MARCHÉ DE L EMPLOI. ANALYSE Novembre Un ZOOM sur les métiers «MONTEUR ET TECHNICIEN FRIGORISTE» AU SOMMAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MARCHÉ DE L EMPLOI. ANALYSE Novembre 2014. Un ZOOM sur les métiers «MONTEUR ET TECHNICIEN FRIGORISTE» AU SOMMAIRE"

Transcription

1 MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE Novembre 2014 Un ZOOM sur les métiers AU SOMMAIRE Description et conditions de travail... 2 La réserve de main-d œuvre... 2 Les opportunités d emploi... 3 L appariement entre la demande et les offres d emploi... 4 Comment se former au métier?... 4 «MONTEUR ET TECHNICIEN FRIGORISTE» Dans le cadre du plan Marshall 2.vert, Plan Stratégique Transversal pour la Wallonie, le Forem poursuit la mise en œuvre de «Job Focus», un dispositif intégré d'analyse et de suivi des métiers. Ce dispositif couvre à présent un domaine plus large que les métiers dits en pénurie et vise plus généralement des métiers en demande de main-d œuvre. Cette synthèse présente les métiers de «monteur et technicien frigoriste» ainsi que leurs caractéristiques sur le marché de l emploi wallon tout en faisant le point sur les enseignements tirés tout au long de l action d analyse, de traitement et de suivi de ces métiers. LE FOREM, SERVICE DE L ANALYSE DU MARCHÉ DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION 1

2 DESCRIPTION ET CONDITIONS DE TRAVAIL Le monteur frigoriste 1 procède au montage des composants d installations frigorifiques, de conditionnement d air et de pompes à chaleur. Il contrôle l étanchéité du montage réalisé. Il effectue la mise sous vide de l installation et la prépare au remplissage par l agent réfrigérant. Les activités de base des monteurs frigoristes sont : monter les composants frigorifiques, monter les tuyauteries en cuivre par brasage, effectuer les raccordements du circuit frigorifique, monter les canalisations et composants non frigorifiques, préparer l installation au tirage sous vide et au remplissage, tracer les emplacements des appareils et le cheminement des tuyauteries, placer les conduites électriques et les composants électriques, nettoyer et ranger son poste de travail. Le technicien frigoriste 2 est un véritable «protecteur» du froid. Qu il s agisse d un supermarché, d un laboratoire pharmaceutique ou même d une patinoire, le maintien de leurs installations frigorifiques ou climatiques est primordial. Au sein d une entreprise pharmaceutique, si le système de refroidissement dans lequel sont stockés les vaccins est défectueux, cela peut être dramatique. C est pourquoi, le rôle du technicien frigoriste en tant que garant du froid est essentiel. Le technicien frigoriste assure la mise en service, la gestion technique, la maintenance et la réparation d installations frigorifiques commerciales et/ou industrielles, et de climatisation. Les activités de base des techniciens frigoristes sont : assurer les procédures de démarrage, de tests et de réglages des installations frigorifiques et/ou de climatisation ; remplir les certificats de pression et d étanchéité ; assurer l entretien et la maintenance des installations ; remplir le carnet d entretien de l installation ; assurer la récupération du fluide frigorifique dans le respect des normes ; 1 Le code du métier de monteur frigoriste est le REM selon le «référentiel emploi métier» utilisé au Forem. 2 Le code du métier de technicien frigoriste est le REM selon le «référentiel emploi métier» utilisé au Forem. déterminer les causes de dysfonctionnements et en déduire les actions à mettre en œuvre ; réparer, par remplacement ou remise en état, les éléments ou organes défectueux ; contrôler la conformité des pièces/produits par rapport aux spécifications techniques ; contrôler le fonctionnement des installations après intervention ; rédiger un rapport d intervention ; assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel ; nettoyer et ranger son poste de travail. De par ses activités, l exercice du métier de technicien frigoriste entraîne de nombreux déplacements et des prestations de nuit et/ou le week-end (gardes). Outre ces déplacements, il est de plus en plus souvent amené à veiller au bon fonctionnement de ces installations par un suivi à distance au départ de son ordinateur. Pour ce qui concerne le montage à proprement parler des installations frigorifiques et climatiques, l intervention d un monteur frigoriste est requise. Celui-ci est uniquement chargé du montage, le technicien frigoriste intervient ensuite. Généralement, un technicien frigoriste commencera par le métier de monteur pour ensuite évoluer vers le métier de technicien. Pour exercer comme technicien frigoriste, il est en outre nécessaire de posséder un agrément. LA RESERVE DE MAIN-D OEUVRE Fin août 2014, 199 demandeurs d emploi inoccupés (D.E.I.) sont inscrits au Forem en tant que technicien frigoriste et 98 comme monteur. Trois D.E.I. monteurs frigoristes sur dix ont moins de 25 ans et un sur dix est âgé de 50 ans et plus. Ce public apparaît un peu plus jeune que les demandeurs d emploi de niveau technicien. Concernant le niveau de qualification, il apparaît que près de 70 % des demandeurs d emploi techniciens frigoristes sont au minimum diplômés de l enseignement secondaire supérieur contre 57 % des monteurs et 50 % tous métiers confondus. LE FOREM, SERVICE DE L ANALYSE DU MARCHÉ DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION 2

