SECTEUR CENTRE-VILLE OBJECTIFS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SECTEUR CENTRE-VILLE OBJECTIFS"

Transcription

1 SECTEUR CENTRE-VILLE Privilégier l offre à disposition de la clientèle des commerces et services du centre-ville (vitalité économique à préserver). Maintenir une offre adéquate pour les habitants du centre-ville. Limiter le stationnement pendulaire, en vue d un report modal fort sur la mobilité douce (MD) et les transports publics (TP). Diminuer le nombre de places de stationnement, en vue d une revalorisation des espaces publics. Encourager l'utilisation des parkings de grande capacité (en particulier les parkings en ouvrage) plutôt que le stationnement sur voirie. Maîtriser la génération de trafic liée au stationnement au centre ville. Améliorer le confort et la signalétique du stationnement Transformation de la majorité des places en courte (max. 1h30) et moyenne (max. 3h) durées. Conservation de places longue durée (max. 10h) payantes, aux abords de la gare CFF (parkings Triangle et Office du Tourisme). Fixation d'un coût à l'heure des places publiques sur voirie au minimum équivalent à celui des places dans les parkings en ouvrage. Adaptation des plages horaires aux besoins des activités du centre-ville: 8h00 12h00, 13h00-18h30. Réalisation d'un parking souterrain de 450 places environ (avec extension éventuelle) dans le secteur Places d Armes - Remparts - Office du Tourisme, en compensation des places en surface. Suppression progressive d environ 100 à 150 places publiques au profit de réaménagements d espaces publics.

2 SECTEUR GARE - LAC Maintenir une offre de stationnement adaptée aux activités sportives, de loisirs et aux manifestations Offrir des alternatives aux pendulaires repoussés du centre-ville, en évitant leur report sur les quartiers résidentiels Favoriser le report modal des usagers des transports individuels sur la mobilité douce (MD) et les transports publics (TP), en mettant à disposition de ces usagers des emplacements de stationnement adaptés Places publiques sur voirie: 600 places moyenne durée gratuites (max. 3h) Places en parkings publics: Rives - Patinoire: 250 places moyenne durée gratuites, avec macarons pendulaires centre-ville payants pour stationnement longue durée Plage: 200 places longue durée gratuites Marive: 171 places longue durée payantes P+Rail CFF: 230 places longue durée payantes Incitation au co-voiturage.

3 SECTEUR Y - Parc favoriser le report modal rationaliser l espace à disposition du stationnement, notamment pour le développement futur de la zone prévoir une offre de stationnement qui puisse s'adapter en fonction de l'évolution des besoins, gérer les besoins des entreprises en autorisant 50% des places sur domaine privé et mutualisant 50% des places dans un parking public commun. implanter un P+R, en connexion avec des lignes de transports publics performantes, voire un B+R (Bike-and-Ride) inciter à la mise en place de plans de mobilité d entreprises réglementation spécifique du stationnement à mettre en place dans le cadre de la révision du PPA mise en place, à pleine occupation de la zone, de 3'015 places de stationnement (non compris un parking d'échange) application d'un coefficient de 40 à 60% (localisation de type B) aux valeurs indicatives de stationnement déterminées par la norme VSS pour définir leurs besoins réduits obligation, pour les entreprises, d'intégrer 50% de leurs besoins réduits dans un parking collectif réalisé pour l'ensemble d'y-parc incitation au co-voiturage, par l'attribution préférentielle des places à ces usagers

4 SECTEUR QUARTIERS d'habitation Permettre le stationnement longue durée des résidents sur places publiques, afin de ne pas les obliger à utiliser leur voiture Favoriser le report modal des usagers des transports individuels sur la mobilité douce (MD) et les transports publics (TP) Offrir des alternatives aux pendulaires repoussés du centre-ville, en évitant leur report sur les quartiers résidentiels Encourager le report du stationnement des habitants sur leurs places privées plutôt que sur voirie Places publiques sur voirie: - mise en place de zones macarons: places courte durée gratuites (1h30), avec macarons payants destinés aux habitants, leur permettant un stationnement de longue durée - places de courte durée gratuites à proximité des commerces de quartiers - places publiques restantes en longue durée gratuites Zones macarons: 1ère étape: Zone A Rousseau - Philosophes, zone B Villette, zone C Moulins, zone F Prés-du-Lac 2ème étape: zone D Guisan - Paix, zone E Chamblon, Places en parkings publics: Parking Philosophes: 30 places moyenne durée (3h) gratuites Parking Centre funéraire: 70 places courte durée (2h) gratuites Parking Ecole de Musique: 42 places moyenne durée (3h) gratuites Mesures d'accompagnement: information du public et des entreprises, contrôle

