Cnova N.V. Résultats Financiers du 2 ème Trimestre 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cnova N.V. Résultats Financiers du 2 ème Trimestre 2015"

Transcription

1 Cmmuniqué de Presse Cnva N.V. Résultats Financiers du 2 ème Trimestre 2015 Frte crissance du vlume d affaires (GMV) et du chiffre d affaires net : GMV + 25,8% (1 154 millins d eurs) Chiffre d affaires net + 17,5% (837 millins d eurs) Excellents indicateurs-clés de perfrmances cmmerciales : Trafic + 38,9% (396 millins de visites) Cmmandes/client unique + 5,4% Nmbre d articles/client unique + 4,3% Part du trafic sur mbile 36,9% du trafic ttal vs. 24,7% au T Améliratin séquentielle significative en France et au Brésil au T dans un cntexte d investissements imprtants au T1 2015, pur préparer la crissance future : Marge brute : + 56 pints de base Marge d EBITDA : + 93 pints de base Marge de résultat pératinnel curant : + 78 pints de base L expansin dans les nuveaux pays impacte la marge pératinnelle mais cntribue à la crissance, en ligne avec le plan de marche Cash flws libres sur 12 mis glissants de 27,8 M et 42 M à taux de change cnstants Perspective du 2 ème semestre : crissance du CA de +17,5% (+/- 1,5%) à taux de change cnstant, en ligne avec la crissance du CA du secnd trimestre AMSTERDAM, 22 Juillet, h01 Cnva N.V. (Nasdaq & Eurnext Paris : CNV) («Cnva» u la «Sciété») publie aujurd'hui ses résultats financiers pur le deuxième trimestre cls le 30 juin Indicateurs clefs (en M ) T T T Variatin en glissement annuel (Publié) Variatin France et Brésil* Vs. T Vs. T Vlume d affaires (GMV)¹ 1 154, ,2 967,8 +19,2%/+25,8%** -7,5% +18,2% Chiffre d affaires net 836,7 915,5 755,9 +10,7%/+17,5%** -8,7% +9,5% Marge brute 107,6 113,2 106,7 +0,8%/+6,9%** -4,7% +1,7% France et Brésil* 108,6 113,9 106,7 +1,7% -4,7% +1,7% (en% du chiffre d affaires net) 13,1% 12,6% 14,1% -100 pb +56 pb -100 pb Activités dans les nuveaux pays 2 (1,0) (0,7) - Frais d explitatin (131,3) (141,2) (98,0) +34,0% -10,1% +25,5% France et Brésil* (123,0) (136,7) (98,0) +25,5% -10,1% +25,5% (en% du chiffre d affaires net) -14,9% -15,1% -13,0% -189 pb +23 pb -189 pb Activités dans les nuveaux pays 2 (8,3) (4,4) - EBITDA pératinnel 3 (13,2) (18,2) 16,3-180,9% -66,9% -126,8% France et Brésil* (4,4) (13,2) 16,3-126,8% -66,9% -126,8% (en% du chiffre d affaires net) -0,5% -1,5% +2,2% -269 pb +93 pb -269 pb Activités dans les nuveaux pays 2 (8,8) (5,0) - Résultat pératinnel curant 4 (23,7) (28,0) 8,7-370,9% -15,5% -264,6% France et Brésil* (14,4) (22,9) 8,7-264,6% -37,1% -264,6% (en % du chiffre d affaires net) -1,7% -2,5% 1,2% -290 pb +78 pb -290 pb Activités dans les nuveaux pays 2 (9,3) (5,1) - Résultat net (40,2) (40,6) (21,3) +89,1% -4,0% +51,0% (en% du chiffre d affaires net) -4,8% -4,4% -2,8% Résultat net par actin (en ) (0,06) (0,06) (0,02) Var. du BFR pératinnel 5*** 129,3 160,2 73,7 +55,6 Cash flws libres 6*** 27,8 91,6 65,2-37,4 Trés. nette/(dette fin. nette) 7 (clôture) 36,3 70,8 (112,9) +149,2 *Inclus la France, le Brésil et la Hlding ** Taux de change cnstants *** Variatin en glissement annuel 1

2 Cmmuniqué de Presse Perfrmance financière du 2 nd semestre 2015 Le GMV a atteint millins d'eurs sur le trimestre, sit une prgressin de 25.8 % à taux de change cnstants en glissement annuel. Après prise en cmpte d'un effet de change négatif de -6,5 %, le GMV a enregistré une prgressin de 19,2 %. Pur Cdiscunt, le GMV ttal s'est inscrit en hausse de 24,9 % tandis que pur Cnva Brazil, il a prgressé de 26,7 % à devises cnstantes. La qutepart de la marketplace rapprtée au GMV ttal a atteint 18,9 %, en hausse de 813 pints de base par rapprt au deuxième trimestre Sur les 12 derniers mis au 30 juin 2015, le nmbre de vendeurs actifs sur la marketplace s est accru de +117,6 % à près de , tandis que les ffres de prduits fferts snt passées de 9,9 millins à 20,1 millins (+103,6 %). Le chiffre d affaires net s'est élevé à 837 millins d'eurs au ttal sit une prgressin de 17,5 % à taux de change cnstants par rapprt au deuxième trimestre Ce taux de crissance a atteint 10,7 % après prise en cmpte de l impact négatif des variatins de change de -6,8 %. Pursuite de l améliratin des principaux indicateurs cmmerciaux : Le nmbre d articles par Client Unique 8 a augmenté de +4,3% en glissement annuel Le nmbre de cmmande par client Unique 8 crît de +5,4%, dnt +8,4% en France et +2,3% au Brésil, La part du trafic générée par les mbiles a atteint 36,9% au 2T 2015, cmparée à 24,7% au T2 2014, Bns résultats de l analyse de la fidélité sur les bases des dnnées clients d ctbre 2012, ctbre 2013 et ctbre 2014 et de leur cmprtement de ré-achat après six mis : Augmentatin du taux de ré-achat après 6 mis : 56,0% pur les clients d ctbre 2014 en hausse par rapprt au taux de 47,5% pur les clients d ctbre 2012 Augmentatin du taux de ré-achat : 3,4 cmmandes supplémentaires par client d ctbre 2014 en hausse par rapprt aux 2,5 cmmandes supplémentaires par client d ctbre La France et le Brésil 9 nt cnnu une nette améliratin séquentielle de leurs résultats financiers : Le chiffre d affaires net s est élevé +13,7% in France et +20,5% au Brésil à taux de change cnstants, La marge brute en France et au Brésil 9 s est élevée à 109 millins d eurs, avec un taux de marge de 13,1% (cntre 12,6% au 1er trimestre 2015). La plitique de prix de Cnva est aujurd hui stable et adaptée aux cntextes cmmerciaux des deux pays, Le taux des charges d'explitatin a diminué et représente 14,9% cntre 15,1% au 1 er trimestre Les investissements effectués au premier trimestre 2015 dans l'extensin des entrepôts au Brésil et en France pur permettre d accmpagner la crissance du nmbre de références et pur pursuivre l améliratin des services de livraisn (vir «Principaux indicateurs pératinnels et initiatives» ciaprès) : Les cûts de distributin nt augmenté à 8,3% du chiffre d affaires au 2 nd trimestre 2015 par rapprt à 7,8% au premier trimestre 2015 et 6,6% au 2 nd trimestre 2014 du fait : de la crissance rapide de la marketplace, du changement du mix prduit suite à la frte hausse des ventes de grs électrménager et d ameublement, du dublement des pints de livraisn click-and-cllect au Brésil : 516 à la fin juin 2015 cntre 210 à la fin mars Les cûts de technlgie/cntenu nt représenté 2,7% du chiffre d affaires au 2 ème trimestre 2015, en baisse par rapprt à 2,9% au 1er trimestre 2015 et stable en cmparaisn du 2ème 2

