TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UNE AGENCE FIDUCIAIRE POUR LE PROJET PIC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UNE AGENCE FIDUCIAIRE POUR LE PROJET PIC"

Transcription

1 TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UNE AGENCE FIDUCIAIRE POUR LE PROJET PIC 1. Contexte et objet de la mission 1.1. Objectif et activités du Projet «Pôles Intégrés de Croissance» (PIC) Le Projet PIC, ci-après dénommé «le Projet» est une des actions du Gouvernement de la République de Madagascar (GOM) qui a pour objectif de promouvoir une «croissance économique à base sociale élargie» visant à réduire de moitié la pauvreté sur une période de dix ans. Dans ce cadre, le Projet a pour objectif de soutenir «la dynamisation de pôles de développement pour tirer le meilleur parti des régions à fort potentiel de croissance, en dynamisant le secteur privé et en développant les secteurs économiques porteurs». Les trois pôles retenus ont été choisis pour soutenir le développement de (i) leurs filières agricoles et (ii) de leurs principaux avantages compétitifs sectoriels respectifs : Nosy Be : tourisme Antananarivo / Antsirabe : industrie textile, NTIC 1 et agroalimentaire Tolagnaro : mine & tourisme Pour atteindre le maximum d effet d entraînement économique, le Projet intègre : l aménagement du territoire, par la réhabilitation d équipements et de services urbains, et d infrastructures routières et portuaires ; la décentralisation par le renforcement de la gouvernance locale ; l amélioration du cadre d activité des entreprises pour stimuler l investissement privé. Un Accord de Crédit de Développement a été signé par le GOM et la Banque Mondiale (BM) en Juillet 2005 pour un crédit initial d environ US$ 120 millions. Un financement additionnel de US$ 40 millions a été obtenu signé en Avril A fin février 2012, le Projet dispose encore d environ US$ 30 millions de fonds non décaissés et disponibles pour sa mise en œuvre. Les activités du Projet ont été considérablement ralenties voire suspendues depuis mars 2009 en raison de la crise politique à Madagascar. Le Projet a néanmoins bénéficié de quelques mesures exceptionnelles dans le cadre de la politique OP.7.30 mise en place par la Banque Mondiale. Une reprise progressive des activités s est opérée depuis Septembre Une restructuration est en cours qui devrait permettre de prolonger le projet jusqu à fin 2014, sous le crédit additionnel. Toutefois le crédit initial du projet sera quant à lui clôturé en Octobre Administration et financement du Projet La mise en œuvre du Projet est assurée par une unité d implémentation de projet (PIU) dénommée le Secrétariat National du Projet (SNP) et dirigée par un Secrétaire National (SN). Dans sa conception initiale le projet est placé sous la tutelle technique et financière du Ministère en charge de l Economie, des Finances et du Budget (MEFB). Le Secrétaire National est représenté dans les Pôles par un Délégué. Il est à noter que, suite à la crise, le Pôle d Antsirabe n est plus opérationnel et aucune activité n y est plus prévue dans le cadre de la restructuration en cours. Seuls donc demeurent les pôles de Nosy Be et de Tolagnaro. 1 NTIC : Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication

2 Le SNP a la responsabilité (i) de coordonner l ensemble de la mise en oeuvre du Projet, (ii) de gérer les ressources mises à sa disposition par les Bailleurs, (iii) d assurer le contrôle de la qualité de toutes les réalisations et prestations livrées par les prestataires de travaux et les consultants chargés d apporter leur assistance technique au projet (iv) de faire produire tous rapports de suivi et d évaluation technique, budgétaire, financier et comptable, et tous documents nécessaires aux audits du Projet. Le SN représente de Gouvernement auprès des Bailleurs de fonds, des collectivités territoriales décentralisées des Pôles, et du secteur privé. Outre les Délégués dans les Pôles, le Secrétariat National dispose de responsables techniques locaux ou délocalisés dans les pôles, qui sont chargés de suivre et contrôler la réalisation des activités du Projet. La gestion des fonds doit être assurée d une manière transparente et efficace, selon les normes comptables internationalement reconnues et répondant aux procédures requises par la Banque Modiale et aux dispositions du Manuel de Procédures administratives, budgétaires, financières et comptables du Projet, ci-après désigné par «le Manuel des procédures». Le Manuel des procédures décrit (i) les relations fonctionnelles entre les différents services du Secrétariat National et ses partenaires externes, (ii) les règles de passation des marchés de travaux et fournitures et de contrats pour l emploi de consultants, (iii) les normes et les règles comptables, (iv) les procédures de décaissements et de réapprovisionnements des Comptes, (v) la gestion des immobilisations et du personnel et (vi) les procédures de suivi évaluation. Les dispositions du Manuel des procédures répondent aux besoins spécifiques de mise en oeuvre du Projet et sont conformes aux prescriptions requises par la BM. Des audits externes seront périodiquement menés par un cabinet indépendant pour contrôler l exécution budgétaire, financière et comptable du Projet. Dans ce cadre, le Secrétariat National dispose des pouvoirs et des capacités nécessaires pour : Programmer l exécution du Projet conformément au calendrier d objectifs prévus dans l Accord de Crédit en établissant le Programme de Travail Pluriannuel Budgétisé (PTPB) ; Établir le Programme de Travail Annuel (PTA), le Plan de Passation de Marchés (PPM) et le Plan de Décaissements (PDD), et maintenir à jour ces documents à mesure de l avancement du Projet ; Assurer la gestion administrative, budgétaire, financière et comptable conformément au Manuel des procédures et au moyen du Système Informatisé de Gestion (SIG) ; Mettre à jour la charte des comptes et codes selon l évolution du contexte du Projet ; Passer les marchés pour la réalisation des travaux et les contrats pour l assistance technique nécessaire, tels que prévus dans le Rapport d évaluation du Projet et l Accord de Crédit, et ce conformément aux procédures requises par la BM et aux dispositions du Manuel des procédures ; Assurer le suivi et l évaluation de l exécution du Projet pour : le contrôle interne de la gestion administrative, financière, budgétaire, comptable et technique ; la mise en oeuvre de toutes les mesures appropriées pour maîtriser les écarts constatés entre les réalisations et les prévisions ou les risques d écarts ; l établissement de tous les rapports nécessaires selon les périodicités requises dans l Accord de Crédit et dans le Manuel des procédures ; Organiser toute réunion de coordination avec les institutions publiques et privées concernés par le Projet pour faire adopter les mesures appropriées en vue de résoudre les difficultés et les problèmes qui viendraient freiner son exécution ; Produire et mettre à disposition des auditeurs externes tous états et rapports financiers, documents comptables et pièces justificatives correspondantes, ainsi que préparer tous états jugés nécessaires par les auditeurs pour la bonne exécution de leur mission. Les Délégués dans les Pôles disposent d une petite caisse pour les dépenses courantes (essence, etc.), ainsi que d un compte bancaire pour payer certaines dépenses locales (loyer, téléphone, ateliers...). La saisie comptable de toutes les opérations se fait au sein du Secrétariat National.

