Quelle collation à la récré?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelle collation à la récré?"

Transcription

1 Quelle collation à la récré? Jeudi 17 novembre 2011 Sidonie FABBI, diététicienne dipl. Unité alimentation et mouvement - SSJ 25/11/ Page 1

2 Service de santé de la jeunesse Promouvoir le bien-être et prévenir les atteintes à la santé des enfants et des jeunes du canton de Genève Promotion de la santé Création d environnements favorables à la santé Renforcer les compétences individuelles et sociales en matière de santé, des jeunes et des personnes en charges d'éducation 25/11/ Page 2

3 Acteurs SSJ Sidonie Fabbi, diététicienne dipl. - Unité Alimentation et mouvement Per Malher, médecin - Unité Alimentation et mouvement Infirmière scolaire CDJ Bernard Ciucchi, médecin dentiste - directeur Marie-Dominique Dayer-Métroz, médecin Educatrice en santé dentaire Ecole Directeur de l école Enseignant(s) référents de l action Educateurs sociaux dans les écoles REP Membres du conseil d établissement: parents, concierge, élus communaux, etc. 25/11/ Page 3

4 Historique de l action. Besoins ressentis par nos collègues, nos partenaires (éducateurs du jeune enfant, enseignants) Besoins ressentis et exprimés également par certains parents. Collaboration avec la CDJ: harmonisation essentielle de nos recommandations de prévention des caries et de promotion d un poids corporel sain. 25/11/ Page 4

5 25/11/ Page 5

6 Définitions Collation à l'école = récréation de la matinée Complément du petit-déjeuner Goûter de l'après-midi = après l'école, vers 16h 1er message: pas de goûter à la récréation de l après-midi à l école. 25/11/ Page 6

7 Une collation appropriée Apaise la faim sans la couper pour le prochain repas Ne contient pas de sucre et peu de graisse Est riche en éléments essentiels pour la croissance Contient de l'eau (non sucrée) (Réf.: Conseils pour des 10h et des goûters sains, 25/11/ Page 7

8 Historique de l action. Besoins ressentis par nos collègues, nos partenaires (éducateurs du jeune enfant, enseignants) Besoins ressentis et exprimés également par certains parents. Collaboration avec la CDJ: harmonisation essentielle de nos recommandations de prévention des caries et de promotion d un poids corporel sain. Revue de littérature sur les actions efficaces et des propositions aux institutions et réactions 25/11/ Page 8

9 Revue de littérature - Actions - Ecoles «Ce qu offre le milieu scolaire peut constituer un facteur de risque ou, au contraire, avoir un caractère préventif. Cette importance capitale de l école en fait le centre des stratégies d intervention destinées aux enfants.» Poids corporel sain: comment enrayer l épidémie de surcharge pondérale? Bases scientifiques en vue de l élaboration d une stratégie pour la Suisse. Dr méd. Dr PH Doris Schopper, 2005 Promotion Santé Suisse, (+ Rapport Schopper 2010) Nourriture et boissons offertes à l école durant les récréations ou à midi Conseils pour un mode de vie sains, p.ex., collations saines pendant les récréations. Efficacité des stratégies en milieu scolaire? 25/11/ Page 9

10 Actions - Ecoles - Exemple Européen Commissaires européens à la Santé, à l Education et à l Agriculture (mars 2009) - programme de distribution de fruits à l école Contexte: consommation insuffisante, particulièrement chez les jeunes et personnes de milieux défavorisés (inégalité alimentaire). Redonner l habitude et le plaisir aux enfants de consommer des fruits en proposant un accompagnement pédagogique à une distribution hebdomadaire à l école, en dehors de la restauration scolaire. Dès la rentée 2010, élargissement aux collèges, lycées et centre de loisirs Objectifs - contribue au bon équilibre nutritionnel des enfants (à long terme) - gage d une consommation durable qui continuera au delà de l enfance - permettra une meilleure connaissance des modes de production et des terroirs 25/11/ Page 10

11 Propositions aux écoles Promotion d'une alimentation saine Création d environnements favorables à la santé: Directives ou recommandations sur les collations à la récré Actions dans l école avec des aliments proposés selon les recommandations: distribution de fruits et légumes à la récré, activité en classe de découverte des aliments, visite à la ferme, au verger, etc. Renforcer les compétences des enfants et du corps enseignants: Formation des enseignants en lien avec le PER Cohérence entre ce qui est enseigné en classe et ce qui est vécu dans l'environnement de l'école. 25/11/ Page 11