3 Cmmuniqué de Presse trimestre Les cûts administratifs et cmmerciaux se snt élevés à 1,8% du chiffre d affaires au 2 ème trimestre 2015, en baisse par rapprt au taux de 2.2% au 1er trimestre 2015 mais en hausse par rapprt à 1,6% au 2 ème trimestre Pur Cdiscunt, les frais d explitatin au T nt été impactés par l uverture de 5 nuveaux sites spécialisés en 2015, dnt Cmptirdesparfums.cm (prduits de beauté haut de gamme), Crnerliterie.cm uverts début juillet, MnCrnerKids.cm et MnCrnerJardin.cm à la fin du mis d avril, Crnerhmme.cm à la fin du mis de mai. La marge d EBITDA augmente séquentiellement de 93 pints de base, La marge de résultat pératinnel curant s amélire de 78 pints de base par rapprt au précédent trimestre. L expansin à l internatinal a permis une crissance du GMV et du chiffre d affaires grâce au dépliement des activités en Afrique, en Amérique Latine et en Asie du Sud-Est. Les investissements en marge assciés à cette expansin pèsent sur le résultat net, cnfrmément à ns attentes et au plan de dépliement. Au niveau de Cnva : La marge brute de 107,6 millins d eurs affiche une crissance de 6,9% à taux de change cnstant (0,8% à taux de change curant) par rapprt au T2 2014, La marge brute a atteint 12,9%, en améliratin par rapprt à 12,4% au T1 2015, Les frais d explitatin (cûts de distributin, dépenses de marketing, dépenses d infrmatique et de cntenu et frais administratifs), se snt élevés à 131,3 millin d eurs, L EBITDA s est établi à -13,2 millin d eurs, Le résultat pératinnel curant (ROC) est négatif de 23,7 millins d'eurs, en améliratin séquentielle par rapprt à -28 millins d'eurs enregistrés au trimestre précédent. La marge de ROC publiée est de -2,8 % au deuxième trimestre 2015, en améliratin par rapprt à -3,1 % au premier trimestre Si l'n inclut les autres dépenses, le résultat pératinnel ttal s'est améliré à -33,4 millins d'eurs cntre -42,2 millins d'eurs au T Le résultat financier s est améliré de -17,3 millins d eurs au T à -14,8 millins d eurs au T2 2015, et a diminué de -2,3% du chiffre d affaires au T à -1,8% du chiffre d affaires du T La sciété a cmpensé la hausse de près de 20% du taux d intérêt brésilien (SELIC) grâce : A la réductin du nmbre myen de paiements échelnnés de Cnva Brazil (nmbre myen de paiements échelnnés ramené de 8,7 au T2 14 à 7,5 au T2 15), Et au renfrcement du bilan durant la péride, Cnva affichant une trésrerie nette psitive. Le résultat net est négatif de -40,2 millins d'eurs, dnt -36,2 millins d'eurs part du Grupe. Sur 12 mis glissants : La variatin du besin en fnds de rulement d'explitatin s'est amélirée de 55,6 millins d'eurs, Les investissements se snt accrus de 29,4 millins d'eurs, principalement dus aux investissements infrmatiques réalisés pur l'améliratin des mteurs de recherche et des platefrmes mbiles. Au premier semestre 2015, ces investissements nt représenté 2,6% du chiffre d affaires, cntre 2,1% au premier semestre Les cash flws libres se snt élevés à 27,8 millins d'eurs et 42 millins d eurs à taux de change cnstant. 3

4 Cmmuniqué de Presse Principaux indicateurs pératinnels et initiatives Expansin à l'internatinal : Cnva a enregistré une frte prgressin en Asie du Sud-Est (en Thaïlande et au Vietnam), en Amérique latine (principalement en Clmbie) et en Afrique grâce à la pririté dnnée à un leadership tarifaire qui repse sur les synergies d'achat et le dévelppement : d'un vaste réseau de pints de retrait : Clmbie : 266 à fin juin, 30 % du chiffre d affaires du T2 2015, Thaïlande : 457 à fin juin 2015, Vietnam : dépliement du réseau en curs. des platefrmes mbiles : Clmbie : 41 % du trafic du T2 2015, Thaïlande : 42 %, Vietnam : 27 %. de la marketplace avec une qute-part prtée à 9,8 % du GMV en Clmbie et 2% en Thaïlande et en curs de dépliement dans les autres pays. Cnva cntinue à dévelpper ses activités en Afrique avec une prgressin sutenue en Côte d'ivire qui a élargi sa zne de livraisn au Burkina Fas et au Mali. Service client : les investissements réalisés dans l'extensin des entrepôts au curs du premier semestre de cette année divent permettre d'apprter à l'autmne 2015 une série d'améliratins sur la livraisn de grs clis (plus de 30 kg) : Livraisn à dmicile le même jur dans les agglmératins de Paris et de Lyn, Click & Cllect : Livraisn le jur suivant dans tus les pints retrait dans les agglmératins de Paris, Lyn, Lille et Marseille. Accélératin du dépliement au Brésil de pints retrait au T3 2015, avec le lancement de plus de 400 pints retrait. Le nmbre d abnnés au prgramme de fidélité Cdiscunt à vlnté a prgressé de 43% entre fin mars 2015 et fin juin Prgramme d améliratin cntinue de l efficience pératinnelle : Cnva a mis en place des mesures cmplémentaires pur ptimiser ses cûts d explitatin en année pleine : Améliratin cntinue de la prductivité lgistique en France et au Brésil, Renégciatin de cntrats, Optimisatin des cûts infrmatiques en France et au Brésil, Réductin des frais de persnnel, Réductin des hnraires. Perspectives L'activité de Cnva reste ancrée sur de bns fndamentaux: le vlume d affaires devrait crître au 2nd semestre 2015 au même rythme qu'au 1er semestre Cnva prévit pur le secnd semestre 2015 une augmentatin de 17,5 % de sn chiffre d affaires net, plus u mins 1,5 % à taux de change cnstants, en ligne avec la perfrmance du secnd trimestre

