRECTIVE x RÈGLEMENT PROCÉDURE Gestion des contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction des organismes publics Date d approbation : 19 janvier

Plus en détail

Ordre des Experts Comptables de Tunisie

Ordre des Experts Comptables de Tunisie Ordre des Experts Comptables de Tunisie Note d orientation sur les diligences du Commissaire aux Comptes en matière de rémunération des dirigeants (Application de l article 200 II 5 du Code des Sociétés

Plus en détail

Politique de Prévention de la corruption et de la subornation

Politique de Prévention de la corruption et de la subornation Politique de Prévention de la corruption et de la subornation Date d entrée en vigueur : Le 1er janvier 2016 À usage interne et externe. Table des matières Introduction... 2 Quel est l'objectif de la Politique

Plus en détail

Règlement sur les transports aériens Publicité des prix des services aériens

Règlement sur les transports aériens Publicité des prix des services aériens Règlement sur les transports aériens Publicité des prix des services aériens Note d interprétation disponible sur divers supports 1 Table des matières I. Objet... 1 II. Objectifs du RTA Dispositions sur

Plus en détail

Contrat d agent associé

Contrat d agent associé Contrat d agent associé Entre : L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE (ci-après nommée «Empire Vie») et (ci-après nommé «agent associé») Adresse civique : Ville ou municipalité : Province : Code postal :

Plus en détail

POLITIQUE D ACCÈS AUX DOCUMENTS ET DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

POLITIQUE D ACCÈS AUX DOCUMENTS ET DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS POLITIQUE D ACCÈS AUX DOCUMENTS ET DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Adoptée par le Comité de direction le 8 novembre 2007 Adoptée par le Conseil d administration le 19 décembre 2007 Table des

Plus en détail

946.101 Ordonnance sur l Assurance suisse contre les risques à l exportation

946.101 Ordonnance sur l Assurance suisse contre les risques à l exportation Ordonnance sur l Assurance suisse contre les risques à l exportation (OASRE) du 25 octobre 2006 (Etat le 1 er janvier 2016) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 11, al. 2, 17, al. 2, 29, al. 5, et 31,

Plus en détail

ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-12-04 REMPLACE : 2014-03-06 APPROUVÉE PAR : CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉE LE : 2014-12-04

ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-12-04 REMPLACE : 2014-03-06 APPROUVÉE PAR : CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉE LE : 2014-12-04 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-12-04 REMPLACE : 2014-03-06 APPROUVÉE PAR : CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉE LE : 2014-12-04 PAGE : 1 DE : 9 POLITIQUE SUR LES VOYAGES ET LES ACTIVITÉS D ACCUEIL DU CONSEIL D

Plus en détail

ACCORD D UTILISATION DE LICENCE POUR LES LOGICIELS STONERIDE ELECTRONICS LTD

ACCORD D UTILISATION DE LICENCE POUR LES LOGICIELS STONERIDE ELECTRONICS LTD ACCORD D UTILISATION DE LICENCE POUR LES LOGICIELS STONERIDE ELECTRONICS LTD EN OBTENANT UN CODE D ACTIVATION ET EN L ENTRANT AFIN D ACTIVER LE LOGICIEL DU PROGRAMME ET EN INSERANT UNE CLE DE VERROUILLAGE

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL SUR LE RÈGLEMENT RÉGISSANT LES RECRUTEURS ET LES EMPLOYEURS DE TRAVAILLEURS ÉTRANGERS

DOCUMENT DE TRAVAIL SUR LE RÈGLEMENT RÉGISSANT LES RECRUTEURS ET LES EMPLOYEURS DE TRAVAILLEURS ÉTRANGERS DOCUMENT DE TRAVAIL SUR LE RÈGLEMENT RÉGISSANT LES RECRUTEURS ET LES EMPLOYEURS DE TRAVAILLEURS ÉTRANGERS Le 16 janvier 2012 INTRODUCTION En juin 2010, le gouvernement a mené d importantes consultations

Plus en détail

DACHSER Code de conduite

DACHSER Code de conduite DACHSER Code de conduite 1. Préambule Toute action chez Dachser repose sur le respect des dispositions juridiquement contraignantes aux niveaux national et international ainsi que sur tous les engagements