5 STATIONNEMENT PRIVE Faciliter la lecture et l interprétation de la norme VSS Garantir l égalité de traitement entre les propriétaires et optimiser le traitement des dossiers de police des constructions Limiter l impact visuel du stationnement sur les espaces urbains privés Tendre vers une tarification cohérente entre les parkings des centres commerciaux, ainsi qu entre ces derniers et ceux des parkings publics PRINCIPES DE GESTION DES PLACES NOUVELLES Dans le cadre des demandes de permis de construire, définition des besoins en matière de places de stationnement à réaliser (inscription dans le Règlement communal sur le stationnement) selon le Règlement cantonal d'application de la Loi sur l'aménagement du Territoire (RLATC ) et les normes VSS en vigueur, soit: Activités: Résidentiel: élaboration et mise à jour régulière d un plan d application de la norme VSS basé sur la desserte TP et définissant les zones d application des coefficients de réduction des besoins 1 place / 100 m2 SBP, minimum 1 place par logement + 10% pour les visiteurs Cas particuliers: Définition possible de besoins plus contraignants pour le stationnement résidentiel dans le cadre d'opérations ponctuelles, type éco-quartiers ou de localisation particulière (préservation historique, accès très difficile, etc.). Taxe de compensation à verser en cas de non réalisation de places (destinée à la construction de parkings publics), sur base de décision municipale. Complémentarité d'usage à assurer dans le cadre du dimensionnement de nouvelles installations.

6 INTERMODALITE Favoriser le report modal Favoriser la pratique du covoiturage (regroupement des déplacements en voitures) par la mise à disposition de parkings destinés à cet usage Maîtriser la génération de trafic liée au stationnement au centre ville PRINCIPES DE GESTION DES PARKINGS D'INTERMODALITE Mise en place d'un parking d'échange P+R dans le périmètre Y-Parc (150 places longue durée gratuites, à proximité d un arrêt de la ligne de bus conduisant au centre-ville). Coordination à assurer avec les communes agglo Y pour l'implantation d'autres P+R. Mise en place d'un parking de co-voiturage à proximité de la jonction autoroutière d'yverdon- Sud (environ 20 à 30 places longue durée gratuites (12h) sous le pont de l'autoroute). Coordination à assurer avec les communes agglo Y pour l'implantation d'autres parkings de covoiturage. P+R Ouest (emplacement à trouver): places longue durée gratuites, en connexion avec des TP performants. Parkings Parc + Marche: Rives - Patinoire: 250 places longue durée gratuites, parking Moulins: 156 places moyenne durée payantes (max. 3h).

7 GESTION ADMINISTRATIVE Renforcer les capacités actuelles de l'administration, notamment de l'office du stationnement, pour gérer la nouvelle politique de stationnement Définir des règles claires et transparentes en matière d émoluments de stationnement Affecter les revenus du stationnement en priorité aux coûts induits, puis le solde au financement d installations ou de services liés à la mobilité PRINCIPES DE GESTION Création d'une Cellule stationnement ayant pour mission la mise en place puis la gestion quotidienne du stationnement public à Yverdon-les-Bains: offre en places, durées, tarification, attribution des macarons, gestion des parkings d'échanges, contrôles, encaissement des recettes, tenue à jour de statistiques relatives au stationnement, adaptation de la politique en fonction de l'évolution constatée, définition des zones "macarons", mise à jour du Plan d'application de la norme VSS, etc. Mise à disposition de la Cellule stationnement des ressources humaines et logistiques pour son fonctionnement. Fixation des émoluments de stationnement en fonction: - des coûts (réalisation, exploitation, entretien, contrôles), - de la valeur du sol occupé par les places de stationnement, - du coût des transports publics et des parkings en ouvrage, - des exigences de la planification des transports et de la protection de l'environnement. Application du principe de la couverture des coûts d'exploitation (amortissements inclus) des parkings publics, des places de stationnement et du système de gestion des places de stationnement par les revenus bruts des émoluments de stationnement. Au minimum X% (10%?) des revenus bruts annuels sont à verser à la Ville au titre d'indemnisation pour l'utilisation du domaine public. Alimentation à parts égales par le solde des revenus (revenus nets): - d'un fond spécial des places de stationnement et des parkings publics; - d'un fond spécial relatif aux investissements destinés à favoriser les transports publics, ainsi que la circulation des piétons et des cyclistes.

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

Assises de l'energie 2015. Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises?