5 Cmmuniqué de Presse Ntes de bas de page: 1) «GMV» (Grss Merchandise Vlume, vlume d affaires TTC) Le GMV cmprend les ventes de marchandises, les autres revenus et le vlume d affaires de la marketplace (sur la base des cmmandes validées et expédiées), tutes taxes cmprises. Le GMV est calculé à partir des dnnées crrespndant aux cmmandes validées et expédiées. 2) Clmbie, Equateur, Panama, Thaïlande, Vietnam, Côte d Ivire, Sénégal, Camerun, Burkina Fas 3) L'EBITDA pératinnel crrespnd au résultat pératinnel avant charges de restructuratin, dépenses liées à l intrductin en Burse, cntentieux, plus u mins-values sur cessin d actifs immbilisés et dépréciatins d actifs et avant dépréciatins et amrtissement et charges sur plans de rémunératin fndés sur des actins. 4) Résultat Opératinnel avant restructuratin, cntentieux, dépenses liées à l intrductin en Burse, plusvalues/mins-values de cessins d actifs immbilisés et dépréciatins d actifs. 5) La variatin du BFR d'explitatin crrespnd à la smme de la variatin des stcks, des dettes furnisseurs et des cmptes rattachés et des créances clients et autres (cf. tableau des flux de trésrerie). 6) Flux nets de trésrerie générés (cnsmmés) par l activité diminués des capex (cf. tableau des flux de trésrerie). 7) Trésrerie nette / (dette financière nette) Smme : (i) de la trésrerie et des équivalents de trésrerie et (ii) du cmpte curant accrdé par Cnva u ses filiales à Casin cnfrmément aux accrds de cash pling, diminués de la dette financière. Pur plus de détails, veuillez vus référer à la sectin «Rapprchements nn- GAAP». 8) Client unique client ayant effectué au mins un achat au curs de la péride cnsidérée, mais qui est cmpté cmme un client distinct indépendamment du nmbre de cmmandes qu'il a passées au curs de cette péride. 9) France et Brésil incluent les dépenses de la Hlding *** Le rapprt semestriel et les états financiers de Cnva pur la péride du premier semestre cls au 30 juin 2015 peuvent être téléchargés en cliquant sur le lien suivant : *** Cntact Relatins Investisseurs : G. Christpher Weltn Tel: Cntact Média : Cnva N.V *** A prps de Cnva N.V. Cnva N.V. est un des acteurs majeurs du e-cmmerce à l échelle mndiale qui cmprend les sites de Cdiscunt en France, au Brésil, en Clmbie, en Equateur, au Panama, en Thaïlande, au Vietnam, en Côte d Ivire, au Sénégal, au Camerun, au Burkina Fas et en Belgique, ainsi que les sites Extra.cm.br, Pntfri.cm et Casasbahia.cm.br au Brésil. Cnva N.V. prpse à ses 15 millins de clients une large gamme de prduits de quelque 16 millins d ffres au travers de prix attractifs et de slutins innvantes de livraisn et de paiement. Cnva N.V. fait partie du Grupe Casin, grupe de distributin mndial. Les cmmuniqués de Cnva N.V. snt dispnibles à l adresse Les infrmatins dispnibles u accessibles depuis les sites mentinnés ci-dessus ne fnt pas partie de ce cmmuniqué de presse. Le présent cmmuniqué de presse cntient des infrmatins réglementées (gereglementeerde infrmatie) au sens de la li de supervisin néerlandaise sur les marchés financiers (Wet p het financieel tezicht) qui devraient être rendues publiques cnfrmément aux législatins néerlandaise et française. Ce cmmuniqué de presse est émis uniquement à des fins d'infrmatin. 5

6 Cmmuniqué de Presse Déclaratins prspectives Les infrmatins cntenues dans cette annnce de résultats et dans ses annexes snt en date du 22 juillet Nus ne prenns aucun engagement de publier des mises à jur des déclaratins prspectives cntenues dans cette annnce de résultats et dans ses annexes que ce sit en raisn d éléments nuveaux u d évlutins pstérieures. Le présent cmmuniqué de presse est susceptible de cntenir des déclaratins de nature prspective (frwardlking statements) au sens des dispsitins du U.S. Private Securities Litigatin Refrm Act de 1995, de l Article 27A du U.S. Securities Act de 1933 et de l Article 21E du U.S. Securities Exchange Act de Ces déclaratins prspectives peuvent inclure des prévisins relatives aux résultats à venir de Cnva, et snt identifiables par le fait qu'elles utilisent des dates futures ainsi que des termes tels que «anticiper», «suppser», «crire»,«cntinuer», «puvir», «estimer», «s attendre à», «avir pur bjectif», «planifier», «ptentiel», «prédire», «prjeter», «futur», «rechercher» u de termes u expressins similaires. Les déclaratins prspectives cntenues dans le présent cmmuniqué de presse snt fndées sur les attentes et les prévisins actuelles de la directin de Cnva et snt sujettes à de nmbreux risques, incertitudes et changements de circnstances, difficilement prévisibles et généralement en dehrs du cntrôle de Cnva. D imprtants facteurs peuvent impliquer que les résultats effectivement réalisés par Cnva diffèrent significativement de ceux qui snt exprimés dans les déclaratins prspectives. Ces facteurs cmprennent ntamment : la capacité de Cnva à accrître sa base de clients ; sa capacité à maintenir et renfrcer la renmmée de ses marques ; sa capacité à gérer efficacement sa crissance ; les évlutins affectant les technlgies utilisées par Cnva ; l évlutin de l envirnnement écnmique, cmmercial, cncurrentiel, réglementaire au niveau mndial, natinal, réginal u lcal ; ainsi que d autres facteurs décrits dans la sectin «Facteurs de risque» du rapprt annuel dans le frmulaire 20-F pur l exercice cls le 31 décembre 2014 dépsé auprès de la U.S. Securities and Exchange Cmmissin le 31 mars 2015, et dans tut autre dcument dépsé auprès de celle-ci. Les déclaratins prspectives cntenues dans le présent cmmuniqué de presse snt dnnées uniquement à la date du présent cmmuniqué de presse. Les facteurs u événements susceptibles d entraîner une variatin significative des résultats effectivement réalisés par Cnva par rapprt aux déclaratins cntenues dans le présent cmmuniqué de presse snt aléatires, de srte qu il n est pas pssible pur Cnva d anticiper tus ces facteurs u événements. En dehrs de tute bligatin légale u réglementaire à sa charge, Cnva ne prend aucun engagement de publier des mises à jur des déclaratins prspectives, que ce sit en raisn d éléments nuveaux u d évlutins pstérieures u de tute autre circnstance. 6