12 Plan d'etudes Romand Domaine disciplinaire: Corps et Mouvement / Education nutritionnelle Cycle 1 Cycle 2 Cycle 3 Sens et besoins physiologiques CM15 Détecter le caractère sensitif des aliments et utiliser un vocabulaire spécifique CM25 Identifier les besoins nutritionnels de l'organisme CM35 Distinguer les particularités des nutriments et étudier leurs rôles dans l'alimentation Equilibre alimentaire CM16 Percevoir l'importance de l'alimentation CM26 Identifier les notions de base d'une alimentation équilibrée CM36 Exercer ses savoirsfaires culinaires et équilibrer son alimentation 25/11/ Page 12

13 Les éléments limitants Enseignants: Temps - rôle - juridique Parents: Ecole impose un choix alimentaire Actuellement l'interdit alimentaire est mal perçu. Confusion entre l'individu et des normes de société 25/11/ Page 13

14 Les éléments facilitants Ecole La sensibilité en augmentation du milieu scolaire à la promotion d'une alimentation saine L'intégration de l'éducation alimentaire dans le Plan d'etudes Romand La mise en place de direction d'école et de conseil d'établissement réunissant toute la communauté de l'école (enseignants, parents, élus communaux, etc) Parents Une aide de l'école à adopter de bons comportements 25/11/ Page 14

15 Pour que cela marche Action globale sur l'environnement Découverte des aliments avec des actions tout au long de l'année scolaire ET réglementation 25/11/ Page 15

16 Ensemble de recommandations sur la commercialisation des aliments et des boissons non alcoolisées destinés aux enfants (OMS 2010) "Partout dans le monde, les enfants sont exposés à la commercialisation d aliments et de boissons non alcoolisées à forte teneur en graisses, en sucre ou en sel. Il faut s employer à faire en sorte que, partout, les enfants soient à l abri de ce marketing et puissent grandir et se développer dans un environnement alimentaire favorable, qui incite et aide à faire des choix alimentaires sains et à conserver un poids normal." Dr Ala Alwan, Sous-directeur général Maladies non transmissibles et santé mentale, OMS 25/11/ Page 16

Réflexion sur nos interventions de promotion d une saine alimentation

Réflexion sur nos interventions de promotion d une saine alimentation Jeunes : activités d apprentissage Soutien aux familles Écoles et milieux fréquentés par les jeunes : environnements physique et social Communauté CE QUE L ON SAIT Les préférences alimentaires, les connaissances

Plus en détail

Recommandations l alimentation à l école.

Recommandations l alimentation à l école. Recommandations à l attention des directions d établissements de la scolarité obligatoire et du corps enseignant autour du thème de l alimentation à l école. Préambule La promotion de la santé, selon l

Plus en détail

Objet : collation matinale à l école.

Objet : collation matinale à l école. Paris le 25 mars 2004 Direction de l enseignement scolaire Service des établissements Sous-direction des établissements et de la vie scolaire Bureau de l action sanitaire et sociale et de la prévention

Plus en détail

La collation en maternelle / Encas dans les écoles

La collation en maternelle / Encas dans les écoles La collation en maternelle / Encas dans les écoles Historique, avis des experts et conséquences négatives de la collation Dr Hélène Thibault Groupe de travail «La collation en maternelle/encas dans les

Plus en détail

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07 RECUEIL DE GESTION Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir POLITIQUE SECTEUR SRÉJA SUJET Pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif IDENTIFICATION CODE : 54-10-01

Plus en détail

L EDUCATION DES JEUNES AUX BONNES HABITUDES ALIMENTAIRES

L EDUCATION DES JEUNES AUX BONNES HABITUDES ALIMENTAIRES L EDUCATION DES JEUNES AUX BONNES HABITUDES ALIMENTAIRES Fridor FUNTEU, Nutritionniste Institut Régional R d Education d Nutritionnelle (IREN) INTRODUCTION Pourquoi? Pour la population générale: Faire

Plus en détail

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant SOIXANTE-NEUVIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A69/7 Add.1 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire 13 mai 2016 La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant Orientations en vue de mettre

Plus en détail

Publicités alimentaires pour enfants sur les chaînes de télévision suisses

Publicités alimentaires pour enfants sur les chaînes de télévision suisses Publicités alimentaires pour enfants sur les chaînes de télévision suisses Télé, pub et enfants mauvais régime Barbara Pfenniger, Responsable alimentation jeconsomme, Bienne, 12 septembre 2013 Constat

Plus en détail

Introduction à la 2 e édition

Introduction à la 2 e édition Introduction à la 2 e édition Parue en 2003, l expertise opérationnelle «Santé des enfants et des adolescents, propositions pour la préserver» présente un état des lieux des connaissances sur plusieurs

Plus en détail

COUR D ÉCOLE, BOÎTE À LUNCH ET COLLATIONS

COUR D ÉCOLE, BOÎTE À LUNCH ET COLLATIONS COUR D ÉCOLE, BOÎTE À LUNCH ET COLLATIONS OCTOBRE 2010, VOLUME 02, NO 01 QUE DIT LA POLITIQUEPOLITIQUE-CADRE? BOÎTE À LUNCH ET COLLATIONS La Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF POLITIQUE POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF FORMATION GÉNÉRALE DES JEUNES FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES FORMATION PROFESSIONNELLE # 48-01 Adoption le 12 juin 2007