3 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% 31% 27% 21% 15% 16% 12% Répartition par âge des D.E.I. frigoriste 36% 36% 31% 14% 8% 8% 9% 9% 10% 10% 8% 1. < 25 ans < 30 ans < 45 ans < 50 ans < 55 ans ans et + Monteur frigoriste Technicien frigoriste Ensemble des D.E.I. Source et calculs : le Forem Par ailleurs, un demandeur d emploi sur cinq, qu il soit technicien ou monteur, est inoccupé depuis plus de deux ans. C est moins que ce qui est constaté pour l ensemble de la demande d emploi wallonne pour lequel ce taux est de 36 % 3. La demande d emploi pour les métiers du froid est presqu exclusivement masculine puisque 99 % sont des hommes contre 50 % pour l ensemble de la demande d emploi. Les régions de Liège, de Charleroi, de Mons, de Namur et de Verviers regroupent ¾ des demandeurs d emploi du froid. Un quart des demandeurs d emploi techniciens frigoristes possèdent de l expérience sur le métier. Au niveau des monteurs, cette proportion tombe à 19 %. 1% LES OPPORTUNITES D EMPLOI Entre septembre 2013 et août 2014, le Forem a géré 248 opportunités d emploi 4 pour le métier de technicien frigoriste et 64 sur celui de monteur. Sept offres sur dix de technicien frigoriste proposent un contrat en intérim. Si le dispositif P.F.I. (Plan Formation Insertion) est moins utilisé pour le recrutement de techniciens (10 % des contrats), il est fréquent pour les monteurs (53 %). Pour les deux métiers, la quasi-totalité des contrats sont proposés à temps plein de jour. Les entreprises sont le plus souvent à la recherche de candidats issus de l enseignement secondaire supérieur 5 (six fois sur dix pour les monteurs et sept fois sur dix pour les techniciens). Cependant, tous les employeurs ne mentionnent pas, ou pas uniquement, la qualification attendue, l expérience pouvant aussi être un critère prépondérant. Logiquement, l expérience est davantage nécessaire pour les techniciens (67 % des offres en demandent) que pour les monteurs (la moitié des offres le précise). Les opportunités d emploi gérées par le Forem proviennent de divers secteurs. Les deux secteurs les plus demandeurs de techniciens et de monteurs frigoristes sont l industrie manufacturière et la construction. Plus de 60 % des postes proposés émanent d un de ces deux secteurs. Tant pour les monteurs que pour les techniciens, la moitié des offres d emploi gérées par le Forem vient des régions de Liège et de Charleroi. La liste des opportunités d emploi actuellement diffusées par le Forem peut être consultée via la page d accueil du Forem : ou encore via la plateforme «Horizons emploi» aussi accessible par le site du Forem. En un an, le Forem a géré près de 250 opportunités d emploi pour le Métier de technicien frigoriste et 64 pour celui de monteur. 3 Néanmoins, certaines personnes ont connu des mouvements vers l emploi mais la durée de leur sortie de la demande d emploi ne représente pas les 3 mois consécutifs nécessaires pour modifier le «compteur» de leur durée d inoccupation. 4 Les opportunités d emploi retenues sont considérées hors dispositif mobilité interrégionale. 5 Ces constats sont observés pour les offres d emploi où l employeur a mentionné un niveau d études, ce critère étant facultatif pour l employeur. LE FOREM, SERVICE DE L ANALYSE DU MARCHÉ DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION 3

4 L APPARIEMENT ENTRE LA DEMANDE ET L OFFRE D EMPLOI Depuis plusieurs années, les métiers de maintenance industrielle sont régulièrement repris dans la liste des fonctions critiques publiée par le Forem. Plusieurs raisons peuvent expliquer ces difficultés de recrutement persistantes pour ces profils. Un manque quantitatif de candidats peut être mis en avant pour le métier de technicien frigoriste (près de 250 opportunités d emploi sur les 12 derniers mois pour moins de 200 demandeurs d emploi positionnés fin août 2014 sur ce métier soit un ratio de 0,8 candidat par offre). L aspect quantitatif joue également, mais de manière moins prononcée, au niveau des monteurs frigoristes avec 1,5 demandeur d emploi pour une opportunité. Le manque quantitatif observé pour ces métiers est à mettre en relation avec la faible alimentation du métier : en 2012, seuls 6 jeunes sont venus s inscrire au Forem à la fin de leurs études secondaires supérieures et 8 titulaires d un baccalauréat dans une filière «froid». Pour les techniciens frigoristes, la détention du certificat environnemental est en outre requise. Sur le plan qualitatif, les attentes des employeurs sont élevées et ce constat devrait encore s amplifier dans les années à venir. Ainsi, selon une étude menée par Formelec sur les «Compétences de demain» 6, trois tendances touchent fortement les entreprises du secteur de l électricité : le développement de nouvelles technologies, une réglementation de plus en plus stricte et des demandes plus complexes et plus exigeantes des clients. De ce fait, les entreprises, sont à la recherche de candidats plus orientés IT. La formation continue apparaît logiquement comme indispensable pour répondre à ces tendances. Les employeurs recherchent donc des candidats prêts à apprendre en cours de carrière. Autre évolution sur le plan organisationnel cette fois, les grandes entreprises sont amenées de plus en plus à mettre sur pied des services après-vente avec du personnel spécialisé pour intervenir rapidement chez les clients en cas de panne. Parallèlement, ce service demande une organisation de travail flexible. Une bonne communication est également demandée entre les travailleurs chargés des interventions d urgence et les personnes qui assureront le suivi. Ce point est particulièrement à mettre en relation avec les techniciens frigoristes amenés à être de garde. 6 Formelec, Compétences de demain. Besoins futurs en compétences et en formations dans le secteur des électriciens. Très peu de demandeurs d emploi possèdent une expérience utile dans les 5 dernières années (un sur cinq environ). Si au niveau des monteurs frigoristes, l expérience est souhaitée pour une offre sur deux, au niveau des techniciens frigoristes, cette proportion grimpe à deux offres sur trois. Un manque de candidats possédant un niveau d études en lien avec les exigences des employeurs est également observé, particulièrement au niveau des monteurs. En effet, plus de huit offres sur dix demandent de posséder au moins un diplôme du secondaire supérieur (tant pour les monteurs que pour les techniciens), alors que moins de six demandeurs d emploi sur dix positionnés sur le métier de monteur détiennent un tel niveau d études (sept sur dix au niveau des demandeurs d emploi technicien frigoriste). COMMENT SE FORMER AU METIER? Plusieurs opérateurs proposent des formations aux métiers du froid. Dans l enseignement secondaire de plein exercice, deux écoles, situées à Charleroi et à Bruxelles, proposent une filière «technicien du froid». L option «technicien en climatisation et conditionnement d air» peut aussi mener aux métiers du froid. Elle est dispensée à Ciney, Herve, Ath et Vielsam. Dans l enseignement supérieur de type court, deux écoles (à Tournai et à Arlon) proposent un bachelier en électromécanique à finalité climatisation et technique du froid. L IFAPME propose également une option «technicien frigoriste», tant en apprentissage (à Liège) que dans la filière chef d entreprise (à Liège et Les Isnes). Parallèlement à l IFAPME, deux CEFA (Centres d Education et de Formation en Alternance), organisent des formations de techniciens du froid à Bruxelles et à Seraing. Au niveau du Forem, la formation se donne aux Centres de compétence Environnement à Mons et Formalim à Verviers, au Centre de formation Forem à Libramont et au Centre de Forem Formation à Mons. Depuis janvier 2012, la formation de technicien frigoriste a été scindée en plusieurs modules distincts. Jusqu ici, un module unique s étalait sur 36 semaines. Dorénavant, le stagiaire peut suivre soit exclusivement le module de monteur frigoriste (28 semaines) ou de technicien frigoriste (12 semaines) soit les deux modules consécutivement. LE FOREM, SERVICE DE L ANALYSE DU MARCHÉ DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION 4