7 Cmmuniqué de Presse *** Upcming Events Thursday, July 23, 2015 Cnva Secnd Quarter 2015 Cnference Call and Webcast at 10:00 ET / 16:00 CET Cnference Call and Webcast cnnectin details: Webcast: cnva.cm/investr-relatins/events-and-presentatins.aspx Participant Dial-In Numbers: Tll-Free Brazil France UK USA Tll Replay Dial-In Numbers: Tll-Free Tll Available Frm: July 23, 2015 at 13:00 ET / 19:00 CET T: July 30, 2015 at 23:59 ET July 31, 2015 at 05:59 CET Replay Pin Number: Presentatin materials t accmpany the call will be available at cnva.cm n July 23, An archive f the cnference call will be available fr a limited time at cnva.cm fllwing its cnclusin. 7

8 Cmmuniqué de Presse Appendices A. 2 nd Quarter 2015 Cnslidated Financial Statements (unaudited) Cnslidated Incme Statement Secnd Quarter Change Half Year Change (Unaudited, millins) Reprted Currency neutral Reprted Net sales % +17.5% 1, , % Cst f sales (729.1) (649.2) +12.3% (1,531.4) (1,330.3) 15.1% Grss prfit % +6.9% % % f net sales 12.9% 14.1% 12.6% 13.2% -64bps SG&A (131.3) (98.0) +34.0% +41.3% (272.5) (201.6) +35.2% % f net sales -15.7% -13.0% -13.1% -15.6% -240bps Fulfillment (70.4) (50.2) +40.1% (143.6) (103.9) Marketing (19.9) (14.9) +34.1% (40.7) (31.8) Technlgy and cntent (23.1) (20.5) +12.9% (49.7) (39.0) General and administrative (17.8) (12.4) +44.3% (38.5) (26.9) Operating prfit/(lss) frm rdinary activities (Operating (23.7) 8.7 (51.7) 1.3 EBIT) % f net sales -2.8% 1.2% -3.0% 0.1% -304bps Other expenses (9.8) (14.1) -30.8% (23.9) (14.1) +69.4% Ttal perating prfit/(lss) (33.4) (5.4) (75.6) (12.8) Other financial incme and expense (14.8) (17.3) -14.2% (20.2) (32.3) -37.5% Prfit/(lss) befre tax (48.3) (22.6) % (45.1) (95.8) % % Incme tax gain/(expense) Share f lsses f assciates 0.0 (1.4) 0.0 (1.4) Net incme/(lss) (40.2) (21.3) +89.1% +96.3% (80.8) (39.9) % % f net sales -4.8% -2.8% -4.6% -2.6% Attributable t Cnva equity hlders (36.2) (21.1) +71.1% +80.9% (73.8) (39.5) +86.9% Attributable t nn-cntrlling interests (4.0) (0.1) (7.1) (0.5) Adjusted EPS ( ) (0.06) (0.01) (0.12) (0.06) 1) Eur/Brazilian real average exchange rate fr the 2nd quarter: 2014 = 3.06; 2015 =

9 Cmmuniqué de Presse Cnslidated Balance Sheet ( millin) June 30, 2015 December 31, 2014 Change Cash and cash equivalents % Trade receivables, net % Inventries, net % Current incme tax assets % Other current assets, net % Ttal current assets 1, , % Other nn-current assets, net % Deferred tax assets % Investment in assciates Prperty and equipment, net % Intangible assets, net % Gdwill % Ttal nn-current assets % TOTAL ASSETS 1, , % EQUITY AND LIABILITIES Current prvisins % Trade payables 1, , % Current financial debt % Current taxes liabilities % Other current liabilities % Ttal current liabilities 1, , % Nn-current prvisins % Nn-current financial debt % Other nn-current liabilities % Deferred tax liabilities % Ttal nn-current liabilities % Share capital Reserves, retained earnings and additinal paid-in capital % Equity attributable t equity hlders f Cnva % Nn-cntrlling interests (0.4) % Ttal equity % TOTAL EQUITY AND LIABILITIES 1, , % 9

10 Cmmuniqué de Presse Cnslidated Cash Flw Statement ( millins) At June Change Net lss attributable t equity hlders f the Parent (73.8) (39.5) Net lss attributable t nn-cntrlling interests (7.1) (0.5) -6.6 Net lss fr the perid (80.8) (39.9) Depreciatin and amrtizatin expense Expenses n share-based payment plans (Gains) lsses n dispsal f nn-current assets and impairment f assets Share f lsses f assciates Other nn-cash items Financial expense, net Current and deferred tax prfit (15.0) (6.6) -8.4 Incme tax paid (2.0) (0.2) -1.8 Change in perating wrking capital (337.0) (225.5) Inventries f prducts (65.4) Trade payables (242.6) (254.1) Trade receivables Other (49.8) (5.8) Net cash frm perating activities (386.5) (219.3) Purchase f prperty and equipment and intangible assets (44.9) (31.5) Purchase f nn-current financial assets (0.4) (1.2) +0.8 Prceeds frm dispsal f prperty and equipment, intangible assets and nn-current financial assets Changes in lans granted (including t related parties ) Net cash used in investing activities Prceeds frm IPO, net f csts (13.2) (6.2) -7.1 Additins t financial debt Repayments f financial debt (1.3) (0.7) -0.7 Interest paid, net (25.7) (28.7) +3.0 Net cash frm/(used in) financing activities Effect f changes in freign currency translatin adjustments (29.2) Change in cash and cash equivalents (160.9) (166.3) +5.4 Cash and cash equivalents at beginning f perid Bank verdrafts at beginning f perid (0.2) (30.9) Cash and cash equivalents, net, at beginning f perid Cash and cash equivalents, net, at end f perid