Plus en détail

Nardello En Bref. Les Faits, Rien Que Les Faits NOS SERVICES

Nardello En Bref. Les Faits, Rien Que Les Faits NOS SERVICES Nardello En Bref Les Faits, Rien Que Les Faits N ardello & Co. est un cabinet d investigation et d intelligence économique international composé de professionnels aguerris qui interviennent dans le cadre

Plus en détail

Conditions Générales 1. Objet 2. Définitions Adhésion effective Code PIN Communication Franke Privilège Silver Gold Premium Point

Conditions Générales 1. Objet 2. Définitions Adhésion effective Code PIN Communication Franke Privilège Silver Gold Premium Point Conditions Générales 1. Objet Ces Conditions générales régissent les relations contractuelles entre Franke et chaque membre du programme Franke Privilège. Ils contiennent des informations très importantes

Plus en détail

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER Veuillez prendre note: L'évaluation de l'acts est acceptée dans toutes les provinces et les territoires

Plus en détail

Le cahier des charges doit être rempli par le bénéficiaire et approuvé par l auditeur

Le cahier des charges doit être rempli par le bénéficiaire et approuvé par l auditeur ANNEXE V FORMULAIRE A CAHIER DES CHARGES POUR LE CERTIFICAT RELATIF AUX FICHES FINANCIÈRES TABLE DES MATIERES CAHIER DES CHARGES POUR L ÉTABLISSEMENT D UN RAPPORT INDÉPENDANT SUR LES CONSTATATIONS FACTUELLES

Plus en détail

Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques

Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques Réunions des comités régionaux Cadre de collaboration avec les acteurs non étatiques Rapport du Secrétariat aux comités régionaux 1. Le présent rapport est soumis aux comités régionaux pour faire suite

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Versailles N 12VE00585 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre Mme COËNT-BOCHARD, président Mme Sylvie MEGRET, rapporteur Mme BESSON-LEDEY, rapporteur public SCP VAILLANT &

Plus en détail

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES CODE DE CONDUITE LE PRÉSENT CODE DE CONDUITE EST FONDÉ SUR LES VALEURS DE GMI- DISTRIBUTION. IL A POUR OBJET DE GARANTIR QUE L ENSEMBLE DES EMPLOYÉS, DES GESTIONNAIRES ET DES DIRIGEANTS DE GMI-DISTRIBUTION

Plus en détail

UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX

UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX Page 1 sur 9 UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX Page 2 sur 9 TABLE DES MATIÈRES 1.0 OBJET... 4 2.0 ÉTENDUE... 4 3.0 DEFINITIONS... 4 4.0 PRATIQUES EN MATIÈRE D EMPLOI... 5 4.1 TRAVAIL

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Agence canadienne de développement économique du Nord Canadian Northern Economic Development Agency FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Directives 1. Le formulaire de demande au titre du DEE nous permet

Plus en détail

La nouveauté: Un design n est pas nouveau si un design identique a été rendu public avant la date de dépôt.

La nouveauté: Un design n est pas nouveau si un design identique a été rendu public avant la date de dépôt. Le Design - FAQs Délivré par l autorité compétente, le design enregistré (dessin ou modèle (industriel)) est un titre officiel qui protège l aspect esthétique extérieur d un produit ou des parties qui

Plus en détail

Critères d éligibilité

Critères d éligibilité Critères d éligibilité Les professeurs, chercheurs et théoriciens publics de tous les pays, toutes les spécialités ou disciplines académiques sont éligibles. Les critères examinés dans les dossiers de

Plus en détail

NOR : RDFF1228702C. La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique

NOR : RDFF1228702C. La ministre de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la réforme de l Etat, de la décentralisation et de la fonction publique Circulaire du 26 juillet 2012 relative à la mise en œuvre du dispositif d accès à l emploi titulaire

Plus en détail

VIVRE CONFORMÉMENT À NOS VALEURS, EN RÉALISANT NOTRE OBJECTIF

VIVRE CONFORMÉMENT À NOS VALEURS, EN RÉALISANT NOTRE OBJECTIF VIVRE CONFORMÉMENT À NOS VALEURS, EN RÉALISANT NOTRE OBJECTIF Les employés d Exactech, les professionnels de la vente indépendants et autres associés sont engagés à vivre selon nos valeurs fondamentales