3 Le financement du Projet est assuré par un Crédit de l IDA. Les ressources sont utilisées à travers des «Comptes Spéciaux» ouverts au nom du Projet dans une banque commerciale à Antananarivo. Ces Comptes, qui sont gérés par le SNP, financent : les dépenses d équipements et de fonctionnement du Secrétariat National ; les travaux et les acquisitions de matériels et équipement; les services de consultants et d assistance technique. 2. Missions de l Agence 2.1. Contexte Au démarrage du Projet, le GOM et la BM avaient convenu de mobiliser une firme privée de réputation internationale, ci-après dénommée «l Agence» pour une mission de gestion administrative, budgétaire, financière et comptable, ainsi que la passation des marchés du Projet. L Agence doit être retenue à la suite d une sélection compétitive organisée à cet effet. Une première firme avait été ainsi sélectionnée en 2005 qui assurera cette mission jus au 31 mai Il a été convenu de rouvrir cette prestation à la concurrence dans le cadre d un appel ouvert à manifestation d intérêt. Il a été également convenu de réviser les Termes de Références de la prestation Mandat Le mandat de l Agence couvre les champs suivants : Diriger et superviser une équipe de consultants individuels recrutée directement par le projet PIC et chargée de la gestion budgétaire, financière et comptable du Projet et des entités qui lui sont rattachés, conformément au Manuel de procédures ; Garantir la mise en œuvre de toutes les procédures administratives et de contrôles décrites dans le Manuel de procédures ; Superviser le traitement en temps requis des requêtes de paiements des travaux réalisés et des prestations des consultants et des conducteurs d opérations à soumettre au SN pour approbation ; Préparer et soumettre, en temps requis par les bailleurs de fonds, tous les rapports financiers du Projet et des entités qui lui sont rattachées; Préparer les dossiers pour l audit externe ; Préparer et suivre la clôture des crédits selon leurs dates de clôture respectives. L Agence affectera un Responsable Administratif et Financier pour assurer son mandat pendant toute la durée du contrat. Une assistance technique d expert international ponctuelle pourra être fournie par l Agence tout au long du mandat selon les besoins. 2.3 Activités Sans être exhaustives, les activités suivantes couvrent les champs d intervention du Cabinet Gestion du personnel chargé de la gestion financière et comptable du Secrétariat National ; Gestion du personnel administratif chargé de l organisation administrative du Secrétariat National : courriers, circuits de traitement et diffusion des informations, archivage des pièces justificatives des dépenses engagées et des paiements, suivi des stocks et des approvisionnements de fournitures, affectation, entretien et conservation des immobilisations, etc ; Mise en place et maintien de la performance du système d information budgétaire, financière et comptable du Projet ; Elaboration et la mise à jour annuelle du plan de travail annuel budgétisé et du plan de décaissements adossé au plan de passation de marchés ;