11 Cmmuniqué de Presse B. Definitins EBITDA Obtenu à partir du résultat pératinnel avant autres dépenses et avant dépréciatins et amrtissements et distributins de bénéfices. Pur plus de détails, veuillez vus référer à la sectin «Rapprchements nn-gaap». Résultat net ajusté Résultat net part du Grupe Cnva avant autres dépenses et impact des impôts afférents. Pur plus de détails, veuillez vus référer à la sectin «Rapprchements nn-gaap». BNPA ajusté u résultat net ajusté par actin Résultat net ajusté divisé par la myenne pndérée du nmbre d actins rdinaires en circulatin durant la péride crrespndante. Pur plus de détails, veuillez vus référer à la sectin «Rapprchements nn-gaap». Cash flws libres Trésrerie nette générée par l activité diminuée des acquisitins d immbilisatins crprelles et incrprelles. Pur plus de détails, veuillez vus référer à la sectin «Rapprchements nn-gaap». Taux de marge brute Marge brute en purcentage du chiffre d affaires net. Pur plus de détails, veuillez vus référer à la sectin «Rapprchements nn-gaap». «GMV» (vlume d affaires) Grss Merchandise Vlume TTC Le GMV cmprend les ventes de marchandises, les autres revenus et le vlume d affaires de la marketplace (calculé sur les cmmandes appruvées et envyées), tutes taxes cmprises. Marge brute Chiffre d'affaires net mins cût des ventes. Pur plus de détails, veuillez vus référer à la sectin «Rapprchements nn-gaap». Qutepart de la marketplace Intègre la qutepart de la marketplace de en France, et de extra.cm.br, pntfri.cm, casasbahia.cm.br et cdiscunt.cm.br au Brésil. Trésrerie nette / (dette financière nette) Smme : (i) de la trésrerie et des équivalents de trésrerie et (ii) du cmpte curant accrdé par Cnva u ses filiales à Casin cnfrmément aux accrds de cash pling, diminués de la dette financière. Pur plus de détails, veuillez vus référer à la sectin «Rapprchements nn-gaap». Résultat pératinnel curant Résultat pératinnel avant restructuratins, dépenses liées à l intrductin en Burse, cntentieux, plus u mins-values sur cessin d actifs immbilisés et dépréciatins d actifs. Autres dépenses Smme des charges de restructuratin, dépenses liées à l intrductin en Burse, cntentieux, plus u mins-values sur cessin d actifs immbilisés, dépréciatins d actifs. Besin en fnds de rulement (BFR) pératinnel Dettes furnisseurs diminués des créances nettes, des stcks nets et autres, tels que présentés dans le bilan. Variatin du besin en fnds de rulement (BFR) pératinnel Dettes furnisseurs diminués des créances nettes, des stcks nets et autres, tels que présentés dans le TFT (Cnslidated Cash Flw Statement). Client unique Client ayant effectué au mins un achat au curs de la péride cnsidérée, mais qui est cmpté qu une fis indépendamment du nmbre de cmmandes passées par ce client au curs de la péride cnsidérée. 11

12 Cmmuniqué de Presse C. NON-GAAP RECONCILIATIONS Adjusted Net Prfit/(Lss) Attributable t Equity Hlders f Cnva Adjusted EPS Adjusted Net Prfit/(Lss) Attributable t Equity Hlders f Cnva is calculated as net prfit/(lss) attributable t equity hlders f Cnva befre restructuring, initial public ffering expenses, litigatin, gain/(lss) frm dispsal f nn-current assets and impairment f assets and the related tax impacts. Adjusted EPS is calculated as Adjusted Net Prfit/(Lss) Attributable t Equity Hlders f Cnva divided by the weighted average number f utstanding rdinary shares f Cnva during the applicable perid. We have prvided a recnciliatin belw f Adjusted Net Prfit/(Lss) Attributable t Equity Hlders f Cnva t net prfit/(lss) attributable t equity hlders f Cnva, the mst directly cmparable GAAP financial measure. Adjusted Net Prfit/(Lss) Attributable t Equity Hlders f Cnva is a financial measure used by Cnva s management and bard f directrs t evaluate the verall financial perfrmance f the business. In particular, the exclusin f certain expenses in calculating Adjusted Net Prfit/(Lss) Attributable t Equity Hlders f Cnva facilitates the cmparisn f incme n a perid-t-perid basis. The fllwing table reflects the recnciliatin f net prfit/(lss) attributable t equity hlders f Cnva t Adjusted Net Prfit/(Lss) Attributable t Equity Hlders f Cnva and presents the cmputatin f Adjusted EPS fr each f the perids indicated. thusands Q Q S Net lss fr the year attributable t equity hlders f Cnva (36,163) (21,134) (73,773) Excluding: restructuring expenses 7,363 8,860 11,677 Excluding: litigatin expenses ,396 Excluding: initial public ffering expenses 277 4,800 3,812 Excluding gain / (lss) frm dispsal f nn-current assets Excluding: impairment f assets charges 1,052-6,477 Excluding: incme tax effect n abve adjustments (992) (1,202) (2,101) Excluding: recgnitin f previusly unrecgnized tax lsses Excluding: minrity interest effect n abve adjustments (374) 49 (937) Adjusted net incme fr the year attributable t equity hlders f Cnva (27,776) (8,194) ## (52,917) Weighted average number f rdinary shares 442,617, ,455, ,617,845 Adjusted EPS ( ) (0.06) (0.02) ## (0.12) Free Cash Flw generatin Free Cash Flw is calculated as net cash prvided (used) by perating activities flw statement less capital expenditures (purchases f prperty and equipment and intangible assets) as presented in ur cash flw statement. millins June 30, 2015 (LTM) June 30, 2014 (LTM) Change Net cash flw frm perating activities (8.1) Less purchase f prperty and equipment and intangible assets (90.0) (60.6) (29.4) Free cash flw (37.4) 12

13 Cmmuniqué de Presse Grss Prfit and Grss Margin Grss Prfit is calculated as net sales less cst f sales. Grss Margin is grss prfit as a percentage f net sales. Grss Prfit and Grss Margin are included in this press release because they are perfrmance measures used by ur management and bard f directrs t determine the cmmercial perfrmance f ur business. The fllwing tables present a cmputatin f Grss Prfit and Grss Margin fr each f the perids indicated: thusands Q Q S Net sales 836, ,865 1,752,158 Less: Cst f sales (729,085) (649,166) (1,531,392) Grss Prfit 107, , ,766 Grss margin 12.9% 14.1% 12.6% Net Cash / (Net Financial Debt) Net Cash/(Net Financial Debt) is calculated as the sum f (i) cash and cash equivalents and (ii) cash pl balances held in arrangements with Casin Grup and presented in ther current assets, less current and nn-current financial debt. Net Cash/(Net Financial Debt) is a measure that prvides useful infrmatin t management and investrs t evaluate ur cash and cash equivalents and debt levels and ur current accunt psitin, taking int cnsideratin the cash pl arrangements in place amng certain members f the Casin Grup, and therefre assists investrs and thers in understanding ur cash psitin and liquidity. The fllwing table presents a cmputatin f Net Cash/(Net Financial Debt) fr each f the perids indicated: June 30, 2015 June 30, 2014 thusands Cash and cash equivalents 412,331 66,361 Plus cash pl balances with Casin presented in ther current assets Less current financial debt (366,201) (73,402) Less nn-current financial debt (9,865) (105,901) Net cash / (Net financial debt) 36,265 (112,942) 13