Plus en détail

- Lignes directrices relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire novembre 2008

- Lignes directrices relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire novembre 2008 Lignes directrices à l attention des opérateurs économiques relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire et d activité physique du Programme National Nutrition Santé Ces lignes

Plus en détail

- Politique favorisant une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif -

- Politique favorisant une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif - - favorisant une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif - 1. PRÉAMBULE Il est reconnu que les jeunes en forme et en santé réussissent mieux à l école; ils sont plus attentifs et se concentrent

Plus en détail

Promotion de la santé dans le domaine de l éducation. Facteurs déterminants de facilitation et approche de promotion de la santé

Promotion de la santé dans le domaine de l éducation. Facteurs déterminants de facilitation et approche de promotion de la santé Promotion de la santé dans le domaine de l éducation Facteurs déterminants de facilitation et approche de promotion de la santé Radix Svizzera Italiana La promozione della salute nella scuola Jean Pierre

Plus en détail

Politique alimentaire

Politique alimentaire Politique alimentaire Adoptée le : 27 avril 2015 Lors de la : 303 e réunion du conseil d administration Table des matières Lexique... 3 Préambule... 5 Champ d application... 5 Objectifs de la politique...

Plus en détail

Première conférence ministérielle mondiale sur les modes de vie sains et la lutte contre les maladies non transmissibles (Moscou, 28 et 29 avril 2011)

Première conférence ministérielle mondiale sur les modes de vie sains et la lutte contre les maladies non transmissibles (Moscou, 28 et 29 avril 2011) Première conférence ministérielle mondiale sur les modes de vie sains et la lutte contre les maladies non transmissibles (Moscou, 28 et 29 avril 2011) DOCUMENT DE POLITIQUE GÉNÉRALE ALIMENTATION ET NUTRITION

Plus en détail

Questionnaire Agents de conformité Informations générales

Questionnaire Agents de conformité Informations générales Questionnaire Agents de conformité Informations générales Bonjour, ce message s adresse aux agents de conformité de vos bureaux coordonnateurs pour les inviter à répondre au questionnaire accessible sur

Plus en détail

Développement d une application pilote

Développement d une application pilote Développement d une application pilote Nutri-TIC Flora Massanella Principes Cette seconde phase vise à mettre en pratique les conclusions obtenues lors de la phase A. L application web Nutri- TIC a donc

Plus en détail

POLITIQUE ALIMENTAIRE

POLITIQUE ALIMENTAIRE POLITIQUE ALIMENTAIRE MODIFIÉ ET ADOPTÉ LE 1 AVRIL 2014 L alimentation est un besoin essentiel à la vie et va bien au-delà du simple fait de se nourrir. Elle touche toutes les dimensions du développement

Plus en détail

Programme cantonal «Ça marche!»: Introduction bilan et avenir et présentation de la journée

Programme cantonal «Ça marche!»: Introduction bilan et avenir et présentation de la journée Titre Programme cantonal «Ça marche!»: Introduction bilan et avenir et présentation de la journée Franco Genovese Alexia Fournier, Responsable communication du programme cantonal «Ça marche!» Responsable

Plus en détail

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE

L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE L ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE À préparer : Liste de présences Cartes d aliments des 4 groupes alimentaires Affiches du «Guide de formation» : o Saine alimentation (annexe B) o Les calories (annexe C) o Guide

Plus en détail

Pour garder la forme, sautez. le goûter matinal

Pour garder la forme, sautez. le goûter matinal Pour garder la forme, sautez le goûter matinal Pourquoi est-il préférable d éviter le goûter du matin? Qu appelle-t-on le goûter du matin? Le goûter du matin, ou collation matinale, correspond à toute

Plus en détail

Alimentation et surcharge pondérale:

Alimentation et surcharge pondérale: Alimentation et surcharge pondérale: Mesures par lesquelles les entreprises de l'industrie alimentaire suisse peuvent favoriser une alimentation plus équilibrée juin 2014 FUS/CA/MG Les axes d'action en

Plus en détail

L Alimentation des Séniors Nos savoir faire

L Alimentation des Séniors Nos savoir faire L Alimentation des Séniors Nos savoir faire Martine Culis Chef de projets restauration et nutrition Division Santé Médico-social Février 2015 Sommaire Sodexo : qui sommes nous? L engagement et les initiatives

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde éducatifs à l enfance Isabelle Desbiens Responsable de

Plus en détail

De mon assiette à notre planète

De mon assiette à notre planète De mon assiette à notre planète association d'éducation à l'alimentation Créée en 2006 dans les Bouches-du-Rhône, l'association De mon assiette à notre planète conçoit et anime des actions d éducation

Plus en détail

Actions et formations

Actions et formations Catalogue 2013 Actions et formations en éducation pour la santé 1 l adessa, spécialiste de l éducation pour la santé dans l Ain depuis plus de 30 ans Association loi 1901 elle favorise l éducation pour

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique.