Assises de l'energie 2015. Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises? Assises de l'energie 2015 Comment concilier une mobilité urbaine durable et les enjeux du transport des personnes et des marchandises? Une demande de mobilité croissante TOULOUSE METROPOLE 37 communes,

Plus en détail

Mobilité durable en ville de Lausanne. www.lausanne.ch/plandemobilité

Mobilité durable en ville de Lausanne. www.lausanne.ch/plandemobilité Mobilité durable en ville de Lausanne www.lausanne.ch/plandemobilité Objectifs et Mesures pour une mobilité durable LAUSANNE, COLLECTIVITÉ PUBLIQUE ET ENTREPRISE Ville de Lausanne Ville 130 000 habitants

Plus en détail

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse Nantes, le 10 décembre 2010 de Nantes Métropole Contact presse Nacéra Arnauld des Lions Tél. : 02 40 99 48 44 Port. : 06 75 25 04 17 Nantes Métropole Direction de la communication 44 923 Nantes CEDEX 9

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway. Stationnement

Observatoire des effets du tramway. Stationnement Observatoire des effets du tramway Stationnement Méthodologie Le stationnement constitue l un des leviers les plus importants pour le choix modal, il occupe donc une place privilégiée dans la politique

Plus en détail

VILLENEUVE GARE Plan directeur localisé

VILLENEUVE GARE Plan directeur localisé VILLENEUVE GARE Plan directeur localisé consultation publique 06 septembre - 05 octobre 2012 bureau technique communal grand rue 1-1844 Villeneuve 8h00 à 11h30-13h30 à 17h00 021.967.07.47 www.commune-villeneuve.com

Plus en détail

Une Voirie Pour Tous. La politique stationnement de la ville de Toulouse

Une Voirie Pour Tous. La politique stationnement de la ville de Toulouse Une Voirie Pour Tous «Une politique de stationnement adaptée pour rendre les centre-villes plus agréables et attractifs» La politique stationnement de la ville de Toulouse Sylvain VIDAL François JULIEN

Plus en détail

Gestion des places de stationnement à Bienne

Gestion des places de stationnement à Bienne Gestion des places de stationnement à Bienne Révision partielle de l Ordonnance sur le parcage (Information des médias du 23 octobre 2014) Mandat du 20.05.2011 (ACM n o 404) 3. Le Conseil municipal charge

Plus en détail

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Le plan de déplacements urbains Le PDU définit pour les 10 années à venir les principes d'organisation des transports de

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/EG SEANCE DU 14 SEPTEMBRE 2001 2001/475 - PROPOSITION D'UNE NOUVELLE RÉGLEMENTATION DU STATIONNEMENT PAYANT SUR VOIRIE (DIRECTION DE LA POLICE MUNICIPALE ET DÉPLACEMENTS URBAINS) Le Conseil Municipal,

Plus en détail

P a g e 1 P a g e 2 P a g e 3 - - - - P a g e 4 P a g e 5 P a g e 6 P a g e 7 P a g e 8 P a g e 9 P a g e 10 - - - P a g e 11 - P a g e 12 P a g e 13 P a g e 14 P a g e 15 P a g e 16 P a g e 17 P a g e

Plus en détail

2009/2044 - TARIFICATION DU STATIONNEMENT SUR VOIRIE (DIRECTION DÉPLACEMENTS URBAINS) Le Conseil Municipal,

2009/2044 - TARIFICATION DU STATIONNEMENT SUR VOIRIE (DIRECTION DÉPLACEMENTS URBAINS) Le Conseil Municipal, MF/MM SEANCE DU 14 DECEMBRE 2009 2009/2044 - TARIFICATION DU STATIONNEMENT SUR VOIRIE (DIRECTION DÉPLACEMENTS URBAINS) Le Conseil Municipal, Vu le rapport en date du 30 novembre 2009 par lequel M. le Maire

Plus en détail

En plus, il y a la connexion très haut débit! L'atelier au coeur du parc d activités, ce sont des clients assurés!

En plus, il y a la connexion très haut débit! L'atelier au coeur du parc d activités, ce sont des clients assurés! Aménager un espace en un nouveau quartier économique alliant services, proximité de l habitat et respect de l environnement, c est le projet audacieux et attendu, initié par les communes d Orgères et de

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013

Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Présentation - formation coordinateurs Cité de l Energie - 12.11.2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W 1 Mobile en ville! Le casse-tête des

Plus en détail

CV1 MODIFICATION DE LA GESTION DES PLACES PUBLIQUES. Type de mesure infrastructure X organisation. Mesures de mise en oeuvre

CV1 MODIFICATION DE LA GESTION DES PLACES PUBLIQUES. Type de mesure infrastructure X organisation. Mesures de mise en oeuvre MODIFICATION DE LA GESTION DES PLACES PUBLIQUES Modification des durées de stationnement autorisées et de la tarification: places sur voirie en courte durée payantes (max. 1h30) places moyenne durée payantes

Plus en détail

RAPPORT MUNICIPAL N 252 AU CONSEIL COMMUNAL

RAPPORT MUNICIPAL N 252 AU CONSEIL COMMUNAL RAPPORT MUNICIPAL N 252 AU CONSEIL COMMUNAL Réponse au postulat de Madame la Conseillère communale Béatrice ENGGIST intitulé «Des macarons indigestes à Nyon» Déléguée municipale : Mme Elisabeth Ruey-Ray