5 Des modules de perfectionnements sont dispensés au Centre de compétence Environnement à Mons (pompe à chaleur et conditionnement d air). Depuis 2008, le Centre de compétence Environnement propose la certification du technicien frigoriste auprès des travailleurs. Depuis janvier 2011, cette certification est également organisée par le Centre de compétence Formalim à Verviers. Une formation préparatoire à la certification d une durée de 7 jours est mise sur pied pour les travailleurs (chauffagistes et les électriciens), en fonction de leurs connaissances de base. Une formation préparatoire à la certification, d une durée de 4 jours, existe également pour les demandeurs d emploi. Deux conditions doivent être rencontrées pour les demandeurs d emploi qui désirent passer la certification du technicien frigoriste : suivre l entièreté de la formation de technicien frigoriste et réussir un pré-test d entrée organisée par le Centre de compétence Environnement. A noter encore qu une validation des compétences est possible pour le métier de technicien frigoriste depuis le second semestre 2011 au Centre de compétence Environnement de Mons. Vous recherchez plus d informations sur ce métier? Rendez-vous sur https://www.leforem.be/ LE FOREM, SERVICE DE L ANALYSE DU MARCHÉ DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION 5

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier de TECHNICIEN EN SYSTEMES D USINAGE

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier de TECHNICIEN EN SYSTEMES D USINAGE MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE JUILLET 2012 SOMMAIRE DESCRIPTION ET CONDITIONS DE TRAVAIL...1 LE TECHNICIEN EN SYSTEME D USINAGE SUR LE MARCHE DE L EMPLOI...2 LA RESERVE DE MAIN-D OEUVRE...3 LES OPPORTUNITES

Plus en détail

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier d OPERATEUR DE PRODUCTION ALIMENTAIRE

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier d OPERATEUR DE PRODUCTION ALIMENTAIRE MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE SEPTEMBRE 2011 Un ZOOM sur le métier d OPERATEUR DE PRODUCTION ALIMENTAIRE Dans le cadre du plan Marshall 2.vert, plan stratégique transversal pour la Wallonie, le Forem poursuit

Plus en détail

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier de

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier de MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE MAI 2011 SOMMAIRE Un ZOOM sur le métier de POSEUR DE FERMETURES MENUISEES Dans le cadre du Plan Marshall 2.vert, Plan stratégique transversal pour la Wallonie, le Forem poursuit

Plus en détail

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier de

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier de MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE DÉCEMBRE 2010 Un ZOOM sur le métier de CHEF D EQUIPE EN CONSTRUCTION MECANIQUE OU EN TRAVAIL DES METAUX Dans le cadre du Plan Marshall 2.vert, Plan stratégique transversal pour

Plus en détail

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Page1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera

Plus en détail

Manifestation d information relative à la nouvelle formation professionnelle initiale pour la branche du froid

Manifestation d information relative à la nouvelle formation professionnelle initiale pour la branche du froid Manifestation d information relative à la nouvelle formation professionnelle initiale pour la branche du froid Programme du 25 avril 2012 nouveau règlement d application apprentissage 2012 16h00 - Bienvenue

Plus en détail

INSTALLATEUR (TRICE) SANITAIRE

INSTALLATEUR (TRICE) SANITAIRE Vous maîtrisez des compétences du métier d' INSTALLATEUR (TRICE) SANITAIRE Faites-les reconnaître dans un Centre de validation! Après la réussite d'une épreuve de validation (mise en situation professionnelle),

Plus en détail

MECANICIEN D'ENTRETIEN DES VOITURES PARTICULIERES ET VEHICULES UTILITAIRES LEGERS

MECANICIEN D'ENTRETIEN DES VOITURES PARTICULIERES ET VEHICULES UTILITAIRES LEGERS Vous maîtrisez des compétences du métier d' MECANICIEN D'ENTRETIEN DES VOITURES PARTICULIERES ET VEHICULES UTILITAIRES LEGERS Faites-les reconnaître dans un Centre de validation! Après la réussite d'une

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien(ne) d'intervention en Froid Commercial et Climatisation.

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien(ne) d'intervention en Froid Commercial et Climatisation. REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) d'intervention en Froid Commercial et Climatisation Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation

Plus en détail

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008.

