Petit-déjeuner débat. «L âge d or des frontaliers est-il derrière nous?» Nos partenaires:

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Petit-déjeuner débat. «L âge d or des frontaliers est-il derrière nous?» Nos partenaires:"

Transcription

1 Petit-déjeuner débat «L âge d or des frontaliers est-il derrière nous?» Nos partenaires:

2 Déroulé Regards sur les actifs transfrontaliers du Genevois français par Nicolas Müller OCSTAT et Jérôme Harnois INSEE Des frontaliers, acteurs de la dynamique économique du Grand Genève par Noel Mercier MED L avenir des frontaliers et l impact sur le développement économique local? par Jean-François Besson - GTE Place au débat!

3 Nicolas Müller OCSTAT Jérôme Harnois INSEE

4 La majorité des transfrontaliers actifs en Suisse résident en Rhône-Alpes En Rhône-Alpes : personnes En Alsace : personnes En Franche-Comté : personnes

5 En Rhône-Alpes, près de transfrontaliers résident dans le Genevois français 40% des actifs occupés de la zone sont transfrontaliers Phénomène comparable autour de Morteau (Franche-Comté) et de Saint-Louis (Alsace). mais cela porte sur des effectifs plus modestes.

6 Le phénomène frontalier s amplifie et s étale depuis la fin des années 90 Part de travailleurs frontaliers parmi l'ensemble des actifs occupés résidant dans les zones d'em ploi rhônalpines (en %) Genevois Français Chablais Vallée de l'arve Annecy Recensement 2009 Ensemble - Rhône-Alpes Recensement 1999 Sources : Insee, RP1999 & RP2009 exploitations complémentaires

7 Près de nouveaux actifs par an dans le Genevois français

8 Plus de deux actifs transfrontaliers du Genevois français sur trois mènent leurs activités professionnelles sur Genève Les dix premières communes de travail Effectif frontalier Part cumulée (en %) 01 - Genève , Meyrin , Carouge , Plan-les-Ouates , Vernier , Nyon , Thônex , Lausanne , Chêne-Bourg , Satigny ,4 Ensemble ,0 Source : Insee, RP2009 exploitation complémentaire

9 A tous âges, les actifs frontaliers sont majoritairement masculins Effectif Actifs occupés selon le sexe et le pays de travail Travaillant en France Hommes Travaillant en France Femmes Travaillant en Suisse Hommes Travaillant en Suisse Femmes ans 20 ans 25 ans 30 ans 35 ans 40 ans 45 ans 50 ans 55 ans 60 ans 65 ans - Les hommes sont majoritaires dans la population active occupée du Genevois français - Leur propension à travailler en Suisse est plus élevée Age révolu

10 Les nombreuses arrivées d actifs jeunes modifient nettement la pyramide des âges des actifs occupés

11 A Genève, le recours au travail frontalier varie selon le secteur d activité

12 Les transfrontaliers résidant dans le Genevois français travaillent majoritairement dans le commerce et les services marchands Part Répartition selon le secteur d'activité des actifs occupés résidant dans le Genevois Français 100% 8,8 6,2 6,2 5,6 6,0 90% 80% 16,2 13,8 13,6 13,8 21,0 70% 19,0 19,3 17,2 13,1 60% 28,4 50% 40% 30% 61,0 60,9 63,4 59,9 20% 10% 0% 46,6 Construction Industrie Administration public, enseignement, santé & action Sociale Commerce, transports et services divers Actifs travaillant en France Actifs travaillant en Suisse Canton de Genève District de Nyon Autres districts du canton de Vaud

13 et sont plus fréquemment titulaires d un diplôme universitaire Les migrations résidentielles ont amplifié l élévation du niveau général des diplômes

14 Un quart des transfrontaliers du Genevois français sont cadres ou de profession intellectuelle supérieure

15 Dans le Genevois français, près d un ménage actif sur deux compte au moins une personne travaillant en Suisse

16 10% des ménages actifs du Genevois français sont bi-frontaliers En 10 ans, les ménages bi-frontaliers et mixtes ont cru 2 fois plus vite que l ensemble des ménages actifs (+60% vs +29%)

17 Les ménages bi-frontaliers affichent une plus forte homogamie - Les 2 conjoints se situent dans la même PCS dans 36% des couples bi-frontaliers vs :. 29% pour les couples bi-actifs non-frontaliers. 26% pour les ménages mixtes - Les 2 conjoints travaillent dans le secteur du commerce et des services marchands dans 43% des couples bi-frontaliers vs :. 25% pour les couples bi-actifs non-frontaliers. 25% pour les ménages mixtes.