4 Plan de suivi des engagements et des décaissements ; Suivi des décaissements conformément aux clauses de paiement figurant dans les marchés de travaux et les contrats de conducteurs d opérations et de consultants ; Contrôle des chèques émis en paiement et des états de rapprochements bancaires ; Gestion de la trésorerie et des réapprovisionnements du Compte du Projet ; Tenue de la comptabilité et vérifications des livres et registres comptables et contrôle de leur fiabilité ; Etablissement des rapports de suivi financier (RSF) trimestriel, semestriel et annuel ; Etablissement de l inventaire physique annuel des immobilisations et des stocks et leur traitement comptable ; Etablissement des dossiers budgétaires, financiers et comptables, et de tous documents et pièces justificatives nécessaires aux auditeurs externes ; Constitution des dossiers pour le paiement des taxes ; Suivi de tous dossiers financiers auprès de l Administration (taxes.) La formation comptable des délégués du SN dans les Pôles ; L appui, le suivi et l évaluation des conducteurs d opérations pour les travaux et autres prestations en matière de gestion comptable et de passation de marchés. Mise à jour du Manuel des procédures en cas de besoin ; En cas de besoin, mise à jour du Système Informatisé de gestion (SIG) en collaboration avec le consultant spécialisé qui l a conçu. Supervision des opérations et procédure de clôture du crédit initial et du crédit additionnel En début de mission, l Agence prendra toutes les dispositions nécessaires pour s assurer d une passation complète avec la précédente Agence et d une parfaite continuité des opérations. 2.4 Personnel à mettre à disposition par l Agence Pour exécuter sa mission et ses activités, l Agence fournira le personnel répondant aux qualifications définies ci-après. 1. Un Responsable Administratif et Financier (RAF) - Senior répondant aux prescriptions suivantes : Titulaire d un diplôme supérieur (Université ou grande école) de niveau Bac + 5 dans les domaines de la comptabilité, finances, audit ou en gestion (option Finances & Comptabilité) ; Au minimum 10 ans d expériences professionnelles dans les domaines financiers et comptables dans un cabinet comptable / audit, une banque ou une entreprise, dont 5 ans en poste de responsabilité comportant la supervision de personnels comptables et financiers dans un Projet de développement similaire au PIC ; La maîtrise des procédures de la Banque Mondiale ou des autres bailleurs de fonds, et celle des rouages de la comptabilité publique de Madagascar sont absolument requises ; Connaissance et maîtrise des logiciels comptables usuels - la connaissance de Système Informatisé de Gestion constituerait un avantage ; Fortes capacités d analyse, de rédaction et de communication pour l établissement et la présentation de rapports financiers et de formation de personnel comptable et financier. Le RAF sera basé à plein temps au sein du Projet. Tous les matériels, équipements et logiciels dont il aura besoin sont fournis par le projet. Il en est de même de ses dépenses de fonctionnement ou de missions éventuelles dans les Pôles. Ces coûts ne doivent donc être en aucun cas budgétés ou répercutés par l Agence. 2. Un Superviseur :

5 Pour garantir la qualité de la prestation de l Agence et son endossement des risques encourus par le Projet sur les aspects fiduciaires, l Agence pourra prévoir l intervention ponctuelle d un assistant technique de niveau international pour superviser l ensemble de ses prestations et apporter quand de besoin un appui stratégique au projet. L expert devrait pouvoir justifier de : 15 ans d expérience professionnelle, dont au moins 10 ans en poste de haute responsabilité, dans un cabinet comptable avec des interventions sur des projets similaires au Projet PIC - une expérience en cabinet d expertise comptable constituerait un plus ; Parfaite connaissance des procédures de la Banque Mondiale ou des bailleurs de fonds Maîtrise des rouages de la comptabilité publique de la République de Madagascar ; Excellentes capacités de management et rédactionnelle. 2.5 Personnel mis à disposition par le PIC Le PIC recrutera directement une petite équipe qui sera placé sous la supervision de l Agence et plus particulièrement du RAF. Cette équipe comprendra notamment : - Un chef comptable - Un comptable senior - Du petit personnel administratif (2 secrétaires, 1 logisticien) 2.6 Profil attendu de l Agence L Agence recherchée doit être un cabinet d audit, d expertise comptable ou de conseil en gestion financière de renommée internationale et disposant d une représentation permanente à Antananarivo soit directe soit en association. Elle doit pouvoir attester d une expérience dans la gestion de fonds délégués par des Bailleurs internationaux et maîtriser parfaitement les règles de gestion financière requises par la Banque Mondiale. L Agence doit également avoir une excellente maîtrise des applications informatiques de gestion administrative, comptable et financière, ainsi qu une expérience avérée en matière de formation. Une bonne connaissance de l organisation administrative et des finances publiques de la République de Madagascar est requise. Il est bien entendu que l Agence, de par sa mission et son expérience, sera garante à part entière de la conformité des opérations financières, comptables et budgétaires aux normes, procédures et règlementations tant du bailleur de fonds que de la République de Madagascar. 2.7 Durée de la mission et conditions de travail La mission de l Agence débutera en juin 2012 et durera environ 30 mois. Le Secrétariat National fournira les locaux, les équipements de bureau, le matériel de travail et les consommables nécessaires aux activités de l Agence. Le personnel de l Agence travaillera dans les mêmes locaux que ceux du Secrétariat National à Antananarivo. Restrictions : La firme qui sera recrutée pour fournir les services de l Agence ne pourra soumissionner sur d autres appels d offres du Projet PIC.

6 ANNEXE : DESCRIPTION SYNTHETIQUE DU PROJET PIC Objectif et composantes du Projet Le Gouvernement de Madagascar a lancé en 2005 la mise en place de trois premiers «Pôles Intégrés de Croissance» (Nosy Be, Antananarivo - Antsirabe, et Fort Dauphin) pour développer leurs avantages compétitifs sectoriels (tourisme, manufactures en zones franches, NTIC et mines) et ainsi contribuer au développement économique national. Cet objectif sera atteint en incitant l investissement privé. En s appuyant sur la décentralisation par le renforcement des capacités des collectivités territoriales décentralisées, le Projet (i) créera un ensemble d infrastructures publiques stratégiques dans chaque Pôle et (ii) développera un programme (1) d appuis aux filières et PME dans chaque Pôle et (2) d amélioration de l environnement des affaires. La mise en œuvre du Projet PIC s appuiera sur le Partenariat Public Privé. Outre le financement pour la gestion de la mise en œuvre du Projet et les aspects liés aux mesures de sauvegarde sociales et environnementales, celui-ci comporte les quatre composantes suivantes : «A» : Appuis au secteur privé dans les Pôles et amélioration de l environnement des affaires ; «B» : Soutien du développement de l industrie manufacturière et agro-industrie, et des Nouvelles Technologies et de l Information et des Communications (NTIC) à Antananarivo et Antsirabe ; «C» : Soutien du développement du tourisme à Nosy Be ; «D» : Soutien du développement minier (Ilménite) et du tourisme à Tolagnaro. Principales activités par composantes Composante «A» Amélioration de l accès au crédit des PME ; Développement touristique : Appuis aux Offices du Tourisme Appuis à la formation professionnelle. Appuis aux aux filières (agricoles, pêche, tourisme ) ; Amélioration de l environnement des affaires : Appui à l EDBM et à ses antennes régionales,. Composante «B» : Cette composante est abandonnée dans le cadre de la restructuration du projet Composante «C» : Routes urbaines et routes de desserte Réhabilitation de bâtiments publics Approvisionnement électrique Adduction d eau potable et assainissement Construction du nouveau port minéralier d Ehoala (partenariat public / privé). Appuis aux collectivités territoriales décentralisées Composante «D» : Routes urbaines et pistes rurales Réhabilitation de bâtiments publics Approvisionnement électrique Adduction d eau potable et assainissement Construction du nouveau port minéralier d Ehoala (partenariat public / privé). Appuis aux collectivités territoriales décentralisées