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique. POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE, BESOINS ET RYTHMES ALIMENTAIRES I- BESOINS NUTRITIONNELS L'alimentation de l'adolescent doit : - Respecter la répartition et l équilibre entre les principaux nutriments

Plus en détail

Promotion de la santé à l'école

Promotion de la santé à l'école Promotion de la santé à l'école Colloque PPP Emmanuelle Monnot Gerber Stéphanie Mertenat Eicher 3 septembre 2014 Avec le soutien de Promotion de la santé à l'école 1) Théorie ->L approche globale de la

Plus en détail

LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES. Offre de service Région de la Capitale-Nationale

LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES. Offre de service Région de la Capitale-Nationale LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES Offre de service Région de la Capitale-Nationale Septembre 2015 Sylvie Bernier, ambassadrice des saines habitudes de vie de Québec en Forme et présidente de la Table

Plus en détail

Adoptée au Conseil des commissaires séance ordinaire du vendredi 24 octobre 2008. Direction des Services éducatifs PRÉAMBULE

Adoptée au Conseil des commissaires séance ordinaire du vendredi 24 octobre 2008. Direction des Services éducatifs PRÉAMBULE Adoptée au Conseil des commissaires séance ordinaire du vendredi 24 octobre 2008. TITRE : POLITIQUE «MANGEZ MIEUX, BOUGEZ PLUS» ORIGINE : Direction des Services éducatifs DESTINATAIRES : Directions des

Plus en détail

De mon assiette à notre planète

De mon assiette à notre planète De mon assiette à notre planète Créée en 2006 dans les Bouches-du-Rhône, l'association De mon assiette à notre planète conçoit et anime des actions d éducation à l alimentation. 1./ Ateliers dans les établissements

Plus en détail

Alimentation et idées reçues

Alimentation et idées reçues Fiche pédagogique Thème : Alimentation Niveau : Lycée Durée : 1 h Alimentation et idées reçues Personnes ressources : Professeur SVT, ESF, EPS, personnel de restauration, Infirmier scolaire, CESC Pour

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

Diminuer les risques à la santé des travailleurs par la promotion des saines habitudes de vie (SHV)

Diminuer les risques à la santé des travailleurs par la promotion des saines habitudes de vie (SHV) Diminuer les risques à la santé des travailleurs par la promotion des saines habitudes de vie (SHV) Par Elyse Lapointe et Marie Ouellet, Agentes de promotion des saines habitudes de vie en Montérégie Au

Plus en détail

Concept nutritionnel. version 2012

Concept nutritionnel. version 2012 Concept nutritionnel version 2012 Pertuis-du-Sault 18 2000 Neuchâtel Tél. +41 (0)32 727 11 11 Fax +41 (0)32 727 11 10 home.ermitage@ne.ch www.home-ermitage.ch Date : 12.10.12 Auteur : DIR Version : 2 CONCEPT

Plus en détail

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Présenté par Catherine Drouin-Audet et Véronique Racicot, étudiantes en diététique à l Université McGill, supervisées par

Plus en détail

Approbation : CC-140225-4034 Annule : Règlement Politique Pratique de gestion

Approbation : CC-140225-4034 Annule : Règlement Politique Pratique de gestion Approbation : CC-140225-4034 Annule : Règlement Politique Pratique de gestion S U J E T : Politique pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif 1. CONTEXTE La Commission scolaire de

Plus en détail

Guide pour la rédaction de votre programme éducatif

Guide pour la rédaction de votre programme éducatif Guide pour la rédaction de votre programme éducatif Ce document est un guide afin de vous soutenir dans la rédaction de votre programme éducatif Un programme éducatif est un document qui présente les grandes

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES - RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique alimentaire COTE : DAEC 2008-01 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration EN VIGUEUR en août 2008 RESPONSABLE DE L'APPLICATION : La Direction

Plus en détail

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur

Valérie Laplaine Groupe Casino. *** La charte PNNS pour un distributeur Valérie Laplaine Groupe Casino *** La charte PNNS pour un distributeur La nutrition : un engagement fort du Groupe Casino Présentation du groupe La politique nutritionnelle du Groupe Une démarche ambitieuse

Plus en détail

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié

Ils existent de nombreuses définitions de la santé publique. Nous en avons privilégié Chapitre 1 Définition et enjeux De tout temps, l homme a tenté de se protéger collectivement contre les maladies et les décès prématurés, notamment en luttant contre les épidémies et les agressions de