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

les déplacements urbains les villes italiennes

les déplacements urbains les villes italiennes les déplacements urbains les villes italiennes ORT PACA Colloque Transports & Environnement 2 Décembre 2008 aller voir. 2 3 4 5 6 Ferrare: l adjoint mobilité avec l adjoint environnement 7 l usage du vélo

Plus en détail

LOCAL D URBANISME 2. PROJET D AMENAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

LOCAL D URBANISME 2. PROJET D AMENAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Strasbourg Communauté Urbaine Commune de SOUFFELWEYERSHEIM Département du Bas-Rhin PLAN LOCAL D URBANISME 2. PROJET D AMENAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Février 2008 1 Le Projet d Aménagement et

Plus en détail

Plan financier 2016-2019

Plan financier 2016-2019 Plan financier 2016-2019 PLAN FINANCIER 2016-2019 Introduction Toute gestion efficace d une entreprise privée ou publique requiert une phase de planification préalable adéquate. Un développement harmonieux

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D E S A L I E S D E B É A R N La Communauté de Commune de Salies de Béarn : Se situe au Nord-Ouest du Béarn Est composée de 11 communes Compte 7681 habitants en

Plus en détail

B. Mobilité. Introduction

B. Mobilité. Introduction B. Mobilité Yves André Introduction L objectif principal du PDQ PAV est de garantir une accessibilité multimodale à tous les quartiers PAV (mobilité douce, transports collectifs, et transports individuels

Plus en détail

Réseaux de transport

Réseaux de transport Réseaux de transport Formalisation et modus operandi 01. Contexte et état de l art 02. Modes motorisés individuels 03. Modes doux 04. Modes communs 05. Conclusion et perspectives Partie 1 Contexte et état

Plus en détail

Présentation Printemps de la Mobilité 2014

Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Présentation Printemps de la Mobilité 2014 Mobile en ville! Le casse-tête des villes pourquoi, un casse-tête? accroissement de la distance domicile travail séparation géographique des activités : logement,

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour notre territoire

Une nouvelle ambition pour notre territoire Une nouvelle ambition pour notre territoire Réseaux saturés Il est temps d agir! Chacun l a constaté, le réseau routier est de plus en plus saturé. Ce constat préoccupant est renforcé par un déficit de

Plus en détail

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC Le Conseil administratif de la Ville de Genève met en consultation le projet de concept directeur de l'affichage public en Ville de Genève. Toute personne intéressée

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune du Blanc-Mesnil Plan Local d Urbanisme Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 16 juillet 2015 arrêtant le

Plus en détail

Document support au débat d orientations

Document support au débat d orientations Conseil Municipal du Document support au débat d orientations Un projet de territoire structuré autour des trois axes majeurs qui constituent le territoire vélizien : CONFORTER L IDENTITÉ ASSURER L ÉQUILIBRE

Plus en détail

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 Direction Générale Finances et Gestion Pôle Contrôle de Gestion Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 S.E.M. NANTES-métropole GESTION EQUIPEMENTS (N.G.E.) - 1) Camping Val du Cens, salons Mauduit,

Plus en détail

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme 2 3 Situé dans la vallée de la Seine, à moins de trois kilomètres au sud de Paris, desservi aujourd hui par les RER C et D, l autoroute A 86 et demain par le réseau du Grand Paris Express, le territoire

Plus en détail

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1-

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1- Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne Bureau d études Réalités 180 rue Clément Ader 42153 RIORGES Tél. 04 77 67 83 06 Fax 04 77 23 01 85 E-mail urbanisme@realites-be.fr -1- ROMAGNAT PREAMBULE

Plus en détail

Pourquoi cette démarche?

Pourquoi cette démarche? Pourquoi cette démarche? Synthèse des constats Convergence vers le cœur d agglomération de flux de plus en plus dispersés + Incitation à l usage privilégié de la voiture + Multiplication des nuisances

Plus en détail

Arrêté portant modification du plan et du règlement d aménagement communal sur le secteur des Portes-Rouges (Du 4 mai 2015)

Arrêté portant modification du plan et du règlement d aménagement communal sur le secteur des Portes-Rouges (Du 4 mai 2015) Arrêté portant modification du plan et du règlement d aménagement communal sur le secteur des Portes-Rouges (Du 4 mai 2015) Le Conseil général de la Ville de Neuchâtel, Vu la loi sur l'aménagement du territoire,

Plus en détail

Mobile en ville! Faire le bon pas!

Mobile en ville! Faire le bon pas! Présentation Printemps de la Mobilité 2013 Mobile en ville! Faire le bon pas! Aujourd hui 2020: Convention des Maires 2050: société à 2000W Mobile en ville! Le casse-tête des villes Pourquoi, un casse-tête?