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES

Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CELLULE INFRASTRUCTURES Termes de Référence et Etendue des Services REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, URBANISME, HABITAT, INFRASTRUCTURES, TRAVAUX, PUBLICS ET RECONSTRUCTION. CELLULE INFRASTRUCTURES

Plus en détail

Evaluation des besoins d équipements, de réseaux et de logiciels informatiques pour l informatisation du Ministère des Mines TERMES DE REFERENCE

Evaluation des besoins d équipements, de réseaux et de logiciels informatiques pour l informatisation du Ministère des Mines TERMES DE REFERENCE PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET ID Projet : P106982 IDA H589 ZR TF010744 Evaluation des besoins d équipements, de réseaux

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT N 0001/15/AI

AVIS DE RECRUTEMENT N 0001/15/AI ACECA INTERNATIONAL SARL SOCIETE D EXPERTISE COMPTABLE 1310 Avenue du Dr. KWAME N KRUMAH Sis Immeuble MABUCIG 01 BP 4318 Ouagadougou 01 Tél. : (226) 50-31-37-44 Fax : (226) 50-31-25-98 E-mail : aceca@fasonet.bf

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Manuel des procédures organisationnelles, administratives et financières Publication UNGANA 1382 CIDR Tous droits de reproduction réservés Programme

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale

Termes de Référence pour une Assistance Technique Internationale APPUI A L ELABORATION ET LA MISE EN OEUVRE D UN «CORPORATE PLAN» ET D UNE STRATEGIE DE PROMOTION DES INVESTISSEMENTS POUR L ECONOMIC DEVELOPMENT BOARD OF MADAGASCAR (EDBM) Termes de Référence pour une

Plus en détail

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE REPUBLIQUE TOGOLAISE RAVAIL-LIBERTE-PATRIE N /MFPRA/CTRAP/UGPD Lomé, PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

Plus en détail

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC I. Contexte Le Tchad a bénéficié de quatre subventions sous la Série 8 du Fonds

Plus en détail

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé

Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité de Coordination des Projets C2D Santé Republique de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Le C2D, un partenariat au service du développement Côte d Ivoire Projets C2D Santé Recrutement d un Responsable Administratif et Financier de l Unité

Plus en détail

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Organisme : Résultat Attendu 1 : Activité 1.D Observatoire du Foncier Référence

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SOLIDARITE AGENCE D ETUDES ET DE PROMOTION DE l EMPLOI AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN COMPTABLE

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN COMPTABLE MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE --------------------- UGP-FILETS SOCIAUX --------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa MCMEJF REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail ----- & ----- MINISTERE CHARGE DE LA MICROFINANCE DE L EMPLOI DES JEUNES ET DES FEMMES ------&----- PROJET BUSINESS PROMOTION CENTER (BPC) N : 00082750

Plus en détail

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations Termes de Référence Recrutement d un volontaire de l OMT pour le projet «Augmenter l impact du développement touristique sur l économie locale dans la région de Jacmel, Haïti» dans le cadre du Programme

Plus en détail

IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC)

IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC) IMPORTANTE SOCIETE DANS LE SECTEUR DU CAFE-CACAO RECHERCHE POUR LE PROJET D APPUI AU SECTEUR AGRICOLE (PSAC) 1 Consultant chargé de la coordination technique et du suiviévaluation Mission : Sous la supervision

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA

PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ---------------- LA COMMISSION ------------ PROGRAMME DE RESTRUCTURATION ET DE MISE A NIVEAU DE L INDUSTRIE DES ETATS MEMBRES DE L UEMOA Page 1 sur 15 SOMMAIRE

Plus en détail

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e R é p u b l i q u e d u B é n i n M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e Direction des Pharmacies, du Médicament et des Explorations Diagnostiques

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. 1. Introduction Contexte général

TERMES DE REFERENCE. 1. Introduction Contexte général REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, URBANISME, HABITAT, INFRASTRUCTURES, TRAVAUX PUBLICS ET RECONSTRUCTION CELLULE INFRASTRUCTURES Projet d Appui à la Réouverture

Plus en détail

L AIDE À L INVESTISSEMENT (AI)

L AIDE À L INVESTISSEMENT (AI) L AIDE À L INVESTISSEMENT (AI) 1. Objectifs de l aide à l investissement La subvention d investissement de la Collectivité Départementale de Mayotte a pour finalité de favoriser la création et le développement

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT DU PERSONNEL CLE DE L UCP-SWEDD