18 Les ménages bi-frontaliers résident majoritairement à proximité immédiate de la frontière

19 Les ménages frontaliers ont de meilleures conditions d accès au logement

20 En résumé Le phénomène frontalier s amplifie et s étale depuis la fin des années 90. Près de 18 % des emplois du canton de Genève sont occupés par un frontalier (permis G). Comparés aux actifs de la zone travaillant en France, les actifs transfrontaliers sont plus souvent des hommes, plus jeunes, mieux diplômés, et exercent des professions intellectuelles supérieures. Les ménages frontaliers ont de meilleures conditions d accès au logement.

21 NOEL MERCIER MED

22 Le Grand Genève en chiffres 22

23 Une économie fortement «résidentielle» 23

24 Une économie fortement «résidentielle» 24

25 LE GENEVOIS FRANÇAIS Un développement économique notamment lié à : une augmentation record de la population (+2% par an sur les 10 dernières années) et notamment de la population frontalière qui a cru de +47%, et représente 40% des actifs du GF, un fort pouvoir d achat des travailleurs frontaliers Dans le secteur privé, un salarié du canton de Genève touche une rémunération brute horaire supérieure en moyenne de 75 % à celle perçue par un salarié de l Ain ou de la Haute-Savoie, à âge, sexe, activité, catégorie professionnelle et taille d entreprise équivalents.

26 LE CANTON DE GENÈVE Une économie relativement florissante Des entreprises tournées vers l export notamment dans la bijouterie et l horlogerie Essor de l emploi +1% par an PIB +0,5% ( ) Un développement économique sous dépendance extérieure 20% des emplois du canton sont occupés par des frontaliers Une croissance reposant sur l exportation et notamment l accès aux marchés européens 26

27 Jean-François BESSON Secrétaire général du GTE 19/02/

28 Une nouvelle assurance maladie Une hausse de l impôt La remise en cause du statut 19/02/

29 Assurance maladie 19/02/

30 Dérogation au droit communautaire de sécurité sociale Depuis le 1 er juin 2002, la Suisse applique le droit communautaire de sécurité sociale En fonction du droit communautaire, les frontaliers sont obligatoirement assurés en Suisse, y compris pour l assurance maladie La Suisse a négocié un droit d option en matière d assurance de soins. Ce droit a été reconnu par la France : - Régime suisse : Lamal - Régime français : CMU - La France a négocié un sous-droit d option provisoire aux frontaliers : assurance privée jusqu au 31mai 2014 CSS 30

31 Les prestations CMU : - Tout type de soins en France - Soins immédiatement nécessaires en Suisse pendant le séjour - Soins urgents en Suisse - Carte européenne d assurance maladie (validité portée à 2 ans) - Exclusion des soins programmés sauf autorisation préalable - Assurance complémentaire vivement conseillée 19/02/2014 v 31

32 Les prestations LAMal : - Tout type de soins en France et en Suisse - Formulaire S1 pour transposition des droits en France à présenter à la CPAM - Assurance complémentaire au régime de base français (pour les soins en France uniquement) - Complémentaire pour les soins en Suisse selon les compagnies (tarifs adaptés) ) 32

33 Quelques simulations Couple marié, 2 enfants, Mr travaille en Suisse, Mme en France : RFR total , RFR de Mr Assurance privée (garantie plénière F et CH) : 1603 /an, soit 133 /mois -- LAMal (base) : 5468 / an, soit 458 /mois en moyenne -- CMU (base 6%) : 3027 /an, soit 252 /mois - + complémentaire SS (moyenne) : 60 /mois /02/ /mois 33

34 Quelques simulations Couple marié - 2 enfants, Mme ne travaille pas : RFR Assurance privée (garantie plénière CH et F) : 6537 /an, soit 545 /mois - LAMal (base) /an, soit 1156 /mois en moyenne -- CMU (base 6%) : 3627 /an, soit 302 /mois -- complémentaire SS : 160 /mois (moyenne) /02/ /mois 34

35 Quelques simulations Couple marié, 2 enfants, Mr et Mme travaillent en Suisse : RFR Mme , RFR Mr Assurance privée (garanties plénière CH et F) : /an, soit 516 /mois -- LAMal (base) : /an, soit 1156 /mois -- CMU Mme (base 6%) : 1227 /an, soit 102 /mois -- CMU Mr (base 6%) : /an, soit 302 /mois -- complémentaire SS famille : 160 /mois (moyenne) 19/02/ /mois

36 Un simulateur à votre disposition 19/02/

37 La mise en œuvre de la réforme Les prestations (selon annonce du Gouvernement le 20/01/2014) - Choix du médecin traitant en France ou en Suisse - Remboursement possible des soins ambulatoires réalisés en Suisse sans autorisation préalable - Accès aux soins hospitaliers ou coûteux en Suisse facilités pour les frontaliers résidant dans des zones faible densité médicale - Poursuite des soins lourds entamés en Suisse avant le 01/06/