Plus en détail

Dr Souhaïl Latrèche Médecin scolaire, directeur Centre desantéscolaire Ville de la Chaux de Fonds Suisse

Dr Souhaïl Latrèche Médecin scolaire, directeur Centre desantéscolaire Ville de la Chaux de Fonds Suisse Cette présentation a été effectuée le 29 novembre 2011, au cours de la Rencontre internationale La prochaine décennie pour les écoles favorisant la santé, le bien être et la réussite éducative dans le

Plus en détail

** COMMUNIQUÉ DE PRESSE **

** COMMUNIQUÉ DE PRESSE ** UN RECUL DU SURPOIDS ET DE L OBÉSITÉ INFANTILE RENDU POSSIBLE GRÂCE À LA MOBILISATION COMMUNAUTAIRE DES VILLES VIVONS EN FORME Nouvelle illustration avec la ville de Saint-André-lez-Lille 24 novembre 2015,

Plus en détail

Les causes de la Malnutrition? Comment maximiser les impacts nutritionnels des interventions agricoles?

Les causes de la Malnutrition? Comment maximiser les impacts nutritionnels des interventions agricoles? Les causes de la Malnutrition? Comment maximiser les impacts nutritionnels des interventions agricoles? FENETRE SUR L AGRICULTURE, 19 sept. 2014 «Le défi de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au

Plus en détail

P ROGRAMME CLIENTÈLE DIABÈTE

P ROGRAMME CLIENTÈLE DIABÈTE P ROGRAMME CLIENTÈLE DIABÈTE TROUSSE D ENSEIGNEMENT À L USAGE DE LA NUTRITIONNISTE Enseignement prioritaire et complémentaire sous format CD-ROM incluant: Diaporama PowerPoint Corps Cité (animation incluse)

Plus en détail

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE 45 ème J.A.N.D. 28 janvier 2005 LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE Christophe Dupont Hôpital Saint Vincent de Paul, 82, avenue Denfert-Rochereau, 75674 Paris cedex 14 La diversification est la phase de transition

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE EQUILIBRE ALIMENTAIRE Sommaire Pourquoi mange t'on? Qu'est ce qui influence notre alimentation? Pourquoi manger équilibré? Comment manger équilibré? Les différents groupes d'aliments. La composition des

Plus en détail

LE GRIGNOTAGE, A DECONSEILLER POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE!

LE GRIGNOTAGE, A DECONSEILLER POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE! LE GRIGNOTAGE, A DECONSEILLER POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE! Qui n a jamais craqué pour une friandise, à n importe quelle heure de la journée? Un petit carré de chocolat devant la télé, du pop corn

Plus en détail

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel Politique de santé mentale: exemple du canton de Neuchâtel Conférence Santé publique Suisse 2014 3 ème Rencontre Réseau Santé Psychique Suisse Olten, 22 août 2014 Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani

Plus en détail

Le petit-déjeuner. Base de l équilibre alimentaire

Le petit-déjeuner. Base de l équilibre alimentaire Le petit-déjeuner Base de l équilibre alimentaire Quelques faits 7 visites sur 10 à un médecin sont directement ou indirectement lié à la nutrition Ces 20 dernières années ont témoigné une croissance rapide

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU DIABÈTE À LA MAISON DU DIABÉTIQUE DE MÉDÉA

PRISE EN CHARGE DU DIABÈTE À LA MAISON DU DIABÉTIQUE DE MÉDÉA PRISE EN CHARGE DU DIABÈTE À LA MAISON DU DIABÉTIQUE DE MÉDÉA RENCONTRES PRESCRIRE Dr Faïrouz GUEZLANE 28 et 29 mai 2010 Médecin généraliste Bruxelles, Belgique f-guezlane@hotmail.com Médéa, Algérie 1.

Plus en détail

Lancement de la campagne de sensibilisation et d éducation à la santé bucco-dentaire de l UFSBD

Lancement de la campagne de sensibilisation et d éducation à la santé bucco-dentaire de l UFSBD Dossier de presse Lancement de la campagne de sensibilisation et d éducation à la santé bucco-dentaire de l UFSBD L école : un terrain de prévention incontournable Sommaire : Les progrès des politiques

Plus en détail

Groupe de travail du Conseil National de l Alimentation (CNA) Présenter la politique américaine en matière d alimentation et de nutrition

Groupe de travail du Conseil National de l Alimentation (CNA) Présenter la politique américaine en matière d alimentation et de nutrition Présentation de Carol Kramer-Leblanc Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) Paris, France 19 janvier 2011 Public : Objectif : Horaire : Lieu :

Plus en détail

Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans

Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans Déjeuner : Avocat-tomate, poisson en papillote, pommes de terre vapeur, yaourt nature sucré, fruits au sirop léger. Concombre-sauce yaourt*, omelette aux