AVIS DE RECRUTEMENT DU PERSONNEL CLE DE L UCP-SWEDD REPUBLIQUE DE CÔTE D'IVOIRE MINISTÈRE D ETAT, MINISTÈRE DU PLAN ET DU DEVELOPPEMENT Union Discipline Travail PROJET POUR L AUTONOMISATION DES FEMMES ET LE DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE AU SAHEL (SWEDD) ----------------

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : chargé de projets : études et travaux d équipement Classification de la fonction : Fonction de référence : 6 Classes : 6 à 7

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES REQUISES

QUALIFICATIONS ET EXPÉRIENCES REQUISES RECRUTEMENT D UNE ASSISTANTE DE DIRECTION e assistante de Direction dédié aux activités du Centre d Excellence Africain dénommé CCBAD. L'assistante de direction travaillera sous la responsabilité du Directeur

Plus en détail

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI)

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) 1 Contents Introduction Critères d admissibilité et de sélection Comment solliciter une aide au titre d ELENA 2 INTRODUCTION 3 1.1 Energie

Plus en détail

INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 008 RELATIVE A L ORGANISATION DU CONTROLE INTERNE DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005 du 07 mai 2002

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23 Première partie 46 ème année n 23 JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Décret n 05/176 du 24 novembre 2005 portant création du Programme National d Appui

Plus en détail

Terme de référence Spécialiste Gestion financière

Terme de référence Spécialiste Gestion financière Terme de référence Spécialiste Gestion financière Sous la supervision générale du Directeur Général de l A.N.P.I, Agence d Exécution du projet les consultants auront pour mission : 1. Le SGF sera responsable

Plus en détail

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER

AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT ADMINISTRATIF ET FINANCIER MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ------------- 01 BP 3771 Abidjan 01 Tel : 21 21 26 20 / 21 21 26 26 Fax : 21 21 26 36 / 37 AVIS D APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT

Plus en détail

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE

ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉCLARATION DE LIBREVILLE Projet Document IMCHE/2/CP2 1 ALLIANCE STRATÉGIQUE ENTRE LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

TITRE PREMIER DES GENERALITES TITRE II DE LA CLASSIFICATION DES PROJETS. CHAPITRE PREMIER Les catégories de réseaux

TITRE PREMIER DES GENERALITES TITRE II DE LA CLASSIFICATION DES PROJETS. CHAPITRE PREMIER Les catégories de réseaux Loi n 98-026 du 20 janvier 1999 portant refonte de la Charte routière TITRE PREMIER DES GENERALITES Article premier - La présente loi constitue la charte Routière à Madagascar. Elle définit les modalités

Plus en détail

Guide des marchés publics

Guide des marchés publics En 2013, 72 marchés publics émis et exécutés pour un montant total de 10 396 629 501 FDJ Guide des marchés publics Autant d opportunités à la portée des PME djiboutiennes peu importe leur taille et leur

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

DOSSIER D APPEL A CANDIDATURES N : COI/AC/2013/011

DOSSIER D APPEL A CANDIDATURES N : COI/AC/2013/011 DOSSIER D APPEL A CANDIDATURES N : COI/AC/2013/011 Intitulé du poste : Niveau : Supervision : Lieu d affectation : Poste financé par : Assistant Administratif et Financier - AAF Catégorie 3 cadre intermédiaire

Plus en détail

Mandat - Modèle détaillé

Mandat - Modèle détaillé La gouvernance des PME Mandat - Modèle détaillé - modèle détaillé mandat pour un comité consultatif Nous vous présentons ci-dessous un exemple de mandat pour un comité consultatif plus sophistiqué que

Plus en détail

Rapport du Président sur le gouvernement d entreprise et le contrôle interne

Rapport du Président sur le gouvernement d entreprise et le contrôle interne 54 Le contrôle Rapport du Président sur le gouvernement d entreprise et le contrôle interne Préambule Conformément aux dispositions de l article L. 235-37 du Code commerce et conformément à la loi du 3

Plus en détail

1 Chef de Cellule Centrale de Gestion Fiduciaire et de Suivi Programmatique

1 Chef de Cellule Centrale de Gestion Fiduciaire et de Suivi Programmatique MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA Projet de Renforcement des Capacités du Ministère de la Santé et de la Lutte contre le VIH/Sida Accord de financement CDC No. 5U2GPS002717 AVIS DE VACANCE

Plus en détail

Signé par : L Autorité de sûreté nucléaire, Vu le code de la défense, notamment son article R. 1333-2 ;

Signé par : L Autorité de sûreté nucléaire, Vu le code de la défense, notamment son article R. 1333-2 ; REPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 2011-AV-0116 de l Autorité de sûreté nucléaire du 10 mai 2011 sur le projet d arrêté relatif aux modalités de la demande et à la forme de l autorisation L Autorité de sûreté

Plus en détail

2 pts 4 pts. 4 pts 4 pts 2 pts. 2 pts. 2 pts 1 pt. 30 pts 4 pts 4 pts 4 pts 2.2. 2 pts 3 pts. 3 pts/exp. 3 pts

2 pts 4 pts. 4 pts 4 pts 2 pts. 2 pts. 2 pts 1 pt. 30 pts 4 pts 4 pts 4 pts 2.2. 2 pts 3 pts. 3 pts/exp. 3 pts TERMES DE REFERENCE Recrutement d'un consultant (cabinet) pour la réalisation d un Audit Informatique et d un Schéma Directeur de l Information, puis l élaboration d un cahier de charges en vue de la mise

Plus en détail

Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE

Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE Un responsable budgétaire et financier, adjoint au Directeur des Affaires Financières Poste Rattaché au Directeur adjoint en charge des finances, des admissions et