38 La mise en œuvre de la réforme - Des propositions du Gouvernement de prise en charge spécifiques pour les frontaliers mais qui suscitent beaucoup de questions sur lesquelles le GTE travaille - Ex : en fonction des soins quelle est la base de remboursement? (remboursement des frais réellement engagés ou remboursement sur la base française?) - Décret d application et instructions aux CPAM en cours de réalisation 19/02/

39 Nouveaux barèmes d imposition 19/02/

40 Couple marié : Monsieur travaille en France Madame travaille à Genève Deux enfants mineurs Madame est assurée en assurance privée 19/02/

41 Revenu brut mensuel de Monsieur : soit 1995,54 x 13 = net Revenu brut mensuel de Madame : 6000 CHF 6000 CHFx CHF prime = CHF -14% charges sociales = net Assurances maladie privée : 260 / mois : Revenu net déclaré en France pour Madame : = (plafond déduction pour l assurance maladie privée) 19/02/

42 Revenus nets cumulés du couple avant impôt : /02/

43 Imposition 2013 : A Genève : Barème B2 sur CHF = 0 En France : avec crédit d impôt = 2161 Au total : 2161 Imposition 2014 : A Genève : Barème Cr2 = 3495 CHF soit 2840 En France : idem 2013 soit 2161 Au total : 5001 Impôt en France pour une revenu équivalent = /02/

44 Assurance maladie de Madame : 2013 : assurance privée = 260 x 12 = : RFR de Mme : (10% frais professionnels) = (abattement) x 8% = 2854 Complémentaire SS = 80 / mois x 12 = = /02/

45 Différence des revenus entre 2013 et 2014 : 3534 Soit 294 / mois 19/02/

46 Conséquences de la votation du 9 février /02/

47 19/02/

48 Merci de votre attention. Retrouver cette présentation sur les sites internet: rubrique petits déjeuners MED/CLD rubrique activités/développement éco/petits déjeuners *Sous réserve d acceptation de diffusion de la part des intervenants

LES MENAGES ACTIFS DE LA ZONE D EMPLOI DU GENEVOIS FRANÇAIS FACE AU TRAVAIL FRONTALIER

LES MENAGES ACTIFS DE LA ZONE D EMPLOI DU GENEVOIS FRANÇAIS FACE AU TRAVAIL FRONTALIER LES MENAGES ACTIFS DE LA ZONE D EMPLOI DU GENEVOIS FRANÇAIS FACE AU TRAVAIL FRONTALIER Dans la zone d emploi du Genevois français, un «ménage actif» sur deux est concerné par le travail frontalier. Les

Plus en détail

L emploi à Genève. http://clio-texte.clionautes.org/l-emploi-a-geneve.html. L emploi à Genève. par Charlotte Grimaldi, Patrice Delpin

L emploi à Genève. http://clio-texte.clionautes.org/l-emploi-a-geneve.html. L emploi à Genève. par Charlotte Grimaldi, Patrice Delpin http://clio-texte.clionautes.org/l-emploi-a-geneve.html L emploi à Genève par Charlotte Grimaldi, Patrice Delpin Mise en ligne : mercredi 1er juillet 2015 i Genre, démographie, statistiques i Genre, démographie

Plus en détail

L équipement hôtelier dans l espace transfrontalier franco-valdo-genevois

L équipement hôtelier dans l espace transfrontalier franco-valdo-genevois L équipement hôtelier dans l espace transfrontalier franco-valdo-genevois Cette fiche analyse la répartition de l équipement hôtelier sur les territoires composant l espace transfrontalier ainsi que l

Plus en détail

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE FIN DE L ASSURANCE MALADIE PRIVEE POUR LES FRONTALIERS : Quelques explications Ce document, édité par le Groupement transfrontalier européen, a pour but de réunir toutes les informations que nous possédons

Plus en détail

MAINTENANCE. ouvriers qualifiés polyvalents d entretien 1 949 209 2 158

MAINTENANCE. ouvriers qualifiés polyvalents d entretien 1 949 209 2 158 MAINTENANCE L e domaine professionnel de la maintenance concentre 5 emplois, soit 3,4 des actifs de la région. Composé de deux familles de métiers, ce domaine, est mieux représenté en Alsace que dans le

Plus en détail

Les produits de rentes viagères des Rentes Genevoises. Conférence 2015 - Salon des transfrontaliers

Les produits de rentes viagères des Rentes Genevoises. Conférence 2015 - Salon des transfrontaliers Les produits de rentes viagères des Rentes Genevoises Conférence 2015 - Salon des transfrontaliers Présentation succincte du système des 3 piliers en Suisse Le système des 3 piliers en Suisse 1 er pilier