Plus en détail

Objectif 11 : Donner à chacun les moyens de réduire son risque de cancer

Objectif 11 : Donner à chacun les moyens de réduire son risque de cancer Objectif 11 : Donner à chacun les moyens de réduire son risque de cancer L activité physique régulière et la consommation de fruits et légumes réduisent le risque de cancers. À l inverse, le surpoids et

Plus en détail

Politique pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif. Date d'entrée en vigueur: 17 juin 2009

Politique pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif. Date d'entrée en vigueur: 17 juin 2009 Politique pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif ϖϖϖϖϖ Service: Services des ressources matérielles Code d'identification: P. SRM. 05 Numéro de résolution: CC: 134/06/09 Date

Plus en détail

Promotion Santé Suisse

Promotion Santé Suisse Promotion Santé Suisse Qu est-ce que promouvoir la santé? «La promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d

Plus en détail

Le petit-déjeuner, un repas essentiel de plus en plus délaissé et simplifié

Le petit-déjeuner, un repas essentiel de plus en plus délaissé et simplifié Le petit-déjeuner, un repas essentiel de plus en plus délaissé et simplifié Le petit-déjeuner, un repas essentiel de plus en plus délaissé et simplifié Le petit-déjeuner n est plus un réflexe quotidien

Plus en détail

Dossier-info. Le programme nutritionnel personnalisé

Dossier-info. Le programme nutritionnel personnalisé Dossier-info Le programme nutritionnel personnalisé Vitalité Active qu est-ce que c est? Informations! Vitalité Active est un programme nutritionnel personnalisé. Nous déterminons quels sont les aliments

Plus en détail

Présentation de l action : «le Bien être est dans l assiette»

Présentation de l action : «le Bien être est dans l assiette» Présentation de l action : «le Bien être est dans l assiette» Le Centre Social Indigo : une association de loi 1901 Un équipement pour favoriser et soutenir la mise en place de projets, de services et

Plus en détail

ETUDE SANTE BUCCO- DENTAIRE

ETUDE SANTE BUCCO- DENTAIRE ETUDE SANTE BUCCO- DENTAIRE M.A. COSTA 1, M. GIRARD 2, M. HUMEL 3, DR S. MICHLOVSKY 4 1 LABORATOIRE - HYGIÈNE 2 DRD, 3 DIÉTÉTIQUE, 4 STOMATOLOGIE POURQUOI? SANTÉ MENTALE NUTRITION HYGIÈNE CORPORELLE OBJECTIFS

Plus en détail

Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école?

Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école? CARQUEIRANNE VILLE ACTIVE DU PNNS Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école? Ce diaporama s inspire très largement des documents réalisés par le programme nutrition, prévention et

Plus en détail

Au cœur du travail. Sois futé, bois santé! Présentation d une nouvelle initiative. Présentée par

Au cœur du travail. Sois futé, bois santé! Présentation d une nouvelle initiative. Présentée par Au cœur du travail Sois futé, bois santé! Présentation d une nouvelle initiative Présentée par Francine Forget Marin, Dt.P., MBA Directrice Affaires santé et Recherche et Emmanuelle Dumoulin, B. Sc., Sciences

Plus en détail

Nutrition et viande bovine Française

Nutrition et viande bovine Française Nutrition et viande bovine Française Rôle et missions du CIV Contribuer à la connaissance et la compréhension des éléments scientifiques relatifs aux questions sociétales des filières élevage et viandes

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

Manger sainement pour réduire son risque de cancer.

Manger sainement pour réduire son risque de cancer. Manger sainement pour réduire son risque de cancer. Ligue suisse contre le cancer Association suisse pour l alimentation Une publication de la Ligue suisse contre le cancer et de l Association suisse pour

Plus en détail

Des préoccupations santé

Des préoccupations santé Septembre 2010 Au menu 1. Le contexte : pourquoi s intéresser au développement de l alimentation santé? 2. Comment TRANSAQ et le MAPAQ répondent à cet appel : leurs outils 3. Des résultats concrets 4.

Plus en détail

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF ANNEXE III DOMAINES DE COMPETENCES VISES compétences 1 - Connaissance de la personne 1.1. Situer la personne aux différents stades de son développement 1.2. Situer la personne aidée dans son contexte social

Plus en détail

Rapport : Sur mandat de Promotion Santé Suisse Avenue de la Gare 52, 1003 Lausanne

Rapport : Sur mandat de Promotion Santé Suisse Avenue de la Gare 52, 1003 Lausanne Croix-Rouge suisse Département santé et intégration Service santé Werkstr. 18 3086 Wabern Rapport : Examen et ajustement des politiques cantonales dans le cadre du programme «Poids corporel sain» sous