Plus en détail

Les actions du GIFAS

Les actions du GIFAS L ETHIQUE DANS LE COMMERCE INTERNATIONAL Les actions du GIFAS Jacqueline MEYSON Dassault-Aviation 13 MARS 2013 LES ACTIONS DU GIFAS Création d un Comité «Ethique et Responsabilité d Entreprise». Mise à

Plus en détail

Audit de l article 33 de la Loi sur la gestion des finances publiques Phase 1A : paiements prioritaires

Audit de l article 33 de la Loi sur la gestion des finances publiques Phase 1A : paiements prioritaires Direction générale des services de vérification interne Audit de l article 33 de la Loi sur la gestion des finances publiques Phase 1A : paiements prioritaires Février 2014 Non Classifié SP-610-03-14F

Plus en détail

Canada : projet de règle nationale contre le chalandage fiscal

Canada : projet de règle nationale contre le chalandage fiscal Canada : projet de règle nationale contre le chalandage fiscal Le 21 février 2014 N o 2014-13 Les multinationales établies à l étranger et les sociétés étrangères qui investissent au Canada ou par l intermédiaire

Plus en détail

ARROW ELECTRONICS, INC.

ARROW ELECTRONICS, INC. 7459 South Lima Street Englewood, Colorado 80112 Aout 2013 P 303 824 4000 F 303 824 3759 arrow.com CODE DE CONDUITE DES PARTENAIRES COMMERCIAUX ARROW ELECTRONICS, INC. Cher partenaire commercial, Le succès

Plus en détail

La Financial Supervisory Commission de La République de Corée. et la. Commission Bancaire de la République française

La Financial Supervisory Commission de La République de Corée. et la. Commission Bancaire de la République française La Financial Supervisory Commission de La République de Corée et la Commission Bancaire de la République française Considérant le fait que certaines banques et autres établissements financiers constitués

Plus en détail

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE ANNEXE III DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE III.1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les définitions suivantes s appliquent

Plus en détail

Contrat d'organisateur d'événements indépendant.

Contrat d'organisateur d'événements indépendant. Contrat d'organisateur d'événements indépendant. Ce contrat ne peut être rempli que par le nouvel organisateur d'événements indépendant. 1. L adhésion à ce Contrat entre l organisateur d événements indépendant

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales Table des matières Société admissible...3 Société de personnes admissible...3

Plus en détail

Hypothèque Mobilière sur les Créances Pécuniaires : Nouvelle Sûreté en Vertu du Code Civil pour le Nantissement en Espèces

Hypothèque Mobilière sur les Créances Pécuniaires : Nouvelle Sûreté en Vertu du Code Civil pour le Nantissement en Espèces Hypothèque Mobilière sur les Créances Pécuniaires : Nouvelle Sûreté en Vertu du Code Civil pour le Nantissement en Espèces Maxime B. Rhéaume, Associé T: 514.871.5461 E: mbrheaume@millerthomson.com LES

Plus en détail

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle. Mise à jour janvier 2014

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle. Mise à jour janvier 2014 DEONTOLOGIE Règles de bonne conduite professionnelle et personnelle Mise à jour janvier 2014 Fonds de Réserve pour les Retraites 56 rue de Lille 75007 Paris Tel : 01 58 50 99 12 Fax : 01 58 50 05 33 www.fondsdereserve.fr

Plus en détail

BANQUE DU LIBAN. Circulaire de base No. 103 adressée aux banques,

BANQUE DU LIBAN. Circulaire de base No. 103 adressée aux banques, Remarque: Cette version n inclut pas les modifications de la Circulaire Intermédiaire n 339 du 23 Septembre 2013 et de la Circulaire Intermédiaire n 363 du 11 Mars 2014 BANQUE DU LIBAN Circulaire de base

Plus en détail

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne VILLE DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 763 RELATIF AUX PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE APPLICABLES À LA ZONE H-8. ATTENDU

Plus en détail

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet ANNEXE QC-177 Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet EXTENSION DE LA MINE AURIFÈRE CANADIAN MALARTIC ET DÉVIATION DE LA ROUTE 117 À L ENTRÉE EST DE LA VILLE DE MALARTIC PROCESSUS

Plus en détail