Plus en détail

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE FIN DE L ASSURANCE MALADIE PRIVEE POUR LES FRONTALIERS : Quelques explications Ce document, édité par le Groupement transfrontalier européen, a pour but de réunir toutes les informations que nous possédons

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois N 4 Janvier 2014 L OBSERVATOIRE Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois Qui travaille où? Zoom sur

Plus en détail

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE

2. LE REGIME DE SECURITE SOCIALE FIN DE L ASSURANCE MALADIE PRIVEE POUR LES FRONTALIERS : Quelques explications Ce document, édité par le Groupement transfrontalier européen, a pour but de réunir toutes les informations que nous possédons

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

L ASSURANCE MALADIE DES FRONTALIERS. Échéance /02/2014 1

L ASSURANCE MALADIE DES FRONTALIERS. Échéance /02/2014 1 L ASSURANCE MALADIE DES FRONTALIERS Échéance 2014 05/02/2014 1 Historique 1963 : Frontaliers exclus des régimes sociaux en France et en Suisse. La strasbourgeoise, assurance privée, accepte de les prendre

Plus en détail

Modification du régime d assurance maladie des frontaliers

Modification du régime d assurance maladie des frontaliers Modification du régime d assurance maladie des frontaliers Conséquences pour les travailleurs frontaliers et leurs employeurs Guylaine Riondel Besson Juriste de droit européen de sécurité sociale Cabinet

Plus en détail

http://www.irdes.fr/espaceenseignement/chiffresgraphiques/cadrage/indicateursetatsante/indicateursmortalite/causesdecesparageetsexe.

http://www.irdes.fr/espaceenseignement/chiffresgraphiques/cadrage/indicateursetatsante/indicateursmortalite/causesdecesparageetsexe. http://www.irdes.fr/espaceenseignement/chiffresgraphiques/cadrage/indicateursetatsante/indicateursmortalite/causesdecesparageetsexe.htm http://www.irdes.fr/espaceenseignement/chiffresgraphiques/cadrage/indicateursetatsante/indicateursmortalite/causesdecesparageetsexe.htm

Plus en détail

Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche

Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche PRÉSENTATION Cette recherche 1 avait pour but de mieux connaître la situation de la population avec incapacité sur le marché

Plus en détail

Enumération non exhaustive - Tous les chiffres sont en CHF ICC : Impôt Cantonal et Communal / IFD : Impôt Fédéral Direct

Enumération non exhaustive - Tous les chiffres sont en CHF ICC : Impôt Cantonal et Communal / IFD : Impôt Fédéral Direct DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2013 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Enumération non

Plus en détail

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL à l'appui de l arrêté d acceptation du barème cantonal de facturation pour l accueil en crèche et garderie (du 4 novembre 2002) AU CONSEIL GENERAL

Plus en détail

observatoire statistique transfrontalier Synthèse 2014 Ain - Haute-Savoie Genève - Vaud

observatoire statistique transfrontalier Synthèse 2014 Ain - Haute-Savoie Genève - Vaud observatoire statistique transfrontalier Synthèse 2014 Ain - Haute-Savoie Genève - Vaud observatoire statistique transfrontalier sommaire Avant-propos 5 Territoires observés 6 1. Population 8 Démographie

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau FORMATION Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau Solange RATTIN SCEES Bureau de l information statistique L enseignement technologique et professionnel

Plus en détail

Soulager les familles et la classe moyenne

Soulager les familles et la classe moyenne Le 27 septembre Pour les familles Pour la classe moyenne Pour les retraités Oui Aux allégements d impôts A la loi sur l imposition des personnes physiques (LIPP) Soulager les familles et la classe moyenne

Plus en détail

VOUS ÊTES FRONTALIER, COMMENT ÊTRE SOIGNÉ(E) AUX HUG?

VOUS ÊTES FRONTALIER, COMMENT ÊTRE SOIGNÉ(E) AUX HUG? VOUS ÊTES FRONTALIER, COMMENT ÊTRE SOIGNÉ(E) AUX HUG? Dès le 1 er juin 2014, la législation française modifie les conditions d accès aux soins en Suisse L assurance maladie du frontalier Si vous êtes frontalier

Plus en détail

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016

FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 FEMMES & SOCIAL ACTIONS 2012-2016 AMÉLIORER RAPIDEMENT LES RETRAITES DES FEMMES La loi du 20 janvier 2014 garantissant l'avenir et la justice du système de retraites, portée par Marisol Touraine, a permis

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

Insertion professionnelle et poursuite d études 6 à 9 mois après l obtention en 2014 d un Master 2 de TSE de l Université Toulouse 1 Capitole

Insertion professionnelle et poursuite d études 6 à 9 mois après l obtention en 2014 d un Master 2 de TSE de l Université Toulouse 1 Capitole Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle Insertion professionnelle et poursuite d études 6 à 9 mois après l obtention en 2014 d un Master 2 de TSE de l Université Toulouse 1 Capitole