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT FINANCIER ET COMPTABLE DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT FINANCIER ET COMPTABLE DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT FINANCIER ET COMPTABLE DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et justification La République de Madagascar a bénéficié

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

A. CONTEXTE. 1. Contexte général du projet et de sa restructuration

A. CONTEXTE. 1. Contexte général du projet et de sa restructuration TERMES DE RÉFERENCE SUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT TECHNIQUE NATIONAL EN GESTION DE L INFORMATION, DE LA COMMUNICATION, DES CONNAISSANCES ET DU CHANGEMENT (Information, Communication, Knowledge and

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN GESTION FINANCIERE BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN 1. CONTEXTE 1.1 Le Groupe de la Banque Africaine de Développement appuie le Gouvernement de la République Démocratique

Plus en détail

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE Agence des Nations Unies : Titre : Lieu : Durée : Bureau Régional de l ONUDC pour l Afrique de l'ouest et

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES POUR LA PASSATION D UN MARCHÉ D ASSISTANCE À LA COORDINATION POUR LE PROJET DE MISE EN PLACE DE LA RÉSERVE RÉGIONALE DE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES POUR LA PASSATION D UN MARCHÉ D ASSISTANCE À LA COORDINATION POUR LE PROJET DE MISE EN PLACE DE LA RÉSERVE RÉGIONALE DE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES POUR LA PASSATION D UN MARCHÉ D ASSISTANCE À LA COORDINATION POUR LE PROJET DE MISE EN PLACE DE LA RÉSERVE RÉGIONALE DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE (RRSA) EN AFRIQUE DE L OUEST 1.

Plus en détail

POE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER

POE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER Page 1 / 9 Mesure Axe 2 Soutenir un développement économique créateur d emplois durables Service instructeur DRIRE Dates agréments CLS 3 avril 2008 I. Objectifs et descriptif de la mesure / dispositif

Plus en détail

Rôle et Responsabilités du Spécialiste en Production animale

Rôle et Responsabilités du Spécialiste en Production animale 1 CARITAS CONGO ASBL SECRETARIAT EXECUTIF Siege Social: 59, Mont Virunga Bureaux: 26, Basoko Kinshasa Gombe/ RD. Congo Kinshasa Gombe / RD.Congo Site : www.caritasdev.cd Email: directeur@caritasdev.cd

Plus en détail

Dans ce contexte, la deuxième phase du Programme s est donné pour objectifs de relever les défis liés aux facteurs ci-après :

Dans ce contexte, la deuxième phase du Programme s est donné pour objectifs de relever les défis liés aux facteurs ci-après : TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET-CONSEIL CHARGE DE L APPUI-ACCOMPAGNEMENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA DANS LE CADRE DE LA MOBILISATION DES RESSURCES POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA DEUXIEME

Plus en détail

Responsable du département. Production / Infrastructures

Responsable du département. Production / Infrastructures Page 1 sur 9 Nom Fonction REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Martine Véniard Directeur du système d information Directeur du personnel Direction générale Date 1/01/2016 Signature Sources : Répertoire des

Plus en détail

OFFICIEL de la République Démocratique du Congo

OFFICIEL de la République Démocratique du Congo Première partie 50 ème année numéro spécial JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo GOUVERNEMENT CABINET DU PREMIER MINISTRE Décret n 08/27 du 24 décembre 2008 portant création et statuts

Plus en détail

Etre une force de proposition sur les textes de lois et la réglementation régissant l environnement économique et administratif de la profession

Etre une force de proposition sur les textes de lois et la réglementation régissant l environnement économique et administratif de la profession AMIC Immeuble ASSIST 5eme étage Téléphone : 22 434 00 Email : contact@amic.mg Web : www.amic.mg L AMIC : un acteur au service de l économie et des entreprises L Association Malagasy des Investisseurs en

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi

Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007. N/Réf. : G6 211 033. Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi Service des affaires corporatives Cégep de Chicoutimi N/Réf. : G6 211 033 RÈGLEMENT NO 9 portant sur la gestion financière du Collège Adopté : CAD-15.06.2000 Modifié : CAD-31.01.2007 Note : L utilisation

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 I. Informations générales Intitulé de la mission Renforcement des capacités de la Pharmacie Nationale d Approvisionnement dans le suivi des appels d offres internationaux

Plus en détail

Coordonnateur Comptable et Agent de contrôle Financier

Coordonnateur Comptable et Agent de contrôle Financier COORDONNATEUR COMPTABLE ET FINANCIER DD Direction des Ressources humaines I Coordonnateur Comptable et Agent de contrôle Financier POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Déplacements

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT DE DIRECTION DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT DE DIRECTION DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT DE DIRECTION DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte de la mission et du projet La République de Madagascar a bénéficié

Plus en détail

L APPUI AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES

L APPUI AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES Royaume du Maroc Ministère du Tourisme Direction de la Réglementation du Développement et de la Qualité L APPUI AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES au cœur de la stratégie de développement touristique «Vision

Plus en détail

FICHE DE POSTE : Directeur adjoint Ecole d IADE

FICHE DE POSTE : Directeur adjoint Ecole d IADE C.H.I.P.S. FICHE DE POSTE DIRECTEUR ADJOINT ERIADE /FIC POS/ N 1 Créé en septembre 2014 Ecole Régionale d Infirmiers Anesthésistes Modifié le : Version n 1 4 pages + 1 page annexe Lieux de diffusion :

Plus en détail

--------------- --------------

--------------- -------------- REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX-TRAVAIL-PATRIE --------------- -------------- ARRETE N 016/PM du 1 er février 2016 fixant les modalités de catégorisation des prestataires dans le secteur du Bâtiment et des