Plus en détail

République et Canton de Genève Département de l Intérieur, de l Agriculture et de l Environnement

République et Canton de Genève Département de l Intérieur, de l Agriculture et de l Environnement République et Canton de Genève Département de l Intérieur, de l Agriculture et de l Environnement Cadre et objectifs La stratégie de la gestion du stationnement est un des éléments clé de la problématique

Plus en détail

Révision du règlement du stationnement d'yverdon-les-bains. La bonne place pour le bon usager au bon endroit!

Révision du règlement du stationnement d'yverdon-les-bains. La bonne place pour le bon usager au bon endroit! Révision du règlement du stationnement d'yverdon-les-bains La bonne place pour le bon usager au bon endroit! Les nouveaux principes du stationnement sur l'espace public La révision du règlement du stationnement

Plus en détail

Réforme de la fiscalité de l aménagement

Réforme de la fiscalité de l aménagement Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation aux maires de l Isère (à Colombe) Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL www.developpement-durable.gouv.fr Introduction Réforme de la fiscalité de l

Plus en détail

de qualité de Serrières!

de qualité de Serrières! Plan directeur sectoriel de Serrières Pour un développement de qualité de Serrières! Soirée participative i i 19 mars 2013 Plan directeur sectoriel de Serrières - Atelier participatif du 19 mars 2013 Mot

Plus en détail

ADEME/Energie-Cités Politiques de déplacement favorisant la marche à pied en ville 2002-2003

ADEME/Energie-Cités Politiques de déplacement favorisant la marche à pied en ville 2002-2003 La marche à pied en ville Freiburg im Breisgau (DE) Le développement des déplacements à pied est parfois un véritable objectif que se fixent certains responsables d autorités locales dans leur quête de

Plus en détail

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Rapporteur : M. Jean-Claude ROY, Vice-Président AVIS Bureau Validation du Vice-Président

Plus en détail

Atelier de concertation n 4 Eléments de cadrage. Direction des espaces publics et naturels-service Aménagement Espace Public Strasbourg

Atelier de concertation n 4 Eléments de cadrage. Direction des espaces publics et naturels-service Aménagement Espace Public Strasbourg Atelier de concertation n 4 Eléments de cadrage Direction des espaces publics et naturels-service Aménagement Espace Public Strasbourg Quel impact sur le stationnement? 2 Le stationnement = gestion d un

Plus en détail

Le Plan Piétons de la Ville de Strasbourg

Le Plan Piétons de la Ville de Strasbourg Comment réaliser un plan piétons pour une ville? Le Plan Piétons de la Ville de Strasbourg Colloque «Le Piéton au cœur de la ville» Strasbourg, le 17 octobre 2013 Pourquoi un Plan Piétons? Les chiffres-clés

Plus en détail

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER

LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Transports LIGNE DE BUS EN SITE PROPRE GARE VIOTTE-TEMIS : LANCEMENT DU CHANTIER Dossier de presse Besançon > le 13 janvier 2016 La nouvelle ligne 3, l une des principales du réseau Ginko, constitue la

Plus en détail

PLAN LOCAL d'urbanisme

PLAN LOCAL d'urbanisme PLAN LOCAL d'urbanisme Approuvé HOLTZWIHR 3. Orientations d Aménagement et de Programmation Le REVISION Approuvée par Délibération du Conseil Municipal du Le Maire SOMMAIRE Préambule... 2 1. La mise en

Plus en détail

VII - Tables d information

VII - Tables d information VII - Tables d information Une compréhension aisée des termes techniques, sigles employés et une identification rapide du positionnement des cartes Plan de Déplacements Urbains de la Communauté d'agglomération

Plus en détail

MOBILITE ET PATRIMOINE. Déplacements doux Strasbourg. 05 27 novembre 2014

MOBILITE ET PATRIMOINE. Déplacements doux Strasbourg. 05 27 novembre 2014 MOBILITE ET PATRIMOINE Déplacements doux Strasbourg 05 27 novembre 2014 Ville et Communauté urbaine de Strasbourg Ville de Strasbourg: 264 000 habitants Communauté urbaine: 28 communes (306 km²) 456 000

Plus en détail

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial Composition du dossier de demande d'autorisation d'exploitation commerciale dans le cadre du permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale (Article R752-6 du Code de Commerce) 1 -

Plus en détail

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Aide à la décision pour les politiques de mobilité : recherche et besoins des collectivités Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U L U Y D E B É A R N La Communauté de Commune du Luy de Béarn : Se situe au Nord-Est du Béarn Est composée de 4 communes Compte 9722 habitants en 2006 Pour une

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S O U S S E G A B A S La Communauté de Commune Ousse Gabas : Se situe dans le Centre Ouest du Béarn Est composée de 15 communes Compte 11037 habitants en 2006 Pour