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Dans le cadre des travaux de la Commission Consultative Sous-Régionale

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI TECHNICIEN D INTERVENTION EN FROID COMMERCIAL ET CLIMATISATION

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI TECHNICIEN D INTERVENTION EN FROID COMMERCIAL ET CLIMATISATION TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI TECHNICIEN D INTERVENTION EN FROID COMMERCIAL ET CLIMATISATION Le titre professionnel de : TECHNICIEN D INTERVENTION EN FROID COMMERCIAL ET CLIMATISATION1

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE LE CONTEXTE CHIFFRES CLES DE LA CLIMATISATION A BRUXELLES

Plus en détail

Les formations «vertes» au Forem. Energie et Habitat 25 octobre 2012

Les formations «vertes» au Forem. Energie et Habitat 25 octobre 2012 Les formations «vertes» au Forem Energie et Habitat 25 octobre 2012 1. Introduction: contexte PM 2.vert / AEE 2. Modules de formation spécifiques agréés «Eco-climat» 3. Formations «vertes» 1. Introduction

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Titre de compétence vendeur automobile

DOSSIER DE PRESSE Titre de compétence vendeur automobile DOSSIER DE PRESSE Titre de compétence vendeur automobile I. Le métier de vendeur de véhicules automobiles 1. Réserve de main d œuvre, caractéristiques, opportunités d emploi, 2. Deux Titres de compétence

Plus en détail

BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS

BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS ZOOM sur les métiers du BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS Bilan 20 Bretagne SOMMAIRE 3 3 3 3 4 5 6 7 7 7 8 9 SYNTHÈSE DONNÉES CLÉS LA DEMANDE D EMPLOI PRINCIPALES ÉVOLUTIONS PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI PRINCIPAUX

Plus en détail

Titre. Les aides à l emploi et. les aides économiques Aides Régionales. Date. LOYERS 02 février 2009. S.Baldewyns Conseil en Ressources Humaines

Titre. Les aides à l emploi et. les aides économiques Aides Régionales. Date. LOYERS 02 février 2009. S.Baldewyns Conseil en Ressources Humaines Titre Les aides à l emploi et Date les aides économiques Aides Régionales LOYERS 02 février 2009 1 PLAN FORMATION INSERTION (P.F.I.) Siège d exploitation en Région Wallonne Pour tout demandeur d emploi

Plus en détail

ZOOM L INDUSTRIE. sur les métiers de. Bilan 2014 Bretagne

ZOOM L INDUSTRIE. sur les métiers de. Bilan 2014 Bretagne 1 ZOOM sur les métiers de L INDUSTRIE Bilan 20 Bretagne SOMMAIRE 2 3 3 3 3 4 5 6 7 7 7 8 9 10 10 10 10 SYNTHÈSE DONNÉES CLÉS LA DEMANDE D EMPLOI PRINCIPALES ÉVOLUTIONS PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI PRINCIPAUX

Plus en détail

MARCHÉ DE L EMPLOI. ANALYSE Décembre 2014. Un ZOOM sur le métier «MONTEUR EN SANITAIRE ET CHAUFFAGE» AU SOMMAIRE

MARCHÉ DE L EMPLOI. ANALYSE Décembre 2014. Un ZOOM sur le métier «MONTEUR EN SANITAIRE ET CHAUFFAGE» AU SOMMAIRE MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE Décembre 2014 AU SOMMAIRE Description et conditions de travail... 2 Le monteur sanitaire et chauffage et l économie verte... 2 Le monteur sanitaire et chauffage sur le marché

Plus en détail

INSTALLATEUR / INSTALLATRICE EN CHAUFFAGE ET SANITAIRE - CHEF D ENTREPRISE

INSTALLATEUR / INSTALLATRICE EN CHAUFFAGE ET SANITAIRE - CHEF D ENTREPRISE SERVICE FRANCOPHONE DES METIERS ET QUALIFICATIONS Rue A. Lavallée 1-1080 Bruxelles 02/690.85.28 02/690.85.78 Référentiel métier Dépôt ChaCA 26/04/2013 INSTALLATEUR / INSTALLATRICE EN CHAUFFAGE ET SANITAIRE

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION 2015-2016 PARCOURS METIERS - FICHE DE PRESENTATION

PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION 2015-2016 PARCOURS METIERS - FICHE DE PRESENTATION PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION 2015-2016 PARCOURS METIERS - FICHE DE PRESENTATION Intitulé du Parcours métiers n de l offre de formation 2015 5100 0904A Se former aux métiers du Génie Climatique : Installateur

Plus en détail

LICENCE PRO MÉTIERS DE L'ÉNERGÉTIQUE, DE L'ENVIRONNEMENT ET DU GÉNIE CLIMATIQUE

LICENCE PRO MÉTIERS DE L'ÉNERGÉTIQUE, DE L'ENVIRONNEMENT ET DU GÉNIE CLIMATIQUE LICENCE PRO MÉTIERS DE L'ÉNERGÉTIQUE, DE L'ENVIRONNEMENT ET DU GÉNIE CLIMATIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence professionnelle Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention

Plus en détail

HVAC0002 Montages d installations en HVAC

HVAC0002 Montages d installations en HVAC HVAC0002 Montages d installations en HVAC Responsable d unité : Thierry Gobin Titulaires : Thierry Gobin Eddy Van Parijs prenom.nom@hers.be prenom.nom@hers.be Unité de niveau 6 Discipline : HVAC Unité

Plus en détail

Installation et maintenance en froid, conditionnement d'air

Installation et maintenance en froid, conditionnement d'air Appellations Agent / Agente de maintenance en climatisation Agent / Agente de maintenance en conditionnement d'air Agent / Agente de maintenance en génie climatique Monteur-dépanneur / Monteuse-dépanneuse

Plus en détail

CLIMATISATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat

CLIMATISATION ) 01 46 83 60 80. CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CLIMATISATION 88 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat CLIMATISATION CLIMATISATION ET VENTILATION Guide de choix de vos formations

Plus en détail

MARCHÉ DE L EMPLOI. Chef de chantier - Conducteur de travaux. Un ZOOM sur les métiers. Description et conditions de travail.