Plus en détail

Sélection d un Cabinet d Audit et Conseils TERMES DE REFERENCE

Sélection d un Cabinet d Audit et Conseils TERMES DE REFERENCE Sélection d un Cabinet d Audit et Conseils Réf :1396/APPA/SE/DAAF/SD11-12 TERMES DE REFERENCE Objet : Sélection d un Cabinet d Audit et Conseils pour les prestations de Commissariat aux comptes 1. Contexte

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit Novembre 2011 Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 3 Domaine d application 3 Responsable

Plus en détail

SECRETARIAT BELAC : MISSIONS ET RESPONSABILITES, ORGANISATION ET PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT

SECRETARIAT BELAC : MISSIONS ET RESPONSABILITES, ORGANISATION ET PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT BELAC 3-02 Rev 4 2015 SECRETARIAT BELAC : MISSIONS ET RESPONSABILITES, ORGANISATION ET PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur

Plus en détail

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines

Plus en détail

ANNEXES A LA DELIBERATION

ANNEXES A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 2 CP 12-239 ANNEXES A LA DELIBERATION @BCL@E00EEE79 22/02/12 18:02:00 3 SERVICES ADMINISTRATIFS ANNEXE N 1 : DEFINITION DES CARACTERISTIQUES D'EMPLOIS MOTIF DU RECRUTEMENT

Plus en détail

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements dans les domaines de l assainissement, de l eau potable et des milieux aquatiques. Le développement durable est aujourd

Plus en détail

MANUEL D ORGANISATION GENERALE DU PROJET DE GOUVERNANCE ET DE DEVELOPPEMENT INSTITUTIONNEL (PGDI)

MANUEL D ORGANISATION GENERALE DU PROJET DE GOUVERNANCE ET DE DEVELOPPEMENT INSTITUTIONNEL (PGDI) DU (PGDI) Rédigé par : Cabinet 3A Madagascar Août PAGE 2 CONSIDERATIONS GENERALES La mise en place des procédures organisationnelles formalisées répond aux objectifs ci-après : Fournir un cadre formel

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE RENFORCEMENT DES CAPACITES D ANALYSE FINANCIERE DEPARTEMENT FINANCE

MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE RENFORCEMENT DES CAPACITES D ANALYSE FINANCIERE DEPARTEMENT FINANCE SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE RENFORCEMENT DES CAPACITES D ANALYSE FINANCIERE DEPARTEMENT FINANCE RMCR MALI MARS 2015 Avec l appui financier de

Plus en détail

Togo. Loi portant organisation des services publics de l eau potable

Togo. Loi portant organisation des services publics de l eau potable Loi portant organisation des services publics de l eau potable Loi n 2010-006 du 18 juin 2010 modifiée [NB - Loi n 2010-006 du 18 juin 2010 portant organisation des services publics de l eau potable et

Plus en détail

UNITE DE GESTION DU PROJET FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT DU PERSONNEL FIDUCIAIRE DE L'UGP

UNITE DE GESTION DU PROJET FILETS SOCIAUX PRODUCTIFS TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT DU PERSONNEL FIDUCIAIRE DE L'UGP MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE ------------------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------------------------

Plus en détail

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1

EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi. LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1 EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi LOT N 11: Macroéconomie, Finances publiques et aspects réglementaires DEMANDE N 2009/204525/1 TERMES DE REFERENCE SPECIFIQUES Pour l évaluation des dispositifs de préparation

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 Optimiser la coopération au développement pour atteindre les ODD concernant la santé 1. Introduction Le programme de travail du Partenariat international pour

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

RAPPORT SUR LE FONDS D ASSISTANCE TECHNIQUE DE LA FEMIP : OBJECTIFS, STRATÉGIE ET CHAMP D ACTIVITÉ

RAPPORT SUR LE FONDS D ASSISTANCE TECHNIQUE DE LA FEMIP : OBJECTIFS, STRATÉGIE ET CHAMP D ACTIVITÉ FEMIP - Facilité euro-méditerranéenne d investissement et de partenariat Réunion du Comité ministériel Alexandrie, 7 juin 2004 RAPPORT SUR LE FONDS D ASSISTANCE TECHNIQUE DE LA FEMIP : OBJECTIFS, STRATÉGIE

Plus en détail

Expert international en Education

Expert international en Education Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

RAPPORT D ACHEVEMENT D UNE OPERATION D ASSISTANCE TECHNIQUE

RAPPORT D ACHEVEMENT D UNE OPERATION D ASSISTANCE TECHNIQUE RAPPORT D ACHEVEMENT D UNE OPERATION D ASSISTANCE TECHNIQUE INTITULE DE L ASSISTANCE TECHNIQUE : Etude sur la maintenance des infrastructures sociales dans les pays de l UEMOA ORGANES D EXECUTION : Commission

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES

ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES ROYAUME DU MAROC COUR DES COMPTES Synthèse du rapport relatif au contrôle de la gestion de L Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) Janvier 2016 SYNTHESE Présentation L Office

Plus en détail

Référentiel des activités

Référentiel des activités Référentiel des activités professionnelles Annexe I Arrêté du 29 juillet 1998 1. Appellation du diplôme Baccalauréat professionnel Spécialité restauration. 2. Champ d activités Définition Le titulaire

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA REALISATION D UNE ETUDE SUR «L APPROCHE PAR MICROPROJET» «La place et le rôle des microprojets de développement en Afrique de l Ouest selon les acteurs du Sud. Etude de cas

Plus en détail

FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION

FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION Règlement d Appels à Projets Innovants INTILAK - Septième Edition Juillet 2014 Sommaire Introduction!... 3 Règles de participation!... 4 Processus de sélection et contractualisation!...