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009 COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Novembre 2009 Le transfert aux régions du transport express régional (TER) : un bilan mitigé et des évolutions à poursuivre Avertissement La présente

Plus en détail

Evolution du centre d Yvonand Vision du Parti socialiste. par Romano Dalla Piazza Intervention du 3 novembre 2015

Evolution du centre d Yvonand Vision du Parti socialiste. par Romano Dalla Piazza Intervention du 3 novembre 2015 Evolution du centre d Yvonand Vision du Parti socialiste par Romano Dalla Piazza Intervention du 3 novembre 2015 1 er constat Densification du centre Constructions Impasse des Pommiers: 2 immeubles, 19

Plus en détail

A N N E X E S ANNEXE N 1 : REGLES RELATIVES AU CALCUL DES PLACES DE STATIONNEMENT ANNEXE N 2 : ASPECT ARCHITECTURAL DES CONSTRUCTIONS

A N N E X E S ANNEXE N 1 : REGLES RELATIVES AU CALCUL DES PLACES DE STATIONNEMENT ANNEXE N 2 : ASPECT ARCHITECTURAL DES CONSTRUCTIONS COMMUNE DE GRAND CHAMP 90 A N N E X E S ANNEXE N 1 : REGLES RELATIVES AU CALCUL DES PLACES DE STATIONNEMENT ANNEXE N 2 : ASPECT ARCHITECTURAL DES CONSTRUCTIONS Règlement PLU Modification n 2 COMMUNE DE

Plus en détail

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Recommandations générales Bernard Rivalta Ancien Président du SYTRAL Laurent Sénigout Directeur de l exploitation KEOLIS

Plus en détail

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS»

CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» CONFERENCE-DEBAT DU 22 NOVEMBRE 2013 PRESENTATION DE LA MISE EN ŒUVRE DU «PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS» PDU PRESENTATION DE LA DEMARCHE La Communauté d Agglomération du Beauvaisis a lancé en février 2009,

Plus en détail

Plan directeur. Quartier Vieux-Québec et Cap-Blanc 8 MAI 2014

Plan directeur. Quartier Vieux-Québec et Cap-Blanc 8 MAI 2014 Plan directeur Quartier Vieux-Québec et Cap-Blanc 8 MAI 2014 1 Le plan directeur Un outil de gestion et de planification pour le quartier Vise à améliorer la qualité de vie dans les quartiers et à établir

Plus en détail

Infrastructure publique liée à la mobilité électrique

Infrastructure publique liée à la mobilité électrique Infrastructure publique liée à la mobilité électrique Règlement grand-ducal du 3 décembre 2015 relatif à l'infrastructure publique liée à la mobilité électrique. Règlement grand-ducal du 3 décembre 2015

Plus en détail

Gare CFF de Fribourg à louer env. 176 m2 Restaurant / surface pour restauration rapide

Gare CFF de Fribourg à louer env. 176 m2 Restaurant / surface pour restauration rapide Gare CFF de Fribourg à louer env. 176 m2 Restaurant / surface pour restauration rapide La gare CFF de Fribourg La gare CFF de Fribourg, située au centre des avenues commerçantes, est la plate-forme interurbaine

Plus en détail

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat 6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat Des objectifs généraux de développement 2016-2026 Un objectif démographique

Plus en détail

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Réseau Scientifique et Technique du MEEDDM Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée

Plus en détail

PARK AND RIDE SYSTEM. L usage des parkings relais. Introduction

PARK AND RIDE SYSTEM. L usage des parkings relais. Introduction PARK AND RIDE SYSTEM L usage des parkings relais Introduction L usage des parkings relais (P+R) gagne en popularité parmi les usagers des transports publics. Se déplacer avec un changement de mode de l

Plus en détail

PROPOSITIONS DE LA COMMISSION (Modifications en gras et soulignées)

PROPOSITIONS DE LA COMMISSION (Modifications en gras et soulignées) PROPOSITIONS DE LA COMMISSION (Modifications en gras et soulignées) Loi sur le sport du Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 3 alinéa chiffre et 42 alinéa de la Constitution cantonale ;

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

Plan des investissements 2016

Plan des investissements 2016 Plan des investissements 2016 CRÉDITS ACCORDÉS - SOLDES À PAYER AU 01.11.15 N Préavis Objets Soldes à payer 80/2005 SABOIS - Essais complémentaires 59'216 86/2006 Chemin piétonnier Lac / Falaise 59'713

Plus en détail

Le Plan Local d Urbanisme

Le Plan Local d Urbanisme CONSEIL MUNICIPAL EXTRAORDINAIRE DU 1 er juin 2013 Le Plan Local d Urbanisme DIVONNE, VILLE VERTE Ville de Divonne-les-Bains SOMMAIRE 1. BILAN DU PLU DE 2006 À AUJOURD HUI 2. VERS UNE REVISION GENERALE