MARCHÉ DE L EMPLOI. Chef de chantier - Conducteur de travaux. Un ZOOM sur les métiers. Description et conditions de travail. MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE SEPTEMBRE 2013 Un ZOOM sur les métiers Chef de chantier - Conducteur de travaux Dans le cadre du Plan Marshall 2.vert, Plan stratégique transversal pour la Wallonie, le Forem

Plus en détail

Dossier de presse 2015

Dossier de presse 2015 Dossier de presse 2015 Des professionnels qualifiés Un gage de confiance pour le consommateur Contacts presse Qualit EnR Cecil Bonnesoeur - 01 48 78 70 51 - communication@qualit-enr.org Rumeur Publique

Plus en détail

Technicien/ne d'intervention en froid commercial et climatisation

Technicien/ne d'intervention en froid commercial et climatisation Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/11/2015. Fiche formation Technicien/ne d'intervention en froid commercial et climatisation - N : 15307 - Mise à jour : 24/07/2015

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Formateur d'adultes de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** Octobre 2014 Juin 2016. Promotion 2016

PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** Octobre 2014 Juin 2016. Promotion 2016 PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** Octobre 2014 Juin 2016 Promotion 2016 Début de la formation : le lundi 20 octobre 2014 INSCRIPTIONS A L ADMISSION

Plus en détail

es aides à l emploi et à la formation

es aides à l emploi et à la formation es aides à l emploi et à la formation 25 octobre 2012 Didier Wiame Responsable Conseil en Ressources Humaines Namur Plan de l exposé Présentation du Forem et son Service aux Entreprises Les aides à l emploi

Plus en détail

Titre BATIBOUW 2009 CYCLES DE CONFERENCE POUR LA SOLIDARITE THEME: COMMENT ENRAYER L A PENURIE DE MAIN D ŒUVRE DANS LE SECTEUR DU BATIMENT

Titre BATIBOUW 2009 CYCLES DE CONFERENCE POUR LA SOLIDARITE THEME: COMMENT ENRAYER L A PENURIE DE MAIN D ŒUVRE DANS LE SECTEUR DU BATIMENT Titre BATIBOUW 2009 CYCLES DE CONFERENCE POUR LA SOLIDARITE THEME: COMMENT ENRAYER L A PENURIE DE MAIN D ŒUVRE DANS LE SECTEUR DU BATIMENT Date LES SOLUTIONS APPORTEES PAR LE SECTEUR PUBLIC Bruxelles 27

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique Les aides médico-psychologiques En région Centre La profession en quelques mots «L aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il

Plus en détail

L essentiel à savoir Votre interlocuteur Bureau Veritas Certification

L essentiel à savoir Votre interlocuteur Bureau Veritas Certification LA NOUVELLE REGLEMENTATION FLUIDES FRIGORIGENES L essentiel à savoir Votre interlocuteur Bureau Veritas Certification Le contexte réglementaire La nouvelle réglementation Fluides frigorigènes Nouvelle

Plus en détail

L école qui forme la nouvelle génération des professionnels de la forme

L école qui forme la nouvelle génération des professionnels de la forme PEP S CENTER BP JEPS AGFF Activités Gymniques de la Forme et de la Force SESSION 2013 2014 Mention C (Forme en Cours Collectifs) Mention D (Haltère, Musculation et Forme sur Plateau) L école qui forme

Plus en détail

Licence professionnelle Libraire

Licence professionnelle Libraire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Libraire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES

LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES LES CENTRES DE TECHNOLOGIE AVANCÉE : ENTRE 20 ET 30 MILLIONS D EUROS POUR ÉQUIPER LES ÉCOLES TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES conférence de presse lundi 23 avril 2007 I. La revalorisation de l enseignement

Plus en détail

LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) 1 LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) 1 LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) 1 LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) 2 INTRODUCTION 3 1. FORMATIONS POUR LES DEMANDEURS D EMPLOI 6 Formation Maçon 6 Formation Couvreur 7 Formation

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique

Profil professionnel. Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale

Plus en détail

Opérateur ou opératrice d équipements de procédés complémentaires en imprimerie

Opérateur ou opératrice d équipements de procédés complémentaires en imprimerie Gabarit des fiches d information sur les métiers normés 3. Norme avec compétences essentielles menant à plusieurs certificats procédés complémentaires en imprimerie Description du métier L opérateur ou

Plus en détail

LE PROGRAMME DE TRANSITION PROFESSIONNELLE. Le 19 mars 2010. FOREM : service APE/PTP

LE PROGRAMME DE TRANSITION PROFESSIONNELLE. Le 19 mars 2010. FOREM : service APE/PTP LE PROGRAMME DE TRANSITION PROFESSIONNELLE Le 19 mars 2010 POINTS ABORDES 1. Généralités 2. Employeurs concernés 3. Durée des décisions 4. Durée de l engagement des travailleurs 5. Délai d engagement des

Plus en détail

Vendredi 7 juin à 10h Le partenariat avec les Centres de formation et les Hautes Ecoles Yves Thérer - Forem Wallonie Bois

Vendredi 7 juin à 10h Le partenariat avec les Centres de formation et les Hautes Ecoles Yves Thérer - Forem Wallonie Bois Vendredi 7 juin à 10h Le partenariat avec les Centres de formation et les Hautes Ecoles Yves Thérer - Forem Wallonie Bois Forem-Wallonie Bois : Centre de compétence de la filière bois Partenariat Public

Plus en détail

Le Certificat de qualification professionnelle «Animateur d Athlétisme» Option «Ecole d Athle» Option «Athlé loisirs»

Le Certificat de qualification professionnelle «Animateur d Athlétisme» Option «Ecole d Athle» Option «Athlé loisirs» Le Certificat de qualification professionnelle «Animateur d Athlétisme» Option «Ecole d Athle» Option «Athlé loisirs» (Nouveau diplôme permettant l encadrement rémunéré à temps partiel et sur un secteur

Plus en détail

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique)

Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Préparation au CAP Installateur thermique (Incluant modules chauffe-eau solaire et thermodynamique) Sommaire PREAMBULE... 2 INTRODUCTION... 2 L INSTALLATEUR THERMIQUE... 3 Définition du métier... 3 Objectifs

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'intervention et de maintenance énergétique en conditionnement d'air.