14 Cmmuniqué de Presse Operating EBITDA Operating EBITDA is calculated as perating prfit (lss) frm rdinary activities (perating EBIT) befre depreciatin and amrtizatin expense and share based payment expenses. We have prvided a recnciliatin belw f this measure t perating prfit (lss) frm rdinary activities (perating EBIT) see definitin abve - the mst directly cmparable GAAP financial measure. We have included Operating EBITDA in this press release because it is a key measure used by ur management and bard f directrs t evaluate ur perating perfrmance, generate future perating plans and make strategic decisins regarding the allcatin f capital. In particular, the exclusin f certain expenses in calculating Operating EBITDA facilitates perating perfrmance cmparisns n a perid-t-perid basis. The fllwing table reflects the recnciliatin f perating prfit (lss) frm rdinary activities (recurring EBIT) t Operating EBITDA fr each f the perids indicated: thusands Q Q S Operating prfit befre restructuring, litigatin, gain/(lss) frm dispsal f nn-current assets and impairment f assets (23,681) 8,743 (51,701) Excluding: Share based payment expenses 255 (78) 451 Excluding: Depreciatin and amrtizatin 10,224 7,649 19,886 Operating EBITDA (13,202) 16,314 (31,364) 14

15 Cmmuniqué de Presse Operating Wrking Capital Operating Wrking Capital is calculated as trade payables less net trade receivables less net inventries as presented in ur balance sheet. Operating Wrking Capital is a financial measure used by Cnva s management and bard f directrs t evaluate the cash generatin f the business. In particular, the cmparisn f the Operating Wrking Capital n a perid-t-perid basis takes int accunt ur business seasnality. thusands Jun 30, 2015 Jun 30, 2014 Inventries 466, ,000 Trade Payables (1,012,337) (731,119) Trade receivables 139, ,965 Wrking cap. (excluding nn gds) (405,692) (256,154) Change in Operating Wrking Capital Change in Operating Wrking Capital is calculated as perating payables less perating receivables less net inventries and thers as presented n ur Cash Flw Statement. thusands June 30, 2015 (LTM) June 30, 2014 (LTM) Change Operating wrking Capital variatin Inventries (134,238) (46,841) (87,397) Trade Payables 383, , ,810 Trade receivables (37,376) 12,262 (49,638) Other (82,593) (6,461) (76,132) Change in Operating wrking capital 129,294 73,652 55,642 15

16 Cmmuniqué de Presse D. CASH FLOW STATEMENT LAST TWELVE MONTHS Cnslidated Cash Flw Statement Last Twelve Mnths at Change (Unaudited, millins) June 30, 2015 June 30, 2014 Operating prfit/(lss) frm rdinary activities (19.7) 34.5 (54.3) (Operating EBIT) Share based payment expenses Depreciatin & amrtizatin Operating EBITDA (44.4) Incme tax paid (6.7) (2.0) (4.6) Change in perating wrking capital Inventry (134.2) (46.8) (87.4) Trade payables Trade receivables (37.4) 12.3 (49.6) Other (82.6) (6.5) (76.1) Other cash items¹ (23.6) (8.9) (14.7) Net cash frm (used in) perating activities (8.1) Purchase f PP&E and intangible assets (90.0) (60.6) (29.4) Free cash flw (37.4) Changes in lans granted (including t related parties ) (6.0) 5.7 (11.7) Other cash frm investing activities (7.8) (5.2) +9.7 Net cash used in investing activities (103.8) (58.1) (45.6) Prceeds frm IPO, net f csts (6.2) Net changes t financial debt (5.6) Net interest paid Others (60.2) 1.5 (59.4) (-0.8) Net cash frm financing activities (71.1) Freign currency translatin adjustment (41.7) (12.1) (29.7) Change in cash & cash equivalents (15.5) Bank verdrafts 0.1 (0.0) +0.1 Cash and cash equivalents at beginning f perid (15.5) Cash and cash equivalents at end f perid ) Primarily restructuring, litigatin, initial public ffering expenses. 16

Cnova N.V. - Activité du 3 ème trimestre 2015. 1 121 millions d euros (+17,6 % TCC*) Quotepart Marketplace : 22,7 % (+1 032 pb)

Cnova N.V. - Activité du 3 ème trimestre 2015. 1 121 millions d euros (+17,6 % TCC*) Quotepart Marketplace : 22,7 % (+1 032 pb) Cmmuniqué de presse Le 9 ctbre 2015 Cnva N.V. - Activité du 3 ème trimestre 2015 GMV : 1 121 millins d eurs (+17,6 % TCC*) Qutepart Marketplace : 22,7 % (+1 032 pb) Chiffre d affaires : 781 millins d eurs

Plus en détail

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M 28-02-2007 Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M Chiffre d affaires : 36,3 M en hausse de 71% Résultat net de 12% du

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 juin 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 29 juillet 2014 1 er semestre 2014 : Slide résultat pératinnel avant éléments

Plus en détail

Société anonyme au capital de 12 869 835,44 euros Siège social : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS

Société anonyme au capital de 12 869 835,44 euros Siège social : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS Sciété annyme au capital de 12 869 835,44 eurs Siège scial : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS 1 Sciété annyme au capital de 12 869 835,44 eurs Siège scial : 16, rue de

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 mars 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 22 avril 2015 Au 1 er trimestre 2015, Michelin affiche des ventes nettes de 5

Plus en détail

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital Résumé du mdule 6 : Cût et structure du capital Ce mdule explique tut d abrd cmment une sciété établit sn cût du capital. Vus apprenez cmment calculer la pndératin des cmpsantes et les cûts du capital

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 PAIRI DAIZA SA - RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 infrmatin réglementée - Publié le 31 INTRODUCTION En tant que

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2013

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2013 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 11 février 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 décembre 2013 2013 : Très frte génératin de Cash flw libre, à 1 154 millins

Plus en détail

Pertes additionnelles et provisions pour pertes à terminaison sur trois grands projets nucléaires (1 097 M, dont 720 M au titre du projet EPR OL3)

Pertes additionnelles et provisions pour pertes à terminaison sur trois grands projets nucléaires (1 097 M, dont 720 M au titre du projet EPR OL3) Paris, le 4 mars 2015 Résultats annuels 2014 : Chiffre d affaires : 8 336 M (- 7,2 % à p.c.c.) Excédent brut d explitatin 1 : 735 M (- 257 M vs 2013) Cash-flw pératinnel libre avant impôts 1 : - 372 M

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES

LES PROVISIONS TABLE DES MATIERES LES PROVISIONS Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Distinctin et classificatin des différentes prvisins, Objectif des prvisins pur risques et charges, Caractéristiques et traitements cmptables. Classificatin

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 juin 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 28 juillet 2015 1 er semestre 2015 : Crissance slide et cash flw libre en améliratin

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise Le franchisage et la Banque Sctia S investir dans une franchise : le guide de la Banque Sctia pur le chix d une franchise Cnsciente de l imprtante cntributin des entreprises franchisées à la vie écnmique,

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable.