Plus en détail

Une initiative départementale inédite pour offrir un service WIFI public gratuit en milieu rural

Une initiative départementale inédite pour offrir un service WIFI public gratuit en milieu rural Le Conseil départemental du Puy-de-Dôme et Le Groupe La Poste proposent Une initiative départementale inédite pour offrir un service WIFI public gratuit en milieu rural En partenariat avec Votre guide

Plus en détail

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic

Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Le commerce de proximité dans l Intra Muros Eléments de diagnostic Problématique : Depuis 2004, on observe une perte de dynamisme commercial sur le secteur de l Intra-Muros avec une augmentation du nombre

Plus en détail

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT Séminaire urbanisme commercial L Aménagement commercial dans le SCoT Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial

Plus en détail

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine

DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION (OAP) 3-1 : Meudon-sur-Seine DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE Approuvé le 13 avril 2010 Modification n 1 du 24 octobre 2013 Modification n 2 du 2 juillet 2015 Modification n 3 du 2 juillet 2015 3- ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION

Plus en détail

CeM Formation continue Mardi 06 mai 2014 Le stationnement : un outil en faveur d une politique de mobilité durable

CeM Formation continue Mardi 06 mai 2014 Le stationnement : un outil en faveur d une politique de mobilité durable CeM Formation continue Mardi 06 mai 2014 Le stationnement : un outil en faveur d une politique de mobilité durable Guide wallon pour aider les communes à dimensionner les besoins en stationnement de projets

Plus en détail

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet Acheter pour louer et investissement locatif L achat d un bien immobilier est considéré comme un placement puisqu il est rentable au fil du temps. Il est possible d obtenir différents types de prêts pour

Plus en détail

Résidence Les terrasses de solène. AGDE - MéDitErrAnéE

Résidence Les terrasses de solène. AGDE - MéDitErrAnéE Résidence Les terrasses de solène AGDE - MéDitErrAnéE LE DÉPARTEMENT DE L HÉRAULT ATTIRE PLUs DE 1 000 NOUVEAUX HABITANTs PAR MOIs (source INsEE) Avec 130 km de littoral, des paysages à couper le souffle,

Plus en détail

04.083 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification

04.083 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification e-parl..007 08:0 Conseil national Session d'hiver 007 0.08 n Loi fédérale sur l approvisionnement en électricité et la loi sur les installations électriques. Modification Projet du Conseil fédéral Décision

Plus en détail

LA NAVETTE DES PLAGES

LA NAVETTE DES PLAGES LA NAVETTE DES PLAGES Laissez-vous conduire, c est gratuit, pratique et écologique MISE EN PLACE DʼUN NOUVEAU SYSTEME DE NAVETTE GRATUITE AVEC UNE OFFRE DE PARKINGS RELAIS La Navette des Plages 2 bus facilement

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Janvier-Février-Mars 2015. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Janvier-Février-Mars 2015. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Janvier-Février-Mars 2015 Sommaire Délibérations : Séance du conseil municipal du 20 janvier 2015 2015/01 Centre Communal d Action Sociale Avance sur subvention 2015/02

Plus en détail

DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS

DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS 2014 DVD 1011 Voie réservée aux taxis et bus sur les autoroutes A1 et A6a Conventions avec l Etat de délégation de maîtrise d ouvrage et d exploitation / maintenance

Plus en détail

Au Conseil Général de la Commune de Senarclens

Au Conseil Général de la Commune de Senarclens Au Conseil Général de la Commune de Senarclens Préavis municipal concernant l aménagement du terrain communal situé en zone village au lieu-dit «Les Condémines» Validation de l avant-projet et élaboration

Plus en détail

Introduction... 3. Périmètre d action... 4. Un agenda en trois phases... 5. Budgetisation... 8. Pour plus d informations... 8

Introduction... 3. Périmètre d action... 4. Un agenda en trois phases... 5. Budgetisation... 8. Pour plus d informations... 8 TABLE DES MATIERES Introduction... 3 Périmètre d action... 4 Un agenda en trois phases... 5 Budgetisation... 8 Pour plus d informations... 8 2 INTRODUCTION Dans le prolongement de la Déclaration de politique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous

DOSSIER DE PRESSE. Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous DOSSIER DE PRESSE Lancement officiel du CAB : Une ville plus douce pour tous Parking des Trois Provinces Une ville plus douce pour tous La création du CAB est une nouvelle étape pour faire de Brive une

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève,

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève, Loi sur l application de la loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre L 1 60 du 4 décembre 1998 (Entrée en vigueur : 6 février 1999) Le GRAND CONSEIL de la République