Plus en détail

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE PERFECTIONNEMENT DES PROCEDURES DE GESTION DES RH ET ELABORATION DES OUTILS NECESSAIRES RMCR MALI FEVRIER 2016 Avec

Plus en détail

DIPLOMES OBTENUS Octobre 1999 à juin 2003 (Mali) : Maîtrise en gestion, Université de Bamako (Faculté des Sciences Economiques);

DIPLOMES OBTENUS Octobre 1999 à juin 2003 (Mali) : Maîtrise en gestion, Université de Bamako (Faculté des Sciences Economiques); CV DU CANDIDAT Nom et Prénom : Modibo Ibrahima FOMBA 38 ans, Marié, père de 02 enfants; Nationalité malienne; Adresse : Sevaré Rep Mali Economiste-gestionnaire, consultant expert en gestion de PME; Cellulaire

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION

CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION CHARTE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L ÉDUCATION Dernière mise à jour : novembre 2013 (Décision BOD/2013/11-02) éducation de qualité pour tous les enfants page 1 de 15 Chartre du PME PRÉAMBULE 1.1 Le Partenariat

Plus en détail

2.3 Les décrets et accords intergouvernementaux de libéralisation du commerce conclus par le gouvernement du Québec;

2.3 Les décrets et accords intergouvernementaux de libéralisation du commerce conclus par le gouvernement du Québec; TITRE : Politique relative aux contrats d approvisionnement, de services et de travaux de construction ORIGINE PAGE 1 de 20 Direction des services des ressources financières et matérielles RÉPONDANT Direction

Plus en détail

Contribution de la Banq Contribution de la Ban ue ue à la à la promotion du secteur privé en Afrique du Nord Alger 12 mars 2009

Contribution de la Banq Contribution de la Ban ue ue à la à la promotion du secteur privé en Afrique du Nord Alger 12 mars 2009 Contribution de la Banque à la promotion du secteur privé en Afrique du Nord Alger 12 mars 2009 Ma présentation porte sur: Bref aperçu du Groupe de la Banque africaine de développement; Programmes d appui

Plus en détail

AUDIT DES EXERCICES 2014, 2015 ET 2016 DES COMPTES DU PFCTAL/OCAL TERMES DE REFERENCE

AUDIT DES EXERCICES 2014, 2015 ET 2016 DES COMPTES DU PFCTAL/OCAL TERMES DE REFERENCE SECRETARIAT EXECUTIF DE L ORGANISATION DU CORRIDOR ABIDJAN-LAGOS PROJET DE FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT SUR LE CORRIDOR ABIDJAN-LAGOS (PFCTAL) DON IDA N H549-TG AUDIT DES EXERCICES 2014, 2015

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Logistique HCR/MRT/PRG/AO/002/2014

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Logistique HCR/MRT/PRG/AO/002/2014 APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Logistique HCR/MRT/PRG/AO/002/2014 Depuis la signature d un Accord de Coopération avec le Gouvernement de la Mauritanie en 1998,

Plus en détail

PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET

PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET PROJET DE BONNE GOUVERNANCE DANS LE SECTEUR MINIER COMME FACTEUR DE CROISSANCE (PROMINES) UNITE D EXECUTION DU PROJET ID Projet : P106982 IDA H589 ZR TF010744 Création d un comité de formation continuelle

Plus en détail

ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX)

ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX) LETTRE DE MISSION ADMINISTRATEUR GENERAL AGENCE WALLONNE A L EXPORTATION ET AUX INVESTISSEMENTS ETRANGERS (AWEX) 1. DESCRIPTION DE FONCTION ET PROFIL DE COMPETENCES A. DESCRIPTION DE FONCTION A.1. Missions

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI Spécialiste en Production agricole, Projet PARRSA / Equateur

OFFRE D EMPLOI Spécialiste en Production agricole, Projet PARRSA / Equateur 1 CARITAS CONGO ASBL SECRETARIAT EXECUTIF Siege Social: 59, Mont Virunga Bureaux: 26, Basoko Kinshasa Gombe/ RD. Congo Kinshasa Gombe / RD.Congo Site : www.caritasdev.cd Email: directeur@caritasdev.cd

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. IHU Strasbourg. Institut Hospitalo Universitaire de Strasbourg CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. IHU Strasbourg. Institut Hospitalo Universitaire de Strasbourg CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES IHU Strasbourg Institut Hospitalo Universitaire de Strasbourg CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Objet du marché ASSISTANCE JURIDIQUE Marché passé selon une procédure

Plus en détail

Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015

Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015 Info Source: Sources de renseignements du gouvernement fédéral et sur les fonctionnaires fédéraux 2015 P a g e 1 Musée canadien de l immigration du Quai 21 Info Source : Sources de renseignements du gouvernement

Plus en détail

L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des deux structures suivantes :

L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des deux structures suivantes : PREAMBULE Conformément à l article R 823-21 du Code de commerce, les commissaires aux comptes désignés auprès de personnes ou d entités faisant appel public à l épargne ou auprès d établissement de crédit

Plus en détail

LE DISPOSITIF INSTITUTIONNEL DE MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP/PDDAA

LE DISPOSITIF INSTITUTIONNEL DE MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP/PDDAA LE DISPOSITIF INSTITUTIONNEL DE MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP/PDDAA Niamey les 27, 28 et 29 Avril 2011 Plan de la présentation 1. Le contexte 2. Le dispositif institutionnel global 3. L Agence régionale pour

Plus en détail