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS «LOCALES» Complétant le «GUIDE PRATIQUE POUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES DE QUALITE» Mise à jour le 18 novembre 2013

FOIRE AUX QUESTIONS «LOCALES» Complétant le «GUIDE PRATIQUE POUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES DE QUALITE» Mise à jour le 18 novembre 2013 FOIRE AUX QUESTIONS «LOCALES» Complétant le «GUIDE PRATIQUE POUR DES ACTIVITES PERISCOLAIRES DE QUALITE» Mise à jour le 18 novembre 2013 En gras les questions, En normal, les réponses, En italiques, les

Plus en détail

DIX MODULES DE FORMATION OFFERTS POUR TOUT SAVOIR SUR L ALIMENTATION DES ENFANTS DE 2 À 5 ANS

DIX MODULES DE FORMATION OFFERTS POUR TOUT SAVOIR SUR L ALIMENTATION DES ENFANTS DE 2 À 5 ANS DIX MODULES DE FORMATION OFFERTS POUR TOUT SAVOIR SUR L ALIMENTATION DES ENFANTS DE 2 À 5 ANS Guide des formations conçues par Extenso, le Centre de référence en nutrition de l Université de Montréal,

Plus en détail

Mise au concours et statuts. Good Food Good Life

Mise au concours et statuts. Good Food Good Life Mise au concours et statuts Prix de la Nutrition de Nestlé Suisse Edition 2016 Good Food Good Life Nestlé Suisse S.A. Préambule L OMS a adopté en mai 2005 une «stratégie mondiale sur l alimentation, l

Plus en détail

Bon état de santé général et augmentation de l espérance de vie

Bon état de santé général et augmentation de l espérance de vie Etat de santé de la population valaisanne 2010 Sur mandat du Service de la santé publique du canton du Valais, l Observatoire valaisan de la santé, en collaboration avec l Institut universitaire de médecine

Plus en détail

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE -

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - - SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - 1. OBJECTIFS 1.1 Préciser les orientations de la Commission scolaire quant à la mise en place, à l organisation et au fonctionnement des services de garde en milieu

Plus en détail

Suivi de la croissance Besoins spécifiques

Suivi de la croissance Besoins spécifiques Alimentation et besoins nutritionnels du nourrisson et de l enfant (ECN item 34) A B PLAN DU COURS Croissance Besoins Nutritionnels C Alimentation Enseignement dirigé Module E - Pédiatrie Février 2013

Plus en détail

Etude «santé bucco-dentaire»

Etude «santé bucco-dentaire» Etude «santé bucco-dentaire» M.A. Costa 1, M. GIRARD 2, M. HUMEL 3, Dr S. MICHLOVSKY 4 1 Laboratoire hygiène, 2 D.R.D, 3 Diététique, 4 Stomatologie Pourquoi? Santé mentale Nutrition Hygiène corporelle

Plus en détail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le directeur général Maisons-Alfort, le 16 septembre 2010 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à la possibilité d'inclure la catégorie

Plus en détail

CITÉ GÉNÉRATIONS MAISON DE SANTÉ PÔLE PREVENTION-RAPPORT D'ACTIVITE 2014

CITÉ GÉNÉRATIONS MAISON DE SANTÉ PÔLE PREVENTION-RAPPORT D'ACTIVITE 2014 CITÉ GÉNÉRATIONS MAISON DE SANTÉ PÔLE PREVENTION-RAPPORT D'ACTIVITE 2014 Pôle Prévention Activités Rapport de d activité promotion 2014 de la santé et prévention Activités de promotion de la santé et prévention

Plus en détail

Référentiel d activités professionnelles

Référentiel d activités professionnelles Bac pro de la 20éme CPC Référentiel d activités professionnelles Les titulaires de ce baccalauréat professionnel 20 ème CPC exercent leurs activités : - dans le souci constant de la bientraitance des personnes,

Plus en détail

Une boîte à dîner et une collation écolos et santé c est gagnant! Réseau de santé Vitalité

Une boîte à dîner et une collation écolos et santé c est gagnant! Réseau de santé Vitalité Cadre d action de la Santé publique en nutrition 2012-2016 : Étude de cas sur le projet «Une boîte à dîner et une collation écolos et santé c est gagnant!» Nom du projet Organisation ou zone de santé publique

Plus en détail

LA SANTÉ DE VOS DENTS - LE FLUOR

LA SANTÉ DE VOS DENTS - LE FLUOR FICHE ÉTUDIANT Code : Thématique : Santé Auteur : Karine Vidal (France) En partenariat avec. Une chaîne du groupe France Médias Monde LA SANTÉ DE VOS DENTS - LE FLUOR Public : Niveau CECR : Durée : Tâche

Plus en détail

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Rappel 5 e : la digestion Les nutriments utilisés par les organes proviennent de la digestion

Plus en détail

Comment améliorer l image et la visibilité de nos produits de volailles?