Plus en détail

STATIONNEMENT MÉTHODOLOGIE CONSTAT 2002

STATIONNEMENT MÉTHODOLOGIE CONSTAT 2002 1 STATIONNEMENT MÉTHODOLOGIE Le stationnement constitue l un des leviers les plus importants pour le choix modal, il occupe donc une place privilégiée dans la politique des déplacements. Seul le stationnement

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe)

Les principales dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe) Les principales dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe) Renforcement des responsabilités des régions Suppression de la clause générale de compétence

Plus en détail

PRÉAVIS N 74 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 74 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 74 AU CONSEIL COMMUNAL Vente d une surface de 268 m 2 comprenant la parcelle N o 1191 et une fraction de la parcelle N o 419, au prix de CHF 2'000'000.-, pour l extension de l Hôtel Real à Rive,

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Prenant la suite du Plan d Occupation des Sols (POS) actuel, le Plan Local d Urbanisme (PLU) formalise les intentions d aménagement de la ville de Villiers-sur-Marne pour les 10-15

Plus en détail

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts Soultz-Sous Sous-Forêts Plan Local d Urbanismed Première réunion r publique Lundi 18 janvier 2010 Une réunion en deux temps 1. Les règles du jeu d un PLU? 2. Quel projet pour Soultz-Sous-Forêts? Echanges

Plus en détail

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton.

Projet urbain. Cœur de ville. Information. Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez. Menu. Plateau piéton. Projet urbain Cœur de ville i Information Votre Cœur de ville sur un plateau! Respirez, flânez, savourez Menu Plateau piéton Renseignements 0800 560 006 Respirez, flânez, savourez 2010 : le visage de votre

Plus en détail

Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger

Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger Projet de la gare Viger Doc. 5.1 Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger Présenté à la commission chargée de mener la consultation publique Par : Marc Breton Contexte Vente du site par

Plus en détail

Des solutions innovantes pour gérer la mobilité d entreprise

Des solutions innovantes pour gérer la mobilité d entreprise Des solutions innovantes pour gérer la mobilité d entreprise Optimiser sa mobilité d entreprise grâce aux plans de mobilités d entreprises Vendredi 16 septembre 2011, Salle du Conseil Communal - Vevey

Plus en détail

La charte de l environnement et du développement durable

La charte de l environnement et du développement durable La charte de l environnement et du développement durable LA DÉCLINAISON ANGEVINE DES THÉMATIQUES DU GRENELLE DE L ENVIRONNEMENT LES ENJEUX A - La lutte contre le réchauffement climatique Bâtiments - Habitat

Plus en détail

Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action

Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action Àl avant-gardedel économiequébécoise, aucoeurd unimmenseparcnaturel. Schémad aménagementet dedéveloppementrévisé Pland action Adoptéle6juin2011 Schéma d aménagement et de développement Plan d action Table

Plus en détail

relatif au nouveau règlement communal sur les finances (RCF)

relatif au nouveau règlement communal sur les finances (RCF) Rapport du Conseil communal relatif au nouveau règlement communal sur les finances (RCF) (du 5 novembre 2015) au Conseil général de la Ville de La Chaux-de-Fonds Madame la présidente, Mesdames les conseillères

Plus en détail

IMPLICATION D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE DANS LES OPERATIONS DE TRANSPORTS PUBLICS :

IMPLICATION D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE DANS LES OPERATIONS DE TRANSPORTS PUBLICS : IMPLICATION D UNE COLLECTIVITÉ LOCALE DANS LES OPERATIONS DE TRANSPORTS PUBLICS : L EXPÉRIENCE DE DOUALA Présenté par M. LAMI Chargé d Études à la Direction des Études, de la Planification Urbaine et du

Plus en détail

La Duchère cherche hôtel

La Duchère cherche hôtel La Duchère cherche hôtel Programme Hôtelier à la Duchère Futur Hôtel ASYLUM Stratégie de développement hôtelier du Grand Lyon (SDHT) 2011-2015 L environnement hotelier de la Duchère Un projet recommandé

Plus en détail

RÈGLEMENT COMMUNAL SUR LES PROCEDES DE RECLAME ET L'AFFICHAGE

RÈGLEMENT COMMUNAL SUR LES PROCEDES DE RECLAME ET L'AFFICHAGE RÈGLEMENT COMMUNAL SUR LES PROCEDES DE RECLAME ET L'AFFICHAGE Article 1 1. Le présent règlement a pour but de contrôler et de gérer sur l'ensemble du territoire, d'une part, l'installation de procédés

Plus en détail

ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION

ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION Objectif 7. 8 ORGANISER LES LIVRAISONS ET LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN VILLE ET SUR LE TERRITOIRE DE L AGGLOMERATION La vie d une agglomération ainsi que son développement économique supposent un volume

Plus en détail