L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES. Approfondir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan comptable. L'ANALYSE DU BILAN PATRIMONIAL EN VALEURS NETTES Objectif(s) : Pré-requis : Apprfndir l'analyse du bilan financier : retraitements du bilan cmptable. Principes d'analyse du bilan financier : Mdalités :

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Ne pas publier, diffuser ou distribuer directement ou indirectement aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon.

Ne pas publier, diffuser ou distribuer directement ou indirectement aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon. Ne pas publier, diffuser u distribuer directement u indirectement aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie u au Japn. EURO DISNEY S.C.A. Eur Disney S.C.A. annnce une prpsitin glbale, sutenue

Plus en détail

Bienvenue chez vente-privee.com

Bienvenue chez vente-privee.com Bienvenue chez vente-privee.cm SOMMAIRE Mdèle écnmique de Vente-privée.cm Organisatin Supply chain / Lgistique Cnséquences du e-cmmerce sur la lgistique urbaine Cmment anticiper et intégrer la lgistique

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives Les prix de l électricité en France : évlutins passées et perspectives A l heure ù la Cmmissin Eurpéenne vient de publier un rapprt cmplet sur les prix de l énergie en Eurpe, présentant leur évlutin sur

Plus en détail

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2

THEDATASAFE MEDIA KIT. Information concernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 MEDIA KIT Infrmatin cncernant THEDATASAFE... 2 Q&A - Pitch... 2 Qui smmes-nus?... 2 Purqui avns-nus créé cette cmpagnie?... 2 Ntre campagne de financement lancée le 17 nvembre 2014... 3 Clôture réussie

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Recmmandatins de la Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain au guvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Juillet 2015 1 Préambule La Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain (la Chambre) cmpte

Plus en détail

Banque commerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque commerciale et Assurance, membre du directoire

Banque commerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque commerciale et Assurance, membre du directoire 17 juin 2011 Jurnée Investisseurs Crédit Banque cmmerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque cmmerciale et Assurance, membre du directire Avertissement Cette présentatin peut cmprter

Plus en détail

Orange, leader des fournisseurs d accès à internet, progresse sur les applis

Orange, leader des fournisseurs d accès à internet, progresse sur les applis Tendances du web Orange, leader des furnisseurs d accès à internet, prgresse sur les applis Avec plus d un tiers des visites sur sites web et applis, Orange dmine le marché des furnisseurs d accès à internet

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prspectus d émissin ADDENDUM DE JUILLET 2010 AU PROSPECTUS D AVRIL 2010 ABERDEEN GLOBAL Sciété d investissement à capital variable de drit luxemburgeis à cmpartiments multiples cnfrme

Plus en détail

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS

CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI ou EBICS CONSEILS POUR L EXPLOITATION DES RELEVES DE COMPTES RECUS EN TELETRANSMISSION PAR LES PROTOCOLES WEB-EDI u EBICS Les relevés de cmptes transmis via ces prtcles respectent la nrme CFONB (Cmité Français

Plus en détail

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014 Questinnaire aux Scp de la cmmunicatin préalablement au Cngrès des 10 et 11 avril 2014 Le 5 nvembre 2013, la fédératin des Scp de la cmmunicatin a demandé par curriel aux cpératives adhérentes de remplir

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

CORRIGE DES MISSIONS

CORRIGE DES MISSIONS SCÉNARIO 1 1 CORRIGE DES MISSIONS MISSION 1 Il existe de nmbreux furnisseurs de tablettes tactiles référencés sur le net. Il faut réduire sa recherche sur Lyn et sa régin et privilégier des furnisseurs

Plus en détail

PRATIQUES D AFFAIRES APPLICABLES AUX TIERS

PRATIQUES D AFFAIRES APPLICABLES AUX TIERS PRATIQUES D AFFAIRES APPLICABLES AUX TIERS Guide d intégrité dans la cnduite des affaires Plitiques glbales Service Éthique & Cnfrmité La relatin de bimérieux avec ses partenaires Chez bimérieux, nus

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

CONTRAT ANNULATION FOIRES, SALONS, CONGRES «UNIMEV» Créé et géré par le courtier AXELLIANCE assuré par la compagnie BEAZLEY

CONTRAT ANNULATION FOIRES, SALONS, CONGRES «UNIMEV» Créé et géré par le courtier AXELLIANCE assuré par la compagnie BEAZLEY CONTRAT ANNULATION FOIRES, SALONS, CONGRES «UNIMEV» Créé et géré par le curtier AXELLIANCE assuré par la cmpagnie BEAZLEY Présentatin de l assureur : BEAZLEY Beazley plc est une sciété d assurances spécialisées

Plus en détail

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION :

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : PROJET DE GESTION LOCATIVE de bureaux a usage prfessinnel DE LA MAISON DE L ENTREPRISE DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : «EXPLOITATION

Plus en détail

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel

Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d ordre actuariel Changement de régime fiscal des Mutuelles et des IP : remarques d rdre actuariel Jurnées d études du SACEI et de l IA Deauville, jeudi 20 septembre 2012 Nrbert Gautrn ngautrn@galea-asscies.eu Smmaire 1.

Plus en détail

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes :

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes : Le 30 juin 2014 ACTION : Date d entrée en vigueur du changement le 25 aût 2014 Cher furnisseur, À cmpter du 25 aût 2014, Zetis utilisera un nuveau système de planificatin des ressurces de l entreprise

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012 Prpsitin de Veille Internet Campagnes Electrales 2012 Pur tut savir sur ce que les respnsables plitiques, candidats à l électin Présidentielle, candidats aux électins législatives disent de vus et sur

Plus en détail

FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX

FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX FIN-INTER-04 LA GESTION DES RISQUES INTERNATIONAUX Public cncerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 6 à 8 heures. Objectifs : Pré requis : Mdalités : Identifier les utils permettant de gérer

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

PREVENTION DE L UTILISATION DU SYSTEME FINANCIER AUX FINS DU BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME REPONSE DE BNP PARIBAS.