Plus en détail

L ASSURANCE MALADIE DES FRONTALIERS A PARTIR DU 1 ER JUIN 2014 07/04/2014 1

L ASSURANCE MALADIE DES FRONTALIERS A PARTIR DU 1 ER JUIN 2014 07/04/2014 1 L ASSURANCE MALADIE DES FRONTALIERS A PARTIR DU 1 ER JUIN 2014 07/04/2014 1 Base légale selon le droit communautaire - Depuis le 1 er juin 2002, la Suisse applique le droit communautaire de sécurité sociale

Plus en détail

Observatoire genevois du marché du travail (OGMT)

Observatoire genevois du marché du travail (OGMT) RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE Observatoire genevois du marché du travail (OGMT) Rapport de synthèse sur l enquête de terrain de la branche de l ESTHETIQUE Sommaire Introduction 1. Mandat du Conseil de

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques L emploi dans les films cinématographiques L emploi intermittent dans le tournage des films d initiative française de fiction

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Profil sociodémographique La population > Les familles de recensement Les ménages privés > L'état matrimonial L'immigration > Les langues > Le marché du travail Le lieu de travail et le mode de transport

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

1. Données de cadrage

1. Données de cadrage 1. Données de cadrage Avant de détailler les indicateurs de précarité recueillis par sous thème, cette première partie présente les principales données démographiques sur La Réunion (population, densité,

Plus en détail

N 38 - MARS 2007. IMPLANTATION DES CHRS au 01/01/2005. IGN - GEoFLA Æ2000. Source : DRASS-Finess

N 38 - MARS 2007. IMPLANTATION DES CHRS au 01/01/2005. IGN - GEoFLA Æ2000. Source : DRASS-Finess N 38 - MARS 2007 LES CENTRES D HÉBERGEMENT ET DE RÉINSERTION SOCIALE : la situation en Midi-Pyrénées au 1 er janvier 2005 Anne ARDITI * - Valérie GIBEL* - Bernard MAGNIER** - Anne PHILIPPE ** A u jour

Plus en détail

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques Cette étude a été réalisée conjointement par la Direction des études, des statistiques et de la prospective du CNC et le Service

Plus en détail

Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014

Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014 Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014 Futurs rentiers AVS En 2014, les hommes nés en 1949

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2011

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2011 2041 GS N 50874#11 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2011 PRIME POUR L EMPLOI (BOI 5B-12-01 du 26 juin 2001) Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation

Plus en détail

L accueil de la petite enfance, clef de l égalité entre les femmes et les hommes

L accueil de la petite enfance, clef de l égalité entre les femmes et les hommes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE LIBERTÉ - EGALITÉ - FRATERNITÉ DELEGATION AUX DROITS DES FEMMES ET A L EGALITE DES CHANCES ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES Paris, le 24 janvier 2013 L accueil de la petite enfance,

Plus en détail

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève FONCTIONNAIRES INTERNATIONAUX Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève Administration fiscale cantonale Direction de la taxation 10 avril 2014 Bertrand BANDOLLIER 1 Bases théoriques [pages 3

Plus en détail

profession d'avenir LE FRANCILIEN

profession d'avenir LE FRANCILIEN profession d'avenir L EMPLOI DANS LES CABINETS FRANCILIENS Des chiffres pleins de promesses Comment va l emploi dans les cabinets franciliens? Qui sont les collaborateurs qui y travaillent? Comment ont-ils

Plus en détail

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises Les Très Petites Entreprises en Bourgogne un rôle économique à conforter Le profil des 55 700 TPE (Très Petites Entreprises comptant moins de 20 salariés) de Bourgogne est très diversifié : commerce, médecin,

Plus en détail

Le chèque annuel de formation

Le chèque annuel de formation Le chèque annuel de formation L exemple genevois Cours des 7 et 14 mai 2007 dossier préparé par M. A. Broyon, données actualisées par S. Hanhart Historique du chèque annuel de formation Le chèque annuel

Plus en détail

Elabora'on d une stratégie territoriale de sou'en aux soins de 1er recours sur le SIVOM DE L EST GESSIEN

Elabora'on d une stratégie territoriale de sou'en aux soins de 1er recours sur le SIVOM DE L EST GESSIEN Projet porté par le SIVOM de l Est Gessien Elabora'on d une stratégie territoriale de sou'en aux soins de 1er recours sur le SIVOM DE L EST GESSIEN Projet soutenu par le CG 01 Comment soutenir les soins

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2009

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2009 2041 GS N 50874#09 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2009 PRIME POUR L EMPLOI (BOI 5B-18-09 du 15 mai 2009) Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation

Plus en détail

Les migrations polynésiennes en France

Les migrations polynésiennes en France Les migrations polynésiennes en France n mars 1999*, 13 000 personnes nées en Polynésie française résidaient en France métropolitaine. Ce nombre est en forte croissance. C est avant tout une population

Plus en détail

Permanences de consultations juridiques et avocats spécialisés

Permanences de consultations juridiques et avocats spécialisés de consultations juridiques et avocats spécialisés Département des institutions Bureau de l intégration des étrangers de consultations juridiques Association Genevoise pour les Droits de la Femme (AGDF)

Plus en détail

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française Thème 1. Les ménages en question Note 1 : Toutes les informations nécessaires à ce TD sont disponibles gratuitement sur le site de l INED. Note 2 :

Plus en détail

Impôt à la source. Conférence de presse du 26 août 2013. Cyberfiscalité et partenariat public/privé permettant une vraie simplification administrative

Impôt à la source. Conférence de presse du 26 août 2013. Cyberfiscalité et partenariat public/privé permettant une vraie simplification administrative Conférence de presse du 26 août 2013 Cyberfiscalité et partenariat public/privé permettant une vraie simplification administrative Pascal Broulis Chef du Département des finances et relations extérieures

Plus en détail

Le dossier. Les salaires en France

Le dossier. Les salaires en France Le dossier Les salaires en France Sommaire : I- Salaires un regard sur 2009 II- Les salaires du secteur privé et semi-public III- Les salaires des agents de l Etat en 2009 IV- Salaires dans l économie

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Octobre 2015 n 57 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing Présentation de l étude : L université

Plus en détail

Prestations ambulatoires dans les hôpitaux et les cliniques

Prestations ambulatoires dans les hôpitaux et les cliniques Fiche d information Prestations ambulatoires dans les hôpitaux et les cliniques Berne, 20.05.2014. La croissance des prestations des hôpitaux et des cliniques dans le secteur ambulatoire est due aux raisons

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 Dépôt légal Novembre 2014

Plus en détail

Les salariés des TPE-PME

Les salariés des TPE-PME Les salariés des Les ouvriers, qualifiés et non qualifiés, sont majoritaires dans les (50%) et TPE (42,5%), comme dans les grandes (49,1%). Les ouvriers représentent un salarié sur deux dans les Les concentrent

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2012 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Catégorie de

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 8 décembre 2015 - N 15.043 L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 Fin octobre 2015, le nombre d intérimaires s établit à 640 600 en valeur corrigée des variations saisonnières (donnée provisoire). Il connaît

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2012

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2012 2041 GS N 50874#12 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2012 PRIME POUR L EMPLOI (BOI IR RICI 310 ) Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle

Plus en détail

CONDITIONS ET TARIFS EN ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR

CONDITIONS ET TARIFS EN ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR Concerne année 2015-2016 Adaptation au 12.6.15 CONDITIONS ET TARIFS EN ACCUEIL FAMILIAL DE JOUR Durée de l'accueil: engagement, modification et résiliation L'accueil habituel est contractualisé pour la

Plus en détail

L INSERTION DES DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AGRONOMIQUE, VETERINAIRE ET DE PAYSAGE - Enquête 2015 -

L INSERTION DES DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AGRONOMIQUE, VETERINAIRE ET DE PAYSAGE - Enquête 2015 - L INSERTION DES DIPLOMES DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR AGRONOMIQUE, VETERINAIRE ET DE PAYSAGE - Enquête 2015 - Ce document synthétise les résultats des enquêtes insertion menées par les établissements d

Plus en détail

Logement. Variation annuelle des loyers dans le canton de Genève et taux hypothécaire, en %

Logement. Variation annuelle des loyers dans le canton de Genève et taux hypothécaire, en % Logement Pour ceux qui observent depuis longtemps déjà le domaine et s'inquiètent, ce n'est certainement pas un scoop. Tous les indicateurs le disent : le logement est un problème majeur de la région transfrontalière.

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

EXPOSÉ SUR L IR SALARIAL

EXPOSÉ SUR L IR SALARIAL EXPOSÉ SUR L IR SALARIAL Année universitaire 2010/2011 Plan I-Définitions : - Salaire - IR Salarial II-Détérmination de l IR salarial : II-1Salaire Brut II-2-Salaire Brut Imposable II-3-Salaire Net Imposable

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

Les prestations familiales

Les prestations familiales Les prestations familiales Les Caisses d allocations familiales, les Caf, versent une quinzaine de prestations, dont les allocations familiales. Plus de 80 milliards d euros sont ainsi distribués aux familles.