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'intervention et de maintenance énergétique en conditionnement d'air. REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien d'intervention et de maintenance énergétique en conditionnement d'air. Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages

Plus en détail

Le diplôme d ingénieur spécialité «Energétique» Parcours «Génie Climatique et Froid» CYC 27. (www.cnam.fr)

Le diplôme d ingénieur spécialité «Energétique» Parcours «Génie Climatique et Froid» CYC 27. (www.cnam.fr) Le diplôme d ingénieur spécialité «Energétique» Parcours «Génie Climatique et Froid» CYC 27 (www.cnam.fr) Infos Ingénieur HTT Energétique/Génie Climatique et Froid 1 Première Partie ACCES A LA FORMATION

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION EPREUVES PROFESSIONNELLES Arrêté du 01 septembre 2009 1 ière session 2012 CAHIER DES CHARGES DE LA MISE EN ŒUVRE DU CONTROLE EN COURS DE FORMATION

Plus en détail

Etat des lieux socio-économique

Etat des lieux socio-économique Etat des lieux socio-économique de la basse-meuse EM ANALYSE DU MARCHÉ DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION (AMEF) - CHRISTINE QUINTIN mai 2013 DÉFIS ET ENJEUX TERRITORIAUX Le vieillissement de la population

Plus en détail

Les rendez-vous des métiers de l environnement

Les rendez-vous des métiers de l environnement Technicien d exploitation secteur Énergie Responsabilités, travail en équipe, diversité des missions, autonomie. Le technicien d exploitation Énergie intègre une équipe qui assure la maintenance préventive

Plus en détail

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL > LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL En bref En termes d effectif, avec 5 190 professionnels en emploi en région Provence Alpes Côte d Azur en 2011, le métier d assistant de service social représente le

Plus en détail

Le Vice-Président Ministre du Budget, des Finances, de l Emploi, de la Formation et des Sports. Question

Le Vice-Président Ministre du Budget, des Finances, de l Emploi, de la Formation et des Sports. Question QUESTION ORALE n Le Vice-Président Ministre du Budget, des Finances, de l Emploi, de la Formation et des Sports Contact : mdimarzio Question La problématique des métiers en pénurie n est certes pas nouvelle

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en système d information

Licence professionnelle Coordinateur de projets en système d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en système d information Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et

Plus en détail

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier de MONTEUR DE CLOISONS ET/OU FAUX-PLAFONDS

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier de MONTEUR DE CLOISONS ET/OU FAUX-PLAFONDS MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE JUIN 2013 Un ZOOM sur le métier de MONTEUR DE CLOISONS ET/OU FAUX-PLAFONDS Dans le cadre du Plan Marshall 2.vert, Plan stratégique transversal pour la Wallonie, le Forem poursuit

Plus en détail

En l espace de 30 ans, les banques françaises ont vécu de très profondes

En l espace de 30 ans, les banques françaises ont vécu de très profondes Avant-propos De la formation initiale à la formation continue, le secteur bancaire et financier dispose d une large palette de filières d enseignement et de perfectionnement. En dépit des différences entre

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Ouvrier/ouvrière de l'étanchéité et de l'isolation (42124 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Etancheur..................................................

Plus en détail

Licence professionnelle Management opérationnel des entreprises

Licence professionnelle Management opérationnel des entreprises Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management opérationnel des entreprises Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

ETUDE SUR LE PROFIL DES ENTREPRISES SOLIDAIRES FINANCEES PAR FRANCE ACTIVE EN FRANCE EN 2005

ETUDE SUR LE PROFIL DES ENTREPRISES SOLIDAIRES FINANCEES PAR FRANCE ACTIVE EN FRANCE EN 2005 ETUDE SUR LE PROFIL DES ENTREPRISES SOLIDAIRES FINANCEES PAR FRANCE ACTIVE EN FRANCE EN 2005 Sources : France Active, 2005 1 Les entreprises solidaires se développent aussi bien dans les secteurs de l

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de projets innovants

Licence professionnelle Gestion de projets innovants Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion de projets innovants Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Octobre 2010 SOMMAIRE

Octobre 2010 SOMMAIRE R E F E R E N T I E L M E T I E R E L E C T R I C I E N D U S P E C T A C L E Octobre 2010 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE D EXERCICE DU METIER D ELECTRICIEN DU SPECTACLE 1.1 Environnement du métier 1.2 Conditions

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS

APPEL A PROPOSITIONS APPEL A PROPOSITIONS Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective "POEC" sur le Métier de Commercial Date: 29 Avril 2015 Rédacteur: Reynald GIRARDIN Contact: Reynald GIRARDIN 03.20.53.00.72 rgirardin@agefos-pme.com

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Licence professionnelle Travaux publics Infrastructures routières et réseaux (IRR)

Licence professionnelle Travaux publics Infrastructures routières et réseaux (IRR) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Travaux publics Infrastructures routières et réseaux (IRR) Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

PASSEPORT CACES 1,3,5

PASSEPORT CACES 1,3,5 Union européenne Fonds social européen PASSEPORT CACES 1,3,5 1- Objectifs Ce dispositif vise l acquisition : des compétences techniques sur la conduite d engins mobiles automoteurs de chantiers ou d équipements

Plus en détail

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations:

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations: PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LE SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE ET LA REGION CENTRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN DES METIERS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL I : Contexte: Le schéma régional des