PREVENTION DE L UTILISATION DU SYSTEME FINANCIER AUX FINS DU BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME REPONSE DE BNP PARIBAS. 13 juin 2012 Register f Interest Representatives: 78787381113-69 PREVENTION DE L UTILISATION DU SYSTEME FINANCIER AUX FINS DU BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME REPONSE DE BNP PARIBAS

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

Hausse de plus de 40% pour le trafic des applis en mars 2014

Hausse de plus de 40% pour le trafic des applis en mars 2014 Tendances du web Hausse de plus de 40% pur le trafic des applis en mars 2014 Trafic des sites web en France : -10,5% en myenne en mars 2014 vs mars 2013 Etude publiée le 29 avril 2014 1 4/24/2014 Cnfidential

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE

OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR LA SOCIETE INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTERISTIQUES NOTAMMENT JURIDIQUES, FINANCIERES ET COMPTABLES DE LA SOCIETE BIOMERIEUX

Plus en détail

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE

-------oooooo------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE POUR LES PROPOSITIONS DE CHAQUE VILLE PROJET DE GESTION ECOLOGIQUEMENT RATIONNELLE DES DECHETS MUNICIPAUX ET DANGEREUX POUR REDUIRE LES EMISSIONS DE POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS NON INTENTIONNELS -------------- CADRE DES TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

ITIL V3. Les principes de la conception des services

ITIL V3. Les principes de la conception des services ITIL V3 Les principes de la cnceptin des services Créatin : janvier 2008 Mise à jur : janvier 2010 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software Kluwer ERP Dashbard - VERO www.kluwer.be/sftware Table des matières INFORMATIONS UTILES... 2 COMMENT UTILISER LE DASHBOARD... 4 LE CONTENU DU DASHBOARD... 6 LES CHIFFRES ET LES INDICATEURS... 6 LES GRAPHIQUES...

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011

Amandine CUER INDUSTRIELS! GAGNEZ DU TEMPS DANS VOS ECHANGES AVEC VOS INFORMATIQUE - INTERNET - TELECOMMUNICATIONS LA LETTRE D INFORMATION - MAI 2011 Amandine CUER À: Amandine CUER Objet: Cyb@rdèche - Osez les nuvelles technlgies... Pièces jintes: image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg; image001.jpg Imprtance: Haute Si

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES?

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? 12 février 2013 Marie-Agnès NICOLET Regulatin Partners Présidente fndatrice 35, Bulevard

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

livraisons en centrale

livraisons en centrale 2013 Cahier des charges pur livraisns en centrale A l attentin des furnisseurs de Carrefur Belgium Table des matières A/ ETIQUETAGE LOGISTIQUE... 2 A1/Rappel... 2 A2/ Le manuel d'étiquetage lgistique de

Plus en détail

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill Frmulaire d'inscriptin aux Services Marchand Skrill Le frmulaire d'inscriptin aux services Marchand Skrill (l'«inscriptin») dit être signé par le Marchand u pur sn cmpte. Très imprtant : le Marchand dit

Plus en détail

Banque le Choix du Président

Banque le Choix du Président Page 1 de 15 Banque le Chix du Président INFORMATIONS À FOURNIR AU TITRE DU 3 e PILIER DE L ACCORD DE BÂLE III 30 juin 2015 Page 2 de 15 Table des matières Table des matières... 2 TABLEAU 1 APERÇU ET CHAMP

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité Changez pur Gas Natural Fensa en tute liberté et en tute simplicité Savez-vus que depuis 2004 vus puvez chisir vtre furnisseur de gaz naturel? Le marché du gaz naturel pur les prfessinnels a été libéralisé

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse.

CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES. Exposés des principes liés aux participations et aux contrôles des sociétés, Exercices corrigés, Synthèse. CONSOLIDATION DES COMPTES - PRINCIPES Objectif(s) : Présentatin des principes écnmiques et juridiques relatifs à la cnslidatin des cmptes dans les grupes de sciétés, Ntins : périmètre de cnslidatin, purcentage

Plus en détail

Le Fichier des Ecritures Comptables (FEC)

Le Fichier des Ecritures Comptables (FEC) 23 janvier 2014 Le Fichier des Ecritures Cmptables (FEC) Christian GUICHARD Pierre-Antine FARHAT 1 Cmptabilité infrmatisée dispsitins légales, réglementaires et dctrinales Le frmat final du FEC a été défini

Plus en détail

Pilotage et agilité du SI

Pilotage et agilité du SI Piltage et agilité du SI Hrizn 2015 quelles grandes tendances pur l IT Urbanisatin : un util du DSI pur gagner en agilité? Ratinalisatin : virtualiser et/u externaliser? 12h15 12h45 DSI Sympsium IDC du

Plus en détail

L'impact économique global des solutions de virtualisation du poste de travail Cisco

L'impact économique global des solutions de virtualisation du poste de travail Cisco Une étude «Ttal Ecnmic Impact» menée par la sciété Frrester pur Cisc L'impact écnmique glbal des slutins de virtualisatin du pste de travail Cisc Directeur de prjet : Sadaf Bellrd Avril 2013 TABLE DES

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS Buygues immbilier est un acteur majeur de l immbilier neuf. Nus smmes à vs côtés pur vus guider dans vtre chix d investissement tut en respectant vs prirités.

Plus en détail

Communication pour le changement social

Communication pour le changement social INFORMATION TECHNIQUE ESSENTIELLE ASSISTANCE POUR TECHNIQUE L ELABORATION DES PROPOSITIONS Cmmunicatin pur le changement scial La cmmunicatin est un élément essentiel des effrts de préventin, de traitement

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE Frmule de demande Veuillez remplir tutes les sectins. SECTION A : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ET SUR L ENTREPRISE LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE «La cllecte des renseignements

Plus en détail

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts Dssier Spécial Les 5 étapes pur vendre ACT! Apprendre à détecter un besin en Gestin de Cntacts Ce dssier à pur bjectif de vus aider à cmmercialiser ACT! auprès de vs clients et prspects. Nus allns vus

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

SAP SAP ERP SAP ERP FINANCIALS

SAP SAP ERP SAP ERP FINANCIALS SAP SAP prpse une gamme cmplète d'applicatins d'entreprises et de slutins Business pur répndre à vs besins pératinnels en terme de gestin d'entreprise. Xerya intervient sur SAP ERP et SAP Business intelligence

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Formation Référencement / SEO e-commerce

Formation Référencement / SEO e-commerce Page 1 sur 5 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Référencement / SEO e-cmmerce Optimisez et amélirer vtre visibilité

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Rennes, le 26 mars 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE Rennes, le 26 mars 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Rennes, le 26 mars 2013 Activité 2012 : Dans un envirnnement chahuté, Grupama Lire Bretagne, leader de l assurance sur sn territire, pursuit sn dévelppement rentable et assit sa slidité.

Plus en détail