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 2041 GS N 50874#13 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 PRIME POUR L EMPLOI (BOI IR RICI 310 ) Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES Diagnostic Arrondissement de MONT-DE-MARSAN CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES POPULATION (SOURCE INSEE RP 2006) Les cantons Population 2006 Aire-sur-l'Adour 9 655 Gabarret 3 598 Geaune 4 353 Grenade-sur-l'Adour

Plus en détail

Travail autonome en couple

Travail autonome en couple Katherine Marshall La croissance récente du travail autonome a fait l objet d un certain nombre d études. Celles-ci ont surtout porté sur les facteurs déterminants, les transitions, les jeunes et les femmes

Plus en détail

en clinique privée suisse

en clinique privée suisse www.geneve-cliniques.ch Frontaliers, votre accès aux soins en clinique privée suisse Les conditions d accès en soins privés à Genève suite à la modification de la législation française du 1 er juin 2014

Plus en détail

Table des retenues à la source d impôt du Québec sur le revenu

Table des retenues à la source d impôt du Québec sur le revenu Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Table des retenues à la source d impôt du Québec sur le revenu Document en vigueur le 1 er janvier 22 Table des matières Introduction... 3 A. Contenu...

Plus en détail

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES DEMOGRAPHIE : 4365 habitants sur le territoire dont 2006 hommes et 2359 femmes. Par tranche d âge : Territoire 0 à 14 ans 15 à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 à 74 ans

Plus en détail

Société fiduciaire Lausanne

Société fiduciaire Lausanne Société fiduciaire Lausanne Centre Général Guisan, Pully Intervenants -2- Société fiduciaire Lausanne Imposition du couple et de la famille Sommaire Introduction Contexte et objectifs de la réforme Principes

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

Revenus - Salaires. Données Économiques et Sociales du Centre - Édition 2010 65

Revenus - Salaires. Données Économiques et Sociales du Centre - Édition 2010 65 Revenus - Salaires Le nombre de ménages fiscaux de la région Centre s élève à 1 065 920 en 2007 ; il augmente de 3,5 % en un an, légèrement moins qu en province (3,8 %) ou en métropole (3,7 %). Le Centre

Plus en détail

Un quartier pour toutes et tous

Un quartier pour toutes et tous Un quartier pour toutes et tous un portrait du Grand Plateau Août 2012 TABLE DES MATIERES 1. SOMMAIRE EXECUTIF... 4 2. INTRODUCTION... 6 3. DECOUPAGE TERRITORIAL A LA BASE DE L ANALYSE ET METHODOLOGIE...

Plus en détail

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi du Plateau-Mont-Royal 5105, avenue de Gaspé 3 e étage Avenue Papineau Avenue du Parc Avenue De Lorimier Rue Saint-Urbain 0 1 km Boulevard

Plus en détail

Description d'emplacement avec trois modules

Description d'emplacement avec trois modules pour la commune Payerne (5822) Contenu Focus logements en location 2 Focus surfaces de bureaux et surfaces de vente 6 Focus logements en propriété 10 Base des données 14 Informations sur la situation de

Plus en détail

DES FRONTALIERS 19/09/2014 1

DES FRONTALIERS 19/09/2014 1 L ASSURANCE MALADIE DES FRONTALIERS APARTIRDU1 ER JUIN 2014 19/09/2014 1 Bases légales relatives à l assurance maladie des frontaliers - Règlement communautaire de sécurité sociale (1408/71 et 883/2004)

Plus en détail

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE N 12 - AVRIL 2011 Le devenir des diplômés 2007 de licence professionnelle des Universités d Alsace Cheikh Tidiane Diallo, Annie Cheminat Les étudiants ayant obtenu une licence

Plus en détail

PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 259 Région Provence-Alpes-Côte d Azur en chiffres Surendettement Données 2013 17 834 dossiers déposés 18 935 personnes surendettées a) 439 dossiers pour 100 000 habitants b)

Plus en détail

Projet subventionné par la Commission Européenne.

Projet subventionné par la Commission Européenne. Projet du Ministère de la Promotion Féminine «L égalité de salaire, défi du développement démocratique et économique» réalisé dans le cadre de la stratégie communautaire en matière d égalité entre les

Plus en détail

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES MARQUISES EN 22 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE Points forts De la Polynésie française L archipel des Marquises

Plus en détail

Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs

Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs Identifier les effets de compétitivité et d entraînement des échanges extérieurs Rencontre Moyen Terme 2014/2018 Grégori Colin Economiste LA BALANCE COMMERCIALE (incluant les services marchands) Les flux

Plus en détail

SEMINAIRE - Initiation à la PNL. Communication Interpersonnelle

SEMINAIRE - Initiation à la PNL. Communication Interpersonnelle SEMINAIRE - Initiation à la PNL Communication Interpersonnelle Niveau 1 Equité dans le texte : Par souci de lisibilité, nous avons fait le choix de formuler ce document au masculin. Bien entendu, il se

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL, DE 2000 À 2008 - Premiers résultats

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL, DE 2000 À 2008 - Premiers résultats ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL, DE 2000 À 2008 - Premiers résultats Observatoires des métiers CCIJP 2 Contexte et objectifs Contexte de l étude 3 «S il est bien un point

Plus en détail

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière Direction des retraites et de la solidarité juillet 2015-12 Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière C. Bac (CNAV), I. Bridenne (CDC), A. Dardier

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Licence pro Statistiques décisionnelles en marketing

Licence pro Statistiques décisionnelles en marketing Licence pro Statistiques décisionnelles en marketing Enquête réalisée par le ministère sur l ensemble des licences professionnelles françaises. L analyse individuelle pour l UBS est réalisée par l Observatoire.