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

«Partenaire GSP certifié» 2014 Formation continue pompes à chaleur

«Partenaire GSP certifié» 2014 Formation continue pompes à chaleur «Partenaire GSP certifié» 2014 Formation continue pompes à chaleur Quatre modules distincts : 1. Bases de la technique des PAC 2. Projets PAC neuf et rénovation 3. Dimensionnement des sondes 4. Acoustique

Plus en détail

Améliorer l électricité spécifique

Améliorer l électricité spécifique Roger Cadiergues Améliorer l électricité spécifique L24. SOMMAIRE 1. Avant-propos p. 3 1.01. L organisation du sujet 1.02. Les principes de base 1.03A. Exemple : les couvertures de nuit 1.03B. Exemple

Plus en détail

Les éducateurs spécialisés En région Centre

Les éducateurs spécialisés En région Centre Les éducateurs spécialisés En région Centre La profession en quelques mots «L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement

Plus en détail

Partenariats stratégiques

Partenariats stratégiques FICHE D AIDE A LA LECTURE DU GUIDE DU PROGRAMME ERASMUS+ 2015 Partenariats stratégiques #ERASMUSPLUS #PARTENARIATSSTRATÉGIQUES Action clé 2 : Coopération pour l innovation et l échange de bonnes pratiques

Plus en détail

COIFFEUR-COIFFEUSE. Qu'est-ce que le métier "Coiffeur-coiffeuse"? Comment obtenir un Titre de compétence?

COIFFEUR-COIFFEUSE. Qu'est-ce que le métier Coiffeur-coiffeuse? Comment obtenir un Titre de compétence? Vous maîtrisez des compétences du métier d' COIFFEUR-COIFFEUSE Faites-les reconnaître dans un Centre de validation! Après la réussite d'une épreuve de validation (mise en situation professionnelle), vos

Plus en détail

CCPQ TECHNICIEN / TECHNICIENNE DE PRODUCTION DES INDUSTRIES AGRO-ALIMENTAIRES PROFIL DE QUALIFICATION 9. SCIENCES APPLIQUEES 9.1.

CCPQ TECHNICIEN / TECHNICIENNE DE PRODUCTION DES INDUSTRIES AGRO-ALIMENTAIRES PROFIL DE QUALIFICATION 9. SCIENCES APPLIQUEES 9.1. CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 9. SCIENCES APPLIQUEES 9.1. AGRO-ALIMENTAIRE TECHNICIEN / TECHNICIENNE DE

Plus en détail

Provinc. Opérat. Nom du centre Cod. es Brabant. eur FOREM Formation. e 1400 Nivelles Aide-comptable. Nivelles 1480 Tubize Peintre en bâtiment

Provinc. Opérat. Nom du centre Cod. es Brabant. eur FOREM Formation. e 1400 Nivelles Aide-comptable. Nivelles 1480 Tubize Peintre en bâtiment Provinc Opérat Nom du centre Cod Ville Métier es Brabant eur FOREM e 1400 Nivelles Aide-comptable wallon Brabant FOREM Nivelles 1480 Tubize Peintre en bâtiment wallon Bruxelles Brufor Tubize Bruxelles

Plus en détail

Apprendre un métier et

Apprendre un métier et Technicien en Installation des Equipements Electriques et Electroniques Ref : 0701309 Mon métier : je réalise des installations électriques, je mets en service et assure la maintenance de ces installations.

Plus en détail

Les adultes ont des compétences, oui mais. pourquoi et comment les valoriser?

Les adultes ont des compétences, oui mais. pourquoi et comment les valoriser? Les adultes ont des compétences, oui mais pourquoi et comment les valoriser? Validation des Compétences Origine du dispositif Travailleurs et employeurs: besoins de faire reconnaître les compétences acquises

Plus en détail

FINALITE : CLIMATISATION ET TECHNIQUES DU FROID

FINALITE : CLIMATISATION ET TECHNIQUES DU FROID MINISTR D LA COMMUNAUT FRANCAIS ADMINISTRATION GNRAL D L NSIGNMNT T D LA RCHRCH SCINTIFIQU NSIGNMNT D PROMOTION SOCIAL D RGIM 1 DOSSIR PDAGOGIQU SCTION BACHLIR N LCTROMCANIQU - FINALIT : CLIMATISATION

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et conduite de projet en PME-PMI de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

Certificat de Capacité Professionnelle QUALIPAC

Certificat de Capacité Professionnelle QUALIPAC PROGRAMME Formation pour l'obtention du Certificat de Capacité Professionnelle QUALIPAC 1 iiratchet@nobatek.com mdubroca@nobatek.com Objectif Cette formation technique et certifiante permet la connaissance

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé

Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Métiers de la promotion du médicament et des produits de santé Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Vous avez de l expérience professionnelle et vous souhaitez le prouver? SECTEUR de l industrie

Vous avez de l expérience professionnelle et vous souhaitez le prouver? SECTEUR de l industrie Vous avez de l expérience professionnelle et vous souhaitez le prouver? Obtenez officiellement et gratuitement un Titre de compétence SECTEUR de l industrie technologique www.validationdescompetences.be

Plus en détail

Formation Continue à l Université 8, rue Démidoff - Le Havre 02 32 74 44 50

Formation Continue à l Université 8, rue Démidoff - Le Havre 02 32 74 44 50 FC CFA JOURNEE PORTES OUVERTES Jeudi 5 novembre 2015 de 9h à 17h30 Formation Continue à l Université 8, rue Démidoff - Le Havre 02 32 74 44 50 «Des formations ouvertes à tous tout au long de la vie» Une

Plus en détail

CAP - Installateur thermique

CAP - Installateur thermique Impression à partir du site https://formation-batiment-durable.picardie.fr le 28/01/2016. Fiche formation CAP - Installateur thermique - N : 17858 - Mise à jour : 17/11/2015 CAP - Installateur thermique