Comment améliorer l image et la visibilité de nos produits de volailles? Comment améliorer l image et la visibilité de nos produits de volailles? Colot Catherine et Couvreur Pierre-Antoine, chefs de projet du Conseil de filière des secteurs avicole et cunicole L objectif principal

Plus en détail

UE NUTRITION. L2 Maïeutique. Ce sujet comporte 5 pages (page de garde comprise) et 15 QCM :

UE NUTRITION. L2 Maïeutique. Ce sujet comporte 5 pages (page de garde comprise) et 15 QCM : UE NUTRITION L2 Maïeutique Session Janvier 2014 - Durée de l épreuve : 30 minutes Ce sujet comporte 5 pages (page de garde comprise) et 15 QCM : Pensez à vous identifier (numéro de table, numéro étudiant,

Plus en détail

PREVENTION DE L OBESITE DANS LES ECOLES VAUDOISES : L OPINION DES ACTEURS

PREVENTION DE L OBESITE DANS LES ECOLES VAUDOISES : L OPINION DES ACTEURS Groupe de Recherche sur la Santé des Adolescents (GRSA) Institut Universitaire de Médecine Sociale et Préventive (IUMSP) PREVENTION DE L OBESITE DANS LES ECOLES VAUDOISES : L OPINION DES ACTEURS UNE ETUDE

Plus en détail

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Ile-de-France

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Ile-de-France 28 Perceptions et connaissances nutritionnelles en Le modèle alimentaire français accorde une importance particulière à la sociabilité et à la commensalité (le partage de la table), alors que pour les

Plus en détail

A l heure d aujourd hui, l obésité est considérée comme une épidémie mondiale.

A l heure d aujourd hui, l obésité est considérée comme une épidémie mondiale. R16 = L OBESITE R16 = L OBESITE A l heure d aujourd hui, l obésité est considérée comme une épidémie mondiale. Définition : Selon l OMS, l obésité se caractérise par «une accumulation anormale ou excessive

Plus en détail

REUNION PUBLIQUE RYTHMES SCOLAIRES ECOLE ANSELME GRAS. Centre Social de Fontreyne le 02/12/2013

REUNION PUBLIQUE RYTHMES SCOLAIRES ECOLE ANSELME GRAS. Centre Social de Fontreyne le 02/12/2013 REUNION PUBLIQUE RYTHMES SCOLAIRES ECOLE ANSELME GRAS Centre Social de Fontreyne le 02/12/2013 Interventions du public composé de parents d élèves, d enseignants de l'école Anselme GRAS, d enseignants

Plus en détail

«ACTION AUTOUR DE LA THEMATIQUE DE L'ALIMENTATION DANS LES LYCEES AGRICOLES»

«ACTION AUTOUR DE LA THEMATIQUE DE L'ALIMENTATION DANS LES LYCEES AGRICOLES» Complexe Régional d'information Pédagogique et Technique (S.A.C.D.) «ACTION AUTOUR DE LA THEMATIQUE DE L'ALIMENTATION DANS LES LYCEES AGRICOLES» ANNEE COMPTE RENDU PNA Page 1 sur 7 SOMMAIRE I OBJECTIFS

Plus en détail

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/ MANGER ET BOUGER Objectifs : - Comprendre l importance de manger de façon équilibrée : identifier de quoi est constitué le corps humain comprendre que chaque aliment a un intérêt pour le corps humain identifier

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF CA2014-15 # 87

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF CA2014-15 # 87 POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF Adoptée par le conseil d'administration le 18 février 2014 Politique pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement

Plus en détail

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire Table des matières Liste des tableaux... XIII I Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire 1 Les glucides... 3 Les différents types de glucides... 3 Classification biochimique (3). Classification

Plus en détail

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Le secteur agricole est

Plus en détail

Du plaisir 3 500 $ a chaque pas et. a chaque bouchee! * en bourses!

Du plaisir 3 500 $ a chaque pas et. a chaque bouchee! * en bourses! Du plaisir a chaque pas et a chaque bouchee! * 3 500 $ en bourses! * Inspiré du slogan du Mois de la nutrition 2016, une initiative des Diététistes du Canada. Des rapports révèlent des faits préoccupants

Plus en détail

Le projet Garderie bio

Le projet Garderie bio Le projet Garderie bio Un projet de maillage et de sensibilisation entre des centres de la petite enfance (CPE) et des fermes maraîchères bio locales en Agriculture soutenue par la communauté (ASC) Nadine

Plus en détail

Le Code International de commercialisation des substituts du lait maternel

Le Code International de commercialisation des substituts du lait maternel Le Code International de commercialisation des substituts du lait maternel Le Code International est composé d un préambule et de 10 articles : Article 1 : But du Code Le Code International et les Résolutions

Plus en détail