Plus en détail

FICHE PROFIL - QUARTIERS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Données des Recensements de la population de 1990 et 1999

FICHE PROFIL - QUARTIERS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Données des Recensements de la population de 1990 et 1999 N de : 9305020 N Dépt : 13 DONNEES ESSENTIELLES Evol 90-99 1990 en % Evol 1999 90-99 en % Evol 90-99 en % Population totale 19 938 19 896-0,2 134 672 136 578 1,4 1 315 316 1 349 584 2,6 % de moins de 20

Plus en détail

CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL. Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales

CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL. Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales La Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales est un projet du Conseil canadien de développement

Plus en détail

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013)

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1 Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1. Statut sur le marché de l'emploi de la population de 15 ans et plus en 1983 et en 2013 La

Plus en détail

Evaluation des emplois et écarts de rémunération entre hommes et femmes

Evaluation des emplois et écarts de rémunération entre hommes et femmes Evaluation des emplois et écarts de rémunération entre hommes et femmes Sophie Latraverse ERA novembre 2014 Ecarts de rémunération en Europe - Ecart annuel brut de la rémunération hommes femmes : 29,2%

Plus en détail

COMMISSION EMPLOI, QUALIFICATION ET REVENUS DU TRAVAIL 26 mars 2012

COMMISSION EMPLOI, QUALIFICATION ET REVENUS DU TRAVAIL 26 mars 2012 COMMISSION EMPLOI, QUALIFICATION ET REVENUS DU TRAVAIL 26 mars 2012 1 Le suivi des rémunérations dans le secteur marchand Quelles sources pour quel suivi? Laurence Rioux, Insee Sébastien Roux, Dares Du

Plus en détail

DU BASSIN D EMPLOI DE BESANÇON

DU BASSIN D EMPLOI DE BESANÇON PORTRAIT SOCIO-ECONOMIQUE 2015 DU BASSIN D EMPLOI DE BESANÇON Le bassin d emploi de correspond au territoire de compétences des agences Pôle emploi de Palente, Planoise et Témis. Portrait socio-économique

Plus en détail

Radio et télévision 15 %

Radio et télévision 15 % culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 75033 Paris cedex 01 01 40 15

Plus en détail

EBOOK. Francesco Sgroi. OctoFinance Sàrl Rue Marignac 9 1206 Genève

EBOOK. Francesco Sgroi. OctoFinance Sàrl Rue Marignac 9 1206 Genève EBOOK Francesco Sgroi OctoFinance Sàrl Rue Marignac 9 1206 Genève Table des matières 1.1 Préambule du Conseil Patrimonial 1.2 Principe rendement/risque 1.3 Rendement 1.4 Risque 1.5 Tip 1 2.1 La Fiscalité

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants V0Z-Aides-soignants Synthèse Les aides-soignants délivrent aux patients hospitalisés l ensemble des soins à caractère non médical. Les aides puéricultrices qui travaillent en crèche sont comprises dans

Plus en détail

CEFOPS - ECAMB École de soins ambulanciers Genève

CEFOPS - ECAMB École de soins ambulanciers Genève CEFOPS - ECAMB École de soins ambulanciers Genève La Formation Notre école Créée en 1987, elle a dans un premier temps préparé les ambulanciers* genevois au brevet cantonal. Depuis 1999, elle forme des

Plus en détail

Préveniretréduirelapauvreté àl Île-du-Prince-Édouard Enparlerettravailerensemble

Préveniretréduirelapauvreté àl Île-du-Prince-Édouard Enparlerettravailerensemble Préveniretréduirelapauvreté àl Île-du-Prince-Édouard Enparlerettravailerensemble Résumé UNEÎLEUNIE UNAVENIRUNIQUE UNE Avant-propos Nous avons la chance de vivre dans une communauté unie et bienveillante

Plus en détail

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES Les droits DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES et de leurs PROCHES ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er avril 2012 ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er avril 2012 Les chiffres qui

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Direction de la population et des migrations

MINISTÈRE DE L'EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Direction de la population et des migrations MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Direction des libertés publiques et des affaires juridiques Direction des affaires générales MINISTÈRE DE L'EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET

Plus en détail