Plus en détail

Cartographie de l offre de formation et d insertion socioprofessionnelle sur le territoire des arrondissements de Namur et de Dinant

Cartographie de l offre de formation et d insertion socioprofessionnelle sur le territoire des arrondissements de Namur et de Dinant CIAL Cartographie de l offre de formation et d insertion socioprofessionnelle sur le territoire des arrondissements de Namur et de Dinant Edition Mai 2013 Réalisé dans le cadre du projet Concert Action

Plus en détail

Les métiers verts et verdissants Caractéristiques du marché du travail

Les métiers verts et verdissants Caractéristiques du marché du travail Les métiers verts et Caractéristiques du marché du travail Les offres et les demandes d emploi relatives aux métiers verts et en région Centre en 2013 Quelle part représentent les métiers verts et dans

Plus en détail

mobilité/formation emploi POUR FAVORISER L ACCÈS À L EMPLOI DURABLE ET CONTRIBUER AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES OUTRE-MER

mobilité/formation emploi POUR FAVORISER L ACCÈS À L EMPLOI DURABLE ET CONTRIBUER AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES OUTRE-MER GUADELOUPE GUYANE MARTINIQUE MAYOTTE RÉUNION NOUELLE-CALÉDONIE WALLIS ET FUTUNA POLYNÉSIE URGENCE «près de 35 % de la population active est sans emploi», «60 % pour les jeunes de moins de 25 ans» mobilité/formation

Plus en détail

Newsletter CSEF Région du Centre

Newsletter CSEF Région du Centre AU SOMMAIRE : Focus : Programmation européenne 2014-2020 Les activités du CSEF Premier semestre 2013 Cap sur ton métier (en collaboration avec l IPIEQ Zone 9) Rallye diversité : visite d entreprise (projet

Plus en détail

Les exigences linguistiques sur le marché du travail et les connaissances linguistiques des demandeurs d emploi bruxellois

Les exigences linguistiques sur le marché du travail et les connaissances linguistiques des demandeurs d emploi bruxellois Les exigences linguistiques sur le marché du travail et les connaissances linguistiques des demandeurs d emploi bruxellois Observatoire bruxellois de l Emploi 2011 De par sa position de capitale de la

Plus en détail

Programme de formation Quali PAC

Programme de formation Quali PAC Programme de formation Quali PAC Objectif du stage : Acquérir les bases permettant le dimensionnement, la conception et la mise en œuvre d installations de PAC qualitatives, dans une logique de développement

Plus en détail

AVIS 114. Demandes d agrément pour des filières de formation en alternance organisées par les CEFA. Adopté le 25 mars 2014

AVIS 114. Demandes d agrément pour des filières de formation en alternance organisées par les CEFA. Adopté le 25 mars 2014 AVIS 114 Demandes d agrément pour des filières de formation en alternance organisées par les CEFA Adopté le 25 mars 2014 Rue de Stalle 67 1180 Bruxelles T +32(0)2 371 74 32 info@ccfee.be www.ccfee.be Demande

Plus en détail

Pressier ou pressière sur presse flexographique

Pressier ou pressière sur presse flexographique 1. Norme avec compétences essentielles seulement Gabarit des fiches d information sur les métiers normés Pressier ou pressière sur presse flexographique Description du métier Le métier de pressier ou pressière

Plus en détail

La logistique à la Réunion

La logistique à la Réunion La logistique à la Réunion Le développement de la logistique amorcé il y a une vingtaine d années à la Réunion s est inscrit dans le prolongement des services portuaires (stockage, entreposage) et en complément

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE EVOLUTION DES REGLEMENTATIONS QUELQUES DEFINITIONS

Plus en détail

DESCRIPTIF FORMATION LONGUE MONTEUR- INSTALLATEUR EN ENERGIES RENOUVELABLES

DESCRIPTIF FORMATION LONGUE MONTEUR- INSTALLATEUR EN ENERGIES RENOUVELABLES DESCRIPTIF FORMATION LONGUE MONTEUR- INSTALLATEUR EN ENERGIES RENOUVELABLES Nombre de place: 10 Durée : 315 heures MODULE / CONTENU MODULE Installation d un Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) A la fin

Plus en détail

Licence professionnelle Conception de produits industriels

Licence professionnelle Conception de produits industriels Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Conception de produits industriels Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur les métiers de. Le couvreur 2. L étancheur 3

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur les métiers de. Le couvreur 2. L étancheur 3 MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE JUIN 2013 Un ZOOM sur les métiers de COUVREUR ET ETANCHEUR Dans le cadre du plan Marshall 2.vert, plan stratégique transversal pour la Wallonie, le Forem poursuit la mise en

Plus en détail

REFERENTIEL CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE

REFERENTIEL CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE REFERENTIEL CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE Date de mise en application : 29/07/2015 1 Table des matières AVANT-PROPOS... 3 MODIFICATION PAR RAPPORT A LA PRÉCÉDENTE VERSION... 3 1) DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique Section : Génie analytique Page 1/8 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

Arrêté étendant. du 18 juin 2014 (Entrée en vigueur : 1 er août 2014)

Arrêté étendant. du 18 juin 2014 (Entrée en vigueur : 1 er août 2014) Arrêté étendant J 1 50.25 le champ d application de diverses modifications aux conventions collectives de travail pour les métiers de la métallurgie du bâtiment soit : CCT pour le métier d installateur

Plus en détail

recommandations de Gestion des ProdUits de santé soumis À La chaîne du Froid entre +2 c et +8 c À L officine

recommandations de Gestion des ProdUits de santé soumis À La chaîne du Froid entre +2 c et +8 c À L officine RECOMMANDATIONS recommandations de GESTION DES PRODUITS DE SANTÉ SOUMIS À LA CHAÎNE DU FROID ENTRE +2 C ET +8 C À L OFFICINE édition de décembre 2009 SOMMAIRE 1 Introduction 3 2 Respect des engagements

Plus en détail